Mère du Salut : Mon Fils prépare un grand renouvellement sur Terre en ce moment, ce qui causera de grandes douleurs

Peut être une image de 1 personne

Mère du Salut : Mon Fils prépare un grand renouvellement sur Terre en ce moment, ce qui causera de grandes douleurs

Mercredi 23 octobre 2013 à 15h34

Mon enfant, je couvre tous mes enfants de ma protection, en cette période, afin qu’ils restent calmes, en paix et forts en ces temps de grandes épreuves.

Vous devez, chers enfants, accepter le fait que vous ressentirez toujours des douleurs, causées par l’isolement, le rejet et l’opposition de ceux qui méprisent la Parole de Dieu. La lumière attire ceux qui sont dans le noir et ils vous attaqueront et se déchaîneront toujours contre vous quand vous serez en pleine union avec mon Fils, Jésus-Christ.

Mon Fils prépare un grand renouvellement sur Terre en ce moment, ce qui causera de grandes douleurs parce que cela prendra la forme d’une purification. Ceci signifie que beaucoup souffriront pour leurs péchés maintenant, et que la Terre est préparée pour Jésus-Christ afin que, quand la purification sera terminée, l’annonce soit faite. En attendant, les ennemis de Dieu propageront des mensonges et des hérésies pour gagner les pécheurs et ceux qui aiment mon Fils, afin de les contrôler. Tous ces tristes événements doivent avoir lieu avant le Second Avènement de mon Fils, Jésus-Christ.

Je vous demande, chers enfants, d’être patients et de supporter ces difficultés, au nom de mon Fils, Qui vous aime profondément. Ne soyez jamais anxieux, parce que vous verrez bientôt Son Nouveau Paradis où aucune tristesse, douleur ni mal n’existeront. C’est une si petite chose que de souffrir pour mon Fils, et c’est insignifiant comparé à ce qu’Il a enduré pour chacun et chacune de vous lorsqu’Il est mort sur la Croix pour vous sauver.

Aussi veuillez placer toute votre confiance en mon Fils et soyez reconnaissants de recevoir des instructions du Ciel pour vous guider. Réjouissez-vous car une durée correcte de temps vous a été accordée pour vous préparer soigneusement au Grand Jour du Seigneur. 

Soyez en paix.

Votre Mère Bien-aimée

Mère du Salut

Vaccination : Les évêques mexicains font chanter leurs prêtres

Vaccination : Les évêques mexicains font chanter leurs prêtres

Les évêques mexicains ont publié le 30 août quatre cas dans lesquels leur service de santé ne paiera pas les factures que le prêtre ne peut pas payer lui-même :

• quand un prêtre s’expose imprudemment au Covid ;
• lorsqu’il est testé positif au Covid-19 mais ne prend pas de mesures ;
• lorsqu’il n’utilise pas de masques [inutiles] ;
• quand il refuse la controversée et dangereuse « vaccination »

Huit évêques mexicains sont morts du Covid-19 (âge moyen : 77,3 ans). L’espérance de vie des hommes au Mexique est de 74,0 ans. Les décès dus au Covid-19 surviennent principalement parce que les personnes infectées agissent trop tard (taux d’oxygène inférieur à 80 %).

https://gloria.tv/post/DrDmnt1BppNV43XxukWsna1LE

Le New England Journal of Medicine admet qu’une femme enceinte vaccinée sur 8 subit un avortement spontané

Le New England Journal of Medicine admet qu’une femme enceinte vaccinée sur 8 subit un avortement spontané

Des statistiques ont été publiées sur sur les dangers associés à la prise du vaccin par les femmes enceintes, et les médias ont dénoncé leurs propres statistiques.

Aujourd’hui, le New England Journal of Medicine a apporté une correction à ses conseils sur la vaccination des femmes, en affirmant qu’en réalité, elles ne devraient pas se faire vacciner et que le vaccin n’est pas sûr.

L’étude publiée a été mise à jour après que les chercheurs ont découvert que 104 des 827 femmes enceintes ayant participé à l’étude ont subi un avortement spontané après avoir été vaccinées.

C’est environ 1 femme sur 8.

Et l’étude est suffisamment importante pour que l’on puisse supposer que ces chiffres seront valables pour tous

Voici la correction :

Vaccins ARNm Covid-19 chez les femmes enceintes (Editorial, N Engl J Med 2021;384:2342-2343). Au moment de la publication des résultats préliminaires dans l’article original lié à cet éditorial, le nombre d’avortements spontanés était de 104 et il y a eu 1 mort-né. Cependant, aucune proportion n’a pu être déterminée pour le risque d’avortement spontané chez les participants vaccinés avant 20 semaines de gestation car les informations de suivi n’étaient pas encore disponibles pour la majorité de ces personnes. L’article a maintenant été mis à jour. Dans le cinquième paragraphe de cet éditorial (page 2342), la première phrase aurait dû se lire comme suit : « Parmi les 827 participants au registre qui ont déclaré une grossesse menée à terme, 104 ont subi un avortement spontané et 1 est mort-né », plutôt que « …une grossesse menée à terme, la grossesse a donné lieu à un avortement spontané dans 104 cas (12,6 %) et à une mort-né dans 1 cas (0,1 %) ; ces pourcentages se situent bien dans la fourchette attendue comme résultat pour ce groupe d’âge de personnes dont les autres conditions médicales sous-jacentes sont inconnues ». Dans le même paragraphe, dans la phrase commençant par « Parmi les enfants nés vivants » (page 2343), l’expression « étaient également cohérents » aurait dû se lire « étaient cohérents ». Dans le septième paragraphe, commençant par « Étant donné que », la première phrase aurait dû se terminer par « …des limitations dans leur capacité à tirer des conclusions sur les avortements spontanés, les anomalies congénitales et d’autres résultats néonatals rares potentiels », plutôt que « …à tirer des conclusions sur les anomalies congénitales et d’autres résultats néonatals rares potentiels ». L’éditorial est correct sur NEJM.org.

https://www.aubedigitale.com/le-new-england-journal-of-medicine-admet-quune-femme-enceinte-vaccinee-sur-8-subit-un-avortement-spontane/

Ils essaient de transformer votre nourriture en vaccins à ARNm – Une version déjà en phase de test

Ils essaient de transformer votre nourriture en vaccins à ARNm – Une version déjà en phase de test


Juste ce que j’espérais – de la nourriture vaccinale.

La science fait des choses incroyables de nos jours.

Tout cela semble tout à fait normal et totalement sain d’esprit.

Via CTV News :

Si vous aviez le choix, préféreriez-vous vous faire vacciner en vous faisant une piqûre dans le bras ou en mangeant un bol de légumes ?

Des scientifiques de l’Université de Californie à Riverside (UCR) étudient actuellement la possibilité de transformer des plantes comestibles, comme la laitue et les épinards, en vaccins à ARNm que les gens peuvent cultiver eux-mêmes.

Le projet de recherche a trois objectifs : montrer que l’ADN contenant des vaccins à ARNm peut être intégré avec succès dans les cellules végétales ; démontrer que les plantes peuvent répliquer suffisamment d’ARNm pour rivaliser avec les méthodes d’injection actuelles ; et déterminer le dosage correct.

« Idéalement, une seule plante produirait suffisamment d’ARNm pour vacciner une seule personne », a déclaré Juan Pablo Giraldo, chercheur principal et professeur associé au département de botanique et de sciences végétales de l’UCR, dans un communiqué de presse.

« Nous testons cette approche avec des épinards et des laitues et avons pour objectif à long terme que les gens la cultivent dans leur propre jardin », a-t-il ajouté. « Les agriculteurs pourraient aussi, à terme, en cultiver des champs entiers ».

[…]

Des recherches similaires sur un vaccin comestible contre le COVID-19 sont également menées près de chez nous.

Une équipe de scientifiques dirigée par Allyson MacLean, professeure adjointe au département de biologie de l’Université d’Ottawa, travaille depuis plus d’un an sur un autre moyen d’immunisation contre le virus.

Leur méthode consiste à exprimer des antigènes viraux dans des plantes comestibles, notamment la laitue et les épinards, que les gens mangeraient ensuite. Les tests du vaccin ont déjà commencé dans le cadre d’un partenariat avec l’Hôpital d’Ottawa.

Ce n’est qu’une question de temps avant qu’ils ne commencent à tester la version à ARNm.

Si le projet de recherche de l’UCR est couronné de succès, il pourrait non seulement rendre possibles des vaccins à ARNm comestibles, mais aussi créer un vaccin à ARNm pouvant être conservé à température ambiante.

[…]

Le projet de recherche est soutenu par une subvention de 500 000 dollars de la Fondation nationale des sciences des États-Unis.

Manger des aliments achetés en ville pourrait bientôt signifier se faire vacciner.

Respirer de l’air pourrait bientôt signifier se faire vacciner aussi.

https://www.aubedigitale.com/ils-essaient-de-transformer-votre-nourriture-en-vaccins-a-arnm-une-version-deja-en-phase-de-test/

Soeur Beghe – L’abomination de la désolation

La sainte Eglise

Mercredi 21 juillet 2021

L’abomination de la désolation

Quand la lumière du ciel est belle, les hommes sont plus joyeux que sous un ciel gris ou orageux. La lumière fait plaisir, elle adoucit les mœurs et elle rend heureux. Les hommes des pays du sud de l’Europe sont plus joyeux que ceux des pays du nord parce que la chaleur et la lumière apportent une plus grande insouciance.

Je suis la Lumière du monde et J’apporte avec Moi un bonheur total, un bonheur étincelant, un bonheur éternel. Je suis la lumière du monde et Mon ennemi est nommé le Prince des Ténèbres. Ce qui est noir ou sombre ne porte pas à la joie or les peuples, dans leur grande majorité, sont dans les ténèbres de l’athéisme, de l’absence de foi ou de croyances erronées.

Revenez à la lumière de Jésus-Christ et soyez de nouveau heureux de l’Espérance que vous porterez en vos cœurs. La foi et l’espérance sont deux vertus théologales propres à votre condition humaine et lorsque vous M’aurez rejoint au Ciel, votre foi et votre espérance seront comblées. Elles auront atteint leur but : Dieu Tout Puissant, très Aimant et toujours Charitable.

Le Prince des Ténèbres enlaidit la terre et tout ce qu’il touche. Il casse, il détruit, il sape et il désole. Il est monstrueux et vous le suivez parce que vous croyez ignorer qu’il existe. Il vous détourne de Dieu. Et puisque vous ne croyez plus en Dieu, vous ne croyez pas non plus en lui, et cet état est sa victoire.

Il se moque de vous, il vous attire à lui et vous ne soupçonnez pas sa puissance ni sa réalité. Quand vous vous emportez, lorsque vous êtes en colère, il est content, quand vous mentez ou êtes malhonnêtes, il se réjouit méchamment de vos méfaits, et quand vous vous adonnez à la licence, il s’esclaffe car là, il pense qu’il vous tient. La concupiscence est tout ce qui flatte les sens corporels dont vous avez besoin pour entretenir votre vie et la propager, mais les excès auxquels vous vous livrez par les sens font son bonheur malsain. Il sait que vous avez des faiblesses et il les attise parce qu’il déteste Dieu et Ses créatures, et il veut en perdre autant qu’il peut sinon tous. Les désordres de la nature humaine sont le fruit de la déchéance qui a suivi le péché originel, l’état de grâce surnaturel qui protégeait vos premiers parents s’étant évanoui dès leur premier péché.

La suite vous est connue et depuis, chaque être humain doit lutter contre ses déficiences, chaque être humain doit élever son âme vers Dieu et conserver son corps dans la correction de la sobriété, de la modestie et de la dignité d’un enfant de Dieu. C’est ainsi seulement que vous pourrez rejoindre votre Père des Cieux à la fin de votre vie terrestre mais le démon, Prince des Ténèbres, invisible mais très présent, fait tout ce qui est en son pouvoir pour vous détourner de cette voie lumineuse, ‘votre’ voie, la seule désirable, la seule acceptable.

« Lors donc que vous verrez l’abomination de la désolation, dont a parlé le prophète Daniel, installée dans le lieu saint (que le lecteur comprenne), alors… » (Mt 24, 15). La destruction du temple, en l’an 70 après J.C., fut la réalisation de cette prophétie parce que l’autorité juive n’avait pas reconnu le Messie en Jésus-Christ et L’avait fait crucifier. Les prophéties ont parfois plusieurs sens et quand l’histoire se répète, la réalisation de ces prophéties se répète aussi. Or la messe tridentine, qui est le renouvellement du saint Sacrifice de la Croix, vient d’être interdite en la basilique de Saint-Pierre à Rome, siège de la catholicité, et de même que le temple a été détruit parce que Jérusalem n’a pas voulu reconnaître Celui qui lui avait été envoyé, ainsi la basilique Saint-Pierre et la ville éternelle seront détruites parce que Mon saint Sacrifice aura été tenu pour rien.

Mes enfants, on ne se moque pas de Dieu impunément. J’ai promis à Mes apôtres et disciples d’être avec eux jusqu’à la fin du monde, mais Je ne le leur ai pas dit pour qu’ils se permettent de délivrer une doctrine et un culte qui ne seraient pas Miens. Une première grande offense avait été faite en instaurant un nouveau culte qui s’inspirait d’un culte hérétique déjà pratiqué par des sectes protestantes, mais Mon saint Sacrifice avait été maintenu quoi qu’on en dise. Aujourd’hui le Motu Proprio intitulé « Traditionis Custodes » du 16 juillet, jour de la fête de Notre-Dame du Mont-Carmel, est une interdiction, sous couvert de permissions arbitraires, de la sainte messe tridentine multiséculaire. Cette interdiction raisonne dans le monde comme un nouveau rejet du saint Sacrifice de la Croix, c’est-à-dire de Jésus-Christ Lui-même, de Sa Rédemption et de Sa Protection. C’est grave, très grave et le monde entier, puisque la religion catholique est universelle, résonnera de la réalisation de la prophétie du prophète Daniel.

Soyez prêts, Mes enfants, à assister prochainement à ce qui vous étreindra le cœur et l’âme, mais gardez la confiance inaltérable de Ma très sainte Mère qui souffrait, certes, en ayant reçu dans ses bras le corps éteint de son divin Fils, mais dont la foi, l’espérance et la charité n’ont jamais tremblé. Ne tremblez pas non plus, priez et gardez votre confiance en ce temps éprouvant et catastrophique qui sera bientôt votre temps présent.

Je vous fais la grâce de vous prévenir comme J’avais prévenu Mes apôtres de Ma Passion et de Ma Mort sur la Croix, et aussi de Ma Résurrection, mais ils ne l’ont pas compris. Mais vous, qui avez reçu la  grâce du Nouveau Testament, l’exemple des saints et des martyrs, les apparitions mariales et les nombreux instruments du Ciel qui vous alertent et vous alertent encore, ayez la foi, l’espérance et la charité, ces trois grandes vertus qui ont Dieu pour objet et desquelles découlent toutes les autres vertus, qualités et bonne volonté.

Aimez et priez, aimez et priez, aimez sans cesse et priez sans cesse. Que Dieu vous bénisse et vous garde. Amen, Amen, Amen.

Confusion au sujet de la signification de Mon Second Avènement

Confusion au sujet de la signification de Mon Second Avènement

Vendredi 20 mai 2011 à 10h00

Ma chère fille bien-aimée, beaucoup de gens se demandent ce que signifie vraiment le Second Avènement, aussi Je vais l’expliquer.


Je Suis venu dans le monde la première fois pour racheter l’humanité des ténèbres éternelles afin qu’elle puisse bénéficier de la Vie Éternelle. Dieu, le Père Tout-Puissant, de par Sa Miséricorde, M’a envoyé pour que tous Ses enfants aient la Vie. Car jusqu’alors, à cause des péchés d’Adam et Ève, cela n’avait pas été possible. Je reviens cette fois-ci pour récompenser tous ceux qui Me suivent.

Beaucoup de confusion existe dans le monde au sujet de cet événement. Beaucoup de gens croient que Mon Second Avènement indique que la fin du monde est venue. Ce n’est pas le cas car, au contraire, cela signifie la Fin des Temps où Satan et ses partisans, qui ont occasionné des souffrances indicibles dans le monde, seront bannis de la Terre pendant 1000 ans.


À propos du Nouveau Paradis sur Terre

Ce Nouveau Paradis que J’ai promis apparaîtra quand Ciel et Terre fusionneront  pour devenir un. Cette nouvelle vie que J’apporte à tous Mes disciples dévoués, est une vie d’amour et de gloire. Vous, Mes disciples, devrez endurer beaucoup de souffrances quand cette transition aura lieu. Pour aider à préparer le monde à ce grand événement, Je ferai auparavant un grand Don de Ma Miséricorde. Le Grand Avertissement, qui donnera à tous et à chacun d’entre vous la chance de voir vos péchés et combien ils M’ont offensés, vous permettra de voir la Vérité. Lorsque vous comprendrez la tache du péché qui existe en vous, alors seulement vous comprendrez vraiment la douleur que Je ressens.


Un aperçu de ce qui se passera au jour du Jugement Dernier

En vous permettant tous de faire l’expérience de ce grand acte de Ma Miséricorde, vous aurez un réel aperçu de ce qui arrivera le jour du Jugement Dernier. De cette façon, il vous sera donné une chance équitable de revenir vers Moi une fois de plus. Vous voyez, Je vous aime tous avec une passion tellement profonde et persistante que Je ferai tout ce qui est possible pour vous sauver de l’emprise du séducteur.


Soyez avertis cependant que Satan va accroître ses activités à travers vos frères et sœurs pour vous convaincre de Me tourner le dos, même après que ce grand événement aura eu lieu. Vous devez maintenant ouvrir votre esprit, laisser tous les raisonnements humains de côté pour accepter la vérité de votre existence sur Terre. Tous les mensonges formulés par la pensée scientifique logique humaine seront commis pour vous empêcher d’accepter la Vérité.


Satan ne veut pas, Mes enfants, que vous veniez vers Moi. Son étreinte, telle un étau, doit être brisée, mais cela ne peut se faire qu’avec votre aide. Ne le laissez pas embrouiller votre jugement par ses mensonges. Il vous sera très difficile d’ignorer ses critiques, railleries et moqueries. Car c’est sa façon de travailler.

Satan agira par le biais d’autres personnes pour vous décourager

Beaucoup d’entre vous ne sauront pas que Satan travaille de cette façon à travers d’autres personnes dont vous respectez les opinions. Mais c’est exactement comme cela qu’il travaille. Il communiquera à travers ces pauvres âmes attirées par les ténèbres. Il veillera à ce que leur esprit soit fermé à la vérité de Ma Gloire et de la Vie Éternelle à laquelle vous avez droit. N’autorisez absolument jamais que son  influence affecte votre amour pour Moi. Et rappelez-vous, car il ne gagnera pas cette bataille, qu’alors ces pauvres âmes qui le suivent seront jetées en Enfer avec lui. Si vous désirez la Vie Éternelle, utilisez ce temps sur Terre pour dénoncer Satan pendant que vous le pouvez.

Je gouvernerai la Terre pendant 1000 ans

Ma fille, Je gouvernerai la Terre pendant 1000 ans. Ne faites pas d’erreur car J’ai maintenant la charge des événements qui se déroulent dans le monde. J’ai maintenant préparé le chemin vers Mon nouveau Royaume sur Terre et ce temps est proche, beaucoup plus proche que nombre de gens le pensent. Réjouissez-vous car cette nouvelle sera bien accueillie par tous. Ceci va mettre un terme à toutes les souffrances du monde. Cela va enflammer une source d’amour et de gloire que tous Mes enfants pourront partager.


Ce Nouveau Paradis dépassera votre entendement, mais écoutez ceci. Cette nouvelle vie vous offrira à tous, Mes fervents disciples, une vie sans soucis. Vous ne manquerez de rien. Je pourvoirai à tout. Chacune et chacun d’entre vous qui aurez choisi ce Glorieux Royaume serez étonnés de voir ce Précieux Joyau qui vous attend.

Priez maintenant afin que vos frères et sœurs ouvrent leurs yeux à la Vérité des promesses que J’ai faites afin qu’ils puissent, eux aussi, entrer dans cette nouvelle vie sur Terre.

Votre Sauveur Aimant

Jésus-Christ

Mehr Infos: https://www.internetgebetskreis.com/fr/messages/messages-de-2011/mai-2011/

Extase de Marie-Julie Jahenny du 23 février 1882 : Sans travail

Extase de Marie-Julie Jahenny du 23 février 1882 : Sans travail

« Tous les ouvriers, dont l’emploi fournissait chaque jour une occupation qui les empêchait de se livrer au mal…Les desseins de ceux qui dirigent la France ont résolu d’enlever à l’ouvrier tout travail, tout emploi ».

Ce texte est tiré du livre du Père Roberdel « Les prophéties de La Fraudais » aux éditions Résiac, page 137.

Extase de Marie-Julie Jahenny du 23 mars 1882 : Ce mot Liberté va se crier dans toute la France, comme il l’a été, mais plus puissamment

Extase de Marie-Julie Jahenny du 23 mars 1882 : Ce mot Liberté va se crier dans toute la France, comme il l’a été, mais plus puissamment.

https://static.actu.fr/uploads/2021/01/loi-securite-manif-caen.jpg

«Pleurons et gémissons, ajoute la Flamme, le temps où tout annonce les pleurs est venu. Leurs lois ouvrent le corridor qui conduit au grand théâtre de la révolution…

Les ennemis vont trouver le moyen – tous les moyens – pour exiler les troupes qu’on appelle gardiens de la paix. Ceux-ci seront réduits en plusieurs lieux, avec défense de circuler et d’entrer dans les villes où ils sont encore aujourd’hui, et où ils se sont dépensés longtemps. Ce sera le dernier moyen de laisser tout livrer, en liberté, au terrible pillage.

Ce mot liberté va se crier dans toute la France, comme il l’a été, mais plus puissamment.

Priez ! Encore un effort ! Cet effort n’arrêtera pas la grande décision. Si celle-ci n’est pas arrivée déjà, c’est le Seigneur qu’il faut remercier et non ces malheureux. Cet effort de prière apaisera la Justice de Dieu, l’empêchera de peser sur les justes qui s’échapperont au travers des combats de la guerre civile.


Ce texte est tiré du livre du Père Roberdel « Les prophéties de La Fraudais » aux éditions Résiac, page 117.

Une Conférence d’Ernst Wolff – La logique destructrice qui se cache derrière le “Great Reset” (partie 1)

Une Conférence d’Ernst Wolff – La logique destructrice qui se cache derrière le “Great Reset” (partie 1)

(Publié par Jean-Michel Grau)  0

21/09/2021 (2021-09-21)

[Source : lecourrierdesstrateges.fr]

EXCLU L’ANTIPRESSE/LE COURRIER DES STRATÈGES

Notre correspondant en Allemagne, François Stecher, nous a signalé cette conférence du journaliste-enquêteur ERNST WOLFF (né en 1950 et spécialisé dans l’analyse des crises financières) donnée dans le cadre des auditions de l’avocat Reiner Fuellmich en vue du procès des responsables de la crise covidienne. Cet exposé nous a frappé par sa cohérence, sa mesure et sa limpidité. Il propose, loin de tout «complotisme», une «contre-narration» de la crise en cours. Elle corrobore la thèse proposée dès avril-mai 2020 dans L’Antipresse: celle du coup d’État technologique et l’analyse du Great Reset proposée par Eric Verhaeghe dans son ouvrage “Great reset: mythes et réalités” (éditions Culture et racines, 2021) ou celle du “fascisme gris” proposée par Edouard Husson dans ces colonnes. Le schéma proposé par Wolff complète également de manière frappante la stratégie de l’hyper-normalisation exposée dans le documentaire capital d’Adam Curtis produit en 2016 par la BBC. Le nihilisme robotique du projet illustre enfin la thèse du grand sociologue américain Theodore Roszak sur la Secte informatique résumée et commentée dans l’Antipresse durant l’été 2020. Les enquêtes et intuitions de Wolff s’inscrivent ainsi dans un faisceau de tendances et d’indices plus que convaincant, d’autant plus qu’il est assumé et alimenté par les protagonistes eux-mêmes de ce grand renversement, notamment au travers de la mise à jour permanente doctrines resettistes et transhumanistes de Davos. François Stecher a bien voulu traduire la conférence en français et nous la publions en deux parties. Le lecteur pourra se reporter à la vidéo en allemand ainsi qu’à la version sous-titrée en anglais dont nous donnons les liens ci-dessous. À toutes fins utiles, des repères de minutage sont insérés dans le texte. Nous remercions François Stecher pour son remarquable effort.

Vidéo en allemand: go.antipresse.net/wolf

Avec sous-titrages anglais:https://odysee.com/$/embed/Ernst-Wolf-speech—summary/3b94703ae61bde7db09866674cf4a6234f43c56e?r=BwspwKHePeAqge5wWp5YiriPQQKPqsDQ

L’effondrement a-t-il été planifié?

Le président américain Franklin Delano Roosevelt a dit une fois: «rien en politique ne se produit par hasard. Si quelque chose arrive, vous pouvez parier que c’était exactement planifié ainsi». Si l’on regarde tout ce qui s’est passé au cours de l’année et demie qui vient de s’écouler, cette phrase est particulièrement terrifiante. Est-il seulement possible que tout ce que nous avons vécu ait été planifié?

Je voudrais en préambule clarifier un point: je ne peux apporter aucune preuve de l’existence d’un tel plan, par exemple sous la forme de documents authentifiés. Mais après m’être intéressé, depuis dix-huit mois, à ce sujet de manière approfondie, je dois dire qu’il y a un nombre impressionnant de signes et d’indices qui vont dans cette direction. De ceux-ci et de leurs conséquences, je voudrais parler aujourd’hui(1:09). 

D’absurdité en absurdité

La situation dans laquelle nous nous trouvons aujourd’hui est unique dans l’histoire de l’humanité. Jamais encore le monde entier n’a été soumis à un régime de contraintes comme celui qui règne aujourd’hui. Et jamais encore n’ont été prises autant de mesures qui paraissent à première vue si incompréhensibles, parfois si absurdes et à de nombreux égards si contradictoires (1:42).

Officiellement, nous avons, de mémoire d’homme, affaire à la plus grave crise sanitaire de l’histoire de l’humanité. Pourtant, les mesures qui ont été prises pour y faire face n’ont pas amélioré la situation, mais l’ont au contraire continûment dégradée (1:58). Tout médecin peut aujourd’hui confirmer que l’état de santé des gens, de la majorité des gens est aujourd’hui moins bon [pire] qu’il n’était avant la crise. Et même du point de vue de ceux qui ont ordonné ces mesures, la situation est catastrophique. La quatrième vague qui prétendument nous menace, comme l’annonce de la nécessité des troisième puis quatrième puis cinquième injections, montrent bien que toutes les décisions prises jusqu’ici ont échoué à atteindre leur but, celui de contenir la maladie (2:35).

[1]

Mais ce n’est pas tout, loin s’en faut. Nous avons affaire désormais, dans la foulée des confinements, à une crise économique globale. Dans les moindres coins et recoins du monde, la production est comme suspendue, la logistique est à terre, les chaînes d’approvisionnement sont brisées, nous faisons face à de mauvaises récoltes, des pénuries alimentaires, et de surcroît, à un manque cruel de semi-conducteurs, si essentiels à des pans entiers de l’économie (3:12). Mais dans ce domaine également, ce que nous voyons, c’est que l’on ne s’attaque pas aux problèmes pour les résoudre, mais qu’au contraire, par la prise de nouvelles mesures et la menace permanente de nouvelles restrictions, on les multiplie et les amplifie (3:31).

Dernier exemple en date: en Chine, un terminal du troisième plus grand port de fret du monde a été fermé à cause d’un unique cas positif parmi les employés du port (3:47). Ou bien encore la Nouvelle-Zélande: en Nouvelle-Zélande, la semaine dernière, on a confiné le plus sérieusement du monde 5 millions de gens parce qu’une seule personne de 58 ans a eu un résultat de test positif.

Une autre crise concerne les classes moyennes (Mittelstand), qui sont de loin les premiers employeurs à la surface du globe, et supportent en outre le gros de la pression fiscale (4:17). Par une insécurité sans cesse attisée et de nouvelles réglementations qui surgissent en permanence, les classes moyennes se retrouvent acculées, plus fortement de semaine en semaine, et n’ont encore jamais été confrontées à une telle crise.

Mais même cela, ce n’est pas tout. Nous vivons actuellement une violente hausse de l’inflation pour le monde entier, en particulier pour ce qui concerne les matières premières, les prix à la production et les aliments (4:49). Et là encore, bizarrement, on ne fait rien pour contrecarrer cela, bien au contraire. On maintient la surabondance d’argent, et même on la renforce. Les États et les banques centrales ont injecté 20 billions de dollars dans les circuits financiers mondiaux depuis le début la crise, sans qu’on puisse voir la fin de ces agissements. Et le Fonds monétaire international, la plus puissante organisation financière au monde, libérera lundi prochain, pour 650 milliards, la plus grosse somme jamais sortie de sa propre monnaie, des droits de tirage spéciaux (DTS) (5:32).

Et la situation sociale n’est pas meilleure. Un seul exemple: aux États-Unis, la première puissance économique mondiale, près de 4 millions de personnes sont menacées d’expulsion parce qu’elles sont incapables de payer leurs loyers ou de payer les traites de leurs emprunts. Aux États-Unis encore, plus de dix fois autant de personnes – j’insiste, il s’agit du pays le plus riche du monde – ne sont pas en mesure de se nourrir avec leur seul revenu (6:06). Et ce que la destruction délibérée de l’économie et l’aggravation de l’inflation n’ont pas réussi à provoquer, les politiciens y sont parvenus: quel que soit le pays, une division au sein des populations comme nous n’en avons jamais connue.

Il faut encore y ajouter désormais, dans une certaine mesure comme un couronnement de tout cela, le changement de pouvoir, prémédité, provoqué par les États-Unis en Afghanistan. Là-bas, on a abandonné délibérément, pour 20 milliards de dollars US de matériel militaire, une armée de l’air complète et onze bases aériennes, ce qui va déclencher de manière absolument certaine la prochaine vague géante de réfugiés (7:04).

Pourquoi?, se demande-t-on. Pourquoi, à travers le monde entier de telles mesures sont prises, qui provoquent un désastre après l’autre, et poussent vers l’abîme la majorité des gens, au lieu de les tirer de leur misère? Pour répondre à cette question, il convient d’en poser deux autres: qui a un intérêt à cet agenda global, et qui en tire profit (7:38)?

Le complexe financier-numérique

La réponse à ces deux questions est indiscutable: le plus grand profiteur de la crise actuelle et le plus important des instigateurs dans la coulisse est le «complexe financier numérique», c’est-à-dire une sorte de communauté d’intérêts à la pointe de laquelle on trouve les plus grosses entreprises informatiques et les plus gros gestionnaires de fortune de notre temps. Sont comptées au nombre des plus grosses entreprises du numérique Apple, Alphabet, la société mère de Google, Amazon, Microsoft et Facebook. La valeur boursière de ces seules cinq compagnies représente la somme hallucinante de 9,1 milliers de milliards de dollars US. À titre de comparaison, le produit intérieur brut de l’Allemagne, de la France et de l’Italie réunies pèse 8,6 milliers de milliards de dollars US (8:39)!

À ces entreprises du numérique, il faut ajouter les grands gestionnaires de fonds: BlackRock, Vanguard, Statestreet et Fidelity. Tous, ils ont des participations massives dans chacune des entreprises du numérique. Mais ce n’est pas tout: à eux seuls, ces quatre-là gèrent actuellement un portefeuille d’un montant de 22,6 milliers de milliards de dollars US. À titre de comparaison, une fois encore: le produit intérieur brut des 28 pays de l’Union Européenne représentait l’année dernière une valeur de 15,7 milliers de milliards de dollars US.

Mais ce n’est pas seulement la monstrueuse puissance financière de ces entreprises qui rend le complexe financier numérique si puissant (9:29). Commençons d’abord par les entreprises du numérique: elles n’ont pas seulement par elles-mêmes une écrasante force sur le marché, elles contrôlent également des centaines de milliers d’autres entreprises, parce qu’elles organisent leur numérisation et jouissent ainsi d’une surveillance permanente de leurs flux de données. L’industrie du numérique n’est rien d’autre qu’une tumeur qui, au cours des années, a répandu ses métastases dans toutes les branches de l’économie, les a placées dans sa dépendance, et désormais les domine complètement (10:09).

Il n’en va pas différemment des gestionnaires de fonds. Ils ont des participations dans toutes les grandes entreprises du monde, et sont en situation de pouvoir pousser n’importe quel marché de leur choix dans n’importe quelle direction. Le plus grand d’entre eux, BlackRock, dispose avec un système d’analyse de données sur plus de 40 ans, du plus gros fonds d’informations financières que le monde ait jamais vu. Et BlackRock, sur la base de ce fonds, conseille les plus grandes banques centrales du monde, c’est-à-dire la Réserve fédérale et la Banque centrale européenne (10:48). Compte tenu de l’avantage considérable dont jouit BlackRock avec ses fonds, il devrait être facile de voir qui, ici, dépend de qui.

Nous avons donc affaire à l’association, unique dans l’histoire, d’une puissance financière écrasante et de la jouissance d’une base d’informations géante aux dimensions inimaginables. Depuis le début de la crise, cette combinaison a donné à ces entreprises un essor comme elles n’en avaient jamais connu auparavant. Et ce n’est pas tout: cet essor s’accélère sans cesse (11:29). Pour le seul dernier trimestre, c’est-à-dire aux mois d’avril, de mai et de juin, elles ont enregistré les plus gros gains de leur histoire.

Un immense geste de désespoir

Si l’on considère ces faits, on n’a pas besoin d’une imagination débordante pour arriver à la conclusion que l’on a affaire, avec le complexe financier numérique, au centre global de pouvoir, autour duquel tout gravite (11:57). Le complexe financier numérique se tient largement au-dessus de tous les gouvernements de la planète, il est en situation, à tout instant, de les mettre à genoux et de les soumettre à sa volonté. On s’étonnera d’autant plus des méthodes avec lesquelles le complexe œuvre depuis le début de la crise actuelle: il semblerait presque qu’il sape justement le système dont il profite lui-même (12:28). Quelques exemples de cela: si le complexe financier numérique détruit les classes moyennes, il détruit, de fait, les fondements mêmes de son existence, puisque comme nous l’avons dit, ce sont les classes moyennes qui paient le plus d’impôts et qui créent le plus d’emplois; et s’il attise l’inflation, c’est bien à lui-même qu’il inflige des dommages; et s’il détruit la paix sociale en faisant exploser les déséquilibres sociaux, cela détruit aussi le terrain sur lequel il fait ses affaires (13:02).

Tout cela, ce sont des objections justifiées – mais elles font fi de la réalité. Et voici ce qu’elle est : le complexe financier numérique n’a pas d’autre choix que celui de faire précisément ce qu’il est en train de faire. Ce que nous vivons actuellement, ce n’est pas, par exemple, la mise en œuvre d’un quelconque agenda conçu à une table de travail, par lequel il voudrait s’approprier encore plus d’argent et encore plus de pouvoir, afin de jouir ensuite en paix du fruit de ses efforts (13:42). Ce que nous vivons actuellement, c’est un gigantesque geste de désespoir, sans doute le plus grand qu’il ait jamais été donné de vivre dans l’histoire de l’humanité.

[2]

Cet acte désespéré trouve son origine dans le fait que le système auquel le complexe financier numérique doit son existence ne peut plus être maintenu en vie avec les moyens employés jusqu’ici (14:09). Il a déjà frôlé la fin lors de la crise financière mondiale de 2007–2008. Si les gouvernements, alors, n’avaient pas mobilisé en masse l’argent des impôts, et donné aux banques centrales l’instruction de tirer du néant des quantités faramineuses de monnaie, le système se serait alors déjà effondré. De fait, le sauvetage n’était que provisoire. Au cours de ces plus de douze années, il a fallu continuellement accroître la masse monétaire, tandis que les taux d’intérêt étaient réduits pas à pas – rendant ainsi le système toujours plus instable. Cela ne pouvait pas bien se terminer. L’année dernière, on y était: en mars 2020, un nouvel effondrement menaçait déjà. Et cet effondrement a été repoussé une toute dernière fois, par un dernier tour de force, en amenant les taux à zéro et en injectant de la monnaie par milliers de milliards, non plus par milliards (15:22).

La solution du dernier recours

Cela a fait émerger, qualitativement, une nouvelle situation. Différer l’issue finale nécessiterait désormais de pousser les taux dans le domaine négatif, détruisant ainsi les fondements du système bancaire actuel. Les banques ne peuvent pas durablement vivre avec des taux négatifs. En d’autres termes, il n’y aura pas de nouvelle tentative pour repousser cette issue avec les moyens jusqu’ici utilisés (15:56). On peut tout au plus, dans la situation actuelle, injecter une toute dernière fois des milliers de milliards et des milliers de milliards, avec pour conséquence, cependant, que l’on attisera une inflation déjà galopante et qu’on la fera basculer dans le domaine de l’hyperinflation. La situation dans laquelle se trouve donc le complexe financier numérique est celle d’une alternative entre, d’un côté, l’effondrement numérique du système, et de l’autre l’hyperinflation, c’est-à-dire la dévalorisation totale de la monnaie (16:36). Ainsi, historiquement, nous sommes arrivés à un point où le complexe financier numérique n’a plus que le choix entre deux modes d’effondrement.

Que doit-il donc faire? De toute évidence, dans cette situation, on s’est décidé, pour un nouveau système et en vue de son installation, à mettre en œuvre une double stratégie (17:08). D’un côté, on prépare en arrière-plan, à l’abri des regards du public, un nouveau système. De l’autre côté, on exploite en parallèle la phase terminale de l’ancien système désormais voué à la mort pour le piller, selon les meilleures règles de l’art. C’est exactement ce que nous vivons depuis mars de l’année dernière (17:35) : la destruction délibérée et consciente de l’économie mondiale par le complexe financier numérique dans l’unique but de s’enrichir, avec en parallèle la préparation d’un nouveau système par les banques centrales en coopération avec les groupes informatiques. 

(2e partie à suivre)


[1] NDLR : les données factuelles démontrent assez largement que les prétendues troisièmes et quatrièmes vagues sont essentiellement des vagues de résultats positifs à un test PCR, sauf dans les pays qui ont massivement vacciné leur population et qui voient une nouvelle explosion des malades effectifs. Le test PCR ne devrait nullement servir d’outil de diagnostic et donne un nombre d’autant plus important de faux positifs que le nombre de cycles d’amplification utilisé est grand. Il n’y a plus de pandémie (naturelle ou bien produite initialement par un virus fabriqué en laboratoire, selon des deux hypothèses principales) que dans l’imagination de ceux qui subissent encore l’effet de la psychose de masse créée par le biais des médias dominants.

[2] Note de Joseph : un autre point de vue, probablement plus « complotiste » est que cette action n’est nullement un geste de désespoir, mais s’inscrit dans la logique de l’ordo ab chaos (l’ordre à partir du chaos ou de la destruction) cher à une certaine élite d’inspiration franc-maçonne. Pour achever la création du Nouvel Ordre Mondial, cette élite pense nécessaire et indispensable de détruire l’ordre ancien de A à Z, de faire table rase du passé, et même d’effacer ce dernier des livres d’Histoire. Au bout du processus, après le Great Reset (ou Grande Réinitialisation), se trouve un « Meilleur des Mondes » orwellien où les survivants de la purge seront asservis aux machines ou devenus eux-mêmes des cyborgs, mi-hommes mi-machines, et contrôlés par Intelligence Artificielle, entassés dans des villes ou des mégapoles surpeuplées, laissant le reste de la planète aux élites. Voir notamment Le « Great Reset » n’est pas du complotisme. Pour réussir, cependant, la destruction ne doit pas être trop rapide, mais contrôlée, afin qu’il subsiste malgré tout pour cette élite des matériaux intacts pour une reconstruction adéquate.

Outre les morts fœtales, les bébés allaités meurent ou tombent malades à la suite des injections COVID de leur mère

Outre les morts fœtales, les bébés allaités meurent ou tombent malades à la suite des injections COVID de leur mère

(Publié par Joseph Stroberg)  

21/09/2021 (2021-09-21)

[Source : Cogiito]

par Brian Shilhavy
Rédacteur, Health Impact News
HealthImpactNews.com

En avril de cette année, nous avons publié un commentaire vidéo de ReallyGraceful dans lequel elle rapportait que de nombreuses mères qui allaitaient leurs bébés voyaient leur lait maternel se tarir après avoir reçu une injection de COVID.

Alors que de plus en plus de données sont saisies dans le système gouvernemental de signalement des effets indésirables des vaccins (VAERS), nous voyons maintenant des cas où des bébés allaités souffrent de réactions indésirables aux injections de COVID que leurs mères prennent. Ces vaccins n’ont pas encore été autorisés pour les nourrissons, mais cette autorisation est attendue d’un jour à l’autre.

Celeste McGovern de LifeSite News a rapporté un cas où le bébé allaité est mort de caillots sanguins, un phénomène rarement observé chez les nourrissons, mais un effet secondaire courant chez les personnes qui prennent les injections de COVID, des caillots sanguins que le CDC déclare “rares” malgré les données du VAERS qui montrent plus de 10 000 cas de “thrombose”, dont 488 décès.

Le rapport VAERS ID 1532154 a apparemment été déposé par la mère, une femme de 36 ans vivant au Nouveau-Mexique :

Le 17 juillet, mon bébé est décédé.

J’avais allaité mon bébé de 6 semaines au moment où j’ai reçu le premier vaccin Pfizer le 4 juin 2021.

Il est devenu très malade avec une forte fièvre environ 2 semaines après avoir reçu le premier vaccin Pfizer le 21 juin. Il a été traité pendant deux semaines avec des antibiotiques par voie intraveineuse pour une supposée infection bactérienne.

Cependant, ils n’ont jamais trouvé de bactérie spécifique, et ont appelé son diagnostic septicémie à culture négative. À la fin de son séjour à l’hôpital, il a été testé positif au rhinovirus.

Après un traitement antibiotique de 14 jours, il est resté à la maison pendant une semaine, mais a présenté des symptômes étranges (paupière enflée, éruptions cutanées étranges, vomissements).

Je l’ai ramené à l’hôpital le 15 juillet, où il présentait ce qu’ils ont appelé une maladie de Kawasaki atypique.

Il est décédé peu après à cause de caillots dans ses artères gravement enflammées. Je suis curieuse de savoir si la protéine de pointe a pu passer dans le lait maternel et provoquer une réaction inflammatoire chez mon enfant.

On dit que la maladie de Kawasaki se présente de façon très similaire au syndrome inflammatoire multisystémique chez les enfants qu’on observe dans les infections post-Covid. (Mon bébé a également eu des circonstances de naissance inhabituelles, puisqu’il est né à 37 semaines, déclenchées par une appendicite maternelle).

CEPENDANT, SI L’ON SAIT QUE LES ANTICORPS PASSENT DANS LE LAIT MATERNEL COMME UNE BONNE CHOSE, ALORS POURQUOI LA PROTÉINE DE POINTE NE PASSERAIT-ELLE PAS AUSSI DANS LE LAIT MATERNEL ET NE CAUSERAIT-ELLE PAS DES PROBLÈMES ? (SOURCE.)

J’ai effectué une recherche dans la base de données VAERS pour voir combien d’autres rapports ont été déposés concernant des mères qui allaitent leurs bébés, et j’ai trouvé 94 cas, dont un autre décès de nourrisson. (Source.)

L’autre décès de nourrisson allaité est le cas VAERS 1166062, qui mentionne le purpura thrombocytopénique thrombotique comme l’un des symptômes. Le purpura thrombocytopénique thrombotique est un trouble sanguin rare dans lequel des caillots de sang se forment dans de petits vaisseaux sanguins dans tout le corps.

La patiente a reçu la deuxième dose du vaccin Pfizer le 17 mars 2020 alors qu’elle était au travail. Le 18 mars 2020, son bébé de 5 mois allaité au sein a développé une éruption cutanée et, dans les 24 heures, il était inconsolable, refusait de s’alimenter et avait de la fièvre.

La patiente a amené le bébé aux urgences locales où des évaluations ont été effectuées, l’analyse de sang a révélé des enzymes hépatiques élevées. Le nourrisson a été hospitalisé mais son état a continué à décliner et il est décédé.

Diagnostic de PTT. Pas d’allergies connues. Pas de nouvelle exposition à part la vaccination de la mère la veille. (Source.)

Voici quelques autres cas dans VAERS où l’injection de COVID administrée à la mère qui allaite, a apparemment affecté le bébé.

Certains des cas de mères allaitantes ayant reçu l’injection de COVID font état d’une diminution de la montée de lait, de mastite, de thrombophlébite dans le sein, de menstruations abondantes malgré l’allaitement, etc.

Je n’inclus ici que certains des cas qui ont affecté le bébé qui était allaité, et qui n’ont PAS été vaccinés mais qui ont apparemment eu des effets secondaires en buvant le lait maternel de leurs mères qui ont été vaccinées.

Mère de 30 ans du Connecticut qui allaite son fils de 5 mois – Vomissements, diarrhée, éruption cutanée et hématurie

Cas VAERS 970309 : La patiente allaite son fils de 5 mois. Deux nuits après sa première dose de Moderna, il a eu de violents vomissements, de la diarrhée, une éruption cutanée et une hématurie (sang dans les urines).

Mère californienne de 36 ans qui allaite – urticaire

Cas VAERS 999040 (Pfizer) : Un fils allaité a eu de l’urticaire sévère pendant 5 jours.

Une mère californienne de 31 ans qui allaite son fils de 4 mois – Diarrhée

Cas VAERS 1070803 (Pfizer) : J’étais exclusivement allaitante au moment où j’ai reçu les deux doses. Mon fils de 4 mois a développé une diarrhée le 1er février et cela a duré 2 semaines. Les analyses de laboratoire/études des selles ont été négatives pour toute infection bactérienne ou virale.

Mère de 38 ans du New Jersey qui allaite et dont la fille a 3 mois – Éruption cutanée

Cas VAERS 1111787 (Pfizer) : J’allaite ma fille exclusivement. Elle est née le 9 décembre 2020. Elle a environ 3 mois. Elle a eu une éruption cutanée sur tout le corps.

Mère de 35 ans de l’Alaska qui allaite son enfant de 12 mois – Choc anaphylactique

Cas VAERS 1119088 (Pfizer) : La patiente a reçu le premier vaccin covid de la série vers 9 h 15… elle a allaité son enfant de 12 mois peu de temps après sans problème. Vers 12 h 15, le bébé est devenu difficile et a été allaité pendant environ 5 minutes avant que le bébé ne fasse de l’urticaire.

Le SAMU a été appelé et de l’épinéphrine/diphénhydramine a été administrée pour la toux/la respiration sifflante, vraisemblablement une anaphylaxie.

Les autres aliments consommés par le bébé le même jour comprenaient une banane, une barre Newton aux figues pour enfants, des pommes séchées, de la viande provenant d’un repas congelé et deux morceaux de céréales (nouveaux pour le bébé). L’urgence a nécessité 4 heures de surveillance mais aucune autre intervention médicale.

Nourrisson allaité en Alaska – Choc anaphylactique

Cas VAERS 1124474 (Pfizer) : LA MÈRE D’UN GARÇON DE 12 MOIS A REÇU LA PREMIÈRE DOSE DU VACCIN COVID-19 À 9H15 ; ELLE A ALLAITÉ SON FILS DE 12 MOIS 3 HEURES PLUS TARD ET PENDANT L’ALLAITEMENT, L’ENFANT A DÉVELOPPÉ UNE ANAPHYLAXIE AIGUË. POUR ÊTRE CLAIR : LA MÈRE A REÇU LE VACCIN ET L’ENFANT A EU LA RÉACTION.

Une mère californienne de 34 ans qui allaite son enfant de 11 semaines – diminution de l’appétit, vomissements.

Cas VAERS 1139952 (Moderna) : J’allaite exclusivement mon petit garçon de 11 semaines. Je n’ai aucun effet indésirable autre qu’une douleur au bras, mais dans les 24 heures, le bébé a perdu l’appétit et a vomi une fois jusqu’à présent.

Mère de 40 ans qui allaite son bébé d’un mois – Diarrhée pendant 36 heures.

Cas VAERS 1144429 (Pfizer) : J’allaite et le jour après avoir reçu le vaccin Pfizer-BioNTech COVID19 et avoir allaité ce jour-là, mon bébé d’un mois a eu de la diarrhée pendant environ 36 heures. Il n’y a pas eu d’autres changements dans son alimentation. Environ 14 heures avant la diarrhée, j’avais pris une dose de tylenol pour soulager les douleurs dues à la réaction au vaccin.

Mère de 29 ans du New Jersey qui allaite son enfant de 15 mois – Infection de l’oreille, fièvre.

Cas VAERS 1149144 (Moderna) : La patiente qui a reçu le vaccin était une mère qui allaitait. Son enfant de 15 mois a développé une infection de l’oreille, nécessitant des antibiotiques pour la première fois, dans les 72 heures suivant l’administration du vaccin.

Son enfant de 15 mois a développé une fièvre de 102,6 environ 6 jours après l’administration du vaccin. On lui a ensuite prescrit des antibiotiques 7 jours entiers après l’administration du vaccin à la mère.

Mère de 31 ans de l’Illinois qui allaite son fils de 10 mois – Fièvre persistante de 100 – 103 F.

Cas VAERS 1168528 (Moderna) : La patiente allaite son fils de 10 mois, et l’enfant a développé une fièvre persistante de 100 – 103 F. qui a commencé 12-24 heures après la vaccination et qui persiste encore au jour 4 après la vaccination.

Mère de 34 ans de l’Indiana qui allaite son fils – Éruption cutanée

Cas VAERS 1205906 (JANSSEN) : Fatigue vers 20 heures, suivie de frissons, d’une fièvre de 101,8, de sueurs (prises vers 12 h 30), de faiblesse, de douleurs articulaires et de nausées. La fièvre et les frissons ont duré environ 5 heures. Le jour suivant, j’étais faible dans mes mains et mes articulations étaient douloureuses. Je suis une mère qui allaite et mon fils a fait une éruption cutanée le jour suivant.

Mère de 30 ans de l’Indiana qui allaite son fils – L’éruption s’est propagée de l’estomac à tout le corps.

Cas VAERS 1229118 (Pfizer) : On m’a diagnostiqué un zona le 18-3-21. J’ai commencé à avoir une éruption cutanée le 15-3-21. On m’a prescrit un médicament que je viens de commencer. J’allaite et mon fils a développé une éruption cutanée le 15-3-21. L’éruption s’est étendue de son estomac à tout son corps.

L’éruption est devenue rouge vif et des bosses étaient visibles sur tout son corps. La rougeur a diminué à partir du 3-17-21. Il a été examiné par un médecin le 19 mars 21 et on lui a dit qu’il s’agissait d’une éruption virale probablement due au vaccin, mais qu’il n’y avait rien à faire.

Indiana, 28 ans, mère allaitante avec un fils de 9,5 mois – Fièvre, selles anormales

Cas VAERS 1242964 (Moderna) : J’allaite actuellement un bébé de sexe masculin âgé de 9 mois et demi au moment où j’ai reçu mon vaccin.

Cet après-midi-là, il a fait une sieste inhabituellement longue, a été inhabituellement grincheux et léthargique pendant la journée et, le soir, il avait une fièvre de 100,7 °F. Il a dormi toute la nuit (il n’a pas fait de sieste).

Il a dormi toute la nuit (en sautant sa tétée nocturne – cela ne s’est produit que trois fois depuis sa naissance, donc c’est très rare) et était encore grincheux, fatigué et somnolent le lendemain. Sa fièvre est tombée environ 30 heures après son apparition.

Depuis, ses couches mouillées et sales ont changé de façon significative : le nombre total de couches mouillées par jour a diminué et ses couches sales sont passées de selles semi-solides à des selles très humides, plus explosives et incroyablement granuleuses (cela fait maintenant une semaine et demie depuis ma dose). J’ai continué à allaiter pendant tout ce temps.

Mère de 37 ans du New Jersey qui allaite son bébé de 3 mois – Diarrhée

Cas VAERS 1258446 (Pfizer) : Un bébé de 3 mois, allaité au sein, a eu des selles molles pendant une semaine après avoir reçu la deuxième injection de Pfizer.

New York, 33 ans, mère allaitante avec un bébé – Vomissements projectiles

Cas VAERS 1262437 (Pfizer) : Un nourrisson allaité a développé des vomissements projectiles pendant des heures. Elle s’est rendue à un centre de soins d’urgence qui lui a dit que d’autres mères allaitantes s’y trouvaient avec des nourrissons malades présentant des symptômes similaires quelques jours après avoir été vaccinées.

Une mère de 27 ans de New York qui allaite son enfant de 8 semaines – Fièvre.

Cas VAERS 1275035 (Moderna) : Un bébé de 8 semaines allaité au sein a eu de la fièvre un jour après la vaccination de sa mère.

Mère de 25 ans en Floride qui allaite sa fille – Fièvre, diarrhée

Cas VAERS 1277155 (Moderna) : J’allaite et à 19h15, ma fille a commencé à avoir de la fièvre. Elle était chaude au toucher. La température de son front était de 99.7F.

Elle a depuis eu de la diarrhée et s’est montrée très collante et allaitante 24 heures sur 24. Toujours en cours à 7 h 11, le 1er mai 2021.

Mère de 35 ans qui allaite son enfant de 14 mois – Diarrhée

Cas VAERS 1298064 (Moderna) : J’allaite ma fille de 14 mois 3 fois par jour. Elle a eu une légère diarrhée et de légers maux d’estomac les 5/6 et 5/7. Aucun changement de régime alimentaire n’a été constaté. La diarrhée n’est pas courante chez elle.

Mère californienne de 30 ans qui allaite et dont la fille a 22 mois – Fièvre, irritabilité

Cas VAERS 1324020 (Pfizer) : Environ dix jours après le vaccin, j’ai commencé à avoir des crampes intenses et j’ai perdu un caillot de sang. Mon ventre se resserrait et j’ai commencé à ressentir une pression vers le bas. J’avais aussi des douleurs dans le dos. J’ai été examinée à l’hôpital, et ils n’ont rien trouvé d’anormal. J’étais enceinte de 23 semaines à l’époque. Je n’ai plus eu de crampes.

J’allaite également ma petite fille et elle était grincheuse et de mauvaise humeur après chaque dose du vaccin. Elle était vraiment irritable et avait une légère fièvre. Ma fille a 22 mois. Deuxième grossesse

Mère de 32 ans qui allaite son bébé de 7 semaines – Léthargique, augmentation des régurgitations.

Cas VAERS 1334516 (Pfizer) : Maux et frissons débutant 10 à 12 heures après la dose. Également un peu de faiblesse et de fatigue. A persisté pendant environ 24 heures. Traitement modéré avec de l’acétaminophène (500 mg toutes les 6 heures). La patiente allaite ; son bébé de 7 semaines était quelque peu léthargique et avait augmenté de façon significative la fréquence et le volume de ses régurgitations au cours de la même période de 24 heures, mais il ne semblait pas être mal à l’aise.

Mère de 31 ans en Caroline du Nord qui allaite son enfant de 2 mois

Caillot de sang, selles foncées.
Cas VAERS 1347789 (Pfizer) : Cette personne a un enfant de 2 mois et l’allaitait au moment de l’administration des deux vaccins Pfizer covid19.

Quatre jours après le premier vaccin, la personne a remarqué que le nourrisson avait des crachats semblables à des caillots teintés de sang, puis des selles foncées un jour plus tard.

Deux jours après le second vaccin, la mère a remarqué un écoulement du mamelon ressemblant à un caillot de sang (qui, selon la personne, ressemblait exactement au crachat teinté de sang remarqué chez le nourrisson).

Texas, 32 ans, mère allaitante avec un enfant de 4 semaines – Fièvre, congestion nasale, perte d’appétit.

Cas VAERS 1443445 (Pfizer) : Je suis actuellement en train d’allaiter. Mon fils, âgé de 4 semaines seulement, a eu 101 ? de fièvre vers minuit le 6/12/2021 et la fièvre ne voulait pas baisser même avec du Tylenol. Il avait également une congestion nasale et ne voulait pas manger. Il a été hospitalisé le jour même, mais on n’a pas trouvé d’origine à la fièvre, etc.

Texas, 37 ans, mère allaitante avec une fille de 10 mois – Urticaire sur le visage et le corps.

Cas VAERS 1592542 (Moderna) : Dix minutes après avoir reçu le vaccin, j’ai eu l’impression que j’allais m’évanouir. J’ai dû m’asseoir sur le sol de la pharmacie. Dans les heures qui ont suivi, j’ai ressenti une légère douleur thoracique, un mal de tête léger à modéré et des symptômes semblables à ceux de la grippe. De plus, la majeure partie du côté gauche de mon visage s’est engourdie comme une paralysie de Bell (front, joue, lèvres et langue à gauche). J’ai reçu le vaccin un mardi.

Mercredi et jeudi, mon bébé de 10 mois allaité au sein a commencé à avoir de l’urticaire sur le visage et le corps. Ses oreilles étaient rouges à l’extrémité

Le CDC continue d’affirmer que les caillots sanguins sont “rares” après les injections de COVID-19, et pourtant si les caillots sanguins chez les nourrissons sont déjà extrêmement rares sans que les mères qui allaitent reçoivent une injection de COVID-19, et voilà que nous avons maintenant plusieurs cas, dont deux décès, en un court laps de temps (environ 9 mois) dans un système (VAERS) dont nous savons qu’il est largement sous-déclaré puisque des pressions sont exercées sur les infirmières et les travailleurs de la santé pour qu’ils ne signalent PAS les effets indésirables du COVID-19 (source), alors il est criminel de ne pas le signaler au public et de ne pas avertir les femmes enceintes et allaitantes de ces dangers.

A titre de comparaison, j’ai recherché les réactions indésirables chez les mères allaitantes au cours des 5 années précédant les injections de COVID-19, et en 5 ans, seuls 5 cas ont été signalés au VAERS de réactions négatives de mères allaitantes chez leurs bébés, avec ZERO décès, après TOUS les vaccins non-COVID. (Source.)

Il y a aussi maintenant 1 490 morts fœtales enregistrées suite à des injections de COVID-19 chez des femmes enceintes pour les 9 derniers mois.

À titre de comparaison, j’ai recherché les décès fœtaux consécutifs à TOUS les vaccins pour les 5 dernières années avant que les injections de COVID ne soient autorisées en décembre 2020, et il y a eu un total de 398 décès fœtaux consécutifs à toutes les vaccinations pour les 5 dernières années (moins un mois – décembre 2020). (Source.)

Cela représente une moyenne de 7 décès par mois avant COVID, et 165 décès par mois après les injections de COVID. 25 fois plus de morts fœtales après les injections de COVID que de morts fœtales après tous les vaccins au cours des 5 dernières années.

Cela ressemble à un plan eugénique de réduction de la population,
d’après les données gouvernementales du CDC.

Castex : du Pass sanitaire au Pass social

Castex : du Pass sanitaire au Pass social

21/09/2021

[Source : Russie politics]

Par Karine Bechet-Golovko

Sans aucune surprise, alors que la situation sanitaire ne présente aucune crise particulière, vue la saison, Castex nous annonce la loi de pérennisation du Pass sanitaire. L’enjeu n’étant dès le départ non pas sanitaire, mais de contrôle social, il n’y a rien de surprenant dans cette annonce de l’établissement de ce qui est en fait un Pass social. Les Français sont prévenus, rien ne leur sera épargné.

Voici la courbe d’évolution du Covid officiel en France ce mois-ci :

Et la courbe d’évolution des décès officiellement attribués au Covid en France :

Finalement, le Pass dit sanitaire a été mis en place quand la crise sanitaire était terminée – en ce qui concerne le problème de surcharge des hôpitaux, il existe depuis que les politiques néolibérales de destruction de l’hôpital public (et des services publics en général) sont mises en oeuvre, ce qui est bien antérieur à ce pauvre virus.
Et comme le discours officiel est celui de l’acceptation du Pass sanitaire :

Et que la négation dans le discours public du mouvement de rejet doit conforter ceux qui suivent, sans conviction ni rébellion, le sens du vent :

Il n’y a rien d’étonnant à ce que nos dirigeants veulent inscrire dans le temps un instrument qui n’a jamais été conçu comme temporaire. Dans ce contexte, l’annonce faite par Castex de la préparation d’un projet de loi permettant de faire durer le Pass sanitaire au-delà de la date prévue du 15 novembre n’est pas une surprise, c’est même totalement logique. N’ayons aucun doute sur l’alignement du Parlement, autant que du Conseil constitutionnel. Ces instances ne peuvent être dans la contestation idéologique du régime qui se met en place, sinon cela s’appelle une révolution et ce ne sont jamais les organes de l’État qui la font.

Il serait en revanche utile de modifier, dans ce nouveau projet de loi, l’appellation de ce Pass : de sanitaire, il devient officiellement social. Et en ce sens, la démarche s’inscrit parfaitement dans la logique du rapport d’information du 3 juin 2021 du Sénat intitulé “Crises sanitaires et outils numériques : répondre avec efficacité pour retrouver nos libertés“, que je vous laisse lire ici. Or, comme nous le voyons bien, non seulement l’outil numérique ne permet en rien de retrouver les libertés, mais il est même devenu notre propre instrument liberticide, chacun se promenant avec sa prison numérique dans les mains, son smartphone.

Après tout, ce n’est qu’un QR Code…

Un archevêque fait preuve d’une rigidité covidiste sans précédent

Un archevêque fait preuve d’une rigidité covidiste sans précédent

L’archevêque de Moncton au Canada, Valery Vienneau, 73 ans, a décrété le 17 septembre que seuls les fidèles doublement vaccinés peuvent entrer dans les églises.

Il se référait à une réunion avec le ministre de la Santé du Nouveau-Brunswick qui veut augmenter le taux de personnes vaccinées à 90%. Le ministre n’autorise pas les rassemblements avec masques, la désinfection ou la distanciation sanitaire, mais seulement pour les personnes entièrement vaccinées – bien qu’elles puissent infecter et être infectées comme tout le monde.

En obéissance légaliste à l’État, Vienneau ordonne que lors de TOUTES les réunions de l’église – y compris les baptêmes où seuls les membres de la famille sont présents – tout le monde doit être vacciné deux fois. Les enfants de moins de 12 ans sont exemptés car ils ne peuvent pas encore être vaccinés.

Les portiers vérifieront les documents de vaccination et recueilleront les noms que le gouvernement pourrait demander. Vienneau est d’accord avec le ministre pour dire que les personnes n’ayant reçu qu’une seule dose, portant un masque et appliquant les règles de distanciation sociale ne sont PAS autorisées à entrer dans l’église.

(Je me demande comment va t’il faire pour entrer en paradis sans le pass du Christ ???)

La Gestapo 2.0 : un médecin arrêté pour avoir traité ses patients contre la Covid. Mise à jour

La Gestapo 2.0 : un médecin arrêté pour avoir traité ses patients contre la Covid. Mise à jour

21/09/2021 (2021-09-21)

Mise à jour :

Le Dr Théron ne se laissera pas intimider

https://t.me/Laveritecensure/6182
La Vérité Censurée, [Sep 21, 2021 at 13:51]

L’avocat du Dr jean-Paul Théron s’exprime :

« Vous avez quelqu’un qui soigne, qui se bat pour soigner ses 80 patients, ils ont confisqué son téléphone et son ordinateur et l’ont mis en garde à vue »

https://t.me/Laveritecensure/6184
La Vérité Censurée, [Sep 21, 2021 at 17:09]

Les conditions d’interpellation du Dr Tharon sont affreuses, dignes d’un régime communiste. Il a sauvé dernièrement plus de 80 patients grâce au traitement du Pr Raoult.

https://t.me/Laveritecensure/6186
La Vérité Censurée, [Sep 21, 2021 at 19:22]

Voici les conditions d’arrestation du Dr Theron (63 ans) qui demande à plusieurs reprises l’assistance d’un médecin avant d’être violemment traîné dehors. Son tort : il soigne avec le protocole du Pr Raoult.

Témoignage de la fille de Dr Theron :

« À 9 h 17, pendant qu’il se lavait les mains aux toilettes de la salle, les gendarmes sont venus le placer en garde à vue. Le choc ! La brutalité et l’humiliation de cette arrestation jusque dans les toilettes. 63 ans, père de famille et grand-père. »

Voici Message du fils du Dr Théron, très violemment arrêté en Polynésie française :

« Le pharmacien Jérôme Rondan a rompu le secret professionnel en balançant l’ordonnance du médecin Theron sur les réseaux sociaux et est à l’origine de l’arrestation de ce dernier. »

#LiberezTheron
#Polynésie
#Theron

Rejoignez la Vérité Censurée
https://t.me/Laveritecensure

Pourquoi Dieu permet qu’il y ait autant de catastrophes en ce moment ?

Pourquoi Dieu permet qu’il y ait autant de catastrophes en ce moment ?

Nous sommes très proches du début de la Tribulation où là vos yeux vont voir ce qu’ils n’ont jamais vu.

En tout premier il faut comprendre que Dieu est aux commandes de tout.

Dieu n’a qu’un « mot » à dire pour arrêter les éléments, que ce soit le feu ou l’eau. Il a demandé un jour à Soeur Faustine de prier le chapelet à la Miséricorde Divine pour arrêter un orage et l’orage a cessé… Il aurait pu aussi l’arrêter d’un seul coup…

Quand Dieu n’arrête pas ce qui est en train de se passer par exemple des grandes innondations, des volcans qui détruisent des îles entières ou des pays, c’est que Dieu est offensé car les gens vivent en état de péché mortel. Dieu permet qu’ils traversent cette épreuve pour qu’ils réalisent que Dieu existe et qu’il est temps de se tourner vers Lui… Ces catastrophes sont la miséricorde de Dieu car sans elles, les gens ne réfléchiraient pas à leur vie et à leurs fins dernières.

Dieu veut le salut des âmes.

Nous sommes dans le temps du réveil !

Priez pour la conversion des âmes qui perdent tout…

Souvent quand on se retrouve sans rien, on se tourne vers Dieu !

Dieu peux tout… Il peut arrêter un orage, un feu, un ouragan à la seconde même….

Union de prières,

F. Maria

Urgence prières pour que les habitants comprennent que nous sommes desormais dans le temps de la justice de dieu – L’éruption du volcan de La Palma, aux Canaries, pourrait durer plusieurs semaines

Urgence prières pour que les habitants comprennent que nous sommes desormais dans le temps de la justice de dieu – L’éruption du volcan de La Palma, aux Canaries, pourrait durer plusieurs semaines

Près de 6 000 habitants de l’île espagnole ont déjà été évacués face au risque d’impact de pyroclastes ou d’exposition aux gaz, alors que la coulée de lave s’approche de l’océan.

Dans le parc national Cumbre Vieja, à Los Llanos de Aridane, sur l’île canarienne de La Palma, le 20 septembre 2021.
Dans le parc national Cumbre Vieja, à Los Llanos de Aridane, sur l’île canarienne de La Palma, le 20 septembre 2021. BORJA SUAREZ / REUTERS

La terre a tremblé de nouveau dans la nuit de lundi à mardi 21 septembre sur La Palma, aux Canaries, alors que l’éruption volcanique qui secoue l’île depuis dimanche continue de déverser des flots de magma engloutissant tout sur leur passage et de libérer des milliers de tonnes de dioxyde de soufre dans l’atmosphère.

Le séisme, d’une magnitude de 4,1, sur l’échelle de Richter, a provoqué l’ouverture d’une nouvelle bouche éruptive – la neuvième –, associée à l’une des deux fissures volcaniques de plusieurs centaines de mètres de long apparues dans la forêt de pins du parc naturel Cumbre Vieja, au sud-ouest de l’île située au large des côtes africaines (au sud du Maroc).

La lave envahit une maison dans le parc national Cumbre Vieja à Los Llanos de Aridane, sur l’île canarienne de La Palma, le 20 septembre 2021.
La lave envahit une maison dans le parc national Cumbre Vieja à Los Llanos de Aridane, sur l’île canarienne de La Palma, le 20 septembre 2021. KIKE RINCON / AP

Près de 500 personnes ont été contraintes d’abandonner leur logement dans la nuit. Depuis dimanche, ce sont ainsi près de 6 000 habitants de cinq communes du sud de La Palma qui ont dû être évacués du fait des risques de coulées de lave, de pluies de cendres, d’impact de pyroclastes ou d’exposition aux gaz. La plupart sont hébergés chez des proches ou dans une caserne militaire aménagée par la Croix-Rouge.

Les dégâts sont estimés à plus de 400 millions d’euros

Au belvédère de Tajuya, dans la commune d’El Paso, l’une des plus affectées par l’éruption volcanique, des dizaines de riverains ne cessaient d’arriver, mardi matin, afin d’observer, impuissants, les ravages causés par ce spectacle époustouflant de la nature. « La nuit, c’est un spectacle, le jour, c’est une tragédie », résumait un habitant aux caméras de la télévision espagnole TVE. Sur les routes, des véhicules chargés de meubles et d’électroménager, tentaient de mettre à l’abri l’essentiel d’une vie. La veille, avant que la lave n’arrive à Todoque, dernier village avant l’océan, ce sont des crucifix et des statues de la vierge Marie, que les voisins aidaient le curé à transporter.Lire aussi  Aux Canaries, 6 000 personnes ont été évacuées après l’éruption du volcan Cumbre Vieja

Mardi soir, plus de 180 maisons avaient été avalées par les coulées de lave dont la température dépasse 1 000 degrés et dont la hauteur a atteint 6 mètres par endroits. Selon la directrice de la petite école Los Campitos consumée par le magma, Angeles Nieves, au moins la moitié des 23 enfants de 3 à 12 ans qui s’y trouvaient scolarisés n’ont désormais plus d’école ni de maison. Le bilan devrait être revu très largement à la hausse, tant les dégâts matériels augmentent à mesure que les deux grandes coulées de lave qui s’échappent du volcan se dirigent vers les villages côtiers touristiques de Tazacorte et Los Llanos de Aridane

https://www.lemonde.fr/planete/article/2021/09/22/aux-canaries-l-eruption-du-volcan-de-la-palma-pourrait-durer-plusieurs-semaines_6095512_3244.html

Un entrepreneur de pompes funèbres fait des révélations explosives… Ils inventent de nouveaux variants… Le variant DELTA n’est qu’une lésion provoquée par un vaccin…. Ils vont tuer tout le monde et même les enfants. Les enfants ne pourront pas avoir d’enfants plus tard car le vaccin les aura rendu stériles. Ils vont bientôt enfermer les non vaccinés dans un centre de détention qu’ils ont construit partout dans le monde.

Un entrepreneur de pompes funèbres fait des révélations explosives… Ils inventent de nouveaux variants… Le variant DELTA n’est qu’une lésion provoquée par un vaccin…. Ils vont tuer tout le monde et même les enfants. Les enfants ne pourront pas avoir d’enfants plus tard car le vaccin les aura rendu stériles. Ils vont bientôt enfermer les non vaccinés dans un centre de détention qu’ils ont construit partout dans le monde.

vidéo à visionner ici : https://gloria.tv/share/EnNbhv8eD9iZ4ELLgGCzBg3er

Ce que dit cet homme dans cette vidéo correspond à ce que Dieu lui même nous dit à travers son prophète John Leary. Dieu nous a averti depuis plus d’un an que si nous n’entrons pas en refuge, nous serions tués… et mis dans des camps….

L’ère de paix : Serons-nous autorisés à y entrer ?

L’ère de paix : Serons-nous autorisés à y entrer ?

Jésus à Luisa Picaretta – 29 janvier 1919

Ma fille bien aimée, je veux te faire connaître l’ordre de ma providence.

A chaque cours de 2000 ans, j’ai renouvelé le monde.

Après la première période de 2000 ans, je l’ai renouvelé par le déluge.

Après la deuxième période de 2000 ans, je l’ai renouvelé par ma venue sur terre où j’ai manifesté mon humanité.

Nous sommes maintenant arrivés approximativement à la fin de la troisième période de 2000 ans et il y aura un troisième renouvelllement.

C’est la raison de la confusion générale actuelle qui n’est rien d’autre que la préparation au troisième renouvellement.

Maintenant dans le troisième renouvellement, après que la terre sera purgée et que la majorité de la génération présente sera détruite, je serai encore plus généreux envers mes créatures.

Ap 14:6-Puis je vis un autre Ange qui volait au zénith, ayant une bonne nouvelle éternelle à annoncer à ceux qui demeurent sur la terre, à toute nation, race, langue et peuple.
Ap 14:7-Il criait d’une voix puissante :  » Craignez Dieu et glorifiez-le, car voici l’heure de son Jugement ; adorez donc Celui qui a fait le ciel et la terre et la mer et les sources. « 


Ap 14:15-Puis un autre Ange sortit du temple et cria d’une voix puissante à celui qui était assis sur la nuée :  » Jette ta faucille et moissonne, car c’est l’heure de moissonner, la moisson de la terre est mûre. « 
Ap 14:16-Alors celui qui était assis sur la nuée jeta sa faucille sur la terre, et la terre fut moissonnée.
Ap 14:17-Puis un autre Ange sortit du temple, au ciel, tenant également une faucille aiguisée.
Ap 14:18-Et un autre Ange sortit de l’autel – l’Ange préposé au feu – et cria d’une voix puissante à celui qui tenait la faucille :  » Jette ta faucille aiguisée, vendange les grappes dans la vigne de la terre, car ses raisins sont mûrs. « 
Ap 14:19-L’Ange alors jeta sa faucille sur la terre, il en vendangea la vigne et versa le tout dans la cuve de la colère de Dieu, cuve immense !
Ap 14:20-Puis on la foula hors de la ville, et il en coula du sang qui monta jusqu’au mors des chevaux et sur une étendue de mille six cents stades.

Voilà que les anges moissonnent car la moisson de la terre est mûre.

Après la moisson, Notre Seigneur nous annonce bel et bien un renouvellement complet de la terre que seule une minorité d’âmes pourra habiter.

Nous comprenons que le châtiment des trois jours des ténèbres aura projeté en enfer tous les êtres mauvais, mais aussi tous les pécheurs qui auront refusé la conversion ainsi que tous ceux qui auront pris la marque de la Bête, la puce dans le corps pour acheter ou vendre. Ces êtres maudits ont fait leur propre choix. Ils n’ont pas voulu lutter pour leur propre salut. Ils seront donc pour l’éternité dans les gouffres de l’enfer à souffrir.

Pourquoi ne devons nous pas les regretter ?

Je me permets de vous rappeler les paroles d’une âme damnée relevées par Luz Amparo Cuevas, prophétesse stigmatisée des apparitions à l’Escorial en Espagne.

Une âme damnée : Nous ne voulons rien savoir, ni de vous ni de Dieu. Nous ne changerions pas les peines ni la douleur pour aller au ciel ! Notre mission est la haine, la destruction, le manque d’amour. C’est un tourment qui ne finira jamais et ne nous consumera jamais. C’est un feu dévorant, qui dévore nos entrailles. Mais nous sommes Maudits de Dieu parce que nous, nous n’avons pas voulu L’Aimer. Mais je veux que vous avertissiez les hommes des tourments si grands de ce lieu afin qu’ils n’y entrent pas. C’est la voix de Dieu qui me le commande ! Mais pour moi, j’entraînerai tout le monde dans ce lieu où ils se consumeraient par le feu, où la haine, la destruction sont toujours présents ! Tout n’est qu’amertume. Et notre mission est de détruire les âmes.

Beaucoup parviennent en ce lien parce que personne n’a voulu leur dire la vérité et nous , nous n’avons pas voulu la comprendre. Il était plus facile de vivre dans les commodités, l’abondance et à notre guise sans faire la volonté de Dieu. Ceci est notre salaire, nous sommes payés par celui pour lequel nous avons travaillé. Nous éprouvons de la haine, du mépris. Si Dieu nous laissait, nous détruirions le monde. Nous n’éprouvons que le désir d’entraîner tous les hommes pour qu’ils participent à cette souffrance.


Voilà frères et soeurs, si des membres de vos familles vont dans le feu de l’enfer pour l’éternité, c’est parce que vous ne vous êtes pas assez sacrifié pour eux par le jeûne, les sacrifices, la récitation du saint rosaire, la récitation du chapelet à la Miséricorde Divine, les croisades de prières et la récitation des 7 pater noster de Ste Brigitte pour lesquels notre Seigneur a promis que les âmes de notre parenté, jusqu’à la quatrième génération, éviteront l’enfer.

Nous avons des « outils célestes » pour sauver les nôtres. Utilisons-les tant qu’il est encore temps ! Dieu va nous en demander compte pendant l’Avertissement et un compte sévère croyez-moi !

Notre Dame de Fatima avait eu la délicatesse de nous avertir : « Priez beaucoup et faites des sacrifices pour les pécheurs, car beaucoup d’âmes vont en enfer parce qu’elles n’ont personne qui se sacrifie et prie pour elles. » 

Chers frères et soeurs, la première étape que nous allons toutes et tous traverser est l’Avertissement encore appelé l’illumination des consciences. Notre âme va quitter notre corps et nous allons nous retrouver pour environ un quart d’heure hors de la terre et du temps pour subir un mini-jugement du Christ. Ce sera le même jugement que si nous étions mort, le jugement particulier, avec cette différence particulière que notre âme aura la possibilité de retourner dans son corps pour se repentir et se sauver.

Quel sera le Jugement du Christ sur notre âme ? le ciel, le purgatoire ou l’enfer.

Si nous avons un seul péché mortel non repenti et non confessé, nous verrons déjà pendant l’Avertissement les flammes de l’enfer dans notre propre âme et nous subirons quelques instants le châtiment dû à ce péché. Puis Dieu, de sa puissance, nous retirera de ce lieu de supplices et renverra notre âme dans notre corps. A notre retour sur terre, nous comprendrons l’urgence d’aller rencontrer un prêtre pour se confesser.

https://medias.lavie.fr/api/v1/images/view/6054f4143e45464f0433dca4/width_1000/image.jpg

Quels péchés peuvent condamner notre âme si nous n’en avons pas eu du repentir et si nous ne les avons pas confessés à un prêtre ? (ceux qui se confessent à Dieu directement iront tout droit en enfer car leur orgueil les empêche d’être « petit » et d’aller reconnaître leur faute auprès de celui qui tient la place de Dieu).

  • L’avortement,
  • Le jeu de l’âme au lieu de la sanctifier (jeux divers sur internet, fréquentation de lieux dépravés tel que bars, boites de nuit),
  • l’envie des biens ou de la femme ou du mari du prochain,
  • l’euthanasie,
  • le meurtre,
  • la prise de moyens de contraception,
  • l’adoration d’idôles (argent et créatures et divination, yoga, reiki, Nouvel Age et sectes),
  • la mauvaise prononciation du nom de Dieu,
  • la non observance d’honorer son père et sa mère,
  • le vol,
  • le mensonge,
  • la non assistance à la messe le dimanche (si vous manquez la messe un seul dimanche, vous ne pouvez pas aller communier le dimanche suivant sans d’abord vous confesser et vous repentir ; si nous n’avez pas fait correctement votre carême, nous ne pouvez pas non plus aller communier sans d’abord vous confesser et réparer ; si vous avez manqué une seule fête d’obligation (noël, ascension, assomption, toussaint) vous ne pouvez pas non plus communier sans vous en confesser et réparer ; si vous avez travaillé le dimanche (même le lavage, le repassage, le jardinage ou le ménage), vous ne pouvez pas communier sans d’abord vous confesser et si vous avez travaillé une des fêtes d’obligation sans la sanctifier, là aussi vous devez vous repentir).
  • l’adultère (tromperie dans le mariage ou remariage civil avec un autre partenaire),
  • la fornication (mariage civil seul sans le mariage à l’Eglise avec le sacrement, concubinage, être pacsé, mariage homosexuel, inceste, pornographie),
  • les péchés de luxure (même si vous êtes marié à l’Eglise, vous n’êtes pas autorisé à commettre les péchés de masturbation, fellation, cunnilengus, sodomie), les péchés d’envie, de jalousie, de calomnies, de jugements, de paresse, de colère, d’avarice, d’orgueil, de gourmandise….
  • Chacun de ses péchés vous lie par des chaînes en enfer. Seul le sang de Jésus peut briser les chaînes. Ce sang est répandu pendant la confession sacramentelle auprès d’un prêtre à condition que vous sortiez de ces péchés, que vous quittiez cette situation de péché… Ne méprisez pas ce sacrement ! Usez-en le plus souvent possible avant que l’entrée des églises ne vous soit interdite.
  • Il n’est pas possible d’aller vous confesser si vous restez dans une situation de péché mortel. Il faut d’abord vous repentir. On ne joue pas avec Dieu, sachez-le ! Beaucoup sont en enfer pour avoir joué au lieu d’être sérieux !

Saint Padre Pio nous disait déjà qu’il faudrait rendre compte à Dieu de chaque minute qui n’a pas servie à Sa Gloire.

Les enseignements des saints de l’Eglise Catholique sont nombreux sur les peines et les tortures de l’enfer.

Sainte Faustine Kowalska (Jésus Miséricordieux) ne nous a t’elle pas instruit sur l’enfer ?

Résultat d’image pour Soeur Faustine enfer Que Chaque Pêcheur. Taille: 119 x 160. Source: marseillan.over-blog.com

Que chaque pécheur sache: il sera torturé durant toute l’éternité par les sens qu’il a employés pour pécher. J’écris cela sur l’ordre de Dieu pour qu’aucune âme ne puisse s’excuser disant qu’il n’y a pas d’enfer, ou que personne n’y a été et ne sait comment c’est. Moi, Soeur Faustine, par ordre de Dieu, j’ai été dans les gouffres de l’enfer, pour en parler aux âmes et témoigner que l’enfer existe.

Sainte Françoise Romaine ne nous a t’elle pas averti dans son traité de l’enfer ?

Tourments particuliers exercés sur neuf sortes de coupables.

1° Supplices de ceux qui outragèrent la nature par leurs impuretés.

Françoise aperçut dans la partie la plus basse et la plus horrible de l’enfer des hommes et des femmes qui enduraient des tortures effroyables. Les démons qui leur servaient de bourreaux les faisaient asseoir sur des barres de fer rougies au feu, qui pénétraient le corps dans toute sa longueur, et sortaient par le sommet de la tête, et pendant que l’un d’entr’eux retirait cette barre, et la renfonçait de nouveau, les autres, avec des tenailles ardentes, leur déchiraient les chairs depuis la tète jusqu’aux pieds. Or ces tourments étaient continuels et cela sans exclusion des peines générales je veux dire, du feu, du froid glacial, des épaisses ténèbres, des blasphèmes et des grincements de dents.

2° Supplices des usuriers.

Non loin du cachot des premiers, Françoise en vit un autre où les criminels étaient torturés d’une manière différente, et il lui fut dit que c’étaient les usuriers. Or, ces malheureux étaient couchés et cloués sur une table de feu, les bras étendus, mais non en forme de croix, et le guide de Françoise lui dit à ce sujet, que tout signe de la croix était banni de ces demeures infernales. Chacun d’eux avait un cercle de fer rouge sur la tête. Les démons prenaient dans des chaudières de l’or et de l’argent fondus qu’ils versaient dans leurs bouches ; ils en faisaient couler aussi dans une ouverture qu’ils avaient pratiquée à l’endroit du cœur, en disant : souvenez-vous, âmes misérables de l’affection que vous aviez pour ces métaux pendant la vie ; c’est elle qui, vous a conduites où vous êtes. Ils les plongeaient ensuite dans une cuve pleine d’or et d’argent liquéfiés ; en sorte, qu’elles ne faisaient que passer d’un tourment à un autre, sans obtenir un moment de repos. Elles souffraient en outre, les peines communes à toutes les autres âmes réprouvées ; ce qui les réduisait à un affreux désespoir : aussi ne cessaient-elles de blasphémer le nom sacré de Celui qui exerçait sur elles ses justes vengeances.

3° Supplices des blasphémateurs.

Françoise vit, dans la même région, les profanateurs obstinés de Dieu, de la sainte Vierge et des saints. Or, ils étaient soumis à des tortures effroyables. Les démons, armés de pinces brûlantes, tiraient leurs langues, et les appliquaient sur des charbons embrasés, ou bien ils prenaient de ces charbons, et les leur mettaient dans la bouche ; ensuite ils les plongeaient dans des chaudières d’huile bouillante, ou bien ils leur en faisaient avaler, en disant : «Comment osiez-vous blasphémer ce que les cieux révèrent, âmes maudites et désespérées? Non loin de ceux-ci étaient les lâches qui renoncèrent Jésus-Christ par la crainte des supplices ; mais leurs tourments n’étaient pas aussi rigoureux, Dieu ayant égard à la faiblesse humaine qui les fit succomber.

4° Supplices des traîtres.

Françoise vit dans le même quartier, les tortures qu’exerçaient les démons impitoyables sur les hommes infidèles à leurs maîtres, et surtout sur les chrétiens qui ne prirent des engagements sur les fonts sacrés du baptême que pour les profaner. Ces cruels bourreaux leur arrachaient le cœur avec des tenailles ardentes, et le leur rendaient ensuite pour l’arracher de nouveau. Ils les descendaient aussi de temps en temps dans des cuves pleines de poix bouillante, et leur disaient en les y tenant submergés : «Âmes fausses et perfides, sans cœur et sans fidélité, non contents de trahir vos maîtres temporels, vous avez osé trahir votre Dieu Lui-même ; car vous prîtes sur les fonts du baptême, l’engagement solennel de renoncer à Satan, à ses pompes et à ses œuvres, et vous avez fait tout l’opposé. N’oubliez pas ces promesses, et recevez le châtiment que leur violation vous a mérité». A ces reproches amers succédaient les hurlements des victimes ; elles blasphémaient aussi les sacrements, surtout le saint baptême et maudissaient leur divin auteur.

5° Supplices des homicides.

Un peu plus loin elle vit des hommes à figures féroces, plongés dans une immense chaudière remplie de sang en ébullition. Or, les démons venaient les prendre dans cette chaudière bouillante et les jetaient dans une autre pleine d’eau à moitié glacée ; puis les retiraient de celle-ci pour les submerger dans la première. Mais ce n’était pas là leur unique tourment, d’autres démons armés de poignards enflammés leur perçaient le cœur et ne retiraient le fer de la plaie que pour l’y plonger encore. Auprès de ces hommes sanguinaires, étaient placées ces mères qui se dénaturèrent au point d’ôter la vie à leurs propres enfants, et leurs tortures étaient à peu près les mêmes.

6° Supplices des apostats qui abandonnèrent la foi catholique non par faiblesse mais par corruption.

Les démons les sciaient par le milieu du corps, avec des scies de fer rouge, trempées dans du plomb fondu. Or, la re-prise des chairs s’opérait subitement après l’opération, et permettait aux bourreaux de recommencer sans cesse.

7° Supplice des incestueux.

Il y eut dans tous les temps des hommes et des femmes qui, emportés par une passion aveugle, commirent des impuretés avec des personnes qui leur étaient unies par les liens du sang ou par des liens spirituels Or, la Servante de Dieu les vit dans un cachot voisin de celui des habitants de Sodome. Or, les démons les plongeaient dans une fosse pleine de matières infectes en ébullition ; puis les retirant de là, ils les coupaient par quartiers, et lorsque ces quartiers s’étaient réunis, ce qui se faisait aussitôt, ils les replongeaient dans le cloaque brûlant et fétide.

8° Supplices des magiciens.

Dans l’enfer du milieu, la bienheureuse vit ceux qui, pendant leur vie, étaient en commerce avec le démon, et ceux qui les consultaient et leur donnaient confiance. Ils étaient enveloppés dans des ténèbres effroyables, et les bourreaux les lapidaient avec des pavés de fer rougis au feu. Il y avait là un gril carré, au milieu duquel, brûlait un feu terrible. Or, de temps en temps les démons couchaient leurs victimes sur ce gril, et les y tenaient fortement enchaînés; puis ils les retiraient de là pour les lapider encore.

9° Supplices des excommuniés.

La servante de Dieu remarqua que toutes les âmes précipitées dans la gueule du démon ne sortaient pas de son corps. Ayant eu le désir de savoir quelles étaient les âmes qu’elle ne voyait pas reparaître, il lui fut dit que c’étaient les âmes de ceux qui étaient morts dans l’excommunication. Elles descendent ajouta la voix qui l’instruisait, dans la queue du dragon, qui se prolonge jusqu’au fond de l’abîme, et est un vaste foyer où brûle un feu dévorant. Elles étaient donc renfermées dans cette affreuse prison, et les démons qui rôdaient autour, leur criaient d’une voix insultante : «C’est donc vous» qui, aveuglées par vos passions et hébétées par la sensualité, avez méprisé les foudres de l’Église ? Eh bien ! bouillez maintenant dans la queue du dragon. Hélas ! hélas ! répondaient du dedans des voix plaintives, quelle infortune est la nôtre, et quels maux affreux nous endurons !»


Après l’Avertissement, nous aurons six semaines pendant lesquelles nous aurons la possibilité de nous convertir, de nous repentir, et d’aller voir un prêtre pour nous confesser (à condition que les églises soient encore ouvertes à ce moment là. Déjà le pass-sanitaire est obligatoire pour entrer dans beaucoup d’églises. D’ici l’Avertissement, je pense que ce sera encore plus sévère, d’où la nécessité d’aller vous confesser dès maintenant si vous ne voulez pas périr.

Dieu peut tout pardonner mais il faut l’humilité de reconnaître ses fautes à travers un prêtre car ce sacrement est d’institution divine.

Notre Seigneur disait à Soeur Faustine :

La Miséricorde Divine

Proclame que la miséricorde est le plus grand attribut de Dieu. Toutes les œuvres de mes mains sont couronnées de miséricorde. (301)

Dis, ma fille, que je suis l’amour et la miséricorde même. Quand l’âme s’approche de moi avec confiance, je la comble de tant de grâces, qu’elle ne peut les contenir toutes et qu’elle rayonne sur toutes les autres âmes. (1074)

De toutes mes plaies, comme d’un torrent coule la miséricorde pour les âmes, mais la plaie de mon cœur est la source de l’insondable miséricorde, de cette source jaillissent toutes les grâces pour les âmes. Les flammes de la pitié me brûlent, je désire les transmettre aux âmes humaines. Parle de ma miséricorde au monde entier. (1190)

Ecris, ma fille, que je suis la miséricorde même pour l’âme contrite. La plus grande misère de l’âme n’allume pas ma colère, mais mon cœur frémit d’une grande miséricorde pour elle. (1739)

Sache, ma fille, que mon cœur est la miséricorde même. De cet océan de miséricorde, les grâces se répandent sur le monde entier. Aucune âme qui s’est approchée de moi, ne m’a quitté sans consolation. Toute misère sombre dans ma miséricorde, et toute grâce jaillit de cette source – salvatrice et sanctifiante. Ma fille, je désire que ton cœur soit la demeure de ma miséricorde. Je désire que cette miséricorde se répande sur le monde entier par ton cœur. Que quiconque t’approchera ne te quitte pas sans cette confiance en ma miséricorde que je désire tant pour les âmes. Prie autant que tu le peux pour les agonisants, obtiens-leur la confiance en ma miséricorde, car ce sont eux qui ont le plus besoin de la confiance et qui en ont le moins. Sache que la grâce du salut éternel pour certaines âmes dépend de ta prière. Tu connais tout l’abîme de ma miséricorde, puise donc pour toi et spécialement pour les pauvres pécheurs. Le ciel et la terre retourneraient plus vite au néant avant qu’une âme confiante échappe à ma miséricorde. (1777)

Dieu a promis une grande grâce – particulièrement à toi et à tous ceux qui proclameront ma grande miséricorde. Moi-même je les défendrai à l’heure de la mort comme ma propre gloire et même si ses péchés étaient noirs comme la nuit, lorsqu’un pécheur se tourne vers ma miséricorde, il me rend la plus grande gloire et fait honneur à ma passion. Lorsqu’une âme glorifie ma bonté, alors le démon tremble à cette vue et s’enfuie au fond de l’enfer. (378)

Tu vois ce que tu es par toi-même, mais ne t’en effraie pas. Si je te découvrais toute la misère que tu es, tu mourrais de peur. Cependant sache ce que tu es. C’est parce que tu es une si grande misère que je t’ai découvert tout l’océan de ma miséricorde. Je cherche et désire des âmes comme la tienne, mais il y en a peu ; ta grande confiance envers moi me force à t’accorder continuellement des grâces. Tu as de grands et inconcevables droits sur mon cœur, car tu es une fille pleine de confiance. Tu ne supporterais pas l’immensité de l’amour que j’ai pour toi, si ici sur la terre, je te le découvrais dans toute sa plénitude ; souvent je soulève pour toi un petit coin du voile, mais sache que c’est de ma part une grâce exceptionnelle. Mon amour et ma miséricorde ne connaissent pas de bornes. (718)

Je désire la confiance de mes créatures, exhorte les âmes à une grande confiance en mon insondable miséricorde. Que l’âme faible et pécheresse ne craigne pas de s’approcher de moi, car même si elle compte plus de péchés qu’il n’y a de grains de sable sur terre, tout sombrera dans l’abîme de ma miséricorde. (1059)

Que les plus grands pécheurs mettent leur espoir en ma miséricorde. Ils ont droit avant tous les autres, à la confiance en l’abîme de ma miséricorde. Ma fille, écris sur la miséricorde pour les âmes tourmentées. Les âmes qui s’adressent à ma miséricorde me réjouissent. A de telles âmes, j’accorde des grâces bien au-dessus de leurs désirs. Je ne peux punir même le plus grand pécheur s’il invoque ma pitié, mais je l’excuse en mon insondable et inconcevable miséricorde. Ecris : Avant de venir comme Juge équitable, j’ouvre d’abord toutes grandes les portes de ma miséricorde. Qui ne veut pas passer par la porte de ma miséricorde, doit passer par la porte de ma justice… (1146)

Ma fille, écris que plus grande est la misère, plus elle a droit à ma miséricorde, et incite toutes les âmes à la confiance en l’inconcevable abîme de ma miséricorde, car je désire les sauver toutes. La source de ma miséricorde a été largement ouverte par la lance sur la croix pour toutes les âmes – je n’ai exclu personne. (1182)

Je ne suis qu’amour et miséricorde ; il n’y a pas de misère qui puisse se mesurer à ma miséricorde, ni de misère qui puisse en venir à bout puisqu’au moment de se communiquer – ma miséricorde s’amplifie. L’âme qui fait confiance à ma miséricorde est la plus heureuse car je prends soin moi-même d’elle. (1273)

Oh ! si les pécheurs connaissaient ma miséricorde, il n’en périrait pas un si grand nombre. Parle aux âmes des pécheurs, pour qu’elles ne craignent pas de s’approcher de moi, parle-leur de ma grande miséricorde. (1396)

J’ai ouvert mon cœur, en tant que source vivante de miséricorde, que toutes les âmes y puisent la vie, qu’elles s’approchent de cet océan de miséricorde avec une très grande confiance. Les pécheurs obtiendront justification et les justes seront affermis dans le bien. Celui qui amis sa confiance en ma miséricorde, à l’heure de la mort, j’emplirai son âme de ma divine paix. (1520)

Dis aux âmes qu’elles ne fassent pas obstacle en leur propre cœur à ma miséricorde, qui désire tant agir en elles. Ma miséricorde est à l’œuvre dans tous les cœurs qui lui ouvrent la porte ; le pécheur comme le juste ont besoin de ma miséricorde. La conversion comme la persévérance est une grâce de ma miséricorde. (1577)

Que les âmes qui tendent à la perfection adorent particulièrement ma miséricorde, car l’abondance des grâces que je leur accorde découle de ma miséricorde. Je désire que ces âmes se distinguent par une confiance illimitée en ma miséricorde. Je m’occupe moi-même de la sanctification de ces âmes, je leur procure tout ce qui peut être nécessaire à leur sainteté. Les grâces de ma miséricorde se puisent à l’aide d’un unique moyen – et c’est la confiance. Plus sa confiance est grande, plus l’âme reçoit. Les âmes d’une confiance sans borne me sont une grande joie, car je verse en elles le trésor entier de mes grâces. Je me réjouis qu’elles demandent beaucoup, car mon désir est de donner beaucoup et de donner abondamment. Par contre, je m’attriste si les âmes demandent peu, si elles resserrent leur cœur. (1578)

Ma fille, donne-moi les âmes ; sache que ton devoir est de ma conquérir les âmes par la prière et le sacrifice, par l’encouragement à la confiance en ma miséricorde. (1690)

Ecris : Je suis trois fois saint et j’ai du dégoût pour le plus petit péché. Je ne peux aimer une âme souillée par le péché, mais lorsqu’elle se repent, il n’y a pas de limites à la largesse que j’ai envers elle. Ma miséricorde l’enveloppe et la justifie. Je poursuis de ma miséricorde les pécheurs sur tous leurs chemins et mon cœur se réjouit quand ils reviennent à moi. J’oublie les amertumes dont ils abreuvent mon cœur, et je me réjouis de leur retour. Dis aux pécheurs qu’aucun n’échappera à ma main. S’ils fuient mon cœur miséricordieux, ils tomberont dans les mains de ma justice. Dis aux pécheurs que je les attends toujours, je prête une oreille attentive aux battements de leur cœur quand il bat pour moi. Ecris que je leur parle par leurs remords de conscience, par les insuccès et les souffrances, par les orages et la foudre, je leur parle par la voix de l’Eglise, et s’ils font échouer toutes mes grâces, je commence à me fâcher contre eux, les abandonnant à eux-mêmes, je leur donne ce qu’ils désirent. (1728)

Le Sacrement de Réconciliation

Ecris, parle de ma miséricorde. Dis aux âmes où elles doivent chercher la consolation, c’est au tribunal de la miséricorde ; c’est là qu’ont lieu les plus grands miracles qui se renouvellent sans cesse. Point n’est besoin, pour obtenir ce miracle de faire de lointains pèlerinages, ni de faire étalage d’un quelconque cérémonial, mais il suffit de se jeter avec foi aux pieds de celui qui tient ma place, de lui dire sa misère et le miracle de la miséricorde divine se manifestera dans toute sa plénitude. Même si cette âme était en décomposition comme un cadavre, et même si humainement parlant il n’y avait plus aucun espoir de retour à la vie, et que tout semblait perdu – il n’en est pas ainsi selon Dieu, le miracle de la miséricorde divine redonnera vie à cette âme dans toute sa plénitude. Ô malheureux, qui ne profitez pas maintenant de ce miracle de la miséricorde divine ; en vain vous appellerez, il sera déjà trop tard. (1448)

Ma fille, quand tu t’approches de la sainte confession, de cette source de ma miséricorde, le sang et l’eau qui sont sortis de mon cœur se déversent sur ton âme et l’ennoblissent. Chaque fois que tu te confesses, plonge-toi entièrement dans ma miséricorde avec grande confiance, pour que je puisse déverser en ton âme toutes les largesses de ma grâce. Quand tu vas te confesser, sache que c’est moi-même qui t’attends dans le confessionnal, je me dissimule seulement derrière le prêtre, mais c’est moi seul qui agis dans l’âme. Ici la misère de l’âme rencontre le Dieu de miséricorde. Dis aux âmes, qu’à cette source de miséricorde, les âmes ne puisent qu’avec le vase de la confiance. Lorsque leur confiance sera grande, il n’y aura pas de bornes à mes largesses. Les torrents de ma grâce inondent les âmes humbles. Les orgueilleux sont toujours dans la misère et la pauvreté car ma grâce se détourne d’eux pour aller vers les âmes humbles. (1602)


L'Antéchrist selon la Bible | Chrétiens lifestyle

Chers frère et soeurs après l’Avertissement et la période de six semaines pour le repentir et la conversion, la grande Tribulation va commencer pour un peu moins de trois ans et demi. L’Antéchrist va arriver et diriger le monde sans pitié avec un seul gouvernement mondial, une seule religion mondiale unique (l’antéchrist va s’unir au faux prophète pour la mettre en place), une seule éducation mondiale, une seule monnaie mondiale, (la puce dans le corps, la marque de la Bête, la marque de la damnation) qui suivra la mise en place du pass sanitaire établi dans un but de contrôle total et non à des fins de santé.

Ceux qui ne seront pas en refuge pendant ce temps de tribulation d’un peu moins de trois ans et demi seront tués, décapités selon la Parole du livre de l’Apocalypse :

Ap 20:4-Puis je vis des trônes sur lesquels ils s’assirent, et on leur remit le jugement ; et aussi les âmes de ceux qui furent décapités pour le témoignage de Jésus et la Parole de Dieu, et tous ceux qui refusèrent d’adorer la Bête et son image, de se faire marquer sur le front ou sur la main ; ils reprirent vie et régnèrent avec le Christ mille années.

Ceux qui seront préservés dans les refuges devront passer ce temps, enfermés dans le refuge, en prenant des temps d’adoration, de prières et de travail. Ora et labora, pour l’équilibre.

Au terme de ce temps de Tribulation, commencera l’ère de paix.

Elle sera précédée par les trois jours de ténèbres prophétisés par le Seigneur Jésus à Saint padre Pio et d’autres grands mystiques.

Pendant des trois jours de noirceur, tous les êtres en état de péché mortel périront. Les démons viendront les chercher pour les amener suffoquer et souffrir dans le feu de l’enfer.

Ce sera justice pour eux puisqu’ils se seront laissés marquer du 666, le sceau du diable, par le péché mortel et la marque de la Bête.

Ainsi s’accomplira la Parole de Dieu :

Ap 14:9-Un autre Ange, un troisième, les suivit, criant d’une voix puissante :  » Quiconque adore la Bête et son image, et se fait marquer sur le front ou sur la main,
Ap 14:10-lui aussi boira le vin de la fureur de Dieu, qui se trouve préparé, pur, dans la coupe de sa colère. Il subira le supplice du feu et du soufre, devant les saints Anges et devant l’Agneau.
Ap 14:11-Et la fumée de leur supplice s’élève pour les siècles des siècles ; non, point de repos, ni le jour ni la nuit, pour ceux qui adorent la Bête et son image, pour qui reçoit la marque de son nom. « 

S’accomplira aussi la Parole de Dieu :

Ap 9:18-Alors le tiers des hommes fut exterminé par ces trois fléaux : le feu, la fumée et le soufre vomis de la bouche des chevaux.

Seuls ceux qui auront tenu bon avec le Christ et la Vierge Marie pendant la Tribulation, et qui seront restés en état de grâce seront autorisés à entrer dans l’ère de paix.

Ap 14:12-Voilà qui fonde la constance des saints, ceux qui gardent les commandements de Dieu et la foi en Jésus

Chers frères et soeurs, si vous avez eu peur en lisant ces lignes c’est que vous n’êtes pas encore en état de grâce, sinon vous auriez la paix intérieure. Donc je vous invite à rencontrer un prêtre pour faire une bonne confession sacramentelle.

Voici un lien pour préparer votre confession : https://www.nd-chretiente.com/dossiers/pdf/articles/Examen%20de%20conscience%20pour%20adultes.pdf

L’ère de paix a été prophétisée par de nombreux saints

Les hommes doivent rechercher la paix du Christ dans le Royaume du Christ.
—PAPE PIE XI, Quas Primas, n° XNUMX; XNUMX décembre XNUMX

Sainte Marie, Mère de Dieu, notre Mère,
enseigne-nous à croire, à espérer et à aimer avec toi.
Indique-nous le chemin vers son règne!
Étoile de la mer, brille sur nous et conduis-nous sur notre route!
—Pape Benoît XVI, Spe Salvin. XNUMX

Telle est notre grande espérance et notre invocation: «Que ton royaume vienne!» – un royaume de paix, de justice et de sérénité, qui rétablira l’harmonie originelle de la création. —POPE JEAN-PAUL II, Audience générale, 6 novembre 2002, Zenit

 Son royaume n’aura pas de limites, et sera enrichi de justice et de paix: «en ses jours la justice naîtra, et l’abondance de la paix… Et il régnera d’une mer à l’autre, et du fleuve à la les extrémités de la terre »… Lorsqu’une fois que les hommes reconnaîtront, à la fois dans la vie privée et publique, que le Christ est Roi, la société recevra enfin les grandes bénédictions de la liberté réelle, de la discipline bien ordonnée, de la paix et de l’harmonie… car avec la diffusion et l’étendue universelle du royaume du Christ, les hommes deviendront de plus en plus conscients du lien qui les unit, et ainsi de nombreux conflits seront soit totalement évités, soit du moins leur amertume diminuée. —PAPE PIE XI, Quas Primas, n. 8, 19; 11 décembre 1925

Dans l’ère de paix, les hommes uniront leur volonté à celle de Dieu.

Demandons déjà maintenant à Notre Seigneur Jésus Christ le don de vivre tous les jours dans sa divine volonté comme si nous vivions déjà en paradis.

Notre Dame disait à Luisa : C’est votre volonté qui vous prive de la fraîcheur de la grâce, de la beauté qui ravit votre Créateur, de la force qui conquiert et endure tout et de l’amour qui impacte tout. En un mot, votre volonté n’est pas la Volonté qui anime votre Mère Céleste. Je connaissais ma volonté humaine uniquement de la garder sacrifiée en hommage à mon Créateur. —,

Alors, chers frères et soeurs, demandons tous les jours à Dieu et à la Vierge Marie de garder notre volonté propre sacrifiée. Ainsi nous pourrons devenir des saints.


Il y aura un temps de paix ……

Fatima : Un temps de paix sera accordé au monde….. Cette paix aura Dieu comme origine et tous les humains alors vivant, après les trois jours de ténèbres où deux tiers de l’humanité aura péri, se convertiront à la foi catholique.

L’église aura à sa tête un très saint pape.

Dans cette nouvelle ère de paix, il y aura un nouveau paradis promis par Dieu qui durera 1 000 ans. Seuls ceux qui croient en Dieu vivront dans cette nouvelle ère qui comprendra 12 nations qui seront gouvernées par le Christ, les apôtres et les prophètes. Ces nations seront composées de certaines nations dans le monde qui ont montré leur allégeance à Dieu et à la Vierge Marie. Celles qui seront dispersées seront rassemblées et rejoindront les autres nations pour en faire une, comme une sainte famille. Les 12 nations spécialement choisies formeront la seule église apostolique véritable sur la nouvelle terre et ciel fusionnés pour faire un dans le nouveau paradis glorieux. La divine volonté qui a créé le paradis pour Adam et Eve rejeté par la tentation du malin sera alors faite et le paradis sera parfait. Notre Seigneur Jésus Christ nommera des dirigeants dans toutes les nations, tous unis par la divine volonté. Les peuples de ces nations honoreront le Christ dans la paix et l’amour, les uns pour les autres. La Vierge Marie règnera comme Reine du Nouveau Paradis. Dieu va nous donner un monde nouveau qui nous stupéfiera par la magnificence de sa Gloire. Il est prêt. Sa beauté et sa splendeur est au delà de ce que notre capacité humaine peut imaginer.

Personne ne manquera de rien. Il y aura différents niveaux dans le nouveau paradis de 12 nations. Au niveau inférieur, il y aura des villes et des villages et tout le monde travaillera dans un puits de paix, d’amour et de bien être. Jésus sera le Roi, le Maître et Il règnera au milieu de tous en union mystique. Il ne s’agit nullement d’un nouveau règne terrestre du Christ. Il s’agit d’un règne Eucharistique.

Puis il y aura les niveaux supérieurs. Ils maintiendront l’unité de toutes les nations, en union avec les Enseignements divins , et tous les hommes se mêleront en complète harmonie les uns avec les autres, et avec les animaux de la Terre, les grands et les petits.

Tous se nourriront des fruits de l’Arbre de Vie. La nourriture ne manquera à personne. Puis il y aura les gouvernements des nations. Ils s’assureront que tout sera en accord avec les Enseignements de Dieu. Les gouvernements seront dirigés par les saints et apôtres. Cela durera jusqu’à la toute fin, au moment de la seconde résurrection des morts, pour la confrontation finale.

Satan sera déchaîné avec ses démons pendant une courte période. Alors tout mal sera détruit. La Miséricorde sera, enfin, présentée au monde, dans le Nouveau Ciel et la Nouvelle Terre réunis.

Alors tout sera révélé, au moment où le mystère de Dieu sera montré à tous dans sa Gloire pleine et finale.

paradis paradis fond d'écran hd - placer le papier peint - 1920x1200 -  WallpaperTip

Le Nouveau Paradis n’aura qu’une seule religion, la Nouvelle Jérusalem, où Jésus sera adoré journellement. Tout sera en union avec la Sainte Volonté du Père. Il y aura douze nations, mais un seul langage car Jésus ne permettra pas de division.

Jésus nommera des chefs, et dans chaque nation il n’y aura aucune pénurie de nourriture, d’eau, de logement ou de vie. Il n’y aura pas de mort parce que Jésus donnera la Vie Éternelle à tous ceux qui entreront. Toutes les nations travailleront ensemble pour répandre la Parole de Dieu, et le bonheur, qui est impossible à atteindre sur Terre aujourd’hui, sera l’un des plus grands dons que Jésus nous offrira. Vous serez beaucoup aimés, et vous aimerez Dieu autant qu’Il vous aime.

Beaucoup d’entre vous rencontrerez les générations de votre famille, des siècles en arrière. Les générations continueront et vous verrez vos fils et vos filles se marier et vous donner de parfaits enfants de Dieu, chacun comblé de grandes Grâces. Il sera nommé un Chef de l’Église et son nom est Pierre, car Jésus a promis qu’il formerait Son Église de la Terre. Et par conséquent, dans le Nouveau Paradis, il dirigera l’Église du Christ.

Chers frères et soeurs, si vous voulez entrer dans l’ère de paix, mettez vous vite en état de grâce, revêtez le saint scapulaire du Mont Carmel, et apprenez déjà à vivre de la divine volonté.

Alors Dieu vous donnera tout, pour votre bonheur !

Fabienne Maria

Refusez de prendre tout vaccin Covid ou vaccin contre la grippe, même si vous risquez de perdre votre emploi.Mon fils, vous voyez beaucoup de gens qui se débattent avec le récent mandat de vaccination de Biden Covid sur les travailleurs. Tout le monde ne réalise pas comment ces vaccins peuvent ruiner votre système immunitaire, et peuvent même vous tuer, surtout quand un virus plus mortel sera libéré. Ces virus et vaccins ont été créés à dessein pour réduire la population par le peuple du monde unique. Donc, refusez de prendre tout vaccin Covid ou vaccin contre la grippe, même si vous risquez de perdre votre emploi. Soyez prêts à venir dans Mes refuges lorsque vos vies seront en danger. » Refusez de faire les piqûres de Covid car elles vont ruiner votre système immunitaire, et les personnes vaccinées pourraient mourir du prochain virus mortel

Vendredi 10 septembre 2021

Jésus dit : « Mes amis de la classe Eastridge de 1961, je suis heureux que vous soyez tous ici pour vous revoir. Vous avez vu la liste de vos camarades de classe décédés, et vous êtes désolés qu’ils soient décédés. Vous voyez dans la vision que certaines âmes de vos camarades de classe sont au purgatoire, et elles sont reconnaissantes pour les grâces qu’elles ont reçues à l’intention de cette messe. N’oubliez pas de continuer à prier pour eux, car leurs âmes peuvent se rapprocher du ciel grâce à vos prières et à vos messes. Beaucoup de gens pensent que les âmes vont directement au ciel, mais la plupart des âmes ont besoin d’une certaine réparation pour leurs péchés au purgatoire. Ces âmes vous sont reconnaissantes de vous souvenir d’elles.

Mon fils, vous voyez beaucoup de gens qui se débattent avec le récent mandat de vaccination de Biden Covid sur les travailleurs. Tout le monde ne réalise pas comment ces vaccins peuvent ruiner votre système immunitaire, et peuvent même vous tuer, surtout quand un virus plus mortel sera libéré. Ces virus et vaccins ont été créés à dessein pour réduire la population par le peuple du monde unique. Donc, refusez de prendre tout vaccin Covid ou vaccin contre la grippe, même si vous risquez de perdre votre emploi. Biden vous traite comme s’il était un dictateur, et il impose son contrôle à tout le monde. Soyez prêts à venir dans Mes refuges lorsque vos vies seront en danger. »

Jésus dit : « Mon peuple, au départ, vous avez vu comment le gouvernement essayait de forcer vos employeurs à faire faire à leurs employés une piqûre de Covid, sous peine d’être licenciés. Les employeurs ont eu un peu d’appréhension à aller de l’avant. Maintenant, Biden utilise à nouveau des décrets pour essayer d’obliger les travailleurs non vaccinés à se faire vacciner avec le Covid. Cet ordre sera contesté car il n’y a pas beaucoup de décès récents pour justifier un tel ordre global. Le précédent confinement n’a pas ralenti la propagation du virus, et maintenant, le fait d’être vacciné ne semble pas non plus arrêter le variant delta. Il n’y a pas de véritable science derrière cet ordre, et c’est seulement le contrôle du peuple que Biden pousse. Ces vaccins mettront en danger la santé de votre peuple car ces virus et vaccins sont destinés à tuer des gens et à réduire la population. Refusez de faire les piqûres de Covid car elles vont ruiner votre système immunitaire, et les personnes vaccinées pourraient mourir du prochain virus mortel. Vous avez du mal à trouver des travailleurs, mais si vous renvoyez les personnes qui refusent de se faire vacciner, vous aurez encore plus de chômage et les entreprises pourraient faire faillite. Les mandats de vaccination pourraient ruiner votre économie, ils doivent donc être rejetés. Priez pour que votre peuple trouve un moyen de contourner ces mandats. »

Canaries : L’éruption volcanique entraîne l’évacuation de 6.000 personnes, la lave attendue sur la côte

Canaries : L’éruption volcanique entraîne l’évacuation de 6.000 personnes, la lave attendue sur la côte

Un regain d'activité du volcan Cumbre Vieja a entraîné l'évacuation de 500 personnes supplémentaires aux Canarie. (Illustration)
Un regain d’activité du volcan Cumbre Vieja a entraîné l’évacuation de 500 personnes supplémentaires aux Canarie. (Illustration) — Gerardo Ojeda/AP/SIPA

Les évacuations se poursuivent sur l’île espagnole de La Palma où le volcan Cumbre Vieja est entré en éruption dimanche. En raison de « l’apparition d’une nouvelle bouche éruptive » dans la zone de Tacande, sur la commune d’El Paso, 500 personnes supplémentaires ont dû fuir leur habitation dans la nuit de lundi à mardi, portant le total à 6.000 déplacés, a indiqué le service des secours d’urgence de l’archipel.

L’ouverture de cette bouche éruptive est intervenue après un nouveau séisme d’une magnitude de 4,1, enregistré à 21h32 (20h32 GMT), selon l’Institut volcanologique des Canaries (Involcan).

166 bâtiments détruits

« C’est pratiquement toute ta vie qui part comme ça… Le volcan se réveille, il dit « Je sors par là » et il met pratiquement toute ta vie en l’air », se désole Israel Castro Hernandez, dont le domicile a été détruit. A ses côtés, son épouse Yurena Torres Abreu ne réalise toujours pas. « On n’arrive pas à y croire. On se dit que notre maison est désormais sous ce volcan. Il n’y a rien à faire, c’est la nature », lâche-t-elle, désabusée.

Si elle n’a fait aucune victime, cette éruption, qui est la première depuis 1971 sur l’île peuplée de près de 85.000 habitants, a provoqué d’énormes dégâts. Les images diffusées par médias, autorités et riverains montrent des coulées noires et oranges dévalant lentement les flancs du volcan et engloutissant arbres, routes et maisons sur leur passage. Le volcan a détruit au total 166 bâtiments et la lave recouvre 103 hectares, selon le système européen de mesures géospatiales Copernicus, qui a publié sur Twitter une image satellite de l’île montrant les zones touchées.

Risque de gaz toxiques

Les autorités attendent à présent l’arrivée de la lave dans la mer, initialement prévue lundi soir mais retardée par le ralentissement des coulées. Une rencontre redoutée en raison de sa dangerosité potentielle car elle peut donner lieu à des explosions, des vagues d’eau bouillante et l’émanation de gaz toxiques, selon l’Institut d’études géologiques des États-Unis (USGS). Le gouvernement régional des Canaries a donc demandé aux curieux de ne pas se rendre sur la zone et a décrété un « rayon d’exclusion de deux milles marins » autour de l’endroit où est prévue l’arrivée des coulées.

Le Cumbre Vieja crache des colonnes de fumées atteignant plusieurs centaines de mètres de haut et entre 8.000 et 10.500 tonnes de dioxyde de soufre par jour, selon l’Involcan. L’espace aérien n’a toutefois pas été fermé. Tous les vols prévus lundi à l’aéroport de La Palma sont bien arrivés ou partis et 48 autres sont programmés mardi, a annoncé mardi matin le gestionnaire espagnol d’aéroports Aena. « L »île est désormais coupée en deux », résume Juan Aragón Cruz, qui a dû quitter lui aussi son logement. « On sait quand ça a commencé, mais on ne sait pas combien de temps ça va durer ».

L’écologiquement responsable : cartes bancaires et interdictions en série, bienvenue dans le « Meilleur des Mondes »

L’écologiquement responsable : cartes bancaires et interdictions en série, bienvenue dans le « Meilleur des Mondes »

Certains râlent contre le passe sanitaire : « Ouais, on va être fichés ! »« Tout le monde va savoir où on est allés, ce qu’on y a fait ! » etc. Il est vrai que cette histoire de QR code, utilisé par de petits curieux, a des allures de mouchardage électronique.

Mais les râleurs n’ont encore rien vu ! En Suède, au pays d’Alfred Nobel, une jeune société appelée Doconomy a mis au point, il y a déjà deux ans, souvenez-vous, une carte de paiement écologiquement responsable. Son nom ? « DO », tout simplement. Cette carte, en plus de payer vos envies, calcule en temps réel l’équivalent carbone émis par vos achats. Ainsi, si vous achetez un pantalon, votre carte indique que vous avez rejeté 20 kg de gaz carbonique (CO2) dans l’atmosphère si votre vêtement est « made in China » et seulement 0,5 kg s’il est fabriqué près de chez vous. Selon une étude de l’ADEME, réalisée en 2016, un Français émet en moyenne près de 11,9 tonnes de CO2 par an, dont 75 % sont liées à sa consommation courante. Or, pour atteindre la neutralité carbone, il devrait émettre moins de 2 tonnes. La carte Do est l’outil qu’il vous faut si vous voulez être un citoyen éco-responsable.

Oui, mais ! Si la carte ordinaire est la « DO White », il existe une « DO Black », légèrement plus contraignante. Vous entrez le pourcentage de CO2 que vous ne voulez pas dépasser et, lorsqu’il est atteint, votre carte transmet à votre smartphone un message simple : « Achat refusé, quota de CO2 atteint. » Alors là, vous êtes super éco-responsable : vous sauvez la planète en calibrant – vous-même – votre taux de rejet de CO2 et, par conséquent, l’utilisation de votre moyen de paiement.

Oui, mais, encore une fois ! Et si quelqu’un d’autre que vous – votre banque par exemple, ou l’État, ou encore un organisme supranational invisible et despotique, ou qui vous voulez – en venait à prendre à votre place la décision du montant de CO2 que vous pouvez rejeter ? Facile, techniquement, avec la carte DO. Alors vous n’êtes plus maître de vos achats ! Imaginez, de surcroît, que l’on se dirige à grands pas vers la disparition de l’argent liquide, comme certains le pensent – la Banque de France prévoit que les paiements en espèces diminueront de 20% en 2025 –, alors, la boucle serait bouclée : plus de billets ni de pièces, plus de carte bancaire « libre », uniquement cette satanée DO à votre nom mais dont vous avez, par définition, perdu la maîtrise.

Parano ? Complotiste ? Peut-être. Mais alors, dans un autre domaine, il faudra bien expliquer le raisonnement du Bureau européen de l’environnement qui, pour réduire les émissions de gaz à effet de serre, préconise de limiter la surface des logements à un certain nombre de m² par personne : de 14 à 20 m² pour une personne seule ; de 40 à 80 mètres carrés pour une famille de 4 personnes. Parano, n’est-ce pas ?

On voit bien que nos écolos, poussés par ce type de projets délirants, rivalisent d’imagination pour empapaouter les Français : instaurer un ISF climatique, interdire l’élevage industriel, rendre obligatoire le végétarien en restauration collective, interdire l’avion pour les parcours réalisables en train en moins de 4 h 30 en même temps qu’on interdit les voitures à moteur thermique, stopper les dernières centrales à charbon du pays en développant l’éolien, sortir du nucléaire, etc.

Bienvenue dans le Brave New WorldLe

https://www.bvoltaire.fr/lecologiquement-responsable-cartes-bancaires-et-interdictions-en-serie-bienvenue-dans-le-meilleur-des-mondes/Meilleur des mondes qu’Aldous Huxley a imaginé en 1931, il y a quatre-vingts ans.

Christine Deviers-Joncour : “Leurs “plandémies” et leurs vaccins mortifères finiront le sale boulot pour une dépopulation mondiale annoncée : le projet ne date pas d’hier, croyez-moi !”

Christine Deviers-Joncour : “Leurs “plandémies” et leurs vaccins mortifères finiront le sale boulot pour une dépopulation mondiale annoncée : le projet ne date pas d’hier, croyez-moi !”

Nous reproduisons ce message qui circule sur les réseaux sociaux.

«Beaucoup se souviennent de Christine Deviers-Joncour, qui fut la maîtresse de Roland Dumas, de longues années ministre des affaires étrangères de François Mitterrand.
En son temps, elle sortit un livre de révélations intitulé « La putain de la République ».
Son nom a beaucoup circulé dans des histoires de corruption impliquant les plus hauts personnages de l’État.
Autant dire qu’elle a vu de ses yeux l’envers du décor, la face obscure du monde politique, et que quand elle en parle, elle sait de quoi elle parle.
Devant l’horreur au prétexte soi-disant sanitaire dont la clef de voûte est la vaccination imposée à tous, elle se décide à reprendre la parole. »
(Danielle Monnier)

Voici ce qu’elle dit la dame :

«J’entendais leurs délires, loin d’imaginer qu’ils iraient jusqu’au bout de leur folie.
Je les ai vus, à l’époque, se goberger, s’empiffrer sur le dos de la bête. Je les ai vus, les yeux plus gros que le ventre, piller et se goinfrer. Se donner des lettres de noblesse factices que leur position et leur pouvoir leur conféraient.
Je les ai vus bomber le torse et de leur petite hauteur, mépriser le peuple en donnant au château de Versailles des fêtes royales pour célébrer dignement l’arrivée au pouvoir du nouveau « monarque ».
Les cortèges de voitures officielles comme autant de carrosses et les garden-parties de ces nouveaux parvenus bientôt emperruqués.
J’ai vu les épouses et leur marmaille jouant à Marie-Antoinette sans vergogne sous les lambris, dont le passe-temps se limitait à organiser des dîners fins entre amis et visiter le Mobilier national comme on va chez Ikea. Gratuit ici.
Surtout quand on omettait de restituer pièces d’art et meubles d’époque.
Je les ai vus et j’ai payé très cher pour avoir été témoin, n’étant pas du sérail…
J’ai vu les caisses noires des ministères exonérées d’impôts, les frais d’intendance éhontés enfler toute honte bue, chauffeurs et gardes du corps à vie et retraites cumulées replètes, retro-commissions sur des marchés d’état, des avions équipés comme des palaces volants, des jets sur le tarmac prêts à décoller au moindre caprice ou quand tsunamis, tremblements de terre et autres catastrophes permettaient d’appeler les hordes de photographes, après être passé en vitesse chez le coiffeur et le couturier branché, pour se faire immortaliser au pied d’un jet avec un sac de riz sur le dos.
J’ai vu des soutes en provenance d’Afrique garnies de billets de banque et des coffres de voitures transformés en caverne d’Ali Baba pour distribution d’argent à grande échelle, des contrats d’État passés aux mains des filous, des comptes bien cachés dans des pays aux lagons bleus, (…)
J’ai vu des enfants éventrés, des femmes violées, lapidées, torturées. J’ai vu un avion avec une croix rouge sur son flanc porter secours à des populations africaines affamées en leur tirant dessus, et j’ai même vu certains crocodiles bouffer de malheureux témoins encombrants et d’autres tomber des fenêtres, arrêts cardiaques et cancers fulgurants.
Toute cette honte, tous ces crimes pour encore plus de Pouvoir et Richesses.
Un monde aux mains de la Finance Internationale, Bilderberg, Nouvel Ordre Mondial criminel, FMI, GAFAM etc, pour maintenir, verrouiller le système, protéger une élite et asservir les peuples en les abrutissant et en les dépravant en inversant les valeurs !
Nous leur donnons une once de pouvoir et ils perdent tout sens commun. Et plus on monte dans la hiérarchie, plus ils s’en donnent à cœur joie, perdent le sens des réalités et franchissent allègrement et sans états d’âme l’inacceptable. Et au plus haut niveau de la pyramide ils n’ont plus rien d’humain. Ce sont des monstres.
(…) Le pouvoir, aphrodisiaque suprême, les déshumaniserait-il à ce point ? Et le fric, moteur essentiel à toutes ces dérives…
Comment osent-ils se poser en donneurs de leçons, parler de probité, d’intégrité, de franchise, quand se multiplient leurs égarements et que les affaires de corruption et autres méfaits les éclaboussent ? (…)
Nous sommes devenus un immense peuple de moutons à tondre, tandis que la démocratie n’existe plus depuis longtemps, et tout dépend maintenant du pouvoir de résistance et de révolte des peuples.
La mise en esclavage des populations est passée à la vitesse supérieure avec cette « plandémie covid » en créant la PEUR !
Et les grands argentiers de la planète et leurs marionnettes nous font clairement comprendre que seuls comptent leurs profits, que le bien-être des citoyens n’a aucune espèce d’importance.
Leurs “plandémies” et leurs vaccins mortifères finiront le sale boulot pour une dépopulation mondiale annoncée : Le projet ne date pas d’hier, croyez-moi !
Nous sommes tous sacrifiés sur l’autel des profits. Depuis ces dernières décennies tout fut mis en œuvre fissa pour nous anéantir. Et la télévision et les médias aux ordres ont participé à cet abrutissement de masse qui nous a conduits à l’impuissance en nous lavant le cerveau.
Je veux pourtant rester optimiste. Nous sommes à un tournant majeur, un changement de civilisation.
Il est urgent que tous les citoyens se réveillent et reprennent en main leurs pays, leur souveraineté et éliminent cette vermine financière afin de réinjecter dans les caisses des états pour le bien collectif, les incroyables fortunes détournées par une poignée de mafiosi sans foi ni loi et dangereux.
Il faut bien prendre conscience que, quels que soient votre bord politique ou votre conception de la vie, si vous ne faites pas partie de leur élite, vous serez broyés.
Aussi, il faut s’unir d’urgence car nous marchons vers l’abime !
Et si le monde devient chaotique, cela signifie aussi que ce qui a manqué, c’est la spiritualité individuelle.
Il n’y a pas de compromis avec les éléments extérieurs du monde en action et la conscience se révèle encore inactive face à ce monde chaotique.
Au contraire, la conscience peut se reconnecter en tout temps et en toute situation avec la spiritualité comme une ascension.
Il me revient en mémoire cette phrase de Brecht : « Lorsqu’un homme assiste sans broncher à une injustice, les étoiles déraillent »…
Alors, vite, protégeons les étoiles et tournons la page sur ces temps décomposés.
Levons-nous ! »

Christine Deviers-Joncour

https://www.medias-presse.info/christine-deviers-joncour-leurs-plandemies-et-leurs-vaccins-mortiferes-finiront-le-sale-boulot-pour-une-depopulation-mondiale-annoncee-le-projet-ne-date-pas-dhier-croyez-moi/146772/

Vaccination des jeunes enfants en marche alors qu’une étude anglaise montre que les écoles ne sont pas des foyers de transmission

Vaccination des jeunes enfants en marche alors qu’une étude anglaise montre que les écoles ne sont pas des foyers de transmission

En France, en Italie, en Grande-Bretagne, simultanément, la vaccination des jeunes enfants est vendue comme une avancée sanitaire contre la propagation du covid par le laboratoire fournisseur des injections, Pfizer lui-même. On n’est jamais mieux servi que par soi-même…

Le vaccin Pfizer contre le Covid-19 est « sûr » et « bien toléré » par les enfants de 5 à 11 ans et le dosage adapté déclenche une réponse immunitaire « robuste », selon les résultats d’une étude annoncés lundi par le laboratoire. Que l’étude ait été réalisée en un temps éclair, que les enfants n’ont aucun risque de décéder du covid, que les effets secondaires à court et long terme ne sont pas connus encore,  ne semblent poser aucun problème aux médias au collier ou aux gouvernements qui veulent imposer cette vaccination aux plus jeunes. Pfizer s’apprête à diffuser les données qui donneront vraisemblablement le feu vert aux USA à l’inoculation du sérum produit par la même multinationale pharmaceutique américaine en collaboration avec la BioNTech allemande

Le prochain plan sera d’étendre cette pratique aux mêmes tranches d’âge également dans toute l’Europe, en attendant qu’avec la conclusion des expérimentations menées directement sur les enfants entre 2 et 5 ans et 6 mois et 2 ans, une nouvelle extension de la campagne de vaccination ne soit planifiée.

Les seules données disponibles sur cette expérience sont communiquées par le géant pharmaceutique avec des étoiles et des rayures, qui dans son communiqué explique le dosage de sérum à inoculer aux enfants de 5 à 11 ans : 1/3 de la dose inoculée au plus de 12 ans, et aux adultes. Une posologie réduite ne signifiera cependant pas se limiter à une seule injection, étant donné que la même note précise qu’une deuxième sera nécessaire 21 jours après la première.

Moderna, l’autre société pharmaceutique qui produit un autre sérum d’ARNm, prévoit également de présenter prochainement des données sur ses expérimentations menées sur des enfants.

Cependant, en Grande-Bretagne par exemple où environ 25 enfants sont morts de Covid au cours des 12 premiers mois de la pandémie, l’organisme scientifique conseillant le gouvernement sur les vaccins a déclaré qu’il ne recommandait pas de vacciner les enfants en bonne santé pour des raisons de santé uniquement.

Par ailleurs, toujours en Grande-Bretagne, une nouvelle étude parue dans le notoire The British Médical Journal montre que, sur l’ensemble des enseignants écossais de mars 2020 à juillet 2021, le risque d’hospitalisation, d’admission en soins intensifs et de décès a été  inférieur pour les enseignants à celui des autres professions.

Claudina Michal-Teitelbaum résume l’étude succinctement :

« Un rapport de l’ECDC sur le rôle des enfants et des écoles dans la dissémination de la Covid19 : dans l‘ensemble, les enfants sont globalement bien moins contagieux que les adultes car très majoritairement asymptomatiques, les clusters scolaires sont rares.

« Cette étude, basée sur des registres, compare principalement les hospitalisations, les admissions en soins intensifs et les décès, chaque enseignant étant apparié à une dizaine de cas témoin selon des critères d’âge, de sexe, comorbidités, niveau de vie…

« Elle montre que les enseignants et leur famille ont été à moindre risque qu’un échantillon représentatif de l’ensemble des autres professions et que le risque d’hospitalisation des cas graves et des décès est environ divisé par 2 par rapport aux soignants travaillant avec des patients covid.

« Les écoles écossaises ont connu des périodes de fermeture et de réouverture progressive par niveaux et le port de masques dans les écoles n’a été généralisé qu’à partir du printemps 2021. Le risque d’hospitalisation a été quasi constamment inférieur au risque des autres professions et constamment inférieur pour les hospitalisations en soins critiques et les décès quelle que soit la période, les mesures et que les écoles soient fermées ou ouvertes.

« Bien qu’indirecte, cela me semble, encore, une excellente démonstration du fait que les enfants scolarisés ne représentent pas un risque et q leur rôle dans l’épidémie, la morbidité et la mortalité est totalement marginal. »

Et pourtant, les politiciens au pouvoir ne veulent pas laisser les enfants en paix, plus grave ils veulent leur injecter des sérums expérimentaux…

Francesca de Villasmundo

Fauci lance le top départ de la vaccination covid des enfants de moins de 12 ans : ça commencera fin octobre ! D’abord Pfizer puis Moderna précise-t-il. On va entrer dans le dur là, le très dur.

La résistance contre la tyrannie covidiste monte encore d’un cran en Australie : les ouvriers du bâtiment bloquent Melbourne après s’être révoltés hier contre la vaccination covid obligatoire !

Le 29 Septembre, l’Église fêtera les Saints archanges : Michel, Gabriel et Raphaël… Neuvaine à débuter demain Mardi 21 Septembre 2021

j’ai reçu ceci par courriel, je vous le diffuse :

Le 29 Septembre, l’Église fêtera les Saints archanges : Michel, Gabriel et Raphaël

A ceux qui accepteront   d’y participer, nous proposons de faire une neuvaine à St Michel pour lui demander de sauver la France du bourbier dans lequel elle se vautre en ce moment : mariage des homosexuels, PMA, GPA, promotion et remboursement des avortements , restrictions drastiques des libertés , ravages de la pornographie, etc…  La liste de toutes ces dérives et péchés contre Dieu  notre Créateur est longue, trop longue….  

Face à la dictature du Nouvel Ordre Mondial et de ses sbires , nous avons un moyen d’action bien plus puissant et efficace que leurs pressions dictatoriales : nous allons appeler les légions célestes à renverser les intrigues et les dirigeants de ce monde déboussolé. Faisons le pari de l’Amour contre la Haine, de Dieu contre Satan.

 En 1902, la TS Vierge déclara au voyant Martin Drexler :« Je veux sauver la France, mais il faut prier Saint-Michel. Si l’on ne le prie pas, il n’interviendra pas ».

Neuvaine à débuter Mardi 21 Septembre 2021

Exorcisme très puissant dicté par l’Archange Saint-Michel Lui-même, transmis à la Pologne pour le monde, suivi des litanies de Saint Michel (Ou toute autre prière à Saint Michel que vous aurez choisie)

« Dieu Trinitaire et Un, je vous supplie humblement par l’intercession de la Vierge Marie, de Saint Michel Archange, de tous les Anges et de tous les Saints, de nous faire le grande grâce de vaincre les forces des ténèbres en France, et dans le monde entier, en mémoire des mérites de la Passion de Notre Seigneur Jésus Christ, de Son Très précieux Sang versé pour nous, de Ses Saintes Plaies, de Son Agonie sur la Croix et de toutes les souffrances endurées pendant la Passion et tout au cours de la Vie terrestre de Notre Seigneur et Rédempteur.

Nous vous supplions, Seigneur Jésus-Christ, d’envoyer vos Saints Anges pour faire tomber les forces du Mal en enfer, dans la géhenne, afin qu’en France, et dans le monde entier, advienne le règne de Dieu, à toute fin que la grâce de Dieu soit répandue dans tous les cœurs.

Qu’ainsi la France et tous les pays du monde s’emplissent de votre Paix. Notre Dame et Notre Reine, nous vous supplions de tout notre cœur, envoyez vos Saints Anges pour faire tomber en enfer, dans la géhenne, tous les esprits mauvais qui doivent tomber.

Saint Michel, Prince de la milice céleste, vous avez reçu du Seigneur mission de réaliser cette œuvre, pour que la grâce de Dieu soit perpétuellement avec nous. Guidez l’armée céleste pour que les forces des ténèbres tombent définitivement en enfer, dans la géhenne.
Utilisez toutes  vos forces pour vaincre Lucifer et ses anges déchus, qui se sont révoltés contre la volonté de Dieu, et veulent maintenant détruire les âmes des hommes. Soyez vainqueur parce que  vous avez pouvoir et autorité, et réclamez pour nous la grâce de la Paix et de l’Amour de Dieu, afin de nous permettre toujours de suivre Notre Seigneur vers la Royauté du Ciel. »



 

litanies de saint Michel

« Seigneur, ayez pitié de nous.
Jésus-Christ, ayez pitié de nous.
Seigneur, ayez pitié de nous.
Jésus-Christ, écoutez-nous.
Jésus-Christ, exaucez-nous.
Père céleste, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.
 Fils, rédempteur du monde, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous
 Esprit Saint, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.
Trinité sainte, qui êtes un seul Dieu, ayez pitié de nous.

Sainte Marie, reine des anges, priez pour nous.

Saint Michel, rempli de la sagesse de Dieu, priez pour nous.
Saint Michel, parfait adorateur du verbe divin, priez pour nous.
Saint Michel, couronné d’honneur et de gloire, priez pour nous.
Saint Michel, très puissant prince des armées du Seigneur, priez pour nous.
 Saint Michel, porte-étendard de la très sainte trinité, priez pour nous.
Saint Michel, guide et consolateur du peuple d’Israël, priez pour nous.
Saint Michel, splendeur et forteresse de l’Eglise militante, priez pour nous.
Saint Michel, lumière des anges, priez pour nous.
Saint Michel, force de ceux qui combattent sous l’étendard de la croix, priez pour nous.
Saint Michel, lumière et confiance des âmes au dernier terme de la vie, priez pour nous.
Saint Michel, secours très assuré, priez pour nous.
Saint Michel, notre aide dans toutes nos adversités, priez pour nous.
Saint Michel, héraut de la sentence éternelle, priez pour nous.
Saint Michel, consolateur des âmes retenues dans les flammes du purgatoire, priez pour nous.

Saint Michel, que le Seigneur a chargé de recevoir les âmes après la mort, priez pour nous.
Saint Michel, notre prince, priez pour nous.
Saint Michel, notre avocat, priez pour nous.

Saint Michel abattez le nouvel Ordre mondial et ses suppôts, sauvez l’humanité du mensonge universel. 

Agneau de Dieu, qui enlevez les péchés du monde, pardonnez-nous Seigneur

Agneau de Dieu, qui enlevez les péchés du monde, exaucez-nous Seigneur,

Agneau de Dieu, qui enlevez les péchés du monde, ayez pitié de nous Seigneur,

Jésus-Christ, écoutez-nous,
Jésus-Christ, exaucez-nous.

Priez pour nous, ô glorieux saint Michel, prince de l’Eglise de Jésus-Christ afin que nous puissions être dignes de ses promesses.

PRIONS: Seigneur Jésus, sanctifiez-nous par une bénédiction toujours nouvelle, et accordez-nous, par l’intercession de saint Michel, cette sagesse qui nous enseigne à amasser des trésors dans le ciel, et à échanger les biens du temps contre ceux de l’éternité, Vous qui vivez et régnez dans les siècles des siècles. Amen. »

Saint Michel, sauvez la France !

Passe sanitaire obligatoire au Vatican à partir du 1er octobre

Passe sanitaire obligatoire au Vatican à partir du 1er octobre

Cité du Vatican

Le 7 septembre dernier, le Pape François avait demandé au Gouvernorat de l’État de la Cité du Vatican, de prendre toutes les mesures nécessaires pour combattre l’urgence sanitaire au sein de la Cité.

Benedetta Capelli – Cité du Vatican

À partir du 1er octobre, l’entrée au Vatican ne sera autorisée qu’aux personnes munies du laissez-passer vert du Vatican, du laissez-passer vert européen et du certificat vert Covid 19 étranger attestant de la vaccination ou de la guérison du SRAS-Cov-2, ou de la réalisation d’un test moléculaire ou antigénique rapide avec un résultat négatif pour le virus SRAS-Cov-2. C’est ce que prévoit une ordonnance du président de la Commission pontificale de l’État de la Cité du Vatican sur les urgences sanitaires. Le texte reprend la recommandation du Pape François, lors de l’audience du 7 septembre, de «garantir la santé et le bien-être de la communauté de travail dans le respect de la dignité, des droits et des libertés fondamentales de chacun de ses membres» et d’«adopter toute mesure appropriée pour prévenir, contrôler et contrer l’urgence sanitaire».

Le contrôle de l’accès à l’État, est-il précisé, est délégué au corps de gendarmerie. L’ordonnance stipule que «ces dispositions s’appliquent aux citoyens, aux résidents dans l’État, au personnel servant à quelque titre que ce soit dans le gouvernorat de l’État de la Cité du Vatican et dans les différents organes de la Curie romaine et des institutions connexes, ainsi qu’à tous les visiteurs et utilisateurs des services».

La seule exception concerne les célébrations liturgiques «pendant le temps strictement nécessaire à l’accomplissement du rite», dans lesquelles, toutefois, les règles sanitaires relatives à l’éloignement, à l’utilisation d’équipements de protection individuelle, à la limitation de la circulation et du rassemblement des personnes et à l’adoption de règles d’hygiène spécifiques doivent être dûment respectées.

Enfin, l’ordonnance rappelle que le Service de la santé et de la sécurité des travai

lleurs sur le lieu de travail de la Direction de la santé et de l’hygiène est chargée de la vérification.

https://www.vaticannews.va/fr/vatican/news/2021-09/passe-sanitaire-obligatoire-vatican-1er-octobre.html

Vous me verrez bientôt dans mon prochain Avertissement, alors préparez votre âme en vous confessant fréquemment. Maintenant, vos pompes funèbres voient des cadavres avec de nombreux caillots de sang sur tout le corps, ce qui est le résultat des injections de Covid. Cela n’est pas rendu public, mais certaines personnes parlent de ces décès. Faites confiance en Moi pour protéger Mes croyants quand les autorités essaieront de vous tuer. Alors Je vous appellerai dans Mes refuges de protection ». Mon peuple, après avoir nettoyé la terre de tous les démons et des personnes mauvaises, Je renouvellerai vraiment la face de la terre, et Mes fidèles verront de nouveaux cieux et une nouvelle terre. Je renouvellerai la face de la terre alors que Mes fidèles seront élevés dans les airs. Une fois que j’aurai renouvelé la terre, j’appellerai mes fidèles à descendre dans mon ère de paix. Vous vivrez longtemps et vous serez jeunes à nouveau. Vous n’aurez aucun mal présent, et vous grandirez en sainteté. Lorsque vous mourrez, vous serez comme un saint, et vous serez amené au ciel. Ce sera votre récompense pour avoir été fidèle à Moi pendant la tribulation. Ayez confiance en Moi pour pouvoir affronter les épreuves de la tribulation à venir. »

Lundi 13 septembre 2021 : (Saint Jean Chrysostome)


Jésus dit :  » Mon peuple, vous répétez à chaque messe les paroles du Centurion lorsque vous dites :  » Seigneur, je ne suis pas digne que tu viennes sous mon toit, mais dis seulement un mot et mon âme sera guérie. J’étais si heureux de la foi de cet homme qu’il devait être un exemple à suivre pour vous tous dans l’humble culte que vous me rendez. Beaucoup d’entre vous ont peut-être souhaité être avec Moi lorsque J’étais sur la terre, mais vous M’avez dans Ma Présence Réelle dans l’Hostie consacrée. Vous me verrez bientôt dans mon prochain Avertissement, alors préparez votre âme en vous confessant fréquemment. Les personnes non vaccinées seront encore plus harcelées par Biden dans son effort diabolique pour faire vacciner tout le monde avec les vaccins toxiques Covid. Vous entendez parler de jeunes adultes qui meurent sans explication. Maintenant, vos pompes funèbres voient des cadavres avec de nombreux caillots de sang sur tout le corps, ce qui est le résultat des injections de Covid. Cela n’est pas rendu public, mais certaines personnes parlent de ces décès. Vous allez protester aujourd’hui contre l’obligation de faire des injections de Covid pour les infirmières de votre hôpital local. Il n’y a pas eu beaucoup de résistance au mandat de vaccination de Biden, et ceci en est un exemple. Continuez à vous opposer à ces mandats, et conseillez aux gens de ne pas prendre ces vaccins toxiques Covid qui détruisent votre système immunitaire, et pourraient tuer des gens en quelques années. Faites confiance en Moi pour protéger Mes croyants quand les autorités essaieront de vous tuer. Alors Je vous appellerai dans Mes refuges de protection ».

Jésus a dit : « Mon peuple, après avoir nettoyé la terre de tous les démons et des personnes mauvaises, Je renouvellerai vraiment la face de la terre, et Mes fidèles verront de nouveaux cieux et une nouvelle terre. Je renouvellerai la face de la terre alors que Mes fidèles seront élevés dans les airs. Une fois que j’aurai renouvelé la terre, j’appellerai mes fidèles à descendre dans mon ère de paix. Vous vivrez longtemps et vous serez jeunes à nouveau. Vous n’aurez aucun mal présent, et vous grandirez en sainteté. Lorsque vous mourrez, vous serez comme un saint, et vous serez amené au ciel. Ce sera votre récompense pour avoir été fidèle à Moi pendant la tribulation. Ayez confiance en Moi pour pouvoir affronter les épreuves de la tribulation à venir. »

Doug Casey sur la prochaine « crise » que l’élite mondiale a « planifiée 

Doug Casey sur la prochaine « crise » que l’élite mondiale a « planifiée 

International Man : Chaque année, la classe dirigeante internationale – les dirigeants mondiaux les plus influents, les PDG des grandes entreprises, les universitaires de haut niveau et même les célébrités – se réunit à Davos. Ils discutent des sujets qui les intéressent et prescrivent leurs politiques préférées.

Quel est votre point de vue sur la foule de Davos et sur ce qu’elle fait ?

Doug Casey : La foule de Davos est devenue l’élément le plus visible de la classe dirigeante. Bien qu’ils se chevauchent avec beaucoup d’autres groupes qui défendent le même agenda – le Bilderberg, le Council on Foreign Relations et le Bohemian Grove, entre autres.

Il y a quelques années, j’ai écrit un article après avoir assisté au Concordia, qui est très similaire, avec exactement les mêmes personnes. Je n’ai pas l’intention d’y retourner. C’était dérangeant et déprimant d’écouter des gros bonnets sans âme discuter de la meilleure façon de gouverner la plèbe.

Ces gens font tous partie de ce qu’on pourrait appeler « l’Etat Profond Mondial ». Ils se connaissent tous. Ils assistent aux mêmes conférences et, le plus souvent, ils ont fréquenté les mêmes universités, appartiennent aux mêmes clubs sociaux et ont des enfants dans les mêmes écoles.

Mais surtout, ils partagent la même vision du monde. Ils vivent dans leur propre petit silo, où le reste des 7,9 milliards de personnes dans le monde sont des étrangers. Il est donc tout à fait naturel que des personnes appartenant à un groupe aussi soudé – bien qu’informel – conspirent.

Adam Smith a fait remarquer que lorsque deux hommes de la même profession se réunissent, ils conspirent toujours contre les intérêts du public. C’est une chose parfaitement normale et naturelle.

Mais ces gens ne sont pas seulement des marchands qui s’efforcent de gagner quelques shekels supplémentaires. Ces personnes sont les têtes pensantes de tous les gouvernements, ONG, entreprises, universités et organisations médiatiques du monde. Ils méprisent les petites gens, qu’ils traitent comme des idiots utiles ou des bouches inutiles. Ils sont intéressés par le pouvoir plus que par toute autre chose.

Comme ils l’ont récemment montré dans cet exercice du COVID, ils contrôlent à peu près le monde. Ils sont très dangereux, je les méprise.

International Man : En 2019, bien avant que le premier cas de COVID ne soit signalé, le Forum économique mondial (FEM), qui accueille les conférences annuelles de Davos, a organisé un événement pour discuter de la possibilité d’une pandémie mondiale.

En fait, il a organisé un exercice de simulation sur la manière dont le scénario pourrait se dérouler et dont les gouvernements, les grandes entreprises et les médias devraient gérer la situation.

Que pensez-vous de tout cela ? S’agit-il d’une coïncidence ?

Comme je l’ai déjà dit, cette guerre n’aura pas grand-chose à voir avec des déchets obsolètes comme les chars Abrams, les F-35 et les porte-avions de classe Ford. Ces jouets ne servent à rien d’autre qu’à mettre les États-Unis en faillite tout en enrichissant l’État profond. Il s’agira principalement d’une guerre cybernétique et biologique.

Je suis simplement surpris que plus de gens ne regardent pas et ne se réfèrent pas au film V pour Vendetta, qui tourne également autour d’un virus appelé le virus St. Le monde a désespérément besoin d’un vrai V.

Il y a vraiment beaucoup de parallèles aujourd’hui. Je me demande si les « petites gens » savent que l’élite planifie ou joue avec l’idée d’un virus depuis des années. Probablement pas – il est difficile d’imaginer que quelqu’un puisse être aussi maléfique que les Nazis, les Soviétiques ou les Chicans, car c’était de l’histoire ancienne et la nature humaine a évidemment changé. La nature humaine a manifestement changé. Un grand virus destiné à détruire l’humanité a fait l’objet de nombreux romans et films de science-fiction au fil des ans. Et maintenant, comme d’habitude, la vie imite l’art.

Fantasmons un instant. Peut-être que l’élite, qui se fait surtout passer pour des philanthropes, rationalisera son plan comme un moyen de nettoyer le patrimoine génétique, en réduisant la population de 80 ou 90 %. Je ne doute pas que ces gens pourraient justifier une peste virale comme moyen de sauver Gaia d’une peste humaine. Peut-être que le vaccin sera en fait le véritable vecteur, tuant certains après un certain temps et stérilisant le reste. Peut-être servira-t-il de catalyseur pour que les vaccinés, les 80% obéissants, mettent les 20% indépendants non vaccinés dans des camps. Peut-être que le virus actuel n’est que le premier gambit, et qu’après les souches Delta et Mu, une variante Zeta véritablement sérieuse se présentera.

Tout est possible. Nous vivons dans un monde de science-fiction à ce stade.

Même si les choses se déroulent plus ou moins comme elles le font, le COVID-19 présente de nombreux avantages de leur point de vue. L’effondrement de l’économie, la Grande Dépression, ne sera pas imputée aux banques centrales, à l’inflation et à l’Etat. Ils seront vendus comme des héros dans la lutte contre le virus. La dépression sera imputée au COVID – un Deus ex machina – plutôt qu’à ses véritables causes. C’est vraiment très pervers.

International Man : Au début de cette année, le FEM a commencé à faire beaucoup de bruit à propos des cyberattaques qui perturbent les chaînes d’approvisionnement mondiales.

Klaus Schwab, le fondateur du FEM, a appelé à vacciner Internet de manière préventive, ce qui signifie vraisemblablement plus de contrôles, de réglementations et moins de liberté et de vie privée.

Sont-ils en train de préfigurer la prochaine crise, réelle ou fabriquée ? Comment cela pourrait-il se passer ?

Doug Casey : Il ne fait aucun doute pour moi que les États-Unis, et en fait de nombreux pays, sont en train de devenir de véritables États policiers. C’est ce qui se passe sous nos yeux en Australie : tout le pays est verrouillé. Les gens, masqués en permanence, bien sûr, ne peuvent pas s’éloigner de leur domicile de plus de quelques kilomètres sans subir des sanctions draconiennes. Personne ne peut entrer en Australie, et – ce qui est vraiment choquant – personne ne peut en sortir. Et ce n’est même pas remis en question. Si cela peut arriver en Australie, en Nouvelle-Zélande et dans certaines régions du Canada, cela peut arriver n’importe où.

Apparemment, cela commence à se produire ici aux États-Unis, Biden ayant proféré des menaces pas si subtiles contre les personnes qui ne se font pas vacciner. Il était inquiétant d’entendre cette vieille ordure sénile dire que lui, et les vertueux vaccinés, commençaient à « perdre patience » avec les Américains qui pensent contrôler leur propre corps.

Je n’ai pas l’intention de me faire vacciner. Au mieux, le vaccin n’est pas prouvé – et il est possible que nous ne sachions pas à quel point il est risqué avant plusieurs années. C’est pourquoi, dans le passé, les nouvelles thérapies radicales ont toujours dû être testées pendant des années. Mais cela ne s’est pas produit dans ce cas.

Mais la psychose du vaccin n’est qu’un aspect de cette guerre. Même si l’élite veut vendre l’événement du 6 janvier à Washington, DC comme l’équivalent de l’incendie du Reichstag, je ne pense pas que l’Américain moyen y croit. Par conséquent, quelque chose de réel ou d’imaginaire va peut-être se produire pour leur permettre de désigner toute une catégorie de citoyens américains comme des terroristes nationaux.

Nous avons maintenant des gens vraiment fous qui contrôlent l’appareil d’État. Ils ont exactement le même profil psychologique et philosophique que les bolcheviks ou les jacobins. Ils ne vont pas lâcher le pouvoir volontairement. Tout est possible à ce stade ; nous n’en sommes qu’aux premiers jours.

Alors que nous entrons dans la dernière ligne droite de la Grande Dépression, il y a en fait quelque chose de beaucoup plus sérieux à considérer dans la situation mondiale. Les choses sont semblables à celles de 1914 ou 1939. Qui sait exactement ce qui se passera ensuite ?

International Man : L’hystérie du COVID a exceptionnellement bien fonctionné pour les politiciens assoiffés de pouvoir du monde entier. Le public a désormais accepté un niveau sans précédent de contrôle gouvernemental sur sa vie quotidienne.

S’il y a une soi-disant « cyberpandémie » comme le laissent entendre les élites, quelles seraient les conséquences pour la liberté individuelle ?

Doug Casey : Comme je l’ai dit plus tôt, la troisième guerre mondiale ne concernera pas les armes nucléaires ou les armées conventionnelles, mais la biologie et les ordinateurs. L’aspect cyberguerre sera énorme car le monde entier fonctionne désormais sur des ordinateurs. En fait, le monde commence à fonctionner grâce à l’intelligence artificielle. Je ne doute pas que la robotique s’imposera bientôt.

En ce qui concerne la cyberpandémie et la fermeture de l’Internet, je dirais que c’est une quasi-certitude. Ils veulent absolument le faire, car le fait est qu’on ne vit que si l’on peut communiquer avec les autres.

Si vous ne pouvez pas transmettre vos pensées ou vos informations à d’autres personnes, vous pouvez tout aussi bien être enfermé dans une tombe. Il est logique que les personnes qui veulent contrôler les autres veuillent réduire les moyens de communication populaires. Ils trouveront des excuses pour écarter d’Internet ce qu’ils considèrent comme des opinions peu judicieuses. Cela s’est déjà produit en ce qui concerne la soi-disant pandémie. Les opinions contraires, même si elles sont bien argumentées et factuelles, même si elles proviennent de sources renommées, sont étouffées. La dissidence, ou même la discussion, n’est pas tolérée. Vous constaterez que cela s’étend à tous les autres domaines du discours intellectuel et politique.

Nous ne pouvons déjà pas voyager facilement ; les vols intérieurs sont peu pratiques et les vols internationaux ont diminué d’environ 85 %. Les passeports vaccinaux sont en cours d’élaboration. Dans de nombreux endroits, nous ne pouvons pas nous réunir, même en petits groupes. Et bien sûr, la prochaine grande chose – la grande chose – est un internet fortement contrôlé.

À ce moment-là, tout ce que vous aurez, c’est ce qu’on vous dira officiellement et ce que vous pourrez voir dans votre propre petite zone locale. Ces gens ne pensent qu’à étouffer la communication. C’est une excellente formule, critique, vraiment, pour le contrôle. Ils ne veulent pas que les gens s’organisent pour les défier.

Dans le récent discours de Biden, il a plusieurs fois présenté les non-vaxxés comme un ennemi potentiel, un danger domestique.

Ce n’est pas une coïncidence si les personnes qui ne veulent pas se faire vacciner ont une forte corrélation avec les personnes ayant des opinions conventionnelles de droite, les électeurs de Trump et les conservateurs culturels. Les lignes de bataille sont tracées. C’est vraiment devenu une guerre de classe et d’idéologie.

Ils jouent la carte de la santé avec cette absurdité de COVID. Ils jouent la carte de la race et du terrorisme intérieur. Ils réussissent à délégitimer les valeurs et l’histoire américaines, ainsi que la masculinité en général et les hommes blancs en particulier. Ensuite, ils mettront à nouveau l’accent sur l’arnaque du réchauffement climatique. La plèbe n’aura pas le droit de faire quoi que ce soit, et la plupart des gens accepteront parce qu’ils ont été endoctrinés pendant plusieurs générations pour croire que c’est bien. L’élite fait tout ce qui est en son pouvoir pour augmenter la peur. La peur pour votre santé, la peur de la terreur intérieure, la peur de la non-conformité et la peur de la destruction de la planète par le climat

Comme je l’ai dit précédemment, la peur est l’outil le plus puissant dont disposent les gouvernements pour contrôler le peuple. C’est la raison d’être des gouvernements. Ils se nourrissent de la peur. La peur est la santé de l’État.

International Man : Que peut faire le citoyen moyen pour se protéger de ces tendances inquiétantes ?

Doug Casey : Dans l’Archipel du Goulag de Soljenitsyne, il raconte comment, lorsqu’ils sont tous réunis au Goulag dans les pires conditions possibles, ils disent : « Si seulement nous avions su, lorsqu’ils sont venus nous rassembler en tant qu’individus… si seulement nous avions pris une poêle à frire, un tuyau ou une pierre et attaqué ces criminels… ». Mais ils avaient peur. Et ils ne pensaient pas que les choses pouvaient être aussi mauvaises qu’elles l’étaient en réalité.

Il est compréhensible qu’ils aient hésité à attaquer les apparatchiks de l’État lorsqu’ils sont partis au goulag, tout comme les Juifs ont rarement attaqué la Gestapo lorsqu’elle les rassemblait pour les emmener dans des camps.

Vous pourriez naturellement penser : « Ces gens ne peuvent pas être si sérieux. Ces gens ne peuvent pas être aussi mauvais…. ». Et vous auriez tort.

Il faut beaucoup de courage physique pour ne serait-ce que penser à ces choses.

Pourquoi aucun des membres de la nomenklatura autour de Staline ne l’a simplement tué ? Ils savaient tous qu’il y avait de fortes chances qu’il finisse par les tuer. On pourrait penser que n’importe lequel des rats qui l’entouraient lui aurait tranché la gorge.

Mais tout le monde a peur de prendre des mesures physiques parce que nous avons tendance à être optimistes. Nous avons tendance à espérer le meilleur, comme nous le faisons en ce moment. Nous espérons que ça va se calmer, et peut-être que ça le fera. Mais tout se résume à ce que vous ferez, peut-être dans cinq minutes, lorsque vous serez confronté en tête-à-tête avec un apparatchik de l’État qui vous donnera un ordre.

Que ferez-vous ?

Il est trop dangereux d’agir physiquement contre ce type, car cela pourrait faire peser sur vous tout le poids de l’organisation de l’État.

Alors comment résister ? Eh bien, à moins que vous ne vouliez être un héros, la seule chose à laquelle je pense est d’avoir suffisamment d’atouts pour vous isoler des méchants ou de vous déplacer physiquement vers un autre endroit.

Nous nous dirigeons vers une période très difficile de l’histoire des États-Unis, surtout pour les trois ou quatre prochaines années.

https://www.aubedigitale.com/doug-casey-sur-la-prochaine-crise-que-lelite-mondiale-a-planifiee/

Pas de suspension des personnels non vaccinés en Guadeloupe

Pas de suspension des personnels non vaccinés en Guadeloupe

Par Nicole Delépine

[Voir aussi sur Riposte Laïque (ripostelaique.com)]

Exemption d’application de la loi en Guadeloupe. Pourquoi pas ailleurs ?  

« En Santé Publique, le vaccin est un moyen de prévention, de protection et de traitement contre une maladie infectieuse potentielle, le vaccin ne peut être une arme de guerre, de soumission, de contrôle et d’asservissement des peuples. »

Nous avons appris avec joie que le directeur du CHU de Guadeloupe, Gérard Cotellon, était enfin pragmatique et privilégiait peut-être le sort des patients à l’application irréfléchie et inhumaine de la loi aberrante votée début août par quelques députés et dont le décret d’application (valable ou non ?) fait beaucoup jaser.

Pourtant ce directeur, ancien infirmier général et longtemps bras droit de Martin Hirsch patron de l’APHP, avait l’habitude des guerres hospitalières sans état d’âme contre le personnel et les patients à l’APHP de Paris.[1]

Que s’est-il passé ? Aura-t-il su faire preuve d’humanité cette fois-ci ? Les miracles existeraient-ils au soleil de Guadeloupe ?

De fait, depuis le début de la “plandémie”, les autorités en Guadeloupe se heurtent à une très forte opposition à la gestion de la crise sanitaire. Le syndicat Union générale des travailleurs de Guadeloupe et le collectif LKP (Lyannaj Konrt Pwofitasyion), qui militent contre l’obligation vaccinale, ont déposé mardi une nouvelle plainte contre X, mettant en avant, entre autres, « l’afflux de visiteurs » pendant les vacances d’été et l’état du système hospitalier en Guadeloupe.

Et le 5 février  précédent, on pouvait  déjà lire de la part des « sentinelles Guadeloupe » :

Message à Gérard Cotellon, Directeur du CHU de Guadeloupe, ainsi qu’aux chargés de la “vaccination” au sein de l’établissement.

Arété fè sa zôt ka fè-la…

Parents qui avez des proches âgés hospitalisés, ne les laissez pas à la merci des “distributeurs” de “vaccins”.

Assurez-vous des conditions d’obtentions de leurs accords pour être “vaccinés”.

Sentinelles Guadeloupe[2]

Selon l’AFP :

« Le directeur du CHU de Guadeloupe a décidé de ne pas appliquer la loi sur l’obligation vaccinale et fait travailler des soignants non vaccinés. Tous les directeurs peuvent décider de le faire en le motivant par la continuité du service public.[3]

« Si la vague épidémiologique reflue, les services hospitaliers sont toujours remplis de malades. Suspendre les personnes non vaccinées les empêcherait de fonctionner. »

Trop c’est trop.

Faire fonctionner un hôpital sans soignants dont il est issu, c’est impossible et c’est sa responsabilité médico-légale personnelle de surcroît. Il a bien des raisons, ce directeur, d’être humain (?), et/ou prudent…

Nous dirons finalement qu’il est prudent quand on lit les lettres des syndicats locaux démontrant la souffrance des personnels, le manque de moyens etc.

« Monsieur Le Directeur Général,[4]

 Permettez, qu’une fois de plus, nous vous interpellions sur ce que ne nous pouvons désormais qualifier que de “scandale de la Gestion des Ressources Humaines au CHU.”

 Vous interpeller également sur ses manifestations des plus visibles, la maltraitance et le harcèlement, que vous soutenez, encouragez et pratiquez depuis tantôt et avec violence depuis la crise du Covid-19.

En effet, par différentes notes de service à caractère propagandiste en faveur de la vaccination, vous distillez la peur, la soumission, la culpabilisation des personnels et la stigmatisation des 80 % d’agents non vaccinés. Ainsi, d’abord, après des mois de service sous tension, ceux qui ont voulu prendre des vacances, vous les avez sommés, sous menace de sanctions, de reprendre leur travail et les avez traités de déserteurs, au motif du déclenchement du Plan Blanc/CHU.

Ensuite, à ceux qui ont voulu se mobiliser, tous ces derniers mois, pour obtenir le paiement de leurs heures supplémentaires, et les primes spécifiques liées à leur fonction, leur intégration sur les postes vacants qu’ils occupent depuis des années, ou qui ont dénoncé le manque de médicament, de draps, de scopes, de respirateurs, de climatisation et de traitement d’air, vous avez opposé le déficit annuel de 40 millions d’euros du CHU, établi selon vous par les 14 millions de recettes de fonctionnement mensuel et par les 17 millions de charges de fonctionnement mensuel, notamment des charges en personnel.

Ainsi, selon vous, l’équilibre financier du CHU devrait passer par la suppression de centaines de postes, la dénonciation d’accords locaux sur la gestion, l’organisation et la durée du temps de travail, le passage généralisé en 12 heures, et bien évidemment la corvéabilité permanente des agents.

 Et par conséquent, le droit à la qualité de la vie au travail, le droit à des conditions d’hygiène, de sécurité au poste de travail, le droit à évoluer dans un environnement sain, le droit à la formation, à la promotion promotionnelle, à une carrière dynamique, le droit au respect des prérogatives des instances de représentation du personnel, et singulièrement des alertes du CHSCT et de ces experts comme INDIGO, tout ceci devrait être possible, puisque réglementaire, mais ne peut être envisagé dans le contexte économique, financier et sanitaire actuel et futur.

 Et maintenant, depuis le 12 juillet 2021, jour de l’oukase du Président Macron instituant l’obligation du passe sanitaire et de la vaccination, comme sésame pour la sortie de la crise sanitaire en France, et ensuite les lois et décrets respectivement des 5 août et 07 août 2021, vous semblez être heureux d’avoir désormais l’équipement qui vous manquait pour montrer moun ki moun ki dirèktè à CHU.

Vraiment, jusqu’à votre lettre du 30 août 2021 où vous nous avez déclaré de manière péremptoire que désormais vous alliez appliquer des mesures RH de manière stricte, et ce en réponse à la suspension de notre participation aux négociations de l’Agenda social, nous étions persuadés que comme nous, syndicats et représentants du personnel, pour vous, les femmes et les hommes, les soignants, techniciens, ouvriers, et administratifs, corps hospitalier s’il en est, étaient la principale richesse du CHU ; que cette richesse devait être soutenue, valorisée pour obtenir sa pleine disposition à assurer le service public de santé au CHU Jodilà, et au CHU de Perrin Dèmen ; et que jamais vous n’auriez participé à cet hallali contre nous, soignants, soldats de la première heure pour crime de désobéissance, de refus de piki fosé…

 Non, nous n’en sommes pas surpris de votre allégeance à votre fonction, nous sommes déroutés par la revendication de cette allégeance. …/… Parce qu’en plus, vous le savez, Monsieur le Directeur Général du CHU, le Centre Hospitalier Universitaire de Guadeloupe, le système hospitalier de santé en Guadeloupe, l’organisation et l’effectivité de l’accès du bénéfice et de la qualité des soins, en Guadeloupe, est énigmatique.

 Avec une Agence Régionale de Santé qui coupe, qui hache et qui finance les projets de santé qu’elle seule a choisi, un privé qui accapare la quasi-totalité des Activités MCO et SSR, un Projet Régional de Santé et un Projet Médical de Territoire catalogues de bonnes intentions, et quelques portes ouvertes sur le cancer de la prostate, les addictions et les robots, ni la maladie, ni les malades, ni les soignants et ni la santé ne sont entendus, ni les précarités, ni les comorbidités, ni la maladie mentale qui constituent le terreau de l’actuel Covid 19, ne sont évoquées, encore moins invoquées.

En conséquence, la surmortalité due au Covid et les dégâts familiaux, psychiques, les kô krazé é tèt pété post Covid, sans le deuil de parents et d’amis, et sans le deuil de la vie d’avant-guerre, relèvent pour nous d’une programmation, voire d’une modélisation.

 Vous comprendrez pourquoi, pour nous, le Directeur Général du CHU de Guadeloupe et ses autorités médicales internes devraient s’inquiéter autrement de la place et du rôle du CHU, établissement de premier recours et de référence, en bout de la chaîne de soins, mais hélas aujourd’hui confronté en aval à un torrent d’incompétences et de conflits d’intérêts, et toutouni parce sans soutien politique, sans soutien administratif, incertain budgétairement, financièrement et sans dynamisme institutionnel.

 Et quand en plus, malgré près de 10 mois de propagande, de matraquage sur les bienfaits des vaccins, sur la surmortalité des non-vaccinés, personnes âgées et des comorbides, plus de 80 % de vos agents médicaux et non médicaux se tâtent, s’interrogent, s’inquiètent, persistent et refusent toutes obligations non fondées, tout mépris à leur intelligence, tout chantage à leur emploi, vous soutenez être déterminé à suspendre leur emploi et leur rémunération pour mieux les contraindre, nonobstant les déclarations politiques de suspension des obligations de votre patron Véran. C’en est trop !

 Vraiment nous attendions de vous une prise de distance, un peu plus discrétion et plus circonspection, plus de solidarité, plus de respect pour notre équilibre physique et mental, parce que vous le savez comme nous, la gestion de la pandémie du Covid-19 pue la finance et la politique mais pas l’aspirine, ni la Bétadine, ni l’Ivermectine, ni le zèb a pik.

 Enfin, quand le CHU de Guadeloupe sort plus de 300 morts de ses lits en 1 mois, la responsabilité et la faute ne peuvent venir que de ses organisations et désorganisations, que de ses manques d’équipements, de ses choix de traitement et de non traitements, de ses manques de matériels, de médicaments, d’effectifs soignants et de son environnement propice aux infections nosocomiales, etc…

 Désigner les soignants et les non vaccinés comme les propagateurs du virus et de ses petits, est vil et indigne d’un Cadre de Direction de votre rang. En Santé Publique, le vaccin est un moyen de prévention, de protection et de traitement contre une maladie infectieuse potentielle, le vaccin ne peut être une arme de guerre, de soumission, de contrôle et d’asservissement des peuples.

 NON, nous Agents du CHU paka maché ni avè gòj, ni avè gojèt… Nou péké pwan piki ni pa fòs, ni pa la pè !! Recevez, Monsieur le Directeur Général, nos salutations distinguées. Pointe-à-Pitre, le 14 Septembre 2021 Le Secrétaire de Section G.CLAVIE »

 Finalement, et bien lui en a pris, le directeur du chu a décidé de ne pas suspendre les personnels non vaccinés  (près de 80 % ). Il est clair que reste mystérieuse la façon dont il aurait pu faire fonctionner son hôpital.

 À SUIVRE !

 Selon le directeur de l’hôpital, 74,19 % du personnel n’a pas encore entamé de parcours vaccinal. (Illustration) AFP/Carla Bernhardt

Le directeur général du CHU de Guadeloupe a reconnu jeudi être « dans l’impossibilité » d’appliquer la loi sur l’obligation vaccinale, entrée en vigueur mercredi.

Selon Gérard Cotellon, 74,19 % du personnel n’a pas encore entamé de parcours vaccinal. Les 26 % vaccinés sont en majorité des médecins et des internes. Ce qui signifie que les personnels du CHU sont moins vaccinés que la population où la proportion de personnes ayant reçu au moins une injection atteint 38,5 %. « Faire tourner l’hôpital, malgré la loi ».

 « Je prends donc sur moi cette responsabilité de faire tourner l’hôpital, malgré la loi », a-t-il déploré. 


  1. [1] En particulier lors de la fermeture de l’unité d’oncologie pédiatrique de Garches en 2014[]
  2. [2] (20+) Sentinelles Guadeloupe – Publications | Facebook[]
  3. [3] Par J.Cl. avec AFP Le 17 septembre 2021 à 10h19[]
  4. [4] L’UTS-UGTG a écrit à Gérard Cotellonandre-jean VIDAL Guadeloupe , Santé , Social 14 septembre 2021[]
  5. https://nouveau-monde.ca/pas-de-suspension-des-personnels-non-vaccines-en-guadeloupe/

Face à la résistance, le gouvernement tente de sauver son passe sanitaire

Face à la résistance, le gouvernement tente de sauver son passe sanitaire

par Éric Verhaeghe.

Le passe sanitaire semble en bien mauvaise posture désormais. Face au recul évident de l’épidémie depuis le 15 août, le gouvernement ne peut plus guère invoquer le moindre motif de santé publique pour justifier son expérience de crédit social à la chinoise maquillée derrière la pudibonde appellation de « passe sanitaire ». Bien décidé, pour les raisons que nous avons plusieurs fois expliquées, à sauver cet instrument de « contact tracing », la caste cherche un moyen de le préserver sans être dans un antagonisme manifeste avec le droit constitutionnel. Ce repli prudent est d’abord l’effet des manifestations et des mobilisations de cet été, qui déstabilisent notamment les hôpitaux publics.

Le passe sanitaire survivra-t-il au recul en cours de l’épidémie ? Pour le gouvernement, la situation est épineuse et la question particulièrement délicate.

Le passe sanitaire en sursis juridique

On a trop souvent oublié cette phrase rédigée par le Conseil constitutionnel dans sa décision relative à la loi du 5 aout 2021 transformant officiel le passe sanitaire en outil de crédit social :

30. En second lieu, en vertu du premier alinéa des paragraphes I et II de l’article 1er de la loi du 31 mai 2021, les mesures susceptibles d’être prononcées dans le cadre du régime de gestion de la sortie de crise sanitaire ne peuvent être prises que dans l’intérêt de la santé publique et aux seules fins de lutter contre la propagation de l’épidémie de Covid-19. Selon le paragraphe IV de ce même article, elles doivent être strictement proportionnées aux risques sanitaires encourus et appropriées aux circonstances de temps et de lieu. Il y est mis fin sans délai lorsqu’elles ne sont plus nécessaires. Le juge est chargé de s’assurer que de telles mesures sont adaptées, nécessaires et proportionnées à la finalité qu’elles poursuivent.

La rédaction des Sages est claire : les restrictions aux libertés sont prévues jusqu’au 15 novembre au plus tard, mais elles cessent dès qu’elles ne sont plus proportionnées à la situation d’urgence sanitaire. Comme le précise utilement le Conseil, « le juge est chargé de s’assurer » de cette proportionnalité.

Le Conseil constitutionnel a donc placé une épée de Damoclès au-dessus de l’exécutif en ouvrant expressément la possibilité d’une annulation en série pour des mesures gouvernementales qui deviendraient abusives. Certes, la notion d’abus peut être appréciée de façons très différentes, selon les juges. Mais le risque d’une pagaille judiciaire existe, dès lors que les indicateurs sanitaires reviennent dans le vert.

Et comme nous le signalons ci-dessus, les chiffres de Santé publique France montrent que le pic en réanimation a été atteint le 21 août (soit avec une semaine de retard par rapport à la Grande-Bretagne), et que la décrue est désormais consolidée.

Le risque d’une déroute dans les tribunaux grandit…

Les ratés d’une campagne-éclair

Si les semaines d’été ont permis à l’équipe au pouvoir d’obliger un grand nombre d’indécis à accepter une vaccination dont les conséquences à long terme pour la santé ne sont pas documentées, la résistance a été plus forte qu’attendue.

D’une part, depuis le 12 juillet, chaque samedi, des manifestations ont lieu partout en France. Même si le gouvernement minore très fortement la participation effective à ces opérations, leur ténacité constitue un vrai marqueur politique, conforté par une montée de la contestation directe lors des déplacements du président de la République.

D’autre part, de l’aveu même du gouvernement, un quart des soignants non-vaccinés début août a résisté et ne présente toujours aucun schéma vaccinal. Au total, ce sont 10% des soignants qui devraient être évincés de leurs fonctions, ce qui pose un vrai problème d’organisation et de continuité des soins.

D’ores et déjà, on signale des hôpitaux en difficulté, y compris à Paris, avec de fortes désorganisations qui ne tarderont pas à susciter la colère des vaccinés les plus hystérisés eux-mêmes. Tous ces éléments contribuent forcément au recul gouvernemental et au renforcement de la pression sur le maintien d’une mesure qui a beaucoup clivé le pays.

L’enjeu industriel de l’identité numérique

Face à cette Real Politik, le gouvernement est pris entre le marteau et l’enclume. En Italie, Mario Draghi prend de l’avance dans la course à l’identité numérique, avec une généralisation du passe sanitaire pour les salariés à compter du 15 octobre. Cette décision a suscité de nombreuses angoisses en France.https://www.youtube.com/embed/8CtBlPx_q1E

Nos lecteurs savent par ailleurs tout des grands industriels qui entourent l’identité numérique, dont le passe sanitaire est l’un des volets. La contrainte en sous-main est forte pour maintenir coûte-que-coûte la pression du passe et du crédit social sur les populations.

L’option du passe sanitaire local

Pour ménager la chèvre et le chou, Gabriel Attal a donc dégainé aujourd’hui l’arme du passe sanitaire local :

« Il y a une réflexion sur la manière dont on peut adapter les règles, soit le passe sanitaire, peut-être d’autres, à la situation locale et à l’évolution de la situation locale ».

Il s’agirait, dans la pratique, de garder le passe sanitaire en arrière-fond permanent, en attendant avec impatience la prétendue 5è vague, qui permettra de le réintroduire partout. Reste à voir si cette conciliation des contraires convaincra les juges. Du point de vue du gouvernement, elle permettrait en tout cas de ne pas complètement refluer sur une position doctrinale qui recouvre de vrais projets à long terme.

Cet été, nous avions anticipé un Stalingrad de Macron dans ses projets liberticides. L’enlisement des colonnes macroniennes est finalement arrivé plus vite que prévu.


source : https://lecourrierdesstrateges.fr

Le Dr Hodkinson est horrifié par ce spectacle… Le pire de l’histoire médicale !

Le Dr Hodkinson est horrifié par ce spectacle… Le pire de l’histoire médicale !

Le docteur Hodkinson est indigné par la tragédie humaine qui se joue sous nos yeux, il passe donc ce message.

Ne croyez surtout rien de ce qu’on tente de vous faire gober pour vérité, ce ne sont que mensonges et propagandes. Cette plandémie ne reste ni plus ni moins qu’une bonne veille mauvaise grippe saisonnière et rien d’autre !!! Tout ceci est construit sur la PEUR et la PROPAGANDE, articulée intentionnellement autour du test PCR qui a fabriqué 95% de faux positifs sur des gens en BONNE SANTÉ et la SURVEILLANCE TOTALITAIRE ET DICTATORIALE qui interdit et censure toute expression contraire au narratif de la pensée unique DE CES CABALISTES MACHIAVÉLIQUES. CES NOUVEAUX NAZIS ont, dorénavant, pris le contrôle et verrouillé tous les pans du système, empêchant quiconque d’émettre un avis contraire !!!https://rumble.com/embed/vjtv3b/?pub=4Il accuse donc implicitement les médecins, les politiciens et bien sur les médias qui se rendent tous complices de cette mascarade en acceptant par lâcheté cette compromission, préférant privilégier l’argent plutôt que l’éthique. La politique qui fait de la médecine son cheval de bataille devient un jeu extrêmenent dandereux, il rappelle au passage que Fauci a crée ce pseudo-virus et que nous devons tous ne plus avoir peur et refuser tout vaccin quel qu’il soit !!!

Pour rappel, le Dr Hodkinson, n’est pas le premier venu, en effet il a obtenu ses diplômes de médecine générale à l’Université de Cambridge au Royaume-Uni (M.A., M.B., B. Chir.) où il a été chercheur au Corpus Christi College. Après une résidence à l’Université de la Colombie-Britannique, il est devenu pathologiste généraliste agréé du Collège royal (FRCPC) et également membre du College of American Pathologists (FCAP). Il est en règle avec le Collège des médecins et chirurgiens de l’Alberta et a été reconnu par la Cour du Banc de la Reine en Alberta comme un expert en pathologie.

Son impressionnant CV ici : medmaldoctors.ca/dr-roger-hodkinson

Appel à la population en pdf : drive.google.com/file


source : https://rumble.com

Les théoriciens du complot avaient raison ; c’est une « injection mortelle de poison »

Les théoriciens du complot avaient raison ; c’est une « injection mortelle de poison »

image_pdf
image_print

par Mike Whitney.

« Je vais faire une autre expérience mentale avec vous : Si tous les habitants de la planète devaient contracter le Covid et ne pas se faire soigner, le taux de mortalité mondial serait inférieur à un demi pour cent. Je ne plaide pas pour cela, car 35 millions de personnes mourraient. Cependant, si nous suivons les conseils de certains leaders mondiaux – comme Bill Gates qui a déclaré l’année dernière que « 7 milliards de personnes doivent être vaccinées » – alors le taux de mortalité sera de plus de 2 milliards de personnes !

ALORS, RÉVEILLEZ-VOUS ! C’EST LA TROISIÈME GUERRE MONDIALE ! Nous assistons à un niveau de malveillance que nous n’avons jamais vu dans l’histoire de l’humanité ! » ~ Dr Vladimir Zelenko1

Les régulateurs de la FDA savaient-ils que tous les vaccins précédents contre le coronavirus avaient échoué dans les essais sur les animaux et que les animaux vaccinés étaient gravement malades ou mouraient ?

Oui, ils le savaient.

Savaient-ils que les précédents vaccins contre le coronavirus avaient tendance à « renforcer l’infection » et à « aggraver la maladie » ?

Oui.

Le Dr Anthony Fauci savait-il que les vaccins contre le coronavirus avaient échoué à plusieurs reprises et avaient augmenté la gravité de l’infection ?

Oui, il le savait. (Voir ici : Fauci sur l’ADE)

Les entreprises pharmaceutiques ont-elles mené des essais sur des animaux avant l’approbation de la FDA, qui auraient convaincu une personne raisonnable que les vaccins pouvaient être utilisés sans danger pour les humains ?

Non, ils ne l’ont pas fait.

Ont-ils réalisé des essais cliniques à long terme pour établir si les vaccins étaient sûrs ?

Non, il n’y a pas eu d’essais cliniques à long terme.

Ont-ils mené des études de biodistribution pour déterminer où la substance injectée se retrouve dans l’organisme ?

Oui, mais les données n’ont pas été rendues publiques.

Le contenu du vaccin s’accumule-t-il en grande partie dans différents organes et sur les parois du système vasculaire ?

Oui, c’est le cas.

De grandes quantités de la substance s’accumulent-elles dans les ovaires ?

Oui.

Cela aura-t-il un effet sur la fertilité féminine et sur la capacité d’une femme à mener un enfant à terme en toute sécurité ?

Les compagnies pharmaceutiques font actuellement des recherches à ce sujet. Les résultats sont inconnus.

Le vaccin pénètre-t-il dans la circulation sanguine et s’accumule-t-il sur les parois des vaisseaux sanguins, forçant les cellules à produire la protéine spike ?

Oui.

La protéine spike est-elle un agent pathogène « biologiquement actif » ?

Oui.

La protéine spike provoque-t-elle des caillots sanguins et des fuites des vaisseaux sanguins chez un grand pourcentage de personnes vaccinées ?

Oui, bien que les caillots sanguins soient le plus souvent microscopiques et apparaissent dans les capillaires. Seul un faible pourcentage de personnes vaccinées subit une attaque ou un arrêt cardiaque.

Les gens devraient-ils être informés de ces conséquences négatives possibles avant d’accepter de se faire vacciner ? (« Consentement éclairé »)

Oui.

La FDA savait-elle que Pfizer avait « identifié le renforcement de maladie induit par le vaccin, notamment le renforcement de maladie respiratoire induit par le vaccin, comme un risque potentiel important » ?

Oui, elle le savait, mais elle n’a pas exigé de Pfizer qu’elle règle le problème. Voici la suite :

« La FDA a noté que Pfizer « a identifié le renforcement de la maladie induit par le vaccin, notamment le renforcement de la maladie respiratoire induit par le vaccin, comme un risque potentiel important ». De même, l’EMA a reconnu que le renforcement de la maladie respiratoire induit par le vaccin était un risque potentiel important… qui peut être spécifique à la vaccination contre le COVID- 19.

La raison pour laquelle aucun des régulateurs n’a cherché à exclure de tels dangers avant l’autorisation d’utilisation d’urgence est une question ouverte que tous les médecins et les patients sont en droit de se poser. Pourquoi les régulateurs médicaux n’ont pas enquêté sur la constatation que de grandes particules du vaccin traversent les parois des vaisseaux sanguins, pénétrant dans la circulation sanguine et posant des risques de coagulation du sang et de fuite des vaisseaux est encore une autre question ouverte »2.

Les entreprises pharmaceutiques ont-elles vacciné les personnes du groupe placebo après les essais cliniques afin de dissimuler la différence de résultats sanitaires à long terme entre les deux groupes ?

C’est la conclusion qu’une personne rationnelle ferait.

Donc, ils ont annulé les essais ?

Oui.

Est-ce que la FDA a largement négligé ses devoirs réglementaires et abandonné ses normes et protocoles normaux parce que

a- Elle voulait mettre en service les vaccins Covid le plus rapidement possible ?

b- Elle savait que le vaccin Covid-19 ne répondrait jamais aux normes de sécurité à long terme ?

Nous ne le savons pas encore, mais le rapport sur les événements indésirables suggère fortement que le vaccin Covid-19 est de loin le vaccin le plus dangereux de l’histoire.

La FDA précipite-t-elle les « boosters » sans les tester correctement ?

Oui, c’est le cas. Voici un extrait du dernier article de l’auteur Alex Berenson sur Substack :

« Pfizer n’a pas du tout pris la peine de tester le rappel chez les personnes réellement à risque – il a mené un seul essai de « phase 1 » portant sur 12 personnes de plus de 65 ans. Le principal essai de rappel de phase 2/3 (méfiez-vous des efforts visant à couvrir plusieurs « phases » de recherche sur les médicaments à la fois) n’incluait aucune personne de plus de 55 ans.

Aucune.

Comme dans AUCUNE »3.

Les boosters ont-ils été modifiés ou améliorés pour répondre aux changements du variant Delta ?

Non.

Y a-t-il un risque supplémentaire à prendre une injection de rappel après avoir déjà pris deux vaccins expérimentaux à base de gènes en moins d’un an ?

Un risque considérable. Voici plus d’informations de la part de Doctors for Covid Ethics :

« Étant donné que les injections de rappel renforcent de manière répétée la réponse immunitaire à la protéine spike, elles renforcent progressivement l’attaque immunitaire de soi à soi, notamment les dommages médiés par le complément sur les parois des vaisseaux.

D’un point de vue clinique, plus la fuite des vaisseaux et la coagulation qui s’ensuit sont importantes, plus les organes alimentés par le flux sanguin affecté risquent d’être endommagés. De l’accident vasculaire cérébral à la crise cardiaque en passant par la thrombose veineuse cérébrale, les symptômes peuvent aller de la mort aux maux de tête, aux nausées et aux vomissements, autant d’effets indésirables très présents dans les réactions aux vaccins COVID-19.

Outre les dommages causés par les fuites et la coagulation, il est également possible que le vaccin lui-même s’infiltre dans les organes et tissus environnants. Dans ce cas, les cellules de ces organes commenceront elles-mêmes à produire la protéine spike, et seront attaquées de la même manière que les parois des vaisseaux. On peut s’attendre à ce que des dommages aux principaux organes tels que les poumons, les ovaires, le placenta et le cœur s’ensuivent, avec une gravité et une fréquence croissantes au fur et à mesure que les rappels sont effectués »4.

Donc, c’est la double peine. D’une part, le rappel fonctionnera en grande partie comme le vaccin original, pénétrant les cellules et les forçant à produire une protéine spike qui, à son tour, génère des caillots sanguins et des vaisseaux sanguins qui fuient. D’autre part, les protéines S nouvellement produites déclenchent une réponse immunitaire néfaste dans laquelle le système du complément attaque et détruit les cellules qui tapissent l’intérieur des vaisseaux sanguins. Chaque rappel supplémentaire va intensifier ce processus en affaiblissant le système vasculaire et en augmentant la coagulation. Si l’analyse des médecins est correcte, nous pourrions assister à une forte augmentation de la mortalité toutes causes confondues dans les pays fortement vaccinés en moins d’un an. Les arrêts cardiaques sont déjà en hausse.

Voici une autre question qui mérite d’être étudiée : Les régulateurs de la FDA avaient-ils une raison de penser que ces problèmes ne se poseraient pas après le lancement de la campagne de vaccination ?

Non. Ils auraient dû savoir qu’il y aurait des problèmes dès qu’ils ont vu que le vaccin ne restait pas dans l’épaule comme il était censé le faire. Le vaccin n’était pas censé entrer dans la circulation sanguine et se répandre dans tout le corps en laissant des milliards de protéines spike dans son sillage. (La protéine spike est une cytotoxine, un tueur de cellules. Ce n’est pas un antigène approprié pour stimuler une réponse immunitaire. C’est un agent pathogène potentiellement mortel qui constitue une menace pour la santé d’une personne même s’il est séparé du virus). Le vaccin n’était pas non plus censé déclencher une facilitation de l’infection par des anticorps (ADE), qui est la condition à laquelle nous avons fait allusion ci-dessus en parlant de « renforcement de la maladie induit par le vaccin ». Voici une brève explication :

« L’EAD s’est avéré être un défi sérieux pour les vaccins contre les coronavirus, et c’est la raison principale pour laquelle beaucoup ont échoué dans les premiers essais in vitro ou sur les animaux. Par exemple, les macaques rhésus qui ont été vaccinés avec la protéine Spike du virus du SRAS-CoV ont présenté des lésions pulmonaires aiguës graves lorsqu’ils ont été exposés au SRAS-CoV, alors que les singes qui n’ont pas été vaccinés non. De même, les souris qui ont été immunisées avec l’un des quatre vaccins différents contre le SRAS-CoV ont présenté des modifications histopathologiques dans les poumons avec une infiltration d’éosinophiles après avoir été exposées au virus du SRAS-CoV. Ce phénomène ne s’est pas produit chez les sujets qui n’avaient pas été vaccinés. Un problème similaire s’est produit lors du développement d’un vaccin contre la FIP, qui est un coronavirus félin »5.

Est-ce que c’est ce que nous voyons en ce moment ? Dans tous les pays qui ont lancé rapidement des campagnes de vaccination de masse (Israël, Islande, Écosse, Gibraltar et Royaume-Uni), les cas, les hospitalisations et les décès augmentent plus rapidement dans la partie de la population vaccinée que dans la partie non vaccinée. Pourquoi ?

Sont-ils vraiment en train d’expérimenter une quatrième ou une cinquième vague ou les vaccins ont-ils généré des anticorps « renforçant l’inactivité » qui aggravent la maladie ? Cette vidéo de 2 minutes permet de comprendre ce qui se passe :

« Les vaccins sont faits pour un variant spécifique. Et quand ce variant mute, le vaccin ne le reconnaît plus. C’est comme si vous aviez affaire à un virus complètement nouveau. C’est pourquoi les symptômes sont plus graves lorsque vous êtes vacciné contre un variant, que celui-ci mute et que votre organisme voit l’autre variant. La science montre que si vous êtes vacciné plusieurs années de suite (contre la grippe), vous êtes plus susceptible de contracter une maladie grave, de subir une réplication virale et d’être hospitalisé… Nous observons la même chose pour le Covid avec le variant Delta. Nous imposons donc aux gens de se faire vacciner alors qu’ils risquent d’être encore plus malades lorsqu’ils seront exposés au virus… En fait, cette semaine, un article a montré que – avec le variant Delta – lorsque vous êtes vacciné, votre corps est censé produire des anticorps qui neutralisent le virus, mais ils étaient censés neutraliser l’ancien variant. Lorsqu’ils voient ce nouveau variant, les anticorps prennent le virus et l’aident à infecter les cellules »6.

Répétez : « Si vous vous faites vacciner plusieurs années, vous êtes plus susceptible de contracter une maladie grave, de subir une réplication virale et d’être hospitalisé… Avec le variant Delta – lorsque vous êtes vacciné …. les anticorps prennent le virus et l’aident à infecter les cellules ».

C’est ça l’ADE, et c’est probablement pour cela que les hospitalisations et les décès augmentent chez les vaccinés en Israël, au Royaume-Uni et ailleurs. Il est vrai que le variant Delta est moins mortel que le virus de Wuhan mais, malheureusement, cette règle ne s’applique pas à ceux qui ont été vaccinés et dont les anticorps favorisent la prise en charge du virus dans leurs cellules. La fonction de réplication virale s’en trouve accrue, ce qui augmente la gravité de la maladie. En bref, les gens deviennent plus malades parce qu’ils ont été vaccinés. Voici une autre courte vidéo qui aide à expliquer :

« … Les anticorps induits par le vaccin vont résister au virus. Et une fois qu’un virus est sous pression ; il change, il devient un variant, et le variant ne peut pas être arrêté par les anticorps induits par le vaccin. Les anticorps induits par le vaccin désactivent également votre système immunitaire inné… de sorte que les variants peuvent passer directement et infecter ceux qui sont vaccinés. C’est une évasion immunitaire virale, et cela signifie que les vaccinés sont sans défense contre les variants. Ce n’est plus une pandémie de Covid-19. C’est une pandémie de variants…

Et il y a quelque chose appelé recombinaison, et la recombinaison signifie qu’un hôte vacciné peut être infecté par plus d’un variant à la fois. … Si un hôte vacciné est co-infecté par plus d’un variant, les variants vont mélanger leur ADN, et changer, se camoufler et produire un super variant. Et si un super variant est produit, rien ne peut l’arrêter. Et ils disent déjà que le dernier variant à sortir est résistant aux vaccins. Et ce n’est que le début. Le Dr Geert Vanden Bosche prévient que si nous n’arrêtons pas immédiatement les campagnes de vaccination de masse dans le monde, le monde connaîtra une catastrophe internationale de mortalité massive. Ce n’est pas moi qui l’ai dit, c’est lui. Les vaccinés sont une menace pour nous tous »7.

Ce n’est pas le variant qui intensifie la maladie, c’est le fait que le vaccin cible un objectif étroit, la protéine spike, qui s’adapte progressivement pour survivre. Au fur et à mesure que le virus apprend à éviter le vaccin, l’immunité induite par le vaccin diminue. L’immunité naturelle produit une immunité large et robuste contre l’ensemble du virus et pas seulement contre une partie de celui-ci. Elle est forte et durable.

Comment les vaccinés pourront-ils combattre les nouvelles formes du virus ? Après tout, le vaccin n’est pas un médicament qui permet de vaincre un agent pathogène particulier. Il s’agit d’une subtile reprogrammation (génétique) du système immunitaire qui oblige les cellules d’une personne à produire une version particulière de la protéine spike. Les boosters qui stimulent la production de la même protéine n’auront qu’un impact modeste. En bref, les boosters sont encore en train de mener la dernière guerre.

De plus, comme nous l’avons mentionné plus haut, les vaccins contre les coronavirus ont tendance à créer des anticorps qui « renforcent l’infectivité » lorsqu’ils rencontrent des formes adaptées du virus. Cela signifie que des millions de personnes vaccinées seront désormais confrontées à des formes du virus contre lesquelles elles n’ont pratiquement aucune protection et pour lesquelles leur système immunitaire affaibli ne peut apporter qu’une aide limitée. Voici un extrait de l’article ci-dessus :

« À l’heure actuelle, le taux de létalité du virus est estimé à environ 0,26%, et ce chiffre semble diminuer car le virus s’atténue naturellement au sein de la population. Il serait très dommage de vacciner l’ensemble de la population contre un virus dont le taux de létalité est aussi faible, surtout si l’on considère le risque considérable que représente l’ADE. Je pense que le risque de développer une ADE chez un individu vacciné sera bien supérieur à 0,26% et que, par conséquent, le vaccin risque d’aggraver le problème au lieu de l’améliorer. Ce serait la plus grosse gaffe du siècle que de voir le taux de mortalité de ce virus augmenter dans les années à venir à cause de nos efforts bâclés, désordonnés et précipités pour développer un vaccin avec un seuil de test de sécurité aussi bas et la perspective d’une ADE tapie dans l’ombre »8.

« Une gaffe », dit-il ?

Ce n’était pas une gaffe. C’était délibéré. Le vaccin Covid-19 était censé échouer comme tous les vaccins contre le coronavirus avant lui. C’est le but. C’est pourquoi les compagnies pharmaceutiques ont évité les tests sur les animaux et les essais de sécurité à long terme. C’est pourquoi la FDA l’a fait passer en toute hâte dans le processus réglementaire et a supprimé les autres médicaments qui pouvaient sauver des vies, a fait taire toutes les critiques de la politique et a poussé à la vaccination universelle sans tenir compte des risques de coagulation du sang, d’arrêt cardiaque, d’attaque et de mort. Et c’est pourquoi le monde est au seuil d’une « catastrophe internationale de mortalité massive ». C’est parce que c’est ainsi que la stratégie a été planifiée depuis le tout début.

Le vaccin n’est pas censé fonctionner, il est censé aggraver les choses. Et c’est ce qu’il a fait ! Il a augmenté la susceptibilité de millions de personnes à des maladies graves et à la mort. C’est ce qu’il a fait. C’est une arme furtive dans un tout nouveau type de guerre ; une guerre visant à restructurer l’ordre mondial et à établir un contrôle social absolu. Tels sont les véritables objectifs. Cela n’a rien à voir avec les pandémies ou la contagion virale. Il s’agit de pouvoir et de politique. C’est tout.


source : https://www.unz.com

traduit par Réseau International

Dictature numérique en Australie sous prétexte sanitaire

Dictature numérique en Australie sous prétexte sanitaire

Rien ne va plus au royaume des Kangourous

L’Australie est officiellement le pays le plus avant-gardiste concernant la coronafolie. Premièrement, l’armée patrouille dans les rues lorsque vous êtes confiné à domicile, pour veiller au grain. Un coup de pression qui vaut son pesant de cacahuètes.

Mais le rapport de force de notre génération est bien entendu en ligne, et cela l’oligarchie l’a bien compris. C’est pourquoi le gouvernement australien souhaite aller encore plus loin pour « lutter contre les abus ».

« Le gouvernement fédéral australien prévoit de désanonymiser l’internet afin d’introduire un système de crédit social pour lutter contre les « abus en ligne ». La police aura accès aux comptes de médias sociaux des individus, qui seront liés à leurs passeports ».

L’enfer est pavé de bonnes intentions, c’est bien connu.

Le contrôle de votre liberté est encore plus étouffé avec cette nouvelle loi qui vient d’être votée.

Laquelle ?

Celle de contrôler, de supprimer et de modifier vos publications en ligne. C’est-à-dire que l’État peut s’arroger le droit de publier à votre place des déclarations contre votre gré (et éventuellement vous punir pour ces dernières).

On frôle le contrôle mental.

Contrôler les comptes de médias sociaux et supprimer des données

1. Les mandats de perturbation des données : ils permettent à la police de modifier ou de supprimer entièrement les données numériques de toute personne impliquée dans une enquête en cours.

2. Les mandats relatifs à l’activité du réseau : la police peut obtenir des informations stockées dans les ordinateurs d’un suspect, ainsi que tout réseau criminel présumé, ainsi que les utilisateurs liés à l’individu.

3. Mandats de prise de contrôle de comptes : la police peut prendre le contrôle des médias sociaux et des comptes en ligne d’un suspect.

Pour obtenir ces mandatsil n’est pas nécessaire que la police demande l’autorisation d’un juge !

Au lieu de cela, la police doit simplement se référer au tribunal d’appel administratif, un organe de révision au sein du gouvernement, qui examine de manière indépendante les décisions prises par les fonctionnaires, mais qui n’est compétent que lorsque la loi le prévoit expressément.

Vous en voulez davantage ?

Fin des libertés en Australie

Attention, à ce niveau, la science-fiction pré-apocalyptique n’est plus à la hauteur !

Les habitants de certaines régions sont obligés de se prendre en selfie, de se géolocaliser et de déclarer sur l’honneur le motif de leur déplacement lorsqu’ils reçoivent un SMS du gouvernement.

S’ils ne répondent pas sous 15 minutes, la police peut intervenir !

Sûrement l’influence chinoise !

« Les habitants de l’Australie-Méridionale seront obligés de télécharger une application qui combine reconnaissance faciale et géolocalisation. L’État leur enverra des SMS à des heures aléatoires, après quoi ils auront 15 minutes pour prendre une photo de leur visage à l’endroit où ils sont censés se trouver. S’ils échouent, le service de police local sera envoyé pour effectuer un suivi en personne ».

« Nous ne leur disons pas à quelle fréquence ou à quel moment, sur une base aléatoire, ils doivent répondre dans les 15 minutes », a expliqué le premier ministre Steven Marshall. « Je pense que chaque Australien du Sud devrait se sentir assez fier que nous soyons le pilote national de l’application de quarantaine à domicile ».

C’est le comble qu’un pays aussi sauvage où règne des alligators, des coyotes, des requins, des serpents et autres bêtes venus des enfers soit tenu en laisse à ce point.


source : https://geopolitique-profonde.com

François tape du poing et veut « dépasser les croyances qui freinent »

François tape du poing et veut « dépasser les croyances qui freinent »

Lors d’une allocution prononcée samedi devant les représentants du diocèse romain, François a déclaré de facto qu’un « processus synodal » de deux ans qui aboutit à un synode en 2023 ne consiste pas à « recueillir des opinions » mais à les imposer – dans le jargon de François : il s’agit d' »écouter ce que l’Esprit veut pour l’Église » et de « s’ouvrir au Dieu [= François] des surprises. »

Coincé dans ses mantras, François a encore appelé à « se préparer à être surpris et à se préparer aux surprises. » Les « surprises » conformistes de François sont très prévisibles.

Pour donner du relief à son verbiage il a tapé plusieurs fois sur la table en criant qu' »il peut être nécessaire de partir, de changer de direction, de dépasser les croyances qui nous retiennent et nous empêchent de bouger et de marcher ensemble » – comme si cela n’avait pas été fait depuis des décennies avec les résultats que l’on connaît.

François a admis que son discours de 40 minutes était « très long », mais il a continué à débiter ses considérations sur « le dynamisme de l’écoute mutuelle. »

Promoteur acclamé des perversions, François a utilisé un leurre en repérant la « perversion » dans ce qu’il a appelé le « cléricalisme » qui détache les prêtres et les évêques du « peuple » – un peu comme François qui refuse de rencontrer ses cardinaux et n’est accessible qu’à un cercle choisi.

Il revient inévitablement à la « rigidité » qu’il qualifié de « péché contre la patience de Dieu [= François] » et « contre cette souveraineté de Dieu [= François]. » Le dernier exemple de rigidité et de légalisme de François est Traditionis Custodes.

https://gloria.tv/post/z1GnD1ip3jX83evWRzuaPaHoF

Le Novus Ordo est le sacrifice de Caïn

Le Novus Ordo est le sacrifice de Caïn

Nous pouvons assimiler le rite tridentin à Abel qui sacrifie l’agneau alors que Caïn est le Novus Ordo qui offre au Seigneur « le fruit de la terre et du travail de l’homme », écrit Eck sur Caminante-Wanderer.Blogspot.com (15 septembre).

L’agneau d’Abel est un symbole du Christ, l’Homme-Dieu, tandis que le « fruit de la terre et du travail de l’homme » de Caïn (prière d’offertoire du Novus Ordo) est un symbole de l’homme. Dieu regarde favorablement le sacrifice d’Abel mais pas celui de Caïn.

François voit les grâces qui découlent du rite tridentin alors qu’il n’obtient pas les fruits désirés du Novus Ordo. Rongé par l »envie, il fait comme Caïn qui tue Abel avec la mâchoire de l’âne.

https://gloria.tv/post/1xC8RQH2VwXiEmjGHmRsXWENF

Un cardinal en mission TRÈS dangereuse

Un cardinal en mission TRÈS dangereuse

Le cardinal Dominique Mamberti, 69 ans, successeur du cardinal Burke comme préfet de la Signature apostolique, bénissait le 13 septembre la nouvelle maison de l’Institut du Bon Pasteur à Rome (photos de la maison et de la bénédiction ci-dessous, vidéo).

Ce groupe fait partie des instituts de vieux rite qui sont dans le collimateur de François. S’associer à des communautés de rite tridentin pourrait facilement attirer les foudres de François sur Mamberti.

Il est le dernier cardinal français encore en fonction.

https://gloria.tv/post/jhXipEfveyaT2szh9k4csf6J7

Ils ont besoin du #PassSanitaire pour forcer aux 3è, 4è, 5è (?) doses etc. Ils veulent le pérenniser comme nouvel outil, activé ou désactivé localement selon des « seuils », des « indicateurs» opaques, flous, mouvants, qu’ils fixent eux-mêmes. Un nouveau monde à refuser à 100% !

Le gouvernement envisage un « #PassSanitaire local » : la France morcelée entre zones sous QR codes et zones libres. Un pur délire ! Qui vise à pérenniser ce Pass monstrueux !

Flèche vers la droite

Ni local ni national ! Retrait total, immédiat, partout, sans retour en arrière possible !

N.D. de Trevignano Romano le 16 septembre 2021 – Mes enfants, les épreuves qui arriveront seront grâces pour vous et pour votre purification

Vous pouvez vous abonner sur le site de N.D. de Trevignano, afin de recevoir les messages récents sur votre E mail : https://notredamedetrevignano.wordpress.com/

Peut être une image de 2 personnes et texte qui dit ’Trevignano Romano 16 Settembre 21’

Mes enfants, merci pour avoir écouté mon appel dans votre cœur. Mes enfants préférés, (les prêtres) priez afin que les dons qui vous ont été confiés ne soient perdus pour ne pas avoir obéi aux lois de Dieu. Mes enfants, les épreuves qui arriveront seront grâces pour vous et pour votre purification.

 Les hommes politiques se dresseront les uns contre les autres, ainsi comme des frères contre son frère. Priez pour l’Eglise.

Maintenant je vous béni au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit, amen.

Le Seigneur vous accompagnera vers la lumière, un par un.

N.D. de Trévignano – 14 Septembre – Mes frères, mon Eglise est désormais à la dérive à cause du péché et de l’amour vers d’autres idoles… L’apostasie à l’intérieur de mon Eglise vous a éloigné d’elle à cause de l’hypocrisie et du péché

Message du 14 septembre –

Peut être une image de 1 personne et texte qui dit ’Trevignano Romano 14 Settembre 21’

Message de Jésus

Mes enfants, merci d’être présent ici en ce jour de l’exaltation de ma croix. Ne fixez pas seulement le regard sur ma souffrance en regardant ma croix comme quelque chose de triste, mais regardez-la plutôt comme la rédemption de chacun d’entre vous.

Mes frères, mon Eglise est désormais à la dérive à cause du péché et de l’amour vers d’autres idoles. Voici qu’en ce lieu béni par Mon Père vous pourrez élever votre âme.

Mes frères, votre foi et votre cœur ont fait de vous des fils favoris à mes yeux et ce lieu sera un de tant d’autres où je fonderai mon Eglise. L’apostasie à l’intérieur de mon Eglise vous a éloigné d’elle à cause de l’hypocrisie et du péché, venez ici vous rafraîchir avec l’amour de Dieu qui sauve, rassure et console.

Mes enfants, n’ayez jamais peur parce que je suis ici. Luttez pour la vérité et unissez-vous, c’est ainsi seulement que vous serez vainqueurs dans l’amour  et dans le vrai magistère de la foi, je passerai entre vous pour vous bénir un par un au nom du Père, en mon nom et du Saint Esprit, amen.

Vôtre Jésus

Le Pape émérite Benedict XVI a déclaré que la légalisation du mariage homosexuel dans de nombreux pays est une ′′ distorsion de conscience ′′ qui a également pénétré dans certains cercles catholiques

Benedict XVI writes about legalization of same sex marriage in new book

Le Pape émérite Benedict XVI a déclaré que la légalisation du mariage homosexuel dans de nombreux pays est une ′′ distorsion de conscience ′′ qui a également pénétré dans certains cercles catholiques.

Dans une introduction à une nouvelle anthologie de ses écrits sur l’Europe, Benedict XVI a déclaré qu’′′ avec la légalisation du ′′ mariage homosexuel ′′ dans 16 pays européens, la question du mariage et de la famille a pris une nouvelle dimension qui ne peut pas être ignoré. »

′′ Nous assistons à une distorsion de conscience qui a clairement pénétré profondément dans les secteurs du peuple catholique, » a écrit le pape émérite. ′′ On ne peut pas répondre à cela par un peu de moralisme ou même par une référence exégétique. Le problème s’approfondit et doit donc être abordé en termes fondamentaux. »

Source ; Facebook K. Bowring

Pas de vaccination, pas de messe

Pas de vaccination, pas de messe

Le parlement du Zimbabwe a interdit mardi aux fidèles non vaccinés d’assister à la messe.

Il s’agit de l’une des mesures visant à forcer les gens à se faire injecter le vaccin controversé anti-covid. Selon LaPresse.ca (14 septembre), le Zimbabwe a imposé le vaccin aux fonctionnaires et aux enseignants, ainsi que pour la vente sur les marchés, la pratique de sports en salle, la fréquentation des restaurants et les examens universitaires.

Sur les 15 millions d’habitants du pays, seuls 2,8 millions ont été vaccinés jusqu’à présent.

Accueil inconditionnel : Traditionis Custodes de François met 300 jeunes à la rue

Accueil inconditionnel : Traditionis Custodes de François met 300 jeunes à la rue

Après que Mgr Aupetit, archevêque de Paris, ait causé des problèmes là où il n’y en avait pas et supprimé – entre autres – la messe hebdomadaire du mercredi pour les jeunes de la paroisse Saint François-Xavier, les jeunes ont décidé de continuer à se réunir pour prier le chapelet à l’heure où cette messe était célébrée.

La communauté de la messe, florissante, compte entre 200 et 300 étudiants et jeunes. Elle a été créée il y a plus de dix ans et était l’une des rares messes de semaine à Paris où une chorale chantait.

Les jeunes ont demandé à Aupetit sur Juventus-Traditionis.com de revenir sur sa décision. Comme Aupetit avait parlé de « l’accueil inconditionnel » quelques jours auparavant, les jeunes lui ont demandé une audience.

https://gloria.tv/post/jJEmYU3nRmwe1RVDLGxmRb9ph

Le Christ à Luisa Picaretta – Maintenant dans le troisième renouvellement, après que la terre sera purgée et que la majorité de la génération présente sera détruite, je serai encore plus généreux envers mes créatures

Jésus à Luisa Picaretta – 29 janvier 1919

Ma fille bien aimée, je veux te faire connaître l’ordre de ma providence.

A chaque cours de 2000 ans, j’ai renouvelé le monde.

Après la première période de 2000 ans, je l’ai renouvelé par le déluge.

Après la deuxième période de 2000 ans, je l’ai renouvelé par ma venue sur terre où j’ai manifesté mon humanité.

Nous sommes maintenant arrivés approximativement à la fin de la troisième période de 2000 ans et il y aura un troisième renouvelllement.

C’est la raison de la confusion générale actuelle qui n’est rien d’autre que la préparation au troisième renouvellement.

Maintenant dans le troisième renouvellement, après que la terre sera purgée et que la majorité de la génération présente sera détruite, je serai encore plus généreux envers mes créatures.

URGENT pour un refuge en AlsacE

URGENT pour un refuge en Alsace

Cherche couvreurs et maçons pour travaux de toute URGENCE si possible dès lundi car déménagement fin de mois Septembre.

Cherche bénévoles pour aider à emballer et déménager affaires.

Contactez Françoise au 0784165409.

Merci

L’Europe à deux voies : avec ou sans passeport sanitaire

L’Europe à deux voies : avec ou sans passeport sanitaire

Pays du Sud contre pays du Nord, pays de culture anglo-saxonne d’un côté, indépendants face à l’union Européenne, et pays soumis aux diktats des technocrates bruxellois, de l’hygiénisme dictatorial et des banquiers, avec des politiciens à la tête faibles de nature mais despotes dans l’âme.

Le quotidien Inside Over décrit la situation de cette « Europe ‘’à deux voies‘’ » qui « n’existe pas que lorsque l’on parle de questions économiques ».

« Comme le montre l’affaire Covid, explique l’analyste Giuliani, les pays européens ont également emprunté des voies différentes dans la gestion de l’urgence du coronavirus. Dans cette phase particulière de la lutte contre le Sars-CoV-2, maintenant que les gouvernements ont à leur disposition l’arme des vaccins et que les campagnes de vaccination ont presque atteint la moitié du chemin pratiquement partout, il existe deux approches contradictoires par rapport aux mesures restrictives à être mises en œuvre pour limiter les infections.

« D’un côté il y a ceux qui, comme la Suède, le Danemark et le Royaume-Uni, sont revenus à la normale, abolissant les mesures les plus strictes et faisant fi du Passe Vert ; d’autre part on retrouve le groupe de nations qui, au contraire, a décidé de s’appuyer sur la certification verte, à exhiber pour participer à la vie publique, fréquenter des « lieux sensibles » – comme les restaurants et bars – ou prendre part à des événements, tels que des expositions ou des événements sportifs.»

« Pourquoi n’y a-t-il pas de continuité en Europe ? Pourquoi, malgré des données épidémiologiques souvent similaires et des taux de vaccination similaires, des pays presque voisins suivent des chemins différents ? » se demande le journaliste qui s’intéresse particulièrement au cas de la France, « le modèle le plus exigeant »

« La France est « le père fondateur » des pays avec le Green Pass. Le gouvernement d’Emmanuel Macron est celui qui, en ce moment, a décidé d’introduire les règles les plus strictes concernant l’utilisation du certificat vert. A Paris et partout sur le territoire, ce document est obligatoire pour presque toutes les activités, même si l’obligation de porter un masque n’est plus en vigueur sur tout le territoire français.

« Contrairement à d’autres États qui ont également imposés le Green Pass, en France le certificat est obligatoire pour accéder aux foires, festivals, spectacles, événements sportifs, hôpitaux, trains, avions, maisons de retraite, bars et restaurants, non seulement dans les espaces fermés mais aussi à l’extérieur. De plus, l’obligation de vaccination complète pour tout le personnel de santé est prévue ; celui qui refuse le vaccin peut être suspendu sans salaire.

« Peu importe que de telles mesures aient déclenché des protestations plus ou moins violentes de citoyens (souvent enfermés dans une hypothétique ‘’minorité silencieuse‘’). Macron n’a pas changé d’avis, se contentant d’introduire les mesures progressivement. Du point de vue de la couverture vaccinale, 63 % de la population française est totalement immunisée, alors que 10% n’ont pris qu’une seule dose pour le moment.

« Paris n’est pas le seul à avoir emprunté la voie du Green Pass. D’autres pays ont fait de même, dont l’Italie, mais aucun n’a pour l’instant atteint la même rigueur française. La Suisse, par exemple, a étendu l’obligation des certificats de 16 ans à compter du 13 septembre. Le document est nécessaire pour accéder aux lieux fermés, aux installations sportives mais aussi pour assister aux théâtres, cinémas, salles de jeux, piscines, musées, zoos, concerts, événements sportifs et mariages (hors locaux privés). Alors que les écoles professionnelles et les universités ont le pouvoir de décider de manière indépendante, un employeur peut exiger que les travailleurs réussissent afin de se protéger.

« À partir du 1er octobre, le feu vert pour le passe sera donné également en Écosse, où le certificat sera requis pour la vie nocturne et la participation à des événements sportifs et autres spectacles. En Autriche, le Green Pass est obligatoire pour accéder aux musées, hôtels, restaurants et discothèques, tout comme en Lettonie, en Estonie, en Lituanie et au Portugal. Dans et autour de Lisbonne, il est aussi obligatoire pour accéder aux événements culturels et sportifs avec plus de 1000 participants en extérieur ou avec plus de 500 personnes en intérieur.

« En Grèce, le Green Pass est nécessaire pour les activités et les clubs comme les bars et restaurants, mais aussi les théâtres, les musées et les trains longue distance. Au travail, vaccination obligatoire ou double prélèvement hebdomadaire, tant dans le secteur public que privé. La Croatie est plus douce, où le gouvernement a rendu le certificat obligatoire mais seulement dans certaines circonstances, comme la participation à des cérémonies de mariage avec plus de 30 personnes ou à des événements sportifs avec plus de 100 spectateurs. La situation est différente pour l’Allemagne. Berlin a donné son accord pour le laissez-passer vert, mais chaque Lander peut décider des obligations et des restrictions, y compris concernant le certificat vert. »

L’espace en Europe où les libertés fondamentales sont encore un tant soit peu respectées se rétrécit comme peau de chagrin…

Francesca de Villasmundo

Remèdes naturels

https://www.pourquoidocteur.fr/media/article/thunbs/uploded_istock-1127239937-1591264747.jpg

Chers frères et soeurs,

Je voudrais savoir si parmi vous certains connaissent des façons de se soigner, sans médicaments, puisqu’on ne pourra rien acheter, pour les cas suivants :

  • grippe
  • rhume
  • angine
  • rhino
  • rage de dents
  • bronchite
  • pneumonie
  • asthme

Merci de me contacter sur : sistermaria.divinemercy@yahoo.fr

Bon dimanche à toutes et à tous !

F. Maria

Les événements vont bientôt essayer d’imposer la marque de la bête à votre peuple, mais ne prenez pas la marque de la bête, ou vous perdrez vos âmes au profit du malin. Faites-moi confiance pour apporter Mon Avertissement avant que les personnes vaccinées ne meurent du prochain virus mortel. Après les six semaines de conversion, J’appellerai Mon peuple dans Mes refuges ».

Samedi 11 septembre 2021

Jésus a dit : « Mon peuple, les gens du monde unique ont contribué à faire tomber les deux tours de commerce et le bâtiment 7 qui n’a pas été touché par les avions. C’était un acte de trahison qui a tué tant de personnes innocentes, et la poussière a blessé encore plus de personnes. Vous priez pour leurs âmes et les familles qui ont pleuré la perte de leurs proches. Ce sont les mêmes personnes maléfiques qui tentent de réduire la population avec leurs virus créés par l’homme et leurs injections toxiques de Covid qu’ils utilisent pour tuer les gens. Vous savez qu’ils sont mauvais par leurs actions mauvaises, et ils sont comme l’arbre pourri qui porte des fruits pourris. Mes bonnes personnes, qui Me suivent et évitent ces injections de Covid, sont les bons arbres qui portent de bons fruits dans leurs actions d’adoration et de bonnes actions pour leur prochain. Ayez confiance en Moi pour vous protéger des méchants dans Mes refuges, lorsqu’ils essaieront de vous tuer. »

Jésus dit : « Mon peuple, vous avez vu de puissantes tempêtes comme l’ouragan Ida, dont les dégâts sont encore en cours d’évaluation. Vous voyez aussi de plus en plus d’incendies dans l’Ouest qui font des ravages dans vos maisons. La deuxième vision de glaçons sur un toit est un signe d’un hiver plus froid que d’habitude qui pourrait causer plus de dégâts. Certains de ces événements météorologiques sont une punition pour vos péchés d’avortement et vos péchés sexuels. Vous pourriez voir une augmentation possible de vos travailleurs au chômage parce qu’ils refuseront de prendre les piqûres de Covid et ils savent comment la vie est menacée par ces piqûres toxiques. Biden est en train de suivre le plan du peuple du monde unique pour réduire la population avec les piqûres obligatoires de Covid. Les événements vont bientôt essayer d’imposer la marque de la bête à votre peuple, mais ne prenez pas la marque de la bête, ou vous perdrez vos âmes au profit du malin. Faites-moi confiance pour apporter Mon Avertissement avant que les personnes vaccinées ne meurent du prochain virus mortel. Après les six semaines de conversion, J’appellerai Mon peuple dans Mes refuges ».

Un cluster de 51 cas de Covid-19, tous vaccinés, dans une maison de retraite de Toulouse

Un cluster de 51 cas de Covid-19, tous vaccinés, dans une maison de retraite de Toulouse

par Cyril Doumergue.

Cinquante et un résidents et personnels de la maison de retraite Pierre Ducis, dans le quartier de Casselardit à Toulouse, ont contracté le Covid-19, depuis le 21 août dernier. Les résidents, tous vaccinés, sont restés confinés dans leur chambre plusieurs semaines.

L’établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) Pierre Ducis, situé avenue de Casselardit, à Toulouse, a été le théâtre d’un « cluster » de 51 cas de Covid-19.

51 résidents testés positifs, sur les 81 que compte la résidence

Selon nos informations, confirmées par la mairie de Toulouse, qui gère l’établissement via son Centre communal d’Action sociale (CCAS), les cas de Covid ont touché 51 résidents au total, sur les 81 que compte l’établissement. Un premier cas a été détecté le 19 août dernier, indique la mairie. Après avoir testé tous les résidents, 40 personnes ont été testées positives. Au total, jusqu’au 15 septembre, date où tous les tests sont revenus négatifs, 51 personnes ont été touchées par le Covid-19.

Les résidents étaient « tous vaccinés », indique la mairie de Toulouse, gestionnaire de l’EHPAD, via le CCAS

La mairie de Toulouse confirme que les résidents étaient tous vaccinés depuis le début de la campagne de vaccination, en janvier 2021. Ils recevront une 3ème dose de rappel à partir du 23 septembre.

Des problèmes de sous-effectif seraient survenus pendant cet épisode de Covid. Selon le témoignage d’un employé, qui a souhaité garder l’anonymat, le personnel n’a pas pu s’occuper « convenablement » des résidents confinés dans leur chambre. Sur un étage de la maison de retraite, sur une vingtaine de résidents confinés, cinq avaient besoin d’une aide « totale » pour s’alimenter, et huit avaient besoin d’être stimulés pour s’alimenter correctement.

Des problèmes de sous-effectif dénoncés par certains membres du personnel, notamment pour la prise des repas

« Cette prise de repas était totalement ingérable, et certains résidents n’ont pas pu s’alimenter sur une journée », ajoute ce membre du personnel. Des incidents avec un résident récalcitrant au confinement ont éclaté, au début du mois de septembre, entraînant un « grand stress » parmi le personnel.

Selon un autre employé du site, dont les propos n’ont pas été confirmés par la mairie, plusieurs résidents seraient décédés du Covid pendant cette période, et plusieurs seraient toujours en réanimation. Des membres du personnel auraient également contracté le virus.

La direction dément le fait que les résidents ne soient pas alimentés

Contactée, la direction générale indique que « l’établissement accueille de façon continue des résidents extrêmement dépendants (79 personnes sur les 81 résidents) », et que « la situation liée à la crise sanitaire rend leur prise en charge plus complexe pour les équipes soignantes ». La direction « dément le fait que les résidents ne soient pas alimentés », et indique que les protocoles de suivi nutritionnel sont « strictement appliqués ». « Tous les mois, les personnes sont pesées de manière à anticiper les risques de dénutrition éventuels ». « En période Covid, conclut la direction, ce suivi nutritionnel est d’ailleurs renforcé au moyen d’une surveillance hebdomadaire. L’EHPAD Pierre Ducis respecte ces protocoles et en assure la traçabilité ».


source : https://www.ladepeche.fr

via https://resistance-mondiale.com

Italie – Le pays généralise le pass sanitaire à tous les lieux de travail

Italie – Le pays généralise le pass sanitaire à tous les lieux de travail

Le gouvernement italien a généralisé jeudi l’obligation sur le lieu de travail du pass sanitaire qui sera exigé aussi bien dans le secteur public que privé, ont annoncé des ministres à l’issue d’une réunion de l’exécutif.

« Nous étendons l’obligation du « green pass » (nom du pass sanitaire en Italie) au monde entier du travail, public et privé, et nous le faisons pour deux raisons essentielles : rendre ces lieux plus sûrs et rendre encore plus forte notre campagne de vaccination », a déclaré à la presse le ministre de la Santé Roberto Speranza.https://www.ultimedia.com/deliver/generic/iframe/mdtk/01342685/src/qqzzvs3/zone/1/showtitle/1/

À partir du 15 octobre, le « green pass » sera exigé sur tous les lieux de travail, un dispositif qui de fait n’exclut donc que les retraités, les femmes et hommes au foyer et les chômeurs.

Objectif de cette mesure : augmenter au maximum le taux de vaccination avant l’arrivée du froid qui risque de favoriser un regain des contagions. À ce stade, près de 75% de la population âgée de plus de douze ans est vaccinée, soit 40,46 millions de personnes.

Même au sein des professions médicales, le vaccin, pourtant obligatoire dans ce secteur, rencontre des obstacles : la Fédération nationale des ordres de médecins (FNOMCEO) a ainsi confirmé jeudi que 728 médecins sont actuellement suspendus parce que non vaccinés.

En ce qui concerne le personnel enseignant, 93,1% sont totalement vaccinés ou ont reçu au moins la première dose, tandis que 6,7% sont dans l’attente de cette première dose ou de la dose unique du vaccin de Johnson & Johnson, selon le gouvernement.

Le pass sanitaire « rend plus libre », a ajouté M. Speranza, alors qu’il était déjà exigé pour entrer à l’intérieur d’un restaurant, au cinéma ou sur les moyens de transport sur de longues distances (trains, navires, avions).

La décision du gouvernement concerne « un ensemble de 23 millions de travailleurs, tout le capital humain du pays », a souligné Renato Brunetta, ministre de la Fonction publique.

L’Italie a été le premier pays européen touché gravement par la pandémie, qui a fait plus de 130 000 morts dans la péninsule et entraîné en 2020 la récession la plus grave depuis l’après-guerre.

La décision de généraliser le pass sanitaire est le fruit de longues discussions entre le gouvernement, les partis politiques composant la large coalition au pouvoir et les partenaires sociaux (syndicats et patronat).

L’absence de pass sanitaire sera sévèrement sanctionnée, sans toutefois aller jusqu’au licenciement.

Le ministre Speranza a précisé que les tests seront gratuits seulement pour les personnes qui sont exemptées de la vaccination pour des raisons médicales.

L’Italie n’est pas le premier pays européen à adopter une mesure de ce type. En Grèce, depuis le 13 septembre, les employés non vaccinés des secteurs public et privé doivent se faire tester à leurs frais une ou deux fois par semaine en fonction de leur profession. En Slovénie, le pass sanitaire est également obligatoire pour travailler depuis mercredi.


source : https://www.lunion.fr

via https://resistance-mondiale.com

Sur 20 décès COVID, 19 sont des malades chroniques au Royaume-Uni

Sur 20 décès COVID, 19 sont des malades chroniques au Royaume-Uni

par L’Investisseur sans costume.

La France ne publie pas les statistiques de comorbidités du COVID… Mais le Royaume-Uni le fait.

Même population, mêmes structures d’âges, mêmes maladies, au Royaume-Uni, 96% des décès du COVID sont liés à des comorbidités souvent multiples ; Les patients étaient déjà malades chroniques : 4 fois plus de risque avec le diabète et les maladies rénales, 10 fois plus de risque pour les maladies pulmonaires chroniques et les démences. Voilà selon les données du NHS les principales causes de comorbidités… Mais en France, qui le dit ?

À transmettre l’idée d’un risque diffus, lié à l’âge alors qu’il est lié davantage encore à nos maladies du mode de vie, nous sur-protégeons 90% de la population qui a plus de risque d’être touchée par la foudre que de mourir du COVID et dans le même temps nous sous-protégeons les 10% qui, eux, sont vraiment à risque et mériteraient nos SOINS.

Nous nous rendons compte également, que ce virus est surtout le révélateur de la mauvaise santé de nos sociétés, de choix politiques dévastateurs depuis un demi-siècle qui ont accéléré pollution, stress, fatigue, malbouffe… Mais au lieu de prendre les problèmes à la racine, nous les aggravons avec des politiques qui font exploser ces mêmes stress, fatigues et malbouffe.

Il est criminel de ne pas publier ces statistiques en France et de ne pas aider nos malades d’abord comme il est criminel de ne pas voir la racine de notre mal..

Il est criminel de nous indifférencier ainsi.

« La tyrannie abjecte du Nombre est une infection lente qui n’a jamais provoqué de fièvre. Le Nombre crée une société à son image, une société d’êtres non pas égaux, mais pareils, seulement reconnaissables à leurs empreintes digitales ». La France contre les robots, George Bernanos, 1945https://www.youtube.com/embed/c8Po1AVb6AQ


source : https://www.youtube.com

Les nanoparticules de graphène : Propriétés, applications, toxicité et réglementations

Les nanoparticules de graphène : Propriétés, applications, toxicité et réglementations

par Collectif Reinfocovid.

Il a circulé récemment sur les réseaux sociaux des allégations sur la présence non déclarée de nanoparticules (NP) d’oxyde de graphène (GO) dans les vaccins à ARNm contre la COVID-19. Cet article tente de faire le point au sujet des nanoparticules d’oxyde de graphène afin de démêler le faux du vrai. 

Les nanoparticules de graphènes (oxyde de graphène, oxyde de graphène réduit et graphène quantum dots) : Propriétés, applications, toxicité et réglementations

À retenir

  • Les études de toxicités des nanoparticules d’oxyde de graphène ne permettent pas encore une application pratique dans le domaine des médicaments, des vaccins ou des dispositifs médicaux.
  • L’élimination rapide par le système immunitaire des nanoparticules d’oxyde de graphène rend difficilement possible la thèse d’une administration frauduleuse.

Il a circulé récemment sur les réseaux sociaux des allégations sur la présence non déclarée de nanoparticules (NP) d’oxyde de graphène (GO) dans les vaccins à ARNm contre la COVID-19 (voir encadré). Certains sont même allés jusqu’à évoquer son utilisation (frauduleuse donc) pour une connexion des individus à la 5G et ont proposé des méthodes de détoxification au glutathion, N acétylcystéine (acides aminé précurseur du glutathion endogène), Zinc et autres1. Ricardo Delgado de La Quinta Columna2 affirme avoir fait réaliser par des chercheurs espagnols des études observationnelles de doses de vaccin par microscopie optique et électronique, allant jusqu’à affirmer avoir dosé 747 ng de graphène. Certains sites vont jusqu’à affirmer que cette substance serait également présente dans les tests PCR, antigénique et les masques3Mais il n’existe à ce jour aucune publication revue par des pairs.

Cet article tente de faire le point sur les propriétés physico chimiques, l’état de la recherche et les applications industrielles en cours, particulièrement dans les vaccins, la toxicité et la réglementation actuelle au sujet des nanoparticules d’oxyde de graphène afin de démêler le faux du vrai.

Composition du produit PFIZER (source : faqs.in.gov/What-are-the-components-of-the-Pfizer-vaccine-shot)

Ingredient actif

  • ARNm modifié codant pour la glycoproteine virale Spike du SARS-CoV-2

Lipides

  • (4-hydroxybutyl)azanediyl)bis(hexane-6,1-diyl)bis (ALC-3015)
  • (2- hexyldecanoate),2-[(polyethylene glycol)-2000]-N,N-ditetradecylacetamide (ALC-0159)
  • 1,2-distearoyl-snglycero-3-phosphocholine (DPSC)
  • cholesterol

Sels

  • potassium chloride
  • monobasic potassium phosphate
  • sodium chloride
  • basic sodium phosphate dihydrate

Autre

  • sucrose
1/ Propriétés chimiques et physiques de l’oxyde de grahène NP

Le GO est un isolant et un semi-conducteur électrique (cependant moins fort que le Graphène pur). Il s’agit d’une monocouche de carbone de structure hexagonale en nid d’abeille avec des groupes hydroxyde (OH) et carboxyliques COOH.

En raison de ses défauts dans la structure, des propriétés magnétiques locales ont été observées de différents types (ferromagnétique, paramagnétique, antiferromagnétique) du fait de ses propriétés semi-métalliques. Pour résumer, le magnétisme n’est pas une propriété inhérente du GO mais liée à la quantité de défauts de structures et son analyse physique est en cours.

Concernant le magnétisme des nanoparticules de ces composés, des recherches visent actuellement à régler deux problématiques pour activer leur magnétisme :

  1. la nécessité d’une consommation élevée d’énergie
  2. la contrainte d’un température ambiante (20°C) pour réussir à activer ce magnétisme
2/ Recherches et applications Industrielles

On distingue 3 structures : l’oxyde de graphène (GO), l’oxyde de graphène réduit (rGO) et le graphène quantum dots (GQD) qui sont des nanoparticules (donc de moins de 100 nm).

Les nanoparticules de GO sont actuellement étudiées et développées comme nano-supports pour une variété d’agents biologiquement actifs (biocatalyseurs, biocapteurs et médicaments).

De nombreuses applications utilisant des nanoparticules (NP) de GO sont envisagées :

  • Environnementale : formant des complexes avec des polluants organiques/métalliques, il peut être utilisé comme dépolluant, pour purifier l’eau (salée) en améliorant l’hydrophilie des membranes de purification et en facilitant la photo-oxydation des molécules polluantes de l’eau.
  • La production d’énergie par conversion de lipides en carburants par des lipases encapsulées.
  • Médecine : les quantum dots (nanocristaux semi-conducteurs) – de graphène et de nano-composites magnétiques (Fe3O4) offrent un ensemble unique de propriétés optiques et magnétiques pour les futures applications énergétiques et médicales. Ils peuvent également être utilisés en imagerie médicale comme agent de contraste. De plus, les propriétés magnétiques des nanoparticules Fe3O4 en font un excellent agent de contraste pour les applications IRM. Ils montrent également une excellente réponse à la luminescence lorsqu’ils sont exposés à la lumière UV, entraînant une émission de lumière visible.

Les GO peuvent être utilisés pour faciliter la pénétration et l’absorption d’anticorps, d’enzyme, des médicaments, des protéines. Cependant des limitations à l’usage et l’application des nanoparticules magnétiques telle que l’agrégation et la précipitation à l’intérieur des vaisseaux sanguins, peuvent entraîner de graves conséquences. Enfin il y a des applications potentielles en thérapies anticancéreuses par ciblage actif de cellules tumorales ou ciblage passif quand des NP chargées positivement s’accumulent au niveau des sites tumoraux en raison des fuites vasculaires et de la faiblesse du système immunitaire fonctionnel de la région. Toutes ces applications n’ont pas encore abouti à des applications commerciales concrètes.

3/ La nanotechnologie et les vaccins à base d’ARNm basés sur le SARS-CoV-2 

Les vaccins de Pfizer/BioNTech et Moderna utilisent un ARNm de synthèse protégé par une bicouche lipidique, elle-même constituée de nanoparticules lipidiques (McGill COVID19 Vaccine Tracker Team, 2021) afin de permettre l’entrée de l’ARNm dans la cellule. Il n’y a pas de GO déclaré par le fabricant.

Pourtant, les NP GO et Graphène ont retenu l’attention en raison de leurs propriétés antimicrobiennes et antivirales. Le graphène favorise l’absorption de médicaments et de macromolécules (acides nucléiques, protéines…). Gao et al., en 20204 ont développé un nouveau vaccin contre le COVID-19 en utilisant la combinaison d’un nano adjuvant et d’oxyde de graphène. Cette étude, réalisée sur souris, montre que ce vaccin peut induire des anticorps anti-SARS-CoV-2 RBD à titre élevé neutralisant le SARS-CoV-2 chez la souris en 2 semaines. Les auteurs concluent sur l’efficacité du vaccin à induire une réponse immunitaire mais également sur la nécessité d’études complémentaires sur la dégradation du graphène in vivo afin de construire un vaccin répondant aux critères de sécurité et de biocompatibilité

Des équipes de recherches travaillant actuellement sur NP de GO-Polyethylène glycol- polyethyleneimine, dans le cadre du développement d’immunothérapies anticancéreuses, tentent de retarder leur phagocytose (absorption et destruction de molécules par certaines cellules immunitaires) afin de rendre possible leur utilisation dans de telles thérapies.

Un autre aspect limitant de son utilisation est la toxicité potentielle in vivo du graphène. Ce sujet de débat et le manque d’informations suffisantes pour autoriser légalement les applications humaines semblent sa commercialisation peu probable dans l’état actuel des connaissances. Ainsi, son instabilité et l’agrégation du graphène en solution sont un défi supplémentaire alors que la solution des médicaments et des vaccins a besoin de stabilité5.

4/ Toxicité des nanoparticules (NP) d’oxyde de graphène (GO)

Le projet européen Graphene Flagship étudie la toxicité de ce matériau (environnemental, santé) du fait de l’utilisation prometteuse dans l’administration de médicaments, la bio-imagerie, l’ingénierie tissulaire, la biodétection6. Un rapport de 2016 de l’Agence suédoise KEMI fournit un état des lieux très complet en 2019 sur l’absorption et la biodistribution de NPs, étape cruciale avant la toxicité potentielle des NPs7.

Leur toxicité est dépendante de la biodégradation qui dépend elle-même fortement du pourcentage d’oxygène, du type de groupes fonctionnels (comme des epoxy), des défauts, de la taille et du nombre de couches. Plusieurs mécanismes cellulaires de toxicité des nanomatériaux de GO ont été identifiés : le stress oxydatif (inflammation), dommages à l’ADN (impact de la réplication cellulaire), réponse inflammatoire ou encore la destruction cellulaire par différents mécanismes : apoptose, autophagie, nécrose.

Le GO serait dégradé par une enzyme (la myéloperoxydase) produite par des globules blancs (neutrophiles) arrivant sur un site d’infection.

Toxicité cutanée : Selon Wang et al, 20168, la majorité des études existantes suggèrent que les graphène quantum dots (GQD) ont une toxicité in vivo et in vitro relativement faible et une excellente biocompatibilité, par rapport avec notamment l’oxyde de graphène (GO), les nanotubes de carbone et les semi-conducteurs conventionnels. Mais le profil de toxicité des GQD varie selon les tests et la production de GQD. Les GQD voient leur pénétration cutanée augmenter avec l’exposition aux UV ou si la barrière cutanée est détériorée. D’une manière générale l’absorption systémique dépend de nombreux facteurs comme la taille, la charge de surface, le revêtement des NP, l’agglomération des NP, la composition du milieu et son pH. D’une manière générale, par la voie cutanée, la voie de pénétration par les follicules pileux (cavité à la base du poil) serait considérable, surtout pour les petites NP inférieures à 20 nm.

En intramusculaire et en sous cutané chez la souris, les QD de carbone se diffusent rapidement depuis le point d’injection. Après 24h, il n’y a plus d’identification dans aucun organe, suggérant une élimination totale des nanoparticules de carbone. En injection sous-cutanée, ils se retrouvent dans les ganglions lymphatiques entraînant une importante réponse immunitaire rapide.

Administrées par voie intranasale, des NPs de polymères de carbone polyanhydre sont aussi rapidement dispersées. Certaines, hydrophobes, peuvent persister cependant dans le tissu pulmonaire. D’une manière générale, les NPs par voie intranasale, surtout quand elles sont très petites, traversent la muqueuse olfactive et sont véhiculées en quantité importante dans le bulbe olfactif et autres parties du cerveau.

Injectés directement dans le sang, les quantum dots (QD) se retrouvent principalement dans le foie, la rate et les reins, qui sont les organes de « détoxifications » et en faible quantité dans le cerveau (0.1%). D’une manière générale, injectées dans le sang, les NP, en fonction de leur taille et de leur charge, peuvent subir une adsorption ou une opsonisation (= liaison à un anticorps) par les protéines sériques. Cette opsonisation favorise sa clairance (la purification par cette voie dépend de la taille des particules : plus le diamètre est grand, plus la clairance est cependant ralentie). Les cellules endothéliales qui tapissent les vaisseaux sanguins, forment une barrière semi-sélective selon la taille des nanoparticules : au niveau de l’endothélium vasculaire, des pores de 5nm permettent le passage des QD, ce qui fait qu’ils atteignent rapidement l’espace extracellulaire extravasculaire alors que les plus grandes >5nm restent plus longtemps dans la circulation sanguine où elles subissent une phagocytose et sont donc évacuées.

En résumé, les NP de Graphène (Go, G, GQD) sont d’autant plus toxiques que leur taille est grande (micron). Les groupements époxy du GO peuvent entraîner un stress oxydatif (inflammation) pouvant conduire à la mort cellulaire. Elles sont cependant plus facilement dégradées par des enzymes comme les peroxydases.

Des études visant à réduire leur toxicité en les liant à des polymères biocompatibles sont actuellement en cours. À l’heure actuelle, la toxicité du graphène est encore insuffisamment définie et seuls les effets aigus (court terme) et subaigu (moyen terme) ont été déterminés.

Le schéma de distribution des NP confirme que les molécules sont phagocytées et donc rapidement neutralisées. Cette distribution et leur accumulation/dégradation dépendent de la taille, la forme et la charge de surface des particules mais également de l’organe cible, le flux sanguin, le nombre de cellules phagocytaires.

5/ Réglementation

L’UE ne précise pas de consignes particulières concernant les nanomatériaux utilisées dans les dispositifs médicaux, il y a peu de détails dans le règlement 2017/74/CE mais d’autres Réglementations européennes telles que REACH 1907/2006/CE (qui concerne la mise sur le marché des produits chimiques) considèrent les propriétés et dangerosités propres aux nanomatériaux.

Il existe un guide du comité scientifique dédié aux risques émergents (SCENIHR) de 2015 qui précise certaines recommandations pour l’évaluation des risques sanitaires et environnementaux des nanomatériaux. Ces risques sont principalement liés aux NP libres dans les dispositifs médicaux et la durée d’exposition ainsi que la nécessité d’étudier la distribution et la persistance dans des organes spécifiques.

L’oxyde de graphène (GO) n’est pas officiellement classifié selon le règlement relatif à la classification, à l’étiquetage et à l’emballage, CLP 1272/2008/CE. Il existe cependant une Valeur Limite Professionnelle de 3.6 mg/m3 par inhalation.

Il est à noter également, que les nanomatériaux de la famille du graphène ne sont pas approuvés par la FDA aux États-Unis pour la consommation humaine. Selon la FDA, le graphène et l’oxyde de graphène réduit provoquent des effets toxiques à la fois in vitro et in vivo et leurs utilisations ne sont donc pas autorisées.

Retour à la rumeur…

La présence de l’oxyde de graphène dans le vaccin est née d’une observation au microscope électronique à transmission demandée par R. Delgado Martin au Prof. Dr. Pablo Campra Madrid (Ecole supérieure d’ingénieurs Univ. Almeria, Espagne). Il ne s’agit donc pas d’un travail de recherche revu par des pairs mais d’une commande privée. Ce dernier a rendu un rapport non publié dans une revue à comité de lecture. Il a comparé le résultat à un article de Choucair publié en 2009 dans Nature Nanotechnology9 montrant une observation de graphène. La lecture de ces deux publications souligne deux points qui s’opposent à la présence supposée d’oxyde de graphène dans les vaccins à ARNm :

  1. La publication de référence (Choucair et al., 2009) montre une analyse en microscopie électronique de graphène obtenu par pyrolyse et non d’oxyde de graphène. L’obtention de l’échantillon par pyrolyse confirme que cette référence ne montre pas un oxyde de graphène.
  2. Cette analyse proposée par Delgado est basée sur des observations par diverses techniques et il est surprenant qu’elles n’aient pas été confirmées par une analyse chimique qui validerait le résultat et la substance observée dans l’échantillon étudié.

C’est d’autant plus surprenant qu’un brevet, intitulé « Vaccin recombinant nano-coronavirus prenant de l’oxyde de graphène comme vecteur » a été déposé par Shanghai National Engineering Research Center for Nanotechnology Co Ltd depuis le 27 Septembre 2020 et n’a à ce jour pas été accepté10.

Conclusion

Face à la crainte légitime qu’inspire actuellement le projet transhumaniste, il est compréhensible de s’interroger sur les intentions et applications possibles et souhaitables pour l’humanité. Cependant il faut bien distinguer les utilisations existantes, possibles et potentielles.

L’oxyde de graphène peut jouer un rôle de vecteur ou de ciblage comme le montrent certains projets de recherche biomédicale en cours. Mais, à ce jour, peut-on répondre de la manière la plus objective possible, à la question : est –il possible qu’il y ait de l’oxyde de graphène dans les vaccins et pourquoi y en aurait-il ?

Au regard de la réglementation, les études de toxicités des NP de l’oxyde de graphène ne permettent pas encore une application pratique dans le domaine des médicaments, des vaccins ou des dispositifs médicaux. Si des progrès certains sont à noter dans le domaine de leurs propriétés de surfaces pour améliorer leur biosolubilité et leur biocompatibilité, il reste encore trop de données manquantes en toxicité in vivo, mais aussi en cancérogénèse, mutagénèse et génotoxicité ainsi que dans la compréhension de la phagocytose dans les monocytes (foie, rate, ganglions lymphatiques). Ces données issues de tests standardisés sont nécessaires aux fins d’autorisation réglementaire et cela exclut l’usage actuel dans le domaine des vaccins, même si cela est envisagé.

Dans le cas des « vaccins » actuels contre la COVID-19, administrés en injection intramusculaire, l’élimination rapide par phagocytose des nanoparticules d’oxyde de graphène rend difficilement possible la thèse d’une administration frauduleuse en vue d’une connexion furtive à la 5G qui plus est. Il paraît plus probable que si une telle connexion était à envisager entre un serveur et un individu, elle se fera d’abord par des objets connectés portés de manière volontaire ou contrainte (smartphones), puis par une micropuce sous-cutanée implantée, mais pas via une injection systémique de NP dispersées censées s’accumuler dans un organe (cerveau, cœur…), compte tenu de leur élimination rapide que ce soit par réactions d’oxydation pour le GO ou par phagocytose pour le graphène. Par la voie systémique, l’utilisation à venir dans un avenir proche ne peut qu’être ponctuelle comme en imagerie ou en thérapie anticancéreuse par exemple.


source : https://reinfocovid.fr

Est-ce la fin de la médecine libre ?

Est-ce la fin de la médecine libre ?

par Jérôme Fondation Hippocrate.

Chers lecteurs,

  • Vous n’avez jamais tué quelqu’un, docteur ?
  • Sans ordonnance, jamais !

Cet extrait d’un sketch de Raymond Devos m’a longtemps fait sourire.

Aujourd’hui, c’est la médecine intégrative que l’on tue. Et cela se fait par décret. Le gouvernement a pris la peine d’établir un arrêt de mort officiel.

L’apparence du droit et de la démocratie est respectée. Toutefois, le résultat est le même : à partir du 15 septembre 2021, des milliers de soignants et de médecins en France se trouvent bannis du système de santé.

Il leur est imposé une obligation vaccinale contre la Covid-19 sans laquelle ils ne peuvent plus exercer. S’ils sont hospitaliers du public ou du privé, ils seront suspendus le temps de l’état d’urgence et de l’obligation vaccinale. Ils ne seront pas payés1.

S’ils pratiquent leur discipline en libéral en tant que médecin, ostéopathe ou kiné, leur cabinet peut être fermé à tout moment s’ils ne montrent pas la preuve de leur « passe sanitaire ».

Or, comme les tests PCR vont devenir payants et qu’ils doivent en faire un tous les trois jours, c’est une obligation vaccinale déguisée.

10% d’irréductibles !

Au mois d’août dernier, 9 médecins généralistes sur 10 auraient été vaccinés contre la Covid-19. Il resterait donc 10% d’irréductibles2.

Cela pourrait représenter 10 000 médecins sur les un peu plus de 100 000 médecins généralistes qui exercent en France3.

Au niveau des hôpitaux, le chiffre serait de 13% sur les 1,1 millions de soignants4.

Cela fait tout de même plus de 100 000 soignants !

En tout, 300 000 thérapeutes et soignants pourraient refuser d’appliquer l’obligation vaccinale5.

L’obligation vaccinale imposée aux médecins et aux soignants est donc une mesure qui va toucher des millions de Français. Pour l’instant, ils ne se doutent de rien. La mesure a été peu commentée dans les médias. Elle est presque passée inaperçue. Pourtant, ces conséquences à court et à long termes devraient être considérables.

Cette décision pourrait aboutir à un véritable désastre sanitaire. Explications.

Le cadre juridique

Comment, un gouvernement, peut-il, en toute légalité, licencier 10% des effectifs d’un secteur économique entier ?

Cette décision a été prise au début du mois d’août, en quelques jours. Elle a été actée par un décret du 1er ministre du 7 août 2021[1].

Il faut comprendre que de telles décisions sont possibles sans discussion parce que nous sommes en état d’urgence sanitaire6.

Cet état de droit d’exception a été institué une première fois par décret le 17 octobre 2020 à minuit. Il a été prolongé :

  • par une loi du 14 novembre 2020 jusqu’au 16 février 2021.
  • par une loi du 15 février 2021 jusqu’au 1er juin.
  • par une loi du du 31 mai 2021 jusqu’au 30 septembre 2021.
  • par une loi du 5 août 2021 jusqu’au 15 novembre 2021.

Nul doute que le 14 novembre 2021, nos députés voteront sagement une nouvelle loi pour étendre encore et toujours l’état d’urgence sanitaire…

En tout cas, ce cadre juridique permet au gouvernement d’agir vite et sans débat. En effet, lorsque les mesures ne sont pas discutées au Parlement, elles sont moins reprises par les médias. Cela fait moins de polémiques.

Un décret du 7 août 2021 a instauré le fameux « passe sanitaire »[1].

Depuis le 15 août, ce document ou « QR code » est exigé de tous les majeurs pour accéder aux :

  • restaurants, bars et musées ;
  • hôpitaux, EPHAD et maisons de retraite ;
  • transports publics longue distance (train, avion) mais pas aux métros ni aux bus urbains ;
  • centres commerciaux supérieurs à 20 000 m2.
  • événements de plus de 50 personnes.

Il est exigible pour tous les majeurs. Il le sera pour les adolescents de plus de 12 ans à partir du 30 septembre 2021.

Celui qui ne présente pas son « passe sanitaire » s’expose à une amende de 135 euros. Les commerçants qui ne contrôlent pas les « passes sanitaires » risquent, eux, une amende de 1000 euros[1].

Enfin, les soignants hospitaliers ou libéraux ont l’obligation de se vacciner avant le 15 septembre. S’ils ont déjà reçu une dose de vaccin, ils ont jusqu’au 15 octobre pour faire la deuxième.

Le refus des soignants libres et ses conséquences

Comprenez bien la situation. Les soignants fonctionnaires ne seront pas payés. Mais ils n’auront pas le droit non plus d’avoir une autre activité salariée en raison de leur statut, sauf illégalement. Ils risquent donc d’être à la rue.

Les salariés du privé pourront essayer de trouver un emploi ailleurs.

Les médecins ou les libéraux, habitués à une gestion plus souple de leur activité, la mettront entre parenthèses en espérant tenir sur leurs réserves ou prendront leur retraite pour ceux qui le peuvent.

Dans ces conditions, certains se feront vacciner et continueront à travailler avec beaucoup d’amertume. Vous serez soignés par des personnes qui détesteront les autorités, la société et peut-être même leurs patients.

D’autres partiront à l’étranger ou changeront de voie.

Personne ne sait aujourd’hui combien de thérapeutes, d’infirmiers, d’ostéopathes, etc. vont cesser de travailler.

Même s’il n’y en avait « que » 100 000, c’est énorme pour un système de santé exsangue où le « turn over » et les « burn out » sont déjà très élevés7,8.

Le départ de nombreux médecins libéraux va accentuer encore les déserts médicaux. De nombreux patients ne pourront plus se soigner.

Pourquoi refusent-ils ?

Vous me direz mais pourquoi ces médecins et ces soignants refusent-ils l’obligation vaccinale contre la Covid-19 ?

Pourquoi sont-ils prêts à tout perdre pour ne pas se soumettre aux obligations du gouvernement ?

Il y a trois raisons essentielles à cela :

1 – Ils ne veulent pas des effets secondaires des vaccins. La Covid-19 tue certaines personnes, c’est vrai. Néanmoins, les vaccins provoquent de nombreux effets secondaires et peuvent tuer également9.

Plusieurs milliers de personnes pourraient avoir trouvé la mort à cause du vaccin en Europe, même si ces chiffres font débat parce qu’il n’est pas toujours simple d’établir le lien entre une vaccination et un décès[9].

C’est moins que la Covid-19 mais ce n’est pas un détail non plus.

Par exemple, beaucoup de jeunes infirmières redoutent les effets secondaires douloureux des vaccins. Elles risquent de voir leurs cycles menstruels très perturbés, elles ne savent pas si le vaccin n’impacte pas leur fertilité alors qu’elles savent que la Covid-19 ne représente pas un danger pour elles10.

Par ailleurs, elles font extrêmement attention aux gestes barrières et sont très prudentes avec leurs patients. Pour elles, le bénéfice du vaccin est vraiment discutable.

2 – Ils savent que les vaccins ne jouent pas ou peu sur l’épidémie. Ces soignants ont en tête la situation sanitaire dans des pays comme Israël ou l’Islande. Ces pays sont ultra vaccinés mais connaissent toujours des vagues épidémiques. Les contaminations y sont à la hausse !11,12.

Les vaccinés y sont autant hospitalisés que les non vaccinés et le virus tue autant les uns que les autres. Il est possible que chez les personnes à risque, ayant des comorbidités, le vaccin permet d’éviter les formes graves de la Covid-19. Mais pour des soignants de moins de 60 ans en bonne santé, le risque mortel est faible.

3 – Ils savent que la Covid-19 fait peu de victimes. Le taux de létalité du SARS- CoV-2 est faible13. La moyenne d’âge des morts est au-dessus de 80 ans14. La très grande majorité des morts avaient des comorbidités. On dit qu’ils sont morts de la Covid-19 mais on aurait pu les compter dans les victimes du cancer, du diabète de type II, de l’obésité ou simplement de la grande vieillesse.

La vaccination obligatoire n’est pas une fatalité !

Les soignants dont nous parlons sont-ils égoïstes ? Prennent-ils le risque de contaminer leurs patients ?

Ce n’est pas le cas.

Ces soignants comme la majorité des thérapeutes ont choisi ce métier par vocation, par amour de leur prochain. C’est le désir d’aider les autres qui les a mis là où ils sont.

Il faut comprendre qu’ils refusent de se soumettre à une obligation vaccinale qui crée une situation absurde du point de vue sanitaire.

En effet, les vaccins Janssen et AstraZeneca ne fonctionnent pas ou peu15,16. Ils n’empêchent pas la transmissibilité du virus. Or ces vaccins ont beaucoup été utilisés pour les personnels hospitaliers. Les soignants concernés ne sont pas protégés et sont des vecteurs possibles de la maladie sans en avoir nécessairement conscience.

À l’inverse, ceux qui ne sont pas vaccinés le savent. Ils font donc très attention. Ils seraient disposés à faire deux tests PCR par semaine s’il le fallait, si ces derniers restaient gratuits.

En clair, il était possible de construire une politique sanitaire prudente fondée sur la confiance et le dialogue avec les patients. Ce n’est pas le choix qui a été fait. Le gouvernement passe en force.

Qui sont ces soignants ?

Parmi les médecins et les thérapeutes qui refusent la vaccination, beaucoup pratiquent des médecines intégratives.

Ils pratiquent l’homéopathie, l’acupuncture, la nutrition, l’hypnose, l’ostéopathie, toutes ces disciplines douces qui s’appuient sur le terrain du patient autant que sur le remède pour l’aider à guérir.

Pour eux, c’est la relation entre le patient et le médecin qui compte avant tout.

Ils refusent d’être les exécutants d’un système médico-technocratique qui ne fait plus qu’appliquer des protocoles de santé validés par l’industrie pharmaceutique et semble ne plus s’occuper des patients.

La perte pour les patients sera donc énorme à la fois au niveau du nombre de médecins mais aussi de la pluralité de l’offre médicale.

Il était déjà difficile de trouver un nutritionniste ou un phytothérapeute. Cela deviendra quasi impossible. Vous n’aurez plus que des médecins prescripteurs de paracétamol – potentiellement dangereux pour la Covid-1917 -, d’antibiotiques et de statines.

C’est la grande victoire de la médecine chimique et systématique !

Et c’est de fait, la mort programmée des médecines intégratives, faute de praticiens…

Un désastre sanitaire

Cette victoire toutefois sera de courte durée.

L’innovation dans la médecine vient de ceux qui pensent librement. Toute la recherche actuelle sur le microbiote est venue de gastro-entérologues et nutritionnistes courageux qui ont cherché à comprendre le rôle du monde bactérien dans la santé humaine.

Cela a permis de découvrir de nouvelles pathologies : l’intestin poreux, le SIBO ou l’intestin qui fermente, etc18.

Cela a surtout permis de développer de nouveaux traitements et thérapies pour de très nombreuses maladies : digestives mais aussi neurologiques et psychiques. L’importance du lien entre le cerveau et l’intestin n’est plus à démontrer !

La médecine y perd donc et les patients aussi.

Ces médecines intégratives permettent d’agir au niveau préventif. Elles proposent des solutions efficaces pour traiter le stress, les troubles divers, les douleurs multiples…

D’une manière ou d’une autre, donc, compte tenu de leur efficacité, ces médecins reviendront. Mais que de souffrances endurées ! Que de temps perdu !

Enfin, ce passe sanitaire, de manière plus générale, coûte cher aux patients.

Il y a le défaut de soignants, la complexité administrative, les oublis de passe sanitaire, les fraudes, la perte de confiance dans le système médical et la science plus généralement…

Comment chiffrer tout cela ?

Jusqu’où iront les injonctions sanitaires ?

Quand s’arrêtera la chasse aux sorcières contre les médecins alternatifs ?

Combien d’injections vaccinales faudra-t-il pour calmer la machine gouvernementale ?

Voilà les questions que se posent ces soignants libres, dont certains ont tout perdu depuis le 15 septembre 2021.

Jérôme

Responsable communication

Fondation Hippocrate


illustration : Statue du médecin Hippocrate, Musée archéologique de Cos, Grèce

Soeur Beghe – L’humilité et le sacrement de pénitence

Dimanche 7 mars 2021

L’humilité et le sacrement de pénitence

La terre sera bientôt dégagée de ce carcan répressif qui n’est pas de Dieu mais du démon. Ce démon est l’Ange du Mal et les démons qui le servent sont violents et agressifs. Il faut se protéger d’eux par une vie pieuse et par les sacrements.

La confession est un sacrement détesté du démon et il se démène pour empêcher le pénitent de s’y soumettre. L’humilité le dissout pour ainsi dire et tant que le pénitent est humble, il a peu d’emprise sur lui. Mes enfants, ne repoussez pas vos confessions à plus tard, il vaut mieux se confesser très souvent que rarement. La confession est un si grand sacrement et peu le conçoivent à sa juste mesure.

Dieu est dans le confessionnal en la personne du prêtre et c’est vraiment à Dieu que vous vous accusez. Il vous entend, Il vous répond par la bouche du prêtre et Il remplit votre âme de Sa Miséricorde. Lorsque vous sortez du confessionnal, votre âme est belle et lumineuse et vous êtes aimés de Dieu. Quel bonheur, quelle consolation, quel encouragement ! N’ayez aucune crainte, la formulation de vos péchés est nécessaire parce que votre repentance doit être exprimée et entendue de Dieu.

Quand Je pardonnais aux malades avant ou après les avoir guéris, Je leur demandai toujours un acte de foi. La foi en Jésus-Christ est déjà un acte d’humilité et la confession est un acte d’humilité. Croire en Jésus-Christ, c’est reconnaître la distance infinie qu’il y a entre Dieu et la créature ; dans le confessionnal, vous vous reconnaissez pécheurs et, par conséquent, vous exprimez votre compréhension de cette distance infinie.

La foi, la véritable foi ne se peut sans humilité. La très sainte Vierge Marie, Ma Mère et votre Mère, était caractérisée par l’humilité. Elle se savait si petite par rapport à Dieu et son chant du Magnificat l’exprime merveilleusement. Dieu la sacrait Reine et elle se savait servante. Elle aimait Dieu dans toute la mesure de ses facultés et Dieu lui rendait cet amour de nature divine. Ma très sainte Mère excellait en la vertu d’humilité comme elle excellait en toutes les vertus.

Apprenez d’elle cette vérité : exercez-vous à l’humilité et vous obtiendrez, comme Ma Mère, beaucoup d’autres vertus, les unes appelant les autres. C’est ainsi que Ma Mère mérita son titre royal et divin : Reine du Ciel et Mère de Dieu.

Saint Joseph était aussi d’une exquise humilité, à tel point qu’il obéissait à la grâce sans discuter. Il était le serviteur de Dieu qui l’avait promu à la si grande grâce d’être le père putatif de l’Enfant Jésus et puis de l’Enfant grandissant en âge et en sagesse. Il savait que la très sainte Vierge Marie était l’épouse du Saint Esprit, Dieu, et sa grande humilité fit de lui un compagnon et un époux exemplaire pour la Reine du Ciel et de la Terre. Tous deux s’aimaient et étaient les serviteurs parfaits de Dieu, leur entente était exemplaire et leur souci du bien de l’autre était permanent. Leur vie de famille était tout imprégnée de Dieu et l’Enfant Jésus grandissant y était parfaitement aimé, respecté et chéri.

La vie familiale basée sur l’humilité à l’égard de Dieu, les rendait généreux, oublieux d’eux-mêmes et disposés à tout accepter de la divine Providence. C’est ainsi que Joseph partit de la terre en premier et il n’y eut nul murmure, nul regret même, parce que Dieu est maître de la vie et lorsqu’Il décide de la mort corporelle d’un être cher, que Sa Volonté soit bénie. La peine est là mais aucun regret, aucune pensée tournée vers soi, rien que la confiance et l’acceptation amoureuse de la divine Providence.

Le sacrement de confession a besoin de l’humilité pour être pleinement efficace sur l’âme repentante et, en ce temps de Carême, exercez-vous y, Mes enfants. Confessez vos péchés, vos distractions dans vos prières, vos absences d’écoute de la grâce et tout ce qui vous ramène à vous-mêmes. Et quand viendra la grande, la lumineuse fête de Pâques, vous serez prêts à recevoir Jésus-Christ ressuscité en votre cœur et en votre âme.

Que la Sainte Famille soit votre modèle. Je vous bénis.

https://srbeghe.blog/2021/03/07/lhumilite_et_le_sacrement_de_penitence/

Obligation vaccinale, le Sénat confirme que le décret d’application n’est pas paru

Obligation vaccinale, le Sénat confirme que le décret d’application n’est pas paru

par Valérie Bugault.

Alors que les médias rabâchent en boucle que les soignants (et autres) doivent se faire vacciner, que les ARS rappellent cette obligation par courrier, le Sénat confirme que le décret est « en attente de publication ».

En clair, tant que le décret n’est pas publié, l’obligation vaccinale n’est que propagande mensongère et nul n’a l’obligation de se faire vacciner sinon par son propre choix.

Quiconque reçoit une injonction de se faire vacciner devrait envoyer ce document du Sénat en réponse ; À son employeur, l’ARS, supérieur hiérarchique, employeur.

Extraits :

Mesures réglementaires prévues par la loi et non encore prises par le Gouvernement.

-> Article 12 Division II.

Objet : Un décret, pris après avis de la Haute Autorité de Santé, détermine les conditions de vaccination contre la Covid-19 des personnes mentionnées au I du présent article. Il précise les différents schémas vaccinaux et, pour chacun d’entre eux, le nombre de doses requises.

Ce décret fixe les éléments permettant d’établir un certificat de statut vaccinal pour les personnes mentionnées au même I et les modalités de présentation de ce certificat sous une forme ne permettant d’identifier que la nature de celui-ci et la satisfaction aux critères requis. Il détermine également les éléments permettant d’établir le résultat d’un examen de dépistage virologique ne concluant pas à une contamination par la Covid-19 et le certificat de rétablissement à la suite d’une contamination par la Covid-19.

-> décret en attente de publication

-> Article 12 Division IV

Objet : Un décret, pris après avis de la Haute Autorité de Santé, peut, compte tenu de l’évolution de la situation épidémiologique et des connaissances médicales et scientifiques, suspendre, pour tout ou partie des catégories de personnes mentionnées au I, l’obligation prévue au même I.

-> décret en attente de publication

• senat.fr/application-des-lois/pjl20-796

IMPORTANT !!! PARTAGEZ SVP

source : https://t.me/valeriebugault

__________

Il n’y a plus d’État français

« On est dans le cadre d’un abus de droit international public où un État n’existe plus mais les fonctions régaliennes ont été détournées au profit d’une instance qui dirige et que l’on a pas exactement identifiée ».https://videopress.com/embed/m4bfWRwV?hd=1&loop=0&autoPlay=0&permalink=1

• t.me/RI_ReseauInternational

L’application du passeport vaccinal en Suisse inclut les églises

L’application du passeport vaccinal en Suisse inclut les églises

Toute église comptant au moins 50 fidèles à la fois.

En Suisse, les églises sont désormais tenues d’exiger des passeports vaccinaux de leurs fidèles pour les événements réunissant plus de 50 personnes. Les critiques ont qualifié cette exigence de « grande injustice ».

Le 13 septembre, le gouvernement suisse a étendu l’obligation du passeport vaccinal aux événements à l’intérieur des édifices, y compris les églises. Dans un effort pour « éviter que les hôpitaux ne soient surchargés », les églises devront demander des passeports de vaccination pour les événements réunissant plus de 50 personnes. L’alternative est de maintenir les événements à moins de 50, où les participants devront porter des masques et observer une distance sociale.

Ces mesures ont été soutenues par l’Église évangélique réformée de Suisse et la Conférence des évêques suisses (CES).

« Les Églises nationales sont reconnaissantes au Conseil fédéral d’avoir considéré que l’accès aux services religieux et aux autres événements religieux était important et de n’avoir exigé un certificat qu’à partir de 50 personnes », peut-on lire dans une déclaration commune des deux organisations. La déclaration ajoute que les organisations « considèrent qu’il est de leur devoir de pouvoir continuer à organiser des cérémonies religieuses sûres et ouvertes à tous. Elles feront tout leur possible pour éviter la contamination des participants à ces services. »

Mais elles n’ont pas apprécié que le gouvernement n’ait pas exempté les églises de ces exigences car « la possibilité de faire son deuil et de dire adieu ensemble est un élément essentiel pour faire face aux crises personnelles et sociales. »

Leur acceptation des mesures a été critiquée par Marian Eleganti, évêque auxiliaire du diocèse de Coire, qui l’a décrite comme « une sorte de captivité face à l’autorité politique. »

« L’Église s’est placée dans une sorte de captivité vis-à-vis de l’autorité politique afin de se soumettre, en apparence, à sa politique de santé de manière bourgeoise. Ce faisant, l’Église relativise elle-même le sens et le pouvoir des sacrements en soumettant leur administration à des mesures étatiques arbitraires et contradictoires, avec pour résultat que de nombreux croyants sont privés des sacrements et que le bon sens tombe souvent à l’eau. Il en va de même pour la force de la foi, qui voit dans les sacrements le Christ présent, le seul qui puisse nous sauver. On attend en vain ce témoignage de l’Église, à mon avis une chute de la grâce », a écrit l’évêque dans une déclaration à LifeSite News.

« Les actions des gouvernements constituent une grande injustice dans de nombreux pays du monde et contredisent les droits fondamentaux des citoyens garantis par la Constitution, qui, comme nous le savons, sont des droits de protection contre les empiètements de l’État », a ajouté M. Eleganti.

https://www.aubedigitale.com/lapplication-du-passeport-vaccinal-en-suisse-inclut-les-eglises/

En ce moment même, vos autorités tentent d’imposer à tous une piqûre de Covid toxique. Tenez tête à ces personnes maléfiques, et refusez ces piqûres qui pourraient vous tuer. C’est illégal pour les méchants de forcer une piqûre mortelle sur les gens pour réduire la population. Ayez confiance en Moi pour protéger Mes croyants de ces piqûres mortelles inutiles. Finalement, vous aurez besoin de venir sous la protection de Mes refuges, lorsque ces personnes maléfiques essaieront de vous tuer.

Mardi 14 septembre 2021 : (Exaltation de la Sainte Croix)
Jésus dit :  » Mon fils, tu as la chance d’avoir reçu une relique de ma vraie croix que tu portes pour pouvoir prier sur le peuple. La première lecture de Moïse tenant le serpent d’airain sur une perche est un précurseur du moment où je serais tenu sur la croix pour racheter toute l’humanité qui m’a accepté. C’était un beau service que votre prêtre a fait pour honorer Ma Sainte Croix. Je suis un exemple à suivre pour que vous preniez chacun votre propre croix dans la vie afin de mener à bien la mission que j’ai donnée à chacun de vous. Dans la vie, vous luttez tous contre les épreuves de la vie, avec votre santé et votre travail pour gagner votre vie. Faites appel à Moi pour vous aider à traverser les temps difficiles de la mort et de la maladie. En ce moment même, vos autorités tentent d’imposer à tous une piqûre de Covid toxique. Tenez tête à ces personnes maléfiques, et refusez ces piqûres qui pourraient vous tuer. C’est illégal pour les méchants de forcer une piqûre mortelle sur les gens pour réduire la population. Ayez confiance en Moi pour protéger Mes croyants de ces piqûres mortelles inutiles. Finalement, vous aurez besoin de venir sous la protection de Mes refuges, lorsque ces personnes maléfiques essaieront de vous tuer. »

Etendre le passeport sanitaire au passeport vaccinal qui sera mis sous votre peau (puce – Marque de la Bête) : sans lui vous ne pourrez plus ni acheter ni vendre, vous ne pourrez plus toucher votre salaire ni même garder votre compte bancaire. Si vous prenez cette marque de damnation nous dit la Bible, votre âme sera vouée au feu de l’enfer pour toute l’éternité. Les illuminatis attendent le moment propice pour écrouler le syStème économique et le système bancaire. Les pièces et les billets seront remplacés par l’euro numérique. Vous aurez des portefeuilles numériques qu’on appelle des « walets » et une cryptomonnaie étatique qu’on appellera probablement l’euro numérique.Si vous n’êtes pas le bon citoyen qu’ils attendent de vous, ils vous supprimeront le revenu universel qui est actuellement en test en allemagne et en France. Votre mise en esclavage est en route… Si vous avez des crédits immobiliers, vous serez saisis, et il y aura interdiction à la propriété

Etendre le passeport sanitaire au passeport vaccinal qui sera mis sous votre peau (puce – Marque de la Bête) : sans lui vous ne pourrez plus ni acheter ni vendre, vous ne pourrez plus toucher votre salaire ni même garder votre compte bancaire. Si vous prenez cette marque de damnation nous dit la Bible, votre âme sera vouée au feu de l’enfer pour toute l’éternité

Les illuminatis attendent le moment propice pour écrouler le système économique et le système bancaire. Les pièces et les billets seront remplacés par l’euro numérique. Vous aurez des portefeuilles numériques qu’on appelle des « walets » et une cryptomonnaie étatique qu’on appellera probablement l’euro numérique.

Si vous n’êtes pas le bon citoyen qu’ils attendent de vous, ils vous supprimeront le revenu universel qui est actuellement en test en allemagne et en France.

Votre mise en esclavage est en route… Si vous avez des crédits immobiliers, vous serez saisis, et il y aura interdiction à la propriété

Voir la vidéo sur le site de l’abbé pages sur ce lien : https://www.islam-et-verite.com/le-retour-de-jesus-est-proche/

Le milliardaire Chinois Miles KOWK nous explique que les grands gagnants du fiasco politique COVID sont ceux qui survivront sans se vacciner !

Le milliardaire Chinois Miles KOWK nous explique que les grands gagnants du fiasco politique COVID sont ceux qui survivront sans se vacciner !

il dit : avec une seule piqûre : 40 billions de protéines spike … Vous vivrez encore un certain temps.

Quand vous recevrez la deuxième dose et que vous aurez 100 millions de protéines spike dans votre corps, ce sera difficile de dire si vous pourrez survivre encore.

Ecoutez la suite sur cette vidéo : https://gloria.tv/post/3Rru9BwgQXMtDfFD9zyPTkesG

François réhabilite un archevêque homosexuel et concélèbre avec lui

François réhabilite un archevêque homosexuel et concélèbre avec lui

François a rencontré lundi à la nonciature de Bratislava l’ancien archevêque de Trnava, Robert Bezák, 61 ans, pour une audience privée avec ses proches. Mercredi, il a co-présidé la messe de François à Šaštín.

Mgr Bezák a été nommé archevêque de Trnava en 2009, à l’âge de 49 ans, ce qui en fait le plus jeune évêque slovaque. Le père polonais Dariusz Oko documente que Bezák fréquentait des salles de sport et des saunas gays et a créé un réseau de prêtres homosexuels. Il a donc été destitué par Benoît XVI en 2012, tandis que les médias dominants, qui aiment Bezák, continuent de prétendre qu’il a été puni pour avoir dénoncé son prédécesseur.

Des témoins ont confirmé que Bezák, qui travaillait comme professeur de religion dans une école protestante, a continué à exercer son vice jusqu’à récemment. François – qui a un faible personnel pour le clergé homosexuel, dont le cardinal McCarrick – a rouvert de vieilles blessures en réhabilitant de facto Bezák aux yeux des médias.

https://gloria.tv/post/izBm4ahFToaG4N98zsxHqNKpu

Ne soyez pas de chrétiens tristes Mes enfants MAIS ! Joyeux, malgré tout ce qui se passe autour de vous , car les temps vont être plus difficiles Mes Bien-aimés et : «  N’oubliez-pas que DIEU EST votre force .

JÉSUS VIENT DANS TOUTE SA GLOIRE, SA MAJESTÉ , VOUS SAUVER , NE VOUS INQUIÉTEZ PAS et, FAITES-MOI CONFIANCE !

JÉSUS VIENT DANS TOUTE SA GLOIRE, SA MAJESTÉ , VOUS SAUVER , NE VOUS INQUIÉTEZ PAS et, FAITES-MOI CONFIANCE !

( Message à MYRIAM et MARIE )

JE SUIS VOTRE PÈRE DU CIEL : « DIEU TOUT PUISSANT » !

JE SUIS LE SEIGNEUR DES SEIGNEURS !

JE SUIS !

Encore une fois Mes Bien-aimés : « NE VOUS INQUIÉTEZ PAS et FAITES-MOI CONFIANCE »

Pensez d’abord à sauver votre âme : Vous n’êtes que de passage sur la terre !

Malheureusement beaucoup de Mes enfants ne veulent pas se détacher des biens terrestres .

Tout ce que vous faites :Faites-le avec MOI : «  Votre DIEU D’AMOUR » !

Vivez votre FOI dans l’Amour et la Joie .

Ne soyez pas de chrétiens tristes Mes enfants MAIS ! Joyeux, malgré tout ce qui se passe autour de vous , car les temps vont être plus difficiles Mes Bien-aimés et : «  N’oubliez-pas que DIEU EST votre force .

AMEN, AMEN, AMEN,

MOI qui Suis : «  DIEU, PÈRE, FILS et SAINT ESPRIT », JE vous donne Ma très Sainte Bénédiction : Avec celle de la Bienheureuse VIERGE MARIE qui est toute Pure et Sainte : La DIVINE IMMACULÉE CONCEPTION et Saint JOSEPH  son époux :

AU NOM DU PÈRE,

AU NOM DU FILS,

AU NOM DU SAINT ESPRIT !

AMEN, AMEN, AMEN,

ALLÉLUIA, ALLÉLUIA, ALLÉLUIA,

Restez toujours unis à votre DIEU dans l’Amour , la joie et : Fidèles dans la prière !

AMEN, AMEN, AMEN,

Jésus Vient dans toute SA gloire et SA majesté vous sauver, vous libérer !

AUSSI , Mes Bien-aimés : «  FAITES-MOI CONFIANCE » !

JE SUIS LE TOUT PUISSANT, LE DIVIN, L’ÉTERNEL !

DIEU SEUL ET UNIQUE !

AMEN, AMEN, AMEN,

A très bientôt Mes Bien-aimés, à très, très bientôt et, n’oubliez-pas que JE vous aime tel que vous êtes .

AMEN, AMEN, AMEN !

Les atrocités de Ma Crucifixion n’ont pas été révélées à l’homme comme elles auraient dû l’être

Les atrocités de Ma Crucifixion n’ont pas été révélées à l’homme comme elles auraient dû l’être

Samedi 7 mai 2011 à 9h50

 
Ma fille bien-aimée, vous devez maintenant prendre Ma Croix et M’aider à la porter sur le chemin que J’ai tracé pour vous. Ma précieuse fille, comme vous avez souffert ces dernières semaines. J’ai permis cela afin de vous rapprocher de Mon Sacré-Cœur.

Beaucoup d’âmes sont appelées à transmettre Mes Messages au monde entier. Ce sera seulement la purification volontaire de la part de l’âme qui déterminera la qualité du discernement. En d’autres termes, si l’âme que J’ai choisie pour communiquer Ma Parole est pure, alors les Messages auront plus d’impact. Ils auront une impression plus durable sur l’âme. Ils seront pleins de compassion, et pourtant ils révéleront la Vérité de Mes Enseignements dans sa forme brute.

Je n’ai pas de temps pour les subtilités que certaines personnes préfèrent, qui sont conditionnées à entendre Ma Parole d’une certaine manière – dans une version atténuée. Même Ma passion sur la Croix et les atrocités commises par l’homme lors de Ma Crucifixion n’ont pas été révélées au monde comme elles auraient dû l’être. Vous êtes si peu, Mes enfants, à comprendre le traitement effroyable que Moi, votre Divin Sauveur, ai subi par les mains de l’homme. Ce traitement que Je subis encore aujourd’hui, là où Je suis ridiculisé, raillé, maudit, ignoré et maltraité, est évident. Ma mort a ouvert la voie pour sauver votre âme de la damnation éternelle. C’est encore le cas. Ne rejetez pas le Don du Salut car sans accepter la Vérité vous ne pouvez pas être sauvés.

Écoutez ceci. Je Suis la Vérité. Je Suis la clé de votre salut. Sur votre lit de mort, même si vous M’avez ignoré, ainsi que Mes Enseignements, et nié Mon Existence réelle, tournez-vous vers Moi et demandez la rédemption. Il n’est jamais trop tard pour vous tourner vers Moi et Me demander de tenir votre main pour que Je vous mène au Royaume Céleste de Mon Père. Mais vous ne pouvez faire cela que pendant que vous êtes vivant sur cette Terre. C’est la seule chance qui vous est offerte pour la Vie Éternelle. Ensuite, il sera trop tard.

Votre Divin Sauveur bien-aimé

Jésus-Christ

Mehr Infos: https://www.internetgebetskreis.com/fr/messages/messages-de-2011/mai-2011/

Des vaccins de Pfizer contaminés signalés dans plusieurs villes japonaises

Des vaccins de Pfizer contaminés signalés dans plusieurs villes japonaises

Selon Bloomberg, plusieurs villes du Japon ont signalé la présence de « substances flottantes de couleur blanche » dans des flacons du vaccin contre le Covid-19 de Pfizer.

Les flacons provenaient du lot FF5357, où des contaminants blancs ont été signalés pour la première fois par la ville de Kamakura dans la préfecture de Kanagawa. Mardi, deux autres villes – les villes voisines de Sagamihara et de Sakai dans la préfecture d’Osaka – ont signalé des flacons contaminés, mais aucun effet indésirable n’a été signalé. À Sagamihara, des substances blanches ont été signalées dans trois sites de vaccination différents les 11, 12 et 14 septembre.

Les villes ont déclaré à Bloomberg qu’elles allaient demander une analyse à Pfizer.

Le mois dernierModerna a fait l’objet de critiques après la découverte de contaminants noirs dans plusieurs flacons de son vaccin anti Covid-19 au Japon, ce qui a conduit le ministère japonais de la Santé à retirer 1,6 million de doses du vaccin.

Selon NHKdes « substances noires » ont été trouvées dans des seringues et un flacon, tandis que des substances roses ont été repérées dans une autre seringue.

https://www.aubedigitale.com/des-vaccins-de-pfizer-contamines-signales-dans-plusieurs-villes-japonaises/

L’Italie va rendre obligatoire les passeports vaccinaux pour les fonctionnaires, puis éventuellement pour les travailleurs du secteur privé

L’Italie va rendre obligatoire les passeports vaccinaux pour les fonctionnaires, puis éventuellement pour les travailleurs du secteur privé

Si les propositions sont acceptées, les citoyens devront présenter un passeport vaccinal pour obtenir un emploi.

Après la mise en place cette semaine du passeport vaccinal du COVID-19 pour les enseignants en Italie, le pays verra bientôt ces passeports étendus à tous les employés de l’État, et éventuellement aux travailleurs du secteur privé, malgré l’opposition des dirigeants conservateurs.

Le premier ministre Mario Draghi entend étendre le dispositif à 1,2 million d’employés des administrations locales et des ministères.

Compte tenu des températures plus fraîches, le gouvernement italien considère que le passeport controversé est essentiel pour maîtriser le COVID-19.

La rentrée des classes, en début de semaine, s’est accompagnée d’une obligation stricte pour les enseignants de présenter une preuve de vaccination, d’avoir eu la maladie à un moment donné ou d’avoir subi un test négatif au cours des deux derniers jours.

De nombreuses personnes doivent déjà présenter un passeport pour voyager en train longue distance, aller au cinéma ou manger dans un restaurant couvert. Le passeport est disponible par le biais de codes QR sur un téléphone portable.

Bien qu’ils aient soutenu le gouvernement de M. Draghi, le parti d’opposition Frères d’Italie de Giorgia Meloni et Matteo Salvini de la Ligue arty ont encouragé l’opposition aux passeports. Salvini s’est également opposé aux couvre-feux, aux masques et à la fermeture des restaurants italiens.

Par conséquent, il est en désaccord avec les principaux membres de son parti, notamment Giancarlo Giorgetti, qui estime que les deux dispositifs devraient être adoptés.

Giorgetti a déclaré : « Les entreprises doivent garantir la sécurité de leur personnel. Faire partie du gouvernement signifie prendre des responsabilités et prendre des décisions, même si certains ne sont pas contents. »

Les fonctionnaires de la Ligue, qui sont en charge de nombreuses régions du Nord, sont plus en phase avec les propriétaires d’entreprises qui estiment que les passeports éviteraient des confinements supplémentaires.

La ministre des Affaires régionales Mariastella Gelmini a déclaré à la radio d’État cette semaine qu’une réunion du cabinet jeudi serait « un moment important » pour étendre l’utilisation obligatoire du document.

« Nous nous dirigeons vers un Passeport vert obligatoire non seulement pour les travailleurs du secteur public mais aussi pour ceux du secteur privé », a-t-elle déclaré à la radio RAI.

https://www.aubedigitale.com/litalie-va-rendre-obligatoire-les-passeports-vaccinaux-pour-les-fonctionnaires-puis-eventuellement-pour-les-travailleurs-du-secteur-prive/

Eucharistie de François : Le mystère de l’homme jaune résolu

Eucharistie de François : Le mystère de l’homme jaune résolu

L’homme nu et jaune exposé sur la scène de la dernière eucharistie de François à Šaštín, en Slovaquie, était « saint Joseph », affirme le site web des évêques slovaques.

Selon la peintre, Dorota Sadovská, l’image montre « l’ouverture » de Joseph, sa qualité pour « l’écoute » et « le changement ».

« La ligne de base de sa posture, allant de sa tête par-dessus son épaule droite jusqu’au geste d’accueil de sa main droite, crée un arc imaginaire ouvert et acceptant », a-t-elle philosophé.

La fleur dans la main gauche est un « lys » qui fait référence à la pureté de Joseph. Mme Sadovská estime que la simplicité des formes et la couleur jaune « évoquent le corps nouveau et glorifié des saints au ciel. » Elle aurait dû devenir romancière car elle s’explique mieux par l’écriture que par la peinture.

Ce n’est qu’un exemple de plus du fait que l’Église du Conseil est tombée dans le piège d’un « art » sexualisé et sécularisé.

https://gloria.tv/post/9z8Cd9R7hLHC3jrLvQk3pqRc6

Si vous m’aimez vraiment, alors vous devez aimer votre prochain et le montrer dans vos actions de bonnes actions pour les aider avec de la nourriture, des dons, et en partageant votre foi. En me faisant confiance pour tout, je vous conduirai sur le chemin étroit qui mène au ciel. »

Dimanche 12 septembre 2021


Jésus dit :  » Mon peuple, vous vous rappelez comment saint Pierre a répondu : « Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant ». C’est l’Esprit Saint qui a inspiré saint Pierre pour qu’il sache et réponde de cette manière. Mon peuple a également l’Esprit Saint qui lui fait connaître ma présence réelle, et vous avez accepté dans la foi que je suis présent dans l’hostie consacrée. Vous acceptez aussi par la foi que je suis mort pour racheter les pécheurs, et que je suis ressuscité le troisième jour pour vous montrer comment mes fidèles verront aussi leur âme rejoindre leur corps glorifié au dernier jour. Dans la deuxième lecture, vous lisez que vous ne pouvez pas avoir la foi sans les œuvres. Si vous m’aimez vraiment, alors vous devez aimer votre prochain et le montrer dans vos actions de bonnes actions pour les aider avec de la nourriture, des dons, et en partageant votre foi. En me faisant confiance pour tout, je vous conduirai sur le chemin étroit qui mène au ciel. »

St Michel – Priez, priez pour la France, elle est en danger



MESSAGE DE SAINT MICHEL ARCHANGE
À LUZ DE MARÍA
LE 14 SEPTEMBRE 2021

Peuple bien-aimé de Notre Roi et Seigneur Jésus-Christ, EN TANT QUE CHEF DES ARMÉES CÉLESTES, JE VOUS APPELLE À VOUS ENGAGER AUPRÈS DE NOTRE REINE ET MÈRE DES DOULEURS.

Chaque créature humaine est une expression de l’Amour Divin et de l’Amour Maternel. Notre Reine et Mère vous appelle pour vous conduire à Son Fils, Lui qui s’est livré sur la Croix, comme Doux Agneau, pour les péchés de l’humanité. Notre Reine et Mère ne se repose pas,
ELLE VOUS INVITE ET VOUS EXHORTE CONTINUELLEMENT À LA CONVERSION, À LA PRIÈRE, À LA PÉNITENCE…
Vous êtes-vous repentis de vos œuvres et actions mauvaises, de sorte que, repentis, vous puissiez vous engager sur la voie du Salut ?

Il y a ceux qui sont encore indifférents à ce qui se présente devant leurs yeux. Ils préfèrent ignorer la vérité de ce moment, éviter d’y penser pour ne pas devoir changer de vie. Pauvres créatures illusionnées ! Sans un changement de vie, sans le désir et la volonté de se convertir, elles ne pourront pas sauver leur âme.

Les flammes de l’enfer sont un terrible tourment, et notre Reine et Mère souffre de la désobéissance de la créature humaine. EN CE JOUR, FAITES RÉPARATION POUR AVOIR FAIT SOUFFRIR LE CŒUR IMMACULÉ DE NOTRE REINE ET MÈRE.
SANS PERDRE DE TEMPS, RÉPAREZ, RÉPAREZ…
AVANT QU’IL NE SOIT TROP TARD.

Priez, priez pour la France, elle est en danger.
Priez, priez ; le Mont Saint Helens sera cause de calamité, priez.
Priez, la Turquie a besoin de conversion, elle fera souffrir l’humanité.
Peuple bien-aimé de Notre Roi et Seigneur Jésus-Christ, préparez-vous spirituellement, soyez fraternels, protégez-vous, gardez les Commandements et scrutez-les.
SOYEZ LA PAIX que l’humanité ne possède pas….
SOYEZ LA BÉNÉDICTION que l’humanité n’offre pas…
SOYEZ OBSERVANTS de ce que Je vous transmets par Volonté Divine.Que la paix soit en vous l’instrument qui vous permette de vaincre le mal.

N’ayez pas peur, le Ciel vous protège en tout temps, n’ayez pas peur.

Je vous bénis, je vous défends de tout mal.

Honorez la Reine et Mère des Douleurs.Saint Michel ArchangeJE VOUS SALUE MARIE, TRÈS PURE, CONÇUE SANS PÉCHÉ
JE VOUS SALUE MARIE, TRÈS PURE, CONÇUE SANS PÉCHÉ
JE VOUS SALUE MARIE, TRÈS PURE, CONÇUE SANS PÉCHÉ

LUZ DE MARIACOMMENTAIRE DE LUZ DE MARÍA

Frères,
Alors que sommes dans cette vague consécutive d’événements, Saint Michel Archange nous appelle aujourd’hui à donner la main à la Mère Très Sainte et à nous confier à Son Aide Maternelle, afin que la Mère Douloureuse puisse nous conduire à Son Fils.
Frères, conversion, prière, jeûne et pénitence.
En ce jour particulier, unissons-nous à Notre-Dame des Douleurs, et méditons sur chacune de celles-ci :
Première Douleur – L’affliction causée à son tendre Cœur par la prophétie du vieillard Siméon, quand il lui a dit : « Une épée te transpercera l’âme. » (Je vous salue Marie…)
Deuxième Douleur – La détresse que son Cœur très sensible a subie pendant la fuite et le séjour en Égypte, du fait qu’Hérode voulait tuer l’Enfant. (Je vous salue Marie…)
Troisième Douleur – L’angoisse éprouvée par son Cœur prévenant au cours de la disparition de son Fils Jésus, resté au Temple. (Je vous salue Marie…)
Quatrième Douleur – La consternation ressentie par son Cœur maternel, à la vue de son Fils Jésus portant la Croix. (Je vous salue Marie…)
Cinquième Douleur – Le martyre de son Cœur généreux, assistant son Fils Jésus durant son agonie sur la Croix. (Je vous salue Marie…)
Sixième Douleur – La blessure que son Cœur clément a subie, au moment où la lance a ouvert le côté de son Fils Jésus. (Je vous salue Marie…)
Septième Douleur – La désolation et la déréliction que son Cœur très aimant a souffertes lors de l’ensevelissement de son Fils Jésus. (Je vous salue Marie…)
Priez pour nous, très douloureuse Vierge Marie, afin que nous soyons dignes des promesses de votre Fils Jésus-Christ.
Amen.

300.000 soignants non vaccinés : Macron a perdu la guerre de la contrainte

300.000 soignants non vaccinés : Macron a perdu la guerre de la contrainte

16/09/2021

[Voir aussi sur ripostelaique.com]

Par Nicole Delépine

« Ce n’est pas la fin. Ce n’est même pas le commencement de la fin. Mais, c’est peut-être la fin du commencement. » 

Churchill à propos de la bataille de Stalingrad

Trois mille soignants sont suspendus en ce 16 septembre, dans un système de santé déjà exsangue depuis deux décennies au moins. Peu importe, puisque certains hôpitaux ou services n’hésitent pas à renvoyer des malades en chimiothérapie ou des parturientes pour absence de passe sanitaire, dont chacun a compris qu’il n’avait de sanitaire que le nom. Et la suppression continue des lits depuis 2020 a démontré pour les plus naïfs que le but du pouvoir n’était pas de soigner (interdiction des traitements précoces efficaces, euthanasie déguisée au Rivotril dans les EHPAD, etc..) mais bien de soumettre le peuple au contrôle numérique via la mise en condition par la vaccination et le pass de moins en moins sanitaire et de plus en plus totalitaire.

LE STALINGRAD DU POUVOIR

La médecine d’Hippocrate agonise, et la question est de savoir quand on va la mettre en réanimation et lui donner les traitements précoces efficaces… Mais est-ce une victoire du pouvoir ou bien un Stalingrad de Emmanuel Macron quand on sait qu’environ 300 000 soignants ont résisté au harcèlement, aux menaces, aux intimidations de leur hiérarchie, des ARS et de la sécurité sociale, et pire peut-être aux pleurs de leur famille, inquiète des conséquences en particulier financières d’un licenciement sans indemnité de chômage, ni aides sociales ni rien… « On va se retrouver à la rue ».

Comme l’explique clairement le Dr Éric Menat dans une interview coup de gueule du soir de cette Bérézina du pouvoir, un étranger qui arrive en France reçoit rapidement entre 1500 et 2000 euros, et il ne le remet pas en cause le moins du monde, mais souhaiterait que l’aide-soignante qui gagne à tout casser 1500 euros par mois et n’a donc pas d’avance sur ses comptes, ne se retrouve pas SDF faute de salaire, mais aussi interdiction d’autre travail et absence d’indemnité y compris de logement.

Comment accepter cette discrimination sordide entre citoyens ?

Eric Verhaeghe comme souvent nous remonte le moral dans sa tribune du 15 septembre 2021 dans le courrier des Stratèges[1]:

« c’est démangeant d’établir une corrélation entre ce coup de pouce aux profits et les immenses besoins de financement de la campagne électorale qui s’ouvre, même si aujourd’hui aucun élément factuel sérieux ne permet d’étayer ce soupçon. Les communiqués officiels sur l’issue de cette bataille sont évidemment triomphalistes sous la plume du gouvernement. En réalité, Macron a perdu la première manche, et il le sait ».

« Cette campagne, portée par de très puissants intérêts industriels trouvent dans la Commission Européenne une écoute très attentive. Ces intérêts sont à la fois ceux des laboratoires pharmaceutiques, mais aussi ceux de l’industrie numérique et en particulier sa branche spécialisée dans la surveillance numérique des populations, la reconnaissance faciale, la recherche des citoyens (tracking), l’identité numérique dont le passe dit sanitaire est le modèle. »

Pour Éric Verhaeghe l’idée de la bulle du pouvoir renfermée sur elle-même, à cent lieues de la vraie vie des villes et des campagnes, est qu’elle a déjà gagné.

A contrario les combattants pour la liberté du samedi sont convaincus qu’ils ont déjà perdu ! Ces analyses sont aussi fausses l’une que l’autre et nous partageons cet avis.

Comme nous avait avertis Emmanuel Macron en mars 2020, il s’agit d’une guerre dont les racines sont déjà anciennes (voir les nombreuses vidéos des défenseurs de l’eugénisme et de la société du tout numérique de Attali à Bill Gates en passant par Laurent Alexandre, par exemple).

L’actualité doit nous rassurer sur l’avenir

« Il n’y aura par conséquent aucune victoire-éclair, ni d’un côté ni de l’autre. Il y aura un long combat. Il faut s’y préparer. »

Les médias complices des adorateurs du Great Reset ont réussi à réduire le débat (qui n’a jamais lieu) sur l’opportunité de la vaccination et du pass et à le réduire à une bataille rangée entre provax et les citoyens prudents qualifiés d’antivax.

 « Dans la durée, l’enjeu mondialisé du passe sanitaire est bien la projection de l’Occident dans une logique de crédit social à la chinoise, et dans une numérisation de l’identité couplée au contact tracking et à la surveillance généralisée. L’État veut désormais tout savoir de vous, de vos amis, de vos lieux préférés, de votre emploi du temps, sans que vous n’en preniez ombrage. Votre servitude doit devenir un motif de fierté » nous explique Éric Verhaeghe.

Finalement les générations des jeunes ou encore jeunes nés après 1968, qui ont vécu en bisounours, dans la pensée unique, sans grande conscience de ses dangers, découvrent un monde inimaginable. Parfois les parents et grands-parents avaient évoqué la Seconde Guerre mondiale, et l’extermination des Juifs dont certains étaient restés en Allemagne lors de la montée du nazisme, car ils ne pouvaient croire aux horreurs que d’autres, plus clairvoyants, pressentaient.

Ils découvrent comme le dit joliment Éric Verhaeghe.

« que la démocratie peut finir brutalement et se transformer en dystopie, lorsque sa conduite est abandonnée à une caste de petits marquis soudoyés par quelques grands possédants. La démocratie est comme une orchidée : elle est fragile, au fond, et demande une attention de tous les instants, quand on croyait qu’elle était immortelle. »

LA FORCE INTÉRIEURE INSOUPÇONNÉE EN NOUS 

Et là il nous explique la force intérieure que beaucoup auront découvert dans les nuits d’angoisse et d’hésitations et finalement

« ont laissé leur volonté de liberté s’affirmer malgré la pression collective. Ils assument d’être mis au ban de la société pour rester eux-mêmes.

Cette force-là, ce n’est pas en temps de paix, en temps de bonheur, qu’on la découvre en soi. Et il faut ici remercier Macron d’avoir permis à des millions de Français de découvrir qu’ils pouvaient aller loin, très loin, dans les ressources intérieures, dans la souffrance, pour affirmer leur volonté et pour résister. 

L’électrochoc du 12 juillet a produit un formidable réveil de la volonté et la volonté est ce qui a toujours sauvé et sauvera à nouveau l’Occident. Organiser la sécession pour se protéger de la Caste en commençant par une sécession psychique. »

LA TRAGÉDIE ACTUELLE COUPLÉE À LA RÉSISTANCE

La limite du supportable a-t-elle été atteinte ? Comme pour mon père, entré en résistance et le maquis lorsque les mesures de l’occupant avaient dépassé le supportable.

Partout, des soignants ont démissionné, parfois par centaines (on parle de 300 démissions au CHU de Strasbourg), avant d’être suspendus. 450 soignants seraient suspendus à Nice.

Les arrêts-maladie ont explosé partout avec de nombreuses fermetures de service, des urgences, itératives, intermittentes.

Partout, l’obligation vaccinale a clivé et traumatisé des équipes déjà fortement secouées par des mois de COVID et surtout de faux covid et d’interdiction de soigner, de prendre en charge des malades non-covid devant des lits obstinément vides.

Les soignants ont ensuite vu arriver les malades du vaccin, AVC, infarctus, embolies pulmonaires, thromboses, etc. avec interdiction d’en parler à l’extérieur sous peine de sanction. Ils ont été aux premières loges pour évaluer les conséquences morbides de ces faux vaccins qu’on leur impose, d’où les refus, les dépressions, les démissions, les suicides, etc.

Quant aux résidences pour personnes âgées, qui vivent un vrai désastre, les familles ne tarderont pas à voir les effets ? Où est passé le respect de la personne humaine dans ces lieux qui n’étaient pas des prisons, mais sont devenus des lieux d’enfermement pire que les prisons. Rappelons-nous à quel point les résidents sont contraints à l’injection dangereuse, car refus signifie isolement dans la chambre, interdiction de visites et de vie commune, etc. les capos se révèlent vite dans ces périodes de guerre, comme les héros à l’opposé. Dans les prisons, le refus est accepté, car les détenus ne sont pas des cobayes le ministre de la Justice l’a dit… Mais les vieux, pas de problème ?

Et chaque jour, le pouvoir en rajoute comme aujourd’hui ces mesures propres à la Nouvelle-Calédonie

« Épouvante de l’obligation vaccinale covid en Nouvelle-Calédonie : les trisomiques, les obèses ou les personnes souffrant d’un cancer auront une amende de 175 000 francs (1470 euros) si non vaccinés ! Affreux et scabreux ! Notre combat n’est pas que politique, il est humain ! »[2]

Mais la résistance continue

Des centaines de personnes rassemblées devant l’ARS de #Montpellier, contre l’obligation vaccinale pour le personnel soignant. Ils avaient jusqu’à aujourd’hui pour avoir au moins une première dose du vaccin. Autrement, leur contrat de travail sera suspendu.

Des centaines de personnes rassemblés devant l’ARS de #Montpellier, contre l’obligation vaccinale pour le personnel soignant. Ils avaient jusqu’à aujourd’hui pour avoir au moins une première dose du vaccin. Autrement, leur contrat de travail sera suspendu. pic.twitter.com/awnRfzDmpA— Maria Aït Ouariane (@Ait_maria) September 15, 2021

 Chaîne humaine autour du ministère de la Santé en soutien aux soignants soumis à l’obligation vaccinale.

Une action parmi les centaines d’actions en #France pour défendre la #Liberté de soins & #prescription et dénoncer la Dictature sanitaire.

Aucun rationnel médical.

Poursuivons, le Droit, l’Humain sont de notre côté, les consciences se réveillent.

Nicole Delépine

  1. [1] https://lecourrierdesstrateges.fr/2021/09/15/pourquoi-macron-a-dores-et-deja-perdu-la-bataille-de-lobligation-vaccinale-pour-les-soignants/?[]
  2. [2] Tweet de Florian Philippot[]

Modèles de procédures pour les soignants contre l’injection forcée de substance génique expérimentale

Modèles de procédures pour les soignants contre l’injection forcée de substance génique expérimentale

En étroite collaboration entre médecins, avocats, juristes et scientifiques, nous mettons à la disposition des avocats de tous les soignants des informations juridiques à télécharger ci-dessous afin de contribuer à leur défense contre l’injection forcée de substances géniques expérimentales

bonsens.info/modeles-de-procedures-pour-les-soignants/

Un juge fédéral bloque l’obligation de vaccination des soignants de l’État de New York

Un juge fédéral bloque l’obligation de vaccination des soignants de l’État de New York

15/09/2021 (2021-09-15)

Par Nicole Delépine

Voici le résumé du jugement qui donne de l’espoir aux soignants du monde entier, espérant qu’il pourra faire jurisprudence.

Federal Judge Blocks New York State Health Care Worker Vaccination Mandate (theepochtimes.com)

Un juge fédéral a accordé une injonction d’urgence empêchant l’État de New York d’appliquer une nouvelle obligation de vaccin anticovid pour les travailleurs de la santé.

Dix-sept professionnels de la santé avaient demandé au tribunal la suspension de l’exécution d’obligation, à New York imposé par le gouvernement de l’époque. Le maire exigeait que le personnel des hôpitaux et des établissements de soins de longue durée tels que les maisons de soins infirmiers, les établissements de soins pour adultes et d’autres établissements de soins collectifs soit vacciné contre la COVID-19 pour continuer à être employé.[1]

Les demandeurs, des médecins, des infirmières, un technicien médical et un agent de liaison d’un médecin étaient confrontés à un licenciement, à la perte de privilèges d’admission à l’hôpital et à la destruction de leur carrière à moins qu’ils ne consentent à être vaccinés avec des vaccins en contradiction avec leurs croyances religieuses, a fait valoir la poursuite.

Leurs croyances religieuses ont contraint les plaignants « à refuser la vaccination avec les vaccins COVID-19 disponibles, qui utilisent tous des lignées cellulaires de fœtus avortées dans leurs tests, leur développement ou leur production », selon des documents judiciaires.

Les employés de la santé ont fait valoir que l’obligation de vaccination annulerait les protections pour les croyances religieuses sincères en vertu du titre VII de la loi sur les droits civils de 1964, même si l’ordonnance sanitaire antérieure de l’État en vigueur quelques jours plus tôt avait accordé les mêmes protections. Plus précisément, ils ont fait valoir que l’obligation violait les premier et quatorzième amendements, la clause de suprématie et la clause de protection égale de la Constitution des États-Unis.

« Ce que New York tente de faire, c’est de fermer une trappe d’échappement à une obligation de vaccination inconstitutionnelle », a déclaré l’avocat Christopher Ferrara, avocat spécial de la Thomas More Society, dans un communiqué avant que l’injonction ne soit accordée.

« Et ils le font tout en sachant que beaucoup de gens ont des objections religieuses sincères aux vaccins qui ont été testés, développés ou produits avec des lignées cellulaires dérivées d’enfants avortés. »

Les plaignants ne sont identifiés dans la poursuite que par des pseudonymes, car, comme ils l’indiquent dans la plainte légale, ils sont « vilipendés » par les médias comme « des parias qui doivent être exclus de la société jusqu’à ce qu’ils soient vaccinés contre leur volonté ».

La nouvelle injonction

« émerge dans le contexte d’une atmosphère de peur et d’irrationalité dans laquelle les non-vaccinés sont menacés d’être réduits à une caste d’intouchables s’ils ne consentent pas à se faire injecter […] avec des vaccins qui violent leurs croyances religieuses, ne sont clairement pas aussi efficaces que promis, et ont connu et de plus en plus évident des risques d’effets secondaires graves et même potentiellement mortels. »

Le juge David Hurd de la Cour de district des États-Unis pour le district Nord de New York, nommé par Bill Clinton, a accordé une ordonnance restrictive temporaire le matin du 14 septembre dans l’affaire. Le procès a été intenté contre le gouverneur de New York, Kathy Hochul.

« L’obligation de vaccination est suspendue » et le ministère de la Santé de New York « est interdit de prendre toute mesure, disciplinaire ou autre, contre le permis, la certification, la résidence, les privilèges d’admission ou tout autre statut professionnel ou qualification de l’un des demandeurs en raison de leur demande ou de l’obtention d’une exemption religieuse de la vaccination obligatoire CONTRE LA COVID-19 », indique l’ordonnance de Hurd. 

  1. [1] Verified-Complaint-and-Exhibits-Dr.-A.-et-al.-v.-Hochul-et-al.-Filed-Version.pdf (thomasmoresociety.org) []

Mon peuple, vous voyez le début des mandats de vaccination qui vont devenir si mauvais, que je devrai bientôt apporter Mon Avertissement et les refuges pour sauver vos vies. Aujourd’hui, il s’agit de vaccins obligatoires pour les travailleurs peu après la fête du travail. Demain, ils essaieront de faire du porte-à-porte pour exiger le même vaccin. S’ils peuvent rendre obligatoires les vaccins et les rappels de Covid pour tout le monde, ils exigeront ensuite que vous preniez la marque de la bête, et vous serez confrontés à la perte de votre âme. Donc, absolument, ne prenez jamais la marque de la bête, peu importe comment ils vous menacent, ou vous perdrez votre âme. Ceci sera suivi par une persécution des personnes qui refusent de prendre la marque de la bête, ce qui signifie qu’ils essaieront de tuer les résistants dans les camps de détention de la mort. Avant qu’ils n’essaient de tuer Mes fidèles, J’apporterai Mon Avertissement, et plus tard J’appellerai Mes croyants à Mes refuges de protection. C’est pourquoi j’ai alerté Mes bâtisseurs de refuges pour qu’ils soient prêts à recevoir les personnes que je leur enverrai ».Mon peuple, je vous ai prévenus de la possibilité que les méchants apportent un virus Covid pire encore qui pourrait faire mourir rapidement les personnes vaccinées. je donnerais à chacun une locution intérieure quand il sera temps de venir dans Mes refuges. Après avoir reçu cette locution intérieure, Je veux que Mes fidèles emballent leur sac à dos, leur tente et leur sac de couchage, et quittent vos maisons pour Mes refuges dans les vingt minutes. Faites appel à Moi et Je ferai en sorte que votre ange gardien vous conduise à la flamme vers le refuge le plus proche. Lorsque vous quitterez votre maison, votre ange mettra un bouclier invisible sur vous afin que les méchants ne puissent pas vous voir. Vous pourrez entrer dans Mes refuges si tu avez une croix sur le front. Mes anges marquent une croix sur le front de tous Mes croyants. Les anges du refuge ne laisseront entrer personne sans croix. Lorsque vous regarderez la croix lumineuse dans le ciel de Mon refuge, vous serez guéri de toutes vos maladies. Louez et remerciez le fait que Je protège vos vies ».

Jeudi 9 septembre 2021 : (Saint Pierre Claver)


Jésus dit :  » Mon peuple, l’Évangile d’aujourd’hui parle d’aimer ses ennemis et de partager avec eux ce que l’on a. Il est difficile de pardonner à quelqu’un qui vous a escroqué de l’argent, ou qui vous a fait du tort injustement. Vous aimez partager ce que vous avez avec les personnes dans le besoin, mais vous hésitez à aider les personnes qui font des choses mauvaises. Je fais briller ma lumière et mes grâces sur tout le monde, mais il faut plus de grâce pour aimer ses ennemis. Vous pouvez au moins prier pour votre ennemi afin d’aider à sauver son âme. Tu ne veux pas voir quelqu’un aller en enfer, alors c’est le moins que tu puisses faire pour aider ton ennemi. Chaque âme est aimable, même le pire des pécheurs, parce qu’ils sont faits à Mon image. Je veux que Mon peuple atteigne toutes les âmes dans ses efforts d’évangélisation, et Je vous le rendrai. Lorsque vous serez jugés, je vous demanderai si vous m’avez aimé ainsi que votre prochain, même vos persécuteurs. C’est en aimant tout le monde que vous obtiendrez votre salut. »

Groupe de prière :
Jésus a dit : « Mon peuple, vous voyez le début des mandats de vaccination qui vont devenir si mauvais, que je devrai bientôt apporter Mon Avertissement et les refuges pour sauver vos vies. Aujourd’hui, il s’agit de vaccins obligatoires pour les travailleurs peu après la fête du travail. Demain, ils essaieront de faire du porte-à-porte pour exiger le même vaccin. S’ils peuvent rendre obligatoires les vaccins et les rappels de Covid pour tout le monde, ils exigeront ensuite que vous preniez la marque de la bête, et vous serez confrontés à la perte de votre âme. Donc, absolument, ne prenez jamais la marque de la bête, peu importe comment ils vous menacent, ou vous perdrez votre âme. Ceci sera suivi par une persécution des personnes qui refusent de prendre la marque de la bête, ce qui signifie qu’ils essaieront de tuer les résistants dans les camps de détention de la mort. Avant qu’ils n’essaient de tuer Mes fidèles, J’apporterai Mon Avertissement, et plus tard J’appellerai Mes croyants à Mes refuges de protection. C’est pourquoi j’ai alerté Mes bâtisseurs de refuges pour qu’ils soient prêts à recevoir les personnes que je leur enverrai ».

Jésus dit : « Mon peuple, vous avez entendu de votre ami combien les mandats sont diaboliques à Porto Rico et que les personnes non vaccinées ne peuvent pas acheter d’épicerie ou d’essence. Cette fermeture de style hitlérien arrive dans le reste de l’Amérique, donc si votre peuple ne combat pas ces mandats, alors vous perdrez toutes vos libertés. Quand vos vies seront en danger, je vous appellerai dans mes refuges. »

Jésus dit : « Mon peuple, plus tôt dans l’année, vous avez eu une fermeture de vos églises, lorsque vous ne pouviez pas venir à la messe ni à la sainte communion. Vous deviez utiliser votre internet pour voir une Messe, mais vous ne pouviez pas avoir Mon Eucharistie. Ces mandats sont à la suite de la persécution athée par votre gouvernement communiste socialiste qui Me hait, et ils restreindront votre adoration de Moi. Finalement, même l’internet fermera les services religieux. Ayez confiance en Moi pour vous conduire à Mes refuges lorsque vos vies seront menacées. »

Jésus a dit : « Mon peuple, je vous ai prévenus de la possibilité que les méchants apportent un virus Covid pire encore qui pourrait faire mourir rapidement les personnes vaccinées. C’est la vision que je vous ai donnée des cadavres étendus partout. Ces vaccins Covid détruisent votre système immunitaire, alors quand ce nouveau virus mortel arrivera, les gens mourront partout. C’est le plan de Satan pour réduire la population en utilisant des virus et des vaccins. Je vous donne Mon huile du Vendredi saint et l’eau d’exorcisme à boire pour les personnes vaccinées afin qu’elles ne meurent pas du vaccin. Comme vous êtes menacés par ce nouveau virus, j’apporterai d’abord Mon avertissement et ensuite Mes anges vous conduiront à Mes refuges ».

Jésus dit : « Mon peuple, je vous ai promis que j’apporterai Mon Avertissement avant que le prochain virus mortel ne soit libéré. Le jour de l’Avertissement, vous verrez deux soleils dans le ciel, et il y aura quelques jours d’obscurité. Vous ferez face à une révision de votre vie, un mini-jugement, et un avant-goût de votre destination actuelle. Après l’Avertissement, vous aurez six semaines de conversion. Vous serez avertis de ne pas prendre la marque de la bête ou les coups de Covid. Vous serez rendus à vos corps, et Mes croyants seront appelés à la sécurité de Mes refuges ».

Jésus dit : « Mon peuple, je vous ai prévenus dans des messages précédents que je donnerais à chacun une locution intérieure quand il sera temps de venir dans Mes refuges. Après avoir reçu cette locution intérieure, Je veux que Mes fidèles emballent leur sac à dos, leur tente et leur sac de couchage, et quittent vos maisons pour Mes refuges dans les vingt minutes. Faites appel à Moi et Je ferai en sorte que votre ange gardien vous conduise à la flamme vers le refuge le plus proche. Lorsque vous quitterez votre maison, votre ange mettra un bouclier invisible sur vous afin que les méchants ne puissent pas vous voir. Vous pourrez entrer dans Mes refuges si tu avez une croix sur le front. Mes anges marquent une croix sur le front de tous Mes croyants. Les anges du refuge ne laisseront entrer personne sans croix. Lorsque vous regarderez la croix lumineuse dans le ciel de Mon refuge, vous serez guéri de toutes vos maladies. Louez et remerciez le fait que Je protège vos vies ».

Jésus dit : « Mon peuple, je conduirai Mes fidèles vers Mes refuges, mais ils entreront lentement pour donner à Mes constructeurs de refuges le temps d’attribuer des lits et des places pour chaque croyant. Soyez patients avec les responsables de Mes refuges car ils auront besoin de connaître vos compétences afin de vous attribuer des tâches pour aider toutes les personnes de chaque refuge. Les responsables des différentes tâches seront choisis, et chaque responsable rassemblera des aides pour mener à bien sa mission. Vous aurez deux repas par jour, et chaque personne se verra attribuer des heures d’adoration pour la journée. Mes croyants devront être patients car l’organisation de vos tâches prendra du temps. Je multiplierai votre nourriture, votre eau et vos carburants. Ne craignez rien car vous aurez des anges puissants côte à côte tout autour du périmètre de votre refuge pour vous protéger. Vous aurez une messe quotidienne par un prêtre, ou Mes anges distribueront la Sainte Communion quotidienne. Vos prières quotidiennes, la Sainte Communion et les heures d’Adoration vous garderont près de Moi tout au long de la tribulation de moins de 3½ ans. »

En France aussi ils ont menti pour faire croire que la majorité des décès Covid étaient des non-vaccinés

En France aussi ils ont menti pour faire croire que la majorité des décès Covid étaient des non-vaccinés

16/09/2021

Par Patrice Gibertie et Pierre de Décoder l’éco

[Voir aussi, pour les USA : La « pandémie de personnes non vaccinées » est un mensonge — en voici la preuve]

[Source : pgibertie.com]

1)- LE GOUVERNEMENT A PLANQUÉ 50% des décès pour sous évaluer la part des vaccinés décédés

Les preuves de la magouille, le gouvernement communique 926 décès covid entre le 31 mai et le 11 juillet , il précise 720 non vaccinés, les chiffres officiels que l’on retrouve sur Geodes sont différents : il y a eu en réalité 1880 décès covid sur la même période. Pourquoi avoir triché et magouillé ?

On apprend que  les 926 décès correspondent à des personnes ayant un test PCR avant ou après l’entrée à l’hôpital. Étrange quand on sait que les vaccinés malades sont le plus souvent non testés, consignes obligent…

Soit la France est le seul pays au monde  dans lequel les vaccinés deux doses représentent 2% des décès (partout ailleurs, Israël, UK, [etc.] c’est plus de la moitié) , soit c’est du truandage et les décès planqués sont dans leur immense majorité des vaccinés…

EN Israel 86% des décédés de plus de 60 ans en juillet sont vaccinés deux doses ( ce qui correspond à leur part dans la population). En France …2%…Les propagandistes ont la main lourde.

La « disparition  » concerne peu les cas de contamination 145000 sur Geodes, 138000 pour la DREES, plus les hospitalisations ou même les réas 2084 sur Geodes et 1696 dour la DREES, Le mystère est total pour les décès: un sur deux escamoté.

Les données internationales donnent toujours plus de contaminations parmi les non vaccinés car nous savons que les vaccinés sont plus souvent asymptomatiques ( mais contagieux) et donc non testés.

Les vaccinés connaissant des formes graves sont proportionnellement plus nombreux

L’étude n’est pas crédible:on ne peut pas parler d’échantillon car ils prennent pratiquement tous les cas ,encore 80% des cas graves mais seulement 50% des décès

C’est une manipulation.

LES SOURCES MERCI AU TRAVAIL D’ENQUÈTE @NiusMarco

https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/2021-07-23_-_sivic-sidep-vacsi_premiers_resultats_-_drees-2.pdf…

https://geodes.santepubliquefrance.fr/#c=home

À TITRE DE COMPARAISON, LES CHIFFRES DE DÉCÈS EN GRANDE Bretagne : 34 non vaccines sur 72 décès

toujours pour comparer les chiffres en israel


[Source : francesoir.fr]

2)- Statistiques officielles, “oublis” : la DREES a-t-elle reconnu son erreur ? “Décoder l’éco” débriefe

Auteur(s): FranceSoir

Les prétendus “complotistes” avaient-ils raison ? Une fois n’est pas coutume, suite à une analyse de Patrice Gibertie au coeur de l’été, le désormais bien connu de nos lecteurs Pierre, de “Décoder l’éco“, s’était installé en verificateur de sa déclaration. En effet, Patrice Gibertie avait écrit que la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES) du ministère de la Santé, oubliait 50% des décès dans son analyse qui a servi de base à la justification d’un message sur l’efficacité vaccinale.

Tout l’été, nous avons entendu que les cas covid dans les hôpitaux étaient principalement des non-vaccinés. Pierre s’est intéressé en statisticien à la validité des déclarations de Patrice Gibertie… pour les confirmer !

Il y a quelques jours, la DREES s’est fendue d’un addendum donnant raison au travail de “Décoder l’eco”. Il manquait bien 900 décès dans l’analyse, ce qui entraîne une inversion du message que 85% des hospitalisés étaient des non-vaccinés. Une correction qui fait un peu tache pour l’organisme se présentant comme “l’expertise statistique publique en santé et en social”.

Cette erreur a été justifiée par la DREES : cependant l’explication n’est pas convaincante pour le statisticien : il nous explique pourquoi en détail dans ce debriefing.

La DREES devra se fendre d’analyses supplémentaires pour fournir une analyse compléte de l’effet de la vaccination. Les données sont là, et cela ne prendrait que quelques semaines pour une bonne équipe.

Les conséquences de cette erreur sont complexes à analyser, mais sans doute importantes : elles peuvent par exemple avoir affecté le consentement libre et éclairé des personnes qui auront été se faire vacciner sur la base de la déclaration du ministre.

Il devient critique pour les médias de questionner les chiffres et communiqués de presse du ministre : le diable est vraiment dans le détail et c’est la précision, l’intelligence collective et le travail de citoyens qui tentent de rebâtir une confiance. Comme le dit Pierre, “c’est facile de vérifier, faites-le” !

Un debriefing proposé en partenariat avec BonSens.org :https://videas.fr/embed/d0807ba6-23f2-4994-b6ca-62cd7d8d090d/


[Source : pgibertie.com]

3)- Le mythe des 85 % explose en plein vol : les services gouvernementaux avouent avoir « oublié » la moitié des décès (et 20 % des cas graves)…

Vous les avez tous entendus se gargariser de statistiques fabuleuses sur l’efficacité vaccinale ! « On peut débattre de tout sauf des chiffres ! » Oui mais quand les chiffres sont pipés ! La DREES finit par reconnaitre mais la propagande se poursuit…

Depuis des mois je passe en revue toutes les informations  officielles  et je débusque les magouilles :

Le 31 juillet :

LE GOUVERNEMENT A PLANQUE 50% des décès pour sous évaluer la part des vaccinés décédés

Les preuves de la magouille, le gouvernement communique 926 décès covid entre le 31 mai et le 11 juillet , il précise 720 non vaccinés, les chiffres officiels que l’on retrouve sur Geodes sont différents : il y a eu en réalité 1880 décès covid sur la même période. Pourquoi avoir triché et magouillé ?

On apprend que  les 926 décès correspondent à des personnes ayant un test pcr  avant ou après l’entrée à l’hôpital . Etrange quand on sait que les vaccinés malades sont le plus souvent non testés, consignes obligent…

Soit la France est le seul pays au monde  dans lequel les vaccinés deux doses représentent 2% des décès ( partout ailleurs, Israel UK, c’est plus de la moitié) , soit c’est du truandage et les décès planqués sont dans leur immense majorité des vaccinés…

Décoder l’info et France SOIR VOUS EXPLIQUENT

Tout l’été, nous avons entendu que les cas covid dans les hôpitaux étaient principalement des non-vaccinés. Pierre s’est intéressé en statisticien à la validité des déclarations de Patrice Gibertie… pour les confirmer !

Il y a quelques jours, la DREES s’est fendue d’un addendum donnant raison au travail de « Décoder l’eco ». Il manquait bien 900 décès dans l’analyse, ce qui entraîne une inversion du message que 85% des hospitalisés étaient des non-vaccinés. Une correction qui fait un peu tache pour l’organisme se présentant comme « l’expertise statistique publique en santé et en social ».

Cette erreur a été justifiée par la DREES : cependant l’explication n’est pas convaincante pour le statisticien : il nous explique pourquoi en détail dans ce debriefing.

La DREES devra se fendre d’analyses supplémentaires pour fournir une analyse compléte de l’effet de la vaccination. Les données sont là, et cela ne prendrait que quelques semaines pour une bonne équipe.

Les conséquences de cette erreur sont complexes à analyser, mais sans doute importantes : elles peuvent par exemple avoir affecté le consentement libre et éclairé des personnes qui auront été se faire vacciner sur la base de la déclaration du ministre.

Il devient critique pour les médias de questionner les chiffres et communiqués de presse du ministre : le diable est vraiment dans le détail et c’est la précision, l’intelligence collective et le travail de citoyens qui tentent de rebâtir une confiance. Comme le dit Pierre, « c’est facile de vérifier, faites-le » 

https://www.francesoir.fr/videos-les-debriefings/la-drees-oubli-erreur-pierre-decoderleco

À QUOI DOIT CORRESPONDRE LA SITUATION DE LA France ? 

La France a quelques semaines de retard sur Israël ou la Grande Bretagne , ainsi en aout, en Israel, 390 personnes vaccinées  deux ou trois doses sont décédées  soit 58 ,5% des décès pour une population vaccinée qui représente à cette date 62% DES HABITANTS

Présenté ainsi l’avantage vaccinal serait très très faible.

Calculés en décès pour 100 000 habitants on obtient 8 décés pour 100 000  non vaccinés contre 7 pour 100 000 deux ou trois doses…

Australie : depuis le début de la vaccination, près de trois fois plus de morts signalées après vaccin qu’attribuées à la covid-19


Australie : depuis le début de la vaccination, près de trois fois plus de morts signalées après vaccin qu’attribuées à la covid-19

16/09/2021

[Source : francesoir.fr]

Auteur(s): Xavier Azalbert et Dr Jean-François Lesgards, pour FranceSoir

ANALYSE – L’Australie, pays peu touché par les décès covid, apporte une clarification sur les décès raportés suite à la vaccination Covid. Les chiffres sont éloquents et de réelles questions se posent.

Éléments factuels

L’Australie compte 25,858 millions d’habitants et attribue 1076 décès à la Covid-19, soit 41,62 décès par million d’habitants. Une mortalité très faible eu égard aux 169 301 décès en 2019 rapportés dans les statistiques nationales australiennes.

L’Australie décompte 8,27 millions de personnes pleinement vaccinées, soit 32% de la population et 53% de la population a reçu une première dose.

La base de données australienne des effets secondaires fait état de 487 décès signalés après vaccins covid – sur sélection des trois possibilités : Comirnaty (Pfizer-BioNtech), AstraZeneca et type de vaccin non identifié.  

Au 22 février 2021, l’Australie comptait 909 décès attribués à la covid-19, et 1076 décès au 9 septembre 2021. Soit 167 décès attribués à la covid-19 depuis le début de la vaccination.

Analyse

  • Sur la base de ce qui précède, il y a donc 2,91 fois plus de décès signalés après vaccin covid que de décès attribués à la maladie.
    487 décès signalés après vaccin dans la base de données des effets secondaires, pour 167 décès attribués au Covid depuis le début de la vaccination.  
  • De plus, le site des effets secondaires recense 547 décès tous vaccins confondus depuis 1971.
    Les décès rapportés des vaccins Covid représente 487/547, soit 89% de tous les décès.

Sur six mois, il y a donc huit fois plus de décès rapportés suite aux vaccins covid qu’en 50 ans pour les autres vaccins, avec un total de 60 décès (grippe, hépatite, rougeole, DTP).


Il est important de noter que la population australienne compte une part importante de personnes ayant des comorbidités, en particulier du diabète et de l’hypertension.

En 2017-2018, environ deux Australiens sur trois (67 %) âgés de 18 ans et plus étaient en surpoids ou obèses (36 % étaient en surpoids mais pas obèses, et 31 % étaient obèses). Cela représente environ 12,5 millions d’adultes. Ceci comprend 23 % qui présentent une pression artérielle élevée non contrôlée, et environ 5% de diabétiques.

Étant donné que ces comorbidités sont associées à une inflammation chronique importante et une facilitation de la coagulation dans l’organisme de ces personnes, il semble urgent de se poser la question de la dangerosité des vaccins à ARNm (produisant de la protéine spike de façon incontrôlée) sur ces populations déjà en état d’inflammation.

En effet, de nombreux articles scientifiques commencent à rapporter l’activité très inflammatoire et pro-coagulante des vaccins à ARNm, en particulier à cause de la protéine Spike.

Une étude de Pfizer a montré que l’ARNm était détecté dans la plupart des tissus dès les premiers instants après injection (15 minutes) et les résultats confirment que le site d’injection et le foie sont les principaux sites de distribution (EMA, 2021). Après 48 heures, on retrouve cet ARNm surtout dans le foie (jusqu’à 21,5 %), les glandes surrénales, la rate (≤ 1,1 %) et les ovaires (≤ 0,1 %). Il a été démontré aussi par différents auteurs que la protéine Spike produite se retrouvait sous forme libre dans la circulation et pouvait atteindre de nombreux organes vitaux et essentiels, où elle peut exercer son action inflammatoire et activatrice de la coagulation : cœur, cerveau, foie, rein, organe génitaux (Trypsteen W et al., 2020)

Il semble donc essentiel d’analyser la mort vaccinale en fonction des comorbidités pays par pays. Le taux élevé de comorbidités en Australie a probablement un lien direct, même si cela reste à étudier, avec ce taux élevé de décès dûs aux vaccin COVID ARNm.

Références

EMA Public Assessment Report on Pfizer-BioNTech Vaccine. (2020). Accessed 5/2/21.

Trypsteen W, Van Cleemput J, Snippenberg WV, Gerlo S, Vandekerckhove L. On the whereabouts of SARS-CoV-2 in the human body: A systematic review. PLoS Pathog. 2020 Oct 30;16(10):e1009037.

Lesgards F, 2021 Pourquoi la proteïne spike est toxique dans le covid-19, mais aussi dans les vaccins à ARN messager et ADN ? Archives Scientifiques Libres de FranceSoir  

Auteur(s): Xavier Azalbert et Dr Jean-François Lesgards, pour FranceSoir

Eucharistie de François : Une femme prend l’hostie, mais ne la consomme pas (Vidéo)

Lors de la méga eucharistie de François le 15 septembre à Šaštín, en Slovaquie, les hosties consacrées ont été distribuées comme des petits pains. Au cours de ce processus, une femme a saisi une hostie consacrée sans la consommer.

Ce n’est qu’après avoir été avertie par le prêtre qu’elle a apparemment décidé de l’avaler. La scène a été largement diffusée sur Vatican Media.

vidéo : https://gloria.tv/post/citVRpZ9aicr6TYXfwVVHTsw1

Petit rappel – Religion Mondiale en préparation ….Commission secrète : François prépare-t-il sa prochaine attaque contre l’Eglise ? François veut « étudier » la communion pour les protestants…

Religion Mondiale en préparation ….Commission secrète : François prépare-t-il sa prochaine attaque contre l’Eglise ? François veut « étudier » la communion pour les protestants…

Commission secrète : François prépare-t-il sa prochaine attaque contre l’Eglise ?

François veut « étudier » la communion pour les protestants, écrit MarcoTossatti.com (4 août).

Or, les protestants ne remplissent pas les deux conditions préalables pour recevoir la communion, à savoir se confesser et croire à la transsubstantiation.

Les rumeurs disent que François a chargé le Secrétaire de la Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements, l’archevêque Vittorio Francesco Viola, un ancien conférencier de l’Institut liturgique anticatholique de Sant’Anselmo, à Rome, d’organiser une « commission confidentielle » en septembre, et de faire rapport directement à François dans un délai de deux mois seulement.

Au mépris de toute prétendue  » synodalité « , cette méthode qu’affectionne François court-circuite les cardinaux, les évêques, et toutes les instances chargées de traiter des questions spécifiques.

« En Allemagne, certains évêques ont déjà fait des bonds en avant dans ce domaine par le passé », écrit Tossatti. En réalité, la communion protestante a été imposée de facto à tous les diocèses allemands depuis plus de quarante ans, au su de Rome, au point qu’un prêtre refusant de participer à cet abus serait licencié.

François : Communion pour une juive, soutien aux unions homosexuelles, jubilation à propos du cardinal Burke

François : Communion pour une juive, soutien aux unions homosexuelles, jubilation à propos du cardinal Burke

François n’a « jamais refusé la communion à personne », a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse sur son vol Bratislava-Rome.

Il s’est souvenu d’une histoire « amusante » où, lors d’une messe dans une maison de retraite argentine, il a donné la communion à une femme juive qui l’a pris dans la main, a-t-il dit.

Son commentaire confus : « Ceux qui ne sont pas dans la communauté ne peuvent pas communier – comme cette dame juive, mais le Seigneur a voulu la récompenser et sans que je le sache – pourquoi ? ».

François s’est souvenu de « la tempête » qu’il avait soulevée avec Amoris Laetitia (2016) à propos de la communion aux adultères, « Hérésie, hérésie. Grâce à Dieu, il y avait le cardinal Schönborn, un grand théologien [conformiste] qui a clarifié les choses » – il s’est trompé lui-même.

Puis il a insisté pour qu’il n’y ait plus d’excommunications, « Les pauvres sont des enfants de Dieu, ils sont temporairement en dehors, mais ce sont des enfants de Dieu et ils veulent, et ont besoin, de notre proximité pastorale » – ce qui n’est pas son style de gouvernement.

Il a de nouveau approuvé les lois civiles immorales qui « aident ceux qui ont – comme il l’a dit – une orientation sexuelle « diverse »,

« Si un couple homosexuel veut mener une vie commune, l’État a la possibilité de lui donner la sécurité, la stabilité, l’héritage ; et pas seulement aux homosexuels mais à toutes les personnes qui veulent s’associer. » Ces lois ne sont toujours qu’une étape pour introduire les pseudo-mariages homosexuels.

Le malhonnête François s’est engagé dans la propagande de la vaccination contre le covid 19 en jubilant ouvertement contre le cardinal Burke : « Il y a quelques négationnistes dans le collège des cardinaux, et l’un d’entre eux, le pauvre, s’est remis du COVID….. La vie est ironique ».

Pourquoi n’a-t-il pas mentionné le cardinal Urosa de Caracas qui a été vacciné, a été infecté et lutte actuellement pour sa vie ?.

https://gloria.tv/post/d34Adv8MUAkN3YP2CMJYMHSXd

Celui qui prend l’Eucharistie et qui a des péchés mortels non confessés au prêtre et non repenti, enfonce son âme en enfer….

Celui qui prend l’Eucharistie et qui a des péchés mortels non confessés au prêtre, enfonce son âme en enfer….

il y a des femmes qui prennent des moyens de contraception et elles vont communier pour leur perdition…. Qu’elles se repentent d’abord car elles font des communions sacrilèges qui exigera une grande réparation pour atteindre le ciel, si toutefois la réparation a été faite après la confession

Si on ne va pas à la messe, un seul dimanche – sauf cas de maladie – et que le dimanche suivant on va communier, on fait un double péché mortel. Il faut d’abord aller se confesser et réparer avant de recevoir la communion dignement.

il y a des hommes qui pratiquent la masturbation, qui fument et qui vont communier avec ces passions… Dieu n’accepte pas leur communion. Ils auront à en souffrir terriblement. Qu’ils se repentent d’abord sérieusement avant de communier.

il y a des couples même mariés à l’Eglise, et qui pratiquent la sodomie, la masturbation, la fellation, le cunnilengus…. Ils vont souffrir les peines de l’enfer, terriblement, s’ils ne se repentent pas et ne vont pas voir un prêtre pour se confesser. Les gens commettent des péchés horribles avec leur chair et ils vont devoir en répondre à Dieu pendant l’Avertissement. Il est urgent de se repentir. La colère de Dieu va bientôt descendre sur la terre.

De plus beaucoup de gens vont communier avec de tels péchés…. Lisez Saint Paul :

1Co 11:28-Que chacun donc s’éprouve soi-même, et qu’ainsi il mange de ce pain et boive de cette coupe ;
1Co 11:29-car celui qui mange et boit, mange et boit sa propre condamnation, s’il ne discerne le Corps.

Pendant l’Avertissement, Dieu va foudroyer tous les adultères et les fornicateurs. Les couples mariés à l’Eglise et qui se sont séparés, auront l’obligation de revenir ensemble. Dieu leur donnera une dernière chance pour éviter l’enfer. « Ce que Dieu a unit que l’homme ne le sépare pas »…

Pendant l’Avertissement, Dieu va foudroyer tous les adultères et les fornicateurs. Les couples mariés à l’Eglise et qui se sont séparés, auront l’obligation de revenir ensemble. Dieu leur donnera une dernière chance pour éviter l’enfer. « Ce que Dieu a unit que l’homme ne le sépare pas »…

C’est celui qui a quitté l’autre (en cas de sacrement de mariage) qui va devoir répondre sévèrement à Dieu pendant l’Avertissement. Qui sommes-nous pour ne pas pardonner à un conjoint ? Si vous voulez que Dieu pardonne vos péchés, alors pardonnez à celui qui vous a offensé !

Les gens me posent des questions du genre : je suis divorcée et je vis actuellement avec un autre homme. Puis-je me confesser et communier ? Réponse : Non. Il faut d’abord essayer de se réconcilier avec le conjoint avec lequel on s’est marié devant Dieu avec le sacrement de mariage. On ne peut pas tricher avec Dieu. Il ne peut pas y avoir de pardon de Dieu sans d’abord avoir un sincère repentir et accomplir l’obligation de la séparation avec un amant, même si on est remarié civilement. Le remariage civil n’est pas un mariage devant Dieu, mais un péché mortel qui condamne l’âme à l’enfer, s’il n’y a pas de repentir sincère.

Les gens me posent des questions du genre : je suis divorcée et je vis actuellement avec un autre homme. Puis-je me confesser et communier ? Réponse : Non. Il faut d’abord essayer de se réconcilier avec le conjoint avec lequel on s’est marié devant Dieu avec le sacrement de mariage. On ne peut pas tricher avec Dieu. Il ne peut pas y avoir de pardon de Dieu sans d’abord avoir un sincère repentir et accomplir l’obligation de la séparation avec un amant, même si on est remarié civilement. Le remariage civil n’est pas un mariage devant Dieu, mais un péché mortel qui condamne l’âme à l’enfer, s’il n’y a pas de repentir sincère.

Les professionnels de la PMA se préparent à l’entrée en vigueur de la loi …. Prions car comme catholique, on ne peut pas accepter la PMA

Les professionnels de la PMA se préparent à l’entrée en vigueur de la loi

Analyse

Olivier Véran recevait, mardi 14 septembre, les professionnels de la médecine reproductive. Le ministre de la santé a précisé certains points de la loi de bioéthique.

Les professionnels de la PMA se préparent à l’entrée en vigueur de la loi
Olivier Véran a précisé certains points de la loi de bioéthique. Ici, le 7 septembre 2021.CHRISTOPHE ARCHAMBAULT/AFP

La réforme de la procréation médicalement assistée (PMA) et son extension aux femmes célibataires ou en couple homosexuel doivent être mises en place de façon « totale et rapide ». C’est le vœu du ministre de la santé, Olivier Véran, qui recevait, mardi 14 septembre en visioconférence, les professionnels des différents centres spécialisés en médecine de la reproduction.

→ ANALYSE. Loi de bioéthique : votée, l’extension de la PMA s’annonce délicateiPourquoi lire La Croix ?La Croix vous explique, avec lumière et clarté, le monde qui vous entoure, afin que vous puissiez bâtir votre opinion.+

https://c4aa303cb2a96ae21d1150ec4c7e9b31.safeframe.googlesyndication.com/safeframe/1-0-38/html/container.html

Au programme de la rencontre : faire le point sur les nouvelles mesures et leur application à venir. « Depuis la promulgation de la loi, le 2 août dernier, nous sommes prêts à nous mettre en ordre de marche. Manquaient encore certains détails pratiques et législatifs », précise Mikaël Agopiantz, chef de service de médecine de la reproduction au CHRU de Nancy.Newsletters La CroixiL’édition de 19H

1 000 demandes attendues, 3 500 déjà reçues

Alors que les décrets d’application de la loi de bioéthique n’ont pas encore été publiés (ils sont actuellement examinés par le Conseil d’État), de nombreux centres à Marseille, Toulouse ou Nantes, ont anticipé en accueillant en consultations de futures nouvelles bénéficiaires. « L’idée est d’éviter de se retrouver débordés par le flot des demandes, le jour J », explique Mikaël Agopiantz.

→ TRIBUNE. Procréation médicalement assistée : « Grandir sans père ou être conçu sans homme, cela n’a rien à voir! »

D’autant que les sollicitations dépassent les estimations. « Les centres ont plusieurs nouvelles demandes par jour », assure Catherine Guillemain, la présidente de la Fédération des Centre d’étude et de conservation des œufs et du sperme humains (Cecos).

Le ministère de la santé tablait sur 1 000 demandes supplémentaires en 2021. Environ 3 500 ont déjà été recensées. Résultat : des gynécologues ont « commencé certains examens médicaux, comme le contrôle des réserves ovariennes », explique Catherine Guillemain.

Accès à la PMA, l’âge en question

Des questions restent néanmoins en suspens. Parmi elles, celle de la limite d’âge : âge maximal des patients (actuellement, la sécurité sociale rembourse la procédure jusqu’aux 43 ans de la future mère), mais aussi âge minimum. « Si une célibataire de 19 ans vient demander une PMA, comme l’y autorise désormais la loi, faut-il accepter sa demande ? La question pourrait faire débat dans nos équipes », s’interrogeaient ainsi, au moment de l’adoption de la loi, des médecins contactés par La Croix

Un premier décret d’application publié fin septembre spécifiera cette question. Il précisera également la composition des équipes clinico-biologiques chargées d’examiner les demandes, qui ne sont pas toutes acceptées. « Il pourrait, en plus des médecins, des biologistes, des psychologues, déjà présents dans les équipes actuelles, y avoir également des assistantes sociales », cite Mikaël Agopiantz. Ceci afin de mesurer la solidité du projet parental.

Des difficultés en vue

Sera-t-il seulement possible de répondre correctement aux demandes ? Pour les PMA avec donneurs, les futurs parents doivent aujourd’hui attendre entre 6 et 18 mois selon les endroits, et les donneurs manquent. Or, aucun délai d’attente ne devra désormais dépasser « les six mois », a fixé Olivier Véran devant les professionnels.

→ REPORTAGE. Bioéthique : des médecins anticipent l’extension de la PMA

Un objectif « ambitieux », estime Catherine Guillemain, qui attend beaucoup de la campagne de recrutement lancée, en octobre prochain, par l’Agence de biomédecine pour trouver des donneurs de gamètes. « Nous suivrons ces objectifs si la campagne porte ses fruits et… si les moyens sont là, car nous allons avoir besoin de matériel et de personnel : gynécologues, psychologues, administratifs, etc. »

Le gouvernement annonce un investissement de 8 millions d’euros jusqu’en 2023. Un observatoire de suivi devrait aussi être installé. « Malgré toute notre bonne volonté, je doute que les premières grossesses soient lancées avant le début de l’année prochaine », prévient Catherine Guillemain, qui anticipe de premiers mois « compliqués ».

https://www.la-croix.com/Sciences-et-ethique/professionnels-PMA-preparent-lentree-vigueur-loi-2021-09-14-1201175401

Mon peuple, vos médias attaquent constamment les personnes non vaccinées, et votre gouvernement fait tout pour que vos employeurs obligent les travailleurs à se faire vacciner. Vous ne devriez pas être forcés contre votre volonté à prendre une piqûre de poison Covid, et même les vaccinés ne devraient pas prendre de piqûres de rappel. Vous devez protéger votre système immunitaire avec de la vitamine C et D. Prenez du zinc ainsi que vos pilules d’aubépine. Refusez de vous faire vacciner contre Covid ou contre la grippe. Les restrictions sur les personnes non vaccinées vont s’aggraver, et les méchants utiliseront toute augmentation des cas de Covid pour un autre confinement potentiel. Je veux que les constructeurs de Mes refuges soient préparés à accueillir de nombreuses personnes dans leurs refuges. Le temps d’appeler les gens dans Mes refuges approche, car vos vies seront bientôt en danger à cause de toute fermeture ou de plus de restrictions obligatoires. Ayez votre nourriture et votre eau prêtes à être partagées avec les gens.

Mercredi 8 septembre 2021 : (Nativité de la Sainte Mère)

Notre Sainte Mère a dit : « Mes chers enfants, j’apporte la pluie comme à Fatima, au Portugal, car la pluie du Seigneur est nécessaire dans votre pays. C’est aussi un symbole de la façon dont mon Fils, Jésus, fait pleuvoir ses grâces sur tous ses enfants. Vous célébrez ma naissance, mais les lectures parlent de mon héritage du roi David, et de la naissance de mon Fils, Jésus. Il est le fils du roi David par mon ascendance. Il est également fait mention de la naissance de mon Fils comme de l’aube du salut, car sa mort et sa résurrection ont véritablement apporté le salut à toute l’humanité qui accepte Jésus. Je suis l’instrument qui a amené Jésus dans ce monde et, en raison de ma place en tant que Mère de Dieu, le Seigneur m’a appelée bienheureuse. Mon Fils et moi avons nos deux cœurs unis, et je vous amène à Jésus comme une mère spirituelle également. »

Jésus dit : « Mon peuple, vos médias attaquent constamment les personnes non vaccinées, et votre gouvernement fait tout pour que vos employeurs obligent les travailleurs à se faire vacciner. Vous ne devriez pas être forcés contre votre volonté à prendre une piqûre de poison Covid, et même les vaccinés ne devraient pas prendre de piqûres de rappel. Vous entrez dans la saison de la grippe, et il est difficile de voir vos tests faire la différence entre le vaccin contre la grippe et le virus Covid. Vous devez protéger votre système immunitaire avec de la vitamine C et D. Prenez du zinc ainsi que vos pilules d’aubépine. En mangeant correctement et en jeûnant de temps en temps, vous pouvez arrêter toute attaque de la variante delta du virus Covid. Refusez de vous faire vacciner contre Covid ou contre la grippe. Les restrictions sur les personnes non vaccinées vont s’aggraver, et les méchants utiliseront toute augmentation des cas de Covid pour un autre confinement potentiel. Je veux que les constructeurs de Mes refuges soient préparés à accueillir de nombreuses personnes dans leurs refuges. Le temps d’appeler les gens dans Mes refuges approche, car vos vies seront bientôt en danger à cause de toute fermeture ou de plus de restrictions obligatoires. Ayez votre nourriture et votre eau prêtes à être partagées avec les gens. Faites confiance à Moi et à Mes anges qui multiplieront la nourriture et les carburants pour que votre peuple puisse survivre. »

L’autocondamnation de François : « Nous nous considérons justifiés lorsque nous jugeons les autres avec sévérité »

L’autocondamnation de François : « Nous nous considérons justifiés lorsque nous jugeons les autres avec sévérité »

François, qui pratique la ségrégation et la discrimination à l’égard des catholiques, a condamné la « ségrégation » et la « discrimination », affirmant que « personne ne doit être tenu à l’écart de l’Église », alors qu’il s’adressait à des Roms à Košice, en Slovaquie.

« Il n’est pas facile d’abandonner les préjugés, même pour les chrétiens, il n’est pas facile d’apprécier les autres, surtout si nous les considérons comme des problèmes ou des ennemis, nous les jugeons sans faire l’effort de les connaître ou d’écouter leur histoire », a-t-il déclaré, résumant sans le vouloir son propre Traditionis Custodes.

Il a continué, comme s’il parlait de lui-même : « Nous nous considérons justifiés lorsque nous sommes durs dans notre jugement des autres, indulgents avec nous-mêmes mais inflexibles avec les autres. Combien de fois nos jugements sont-ils en réalité des préjugés, c’est-à-dire des pré-jugements ? Combien de fois avons-nous recours aux étiquettes ? » C’est une tradition bien ancrée chez les papes de dire « nous » au lieu de « je ».

https://gloria.tv/post/FjZHivEojpwz4gtwSHcThh1GQ

Mgr Viganò : Vaccin COVID-19, passeport drive : « une guerre d’époque » et « le prélude à la fin des temps ». Tout catholique a des raisons morales « plus que suffisantes » « pour refuser le vaccin ».

L’ancien nonce apostolique aux États-Unis a comparé l’état actuel du monde à « la grande apostasie dont parle la deuxième Écriture ».

Featured Image

Traduction : Fabienne Maria


Mar Sep 14, 2021

(LifeSiteNews) – Dans le premier volet d’une interview en 18 parties réalisée par le journaliste vaticaniste chevronné Robert Moynihan, l’archevêque Carlo Maria Viganò a affirmé que les peuples du monde sont confrontés à une « guerre » due à l’agression de fonctionnaires publics, avec le soutien même de certaines autorités de l’Église, qui cherchent à violer leurs droits avec des mandats de vaccins basés sur les gènes et les passeports qui les accompagnent.

« Nous sommes confrontés à un siège tant sur le front social que religieux », a déclaré l’ancien nonce apostolique aux États-Unis. « La soi-disant pandémie d’urgence a été utilisée comme un faux prétexte pour imposer la vaccination et le Pass Vert dans de nombreuses nations du monde, de manière simultanée et coordonnée. »

« En même temps, sur l’autre front, non seulement les autorités ecclésiastiques ne condamnent pas le moins du monde l’abus de pouvoir de ceux qui gouvernent les affaires publiques, mais elles les soutiennent dans ce plan diabolique, et vont jusqu’à condamner ceux qui n’acceptent pas d’être soumis à l’inoculation d’un sérum génétique expérimental, aux effets secondaires inconnus, qui ne confère aucune immunité contre le virus », a déclaré l’archevêque.

En critiquant les autorités ecclésiastiques sur ce point, il a poursuivi en soulignant qu’en raison du fait que ces vaccins expérimentaux à base de gènes sont entachés d’avortement, que ce soit lors de leur production ou de leur test, tout catholique a des raisons morales « plus que suffisantes » « pour refuser le vaccin ».

« Nous sommes en guerre, a-t-il dit, une guerre qui n’est pas ouvertement déclarée, qui n’est pas menée avec des armes conventionnelles, mais une guerre tout de même dans laquelle il y a des agresseurs et des agressés, des bourreaux et des victimes, des tribunaux kangourous et des prisonniers. Une guerre dans laquelle la violence s’exerce sous des formes ostensiblement légales afin de violer les droits des citoyens comme des croyants.

« C’est une guerre d’époque qui est un prélude à la fin des temps, et à la grande apostasie dont parle la seconde écriture », a conclu l’archevêque.

Lettre des fidèles attachés à la messe traditionelle aux catholiques du monde entier

Chers Frères et Sœurs dans le Christ,

C’est avec une immense tristesse que nous avons appris la décision du pape François d’abroger les principales dispositions du Motu Proprio Summorum Pontificum promulgué par le pape Benoît XVI, le 7 juillet 2007. Après des décennies de divisions et de querelles, ce Motu Proprio fut, pour tous les fidèles catholiques, une œuvre de paix et de réconciliation.

Rome viole la parole donnée par le pape Benoît XVI, avec brutalité et intransigeance, bien loin de l’accueil fraternel tant vanté.

La volonté affirmée du pape François, dans le Motu Proprio Traditionis Custodes du 16 juillet 2021 est de voir disparaître la célébration de la messe de la Tradition de l’Eglise. Cette décision nous plonge dans la consternation. Comment comprendre cette rupture avec le Missel traditionnel, réalisation « vénérable et antique » de la « loi de la foi », qui a fécondé tant de peuples, tant de missionnaires et tant de saints ? Quel mal font les fidèles qui souhaitent, simplement, prier comme le firent leurs pères depuis des siècles ? Peut-on ignorer que la messe tridentine convertit de nombreuses âmes, qu’elle attire des assemblées jeunes et ferventes, qu’elle suscite de nombreuses vocations, qu’elle a fait surgir des séminaires, des communautés religieuses, des monastères, qu’elle est la colonne vertébrale de nombreuses écoles, œuvres de jeunesse, catéchismes, retraites spirituelles et pèlerinages ?

Beaucoup d’entre vous, frères catholiques, prêtres, évêques, nous avez fait part de votre incompréhension et de votre profonde douleur : merci pour vos nombreux témoignages de soutien.

Favoriser la paix de l’Église afin de construire l’unité dans la charité, mais aussi amener les catholiques à renouer avec leur propre héritage en faisant découvrir au plus grand nombre les richesses de la tradition liturgique, trésor de l’Église, tels étaient les buts poursuivis par Summorum Pontificum. Le pape émérite Benoît XVI voit son œuvre de réconciliation détruite de son vivant.

Dans une époque imprégnée de matérialisme et déchirée par les divisions sociales et culturelles, la paix liturgique nous apparaît comme une nécessité absolue pour la foi et la vie spirituelle des catholiques dans un monde qui meurt de soif. La restriction drastique de l’autorisation de célébrer la Messe selon sa forme traditionnelle fera resurgir la méfiance, le doute et annonce le retour d’une querelle liturgique déchirante pour le peuple chrétien.

Nous l’affirmons solennellement, devant Dieu et devant les hommes : nous ne laisserons personne priver les fidèles de ce trésor qui est d’abord celui de l’Église. Nous ne resterons pas inactifs devant l’étouffement spirituel des vocations que prépare le Motu proprio Traditionis Custodes. Nous ne priverons pas nos enfants de ce moyen privilégié de transmission de la foi qu’est la fidélité à la liturgie traditionnelle.

Comme des fils à leur père, nous demandons au pape François de revenir sur sa décision, en abrogeant Traditionis Custodes et en rétablissant la pleine liberté de célébration de la messe tridentine, pour la gloire de Dieu et le bien des fidèles. Du pain plutôt que des pierres.

Le 8 septembre 2021, en la fête de la Nativité de la Très sainte Vierge Marie

Personnalités soutenant cette lettre ouverte

  • Bernard Antony, Président AGRIF
  • Xavier Arnaud, Président, Forum catholique
  • Victor Aubert, Président Academia Christiana
  • Patrick Banken, Président, Una Voce France
  • Alex  Barbas, Publisher
  • Donna Bethell, Board member Collegium Sanctorum Angelorum & The Paulus Institute
  • Moh-Christophe Bilek, Fondateur, ND de Kabylie
  • François Billot de Lochner, Président Fondation de Service politique
  • Benjamin Blanchard, DG de SOS Chrétiens d’Orient
  • Anne Brassié, Journaliste et écrivain
  • Patrick Buisson, Historien et conseiller politique
  • Georges Buscemi, Président Québec-Vie
  • Stuart Chessman, President, Society of St. Hugh of Cluny
  • Jacques Charles-Gaffiot, Historien d’art
  • Thibaud Collin, Professeur agrégé de philosophie
  • Edgardo J. Cruz Ramos, President, Una Voce Puerto Rico
  • Laurent Dandrieu, Journaliste
  • Yves Daoudal, Journaliste – Directeur de Blog
  • Michel De Jaeghere, Journaliste et essayiste
  • Pierre de Lauzun, Haut fonctionnaire Ecrivain
  • Massimo de Leonardis, President International Commission of Military History
  • Roberto de Mattei, Ancien pdt du CNR (CNRS italien)
  • Charles de Meyer, Président de SOS Chrétiens d’Orient
  • Jean de Tauriers, Président de ND de Chrétienté
  • Guillaume de Thieulloy, Editeur de presse
  • Philippe de Villiers, Ancien ministre, écrivain
  • Marie-Pauline Deswarte, Docteur en Droit
  • Stéphane Deswarte, Docteur en Chimie
  • Cyrille Dounot, Docteur en droit, licencié en droit canonique
  • Christian & Fabienne Drouhot, Présidents, Domus Christiani
  • Alvino-Mario Fantini, Editor-in-Chief of The European Conservative
  • Timothy Flanders, Editor, OnePeterFive
  • Rémi Fontaine, Journaliste et écrivain
  • François Foucart, Journaliste
  • Matt Gaspers, Managing Editor of Catholic Family News
  • Jean Goyard, Chargé de communication
  • Claude Goyard, Professeur des universités
  • Max Guazzini, Ancien président de groupe de presse
  • Michael Hageböck, Summorum Pontificum Freiburg
  • Joël Hautebert, Professur de droit, université d’Angers
  • Maike Hickson, Founder net
  • Robert Hickson, Ecrivain
  • Marek Jurek, Ancien pdt de la Diète de Pologne
  • Paul N. King, President, The Paulus Institute for the Propagation of Sacred Liturgy
  • Peter Kwasniewski, Ecrivain, compositeur, chercheur
  • Philippe Lauvaux, Professeur de droit public ULB Paris & Assas
  • Philip Lawler, Editor, Catholic World News
  • Leila Lawler, Auhtor, Blog
  • Anne Le Pape, Journaliste
  • Maria Madise, Director of Voice of the Family
  • Bronwen McShea, Ph.D., Historian
  • Christian Marquant, Président de Paix Liturgique
  • Taylor Marshall, YouTube commentator & writer
  • Michael Matt, Editor, The Remnant
  • Jean-Pierre Maugendre, Président, Renaissance Catholique
  • Philippe Maxence, Rédacteur en Chef de L’Homme Nouveau
  • Jack Maxey, journalist and political analyst
  • Brian McCall, Chair in Law University of Oklahoma Editor-in-Chief Catholic Family News
  • Paweł Milcarek, Fondateur et Editeur en chef Christianitas
  • Dominique Millet-Girard, Professur à la Sorbonne
  • Jean-Marie Molitor, Journaliste
  • Martin Mosebach, Ecrivain
  • Maureen Mullarkey, Writer
  • Georges Neumayr, Book author
  • Hugh Owen, Director Kolbe Center for the Study of Creation
  • Hugues Petit, Docteur en Droit
  • Philippe Pichot-Bravard, Docteur en Droit
  • Claudio Pierantoni, PhD History of Christianity & PhD Philosophy
  • Jean-Baptiste Pierchon, Docteur en Droit
  • Enrico Maria Radaelli, Research Director and Professor ICSA
  • Carlo Regazzoni, Philosopher of Culture
  • Christophe Réveillard, Docteur en Histoire, Universitaire
  • Monika Rheinschmitt, President Pro Missa Tridentina
  • Hervé Rolland, Vice-Président de ND de Chrétienté
  • Eric Sammons, Editor-in-Chief of Crisis Magazine
  • Edward Schaefer, President Collegium sanctorum angelorum
  • Wolfram Schrems, Mag. theol., Mag. phil., catechist
  • Reynald Secher, Historien
  • Jean Sévillia, Journaliste, Historien, Ecrivain
  • Henri Sire, Ecrivain, compositeur, chercheur
  • Michael Sirilla, PhD, Steubenville, Ohio
  • John Smeaton, Past SPUC CEO
  • Jeanne Smits, Journaliste – Directrice de Blog
  • Christian Spaemann, MD, psychiatrist and psychotherapist
  • Peter Stephan, Professor for Art History and Theory of Architecture, Postdam Univ.
  • Marco Tosatti, Blog Editor, Stilum Curiae
  • Jérôme Triomphe, Avocat
  • Inge M. Thürkauf, katholische Publizistin
  • John-Henry Westen, Co-Founder and Editor-in-Chief of LifeSiteNews
  • Elizabeth Yore, Attorney, Founder YoreChilden
  • Alberto Luiz Zucchi, Presidente Associação cultural montfort

Soutenez cette lettre ouverte en cliquant sur ce lien

Lettre aux catholiques du monde entier

https://leblogdejeannesmits.blogspot.com/

La guerre liturgique de François : un nouveau site web contre Traditionis Custodes

La guerre liturgique de François : un nouveau site web contre Traditionis Custodes

91 universitaires catholiques, pour la plupart des journalistes et des écrivains, se sont ralliés à StopTraditionisCustodes.org.

Le site a publié le 8 septembre une déclaration demandant à François d’abroger Traditionis Custodes et de restaurer la messe tridentine.

« Nous ne laisserons personne priver les fidèles de ce trésor qui est avant tout celui de l’Église », écrivent-ils sans révéler comment ils s’y prendront.

Parmi les signataires figurent des rédacteurs et des journalistes de LifeSiteNews.com, CatholicCulture.org, CrisisMagazine.com, CatholicFamilyNews.com, RemnantNewspaper.com, l’homme politique français Philippe de Villiers, le célèbre romancier allemand Martin Mosebach, et Henri Sire, l’auteur du « Pape Dictateur » (tous les noms figurent ci-dessous).

Cependant, François a déclaré que les lois [comme Traditionis Custodes] ne peuvent pas être les objets d’une obéissance aveugle car ce serait du légalisme.

• Bernard Antony, Président AGRIF
• Xavier Arnaud, Président, Forum catholique
• Victor Aubert, Président Academia Christiana
• Patrick Banken, Président, Una Voce France
• Alex Barbas, Publisher
• Donna Bethell, Board member Collegium Sanctorum Angelorum & The Paulus Institute
• Moh-Christophe Bilek, Fondateur, ND de Kabylie
• François Billot de Lochner, Président Fondation de Service politique
• Benjamin Blanchard, DG de SOS Chrétiens d’Orient
• Anne Brassié, Journaliste et écrivain
• Patrick Buisson, Historien et conseiller politique
• Georges Buscemi, Président Québec-Vie
• Stuart Chessman, President, Society of St. Hugh of Cluny
• Jacques Charles-Gaffiot, Historien d’art
• Thibaud Collin, Professeur agrégé de philosophie
• Edgardo J. Cruz Ramos, President, Una Voce Puerto Rico
• Laurent Dandrieu, Journaliste
• Yves Daoudal, Journaliste – Directeur de Blog
• Michel De Jaeghere, Journaliste et essayiste
• Pierre de Lauzun, Haut fonctionnaire Ecrivain
• Massimo de Leonardis, President International Commission of Military History
• Roberto de Mattei, Ancien pdt du CNR (CNRS italien)
• Charles de Meyer, Président de SOS Chrétiens d’Orient
• Jean de Tauriers, Président de ND de Chrétienté
• Guillaume de Thieulloy, Editeur de presse
• Philippe de Villiers, Ancien ministre, écrivain
• Marie-Pauline Deswarte, Docteur en Droit
• Stéphane Deswarte, Docteur en Chimie
• Cyrille Dounot, Docteur en droit, licencié en droit canonique
• Christian & Fabienne Drouhot, Présidents, Domus Christiani
• Alvino-Mario Fantini, Editor-in-Chief of The European Conservative
• Timothy Flanders, Editor, OnePeterFive
• Rémi Fontaine, Journaliste et écrivain
• François Foucart, Journaliste
• Matt Gaspers, Managing Editor of Catholic Family News
• Jean Goyard, Chargé de communication
• Claude Goyard, Professeur des universités
• Max Guazzini, Ancien président de groupe de presse
• Michael Hageböck, Summorum Pontificum Freiburg
• Joël Hautebert, Professur de droit, université d’Angers
• Maike Hickson, Founder net
• Robert Hickson, Ecrivain
• Marek Jurek, Ancien pdt de la Diète de Pologne
• Paul N. King, President, The Paulus Institute for the Propagation of Sacred Liturgy
• Peter Kwasniewski, Ecrivain, compositeur, chercheur
• Philippe Lauvaux, Professeur de droit public ULB Paris & Assas
• Philip Lawler, Editor, Catholic World News
• Leila Lawler, Auhtor, Blog
• Anne Le Pape, Journaliste
• Maria Madise, Director of Voice of the Family
• Bronwen McShea, Ph.D., Historian
• Christian Marquant, Président de Paix Liturgique
• Taylor Marshall, YouTube commentator & writer
• Michael Matt, Editor, The Remnant
• Jean-Pierre Maugendre, Président, Renaissance Catholique
• Philippe Maxence, Rédacteur en Chef de L’Homme Nouveau
• Jack Maxey, journalist and political analyst
• Brian McCall, Chair in Law University of Oklahoma Editor-in-Chief Catholic Family News
• Paweł Milcarek, Fondateur et Editeur en chef Christianitas
• Dominique Millet-Girard, Professur à la Sorbonne
• Jean-Marie Molitor, Journaliste
• Martin Mosebach, Ecrivain
• Maureen Mullarkey, Writer
• Georges Neumayr, Book author
• Hugh Owen, Director Kolbe Center for the Study of Creation
• Hugues Petit, Docteur en Droit
• Philippe Pichot-Bravard, Docteur en Droit
• Claudio Pierantoni, PhD History of Christianity & PhD Philosophy
• Jean-Baptiste Pierchon, Docteur en Droit
• Enrico Maria Radaelli, Research Director and Professor ICSA
• Carlo Regazzoni, Philosopher of Culture
• Christophe Réveillard, Docteur en Histoire, Universitaire
• Monika Rheinschmitt, President Pro Missa Tridentina
• Hervé Rolland, Vice-Président de ND de Chrétienté
• Eric Sammons, Editor-in-Chief of Crisis Magazine
• Edward Schaefer, President Collegium sanctorum angelorum
• Wolfram Schrems, Mag. theol., Mag. phil., catechist
• Reynald Secher, Historien
• Jean Sévillia, Journaliste, Historien, Ecrivain
• Henri Sire, Ecrivain, compositeur, chercheur
• Michael Sirilla, PhD, Steubenville, Ohio
• John Smeaton, Past SPUC CEO
• Jeanne Smits, Journaliste – Directrice de Blog
• Christian Spaemann, MD, psychiatrist and psychotherapist
• Peter Stephan, Professor for Art History and Theory of Architecture, Postdam Univ.
• Marco Tosatti, Blog Editor, Stilum Curiae
• Jérôme Triomphe, Avocat
• Inge M. Thürkauf, katholische Publizistin
• John-Henry Westen, Co-Founder and Editor-in-Chief of LifeSiteNews
• Elizabeth Yore, Attorney, Founder YoreChilden
• Alberto Luiz Zucchi, Presidente Associação cultural montfort

A ceux qui le 15 septembre n’ont plus de travail …. Jésus – À ceux d’entre vous qui souffrez beaucoup et qui pouvez avoir perdu tout espoir en la vie, sachez que vous êtes dans Mon Cœur

Vendredi 13 septembre 2013 à 23h15

Ma chère fille bien-aimée, Mon Cœur se languit du monde et de tous ceux qui y vivent, et Je vous promets que Je ferai tout pour vous unir tous, qui êtes enfants de Dieu, dans Mon Cœur.

J’aime tous les hommes, femmes et enfants, quels qu’ils soient — puissants, riches, influents, humbles, pauvres ou simples gens à la vie ordinaire. Vous avez tous été choisis pour naître par Mon Père, Qui vous a créés. Chaque âme a une raison d’être et chacun d’entre vous est un enfant chéri de Dieu.

À ceux d’entre vous qui souffrez beaucoup et qui pouvez avoir perdu tout espoir en la vie, sachez que vous êtes dans Mon Cœur et que Je ressens profondément votre peine. Je souffre à l’intérieur de vous. Vous devez toujours garder espoir, parce que J’ai une place pour vous dans Mon Paradis. Quand vous cédez au désespoir, vous tournez le dos à votre futur, qui est plein de Ma Lumière. Ce futur est Mon Don pour vous et tout ce qui est Mien. Je prendrai vos soucis. Appelez-Moi simplement et dites : « Jésus, prenez mes horribles peines et souffrances et laissez-moi ressentir Votre Amour. », et J’enlèverai votre lourd fardeau instantanément. 

Lorsque vous vous sentez vides et croyez que personne ne vous aime vraiment, vous devez savoir que Je Suis là près de vous, parce que Je vous aimerai toujours, même si vous vous êtes éloignés très loin de Moi. Lorsque vous croyez que vous n’avez pas de but dans la vie, alors sachez que Mon Nouveau Paradis vous donnera la Vie Éternelle. Mais vous devez d’abord persévérer dans vos souffrances en cette vie. Cependant, Je soulagerai vos souffrances ; tout ce que vous avez à faire, c’est de Me le demander.

Beaucoup d’entre vous se sentent misérables, mal aimés, inefficaces, insatisfaits et peu utiles. Vous ressentez cela parce que le monde est obsédé par les soi-disant succès et ambitions. Seuls quelques-uns, l’élite, semblent avoir atteint de tels sommets. Les pressions créées par les média du monde pour célébrer la richesse et la beauté ne servent qu’à détruire la confiance de l’homme ordinaire. Il n’est pas nécessaire d’impressionner les autres. Il n’est pas nécessaire ni désirable de M’impressionner avec votre prétendu succès. Travaillez beaucoup, par tous les moyens. Utilisez les talents qui vous ont été donnés par Dieu, mais utilisez-les dans le but de servir les autres et pour le bien de tous. Sachez cependant ceci. Ce sont les faibles, les humbles d’esprit et ceux qui ont simplement de l’amour pour Moi, Jésus-Christ, que J’élèverai à la plus grande gloire dans Mon Royaume. Ceux qui souffrent maintenant ne souffriront jamais plus dans Mon Nouveau Paradis.

Ma Promesse de venir vous rassembler tous sera accomplie durant Mon Second Avènement. Considérez ce jour avec désir et joie car il est proche, et alors Je vous apporterai les Dons d’amour, de joie, de bonheur et de Vie Éternelle. Persévérez et approchez-vous de Moi. Je Suis avec vous. Je ne vous abandonnerai pas mais vous ne devez jamais vous séparer de Moi car, dans ce cas, vous seriez perdus pour Moi. Venez, reposez votre tête sur Mon Épaule. Laissez-Moi vous consoler. Laissez-Moi mettre fin à votre douleur. Laissez-Moi essuyer vos larmes. Laissez-moi vous donner Ma Paix.

Je vous accorde une Bénédiction spéciale aujourd’hui. Prenez-la. Acceptez Ma Main et tout ira bien. Je vous aime.

Votre Jésus

Mehr Infos: https://www.internetgebetskreis.com/fr/messages/messages-de-2013/septembre-2013/

Les cieux s’ouvriront pendant L’Avertissement

Les cieux s’ouvriront pendant L’Avertissement

Lundi 23 mai 2011 à 14h30

Ma chère fille bien-aimée, vous souffrez à cause des tourments que J’endure pour les péchés de l’homme. C’est comme ça qu’ils se ressentent. Maintenant vous ne voyez qu’une fraction infime de Ma souffrance à laquelle Je fais face à chaque minute de votre journée. Il n’y a rien à craindre, Ma fille, pour L’Avertissement.


L’Avertissement sera un événement dramatique

 Il va ébranler beaucoup de gens dans le monde car se sera un événement spectaculaire où les cieux s’ouvriront et où les flammes de Miséricorde s’abattront sur le monde. Beaucoup de gens ne comprendront pas ce qui arrive. Ils seront si perturbés qu’ils penseront à tort être les témoins de la fin du monde. Dites-leur de se réjouir car ils seront les témoins de Ma Gloire et cela, si vous êtes bien préparés, sera l’exemple le plus spectaculaire de Ma Miséricorde depuis le jour de ma Crucifixion. Ce sera, Mes enfants, votre grâce salvatrice et elle empêchera ceux qui autrement auraient été condamnés, d’entrer dans les profondeurs de l’Enfer.


Tous Mes enfants, partout, doivent avertir les âmes perdues de ce à quoi ils doivent s’attendre. Incitez-les à rechercher la réconciliation en confessant leurs péchés maintenant. Il est important que le plus de gens possible soient en état ​​de grâce avant cela car ils pourraient ne pas survivre à cet événement par le choc. Il vaut beaucoup mieux être d’abord témoin de ce Divin Événement spectaculaire plutôt que d’être mal préparé le jour du Jugement Dernier.

 
Soyez tous forts. Réjouissez-vous si vous êtes un disciple fervent car il vous sera montré un aperçu de Ma Divine Présence, que vos ancêtres n’ont jamais vue dans leur vie. Priez pour le reste de Mes enfants. Dites-leur la vérité maintenant que vous le pouvez encore. Ignorez leur mépris car s’ils prenaient aussitôt après l’initiative de prier pour le pardon de leurs péchés, ils vous en seraient reconnaissants après ce Grand Miracle.

Allez maintenant dans la paix. N’ayez pas peur. Priez simplement pour ces âmes sans foi afin qu’elles ne meurent pas en état de péché mortel.


Votre Divin Sauveur

Jésus-Christ

Mehr Infos: https://www.internetgebetskreis.com/fr/messages/messages-de-2011/mai-2011/

Irlande : La majorité des personnes hospitalisées pour le Covid sont complètement vaccinées

Irlande : La majorité des personnes hospitalisées pour le Covid sont complètement vaccinées

Cela ne va pas bien se terminer.

C’est presque comme si toute cette histoire était une sorte de… farce.

Via Free West Media :

De nouvelles données montrent qu’au moins la moitié des patients ayant contracté le Covid-19 dans les hôpitaux et les unités de soins intensifs en Irlande ont été complètement vaccinés. Un grand nombre de décès dus au Covid depuis le mois d’avril ont été classés dans la catégorie des « infections révolutionnaires » chez des patients complètement vaccinés.

Les responsables de la santé ont confirmé que la majorité des cas de Covid-19 dans les hôpitaux irlandais sont désormais vaccinés. Selon les données de l’exécutif des services de santé, plus d’un quart des admissions aux soins intensifs depuis juillet sont des « infections révolutionnaires » chez des personnes entièrement vaccinées.

La proportion de personnes vaccinées nécessitant un traitement hospitalier a donc augmenté avec la vaccination, ce qui réfute l’idée que le vaccin protège contre les maladies graves.

Le nombre total d’infections a probablement été réduit par le temps ensoleillé et la vitamine D bon marché et efficace – comme l’a soutenu le Dr David Grimes lors du sommet international sur le COVID-19 en Italie. « De faibles taux de vitamine D sérique sont associés de manière statistiquement significative au risque d’infection par le Covid-19. Une supplémentation en vitamine D […] est indiquée ».

Elle permet également de diminuer la gravité des infections si elles se produisent. Cependant, le nombre de « nouvelles infections » est directement lié à la vaccination.

À la fin du mois d’août, 54 % de tous les patients du programme Covid-19 étaient entièrement vaccinés. Environ 44 % d’entre eux n’étaient pas complètement vaccinés, ce qui suggère qu’ils ont pu recevoir une seule injection. Le statut vaccinal était inconnu dans 2 % des cas.

Par ailleurs, quelque 72 % de tous les patients qui avaient été admis dans l’unité de soins intensifs depuis la fin du mois de juin souffraient d’une maladie sous-jacente, mais on ne sait pas lequel des deux groupes – celui des vaccinés ou celui des non-vaccinés – a été affecté par cette maladie, ce qui pourrait être une indication supplémentaire de l’inefficacité du vaccin.

Il y a eu 193 décès dus au Covid-19 entre avril et août. Sur les 178 patients dont le statut vaccinal était connu, 30 sont morts au moins 14 jours après avoir reçu la dernière dose de vaccin, a rapporté l’Irish Times.

Les représentants du gouvernement ont tenté d’imputer le nombre total d’admissions à l’hôpital à l’augmentation de la vaccination. « L’augmentation du nombre de patients vaccinés à l’hôpital n’est pas une surprise car davantage de personnes se font vacciner », a déclaré le Dr Colm Henry, chef des services cliniques du HSE. Mais cela pourrait aussi indiquer le nombre élevé de lésions dues aux vaccins, ce dont on ne parle pas.

Israël reste le champion mondial des « nouvelles infections ». Le professeur Rahav a déclaré au média Israel Hayom : « La mortalité due à Corona est désormais insupportable et très élevée. Il n’y a pas assez de lits de soins intensifs pour les patients intubés par Corona. On m’appelle pour de nombreuses consultations et certains services de Corona dans les hôpitaux n’en savent pas assez pour soigner les patients intubés. Des patients qui n’ont pas eu une chance de vivre meurent parce qu’il n’y a pas assez de lits et de personnel de soins intensifs. Je vois cela dans beaucoup d’hôpitaux. Cela me fait mal au cœur ».

Selon le Wall Street Journal, les détenteurs d’un passeport de vaccination israélien doivent recevoir une troisième dose du vaccin de Pfizer-BioNTech dans les six mois suivant leur deuxième dose, faute de quoi ils perdront le passeport dit vert qui leur permet de circuler librement. Et la troisième injection ne prolonge le statut de « vacciné » d’une personne que pendant six mois, et non de façon permanente. Par conséquent, les personnes qui ont reçu deux injections ne seront plus comptabilisées comme vaccinées, ce qui, à son tour, n’apparaîtra pas dans les données actuelles sur les « percées infectieuses ».

Israelnationalnews.com rapporte que 10 000 nouveaux cas de Covid ont été enregistrés alors que le coefficient d’infection augmente. Près de 700 patients sont toujours dans un état grave, et le nombre de décès a atteint 7 338. Le taux de tests positifs s’élève désormais à 6,6 %, mais la catastrophe qui se joue en Israël n’est pas rapportée par les grands médias.

Dimanche, la professeure Galia Rahav, directrice du département des maladies infectieuses et du laboratoire de l’hôpital Sheba, a prévenu que les hôpitaux étaient désormais incapables de fournir les soins nécessaires.

Les hôpitaux sont finalement débordés – maintenant que tout le monde est vacciné.

https://www.aubedigitale.com/irlande-la-majorite-des-personnes-hospitalisees-pour-le-covid-sont-completement-vaccinees/

Israël : Un éminent militant anti-vaccin est décédé après avoir « été empoisonné par des policiers »

Israël : Un éminent militant anti-vaccin est décédé après avoir « été empoisonné par des policiers »

C’était un éminent militant anti-vaccin, et tout d’un coup il est mort « du covid-19 » après avoir dit qu’il allait être assassiné ?

C’est l’évidence même.

Via RT :

Un éminent sceptique israélien des vaccins, qui avait auparavant accusé la police de Jérusalem d’essayer de l’empoisonner, disant à ses partisans que « si quelque chose venait à m’arriver », ils devraient supposer qu’il a été « assassiné », est mort du Covid-19.

Hai Shaulian, un anti-vax très suivi sur les médias sociaux et organisateur de manifestations contre les masques et la vaccination, est décédé à l’âge de 57 ans lundi matin des suites de complications liées au Covid-19, selon le Jerusalem Post et d’autres médias locaux.

Dans une vidéo qu’il a publiée sur les médias sociaux depuis son lit d’hôpital plusieurs jours avant son décès, Shaulian a affirmé avoir été maltraité par la police après son arrestation début septembre. Le militant a été arrêté lors d’une manifestation contre le système du laissez-passer vert – qui limite l’accès aux lieux et aux événements pour les Israéliens non vaccinés – à Jérusalem et présenté au juge le lendemain. Peu après, il a commencé à se sentir mal et a été placé au centre médical Edith Wolfson de Holon où ses tests se sont révélés positifs au Covid-19. Shaulian n’était, de toute évidence, pas vacciné contre le virus.

Dans le clip, il raconte qu’après son arrestation, un officier a mis sa jambe sur son cou et est allé jusqu’à suggérer que « la police de Jérusalem a essayé de l’empoisonner » à cause de sa campagne.

« Je ne me suis jamais senti comme ça dans ma vie », a-t-il déclaré à ses abonnés. « J’ai combattu cela pendant toute la semaine comme si rien ne s’était passé, mais aujourd’hui, je ne pouvais plus respirer et je suis allé chez mon prestataire de soins et de là, j’ai été emmené à l’hôpital Wolfson. »

« Si quelque chose venait à m’arriver – vous savez que c’est une tentative d’assassinat. »

L’état de Shaulian n’a cessé de se détériorer les jours suivants. Son dernier message, samedi, était uniquement textuel car il était déjà « incapable de parler et de répondre aux gens. »

Le militant a tenu bon jusqu’à la fin, écrivant que « le Passeport vert ne sera pas accepté en Israël. Cela n’a rien à voir avec le coronavirus. Cela n’a rien à voir avec les vaccins. Cela a à voir avec la coercition ». Cependant, il n’a pas répété ses allégations d’empoisonnement dans ce message.

La nouvelle de la mort de Shaulian a attristé et irrité ses abonnés sur les médias sociaux, dont beaucoup ont soutenu la théorie de l’assassinat, accusant la police et même les services secrets israéliens du Shin Bet de ce « crime ». D’autres sont allés jusqu’à suggérer que le militant est mort parce qu’il n’a pas reçu les soins appropriés à l’hôpital en raison de ses opinions.

[…]

La police de Jérusalem n’a pas réagi officiellement aux accusations d’empoisonnement.

https://www.aubedigitale.com/israel-un-eminent-militant-anti-vaccin-est-decede-apres-avoir-ete-empoisonne-par-des-policiers/

Le ministre israélien de la santé a admis que les passeports vaccinaux sont une forme de coercition

Le ministre israélien de la santé a admis que les passeports vaccinaux sont une forme de coercition

Ignorant qu’il était écouté par un micro et qu’il était diffusé en direct sur une chaîne de télévision, le ministre israélien de la santé, Nitzan Horowitz, a admis que les passeports vaccinaux visaient principalement à contraindre les personnes sceptiques à se faire vacciner.

« Le ministre israélien de la Santé, Nitzan Horowitz, a déclaré dimanche, avant la réunion hebdomadaire du Conseil des ministres, que l’imposition d’un « passeport vert » à certains établissements n’était nécessaire que pour inciter le public à se faire vacciner, et non pour des raisons médicales, rapporte le Jewish News Syndicate.

Ignorant que ses propos étaient retransmis en direct à la nation sur la chaîne 12, M. Horowitz a déclaré à la ministre de l’intérieur Ayelet Shaked que non seulement le laissez-passer vert devait être supprimé pour pouvoir dîner dans les restaurants en plein air, mais aussi : « Pour les piscines aussi, pas seulement dans les restaurants. »

« D’un point de vue épidémiologique, c’est vrai », a déclaré Horowitz, ajoutant : « Le fait est que, je vous le dis, notre problème, ce sont les gens qui ne se font pas vacciner. Nous devons [les influencer] un peu, sinon, nous ne sortirons pas de cette [situation de pandémie]. »

Le ministre de la santé a ensuite reconnu que le système n’était même pas appliqué dans la plupart des endroits.

NEW – Israeli Ministry of Health (right) recorded saying to the Minister of Interior (left) « there is no medical or epidemiological justification for the Covid passport, it is only intended to pressure the unvaccinated to vaccinate ».pic.twitter.com/c3oAOpZdEE

— Disclose.tv (@disclosetv) September 13, 2021

Il y a une sorte d’universalité dans le système du « passeport vert », en dehors des centres commerciaux, où je pense qu’il devrait être imposé, [parce que] maintenant il est clair qu’il ne s’applique nulle part », a-t-il déclaré.

Israël était autrefois loué pour le succès de son programme de vaccination et la rapidité avec laquelle il a introduit les passeports de vaccination

Le passeport vert a été présenté comme une « vision précoce de la façon dont nous sortons du confinement ». Cependant, le pays a récemment signalé son plus grand nombre de cas quotidiens de COVID, avec près de 11 000 infections enregistrées.

Bien que la menace de voir les personnes non vaccinées interdites d’accès à de nombreux lieux publics ait convaincu de nombreux jeunes de se faire vacciner, le système de « laissez-passer vert », une fois mis en place, a rarement été appliqué et a été supprimé à la fin du mois de mai.

Mais lorsque les cas ont recommencé à augmenter plus tard cet été, le système israélien de passeport vaccinal a été réintroduit et étendu.

Pendant ce temps, la Suède, qui n’a jamais imposé de confinement strict, a récemment interdit l’entrée dans le pays aux voyageurs en provenance d’Israël.

https://www.aubedigitale.com/le-ministre-israelien-de-la-sante-a-admis-que-les-passeports-vaccinaux-sont-une-forme-de-coercition/

Ce temps est comparable au calme avant la tempête. Utilisez-le pour préparer le plus de gens possible

Peut être une image de ciel et texte qui dit ’The calm before the storm. Derek Landy’

Ce temps est comparable au calme avant la tempête. Utilisez-le pour préparer le plus de gens possible

Dimanche 19 août 2012 à 22h56

Ma chère fille bien-aimée, lorsque vous souffrez à cause de Moi, et lorsque vous vous sentez isolée et loin de Moi, sachez que c’est là que vous êtes la plus proche de Mon Sacré Cœur.

Bien que Mon Livre de la Vérité soit un Don que J’ai fait au monde, et qu’il soit protégé par le Ciel, ce n’est pas pour autant que ce chemin ne sera pas douloureux pour vous. Vous allez faire l’expérience de critiques et d’une nouvelle sorte d’attaques maintenant que Ma Sainte Parole est publiée pour que le monde la partage. Ne répondez jamais à ceux qui vous demandent d’expliquer pourquoi ce Livre était nécessaire. Restez silencieuse et poursuivez Mon Œuvre. Ne laissez personne vous arrêter ou différer la distribution de Mon Livre car chaque jour compte puisqu’il ne reste qu’un temps limité pour que les âmes puissent se racheter à Mes yeux.

Je vous assure, Ma fille et tous Mes disciples, que vous êtes en route pour un voyage, un pèlerinage, comme aucun autre. Ce temps est comparable au calme avant la tempête. Utilisez-le pour préparer le plus de gens possible. Propagez Mes Messages, Ma Croisade de Prière, et priez pour vos frères et sœurs afin que, après L’Avertissement, ils acceptent Ma Miséricorde.

Rassemblez Mon Église et priez pour avoir de la force, car le faux prophète se prépare et est déjà présent au Vatican. Mais il cache soigneusement sa vraie façade. Mon Vicaire bien-aimé est en train d’être isolé et le temps presse. Je désire que vous commenciez tous une litanie de prières pour vous protéger du faux prophète et que vous la récitiez une fois par jour à partir de maintenant.

Les Croisades de Prières doivent être séparées en différents domaines et récitées comme vous le pouvez.

Voici la première Litanie de Jésus à l’Humanité (1) — Protection contre le faux prophète

Très cher Jésus, sauvez-nous de la supercherie du faux prophète. Jésus, ayez pitié de nous. Jésus, sauvez-nous de la persécution. Jésus, préservez-nous de l’antichrist. Seigneur, ayez pitié. Christ, ayez pitié. Très cher Jésus, couvrez-nous de Votre Précieux Sang. Très cher Jésus, ouvrez nos yeux aux mensonges du faux prophète. Très cher Jésus, unissez Votre Église. Jésus, protégez nos Sacrements. Jésus, ne laissez pas le faux prophète diviser Votre Église. Très cher Jésus, aidez-nous à rejeter les mensonges présentés comme la Vérité. Jésus, donnez-nous la Force. Jésus, donnez-nous l’Espérance. Jésus, inondez notre âme de l’Esprit Saint. Jésus, protégez-nous de la bête. Jésus, donnez-nous le Don de discernement afin que nous puissions suivre la voie de Votre véritable Église en tout temps pour toujours et à jamais. Amen

Ma fille, ne vous sentez pas accablée par cette Mission car Je vais prochainement vous envoyer de l’aide. Vous devez accepter tout ce que Je vous demande et demeurer forte et sûre que tout va bien.

La Conversion est déjà en cours par ces Messages et s’élève déjà à des centaines de milliers d’âmes. Aussi ne vous sentez pas démunie ou inquiète. Je Suis heureux de la loyauté et du dévouement de ceux qui M’aiment sans condition.  

Je vous envoie ceux des Miens qui ont le cœur pur pour votre protection. Ils vous encourageront et vous aideront à mener Mes disciples tout le long du chemin jusqu’aux portes du Nouveau Paradis.

Je vous aime, Mes disciples bien-aimés. Persévérez avec Moi sur ce chemin d’épines. Acceptez le ridicule auquel vous serez confrontés tandis que vous continuerez de répandre Ma Sainte Parole. Sachez que Je Suis toujours avec chacun de vous. Je connais les Miens et ils Me connaissent. Rien ne peut nous séparer.

Votre Jésus.

Mehr Infos: https://www.internetgebetskreis.com/fr/messages/messages-de-2012/aout-2012/

Singapour : 81% de double-vaccinés, cas positifs multipliés par 10 en un mois et cas graves ont doublé en une semaine ! Leur réaction ?…3è dose pour tous les adultes et vaccination des enfants dans quelques mois !

Marseille : des soignantes chassées par une police aux ordres d’un État devenu fou ! Elles veulent juste faire leur métier : soigner les gens, en prendre soin. Cette folie d’Etat est monstrueuse. Courage !

Le pathologiste en chef allemand sonne l’alarme sur les blessures mortelles causées par le vaccin Covid : « Le vaccin est la cause de la mort dans 30 à 40 % des autopsies de personnes récemment vaccinées »

Le pathologiste en chef allemand sonne l’alarme sur les blessures mortelles causées par le vaccin Covid : « Le vaccin est la cause de la mort dans 30 à 40 % des autopsies de personnes récemment vaccinées »

par Skydric

Le directeur de l’Institut pathologique de l’Université de Heidelberg, Peter Schirmacher, a effectué plus de quarante autopsies sur des personnes décédées dans les deux semaines suivantes la réception d’un vaccin Covid-19 et a exprimé son inquiétude face à ses conclusions .

Schirmacher a déclaré que 30 à 40 cent des personnes qu’il a examinées sont mortes du vaccin et qu’à son avis, la fréquence des conséquences mortelles des vaccinations est «sous-estimée».

À la suite de ses découvertes, Schirmacher a appelé à davantage d’autopsies de personnes vaccinées pour déterminer davantage si les vaccins sont liés à des décès. Il a averti que le nombre élevé de cas non signalés de décès par vaccination est dû au fait que “les pathologistes ne remarquent rien sur la plupart des patients qui meurent après et possiblement d’une vaccination”.

Malgré la sonnette d’alarme concernant les vaccins, beaucoup ont émis les conclusions de Schirmacher, l’Institut Paul Ehrlich qualifiant les déclarations du directeur d’”incompréhensibles”. Le laquais du chancelier, l’immunologiste allemand principal Thomas Mertens, a immédiatement rejeté les conclusions : “Je ne connais aucune donnée qui permet de faire une déclaration justifiable ici et je ne suppose pas un nombre non déclaré.”

L’immunologiste Christian Bogdan de l’hôpital universitaire d’Erlangen, membre de la Commission permanente de vaccination (STIKO), a également contredit l’hypothèse de Schirmacher d’un « nombre élevé de complications de vaccination non signalées, voire de décès » .

Malgré les critiques, Schirmacher a reçu le soutien de ses propres rangs, et l’Association fédérale des pathologistes allemands a déclaré que davantage d’autopsies de personnes vaccinées décédées dans un certain délai après la vaccination doivent être effectuées.

Le responsable du « Groupe de travail Autopsie » de cette association à prendre en compte les médecins généralistes et les autorités sanitaires. Fondamentalement, les médecins des patients décédés dans les jours ou semaines suivants la vaccination doivent demander une autopsie en cas de doute ou les autorités sanitaires doivent prendre des mesures,

L’Association fédérale des pathologistes l’avait déjà demandé en mars dans une lettre au ministre de la Santé Jens Spahn (CDU), mais cela est resté sans réponse.

Bien sûr, il convient de noter que l’avertissement de Schirmacher pourrait faire perdre à diverses sociétés pharmaceutiques des milliards de dollars d’activités à long terme, ce qui explique ses conclusions ont été scrutées et ternies par l’agenda pro-vaccin.

Cependant, la réputation et le sérieux de Schirmacher ne peuvent être ignorés.

Schirmacher lui-même dirige déjà un projet d’autopsie sur des personnes décédées du Covid-19, qui est subventionné par l’État. Il a ensuite élargi l’attention et a commencé à effectuer des autopsies sur plus de 40 personnes vaccinées décédées. Alors que ses résultats ne représentent qu’une petite taille d’échantillon, il s’agit d’une inquiétante d’un tableau plus large : 30 à 40 pour cent sont morts de la vaccination elle-même. Le pathologiste a cité “des effets secondaires rares et graves de la vaccination – tels que la thrombose veineuse ou les maladies auto-immunes”.

En réponse aux critiques, Schirmacher a nié un manque de compétence, déclarant: “Les collègues ont définitivement tort car ils ne peuvent pas évaluer cette question spécifique avec compétence.” De plus, le directeur a déclaré qu’il n’essayait pas de semer la peur et qu’il n’était pas opposé aux vaccinations, car il a lui-même reçu le vaccin.

Il ne sera pas surprenant de voir dans les semaines à venir la réputation de Schirmacher complètement déchirée dans les médias, en ligne et dans la communauté scientifique et médicale.

source:https://resistance-mondiale.com

Marc Faber prévient «Une fois le COVID terminé, les élites entreront en guerre»

Marc Faber prévient «Une fois le COVID terminé, les élites entreront en guerre»

par Robert Bibeau

Marc Faber, investisseur légendaire, économiste et prévisionniste de marché, pense que les banques centrales (BC) ne vont pas réduire l’impression monétaire. C’est tout le contraire…

Il prévoit que les banques centrales vont imprimer encore plus d’argent à un rythme plus rapide pour maintenir le système économique défaillant un peu plus longtemps. Le Dr Faber explique:

« Ce qui est perçu comme sûr, à savoir l’argent liquide, n’est plus sûr. Il n’est plus sûr. Vous me demandez ce qui est sûr ? Je ne sais pas ce qui est sûr quand vous avez des imprimeurs de monnaie qui impriment de la monnaie indéfiniment. Je ne pense pas qu’ils puissent s’arrêter. Je pense en fait qu’ils doivent accélérer leur impression monétaire. Donc, les actions peuvent monter, mais en termes réels, cela ne signifie pas que votre niveau de vie va augmenter. Peut-être que le niveau de vie des 50 personnes les plus riches du monde va augmenter, mais pas le niveau de vie de l’Américain typique… ou de l’Américain moyen. Ce niveau de vie va baisser…. Toute cette impression monétaire est une mesure désespérée pour empêcher les électeurs de se rebeller. »

Le Dr Faber prédit que non seulement nous allons assister à une plus grande inflation des actifs, mais aussi à une inflation spectaculaire des salaires. Le Dr Faber, qui est titulaire d’un doctorat en économie, déclare ,

« Ce qui va se passer selon moi, et que la plupart des gens n’ont pas vraiment envisagé, c’est que nous allons avoir une inflation des salaires. Pour la première fois depuis la fin des années 1970, l’inflation des salaires va s’accélérer, et dans certains cas, elle sera assez spectaculaire. Dans certains États, le salaire minimum est de 15 dollars. Je pourrais voir ce salaire passer à 30 dollars de l’heure très rapidement. Je ne pense pas que l’inflation soit « transitoire » (comme le proclame la Fed). Nous n’aurons pas de stagflation. Nous aurons quelque chose de pire. Nous aurons une hausse des prix et une dépression du niveau de vie de la plupart des gens. » ( Inflation, déflation ou stagflation, les banques préparent l’effondrement post-Covid – les 7 du quebec ) 

Le Dr Faber affirme que le marché boursier américain est « surévalué et trop détenu ».

Il aime les actions de pays étrangers, l’immobilier « loin des villes » et l’or physique, l’argent et un peu de cash. M. Faber apprécie également la présence de crypto-monnaies dans son portefeuille.

Le Dr Faber est moins préoccupé par la situation économique que par la montée du socialisme et du communisme dans le monde occidental. (sic)  Faber soutient que le socialisme détruit les économies et la liberté. Faber fait remarquer:

« Je peux vous dire une caractéristique de tous les pays socialistes que j’ai visités dans ma vie, et tous avaient moins de liberté, moins de bonheur que nous, et les niveaux de vie étaient substantiellement, pas un peu, mais substantiellement inférieurs à ce qu’ils sont dans le monde capitaliste libre… Je suis désolé de dire que je pense que le monde occidental s’est engagé dans une voie très dangereuse où essentiellement, grâce aux taux d’intérêt zéro, tout est gratuit. Puis vous obtenez des conséquences involontaires. »

Donc, avec l’inflation qui augmente et le niveau de vie qui baisse en Occident, la possibilité d’une guerre augmente-t-elle ?

Faber répond ,

«Je pense qu’une fois que cette histoire de Covid19 sera terminée, l’élite, ceux qui font de l’argent, iront à la guerre. C’est la dernière recette pour maintenir l’unité de la population. »

Rejoignez Greg Hunter pour un tête-à-tête avec le Dr Marc Faber du « Gloom, Boom & Doom Report ». 04/09/21https://rumble.com/embed/vjg1hf/?pub=4Dans une autre interview, cette fois avec Adam Taggart de Wealthion, Faber fustige Bernanke, Yellen et Powell « comme les bureaucrates de bas étage que j’ai vus dans l’histoire ».

« Ces gens vont continuer à imprimer de l’argent. »

« Les universitaires diront que nous n’en avons pas imprimé assez. »

« Les banquiers centraux sont des criminels. »

https://www.youtube.com/embed/fDf24HkFXKEComme le note Mike Shedlock, le portefeuille de Faber est composé de 25% de métaux précieux, 25% d’immobilier, 25% d’actions et 25% d’obligations. Faber prédit que le cash disparaîtra, mais sera remplacé par des crypto-monnaies de banques centrales «tout aussi mauvaises».

« Qui veut contrôler votre argent ? », demande Faber.

« La beauté de l’or et de l’argent est que personne ne le contrôle ».

De plus, Faber dit « n’oubliez pas : la Fed mentira toujours, de la même manière que les généraux américains ont déformé les conditions infortunées de l’Afghanistan au monde entier afin de maintenir la machine de guerre. »

Et rappelle aux lecteurs de se souvenir des mots de Léon Nikolaïevitch Tolstoï

« Dans toute l’histoire, il n’y a pas de guerre qui n’ait été ourdie par les gouvernements, les gouvernements seuls, indépendamment des intérêts des peuples, pour lesquels la guerre est toujours pernicieuse, même lorsqu’elle réussit. »

Traduction de USA Watch Dog par Aube Digitale

source:https://les7duquebec.net/archives/

Salim Laïbi : Aujourd’hui est mon dernier jour en tant que chirurgien-dentiste !

Salim Laïbi : Aujourd’hui est mon dernier jour en tant que chirurgien-dentiste !

Dr Salim Laïbi

Aujourd’hui est mon dernier jour en tant que chirurgien-dentiste libéral à Marseille à cause de l’obligation vaccinale Covid19 !

Voici le message laissé au cabinet à mes patients qui seront à partir de demain abandonnés à cause de Macron pour en faire des sans-dents ! On ne se laissera pas faire, la mise en danger de la vie d’autrui est une réalité, des plaintes au pénal seront déposées dans les prochains jours.“https://videopress.com/embed/xo6ZnIII 

Réf: https://www.lelibrepenseur.org

source:https://soleilverseau.com/

identification des ingrédients majeurs et mineurs spécifiques contenus dans les vaccinI

identification des ingrédients majeurs et mineurs spécifiques contenus dans les vaccins

Des tests scientifiques menés sur chaque vaccin ont permis d’identifier plusieurs ingrédients ou adjuvants qui n’ont pas été divulgués et sont contenus dans ces quatre vaccins SARS-CoV-2 :

Actuellement, ces vaccins sont administrés à des millions d’humains dans le monde en vertu d’une autorisation d’utilisation d’urgence (EUA) délivrée par chaque pays sans divulgation complète de tous les ingrédients, et dans certains cas, mandatés par les gouvernements ou les employeurs en violation des droits humains individuels en vertu de la loi de Nuremberg. Code de 1947.

Lire la suite :

source: https://gloria.tv/post/3c6HWw3FUofy2AUCStT9bD2qS

Jésus a soeur faustine – « Je ne peux pas sévir, même contre le plus grand pécheur s’il invoque Ma pitié. Mais au contraire, Je l’excuse en Mon insondable et inconcevable ». Ou bien : « Je préférerais laisser le ciel et la terre retourner au néant plutôt que de laisser une âme confiante échapper à Ma Miséricorde

Jésus J'ai Confiance En Toi - Pack De 20 Images De Jésus Miséricordieux    Format Album

Jésus a soeur faustine – « Je ne peux pas sévir, même contre le plus grand pécheur s’il invoque Ma pitié. Mais au contraire, Je l’excuse en Mon insondable et inconcevable ».

Ou bien :

« Je préférerais laisser le ciel et la terre retourner au néant plutôt que de laisser une âme confiante échapper à Ma Miséricorde

Le livre de l’Apocalypse nous parle de la Marque de la Bête Ap 13:16- Par ses manœuvres, tous, petits et grands, riches ou pauvres, libres et esclaves, se feront marquer sur la main droite ou sur le front, Ap 13:17- et nul ne pourra rien acheter ni vendre s’il n’est marqué au nom de la Bête ou au chiffre de son nom. Ap 13:18- C’est ici qu’il faut de la finesse ! Que l’homme doué d’esprit calcule le chiffre de la Bête, c’est un chiffre d’homme : son chiffre, c’est 666

Etudes bibliques: 2009

Le livre de l’Apocalypse nous parle de la Marque de la Bête

Ap 13:16- Par ses manœuvres, tous, petits et grands, riches ou pauvres, libres et esclaves, se feront marquer sur la main droite ou sur le front,

Ap 13:17- et nul ne pourra rien acheter ni vendre s’il n’est marqué au nom de la Bête ou au chiffre de son nom.

Ap 13:18- C’est ici qu’il faut de la finesse ! Que l’homme doué d’esprit calcule le chiffre de la Bête, c’est un chiffre d’homme : son chiffre, c’est 666

«Le pass sanitaire c’est la première expérience de crédit social dans le monde démocratique»L’usage du pass sanitaire se généralise dans le monde. Éric Verhaeghe, énarque et auteur du livre «Le Great Reset: mythes et réalités», explique au micro de Rachel Marsden que c’est la première étape d’un projet de contrôle étatique mondialiste.

«Le pass sanitaire c’est la première expérience de crédit social dans le monde démocratique»L’usage du pass sanitaire se généralise dans le monde. Éric Verhaeghe, énarque et auteur du livre «Le Great Reset: mythes et réalités», explique au micro de Rachel Marsden que c’est la première étape d’un projet de contrôle étatique mondialiste.

vidéo : https://gloria.tv/post/kkyNedbLjKqA6hWEkvB6Enie3

Les jours , les mois Mes Bien-aimés seront de plus en plus durs ! NE PERDEZ PAS COURAGE et, TENEZ BON », DIEU EST avec vous !  Tenez bon », la victoire est très, très, très proche

LES JOURS, LES MOIS MES BIEN-AIMÉS SERONT DE PLUS EN PLUS DURS. NE PERDEZ PAS COURAGE et, TENEZ-BON , JÉSUS VIENT DANS TOUTE SA GLOIRE, SA MAJESTÉ, VOUS SAUVER, VOUS LIBÉRER !

LES JOURS, LES MOIS MES BIEN-AIMÉS SERONT DE PLUS EN PLUS DURS. NE PERDEZ PAS COURAGE et, TENEZ-BON , JÉSUS VIENT DANS TOUTE SA GLOIRE, SA MAJESTÉ, VOUS SAUVER, VOUS LIBÉRER !

( Message à Myriam et Marie )

JE SUIS DIEU TOUT PUISSANT : CRÉATEUR DU CIEL ET DE LA TERRE !

JE SUIS VOTRE DIVIN MAÎTRE !

Les jours , les mois Mes Bien-aimés seront de plus en plus durs !

AUSSI, JE vous redis encore : «  NE PERDEZ PAS COURAGE et, TENEZ BON » , DIEU EST avec vous !

OUI ! Mes Bien-aimés : «  Tenez bon » , la victoire est très, très, très proche .

Satan a perdu ses forces et , c’est la force de DIEU qui prend le dessus ..

Vous êtes Mes braves petits soldats et, continuez de marcher dans la lumière de votre SEIGNEUR , de votre DIEU d’Amour qui vous aime .

Restez toujours fidèles à vos réunions de prières . Le monde Mes enfants a besoin de vos prières .

Ma nouvelle Église est sur le point de renaître .

Je vous demande aussi Mes Bien-aimés de : Prier, beaucoup, beaucoup , beaucoup pour vos enfants, petits enfants et, pour tous les membres de votre famille .

N’AYEZ PAS PEUR !

AMEN , AMEN , AMEN !

JE vous bénis Mes Bien-aimés , Mes tout petits enfants de  Ma très Sainte bénédiction avec celle de la Bienheureuse VIERGE MARIE qui EST toute Pure et Sainte : «  La DIVINE IMMACULÉE CONCEPTION » et, Saint JOSEPH Son époux :

AU NOM DU PÈRE ,

AU NOM DU FILS,

AU NOM DU SAINT ESPRIT ,

AMEN, AMEN, AMEN,

ALLÉLUIA ,ALLÉLUIA ,ALLÉLUIA ,

JÉSUS Vient dans toute SA Gloire et, SA Majesté , vous sauver, vous libérer !

AUSSI , Mes Bien-aimés : «  FAITES-MOI CONFIANCE » !

JE SUIS LE TOUT PUISSANT , LE DIVIN, L’ÉTERNEL !

DIEU SEUL et UNIQUE !

AMEN, AMEN, AMEN,

A très bientôt Mes Bien-aimés , à très , très bientôt !

ET, n’oubliez-pas que JE vous aime tels que vous êtes !

AMEN, AMEN, AMEN

( Message à Myriam et Marie )

Source –

Le Dr. Sherri Tenpenny, dans cet extrait vidéo expose les études et recherches menées selon lesquelles le vaccin à ARN messager est une bombe à retardement. Avec l’appui d’explications scientifiques elle nous démontre que toute personne vaccinée avec ce type de vaccin, pourrait connaitre de très sérieux problèmes de santé chronique et décéder dans un délai de 1 à 2 ans. « C’est une machine à tuer parfaitement conçue »

POUR LE DR SHERRI TENPENNY LES VACINS SONT DES MACHINES À TUER PARFAITEMENT CONÇUES

Le Dr. Sherri Tenpenny, dans cet extrait vidéo expose les études et recherches menées selon lesquelles le vaccin à ARN messager est une bombe à retardement. Avec l’appui d’explications scientifiques elle nous démontre que toute personne vaccinée avec ce type de vaccin, pourrait connaitre de très sérieux problèmes de santé chronique et décéder dans un délai de 1 à 2 ans. « C’est une machine à tuer parfaitement conçue »

Visionnez la vidéo

https://rumble.com/vgxxh3-pour-le-dr-sherri-tenpenny-les-vacins-sont-des-machines-tuer-parfaitement-c.html

Un temps vient où vous n’aurez plus d’autre choix que de vous accrocher à Ma Divinité, car c’est seulement par elle que vous serez transférés dans ce Nouveau Paradis que J’ai préparé pour tous ceux qui auront accepté l’Amour que je leur aurai infusé.

Bienvenue au paradis terrestre : la Polynésie - info

Samedi 11 Septembre 2021 3.55 H

« Chers enfants, vous qui peinez à travers ce combat, laissez-vous guider par les lumières du Saint-Esprit. Seuls, vous ne pouvez traverser ce ravin que le Malin a creusé devant vous ; mais demandez-Moi la grâce de vous aider à le franchir. N’oubliez pas que le combat se fait entre le Bien et le Mal et que, vous, chers enfants, êtes placés au centre…

Priez pour obtenir toutes les lumières nécessaires afin de pouvoir être guidés. La nuit obscure que vous traversez ne doit pas vous empêcher de prier pour vos frères et soeurs ; mais vous devez vous « stimuler » afin d’éclairer ceux qui vous entourent. C’est ainsi que vous gagnerez le coeur de ceux qui vous blessent. N’oubliez jamais que la prière vous unit au Ciel et qu’elle vous apporte la paix du coeur et l’amour pour ceux qui vous persécutent.

Un temps vient où vous n’aurez plus d’autre choix que de vous accrocher à Ma Divinité, car c’est seulement par elle que vous serez transférés dans ce Nouveau Paradis que J’ai préparé pour tous ceux qui auront accepté l’Amour que je leur aurai infusé.

C’EST AINSI QUE S’ACCOMPLIRA LE DESTIN DE CEUX QUI ACCEPTERONT LA GRACE DE LA CONVERSION.

Cher fils, merci de ton écoute.

Ton Papa, rempli d’Amour pour chacun de ses enfants

R. B.

​ 

Slovaquie : François met mal à l’aise un nonce et un évêque

Slovaquie : François met mal à l’aise un nonce et un évêque

Les prêtres ne devraient pas « donner des homélies de 40-50 minutes sur des arguments que personne ne comprend », a déclaré François lors d’un entretien de 30 minutes le 13 septembre avec des religieux lors de sa visite en Slovaquie.

Après avoir reçu des applaudissements à ce sujet, il a répondu que « les religieuses qui sont les victimes de nos homélies » méritent ces acclamations. Comme d’habitude, au lieu de confesser ses propres péchés, il a attaqué l’Église qui doit « fuir l’égocentrisme, car le centre de l’Église n’est pas l’Église. »

Plusieurs fois, François s’est attaqué à sa propre ombre : « la rigidité » et une vie spirituelle « rigide et fermée sur elle-même. » Il a mis en garde contre une Eglise qui « pense de la même manière et obéit aveuglément » – indiquant par là que Traditionis Custodes ne doit pas être prise au sérieux.

Enfin, il a mentionné une lettre qu’il a récemment reçue d’un évêque qui a écrit que « nous avons vécu 400 ans sous les Turcs, et 50 ans sous le communisme, et nous avons souffert, mais ces 7 années avec ce Nonce ont été pires que les deux autres expériences. »

Il a poursuivi : « Parfois, je me demande : combien de personnes peuvent dire la même chose de leur [pape,] évêque ou curé ? ». La description de François correspond au nonce bulgare Anselmo Pecorari qui a été nommé en avril 2014. La lettre mentionnée a donc probablement été envoyée par l’évêque de Sofia, Gheorghi Ivanov Jovčev, 71 ans.

https://gloria.tv/post/mevXX9WSCamo3KZUKfBvbuuiv

François : Une nomination étrange de plus

François : Une nomination étrange de plus

François a nommé le 8 septembre l’archevêque d’origine espagnole Fernando Vérgez Alzaga comme président du Governatorato du Vatican.

Légionnaire du Christ, il est âgé de 76 ans. L’âge de la retraite des archevêques de la Curie est fixé à 75 ans.

Vérgez succède au cardinal Bertello, 78 ans. Il est présent à la Curie romaine depuis 1972, date à laquelle le fondateur de la Légion du Christ voulait que les siens y exercent une influence, et a bien servi ses maîtres, s’adaptant à l’idéologie dominante au Vatican.

https://gloria.tv/post/7ysBcLdSewbSDxRTXeBEtSmRf

La Garde suisse du pape se prépare à accueillir des membres féminins

La Garde suisse du pape se prépare à accueillir des membres féminins

Les plans de la caserne de 50 millions de dollars (photos ci-dessous) de la Garde suisse à l’intérieur du Vatican, qui ouvrira en 2027, prévoient une aile pour les femmes.

LeMatin.ch (12 septembre) cite Jean-Pierre Roth, ancien directeur de la Banque nationale suisse et président de la fondation de la caserne : « Il était important pour nous, dès le départ, que la caserne offre un espace pour les femmes en service. »

La présidente du comité de patronage, Ruth Metzler-Arnold, ancienne membre du gouvernement suisse, a été encore plus explicite : « Dès que les femmes seront admises, le potentiel de recrutement de la Garde augmentera également. »

Il est très difficile de trouver dans l’Église suisse sécularisée des jeunes hommes prêts à servir dans la Garde.

https://gloria.tv/post/9BHY6uetj6S83eAFDiRwcRJA4

La réforme de François : Des personnages « inquiétants » et « dangereux »

La réforme de François : Des personnages « inquiétants » et « dangereux »

Le Cardinal Braz de Aviz et l’Archevêque Carballo, les meneurs de la Congrégation pour les religieux sont des « personnages inquiétants et dangereux », écrit MarcoTosatti.com (13 septembre).

Désormais, toutes les communautés de vieux rite sont sous leur commandement et on leur érige des « guillotines sacrées ». Aviz se vante d’être un bâtard (sic !) descendant des rois du Portugal, a été affilié en tant que prêtre au mouvement des Focolari et à la théologie communiste de la libération et a été [donc] fait évêque et archevêque par Jean-Paul II.

Sa promotion à Rome en 2011 par Benoît XVI a surpris la nonciature brésilienne car ses obsessions pour l’économie ont laissé des souvenirs amers. Il a personnellement reconnu avoir couvert des prêtres qui avaient des enfants, dont son frère aujourd’hui décédé à qui il a confié une paroisse à Brasilia.

Carballo est devenu célèbre en tant que général des Franciscains (OFM) lorsqu’il a été responsable du plus grand scandale économique parmi les communautés religieuses (perte : 50 millions d’euros). L’affaire n’a – évidemment – jamais fait l’objet d’une enquête parce que des « libéraux » en étaient responsables.

À l’origine de l’affaire, des investissements liés à la drogue et aux armes. Carballo ne vit pas avec les Franciscains à proximité immédiate du Vatican mais dans un somptueux appartement sur le territoire du Vatican (Specola : « juste au cas où »).

Récemment, Carballo a eu l’impudence de publier un document sur les lignes directrices pour la bonne administration des communautés religieuses…

https://gloria.tv/post/1mSC7HEDUkdM4bBJ4LsMH6Je2

Waterloo se profile : Les tueurs à gages du Vatican frappent à nouveau – mais cette fois, la victime se défend.

Waterloo se profile : Les tueurs à gages du Vatican frappent à nouveau – mais cette fois, la victime se défend.

La Congrégation pour les religieux dirigée par le célèbre cardinal Avis a ordonné que tous les élèves fréquentant les internats des Hérauts de l’évangile brésiliens doivent rentrer chez eux.

Le prétexte utilisé est que le risque est « trop élevé » que ces enfants puissent éventuellement subir des abus et des violences physiques et psychologiques. Avec cet argument, toutes les écoles du monde pourraient être fermées.

La véritable raison de cette mesure est de priver les Hérauts de candidats potentiels. La disposition est datée du 22 juin mais a été gardée secrète jusqu’à présent.

Même FaroDiRoma.it (13 septembre) a admis qu’il s’agit d’une mesure « sévère et sans précédent » qui a été prise « avant qu’un scandale de grande ampleur n’éclate. » En d’autres termes : Il s’agit d’une sanction préventive.

Les Hérauts sont présents dans 78 pays, et comptent environ trois mille membres. FaroDiRoma.it pense que la prochaine étape pourrait être leur suppression.

ElConfidencialDigital.com (14 septembre) écrit que les Hérauts ont fait appel du décret parce qu’ils n’ont jamais été entendus (« dialogue ») et que le droit canonique a été violé. Selon des sources internes, « c’est un pas de plus du cardinal Avis pour dissoudre les Hérauts du fait d’une animosité personnelle manifeste ».

Le président de l’association des parents d’élèves a vivement critiqué la décision d’Aviz en affirmant que même le commissaire de François pour les Hérauts n’a pas été consulté et n’était pas au courant des accusateurs ou des preuves. Il a expliqué que les écoles ne peuvent être accusées de délits « qui pourraient être commis à l’avenir » et qu’elles sont autonomes et fondées sur le droit civil, de sorte que « le Vatican n’a aucun pouvoir sur elles. »

https://gloria.tv/post/CY3sXHMHZ7L43BKJkyGtgUVnN

Préparez-vous. Car il y a une obscurité épaisse à venir, qui sera ressentie. Le repentir quotidien est vital. Permettez à ma miséricorde de couler sur vous, vous purifiant de toutes vos transgressions. Ma Miséricorde est pour tous.

Messages du Ciel donnés à la bien-aimée Shelley Anna, voyante. Le 26 août 2021.

Jésus dit .
Au plus profond de mon Sacré-Cœur, tu es cachée et protégée, des maux de ce monde. Qui rôdent en cherchant la ruine des âmes. Préparez-vous. Car il y a une obscurité épaisse à venir, qui sera ressentie. Le repentir quotidien est vital. Permettez à ma miséricorde de couler sur vous, vous purifiant de toutes vos transgressions. Ma Miséricorde est pour tous.
Méfiez-vous des faux prophètes à la langue de serpent, qui parlent de manière trompeuse, pour vous tromper et vous faire tomber. Tant de gens ont été endoctrinés par des démons, croyant ce qui est faux, et rejetant ma vérité. Protégez vos yeux et bouchez vos oreilles, de ces fausses doctrines qu’ils prêchent. Je suis le bon berger. Je suis, le seul chemin. Ainsi parle le Seigneur.

Mes enfants, il est très urgent que vous vous installiez de façon permanente dans les Saints Cœurs, où coulent la Grâce et la Miséricorde. Continuez à prier mon Rosaire de lumière, qui vous guidera à travers cette vallée de larmes. Et révélez la miséricorde de mon Fils, qui est déversée pour vous. Permettez à la lumière de l’amour de mon Fils de briller à travers vous, pour que ceux qui vous entourent la voient, afin que le salut de mon Fils repose sur eux.

Messages du Ciel donnés à la bien-aimée Shelley Anna, voyante. Le 22 août 2021.

Je vois les Rayons de la Miséricorde, qui brillent de mille feux.

Jésus dit.
Bien-aimés . Dis à mes fidèles, de préparer leurs cœurs, en se repentant de toutes les transgressions, qui ont souillé leurs âmes, et rendu leurs cœurs impurs. Il ne reste que des moments de ma miséricorde. Les ténèbres grandissent à cause de l’étreinte de l’homme, de ses pratiques obscures. Ne vois-tu pas ? Les ténèbres règnent dans le coeur des hommes. L’orgueil, l’avidité, et la haine aveugle, les ont liés à ce monde, et à son royaume sombre. Ils abandonnent leurs âmes à Lucifer. Ne vous conformez pas à ce monde, qui passe par les ténèbres. Séparez-vous, enfants de la lumière, sel de la terre. Repentez-vous chaque jour, dans la communion de la prière, en recherchant ma miséricorde. Renouvelez vos esprits par ma parole, afin que je vous remplisse de ma lumière et de mon amour, qui chassent toutes les ténèbres. Restez cachés dans les Saints Cœurs de ma Mère et de moi-même, où coulent la Grâce et la Miséricorde. Ainsi parle le Seigneur.

Notre Sainte Mère dit.
Mes enfants, il est très urgent que vous vous installiez de façon permanente dans les Saints Cœurs, où coulent la Grâce et la Miséricorde. Continuez à prier mon Rosaire de lumière, qui vous guidera à travers cette vallée de larmes. Et révélez la miséricorde de mon Fils, qui est déversée pour vous. Permettez à la lumière de l’amour de mon Fils de briller à travers vous, pour que ceux qui vous entourent la voient, afin que le salut de mon Fils repose sur eux. Souvenez-vous toujours de mes promesses, et que vos prières soient sans cesse renouvelées. Ainsi parle votre Mère aimante.

Bien-aimée, dites à mes fidèles, de se préparer. Car les cieux vont s’ouvrir, libérant la colère de Dieu, sur cette génération méchante et perverse. Abritez-vous dans les Saints Cœurs de ma Mère et de moi-même. La terre souffre beaucoup, car l’iniquité qui s’y trouve est grande. Tant de gens ont rejeté l’appel de mon Fils à la repentance et perdent leur salut. Ils se complaisent dans leur chair avec les pratiques de Satan.

Messages du Ciel donnés à la bien-aimée Shelley Anna, visionnaire. Le 2 septembre 2021.

Jésus dit.
Bien-aimée, dites à mes fidèles, de se préparer. Car les cieux vont s’ouvrir, libérant la colère de Dieu, sur cette génération méchante et perverse. Abritez-vous dans les Saints Cœurs de ma Mère et de moi-même.
Car l’heure est tardive.
Préparez vos cœurs.
Ainsi parle le Seigneur.

Notre Sainte Mère dit.
Mes enfants, persévérez dans la prière, en méditant toujours sur mon Fils. Laissez mon Rosaire de Lumière être votre guide vers votre salut, qui ne peut être atteint que par mon Fils, Jésus-Christ.
Ces jours-ci ont été assombris par le mal. Satan continue à égarer beaucoup de gens.

La terre souffre beaucoup, car l’iniquité qui s’y trouve est grande. Tant de gens ont rejeté l’appel de mon Fils à la repentance et perdent leur salut. Ils se complaisent dans leur chair avec les pratiques de Satan.

Mes enfants, souvenez-vous toujours de mes promesses et que vos prières soient sans cesse renouvelées. Ainsi parle votre Mère qui vous aime.

Ma très chère fille, dis à mes enfants que les secrets révélés commencent maintenant, et que tant de cœurs ne sont pas préparés à ce qui va arriver. Priez, mes enfants, pour les âmes perdues qui ne se sont pas encore réveillées… L’église en éclipse, veut vous voler les sacrements, et vous priver de l’Eucharistie. Ils veulent que la Sainte Messe apparaisse et ressemble à la messe noire de Satan. Priez mes enfants pour les vrais bergers qui nourrissent les brebis de mon Fils. Ma vraie église prévaudra

Messages du Ciel donnés à la bien-aimée Shelley Anna, visionnaire. Le 12 septembre 2021.

Jésus dit.
Est-ce que vous m’aimez ?
Je veux que vous dirigiez votre attention sur moi, votre Seigneur et Sauveur, et non sur les choses de ce monde, un monde en proie au chaos et à l’agitation, à cause de leurs grandes iniquités . Sortez et séparez-vous, mes fidèles, de peur que vos cœurs ne soient contaminés par leurs erreurs et leurs faux enseignements. Votre place est avec moi, et votre mission est d’être mes instruments, à travers lesquels j’agis, pour atteindre les âmes perdues dans les ténèbres. Que votre visage me reflète, en étant un exemple pour ceux qui vous entourent. Mes chers enfants, il reste peu de temps et je souhaite qu’aucun ne périsse. Je t’aime. Ma Divine Miséricorde, brille sur vous tous. Ainsi parle le Seigneur.

Notre Sainte Mère dit.
Ma très chère fille, dis à mes enfants que les secrets révélés commencent maintenant, et que tant de cœurs ne sont pas préparés à ce qui va arriver. Priez, mes enfants, pour les âmes perdues qui ne se sont pas encore réveillées. Priez pour les âmes qui ont endurci leur coeur, envers mon Fils.
Priez mes enfants. L’église en éclipse, veut vous voler les sacrements, et vous priver de l’Eucharistie. Ils veulent que la Sainte Messe apparaisse et ressemble à la messe noire de Satan. Priez mes enfants pour les vrais bergers qui nourrissent les brebis de mon Fils.
Priez mon Rosaire de lumière, qui vous dirige vers votre salut, en mon Fils, Jésus-Christ, et souvenez-vous toujours de mes promesses. Ainsi parle votre Mère aimante.

Jésus continue, et il dit.
Ma vraie église prévaudra . Ainsi parle le Seigneur.

Jésus souhaite que nous soyons son miroir, que nous reflétions son amour sur ceux qui sont dans les ténèbres. Faire connaître sa parole à tous, car l’heure est tardive.
Beaucoup d’amour de la part de la Sainte Trinité

La Grande-Bretagne renonce au pass sanitaire, quand la France va se séparer de 350 000 personnels soignants : quelle est cette pandémie ?

La Grande-Bretagne renonce au pass sanitaire, quand la France va se séparer de 350 000 personnels soignants : quelle est cette pandémie ?

par Karine Bechet-Golovko.

Alors qu’en pleine pandémie officielle mettant soi-disant rien moins que l’humanité en péril, et donc justifier le fameux « pass sanitaire », la France se prépare à se séparer de pas moins de 350 000 professionnels de santé qui refusent de se faire vacciner (or, ils ne sont pas suicidaires), la Grande-Bretagne renonce au pass vaccinal, pour des raisons éthiques. Il est vrai que la Grande-Bretagne ne fait plus partie de l’Union européenne, mais dans tous les cas cela doit nous faire réfléchir sur les fondements idéologiques des choix volontairement fait par nos gouvernants. Et le sanitaire n’a rien à voir ici, Israël le prouve amplement.

Le 15 septembre est la date fatidique à laquelle les personnes, notamment dans le domaine médical, qui n’auront pas pris leurs doses de vaccin pourront être suspendues. Nous sommes officiellement en pandémie, officiellement l’humanité est suffisamment menacée pour que des mesures liberticides mettant en place un régime d’apartheid sanitaire soit officiellement validées et suivies par une partie importante de la population.

Or, un nombre non négligeable de personnes liées au domaine de la santé, médecins, infirmières ou autres, refusent de se faire vacciner. Selon les données publiées, l’on en compterait 300 000 dans le domaine hospitalier et 50 000 dans les cabinets libéraux :

Selon le dernier décompte du Ministère de la Santé, 13% des personnels hospitaliers n’avaient pas commencé leur parcours vaccinal. Sur un effectif de la fonction publique hospitalière de 1,1 million d’individus, ce pourcentage laisse augurer des suspensions par milliers.

Selon un décompte provisoire du Ministère de la Santé, 300 000 professionnels en établissement de santé ou médico-social ne sont pas encore vaccinés. Auxquels il faut ajouter 50 000 personnes parmi les libéraux.

Sans ergoter sur les estimations, qui peuvent être logiquement revus à la baisse pour la publication, cela fait de toute manière déjà une masse importante de personnes compétentes en matière médicale. Et qui ne se vaccinent pas. Surprenant … Si l’humanité est en danger et que son salut est dans la vaccination à tour de bras, sont-ils suicidaires ? L’on se pose des questions, car ils sont justement informés, eux, et formés pour comprendre cette information.

Et en effet, quand on regarde ce qui se passe en Israël, il y a de quoi se poser des questions, quant à l’efficacité d’une politique tout-vaccinale, qui n’a absolument pas pris en compte la dimension du soin :

« Aujourd’hui, l’euphorie a laissé place à l’inquiétude. Sur les deux dernières semaines, le pays enregistre 10 402 nouveaux cas pour 100 000 habitants, soit le quatrième taux d’infection le plus élevé au monde derrière la Géorgie, la Dominique et Cuba, des petits pays où la vaccination est bien moins avancée. Cela représente une flambée de 600% par rapport à juillet. Encore plus inquiétant : le nombre de décès connaît également une courbe exponentielle, avec 23 décès enregistrés au 22 août, contre zéro au mois de juillet. Du jamais-vu depuis février ».

Et les courbes récentes continuent à le prouver, alors que le pays discute d’une 4ème dose :

Dans ce contexte plus politique que sanitaire, la Grande-Bretagne à contre-courant renonce à l’application du pass vaccinal, qui devait concerner certains lieux dès la fin septembre. Et ce qui est encore plus surprenant, est que le ministre de la Santé ne joue pas à la fin de la guerre sanitaire sacrée et à la Victoire (puisque les chiffres officiels de contamination sont encore importants), non, il assume des raisons éthiques, alors que ses collègues du Gouvernement annonçait il y a quelques jours encore sa mise en place :

« Je n’aime pas du tout l’idée que les gens doivent présenter des papiers pour faire des choses basiques ».

En effet, c’est une « idée » qui a déjà existé et qui n’a pas laissé de bons souvenirs … Sa position à contre-courant est surprenante. Il est vrai que la Grande-Bretagne est sortie de l’UE. Mais cela n’explique pas tout. En tout cas, tous ces éléments, et beaucoup d’autres, devraient nous faire réfléchir sérieusement sur les motivations, idéologiques et non sanitaires, de nos gouvernants.

Comment peuvent-ils ne pas être au courant, si nous savons ?

Comment peut-on sérieusement penser que ce même Gouvernement pourra changer de politique, puisqu’il est manifestement en place justement pour réaliser cette politique-là ?

Karine Bechet-Golovko


source : http://russiepolitics.blogspot.com

L’Exaltation de la sainte Croix : 14 septembre

L’Exaltation de la sainte Croix : 14 septembre

La fête du 14 septembre eut d’abord pour unique objet l’anniversaire de la découverte de la sainte Croix par sainte Hélène et de la dédicace des basiliques constantiniennes consacrées à Jérusalem le 14 septembre 335 à l’emplacement même du Saint-Sépulcre et du Calvaire.

Mais une confusion fit passer plus tard 14 septembre le souvenir d’un autre évènement qui prit le pas sur le 1er.

Vers 615, Chosroës, roi des Perses, s’était emparé de Jérusalem et avait emporté la relique de la sainte Croix. 

Quatorze ans plus tard, l’empereur Héraclius défit Chosroës et exigea alors la restitution de la Croix.

Rentré à Jérusalem, Héraclius voulut rapporter la Croix en grande pompe au Calvaire.

Héraclius ramène la Vraie Croix à Jérusalem, accompagné de Sainte-Hélène. Huile sur panneau de bois de Miguel Ximenez, XVe siècle.

Il s’avançait, tout chargé d’or et de pierreries, portant la Croix sur ses épaules, lorsque soudain arrivé à la porte de la ville qui mène au Calvaire, il se sentit arrêté par une force invisible et dans l’impossibilité de continuer sa route.

Témoin de ce spectacle, Zacharie, l’évêque de Jérusalem, lui dit alors: « Avec ces ornements vous êtes loin d’imiter la pauvreté de Jésus-Christ et l’humilité avec laquelle Il a porté sa Croix ».

https://gloria.tv/post/1E6h4daRFjgA32wJiLUvB1idr

N.D. de Trévignano – 11 septembre – Moi votre Mère, je suis en train de placer chacun d’entre vous au bon poste, vous devrez combattre comme de vrais soldats, votre arme principale est la prière et le Saint Rosaire, l’arme la plus puissante contre Satan, qui à présent est de plus en plus furieux car il sait que son temps arrive à la fin. Chers enfants, soyez toujours plus proches de la prière, ne vous éloignez pas d’elle car ce sera l’unique chose que vous aurez dans les temps qui arrivent. Mes enfants, faites le plein de nourriture car la famine est à votre porte.

Peut être une image de 1 personne, ciel et texte

Chers enfants, merci d’avoir répondu à mon appel dans votre cœur. Enfants bien-aimés, combien de mes larmes tombent sur cette humanité qui s’est livrée au péché. Priez pour mon Eglise qui désormais est dans l’obscurité des ténèbres, les mêmes ténèbres, vont descendre sur vous, mais celui qui gardera la foi, ne devra pas craindre.

Moi votre Mère, je suis en train de placer chacun d’entre vous au bon poste, vous devrez combattre comme de vrais soldats, votre arme principale est la prière et le Saint Rosaire, l’arme la plus puissante contre Satan, qui à présent est de plus en plus furieux car il sait que son temps arrive à la fin.

Chers enfants, soyez toujours plus proches de la prière, ne vous éloignez pas d’elle car ce sera l’unique chose que vous aurez dans les temps qui arrivent. Mes enfants, faites le plein de nourriture car la famine est à votre porte.

Soyez unis comme des frères et allez de l’avant sans aucune crainte, celui qui est proche du Seigneur ne peut être touché au cœur par tout ce qui va arriver, parce qu’il pourvoira à tous vos besoins quels qu’ils soient. Maintenant je vous bénis au nom de la très Sainte Trinité, Père et Fils et Esprit Saint, amen

Qui contrôle le monde occidental aujourd’hui ?

Qui contrôle le monde occidental aujourd’hui ?

12/09/2021 (2021-09-12)

[Source : reseauinternational.net]

Par Dominique Delawarde.

Les présidents ou chefs d’état occidentaux gouvernent-ils réellement leur pays ?

Subissent-ils des pressions, des influences de la part de groupes ou de lobbies transnationaux dont la puissance financière dépasse, de loin, celle des États et qui, en occident, tiennent entre leurs mains l’avenir des hommes politiques et l’économie des pays qu’ils dirigent ?

C’est une question que beaucoup de citoyens ne se posent jamais (ils s’en fichent et votent sous le coup de l’émotion du moment), mais c’est une question que d’autres citoyens, plus curieux, plus lucides, plus inquiets pour l’avenir de leurs enfants, plus éduqués peut être, se posent avec insistance.

Il convient donc d’y répondre le plus simplement du monde en se mettant à la portée des moins instruits de nos compatriotes, en se fondant sur des faits incontestables et facilement vérifiables par tous, sur des sources inattaquables, pour que chacun comprenne comment fonctionne le « système » et pourquoi un petit nombre d’acteurs, parfaitement identifiés, peuvent affaiblir un pays, contrôler son économie, faire plier des gouvernements, faire élire ou abattre un président, décider de la paix ou de la guerre en fonction de leurs intérêts, imposer leurs lois et leurs règles tout en sauvant les apparences, s’emparer du contrôle des médias mainstream les plus influents, manipuler les opinions publiques, contrôler une partie importante et suffisante des appareils exécutif, législatif et judiciaire… etc., etc.

Le documentaire ci-après, de sources néerlandaises et anglosaxonnes mais présenté en français, entre dans les coulisses du grand « théâtre » occidental, de manière très pédagogique et très factuelle, et décrit la situation telle qu’elle est aujourd’hui.

Il fait apparaître, progressivement, les institutions qui contrôlent, en fait, l’économie occidentale, et qui détiennent l’essentiel de la puissance financière. Il fait apparaître clairement les liens inextricables qui unissent ces institutions entre elles.

Tous les géopoliticiens dignes de ce nom devraient garder aujourd’hui, en arrière plan de leurs réflexions et de leurs analyses, ces éléments fondateurs de « la mondialisation heureuse » que l’on nous promet et que certains « dominants » voudraient bien voir aboutir à leur plus grand profit. (Great Reset)

Branchez votre ordinateur sur votre téléviseur, installez vous dans votre fauteuil et vous comprendrez mieux la marche du monde après 45 minutes de documentaire.

Les plus curieux pourront, si l’idée leur en vient, creuser les biographies des individus qui  ont fondé et/ou qui dirigent aujourd’hui les dix institutions dominantes. Ils découvriront alors QUI contrôle vraiment le monde occidental et, accessoirement, notre pays.

*

Voici un documentaire qui répond de manière limpide et irréfutable à la question : Qui contrôle vraiment le monde occidental aujourd’hui ?https://odysee.com/$/embed/Monopole/32c3253f6ab57c2353234e5c1675a1d0a0fb0344?r=71ebYagJm8x6Cz9xqqRHQpAZL26xUvYC

Dominique Delawarde

Le test de résilience au covidisme d’État

Le test de résilience au covidisme d’État

13/09/2021 (2021-09-13)

[Source : (plumenclume.org]

Par Sébastien Renault

L’avantage des dictateurs, c’est qu’ils incitent à une mise à jour régulière de la santé mentale des peuples qu’ils victimisent, contribuant par-là, malgré eux, à la réviviscence de la conscience de leurs victimes et à la réappropriation des principes moraux qui président toujours à la construction individuelle et sociale d’êtres rationnels et libres. Macron et consorts ne font pas exception, il faut les en remercier.

La société dans laquelle nous vivons depuis des décennies était mûre pour une prise de contrôle dictatoriale des esprits bien avant l’émergence de la grande supercherie covidique d’État. La lucidité et l’honnêteté intellectuelle nous forcent à le reconnaître.  

Les malfaiteurs en chef, nouveaux dictateurs patentés à la solde de l’idéologie mondialiste et auxquels nous avons nous-mêmes donné le pouvoir, sont devenus de plus en plus puissants, sans rencontrer la moindre opposition notable, en raison de notre propre lâcheté et complicité consommatrices vis-à-vis d’un système pourtant frauduleux et pourri jusqu’à la moelle. Le problème de fond ne découle donc pas seulement des criminels qui sont derrière la « Grande Réinitialisation », mais bien de notre propre concours, jusqu’à une date récente au moins.

Dans un premier temps, l’esprit sainement septique, face aux escrocs politico-médiatiques en charge du discours officiel dogmatique, s’est développé sur le terrain délétère et contagieux de la peur, et nous avons vu la tromperie reprendre de plus belle.

D’où la pertinence de l’analogie du terrain et du virus, qui s’appuie sur la différence de paradigmes fondamentaux pour l’étude des maladies infectieuses, paradigme de l’origine interne de la maladie d’un côté ; paradigme canonique de son origine extrinsèque par l’intermédiaire de micro-organismes de l’autre. À la vue de ce qui se passe depuis maintenant un an et demi, on peut faire valoir que si les populations, analogues du terrain, n’étaient pas des proies aussi faciles, alors les élites et l’empire GAFAM, analogues du virus, ne pourraient pas si aisément les infecter.

Le déphasage fondamental entre la perception et la réalité de ce qu’on appelle, depuis début 2020, la « pandémie Covid-19 », continue de rendre possible ce phénomène psychoculturel que nous avons baptisé, dès les premiers mois de focalisation sanitaire monomaniaque et de sécuritarisme auto-aliénateur, le COVID-isme.

Le covidisme rime avec travestissement éhonté de la science. Il rime également avec hygiénisme scientiste – qui n’est évidemment pas la science (la science n’étant pas fanatique, comme le sont au contraire l’hygiénisme et le scientisme). Il rime encore avec lâcheté collaboratrice, qui sait toujours se présenter sous des airs de supériorité vertueuse et éclairée. Il rime, de surcroît, avec redéfinition de la santé par l’absence fantasmagorique d’influence virale (par-dessus tout du coronavirus), culpabilisation des innocents, interventionnisme étatique, obligation vaccinale, effémination de la société, nouvel obscurantisme, éclipse de la raison, dogmatisation de l’absurde sanitaire, …

[Note de Joseph :
Là société est-elle vraiment rendue « efféminée » (comme le pensent notamment ceux qui l’ont comparée à une jeune fille) ou plutôt infantilisée ?
Pour déterminer laquelle des analogies est la plus fidèle à la réalité observée, il est nécessaire de rappeler au moins brièvement les caractéristiques masculine, féminine et de l’enfant, adolescent y compris.
Le comportement et le tempérament de l’être humain découlent en grande partie de la biologie et des traditions ancestrales depuis notamment les sociétés primitives de chasseurs-cueilleurs.
Le masculin se caractérise ainsi plutôt par l’usage de la force physique, la tendance à l’action impulsive (par réflexe plutôt que sous l’effet d’une longue réflexion), l’exploration du monde, le goût pour la lutte et la compétition, l’esprit de conquête ou de domination, l’agressivité, la brutalité, le courage physique, la détermination, la prédation, la bestialité, le goût pour le bricolage, l’agitation, etc.
Le féminin se caractérise plutôt par la douceur, la tendresse, la réceptivité, la sensibilité, l’attention, les aptitudes éducatives, la fragilité, la tendance à protéger, le goût pour la décoration, la possessivité, la patience, le dévouement, la frivolité, la coquetterie, le courage moral, etc.
Si, dans la ligne ou la logique de l’inversion des valeurs et des choses, les femmes, sous l’impulsion du féminisme, ont tendance à développer des caractéristiques masculines, et, par réaction, les hommes ont tendance à développer des caractéristiques féminines, les deux polarités ont globalement tendance à trouver un certain équilibre, même si celui-ci reste instable et peut être dans certains pays plus marqué vers le féminin.
L’enfant lui est plutôt caractérisé par l’insouciance, le goût pour les jeux, le besoin d’être rassuré, le besoin d’attention, l’irrationalité, la curiosité, l’égocentrisme, le développement émotionnel, l’immaturité, la recherche des limites, les caprices, le manque ou la recherche de confiance en soi, etc.
L’adolescent y ajoute la rébellion, l’affirmation de soi, la recherche d’émancipation, l’angoisse existentielle, les changements rapides d’humeur, le développement mental et du raisonnement, etc.
Maintenant, quelles sont les caractéristiques de nos sociétés, au moins dans le monde occidental ?
Elles sont plutôt caractérisées de nos jours par l’irresponsabilité, l’égoïsme, le matérialisme, la recherche d’émotions fortes, la tendance aux loisirs, le goût pour la facilité, l’absence d’efforts, l’individualisme tout en recherchant le contact des foules ou des autres par instinct grégaire, la tendance à s’en remettre aux gouvernements et aux pouvoirs locaux, le manque de volonté, l’alignement sur la pensée unique ou commune, l’absence de questionnements, la faiblesse morale, la légèreté, la superficialité, l’absence de profondeur, le conformisme, etc.
De telles caractéristiques se rapprochent davantage de celles que l’on trouve chez l’enfant ou éventuellement l’adolescent et ne sont pas vraiment liées aux différenciations entre le masculin et le féminin ou au contraire peuvent parfois puiser dans les deux polarités, plutôt d’ailleurs par le manque que par la présence des caractères. Ainsi en est-il notamment de l’absence de courage. La masse des individus, et donc la société en général, tend à manquer à la fois de courage physique (caractère plutôt masculin) et de courage moral (caractère plutôt féminin). Par ailleurs, entre les tendances infantiles et celles de l’adolescence, le grand conformisme civilisationnel et la tendance à suivre les consensus et la pensée unique sont plutôt à l’opposé des tendances rebelles d’un adolescent et auraient bien plus à voir avec l’enfance. La forte et croissante tendance ludique et frivole se trouve elle autant chez le jeune enfant que chez l’ado.]

Ces derniers mois, tous ceux qui se sont courageusement évertués à mettre en garde les populations à la fois contre les dangers d’injections en phase expérimentale (alors qu’il existe déjà, comme nous le savons tous, des médicaments efficaces pour traiter les patients atteints du SARS-CoV-2) et contre la duperie de leur efficacité à triompher du virus, ont été censurés et ridiculisés comme des complotistes et des propagateurs de désinformation.

Après la proscription de traitements comme l’hydroxychloroquine [1] et l’ivermectine [2] (qui auraient pu sauver des centaines de milliers de vies), l’abolition pratique du serment d’Hippocrate et celle du consentement éclairé, voici donc venue la canonisation du « vaccin » mondialiste sous autorisation conditionnelle de mise sur le marché… Autant de faits vastement documentés et criants de scandale qui serviront, en son temps, au jugement de l’histoire.      

En attendant, que nous disent les faits du phénomène Covid politico-sanitaire à l’heure d’aujourd’hui ? En cette fin d’été 2021, la contagiosité grandissante des personnes complètement « vaccinées » parle d’elle-même. Après les flots d’aboiements accusatoires par les divers porte-drapeaux de l’autoritarisme sanitaire inflexible à l’encontre des pestiférés non-vaccinés, retour à la réalité parfaitement prévisible : le phénomène de transmissibilité aggravée du virus, en ces dernières semaines d’été, est principalement vectorisé par les vaccinés contaminés.

En appliquant à cette situation factuelle une manière toute covidique de raisonner, il faudra donc dire que ce sont ces nouveaux vecteurs vaccinés qui représentent aujourd’hui la principale menace pour la santé publique. Ce que confirment par ailleurs les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC), qui les ont récemment identifiés comme des « super-diffuseurs » de nouveaux « variants » du SARS-CoV-2 [3].

Le 30 juillet dernier, les CDC ont publié un rapport d’enquête faisant état des nouvelles émergences d’infection vraisemblablement conditionnées dans le cadre d’importants rassemblements publics (où l’on suppose que le phénomène dit de « super-diffusion » se produit. Le document commence par admettre ce qui suit [4] :

« […] Environ trois quarts (346 ; 74 %) des cas sont survenus chez des personnes entièrement vaccinées (celles qui avaient complété un traitement de 2 doses de vaccin ARN messager [Pfizer-BioNTech ou Moderna] ou bien n’avaient reçu qu’une seule dose du vaccin Janssen [Johnson & Johnson] ≥14 jours avant l’exposition). […] Dans l’ensemble, 274 (79 %) patients vaccinés présentant une infection émergente étaient symptomatiques. Parmi les cinq patients atteints de la maladie COVID-19 qui ont dû être hospitalisés, quatre étaient complètement vaccinés… »

Les efforts déployés par le lobbying vaccinal absolutiste en vue d’inoculer le plus grand nombre de personnes possibles lors d’une pandémie à peine définissable comme telle (à la lumière de l’estimation du taux d’incidence des cas de SARS-CoV-2 en France à l’heure d’aujourd’hui [5] et de la spécification française du seuil épidémique des syndromes grippaux [6]), finissent toujours par déboucher sur des mutations virales qu’aucun vaccin, pas même au sens propre du terme, ne peut efficacement juguler. Encore moins des « vaccins » dont l’efficacité et la sécurité à long terme n’ont pas encore été testées (puisqu’il faut des années de recul pour parvenir à des conclusions probantes), sinon sur les populations elles-mêmes…

La mise en échec par les faits de la religion covidico-vaccinale absolue

En jouant comme toujours sur la peur et les sentiments, le gouvernement et ses relayeurs médiatiques habituels ont continué à pousser coûte que coûte la stratégie du radicalisme vaccinal comme solution consacrée, dans leur narrativité mystificatrice, par son « efficacité ». Les incompétents au pouvoir, dans leur folie covidique avancée, ont ainsi persévéré dans l’incompétence et l’arrogance qui les caractérisent depuis le début de la crise, oubliant que l’OMS elle-même a souligné à plusieurs reprises que la « vaccination » ne supprime pas le virus. 

Les médias se sont gargarisés tout l’été du slogan flagellateur de « pandémie des personnes non-vaccinées ». Sous-entendu, dans leur narrativité mystificatrice et détractrice : les personnes qui n’ont pas reçu l’injection expérimentale mondialiste constituent la majorité des personnes hospitalisées et des décès dus à la propagation du « variant delta ». Un mensonge éhonté !

Il s’agit toujours des mêmes procédés d’intimidation par les détenteurs de la bonne conscience extrémiste scientiste et humanitaire. Pour eux, toutes les contrevérités se justifient, puisque l’intégrisme de leur proposition, « hors du vaccin, pas de salut », ne saurait souffrir le doute des gens suffisamment éclairés. Tous les moyens sont donc légitimes, y compris l’atteinte aux libertés fondamentales, la diffusion de fausses nouvelles et la promotion discriminatoire, même s’ils plaident par ailleurs en faveur de tout ce qui est « antidiscriminatoire » – bienséance politicienne oblige (ne relevez pas ici la contradiction, même si elle est évidente, car elle est, elle aussi, « justifiée »).

En réalité, le nombre de cas positifs chez les personnes ayant reçu une ou plusieurs doses de l’injection expérimentale augmente régulièrement depuis la mi-juillet, comme l’attestent notamment les données de santé publique d’outre-Manche, d’Israël et d’Islande.

Au 21 août dernier, 62 % des patients britanniques hospitalisés et âgés de plus de 50 ans avaient reçu deux doses de l’injection expérimentale AstraZeneca-Oxford, contre 13 % n’en ayant reçu qu’une seule. Au total, les personnes « partiellement » ou « complètement » inoculées représentaient donc 75 % des nouvelles hospitalisations outre-Manche.

Il en va de même pour les personnes malheureusement décédées. Dans le groupe des plus de 50 ans, la nette majorité des patients (70 %) avaient reçu soit une ou deux doses du composé à vecteur adénovirus d’AstraZeneca-Oxford.

On ne sait pas si les hôpitaux britanniques désignent encore comme « patient Covid » toute personne ayant été admise et dont le test PCR est déclaré « positif ». Si tel était encore le cas (comme ça l’est, notamment dans de nombreux établissements aux États-Unis), les personnes souffrant de pathologies ne présentant aucun symptôme du SARS-CoV-2 pourraient être indûment comptées dans la catégorie des « patients non vaccinés » (histoire de maintenir aussi longtemps que possible le statu quo narratif).

En Israël, où l’adoption de l’injection expérimentale a été très élevée en raison des restrictions draconiennes de liberté imposées aux personnes qui ne s’y soumettraient pas, les données montrent que les personnes ayant reçu au moins deux doses du cocktail mondialiste sont 6 à 7 fois plus susceptibles d’être infectées que les personnes bénéficiant d’une immunité naturelle [7].

Le fameux laboratoire israélien grandeur nature n’entend d’ailleurs pas en rester là, puisque plus d’un million de ses citoyens âgés de 50 ans et plus ont déjà reçu un troisième rappel de l’injection à ARN messager concoctée par Pfizer-BioNtech. Les nouveaux cas de contamination ne s’en multiplient pas moins à l’heure actuelle à une vitesse croissante.

Selon Uri Shalit, bio-informaticien au Technion (l’Institut israélien de technologie) :

« Il y a tellement d’infections émergentes qu’elles s’avèrent prédominantes, et la plupart des patients hospitalisés sont en fait vaccinés. » [8]

Dvir Aran, expert en données biomédicales également au Technion, avertit les autres nations tentées de s’inspirer du modèle israélien pourtant catastrophique :

            « Ne pensez pas que les rappels soient la solution. »

Dans leur étude mise en ligne le 25 août 2021 [9], Sivan Gazit et coauteurs montrent, comme nous l’avons pointé plus haut, que la protection naturellement conférée par une infection antérieure est largement supérieure à ce que peut conférer l’injection de Pfizer-BioNTech.

Ces chercheurs ont également suivi de près l’évolution récente des infections dites « émergentes », et leurs études indiquent que les personnes « vaccinées » sont jusqu’à 13 fois plus susceptibles de contracter le variant covidien « delta » que les personnes « non-vaccinées » et déjà rétablies d’une infection par le SARS-CoV-2.

L’étude indique également que les personnes « vaccinées » présentent toujours un risque plus élevé d’hospitalisations liées au SARS-CoV-2 par rapport aux personnes « non-vaccinées » ayant déjà été contaminées par le virus. Plus précisément, les personnes « vaccinées » qui n’ont pas été infectées auparavant par le SARS-CoV-2 présentent désormais un risque près de 6 fois plus élevé de vectoriser l’infection dans sa nouvelle forme dite « delta » …

D’après ces données, il semble assez clair que les différentes injections « miracles » des grands cartels pharmaceutiques à la tête de la « guerre » génique expérimentale anti-Covid ne protègent pas les personnes de plus de 50 ans (sans entrer ici dans les détails des effets indésirables graves et non graves par tranches d’âge [10] potentiellement liés aux produits dits « vaccinaux » anti-Covid). De sorte que le déploiement des injections de rappel dans ces pays (pour une quatrième, puis une cinquième, puis une sixième dose, etc.) ne fait pas l’ombre d’un doute (car l’évidence de l’échec ici n’entrave nullement la détermination covidique officielle vis-à-vis de l’efficacité des « vaccins », porteurs contemporains du salut). Et il y a tout lieu de penser que les mêmes tendances apparaîtront prochainement dans d’autres pays, à commencer par la France (chose déjà en vigueur pour ce qui est de la troisième dose [11]).

Comme toujours depuis que le monde entier est en proie à un projet d’essai « vaccinal » unidimensionnel sous prétexte dela propagation du SARS-CoV-2, il est de mise de rappeler qu’un vaccin, au sens propre du terme, doit non seulement stimuler une réponse immunitaire chez le patient qui le reçoit, mais encore perturber la transmission de tel ou tel pathogène x ou y.

Ce n’est pas ce que fait l’ARN messager des injections dites « anti-Covid », dont l’information entre directement dans les cellules des personnes aujourd’hui inoculées en masse. Ce produit est un traitement synthétique (au sens où il consiste fondamentalement en la synthétisation de nanoparticules toxiques, appelées protéines de pointe), qui n’est pas conçu pour faire obstacle à la transmission du virus. Outre le mécanisme spécifique de l’ARN messager dans la production de protéines de pointe conformes au principe actif du SARS-CoV-2, la présence attestée d’oxyde de graphène, sur laquelle nous allons succinctement revenir ci-dessous, est fortement susceptible d’expliquer la montée actuelle de multiplication des nouveaux cas d’infection comprenant un grand nombre de personnes déjà plusieurs fois inoculées.  

À noter enfin qu’en Italie, l’extrémisme vaccinal n’est pas non plus en reste, avec la récente menace émise par l’ancien président de la Banque centrale européenne, l’actuel Premier ministre Mario Draghi, de rendre l’inoculation anti-Covid obligatoire pour tous [12]. Draghi attend de l’Agence européenne des médicaments (AEM) le feu vert de leur accord complet pour faire sauter la liberté au nom du covidisme qu’il professe. Le gouvernement italien, comme en France, a déjà rendu obligatoire la « vaccination » des travailleurs médicaux s’ils veulent être rémunérés.

Divergence de base virale : « en guerre » contre « quoi » ?  

Dans leur bienveillance affectée, les pouvoirs publics accordent aujourd’hui au peuple une liberté conditionnelle, qui n’est donc plus un droit naturel (au sens de droit fondamental et inaliénable), mais plutôt un privilège qui s’octroie ou non – cela dépend de la volonté des citoyens de se conformer à ce qui a été décidé pour eux par le « Conseil de défense et de sécurité nationale » (puisque nous serions « en guerre »), pour leur « plus grand bien » (c’est évident, il faudrait être tombé dans le piège du complotisme pour penser le contraire).

En guerre, mais contre qui exactement ? Ou plutôt, contre quoi ? Contre la liberté certes, cela est désormais explicitement entériné par les mesures en place, notamment un apartheid sanitaire. Mais en « guerre » déclarée, en premier lieu, sous prétexte de la mener à l’encontre d’un certain virus (chose en soi des plus absurdes), dont l’identité aurait néanmoins peut-être échappé aux va-t-en-guerre patentés de la nouvelle sanitocratie universelle.

Que voulons-nous dire ? Que Fauci et ses acolytes des CDC et de l’Institut Pasteur sont soupçonnés, non sans raison, de ne pas avoir disposé de la base virale entièrement développée du SARS-CoV-2 ; base à partir de laquelle il serait possible de calibrer un test de dépistage standard propre à la détection de ce virus particulier.

Un document [13] mis en ligne le 21 juillet dernier par l’Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux (la FDA) semble en effet indiquer que les CDC et la FDA, faute d’échantillons physiques du SARS-CoV-2, ont échafaudé un protocole de test destiné à la détection massive du « coronavirus » sur la base de cellules humaines immunitaires et épithéliales combinées à des fragments de rhinovirus (d’où procèdent les formes annuelles de la rhinopharyngite).

Or, sans matériel génétique de référence pour calibrer et confirmer le PCR, le test n’a aucune base scientifique dans le domaine de la réalité physique proprement dite. Par conséquent, si la chose était corroborée, la crédibilité matricielle de l’analyse PCR basée sur ledit protocole serait des plus douteuses (avant même de parler des amplifications de cycles qui ont eu cours sans vergogne dans le monde entier depuis plus d’un an). Car nous aurions alors affaire à une méthode falsifiée à la racine même de ce qui est devenu le test standard de dépistage PCR.

L’avantage de cette falsification est bien sûr facile à comprendre, si l’objectif était de répertorier le plus grand nombre de personnes possibles comme patients ayant été testés « positifs », donc infectés par le SARS-CoV-2, quand bien même elles ne présenteraient rien d’autre que d’infimes quantités de fragments d’ARN issues d’autres souches des Coronaviridae – d’infections virales révolues des mois auparavant, mais encore détectables au sein de l’appareil respiratoire des patients testés tous azimuts depuis le début de la crise sanitaire Covid-19.

Si, comme le document semble l’indiquer, les chercheurs travaillant au sein de l’orbite « faucien » ne purent fournir « d’isolats quantifiés du 2019-nCoV à l’usage des CDC » lors de la mise au point de ce qui allait devenir le test standard universel de dépistage PCR (à noter que la défectuosité du protocole du test PCR est désormais admise par les CDC, qui l’interdiront en conséquence d’ici la fin de l’année, affaire à suivre), c’est qu’en lieu et place de tels échantillons de référence proprement isolés, le profil de base de la maladie virale « faucienne » ne présente rien d’autre qu’un composé multicellulaire de souches de virus grippaux et de rhumes banals.

Dans la logique interne de cette histoire somme toute curieuse, les tests de dépistage PCR ont donc été configurés de manière à détecter chez les patients testés les séquences génétiques obtenues initialement à partir de banques de données numériques artificielles (donc plus ou moins forgées à partir de cellules épithéliales alvéolaires et de fragments d’ARN inventoriés de quelques picornaviridés et autres virus grippaux saisonniers communs).

Aucun médecin ou chercheur n’ayant isolé le SARS-CoV-2 à partir d’un patient infecté et symptomatique, aucun instrument de laboratoire ne peut être proprement calibré contre les caractéristiques dictées par son statut référentiel physique. En conséquence, les tests s’appuient simplement sur les propriétés des bases de données diffusées par les CDC et l’OMS, en utilisant le terme « Covid » comme étiquette numérique de référence ubiquitaire.

Cela expliquerait par ailleurs pourquoi la grippe saisonnière a quasiment disparu en 2020… Tous ceux ou presque qui en sont réellement tombés malades se sont vus attribuer, par défaut, le diagnostic « Covid » …

Il est vain de faire la guerre à un virus, puisqu’un virus ne fait qu’exécuter un programme naturel de perpétuation de lui-même, sans intelligence réflexive libre ni la moindre volonté de détruire qui que ce soit. Oui, le virus de Fauci et consorts est bien là, fabrication mondialiste au service d’un plus grand projet mondialiste. Son identité réelle (variée et variante) demeure néanmoins évasive, quoiqu’inscrite, d’abord, dans un profil de bases virales connues. Tout semble avoir été pensé pour protéger les différents coupables à court et à long terme, et finalement les exonérer (comme on le fait déjà aujourd’hui en accordant l’immunité aux consortiums pharmaceutiques), alors qu’on pénalise collectivement les victimes de cette grande expérimentation covidique mortifère.

Oxyde de graphène : confirmation (dans le silence médiatique)

À la fin du mois d’août, les résultats d’un chercheur américain, le docteur Robert O. Young, ont été rendus publics sous la forme d’un article approfondi intitulé Scanning & Transmission Electron Microscopy Reveals Graphene Oxide in CoV-19 Vaccines (une traduction en a été relayée ici sur ce site).

Nous conseillons fortement la lecture de cet article, ainsi que l’examen attentif des diverses images provenant de la microscopie électronique en transmission, des tableaux, des schémas et des graphiques particulièrement intelligibles que fournit l’auteur.

Il ne s’agit nullement de « complotisme », mais bien de science et de recherche protocolaire détaillée, faisant certes dissensus par rapport au discours public ambiant (lequel se fait l’écho du chantage gouvernemental à la liberté pour engendrer un alignement anti-libéral collectif).

Ce n’est pas notre propos de récapituler ici le contenu de cet article. Mais nous en prenons acte pour mettre en exergue les résultats remarquables de cette enquête scientifique (contre l’omission prévisible de la part des médias globaux) et ajouter quelques réflexions complémentaires. Le principal résultat que confirme cette étude, et qu’il convient de souligner en premier lieu, est le suivant : le signal d’absorption des faisceaux nanoparticulaires identifiés dans les flacons d’injections « vaccinales » (de Pfizer, de Moderna, d’AstraZeneca et de Janssen), lorsqu’on l’analyse au moyen de la microscopie électronique en transmission, indique que ces produits contiennent des quantités importantes d’oxyde de graphène, un composé carbonique caractérisé par sa très haute conductivité électrique. Chose qui avait déjà été esquissée et observée il y a plusieurs semaines par des chercheurs espagnols, mais qui nécessitait un protocole et des outils technologiques particuliers pour être corroborée par différents chercheurs dans différentes régions du monde. C’est désormais le cas. On notera au demeurant que le problème, en tant que tel, de la toxicité des nanoparticules d’oxyde de graphène, a été traité auparavant et diffusé dans le domaine public à travers diverses publications scientifiques [14].

Autre élément notoire, le fait que l’oxyde de graphène tient lieu d’ingrédient « masqué » dans les produits géniques expérimentaux présentés au public comme « vaccins » (les brevets ne le divulguent pas, contrairement à tous les autres ingrédients). Pourquoi une telle dissimulation ?

Or, on constate que les troubles de coagulation (sous forme de micro-caillotages tout-à-fait symptomatiques), plus encore que les myocardites, les maladies à prions, les divers problèmes de reproduction et autres complications à foison, sont non seulement les plus fréquents, mais également les plus directement mis en corrélation avec les propriétés thrombogènes de l’oxyde de graphène. Il y aurait donc matière à vigilance ici, si du moins la déraison covidique ne s’était pas implantée si profondément au sein de nos sociétés décadentes et subjuguées par la peur.

Il est également indiqué ici de souligner que les électro-fréquences et les phénomènes magnéto-biologiques particuliers induits par l’intermédiaire de l’oxyde de graphène dans les injections anti-Covid ont de fortes chances de modifier de manière significative les propriétés conductrices des fluides et des tissus corporels (nous ne prétendons pas avoir observé et mesuré un tel phénomène, mais soumettons simplement ici nos réflexions, à titre d’hypothèse). Le contenu ionique intracellulaire et extracellulaire d’un système biologique détermine en premier lieu les propriétés conductrices de ses organes et fluides constitutifs. Ce qui a été observé, à l’intérieur comme à l’extérieur de structures bio-corporelles animales, c’est que la résistance diminue progressivement à mesure que la fréquence augmente. Bien sûr, si l’on considère le profil conducteur interne d’un système biologique donné, la résistivité va varier d’un organe à l’autre. La question est donc de déterminer dans quelle mesure la résistance et la capacitance de structures corporelles internes sont sujettes aux fluctuations des fréquences d’éléments complexes absorbés (tels que l’oxyde de graphène) et des radiations environnementales.

Une chose semble certaine, c’est qu’après inoculation, l’oxyde de graphène ainsi biologisé acquiert une excitation électronique et une résonance magnétique qui s’alignement précisément sur la troisième bande de fréquence du rayonnement des technologies 5G.

Rappelons par ailleurs que les cellules du corps humain sont spécifiquement conçues pour conduire des courants électriques. Le flux intra-somatique d’électricité est indispensable au système nerveux pour assurer l’émission de signaux à travers tout le corps, crucialement vers le cœur et le cerveau. La membrane cellulaire elle-même fonctionne comme un dispositif de séparation ionique permettant à la cellule de générer des courants électriques. La stimulation d’une cellule permet notamment aux charges positives d’en pénétrer la structure par le biais de ce qu’on appelle des canaux ioniques. Lorsque la cellule se charge positivement, elle génère d’autres courants électriques qui vont à leur tour produire des impulsions électriques, influx neveux indispensables à la mise en action de nos mouvements et gestes moteurs quotidiens, de nos pensées et autres comportements coutumiers au jour le jour.

En outre, les réactions d’oxydoréduction revêtent une grande importance au sein des systèmes électro-biologiques, tels que le corps humain. Le processus d’oxydation biologique repose fondamentalement sur le transfert (libération et capture) de protons et d’électrons d’une molécule (dite « oxydée », par perte d’électrons) à une autre (dite « réduite », par gain d’électrons). Les processus biologiques d’oxydoréduction présentent un certain nombre de caractéristiques bien définies. Ils font partie intégrante de la préservation du bon fonctionnement et de la santé d’un organisme. Nous n’y reviendrons pas ici, mais voulons simplement rappeler que l’altération de ces processus (telles que la respiration tissulaire, la phosphorylation oxydative, les réactions constituant le cycle de Krebs, etc.) est à l’origine de perturbations métaboliques et de maladies très graves pouvant entraîner la mort (les symptômes de maladies graves associées à l’altération des processus d’oxydoréduction peuvent inclure faiblesse musculaire, tremblements incontrôlés, manque de coordination, accidents vasculaires cérébraux, diverses paralysies, …).

De ces réflexions de base, retenons et appliquons les deux principaux objets d’analyse que nous avons ici brièvement abordés: 1) l ’incidence de la fonction de fréquence par rapport à la résistivité organique, et 2) l’induction d’un déséquilibre du mécanisme de transfert des électrons inhérent aux réactions d’oxydation et de réduction dans l’organisme; appliquons-les donc à la présence électriquement active d’oxyde de graphène chez les milliards de patients aujourd’hui inoculés à travers le monde « contre » le SARS-CoV-2. 1) Lorsqu’il est excité par truchements électromagnétiques ambiants, l’oxyde de graphène multiplie en conséquence ses propres fréquences. 2) En fonction de l’intensité du signal incident, il s’oxyde beaucoup plus vite et finit notamment par rompre l’équilibre entre les niveaux (naturellement bénéfiques) de glutathion et la toxicité dont il est lui-même l’élément déclencheur une fois intégré à l’organisme au moyen d’une des quatre injections mondialistes. C’est en cela qu’il peut entraîner toute une panoplie d’altérations métaboliques redoutables et de modifications très sérieuses du comportement du système immunitaire.   

Objectif perpétuation pathogénique indéfinie, régulation démographique, et neuromodulation des peuples… On peut certainement le craindre, en prenant acte de ces découvertes, quand bien même (et surtout !) puisqu’elles ne seront pas ébruitées par les maîtres du discours.

Récapitulation : comprendre le covidisme en fonction du tout globaliste

Nous vivons une époque sans précédent de mensonges, de négation de la vérité, de propagande et de violence systémique sans précédent. Cela est d’autant plus attesté et pernicieux que cette même époque aime par-dessus tout se parer des apparences de l’illumination intellectuelle, du progrès, de la compassion inclusive à toute épreuve (sauf quand il s’agit des brebis galeuses non-vaccinées), de la philanthropie (du moins, lorsqu’elle est rentable), de l’œcuménisme non dogmatique (dont le seul dogme n’est autre que l’absence de dogme, opinionisme oblige), de la liberté de choisir (par exemple d’en terminer avec une grossesse encombrante, mais certainement pas de mettre en doute et de rejeter les nouveaux « vaccins » mondialistes), etc.

L’hypocrisie est pour le moins flagrante, d’où la violence fondamentale, à la fois intériorisée et de plus en plus extériorisée, qui caractérise notre situation historique et culturelle en ce premier quart du XXIe siècle.

Mais il fallait, semble-t-il, redonner une épaisseur nouvelle à l’hypnose collective bêtifiante. Car les récents « travers » populistes (principalement le Brexit et l’élection de Trump en 2016) indiquaient qu’une prise de conscience des peuples allait dans le sens d’un mouvement de réluctance opiniâtre capable d’interférer avec les principes et les tactiques politiques des forces organisées du mondialisme.  

Entrent en scène la peur (outil de choix des despotes), la panique mimétique, la surenchère de dépistage et de chiffres falsifiés (fraude des tests PCR, statistiques de décès des plus douteuses), l’effondrement économique, les élections américaines piratées et dérobées au profit de Biden, l’isolement forcé des peuples limitant l’accès à l’air frais et à la lumière du soleil… Entrent donc dans notre champ visuel les conditions d’existence du monde covidique façonné en 2020.

La censure technocratique, la lutte contre le changement climatique (objectif « Pacte vert mondial », au nom de la « santé publique »), la numérisation de l’éducation et de l’interaction sociale, le « vaccin » universel (comprenant, dans sa confection, des produits génétiques dérivés de lignées cellulaires d’enfants avortés), la mise en place d’une monnaie numérique mondiale, comptent parmi les principaux piliers impérieux de la refonte escomptée par les partenaires mondiaux du Forum de Davos. Les retournements orwelliens de définition et autres détournements linguistiques (« neutralité climatique », « pandémie », « seuls ensemble », « nouvelle normalité », « le pass = liberté », « vaccins », « nouveaux variants ») sont aussi au programme de la fraude épistémique généralisée – au service du dressage et de la conquête des esprits – et de la grande reconfiguration du monde, selon le projet pan-numérique de la caste technocratique.

D’où l’énumération non exhaustive suivante du programme de « Grande Réinitialisation », plus violemment que jamais à l’ordre du jour, que nous proposons ici pour mieux situer le phénomène du covidisme d’État dans son rapport au grand Léviathan du tout globaliste (le lecteur sera libre de peaufiner et de compléter la liste) :

  • un gouvernement mondial ;
  • une monnaie numérique mondiale ;
  • une banque centrale mondiale ;
  • une armée mondiale ;
  • la fin de la souveraineté nationale ;
  • la fin des races (selon la logique interne du racisme suprême de l’antiracisme institutionnalisé) ;
  • la fin de toute propriété privée (maisons, voitures, petits commerces…) ;
  • la fin de la cellule familiale traditionnelle ;
  • la fin de la conjugalité et de la fécondité naturelles ;
  • la prise en charge éducationnelle des enfants par le gouvernement ;
  • ’éradication « compassionnelle » des personnes âgées (euthanasie universelle) ;
  • la dépopulation eugénique au profit du culte néopaïen de la planète (rappelons, par contraste, ce que disait un saint Jean de la Croix, qui scandaliserait les nouveaux fondamentalistes de la révérence écologique absolue : « Une seule pensée de l’homme vaut mieux que tout l’Univers, et Dieu seul en est digne ») ;
  • la mise en place d’une sanitocratie universelle ;
  • les vaccins obligatoires partout (canonisation universelle des principes de l’Alliance globale pour les vaccins et l’immunisation, en anglais GAVI) ;
  • l’interdiction de la naturopathie et des médecines naturelles alternatives ;
  • perpétuation indéfinie des masques faciaux (suppression des visages) ;
  • l’allocation universelle ou revenu de base (l’austérité généralisée) ;
  • le sécuritarisme omniprésent ;
  • la surveillance de masse : basée sur la pan-connexion 5G (un réseau d’ondes millimétriques universalisé), les QR codes, et les micropuces ;
  • le système de crédit social (à la chinoise) ;
  • la fin des entreprises indépendantes ;
  • la fin des combustibles fossiles ;   
  • la restriction des voyages aériens non essentiels ;
  • la fin de l’irrigation, des fermes et des pâturages privées ;  
  • la concentration de la population dans les zones de peuplement ;
  • l’utilisation restreinte des terres ;

Réflexions conclusives

En 2021, la vertu maîtresse est de garantir la santé publique et le « bien-être » des peuples sous tutelle étatique, quand bien même les moyens d’y parvenir seraient irrationnels et liberticides.

Dans le prolongement de l’effémination de la société et de l’élévation désormais obligatoire de la figure homosexuelle bienpensante en Occident, la castration de l’homme covidique contemporain, par la peur et l’infantilisation, fait le jeu d’un remodelage complètement contre nature de l’humanité et des valeurs qui sous-tendent toujours l’édification et le développement de toute authentique civilisation. Aujourd’hui sous régime de liberté surveillée, l’homme covidique contemporain s’accommode très bien des prémisses émasculateurs de l’État-providence et de la destruction des valeurs, en premier lieu des valeurs masculines de courage, de résilience, de persévérance dans l’adversité, y compris face à la mort, inéluctable pour tous ici-bas.

Les mesures sanitaires prises par les autorités françaises n’ont eu aucune incidence jugulatrice sur l’épidémie, tout le monde le sait très bien (même ceux qui font semblant de ne pas le savoir). Plutôt que d’en prendre acte, ces mêmes autorités ont diffusé sans vergogne l’idée que la responsabilité de nouveaux développements et cas d’infection devait être imputée aux comportements déviationnistes des Français, particulièrement des « anti-vax complotistes » …

L’utilisation de la force et de la culpabilisation contre les citoyens pour se dédouaner de ses responsabilités colossales dans la gestion désastreuse de la crise sanitaire est une stratégie que le gouvernement français a systématiquement adoptée depuis un an et demi. Par son comportement répressif, accusateur et bien souvent bricoleur, il a fait le lit d’un vaste sinistre aussi bien économique que sanitaire et social. La dogmatisation de l’absurde sanitaire qu’il continue de professer et d’imposer au peuple est un scandale sans précédent.

La débâcle gestionnaire que nous avons vue à l’œuvre et malheureusement subie relève à la fois de ce scandale et de ce qui caractérise le plus distinctement cette ère hystérique du covidisme d’État : l’abdication de la rationalité.

Le type de rationalité qui perdure, par nécessité, nonobstant l’élaboration de politiques sécuritaires irrationnelles par nos instances étatiques entièrement soumises au covidisme, est celui qui soutient le projet aujourd’hui presque entièrement actualisé d’une hégémonie technocratique (vaccinale et numérique). Sans rationalité découlant d’abord de la technè, impossible de concevoir et de finalement mettre en œuvre le Nouvel Ordre civilisationnel de l’inoculation génique et de la surveillance universelle qui s’impose aujourd’hui.

C’est contre ce dévoiement totalitaire que continue de se lever aujourd’hui la France courageuse, la France qui fait aujourd’hui des émules dans le monde entier.  

Les représentants du pouvoir, de leur côté, restent enfermés dans leur déni péremptoire et autoritaire, coutumiers indécrottables de tactiques violant toute éthique médicale digne de ce nom. Ils se sont fourvoyés depuis le début, et l’entêtement persiste, comme si de rien n’était.

L’inversion accusatoire qui consiste à faire porter le fardeau de l’immoralité sur le dos des défenseurs des libertés fondamentales est la marque immanquable de cet orwellisme pharisaïque des détenteurs contemporains du pouvoir politico-médiatique. Dans leur suffisance « anti-complotiste » et donneuse de leçons de morale sanitaire, les accusateurs covidistes vont aujourd’hui jusqu’à faire passer les conditions d’existence en société pour un crime contre celle-ci. À commencer par le simple fait d’interagir avec autrui (sans faire de concession à l’irrationalité covidique de la peur d’autrui), parce que cela pourrait impliquer la possibilité de transmettre le virus à d’autres personnes… La logique de l’inversion morale, derrière cette manière démentielle de raisonner, pose pour prémisse que la transmission du virus, en soi, constitue un crime sans équivoque. Les restrictions en place sont dès lors moralement justifiables et justifiées. On trouve la même forme de raisonnement vicié depuis un an et demi au fondement des stratégies de contrainte préventive, d’infantilisation des peuples et d’utilisation de la force constitutionnelle et exécutive pour asseoir un monopole sanitaire illégitime.

Lorsque les exceptions qu’un État impose par rapport aux libertés et aux droits fondamentaux de ses citoyens peuvent être mises en avant et promulguées sans honte comme « libératrices », il est clair que l’inversion morale est allée beaucoup, beaucoup trop loin.

Dans ces conditions, se défendre du sécuritarisme tyrannique d’État, du covidisme hystérique et délateur, et des intimidations coercitives « légales » du pouvoir face à une menace aussi peu meurtrière que celle du coronavirus devient un devoir incontournable, une obligation morale interne surgissant de la conscience de tout homme encore rationnel et libre.

Pénaliser par « précaution », voilà une démarche qui ne pouvait tenir (on l’a vu dès l’an dernier). Le chantage à la liberté, intrinsèquement contradictoire, ne peut non plus tenir. Nous sommes une majorité à abominer la surveillance universelle, dont le « pass sanitaire » est le marchepied. Le glissement totalitaire est désormais consommé. Mais il s’agit d’un échec gouvernemental en tous points, et le grondement légitime des peuples se fait entendre des quatre points cardinaux.

Gardons espoir que la rentrée et les semaines à venir vont fournir la poussée supplémentaire à la levée de boucliers de tous les amis de la civilisation et de la loi naturelle.

Notes

[1] Et le procès condamnateur particulièrement avilissant à l’endroit du professeur Didier Raoult.

[2] Qui, entre autres effets bénéfiques, renforce de manière prouvée l’activité cellulaire antivirale naturelle en augmentant la production naturelle d’interféron. En d’autres termes, il ne s’agit pas seulement d’un médicament antiparasitaire à l’usage des vétérinaires (comme d’aucuns propagandistes du pouvoir l’ont répété à l’envi), mais bien d’un inhibiteur avéré (et sans effets secondaires) de l’activité du SARS-CoV-2.

[3] https://www.businessinsider.com/cdc-fully-vaccinated-people-can-spread-delta-variant-2021-7.

[4] Outbreak of SARS-CoV-2 Infections, Including COVID-19 Vaccine Breakthrough Infections, Associated with Large Public Gatherings — Barnstable County, Massachusetts, July 2021 | MMWR (cdc.gov).

Il convient de signaler ici un article de recherche de 2015 qui examine si les vaccins pourraient en fait favoriser l’évolution d’agents pathogènes plus virulents que le virus de base : 
Imperfect Vaccination Can Enhance the Transmission of Highly Virulent Pathogens (plos.org).  

[5] https://www.sentiweb.fr/document/5398 (« Situation observée pour la semaine 35 de l’année 2021, du 30/08 au 05/09/21 », voir p. 2/3).

[6] De 173 cas pour 100 000 habitants (ratio du seuil épidémique établi en 2016).

[7] Voir l’étude intitulée 
Comparing SARS-Cov-2 natural immunity to vaccine-induced immunity: reinfections versus breakthrough infections, par les docteurs Sivan Gazit et son équipe de recherche au 
Maccabi Research and Innovation Center (nous allons y revenir quelque peu ci-dessous). 

[8] https://www.science.org/news/2021/08/grim-warning-israel-vaccination-blunts-does-not-defeat-delta

[9] Voir en note [7].

[10] Thromboses (artérielles, veineuses, cérébrales), ischémies, myocardites, péricardites, cas d’hyperperméabilité capillaire, pneumopathies, fausses-couches spontanées, cas de syndrome de Guillain-Barré, …

Voir, par exemple en France, d’après les données répertoriées par l’ansm (et, plus spécifiquement, 
https://ansm.sante.fr/dossiers-thematiques/covid-19-suivi-hebdomadaire-des-cas-deffets-indesirables-des-vaccins), les enquêtes de pharmacovigilance pour l’injection de Pfizer-BioNTech
(le rapport nº 17 : période du 28 mai 2021 au 1er juillet 2021, ce qui date déjà quelque peu), notamment les pages 8 et 9, ainsi que les tableaux récapitulatifs des cas non graves et graves en pages 43 à 51 ; et pour l’injection Vaxzevria/AstraZeneca
(le rapport nº 14 : période du 04 juin au 08 juillet 2021).

[11] https://www.vie-publique.fr/en-bref/280887-covid-19-la-has-rend-son-avis-sur-une-3e-dose-de-vaccin

[12] https://francais.rt.com/international/90331-covid-19-mario-draghi-pret-imposer-vaccination-obligatoire-italie

[13] https://www.fda.gov/media/134922/download

[14] Voir le bulletin d’alerte du 21 juillet 2021 : 
https://www.cdc.gov/csels/dls/locs/2021/07-21-2021-lab-alert-Changes_CDC_RT-PCR_SARS-CoV-2_Testing_1.html   

Une étude de 2016 sur les nanomatériaux dérivés du graphène et sur leur toxicité in vivo et in intro : 
Toxicity of graphene-family nanoparticles: a general review of the origins and mechanisms | Particle and Fibre Toxicology (biomedcentral.com).

Une autre étude, datant de 2014, sur les nanoparticules magnétiques (à l’œuvre dans les thérapies géniques) : Superparamagnetic nanoparticle delivery of DNA vaccine – PubMed (nih.gov).

Également cette étude de 2010 portant spécifiquement sur la toxicité provoquée par les nanoparticules lipidiques chargées positivement : The systemic toxicity of positively charged lipid nanoparticles and the role of Toll-like receptor 4 in immune activation – ScienceDirect.

Vous ne pouvez plus dire que se faire vacciner est un acte d’amour

Crise-covid. Vous ne pouvez plus dire…

Le cri d’une députée italienne du Mouvement 5 étoiles, Sara Cunial, exclue de son parti (qui est actuellement au sein de la coalition gouvernementale menée par le banquier Draghi) pour avoir tenu des propos hors des clous à propos de la gestion de la crise sanitaire: elle interpelle ses collègues lors d’un débat à la Chambre sur le « Green Pass ». Seule contre tous, dans un magnifique élan de courage. En conclusion, elle s’adresse directement au Pape. On attend vainement la même chose en France

Vous ne pouvez plus dire que se faire vacciner est un acte d’amour car un acte d’amour sans consentement et sous chantage s’appelle un viol.

Crise-covid. Vous ne pouvez plus dire…

Soeur Beghe – Le livre de la vie

Dimanche 11 avril 2021

Le livre de la vie

Mes enfants, soyez dans la paix. Je suis Dieu, votre Seigneur et votre Maître, et vous qui Me lisez, c’est vraiment à vous personnellement que J’écris. Je sais qui Me lit et, comme écrit à la page Accueil de ce blog : « Que chaque enfant qui Me lit soit certain que Je le regarde, et Je le bénis ». Oui, Mes très chers enfants qui Me lisez, Je vous regarde et vous bénis. Et chaque fois que vous revenez sur ce site, Je vous regarde de nouveau et vous recevez Ma bénédiction.

C’est ainsi aussi que vous recevez Ma bénédiction quand vous allez à l’église, quand vous Me priez, seuls ou en famille, et tout ce que vous faites par amour pour Dieu, pour Moi, est inscrit dans le livre de la vie. Le livre de la vie de chaque homme, femme, enfant, lui est personnel et rien n’est omis. Ses pensées même y sont inscrites, ses paroles, ses actions, oui, tout y est inscrit et rien ne sera caché le jour du grand Jugement de la fin du monde. Les livres y seront ouverts et tous, vous serez informés de la justesse du Jugement divin. Tout sera analysé, tout sera pesé, tous les péchés cachés ou que vous considérez comme négligeables seront découverts, pesés, jugés et acquittés ou condamnés. Rien ne sera oublié et Dieu seul sera le Juge, le Grand et Tout-Puissant Juge de chaque instant de vos vies. C’est pourquoi le cantique « Dies Irae » ou en français « Jour de colère » est chanté aux messes des funérailles et en la liturgie des défunts. Ce cantique met en scène ce grand Jugement Dernier au cours duquel « tout sera révélé, rien ne sera omis ».

Mes très chers enfants, soyez francs, soyez sincères, soyez réfléchis et ne gâtez pas votre vie si courte par rapport à tout ce que vous ne voyez pas. Votre vie est un cadeau que Dieu vous a fait et Il vous a créés pour Lui. Votre vie n’a pas d’autre but que la vivre pour Lui afin d’être avec Lui dans la vie sans fin de l’Eternité.

Comme le péché originel vous a gâchés ! Comme cette tare vous induit en erreur ! Vous pensez que la vie sur terre doit être agréable, certes elle peut l’être – heureusement d’ailleurs – mais elle vous a été donnée pour en avoir une bien plus belle après elle. Et cela, vous ne le voyez pas, votre condition humaine handicapée vous empêche de voir la Vérité, la Bonté exquise de Dieu, Sa divine charité qui peut enivrer l’âme jusqu’à l’extase et l’oubli des biens finis de la terre.

Dieu vous a créés pour Lui, rien que pour Lui ; et comme Il est la Richesse, la Beauté, la Variété, la Diversité, la Rectitude, la Joie et l’Amour, vous trouvez en Lui tout ce dont vous avez besoin pour être le plus heureux des hommes. De plus, Il a voulu peupler Son Ciel de Ses enfants adoptifs et donc, vous y trouverez des amis, des frères, des sœurs, des personnes admirables qui vous aimeront, vous ressembleront, vous admireront pour vos vertus, pour votre beauté, vos qualités et vos vertus, vous ne serez plus jamais isolés ou abandonnés, vous ne serez pas non plus débordés.

Ce qui vous attend est la Beauté de Dieu et de la famille humaine et divine, Sa Bonté, Sa Magnificence, Sa Diversité et tout ce qui vous attirera à Lui dans la fougue de l’Amour doux et attendrissant. Vous aurez pour votre Père du Ciel, pour votre Frère aîné, Jésus-Christ, et pour le Saint Esprit une attirance, un besoin et un désir toujours renouvelé, la tendresse d’un enfant aimé, chéri et totalement confiant. Les mots sont insuffisants pour exprimer le bonheur d’un saint dans le Ciel mais le bonheur sur la terre est un pâle, un très pâle, un excessivement pâle reflet du bonheur éprouvé dans la Demeure divine.

Soyez donc heureux de ce qui vous attend, soyez-en très heureux. Vivez sur la terre avec l’âme déjà dans le Ciel, ou du moins tel que vous l’imaginez : vous rendez service, vous souriez, vous êtes charitables, vous êtes disponibles tout en gardant la priorité de votre devoir d’état, vous aimez votre prochain parce qu’il est votre frère en Dieu et s’il vous déçoit, faites comme le Seigneur Jésus-Christ sur la terre. Il était si bon, toujours d’humeur égale, jamais rechignant, toujours bien disposé. Ses ennemis Le respectaient parce qu’Il était supérieur mais Il n’abusait pas de Sa supériorité. Il enseignait, Il était le Fils de Dieu mais, comme le dit saint Paul (Ph 2, 6-7) : « Lui, de condition divine, ne se prévalut pas d’être l’égal de Dieu, mais Il s’anéantit Lui-même, prenant la condition d’esclave et devenant semblable aux hommes. »

Il était humble, dévoué, prévenant et juste. Il ne manquait pas de prudence mais il était réservé et aimable. Quand Il maudit les pharisiens et jeta les vendeurs hors du Temple, Il maudissait les occupants de leurs âmes, les démons de l’orgueil, de la suffisance et de la cupidité. Ces démons et tous les démons étaient nombreux alors en terre d’Israël et d’autant plus que le temps de les vaincre et de les terrasser était arrivé. Ils pullulaient et il en est de même aujourd’hui en terre chrétienne : ils fourmillent, ils se multiplient là où autrefois les anges faisaient leur office ; ils cherchent à tout monopoliser et paraissent victorieux. Ils le sont mais, comme au temps du Seigneur Jésus-Christ, leur temps est compté et leur défaite est proche.

Le Seigneur Jésus-Christ les terrassera, les enfermera dans l’Abîme et Il organisera la terre nouvelle sur Sa Victoire, comme elle le fut pendant les heures d’épreuve et de tristesse de Ses apôtres et disciples. Comme eux, vous serez dans la tristesse, vous craindrez la fin d’un monde mais vous prierez et vous garderez la foi. Je ferai toutes choses nouvelles, la terre retrouvera sa beauté, sa jeunesse, sa fertilité et vous-mêmes, vous serez les enfants bénis de Mon Père éternel.

Que Dieu vous bénisse, Je vous bénis et demeure auprès de vous. Qu’il en soit ainsi.

https://srbeghe.blog/2021/04/11/le_livre_dela_vie/

Cette vie va, en un clin d’œil, passer dans une Nouvelle Vie, un Nouveau Paradis Rénové

Cette vie va, en un clin d’œil, passer dans une Nouvelle Vie, un Nouveau Paradis Rénové

Mardi 12 février 2013 à 2h19

Ma chère fille bien-aimée, il y a tant de gens dans le monde qui n’ont pas conscience de leur spiritualité. Ils sont tellement accaparés par tout ce qui concerne leur vie matérielle, leur profession, leur rôle de parent, leur combat pour réussir leurs examens et se former, qu’ils oublient de penser à leur vie après que leur passage sur la Terre sera terminé.

Il est normal qu’ils fassent tout leur possible, en matière de responsabilité, pour se nourrir et se vêtir mais, en négligeant leur bien-être spirituel, ils se privent des plus grands Dons, préparés pour eux.

Beaucoup oublient que Mon Père peut reprendre la vie à tout moment. Si les âmes n’y sont pas préparées, elles éprouveront du regret si elles ne peuvent entrer dans le Ciel en passant de cette vie à la suivante.

Il est difficile à ceux qui mènent une vie active de réfléchir à ce qui arrivera quand leur passage sur Terre, accordé par Dieu, se terminera. Beaucoup voient la mort comme quelque chose d’effrayant et non comme ce à quoi ils désirent penser. Alors, ils Me rejettent, leur Jésus, leur voie vers le Royaume de Mon Père. Moi, Jésus-Christ, Je Suis le seul chemin pour bénéficier de la Vie Éternelle, vie qui vous est inconnue.

Je désire vous dire qu’il y a une vie merveilleuse qui attend tous les enfants de Dieu. La vie ici-bas est importante car c’est la manière dont vous vivez la vie qui vous est donnée sur Terre qui déterminera votre vie future.

Vous ne devez jamais penser que la mort est la fin de tout. Pensez-y plutôt comme le commencement d’une nouvelle et merveilleuse vie. Votre passage sur Terre est une épreuve. C’est un test et, à bien des égards, c’est un exil. Nés pécheurs, vous mourrez aussi pécheurs. Mais ce sont les pécheurs qui aiment leur prochain, qui traitent les autres avec amour et respect et qui vivent leur vie à Mon Image, qui en ont le plus à attendre.

En raison de Ma grande Compassion pour tous les enfants de Dieu, Je fais de grandes exceptions pour les âmes qui errent, perdues et dans la confusion. Je poursuis les âmes qui ne veulent rien avoir à faire avec Moi, et je remue leur cœur afin qu’elles éprouvent de la compassion pour les autres. 

Beaucoup ne voient pas comment Je travaille dans leur cœur, mais je fais cela pour les attirer à Moi. Qu’une âme M’appelle, même si elle n’est pas sûre de Mon Existence, et Je viens en courant. Je réponds instantanément, et J’écoute toutes leurs intentions. Je Suis un Dieu aimant. Je Suis difficilement incité à la colère. Je Suis Patient. Je Suis plein d’espoir. Je Suis loyal. Je Suis tout Miséricordieux. Je Suis dans l’attente de toutes les âmes qui reconnaissent Mon Appel, car bientôt elles n’auront guère de doute sur l’origine de la Voix qu’elles entendront, les appelant à ressentir l’Amour de Dieu.

Cette vie va, en un clin d’œil, passer dans une nouvelle vie, un nouveau Paradis rénové. Alors que ce passage sur Terre peut être rempli d’épreuves, de pressions, de tensions, de hauts et de bas, il ne peut se comparer avec la paix et la gloire de la vie qui attend tous ceux qui M’aiment.

Votre Jésus

Mehr Infos: https://www.internetgebetskreis.com/fr/messages/messages-de-2013/fevrier-2013/

La franc-maçonnerie a infiltré Mon Église de la Terre, et bientôt le schisme, comme prédit, créera des divisions et des troubles entre Mes serviteurs fidèles

La franc-maçonnerie a infiltré Mon Église de la Terre, et bientôt le schisme, comme prédit, créera des divisions et des troubles entre Mes serviteurs fidèles

Mercredi 13 février 2013 à 11h20

Ma chère fille bien-aimée, le Ciel est en furie, en ce temps, pendant que la Couronne d’Épines descend pour écraser Mon Corps, l’Église Catholique, sur Terre.

Cette prophétie, qui vous a été donnée avec force détails au cours de ces deux dernières années, va se réaliser. Aujourd’hui, alors que Mes autres Révélations vont bientôt s’accomplir, un grand nombre de Mes serviteurs sacrés ne pourront plus ignorer Mes Appels à l’humanité en cette période impie de votre temps.

Les membres du groupe infernal ont commencé leur campagne pour effacer de la Terre la Vérité de Mes Enseignements. Mon Saint Vicaire a été forcé de prendre cette décision et il souffrira grandement en conséquence. La franc-maçonnerie a infiltré Mon Église de la Terre, et bientôt le schisme, comme prédit, créera des divisions et des troubles entre Mes serviteurs fidèles.

Beaucoup de gens n’ont pas idée de la supercherie qui leur sera présentée. Ils ne savent pas non plus que le fondement de Mon Église, l’Église Catholique, a été réduit en poussière. À sa place se lèvera l’abomination, et J’interviendrai en envoyant des signes pour attirer l’attention de chaque âme sur l’importance de la prière afin que chacun puisse discerner la Vérité d’avec la fiction.

Ce n’est pas l’effondrement de l’Église Catholique, lequel deviendra bientôt évident, qui divisera le monde. Ce sera son implication dans la création d’une Nouvelle Église Mondiale, d’une religion unique qui introduira le paganisme et l’idolâtrie.

Le faux prophète s’est bien préparé et son heure est venue. Il collaborera avec l’antichrist et ils mettront le monde à genoux. Ce ne sera pas à Dieu que l’hommage sera rendu, mais à la bête.

J’exhorte tous Mes disciples, Mes fidèles Chrétiens, partout où ils sont, à rester calmes. Priez pour la paix et permettez que Moi, votre Jésus, je vous guide en cette période.

J’appelle tous Mes cardinaux, Mes évêques et Mes serviteurs sacrés à unir leurs troupeaux et à rester loyaux à Mes Enseignements. Faites très attention à ce que l’on vous demandera de prêcher car cela va changer. Vos homélies seront conçues et écrites pour un monde laïc et n’auront aucune substance.

Dans une proposition, à considérer comme la modernisation de l’Église Catholique, voici ce qui vous sera présenté : la promotion de congrégations intégrées, toutes les religions regroupées en une seule, une soi-disant Église Chrétienne Unifiée. Tous les signes extérieurs peuvent, au début, sembler identiques, mais c’est ce qu’ils veulent vous faire voir. Petit à petit, vous ne reconnaîtrez plus Mes Saintes Écritures, car de nouveaux mots et expressions, de nouvelles formules de présentation des Sacrements seront placés devant vous.

Il y aura la panique parmi les prêtres conservateurs véritablement loyaux qui s’inquiéteront de la nouvelle forme moderne que l’Église adoptera lorsque sera inauguré un nouveau type de contre-église moderne.

Ce sera par le réseau de la maçonnerie, qui s’est infiltrée dans tous les coins de l’Église Catholique, des gouvernements et des médias, que cette abomination sera présentée comme une grande innovation.

C’est le commencement de la fin. Ma Présence sera discrètement bannie dans la nouvelle cérémonie des Messes. 

Toute la pompe et le cérémonial masqueront un Tabernacle vide, car Ma Divine Présence ne sera plus permise par Mon Père.

Vous devez rester unis et, si vous êtes Catholiques, continuer d’assister aux Messes quotidiennes et à la Sainte Communion. À tous les autres Chrétiens, vous devez savoir que, vous aussi, vous serez attirés dans la Nouvelle Religion Mondiale, complotée par des nations alliées aux traitres de Mon Église Catholique. Ils veulent créer une façade laïque humaniste, une façade qui masquera, subtilement, le mal qu’elle favorisera.

La bataille a commencé mais vous êtes, Mes disciples bien-aimés, plus forts que ce que vous pensez. Je Suis là, toujours. Je vous ai bien préparés. Vous devez, pour survivre, dire cette Croisade de Prière.

Croisade de Prière (100) – Pour la survie du Christianisme

Ô cher Jésus, nous Vous supplions de nous donner les aptitudes pour survivre aux épreuves que nous devons maintenant affronter tandis que le dernier Vrai Pape termine sa Mission pour Vous. Aidez-nous à supporter la violence terrible à laquelle nous devrons faire face suite à l’effondrement de l’Église, celle que nous connaissions avant. Ne nous laissez jamais dévier de la Vérité de Votre Divine Parole. Aidez-nous à rester silencieux lorsque nous portons sur nos épaules le poids des attaques visant à nous persuader de nous éloigner de Vous et des Sacrements que Vous avez donnés au monde. Couvrez Votre Armée, comme avec un bouclier, de l’Amour puissant dont nous avons besoin pour nous protéger du faux prophète et de l’antichrist. Aidez Votre Église de la Terre à s’étendre et à se multiplier, afin que ses membres puissent adhérer à la Vérité et Vous aider à conduire nos frères et sœurs sur le Chemin de la Vérité pour nous préparer correctement à Votre Second Avènement. Amen

Ne vous tracassez pas, Mes disciples. Tout est dans Mes Mains Sacrées. Soyez patients. Ne justifiez aucune de vos actions, en Mon Nom, car ce faisant vous défendez Ma Parole alors que tout ce que vous devez faire est de proclamer Ma Parole.

Votre Jésus

Mehr Infos: https://www.internetgebetskreis.com/fr/messages/messages-de-2013/fevrier-2013/

Selon des chercheurs, le vaccin contre le coronavirus est 4 à 6 fois plus dangereux que le Covid pour les garçons

Selon des chercheurs, le vaccin contre le coronavirus est 4 à 6 fois plus dangereux que le Covid pour les garçons

=

La « Science » affirme désormais que les vaccins contre le covid sont pires que le covid pour les garçons.

Via The Guardian :

Des chercheurs américains affirment que les garçons en bonne santé sont plus susceptibles d’être admis à l’hôpital pour un effet secondaire rare du vaccin contre le Covid de Pfizer/BioNTech, qui provoque une inflammation du cœur, que pour le Covid lui-même.

Leur analyse des données médicales suggère que les garçons âgés de 12 à 15 ans, qui ne présentent aucune pathologie sous-jacente, ont quatre à six fois plus de chances de se voir diagnostiquer une myocardite liée au vaccin que de se retrouver à l’hôpital avec le Covid sur une période de quatre mois.

La myocardite chez un adolescent est beaucoup, beaucoup, beaucoup plus grave que la grippe !

Si les adolescents souffrent d’une inflammation du cœur si peu de temps après avoir été vaccinés, quelles autres conséquences vont-ils subir au fil du temps ?

La plupart des enfants qui ont subi cet effet secondaire rare ont eu des symptômes dans les jours qui ont suivi la deuxième injection du vaccin de Pfizer/BioNTech, bien qu’un effet secondaire similaire soit observé avec le vaccin de Moderna. Selon les auteurs, environ 86 % des garçons touchés ont dû être hospitalisés.

Saul Faust, professeur d’immunologie pédiatrique et de maladies infectieuses à l’université de Southampton, qui n’a pas participé aux travaux, a déclaré que les résultats semblaient justifier l’approche prudente adoptée par le Comité conjoint sur les vaccins et l’immunisation du Royaume-Uni concernant les vaccins destinés aux adolescents.

Le JCVI n’a pas recommandé de vacciner les jeunes de 12 à 15 ans en bonne santé, mais a renvoyé la question aux médecins en chef du Royaume-Uni, qui devraient prendre une décision finale la semaine prochaine. Les enfants âgés de 12 à 15 ans qui sont particulièrement vulnérables au Covid, ou qui vivent avec une personne à risque, peuvent recevoir les vaccins.

Dans la dernière étude, qui doit encore faire l’objet d’un examen par les pairs, le Dr Tracy Hoeg, de l’Université de Californie, et ses collègues ont analysé les réactions indésirables aux vaccins Covid chez des enfants américains âgés de 12 à 17 ans au cours des six premiers mois de 2021. Ils estiment le taux de myocardite après deux injections du vaccin de Pfizer/BioNTech à 162,2 cas par million pour les garçons en bonne santé âgés de 12 à 15 ans et à 94 cas par million pour les garçons en bonne santé âgés de 16 à 17 ans. Les taux équivalents pour les filles étaient respectivement de 13,4 et 13 cas par million. Selon les taux d’infection actuels aux États-Unis, le risque qu’un adolescent en bonne santé soit hospitalisé à cause du Covid dans les 120 prochains jours est d’environ 44 par million.

Selon leurs propres chiffres, au 18 août, 2 991 personnes de moins de 30 ans étaient décédées du virus présumé.

Cela représente moins de la moitié de 1% du total des décès attribués au supposé virus.

https://www.aubedigitale.com/selon-des-chercheurs-le-vaccin-contre-le-coronavirus-est-4-a-6-fois-plus-dangereux-que-le-covid-pour-les-garcons/

Dans un surprenant revirement, l’Angleterre abandonne son projet de passeport vaccinal

Dans un surprenant revirement, l’Angleterre abandonne son projet de passeport vaccinal

Le ministre de la Santé Sajid Javid lors d’une visite au centre de vaccination de Bournemouth, à Bournemouth, Dorset, Royaume-Uni, le 4 août 2021. (Steve Parsons/PA)

Le projet de rendre obligatoires les passeports vaccinaux contre le virus du PCC (Parti communiste chinois) pour les boîtes de nuit et les événements à forte affluence en Angleterre n’aura pas lieu, a déclaré dimanche le ministre britannique de la Santé, Sajid Javid.

Cette décision intervient après que les législateurs britanniques, toutes tendances politiques confondues, eurent exprimé leur forte opposition à ce projet cette semaine.

S’exprimant dans l’émission « The Andrew Marr Show » de la BBC dimanche, le ministre de la santé a déclaré qu’il n’avait « jamais aimé l’idée » d’obliger les gens à montrer leurs papiers dans les activités quotidiennes, mais que le gouvernement avait raison d’examiner les preuves.

« Ce que je peux dire, c’est que nous avons examiné la question comme il se doit et, bien que nous devions la garder en réserve en tant qu’option potentielle, je suis heureux de dire que nous n’irons pas de l’avant avec les projets de passeports vaccinaux », a déclaré M. Javid.

Le ministre de la santé a ajouté que le gouvernement ne devrait pas faire les choses pour le plaisir ou parce que d’autres les font.

Jeudi, le Parlement écossais a voté par 68 voix contre 55 en faveur de la mise en place de passeports vaccinaux contre le virus du PCC dans les boîtes de nuit et autres lieux très fréquentés d’Écosse.

Un test de dépistage négatif pour le COVID-19 ne sera pas accepté à ce stade. Le gouvernement écossais a déclaré qu’il s’agissait de stimuler l’adoption du vaccin et d’éviter que les capacités limitées des laboratoires de PCR ne soient submergées par les discothécaires. Le projet de passeport vaccinal pour l’Angleterre, aujourd’hui abandonné, n’aurait pas non plus accepté des résultats de test négatifs.

D’après les chiffres officiels, les taux d’acceptation de la vaccination contre le virus du PCC dans les quatre nations du Royaume-Uni ont été largement similaires.

Au 9 septembre, près de 90 % de la population britannique âgée de plus de 16 ans avait reçu une première dose du vaccin contre le virus du PCC, et plus de 80 % avaient reçu les deux doses, selon le gouvernement.

https://www.aubedigitale.com/dans-un-surprenant-revirement-langleterre-abandonne-son-projet-de-passeport-vaccinal/

Martinique – « Jamais nous n’aurions cru recevoir un protocole pour faire mourir les patients »

Martinique – « Jamais nous n’aurions cru recevoir un protocole pour faire mourir les patients »

Des médecins martiniquais ont contacté notre rédaction pour dénoncer des « pratiques » qu’ils jugent intolérables. Ils s’alarment tout particulièrement d’un mail qui leur a été adressé par l’Ordre des médecins concernant un protocole de soins palliatifs pour les patients Covid à domicile, un protocole qui revient, selon eux, à « euthanasier les gens ».

Ils sont une dizaine et ne souhaitent pas que soient divulgués leurs noms. « Nous sommes malheureusement obligés d’alerter de façon anonyme car le système nous musèle. Nous n’avons pas le droit de nous exprimer sous peine d’être radiés… » , expliquent en préambule ces médecins.

Ils déplorent, en premier lieu, l’absence de prise en charge efficace de la grande majorité des patients atteints de Covid-19. « Pourquoi le Conseil de l’Ordre des médecins (COM) ne propose-t-il aucun protocole pour…

(Article payant sur le site du média, voir la capture d’écran pour la suite de l’article).

La source originale de cet article est martinique.franceantilles.fr

Copyright © Martinique France Antillesmartinique.franceantilles.fr, 2021

Prière pour renoncer aux péchés de la chair

Prière pour renoncer aux péchés de la chair

Prière approuvée par l’Eglise Catholique (Jésus à Barnabas Nwoye)

Jésus dit : « Savez-vous que J’étais nu devant une grande foule afin que vous puissiez résister et étouffer les désirs de la chair qui mènent aux péchés de fornication (concubinage ou libertinage) et de l’adultère (tromperie dans le mariage ou remariage civil) ? Mes enfants, sachez que Mon adversaire utilise ces péchés pour s’approprier toutes les âmes…. Tout pécheur qui récite continuellement cette prière recevra un repentir sincère… Plus vous la priez, plus grand sera le nombre de ceux qui reviendront à Moi et se détourneront de la fornication et de l’adultère. Beaucoup seront perdus à cause des péchés de la chair. Travaillez fort pour sauver des âmes…

»Récitez cette prière : Père très saint et miséricordieux, Votre Fils Unique est exposé, tout nu, aux regards de la foule, afin que Votre peuple connaisse et craigne votre Sainte Loi. Daignez accepter mon humble prière pour tous Vos enfants qui vivent en état de péchés, dans la fornication et l’adultère, afin que, par l’abjection et une telle humiliation endurées par Votre Fils Unique, ils soient touchés par la grâce du repentir et soient sauvés. Puissent-ils, par le Précieux Sang de Votre Fils Jésus-Christ que Je Vous supplie de verser sur leur cœur, se repentir et obtenir le salut, et que, par Son humiliation, ils s’affermissent dans leur repentir. Amen

Dans une vidéo donné à une chaîne d’information du Liban, Mgr Athanasius SCHNEIDER donne un entretien dans lequel il met en garde les catholiques du monde entier : ce vaccin est contaminé avec des tissus avortés. Il est le produit des industries fœtales. Ce vaccin est fait avec des enfants assassinés, c’est totalement immoral. Il est donc impossible de prendre ce vaccin. Nous ne pouvons collaborer à ces crimes commis par les compagnies pharmaceutiques !

Dans une vidéo donné à une chaîne d’information du Liban, Mgr Athanasius SCHNEIDER donne un entretien dans lequel il met en garde les catholiques du monde entier : ce vaccin est contaminé avec des tissus avortés. Il est le produit des industries fœtales. Ce vaccin est fait avec des enfants assassinés, c’est totalement immoralIl est donc impossible de prendre ce vaccin. Nous ne pouvons collaborer à ces crimes commis par les compagnies pharmaceutiques !

vidéo : https://gloria.tv/post/1qaU7Q1dbUtr39oobNqvEivfs

l’Eglise est sur le point d’être changée pour toujours – Le but de ce nouveau Synode des Synodes parmi les évêques est de cimenter les changements de Vatican 2, de faire en sorte qu’un Troisième Concile du Vatican de facto ait lieu.

l’Eglise est sur le point d’être changée pour toujours

Le but de ce nouveau Synode des Synodes parmi les évêques est de cimenter les changements de Vatican 2, de faire en sorte qu’un Troisième Concile du Vatican de facto ait lieu.