Madone de Zaro – La prière doit être votre arme contre le mal, l’unique et vraie arme.

Messages de la Madone de Zaro (Ischia-Italie)  8 Juin 2019 à Simona et Angela

Simona

J’ai vu Maman, elle était toute vêtue de blanc, sur la tête un léger voile qui lui arrivait sur les épaules, sur les épaules un long manteau blanc qui arrivait jusqu’aux pieds déchaussés, ceux-ci reposaient sur une roche nue, autour de la taille Maman portait une ceinture d’or, les bras étaient ouverts en signe d’accueil.

Louez soit Jésus Christ !

« Mes chers enfants, je me joins une fois encore à vous en ce lieu qui m’est si cher, lieu de grâces et bénédictions pour vous demander encore de prier,

– prier pour mon Église bien-aimée,

prière pour mes enfants de prédilection tant aimés,
priez pour mon pape bien-aimé François :
priez le Seigneur pour Lui, afin qu’il soit toujours rempli de l’Esprit Saint.
De Lui dépendent de graves décisions, priez pour Lui mes enfants.

Mes enfants je suis encore parmi vous par grâce infinie de Dieu, par son vouloir je me joins à vous, pour vous apporter la paix, l’amour, le joie, l’espérance, la paix vraie que seul le Seigneur peut vous donner, L’amour infini que le Père a pour chacun de vous, la Joie qui remplis vos cœurs quand vous laissez entrer le Christ dans votre vie, l’espérance d’une vie pleine du Seigneur, l’espérance que sur cette terre soit accomplie la volonté de Dieu, qui choisit toujours ce qui a de mieux pour vous.

Il vous aime et veut que ce qui est bien pour vous, Ce qui vous conduit au salut, ce qui vous conduit à une vie pleine et joyeuse, remplie du Christ, pleine de toute bénédiction.

Mais tout cela mes enfants est seulement possible si vous donnez votre Oui et laissez l’Esprit Saint demeurer en vous, que vous ouvriez votre cœur et vous laissiez modeler par l’amour infini du Père.

Mes enfants, une fois encore je vous prie ;
laissez-vous aimer,
laissez-vous porter dans les bras aux moments les plus durs de votre vie,
laissez-moi porter avec vous ensemble votre croix de chaque jour, de façon qu’à chaque pas le Seigneur vous donne la force pour affronter un jour nouveau, pas à pas, jour après jour.
Mes enfants je vous aime, je vous aime.
A présent je vous donne ma Sainte bénédiction.

Merci d’être accourus à moi. »

Angela

Ce soir, la Maman s’est présentée comme la Reine et Mère de tous les peuples.

Son vêtement était rose antique et un grand manteau vert-azur la recouvrait et recouvrait même la tête. Le manteau était très grand et une légère brise le remuait. Maman avait les mains jointes en signe de prière, entre les mains un long rosaire blanc et lumineux qui descendait jusqu’aux pieds. Maman avait les pieds déchaussés, ils s’appuyaient sur le monde, dessus le monde un grand dragon, que Maman tenait fermement avec son pied droit ; le Dragon secouait fortement la queue, la battait avec force comme s’il voulait se libérer. Maman a fait glisser le manteau et en laissant glisser le manteau, elle l’a recouvert.

Louez soit Jésus Christ !

« Mes chers enfants, merci d’être présent ce soir encore pour m’accueillir et répondre à mon appel.

Enfants très aimés, je suis une fois encore ici par l’amour infini que mon fils Jésus a pour chacun d’entre vous, je suis ici parce que je vous aime, je suis ici pour vous faire déjà goûter les joies du paradis.

Mes enfants, vous êtes appelés à affronter beaucoup d’épreuves, vous êtes appelés à souffrir beaucoup, mais ne vous effrayez pas, je suis ici, je suis près de vous et
je vous tiens par la main, ne vous effrayez pas. Enfants, vous devez apprendre à vous confier et vous fier plus à Dieu.

Beaucoup de vous, au moment de l’épreuve s’éloignent, mais ce n’est pas ce que je vous ai enseigné ; chaque fois que je vous dis soyez fort et n’ayez pas peur,
les épreuves que vous devrez supporter seront nombreuses.

Vous serez confrontés à beaucoup de choix, mais ce sera l’Esprit Saint qui vous guidera et vous fera comprendre le chemin à prendre.
Apprenez à prier davantage l’Esprit Saint, laissez-vous guider par Lui.
Vous agissez de manière impulsive sans même penser à prier. La prière vous aidera à expérimenter combien Dieu vous aime et combien forte est sa présence.

– Apprenez à rester en silence devant le Saint Sacrement de l’autel ;

– devant Jésus n’utilisez pas tant de paroles,

– mais servez-vous de votre cœur,

ouvrez vos cœurs, ouvrez tout grand vos cœurs,
faites entrer la source de son amour.
Soyez petits, humbles, vivez davantage l’évangile.
Je suis ici pour vous aider mais s’il n’y a pas une minimum d’effort de votre part, ce sera difficile de pouvoir le faire.

Dieu n’oblige pas, Il demande.
Mes enfants des temps durs vous attendent,
priez beaucoup pour l’Église,
priez pour mes choisis et préférés,
priez pour les familles qui sont si chères à mon cœur Immaculé et au Sacré cœur de Jésus.
Priez afin que se forment des groupes de prière.
La prière doit être votre arme contre le mal, l’unique et vraie arme.

Dieu est amour, Dieu est paix, Dieu est miséricorde. »
A la fin j’ai prié avec Maman et puis elle nous a tous bénis.
Au Nom du Père, du Fils et du Saint Esprit. Amen.

http://cenacolimariapellegrina.blogspot.com/

Les anges gardiens lisent-ils dans nos pensées ?

Les anges gardiens lisent-ils dans nos pensées ?

Philip Kosloski | 18 juin 2019

Le saint curé d’Ars appelait les anges gardiens « nos plus fidèles amis ». Créatures invisibles, ils sont nos compagnons pour la vie, toujours présents, toujours prêts à nous écouter et encore plus prompts à nous consoler. Mais ont-ils la faculté de s’immiscer dans nos esprits à notre insu ?

Les catholiques ainsi que de nombreux chrétiens croient en l’existence d’anges gardiens désignés par Dieu pour nous protéger et nous guider au cours de notre chemin sur la terre. Ces « compagnons célestes » comportent, pour les hommes, une part de mystère et peuvent susciter des interrogations, comme celle de savoir, par exemple, s’ils ont la faculté de lire ou non dans nos pensées.

A priori, la réponse est non. Les anges gardiens n’ont pas accès à nos pensées et ne peuvent donc pas s’immiscer dans notre esprit. Seul Dieu est à même de savoir ce qui se déroule exactement dans nos têtes, puisqu’il nous a créés. Saint Thomas d’Aquin établit cela clairement dans sa Somme de théologie (I, 57, 4) :

Ce qui est propre à Dieu ne convient pas aux anges. Or, connaître les pensées [des cœurs] est le propre de Dieu.

Cependant, si les anges n’ont pas la faculté d’accéder à nos pensées à notre insu, ils peuvent en prendre connaissance si nous décidons de les leur confier. En effet, si nous le souhaitons, nous pouvons faire part de nos pensées et nos secrets à notre ange gardien comme on le ferait à un saint du ciel ou à un ami sur terre.

Dans la plupart des cas, il nous revient donc de confier ou non nos pensées à notre ange gardien. Cela dit, nos compagnons célestes sont dotés d’une grande intelligence ainsi que d’un sens de l’observation bien plus affûté que le nôtre. Ce qui signifie que, bien que n’ayant pas accès à notre esprit, ils peuvent savoir ce à quoi nous pensons à force de nous observer et de nous côtoyer. Saint Thomas d’Aquin explique bien ce phénomène dans son ouvrage (I, 57, 4) :

Les pensées des cœurs peuvent être connues […] d’abord dans leurs effets. De cette façon elles peuvent être connues de l’ange aussi bien que de l’homme ; mais il y faut d’autant plus de pénétration que l’effet est plus caché. Car la pensée peut se révéler non seulement par un acte extérieur, mais encore par un changement d’expression du visage ; les médecins peuvent même connaître certaines affections de l’âme par nos pulsations. À plus forte raison les anges […] le pourront-ils, puisqu’ils aperçoivent d’une manière beaucoup plus pénétrante ces modifications corporelles cachées.

Si nous souhaitons que notre ange gardien nous connaisse en profondeur, nous devons donc nous confier à lui régulièrement. De cette manière, il sera mieux armé pour nous protéger et nous conduire à la vie éternelle. Voici une petite prière pour que notre ange gardien intervienne et prie à notre place, quand nous ne le pouvons pas, et entre en dialogue avec les anges gardiens de ceux qu’on aime, quand la croix qu’ils portent sur leurs épaules se fait de plus en plus lourde :

Mon Saint Ange gardien,
je vous salue et je vous remercie.
Veuillez prier pour moi
et prier à ma place
dans tous les moments
où je ne peux formuler mes prières.

Daignez aussi,
dans la Lumière divine,
vous rencontrer avec les Anges gardiens
de ceux que j’aime le plus,
de tous ceux auxquels je m’intéresse spirituellement,
pour les éclairer, les protéger et les conduire.

Ainsi soit-il

Alan Ames – Est-il un guérisseur?

19 juillet 2019

L’évangélisateur catholique Alan Ames, a déclaré qu’il avait été appelé par Dieu pour répandre son amour avec les autres. Pendant près de 20 ans, il a parcouru six continents et 50 pays pour prier avec d’autres personnes.

Alan Ames, originaire d’Australie, a déclaré qu’avant de commencer son travail dans l’église, il ne croyait pas en Dieu, il était alcoolique et vivait simplement dans une mauvaise vie, mais Dieu a retourné sa vie. Il dit que ce n’est pas lui qui guéri.

Je dis toujours aux gens que ce n’est pas moi qui les guéris s’ils le sont, c’est Jésus et les sacrements, dit Alain Ames.

Alan Ames dit que tout ce qu’il fait est dans l’Église catholique. Je ne parle jamais nulle part et ne prie jamais pour la guérison dans les lieux où l’ évêque ne me donne pas la permission.

Alan Ames prie pour des personnes qu’il n’a jamais rencontrées et il ne connaît pas leur histoire. C’est entre eux et Dieu, je n’ai pas besoin de savoir ce qui se passe dans la vie des gens, je prie juste pour eux, a poursuivi Alan Ames.

Alan Ames a déclaré à « News San Antonio » qu’une guérison qui lui vient à l’esprit est un adolescent suisse paralysé qui est devenu capable de marcher. Il avait été complètement guéri, peu de temps après ma prière sur lui.

Malgré les témoignages remarquables des gens, Alan Ames sait qu’il existe des sceptiques. C’est bien d’être sceptique, car il ne faut pas tout croire.

Fabienne Guerréro l’a rencontré un jour à Paris et elle a vraiment senti un grand pouvoir de guérison. Elle a senti le Christ agissant en lui.

Prophétie de Ralph Martin de 1975

Prophétie de Ralph Martin, Place Saint Pierre Rome, Italie, Lundi de Pentecôte, 1975

PROPHÉTIE donnée à Marc Mallet le jour de la Pentecôte, en 1975, sur la Place Saint Pierre (L'avenir de l'Église catholique ?) 66893160_2390310517674401_3697533170418188288_n.jpg?_nc_cat=101&_nc_eui2=AeF_PilR2e0LSWeJ-PxVhrATAOlW-pSSr00oUYpKjagXitNyoT2EKD5sDcSzM-QheGHaQpghKb9jlb2LzFyqznsr4fhv5MnR37t75aPXMy1xeQ&_nc_oc=AQlWLHeT6qwzxIOkbHn7PjkaXa8jFYaw2YA4j7kCzCe27kqbkq2DoE6q0hwWWmSOpS4&_nc_ht=scontent.fymy1-2

« Parce que Je vous aime, je veux vous montrer ce que je fais dans le monde aujourd’hui. Je veux vous préparer pour ce qui va venir.

Des jours de ténèbres arrivent pour votre monde, des jours de tribulations…Les bâtiments que vous voyez debout présentement ne le seront bientôt plus. Mon peuple ne pourra plus compter sur l’aide 
et le soutien auxquels il a recours aujourd’hui. Je veux vous préparer, mon peuple, à ne connaître que Moi, à ne compter que sur Moi, à  M’avoir en vous d’une façon plus profonde qu’elle ne l’a jamais été.

Je vais vous conduire au désert… Je vais retirer tout ce à quoi vous 
vous fiez présentement, pour que vous ne dépendiez plus que de Moi.

Un temps d’obscurité arrive sur le monde, mais un temps de gloire 
arrive pour mon Église, un temps de gloire arrive pour mon peuple. 

Je vais déverser sur vous tous les dons de mon Esprit. Je vais vous 
préparer pour un combat spirituel ; Je vais vous préparer pour un 
temps d’évangélisation que le monde n’a jamais vu…

Et lorsque vous n’aurez plus rien à part Moi, vous aurez tout : des 
terres, des champs, des foyers, et des frères et sœurs et de l’amour 
et une joie et une paix plus que vous n’en aurez jamais eus 
auparavant. Soyez prêts mon peuple, Je veux vous préparer… »

Ralph Martin, Place Saint Pierre
Rome, Italie, Lundi de Pentecôte, 1975

Source : https://www.pierre-et-les-loups.net/la-prophetie-a-rome-partie-1-9.html

Attaque mondiale contre le secret de la confession

Attaque mondiale contre le secret de la confession

Attaque mondiale contre le secret de la confession

Lu ici :

La dernière attaque en date vient d’être déjouée il y a quelques jours à peine en Californie.  Le 13 juillet, le comité d’État pour la sécurité publique a dû faire retirer la proposition de loi SB 360 présentée par le sénateur Jerry Hill – et déjà approuvée par le sénat – visant à abolir le secret de la confession.

En donnant cette information, « Vatican News » précise qu’il aura fallu « 140.000 lettres, 17.000 mails et des centaines de coups de téléphone » pour obtenir le retrait de cette « menace pour la conscience de chaque américain », comme l’avait définit Mgr Peter Gomez, l’archevêque de Los Angeles, qui a conduit la mobilisation.

En 2000 déjà, dans le débat sur les « Rules of Procedure and Evidence », la Cour pénale internationale avait rejeté la demande du Canada et de la France pour que cesse d’être reconnu le droit des ministres religieux de s’abstenir de témoigner sur des questions dont ils ont eu connaissance à travers le secret de la confession.

En 2016 à nouveau, la Cour suprême de l’État de Louisiane avait répété qu’« un prêtre, un rabbin ou un ministre dûment ordonné » ne pouvait être qualifié de « mandatory reporter », c’est-à-dire obligé de dénoncer « ce qu’il a appris au cours d’une confession ou d’une autre communication sacrée ».

Mais entretemps, surfant sur la vague des scandales des abus sexuels, les attaques contre le secret de la confession sacramentelle sont en train de se multiplier.  Par exemple en 2011 en Irlande, avec à la barre le premier ministre de l’époque, Enda Kenny.  Ou encore en 2014 à Genève, sous l’impulsion du comité de l’ONU pour la Convention sur les droits de l’enfant.  Et à chaque fois c’est l’Église catholique qui se trouvait sur le banc des accusés.

Jusqu’à ce jour du 7 juin 2018 où le secret de la confession a été battu en brèche en Australie, dans le territoire de la capitale, Canberra, par l’approbation, avec le soutien de tous les paris, d’une loi imposant aux prêtres catholiques – ainsi qu’aux ministres des autres cultes – de violer le sceau sacramentel s’ils viennent à connaissance de faits d’abus sexuels sur mineurs.  Cette loi est entrée en vigueur le 31 mars 2019.

Jusqu’ici, il ne s’agissait que de faits relativement connus.  Mais ce que très peu savent, c’est que le secret de la confession est sérieusement menacé là où on s’y attendrait le moins.

L’Italie est l’un de ces cas passés sous silence, y compris de la part des autorités de l’Eglise.  Dans ce pays, le jugement n. 6912 du 14 janvier 2017 rendu par la Cour suprême de cassation a disposé que le prêtre appelé à témoigner dans un procès pénal pour abus sexuel encourt le délit de faux témoignage s’il refuse de divulguer ce qu’il a appris pendant la confession en-dehors des péchés commis par le pénitent, par exemple s’il lui a révélé avoir subi un abus, et pas de l’avoir commis. C’est précisément ce jugement italien qui a fait réagir Andrea Bettetini, professeur de droit canon à l’Université catholique de Milan et professeur invité dans de nombreuses universités d’Europe et d’Amérique, dans un article publié dans le dernier numéro de « Vita e Pensiero », la revue de son université, consacré aux attaques contre le secret de la confession. Le professeur Bettetini rapproche le jugement italien de la nouvelle loi qui vient d’entrer en vigueur en Australie pour montrer qu’elles sont bien plus proches qu’il n’y paraît puisqu’elles sont toutes les deux en faveur de l’obligation de dénonciation aux dépens de ce « droit juridique et moral fondamental » qu’est « la protection de la conscience de la personne qui ouvre son âme à un ministre du culte ». Dans la partie centrale de son article, le professeur Bettetini argumente la protection du sceau sacramentel de l’Église catholique, dans le droit catholique et dans le magistère, en montrant comment une telle protection s’étend à tout ce que le prêtre apprend en confession et pas seulement aux péchés du pénitent. Il ne cite pas la « Note de la Pénitencerie apostolique sur l’importance du for interne et sur l’inviolabilité du sceau sacramentel » promulguée le 29 juin dernier avec l’accord du pape François, étant donné que cette dernière est sortie alors que l’article était déjà sous presse.  Mais cette note est tombée bien à propos, vu les « préjugés négatifs » de nombre d’autorités civiles contre le fondement même et l’extension d’un tel secret. En outre, le professeur Bettetini montre comment, même dans le droit italien, le secret de la confession aurait été bien protégé sans ce jugement de 2019 de la Cours de cassation.

Et voici les conclusions dramatiques qu’il tire dans la conclusion de son article.  Quand on impose aux ministres du culte de choisir entre la prison et l’excommunication.

S’il fallait tirer les conclusions de tout ce dont nous avons débattu jusqu’ici, nous pouvons affirmer que les deux exemples [l’Italie et l’Australie] cités au début de notre article sont les paradigmes d’un néojuridictionnalisme aux conséquences incertaines qui est en train de s’insinuer dans de nombreuses structures politiques à cause d’une législation et d’une interprétation législative qui, à bas bruit mais avec des effets importants, est en train de modifier dans les faits la répartition des équilibres (et des compétences relatives) entre ordre temporel et ordre spirituel.  Et par ce dernier, j’entends non seulement la latitude d’autonomie de l’Église catholique mais également celle d’action des confessions religieuses différentes de la foi catholique et, plus généralement, celle de la religion.

Dans le « Canberra Times », Christopher Prowser, l’archevêque de Canberra et de Goulburn, a vigoureusement critique la nouvelle loi australienne en mettant en évidence la raison ultime de son incohérence : « Sans ce sceau, qui sera encore disposé à se libérer de ses propres péchés, à chercher le sage conseil d’un prêtre et à recevoir le pardon miséricordieux de Dieu ? ».  Le droit de l’Église et dans l’Église sert justement à en préserver la nature en tant qu’instrument de salut pour chaque homme, dont la vie et l’expérience se déplace dans une dimension de droit et de justice, en s’engageant à donner visibilité et contenu à des normes qui répondent, dans les limites de la médiation linguistique humaine, à la vérité et à la justice.

Or, il se fait que dans l’équilibrage entre deux valeurs capitales telles que la liberté de conscience et de religion d’un côté et l’exercice de l’action pénale pour punir un délit inhumain de l’autre, la tradition juridique occidentale a toujours privilégié la première, aussi bien parce qu’elle constitue le noyau le plus intime de la liberté et de la responsabilité de l’homme que parce qu’après le don de la vie, il s’agit de la réalité qui appartient de la façon la plus originelle et inaliénable à la personne humaine, et qu’il faut lui rendre justice.

Et il ne s‘agit là de rien d’autre que du reflet de ce qui représente l’apport le plus précieux du monde occidental à l’ordonnancement juridique de la civilisation mondiale : le concept de personne et de sa dignité, de la protection de ses droits inaliénables, au premier titre desquels se trouve justement celui de liberté religieuse.  Agir autrement reviendrait à une régression de notre civilisation juridique, et donc humaine, et c’est d’ailleurs ce que craignait encore une fois l’archevêque de Canberra quand il affirmait, à la veille de de l’entrée en vigueur de la loi qui impose au confesseur de violer si nécessaire le secret sacramentel : « À présent, nous autres prêtres de l’ACT [Asutralian Capital Territory] nous nous trouvons devant un choix impossible.  Soit nous respectons le sceau de la confession et nous risquons une procédure pénale soit nous respectons la loi et nous encourons l’excommunication d’office ».

J. Leary – Je vous montre un portail obscur vers l’enfer où les démons sortent de l’enfer pour répandre le mal et la haine parmi les personnes

Résultat de recherche d'images pour "john leary prophet in usa"

Mardi, le 18 juin, 2019

Jésus a dit : « Mon peuple, il y a certaines personnes dans le monde qui veulent contrôler les affaires, et lorsqu’elles en sont empêchées, elles développent de la haine envers celles qui les ont empêchées. C’est pourquoi il y a tellement de personnes qui haïssent votre Président car ils ne peuvent pas contrôler les gens comme elles le voudraient. Le diable se plaît de la haine, l’égoïsme, et le contrôle des gens. Le problème difficile dans l’Évangile d’aujourd’hui est que Je désire que vous aimiez tout le monde, même les gens qui vous haïssent à cause de votre croyance en Mon amour. Si vous n’aimez que ceux qui vous aiment, il n’y a pas de mérite en ceci, car même les non-croyants s’entr’aiment. J’aime tout le monde, même le pire des pécheurs. C’est Ma façon d’aimer tout le monde qui vous conduira vers la perfection. Alors aimez-vous les uns les autres, même vos ennemis et vos persécuteurs. »

Jésus a dit : « Mon peuple, Je vous montre un portail obscur vers l’enfer où les démons sortent de l’enfer pour répandre le mal et la haine parmi les personnes. Vous avez remarqué une réduction du nombre de gens à la Messe Dominicale. Certains deviennent paresseux et cessent de venir à la Messe. D’autres vont aux églises Protestantes. Les démons deviennent plus actifs, et ils tentent les gens avec tous les conforts pour soutirer les gens des églises Catholiques Romaines. Plusieurs de vos églises locales ont une présence réduite et de plus gros déficits budgétaires. Ceci est un autre signe de la fin des temps lorsque moins de gens viennent à la Messe Dominicale. L’Amérique suit les pas des autres pays où moins de 5% des gens viennent à la Messe. Priez pour que votre peuple conserve sa foi, et vienne à la Messe Dominicale. »

Rappel – Groupe des lundis pour le salut de nos familles

Cher(e)s ami(e)s,

Nous sommes à ce jour 63 personnes inscrites pour le groupe de prières des lundis. (Nous avons deux religieuses dans ce groupe et des personnes de plusieurs pays de langue française). J’espère que ce groupe va grandir car il en va du salut de beaucoup d’âmes de nos familles et ce groupe est puissant de par les prières qui y sont récitées.

Vous pouvez encore vous inscrire sur : catholique.magazine@laposte.net

Rappel de notre post du 13 juillet 2019

Lancement d’un nouveau groupe de prières tous les lundis (chez soi) à 20.30 Heures pour le salut de notre famille

Votre Administratrice Yvette

Je lance un nouveau groupe de prières que je place sous la protection de Saint Joseph (à réciter chez soi), tous les lundis à 20.30 Heures, avec les deux intentions suivantes :

  • La conversion des pauvres pécheurs de notre famille et du monde entier
  • La conversion de notre famille et de toutes les âmes pendant l’Avertissement

Vous pouvez vous inscrire à ce nouveau groupe de chaque lundi à 20.30 heures en envoyant un E. mail à : catholique.magazine@laposte.net (vous recevrez le programme complet du déroulement du groupe de prières en fichier word).

Ce groupe de prières est intensif et urgent pour le salut des âmes car l’Avertissement s’approche à grand pas et beaucoup de nos êtres chers ne voient pas la Lumière…. Je n’ai pas besoin de vous rappeler que nous sommes dans le grand combat final et que Notre Dame des Douleurs nous dit qu’elle veut sauver au moins le tiers de l’humanité (2 âmes sur 3 sont en perdition car elles vivent en état de péché mortel). En tant que Chrétiens Catholiques, nous avons la responsabilité de prier pour ces pauvres âmes, par amour pour elles et pour Notre Seigneur. Dieu nous demandera compte des âmes au jour du Jugement. Nous serons jugés sur l’Amour, c’est à dire au nombre des âmes que nous aurons aidé à monter au ciel. Dans nos familles, nous avons toutes et tous des membres qui vivent en état de péché mortel dont l’âme est déjà dans l’abîme. Nous les aimons et nous voulons leur salut éternel.

A cet effet, nous vous proposons de vous engager fermement, tous les lundis à 20.30 heures (chez vous), à réciter les prières ci-dessous proposées :

Déroulement du groupe de prières (vous recevrez le fichier Word du déroulement après votre inscription sur l’E. Mail : catholique.magazine@laposte.net )

reni2.jpg

                        Au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit. Ainsi soit-il.

Saint Michel Archange défendez-nous dans le combat ; soyez notre secours contre la perfidie et les embûches du démon. Que Dieu exerce sur lui Son empire, nous le demandons en suppliant; et vous, prince de la milice céleste,refoulez en enfer, par la Vertu divine, Satan et les autres esprits malins qui errent dans le monde
pour la perte des âmes. Amen.

Prière Auguste Reine des Cieux

“Auguste Reine des cieux et Maîtresse des Anges, vous qui, avez reçu de Dieu le pouvoir et la mission d’écraser la tête de Satan, nous vous le demandons humblement, envoyez les légions célestes pour que sous vos ordres, elles poursuivent les démons, les combattent partout, répriment leur audace et les refoulent dans l’abîme.” Qui ut Deus ?
– Qui est comme Dieu ? (vous pouvez le répéter 3 fois)
Ô bonne et tendre Mère, vous serez toujours notre amour et notre espérance.
Ô divine Mère, envoyez les Saints Anges pour me défendre et repousser loin de moi le cruel ennemi. Saints Anges et Archanges, défendez-nous, gardez-nous. Père Louis Cestac

Ensuite nous récitons

Le chapelet des saintes Plaies

Le chapelet du salut des âmes

Le Chapelet des Larmes (facultatif)

Après ces prières, nous récitons les croisades de prières suivantes :

INFO PREALABLE : CE NOUVEAU GROUPE DE PRIÈRES N’A RIEN À VOIR AVEC LES GROUPES DE PRIÈRES DE MARIA DE LA DIVINE MISÉRICORDE, MÊME SI CERTAINES PRIÈRES SONT EMPRUNTÉES À LA CROISADE DE PRIÈRES

Croisade de Prière (4) – Unissez toutes les Familles

Jésus, unissez toutes les familles pendant L’Avertissement afin qu’elles puissent recevoir le Salut Éternel. Je prie pour que toutes les familles restent ensemble en union avec Vous, Jésus, afin qu’elles puissent hériter de Votre Nouveau Paradis sur Terre. Amen

Croisade de Prière (35) – Pour faire entrer les âmes dans le Paradis

Ô Mon Jésus, Aidez-Moi à Vous aider à sauver le reste de Vos enfants sur Terre. Je prie pour que, par Votre Miséricorde, Vous sauviez les âmes de l’esprit des ténèbres. Acceptez mes épreuves, mes souffrances et mes douleurs dans cette vie pour sauver les âmes du feu de l’enfer. Emplissez-moi de grâces pour que je Vous offre ces souffrances avec amour et joie dans le cœur, afin que nous soyons tous unis et ne fassions qu’un par amour pour la Trinité Bénie, et puissions vivre avec Vous, comme une Sainte Famille, dans le Paradis. Amen.

Croisade de Prière (37) – Pour l’unification de tous les enfants de Dieu

Ô cher Jésus, Unissez tous Vos disciples bien-aimés dans l’amour afin que nous puissions propager la Vérité de Votre Promesse de Salut Éternel dans le monde entier. Nous prions pour que les âmes tièdes, effrayées de s’offrir à Vous par l’esprit, le corps et l’âme, laissent tomber leur armure de fierté et ouvrent leur cœur à Votre Amour et deviennent membres de Votre Sainte famille sur Terre. Accueillez toutes ces âmes perdues, cher Jésus, et laissez notre amour fraternel les entraîner hors de cette barbarie pour les prendre avec nous dans le Cœur, l’Amour et la Lumière de la Sainte Trinité. Nous plaçons tout notre espoir, notre confiance et notre amour dans Vos Saintes Mains. Nous Vous prions d’étendre notre dévotion afin de pouvoir sauver plus d’âmes. Amen.

Croisade de Prière (41) – Pour les âmes des incroyants

Ô Mon Jésus, Aidez Vos pauvres enfants qui sont aveugles à Votre Promesse de salut.Je Vous supplie, par mes prières et mes souffrances, d’ouvrir les yeux des incroyants afin qu’ils puissent voir Votre tendre Amour et courent se protéger dans Vos Bras Sacrés.Aidez-les à voir la Vérité et à demander pardon pour tous leurs péchés afin qu’ils puissent être sauvés et être les premiers à passer les Portes du Nouveau Paradis.Je prie pour ces pauvres âmes – hommes, femmes et enfants – et Vous demande de les absoudre de leurs péchés. Amen.

Croisade de Prière (43) – Sauver les âmes pendant L’Avertissement

Ô Dieu le Père Tout Puissant, Au  Nom de Votre Fils bien-aimé Jésus-Christ, et en commémoration de Sa Mort sur la Croix pour nous délivrer de nos péchés, Je Vous supplie de sauver les âmes qui ne peuvent se sauver elles-mêmes et qui pourront mourir en état de péché mortel pendant L’Avertissement. En réconciliation par les souffrances de Votre Fils bien-aimé, Je Vous supplie de pardonner à ceux qui ne peuvent se racheter eux-mêmes car ils ne vivront pas assez longtemps pour demander Miséricorde à Jésus, Votre Fils, pour les libérer du péché. Amen

Croisade de Prière (55) – Pour se préparer à L’Avertissement

Ô Mon Cher Jésus, Veuillez ouvrir le cœur de tous les enfants de Dieu au Don de Votre Grande Miséricorde. Aidez-les à accepter Votre Divine Miséricorde avec amour et reconnaissance. Permettez-leur de devenir humbles devant vous, et de demander le pardon de leurs péchés afin qu’ils puissent faire partie de Votre Glorieux Royaume. Amen

Croisade de Prière (60) – Prière pour la conversion des familles pendant L’Avertissement

Ô Cher doux Jésus, Je Vous demande Miséricorde pour les âmes de ma famille (les nommer ici)  Je Vous offre mes souffrances, mes épreuves et mes prières pour sauver leurs âmes de l’esprit des ténèbres. Ne laissez aucune d’entre elles, qui sont Vos enfants, Vous condamner ou rejeter Votre Main de Miséricorde. Ouvrez leur cœur pour qu’il se mêle à Votre Sacré Cœur afin qu’elles puissent demander le pardon nécessaire pour les sauver des flammes de l’Enfer. Donnez-leur la chance de se racheter afin qu’elles puissent être converties par les Rayons de Votre Divine Miséricorde.

Croisade de Prière (64) – Sauver mes frères et sœurs

Ô mon très cher Sauveur Jésus-Christ, Acceptez mon don de prière et de sacrifices pour aider à sauver mes frères et sœurs de la prison de ténèbres où ils sont enfermés. Permettez-moi d’aider à sauver leurs âmes. Je Vous supplie de leur pardonner leurs péchés et je Vous demande d’inonder leurs âmes de l’Esprit Saint afin qu’elles courent chercher dans Vos bras le refuge dont elles ont si grandement besoin avant qu’elles soient perdues pour toujours. Je Vous offre mon don d’abandon pour ces âmes, en humble servitude et en action de grâces. Amen

Croisade de Prière (65) – Pour ceux en état de péché mortel

Ô cher Jésus, Sauveur de l’humanité, Par Votre Miséricorde Divine, je plaide la clémence pour toutes ces pauvres âmes dans le péché, qui peuvent être retirées de cette Terre pendant L’Avertissement. Pardonnez-leur leurs péchés et, en mémoire de Votre Passion, je vous supplie de m’accorder cette faveur spéciale en expiation de leurs péchés. Je m’offre à Vous en esprit, corps et âme en pénitence pour le salut de leurs âmes et pour leur donner la vie éternelle. Amen

Croisade de Prière (73) – Pour les jeunes âmes, pour les jeunes enfants

Ô Jésus, Aidez-moi à sauver les âmes des jeunes dans le monde entier. Par Votre Grâce, aidez-les à voir la Vérité de Votre Existence. Amenez-les à Votre Sacré Cœur et ouvrez leurs yeux à Votre Amour et à Votre Miséricorde. Sauvez-les des feux de l’Enfer et, par mes prières, prenez pitié de leurs âmes. Amen

Croisade de Prière (79) – Pour deux milliards d’âmes perdues

Ô cher Jésus, Je vous supplie de déverser Votre Miséricorde sur ces âmes. Pardonnez-leur lorsqu’ils vous rejettent, et utilisez ma prière et ma souffrance pour pouvoir, par Votre Miséricorde, les inonder des Grâces dont ils ont besoin pour sanctifier leur âme. Je Vous demande le Don de clémence pour ces âmes. Je Vous demande d’ouvrir leur cœur afin qu’ils aillent vers Vous et Vous demandent de les remplir du Saint-Esprit pour qu’ils acceptent la Vérité de Votre Amour et qu’ils puissent vivre avec Vous et toute la famille de Dieu pour toujours. Amen

Croisade de Prière (80) – Pour les âmes de ceux qui ont commis un meurtre

Ô cher Jésus, Je vous prie d’avoir pitié de ceux qui ont commis un meurtre.
Je vous demande d’être clément pour ceux qui sont en état de péché mortel. Je Vous offre mes propres souffrances et difficultés pour que Vous puissiez ouvrir Votre Cœur et leur pardonner leurs péchés. Je Vous demande de couvrir de Votre Précieux Sang tous ceux qui ont de mauvaises intentions dans leur âme afin qu’ils puissent être lavés de leurs iniquités. Amen.

Croisade de Prière (88) – Pour les âmes après L’Avertissement

Ô Sacré Cœur de Jésus, soyez Miséricordieux pour nous tous, pauvres pécheurs. Illuminez ces cœurs de pierre, si désespérés dans leur quête de gouverne. Pardonnez-leur leurs iniquités. Aidez-les, par Votre Amour et Votre Miséricorde, à trouver dans leur cœur c »omment saisir Votre grand Don de Rédemption. Je vous supplie de pardonner à toutes les âmes qui rejettent la Vérité de Dieu. Couvrez-les de Votre Lumière, cher Jésus, afin qu’elle les aveugle à la méchanceté et aux pièges du diable qui essaiera de les séparer de Vous pour l’éternité. Je Vous prie de donner à tous les enfants de Dieu la force de Vous être reconnaissants de Votre Grande Miséricorde. Je Vous demande d’ouvrir la Porte de Votre Royaume à toutes les âmes perdues qui errent sur la Terre, désemparées et désespérées. Amen

Croisade de Prière (89) – Pour les Pauvres Pécheurs

Ô Mon Jésus, je Vous offre mes louanges et action de grâces pour Votre Très Glorieux Second Avènement. Vous, Mon Sauveur, êtes né pour me donner la Vie Éternelle et me délivrer du péché. Je Vous offre mon amour, mes remerciements et mon adoration et je prépare mon âme pour Votre Grand Retour. Amen

Croisade de Prière (117) – Pour ceux qui ont vendu leur âme

Très cher Jésus, je consacre les âmes de (faire la liste ici) et de tous ceux qui ont troqué leur âme en rançon de la gloire. Débarrassez-les de leur infestation. Détournez-les du danger des Illuminati qui les dévorent. Donnez-leur le courage de se dégager sans crainte de cet asservissement maléfique. Prenez-les dans Vos Bras de Miséricorde et nourrissez-les pour qu’elles retrouvent leur État de Grâce et soient ainsi dignes de se tenir devant Vous.  Par Votre Divinité, aidez-moi par cette prière pour les âmes adoptées par Satan, à les arracher à la maçonnerie. Libérez-les des fers qui les enchaînent et qui conduisent à une terrible torture dans les chambres de l’Enfer.  Aidez-les, par la souffrance des âmes choisies, par mes prières et par Votre Miséricorde, à être sur la ligne de front, prêtes à passer les Portes de la Nouvelle Ère de Paix, le Nouveau Paradis. Je Vous supplie de les libérer de leur captivité. Amen

Croisade de Prière (118) – Pour les âmes perdues de la jeune génération

Cher Jésus, Je fais appel à Votre Miséricorde pour les âmes perdues de la jeune génération. Pour ceux qui ne Vous connaissent pas, couvrez-les du Don de la vue. Pour ceux qui Vous connaissent mais vous ignorent, faites-les revenir dans Votre Miséricorde. Je Vous en prie, donnez-leur la preuve de Votre Existence rapidement et dirigez-les vers ceux qui peuvent les aider et les guider vers la Vérité. Remplissez leur esprit et leur âme d’un désir ardent pour Vous. Aidez-les à reconnaître le vide qui existe en eux parce qu’ils ne ressentent pas Votre Présence. Je vous supplie, cher Seigneur,  de ne pas les abandonner et, par Votre Miséricorde, de leur accorder la Vie Éternelle.

Croisade de Prière (122) – Pour la consécration au Précieux Sang de Jésus-Christ

Cher Jésus, je Vous demande de me consacrer, ainsi que ma famille, mes amis et ma nation, à la Protection de Votre Précieux Sang. Vous êtes mort pour moi et Vos Plaies sont devenues mes plaies puisque j’accepte avec grâce la souffrance que je vais endurer sur le chemin menant à Votre Second Avènement. Je souffre avec Vous, cher Jésus, lorsque vous tentez de réunir tous les enfants de Dieu dans Votre Cœur afin que nous ayons la Vie Éternelle. Couvrez-moi, et tous ceux qui ont besoin de Votre Protection, de Votre Précieux Sang. Amen

Croisade de Prière (127) – Pour sauver mon âme et celle de mes proches

Ô Jésus, préparez-moi afin que je puisse venir devant Vous sans honte. Aidez-moi et mes proches (les nommer ici) à confesser tous nos torts. À admettre nos faiblesses.  À demander le pardon de tous nos péchés. À montrer de l’amour à ceux que nous avons offensés. À demander Miséricorde pour notre salut. À nous humilier nous-mêmes devant Vous afin que, le Jour de la Grande Illumination, ma conscience et celle de (les nommer ici) soient claires et que vous inondiez mon âme de Votre Divine Miséricorde.Amen

Croisade de Prière (128) – Pour rassembler et unir toutes les âmes

Très cher Jésus, Aidez-nous, qui sommes Vos disciples bien-aimés, à rassembler le monde dans Vos Bras et à Vous offrir les âmes de ceux qui ont le plus besoin de Votre Grande Miséricorde. Donnez-nous le pouvoir du Don du Saint-Esprit pour assurer que la Flamme de la Vérité enveloppera tous ceux qui se sont séparés de Vous.  Unissez tous les pécheurs afin qu’il soit donné à chacun toute chance de réconciliation. Accordez à tous la force de rester fidèles à Votre Sainte Parole lorsque nous serons forcés de rejeter la Vérité proclamée au monde par les Très Saints Évangiles. Nous restons en Vous, avec Vous et pour Vous à chaque étape de notre chemin vers le salut. Amen

Croisade de Prière (157) – Pour les âmes en captivité

Ô cher Jésus, libérez les âmes qui sont esclaves de faux dieux et de Satan. Aidez-nous, par nos prières, à les débarrasser de la douleur de la possession. Ouvrez les portes de leur prison et montrez-leur le chemin du Royaume de Dieu avant qu’elles ne soient prises en otage par Satan et amenées dans l’abîme de l’Enfer. Nous vous implorons, Jésus, de couvrir ces âmes du Pouvoir du Saint-Esprit afin qu’elles puissent trouver la Vérité, et pour les aider à trouver le courage de se soustraire des pièges et de la perfidie du diable. Amen

Croisade de Prière (169) – Pour le salut de ceux qui rejettent le Christ

Très cher Jésus, par Votre Compassion et Votre Miséricorde, je Vous implore pour le salut de ceux qui Vous ont rejeté, qui nient Votre Existence, qui délibérément s’opposent à Votre Sainte Parole et dont les cœurs aigris ont empoisonné leurs âmes, les privant de la Lumière et de la Vérité de Votre Divinité. Soyez Miséricordieux pour tous les pécheurs. Pardonnez à ceux qui blasphèment contre la Sainte Trinité, et aidez-moi, dans mes propres voies et par mes sacrifices personnels, à embrasser dans Vos Bras Aimants ces pécheurs qui ont le plus besoin de Votre Miséricorde. Je vous donne ma promesse de Vous servir, par mes pensées, mes actions et mes prises de parole, du mieux que je peux dans Votre Mission de Salut. Amen

On termine le groupe des lundis avec les prières suivantes

1 Notre Père – 1 Je vous salue Marie – 1 Je vous salue Joseph – 1 Gloire au Père

Pour celles et ceux qui ne connaissent pas le « Je vous salue Joseph »

Résultat de recherche d'images pour "st joseph"

Je vous salue, Joseph, vous que la grâce divine a comblé,

le Sauveur a reposé dans vos bras et grandi sous vos yeux,

vous êtes béni entre tous les hommes, et Jésus,

l’Enfant divin de votre virginale épouse est béni.

Saint Joseph, donné pour père au Fils de Dieu,

priez pour nous dans nos soucis de famille,

de santé et de travail, jusqu’à nos derniers jours,

et daignez nous secourir à l’heure de notre mort. Amen.

Votre Administratrice,

Yvette

Dans les refuges…

Résultat de recherche d'images pour "END TIME REFUGES"

Si vous faites de votre lieu d’habitation un refuge, ne pensez pas pouvoir garder chez vous des parents ou des enfants ou des amis qui vivent en état de péché mortel car si vous les gardez chez vous, votre lieu d’habitation ne sera plus un refuge mais un lieu qui sera attaqué par les forces du mal pendant la tribulation. On ne plaisante pas avec la justice divine.

C’est pourquoi, j’ai lancé le groupe pour la conversion des membres de notre famille et nous récitons ces prières tous les lundis à 20.30 Heures (où à une autre heure le même jour).

Je rappelle l’importance de ce groupe de prières où nous sommes déjà 63 personnes inscrites.

Vous pouvez encore vous inscrire en envoyant un E. mail à : catholique.magazine@laposte.net

Voici le lien du groupe pour les lundis pour la conversion des âmes de notre famille avant et pendant l’Avertissement

https://magazinelavoixdedieu.wordpress.com/2019/07/13/lancement-dun-nouveau-groupe-de-prieres-tous-les-lundis-chez-soi-a-20-30-heures/

Récapitulatif de tous nos groupes

Pour vous inscrire à un groupe, merci d’envoyer un E. mail à : catholique.magazine@laposte.net

C’est Notre Dame du Mont Carmel qui nous a aidé à commencer ces groupes (suite à la neuvaine que j’ai faite à N. D. du Mont Carmel).

PRIERES ET JEUNES

Image associée
Image associée
Image associée
Image associée
Image associée
Image associée
Image associée
Image associée
Image associée
Image associée
Image associée

Le paradis – c’est un lieu. C’est vraiment beau, mais ça ne peut pas se décrire. Pourtant, c’est bien réel ; on ne peut pas l’imaginer.

Image associée

Un homme d’âge avancé raconte : J’étais assis sur une chaise. J’étais en train de me relever quand quelque chose m’a frappé en pleine poitrine (…) Je me suis appuyé contre le mur et je me suis rassis, mais j’ai reçu de nouveau un choc, un autre coup de masse dans la poitrine (…) J’étais à l’hôpital (…) et on m’a dit que j’avais eu un arrêt du coeur. Le Docteur était là.

Et quels souvenirs avez-vous conservés de cet arrêt du coeur ?

Eh bien, c’est un lieu. C’est vraiment beau, mais ça ne peut pas se décrire. Pourtant, c’est bien réel ; on ne peut pas l’imaginer. Quand on arrive de l’autre côté, il y a un fleuve ; comme dans la Bible : « Il y a un fleuve. » Avec une surface lisse, comme du verre… Oui, oui, on traverse un fleuve. Je l’ai traversé.

De quelle façon avez-vous eu l’impression de traverser ce fleuve ?

Image associée

A pied, tout simplement.. En marchant. Mais c’était joli à voir ! C’est magnifique. Pas question de vous le décrire ! Bien sûr, il y a de belles choses sur la terre, ça ne fait aucun doute, les fleurs, et tout le reste. Mais il n’y a pas de comparaison. Là, tout est tranquille, paisible, on ne peut que s’y reposer. Il n’y a aucune ombre, là-bas.

Témoignage (Dr R. Moody)

J. Leary – Plusieurs âmes tombent dans ces flammes éternelles car ils ont choisi de rejeter Mon amour

Mercredi, le 15 mai, 2019

Résultat de recherche d'images pour "john leary prophet in usa"

Jésus a dit : ‘Mon fils, (dans une vision) tu vois un portail vers l’enfer et il en a d’autres de par la terre. Les démons peuvent entrer et sortir par ces portails lorsque Je le leur permets. Je te montre l’enfer aux entrailles de la terre.

Plusieurs âmes tombent dans ces flammes éternelles car ils ont choisi de rejeter Mon amour. Toutes les âmes ont l’occasion de M’aimer et de rejeter Satan. Il y a des âmes qui refusent de M’aimer, et refusent de rechercher Mon pardon de leurs péchés. Ces âmes ont choisi l’enfer de leur libre volonté. C’est de Ma justice dont ils souffriront de ces flammes pour toujours.

C’est pourquoi Je demande à Mes guerriers de la prière de prier pour ces âmes de tous les membres de ta famille, même les âmes qui ne prient pas, et qui ne viennent pas à la Messe Dominicale.

C’est grâce à vos prières persistantes que vous pouvez aider les membres de votre famille à ne pas être jugé d’aller en enfer. (pendant l’Avertissement, puis pendant leur jugement particulier Notre Seigneur Jésus Christ va donner son jugement après la revue de vie que chaque âme va avoir et après cela il donnera le jugement : le ciel, le purgatoire ou l’enfer suivant ce que l’âme a mérité. N’oubliez pas que pour un seul péché mortel*, notre âme peut être envoyée expier pour toute l’éternité en enfer)

Je vous aime tous, mais c’est par votre propre volonté que vous choisirez votre destination éternelle. 

(* tous les péchés sexuels sont des péchés mortels : masturbation, fellation, cunilengus, sodomie, couple homosexuel, pacs, mariage civil sans le mariage à l’Eglise, divorcé remarié (c’est de l’adultère car le divorce ne compte pas pour Dieu et les époux divorcés sont toujours mariés devant Dieu), concubinage, vol, mensonge, secte, yoga, reiki, toutes les techniques et enseignements du Nouvel Age, tous ceux qui prendront la puce dans le corps, tous ceux qui adoreront l’antéchrist, tous ceux qui écouteront et mettront en pratique les enseignements d’un antipape, le non respect des parents dans leur vieil âge, ceux qui prononcent le nom de Dieu sans respect dans les conversations oiseuses, ceux qui ne vont pas à la messe les dimanches et les fêtes d’obligation (noël, ascension, assomption, toussaint), ceux qui envient les biens du prochain et il faut aussi dire que les péchés capitaux ouvrent une porte de l’enfer : l’orgueil, l’envie, la paresse, l’avarice, la luxure, la colère, la gourmandise).

Jeanne Smith au sujet du Synode sur l’Amazonie

18 juillet, 2019

Synode sur l’Amazonie : le cardinal Müller dénonce l’“Instrumentum Laboris”

Le cardinal Gerhard Müller, ancien préfet de la Congrégation pour la Doctrine de la foi, a publié une dénonciation vigoureuse de la teneur de l’Instrumentum laboris en vue du synode sur l’Amazonie qui se tiendra du 6 au 27 octobre prochains à Rome. Il en décrit le verbiage, les ambiguïtés, les aspects « autoréférentiels » qui relèvent du progressisme allemand, la flagornerie envers le pape François, les erreurs  d’attribution.
Mais plus encore, après quelques protestations courtoises qu’on devine de pure forme, le cardinal Müller en signale les erreurs fondamentales, aberrantes, scandaleuses même – pour reprendre le ton de sa critique – et n’hésite pas à faire remarquer la dimension inquiétante d’un texte qui s’incline devant les rituels païens à travers « une cosmovision avec ses mythes et la magie rituelle de Mère “Nature”, ou ses sacrifices aux “dieux” et aux esprits. »

Je vous propose ici ma traduction intégrale de ce texte paru en allemand. Je me suis principalement aidée de la traduction vers l’anglais de Maike Hickson pour LifeSiteNews.

Trois remarques, avant de vous livrer le texte : d’abord, celui-ci émane d’un cardinal électeur, qui en toute logique – s’il n’avait été évincé de la Congrégation pour la Doctrine de la foi – devrait encore être à la tête de ce qui était autrefois le Saint-Office, gardien de la pureté du magistère. Deuxièmement : le cardinal a publié ce texte dans un journal allemand, Die Tagespost, sous forme de tribune, ce qui en dit long sur la situation actuelle de l’Eglise. La vérité se réfugie dans les médias… Et troisièmement, ce texte très critique d’un document assumé par le Vatican et qui doit servir de base aux discussions du synode en octobre s’adresse à tout un chacun.
C’est donc à chacun que le cardinal veut confier ces vérités, donnant par le fait même mission aux laïcs de réfléchir, et de préserver le dépôt de la foi.

*

Sur le concept de la Révélation tel qu’on le trouve dans l’“Instrumentum Laboris” pour le Synode sur l’Amazonie

Par le Cardinal Gerhard Müller 

1. Sur la méthode de l’“Instrumentum Laboris” (IL)

Personne ne penserait à remettre en question la bonne volonté de ceux qui sont impliqués dans la préparation et la mise en œuvre du synode pour l’Eglise en Amazonie, ni leur intention de tout faire pour promouvoir la foi catholique parmi les habitants de cette grande région et ses paysages fascinants. La région amazonienne doit servir pour l’Eglise et pour le monde « comme une pars pro toto, comme un paradigme, comme une espérance pour le monde entier » (IL 37). Déjà, cette définition de la tâche à accomplir montre l’idée d’un développement « intégral » de tous les hommes dans notre unique maison de la terre, dont l’Eglise se déclare responsable. Cette idée se retrouve encore et encore dans l’Instrumentum Laboris (IL). Le texte lui-même est divisé en trois parties : 1) La voix de l’Amazonie ; 2) L’écologie intégrale : Le cri de la terre et des pauvres ; 3) Une Eglise prophétique en Amazonie : Défis et espoir. Ces trois parties sont construites selon le schéma qu’utilise aussi la Théologie de la Libération : Voir la situation – juger à la lumière des évangiles – agir en vue de l’établissement de meilleures conditions de vie.

2. Ambivalence dans la définition des termes et des objectifs
Comme il arrive souvent lors de la rédaction de tels textes selon la technique  de l’atelier, il y a toujours des équipes de personnes ayant un état d’esprit similaire qui travaillent sur des partie distinctes, ce qui entraîne des redondances fastidieuses. Si l’on enlevait rigoureusement toutes les répétitions, le texte pourrait facilement être réduit à la moitié de sa longueur, voire moins.
Mais le principal problème n’est pas la longueur quantitativement excessive, mais le fait que les termes clefs ne sont pas clarifiés et qu’ils sont utilisés à l’excès : qu’est-ce qu’un chemin synodal, qu’est-ce que le développement intégral, qu’est-ce qu’une Eglise samaritaine, missionnaire, synodale et ouverte, ou une Eglise tendant la main, l’Eglise des pauvres, l’Eglise de l’Amazone, et plus ? Cette Eglise est-elle différente du Peuple de Dieu ou doit-elle être comprise simplement comme la hiérarchie du Pape et des évêques, ou en fait-elle partie, ou se trouve-t-elle du côté opposé, celui du peuple ? Le Peuple de Dieu est-il un terme sociologique ou théologique ? N’est-ce pas plutôt la communauté des fidèles qui, avec leurs bergers, sont en pèlerinage vers la vie éternelle ? Est-ce aux évêques d’entendre le cri du peuple, ou est-ce Dieu qui, comme Il l’a fait avec Moïse pendant la captivité d’Israël en Egypte, dit aujourd’hui aux successeurs des Apôtres de conduire les fidèles hors du péché et en dehors de l’impiété du naturalisme séculariste et de l’immanence à son salut dans la Parole de Dieu et dans les Sacrements de l’Eglise ?

3. L’herméneutique à l’envers
L’Eglise du Christ a-t-elle été placée par son Fondateur comme une sorte de matière première entre les mains des évêques et des papes, dont ils peuvent aujourd’hui – éclairés par le Saint Esprit – assurer la reconstruction pour en faire un instrument actualisé, avec des objectifs séculiers ? La structure du texte affiche un revirement radical dans l’herméneutique de la théologie catholique. La relation entre l’Ecriture Sainte et la Tradition Apostolique, d’une part, et le Magistère de l’Eglise, d’autre part, a été classiquement définie pour montrer que la Révélation est pleinement contenue dans l’Ecriture Sainte et la Tradition, tandis qu’il appartient au Magistère – uni au sens de la foi de l’ensemble du peuple de Dieu – de faire des interprétations authentiques et infaillibles. Ainsi, l’Ecriture Sainte et la Tradition sont des principes constitutifs de la connaissance pour la Profession de Foi catholique et sa réflexion théologico-académique. Le Magistère, en revanche, ne s’active que de manière interprétative et régulatrice (Dei Verbum 8-10 ; 24).
Dans le cas de l’IL, cependant, c’est exactement le contraire. Toute sa réflexion tourne de manière circulaire et autoréférentielle autour des documents les plus récents du Magistère du pape François, meublés de quelques références à Jean-Paul II et Benoît XVI. Les Saintes Ecritures sont peu citées, et les Pères de l’Eglise presque pas du tout, et encore d’une manière purement illustrative, et dans le but de soutenir des convictions qui existent déjà pour d’autres raisons. Peut-être veut-on ainsi manifester une fidélité particulière envers le Pape, ou se croit-on capable d’éviter les défis du travail théologique en se référant constamment à ses mots-clefs connus et souvent répétés, que les auteurs appellent – d’une manière assez brouillonne – « son mantra » (IL 25). Cette flagornerir est alors portée à son comble lorsque les auteurs ajoutent – à la suite de leur déclaration selon laquelle « les sujets actifs de l’inculturation sont les peuples indigènes eux-mêmes » (IL 122) – cette formulation étrange : « Comme l’a affirmé le Pape François, la grâce suppose la culture. » Comme si c’était lui qui avait découvert cet axiome – qui est bien évidemment un axiome fondamental de l’Eglise catholique elle-même. Dans sa version originale, c’est la grâce qui présuppose la nature, tout comme la foi présuppose la raison (voir Thomas d’Aquin, S. th. I q.1 a.8). 
Outre la confusion des rôles entre celui Magistère d’un côté et de l’Ecriture Sainte de l’autre, l’Instrumentum laboris va même jusqu’à affirmer qu’il existe de nouvelles sources de Révélation. L’IL 19 affirme : « Nous pouvons dire que l’Amazonie – ou tout autre espace territorial indigène ou communautaire –  n’est pas seulement un ubi (un espace géographique), mais que c’est aussi un quid,  c’est-à-dire, un lieu de sens pour la foi ou l’expérience de Dieu dans l’histoire. Le territoire est un lieu théologique depuis lequel on vit la foi, c’est aussi une source singulière de révélation de Dieu. Ces espaces sont des épiphanies où se manifeste la réserve de vie et de sagesse pour la planète, une vie et une sagesse qui parlent de Dieu. »
Si ici un territoire déterminé est présenté comme « source particulière de la Révélation de Dieu », alors il faut dire qu’il s’agit d’un faux enseignement, dans la mesure où depuis 2000 ans, l’Eglise catholique a enseigné infailliblement que l’Ecriture Sainte et la Tradition Apostolique sont les seules sources de Révélation et que l’histoire ne peut plus ajouter de Révélation. Comme le dit Dei Verbum, « nous n’attendons plus de nouvelle révélation publique » (4). Les Saintes Ecritures et la Tradition sont les seules sources de la Révélation, comme l’explique Dei Verbum (7) : « Cette sainte Tradition et la Sainte Ecriture de l’un et l’autre Testament sont donc comme un miroir où l’Eglise en son cheminement terrestre contemple Dieu, dont elle reçoit tout jusqu’à ce qu’elle soit amenée à le voir face à face tel qu’il est. » « La sainte Tradition et la Sainte Ecriture constituent un unique dépôt sacré de la Parole de Dieu, confié à l’Eglise » (Dei Verbum 10).
Outre ces déclarations et références frappantes, l’organisation Rete Ecclesiale Panamazzonica (REPAM) – qui a été chargée de la préparation de l’IL et qui a été fondée précisément à cette fin en 2014 – ainsi que leurs auteurs, tenants de ce qu’on appelle la Theologia india (théologie indienne), se citent eux-mêmes le plus souvent.
Il s’agit d’une société fermée de personnes ayant absolument la même vision du monde, comme on peut facilement le voir sur la liste des noms des personnes ayant participé à des réunions pré-synodales à Washington et à Rome : elles contiennent un nombre disproportionné d’Européens de langue allemande.
Elle est à l’abri des objections sérieuses, parce que celles-ci ne peuvent se fonder que sur le doctrinalisme et le dogmatisme monolithiques, ou le ritualisme (IL 38 ; 110 ; 138), ainsi que sur le cléricalisme incapable de dialogue (IL 110), et sur la pensée rigide des Pharisiens et sur l’orgueil de la raison du côté des scribes. Ce serait une perte de temps et un gaspillage d’efforts que de discuter avec de telles personnes. 
Toutes n’ont pas l’expérience de l’Amérique du Sud ; elles ne sont présentes que parce qu’elles pensent être en conformité avec la ligne officielle, et parce qu’elles contrôlent les thèmes du chemin synodal de la Conférence épiscopale allemande et du Comité central des catholiques allemands (abolition du célibat, la présence des femmes dans le sacerdoce et dans les postes clefs du pouvoir contre le cléricalisme et le fondamentalisme, adaptation de la morale sexuelles révélées à l’idéologie du genre et à la valorisation des pratiques homosexuelles) – ce chemin synodal qui est mis en œuvre actuellement.
J’ai moi-même été actif dans le domaine pastoral et théologique au Pérou et dans d’autres pays pendant 15 années consécutives, sur des périodes de 2 à 3 mois à chaque fois. C’était principalement dans des paroisses et des séminaires d’Amérique du Sud, par conséquent le jugement que je porte maintenant n’émane pas d’une perspective purement eurocentrique, comme certains se plairaient volontiers à me le reprocher.
Tout catholique sera d’accord avec une intention importante de l’IL, à savoir que les peuples de l’Amazonie ne doivent pas demeurer l’objet du colonialisme et du néocolonialisme, l’objet de forces qui ne pensent qu’au profit et au pouvoir, au prix du bonheur et de la dignité d’autrui. Il est clair qu’aussi bien dans l’Eglise, la société et l’Etat où vivent ces personnes – en particulier nos frères et sœurs catholiques – sont des agents égaux et libres dans leur vie et leur travail, leur foi et leur morale – dans notre responsabilité commune devant Dieu. Mais comment y parvenir ?

4. Le point de départ est la Révélation de Dieu en Jésus-Christ
Sans doute, l’annonce de l’Evangile est-elle un dialogue, qui correspond à la Parole (Logos) de Dieu qui nous est adressée et à notre réponse dans le don gratuit d’obéissance à la Foi (Dei Verbum 5). Parce que la mission vient du Christ Dieu-Homme et parce qu’Il a transmis sa Mission du Père à ses Apôtres, l’alternative d’une approche dogmatique « d’en haut » opposée à une approche pédagogique et pastorale « d’en bas » n’a aucun sens, à moins de rejeter « le principe divino-humain du soin pastoral » (Franz Xaver Arnold). 
Mais l’homme est le destinataire du mandat missionnaire universel de Jésus (Matthieu 28:19), « Le médiateur universel et unique du salut entre Dieu et l’humanité tout entière » (Jean 14:6 ; Actes 4:12 ; 1 Tim 2:4 et suivants). Et l’homme peut réfléchir, avec l’aide de sa raison, sur le sens de la vie entre la naissance et la mort, et sa vie est ébranlée par les crises existentielles de l’existence humaine, et il met en vie et en mort son espérance en Dieu, l’origine et la fin de tout être. 
Une cosmovision avec ses mythes et la magie rituelle de Mère « Nature », ou ses sacrifices aux « dieux » et aux esprits qui nous effraient profondément ou nous attirent par de fausses promesses, ne peut constituer une approche adéquate pour la venue du Dieu Trinité dans sa Parole et son Esprit Saint. L’approche peut encore moins se résumer à une vision du monde scientifico-positiviste propre à une bourgeoisie libérale qui n’accepte du christianisme que les restes confortables de valeurs morales et de rituels civils-religieux.
Sérieusement, la connaissance de la philosophie classique et moderne, des Pères de l’Eglise, de la théologie moderne et des Conciles, sera-t-elle remplacée dans la formation des futurs pasteurs et théologiens par la cosmovision amazonienne et la sagesse des ancêtres avec leurs mythes et rituels ?Si l’expression « cosmovision » signifiait simplement que toutes les choses créées sont interdépendantes, ce ne serait qu’un simple lieu commun. En raison de l’unité substantielle du corps et de l’âme, l’homme se trouve à l’intersection du « tissu » de l’esprit et de la matière. Mais la contemplation du cosmos ne doit pas être autre chose que l’occasion de glorifier Dieu et son œuvre merveilleuse dans la nature et l’histoire. Le cosmos, cependant, ne doit pas être adoré comme Dieu, mais seulement le Créateur Lui-même. Nous ne tombons pas à genoux devant l’énorme puissance de la nature et devant « tous les royaumes du monde et leur splendeur » (Matthieu 4:8), mais seulement devant Dieu, « car il est écrit : tu adoreras le Seigneur, ton Dieu, et tu ne le serviras que Lui » (Matthieu 4:10). C’est ainsi que Jésus a rejeté le séducteur diabolique dans le désert.

5. La différence entre l’Incarnation du Verbe et l’Inculturation elle-même comme chemin d’évangélisation
La « Theologia indigena et l’éco-théologie » (IL 98) est le fruit d’un romantisme social. La théologie est la compréhension (intellectus fidei) de la Révélation de Dieu dans sa Parole dans la profession de foi de l’Eglise, et non le mélange sans cesse renouvelé de sentiments du monde et de visions du monde ou de constellations religieuses et morales du sentiment cosmique du tout en un, le mélange de la conscience de soi et du monde (hen kai pan). Notre monde naturel est la création d’un Dieu personnel. La foi, selon le sens chrétien, est donc la reconnaissance de Dieu dans sa Parole éternelle qui s’est faite chair ; c’est l’illumination dans l’Esprit Saint, afin qu’en le Christ, nous reconnaissions Dieu.  Avec la Foi, les vertus surnaturelles de l’espérance et de la charité nous sont communiquées.  C’est ainsi que nous nous comprenons comme enfants de Dieu qui, par le Christ, dit à Dieu dans l’Esprit Saint : « Abba, Père » (Rm 8, 15). Nous mettons toute notre confiance en Lui, et Il fait de nous Ses fils, qui sont libérés de la peur des forces élémentales du monde et des figures démoniaques, dieux et esprits, qui nous dressent leurs guet-apens insidieux dans l’imprévisibilité des forces matérielles du monde. 
L’Incarnation est un événement unique dans l’histoire que Dieu a librement décidé dans Sa volonté universelle de salut. Cela n’est pas l’inculturation, et l’inculturation de l’Eglise n’est pas une incarnation (IL 7;19;29;108). Ce n’est pas Irénée de Lyon, dans le 5e livre Adversus haereseses (IL 113), mais Grégoire de Nazianze qui formule le principe : « quod non est assumptum non est sanatum » – ce qui n’a pas été assumé, n’est pas non plus sauvé. (ép. 101, 32) Il s’agit ici d’affirmer l’intégréalité de la nature humaine, contre Apollinaire de Laodicée (315-390) qui pensait que le Logos dans l’Incarnation ne prenait qu’une nature, sans l’âme humaine. C’est pourquoi la phrase suivante est totalement aberrante : « La diversité culturelle exige une incarnation plus réelle afin d’embrasser des modes de vie et des cultures différents. » (IL 113)
L’Incarnation n’est pas le principe de l’adaptation culturelle secondaire, mais concrètement et avant tout le principe du salut « comme le sacrement universel du salut » dans le Christ (Lumen Gentium 1:48), dans la profession de foi de l’Eglise, dans ses sept sacrements et dans l’épiscopat avec le Pape à sa tête, par la succession apostolique. 
Les rites secondaires issus des traditions des peuples peuvent aider à enraciner dans la culture les sacrements, qui sont les moyens de salut institués par le Christ. Ils de doivent cependant pas devenir indépendants, de sorte que, par exemple, les coutumes du mariage deviennent soudainement plus importantes que le « Oui » qui est constitutif du sacrement du mariage lui-même. Les signes sacramentels, tels qu’ils ont été institués par le Christ et les Apôtres (parole et symbole matériel), ne peuvent être modifiés à aucun prix. Le baptême ne peut être valablement administré autrement qu’au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, et avec de l’eau naturelle ; et dans l’Eucharistie, on ne peut remplacer par la nourriture locale le pain fait de blé et le vin de la vigne. Ce ne serait pas de l’inculturation, mais une atteinte inadmissible à la volonté fondatrice de Jésus ; et ce serait aussi une destruction de l’unité de l’Eglise en son centre sacramentel.
Quand l’inculturation se réfère à la célébration extérieure secondaire du culte divin et non aux sacrements – qui ex opere operato, par la Présence vivante du Christ, fondateur et véritable donneur de grâce, sont le signe de ces sacramentels – alors la phrase suivante est scandaleuse, ou du moins irréfléchie : « Sans cette inculturation, la liturgie peut être réduite à une “pièce de musée” ou à la “propriété d’une poignée de privilégiés”. » (IL 124)
Dieu n’est pas simplement partout et également présent dans toutes les religions, comme si l’Incarnation n’était qu’un phénomène typiquement méditerranéen. En fait, Dieu, en tant que Créateur du monde, est présent dans l’ensemble et dans chaque cœur humain (Actes 17:27sq) – même si les yeux de l’homme sont souvent aveuglés par le péché, et ses oreilles sourdes à l’amour de Dieu. Mais Il vient par sa Révélation dans l’histoire de son peuple élu Israël, et Il vient tout près de nous dans Son Verbe incarné et dans l’Esprit qui a été versé dans nos cœurs. Cette auto-communication de Dieu en tant que grâce et vie à chaque homme se répand dans le monde par l’annonce par l’Eglise de sa vie et de son culte, c’est-à-dire par la mission mondiale selon le mandat universel du Christ.Mais il travaille déjà avec sa grâce d’aide et de prévenance dans le cœur de ceux qui ne le connaissent pas encore expressément et nommément, afin que, lorsqu’ils entendent parler de lui dans l’annonce apostolique, ils puissent l’identifier comme le Seigneur Jésus, dans l’Esprit Saint (1 Co 12,3).

6. Le critère du discernement : l’Autocommunication historique de Dieu en Jésus-Christ
Ce qui manque dans l’IL, c’est un témoignage clair de l’autocommunication de Dieu dans le Verbe Incarné, de la sacramentalité de l’Eglise, des sacrements comme moyens objectifs de la grâce plutôt que de simples symboles autoréférentiels, du caractère surnaturel de la grâce, afin que l’intégrité de l’homme ne consiste pas seulement en l’unité avec la bio-nature, mais dans la filiation divine et dans la communion pleine de grâce avec la Sainte Trinité, afin que la vie éternelle soit la récompense de la conversion à Dieu, la réconciliation avec Lui, et pas seulement avec l’environnement et notre monde commun. 
On ne peut pas réduire le développement intégral à la simple mise à disposition de ressources matérielles. Car l’homme ne reçoit sa nouvelle intégrité que par la perfection dans la grâce, ici et maintenant dans le baptême, où nous devenons une nouvelle Création, enfants de Dieu, et puis un jour dans la vision béatifique dans la communauté du Père, du Fils et du Saint Esprit, et en communion avec Ses saints. (1 Jean 1:3 ; 3:1 ss).
Au lieu de présenter une approche ambiguë avec une religiosité vague, dans une tentative futile de faire du christianisme une science du salut en sacralisant le cosmos et la nature et l’écologie de la biodiversité, il est important de regarder le centre et l’origine de notre foi : « Il a plu à Dieu dans sa bonté et sa sagesse de se révéler en personne et de faire connaître le mystère de sa volonté (cf. Ep 1, 9) grâce auquel les hommes, par le Christ, le Verbe fait chair, accèdent dans l’Esprit Saint, auprès du Père et sont rendus participants de la nature divine » (2).

Gerhard cardinal Müller

© leblogdejeannesmits pour la traduction.

François nomme un nouveau porte-parole : Matteo Bruni

Le pape François a nommé le 18 juillet Matteo Bruni, 43 ans, nouveau directeur du Bureau de presse du Saint-Siège.

Bruni est un Italien d’origine anglaise qui parle également le français et l’espagnol. Il travaille au bureau de presse du Saint-Siège depuis 2009 et a participé à l’organisation des voyages papaux.

Bruni n’est pas journaliste et a des contacts avec la communauté moderniste romaine de Sant’Egidio.

Quelques candidats possibles ont refusé d’accepter le poste.

https://gloria.tv/article/KiQvXzDbC1G31ekPibC9EenB3


Restriction gouvernementale sur la religion : La France et le Qatar au même niveau

Restriction gouvernementale sur la religion : La France et le Qatar au même niveau

Les restrictions gouvernementales sur la religion ont augmenté à l’échelle mondiale entre 2007 et 2017, selon le plus récent rapport annuel du Pew Research Center.

Le niveau de restrictions religieuses est le plus élevé en Israël et dans les pays musulmans du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord, sauf au Liban.

C’est en Amérique, en Europe et en Afrique noire que les hostilités sociales contre la religion ont le plus augmenté.

La France et le Qatar ont des restrictions gouvernementales similaires, globalement  » élevées « , à l’encontre de la religion. La France obtient des résultats encore plus élevés que le Qatar en ce qui concerne le harcèlement des groupes religieux par le gouvernement en général.

https://gloria.tv/article/TmgRV1xy9Nf72XTnkND8r3bc1

Saint Amour – Si vous ne croyez pas en l’enfer, cela ne change pas la réalité de son existence

Pour tous

Je vois de nouveau une Grande Flamme que j’ai appris à connaître comme étant le Cœur de Dieu le Père. Il dit : « Mes enfants, dans le monde, vous avez appris à vous préparer pour les évènements à venir. Vous vous préparez pour les jours de congés, pour les mariages et même pour les évènements de la journée. Comment se fait-il que vous ne vous prépariez pas pour la Victoire du Second Avènement de Mon Fils ? Vous ne connaissez pas la séquence des évènements qui la précèdent. Cela pourrait être aussi proche que votre prochaine respiration, ou aussi éloigné que la prochaine génération. »

« Le but de Mon intervention ici est de réveiller les cœurs quant à leur conduite — dans leurs priorités qui sont évidentes dans le monde de la politique. Quand Mon Fils reviendra, peu importera ce que vous possédez et que vous occupiez une position élevée dans le monde. Tous les critères du monde seront mis de côté. C’est alors que ce que vous aimez dans vos cœurs déterminera votre destinée éternelle. »
« Si vous ne croyez pas en l’enfer, cela ne change pas la réalité de son existence. Si vous ne croyez pas en Ma Volonté, pareillement. Je viens vous aider à aimer Ma Volonté. Lorsque vous acceptez Ma Volonté, Je peux vous aider à suivre le chemin de la perfection.

Je vous donne ce temps pour vous préparer au Second Avènement de Jésus en embrassant Ma Volonté dans le moment présent. » —

Source: www.SaintAmour.org

Mgr Michel Aupetit nommé par le pape François membre de la congrégation pour le Clergé

Mgr Michel Aupetit nommé par le pape François membre de la congrégation pour le Clergé

17 JUILLET 2019

Download PDF

C’est ce que nous apprend le compte Twitter de l’ambassade de France auprès du Saint-Siège :

La France au Vatican@FranceauVatican

Félicitations à l’archevêque de Paris, @dioceseparis, Mgr Michel Aupetit, @MichelAupetit nommé par le pape François, @Pontifex_fr membre de la congrégation pour le Clergé ! @vaticannews_fr

Mgr Michel Aupetit est intervenu récemment auprès de la Communauté de l’Emmanuel à Paray-le-Monial, sur le don de soi :

https://www.riposte-catholique.fr/archives/152548

Riposte Catholique

La prière de sainte Thérèse de Lisieux pour les prêtres et les séminaristes

La prière de sainte Thérèse de Lisieux pour les prêtres et les séminaristes

AMAURY DE FAYET DE LA TOUR

Philip Kosloski | 22 juin 2019

Sainte Thérèse était chargée d’une mission particulière : prier pour la sanctification des prêtres et des séminaristes.

À la fin du XIXe siècle, sainte Thérèse ressent un appel particulier : le Seigneur l’invite à prier pour les prêtres. L’idée lui semble étrange : la jeune fille pense que les prêtres n’ont pas besoin que l’on prie pour eux.

Prier pour les pécheurs me fascinait, mais prier pour les prêtres, dont je croyais les âmes plus pures que le cristal me paraissait étrange ! [Pendant un pèlerinage en Italie] J’ai vécu avec un grand nombre de saints prêtres pendant un mois et j’ai compris que, si leur dignité sublime les élève au-dessus des anges, cela ne veut pas dire qu’ils ne sont ni faibles ni fragiles, confia-t-elle.

Au fil du temps, elle rencontre de nombreux prêtres qui ont besoin que l’on prie pour eux.

Dès son arrivée au Carmel en 1888, elle se donne alors pour mission d’intercéder pour leur sanctification.

Telle est la vocation du Carmel : le seul but de nos prières et de nos sacrifices est d’être apôtre des apôtres, de prier pour eux alors qu’ils sont évangélisés par la parole et surtout par l’exemple.

Au monastère, on lui attribue un « correspondant », le jeune Maurice Bellière : elle échange alors des lettres avec ce séminariste qui finira par être ordonné prêtre. Sans surprise, elle prie quotidiennement pour ce futur prêtre, l’élevant grâce à ses prières. Sainte Thérèse récitait pour lui la prière suivante, qui peut être utilisée pour prier pour tous les séminaristes qui se préparent à devenir prêtres, pour demander à Dieu de les conduire sur le chemin de la sainteté et de les protéger de la tentation.

Divin Jésus, écoutez la prière que je Vous adresse pour celui qui veut être votre Missionnaire,gardez-le au milieu des dangers du monde, faites-lui sentir de plus en plus le néant et la vanité des choses passagères et le bonheur de savoir les mépriser pour votre Amour. Que déjà son sublime apostolat s’exerce sur ceux qui l’entourent, qu’il soit un apôtre, digne de votre Cœur Sacré…. Ô Marie ! Douce Reine du Carmel, c’est à Vous que je confie l’âme du futur prêtre dont je suis l’indigne petite sœur. Daignez lui enseigner déjà avec quel amour Vous touchiez le Divin Enfant Jésus et l’enveloppiez de langes, afin qu’il puisse un jour monter au Saint Autel et porter en ses mains le Roi des Cieux. Je Vous demande encore de le garder toujours à l’ombre de votre manteau virginal, jusqu’au moment heureux où quittant cette vallée de larmes, il pourra contempler votre splendeur et jouir pendant toute l’éternité des fruits de son glorieux apostolat. Ainsi soit-il. »

Jacarei – Je viens pour la dernière fois appeler le monde à la conversion! …vous verrez un vent fort souffler. Quand cela se produira, la terre tremblera. Sachez alors que l’Heure de la Justice Divine sonnera.

Messages Jacarei 7 Juillet 2019 – Message de Notre Dame Reine et Messagère de la Paix à Marcos Tadeu Teixeira – Anniversaire Mensuel des Apparitions de Jacarei à Marcos Tadeu Teixeira

Messages Jacarei 7 Juillet 2019 - Message de Notre Dame Reine et Messagère de la Paix à Marcos Tadeu Teixeira - Anniversaire Mensuel des Apparitions de Jacarei à Marcos Tadeu Teixeira

Très Sainte Marie : 
 

« Je suis la Reine et la Messagère de la Paix! Aujourd’hui, quand se termine un mois de plus de ma présence ici avec Mon Fils Jésus et tout le Ciel, je viens à nouveau pour vous dire à tous:

Je viens pour la dernière fois appeler le monde à la conversion!

Après que mes apparitions ici se termineront, je ne reviendrai plus dans ce monde. C’est le dernier appel de l’amour, c’est le dernier murmure de l’amour, c’est le dernier appel de l’amour.

Écoutez le dernier appel de l’Amour, qui descend aujourd’hui encore du Ciel, ici, en ce lieu pour appeler tout le monde à la conversion.

Écoutez le dernier appel de l’Amour, en ouvrant vos cœurs à mon amour, en l’acceptant, en me donnant votre «OUI» et en cherchant à vivre de plus en plus, dans l’amour, par amour, pour l’amour.

Écoutez le dernier appel de l’amour, en me donnant votre vie et tout le temps qu’il vous reste ici sur Terre, de façon à ce que je puisse vous utiliser comme mes puissants instruments pour sauver les âmes de mes enfants.

Écoutez le dernier appel de l’Amour en priant le Rosaire tous les jours, en priant tous les chapelets que je vous ai donnés et demandés ici en cherchant à vivre une vie d’amour vrai avec Moi et avec mon Fils Jésus pour la gloire du Père.

Et surtout: écoutez le dernier appel de l’Amour en laissant toutes les choses du monde qui vous éloignent du véritable amour, pour vivre la vraie vie de l’amour et dans l’amour que je vous enseigne dans mes messages.

Écoutez le dernier appel de l’Amour qui, à travers mon fils Marcos arrive aux confins du monde, à tous mes enfants.

C’est la dernière fois que l’Amour appelle!

Quand finalement mon heure passera et que les secrets auront lieu, la voix de l’Amour se taira et ceux qui n’ont pas entendu l’appel de l’amour entreront vraiment dans une angoisse si grande et de tant de remords qu’ils ne seront plus jamais en paix et beaucoup mourront réellement d’une douleur surnaturelle, pour avoir enfin compris qui les appelait. Pour avoir compris depuis combien de temps l’amour était si proche, se laissant trouver par eux et qu’ils n’ont pas voulu.

Combien d’égoïsme!

Combien de dureté de cœur!

Combien de vanités aussi !

Combien veulent le salut, combien veulent servir Dieu, combien veulent Me servir, mais à leur manière, avec tant de caprices, imposant tant de conditions, faisant tant de chantages, exigeant tant de raisons et tant de motifs pour obéir!

Ceux-ci ne connaissent pas l’amour. Les mots ne servent que pour ceux qui n’obéissent pas. Et seuls ceux qui n’obéissent pas et qui n’ont pas d’amour, posent des conditions dans le service du Seigneur.

Ceux qui aiment : servent le Seigneur comme le Seigneur veut, de la manière dont il veut, aussi longtemps qu’il veut, sans poser de conditions. C’est le vrai Amour!Ouvrez-vous à ce véritable amour!

Vivez ce véritable amour pour le Seigneur, pour que vraiment, l’amour vous transforme en l’image et la ressemblance parfaites de Dieu comme je suis: l’amour!

Alors tout le monde verra l’amour de Dieu en vous, mes enfants, et le monde entier croira, et alors ce sera le triomphe de mon Cœur, le triomphe de l’Amour!

Priez le Rosaire tous les jours!

Seul le Rosaire peut vous donner la force intérieure pour renoncer à toutes les choses qui vous éloignent de l’Amour. Et seul le Rosaire peut vous donner la force intérieure pour vous ouvrir à l’amour, vivre dans l’amour et persévérer dans l’amour.

Donnez 5 Rosaires médités n° 53 pour mes enfants qui ne le connaissent pas.

Je vous demande de donner aussi à mes enfants 5 Chapelets médités de la paix n ° 5 et 5 du n ° 6. Ces merveilleux Chapelets que mon fils Marcos a fait pour Moi, en plus de beaucoup me consoler, ils montrent indéniablement au monde ma gloire. en ce lieu.

Alors tous mes enfants pourront voir ma lumière, pourront voir ma gloire et ainsi ils pourront arriver à Moi et je pourrai les mener à Dieu.

C’est pourquoi allez! Donnez à mes enfants ces Chapelets pour qu’ils sachent le plus tôt possible que la Mère du Ciel les attend tous ici pour les aider, les aimer, pour leur donner la Paix et pour les consoler et les soulager dans leurs grandes afflictions.

Allez! Et apportez-leur ces Chapelets pour que mes enfants comprennent dés que possible: que la Mère du Ciel est ici avec les bras ouverts, les attendant pour les embrasser tous et les mener tous au Ciel.

Alors, Mon Cœur Immaculé triomphera encore plus vite et apportera à tous mes enfants les Nouveaux Cieux et la Nouvelle Terre, où tous connaîtront enfin l’Ère de la Paix, de l’amour de Dieu, de la sainteté. Où finalement, plus aucune larme ne tombera de leurs yeux, car l’antique ennemi aura finalement été emprisonné, et Dieu vivra et régnera dans tous les cœurs!

Allez! Mes enfants et donnez à mes chers enfants aussi 6 films de mon Apparition à Lichen (Voix du Ciel n° 25), pour qu’alors les mères comprennent qu’en éduquant et élevant leurs enfants pour Dieu elles m’aideront à détruire et à démanteler tous les plans des athées et de mes ennemis.

Et quand les pères et les mères reviendront enfin à former leurs familles pour le Ciel et pour Dieu, éduquant et élevant leurs enfants pour Moi et pour le Seigneur, alors finalement Mon Cœur Immaculé triomphera et mon ennemi ne pourra plus rien faire ; Parce que, avec les familles saintes, engendrant des saints: ce monde se transformera finalement en un jardin de sainteté et de grâce de Mon Cœur Immaculé et mon ennemi et son marais de ténèbres et de péchés disparaîtra enfin.

Le désert vivra, le désert reverdira, si vous donnez à mes enfants le film de mon Apparition de Lichen, pour que les parents comprennent qu’il est entre leurs mains de sauver l’avenir du monde ou de le détruire, de sauver les enfants ou de les condamner, de les créer pour le Ciel ou l’enfer.

Alors, mes enfants construiront de nouvelles familles, faites en Dieu et fondées en Moi, dans mes messages, dans mon amour, dans le Rosaire. Et alors, toute l’humanité et l’Église elle-même connaîtront un temps nouveau et glorieux de sainteté, d’amour et de Paix.

Tous, je vous bénis maintenant avec amour et je dis: Lisez tout le livre de l’ECCLÉSIASTIQUE, méditez chaque jour sur un verset. Et cherchez à le vivre, pour qu’alors vos vies plaisent à Dieu et deviennent véritablement des hymnes d’amour parfait pour Dieu et de sagesse pour éclairer le monde.

Les temps sont graves, les temps sont mauvais. Bientôt, mes enfants: vous verrez un vent fort souffler. Quand cela se produira, la terre tremblera. Sachez alors que l’Heure de la Justice Divine sonnera.

Ayez avec vous les Chapelets touchés par Moi, les bougies bénies, mes images sacrées. Car là où elles seront, rien, rien ne vous arrivera.

Priez le Rosaire et vivez chaque jour davantage mes messages d’Amour!

VIVEZ d’AMOUR!

Tous je vous bénis: de PONTMAIN, de MONTICHIARI et de JACAREÍ. »

Très Sainte Marie après avoir touché les chapelets et les objets saints:

« Selon ce que j’ai déjà dit: où qu’’un de ces chapelets, images arrivent, je serai là vivante, portant avec Moi les grandes grâces du Seigneur.

Je vous bénis tous à nouveau pour que vous soyez heureux. Et spécialement toi, Marcos, cette semaine, tu as fait 3 000 CD et DVD pour Me faire connaître et aimer davantage, ainsi que mon Fils.

Très bien Pour chacun de ces disques que tu as faits, une âme a été sauvée. Et tu as droit à 3000 autres grâces pour toi et pour ton père, Carlos Tadeu aussi, qui est l’âme que tu aimes le plus en ce monde et pour laquelle tu me demandes toujours et offres toujours aussi les mérites de toutes les bonnes œuvres que vous as faites par amour pour Moi.

Oui, il recevra tout mon fils, tout ce que tu demanderas pour lui tout au long de l’année, je te le donnerai, je lui donnerai par toi. »

Traduction Véronique

http://trinite-sainte-et-mariemamere.over-blog.com/2019/07/messages-jacarei-7-juillet-2019-message-de-notre-dame-reine-et-messagere-de-la-paix-a-marcos-tadeu-teixeira-anniversaire-mensuel-des

Journal « The Guardian »: Cardinal Pell « a évoqué la possibilité que François soit le 38ème Antipape »

Journal « Gardian »: Cdl. Pell « a évoqué la possibilité que François soit le 38ème Antipape »

19 JUILLET 2019

Le Journal Britannique « The Guardian », a déclaré en 2014 que le cardinal George Pell « avait évoqué la possibilité que François soit le 38ème antipape ». « The Guardian » est une publication ultra-pro-François et l’un de ses anciens journalistes a récemment promu la fausse citation selon laquelle Benoît XVI aurait déclaré: «Il n’y a qu’un pape et c’est François », ce que LifeSiteNews a apparemment démontré comme étant une fausse citation.

Le journal « The Guardian » a écrit:  » Le Cardinal Pell, a publié au cours du week-end une homélie … Le pape François, a-t-il déclaré, était le 266ème pape, » et l’histoire a 37 antipapes.  » « Pourquoi les mentionner, si ce n’est pour évoquer la possibilité que François soit le 38ème antipape. »

(The Guardian, «Un schisme de l’Église catholique sous le pape François n’est pas exclu», 30 octobre 2014) Comme tout le monde le sait, quelques années plus tard, le Cardinal Pell s’est retrouvé en prison après ce que le commentateur catholique Patrick Coffin ait déclaré: «Même les ennemis idéologiques de Pell estiment que le verdict est absurde. »

FRED MARTINEZ

Source : TradCat

Irlande : Le référendum sur le mariage homosexuel était bel et bien truqué (bourrage d’urne)


Irlande : Le référendum sur le mariage homosexuel était bel et bien truqué (bourrage d’urne)

Nous savons maintenant que plus d’un demi-million de « personnes » qui étaient soit décédées au moment du vote, soit qui n’avaient pas le droit de voter, on fait pencher le résultat en faveur du mariage d’abomination « contre Dieu et nature ». Que l’Irlande, pays infesté (via les ONG )

, par la dictature féministo-maçonnique LGBT, ait truqué le vote, certes, cela n’est hélas pas vraiment une surprise. En revanche il est incompréhensible qu’aucune organisation n’ait eu le courage de porter plainte (ni auprès de l’ONU, ni auprès de la cours de justice européenne, ni nulle part).

ici : www.breakingnews.ie/ireland/a-massive-numbe…

Rappel – groupe de prière des dimanches

Lancement d’un groupe de prières les dimanches à 15 heures chez soI

Chers abonnés et visiteurs,

Je lance un groupe de prières qui aura lieu tous les dimanches après midi, à 15 heures, chez soi (on peut aussi reporter le groupe à une autre heure de la journée ou même le dimanche soir) sous la protection de Saint Padre Pio.

L’intention de ce groupe est pour tous les consacré(e)s : Pape, Cardinaux, Evêques, prêtres, diacres, religieux, religieuses, laïcs consacrés, oblat(e)s, prophètes, témoins du Christ…

Comme d’habitude, il faut s’inscrire sur l’E. Mail : catholique.magazine@laposte.net

Voici les prières proposées

reni2.jpg

                        Au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit. Ainsi soit-il.

Saint Michel Archange défendez-nous dans le combat ; soyez notre secours contre la perfidie et les embûches du démon. Que Dieu exerce sur lui Son empire, nous le demandons en suppliant; et vous, prince de la milice céleste,refoulez en enfer, par la Vertu divine, Satan et les autres esprits malins qui errent dans le monde
pour la perte des âmes. Amen.

Prière Auguste Reine des Cieux

“Auguste Reine des cieux et Maîtresse des Anges, vous qui, avez reçu de Dieu le pouvoir et la mission d’écraser la tête de Satan, nous vous le demandons humblement, envoyez les légions célestes pour que sous vos ordres, elles poursuivent les démons, les combattent partout, répriment leur audace et les refoulent dans l’abîme.” Qui ut Deus ?
– Qui est comme Dieu ? (vous pouvez le répéter 3 fois)
Ô bonne et tendre Mère, vous serez toujours notre amour et notre espérance.
Ô divine Mère, envoyez les Saints Anges pour me défendre et repousser loin de moi le cruel ennemi. Saints Anges et Archanges, défendez-nous, gardez-nous. Père Louis Cestac

Ensuite nous récitons

Le chapelet de la Divine Miséricorde

Le chapelet de la foi (pour sauver les consacrés)

Le chapelet des larmes

Le chapelet des Saintes Plaies

Et on termine avec la prière 70 de la croisade de prières

(ce groupe de prières n’a rien à voir avec les groupes de Maria de la Divine Miséricorde, même si nous utilisons 1 prière tirée du livret de la croisade de prières).

Croisade de Prière (70) – Prière pour que le Clergé reste ferme et fidèle
à la Sainte Parole de Dieu

Ô cher Jésus, Aidez Vos serviteurs sacrés à reconnaître le schisme qui se déroule au sein de Votre Église. Aidez Vos serviteurs sacrés à rester fermes et fidèles à Votre Sainte Parole. Ne laissez jamais les ambitions matérielles troubler leur pur amour pour Vous. Donnez-leur les Grâces de rester purs et humbles devant Vous et d’honorer Votre Très Sainte Présence dans l’Eucharistie. Aidez et guidez tous ces serviteurs sacrés qui peuvent être tièdes dans leur amour pour Vous et rallumez le Feu du Saint-Esprit dans leurs âmes. Aidez-les à reconnaître la tentation placée devant eux pour les distraire. Ouvrez leurs yeux afin qu’ils puissent voir la Vérité en tout temps. Bénissez-les, cher Jésus, en ce temps, et couvrez-les de Votre Précieux Sang pour les protéger du mal. Donnez-leur la force de résister à la séduction de Satan s’ils étaient perturbés par l’envie de nier l’existence du péché. Amen

Votre Administratrice,

Yvette

Avez-vous déjà médité les oraisons de Sainte Brigitte et/ou les 7 Pater Noster ?

Résultat de recherche d'images pour "oraisons ste brigitte"

Pour recevoir un livret gratuit, merci d’en faire la demande par E. mail à : catholique.magazine@laposte.net

La seule condition pour recevoir ce livret est de s’engager à réciter les oraisons pendant 1 ans ou les 7 Pater Noster ou les deux (à votre choix)

Les oraisons de Sainte Brigitte

Les promesses du Seigneur

Sainte Brigitte de Suède, co-patronne de l’Europe, vécut de 1303 à 1373. Elle est fêtée le 23 juillet, un jour après sainte Marie-Madeleine soit dit en passant. Très jeune, Jésus en Croix lui apparaît. Horrifiée par l’état physique dans lequel Il se trouve, elle est prise de dévotion pour les Saintes Plaies du Christ, à qui elle en demande le nombre précis. En 1350, un crucifix qui se trouve désormais dans la basilique Saint Paul Hors les Murs à Rome, s’anime et lui révèle : « J‘ai reçu en mon corps 5 480 coups. Si vous voulez les honorer par quelque vénération, vous direz 15 Notre Père et 15 Je vous salue Marie avec les oraisons suivantes… ». Par la bouche de ce crucifix, Jésus enseigne alors à sainte Brigitte deux séries d’oraisons : Les 15 Oraisons, à réciter 365 fois pendant un an, et Les 7 Notre Père, à réciter 365 fois (par an) et ce pendant 12 ans.

Les promesses de Jésus faites à la personne qui récitera entièrement ces deux séries d’Oraisons (ou seulement l’une d’entre elles) sont merveilleuses mais parfois bien mystérieuses :

Pour Les 15 Oraisons :

  • Je délivrerai du Purgatoire 15 âmes de sa lignée.
  • Je confirmerai et conserverai en état de grâce 15 justes de sa lignée.
  • Je convertirai 15 pécheurs de sa lignée.
  • Elle aura les premiers degrés de perfection.
  • 15 jours avant sa mort, elle aura une amère contrition de tous ses péchés et une parfaite connaissance de ceux-ci.
  • Avant sa mort, je viendrai avec ma très chère et bien-aimée Mère et recevrai bénignement son âme et la mènerai aux joies éternelles.
  • Je mettrai le signe de ma très victorieuse Croix devant elle, pour son secours et sa défense contre les embûches de ses ennemis.
  • Je lui donnerai un singulier trait à boire de la fontaine de ma Déité, ce que je ne ferai point à d’autres ne disant pas mes Oraisons.
  • Celui qui dira ces Oraisons est assuré d’être joint au suprême chœur des anges. 
  • Quiconque les enseignera à un autre, sa joie et ses mérites ne manqueront jamais, mais seront stables et dureront à perpétuité.
  • Là où sont dites ces Oraisons, Dieu est présent avec sa grâce.


Les 15 oraisons révélées par NSJC à Sainte Brigitte de Suède

Sainte Brigitte a eu de nombreuses apparitions et révélations de Jésus et de Marie, mais c’est dans la Basilique Saint Paul, au Sud de Rome, que Jésus, par un crucifix en bois qui s’anima, dicta « les oraisons ». Comme il y avait longtemps qu’elle désirait savoir le nombre de coups que Notre Seigneur reçut en sa Passion, un jour Il lui apparut et lui dit : « J’ai reçu en mon Corps 5480 coups. Si vous voulez les honorer par quelque vénération, vous direz 15 Notre Père, 15 Je Vous Salue Marie et les 15 oraisons, que je vais vous enseigner, pendant un an entier… L’année étant écoulée, vous aurez salué chacune de mes plaies.

ORAISON 1

Pater, Ave

O Jésus-Christ ! douceur éternelle à ceux qui vous aiment, joie qui surpasse toute joie et tout désir, espoir et salut des pécheurs, qui avez témoigné n’avoir de plus grand contentement que d’être parmi les hommes jusqu’à prendre la nature humaine en la plénitude des temps pour l’amour d’eux, souvenez-vous des souffrances que vous avez endurées dès l’instant de votre conception et surtout dans le temps de votre sainte Passion, ainsi qu’il avait été décrété et ordonné de toute éternité dans la pensée divine. Souvenez-vous, Seigneur, que faisant la Cène avec vos disciples, après leur avoir lavé les pieds, vous leur avez donné votre Corps sacré et votre Précieux Sang, et, tout en les consolant avec douceur, vous leur avez prédit votre prochaine Passion. Souvenez-vous de la tristesse et de l’amertume que vous avez éprouvées en votre âme, comme vous l’avez témoigné vous-même, disant : « Mon âme est triste jusqu’à la mort. » Souvenez-vous, Seigneur, des craintes, angoisses et douleurs que vous avez endurées en votre Corps suave avant le supplice de la croix, quand, après avoir prié trois fois en répandant une sueur de sang, vous avez été trahi par Judas, votre disciple, arrêté par la nation que vous aviez choisie et élevée, accusé par de faux témoins, injustement jugé, en la fleur de votre jeunesse et dans le temps solennel de la Pâque. Souvenez-vous que vous avez été dépouillé de vos propres vêtements et revêtu de ceux de la dérision; qu’on vous a voilé les yeux et la face, qu’on vous a donné des soufflets, que vous avez été couronné d’épines, qu’on vous a mis un roseau à la main, et qu’attaché à une colonne vous avez été déchiré de coups et accablé d’affronts et d’outrages. En mémoire de ces peines et douleurs que vous avez endurées avant votre Passion sur la Croix, donnez-moi avant la mort une vraie contrition, une sincère et entière confession, une juste pénitence et la rémission de tous mes péchés. Ainsi soit-il.

ORAISON 2

Pater, Ave

O Jésus ! vraie liberté des anges, paradis de délices, ayez mémoire de l’horreur de tristesse que vous avez endurée lorsque vos ennemis, tels des lions furieux, vous entourèrent, et par mille injures, crachats, soufflets, griffures et autres supplices inouïs, vous tourmentèrent à l’envie. En considération de ces tourments et de ces paroles injurieuses, je vous supplie, ô mon Sauveur, de me délivrer de mes ennemis, visibles et invisibles, et de me faire arriver, sous votre protection, à la perfection du salut éternel. Ainsi soit-il.

ORAISON 3

Pater, Ave

O Jésus ! Créateur du Ciel et de la Terre, que nulle chose ne peut contenir ni limiter, vous qui enfermez et tenez tout sous votre puissance, souvenez-vous de la douleur très amère que vous avez endurée lorsque les soldats, attachant vos mains sacrées et vos pieds très délicats à la croix, les percèrent de part en part avec de gros clous émoussés et, ne vous trouvant pas dans l’état qu’ils voulaient pour contenter leur rage, agrandirent vos plaies, y ajoutèrent douleur sur douleur puis, par une cruauté inouïe, vous allongèrent alors sur la croix et vous tirèrent de tous côtés en disloquant vos membres. Je vous conjure, par la mémoire de cette très sainte et très aimante douleur de la croix, de me donner crainte et amour envers vous. Ainsi soit-il.

ORAISON 4

Pater, Ave

O Jésus ! céleste médecin, élevé sur la croix pour guérir nos plaies par les vôtres, souvenez-vous des langueurs et meurtrissures que vous avez souffertes en tous vos membres, dont aucun ne demeurera en sa place, en sorte qu’il n’y avait douleur semblable à la vôtre. De la plante des pieds jusqu’au sommet de la tête, aucune partie de votre corps n’était sans tourments ; et cependant, oubliant vos souffrances, vous ne vous êtes point lassé de prier votre Père pour vos ennemis, lui disant : « Père, pardonne-leur, car ils ne savent pas ce qu’ils font. » Par cette grande miséricorde et en mémoire de cette douleur, faites que le souvenir de votre amère Passion opère en moi une parfaite contrition et la rémission de tous mes péchés. Ainsi soit-il.

ORAISON 5

Pater, Ave

O Jésus ! miroir de splendeur éternelle, souvenez-vous de la tristesse que vous avez eue, lorsque, contemplant dans la lumière de votre divinité la prédestination de ceux qui devaient être sauvés par les mérites de votre sainte Passion, vous voyiez en même temps la multitude des réprouvés qui devaient être damnés par leurs péchés, et vous plaigniez amèrement ces malheureux pécheurs perdus et désespérés. Par cet abîme de compassion et de pitié, et principalement par la bonté que vous avez manifestée envers le bon larron, lui disant : « Tu seras aujourd’hui avec moi au Paradis », je vous prie, ô doux Jésus, qu’à l’heure de ma mort, vous me fassiez miséricorde. Ainsi soit-il.

ORAISON 6

Pater, Ave

O Jésus ! Roi aimable et si désirable, souvenez-vous de la douleur que vous avez eue quand, nu et comme un misérable, attaché et élevé sur la croix, tous vos parents et vos amis vous abandonnèrent, excepté votre Mère bien-aimée qui demeura, en compagnie de Saint Jean, très fidèlement auprès de vous dans l’agonie et que vous avez recommandés l’un à l’autre en disant : « Femme, voilà ton fils! », et à saint Jean : « Voilà ta mère! ». Je vous supplie, ô mon Sauveur par le glaive de douleur qui alors transperça l’âme de votre Sainte Mère, d’avoir compassion de moi en toutes mes afflictions et tribulations, tant corporelles que spirituelles, et de m’assister dans mes épreuves, surtout à l’heure de la mort. Ainsi soit-il.

ORAISON 7

Pater, Ave

O Jésus ! fontaine inépuisable de compassion qui par une profonde affection d’amour avez dit sur la croix : « J’ai soif ! », mais de la soif du salut du genre humain, je vous prie, ô mon Sauveur, d’exalter le désir de mon coeur de tendre à la perfection dans toutes mes oeuvres, et d’éteindre entièrement en moi la concupiscence charnelle et l’ardeur des appétits mondains. Ainsi soit-il.

ORAISON 8

Pater, Ave

O Jésus ! douceur des coeurs, suavité des esprits, par l’amertume du fiel et du vinaigre que vous avez goûtés sur la croix pour l’amour de nous, accordez-moi de recevoir dignement votre corps et votre sang précieux pendant la vie et à l’heure de la mort, pour servir de remède et de consolation à mon âme.

ORAISON 9

Pater, Ave

O Jésus ! vertu royale, joie de l’esprit, souvenez-vous de la douleur que vous avez endurée, lorsque, plongé dans l’amertume à l’approche de la mort, insulté et outragé par les hommes, vous avez crié avoir été abandonné de votre Père, lui disant : « Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné ? ». Par cette angoisse, je vous conjure, ô mon Sauveur, ne m’abandonnez pas dans les terreurs et les douleurs de la mort. Ainsi soit-il.

jesuscrucifie.jpg

ORAISON 10

Pater, Ave

O Jésus ! qui êtes en toutes choses commencement et fin, vie et vertu, souvenez-vous que vous vous êtes plongé pour nous dans un abîme de douleurs, de la plante des pieds jusqu’au sommet de la tête. En considération de la grandeur de vos plaies, apprenez-moi à garder vos commandements par une vraie charité, ces commandements dont la voie est large et aisée pour ceux qui vous aiment. Ainsi soit-il.

ORAISON 11

Pater, Ave

O Jésus ! abîme très profond de miséricorde, je vous supplie, en mémoire de vos plaies qui ont pénétré jusqu’à la moëlle de vos os et de vos entrailles, de me tirer, moi, misérable submergé par mes offenses, hors du péché, et de me cacher de votre face irritée dans les trous de vos plaies, jusqu’à ce que votre colère et votre juste indignation soient passées. Ainsi soit-il.

ORAISON 12

Pater, Ave

O Jésus ! miroir de vérité, marque d’unité, lien de charité, souvenez-vous de la multitude de plaies dont vous avez été blessé de la tête aux pieds, déchiré et tout rougi par l’effusion de votre Sang adorable ! O grande et universelle douleur que vous avez soufferte pour l’amour de nous en votre chair virginale ! Très doux Jésus, qu’auriez-vous pu faire pour nous que vous n’ayez fait ! Je vous conjure, ô mon Sauveur, de marquer de votre Précieux Sang toutes vos plaies dans mon coeur, afin que j’y lise sans cesse vos douleurs et votre amour. Que par le fidèle souvenir de votre Passion, le fruit de vos souffrances soit renouvelé dans mon âme, et que votre amour s’y augmente chaque jour, jusqu’à ce que je parvienne à vous qui êtes le trésor de tous les biens et de toutes les joies, que je vous supplie de me donner, ô très doux Jésus, dans la vie éternelle. Ainsi soit-il.

ORAISON 13

Pater, Ave

O Jésus ! lion de Juda, roi immortel et invincible, ayez mémoire de la douleur que vous avez endurée, lorsque toutes vos forces, tant du coeur que du corps, étant épuisées, vous avez incliné la tête en disant : « Tout est consommé ! ». Par cette angoisse et cette douleur, je vous supplie, Seigneur Jésus, d’avoir pitié de moi en la dernière heure de ma vie, lorsque mon âme sera dans l’angoisse et que mon esprit sera troublé. Ainsi soit-il.

ORAISON 14

Pater, Ave

O Jésus ! Fils unique du Père, splendeur et figure de sa substance, souvenez-vous de l’humble recommandation que vous avez faite à votre Père, lui disant : « Mon Père, je remets mon esprit entre tes mains ! » Puis, votre corps déchiré, votre coeur brisé et les entrailles de Votre Miséricorde ouvertes pour nous racheter, vous avez expiré !  Par cette précieuse mort, je vous conjure, ô Roi des saints, de me réconforter et de me secourir pour résister au démon, à la chair et au sang, afin qu’étant mort au monde, je vive en vous seul. Recevez, je vous prie, à l’heure de ma mort, mon âme pélerine et exilée qui retourne à vous. Ainsi soit-il.

ORAISON 15

Pater, Ave

O Jésus ! vraie et féconde vigne. Souvenez-vous de l’abondante effusion de sang que vous avez si généreusement répandu de votre corps sacré, ainsi que le raisin sous le pressoir. De votre côté, percé d’un coup de lance par un soldat, vous avez donné du sang et de l’eau en telle sorte qu’il n’en est plus demeuré une seule goutte, et enfin, comme un faisceau de myrrhe élevé au haut de la Croix, votre chair délicate s’est anéantie, l’humeur de vos entrailles s’est tarie, la moelle de vos os s’est séchée. Par cette amère passion et par l’effusion de votre précieux sang, je vous supplie, O doux Jésus, blessez mon coeur, afin que mes larmes de pénitence et d’amour, nuit et jour, me servent de pain; convertissez-moi entièrement à vous, que mon coeur vous soit une perpétuelle habitation, que ma conversation vous soit agréable, et que la fin de ma vie soit tellement louable, que je mérite votre Paradis pour vous louer et vous bénir à jamais avec tous vos saints. Ainsi soit-il.

Prière finale

O doux Jésus ! blessez mon coeur, afin que des larmes de pénitence, de douleur et d’Amour, nuit et jour, me servent de pain; convertissez-moi entièrement à vous; que mon coeur vous soit une perpétuelle habitation; que ma conduite vous soit agréable, et que la fin de ma vie vous soit tellement louable qu’après ma mort je puisse mériter votre Paradis et vous louer à jamais avec tous vos saints. Ainsi soit-il. 

APPROBATION : Ces oraisons et les promesses qui s’y rattachent ont été copiées sur un livre imprimé à Toulouse en 1740, et publié par le Père Adrien Parvilliers de la Compagnie de Jésus, Missionnaire Apostolique de la Terre Sainte, avec approbation, permission et recommandation de les répandre. Du temps de sainte Brigitte au XIVe siècle, l’imprimerie n’était pas encore inventée; on avait recours aux copistes.  Le Pape Urbain VI les encourageait à multiplier les exemplaires des révélations de sainte Brigitte, que se disputaient les rois, les souverains, les évêques, les Universités, les Couvents, les Bibliothèques. Les livres contenant ces Oraisons et promesses ont été approuvés par un très grand nombre de Prélats parmi lesquels son Eminence le Cardinal Giraud de Cambrai en 1845, Monsieur Florian, Archevêque de Toulouse en 1863.  La collection des petits livres, parmi lesquels étaient ces Oraisons, a été bénite par Sa Sainteté le Pape Pie IX le 31 mai 1862.  Enfin cette collection a été recommandée par le Grand Congrès de Malines, le 22 août 1863.  

Les 7 pater de Sainte Brigitte


Les 7 Notre Père, à réciter 365 fois (par an) et ce pendant 12 ans.

Les Promesses du Seigneur

  • Ils n’iront pas en Purgatoire.
  • Je les compterai au nombre des Martyrs, comme s’ils avaient versé leur sang pour la foi.
  • Je conserverai en état de grâce sanctifiante l’âme de trois de leurs parents, au choix.
  • Les âmes de leur parenté, jusqu’à la quatrième génération, éviteront l’Enfer.
  • Ils connaîtront la date de leur mort un mois avant. S’ils devaient mourir avant, je considère la chose acquise, comme s’ils avaient rempli toutes les conditions.

Les 7 Pater Noster

Prières

O Jésus, je veux, maintenant, réciter sept fois le Pater Noster, en union du même amour par lequel cette prière a sanctifié et adouci votre Coeur. Prenez-la, de mes lèvres, en votre divin Coeur. Corrigez-la et perfectionnez-la afin qu’elle apporte autant d’honneur et de joie en la Sainte Trinité que vous nous en avez démontrés sur la terre. Cette prière devrait submerger votre Sainte Humanité pour glorifier vos Saintes Plaies et le Précieux Sang qui s’en est écoulé.

     1.Circoncision          Notre Père…. Je vous salue Marie….

Père éternel, par les mains immaculées de Marie et le divin Coeur de Jésus, je vous offre les premières plaies, les premières douleurs et la premiere effusion du sang versé par Jésus pour expier les péchés de l’homme, de la jeunesse, les miens et pour le renoncement aux premiers péchés mortels, surtout dans ma parenté.

      2. Sueur de sang      Notre Père…. Je vous salue Marie….

Père éternel, par les mains immaculées de Marie et le divin Coeur de Jésus, je vous offre les douleurs horribles du Coeur de Jésus au jardin des Oliviers, et chaque goutte de sa sueur de sang pour expier tous les péchés de coeur, les miens, pour le renoncement à de tels péchés et pour l’accroissement de l’amour de Dieu et du prochain.

      3. Flagellation         Notre Père…. Je vous salue Marie….

Père éternel, par les mains immaculées de Marie et le divin Coeur de Jésus, je vous offre les milliers de plaies, les douleurs cruelles et le précieux Sang de Jésus lors de sa flagellation, pour tous les péchés de la chair, les miens, pour le renoncement à de tels péchés et pour la conservation de l’innoncence, en particulier dans ma parenté.

      4. Couronnement d’épines      Notre Père…. Je vous salue Marie….

Père éternel, par les mains immaculées de Marie et le divin Coeur de Jésus, je vous offre les plaies, les douleurs et le précieux Sang de la tête sainte de Jésus lors de son couronnement d’épines, pour expier tous les péchés d’esprit de l’homme, les miens, pour le renoncement à de tels péchés et pour l’extension du Règne du Christ sur la terre.

      5. Portement de la croix      Notre Père…. Je vous salue Marie….

Père éternel, par les mains immaculées de Marie et le divin Coeur de Jésus, je vous offre les douleurs de Jésus sur le chemin de le croix, surtout sa sainte plaie de l’épaule, le précieux Sang, pour alléger le poids de la croix, mes murmures contre les saintes ordonnances, tous les péchés commis, pour le renoncement à de tels péchés et pour un véritable amour de la sainte croix.

      6. Crucifixion      Notre Père…. Je vous salue Marie….

Père éternel, par les mains immaculées de Marie, le divin Coeur de Jésus, je vous offre votre divin fils, cloué et élevé sur la croix, ses plaies aux mains et aux pieds et les trois filets de son précieux Sang versé pour nous, son extrême pauvreté, son obéissance parfaite, toutes les affres de son corps et de son âme, sa précieuse mort et son mémorial non sanglant dans toutes les saintes messes de la terre, pour expier toutes les atteintes aux voeux et aux saintes institutions, en réparation de mes péchés et de ceux du monde entier, pour les malades et les mourants, pour obtenir de saints prêtres et laïcs, aux intentions du Saint-Père, pour la restauration de la famille chrétienne, pour fortifier et encourager la foi, pour notre patrie, pour l’unité des peuples dans le Christ et son Eglise, ainsi que tous les pays où les chrétiens sont en minorité.

      7. Blessure du côté      Notre Père…. Je vous salue Marie….

Père éternel, acceptez pour le besoin de la sainte Eglise et en expiation des péchés des hommes, ces précieux dons, Eau et Sang, jaillis de la plaie du divin Coeur de Jésus.

-Sang du Christ, dernier contenu de votre Sacré-Coeur, lavez-moi et purifiez-moi de tous mes péchés coupables.

-Eau du côté du Christ, lavez-moi et purifiez-moi de mes premiers péchés et sauvez-moi, ainsi que toutes les pauvres âmes, des flammes du purgatoire.

Prière finale, Salve Regina :

Salut, ô Reine, Mère de miséricorde,

Notre vie, notre douceur, notre espérance,

Salut ! Enfants d’Eve exilé, nous crions vers vous, 

Vers vous nous soupirons, gémissant et pleurant dans cette vallée de larmes,

Ô vous, notre Avocate, tournez vers nous vos regards miséricordieux,

Et après cet exil, montrez-nous Jésus le fruit bénis de vos entrailles, 

Ö clémente, ô miséricordieuse, ô douce Vierge Marie !

Priez pour nous, sainte Mère de Dieu.

Afin que nous devenions dignes des promesses de Notre Seigneur Jésus-Christ.

Le Paradis – C’était rempli de couleurs, de couleurs vives, pas du tout comme sur terre, indescriptibles

Résultat de recherche d'images pour "heaven shining house"

Permission est donnée de copier ce beau témoignage pour le mettre sur les sites / forums internet

Il s’est produit une espèce de vibration, une vibration autour de moi, entourant mon corps, comme si mon corps tout entier vibrait. D’où parvenait cette vibration, je n’en sais rien ; mais pendant que tout se mettait à vibrer, j’ai été comme séparée en deux : je pouvais voir mon corps (…) Je suis restée ainsi un moment, à regarder le docteur et les infirmières qui travaillaient à me ranimer, et je me demandais ce qui aller se passer… Je me trouvais à la tête du lit, j’observais leur manège autour de mon corps, à un moment donné l’une des infirmières s’est penchée au dessus du lit pour atteindre un masque à oxygène qui se trouvait là et ce faisant, son geste est passé à travers mon cou…

Résultat de recherche d'images pour "heaven people happy"

Après quoi, j’ai commencé à m’élever en flottant et j’ai passé par ce tunnel sombre (..) J’ai traversé le tunnel noir et à la sortie j’ai trouvé une lumière très brillante (…) Un peu plus tard, je me trouvais là avec mes grands parents, avec mon père et mon frère, qui sont morts (…).

Partout, il y avait une très belle lumière, très brillante, et l’endroit où nous nous trouvions était lui-même très beau. C’était rempli de couleurs, de couleurs vives, pas du tout comme sur terre, indescriptibles. Il y avait là des gens, des gens heureux (…) Ils nous entouraient, certains formaient des groupes. Il y en avait qui travaillaient à s’instruire.

Résultat de recherche d'images pour "heaven shining house"

Au loin (…) j’apercevais une ville. Il y avait de grandes maisons séparées les unes des autres, qui étincelaient. Ceux qui y habitaient étaient des gens heureux. On voyait des sources jaillissantes, des fontaines (…). Une ville de lumière, voilà comment je serais tentée d’appeler cela. C’était splendide. Il y avait aussi de la belle musique. Tout resplendissait, merveilleux… Mais si j’étais entrée là-bas, je crois que je n’en serais jamais ressortie… On m’a dit que si j’allais là-bas, je ne pourrais plus jamais revenir… et que c’était à moi de décider.

Témoignage (Dr R. Moody)

Gabrielle : les prêtres

PRESENTATION

Gabrielle, catholique, mariée, mère de famille, vit en intimité avec le Ciel depuis son enfance. C’est ainsi que, répondant à l’appel du Seigneur et en accord avec son père spirituel, sont écrites « Les Gloires du Sacerdoce », un recueil de textes où notre Seigneur lui-même, s’emploie avec amour et force à révéler l’inestimable don du Sacerdoce et sa vocation au cœur de l’humanité. Cet intitulé, voulu par Jésus Lui-même, exprime déjà le mystère et la grandeur du prêtre dont le saint curé d’Ars disait : « si l’on comprenait bien le prêtre sur la terre, on mourrait, non pas de frayeur, mais d’amour ! ». Jésus rappelle en effet, l’importance de son prêtre : « redoutable maison de Dieu », sa puissance infinie : « l’oint de ma Toute-Puissance victorieuse », son rôle irremplaçable, « terre fertile où les âmes se déposent et s’enfoncent dans le mystère de la Rédemption. »

Ces enseignements que nous donne Jésus sont pour chaque pasteur, mais aussi pour chaque fidèle car ils donnent la mesure sans mesure, de la Présence divine dans le monde. La lecture de ces lignes nous éclaire sur la grandeur de l’Eglise et sa vocation dans ce monde. Cet ouvrage est un don inestimable dont nous ne pouvons que tirer profit !

Résultat de recherche d'images pour "vierge marie et les prêtres"

La Place De La Vierge Marie

Mon fils, frère bien-aimé, Ma venue parmi les hommes, l’accomplissement de mon incarnation, fut le fruit du « Fiat » de Marie. Le plan divin de la rédemption voulut que la créature décidât d’accueillir le don de son salut ou de ne pas l’accueillir… et Marie donna son « Fiat » en disant : « Voici la servante du Seigneur ; que tout m’advienne selon ta parole. » Marie, pour être ma Mère, fut choisie et bénie entre toutes les femmes. Elle fut préservée du péché et devint le berceau chaste et pur pour recevoir l’humanité relevée, le sein virginal où le Verbe incréé épousa la chair de l’homme créé. Par Elle et en Elle, la Lumière véritable revint habiter au milieu des hommes. Cette Mère unique redonna à l’enfant son Père dont le péché l’avait séparé. Par son « Fiat », la main de Dieu s’avança jusqu’à l’homme pour l’arracher des ténèbres. Elle est le reflet sans distorsion de notre divinité, en Elle, son éclat est sans ombre. Je suis tout en Elle. Pour toute éternité, Elle contemple la divine plénitude de son Créateur. Sa splendeur unique, qui jamais ne sera égalée, fut si intense devant la Gloire de notre divinité, elle attisa si ardemment notre amoureux regard pour l’homme, qu’elle m’attira et même Je dirais, m’imposa de descendre en son sein virginal, embrasant en moi le désir de sauver ce qui avait été perdu. Oui, reposer en l’humanité de Marie fit se déployer très vivement mon amour pour l’homme et ma joie de venir lui offrir sa rédemption. Aussi, si moi Je suis venu à vous par Marie, toi-même mon prêtre, mon suivant, tu dois aller aux hommes par Elle.

Elle tisse ton habit sacerdotal comme Elle tissa ma chair en sa chair. Te voyant auprès d’Elle, l’Esprit ne désirera plus qu’une chose : te couvrir de sa divine Présence et te combler de ses bénédictions. Et Marie refusera ses divins bienfaits, s’Il ne vient aussi te combler, toi l’enfant qui l’as choisie pour Mère et Reine, toi qui t’es placé sous sa protection. Qui pourrait te vaincre si tu es recouvert de son autorité, profondément enraciné dans les vertus divines dont Elle est l’épouse chaste et pure ? Elle en est l’épouse certes, mais Je voulus aussi que son Cœur Immaculé soit l’incomparable calice d’or pur où est contenu le nectar de ma divine Essence. Reste donc à ses côtés car Elle veut offrir cette coupe sacrée aux lèvres de ses enfants bien-aimé. (… )

Ah, mon fils ! si tu pouvais voir de quelle inénarrable frayeur est saisi Satan à la seule évocation de son nom béni et des vocables admirables qui lui rendent témoignage ! Alors, chaque jour, chaque nuit, prie-La de reposer en son sein immaculé. Demande-Lui de précéder tes actions, d’éclairer ton discernement, de nourrir ta foi. Remets-lui ton sacerdoce. Elle le conduira à la plus haute sainteté et le placera en ses entrailles bénies, faisant d’Elle-même ta citadelle imprenable. (…)

Mon aimé, mon prêtre, Je désire te révéler encore un secret qui te réjouira et soutiendra ton espérance. Si tu sentais s’éteindre ou tiédir en toi l’embrasement de ton cœur de prêtre, prie ta sainte Mère de prendre ce pauvre cœur éprouvé et de le poser sur son Cœur douloureux et immaculé. Là, au cœur de ce brasier d’amour, elle ranimera en toi la flamme sacerdotale.

Urgence prière – La bataille pour une enfant de cinq ans au Royaume-Uni : les médecins veulent la mort

Featured Image

La bataille pour une enfant de cinq ans au Royaume-Uni : les médecins veulent la mort

LONDRES, Angleterre, 16 juillet 2019 – Les parents d’une petite fille victime d’un accident vasculaire cérébral se battent maintenant pour sa vie – contre des médecins qui souhaitent la retirer de son système de survie et la laisser mourir.

Tafida Raqeeb, âgée de 5 ans, est allongée à l’hôpital King’s College de Londres, après avoir subi une rupture soudaine et rare de la tête en février. Un test du tronc cérébral a montré qu’elle n’était pas morte. Ses médecins, cependant, convaincus qu’elle ne pourra jamais se remettre de son état de conscience minimale, souhaitent l’éloigner d’un ventilateur, entraînant ainsi sa mort.

Aujourd’hui, les représentants légaux des médecins sont allés en justice pour demander sa mort.

source Spirit Daily

La Fille du Oui à Jésus, vraie prophète

Au sujet de la Fille du Oui à Jésus et d’une parole sur l’enfer.

« La Fille du Oui » a dit : « il n’y a pas d’enfer dans le mouvement de la vie »

Ceci n’est pas hérétique du tout. Cela est même très vrai ! En effet, dans le mouvement de la vie, il n’y a pas d’enfer. Dieu est la vie et en lui, qui est le mouvement de la vie, il n’y a pas le mal, il n’y a pas d’enfer.

Dans les âmes au ciel, dans le mouvement de la vie, il n’y a pas d’enfer…. et l’enfer n’existe pas en elles, car elles se sont purifiées sur terre ou au purgatoire et elles sont devenues amour et ne jugent personne.

Par contre en nous, tant que nous sommes sur terre, il y a le ciel, mais il y a aussi l’enfer qui est le mal. On a tous le bien et le mal en nous. Nous avons tous le mal en nous et la preuve est que nous jugeons et nous accusons, nous croyant capable de faire un discernement à la place de Dieu. Nous jouons le jeu de Satan. Si nous n’avions que le bien en nous, notre âme serait déjà en état de sainteté et nous ne porterions aucun jugement sur le prochain et aucun jugement sur une oeuvre de Dieu dont il faudra rendre des comptes au jour de notre Jugement particulier, particulièrement si nous avons détourné les âmes d’une oeuvre divine.

La fille du Oui n’a fait que dire que dans le mouvement de la vie il n’y a pas d’enfer. Effectivement c’est vrai, puisque le mouvement de la vie est Dieu.

L’enfer n’est pas et ne sera jamais dans le mouvement de la vie. L’enfer est la mort, et Dieu est la vie. L’enfer n’existe pas dans le mouvement de la vie. L’enfer se trouve en dehors du mouvement de vie.

La Fille du Oui après avoir donné des explications sur ce dont je viens de parler, affirme aussi que l’enfer existe bel et bien, et ceci est conforme au dogme de l’Eglise Catholique.

  • Nous pouvons donc retenir de cette vidéo des enseignements du Seigneur Jésus à la Fille du Oui que l’enfer existe vraiment
  • Mais que dans le mouvement de Vie il n’y a pas d’enfer (ce qui est une vérité)

Il faut comprendre cette vidéo dans son ensemble et non se prendre pour un théologien en jugeant une vérité qui est sortie de la bouche de la Fille du Oui qui est un prophète comme le prophète Jérémie. Heureusement qu’elle prie pour ses persécuteurs afin que leur purification soit moins dure au purgatoire, si toutefois ils acceptent de se repentir.

Priez pour ceux qui tiennent des forums, car leur âme est dans l’abîme.

Remarquez que la Vierge Marie avait annoncé à Enoc qu’on allait beaucoup attaquer les vrais prophètes. Alors prions pour les âmes qui n’ont pas encore la lumière de Dieu !

Il n’y a donc aucune hérésie dans la vidéo ci-dessous et vous pouvez suivre les enseignements de la Fille du Oui à Jésus en toute confiance, car c’est Dieu qui parle par sa bouche.

Notre Dame d’Anguera – Des appels au secours s’élèveront dans Bethléem. Mes fidèles vont pleurer et se lamenter. Priez. Priez. Priez.

Message de Notre Dame de la Paix d’Anguera-île de Marajó, Pará-Pedro Regis – 16 07 2019 –

Chers enfants, le chemin de la sainteté est rempli d’obstacles, mais vous n’êtes pas seuls. Mon Fils Jésus marche avec vous.Croyez fermement en Sa Puissance et vous serez grands dans la foi. Vous vivez dans un temps pire que celui du Déluge et est venu le moment de votre retour.

Ne restez pas les bras croisés (à ne rien faire). Dieu est pressé. Ce que vous avez à faire, ne le reportez pas à demain.Vous vous dirigez vers un futur de grandes difficultés. Ne vous éloignez pas de la prière.Quand vous en êtes loin, vous devenez la cible de l’ennemi de Dieu.

Prenez soin de votre vie spirituelle. Tout passe dans cette vie, mais la Grâce de Dieu en vous sera éternelle. Repentez-vous sincèrement de vos péchés. Cherchez la Miséricorde de Mon Jésus dans le Sacrement de la Confession.

Cherchez des forces dans l’Eucharistie et écoutez Jésus au travers de Son Évangile. Je suis votre Mère des Douleurs et Je souffre à cause de vos souffrances. Donnez-Moi vos mains et Je vous conduirai sur le chemin de la conversion. Pliez les genoux dans la prière.

Des appels au secours s’élèveront dans Bethléem. Mes fidèles vont pleurer et se lamenter. Priez. Priez. Priez. Je vous aime et serai toujours avec vous. Soyez des hommes et des femmes de prière. Ne vous détournez pas de la vérité. Courage.
C’est le message que Je vous transmets au nom de la Très Sainte Trinité. Je vous remercie de Me permettre de vous réunir ici une fois de plus. Je vous bénis au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit.

Soyez dans la paix.

Amen.


Valentina Papagna : En la Fête de Mon Sacré-Cœur, Je vous donne un Cadeau et un Signe que Je suis vraiment présent avec vous et tout votre groupe de prière.

Message Céleste Via Valentina Papagna (Sydney, Australie) – 28 juin 2019

La Prière du Rosaire du Cénacle

Après la Sainte Messe

Après la Sainte Messe, nous avons les prières du Rosaire du Cénacle dans la Chapelle de l’Église. Depuis de très nombreuses années maintenant, au moins vingt ans, chaque vendredi après la messe de midi, nous prions le Rosaire du Cénacle.

Comme d’habitude, un tissu de lin blanc recouvre l’Autel de la Chapelle. En préparation pour le Cénacle, une des dames de notre groupe de prière sortira le Crucifix, une bougie et un vase de fleurs à placer sur le bord de l’autel, du côté du peuple. Tout d’abord, elle met une serviette en lin blanc sur la nappe d’autel en lin, puis elle pose le Crucifix en argent avec une bougie allumée et un petit vase de fleurs fraîches. Juste en face de l’autel sur un petit support, est placé un tissu bleu, puis un tissu de dentelle blanche par-dessus. La statue de la Sainte Vierge est posée dessus avec une bougie allumée et quelques fleurs fraîches.

Aujourd’hui, après avoir fini de prier le Rosaire, il s’est passé quelque chose de remarquable qui n’est jamais arrivé auparavant. Les dames sont allées retirer le Crucifix d’argent, les fleurs, les bougies et la statue de la Sainte Vierge pour les replacer dans la Sacristie. Tandis qu’elles le faisaient, l’une des dames, Eileen, souleva la serviette blanche immaculée et, à sa grande surprise, elle aperçut comme une tache rougeâtre sur le tissu du maître Autel. Quand elle l’a regardée, on aurait dit une tache de vin sec. Elle a appelé une autre dame et lui a demandé ce qu’elle voyait. La dame a aussi dit que ça ressemble à une tache de vin.

Eileen a ensuite demandé à Jan, membre du groupe de prière, si elle pouvait répondre correctement à cette question. Elle pensait que s’il s’agit d’une tache de vin, qu’elle soit consacrée ou non, il faut en prendre soin de façon correcte. Elles étaient surprises parce qu’une telle chose ne s’était jamais produite auparavant. Le tissu de l’autel était impeccable avant qu’elles ne commencent à tout préparer pour le Rosaire du Cénacle.

Eileen m’a ensuite demandé de jeter un coup d’œil. Nous avons vérifié la partie inférieure du vase, pensant que la marque ait pu être laissée par les fleurs, mais le bas du vase était complètement propre, tout comme la serviette sur laquelle il était.

Jan a apporté un purificateur de la sacristie, une serviette de table avec une croix brodée qui est habituellement placée sur le tissu de l’autel si du sang précieux est versé pendant la messe. Elle est allée couvrir la marque, et dès qu’elle l’eut fait, j’entendis notre Seigneur parler depuis le Tabernacle. Il était ferme quand Il a dit, « Non ! Dis à Jan de ne pas Me couvrir. Découvre-Moi ! »

Jésus a dit : « En la Fête de Mon Sacré-Cœur, Je vous donne un Cadeau et un Signe que Je suis vraiment présent avec vous et tout votre groupe de prière. »

J’ai dit : « Seigneur, nous ne sommes pas dignes de tout cela. »

Il m’a répondu : « Oui, vous l’êtes. »

Jésus a dit : « Aujourd’hui, vous recevez une bénédiction spéciale pour M’avoir été fidèles, et pour Me rester fidèles, Mes enfants. »

J’ai dit : « Merci, Seigneur Jésus, d’être vraiment présent parmi nous pendant que nous priions. »

Plus tard dans la soirée, à la maison, je me suis demandé ce qui s’était passé plus tôt dans la journée dans l’Église et je me suis dit : «  Ça pourrait venir d’une fleur rouge ».

Aussitôt j’entendis le Seigneur dire : « Pourquoi doutes-tu de Moi ? C’est vraiment Mon cadeau que Je vous donne que Je suis vraiment et réellement présent avec vous, Mes enfants. »

Quand j’ai vu pour la première fois l’image sur le tissu, elle ressemblait à une petite Croix, mais elle s’est transformée en un Cœur, un Cœur percé. Au-dessus du Cœur se trouve l’image d’une flamme. La Flamme d’Amour qui sort de Son Sacré-Cœur. A la base du Cœur, à gauche, il y a l’image du sang qui jaillit de Son Sacré-Cœur transpercé.

Seigneur Jésus, nous te remercions pour ce beau Don de Ton Sacré-Cœur.

http://trinite-sainte-et-mariemamere.over-blog.com/2019/07/la-priere-du-rosaire-du-cenacle-apres-la-sainte-messe-apres-la-sainte-messe-nous-avons-les-prieres-du-rosaire-du-cenacle-dans-la-cha

Le Paradis – la Lumière éclairait tout, venant de partout à la fois … et il y avait de la musique.

Résultat de recherche d'images pour "Heaven - paradise city of light"

Permission est donnée de copier ce beau témoignage pour le mettre sur les sites / forums internet

J’ai eu une défaillance cardiaque et j’ai été tenu pour « cliniquement mort »… Je me souviens de tout avec une netteté parfaite… Je me suis tout à coup senti comme engourdi ; j’ai perçu des sons dans le lointain…

Pendant tout ce temps, j’étais tout à fait conscient de ce qui se passait. J’ai entendu le monitoring s’arrêter. J’ai vu l’infirmière entrer dans la pièce et former un numéro de téléphone ; médecins, infirmières et assistants sont arrivés.

Pendant que tout commençait à se brouiller, j’ai entendu un son que je ne peux pas décrire ; c’était comme un roulement de tambour très rapide, un son envahissant, comme un torrent s’engouffrant dans une gorge. Et je me suis senti monter, j’étais à un mètre environ au-dessus de mon corps, de sorte que je pouvais le voir : j’étais là et les gens s’efforçaient de me ranimer. Je n’avais pas peur ; je ne souffrais pas ; paix totale.

Au bout d’une seconde ou deux peut-être, je me suis détourné et je suis reparti vers le haut… Il faisait noir, on aurait dit un trou ou un tunnel ; et puis il y a eu cette lumière brillante. Elle était de plus en plus brillante, et j’ai eu l’impression de la traverser.

Je me suis tout à coup trouvé autre part, ailleurs, entouré d’une lumière dorée, très belle. Je n’arrivais pas à en discerner la source ; elle éclairait tout, venant de partout à la fois. Et il y avait de la musique.

Résultat de recherche d'images pour "Heaven - mountains and water"

Je me voyais dans un paysage de campagne, avec des ruisseaux, des arbres, des montagnes. Mais en regardant autour de moi – pour ainsi dire – ce n’était pas vraiment des arbres, rien de connu. Ce qui m’a paru le plus étrange, c’est qu’il y avait du monde pas sous un aspect physique, corporel : les gens étaient là, c’est tout.

On éprouvait un sentiment de paix absolue et de bonheur. D’amour. Et j’avais l’impression de m’intégrer à tout ça. Il se peut que cette sensation ait duré tout la nuit, ou peut-être seulement une seconde : je ne sais pas…

Dr Raymond Moody (témoignage)

Vincent Lambert, victime d’une barbarie programmée

11 juillet, 2019

Vincent Lambert, victime d’une barbarie programmée

Vincent Lambert est mort ce matin. Ses parents, Viviane et Pierre, ses frère et sœur David et Anne, ses avocats Jérôme Triomphe et Jean Paillot ont gagné pour lui six années de vie à force de courage et d’amour. Six précieuses années dont nous n’apprendrons la valeur surnaturelle que dans l’au-delà : pour lui, pour son salut, pour les proches qui l’ont défendu, pour les plus petits, pour la justice, et même pour l’humanité. Six années qui ont valeur d’éternité.

Six années qui ont permis de porter sur la place publique la réalité de la barbarie où la France s’est enfoncée, dès lors qu’elle a accepté que des médecins tuent délibérément l’innocent. L’affaire Vincent Lambert a commencé le jour de l’adoption de la loi Giscard-Chirac-Veil, le 17 janvier 1975.

François Mollins, le Procureur général qui a plaidé pour la mort de Vincent Lambert devant la Cour de cassation, le 24 juin dernier, a dit cela en une formule lapidaire et terriblement exacte dans sa concision :

« Eriger la vie en valeur suprême serait remettre en cause la loi Leonetti et le droit à l’IVG. »

C’est parce que la France (ou ceux qui la gouvernement) ne veut pas rompre avec la barbarie qu’elle s’est acharnée à faire mourir Vincent Lambert. Son euthanasie (car c’en est une) n’ouvre pas les digues, elle les élargit, elle facilitera la marche vers l’euthanasie sans ambiguïté – ou pas… Car il est au fond plus confortable d’avoir une loi qui autorise l’euthanasie déguisée au nom de la prétendue « autonomie » du patient là où des médecins rechignent encore à pousser la seringue.

Le décès de Vincent Lambert a rendu visible comme jamais la logique de la culture de mort qui recherche la mort (et son compagnon, le refus de la vie), pour elle-même, comme « solution » aux souffrances et aux difficultés des hommes. Il en a révélé toute la cruauté, habituellement camouflée sous les oripeaux de la fausse empathie.

Que de souvenirs…

Je me rappelle le premier article que j’ai consacré à Vincent, sans révéler son nom. Viviane Lambert venait d’apprendre que son fils était privé de nourriture et d’une grande partie de son hydratation en vue de le faire mourir, et elle cherchait qui pouvait défendre sa vie.

C’était dans Présent du 2 mai 2013. J’écrivais :

« Cela se passe aujourd’hui et maintenant, quelque part en France, en pleine légalité et par application de la loi Leonetti. Un jeune homme – appelons-le Hervé – dans le coma depuis plusieurs années après avoir été victime d’un accident de la route, a fait l’objet d’une décision d’“arrêt de soins”. Non pas des soins d’acharnement, d’interventions lourdes et pénibles. Non : on lui a supprimé la nourriture, et réduit de manière drastique la quantité de liquide administrée. De 3 litres en 24 heures, son hydratation a été ramenée à quelque 100 ml sur la même période. [En fait, ai-je appris plus tard, Vincent recevait 500 ml par jour.] 

« Il n’y a qu’une issue possible, c’est l’issue recherchée : la mort. 

« En France, aujourd’hui, alors qu’on fait mine de débattre autour de l’euthanasie, le corps médical peut décider de faire mourir un malade de faim et de soif, et les proches n’y peuvent rien. Ils ne peuvent que le regarder partir, la mort dans l’âme, bouleversés de voir que cette mort est voulue et organisée pour elle-même. C’est la définition de l’euthanasie. “Euthanasie par omission”, en l’occurrence. Mais euthanasie quand même. »

J’ai publié à l’époque cet article sur mon blog, c’est par ici.

Je me rappelle que les Lambert, à force de chercher, ont trouvé pour les défendre devant la justice Jérôme Triomphe. Je souviens de son travail acharné. Il est arrivé à temps pour sauver la vie de leur fils. Vous connaissez la suite…

Il y a eu beaucoup de raisonnements, d’interprétations de la loi, de péripéties médicales et judiciaires, mais au cœur de tout cela, il y a toujours eu la volonté de Vincent Lambert, ou plutôt celle qui lui était prêtée.

Pourquoi ? Parce que la loi Leonetti de 2005, et celle de 2016 qui a fini par emporter sa vie, posent deux principes.

Le premier, c’est que le médecin est en droit (voire en devoir) de faire mourir un patient dans un état de handicap profond mais qui n’est pas en fin de vie, en s’abstenant de lui apporter des soins ordinaires : la nourriture, selon la loi de 2005, la nourriture et toute l’hydratation selon la loi de 2016.

Le deuxième, plus clairement affirmé dans Leonetti 2, reconnaît au patient le droit de refuser ce type de soins afin de pouvoir mourir de la privation de nourriture et d’hydratation si tel est son désir, affirmé de vive voix ou exprimé d’avance dans des directives anticipées.

Je me souviens qu’à l’époque de la première tentative de mise à mort de Vincent je bouillais, comme je l’avais fait neuf ans plus tôt, devant l’incroyable refus de l’immense majorité des bien-pensants – même catholiques – de comprendre que la loi Leonetti appliquée à Vincent Lambert sous le regard des médias était, a toujours été une loi d’euthanasie. Je l’avais écrit dès 2004, avec l’impression de hurler face à un mur.

Mais ce fut toujours la même rengaine, et elle persiste : la loi Leonetti est une bonne loi. Et l’affaire Lambert en était au mieux une application dévoyée.

Il y a eu au début des voix discordantes : mon chère confrère Yves Daoudal, d’emblée ; Mgr Vingt-Trois et le grand rabbin de Paris qui publièrent une excellente réflexion sur le thème « tu ne tueras pas » (mais c’était en 2007), et quelques autres, si je me souviens bien, au sein Conférence des évêques de France.

L’affaire Lambert devait par la suite provoquer l’admirable mobilisation que nous avons connue : Viviane et Pierre Lambert n’étaient plus seuls, ils ont été entourés d’avocats, de grands spécialistes, d’associations comme l’AGRIF et la Fondation Jérôme-Lejeune, l’ECLJ, des journalistes, des écrivains, des gens d’Eglise, et puis ces milliers de gens qui ont compris la gravité de ce qui se jouait dans une chambre d’hôpital à Reims. Tout cela n’aura pas été vain.

Il faudra revenir sur cette introduction subreptice de l’euthanasie – euthanasie lente mais euthanasie quand même – dans la loi française.

La singulière cruauté de la procédure appliquée à Vincent Lambert, qui n’a pas reçu une sédation profonde contrairement aux dispositions de la loi, et que ses proches ont vu gémir, pleurer, étouffer pendant les premiers jours de son jeûne abominablement contraint, va certainement ouvrir les vannes d’un nouveau débat en faveur de la légalisation de l’euthanasie pure et dure.

Que Vincent repose en paix, que ses parents et ses proches obtiennent du Ciel un regain de force et beaucoup de consolations.

Et que justice soit faite aussi. « J’avais soif et tu ne m’as pas donné à boire… » Pour la France l’heure n’est pas au deuil, et encore moins au soulagement, mais à l’examen de conscience.

Le blog de Jeanne Smith

Le cardinal Müller expose l’idéologie du « parti amazonien »

Le cardinal Müller expose l’idéologie du « parti amazonien »

Le principal problème de l’Instrumentum Laboris (IL) du Synode de l’Amazone est le manque de clarté et la surutilisation de termes clés, écrit le cardinal Gerhard Müller dans une déclaration du 16 juillet.

Il nomme des slogans comme « synodal », « développement intégral », « missionnaire samaritain », « Église ouverte », « Église tendre la main », « Église des pauvres », « Église de l’Amazonie ».

Müller analyse que l’IL remplace la Bible et la Tradition par des documents « autoréférentiels » qui tournent autour des derniers documents de François. L’Amazonie est considérée comme une « source particulière de la Révélation de Dieu ». Müller appelle cela un « faux enseignement ».

L’IL s’immunise en appelant les objections « doctrinalisme », « dogmatisme », « ritualisme », « cléricalisme », « pensée des pharisiens », « orgueil de la raison ».

Au lieu de cela, il propose une « cosmovision », une « théologia indigena » et une « éco-théologie ». Müller l’appelle « l’idée d’un romantisme social ».

Il transforme l’incarnation en « inculturation », en abusant d’une citation, attribuée à tort à Irénée de Lyon.

L’IL affirme que la diversité culturelle exige une incarnation « plus robuste » afin d’embrasser « des modes de vie et des cultures différents ». (IL 113). Müller qualifie cela de « complètement abscons ».

https://gloria.tv/article/KJaEdRVXLGW12ivKkjAxxyFdj


Lancement d’un mouvement de prières quotidien pour le salut des mourants

Cher(e)s abonné(e)s et visiteurs,

Les mourants ont quotidiennement besoin de nos prières. Il y en a des milliers tous les jours.

En conséquence, notre devoir de Chrétien Catholique est de les aider à bien faire le passage entre le monde terrestre et le monde céleste. A l’heure de la mort, Satan et les démons attaquent les âmes des agonisants, mais si des prières sont faites à leur intention, elles vont les protéger et les décider à aller vers Dieu, vers Sa Lumière.

Si nous prions pour les agonisants, à l’heure de notre propre mort, ces mêmes âmes viendront nous accueillir pour entrer dans la Lumière et pour nous protéger à notre tour des attaques des démons. Ce sera alors une très grande joie pour notre âme d’être accueillie par ceux que nous aurons secourus. A celui qui a fait miséricorde, la plus grande miséricorde sera appliquée par Dieu à son âme lors du Jugement particulier.

C’est pourquoi j’invite celles et ceux qui désirent aider Jésus à sauver les mourants à réciter quotidiennement juste une dizaine, dans la journée, de cette prière (sous la protection de Soeur Consolata Betrone) :

SUR LES GRAINS DU NOTRE PERE ON DIT UNE FOIS : JESUS MARIE JE VOUS AIME, SAUVEZ LES AMES, SAUVEZ LES MOURANTS, NOUS VOUS LE DEMANDONS HUMBLEMENT ET PERMETTEZ NOUS DE REPETER CET ACTE D’AMOUR MILLE FOIS, A CHAQUE RESPIRATION, A CHAQUE BATTEMENT DE COEUR.

ET ENSUITE, SUR LES GRAINS DU JE VOUS SALUE MARIE, ON DIT DIX FOIS : JESUS MARIE, JE VOUS AIME, SAUVEZ LES AMES, SAUVEZ LES MOURANTS (10 fois)

Pour l’inscription, envoyez un E. mail à : catholique.magazine@laposte.net

Celles et ceux qui veulent en réciter le chapelet en entier, peuvent le faire en union avec notre soeur sur cette vidéo :

(La récitation du chapelet commence à 6 minutes 10 secondes environ)


Texte biblique

« Nous appartenons au Seigneur » 
Si nous vivons, nous vivons pour le Seigneur, et si nous mourons, nous mourons pour le Seigneur. Donc, dans la vie comme dans la mort, nous appartenons au Seigneur. car le Christ est mort et revenu à la vie pour être le Seigneur des morts et des vivants.
Saint Paul, épître aux Romains 14, 7, 9. Traduction La Bible de Jérusalem

Votre Admin.

Yvette

François continue de miner le célibat sacerdotal

François continue de miner le célibat sacerdotal

Le pape François a permis aux prêtres gréco-catholiques travaillant en Italie de se marier.

En juillet, François a institué un Exarchat apostolique pour les 70 000 Ukrainiens gréco-catholiques vivant en Italie et leurs 62 prêtres [la plupart déjà mariés].

Jusqu’à présent, les prêtres gréco-catholiques des diocèses occidentaux menaient une vie de célibat selon la parole de saint Pierre au Christ : « Nous avons tout laissé pour vous suivre  » (Matthieu 19:27).

L’administrateur apostolique de l’Exarchat est un vicaire romain, le cardinal Angelo De Donatis.

https://gloria.tv/article/6bkTYh1MayW6Byb68FuVy7NXZ

Le Cardinal Burke explique pourquoi il s’intéresse à l’ancien rite

Le rite romain [par opposition au Novus Ordo] est « la plus belle forme du rite romain », a déclaré le cardinal Raymond Burke à InfoVaticana.com (4 juin).

Il a souligné que ce rite « bénit l’Eglise depuis plus de 1400 ans » et qu’il est « impossible » pour l’Eglise de perdre sa beauté.

Burke a cité Benoît XVI : « Ce qui est beau et vrai ne peut pas devenir laid et faux. »

« Ce qui me préoccupe, c’est que le précieux héritage du culte divin qui nous est parvenu depuis les apôtres continue, et c’est pourquoi je m’intéresse à ce rite « , a ajouté Burke.

https://gloria.tv/article/KctVMACjGacG3zkXyvimhiQxp

Saint Charbel : prodiges du grand saint, ermite du Liban

Saint Charbel : autres prodiges du grand saint, ermite du Liban

Nous sommes peu de choses à l’échelle du temps! A Byblos, plus que partout ailleurs, quand on se trouve assis au soleil levant sur la crête d’un mur mitoyen séparant deux mondes, face à la Méditerranée. D’un côté, des ruines du XIXe siècle «avant Jésus-Christ»… en compagnie d’Abraham! Le roi Ibb Schmon Abi régnait alors sur Gebel Al Arak, c’est-à-dire la Moyenne-Egypte jusqu’à la Mésopotamie et c’est précisément à Byblos qu’on a retrouvé sa tombe intacte qui recelait son sceptre, sa hache, son pectoral…
De l’autre, 2000 ans après, Jésus: «Et quand vint la plénitude du temps, Dieu envoya son Fils, né d’une femme, né sujet de la loi, afin de racheter les sujets de la loi», selon saint Paul, Epître aux Galates. Des assauts de toutes ces civilisations sur cette Terre promise dont il ressort, on ne le dira jamais assez, que les chrétiens étaient donc là, bien avant l’arrivée de l’Islam, dans des villes rayonnantes comme Damas, Antioche, Alexandrie, et tout ce fond du Bassin méditerranéen.
Que s’est-il donc passé, pour que l’Islam triomphant venu d’Arabie fasse une percée spectaculaire sur 3 continents, stoppant net son équipée vers le nord, à Poitiers, où Charles Martel s’illustra en 732?
Que furent les sept premiers siècles du christianisme? Peut-être avoue-t-on aujourd’hui, que les nouvelles chrétientés, opprimées par l’Eglise de Byzance, écrasées de taxes, et persécutées pour d’obscures querelles théologiques, ont accueilli en frères, ces nouveaux convertis à la doctrine de Mahomet à partir de 636?
Peut-être aussi, ont-ils souffert au IXe siècle de la séparation entre l’Eglise d’Orient et celle de l’Occident à Rome qui a abouti à la prise de Constantinople par les Turcs en 1453, ce qui isola l’Eglise d’Orient et la conduisit à un repli frileux sur soi.
Peut-être enfin, qu’au XVIe siècle, l’arrivée des missionnaires latins, bien décidés, malgré la domination ottomane à mettre en place un pont entre Rome et l’orthodoxie a-t-elle abouti à la création d’Eglises uniates morcelant, divisant l’Eglise orientale en fractions dont certaines ont rétabli la communion avec l’Eglise catholique romaine, tout en gardant leur rite d’origine. En lieu et place d’unité, ces latins ont creusé et élargi des fossés sans le vouloir.
En prenant la route d’Annaya, ce matin de novembre 2018, nous revenaient toutes les discussions qu’avec nos amis de rites différents, nous échangions souvent.
Les chrétiens d’Orient se sentent aujourd’hui affaiblis, réduits à leurs propres ressources, d’autant que l’Occident qui les protégeait et notamment la France, est déchristianisée, et déchristianise le monde par une civilisation opposée à leurs valeurs.
Doit-on leur rappeler que leur seule force vient de Dieu? Qu’avec la richesse théologique, christologique de leurs grands saints, de leurs grands penseurs et philosophes, ils sont ce levain, ce trésor dans des vases d’argile! «J’ai vu, dit saint Paul, c’est pourquoi j’ai parlé.»
C’est parce que nous croyons, que nous parlons encore et encore, avec les millions de pèlerins qui viennent chaque année des quatre coins du monde se recueillir sur le tombeau de ce très grand saint Libanais, saint Charbel Makhlouf, pour obtenir par son intercession des grâces que le Seigneur lui accorde abondamment. Dans cette vie de mortification et de fidélité, il s’offrait pour la rédemption d’un monde, afin d’obtenir les grâces qu’il demandait et qu’il demande encore incessamment aujourd’hui, pour tous ceux qui l’implorent. Saint Charbel continue à intercéder pour nous, au Liban, au Proche-Orient et partout où on le prie.
Ces derniers miracles aux quatre coins du globe nous le rappellent.

Miracle no 31:Mme Maya Sami Francis

(enregistré en tant que tel dans les archives du monastère d’Annaya par le Père Luis Matar en 2018)
Elle est née en 1981 et est mère de trois enfants. Elle a émigré en Pennsylvanie (USA) témoigne des circonstances de sa maladie suivant ces termes: «Il y a deux ans j’ai été atteinte d’un cancer du sein, j’ai été opérée et lors de ma convalescence j’ai prié ardemment saint Charbel, afin qu’il me guérisse. Voilà que dans la nuit il m’apparaît en rêve, me donne de l’encens et m’affirme qu’il m’a guérie. Auparavant, je n’avais tenu personne au courant, ni de ma maladie, ni de cette apparition, car j’attendais mon retour au Liban, pour annoncer à tous mes proches ma guérison prédite par le vénéré saint.
Or quelques semaines après mon intervention chirurgicale, surgissent des douleurs lombaires insupportables, qui me poussent à revoir mon médecin de famille. Il préconise de nouveaux examens et me propose un traitement de physiothérapie qui s’avère inutile et inefficace.
Ma santé se dégrade brutalement et je suis transportée d’urgence à l’hôpital de Pennsylvanie. Le médecin m’annonce que mes examens sont alarmants, qu’ils signent le début d’une paralysie totale, ma colonne vertébrale étant profondément atteinte par un cancer qui se généralise. Plus grave, deux vertèbres sont complètement endommagées à tel point qu’à la radiographie on ne voit plus que des trous blancs. Il est nécessaire de les remplacer par 2 prothèses métalliques, ce qui implique une nouvelle intervention chirurgicale.
Ayant appris la mauvaise nouvelle, mon neveu Charbel Francis m’appelle du Liban et me propose que nous priions ensemble par téléphone en même temps. Le rendez-vous est pris et nous voilà séparés à des milliers de kilomètres, unis en prière, quand soudain saint Charbel m’apparaît à nouveau, mais cette fois-ci en personne: “Je suis avec toi, ne te fais pas opérer!» me dit-il!”
Malgré la désapprobation de tout le corps médical de l’Hôpital de Pennsylvanie, Maya Sami Francis quitte l’Amérique, accompagnée de son mari, pour le Liban le 9 octobre 2018 (date anniversaire de la proclamation de la sainteté de saint Charbel). Son chirurgien est persuadé qu’elle n’arrivera jamais au Liban, son pronostic vital étant engagé.
Une fois sur le tarmac de l’aéroport Rafic Hariri de Beyrouth, Maya est conduite sur une chaise roulante. Cinquante pèlerins libanais acceptent tous l’idée d’aller directement au monastère d’Annaya, afin de prier avec elle pour sa guérison. Quand ils arrivent vers minuit sur le parvis du monastère toutes les portes sont fermées.
Maya, épuisée, appelle alors ses cousins du Liban et son neveu pour obtenir les coordonnés du Père luis Matar. Lui-même joint le Père Luis pour lui expliquer l’urgence de la situation: sa tante est aux pieds de la statue de saint Charbel, sur le parvis du monastère d’Annaya avec 50 pèlerins en prière.
Le Père Luis Matar qui dormait, n’hésite pas une seconde et le temps d’enfiler sa soutane, le voilà au chevet de Maya avec de l’encens et de l’huile bénite qu’il oint sur le front de la malade.
Au moment même où le Père Luis Matar s’apprête à bénir la femme qu’il ne connaît pas sur un fauteuil roulant, saint Charbel fait à nouveau une troisième apparition. Maya sait à cet instant qu’elle est guérie. Elle se lève, articule ses bras et ses jambes, remue son cou paralysé jusqu’à maintenant, elle retrouve sa voix, se met à chanter et danser sous le regard médusé de ses amis pèlerins et de ses cousins accourus!
Le lendemain après une nuit blanche, remplie de joie, de bonheur, Maya Sami Francis revient sur les lieux de sa guérison miraculeuse pour remercier le Père Luis Matar et lui demander d’enregistrer sa guérison.
Le Père Luis ne doute pas de la sincérité de Maya, mais il lui conseille cependant de se rendre à l’hôpital le plus proche pour se soumettre aux examens médicaux afin d’authentifier scientifiquement le côté miraculeux de la guérison.
Elle a le choix entre le prestigieux Hôpital américain de Beyrouth ou celui plus proche, l’Hôpital du Nord à Tripoli. Le docteur David Wahbé qui devait la suivre durant cette période transitoire au Liban, la dirige sur l’Hôpital universitaire de Tripoli. Tous les examens et investigations radiologiques confirment une guérison totale avec une preuve stupéfiante: les 2 vertèbres cervicales, qui étaient pratiquement désintégrées, ont été régénérées d’une manière scientifiquement inexplicable!
Le 19 octobre, soit dix jours après son arrivée au Liban, Maya accompagnée de son mari, de son frère et de son neveu, est venue à Annaya au Monastère de saint Charbel enregistrer sa guérison miraculeuse auprès du Père Luis Matar archiviste de tous les miracles de saint Charbel dans le monde, tous ses rapports médicaux en main.

Miracle no 32: Mme Micheline Chahine Hindi

Elle est née à Zahlé (Liban) en 1970, épouse de Nabil Wadih Khater, mère de deux enfants, demeurant à Jdita. Elle souffre de nombreux troubles gastriques sans savoir l’origine de sa maladie, et se confie au Seigneur en lui demandant de l’aider à supporter ses souffrances et si possible de la guérir
La nuit où elle se confie au Seigneur, saint Charbel en compagnie de sainte Rafka, lui apparaît en rêve, et lui dit: «N’aie pas peur!»
A cet instant elle ignore totalement qu’elle a un cancer. Quelques jours plus tard, Micheline éprouve des douleurs gastriques insupportables. On l’a transportée à l’Hôpital de Zahlé, où elle est opérée en urgence pour une appendicite aiguë. On découvre simultanément une volumineuse tumeur longue de 12 cm, épaisse de 7 cm. Cela semble étrange aux yeux du chirurgien, qui s’étonne que ni le scanner ni l’IRM n’aient décelé une telle masse! Face à cette énigme, il demande alors une biopsie de la tumeur, consulte un autre confrère cancérologue. Le diagnostic est sans appel. On annonce alors seulement à la famille de Micheline la gravité des résultats. Ses proches s’opposent à un traitement chimiothérapique.
Une chaîne de prières s’organise et Micheline dans la perspective d’une prochaine chimiothérapie est soumise à un jeûne et à un régime spécial, sa famille la suit en implorant saint Charbel de la guérir avant tout traitement.
Le 6e jour, le chirurgien radieux entre dans la chambre de Micheline Chahine: «Ne me remerciez pas, c’est plutôt Dieu qu’il faut remercier, votre foi vous a sauvée! Contre toute attente la nouvelle biopsie tumorale s’est avérée bénigne; je pense que vous pouvez rentrer chez vous, la chimiothérapie n’est plus utile ni même aucun traitement médicamenteux.
Depuis lors, les contrôles biologiques qui se sont succédés ont confirmé une guérison inexplicable. Lors des deux apparitions de saint Charbel où avant son hospitalisation et après il la rassurait en ces termes: «N’aie pas peur et garde cette recommandation près de ton cœur.»
Micheline Chahine ajoute: Ma guérison je la dois aussi à ma famille qui n’a cessé jour et nuit de se recueillir, de prier sur le tombeau du vénéré saint Charbel à Annaya. Je suis venue munie de tous mes certificats médicaux le 20 octobre 2018 enregistrer auprès du Père Luis Matar, les preuves de ma guérison spectaculaire et rendre grâce à mon tour au Seigneur et à Notre-Dame du Liban.

A suivre

Jean Claude et Geneviève Antakli, écrivains-biologistes

https://www.parvis.ch/fr/stella-maris/stella-maris-569/saint-charbel-autres-prodiges-du-grand-saint-ermite-du-liban

Mirjana parle de St Antoine de Padoue

MIRJANA SOLDO PARLE
DE SAINT ANTOINE DE PADOUE 
(13 JUIN)

Mirjana Soldo (de Medjugorje) parle de Saint Antoine de Padoue (13 juin) 64472863_2334072386836415_4324998501902581760_n.jpg?_nc_cat=106&_nc_ht=scontent.fymy1-2

Voici un extrait d’un témoignage que Mirjana Soldo a donné les 12 et 13 septembre 1998 à Chicago (Mirjana répond ici à 
une personne qui lui demande si elle porte un scapulaire) :

Non, mais je me sens plus en relation avec Saint Antoine, et je prie toujours par son intercession. Je prie rarement par l’intercession de Notre Dame parce que je trouve que c’est suffisant de la voir. Et donc, je me sens maladroite en lui posant toutes ces questions que les gens me posent continuellement. Je prie donc normalement par l’intercession de Saint Antoine. Il est le seul saint avec lequel vous pouvez parler ainsi : vous lui dites : « Si tu m’aides, je t’aiderai ». Il est le seul à qui vous pouvez parler comme ça. (…) Je jeûne toujours ce jour-là (ndlr : pour sa fête, le 13 juin). Il y a un chapelet pour lui qui comporte 13 « Notre Père », « Je vous salue Marie » et « Gloire au Père ». Et à 13 kilomètres de Medjugorje, nous avons un sanctuaire dédié à Saint Antoine. Tous les mois de juin, pour sa fête, nous y allons tous à pied… pieds nus.

Source : Chère Gospa

J. Leary – Continuez de vous fier à Mon aide lorsque vous serez dans les refuges pendant la tribulation

Résultat de recherche d'images pour "john leary prophet in usa"

Vendredi, 1 mars, 2019

Jésus a dit: “Mon fils, tu sais que Je suis ton meilleur ami et ton Créateur.  Tu peux te fier à Moi en tout temps.  Le Livre de la Sagesse parle de plusieurs amis.  Certains ne sont des amis que pour obtenir quelque chose de vous, mais lors des temps difficiles, ils disparaissent.  Un véritable test est lorsque quelqu’un a le cancer, et les gens qui lui sont vraiment fidèles lui demeurent attachés.  On peut avoir des connaissances à l’église ou au travail, mais il n’y a que quelques amis à qui l’on peut se fier de ne pas nous attaquer.  On peut avoir des amis intimes dans notre groupe de prière qui pensent comme nous.  Lorsqu’on trouve de véritables amis, ils peuvent nous être très précieux dans nos vies.  Demeurez près de Moi, mais vous devez prier pour tous vos amis pour que leurs âmes soient sauvées, spécialement les membres de vos familles.”

Jésus a dit: “Mon peuple, dans l’Ouest et le long de la Vallée du Mississippi, vous voyez des inondations et des débâcles à cause de toute la pluie et la neige de vos tempêtes récentes.  Il y a aussi la neige fondante qui contribue aux inondations.  Alors que le mois de mars progresse, vous voyez toujours de la neige et du froid.  L’hiver ne cède pas au printemps pour la semaine à venir ou plus tard.  Plusieurs d’entre vous êtes fatigués de vos tempêtes continues de neige, mais elles ne quittent pas, même si les journées sont plus ensoleillées.  Vous avez nettoyé la neige de vos panneaux solaires au premier étage.  C’est votre premier hiver avec vos douze nouveaux panneaux solaires, et ils peuvent fournir de l’électricité pendant l’hiver lorsque vous en retirez la neige.  Continuez de vous fier à Mon aide lorsque vous serez dans les refuges pendant la tribulation.”

Le diocèse de Toulon ouvre la cause de canonisation d’une enfant de 8 ans

© Éditions du Sacré cœurAnne-Gabrielle Caron.Partager2396Marzena Devoud | 05 juin 2019

Le diocèse de Toulon a ouvert la cause de canonisation d’Anne-Gabrielle Caron. Cette petite fille a été emportée par un cancer foudroyant à l’âge de 8 ans, après une longue maladie vécue comme une véritable ascension spirituelle.

La procédure en vue de l’éventuelle béatification et canonisation de la petite Anne-Gabrielle Caron (2002-2010), décédée à l’âge de 8 ans, a été officiellement ouverte dans le diocèse de Fréjus-Toulon où elle a vécu avec sa famille révèle Famille Chrétienne. Emportée par un cancer, sa terrible épreuve a été l’occasion d’une ascension spirituelle impressionnante. Selon Mgr Dominique Rey, évêque de Toulon, Anne-Gabrielle Caron nous donne une magnifique leçon d’espérance. « C’était une enfant qui a vécu sa maladie à la ressemblance de la Passion du Christ. J’ai prié pour elle et j’ai pu voir cette petite personne qui — au cœur de sa souffrance — recevait la vie comme une offrande au Seigneur. Anne-Gabrielle était le témoin de Dieu. Elle était le signe de Dieu », a-t-il confié à Aleteia.

Face à la maladie et la mort

Souriante, épanouie, s’occupant volontiers de ses trois petits frère et sœurs et se réjouissant des activités scoutes auxquelles elle participe régulièrement, Anne-Gabrielle Caron est confrontée brutalement à la maladie et à la menace de la mort. C’est au cours de sa septième année qu’elle se plaint de plus en plus de douleurs dans une jambe. Six mois plus tard, le diagnostic tombe : Anne-Gabrielle souffre d’un cancer très rare — le sarcome d’Ewing — qui l’atteint au tibia. Elle suit une chimiothérapie pendant huit mois à l’hôpital de La Timone à Marseille. Toute la vie familiale est bouleversée… Un grand soutien logistique et spirituel se met en place grâce aux proches et aux infirmières de l’hôpital. Malgré différents traitements, le cancer récidive. Il se propage dans tout le corps de l’enfant, en attaquant tous ses os. Sous morphine, Anne-Gabrielle supporte à peine le poids de son propre corps.

Pourtant, du haut de ses quelques années, elle donne une magnifique leçon d’espérance. Cette petite fille de huit ans incarne l’exemple que citait Jean Paul II dans sa lettre apostolique Salvici doloris : « À l’exemple du Christ, la souffrance peut devenir une prière. Unie à celle de Jésus, la souffrance est capable d’entrer dans l’ordre de l’amour et de retomber en grâces pour les autres. »

Comme l’explique Marie-Dauphine Caron, la mère d’Anne-Gabrielle, dans un livre/témoignage poignant Là où meurt l’espoir, brille l’Espérance, il n’y a pas de « oui » à la souffrance. Il s’agit plutôt d’un « oui » à l’amour que nous pouvons donner à travers cette souffrance. Dans le même temps, une telle offrande est une preuve d’amour envers le Christ, une preuve qui prend le contre-pied des péchés des hommes. Anne-Gabrielle appelait cela « consoler Jésus ». Elle affirmait ainsi : « Même si je n’aime pas être malade, j’ai de la chance, car je peux aider le Bon Dieu à faire revenir les gens vers Lui ».

Quand la croix cohabite avec la croix

Au cours de la maladie, la vie d’Anne-Gabrielle s’articule dans la cohabitation de la croix et de la joie. Quelques mois avant sa mort, elle confie encore à sa mère : « J’ai demandé au Bon Dieu de me donner toutes les souffrances des enfants de l’hôpital. » Et elle précise : « Je souffre tellement que si eux pouvaient ne pas souffrir…  » Comme en témoigne sa mère, Anne-Gabrielle est déterminée. Elle désire être une grande sainte, « comme sainte Thérèse de Lisieux ! « . C’est ce qu’elle dit un jour avec assurance : « Mais je serai sainte ! « . Peu après, elle confie à sa mère : « Je me dis de temps en temps (pas souvent) que, quand je serai morte, je me dirai qu’en fait, ce n’était pas difficile du tout de faire le bien. C’est vrai, ce n’est pas difficile d’être gentille, de penser aux autres, d’obéir et de ne pas taper ses frères et sœurs. »

Le dernier mois de sa vie est marqué par des moments de grâce. Anne-Gabrielle pardonne à ceux qui lui ont fait du mal, comme à ceux qui se sont moqués d’elle. Elle exprime la volonté de demander pardon à tous ceux qu’elle a pu blesser. Elle redit également son amour à l’égard de ses parents, de son frère et de ses deux sœurs. En tenant une image du Christ en croix, elle s’écrie : « Non ! C’est trop !… Jésus… Il a trop souffert… ». Ses prières prennent une telle valeur que des proches lui confient des intentions. Certains d’entre eux témoigneront plus tard avoir été exaucés. Mgr Dominique Rey se souvient d’un jour en particulier. Il venait de lui apporter la communion. Pour la première fois en dix-huit mois d’épreuve, elle lui dit que la coupe est trop remplie, que tout cela est trop pour elle. C’était la veille de sa mort. Quelques heures plus tard, on la retrouve en paix. C’est ainsi qu’elle fait ses adieux. Elle s’éteint dans la soirée du 23 juillet 2010, après une agonie de 30 heures au cours de laquelle elle reste consciente jusqu’au bout. « Voir Anne-Gabrielle, c’était voir Dieu », témoignera un prêtre à son enterrement.

Le postulateur de la cause, approuvé par Mgr Dominique Rey le 17 avril, est Pascal Barthélemy, chrétien engagé, entrepreneur et père de famille. L’enquête diocésaine prendra plusieurs mois avant d’être transmise au Vatican. « Il faut du temps pour rassembler et mettre en forme de nombreux témoignages qui ne cessent d’affluer », explique  Mgr Rey. Ces huit saints patrons à faire connaître à ses enfants :

Allez annoncer Ma prochaine intervention, l’avertissement est sur vous.

( Message Carbonia 13bis Juillet 2019 )

Colle du Bon Pasteur

ACTIVEZ-VOUS POUR LE SALUT DE CETTE HUMANITÉ !
CET HIVER SERA DOULOUREUX POUR TOUS CEUX QUI M’ONT TRAHI, TOUS CEUX QUI ONT DÉFORMÉ MA PAROLE !

Allez et annoncez Ma prochaine intervention, l’avertissement arrive. J’illuminerai tous Mes enfants, ils verront Ma lumière et, entreront dans la lumière !

Mes petites créatures, vous voici à la fin d’une époque ancienne ; Je suis sur le point d’ouvrir les portes de la nouvelle époque ! Que le Saint Évangile soit vécu dans toutes ses parties, marchez dans le respect des commandements de Dieu et implorez Sa miséricorde.

Aujourd’hui, le monde est au seuil de la mort, tout est fini, il n’y a pas d’amour, pas d’amour. Il n’y a plus de charité, l’homme est devenu un ennemi infernal !

Activez-vous pour le salut de cette humanité en priant sans cesse le Saint Rosaire et, en invoquant la miséricorde de Dieu. Aujourd’hui, Mes enfants, Je viens vous déclarer tout Mon Amour !

Je viens vous éclairer, Je viens vous apporter le Saint-Esprit afin que le ciel soit ouvert en vous. Restez en Moi, ne vous éloignez jamais de Moi, quoi qu’il arrive ne vous détournez pas de Moi.

Priez Mes enfants, priez, priez, donnez tout pour vos frères, pour tous ceux qui ne peuvent revenir à Moi parce qu’ils ont été capturés par Satan. Aimez votre prochain et servez votre Dieu, comme Dieu vous l’ordonne, croyez fermement en Celui qui vous a créé et revenez pour vous soumettre à Lui aujourd’hui.

Soyez fiers d’avoir été appelé à cette mission spéciale ! Enfants, vous verrez bientôt avec des yeux différents, votre Père vous rebaptisera dans le Saint-Esprit et le Feu .

Vous verrez avec les yeux de l’Amour. Vous entrerez dans la dimension Céleste et vous vivrez dans SES demeures, vous serez des Saints dans Celui qui est Saint et avec LUI, vous marcherez sur de nouveaux pâturages, toujours verts, où l’eau de la Source jaillira toujours claire et transparente.

Mes enfants, maintenez-vous dans Ma Parole, apportez de bons fruits à votre Père, pour vous tenir bientôt devant LUI, Il vous jugera et, vous serez placés à Sa droite ou à Sa gauche.

Cherchez les choses de Dieu pendant que vous êtes encore dans les temps, Mes enfants. Une grande catastrophe qui entraînera une grande destruction est sur le point d’arriver sur cette Terre . Il y aura une grande famine et de nouvelles maladies vont survenir sur cette humanité.

Votre fierté vous a conduit à cette débâcle, vous-même avez choisi votre sort. Il suffisait de reconnaître votre Dieu comme votre Créateur et de revenir à LUI pour hériter de Lui pour toujours, dans les beautés infinies de SON TOUT.

Cet hiver sera douloureux pour tous ceux qui M’ont trahi, pour tous ceux qui n’ont pas réfléchi à Ma pensée et, qui ont déformé Ma Parole.

Je désire que vous M’ouvriez votre cœur, que vous Me dites tout votre amour et, que vous Me demandiez pardon pour toutes les offenses que J’ai subies à cause de votre orgueil et, votre cupidité pour les choses de ce monde : « un monde qui ne vous appartient pas, mais que vous avez préféré au Mien !

Le tonnerre sera puissant et se fera sentir partout dans le monde. Cette humanité infidèle vendue à Satan, entre ses mains perfides, mettra fin à ses jours, elle l’a préféré !

Ce sont eux : « ceux que vous verrez bientôt » … alors pour beaucoup, il sera trop tard. Allez annoncer Ma prochaine intervention, l’avertissement est sur vous.

JE SUIS qui JE SUIS ! JE SUIS le chemin, la vérité et la vie! JE SUIS Celui qui gère tout!

Préparez vos maisons, mais ! surtout vos cœurs, qu’ils soient purs pour la rencontre avec Celui qui vous a créés. Je vous demande à tous : la charité envers Moi !

Donnez Moi : votre oui fidèle; ne soyez pas insensés, rien ne vous sera fait de mal si vous voulez vous convertir, car JE SUIS le Dieu qui sauve !

JE SUIS le seul et vrai Dieu!

Bénédiction à vous, paix à vous.

Amen.

Lancement d’un groupe de méditation de l’heure sainte les jeudis soirs

Résultat de recherche d'images pour "heure sainte"

Cher(e)s abonné(e)s et visiteurs,

Je lance un groupe de méditation de l’heure sainte (avec le Père Mateo) (à 21.00 heures) les 2ème, 3ème et 4ème Jeudis du mois. (dans le but de sauver beaucoup d’âmes dont celles de nos familles). Nous méditerons cette heure sainte sous la protection de Sainte Marguerite Marie.

Il faut s’inscrire par E. mail à : catholique.magazine@laposte.net

Nous commençons dès ce soir Jeudi 18 juillet à 21 Heures (si vous habitez dans un autre pays, vous le faites suivant votre heure locale)

Nous méditerons cette heure (du père Mateo) demandée par le Christ suivant le C.D. suivant que vous pouvez écouter sur ce lien :

Si vous n’avez pas le son sur votre ordinateur., vous pouvez commander le livret de l’heure sainte aux Editions Téqui (voici le lien : http://www.librairietequi.com/A-6528-heure-sainte.aspx )

Dans ses apparitions à sainte Marguerite-Marie, le Seigneur réclame un culte d’amour et de réparation envers son Cœur sacré. Parmi toutes les pratiques qui ont pris un essor universel sous la bénédiction de l’Église, l’Heure Sainte est certainement l’une des plus répandues.

Elle consiste à veiller et prier pendant une heure, dans la nuit qui précède chaque premier vendredi du mois, pour compatir et prendre part à la douleur du Christ en agonie, et réparer les ingratitudes, les froideurs, les mépris et indifférences de l’humanité.

Les Heures Saintes du Père Mateo, réunies dans ce petit livre, se font l’écho très fidèle de Gethsémani. Mais elles constituent aussi une voie royale pour contribuer au triomphe du Sacré-Cœur et à son règne d’amour sur le monde.

Jésus saura bien récompenser celles et ceux qui vont s’engager à faire cette belle heure sainte, si chère à son coeur.

Union de prières,

Votre Admin.

Yvette

Pour le Grand Miracle !

FONDS D’ACCUEIL POUR LE GRAND MIRACLE DE GARABANDAL

Pour le Grand Miracle

Organisé par l’Association Notre-Dame de Garabandal France

Vous pouvez les aider en cliquant sur ce lien :

http://www.leetchi.com/c/fonds-daccueil-pour-le-grand-miracle-de-garabandal

FONDS D’ACCUEIL POUR LE GRAND MIRACLE DE GARABANDAL

Comme vous le savez, l’Association Notre-Dame de Garabandal France a pour objectif de diffuser les messages de Notre Mère mais aussi de contribuer à la réalisation des œuvres du Ciel.

La fin des temps est là et les Châtiments approchent dans l’indifférence générale.

http://www.lavoieduciel-garabandal.fr/archives/2019/07/11/37492892.html

Tous les signes et les avertissements terrestres venant du Ciel sont déjà là et vont se multiplier ses prochaines années (tempête, séisme, tsunami, sécheresse…).

Il reste les signes surnaturels à venir dont l’incendie de Notre Dame en est un précurseur.

Une fois l’Avertissement passé, le Grand Miracle aura lieu.

Lors du Grand Miracle, les personnes présentes seront instantanément converties et guéries.

A cette fin, nous avons décidé de lancer un fonds pour accueillir tous les pélerins, hommes, femmes, enfants, femmes enceintes, personnes âgées qui se rendront sur place au moment venu.

En effet, l’accueil nécessite une importante logistique.

Nous avons donc besoin de votre soutien financier.

Nous nous sommes fixés un premier objectif raisonnable de 10 000 euros tout en sachant que beaucoup de personnes de nationalités étrangères vont converger également au même moment.

Nous faisons appel à votre générosité pour contribuer à aider la Providence à sauver un maximum d’âmes.

L’Avertissement est l’étape préparateur au Grand Miracle, qui lui-même préparera au Grand Châtiment, qui hélas n’est plus conditionnel désormais dans l’état actuel du monde.

Association Notre-Dame de Garabandal France

Que  Notre Dame du Mont Carmel de Garabandal  bénisse cette entreprise et ceux qui y collaboreront.

NB :

– Reçu fiscal sur demande via la messagerie ou  garabandal2015@orange.fr

– Toujours disponible le livre « Le Mystère des Apparitions de Garabandal »

http://www.lavoieduciel-garabandal.fr/archives/2018/01/27/36086682.html

– Effectuez votre don en un clic.

  • Chacun participe du montant qu’il souhaite.
  • Tous les paiements sont sécurisés.

Envie de nous aider à récolter plus de dons ? Partagez cette cagnotte !

Merci à tous !

Lorsque vous recevez la Sainte Communion sans le péché mortel, vous avez la vie éternelle avec Moi au ciel.

Résultat de recherche d'images pour "john leary prophet in usa"

Vendredi, le 10 mai, 2019 (S. Damien)

Partie du message

Jésus a dit : « Mon peuple, la conversion de S. Paul fut un miracle, comme Je lui ai directement répondu. Pourquoi Me persécuter ? Saul faisait emprisonner les Chrétiens, mais il deviendra Paul, et deviendra l’un de Mes plus grands missionnaires pour la foi.

J’ai demandé à Ananie de guérir S. Paul de son aveuglement. S. Paul fut alors baptisé dans la foi. Toutes les conversions ne sont pas aussi dramatiques, mais ceci démontre Mon pouvoir de changer complètement la vie de quelqu’un. Lorsque vous croyez en Ma Parole, Je puis faire de grands miracles dans vos vies.

Dans l’Évangile de S. Jean, J’ai dit aux gens que s’ils ne mangeaient pas Mon Corps et Mon Sang, ils n’auraient pas la vie éternelle avec Moi. Lorsque vous recevez la Sainte Communion sans le péché mortel, vous avez la vie éternelle avec Moi au ciel. Ma Présence Eucharistique renfermera votre vie spirituelle tout comme J’ai aidé S. Paul. »

Promesses de Jésus à ceux qui prient le chapelet à la miséricorde divine


Promesses de Jésus à tous ceux qui prient le Chapelet de la Miséricorde Divine

« Quiconque dira le Chapelet de la Divine Miséricorde sera l’objet d’une grande miséricorde à l’heure de sa mort” v687

« Même le pécheur le plus endurci, s’il récite le Chapelet de la Divine Miséricorde une seule fois, obtiendra la grâce de mon infinie miséricorde” v687

« Les âmes qui réciteront le Chapelet de la Miséricorde Divine seront enveloppées par ma miséricorde pendant leur vie et surtout à l’heure de la mort ” v754

« A l’heure de la mort je défends comme ma propre gloire chaque âme qui récite le Chaplet de la Miséricorde Divine ou bien si d’autres le récitent près de l’agonisant, l’indulgence est la même » v811

« Quand on récite le Chaplet de la Miséricorde Divine auprès d’un agonisant, la colère Divine s’apaise, la miséricorde insondable s’empare de son âme » v811

“Lorsque les pécheurs endurcis  récitent le Chapelet De Miséricorde Divine, J’emplirai leur âme de paix et l’heure de leur mort sera heureuse” v1541

“Si l’on récite le Chapelet de la Miséricorde Divine auprès d’un agonisant, je me tiendrai entre Le Père et l’âme agonisant, non pas en tant que Juge juste mais comme Sauveur miséricordieux” v1541

« Par le Chapelet de la Miséricorde Divine tu obtiendras tout, si ce que tu demandes est conforme à  ma volonté » v1731

« Toute âme qui croit et a confiance en ma miséricorde, l’obtiendra » v420

Lancement d’un groupe de prières les dimanches à 15 heures chez soi

Chers abonnés et visiteurs,

Je lance un groupe de prières qui aura lieu tous les dimanches après midi, à 15 heures, chez soi (on peut aussi reporter le groupe à une autre heure de la journée ou même le dimanche soir) sous la protection de Saint Padre Pio.

L’intention de ce groupe est pour tous les consacré(e)s : Pape, Cardinaux, Evêques, prêtres, diacres, religieux, religieuses, laïcs consacrés, oblat(e)s, prophètes, témoins du Christ…

Comme d’habitude, il faut s’inscrire sur l’E. Mail : catholique.magazine@laposte.net

Voici les prières proposées

reni2.jpg

                        Au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit. Ainsi soit-il.

Saint Michel Archange défendez-nous dans le combat ; soyez notre secours contre la perfidie et les embûches du démon. Que Dieu exerce sur lui Son empire, nous le demandons en suppliant; et vous, prince de la milice céleste,refoulez en enfer, par la Vertu divine, Satan et les autres esprits malins qui errent dans le monde
pour la perte des âmes. Amen.

Prière Auguste Reine des Cieux

“Auguste Reine des cieux et Maîtresse des Anges, vous qui, avez reçu de Dieu le pouvoir et la mission d’écraser la tête de Satan, nous vous le demandons humblement, envoyez les légions célestes pour que sous vos ordres, elles poursuivent les démons, les combattent partout, répriment leur audace et les refoulent dans l’abîme.” Qui ut Deus ?
– Qui est comme Dieu ? (vous pouvez le répéter 3 fois)
Ô bonne et tendre Mère, vous serez toujours notre amour et notre espérance.
Ô divine Mère, envoyez les Saints Anges pour me défendre et repousser loin de moi le cruel ennemi. Saints Anges et Archanges, défendez-nous, gardez-nous. Père Louis Cestac

Ensuite nous récitons

Le chapelet de la Divine Miséricorde

Le chapelet de la foi (pour sauver les consacrés)

Le chapelet des larmes

Le chapelet des Saintes Plaies

Et on termine avec la prière 70 de la croisade de prières

(ce groupe de prières n’a rien à voir avec les groupes de Maria de la Divine Miséricorde, même si nous utilisons 1 prière tirée du livret de la croisade de prières).

Croisade de Prière (70) – Prière pour que le Clergé reste ferme et fidèle
à la Sainte Parole de Dieu

Ô cher Jésus, Aidez Vos serviteurs sacrés à reconnaître le schisme qui se déroule au sein de Votre Église. Aidez Vos serviteurs sacrés à rester fermes et fidèles à Votre Sainte Parole. Ne laissez jamais les ambitions matérielles troubler leur pur amour pour Vous. Donnez-leur les Grâces de rester purs et humbles devant Vous et d’honorer Votre Très Sainte Présence dans l’Eucharistie. Aidez et guidez tous ces serviteurs sacrés qui peuvent être tièdes dans leur amour pour Vous et rallumez le Feu du Saint-Esprit dans leurs âmes. Aidez-les à reconnaître la tentation placée devant eux pour les distraire. Ouvrez leurs yeux afin qu’ils puissent voir la Vérité en tout temps. Bénissez-les, cher Jésus, en ce temps, et couvrez-les de Votre Précieux Sang pour les protéger du mal. Donnez-leur la force de résister à la séduction de Satan s’ils étaient perturbés par l’envie de nier l’existence du péché. Amen

Votre Administratrice,

Yvette

Hille Kok – Satan est un imposteur, un menteur …! En faisant changer les Paroles de Dieu, de sorte que cela ne sera plus « une foi catholique Romaine », mais protestante.

Dans ce message, Dieu s’adresse aux femmes qui touchent l’Eucharistie… Dieu leur demande de ne pas se prendre pour un prêtre, d’aller à la confession pour demander pardon à Dieu d’avoir touché l’hostie et si elles demandent pardon, elles éviteront l’enfer.

VOUS TROMPEZ LES GENS !
NE VOUS LAISSEZ PAS INDUIRE EN ERREUR !
NE PARTICIPEZ PAS A CELA CAR VOUS COMMETTREZ UN GRAND MAL !

( Message reçu le vendredi 28 juin 2019, à 9 heures du matin.)

Résultat de recherche d'images pour "hille kok"

Mon Peuple ! Comme le monde est triste .
Partout il y a le chaos – les Larmes recouvrent la terre .

Sans l’Amour de DIEU il n’y a aucune vie ! Vos yeux ne se sont -ils pas encore ouverts ?

A cause de ce qui se passe autour de vous : « des rassemblements sexuels dépravés , la création de DIEU est abusée » .

Beaucoup sont devenus des athées, ils vivent dans de grandes ténèbres !
Sauvez vos enfants, ils sont abusés et exploités. Ils ne sont même pas en sécurité dans le sein maternel ; ils sont expulsés et tués ,
La luxure rend beaucoup de gens spirituellement aveugles !

DEMANDEZ PARDON A DIEU DANS LE SAINT SACREMENT DE LA CONFESSION, DIEU VOUS ACCORDERA LE PARDON . SON AMOUR EST GRAND, SAUVEZ VOS ÂMES !
BEAUCOUP SE SONT ÉGARÉS SPIRITUELLEMENT !

Aucune autre foi ne peut pardonner vos péchés !
Ne vous laissez pas induire en erreur, il s’agit de votre âme !
Satan est un imposteur, un menteur ; il induit beaucoup de prêtres en erreur !
EN FAISANT CHANGER LES PAROLES DE DIEU, DE SORTE QUE CELA NE SERA PLUS : « UNE FOI CATHOLIQUE ROMAINE » MAIS ! PROTESTANTE..

Faites attention , Veillez sur les SAINTS SACREMENTS, qui ne peuvent ( jamais ) être modifiés .
Ne participez pas à cela car vous commettrez un grand mal
L’obscurité est dans beaucoup d’églises !

PRÊTRES ! RESTEZ DANS LA VÉRITÉ : « NE SOYEZ PAS DES TRAITES »
« VOUS » qui continuez à proclamer la vérité de DIEU, Vous recevrez la force et l’Amour en tenant dans la persécution religieuse !

PORTEZ LE GRAND CADEAU DE DIEU ( DIEU LUI-MÊME ) : « LA SAINTE PETITE CROIX D’AMOUR BLEUE ET BLANCHE » .
Elle sera votre protection contre le mal ! Son amour veillera sur vous ! Vous êtes l’église restante !
Amenez les hommes à la véritable foi !

Dans la Sainte Eucharistie, vous recevrez des grâces pour la persévérance .
Par votre foi, soyez une torche de lumière pour les croyants !
Veillez sur ceux pour qui s’est difficile, priez ensemble avec eux le rosaire, MARIE votre mère sera présente avec vous !
La puissance de la prière vous fortifiera contre les attaques du mal ( satan )

LE MAL DIT QUE L’ENFER N’EXISTE PAS ! CELA EST UN MENSONGE DIABOLIQUE !
L’ENFER EXISTE VRAIMENT, NE VOUS LAISSEZ PAS INDUIRE EN ERREUR !

C’est une lutte des âmes ! Ne vous laissez pas bourrer le crâne de sorte que votre âme ne se perde pas et en vous tendant des fausses hosties, vous êtes trompés .
Seul un prêtre catholique a reçu ce Saint Sacrement, par ses mains consacrées, la Sainte hostie est vraiment le Corps et le Sang du CHRIST, LUI-MÊME !

« VOUS » femmes , comment osez vous reprendre la tâche d’un prêtre , vous commettez un grand mal : « un sacrilège » !
Aussi , « VOUS » qui vous faites passer comme si vous étiez prêtre , vous commettez un grand mal !

Le Père pleure à cause de votre fausseté ! L’œil de DIEU Est fixé sur vous !
VOUS TROMPEZ LES GENS, VOUS CHANGEZ LA RELIGION CATHOLIQUE EN : « UNE ASSEMBLÉE PROTESTANTE »

Nombreux sont ceux qui y participent !
Demandez pardon à DIEU dans la Saint Sacrement de la confession, sinon votre âme se perdra .

VOUS : « MES fidèles bons prêtres » vous aurez à souffrir (Persécution-des-Chrétiens), » TENEZ BON DANS LA VÉRITÉ » .
Vous serez aussi persécutés par les prêtres apostats !

FAITES ATTENTION A BIEN CONTINUER A PROCLAMER LA VÉRITÉ, LE PÈRE VOUS AIME !
Soutenez les croyants dans leur lutte . Priez tous ensemble le rosaire, même si vous êtes ridiculisés et humiliés. Le mal vous appellera des insensés .

Le Père Voit vos larmes silencieuses, elles deviendront des perles devant le trône de DIEU , Vous entrerez au Royaume des CIEUX, MARIE votre mère sera avec vous ! Amen !

Fabienne Guerréro reçue au Caméroun

Résultat de recherche d'images pour "l'illumination des consciences"

L’Illumination des consciences

Vous pouvez commander ce livre à Rassemblement à Son Image : 0565780195

5 témoins du Christ :

Marino Restrepo – Gloria Polo – Fabienne Guerréro – Père José Maniyangat – Gulshan Esther


Un mois de mission où elle a diffusé l’apostolat de Jésus MIséricordieux et son témoignage d’illumination de la conscience. Beaucoup de coeurs ont été touchés.

Site : http://fabienne.guerrero.free.fr/

 Le recteur du sanctuaire de la Divine Miséricorde en Espagne, Docteur en Droit canonique et Directeur spirituel de la Communauté virtuelle « Missionnaires de la Divine Miséricorde » a nommé Fabienne responsable mondial de la communauté virtuelle (depuis le 18 décembre 2013).

5 livrets de la conversion de Fabienne ont l’imprimatur et le nihil obstat de l’Eglise Catholique (approbation de l’Eglise Catholique).

Fabienne a suivi les cours de théologie avec l’Université Catholique de Lyon en 2015 – 2016.

 

Père Marc Flichy : Les prophètes contemporains comme Gloria Polo et Fabienne Guerréro ont éprouvé la formidable méprise de la théorie du salut automatique (cliquez ici)


Résultat de recherche d'images pour "jésus  enfant prodigue"
Résultat de recherche d'images pour "jésus miséricordieux"

« Jésus Miséricordieux m’a sauvée » : Mon illumination de la conscience

(Ce témoignage a été donné dans l’Eglise Catholique en Europe, Amérique, Afrique, Asie, Australie et diverses îles).

 

La paix de Jésus soit avec vous !

Frères et sœurs bien-aimés, je viens témoigner aujourd’hui que le Christ m’a ressuscitée de ma mort spirituelle.

Enfance et Jeunesse

Mes parents m’ont fait baptiser quelques jours après ma naissance. J’ai suivi tous les cours de catéchisme et j’ai fait ma première communion.

Maman, une pieuse femme, m’avait appris à prier tous les soirs le «Notre Père» et le «Je vous salue Marie». Cependant, après ma communion je n’ai plus fréquenté l’Église Catholique jusqu’en 1996, date à laquelle Jésus est venu me sauver. J’avais 32 ans.

Je vais vous raconter la vie que j’ai menée pendant toutes ces années, loin de Jésus.

Astrologie et spiritisme

Dès l’âge de 15 ans ma vie a basculé. J’ai commencé à fumer, à fréquenter des bars sordides, à tirer les cartes, à pratiquer la numérologie, à écrire à des astrologues. 

A cet âge là, je ne connaissais pas la Parole de Dieu : «On ne trouvera chez toi personne qui fasse passer au feu son fils ou sa fille, qui pratique divination, incantation, mantique ou magie, personne qui use de charmes, qui interroge les spectres et les devins, qui invoque les morts, car quiconque fait ces choses est en abomination à Yahvé ton Dieu et c’est à cause de ces abominations que Yahvé ton Dieu chasse ces nations devant toi. Tu seras sans tâche vis-à-vis de Yahvé ton Dieu.» (Dt 18,10)

Quand mes études scolaires furent terminées, j’ai passé tous les week-ends dans les discothèques, fumant du haschich, buvant de l’alcool, vêtue de mini-jupes et forniquant sans culpabilité, avec les hommes que je rencontrais. J’étais à la recherche de l’Amour avec un grand A. Satan me tenait dans des liens infernaux, mais j’avais besoin que l’on s’occupe beaucoup de moi et je voulais mourir sans amour.

C’est lors d’une soirée dans un night-club que j’ai fait la rencontre d’un garçon. Au bout de quelques mois, nous avons décidé de vivre en concubinage.

Je ne savais pas qu’en ayant des rapports sexuels en dehors du sacrement de mariage, mon âme s’unissait aux esprits impurs. Je ne savais pas que j’étais en état de péché mortel et que si, par malheur, j’avais communié au corps du Christ, j’aurais apporté la condamnation sur mon âme.

Au bout de cinq ans, je l’ai quitté et j’ai déménagé dans une autre ville dans laquelle j’ai fait la rencontre d’une astrologue et d’une rosicrucienne de l’AMORC.

L’astrologue me proposa de faire mon thème astrologique karmique et j’ai accepté. Elle m’expliquait qu’il s’agissait d’étudier mon thème astrologique sur la base de mes vies antérieures en étudiant mon karma.

Rencontre avec un gourou

Quelque temps après je suis allée dans un centre de spiritisme, pour écouter les enseignements d’un gourou, dans lequel j’ai trouvé un livre que j’ai étudié et qui s’appelait « L’Évangile selon le spiritisme » d’Allan Kardec.

Ce gourou proposa un jour à ceux qui le souhaitaient de participer le mercredi soir à des séances vivantes de spiritisme. Dans mon ignorance, j’ai accepté.

A ces séances, j’ai commencé à voir des médiums qui entraient en transe et qui prétendaient recevoir des messages du saint Curé d’Ars, de saint Padre Pio, de sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus ou encore de la Sainte Mère de Dieu, voire quelquefois du Seigneur Jésus-Christ et même des extraterrestres ! Si j’avais su à l’époque que c’étaient les esprits déchus qui délivraient ces messages, j’aurais quitté ce centre de spiritisme immédiatement.

Un mercredi soir, le gourou a proposé à ceux qui le souhaitaient de faire un grand nettoyage de leur âme. Intérieurement, je souffrais beaucoup, mais à ce moment-là, je ne savais pas que c’étaient les péchés accumulés qui m’oppressaient.

Moi, je croyais que cette souffrance intérieure était due au karma que j’avais accumulé dans mes soi-disant vies antérieures puisque je croyais à la réincarnation. Je n’avais pas encore pris conscience que la mort est la fin de mon pèlerinage terrestre, du temps de grâce et de miséricorde que Dieu m’offre pour réaliser ma vie terrestre selon le dessein divin et pour décider mon destin ultime. Je ne savais pas encore que quand prendrait fin l’unique cours de ma vie terrestre, je ne reviendrais plus à d’autres vies terrestres. J’ai découvert plus tard que les hommes ne meurent qu’une fois (He 9, 27) et que d’après l’enseignement de l’Église Catholique, il n’y a pas de réincarnation après la mort.

Croyant que le gourou avait le pouvoir de me libérer de mes vies antérieures, j’ai accepté sa proposition et je me suis assise à côté de lui. Il agissait au service du démon et, en acceptant de m’abandonner à son pouvoir, j’ai permis au démon de me posséder.

Les mauvais esprits étaient entrés en moi à cause de mes erreurs de voie, cartomancie, pendule, astrologie, horoscope, lignes de la main, initiation au yoga, reiki, vénération de Bouddha, méditation ésotérique, ouverture des chakras, chi kong, etc…

Le gourou a imposé sa main avec les pouvoirs qu’il avait acquis du démon sur deux de mes chakras ! Le chakra du cœur et le chakra du troisième œil ! Puis il me dit qu’il m’avait transmis la lumière. Mais malheureusement il s’agissait de la « lumière » de l’ennemi de Dieu. Ensuite je suis rentrée chez moi et j’ai commencé à me sentir mal.

Lors de la séance de spiritisme suivante, j’ai vécu une expérience très difficile. La kundalini s’est levée. La kundalini, c’est une puissante énergie qui est logée dans l’os sacrum au bas du dos.

Quand elle s’éveille, elle monte le long de la colonne vertébrale et travaille de centre en centre jusqu’au chakra coronal qui est situé au-dessus de la tête.

Pendant cette expérience, j’ai eu l’impression que j’allais être enlevée au ciel tellement cette énergie était puissante. Ce que je n’avais pas compris à ce moment-là, c’est qu’à travers la pratique du yoga et de l’élévation de la kundalini, j’ai laissé le pouvoir de Satan entrer en moi et me diriger de l’intérieur.

Je ne savais pas que la pratique du yoga pouvait ouvrir la porte de mon âme à des entités spirituelles mauvaises. Le yoga n’est pas une simple pratique. Il appartient à une véritable religion dont il est difficilement séparable. Il me fait adorer des divinités et il a une fonction spirituelle.

J’ai appris d’un prêtre instruit de ces questions que le yoga est une pratique hindoue qui réalise l’union du moi temporel «Jiva» à «Brahman» l’infini, le concept hindou de Dieu. Ce Dieu est présenté comme une substance spirituelle impersonnelle. Il n’est pas Jésus-Christ, le Dieu personnel de la Révélation. En invoquant des divinités étrangères qui n’existent pas, je risque en réalité d’entrer en contact avec des démons et de m’y soumettre.

J’ai alors pris conscience qu’en pratiquant le yoga, j’adorais un autre Dieu que la Sainte Trinité, Père, Fils et Saint-Esprit et par voie de conséquence que je transgressais le premier commandement de Dieu : «Tu n’auras pas d’autres dieux que moi.» (Dt 5,7). Me sentant de plus en plus mal, j’ai alors décidé de quitter ces techniques. A cause de l’ouverture des chakras, je me suis trouvée entre la vie et la mort pendant de très longs mois, et si je suis en vie aujourd’hui, je peux dire merci à Jésus.

Affiliation à l’Ordre de la Rose-Croix AMORC

Ma soif de connaissances n’étant pas assouvie, je me suis affiliée à l’Ordre de la Rose-Croix AMORC et, rapidement, j’ai commencé à recevoir de petits fascicules à étudier. Je me suis arrêtée au septième degré du Temple. Je me suis aussi affiliée à une loge rosicrucienne dans laquelle j’ai passé plusieurs initiations et ce n’est que plus tard, quand Jésus m’a libérée, que j’ai vu comment Satan m’avait possédée à chaque initiation.

J’ai entendu : «C’est Satan qui donne les initiations». J’ai aussitôt réalisé que les initiations étaient ordonnées par le maître de l’enfer, Lucifer. A chaque initiation, je lui appartenais un peu plus et je m’enfonçais encore plus profondément dans l’abîme.

J’ai alors eu une vision de mon âme enfermée dans une prison. Je me suis retrouvée derrière les barreaux. Ce châtiment était lié à mon orgueil démesuré. Moi qui aimait être quelqu’un dans cet Ordre ésotérique, voilà que je me retrouvais prisonnière. J’ai vu mon âme enfermée derrière les barreaux. Ce châtiment était la conséquence de ma superbe qui m’avait condamnée. Satan a été condamné à cause de son orgueil démesuré et j’ai alors pris conscience qu’il m’avait condamné dans sa grande haine et dans son mauvais désir de perdre les âmes. 

J’ai alors ressenti dans mon cœur tout l’orgueil qui bouillonnait. En fait mon cœur était uni à celui du diable ! Quelle souffrance de découvrir ceci.  Pendant toutes ces années passées dans l’ésotérisme, je n’avais pas réalisé que l’orgueil est un péché capital et que si on pèche par orgueil, on meurt spirituellement.

Dieu, dans la genèse au chapitre 3 avait commandé à Ève de ne pas manger le fruit de l’arbre qui est au milieu du jardin : «Vous n’en mangerez point et vous n’y toucherez point de peur que vous ne mourriez (Gn 3, 3).

Chers frères et sœurs, bien que l’Église nous recommande par le catéchisme de nous garder de l’orgueil, j’avais désobéi en écoutant la voix du serpent. « Vous ne mourrez point » (Gn 3, 4). Mon orgueil avait entraîné la chute de mon âme dans l’abîme.

J’avais étudié dans cet Ordre différentes disciplines : le corps psychique de l’homme, le voyage astral, l’aura humaine, les chakras, les sons vocaux, les mantras…

À travers ces études, j’ai cherché à connaître et à comprendre le dieu qui est appelé «le cosmique». Mais je n’ai rien compris à ce faux dieu et à ces énergies. Imaginez-vous quelle relation d’amour j’avais avec ce dieu-là ? Aucune. Aucun cœur à cœur d’amour brûlant tel que je peux maintenant le vivre avec Jésus d’Amour dans l’Eucharistie.

J’ai alors eu un regret amer de m’être laissée aller à de telles études. J’ai plus tard regretté profondément d’avoir laissé tomber la Sainte Bible. Si j’avais su à ce moment de ma vie que ma recherche déplaisait à Dieu, je l’aurais arrêtée de suite.

Étant donné que je ne lisais pas la Bible, j’ignorais les paraboles que le Seigneur Jésus nous avait données pour nous permettre d’entrer un jour au paradis : «Alors le roi dira à ceux qui seront à sa droite : Venez, vous qui êtes bénis de mon Père; prenez possession du royaume qui vous a été préparé dès la fondation du monde. Car j’ai eu faim, et vous m’avez donné à manger; j’ai eu soif, et vous m’avez donné à boire; j’étais étranger, et vous m’avez recueilli ; j’étais nu, et vous m’avez vêtu; j’étais malade, et vous m’avez visité; j’étais en prison, et vous êtes venus vers moi.»  (Mt 25, 34-36).

Recherches dans le Nouvel Age (New Age)

(Cliquez ici pour connaître les dangers du N.Age)

Dans ma recherche dans le Nouvel Age qui ne vient pas de Dieu, j’ai pratiqué le magnétisme, la télépathie, le pendule, toutes sortes de magie, l’hypnose, des respirations Nouvel Age, lecture de l’aura, toutes formes de guérisons par les énergies, par les cristaux, la musique et les couleurs, les méditations sur des musiques du Nouvel Age, le reiki contre lequel les Évêques des États-Unis nous mettent en garde. Et puis, j’ai expérimenté dans mon corps que Satan avait déposé son énergie en moi avec son pouvoir et là j’ai commencé à trembler.

J’ai plus tard étudié la réflexion chrétienne sur le Nouvel Age «Jésus Christ le porteur d’Eau Vive» qui nous est proposée par le Conseil Pontifical de la Culture et le Conseil Pontifical pour le dialogue interreligieux.

Ces écrits m’ont démontré que mes études étaient néfastes pour mon âme. (Dans ce rapport, il est écrit que le Nouvel Age fait publicité d’un large éventail de pratiques telles que l’accuponcture, le biofeedback, la chiropraxie, la kinésiologie, l’irridologie, l’homéopatie, les massages et différentes sortes de techniques corporelles (comme l’ergonomie, le feldenkrais, la réflexologie, le rolfing, le massage en polarité, le toucher thérapeutique, etc), la méditation et la visualisation, les thérapies nutritionnelles, les traitements psychiques, différentes sortes de médecine de plantes, la guérison par les cristaux, les métaux, la musique ou les couleurs, les thérapies de la réincarnation et enfin les programmes en douze étapes et les groupes de réalisation de soi).

Dans l’Ordre de la Rose-Croix A.M.O.R.C j’ai rencontré un homme qui était seul depuis des années car sa femme l’avait quitté pour un ami à lui. Quelques mois plus tard, nous avons décidé de nous marier civilement. Nous ne pouvions pas nous marier à l’Église Catholique car il avait déjà reçu le sacrement du mariage.

Et voilà qu’un coup de grâce est arrivé ! En regardant un poster du Sacré-Cœur de Jésus, j’ai entendu sa voix qui me disait : «Mes saintes plaies te sauveront !» Les plaies de sa douloureuse Passion.

Pélerinage à Medjugorje

(j’ai également fait des pélerinages à Fatima, Lourdes, La Salette, Le Laus…)

Peu de temps après, lors d’un pèlerinage à Medjugorje, j’ai accepté de réintégrer l’Église Catholique. Pendant le trajet, j’ai senti en moi un grand combat entre le ciel et l’enfer, entre la Très Sainte Vierge Marie et Satan.

Quand j’ai déposé mon pied sur la terre de Medjugorje, j’ai entendu le diable dire à la Sainte Vierge Marie : «Marie, tu as gagné». Il voulait dire par là que la très Sainte Vierge Marie avait réussi à m’attirer dans ce lieu béni. C’était déjà une première victoire pour la Sainte Vierge qui désire ardemment le salut de chaque âme.

Entrant dans la grande église de Medjugorje le démon se mit à dire : «Contre l’amour, je ne peux rien». Il est vraiment misérable. L’amour le vainc toujours. L’amour de la Mère de Dieu est tellement grand. J’ai découvert qu’elle m’aimait autant que son divin fils. Je me suis mise à genoux devant le Saint-Sacrement exposé, devant la présence réelle de Jésus vivant, corps, sang, âme et divinité !

Après l’adoration, j’ai accompagné le groupe avec lequel je faisais ce pèlerinage. Nous avions décidé de faire le chemin de croix. Ensuite, nous nous sommes tous dirigés vers le foyer qui nous accueillait. La Sainte Vierge Marie m’a alors parlé de la Rose-Croix. Elle m’a dit : «C’est une secte». Je n’en avais pas conscience.

Première expérience surnaturelle

De retour en France, Dieu m’a donné une première expérience surnaturelle au cours de laquelle Il m’a demandé de faire pénitence ! Il m’a montré mon âme enfermée dans la Bête. Elle avait une tête de lion tel que l’Apocalypse nous la décrit. («La bête que je vis était semblable à un léopard; ses pieds étaient comme ceux d’un ours, et sa gueule comme une gueule de lion. Le dragon lui donna sa puissance, et son trône, et une grande autorité. » Ap 13, 2).

J’ai vu les démons qui m’entouraient et qui étaient prêts à m’emmener avec eux dans le lieu de ténèbres. Ces démons étaient liés à chacun de mes péchés. J’ai vu mon péché d’adultère dans le visage d’un démon. Il ressemblait à un être humain mais il avait des yeux haineux. C’était un esprit déchu.

Descente en enfer

Quand j’ai commencé à regarder plus profondément mon âme, je me suis vue comme une hyène et je suis descendue au fond de l’abîme, dans le cratère de feu, blasphémant et éprouvant de la haine pour Dieu comme les damnés qui vivent comme dans une ruche. Le péché m’avait déformé.

Dans ce lieu, j’ai été envahie de sangsues à cause de mon péché avec le gourou. Des larves s’accrochaient à moi. C’était horrible. J’ai vraiment vécu de grandes souffrances en mon âme.  C’est ce que vivent tous les damnés pour toute l’éternité.  Ils souffrent pour chacun des péchés qu’ils ont commis.  L’état de mon âme était la conséquence de mes désobéissances à la Loi de Dieu et Satan dans sa fureur m’a   dit : «Je t’ai condamnée aux peines de l’enfer». 

Si Jésus ne m’avait pas donné la confiance dans mon salut éternel, je serais tombée en désespoir. Le fait qu’Il m’ait affirmé que ses saintes plaies me sauveraient, a suffi pour me donner beaucoup d’espérance. Jésus n’est vraiment qu’amour et miséricorde. Il a payé très cher pour sauver mon âme.

Je ne savais pas que Satan brûlait en enfer et voulait que tous brûlent avec lui («et le diable, qui les séduisait, fut jeté dans l’étang de feu et de souffre, où sont la bête et le faux prophète.  Et ils seront tourmentés jour et nuit, aux siècles des siècles» Ap 20-10).

La Sainte Vierge Marie m’a dit : «La haine de Satan est en toi.» J’ai pu ressentir de nombreuses fois sa grande haine pour tout ce qui a été créé par Dieu. J’ai vu comment Satan et les anges déchus avec les damnés attaquaient les âmes au niveau du cœur et du cerveau pour les détruire. Le plus terrible est que j’entendais mon âme dire : «Satan je t’aime !» C’était vraiment horrible ! J’étais un démon dans la putréfaction ! Le jour où Jésus m’avait dit : «Tu adores Satan» je ne le croyais pas. Maintenant, j’étais devant le fait accompli. Mon âme adorait le mal.

Ma vanité et ma rebellion

J’étais une femme du monde, séductrice, courtisée et dominatrice. Je disais que j’étais une femme libérée mais en fait j’étais enchaînée à Lucifer. J’ai vu les chaînes noires avec lesquelles le démon me liait. C’étaient de très grosses chaînes noires. J’ai vu aussi le démon avec une fourche. Il était tout noir, avec un aspect très dur. Les chaînes que j’ai vues représentaient tous les péchés que j’avais commis et qui m’avaient liée à divers démons de la hiérarchie infernale.

Seul Jésus a pu couper ces chaînes, avec son Précieux Sang. Si je ne m’étais pas confiée à Jésus, je serais restée liée pour toute l’éternité et j’aurais souffert dans des gouffres de torture pour expier mes péchés. C’est pourquoi je remercie des millions de fois Jésus pour sa douloureuse Passion qui m’a sauvée de l’enfer éternel. Pour l’éternité je chanterai des louanges de la grande miséricorde de Dieu en action de grâce.

Ma rébellion avait commencé en écoutant du rock, les Beatles, ACDC et les esprits de ces mauvaises musiques étaient entrés en moi… et je disais partout : « Peace and love » qui signifie paix et amour. J’employais ces mots avec certains de mes amis hippies.

Ma rébellion intérieure m’amena à être en faveur de l’homosexualité, du divorce, du concubinage, de l’avortement. À ce moment-là, je n’avais pas pris conscience que j’étais une grande persécutrice de la loi du Christ, mais vous savez, j’étais liée par l’abîme et je ne pouvais pas réagir autrement. C’est la lumière de Satan, qui n’est autre que ténèbres, qui habitait en moi.

Dieu m’a dit : «Tu es une grande rebelle.» J’ai dû reconnaître que c’était vrai ! Si ma mère n’avait pas beaucoup prié et ne s’était pas sacrifiée pour mon âme, je serais, à l’heure actuelle, toujours aveuglée par la lumière de Lucifer. Le jeûne et la prière m’ont beaucoup aidée pour ma délivrance. Jésus m’a expliqué que quand je priais, il priait avec moi, en moi, pour ma libération.

Le diable attaque les âmes de Dieu

Ensuite, j’ai entendu l’ennemi de Dieu parler à la Sainte Vierge dont il a une crainte terrible. Il disait en parlant des âmes : «Je les tiens toutes, je les aurai toutes» et j’ai aussi entendu qu’il tient beaucoup de prêtres (parce qu’ils ne font pas pénitence et ne prient plus).

Si le démon réussit à damner un prêtre avec une femme, alors il jubile car pendant ce temps, le prêtre ne fait plus son devoir qui est de sauver les âmes.

Malheur à ces femmes qui détournent les prêtres de leur vocation ! Elles sont déjà sous la justice de Dieu et les supplices de l’enfer les attendent si elles ne se repentent pas. Si vous saviez combien la Sainte Vierge verse des larmes quand elle voit la Bête engloutir de plus en plus d’âmes. Alors elle verse beaucoup de larmes de sang et nous sommes tous coupables de la faire souffrir.

Satan entraîne les âmes sur le chemin de la perdition en leur inspirant l’amour du monde, de l’argent, de la chair et du Nouvel Âge. Personnellement, j’étais condamnée à être violée en enfer par lui pour toute l’éternité si je ne m’étais pas repentie de mes péchés de chair lorsque j’ai pratiqué la masturbation dans ma jeunesse, lorsque j’ai vécu en concubinage ou encore quand je me suis mariée avec un homme divorcé. Je vais vous en parler tout à l’heure.

Dieu a été bienveillant envers moi et il m’a dit :  «Je t’ai créée de mes mains.» «Ne me fais plus souffrir avec ta chair».  «Montre le bon exemple.» Cela signifiait que je devais vivre dans la pureté et en témoigner.

Jésus : Mon Nom est « Yeshoua »

Quand Il est venu me délivrer, je l’ai vu en vision intérieure et Il m’a dit : «Mon nom est Yeshoua ! Est-ce que tu veux t’en    sortir ?» Dieu laisse toujours l’âme libre. Et moi j’ai répondu : «Oui. Je veux m’en sortir.» Je n’avais jamais entendu ce nom de ma vie. J’ai cherché à savoir ce qu’il signifiait. J’ai découvert que Yeshoua est le nom hébreux de Jésus.

Il m’a donné ensuite quelques visions de sa vie publique. Je l’ai vu en train de marcher avec trois de ses apôtres. Ils portaient tous une tenue longue marron clair.  Il s’est aussi montré à moi quand il priait seul alors qu’il était retiré dans la montagne, ce qui m’a permis de bien voir son visage. Il était très beau. Je l’ai vu également portant la croix sur son épaule. Pour terminer, je l’ai vu mort sur la croix, avec son cœur ouvert d’où coulait le sang et l’eau. J’ai alors compris son amour fou pour les âmes quand Il a dit sur la croix : «J’ai soif»

« Oeuvre de chair ne fera qu’en mariage seulement »

À ce moment particulier de ma vie, je ne savais pas que Dieu interdisait les rapports sexuels, en dehors du mariage à l’Église. La Parole de Dieu dans le décalogue nous dit : «Œuvre de chair ne fera qu’en mariage seulement».   Dieu m’a même dit qu’il était interdit de penser à la chair avant de se marier à l’Église et qu’il était également interdit de procréer avant d’avoir reçu le sacrement de mariage. Il m’a éclairé par sa Parole : «Je suis un Dieu à la passion jalouse, qui fait rendre des comptes aux fils pour la faute des pères, jusqu’à la troisième et la quatrième génération de ceux qui me détestent ; mais qui agit avec fidélité jusqu’à la millième génération envers ceux qui m’aiment et qui observent mes commandements.» (Ex 34, 7).

A cet instant j’ai compris que si j’étais tombée enceinte sans être mariée à l’église, l’âme de mon enfant porterait le poids de ma désobéissance envers la Loi de Dieu. J’ai aussi compris que si un enfant était né de moi, il aurait été nécessaire que je fasse célébrer des messes de réparation pour son âme car il serait né sans la grâce divine du sacrement de mariage.

J’ai beaucoup d’amis qui ont eu des enfants hors mariage et Dieu m’a invité à leur expliquer le devoir qu’ils ont de rencontrer un prêtre pour demander le sacrement de mariage. S’ils se soumettent humblement, par amour pour Jésus qui a tellement souffert pour leur salut, Dieu les bénira ainsi que leurs enfants. Cependant, Dieu ne coupe les liens négatifs que si l’âme regrette sincèrement de l’avoir offensé et accomplit les actes de pénitence.

Châtiment du péché de chair

Dieu permet aussi que j’entende intérieurement le démon et connaisse ses intentions mauvaises afin que je puisse le dénoncer à mes frères et sœurs pour le bien de leur âme. Le démon m’a dit que c’était lui qui donnait le plaisir sexuel.

Il a essayé plusieurs fois de me violer ou de me donner du plaisir par des tentations intérieures très fortes, mais il n’y arrive pas car j’ai demandé à la Sainte Vierge de garder mon âme du plaisir et c’est grâce au scapulaire du Mont-Carmel que la Sainte Vierge me protège.

J’entends souvent le démon dire : «Si je pouvais, je la violerais». Et dire que c’est ce qui m’attendait pour toute l’éternité si la miséricorde de Dieu n’était pas venue justifier mon âme par le Précieux Sang du Christ. J’ai fait un vœu de chasteté et cela fait maintenant de nombreuses années que je vis dans la pureté.

Le viol par le démon ou les démons, est un des châtiments de l’enfer pour toutes les âmes qui ne regrettent pas de commettre le péché de la chair : homosexualité, concubinage, divorce et remariage civil. La masturbation est punie s’il n’y a pas de repentir.

Personnellement j’aurais dû expier pendant toute l’éternité si je ne m’étais pas repentie de mes moqueries. J’étais très orgueilleuse, moqueuse et très vaniteuse.

La Sainte Vierge m’a aussi demandé de faire pénitence sur le rire car je riais des paroles qui offensent Dieu. Si vous saviez la haine que Satan a pour chacun de nous, pour Dieu et pour les prêtres, c’est terrible. Dieu m’a dit : «Révère mes prêtres.»  Les prêtres sont la prunelle des yeux de Jésus. Sans les prêtres, personne ne pourrait avoir accès au ciel car ce sont eux seuls qui nous donnent les sacrements, qui nous ouvrent la Vie du Christ et nous donnent son pardon.

Ma remontée de l’abîme

Après ces moments de souffrance intérieure, Jésus m’a remontée de l’abîme en me reprenant en lui et j’ai senti sa puissance me sortir de cet état de ténèbres, dans lequel j’étais terrifiée de tout. Il est plus puissant que tous les démons réunis.

Les conseils de Jésus et Marie

Jésus et Marie m’ont alors parlé. La Sainte Vierge m’a dit :

«Tu as offensé mon cœur immaculé.»

«Mon fils est mort à cause de tes péchés.»

«Tu n’aimes pas assez la croix.»

«Quand tu as peur, viens dans mes bras.»

«Sois fidèle à mon Fils.»

«Bats-toi contre le spiritisme.»

«Ta vie est à moi.» J’ai compris à ce moment-là que la très Sainte Vierge Marie voulait que je lui consacre toute ma vie et que je la serve. Pour bien être à son service, elle m’a demandé d’être très simple, de m’ignorer et d’être sobre en tout. La Sainte Vierge aime l’humilité. Elle m’a aussi fait savoir qu’elle serait toujours mon avocate auprès de Dieu. Quand on la prie et qu’on la sert, la Vierge Marie est toujours reconnaissante.

Jésus, dans sa grande bonté, m’a consolé d’avoir vécu une expérience spirituelle aussi forte. Il m’a dit avec grande charité : «Tu es ma grande beauté». J’ai compris qu’il s’agissait de mon âme. J’ai été étonnée quand Il m’a dit «Tu as besoin qu’on s’occupe beaucoup de toi». J’ai compris à ce moment-là à quel point Dieu était un vrai Père qui veillait sur moi jour et nuit en chaque chose.

Ensuite Il m’a dit «Commence par aimer sincèrement». L’Esprit Saint m’a montré qu’en fait je n’avais jamais aimé de ma vie et la Sainte Vierge m’a dit : «Tu n’aimes pas partager». J’ai alors commencé à accueillir les pauvres à la maison, j’ai donné pratiquement tous mes habits et je dépensais tout mon salaire pour aider les nécessiteux. Je ne voulais plus rien garder pour moi.

Jésus a ajouté : «N’aie pas peur de tout donner». J’ai pensé que je devais me débarrasser de tout. Cependant la Très Sainte Vierge Marie m’a dit : «Il ne faut pas se dépouiller complètement». J’ai alors gardé le strict nécessaire pour vivre. Afin de ne pas être considérée comme «tiède» par le Christ, j’ai compris qu’il fallait que je donne de mon nécessaire et non de mon superflu.

Ensuite j’ai entendu les mots suivants : «Tu fais toute ma joie». «Tu es à Moi.» «Ne pense qu’à Moi.» «Ne pense qu’à m’aimer.» «Je te guérirai.» «Tu baignes dans mon sang.» «Donne-moi beaucoup d’amour.» «Ne pèche plus.» «Ne vends plus ton âme au diable.» «Ne me trahis plus.» «Ne plaisante pas avec moi» (j’avais l’habitude de plaisanter avec Dieu), «J’aime qu’on me craigne» (il ne s’agit pas d’avoir peur de moi mais d’avoir la crainte de l’offenser car Dieu est Saint. Si on l’offense, on doit faire face à sa justice qui est sa sévérité), «Je suis ton seul maître.» «Je suis le chemin, la vérité et la Vie.» «Ne t’éloigne plus de moi.»  «Fuis le monde.» «Fuis les hommes.» «Ne ris pas des pécheurs.» «Aime les tous.» «Renie-toi.» «Dépouille-toi.» «Écoute ma parole, observe mes commandements, observe mes sabbats.» (C’est à dire le jour du Seigneur). «Je suis le Fils de Dieu.» «Je veux que tu sois plus proche de moi.» «Tu m’es très chère.» J’ai compris que Dieu voulait que je sois intime avec lui tout en respectant sa grande sainteté. Il a terminé en disant «Tu ne t’imagines même pas à quel point Je t’aime.»  «Lis la Bible.»

La Bible, je ne la lisais jamais. Les commandements de Dieu, je savais qu’il y en avait dix mais je n’en savais pas plus.  Alors j’ai acheté une Bible, celle de Jérusalem et j’ai pris connaissance de la Loi de Dieu.

Ce n’est que plus tard, quand j’ai consulté le catéchisme de l’Église Catholique, que j’ai découvert que je vivais depuis l’âge de quinze ans en état de péché mortel (C.E.C 1856).

Jésus : « Défends Ma Loi »

Jésus m’a alors donné un Ordre : «Défends ma loi.» C’est ce que je fais depuis 1996, ce qui m’a valu bien des persécutions. Ensuite, Jésus a ajouté : «Laisse-moi décider de ton salut éternel.»

J’ai alors dit à Jésus : Je comprends Seigneur ce que vous voulez me dire. Si, spirituellement, je me dirige moi-même, je cours vers la catastrophe, mais si vous-même me dirigez à travers mon père spirituel, alors je pourrai voir le ciel un jour. J’ai donc accepté que Dieu décide lui-même de la destinée qu’il avait choisie pour moi. Je lui ai sincèrement donné mon libre arbitre car Dieu est omniscient et qu’il ne peut pas se tromper. Je me suis abandonnée mais cela a pris des années. Jésus m’a alors dit : «Sois soumise en tout.»  Je me suis alors soumise à la volonté divine et à mon père spirituel qui me demande, tout comme le Seigneur Jésus, de faire le tour du monde pour témoigner de la grande miséricorde de Dieu.

Suivre Jésus

Suivre Jésus a été assez difficile pendant quelques années et ce n’est qu’après de nombreuses années de combat spirituel intense qu’Il m’a dit : «Tu es prête à me suivre». J’ai tellement été persécutée qu’à des moments je me demandais si j’allais pouvoir continuer.

Jésus m’a alors appris l’abandon à sa volonté. Il m’a donné les grâces pour le suivre ainsi que ses propres vertus, sans lesquelles je ne pouvais plus avancer.  Ce qui m’a beaucoup aidée, c’est de méditer la Passion du Christ.

Au cours de mes divers voyages dans le monde, je médite la souffrance du Christ pendant le chemin de croix et je me dis que si Jésus a tenu bon jusqu’au bout du chemin de croix pour me sauver, je dois faire de même pour sa gloire.

«Tu ne prononceras pas le Nom du Seigneur ton Dieu à faux.»

À ce moment de ma vie, je ne connaissais pas le deuxième commandement  «Tu ne prononceras pas le Nom du Seigneur ton Dieu à faux.» (Ex 20, 7). J’ai malheureusement prononcé plusieurs fois à faux le nom de Dieu, alors que ce nom est sacré et j’ai plus tard reconnu ma faute devant un prêtre.

«Souviens-toi du jour du sabbat pour le sanctifier.»

J’ignorais même le troisième commandement puisque je n’allais plus à la messe le dimanche. Je n’y allais pas non plus les jours d’obligation (Noël, l’Ascension, l’Assomption et la Toussaint.). Depuis de nombreuses années, je travaillais le dimanche alors que c’est un jour de repos complet. «Souviens-toi du jour du sabbat pour le sanctifier. Pendant six jours tu travailleras et tu feras tout ton  ouvrage : mais le septième jour est un sabbat pour le Seigneur ton Dieu. Tu n’y feras aucun ouvrage.» (Ex 20, 8-10).

«Tu ne commettras pas de meurtre»

Quand j’ai pris connaissance du cinquième commandement, j’ai été couverte de honte «Tu ne commettras pas de meurtre». (Ex 20, 13). Je pris alors conscience que je me tuais en fumant deux paquets de cigarettes par jour, en prenant des drogues douces, en buvant beaucoup d’alcool, en prenant la pilule. J’ai aussi pris conscience que je tuais autrui en me mettant très souvent en colère contre mon prochain. J’ai aussi tué en ne me préservant pas de la médisance et de la calomnie. Et moi qui me prenait déjà pour une sainte sur terre…

J’ai aussi tué le jour où j’ai conduit à la clinique une amie qui souhaitait se faire avorter. Je ne sais pas si vous savez ce qui se passe pendant un avortement mais c’est affreux. L’avortement est un meurtre.

Quand Jésus et Marie m’ont éclairé sur ce péché,  j’ai pleuré et je me suis repentie. Maintenant je prie tous les jours pour qu’il n’y ait plus de bébés martyrs et pour que les mamans qui ont avorté se repentent sincèrement.

Je prie aussi pour les médecins et tous ceux qui pratiquent l’avortement sur autrui afin qu’ils fassent pénitence et reconnaissent leur erreur devant Dieu. Ils vont devoir réparer ces péchés dans de grandes souffrances après leur mort. Les démons leur infligeront des supplices éternels s’ils ne se repentent pas. Tant que nous sommes dans le temps de la grande miséricorde, qu’ils profitent du sang et de l’eau qui ont jailli du divin coeur.

Ensuite, j’ai retrouvé celui avec lequel je devais faire alliance et je lui ai expliqué que nous devions vivre dans la chasteté jusqu’au mariage.

Mon mariage civil

Quelques mois ont passé et nous sommes allés nous marier à la mairie et ensuite un prêtre nous a reçus et nous a accordé une simple bénédiction. Il a organisé une petite cérémonie devant la Sainte Vierge, sans la bénédiction des bagues, bien entendu. Dès que ce fut terminé, Jésus m’a dit : «Ceci est du mensonge». J’ai de suite compris que cette simple bénédiction ne lui plaisait pas. Nous sommes ensuite rentrés chez nous. Nous venions d’acheter une maison afin d’y vivre heureux.

Le lendemain de mon mariage, j’ai vécu une expérience extraordinaire. Mon âme s’est retrouvée dans un lieu paisible, comme dans une forêt. Je me promenais avec Jésus et tous les deux nous étions tellement bien. J’étais dans un bonheur total, et quand je suis revenue à moi, j’ai été imprégnée de ce bonheur, de cette plénitude et de cette joie d’avoir parlé avec Jésus, sans toutefois pouvoir me rappeler ce qu’Il m’avait dit. Je ressentais un amour fou pour Jésus et je ressentais combien Il était amoureux de moi. J’en ai encore la nostalgie.

Jésus : « Offre-moi ta vie »

Après avoir vécu cela, je suis allée dans une église et devant le crucifix Jésus m’a   dit : «Offre-moi ta vie». J’étais tellement heureuse que le soir je suis allée à la messe et j’ai communié sans savoir que j’avais un gros péché mortel sur la conscience. Intérieurement je savais qu’il ne fallait pas m’approcher de l’Eucharistie, mais une force irrésistible m’attirait à prendre le corps du Christ.

A ce moment de ma vie, je ne savais pas que c’était le démon qui m’incitait à prendre le corps du Christ en état de péché. Il m’y avait poussé pour me plonger dans la perdition. Ce n’est que plus tard que j’ai compris que mon âme s’était enfoncée dans l’abîme à cause de cette communion. J’ai alors compris quand Jésus m’a dit «Tu profanes mon sang».  Le lendemain je suis retournée à la messe et je n’ai pas communié. J’ai alors entendu : «Tu es raisonnable».

Je ne connaissais pas encore la Parole de Dieu que j’ai découvert plus tard : «Ainsi donc, quiconque mange le pain ou boit la coupe du Seigneur indignement aura à répondre du corps et du sang du Seigneur. Que chacun donc s’éprouve soi-même, et qu’ainsi il mange de ce pain et boive de cette coupe ; car celui qui mange et boit, mange et boit sa propre condamnation, s’il ne discerne le Corps. Voilà pourquoi il y a parmi vous beaucoup de malades et d’infirmes, et que bon nombre sont morts.» (1  Co 11, 27-30).

Jésus m’a dit : «Ton âme était perdue»

Jésus m’a dit : «Ton âme était perdue». J’étais bel et bien morte spirituellement sans la confession, vrai sacrement de miséricorde. C’est pourquoi je vais vous parler un peu plus loin de ma première confession.

Beaucoup d’âmes tombent malheureusement en enfer à l’heure de leur mort car elles n’ont pas discerné le corps, elles n’ont pas eu du respect pour le corps du Christ et Jésus les a vomis au jour du jugement particulier de leur âme. Si elles s’étaient confessées à un prêtre, elles seraient peut-être au purgatoire ou au ciel mais pas en enfer.

Après cette expérience, Jésus m’a dit « J’ai un plan sur toi ». En fait Il m’a créée pour la mission qu’Il m’a donné d’accomplir : visiter toutes les nations en témoignant de sa grande miséricorde. Il m’a choisie avant ma naissance pour être son témoin dans le monde.

Jésus : « Je demande réparation de ton mariage »

Deux jours après le mariage, j’ai quitté la chambre conjugale car Jésus est venu m’en retirer en me disant : «Obéis-Moi».  «Je demande réparation». 

Alors j’ai dit à Jésus : Tu sais ce n’est pas facile de se repentir aussi vite.  J’avais des désirs charnels et Jésus m’a dit : «Il faut tuer le désir» puis il a ajouté : «Ton péché m’a offensé». «Soumets-toi ma fille» (ce qui signifiait soumets-toi à ma Loi) et Il m’a montré des démons aux yeux cruels auxquels j’étais liée à cause de mon péché d’adultère.  Quelle   horreur ! Mon âme souffrait le martyre et j’ai entendu mon âme dire « Je suis au fond de    l’abîme». 

Quelle souffrance mes chers frères et sœurs ! J’étais dans une détresse spirituelle intense.  Si j’avais su que le mariage civil allait me conduire au fond de l’enfer, je serais restée célibataire ou encore je me serais mariée à un homme libre, mais sûrement pas à un divorcé qui avait déjà été marié à l’Église.  Jésus a voulu me soulager : il voyait que je me détruisais intérieurement car je manquais beaucoup d’amour et je souffrais d’être séparée physiquement du monsieur avec lequel je venais de me marier. C’était une grande blessure.

Alors Jésus m’a dit : «Ta plaie est grande».  Puis plus tard, il a ajouté : «Donne-moi ta détresse» et plusieurs fois Il m’a fait reposer dans  son Cœur de tendresse pour me faire ressentir combien Il m’aimait. Dieu nous aime à la folie, mais Il ne peut pas renier sa Loi car elle fait partie de lui-même.

Ensuite Dieu m’a fait vivre des moments de paix intense. Le Cœur de Jésus est un océan d’amour, de tendresse exquise et de miséricorde. J’ai alors dit à Jésus : Mon Dieu, faites que je ne perde jamais votre Amour.

Après avoir goûté à cette paix indescriptible, j’ai retrouvé le monde dans lequel je vivais, et je suis partie en voyage en Terre Sainte.

Voyage en Terre Sainte

Pour purifier ma chair, je suis allée me baigner dans le Jourdain. Quand Naaman, général de l’armée du roi de Syrie a obéi au prophète Élisée qui lui avait donné l’ordre de se baigner pour être purifié, sa chair redevint semblable à celle d’un petit enfant. (2 R 5, 14). J’ai cru à la Parole de Dieu : «Va te baigner sept fois dans le Jourdain et ta chair redeviendra nette.» Après m’être plongée sept fois dans le Jourdain, ma chair qui était lépreuse est redevenue pure et dès ce moment je n’ai plus eu de rapport sexuel.

Jésus : « Renie ton mariage »

Quand j’ai visité Capharnaüm, Jésus m’a dit : «Renie ton mariage ». J’ai alors compris combien mon mariage avec un divorcé avait offensé Jésus étant donné qu’il avait déjà été marié dans l’Eglise Catholique.

(C.E.C 1650 ; Nombreux sont aujourd’hui dans bien des pays, les catholiques qui ont recours au divorce selon les lois civiles et qui contractent civilement une nouvelle union. L’Église maintient par fidélité à la Parole de Jésus Christ : «Quiconque répudie sa femme et en épouse une autre commet un adultère à l’égard de la première; et si une femme répudie son mari et en épouse un autre, elle commet un adultère» (MC 10, 11-12). Elle ne peut reconnaître comme valide une nouvelle union si le premier mariage l’était. Si les divorcés sont remariés civilement, ils se trouvent dans une situation qui contrevient objectivement à la loi de Dieu. Dès lors, ils ne peuvent pas accéder à la communion Eucharistique aussi longtemps que persiste cette situation. Pour la même raison, ils ne peuvent pas exercer certaines responsabilités ecclésiales. La réconciliation par le sacrement de pénitence ne peut être accordée qu’à ceux qui se sont repentis d’avoir violé le signe de l’alliance et de la fidélité au Christ et se sont engagés à vivre dans une continence complète).

Certains prêtres de nos jours accordent les sacrements d’Eucharistie et de confession aux personnes qui sont en concubinage et qui sont divorcées et remariées ou encore à des personnes qui vivent dans l’homosexualité.

Dieu est venu me parler à ce sujet et Il m’a dit qu’Il n’était pas d’accord avec cela, ce qui signifie que si un prêtre accorde les sacrements à ces personnes qui sont en situation contraire à l’enseignement du Catéchisme de l’Eglise Catholique, il condamne lui-même son âme à l’enfer car Il trahit la Parole du Christ et ses commandements. En plus de se condamner lui-même, il condamne l’âme à qui il a accordé les sacrements. Il doit aussi répondre à Dieu d’une façon très sévère au jour du jugement de son infidélité à l’enseignement du Christ et de la perte de l’âme à qui il a administré les sacrements. 

Si le prêtre avait demandé à ces âmes de vivre comme des frères et sœurs en s’asbtenant de relation sexuelle et de faire pénitence, ces âmes auraient été sauvées par leur repentir.  Les concubins se seraient mariés à l’Eglise, les divorcés remariés vivraient comme des frères et sœurs et les homosexuels accepteraient la chasteté.

La trahison de beaucoup de prêtres de nos jours entraîne la perte de milliers d’âmes.

Impureté dans le mariage

J’ai pensé : Seigneur, que vont devenir tous ces couples qui vivent dans la fornication ? J’ai compris que Dieu sauverait tous ceux qui lui offrent leur continence et répare par une vie de pénitence.

S’abstenir de relations sexuelles dans un couple qui n’est pas uni par Dieu dans le sacrement de mariage à l’Eglise est un acte de pénitence. Cette pénitence répare l’offense faite à Dieu. Si la pénitence est sincère, Dieu libèrera le couple des peines éternelles de l’enfer.

Dieu m’a aussi éclairé sur les couples mariés à l’Eglise et qui pratiquent l’acte sexuel d’une façon impure. Certains commettent des horreurs avec leur chair et profanent ainsi leur sacrement de mariage. J’ai compris que beaucoup d’entre eux seraient sévèrement châtiés s’ils ne se repentent pas.

Comme j’avais été personnellement impure, la Sainte Vierge Marie m’a dit qu’il fallait rester très pure, c’est pourquoi je vis depuis très longtemps dans la chasteté. Je fais pénitence comme Marie Madeleine. J’ai compris qu’Il ne fallait pas jouer avec la chair car jouer avec la chair, c’est jouer avec le démon. J’ai aussi compris que l’acte sexuel est un don de Dieu pour la procréation et non pour le plaisir.

J’ai parlé à un prêtre de ce que je vivais avec le Christ, lors de mon passage à Jérusalem et le prêtre m’a dit qu’il fallait en témoigner dans le monde.

Ce que Dieu a uni que l’homme ne le sépare pas !

Je suis ensuite rentrée en France et il m’a fallu alors affronter les épreuves qui m’attendaient pour purifier mon âme. Je venais de me marier pour fonder un foyer avec des enfants mais Dieu me dit à ce moment-là qu’il était interdit de procréer (parce que je n’avais pas de sacrement de mariage). J’étais dans une situation d’adultère et j’avais transgressé le sixième commandement de la loi de Dieu «Tu ne commettras pas d’adultère».

Le lendemain matin j’ai cherché un prêtre confesseur qui me reçut avec charité et je lui ai expliqué ce que Dieu me demandait.  Le prêtre m’a confirmé qu’il fallait que nous vivions comme des frères et sœurs et il a ajouté que je pourrais communier si j’acceptais de dormir dans une chambre séparée pour observer la chasteté. Il m’a expliqué que le divorce ne rompt pas le mariage à l’Église et que mon mari restait marié devant Dieu à son épouse légitime jusqu’à ce que la mort les sépare, même si elle avait refait sa vie.  Ce que Dieu a uni que l’homme ne le sépare   pas !

Jésus : « Je pleure sur les femmes infidèles »

Je sais très bien que Dieu va demander des comptes à cette femme. Dieu m’a dit qu’il pleurait sur les femmes infidèles.  Cette femme qui a quitté son mari se verra entendre dire par Dieu lors de son jugement particulier : Femme qu’as-tu fait de ton mari ?  Si elle avait prié Dieu, Il les aurait réconciliés, mais son cœur était très dur. L’âme d’une femme qui ne pardonne pas à son mari ou qui le quitte est dans l’abîme. Il en va de même pour l’homme qui quitte sa femme.  Toutefois si la femme quitte son mari parce que sa vie est en danger, c’est différent. 

Dans ce cas, l’Église permet la séparation de corps, mais pas le divorce. Si un mari trompe sa femme et la quitte pour une autre, pour se remarier ou pas, il commet un adultère et doit en rendre un compte très sévère à Dieu au jour du jugement particulier.

Est-ce que l’homme ou la femme qui quitte le foyer pense aux conséquences que cela va entraîner pour les enfants ? Au jour du jugement particulier de leur âme, le père et la mère doivent rendre un compte très sévère à Dieu quant à l’éducation chrétienne et l’amour qu’ils ont donné à leurs enfants. Ils doivent répondre de leur paternité et de leur maternité. Est-ce que ces personnes-là savent que leurs enfants seront perturbés toute la vie à cause de leur infidélité ? L’homme est souvent égoïste et ne pense qu’à lui. 

Conséquences de mon adultère sur les enfants de mon mari

Mais quels comptes à rendre à Dieu au jour du jugement particulier de leur âme !  Quand le film de toute la vie défilera devant leurs yeux et que le péché sera inscrit dans le livre de la vie, quelle souffrance va éprouver l’âme si ce péché n’a pas été effacé par la confession sacramentelle.  Quelle souffrance va éprouver l’âme si elle ne s’est pas repentie de son vivant…

Et quelle souffrance va ressentir l’âme quand elle va éprouver et vivre les conséquences de son infidélité et la souffrance qu’elle a causée aux enfants, comme moi je l’ai ressenti car j’avais fait souffrir les enfants de mon mari en demandant qu’il divorce.  Bien que sa femme lui demandât aussi le divorce depuis des années, je n’aurais, personnellement, jamais dû le faire. 

Je peux vous dire que même après des années, je ressens encore, dans mon âme, un grand désespoir d’avoir fait souffrir la fille du monsieur avec lequel j’avais contracté une alliance civile.

Un jour où cette enfant pleurait et souffrait à cause de notre mariage, Dieu m’a dit d’un ton sévère : «Fais pénitence».   Seize ans après, je souffre encore des conséquences de ce mariage. Et j’ai dit à Dieu : «Ces enfants, puisqu’ils ne sont pas à moi, pour réparer mon péché, je vais prier toute ma vie pour leur salut. Je les aime comme mes propres enfants et je veux les retrouver un jour au ciel». 

Dieu a été touché et Il m’a dit qu’il voyait le cœur de leur propre maman et le mien.  Leur maman leur avait imposé un autre homme depuis leur toute petite enfance et elle n’avait jamais prié pour eux. Dieu a vu mon cœur et quelques mois plus tard, après m’être sincèrement repentie, Il m’a dit : «Tu as ma miséricorde».  

Dieu n’accorde sa miséricorde que si on est sincèrement contrit de son péché. Qui ne veut pas passer par la porte de la miséricorde de Dieu, doit passer par celle de sa justice. La justice de Dieu qui est aussi sa sévérité est terrible. Elle est aussi grande que sa miséricorde. 

Dieu : «Si tu veux que je te pardonne, pardonne aux autres»

Frères et sœurs, qui sommes-nous pour ne pas nous pardonner les uns les autres, alors que Dieu a pardonné à ses bourreaux sur la croix ? Comment voulez-vous être réunis au ciel avec vos ennemis si déjà sur terre vous ne les aimez pas.  Dieu m’a dit : «Si tu veux que je te pardonne, pardonne aux autres» comme Il nous l’a enseigné dans la prière du «Notre Père». 

Quand Dieu m’a dit cela, sa voix a tonné dans l’église dans laquelle je me trouvais. Elle était tellement puissante que je me suis fait toute petite. Dieu m’a libéré en vérité quand j’ai pardonné à tous, quand j’ai fait célébrer des messes pour mes persécuteurs, quand j’ai prié et jeûné pour ceux qui m’ont blessée….

«Tu auras la paix au bout de nombreuses messes»

Comme j’avais beaucoup d’angoisses, le ciel m’a dit : «Tu auras la paix au bout de nombreuses messes». J’ai alors fait célébrer plusieurs trentains de messes et pendant que ces messes étaient célébrées pour mon âme je souffrais terriblement car Dieu libérait mon âme du mal.

Je me souviens d’un jour où je m’étais allongée par terre, tellement je souffrais moralement et physiquement et j’ai entendu : «C’est tout le ciel qui souffre en toi». La Très Sainte Vierge m’a dit à ce moment-là : «Va prendre les sacrements» et elle a ajouté «Marie te libérera de tous ces démons » et j’ai entendu plusieurs démons qui m’ont quittée en sifflant. Cela m’est souvent arrivé. J’ai alors décidé d’aller rencontrer un prêtre.

Comme j’avais honte de mon péché et que j’avais un peu peur de me retrouver seule avec un prêtre, j’ai pensé qu’une confession collective serait très bénéfique pour mon âme.

«Reconnais ta faute»

En ouvrant le code de droit canonique j’ai lu les conditions pour qu’une absolution collective soit valide.

(L’absolution ne peut pas être donnée par mode général à plusieurs pénitents ensemble, sans confession individuelle préalable, sauf si un danger de mort menace et que le temps n’est pas suffisant pour que le ou les prêtres puissent entendre la confession de chacun des pénitents. L’absolution  collective ne peut être donnée que s’il y a une grave nécessité, c’est à dire si, compte tenu du nombre de pénitents, il n’y a pas assez de confesseurs disponibles pour entendre comme il le faut la confession de chacun dans un temps convenable, de sorte que les pénitents, sans qu’il y ait faute de leur part, seraient forcés d’être privés pendant longtemps de la grâce sacramentelle ou de la sainte communion ; mais la nécessité n’est pas considérée comme suffisante lorsque des confesseurs ne peuvent pas être disponibles pour le seul motif du grand afflux de pénitents, tel qu’il peut se produire pour une grande fête ou un grand pèlerinage. Pour qu’un fidèle bénéficie validement d’une absolution sacramentelle donnée à plusieurs ensemble, il est requis non seulement qu’il y soit bien disposé, mais qu’il ait en même temps le propos de confesser individuellement, en temps voulu, les péchés graves qu’il ne peut pas confesser ainsi actuellement).

Après avoir pris connaissance de cela, j’ai renoncé à la confession collective et j’ai décidé de rencontrer un prêtre pour faire une bonne confession privée. Jésus m’a encouragée en me disant : «Reconnais ta faute».

À ce moment, le démon dans sa fureur m’a dit : «Je te tiens liée» «Va en enfer» ! Il sentait qu’il allait perdre mon âme dès que je me serai confessée. J’ai aussitôt couru à l’église et le démon m’a poursuivie en me disant : «Tu es pardonnée, tu es pardonnée».  Mais je savais très bien que si je me confessais directement à Dieu sans passer par le prêtre, je ne pourrais jamais entrer au ciel et je savais que si je n’entrais pas à l’intérieur du confessionnal, je ne serais pas déliée de mes péchés par l’Église qui seule détient ce pouvoir.  Alors j’ai tenu bon.

Ma confession

Le démon m’a quittée  et le prêtre m’a reçue avec beaucoup de charité mais il a été un peu étonné de voir que j’avais en main de nombreuses feuilles sur lesquelles j’avais noté tous mes péchés.  Je les avais écrits afin de ne pas les oublier. Chers frères et sœurs, je vous laisse imaginer la montagne de péchés accumulés dans mon âme depuis ma première communion… 

J’ai fait confiance à l’Eglise Catholique, la seule église que le Christ a fondé sur Pierre, le premier Pape, et j’ai commencé à citer mes péchés sans regarder le prêtre dans les yeux car à ce moment-là, j’avais beaucoup de honte.

Je ne savais pas encore que Jésus était présent dans le prêtre pour me prendre dans ses bras d’amour et me laver dans son Précieux Sang. J’ignorais que la confession est une étreinte d’amour avec le Christ.

Si, à ce moment précis de ma vie, j’avais su que les démons sont obligés de retourner en enfer au moment de la confession, je n’aurai pas attendu toutes ces années pour me confesser et ainsi je n’aurai pas gardé en moi tous ces démons avec lesquels j’avais péché. J’ai alors plongé ma tête dans mes papiers et j’ai lu ce que j’avais noté. 

J’ai confessé tout ce dont je vous ai parlé précédemment (fréquentation des bars, boîtes de nuit, fornication, masturbation, mariage civil, adultère, concubinage, alcool, drogue, tabac, croyance en la réincarnation, Rose-Croix, spiritisme, astrologie, numérologie, cartomancie, Nouvel Âge…) et j’ai ajouté :

– J’ai éprouvé de la haine envers Dieu et mes frères et sœurs,

– Je n’ai pardonné à personne,

– Je me suis rebellée contre Dieu,

–  J’ai toujours désobéi à mes parents et à mes directeurs dans le travail,

– J’ai pris la pilule,

– J’ai porté des mini-jupes et des décolletés et j’ai fait pécher les hommes par le regard,

– J’ai péché par des paroles et des pensées impures et sans charité,

– J’ai calomnié,  j’ai insulté, j’ai maudit,

– J’ai beaucoup menti, 

– J’ai volé,

– Je ne suis pas allée à la messe le dimanche et les fêtes d’obligation, 

– Je n’ai pas fait le carême correctement depuis des années,

– J’ai eu honte de ma famille,

– J’ai eu honte d’être pauvre,

– J’ai poussé des personnes à se mettre ensemble,

– J’ai conduit une amie se faire avorter dans une clinique,

– Je n’ai pas prié,

– Je n’ai pas partagé avec les pauvres,

– J’ai eu beaucoup d’idoles avec la musique et les artistes,

– J’ai vu des films X, des films de peur, des films de violence,

– J’ai lu de mauvais livres qui n’ont pas porté à la sanctification de mon âme,

– J’ai été très moqueuse,

– J’ai abusé de la nourriture,

– J’ai abusé de la bonté des gens,

– J’ai abusé du maquillage,

– J’ai porté des vêtements trop luxueux…

J’ai aussi ajouté tous les péchés capitaux que j’avais commis car ils ouvrent la porte de l’enfer à mon âme s’ils ne sont pas confessés :  l’orgueil, l’avarice, l’envie, la colère, la luxure, la gourmandise, la paresse.

Le prêtre m’a écoutée avec patience et charité et depuis ce temps, je me confesse régulièrement toutes les semaines.

Chers frères et sœurs, pour chacun de ces péchés, je m’étais liée aux hiérarchies démoniaques. En enfer, il y a toute une armée de démons auxquels il faut résister avec le jeûne, la prière, la pénitence et le Saint Rosaire.

Jésus m’a dit : «Fuis le monde». J’ai compris qu’il me disait cela car je passais mon temps chez les esthéticiennes, dans les grands restaurants, dans les boîtes de nuit, je faisais des voyages dans des lieux de rêve, j’achetais des habits de luxe dans les grands magasins.

J’ai alors compris que c’était le démon qui m’avait donné cela pour la perte de mon âme. Tant que je vivais du monde, je ne pensais pas aux pauvres, d’où ma condamnation avec l’argent. Satan m’a alors dit : «Je te tiens liée». Je vous assure que les chaînes qui me liaient à la hiérarchie infernale étaient très lourdes.

Dès ce moment, j’ai compris que Dieu autorisait les démons à me tenter pour que je fasse le choix libre d’aller au ciel ou d’aller en enfer. Dieu m’a donné une totale liberté de choix. La possibilité de l’aimer ou d’aimer le diable.

J’ai compris pourquoi Jésus nous a prévenu : «Veillez et priez pour ne pas entrer en tentation: l’esprit est ardent, mais la chair est faible. »» (Mt 26,41)

Le chef des démons s’appelle «Lucifer». C’est lui que j’entends souvent hurler quand je travaille pour Dieu. Je l’ai entendu hurler plusieurs fois quand j’ai écris ce témoignage.

Il existe plusieurs hiérarchies démoniaques en enfer. Ces démons nous tentent sur l’orgueil, le vice, l’avarice, l’amour de l’argent…

Il existe également une milice au paradis. Saint Michel Archange en est le grand chef.  Quand je prie le chapelet de Saint Michel aux 9 chœurs des anges, j’invoque le cœur céleste des Séraphins, des chérubins, des trônes, des dominations, des puissances, des vertus, des principautés, des archanges et des anges. Il y a la même hiérarchie en enfer. Cependant la hiérarchie céleste est plus forte car elle comprend deux tiers des anges. Le tiers qui reste représente les esprits déchus.

Chers frères et sœurs, une fois que j’ai révélé au prêtre tous mes péchés, j’ai loué Jésus pour son précieux sang car pendant ma confession, tous les démons qui étaient en moi sont retournés dans l’enfer, car j’avais fais une confession très sincère.

Je n’avais rien caché au prêtre. Si j’avais volontairement caché quelques péchés, ma confession aurait été sacrilège et par voie de conséquence, je n’aurai obtenu aucune grâce. J’ai profité du sang et de l’eau qui ont jailli du divin cœur de Jésus comme une source de miséricorde.

Jésus : «Ton péché est effacé»

Après ma confession, je suis allée faire ma pénitence devant le tabernacle et là, Jésus m’a dit avec tout son amour de Père : «Ton péché est effacé». Quelle grâce !  Oui, chers frères et sœurs, mes péchés, Jésus les a effacés. Mes misères, Il les a consumées. Ma faiblesse, Il la soutient.

Mes péchés confessés ont disparu du livre de vie dans lequel tout est noté. Quelle grâce que le sacrement de la confession ! Quelle bonté de Dieu de prendre tous mes péchés sur lui !  Pour toute l’éternité je louerai sa miséricorde infinie.

Avant que je me confesse, j’ai entendu mon âme dire «Je suis au fond de l’abîme». Après que je me sois confessée j’ai entendu «Je suis au fond du purgatoire».

Jésus m’a expliqué que, bien que le péché soit effacé, il fallait que je le répare tant que je suis sur terre. Dans le cas contraire, j’aurais du réparer en purgatoire. Il m’a fait voir la souffrance de mon âme en purgatoire qui expiait les péchés de chair que j’avais commis et j’ai entendu : «Expiation du péché de chair». Je ressentais dans mon âme les tortures que m’infligeaient les démons, furieux que je les ai quittés.

J’ai accepté ces souffrances en esprit d’humilité et en esprit de réparation et j’ai demandé à Dieu des grâces pour supporter ce que j’avais à expier. Quelle honte ce fut pour moi de voir intérieurement que c’était Satan qui avait fait des impuretés sur mon propre corps. Moi qui aimait tant le plaisir sexuel, mon âme s’est mise à beaucoup pleurer et à regretter. Mais il me fallait réparer.

Moi qui aimait les mini-jupes et montrer ma poitrine, voilà que mon corps était dans la géhenne. Pour garder un beau corps, j’avais passé mon temps à faire des régimes, à faire du body building, du sauna, du jacuzzi. J’ai même pratiqué la chirurgie plastique. Cela m’avait servi à quoi, puisque je me retrouvais dans les flammes de l’enfer. J’ai ressenti plusieurs fois ces flammes vengeresses. Elles sont terribles et très puissantes.

Sans le précieux sang de Jésus, que serais-je devenue ? Seul le précieux sang de Jésus peut éteindre ces flammes. Jésus m’a alors dit : «Respecte ton corps» et il a ajouté «Sois très pudique avec moi». La Sainte Vierge m’a alors dit : «Marie aime que tu t’ignores» et elle a ajouté : Il ne faut pas vivre pour soi. J’ai alors compris qu’il fallait vivre pour servir les autres.

A partir de ce moment, je me suis rapprochée de Sainte Marie Madeleine et je lui ai demandé de m’aider à cheminer dans la pureté. J’ai supplié Dieu de me garder de toute tentation charnelle. J’ai aussi supplié la Très Sainte Vierge Marie de garder mon âme des tentations charnelles intérieures. J’ai fait appel à Notre Dame du Mont Carmel.

Dès ces moments, les tentations intérieures se sont arrêtées mais les démons se sont acharnés contre moi pendant les rêves. Ils me faisaient voir et vivre des choses érotiques. Comme cela m’ait arrivé plusieurs fois, sans que ma volonté soit engagée, puisque je dormais, j’ai décidé d’aller en parler à un prêtre. Je m’en suis même confessée.

Le confesseur m’a alors dit qu’il s’agissait d’une purification pour mon âme car j’avais beaucoup péché. Dieu m’a encore une fois lavée dans son sang.

« J’ai jeté tous mes livres sur le Nouvel Age »

Quand j’ai eu quitté le prêtre, je suis rentrée chez moi. J’ai alors commencé à sentir beaucoup d’angoisse car il fallait que je parle à mon mari qui était devenu mon frère en quelques heures ; il a accepté cette situation très difficilement mais l’a quand même acceptée car il s’agissait du salut de son âme.  Je lui ai ensuite expliqué que j’allais quitter l’Ordre de la Rose- Croix AMORC.

Persuadée désormais que j’avais suivi une profonde erreur de voie, et après avoir lu un livre de Mgr Tournyol du clos, j’ai commencé à déchirer en petits morceaux tous les livres d’auteurs rosicruciens, tous les livres sur la numérologie, les lignes de la main, la cartomancie, les livres sur le spiritisme d’Allan Kardec et de Léon Denis et les livres du New Age comme ceux d’H. Blavatsky ou d’A. Bailey ou encore les livres sur les sciences occultes. J’ai fait également disparaître de ma bibliothèque les livres de Lopsang Rampa, Allan Kardec, Léon Denis, Gabriel Delanne, Annie Besant, Rudolf Steiner, Khrishnamurti, Confucius, EncausseGérard, Eliphas Lévi, Cagliostro, Adb Ru Shin, S. Freud, Meurois-Givaudan, E. Cayce, Khalil Gibran, René Guénon, Carl Jung, la Kabbale, la Bhagavad gita, le Bardo Thodol, les livres sur la communications avec les anges liés au Nouvel Age…  

Mgr Tournyol du Clos : Peut-on se libérer des esprits impurs ?

(Mgr Tournyol du Clos : Peut-on se libérer des esprits impurs ?

« Si vous avez été en contact avec l’occultisme, l’ésotérisme, le spiritisme, l’astrologie, la sorcellerie, la magie, l’hypnotisme, le reiki, le yoga, la méditation transcendantale, le Nouvel Age et toutes espèces de sectes ; ou encore avec des pranothérapeutes, soit disant guérisseurs ou magnétiseurs, qui soignent par imposition des mains, passes magnétiques ou radiesthésie ou pendule ; si vous avez rendu visite à des voyants ou voyantes tels que mages, devins, marabouts ou gourous, à des cartomanciennes qui lisent dans les cartes ; à des chiromanciennes qui lisent dans les lignes de la main ou à des nécromanciens qui consultent les esprits des défunts : sachez que vous vous êtes adressé à des individus qui travaillent avec le démon et que vous avez donné à Satan un certain pouvoir sur vous.

Si vous-mêmes avez cherché à connaître l’avenir, même par jeu dans les tarots ou les horoscopes, si vous avez porté des porte-bonheur tels que talismans, amulettes, signes du zodiaque ; si vous avez fait – ou si on a pratiqué pour vous – des préparations occultes, si vous avez prononcés des formules ou répété des mots secrets comme les mantras par exemple, enfin si vous avez fréquenté des lieux empoisonnés par la sorcellerie, le vice ou la dépravation morale ; à plus forte raison si vous-même avez passé un pacte avec Satan, fait de la magie, évoqué les morts ; lancé des sorts, proféré des malédictions ou des blasphèmes, vous devez avant tout vous efforcer de vous rendre compte que vous avez gravement offensé notre Père du ciel.

Mgr Tournyol du clos nous invite, dans une confession exhaustive à demander à Dieu de nous pardonner ces égarements et ces péchés qu’Il a en abomination, même si ces évènements sont anciens et si, à l’époque, nous n’étions pas conscient de l’offenser).

Je me suis débarrassée de tous ces livres qui ne viennent pas de Dieu car tant qu’ils restaient chez moi, les démons y habitaient également. Je les ai déchirés puis jetés. Une fois que la sainte Vierge a été intronisée dans le domicile, le calme est revenu dans ma maison.  J’ai remplacé tous mes anciens livres par la Bible, le catéchisme de l’Église Catholique, la vie des saints.

Plus de dix fois le sacrement pour les malades

Après avoir reçu de nombreuses fois le sacrement de la réconciliation, j’ai rencontré plusieurs prêtres qui m’ont fait des prières de coupures de liens en rapport avec mes études ésotériques et j’ai reçu plus de dix fois le sacrement pour les malades car mon état était très critique à cause de l’ouverture des chakras et de l’agir de Satan qui m’avait détruite intérieurement. Les divers sacrements m’ont aidée à guérir spirituellement.

Afin d’être protégée des forces du mal, je me suis consacrée aux cœurs unis de Jésus et de Marie. A cet effet, j’ai récité la prière suivante :

Au Nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit. Amen.

Père éternel, vous avez reçu la plus haute gloire des Cœurs de Jésus et de Marie. Votre Divin Fils, devenu homme, a, en union avec sa Mère, parfaitement accompli votre Volonté en Esprit d’expiation aimante. Nous vous offrons à nouveau cette louange pour que vous nous bénissiez et nous guérissiez par ces Saints Cœurs, et également pour que vous nous envoyiez l’Esprit-Saint qui renouvellera la face de la terre.

Divin Rédempteur, nous reconnaissons que vous êtes le Fils du Père éternel, le seul Médiateur entre Dieu et l’homme. Conformément à la Volonté du Père éternel, vous avez associé votre Sainte Mère à votre mission, à titre de Médiatrice et de Co-rédemptrice.

Dans un esprit de vive confiance nous nous consacrons (notre famille, notre communauté…) aux Cœurs Unis de Jésus et de Marie, afin de tirer profit de votre promesse et pour obtenir l’unité dans la charité.

Nous nous engageons à vivre nous-mêmes dans l’esprit des Cœurs de Jésus et de Marie, et à contribuer à ce que les demandes contenues dans la prière que vous nous avez enseignée puissent se réaliser.

Partout où notre influence peut s’exercer, nous nous efforcerons de faire honorer le Nom de Dieu, d’établir le Règne de Dieu parmi nous et de tout accomplir selon votre divine Volonté. Alors Dieu bénira aussi la terre et le pain quotidien pour tous.

Vous nous pardonnerez nos péchés et inclinerez nos cœurs à la paix. Miséricordieusement, vous nous préserverez de nouvelles fautes et, enfin, vous nous délivrerez de tout mal.

Lorsque nous aurons ainsi la joie de constater que, par l’intercession de Marie, vous nous aurez secourus, comme vous avez opéré votre premier miracle à Cana sur son intervention et en union avec la Volonté du Père, alors toute la terre se joindra à l’Eglise pour reprendre la salutation de l’ange et   prier : Je vous salue, Marie…  Mus par une absolue confiance, scellons l’alliance avec la plus grande puissance de l’Amour sans jamais la rompre. Seigneur, guidez-nous tous les jours de notre vie par votre Esprit-Saint jusqu’à ce que nous nous présentions à la porte de la Patrie céleste. Amen.

Chers frères et sœurs, la grâce liée au culte des Cœurs Unis de Jésus et de Marie rompt les prédispositions héréditaires.

Nullité du mariage de mon mari

Un jour, j’ai été tentée de demander la nullité du mariage de mon mari. Il avait été marié dans l’Eglise Catholique quatorze ans auparavant.

Pour bien agir, j’ai écrit au Vatican et j’ai reçu un courrier de leur part m’expliquant qu’il fallait qu’il y ait une cause valable et sérieuse pour faire une telle demande.

J’ai alors reconnu devant Dieu que je n’avais pas le droit moral de faire cette demande en nullité puisque tous les deux avaient été pleinement consentants au moment de leur sacrement de mariage. Alors, en conscience avec Dieu, j’ai renoncé à faire cette demande.

Cependant si je l’avais fait, j’aurai dû en rendre compte à Dieu au jour du jugement particulier de mon âme, car j’aurai été responsable de l’acte que j’aurai posé. Tout acte a une conséquence dans ma vie et cette conséquence peut être désastreuse pour mon âme. Personnellement, j’ai préféré être prudente pour le salut de mon âme. «Ce que Dieu a uni que l’homme ne le sépare pas».

En 1987, Jean Paul II a dénoncé le nombre excessif d’annulations de mariages : un scandale a-t-il dit qui menace de détruire la valeur du mariage chrétien. Il a dénoncé la prolifération excessive et presque automatique des déclarations de nullité, sous le prétexte d’immaturité ou de faiblesse psychique des époux. Une véritable incapacité des époux est justifiée exclusivement par une grave anomalie touchant la capacité de compréhension et de volonté des sujets a t-il dit.

Sa Sainteté Benoît XVI s’est élevé contre la multiplication des déclarations de nullité de mariage. Il s’est exprimé devant les 150 membres du Tribunal en charge des demandes de reconnaissance de nullité du mariage, au cours de l’audience accordée le 29 janvier 2009.

Benoît XVI a d’abord rappelé que son prédécesseur avait fixé « les critères en matière d’expertise psychiatrique ou psychologique, mais aussi ceux permettant la définition judiciaire des causes ».

Le pape s’est élevé contre la multiplication « exagérée et presque automatique » des déclarations de nullité du mariage, « sous le prétexte d’une quelconque immaturité ou faiblesse psychique du contractant », laquelle faiblesse « demeure une exception au principe naturel de la capacité permettant de comprendre, de décider et de réaliser le don de soi qui créé le lien conjugal ». Le pape a en outre dénoncé «certains courants anthropologiques humanistes, orientés vers l’autoréalisation et l’auto-transcendance égocentrique».

Ces derniers idéalisent tellement la personne humaine et le mariage qu’ils finissent par nier la capacité psychique de très nombreuses personnes, en la fondant sur des éléments qui ne correspondent pas aux exigences essentielles du lien conjugal, a expliqué le souverain pontife.

Benoît XVI a alors rappelé que les procès de nullité pour incapacité psychique exigent que le juge fasse appel à l’aide d’experts, pour vérifier l’existence d’une véritable incapacité. Il a également mis en garde contre le risque de tomber dans un « pessimisme anthropologique qui, à la lumière de la situation culturelle actuelle, considère qu’il est presque impossible de se marier ».

Le pape a insisté sur la nécessité de « réaffirmer la capacité humaine innée au mariage (qui) est le point de départ pour aider les conjoints à percevoir la véritable nature du mariage, et son importance au plan du salut. Ce qui est en jeu, c’est la vérité même du mariage et de sa nature juridique intrinsèque, préliminaire indispensable de perception et de valorisation des conditions du mariage. »

Chers frères et sœurs, de nos jours, beaucoup de personnes se marient puis demandent la nullité de leur mariage afin de se remarier à l’église. Ces âmes pensent qu’elles sont en grâce avec Dieu puisqu’elles ont obtenu la nullité et se sont remariées à l’église.

Dieu m’a éclairé sur ce point. Au jour du jugement, Il demandera un compte très sévère, non seulement, à la personne qui a demandé la nullité de mariage et qui l’a obtenu, mais aussi il demandera compte à la personne qui a eu la charge d’examiner le cas et qui a accordé la nullité. Dieu m’a dit : «Je hais l’infidélité».

Récemment, au cours d’une retraite spirituelle, j’ai entendu l’intervenant dire que, au cours des 30 dernières années, les tribunaux ecclésiastiques ont fait beaucoup d’erreurs en ce qui concerne les nullités de mariage. Il a expliqué qu’il y a beaucoup de personnes corrompues et manipulatrices engagées dans ces tribunaux.

Cependant, il a expliqué qu’il y a de vrais cas de nullité : Par exemple, si une personne cache qu’elle a des problèmes mentaux et se marie sans prévenir l’autre personne, ou encore une personne qui était mariée à l’église et l’a caché à l’autre, ou encore une personne homosexuelle qui cache son homosexualité et n’a pas l’intention de procréer mais de continuer à avoir des relations homosexuelles….

L’intervenant a aussi expliqué que beaucoup de couples ont essayé de justifier leur séparation en disant qu’ils se disputaient ou que l’un deux avait été infidèle. En fait,  dans ces couples, il n’y a pas eu de pardon, ni de patience, ni de sacrifice et ils ont dit : Désolé, mon mariage n’a pas marché. Beaucoup de mariages ont été annulés pour de telles causes. L’intervenant a dit que de tels cas de nullité ne sont pas conformes aux enseignements de l’Eglise Catholique. L’Eglise est fondé sur la Vérité ! «Ainsi ils ne sont plus deux, mais une seule chair. Eh bien! ce que Dieu a uni, l’homme ne doit point le séparer» (Mt 19,6).

L’intervenant au cours de la retraite spirituelle a dit que c’est ainsi que le diable travaille de nos jours et qu’il nous corrompt et s’infiltre dans nos vies pour la perte de notre âme.

Chers frères et sœurs, j’ai vraiment remercié Dieu de m’avoir donné la lumière en ce qui concerne les cas de nullité, ce qui m’a permis de préserver mon âme de peines douloureuses après ma mort. J’ai pris conscience que Dieu est Saint et qu’il ne fallait pas jouer avec lui, ni jouer avec les promesses que l’on peut lui faire. J’ai aussi réalisé que si je continuais à jouer dans ma vie, je perdrais éternellement mon âme. Le Christ m’a dit : «Tu joues avec mes sentiments pour toi». J’ai appris à m’en repentir.

Après avoir reçu autant de lumière, je me suis dit que si j’avais réellement fait la demande de la nullité du mariage de mon mari et que je l’avais obtenue, j’aurai passé toute ma vie à vivre avec lui en frères et sœurs avec lui afin d’expier et de réparer ce péché de désobéïssance et Dieu m’aurait pardonné à l’heure de ma mort car il aurait vu mon repentir sincère.

Jésus «Ne te condamne plus»

Chers frères et sœurs, les fois où j’ai été infidèle à Dieu, je condamnais mon âme devant lui. Il m’a dit «Ne te condamne plus». J’ai alors compris l’importance d’être fidèle en tout pour ne pas me condamner devant Dieu au jour du jugement. J’avertis à temps et à contretemps en témoignant de la Vérité afin de paraître irréprochable le jour où je me présenterai devant Dieu. «Agissez en tout sans murmures ni contestations, afin de vous rendre irréprochables et purs, enfants de Dieu sans tache au sein d’une génération dévoyée et pervertie, d’un monde où vous brillez comme des foyers de lumière» (Phi 2,14-15).

Jésus «Combats toutes les idées de l’Antéchrist»

Dieu m’a dit : «Combats toutes les idées de l’Antéchrist». Nous sommes dans un temps d’apostasie et l’esprit de l’Antéchrist est partout présent et souvent on ne s’en rend même plus compte. 

Après avoir médité sur ce que devait être ma fidélité envers Dieu pour être sauvée, et après avoir compris que Dieu n’admet pas le divorce et que, seule la séparation des corps ne peut être justifiée que dans des cas très spéciaux, j’ai décidé de me rapprocher plus sincèrement de Dieu. (Dans le cas des séparations de corps, les époux restent mariés mais cessent de vivre ensemble. Les conséquences et obligations nées du mariage subsistent, notamment le devoir de fidélité et l’obligation de secours).

Près du Tabernacle à l’Eglise

Je me sentais de plus en plus attirée par le Seigneur Jésus et j’ai passé, pendant deux ans, tous mes après-midis  près du tabernacle dans une église proche de mon domicile. Le Christ m’attirait très fortement à lui. Je sentais mon âme aspirée par le Christ dans le tabernacle. Le soir je rentrais chez moi pour retrouver le monsieur avec lequel je vivais fraternellement.

Dès ce moment, j’ai commencé à faire le chemin de croix tous les jours pour la libération des âmes du purgatoire. Dieu m’a demandé de continuer cette œuvre de miséricorde et Il m’a expliqué que le purgatoire était sa miséricorde et l’enfer sa justice.

Alors j’ai dit à Dieu : «Mais c’est vous Seigneur qui avez condamné les âmes qui sont en enfer» ?  Il m’a   répondu : «Les âmes se sont condamnées elles-mêmes.»

Dieu ne prédestine personne à aller en enfer et Il ne condamne personne mais Il laisse l’âme libre de l’aimer ou d’aimer Satan ! L’âme choisit son éternité par la vie qu’elle mène sur terre. Dieu est Amour ! Et Il est tellement Amour qu’Il respecte totalement la liberté de l’âme.

Jésus «Implore ma pitié sur les âmes»

Je me suis dit que j’allais consacrer ma vie à prier pour le salut de toutes les âmes. Jésus m’y a encouragée. Il m’a dit un jour à 15 heures : «Implore ma pitié sur les âmes». «Prie-moi par ma Passion». 

Comme je souffrais de savoir que beaucoup de mes amis étaient loin de l’Église, Jésus m’a dit : «Ne cesse jamais de me prier pour eux»  et je vous assure que je n’ai jamais cessé parce que je les aime et parce que je connais les souffrances des âmes en enfer pour les avoir vécues un court instant moi-même. Si vous saviez, ce qu’est la destruction parce que l’amour de Dieu a disparu, et sans l’amour, on se détruit les uns les autres.

Divorce et vie religieuse

Un jour en écoutant  une  cassette sur la vie de Saint François  d’Assise, j’ai été fortement touchée par son cheminement. Avec mon premier père spirituel, un père dominicain, on décida que je quitterais le domicile, que je divorcerais puisque mon mariage n’en était pas un devant Dieu, afin que je puisse cheminer avec l’Église Catholique.

De retour de chez mon père spirituel, le démon me travaillait intérieurement en me faisant croire que je pouvais rester dans cette situation. Mais Dieu est intervenu et m’a dit : «Une âme hypocrite ne peut plus avancer». «Tu hais ma lumière».

J’ai reconnu que ce que Dieu me disait était vrai. Je haïssais la lumière de Dieu, J’étais le partenaire du diable que je haïssais intérieurement et je me haïssais moi-même. Je voulais suivre Jésus d’un côté, mais de l’autre, je refusais de quitter cet homme avec lequel j’avais fait une alliance civile, même si nous vivions en frères et sœurs. J’avais le confort et tout ce qui m’était nécessaire pour vivre. J’ai alors compris pourquoi le Seigneur Jésus me traitait d’hypocrite.

J’ai donc divorcé. Pendant deux ans je suis restée chez une amie qui m’a accueillie chez elle. J’ai commencé à répandre l’apostolat de la miséricorde divine partout dans le monde. Je passais beaucoup de temps en prière et Jésus m’a donné beaucoup de lumière pour le suivre. Il m’a demandé de faire tout ce que pourrais pour l’œuvre de Jésus miséricordieux et Il a ajouté  «Occupe-toi bien de mon œuvre».

Ensuite je suis entrée dans l’Ordre des Clarisses ; avec les sœurs, j’étais cloîtrée. Ce fut un temps de grâce. Au bout de quinze mois, j’ai quitté le monastère et j’ai répondu à l’appel de Dieu qui me demandait de le servir dans le monde pour témoigner de sa miséricorde. Il m’a dit : «Ecoute ma voix.» «Je veux que tu me serves dans le monde».  J’ai accepté car le ciel me demandait de ne rien refuser à Dieu.

Retour chez mes parents

Pour avoir un toit, je suis revenue chez mes parents et j’ai commencé à travailler avec plusieurs éditeurs catholiques. J’ai  enregistré en C.D. des conférences que j’ai données sur le Saint Esprit, sur les âmes du purgatoire, sur les dangers du Nouvel Âge, sur l’Eucharistie, sur la vie des saints.

Rencontre avec Jésus Miséricordieux

Pour la réussite de ma mission, j’ai commencé à réciter tous les jours le chapelet à la miséricorde divine à 15 heures. (1)  J’ai vraiment fait une rencontre d’amour avec Jésus miséricordieux. Je ne pouvais plus le quitter. 

Je suis tellement tombée amoureuse du Christ miséricordieux que j’ai créé en 2003 avec l’Eglise Catholique un réseau d’icônes pèlerines. Ce réseau, qui a atteint de nombreux pays, comprend beaucoup de tableaux de Jésus miséricordieux. Ces icônes tournent de famille en famille pour une durée de neuf jours.

Nouvelle rencontre

C’est en parlant de la miséricorde divine que j’ai rencontré un homme qui n’avait jamais été marié auparavant.  Rapidement, nous nous sommes fiancés à l’Église et avons gardé la chasteté mais deux mois avant le mariage, nous nous sommes quittés car ce n’était pas la personne qu’il me fallait. Dieu m’avait dit auparavant, par deux fois : «Je te veux corps et âme», mais vous savez, je lui ai beaucoup résisté avant de m’abandonner à Sa divine volonté ! 

Avant de le rencontrer j’avais fait une promesse à Dieu, celle d’observer la chasteté. Si je m’étais mariée je n’aurais pas pu vivre la chasteté car mon époux ne l’aurait pas admis. La Sainte Vierge m’a alors rappelée qu’il fallait tenir la promesse que j’avais faite à Dieu. Si je ne respecte pas toutes les promesses que j’ai faites à Dieu, je ne pourrai pas entrer un jour dans le royaume. Ensuite elle m’a invitée à ne plus laisser un homme entrer dans mon cœur afin de n’être qu’à Dieu pour ma mission d’évangélisation pour laquelle j’ai été créée.

J’ai aussi pris conscience que j’aurais trahi Dieu en me mariant avec cet homme. Pourquoi cela ? Parce que, au moment où je devais me marier, je n’avais plus l’âge de procréer. Si je m’étais mariée, j’aurai eu des relations sexuelles qui ne seraient pas ouvertes sur la procréation. Si elles ne sont pas portées sur l’ouverture à la vie, mais au simple plaisir sexuel, alors réellement, j’aurai trahi Dieu.

Sa Parole m’a éclairée : «Les disciples lui disent: « Si telle est la condition de l’homme envers la femme, il n’est pas expédient de se marier. » Il leur dit: « Tous ne comprennent pas ce langage, mais ceux-là à qui c’est donné. Il y a, en effet, des eunuques qui sont nés ainsi du sein de leur mère, il y a des eunuques qui le sont devenus par l’action des hommes, et il y a des eunuques qui se sont eux-mêmes rendus tels à cause du Royaume des Cieux. Qui peut comprendre, qu’il     comprenne !» (Mt 19, 10-12)

Personnellement j’ai compris l’Ecriture et j’ai accepté de vivre la chasteté afin qu’un jour les portes du ciel s’ouvrent pour mon âme.

Autre expérience mystique

Dieu m’a ensuite donné une autre expérience mystique ! Mon âme s’est retrouvée dans un lieu désert. J’étais sur un genre de plate-forme et il y avait un sentier.  

J’ai avancé dans ce sentier et je me suis retrouvée devant une mer de feu dans laquelle se trouvaient des âmes.  J’ai vu un trou avec un feu crépitant à l’intérieur.  Il y avait beaucoup de flammes.  Les damnés étaient en colère et très menaçants quand je les regardais et ils m’ont dit : «On te hait».  Leur haine me brûlait et leur mépris me blessait le cœur.

Le gourou en enfer

Le gourou qui m’a ouvert les chakras, à sa mort, est descendu dans ce lieu de ténèbres. (Quelque temps auparavant j’avais eu une vision de Sainte Faustine Kowalska. Elle me disait que le gourou jean était en enfer). Son âme était perdue éternellement, car il a refusé Jésus. Il a voulu librement rester dans son orgueil spirituel.

Quand il s’est présenté devant Dieu, il n’a pas pu soutenir le regard de Dieu et il n’a pas supporté sa lumière. C’était un homme qui trompait tout le temps sa femme et qui avait été très initié dans la Rose-Croix, dans le chamanisme, dans le spiritisme. Il pratiquait aussi le tantrisme et était un très grand initié en yoga. La Sainte Vierge m’a dit qu’il était en enfer car il ne regrettait pas ses fautes. 

Alors Dieu l’a abandonné à lui-même.  Dieu fuit les âmes  orgueilleuses.  Il m’a dit qu’Il aimait les âmes petites, les âmes humbles ! Dieu m’a montré le mépris que ce gourou avait pour lui.  Il m’a également montré que ce gourou qui est devenu, en enfer, une âme maudite de Dieu pour l’avoir beaucoup offensé sans repentir, travaillait dans mon âme pour me tenter à chaque seconde.  Je l’entends  pleurer lui et Satan quand ils n’arrivent pas à me faire succomber aux tentations qu’ils envoient sans cesse pour la perte de mon âme.  Il fait tout pour me damner.

La Sainte Vierge m’a dit qu’il fallait résister aux suggestions diaboliques et j’ai souvent succombé. C’est grâce à la confession que je peux encore être dans la miséricorde.

Je n’en veux pas à cette âme damnée de me pousser dans les tentations car je sais bien que c’est le travail de toutes les âmes damnées. Elles ne veulent rien savoir, ni de nous ni de Dieu. Elles ne changeraient pas les peines ni la douleur pour aller au Ciel ! Leur mission est la haine, la destruction, le manque d’amour. C’est un tourment qui ne finira jamais. C’est un feu dévorant, qui dévore leurs entrailles. Mais ils sont maudits de Dieu parce qu’ils n’ont pas voulu l’aimer. Ils entraînent toutes les âmes qu’ils peuvent dans ce lieu où la haine, la destruction sont toujours présents ! Tout n’est qu’amertume et leur mission est de détruire les âmes.

Si Dieu m’a laissé une écharde dans la chair comme saint Paul, c’est pour que je lutte et que je devienne sainte.  Sa grâce me suffit !  J’ai remarqué qu’il y a dans cet état de ténèbres certaines âmes que j’avais averties sur terre mais qui ne se sont pas repenties et de leur vivant, certains se moquaient de ce que je leur disais.  Je ne souhaite pas en parler plus car cela me fait trop mal. 

Alors Dieu, d’un ton très sévère, m’a dit : « Ne t’occupe plus d’eux » et j’ai compris combien ils allaient affronter la justice de Dieu au moment de leur jugement. Mon père spirituel m’a dit de dire aux personnes que je rencontre : Je ne suis pas chargé de vous convaincre, mais de vous dire.

Des flots de lumière

Ensuite, mon âme s’est retrouvée les deux mains accrochées à un mur. J’ai vu que mon âme avait la même forme que le corps terrestre. J’étais comme dans une très grande grotte. Tout était noir. Soudain de grands flots d’une lumière très brillante sont descendus dans le lieu où j’étais.  

Le purgatoire

Au-dessus de moi, il y avait le purgatoire, les flammes étaient très hautes. Les âmes qui sont dans cet état de purification sont unies en tout à la volonté divine. Leur plus grande souffrance est de ne pas pouvoir encore voir Dieu face à face. Elles l’ont vu, lors de leur jugement particulier, dans une lumière qui n’est pas encore celle du ciel et alors elles ont gardé une grande nostalgie pour Dieu, mais elles ne veulent pas paraître devant lui avec leurs souillures.  Elles se purifient et réparent ce qu’elles n’ont pas réparé sur terre et beaucoup d’entre elles apprennent à aimer. 

Alors j’ai prié pour elles et à leur tour, elles ont prié pour la misère que je suis et ensemble, dans la communion des saints, nous nous sommes aidées à avoir plus de lumière pour nous approcher de Dieu sans crainte et sans tache.

Les âmes du purgatoire sont devenues mes sœurs bien-aimées, mais je ne leur parle pas car Dieu ne le permet pas. Je les prie simplement pour qu’elles m’aident dans ma mission d’évangélisation.

J’ai vu plusieurs marches blanches que mon âme a rapidement gravies et en arrivant en haut de ce grand escalier blanc un homme habillé en rouge m’a ouvert la porte et puis il s’est retiré rapidement. J’ai vu des anges voler tous ensembles et ensuite deux grands anges d’une blancheur immaculée. Ils étaient bienveillants et très beaux. La lumière de Dieu brille sur eux.

Derrière la porte, se trouve le paradis, la Jérusalem Céleste.

La Bible (Apocalypse) nous dit que la ville brillait d’un éclat semblable à celui d’une pierre précieuse, d’une pierre de jaspe transparente comme du cristal. Elle avait une très haute muraille, avec douze portes, et douze anges gardaient les portes. Sur les portes étaient inscrits les noms des douze tribus du peuple d’Israël. Il y avait trois portes de chaque côté : trois à l’est, trois au nord, trois au sud et trois à l’ouest. La muraille de la ville reposait sur douze pierres de fondation, sur lesquelles étaient inscrits les noms des douze apôtres de l’Agneau. »

La ville était carrée, sa longueur était égale à sa largeur. La muraille était construite en jaspe, et la ville elle-même était d’or pur, aussi clair que du verre. Les fondations de la muraille de la ville étaient ornées de toutes sortes de pierres précieuses: la première fondation était de jaspe, la deuxième de saphir, la troisième de calcédoine, la quatrième d’émeraude, la cinquième de sardonyx, la sixième de sardoine, la septième de chrysolithe, la huitième de béryl, la neuvième de topaze, la dixième de chrysoprase, la onzième d’hyacinthe et la douzième d’améthyste. Les douze portes étaient douze perles; chaque porte était faite d’une seule perle. La place de la ville était d’or pur, transparent comme du verre. ».

Des torrents d’amour d’une puissance infinie sont descendus dans mon âme. Il n’y avait plus que l’Amour de Dieu. C’était merveilleux.

J’ai senti très fort la présence de Dieu le Père. Il était la Source. C’était un Père bienveillant, rempli d’amour et de paix. Sa présence inondait cet océan de paix. Dieu le Père est très doux et très aimant et Il m’a dit sans que je puisse le voir : «Je suis un Père plein d’amour pour Mes enfants». «Ne pèche plus». 

Il m’a fait goûter l’exquise douceur de Son Cœur. Un vrai délice pour l’âme.

Moi qui croyais  que Dieu n’était qu’un père très sévère, je pris alors conscience de sa grande sainteté et même si Dieu est amour, miséricorde et justice, son plus grand attribut reste la miséricorde et Il m’a dit : «Dieu est avant tout Père».   Alors je l’appelle «Papa d’Amour»,   «Papa chéri», et je me suis jetée dans ses bras d’amour. Et puis j’ai suivi la voie de l’enfance spirituelle.  Dieu ne pense qu’à nous guérir et à panser nos plaies. Dieu est Amour comme l’apôtre saint Jean nous l’a enseigné.

Le paradis

La lumière du ciel est différente de celle de la terre. C’est une lumière puissante, d’un blanc intense, un peu étincelant mais qui ne fait pas mal aux yeux. J’ai été éblouie par le bleu du ciel. Un bleu magnifique qui donnait envie de rester dans ce lieu que personne ne voudrait quitter.

Je vis ensuite Jésus entouré d’une belle lumière dorée. C’était très beau.  Mon âme ressentait une grande paix et une grande envie de m’approcher de lui. J’aurais voulu rester près du Fils de Dieu, tellement je me sentais bien.

Ensuite j’ai vu Jésus, portant une couronne sur la tête. Il était majestueux. Ce qui m’a surtout marqué c’est l’amour infini qui émanait de lui.  Un amour fort et doux à la fois mais d’une puissance infinie. Je n’avais envie que de l’aimer à lui. Je n’ai jamais rencontré de ma vie un être aussi pur et aussi amoureux.
J’ai vu aussi ma grand-mère. Elle était très belle, très lumineuse et elle avait l’apparence de quelqu’un de 30 ans puis j’ai entendu : Ceux qui sont en enfer sont ceux qui renient (Jésus)  et qui trahissent.   J’ai aussi vu mon grand père. Il avait l’air heureux et j’ai pu ressentir la grande joie qu’il y avait dans son cœur.

Ensuite j’ai vu la Très Sainte Vierge Marie. Elle s’est présentée comme Notre Dame de Lourdes. Elle m’a fait ressentir sa joie et elle est venue s’unir à mon âme ! Un vrai moment de délices que je regrette encore tellement je me sentais bien.  Quand elle s’est unie à ma pauvre âme misérable, j’ai été envahie de sa douce présence. Les mots humains ne peuvent pas décrire cette belle expérience. La Vierge Marie est toujours vierge et pourtant Mère. (Vierge avant, pendant et après l’enfantement). Elle est Mère de Jésus, donc Mère de Dieu. Elle est conçue sans péché. Le Pape Pie XII a défini que l’Immaculée Mère de Dieu, après avoir achevé le cours de sa vie terrestre, a été élevée en corps et en âme à la gloire céleste. Le Pape Paul VI l’a proclamé Mère de l’Eglise, c’est-à-dire Mère de ses fidèles et de ses pasteurs.

J’ai également vu Saint Padre Pio. Il est resté en silence. Ensuite Marthe Robin et Sainte Brigitte m’ont parlé. Marthe m’a dit qu’elle avait beaucoup souffert et Sainte Brigitte m’a dit qu’elle priait pour moi. Sainte Faustine m’a averti d’une chose personnelle. Le Saint Curé d’Ars m’a dit que j’avais en moi une mauvaise volonté et j’ai compris ce qu’il voulait dire. En dernier, j’ai vu Saint Pierre avec une grande clef dans ses mains.

Le bonheur au ciel est vrai, profond.  Cette vie est différente de la brève vie terrestre. Elle fait vivre l’âme dans une ascension continuelle, des découvertes nouvelles, des rencontres merveilleuses, toujours dans le véritable amour réciproque.

Chers frères et sœurs, nous devons donc nous préparer à cette éternité en brisant tout ce qui est orgueil, avarice, impureté, envie, colère, gourmandise et de cette paresse qui nous maintient et même nous enfonce dans le péché

Dans l’expérience spirituelle que j’ai vécue, j’ai porté en moi tous les péchés que je n’avais pas encore confessés, ce qui m’a fait beaucoup souffrir. Pour remédier à cela, je me confesse toutes les semaines afin de ne plus avoir à les affronter lors du jugement particulier de mon âme à l’heure de ma mort.

Mon âme

Dieu m’a ouvert mon intérieur et m’a fait voir qu’avant de revenir à lui, je refusais  sa miséricorde, mon cœur était dur et Il m’a dit : «Je ne peux pas entrer dans un cœur dur et orgueilleux». 

Il m’a fait voir toutes mes pensées qui n’étaient pas dans son Amour, toutes mes complicités avec le mal, tous mes mauvais sentiments, mes critiques et jugements sur autrui et Il m’a     dit : « Je connais toutes tes pensées ». « Garde-toi de juger quelqu’un ». « Ne les accuse pas ».  Vous savez, j’accusais tout le monde. Puis Il m’a    dit : «Ne les juge pas».  Je vous assure que j’étais experte en la matière. C’étaient les blessures de la vie qui m’avaient rendue amère envers mes frères et sœurs et Dieu m’a fait voir que je n’étais pas mieux que Judas !  Alors Il m’a dit : «Il faut aimer».  

Comme j’étais d’une nature cruelle, Il m’a demandé de laisser tomber la cruauté. Je me suis alors accrochée à la bonté du Seigneur Jésus et dès cet instant j’ai ressenti en mon âme l’infinie bonté et tendresse de Dieu.

Ce n’est qu’après de nombreuses années de souffrances et de persécutions continues que Jésus a transformé mon âme démoniaque en apôtre pour sa gloire et qu’Il m’a demandé de n’imiter que Lui et de voyager comme saint Paul. Jésus m’a fait faire des tournées durant  quelques années en Europe,  en Amérique, en Afrique,  dans diverses îles et en Asie.  Peu à peu, Il élargit la mission selon sa Volonté et Il ouvre les portes selon son bon plaisir.

Il m’est arrivé quelquefois d’avoir peur lors de persécutions.  Alors Dieu m’a dit : «Garde-toi de la peur» !  Il est vrai que tous mes ennemis se sont brisés aux pieds du Christ miséricordieux.

Mes ennemis sont mes amis

Des ennemis j’en ai beaucoup, qui ont essayé de détruire mon témoignage mais en fait, je les appelle mes amis car par le martyre intérieur que je subis, ils m’ouvrent la porte du ciel et moi je prie pour leur libération. Je sais très bien que s’ils m’attaquent c’est qu’ils ont en eux des infestations d’esprits impurs et de la Bête qui les tient liés.  Alors je les prends en pitié et j’offre mes souffrances pour leur salut. C’est le rôle du prophète ! Sauver ses persécuteurs ! Chaque fois que je pars vers un pays différent, l’Esprit Saint prend toutes mes peurs et toutes mes angoisses, si bien que je ne ressens que de la paix, la Paix du Christ !

L’importance du silence

Chers frères et sœurs, mon âme a été plusieurs fois au fond de l’abîme pour avoir plaisanté avec des personnes au lieu de garder le silence. La parole est un grand don de Dieu. Elle est créatrice et toute parole a une conséquence. La sainte Vierge et Dieu m’ont demandé de me taire intérieurement car mes paroles m’avaient condamnée à l’enfer, si bien que j’ai accepté de donner cause, choix et conséquences de toutes ces paroles à Dieu afin qu’Il m’aide à réparer avec ses grâces. Si on répare par le silence, on obtient miséricorde.

J’ai reçu l’ordre suivant «Silence et prières».   J’ai alors compris ce que Jésus signifiait quand Il disait : «Quand vous dites «oui», que ce soit un oui, quand vous dites «non» que ce soit un non. Tout ce qui est en plus vient du Mauvais.» (Mt 5, 37).

Dieu m’a montré intérieurement que toutes les paroles oiseuses que je prononçais l’étaient en fait par le diable lui-même. C’est lui le mauvais qui parlait en moi et non Dieu. Jésus nous a donné un grand avertissement: «Je vous le dis : au jour du jugement, les hommes rendront compte de toute parole vaine qu’ils auront proférée.» (Mt 12.36). 

Cette parole de Dieu a résonné dans mon cœur et depuis je surveille mes paroles et garde le plus possible le silence. En effet, je ne veux pas que mon âme soit condamnée pour toujours à l’enfer à cause des paroles que je peux prononcer.

Mon jugement

Dieu a déposé dans mon âme l’amour de sa justice et le jugement de mon âme s’est fait sous son regard bienveillant, dans son Amour et avec ses grâces sans lesquelles personne ne peut tenir. Lors de ce jugement, la Sainte Vierge était là aussi et elle m’a dit qu’elle serait  toujours mon avocate auprès de Dieu. Elle m’a dit qu’elle était Mère avant tout, tout comme Dieu m’a dit qu’Il était Père avant tout. 

La puissance de Dieu m’a pénétrée afin que les yeux de mon âme s’ouvrent et là, la lumière s’est faite sur toute ma vie depuis ma naissance jusqu’au moment de cette rencontre surnaturelle avec Dieu. 

J’ai ressenti fortement l’amour de Dieu en moi, sa sainte tendresse et tout ce qu’il a fait pour moi dans ma vie pour ma conversion. Il m’a sans cesse nourrie de ses grâces et a tout fait pour me sauver. Sans cesse, il a mis des personnes sur ma route qui m’ont aidée à faire une rencontre vraie et passionnée avec lui.

Tous mes actes ont été jugés et c’est pourquoi j’en témoigne aujourd’hui. En témoignant, j’obtiens le pardon de mes fautes et je répare l’offense que j’ai faite à Dieu par ma vie d’impiété.  Tout le bien que j’ai fait m’a donné beaucoup de joie et de paix. Par contre, tout le mal que j’ai fait m’a plongée dans une amère tristesse. Tout m’a été montré.

J’ai revu tous ceux qui ont souffert à cause de moi et toux ceux qui m’ont fait souffrir dans ma famille, mes amis, mes professeurs, mes compagnes d’école, mes directeurs.   

A travers cette expérience on voit tout et on ressent les douleurs que les autres ont éprouvées à cause de notre agir et ce que les autres nous ont fait subir. Alors est né en moi un grand désir de réparation.

Ensuite je me suis vue dans un grand serpent. Il était en moi. Dieu m’a alors dit : «Fais pénitence.»  Satan avait déposé son feu et ses énergies par mon adhésion à l’ésotérisme et au spiritisme. A l’intérieur de ce serpent se trouvaient les âmes des damnés qu’il tenait en lui. La Sainte Vierge m’ordonna de demander une libération du mal qui était entré en moi, ce que j’ai fait. Depuis cet avertissement, j’ai eu de nombreuses  prières de libération et de coupure de liens.

Autour de ce serpent j’ai vu les démons attaquer sans cesse mon cœur par des suggestions diaboliques et la Sainte Vierge Marie m’a dit qu’il fallait résister à la malice de Satan. Le serpent m’avait condamnée parce que je l’adorais. Cela signifiait que j’avais en moi l’amour du pouvoir, de l’argent et du plaisir sexuel et culinaire. Dieu m’en a fait un reproche un jour où j’étais en prière devant le Très Saint Sacrement exposé. Il m’a dit : «Sois rassasiée». En fait, parce qu’Il est Amour, Il est venu me réveiller de ma léthargie dans le but de me sauver de la mort éternelle.

Satan m’avait caché la grande bonté de Dieu le Père, un Père passionné d’amour pour nous, le plus tendre et le plus aimant. La seule chose qu’Il nous demande c’est l’observation fidèle de ses commandements qu’Il a donnés à son Eglise pour que nous soyons des créatures raisonnables et que nous ne ressemblions pas à des animaux par notre indiscipline, nos mauvais penchants, pour qu’enfin nous puissions conserver ce trésor qu’est notre âme et qu’Il nous a donnée dans la pleine beauté divine dont Il l’a revêtue !

Dieu est miséricordieux

Les entrailles paternelles de Dieu sont passionnées d’Amour pour nous. Il veut que nous soyons des témoins de Son Amour infini et miséricordieux. Il veut que nous l’aimions comme Notre Père, mais aussi comme notre ami et notre confident. Il veut que nous l’appelions du doux nom de Père. Sa source nous donnera l’amour, la confiance et tout ce qui nous manque pour être toujours aimé de lui.

Dieu m’a montré l’océan de sa charité et je m’y suis jetée les yeux fermés. En me plongeant dans cet océan, mon âme qui était amère par les vices et les péchés a perdu l’excès d’amertume  dans ce bain de la charité. Je me suis approchée de la source qui jaillira toujours du sein paternel de Dieu le Père. J’ai goûté la douceur de cette eau salutaire. La source est le symbole de la connaissance du Père et l’océan celui de sa charité et de notre confiance.

Si j’avais su que Dieu était si proche de moi, je ne me serai pas abandonnée à toutes mes superstitions. Si j’avais su, avant ma conversion, que Dieu était mon Créateur et Père, qu’Il  pensait à moi  qu’Il s’occupait de moi et qu’Il m’environnait d’une étroite affection dans toutes mes souffrances, je ne me serai jamais éloignée de lui. Mais personne ne m’avait parlé de sa grande bonté.

J’ai compris que toutes les âmes qui appelleront Dieu, de tout leur cœur du nom de Père, ne fût-ce qu’une seule fois, ne périront pas, mais seront sûres de leur vie éternelle en compagnie des élus.»

L’Eucharistie

Dieu m’a reproché un jour de vouloir prendre la communion dans la main. Alors j’ai arrêté de penser à cela. En effet, je n’ai pas les mains consacrées d’un prêtre pour toucher le corps très saint du Christ. Si je venais à prendre l’Eucharistie dans mes mains, alors à l’heure de mon jugement, je verrai mes mains condamnées et noires. Donc j’ai décidé de prendre l’Eucharistie directement dans ma bouche.

J’ai aussi compris qu’en prenant l’Eucharistie en état de grâce, après m’être confessée de tout ce qui blesse profondément mon âme, c’est la Sainte Trinité que je recevais en moi.

Quand Dieu est en moi, Il me donne ce qu’Il possède pourvu que je le lui demande.  Par le sacrement de l’Eucharistie, je m’unie à Dieu d’une manière intime et c’est dans cette intimité que l’océan de son Amour fait répandre dans mon âme la sainteté qu’Il possède.  Il m’inonde de son Amour et je n’ai plus qu’à lui demander les vertus et la perfection dont j’ai besoin. Je suis sûre qu’en ces moments de repos de Dieu dans mon cœur rien ne me sera refusé. 

J’ai enfin compris que Dieu le Père voulait qu’on l’aide par la prière et les sacrifices à fermer la porte de l’enfer.

Jésus : « Mon Amour est en toi »

A côté de cela, j’ai vu aussi les dons que Dieu avait déposés en moi lors de ma confirmation et Il m’a dit : «Mon Amour est en toi».

La Vierge Marie : »Donne plus d’amour »

J’ai vu tout l’amour que je n’avais pas donné dans ma vie et j’en ai beaucoup souffert. La Sainte Vierge m’a alors invitée à donner plus d’amour au prochain.

L’examen de mes pensées

J’ai vu les moindres détails de toutes mes pensées, spécialement les pensées qui n’étaient pas amour pour le prochain.  Dans ma vie, j’ai eu beaucoup de mépris ayant été très blessée dans mon enfance. Dieu m’a dit : «Je connais toutes tes pensées». Dans la lumière de Dieu toutes nos pensées ressortent. Bien que je m’en sois confessée, je les ai entendues car Dieu les a fait sortir de mon intérieur par la puissance du Saint Esprit.

Alors j’ai demandé à Dieu d’avoir pitié de moi. Je lui ai donné toutes ces pensées afin qu’Il m’aide à les transformer en pensée d’amour et de compassion pour mes frères et sœurs que j’aime. J’ai donné toutes les conséquences de mes pensées à Dieu car lui seul peut réparer en vérité pour ma justification. On ne s’imagine pas la puissance d’une pensée. J’avais nourri des pensées de convoitise, de destruction, de vengeance, de tricherie, de paresse.

Mes manques de pardon

Quand l’expérience mystique a continué j’ai vu que je me suis souvent enfoncée dans l’abîme à cause de mes non pardons, à cause de mes entêtements à penser à des créatures dont Dieu m’a demandé de me garder.

Mes idôles

Dans ma jeunesse, Lucifer m’a souvent aveuglée avec des stars ou avec des créatures qui étaient belles en apparence mais qui au-dedans étaient des serpents tout comme je l’étais avant ma première confession et je vous assure que je me suis vue intérieurement comme Judas. En fait j’adorais des idoles et je rompais le premier commandement de Dieu.

Les prêtres

Je me suis aussi quelquefois enfoncée dans l’abîme à cause de mes mauvais sentiments envers certains prêtres qui n’avaient pas été bons pour moi. La Sainte Vierge m’en a prévenue. Alors j’ai commencé à beaucoup prier pour eux. Les prêtres sont les fils de prédilection de la Sainte Vierge. Il faut beaucoup prier pour leur protection.

Dans la vision intérieure que Dieu me donne, je vois les yeux de Dieu qui sont pur amour et bonté et je vois les yeux rouges de Satan qui sont haineux et envieux. Si vous saviez combien Satan hait les prêtres.

Pourquoi cela ? Tout simplement parce que c’est grâce à eux qu’on peut recevoir tous les sacrements. Ils nous donnent la vie de Dieu.

Mes divers jugements

Ensuite m’ont été montrés mes jugements et mes condamnations envers autrui si bien qu’à chaque fois que je jugeais ou condamnais quelqu’un, mon âme se condamnait avec ces personnes. Une âme n’est bien que dans l’amour. Et Jésus m’a dit  «Reste dans mon Amour». J’ai alors compris le grand commandement «Tu aimeras ton prochain comme toi-même».  (Mt 19,19).

Les péchés des yeux

Quand on en vint à l’examen des péchés que j’avais commis avec mes yeux, quelle tristesse ce fut pour mon âme de savoir que Dieu m’avait vu regarder des films impurs.

J’ai su alors les dommages que les esprits impurs avaient infligés à mon âme. J’en ai ressenti beaucoup de douleurs et la Sainte Vierge m’a demandé de résister à Satan avec la télévision et je la lui ai offerte en sacrifice. J’ai beaucoup péché avec mes yeux en regardant les créatures et en les désirant ! Dieu m’a alors dit : «Ne les désire pas» et j’ai compris le 9ème commandement de la loi de Dieu «Tu n’auras pas de désir impur volontaire».

Mon âme a souffert également pour m’être adonnée à certaines lectures de magazines du monde, en lisant les horoscopes… Mon âme a encore souffert, parce que je n’avais pas obéï à l’ordre de Dieu de baisser les yeux devant les hommes. J’ai du confesser de nombreuses fois que je n’arrivais pas à baisser mon regard devant certaines créatures, ce qui m’a valu de commettre bien des péchés d’idolâtrie.

J’ai aussi dû affronter mes propres regards : regards hautains, moqueur, haineux et sévères. J’ai demandé à Dieu de me transfigurer afin que mes regards deviennent miséricordieux.

Les péchés avec l’ouïe

Quand on en vient à l’examen des péchés que j’avais commis avec l’ouïe, quelle peine j’ai éprouvée  de savoir  les mauvaises conversations auxquelles j’avais adhéré.

M’ont été montrées toutes mes paroles, mêmes celles qui n’ont été prononcées qu’en moi, que j’ai dites contre Dieu,  contre mon prochain et contre moi-même, telles mes remarques désobligeantes, mon humour noir, mes mensonges, mes blasphèmes, mes insultes, mes injures, mes insolences, mes calomnies, mes accusations.

Mes accusations

Quand j’ai revécu intérieurement mes diverses accusations envers mes frères et moi-même, Jésus m’a montré mon âme en train d’accuser les autres et moi-même. Je jouais le rôle de l’ennemi de Dieu.

Alors Il m’a dit « Ne les accuse pas » puis « Ne t’accuse pas devant Moi ». Je m’accusais devant Dieu des péchés que j’avais faits alors que Dieu les avait déjà effacés pendant la confession. En fait je jouais le rôle du démon qui est d’accuser les âmes et Dieu m’a dit : «Tu es une âme accusatrice». J’ai appris à m’en repentir.

Jésus : « Suis l’exemple des petits »

Dieu m’a aussi montré que je me condamnais pour toutes les fois où je m’entêtais à penser à des créatures qui ne vivent pas dans la volonté de Dieu. Sur terre, il y a l’armée de Dieu. Ces êtres sont marqués du sceau de Dieu, le sceau des élus. Il m’a dit : «Suis l’exemple des petits». Les petits sont ceux qui donnent leur oui à l’amour et qui font la volonté de Dieu en se soumettant volontairement aux commandements divins. Il y a aussi les enfants du non qui refusent l’amour et la miséricorde. Ils refusent de vivre dans les commandements que Dieu nous a donnés. Ces êtres-là sont marqués du sceau de Satan, le 666. Ils vivent en état de péché mortel. 

Dieu ne prédestine personne à aller en enfer 

Dieu souffre beaucoup pour ces âmes qui le refusent et il me fait ressentir sa douleur qui est terrible. Dieu les aime tellement. Dieu ne prédestine personne à aller en enfer ; il faut pour cela une aversion volontaire de Dieu (un péché mortel), et y persister jusqu’à la fin.

Dans la liturgie eucharistique et dans les prières  quotidiennes de ses fidèles, l’Église implore la miséricorde de Dieu, qui veut que personne ne périsse, mais que tous arrivent au repentir. («Le Seigneur ne tarde pas dans l’accomplissement de la promesse, comme quelques-uns le croient ; mais il use de patience envers vous, ne voulant pas qu’aucun périsse, mais voulant que tous arrivent à la repentance. » (2 P 3, 9).  

Tu n’auras pas d’autres dieux devant moi…»

Lors de mon expérience mystique, j’ai vu que j’avais offensé Dieu en désobéissant au premier commandement, «Tu n’auras pas d’autres dieux devant moi…». J’avais beaucoup d’idoles dans le Nouvel Age et j’adorais un autre Dieu que la très Sainte Trinité, Père, Fils et Saint-Esprit comme je l’ai expliqué précédemment.

Mon intérieur

Mon intérieur étant ouvert par permission divine, j’ai porté le poids de tous mes mauvais sentiments qui m’avaient causé du tort ainsi qu’à mon prochain. Ils concernaient mes diverses indifférences, mes amertumes, mon orgueil,  mon avarice,  mes colères, mon  impureté, mes jalousies, mon égoïsme, mes supériorités, mes dédains, mes arrogances et mon goût du pouvoir.

Jésus m’a dit «Le diable te maintient dans la peur»

Vint ensuite l’examen de toutes mes peurs. La peur ne vient pas de Dieu. C’est l’ennemi de Dieu qui me maintenait dans la peur et dans les angoisses. Je l’ai compris quand Jésus m’a dit «Le diable te maintient dans la peur».

Comme j’étais remplie de peurs, la sainte Vierge me dit : «Quand tu as peur viens dans mes bras» et elle m’a donné ces mots : «Mon cher enfant, donne-moi ton rien, donne-moi tout, je t’aime. Je suis ta maman et je veux te conduire sur la route du paradis. Consacre-moi tes pensées, tes actions, tes journées, je saurai te prendre dans mes bras et te consoler. Promets-moi de toujours penser à moi en récitant mon saint Rosaire. Ne m’oublie pas. Je t’aime tant».

Jésus «Tu es punie à cause de tes gestes»

Me furent également montrés tous les mauvais gestes que j’avais faits dans ma vie et pour lesquels Satan me tenait liée et Dieu m’a dit «Tu es punie à cause de tes gestes» et c’est pourquoi je fais pénitence. J’avais fait des gestes contre Dieu, contre mon prochain et contre moi même, tels  mes dominations, mes manipulations, mes révoltes,  mes abus de boissons et de drogues, mes manques de partage.

Comme j’avais commis beaucoup de péchés impurs avec mes mains et mon corps, j’étais engloutie dans la géhenne. Alors, Jésus, dans sa bonté infinie m’a dit : «Tu baignes dans mon sang». Le précieux sang éteignait en moi la haine que Satan avait déposée.

Jésus : « Ne plaisante pas avec Moi »

J’ai ressenti beaucoup de douleur en connaissant que j’avais offensé Dieu avec mes paroles. Souvent j’ai plaisanté avec les créatures et même avec Dieu ;  j’ai usé de paroles de mauvais goût, je critiquais tout et même je parlais à Dieu sans bonté de certaines créatures. Si bien que Dieu m’a dit : «Ne ris pas d’eux. Ne plaisante pas avec moi. Tais-toi avec moi».  « Tais-toi » signifiait ne plus plaisanter car Dieu est trois fois saint et qu’il ne faut pas l’offenser même par un tout petit péché.

Mon esprit mondain

En continuant cette expérience surnaturelle, on me fit voir ma vanité et mon esprit mondain. J’étais très  fière de nature, aimant le luxe, les grands restaurants, les belles toilettes, le maquillage, les parfums très chers, les teintures de cheveux, et tant que je ne suis pas redevenue naturelle, mon âme souffrit. La Sainte Vierge m’a alors demandé d’être humble, de rester naturelle et de m’ignorer et Jésus a dit : « Accroche-toi à la pauvreté ».

Mes désobéïssances

Quand on en vint à mes désobéissances,  je les ai toutes revues depuis mon enfance. Celles qui m’ont le plus marquée sont celles se rapportant à mes parents. Elles ont apporté beaucoup de conséquences négatives dans ma vie. Pour un temps j’avais oublié les préceptes divins «Honore ton père et ta mère afin d’avoir longue vie sur la terre que le Seigneur ton Dieu te donne.» (Ex 20, 12).

Bien que nous devions obéissance à nos parents, nous ne devons pas en faire nos idoles. J’aimais beaucoup ma mère et je l’adulais.

A cause du péché d’idolâtrie que j’avais commis, mon âme a souffert un certain temps dans le cratère de feu. Je prenais ma mère comme exemple au lieu de prendre la très Sainte Vierge comme modèle et le Seigneur Jésus m’a dit quand il m’a délivré de ce péché: «N’imite que moi». «Ne t’attache plus à personne».

Dieu m’a aussi montré mes rebellions intérieures. A chaque fois que je me suis rebellée contre sa volonté, je voyais mon âme dans l’abîme et je commençais à menacer Dieu comme le font les démons. J’ai dû me repentir et me soumettre à la volonté divine en tout en obéissant à mon père spirituel. J’ai vu les tentacules noires de la Bête. C’était comme un très grande pieuvre qui me tenait liée. Cette Bête me disait : « Je t’aurais à moi » « Je te tiens en moi ». J’étais bel et bien tenue par le diable en personne.

Jésus : « Tu ne me désires pas »

Mon âme s’est également vue examinée sur l’Eucharistie : il m’est arrivé quelquefois de n’avoir pas assez fait attention à la Présence réelle de Jésus en moi et j’ai connu l’indifférence que j’avais eue pour le Christ.

Dieu m’a montré qu’il était heureux que je le reçoive à genoux et directement dans la bouche. Personnellement, je ne reçois jamais Jésus dans les mains pour la raison suivante.

Quand on reçoit le Christ ainsi, il reste toujours dans les mains des petites particules de l’hostie, quelquefois invisibles à l’œil nu. Ces particules consacrées sont aussi le corps du Christ. Il suffit de se frotter les mains pour que ces particules tombent à terre et qu’on y marche dessus. Finalement, je me suis dit que si je marchais sur des particules, je profanais le corps du Christ. Et il en est ainsi à chaque messe.

C’est pourquoi, pour éviter cela, j’ai étudié, depuis le site du Vatican, l’instruction «Rédemptionis Sacramentum» sur certaines choses à observer et à éviter concernant la très sainte Eucharistie (Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements) (2).

Après avoir pris connaissance de tout cela, le Christ m’a reproché de ne pas assez le désirer. Depuis je désire Sa Sainte présence qui est si douce. Je fais aussi attention à être bien confessée avant de communier. J’ai alors compris combien de morts spirituels il y avait dans le monde car beaucoup communient sans se confesser de leurs fautes. A l’heure du jugement, ils vont voir les feux de l’enfer dans leur âme pour avoir négligé le sacrement de la réconciliation.

Chers frères et sœurs, en évangélisant j’ai quelquefois avertit les ministres extraordinaires de la communion en leur expliquant que s’ils vivent en état de péché mortel tout en distribuant la communion aux fidèles laïcs, ils vont eux mêmes condamner leur âme à l’enfer. 
J’en ai vu qui donnaient la communion alors qu’ils vivaient en concubinage ou qui étaient dans le Nouvel Age en pratiquant le yoga et le reiki. Certains croyaient même à la réincarnation. J’en ai vu d’autres qui étaient divorcés et remariés. Pauvres âmes. Je prie pour leur repentir.

Pour être pardonnés par Dieu, il faut qu’il se confesse d’avoir distribué l’Eucharistie alors qu’ils étaient en état de péché et qu’il arrêtent de donner la communion jusqu’à ce qu’ils se mettent en état de grâce !

Péchés pendant la messe et l’Adoration

Quelquefois pendant la messe j’ai été distraite, j’ai regardé les créatures ou j’ai parlé avec quelqu’un. J’ai quelquefois pensé à manger ou eu des pensées de chair. Dieu m’a aussi montré tous mes péchés dans l’Église, spécialement quand j’ai parlé avec des personnes au lieu de me taire.  Il m’est arrivé aussi de parler pendant l’adoration, alors Dieu m’a dit : «Adore et tais-toi.»

Mon hypocrisie

Me furent aussi montrées toutes mes hypocrisies, spécialement celles envers Dieu ; j’avais fait un vœu de chasteté, mais j’ai eu souvent des pensées d’adultère.

J’ai dû aussi faire face à mes duplicités envers ceux qui sont pauvres et quelle honte ce fut pour moi d’avoir eu le désir d’acheter une maison très chère alors que tant de pauvres souffraient de la faim.

Dieu m’a même montré que j’avais une chambre inoccupée dans un appartement qui m’était prêté par ma sœur alors qu’une de mes amies n’en avait même pas une pour elle. Mon âme ressentit tous les comptes à rendre à Dieu de tout l’argent dont j’avais disposé pendant ma vie et que j’avais dépensé inutilement.

Jésus m’a dit : «Partage, ma Fille». Alors j’ai voulu tout donner aux pauvres mais la Sainte Vierge m’a dit qu’il ne fallait pas se dépouiller complètement. J’ai donc gardé le strict nécessaire pour vivre et donné tout le reste aux nécessiteux. Je l’ai fait par amour et non par peur.

Quand fut venu l’examen de mes jeux intérieurs et duretés de cœur envers Dieu et envers moi-même, j’ai pu constater que j’avais trop de sévérité et de cruauté et Jésus s’est plaint en me disant «Tu ne t’aimes pas». Il en souffrait pour moi. Il m’a depuis, avec ses grâces, appris à m’aimer.

Quand Dieu m’a montré tous mes mépris, je me suis vue très laide intérieurement. Il s’agit de la vue de mon âme ; alors Il m’a dit : «Laisse tomber le mépris», «Ne pense qu’à aimer». Il m’a montré que Satan m’avait remplie de mépris.

En m’examinant intérieurement, je voyais du feu entourer mon âme. Je voyais cela avec les yeux de mon âme. Quand je ferme les yeux, je vois toujours ce feu. Le ciel m’a appris que ce feu est le feu du purgatoire car je dois encore beaucoup me purifier par toutes sortes d’épreuves.

Ma méchanceté

Dieu m’a aussi montré mes méchancetés et mes jalousies. Il m’a dit : «Ta méchanceté est grande». Alors Il m’a demandé d’être très bonne, de me dépouiller et de me renier. Plusieurs fois dans ma vie j’ai été méchante envers certaines personnes, spécialement avec les hommes.

Mon cousin homosexuel

Depuis que j’ai eu une grande blessure avec mon premier amour que je n’ai jamais oublié, j’ai fait souffrir ceux qui ont suivi, étant blessée par cet amour qui n’a pas pu se réaliser étant donné qu’il était mon cousin et de surcroît homosexuel. J’en ai gardé une grande amertume. J’ai tellement pleuré en amour que cela faisait souffrir Jésus. J’ai compris que Dieu compatissait à nos souffrances quand Il m’a dit : «Tu pleures trop mon enfant.». J’offre mes souffrances morales pour le salut de mon cousin afin que Dieu le libère de l’homosexualité et qu’il lui donne la grâce de vivre la chasteté. « Ne savez-vous pas que les injustes n’hériteront pas du Royaume de Dieu ? Ne vous y trompez pas ! Ni impudiques, ni idolâtres, ni adultères, ni dépravés, ni homosexuels… n’hériteront du Royaume de Dieu.» (1 Co 6,9-10)

Conséquence de mes péchés de jalousie

J’ai vu la conséquence de mes péchés de jalousie. Mon âme dans l’abîme voulait tuer la personne envers laquelle j’avais commis ce péché. C’était horrible. Je voulais aussi arracher les cheveux de la personne. Les péchés capitaux ou mortels m’avaient transformée en Bête vivante et je me voyais ensuite en train de tuer autrui. Je me tuais moi-même en atteignant mon propre cœur avec un couteau. C’était vraiment horrible de voir ce que la haine dans un cœur peut faire.

Jésus : «Surveille tes fréquentations»

Dieu m’a aussi montré mes péchés avec certaines créatures que j’ai rencontrées. Étant donné que parmi elles quelques-unes étaient très négatives, Il m’a dit «Surveille tes fréquentations», non pas qu’Il n’aime pas ces âmes-là, car Il les aime toutes, mais parce qu’Il voulait me protéger de leur agir. Il m’a dit : «Ne te souille plus». Je m’étais en effet souillée avec beaucoup de personnes.

J’ai eu beaucoup d’amis homosexuels. Pour leur salut éternel, Dieu leur demande d’observer la chasteté. S’ils ne se repentent pas de ce péché abominable aux yeux de Dieu, des supplices éternels les attendent dans des gouffres de torture où les démons les feront souffrir pour toujours.

«Bien  manger mais pas trop»

Dieu m’a aussi purifiée sur la nourriture. Il m’a demandé de m’alimenter correctement car je m’alimentais très mal et il m’a même conseillé de ne pas me forcer avec la viande, ce qui ne signifie pas que je ne puisse pas en manger du tout. Son conseil fut «Bien  manger mais pas trop». Je reconnais que je mangeais un peu trop. Il m’a même avertie de craindre de trop manger pendant le carême. J’ai revu certains de mes péchés de gourmandise de ma jeunesse car je mangeais beaucoup de sucreries. Alors Dieu m’a demandé d’être raisonnable. C’est l’abus que Dieu ne veut pas.

La prière

Enfin Dieu m’a montré tout ce qui n’était pas amour en moi. Certaines de mes prières étaient sans amour. Alors je lui ai promis de réparer en aimant plus.

Jésus «Tu fais toute ma Joie»

J’ai vu et revécu tout le mal que j’ai fait à mon prochain et  j’en ai beaucoup souffert. Alors  j’ai crié vers Dieu et lui ai dit : Jésus, aie pitié de moi. Aie pitié de la grande pécheresse que je suis.  Et Il m’a répondu : «Tu fais toute ma Joie» et je lui ai dit: Toutes les personnes que j’ai fait tomber dans ma vie, à partir de maintenant, je vais prier pour elles et faire célébrer des messes pour qu’un jour nous soyons réunis en paradis.  Et là, comme pour Zachée, le salut est entré dans mon âme ! (Lc 19).

J’ai alors donné à Jésus d’amour tous mes mauvais choix et leurs conséquences et Il est lui-même venu réparer mes propres erreurs de voie avec ses grâces et son amour. Il m’a dit : «Je peux tout». Dieu est omnipotent. Il suffit de tout lui donner, de tout lui abandonner.

Jésus : « Tu ne t’imagines même pas à quel point je t’aime. »

Dieu est Amour avec un grand A. L’amour humain n’est qu’un faible reflet de l’amour divin, tout comme la tendresse humaine n’est qu’un faible reflet de la tendresse divine. J’ai encore crié vers lui en lui disant : «Guéris-moi, Jésus, guéris-moi Papa d’amour» !  Et dire que je disais à Jésus qu’il ne m’aimait pas assez ! Aussitôt Il m’a répondu : «Tu ne t’imagines même pas à quel point je t’aime.  Je t’appelle à la  sainteté,  je t’appelle à m’aimer ! Médite ma Passion» ! La lecture et la méditation de la Passion du Christ m’ont amené à réfléchir sur le grand sacrifice que fit le Seigneur sur le bois de la croix en rémission de mes péchés.

C’est par amour pour mon âme que Dieu s’est laissé juger et accuser. Je me suis dit que Jésus n’était qu’amour et miséricorde. Il a subi des coups de ses bourreaux à cause de mes péchés de chair. Quel amour du créateur pour sauver sa créature.  C’est la folie d’amour de Dieu. Je vous assure que j’ai eu honte d’avoir dit à Dieu qu’il ne m’aimait pas assez. Jésus n’a été que pardon pour moi dès que je me suis repentie.

Pacte d’alliance avec la très Sainte Vierge

C’est la très Sainte Vierge qui m’a beaucoup aidée à me rapprocher de Dieu. Elle m’a appris le silence, l’abandon et m’a formée pour ma vie spirituelle et je la remercie aussi car elle m’a libérée des démons qui m’oppressaient en priant le rosaire.  J’ai fait un pacte d’alliance avec elle au cours d’une messe et c’est pourquoi je porte un anneau au doigt.

Le scapulaire

J’ai voulu librement en plus de ma consécration au Cœur Immaculé de Marie, revêtir le scapulaire de Notre-Dame du Mont-Carmel, par la grâce duquel la Sainte Vierge Marie m’a protégée de bien des dangers. Je le porte sur moi jour et nuit. (Pour le commander en France, j’ai appelé l’éditeur catholique au 05.65.78.01.95)

Le scapulaire émet une telle lumière que Satan ne peut pas s’emparer de l’âme qui le revêt, à condition que la personne vive en état de grâce. J’ai su qu’un jour une âme qui avait reçu le saint scapulaire, luttait à l’heure de sa mort. Elle refusait de le garder sur elle et au moment où elle s’est présentée devant Dieu, le démon l’a emportée en enfer. Son mépris l’a damnée. Si elle avait humblement gardé le scapulaire autour de son cou, elle aurait été sauvée.

Moi qui ai connu dans l’ésotérisme un Dieu cosmique, un Dieu énergie, je peux vous témoigner  que c’est dans l’Église Catholique que j’ai rencontré un Dieu de tendresse dont le cœur fond d’amour pour chacun d’entre nous.

Jésus «Tu es ma grande beauté»

Quand j’ai fait cette rencontre d’Amour avec Jésus j’ai trouvé la vraie paix du cœur. Quand Jésus m’a fait vivre l’illumination de ma conscience et que j’ai vu mon âme dans une laideur terrible à cause des péchés mortels que j’avais commis, je pensais que Dieu ne voudrait jamais me voir. J’ai été étonnée quand Il m’a alors dit : «Tu es ma grande beauté» ! Il s’agissait de mon âme ! Quelle joie de se savoir aimée par Dieu telle que l’on est avec toutes nos misères. Dieu est vraiment Amour et Père.

L’Église Catholique

Moi qui croyais que l’Église était une vieille institution avec des dogmes rigoureux, je m’aperçus que l’Église est sainte, qu’elle est Amour avec un grand A et que sans elle et sans les prêtres, je ne pouvais pas entrer au ciel.

Alors l’Église Catholique est devenue comme une maman bienveillante pour moi et j’ai compris tout l’Amour de Jésus qui l’a fondée sur Saint Pierre, le premier Pape et quand j’ai regardé le Pape François, j’ai vu en lui tout l’Amour du Christ pour ses enfants.  J’ai vu en lui l’Amour d’un Père et je me suis mise à beaucoup aimer l’Église et à prier pour elle et ses consacrés. Plusieurs fois Jésus d’amour m’a fait connaître la profondeur de son Cœur dans lequel j’ai été transportée pour y reposer dans sa tendresse exquise et sa douceur inégalable.

Jésus : «Je prie pour ta libération»

Pour remercier Jésus de sa grande bonté, je récite le chapelet tous les jours car Il m’a promis que par la prière du Rosaire, Il me sauverait et Il a ajouté un jour où je récitais mon chapelet : «Je prie pour ta libération» et j’ai compris que Dieu était en moi pour lutter contre la puissance du serpent.

Je prie aussi le chapelet de saint Michel Archange aux 9 chœurs des anges, et termine ma journée de prières en récitant plusieurs fois cette petite prière très féconde qui est un acte d’amour : «Jésus, Marie, je vous aime, sauvez les âmes». Dieu a promis à Sœur Consolata Betrone, religieuse capucine dont la cause de béatification a été ouverte en 1995, que chaque fois que l’on récite avec le cœur  «Jésus Marie je vous aime, sauvez les âmes» une âme est sauvée pour l’éternité.

J’ai donné mon « Oui » à Jésus

J’ai dit  à Jésus : Je te donne mon Oui, car je voudrais tant que toutes les âmes connaissent ton cœur brûlant d’amour. Je te donne tous mes anciens choix et leurs conséquences afin que toi, l’Amour, tu les brûles dans ton Feu de tendresse et dans les flammes de Ta miséricorde.

Le Cœur de Jésus

La douceur du Cœur de Jésus, je l’ai expérimentée en communiant au corps du  Christ et un jour Il m’a complètement possédée. J’étais envahie d’une douceur indescriptible. C’était un délice pour mon âme. Malheureusement cela n’a pas duré.

Depuis que je connais l’importance de la Sainte Messe, j’y participe tous les jours et j’ai beaucoup de respect pour les ministres de Dieu, à qui ce grandiose pouvoir a été donné lors du sacrement de l’Ordre.

Jésus «Je t’ai consacrée pour me servir, réveille tes frères»

Voilà,  chers frères et sœurs, le témoignage d’une pauvre âme, très faible, très misérable que Dieu a appelé pour le glorifier et l’honorer.  Je n’ai jamais appris la théologie, mais l’Esprit de Dieu m’a instruite et m’a dit : «Je t’ai consacrée pour me servir, réveille tes frères». Alors je témoigne à temps et à contretemps depuis des années avec l’aide de mon ange gardien que j’ai vu intérieurement. Il était très grand. Je l’appelle mon ange d’amour.

L’horreur de l’enfer

Depuis que je sais ce qu’est l’enfer et ses tortures et que je l’ai expérimenté dans mon âme, je désire le salut de toutes les âmes, sans exception, les bons et les méchants pour lesquels je fais célébrer des messes, je prie et je jeûne. Dieu répand son Esprit sur toute chair. Ce qui a été le plus difficile à vivre intérieurement dans ma descente dans l’abîme a été le fait que je ne pouvais plus aimer Dieu et mon prochain. Je ne ressentais plus l’amour et je peux vous dire qu’à l’heure actuelle où j’écris ce témoignage, j’en pleure intérieurement car quand on est privé de l’Amour de Dieu, de sa Sainte Présence, c’est vraiment un supplice.

Souvent, quand je ferme les yeux, je vois le noir de l’enfer tout autour de moi, mais j’ai toujours une espérance car au loin je vois une lumière et cette lumière c’est l’entrée du paradis.

Dieu m’a demandé de faire beaucoup de sacrifices

Dieu m’a demandé de faire beaucoup de sacrifices pour mes frères et sœurs d’amour et de pleurer avec lui pour leur salut. Je l’ai vu pleurer pour les âmes.

Le jugement particulier

Quand je paraîtrai devant Dieu pour le jugement particulier de mon âme, je devrai répondre de la conversion des âmes que j’ai rencontrées au cours de mon évangélisation dans le monde. Ces âmes, par milliers, c’est Dieu le Père qui les a appelées, de pays en pays, à venir écouter mon témoignage et si vous le lisez aujourd’hui c’est qu’un jour nous serons réunis au ciel. Je crois qu’il n’y a pas de hasard.

Chers frères et sœurs, vous allez toutes et tous, à l’heure de votre mort, paraître devant Dieu pour votre jugement particulier. C’est pourquoi j’espère que mon témoignage vous aidera à avoir plus de lumière.

La miséricorde de Dieu peut changer tous les cœurs. Vous savez, mon cœur était malade et Dieu l’a guéri et je lui ai dit : Seigneur Jésus, mon Sauveur et mon Dieu, je veux faire mon purgatoire sur la terre pour qu’à ma mort tu m’emportes loin dans ton Sacré-Cœur.

Alors gardons la confiance et disons à Jésus : «Jésus, j’ai confiance en toi». Si Dieu a guéri la plus grande pécheresse du monde que je suis alors tout le monde peut être sauvé. Aucun péché n’épuisera la grande miséricorde de Dieu et plus on y puise, plus elle augmente. Plus le pécheur est grand, plus il a droit à la miséricorde de Dieu ! Quiconque à confiance à la grande miséricorde de Dieu, l’obtiendra.

Le démon : « Le mal saura te reprendre », « je t’aurai à moi »

Même si j’entends  souvent le démon qui dit « Le mal saura te reprendre », « je t’aurai à moi », « je te tuerai bientôt », je garde confiance en la puissance de la Très-Sainte Trinité qui me protège tant que je reste fidèle aux commandements de Dieu et à la mission qu’Il m’a donnée.

Approbation ecclésiastique

J’ai écrit cinq livrets sur ma conversion qui ont été approuvés par l’Église catholique. Ils ont  l’imprimatur et le nihil obstat en 2009.

La miséricorde de Dieu en témoignant

Voilà, chers amis, le témoignage d’une âme misérable qui se sait aimée de Dieu et qui s’est découverte épouse du Christ par un don total de sa vie. Je parcours le monde pour la plus grande gloire de Jésus car Il me l’a demandé. En témoignant, j’obtiens la miséricorde de Dieu.

La très Sainte Vierge au début de ma conversion m’avait avertie que ma guérison intérieure prendrait beaucoup de temps. Maman Marie qui m’a vu tant souffrir moralement dans de nombreux pays pour la plus grande gloire de Dieu, m’a dit «À ta mort, je t’emporterai au paradis » et puis elle a ajouté «Prophète des derniers temps, levez-vous», c’est-à-dire qu’elle m’invitait à témoigner dans le monde à temps et à contretemps pour que beaucoup d’âmes reviennent à Dieu.

Toutefois, il y a un an, je me suis rebellée intérieurement et je voulais arrêter de témoigner. La Sainte Vierge Marie m’a alors avertie que je pouvais me damner si je stoppais mon témoignage. J’ai alors compris la Parole que Jésus nous a laissée : « Celui qui aura tenu bon jusqu’au bout, celui-là sera sauvé » (Mc 13, 13). Il faut tenir bon jusqu’au bout pour être sauvé.

Les attaques de Satan

Plusieurs fois le démon m’a attaquée et il m’a dit : «Ma haine te tuera», «Je ruinerai tous tes efforts», «Je détruirai tout ce que tu fais», «Je te hais», «Je te guette», «Je te tuerai bientôt». Je lui ai répondu  que Dieu seul est Maître de la vie et de la mort. Il épie tous mes faits et gestes.

Je l’entends aussi narguer la très Sainte vierge Marie en lui disant «Marie, je les tiens tous».  Il lui parle ainsi car il sait qu’elle souffre et verse des larmes de sang pour chacun de ses enfants que le Seigneur Jésus lui a donné au pied de la croix. Cependant, elle lui en arrache beaucoup grâce aux prières, aux jeûnes et aux sacrifices que des âmes de bonne volonté font pour leur conversion. C’est elle qui m’a appris l’amour du jeûne que je pratique trois fois par semaine, au pain et à l’eau. Personnellement je ne crains pas le démon car Jésus est toujours vainqueur quand on lui fait confiance. Même s’il est fort car il a la puissance d’un archange, Saint Michel l’a déjà vaincu.  Dieu m’a fait entendre sa souffrance en enfer et m’a fait connaître sa colère. Il souffre terriblement car il ne pourra jamais plus contempler la divine Majesté face à face, ce qui fait son désespoir. J’ai remarqué que lorsque je demande à des personnes d’aller se confesser, il se met à hurler de douleur. Dieu m’a dit : «Le diable a peur de toi».

Un jour, j’étais dans un avion à destination de l’Afrique où un évêque m’attendait pour évangéliser tout son diocèse. J’ai senti le démon trembler de peur car il savait que j’allais donner la lumière à beaucoup d’âmes et qu’elles se tourneraient vers la miséricorde de Dieu. J’ai même entendu les démons dire : «On la hait. On a peur d’elle». Quand le démon se déchaînait contre mon âme, Dieu me disait : «Le martyre de l’âme, c’est pour la gloire de Dieu» et puis Il m’a invité à reposer dans son cœur. Quand les combats sont trop difficiles alors je comprends que je souffre pour que beaucoup d’âmes entrent un jour dans le royaume.

Mon évangélisation dans le monde entier

Vous savez pourquoi le Christ m’a choisie pour témoigner de Sa    miséricorde ? Parce que sur terre, Il n’a pas trouvé plus grande misère et plus grande pécheresse que moi. Je menais une vie très hypocrite, mais le Christ m’a appelée à faire le tour  du monde pour le salut des âmes ! C’est pourquoi Il m’a guérie pour le glorifier et m’a appelée à le faire aimer. Il m’a dit «Témoigne de ma miséricorde et porte mon Amour au monde».

J’ai récemment évangélisé deux diocèses avec la permission de l’Évêque du lieu. Ce fut une joie pour moi de partager mon témoignage à plusieurs milliers de catholiques et de leur donner une image de Jésus miséricordieux contenant le chapelet à la miséricorde divine. Il y a quelques années, le Seigneur Jésus m’avait demandé de faire tout ce que je pouvais pour cette œuvre.

Jésus m’a dit que j’évangéliserai toute ma vie, qu’il ouvrirait les portes mais que j’aurai de continuelles attaques de Satan. Il m’a dit qu’Il m’avait accordé une grâce de célibat comme Saint Paul pour ma mission dans le monde. Il m’a été demandé de ne rien refuser à Jésus et à Marie qui font actuellement le tour du monde en apparaissant à de nombreux messagers, dans le but de sauver toutes les âmes possibles.

Dieu a déposé en moi son feu et ce feu me fait porter la vérité et me fait faire le tour du monde. Je n’arrêterai que le jour de ma mort…. Récemment le Saint Esprit m’a révélé que j’étais une élue. Je fus envahie de joie car je sais qu’il y a beaucoup d’appelés mais peu d’élus…

La grâce de mon baptême

J’ai surtout remercié Dieu des millions de fois de m’avoir accordé la grâce d’être Catholique. Le plus grand don de Dieu pour mon âme a été mon baptême que j’ai reçu quelques jours après ma naissance. Il m’avait incorporée pour toujours à l’Eglise qui m’a accordé la grâce par lui que tous mes péchés soient remis, le péché originel et tous mes péchés personnels ainsi que toutes les peines du péché (C.E.C.1263).

J’en remercierai Dieu pour toute l’éternité. Sans le baptême, je ne pourrai jamais entrer au ciel pour retrouver tous ceux que j’aime. Tous ceux qui refusent soit d’entrer dans l’Eglise Catholique, soit d’y persévérer alors qu’ils la sauraient fondée de Dieu par Jésus Christ, comme nécessaire, ceux-là ne pourraient pas être sauvés (C.E.C 846). Et dire que j’avais renié plusieurs fois mon baptême en quittant l’Eglise Catholique pour adhérer pendant quelques années au Nouvel Age, encore appelé New Age. Oui, vraiment Dieu a été miséricorde infinie pour mon âme. Qu’il en soit béni et glorifié.

Les tentations de l’ennemi

Je le remercie aussi de m’avoir soutenue toutes les fois où Satan m’a oppressée de tentations de quitter l’Eglise pour entrer chez les Evangéliques ou chez les protestants. Il me montrait que si j’entrais chez eux, je n’aurai plus besoin de me confesser et les contraintes de ma foi catholique allaient disparaître. Mais ce qu’il ne me montrait pas c’est que mon âme aurait été condamnée par cette trahison, à moins que je n’ai accepté de les quitter et de m’en confesser tout en revenant à la Sainte Eglise Catholique, la seule que le Christ à fondé sur Pierre, le premier Pape. J’ai alors réalisé la ruse de l’ennemi pour perdre mon âme et la Sainte Vierge m’a donné un conseil : «Résiste aux suggestions diaboliques».

Je n’ai pas été étonnée de savoir plus tard que Sainte Thérèse d’Avila, lors de sa descente en enfer, a souffert de la perte de tant d’âmes et en particulier de ces Luthériens qui étaient par le baptême membres de l’Eglise. S’ils s’étaient convertis à l’Eglise Catholique, ils auraient été sauvés.

Conclusion

Chers frères et sœurs, soyons des témoins du Christ et des martyrs pour sa gloire et soyons fidèles à la Sainte Eglise Catholique jusqu’à l’heure de notre mort…. Dieu a besoin de beaucoup de martyrs des derniers temps pour évangéliser afin de rassembler les élus.

Voulez-vous aller au ciel un jour ? Alors témoignez de ce que Dieu a fait pour vous dans votre vie et ainsi vous obtiendrez miséricorde.  Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde. (Mt 5, 7)

Quand le livre de la vie s’ouvrira devant les yeux de votre âme, au jour de votre jugement particulier vous aurez de la joie si vous avez beaucoup donné à Dieu, en priant, en vous sacrifiant et en évangélisant pour le salut des âmes. (« Et ils l’adoreront, tous les habitants de la terre dont le nom ne se trouve pas écrit, dès l’origine du monde, dans le livre de vie de l’Agneau égorgé» Ap 13, 8).

Que le doux Saint Esprit vous remplisse de sa divine paix et de sa divine joie comme Il l’a fait pour moi. Il m’a demandé de porter son amour et sa paix au monde. Je me suis accomplie selon sa Parole. Mon âme était condamnée mais Jésus est venu me sauver ! Alléluia !

Loué soit Jésus-Christ !

Fabienne

http://fabienne.guerrero.free.fr/

Un temps viendra où vos vies seront en danger et vous devrez faire appel à Mes refuges pour votre sûreté.

Résultat de recherche d'images pour "john leary prophet in usa"

Jeudi, le 16 mai, 2019

Jésus a dit : « Mon peuple, Je vous ai dit dans des messages précédents que vous verriez davantage de persécution des Chrétiens, et davantage d’églises détruites.

Vous avez vu des incidents de meurtres dans les synagogues, les églises, et les écoles. Vous avez aussi vu des églises incendiées par des incendies volontaires. C’est le but de Satan et de ceux qui haïssent l’Église Catholique. La destruction et la persécution vont empirer.

Ces personnes, qui tuent et détruisent des églises, seront conduites en justice. Continuez de prier pour la protection de vos églises. Un temps viendra où vos vies seront en danger et vous devrez faire appel à Mes refuges pour votre sûreté. Lorsque vous vous sentirez menacés, faites appel à Moi, et Je vous enverrai Mes anges pour vous protéger. »

St Michel – « Décidez-vous à sauver votre âme », ne perdez pas de temps, il est compté.

MESSAGE DE SAINT MICHEL ARCHANGE À LUZ DE MARIA LE 31 MAI 2019*(…) Je vous exhorte à prendre conscience et à presser le pas. Sauvez votre âme: « décidez-vous à sauver votre âme », ne perdez pas de temps, il est compté.

    

st michel

Bien-aimés de Dieu:

QUE L’AMOUR DIVIN DESCENDE SUR CHACUN DE VOUS.

Je suis envoyé par la Très Sainte Trinité comme Prince des Légions Célestes, face à l’urgence de cet instant.

L’humanité, par sa léthargie, permet au mal de s’accroître et de progresser à pas de géant sur toute la Terre, précipitant l’arrivée du nouvel ordre mondial.

L’humanité manifeste contre les gouvernements pour des raisons économiques, pour des raisons politiques et elle devrait manifester en faveur de la moralité, du bien, de la préservation de la vie des innocents, de la loi naturelle de la créature humaine, mais elle fait tout le contraire.

LA DÉBAUCHE A ÉTÉ DE TOUT TEMPS DE L’HUMANITÉ L’ARME DU MAL EN VUE DE DÉTRUIRE LA VOLONTÉ DIVINE ET SON ACCOMPLISSEMENT SUR LA TERRE.

SUR TOUTE LA TERRE, DES CRÉATURES HUMAINES SE RÉUNISSENT POUR PRIER ET NOUS LES BÉNISSONS TOUTES, EN RENDANT GLOIRE À NOTRE ROI ET SEIGNEUR JÉSUS-CHRIST.

Il est urgent que les enfants de notre Roi et Seigneur Jésus-Christ reconnaissent et propagent la demande divine: SAUVER LES ÂMES.

LUZ DE MARIA IMAGE PETITE R-ESP 4

L’unité et l’humilité se renforcent mutuellement en naissant de l’Amour, et c’est dans cette unité, cette humilité et cet amour que vivent les enfants de la Mère et de la Reine du Ciel et de la Terre.

Faites attention: l’homme utilise son calendrier pour établir de l’ordre par un système d’années, de mois, de semaines et de jours, mais ceci n’est pas le temps de Dieu, qui est infini. C’est ainsi que l’homme, voulant se comparer à Dieu, en est arrivé à ne pas croire à la Parole Divine. Il ne comprend pas Dieu et rejette la Parole Divine.

En tant que Chef des Milices Célestes, vivant dans le temps de Dieu, il m’est parfois permis, dans la Volonté Divine, de voir les événements qui se rapprochent de l’humanité dans le temps des hommes.

C’est pourquoi je vous exhorte à prendre conscience et à presser le pas. Sauvez votre âme: « décidez-vous à sauver votre âme », ne perdez pas de temps, il est compté.

MÊME SI VOUS ENTENDEZ CELA DEPUIS LONGTEMPS,  VOUS NE VIVEZ PAS DANS LE TEMPS PASSÉ MAIS DANS L’INSTANT PRÉSENT.

VIVEZ ATTENTIFS À FAIRE L’UNITÉ, À CONSERVER UN MÊME SENTIMENT, À TRAVAILLER EN VUE DU ROYAUME DE DIEU POUR L’AMOUR DE JÉSUS-CHRIST, ROI ET SEIGNEUR, POUR LA TRÈS SAINTE VIERGE MARIE, REINE DU CIEL ET DE LA TERRE,  AFIN QUE DANS L’UNITÉ DU PEUPLE DE DIEU, VOUS REMETTIEZ LA TERRE À SON CRÉATEUR.

VOUS DEVEZ VOUS AVERTIR VOUS-MÊMES, AVERTIR VOS FRÈRES, AVERTIR CEUX QUI NE SONT PAS PRÉPARÉS, AVERTIR CEUX QUI ONT BESOIN DE CONVERSION.

Levez les yeux, élargissez l’horizon de votre pensée, ne considérez pas seulement ce qui est limité, aspirez à monter dans les hauteurs, soyez plus spirituels pour que vous puissiez passer de l’acceptation du prochain à l’amour du prochain et être ainsi dans la Vérité.

météorite

Bien-aimés de Dieu, ne restez pas sans préparation, soyez conscients que vous serez scrutés dans l’avertissement et que la Terre sera secouée par un météore. Dans les deux cas, la créature humaine souffrira.

Vous, enfants de Dieu, maintenez-vous dans une constante action de grâces adressée à la Très Sainte Trinité et à votre Reine et Mère. Accomplissez la Volonté Divine et n’oubliez pas que la Miséricorde Divine est infinie et que par conséquent, en tant qu’êtres humains, vous ne pourrez ni la comprendre, ni l’assimiler.

jésus devant pilate Copie-de-the-passion-of-the-christ-jesus-and-pilate-passion

Notre Roi et Seigneur Jésus-Christ s’est livré volontairement pour souffrir Sa Douloureuse Passion en vue de sauver chacun de vous. Pour Notre Roi, une créature humaine a la valeur de Sa Douloureuse Passion.

Ils sont peu nombreux ceux qui donnent leur vie pour leurs frères. Au contraire, vous vous enlevez la vie les uns aux autres par diverses pratiques, en faisant un mauvais usage de vos sens.

Vous vous enfoncez dans l’impiété en tombant dans les pièges du démon, qui vous mène à l’erreur pour vous faire perdre dans un souffle ce qui a été offert par Notre Roi et Rédempteur. À cause de cela, vous n’avancez pas spirituellement comme vous le devriez.

volcan-explosif

Priez, la planète entrera dans l’obscurité causée par l’explosion d’un grand volcan, provoquant un effet d’hiver volcanique sur la Terre.

Priez, ayez la ferme intention d’être tout Amour et comme Notre et Votre Reine et Mère, soyez le premier disciple de Notre Roi et Seigneur Jésus-Christ. De cette manière vous atteindrez la véritable humilité.

séisme nepal-bhadgaon-kathmandou

Priez, la Terre tremble du nord au sud, d’est en ouest.

ASPIREZ, DÉSIREZ, IMPLOREZ LES DONS DU SAINT-ESPRIT POUR QUE, COMME ENFANTS DE DIEU, VOUS NE MANQUIEZ NI DE SAGESSE, NI D’INTELLIGENCE, NI DE CONSEIL, NI DE FORCE, NI DE SCIENCE, NI DE PIÉTÉ, NI DE CRAINTE DE DIEU. TOUT LE PEUPLE DE DIEU DOIT SE RECONNAÎTRE MUTUELLEMENT, SE MAINTENIR DANS LA PAIX, L’UNITÉ, L’AMOUR.

esprit-saint

NOUS, LES LÉGIONS CÉLESTES, NOUS CONTINUONS DE METTRE EN ŒUVRE LA VOLONTÉ DIVINE POUR LE BIEN DES ENFANTS DE CELLE QUI EST LA REINE ET LA MÈRE DU CIEL ET DE LA TERRE.

Ne faiblissez pas, gardez la foi, approchez-vous de l’Amour Divin, de la juste et véritable Miséricorde Divine.

jésus coeur sacré

ENTREZ DANS LE SACRÉ-CŒUR DE JÉSUS ET, EN LUI, PRENEZ LA FERME RÉSOLUTION DE NE PAS FAIBLIR.

VOUS VIVEZ DANS LE MONDE MAIS VOUS N’ÊTES PAS DU MONDE, ET LE MONDE NE VOUS DONNE PAS LA VIE ÉTERNELLE. PRIEZ À TEMPS ET À CONTRETEMPS SANS OUBLIER QUE LA PRIÈRE EST L’ACTION, ELLE EST LA PAROLE, ELLE EST L’ŒUVRE DU PEUPLE DE DIEU.

Nous avons été envoyés pour vous protéger, soyez dignes de cet honneur.
 
Vos Compagnons de Chemin et Anges Gardiens.
 
A tous les hommes de bonne volonté…

QUI EST COMME DIEU ?

st michel archange

Saint Michel Archange

JE VOUS SALUE MARIE TRÈS PURE, CONÇUE SANS PÉCHÉ
JE VOUS SALUE MARIE TRÈS PURE, CONÇUE SANS PÉCHÉ
JE VOUS SALUE MARIE TRÈS PURE, CONÇUE SANS PÉCHÉ
marie lumiere
fleur petite1


COMMENTAIRE DE LUZ DE MARIA

LUZ DE MARIA IMAGE1

Frères:

Cette génération est éprouvée, et, en même temps, elle est bénie de recevoir l’aide d’en haut d’une manière particulière.

Nous sommes appelés de toute urgence à comprendre que le temps humain s’est accéléré et que nous devons être davantage de Dieu et moins du monde, en sachant que même le plus pécheur des hommes a l’occasion de se convertir.

Nous n’attendons pas de reconnaissance ni de récompenses sur la Terre. Nous savons que si nous persévérons jusqu’à la fin, la Vie Éternelle nous attend et que la Protection de notre Mère ne nous sera pas refusée. En ce mois consacré au Sacré-Cœur de Jésus, entrons dans Son Cœur et là, avec la confiance d’un enfant à l’égard de son Père, engageons-nous à être plus de Lui.

Amen.


https://www.revelacionesmarianas.com/FRANCAIS.htm

https://myriamir.wordpress.com/2019/06/13/message-de-saint-michel-archange-a-luz-de-maria-le-31-mai-2019-je-vous-exhorte-a-prendre-conscience-et-a-presser-le-pas-sauvez-votre-ame-decidez-vous-a-sauver-votre-ame-ne-perd/

Le Grand Maître de Malte piétine le droit de l’Église

Le Grand Maître de Malte piétine le droit de l’Église

12 JUIN 2019 

Mgr Fernandez, un proche du Pape, devenu archevêque de La Plata, en Argentine, avait donné l’exemple : il avait publié le 24 décembre 2018 un décret qui annulait ni plus ni moins les dispositions de la constitution apostolique prise en forme de motu proprio, Summorum Pontificum. Aux termes du décret de l’archevêque de La Plata, on ne pouvait plus désormais célébrer la messe traditionnelle sans sa permission, y compris pour les messes privées.

Dans le même sens, le Grand Maître de l’Ordre souverain de Malte vient de prendre une décision arbitraire, qui va contre l’esprit et la lettre de Summorum Pontificum : il interdit a priori toute célébration publique de la messe traditionnelle dans les cérémonies liturgiques l’Ordre.

Il invoque, pour ce faire, l’article 3 du motu proprio, qui porte : « Si des communautés d’Instituts de vie consacrée et des Sociétés de vie apostolique, de droit pontifical ou de droit diocésain, désirent, pour la célébration conventuelle ou de communauté, célébrer dans leurs oratoires propres la Messe selon l’édition du Missel romain promulgué en 1962, cela leur est permis. Si une communauté particulière, ou tout l’Institut ou la Société, veut avoir de telle célébrations souvent ou habituellement ou de façon permanente, la chose doit être déterminée par les Supérieurs majeurs selon les règles du droit et les lois et statuts particuliers. »

Mais la décision du Grand Maître soulève deux difficultés majeures :

1. Tout d’abord, il n’est pas évident qu’il soit compétent en cette matière. L’Ordre est d’abord une entité politique souveraine et n’entre qu’accessoirement dans la catégorie des Instituts de vie consacrée. Le supérieur religieux du clergé de l’Ordre est en fait le Prélat – actuellement un Français, Mgr Jean Laffitte, issu de la communauté de l’Emmanuel –, qui est nommé par le Pape parmi trois candidats proposés par le Grand Maître. Il semble bien que toute décision liturgique fait partie du domaine du Prélat et non du Grand Maître. Il est également hautement probable que le Cardinal Patron – qui est toujours le cardinal Burke –, assisté par le Prélat dans l’exercice de ses fonctions auprès de l’Ordre, ait son mot à dire dans ce domaine.

2. Et, de toute façon, la décision du Grand Maître méconnaît directement les stipulations de l’article 3 de Summorum Pontificum qui précisent :

a)   que si l’une des communautés particulières d’un institut veut avoir des célébrations en forme extraordinaire, cela lui est permis.

b)   et que si cette communauté ou tout l’institut veut faire en sorte, perficere vult, que cette célébration soit fréquente, habituelle ou permanente, saepe vel habitualiter vel permanenter, la chose devrait alors être décidée, decernatur, par les supérieurs majeurs, selon les normes du droit général et particulier.

En aucune manière, par conséquent, des supérieurs généraux religieux ne peuvent interdire toute célébration en forme extraordinaire particulière. Quant à une célébration dont les demandeurs voudraient qu’elle se reproduise souvent, les supérieurs (les supérieurs certainement compétents) pourraient, pour des raisons proportionnées, ne pas la permettre, ou en tout cas la régler, mais il ne pourrait certainement pas a priori, et avant qu’une demande ne soit faite l’interdire totalement. Cela reviendrait tout simplement à poser une loi particulière contre la loi générale.

Ce que fait le Frère Giacommo Dalla Torre : il prend une décision dans un domaine où il est vraisemblablement incompétent, mais qui à coup sûr se veut une loi à prétention générale, contrevenant à rien moins qu’aux dispositions d’une constitution apostolique.

Aux termes de l’article 10 de l’instruction Universæ Ecclesiæ d’application de Summorum Pontificum, un recours contre cette décision administrative du Grand Maître pourrait être introduit devant la Congrégation pour la Doctrine de la foi, qui a hérité de toutes les compétences de la Commission Ecclesia Dei, avec ensuite un appel possible devant le Tribunal Suprême de la Signature Apostolique.

Ce qui suppose que l’on vive aujourd’hui dans une “Église de droit”.

Abbé Claude Barthe (11 juin 2019)

*

Texte de la lettre circulaire de Fra’ Giacommo Dalla Torre (traduction Riposte Catholique)

10 juin 2019

Aux grands prieurs et procurateurs,

régents et sous prieurs, aux présidents des associations nationales

Excellences, chers confrères et consœurs,

Le cœur encore empli de la grâce reçue pendant notre pèlerinage à Lourdes, je veux vous exprimer mes salutations fraternelles et vous transmettre ma gratitude pour vos nombreuses initiatives en faveur de nos frères – nos Seigneurs les malades et les pauvres – dans vos pays, qui ainsi renforcent la communion qui unit tous les membres de notre famille religieuse.

En tant que Supérieur et Souverain de l’Ordre, il est de mon devoir de m’assurer que cette communion soit présente dans tous les aspects de la vie de notre Ordre. Parmi tous les éléments qui constituent notre vie spirituelle, la question de la liturgie en usage dans nos célébrations revêt une importance particulière.

Comme vous le savez tous, le motu proprio Summorum Pontificum de Benoît XVI, tout en laissant à chaque prêtre la liberté de célébrer privativement en forme extraordinaire, stipule néanmoins que dans les instituts religieux cette question doit être décidée par le supérieur majeur selon les dispositions de la loi et de ses statuts particuliers (Summorum Pontificum, art. 3).

J’ai par conséquent décidé, en tant que garant suprême de la cohésion et de la communion de l’Ordre de Saint-Jean de Jérusalem dont la Providence m’a fait Grand Maître, que désormais toutes les cérémonies liturgiques dans notre Ordre devront être célébrées selon le rite ordinaire de l’Église (rite de saint Paul VI) et non dans le rite extraordinaire (rite tridentin). Cette décision s’applique à toutes les célébrations liturgiques officielles telles que les investitures, les messes lors de nos pèlerinages, les messes commémoratives, ainsi qu’aux fêtes et solennités de l’Ordre.

Je vous demande d’informer de ma décision tous les confrères et les consœurs, les chapelains et volontaires de vos grands prieurés, sous prieurés et associations, et de vous assurer qu’elle sera mise immédiatement en application.

En outre, j’ai demandé à notre Prélat, supérieur religieux du clergé de notre Ordre, d’informer personnellement tous les chapelains magistraux afin qu’ils puissent donner suite à ma décision et qu’ils s’assurent que les chapelains et ceux qui dépendent d’eux, la respectent.

Vous assurant me souvenir de vous dans ma prière, je vous adresse mes salutations les plus fraternelles.

Fra’ Giacommo Dalla Torre

Riposte Catholique

Synode Amazonie: revoilà la « Teologia india »

Synode Amazonie: revoilà la « Teologia india »

Il faut remonter aux années 90 du siècle dernier, à l’époque où le cardinal Ratzinger était préfet de la CDF, et aux provocations d’un obscur prêtre indigène, Eleazar Lopez, pour comprendre la rupture consommée avec les deux pontificats précédents (20/6/2019)

Ce article est issu du site Pan-Amazon Synod Watch, mis en ligne spécialement à l’occasion du Synode sur l’Amazonie par un mouvement qui fait hurler les ‘bons’ catholiques, l’Institut Plinio Corrêa de Oliveira. Pour autant que j’ai pu en juger, le site, bilingue, (italien et anglais) est une véritable mine. Il a été signalé par Giuseppe Nardi (qui annonce rien de moins que «la révolution à venir dans l’Eglise») ici: katholisches.info

LE SYNODE PANAMAZONIQUE OU LA REVANCHE D’ELEAZAR LÓPEZ SUR JOSEPH RATZINGER


José Antonio Ureta
panamazonsynodwatch.info 
9 avril 2019
Ma traduction

* * *

Le prochain Synode aura lieu à Rome et traitera de l’Amazonie, la vaste région de plaines d’Amérique du Sud. Mais, paradoxalement, le grand gagnant de l’événement sera un Zapotèque indien originaire des régions de haute montagne d’Amérique du Nord, plus précisément de Oaxaca, au Mexique. En l’occurrence, le prêtre Eleazar López Hernández1, du diocèse de Tehuantepec, qui se consacre à la pastorale indigène depuis 1970 et qui est «considéré comme l’accoucheur de la Teologia india (Théologie indienne) » en Amérique latine.

Déjà dans les années 90, la Congrégation pour la Doctrine de la Foi (CDF), dirigée par le Cardinal Joseph Ratzinger, avait demandé à un professeur mesuré de l’Université de Salamanque, le jésuite Luis Ladaria Ferrer, actuellement Cardinal Préfet de cette Congrégation, d’étudier et de donner une opinion sur les écrits de Don Eleazar López.

En mai 1996, la CDF organisa à Guadalajara (Mexique) la deuxième rencontre des présidents des Commissions doctrinales des Conférences épiscopales d’Amérique latine. Au cours de cette réunion d’une semaine à huis clos, le Cardinal Ratzinger lui-même donna une conférence «sur la situation actuelle de la foi et de la théologie» [texte en italien ici: www.clerus.org]Il y parla de la crise de la théologie de la libération résultant du «naufrage des systèmes de gouvernement d’inspiration marxiste en Europe de l’Est [qui] s’est révélé être, pour cette théologie de la pratique politique rédemptrice, une sorte de crépuscule des dieux». Il affirma ensuite que «le relativisme est ainsi devenu le problème central de la foi dans le temps présent» et dénonça, en particulier, ladite «théologie pluraliste des religions», l’illustrant avec des théologiens européens et asiatiques et le New Age nord-américain. Toutefois, il évita soigneusement de mentionner la forme prise en Amérique latine par ladite théologie pluraliste des religions, à savoir la Teologia india, qui était en réalité la raison principale de cette convocation et le thème central de cette semaine de rencontres.

Néanmoins, dans la conférence de presse finale de la rencontre, le panzer Kardinal porta un coup énergique à la Teologia india: «Ratzinger cita comme déviations doctrinales», dit un rapport, «ces mouvements qui veulent une Teologia india et se prévalent de ces peuples pour proposer des points de vue particuliers, et surtout pour faire régresser et rejeter le christianisme. Ils veulent ressusciter les rites, les croyances et les religions des indigènes, tels qu’ils étaient pratiqués avant la Conquête, comme si l’Evangile avait été oppressif». Et d’ajouter: «Ici, on a parlé d’une nouvelle façon de manipuler les peuples autochtones et leurs cultures. Des anthropologues, des pseudo-théologiens et d’autres personnes très favorables à l’indigénisme sont venus ici, avec la volonté de transformer les autochtones en pièces de musée ou objets folkloriques pour attirer le tourisme».

Il ne fait aucun doute que, parmi les «pseudo-théologiens», le cardinal Ratzinger avait en tête le prêtre Eleazar López, qui avait déjà obtenu ses galons comme l’un des orateurs les plus importants lors des Rencontres latino-américaines de Teologia india (la première eut lieu au Mexique, en 1990, on y présenta une communication intitulée « Theology India Today » ) et qui faisait alors fonction de principal animateur intellectuel du Centre national d’assistance aux missions indigènes, le CENAMI, un organisme autonome agissant en collaboration (non sans tensions) avec l’épiscopat mexicain. Le CENAMI était le promoteur par excellence de cette théologie.

Trois ans plus tard, lors de la conférence de presse dans l’avion qui l’emmenait au Mexique, le pape Jean-Paul II exprime la même préoccupation que son gardien de la foi. Interrogé sur ses espoirs pour le Chiapas et les indigènes (la région était encore impliquée dans le conflit «zapatiste» et, sur le plan religieux, secouée par les controverses provoquées par le respect de «l’église indigène» promue par l’évêque Samuel Ruiz, ordinaire de San Cristóbal de las Casas), le Pape répondit sévèrement: «Aujourd’hui, il est beaucoup question de remplacer la théologie de la libération par la théologie indigène, qui serait une autre version du marxisme. La vraie solution réside dans la solidarité».

S’étant montré plus accomodant avec la Teologia india qu’avec sa source d’inspiration, la Théologie de la libération, le Cardinal Ratzinger jugea nécessaire, fin 1999, de demander à Mgr Felipe Arizmendi, Secrétaire général nouvellement élu du CELAM, de «promouvoir le dialogue théologique entre évêques et promoteurs de la Teologia india, afin d’évaluer les contributions de cette théologie et de discerner les points à clarifier».

Et en juillet 2004, il écrivit une lettre au cardinal Francisco Javier Errázuriz, alors président de la CELAM (Conférence épiscopale latino-américaine), lui rappelant que «selon le plan précédemment convenu, d’autres réunions devraient être convoquées, cette fois sur une base régionale, pour continuer le processus d’approfondissement des divers contenus doctrinaux de la Teologia india jusqu’à parvenir à une clarification complète et définitive des aspects problématiques déjà identifiés». De fait, la Congrégation pour la Doctrine de la Foi nomma comme délégué pour ce dialogue l’archevêque colombien Octavio Ruiz Arenas, futur vice-président de la Commission pontificale pour l’Amérique latine (CAL).

En juillet 2005, Mgr Felipe Padilla Cardona, évêque de Tehuantepec, le diocèse où don Eleazar López est toujours incardiné, le convoqua pour lui dire qu’il avait reçu une lettre de la CDF exprimant sa préoccupation pour sa théologie et, en particulier, pour une récente conférence tenue à la rencontre de l’Association des Missiologues catholiques. De retour de la visite ad limina des évêques mexicains à Rome en octobre de la même année, l’évêque l’informa que la CDF avait décidé de transférer son cas à la Conférence épiscopale mexicaine, se réservant le droit d’intervenir seulement si celui-ci n’avait pas été résolu au niveau local. De fait, une commission de quatre évêques fut constituée pour dialoguer avec le théologien zapotèque, mais entre-temps son évêque lui ordonna, par mesure de précaution, de quitter le Centre national d’assistance aux missions indigènes (CENAMI) et de retourner dans le diocèse pour le travail paroissial. La «punition» fut de courte durée et immédiatement après, le prêtre put déjà retourner à Mexico pour continuer son travail indigèniste au CENAMI.

Le principal problème auquel le Saint-Siège était confronté au Mexique n’était toutefois pas le théologien López mais le diocèse de San Cristóbal de las Casas, qui mettait en pratique de nombreux concepts de Teologia india, depuis l’époque où elle était dirigée par le controversé évêque Samuel Ruiz – et la chose continuait sous son successeur, l’évêque Felipe Arizmendi, déjà mentionné.

Le Vatican se montrait particulièrement préoccupé par le projet de créer une «église autochtone» à travers l’ordination de centaines d’Indiens comme diacres permanents, leur donnant l’espoir qu’à l’avenir ils pourraient être ordonnés prêtres. L’influence de la Teologia india sur cette pastorale était parue de façon flagrante dans un entretien du théologien de la libération Juan Tamayo avec l’évêque émérite Samuel Ruiz. «Tu auras certainement lu Eleazar López et d’autres qui sont dans le domaine de la Teologia india. La réflexion d’Éléazar est doublement valide, parce qu’il s’agit d’un prêtre indigène qui vit au sein de la pastorale indigène», affirmait le prélat.

En octobre 2005, le Cardinal Francis Arinze, Préfet de la Congrégation pour le Culte Divin, écrivit à Mgr Arizmendi une lettre officielle réaffirmant l’interdiction d’ordonner des diacres permanents à San Cristóbal de las Casas «tant que le problème idéologique de fond ne sera pas résolu». Le cardinal y déclarait que «dans le diocèse, l’idéologie promouvant la mise en œuvre du projet d’une Église indigène continue à être latente». Il soulignait en particulier que «alimenter chez les fidèles des attentes contraires au Magistère et à la Tradition, comme c’est le cas avec un diaconat permanent orienté vers le sacerdoce uxorato (marié), place le Saint-Siège dans la position de devoir rejeter les diverses demandes et pressions et donc de le faire apparaître intolérant».

Le cas spécifique du prêtre Éléazar López est réapparu après que Joseph Ratzinger eût accédé au trône pontifical en tant que Benoît XVI. En mai 2007, en marge de la Conférence du CELAM à Aparecida, son remplaçant à la Congrégation pour la Doctrine de la Foi, le cardinal William Levada, accorda au théologien mexicain un entretien privé dans lequel il lui dit en préambule: «Je vous connaissais déjà grâce aux documents qu’on m’avait apporté [sur vous]», ajoutant avec emphase: «Vous voulez que la Congrégation pour la Doctrine de la Foi se prononce en faveur de la pastorale indigène et de la Teologia india; mais la Congrégation ne peut pas prendre de telles décisions tant qu’elle n’est pas certaine que ces décisions n’affectent pas l’intégrité de la foi. Vous qui prétendez avoir ces certitudes, présentez-les à la Congrégation pour que nous puissions agir en conséquence».

Dans la première ébauche de la déclaration finale de cette assemblée générale du CELAM à Aparecida, le terme «Teologia india» apparut, à l’initiative du Président de la Conférence épiscopale panamazonienne. Dans le deuxième projet, cependant, cette expression fut supprimée «par l’intervention d’autorités supérieures», comme on l’apprit plus tard. Avec la signature de 17 Présidents de Conférences épiscopales (bien au-delà des 7 requises par le règlement), une motion fut présentée afin d’envisager sa réintroduction. Le Cardinal Levada intervint en séance plénière pour expliquer les raisons pour lesquelles le mot n’avait pas été utilisé et, finalement, sa réinsertion fut rejetée par une faible marge de 59-63. Selon le Père López, le Cardinal Levada aurait assuré que son opposition «n’était pas parce que la Congrégation pour la Doctrine de la Foi était contre la Teologia india, mais parce qu’il fallait attendre que le processus de discernement initié par les évêques des conférences nationales et par le CELAM culminât dans un communiqué officiel de reconnaissance par la Congrégation», ce qui «devrait se faire en septembre 2007, mois où il y aura une réunion spécifique pour décider de la question» Cette rencontre inter-dicastérielle eut effectivement lieu à à Rome, mais «l’usage officiel du terme Teologia india n’y fut pas approuvé».

Cinq ans plus tard, don López était encore une épine dans le pied de la CDF. En mars 2012, le théologien fut convoqué par l’évêque (aujourd’hui cardinal) Carlos Aguiar Retes, à la fois président de l’épiscopat mexicain et du CELAM, qui lui communiqua quelques passages d’une lettre officielle de la CDF, signée par l’évêque Ladaria, alors secrétaire de la Congrégation, qui disait: «Le prêtre Eleazar López Hernández, l’un des plus représentants les plus en vue de la Teologia india, m’a dit en tête-à-tête qu’il vaudrait mieux commencer à parler de sagesse autochtone plutôt que de Teologia india. Il s’agirait certainement d’un grand pas en avant qui porteraient l’ensemble de la discussion sur un plan et un langage beaucoup plus clairs et plus précis(…) Il serait très opportun que le prêtre Eleazar López Hernández écrive un article pour démontrer la nécessité de ce changement et ses raisons».

Exauçant la demande, l’«accoucheur» de la Teologia india publia deux mois plus tard un article intitulé «La Teologia india et sa place dans l’Eglise» dans lequel, loin d’accepter le changement de nom, il réitérait ses déclarations précédentes, dans le sens que même si «les théologies dites indiennes ne sont pas fondées sur de grandes théologies philosophiques, n’ont ni systématisations, ni livres à succès, ni représentants connus, ni prétention à l’universalité, ni à prouver quoi que ce soit à quiconque face aux instances de la raison», elles méritent pourtant le titre de Teologia india. Soulignant que ces théologies indigènes «n’utilisent pas un langage discursif ou philosophique mais mystique et symbolique», parce qu’elles sont «simplement la parole indigène sur Dieu, sur le monde, sur nous-mêmes», don López concluait que «la théologie dans l’Église devrait être ainsi; car Dieu ne peut être objectiséé comme les autres objets du savoir et de la science».

Cinq mois plus tard, participant à un Congrès international de théologie à Sao Lepoldo (Brésil), Eleazar López ajouta que, selon lui, l’expression «sagesse indigène», bien que précieuse «parce qu’elle contient la connaissance que nos peuples ont accumulée dans des processus millénaires, goûtant la vie et Dieu sous toutes ses formes», son utilisation «a des connotations péjoratives, de connaissance primitive sans soutien scientifique» et que, par conséquent, accepter la proposition que fait la CDF «c’est demander à assumer dans l’Église, sans piper, la condition d’infériorité que nous a imposée la société coloniale». Par conséquent, «cesser de parler de la Teologia india ou de la théologie des peuples autochtones, uniquement par mandat de l’autorité, signifierait renoncer à notre approche pour établir une relation juste de l’Église avec nos peuples qui veulent être là avec les fondements de leurs cultures ancestrales».

Moins d’un an plus tard, Benoît XVI renonça à la Chaire de Pierre, et Jorge Mario Bergoglio lui succèda. Neuf mois seulement après son élection, le Pape François reçut en audience Mgr Felipe Arizmendi, accompagné de son évêque auxiliaire. Suite à cette rencontre, en mai 2014, le Cardinal Antonio Cañizares, Préfet de la Congrégation pour le Culte Divin, envoya une lettre à San Cristóbal de las Casas dans laquelle le Saint-Siège autorisé à nouveau l’ordination des diacres permanents dans le diocèse.

Mais la plus grande poussée eut lieu le 13 février 2016, quand le Pape François se rendit spécialement au Chiapas pour prier devant la tombe de Mgr Samuel Ruiz, décédé deux ans plus tôt, dont Elio Masferrer Kan, chercheur à l’Ecole Nationale d’Anthropologie et d’Histoire (ENAH), dressa à cette occasion le bilan la pastorale à un correspondant de la BBC: «Au Chiapas, il existe une organisation qui est à l’évidence le résultat de la Teologia india, c’est l’Armée Zapatiste de libération nationale».

Dans le centre sportif municipal, le pape François célébra la messe, dont les lectures furent prononcées dans les langues autochtones, assisté à l’autel par de nombreux diacres indigènes. Dans son sermon, entouré de représentations d’animaux, il cita le Popol Vuh (le livre des légendes mythiques des Maya Quiché). Citant longuement son encyclique Laudato Si’, il déclara que nous ne pouvons rester sourds «face à l’une des plus grandes crises environnementales de l’histoire» et il ajouta: «En cela vous avez beaucoup à nous apprendre, à apprendre à l’humanité. Vos peuples, comme l’ont reconnu les évêques d’Amérique latine, savent s’intégrer harmonieusement à la nature, qui est respectée comme « source de nourriture, foyer commun et autel de partage humain » (Aparecida, 492)».

Commentant ces événements, le théologien zapotèque déclara, deux semaines plus tard, que les indigènes du Mexique «sont les seuls à croire vraiment en la transcendance des événements qui encadrent cette visite papale», puisque «comme leurs lointains ancêtres qui percevaient dans le ‘teul’ ou l’étranger qui arrive, le retour de leur dieu Quetzalcoatl, ils ont vu dans le Pape un teopízcatl c’est-à-dire une présence divine qui leur est venue en aide pour retrouver l’harmonie du bien vivre et du vivre ensemble».

Mais la véritable revanche de don Eleazar López Hernández sur le Cardinal Joseph Ratzinger s’est consommée avec la convocation de l’Assemblée Spéciale du Synode des Évêques sur l’Amazonie, dont le document préparatoire mentionne explicitement laTeologia india, affirmant que «tandis que nous pensons à une Église à visage amazonien», s’ouvrent de nouvelles voies qui «devront avoir une incidence sur les ministères, sur la liturgie et sur la théologie (Teologia india)».

http://benoit-et-moi.fr/2019/actualite/synode-amazonie-revoila-la-teologia-india.html La note de bas de page se réfère au document final du VIe Symposium de Teologia india, organisé par le CELAM à Asunción (Paraguay), en septembre 2017, qui déclare :
«La théologie de chaque peuple a ses racines et se nourrit dans le territoire et dans le contexte historique ; pour cette raison, les théologies indigènes sont aussi des théologies contextuelles.
«Puisqu’il y a des centaines de peuples indigènes, chacun avec sa propre théologie, cosmovision et coexistence avec le cosmos, le processus d’inculturation de l’Évangile doit respecter les temps, les espaces, les processus, ce qui exige une écoute sans idées préconçues, sachant que l’Évangile est une proposition et non une imposition. (…)»
«Nous réaffirmons que la méthode des théologies indigènes est fortement symbolique, narrative, cosmique et célébrative».

Et, comme s’il s’agissait d’une réponse directe au rapport sur la théologie pluraliste des religions présenté par le cardinal Ratzinger à Guadalajara en 1996, le document final du VIe Symposium de Teologia india conclut: «Il est urgent d’aller de l’avant dans un processus de dialogue interculturel et interreligieux, pour s’enrichir mutuellement, en tenant compte que nos théologies ne sont ni complètes ni définitives. Il est temps de promouvoir les théologies interculturelles et interreligieuses comme processus pour l’élaboration des théologies indigènes».

http://benoit-et-moi.fr/2019/actualite/synode-amazonie-revoila-la-teologia-india.html


«La sécurité de l’emploi dans le nouvel ordre mondial»

«La sécurité de l’emploi dans le nouvel ordre mondial» «La sécurité de l’emploi dans le nouvel ordre mondial» Récemment, un membre de ma famille était sur le point de décrocher un emploi jusqu’à ce qu’il lui soit nécessaire de se faire vacciner pour être confirmé comme candidat. Ce membre de la famille leur a dit de se promener en sachant à quel point les vaccins sont dangereux (il est responsable de la sécurité / consultant). Cette histoire (parmi beaucoup d’autres) devrait avoir pour objectif de penser et de planifier le mieux possible.

Nous savons que toutes les choses sont entre les mains de Dieu, mais cela ne signifie pas que nous restons assis à ne rien faire et que nous agissions comme si Dieu parviendrait par magie à faire avancer les choses dans nos vies sans aucun effort de notre part pour faire sa volonté.

À mesure que le temps passe, il devient de plus en plus difficile de trouver un emploi, sans parler du «bon emploi». Et au fil du temps, cette tendance se poursuivra.

Je propose sarcastiquement le titre «La sécurité de l’emploi dans le nouvel ordre mondial», car d’un point de vue chrétien, il n’y en aura pas (du moins pas dans les grandes lignes).

Quoi qu’il en soit, que peut faire un catholique en ces temps d’incertitude ?

Eh bien, la première réponse est de TOUJOURS savoir que Dieu a déjà préparé un chemin pour vous. Si vous n’avez pas la foi en Dieu pour qu’il puisse pourvoir à vos besoins, alors pourquoi sommes-nous en train de dire qu’il y a un Dieu qui sait tout ET aime tout? Il soigne les oiseaux et vous valez plus que les oiseaux.

Deuxièmement, considérez ma thèse selon laquelle, en plus de travailler localement dans nos communautés pour les besoins de base de la vie, nous devons prendre en compte la «sécurité» que nous avons dans le Pain des forts. Il est surnaturel et peut prendre le pas sur notre nature humaine. Les mystiques ont vécu des années sans nourriture et sans eau et voici une surprise… ..Vous pouvez aussi. Si Dieu le veut, il pourrait faire durer nos corps pendant des décennies sans nourriture naturelle, car IL EST NOTRE NOURRITURE.

Revenons au point. Je vous encourage tous à continuer à vous préparer et à rester «en avance sur la tempête». Amenez vos communautés à faire de même.

source : TradCat

J’enverrai du feu du ciel pour effacer tout ce qui ne M’appartient pas… Je réunirai Mes élus dans un lieu saint, à l’abri des rayons du soleil et du feu qui descendra du ciel.

JE RÉUNIRAI MES ÉLUS DANS UN LIEU SAINT, A L’ABRI DES RAYONS ET DU FEU QUI DESCENDRA DU CIEL !

Carbonia, le 26 juin 2019

Colle du Bon Pasteur

Assurez-vous de lire dans votre cœur : le repentir de vos péchés et, le désir de ne plus les commettre. Une oasis sacrée sera un lieu sur terre où Marie rassemblera Ses enfants.

J’enverrai du feu du ciel pour effacer tout ce qui ne M’appartient pas, JE vais purifier la Terre et l’Humanité qui la contient. Je vais envoyer un nouvel esprit à Mes enfants et, Je vais les élever à Moi dans Mon univers. Leur chant sera pour Moi, pour Ma gloire, leurs cœurs Me donneront beaucoup d’amour.

Je réunirai Mes élus dans un lieu saint, à l’abri des rayons du soleil et du feu qui descendra du ciel. Des boules de feu vont frapper la Terre et tout sera dans le chaos. Mon peuple sera serein en Moi, mais celui qui M’aura trahi, qui se sera détourné de Moi, qui n’aura pas voulu Me reconnaître comme le seul vrai Dieu, sera dans la tribulation de ces jours.

La paix viendra sur Terre à la fin de ces jours. Mes enfants vivront dans des endroits sûrs, loin de la tribulation. Les oasis sacrées viendront sur Terre et seront les lieux où Marie rassemblera Ses enfants.

La méchanceté de l’homme a vaincu Ma patience. Je n’attendrai plus, le temps est déjà écoulé, Mon doigt va frapper la terre! Je vais écrire toutes ces nouvelles choses, construire de nouvelles maisons pour Mes choisis, leur donner des aliments succulents et, des fruits délicieux, rien ne manquera dans leurs maisons. Le soleil se lèvera toujours pour Mes enfants! Tous ceux qui passeront devant leurs maisons se rapprocheront pour comprendre pourquoi il y a de la joie et de la sérénité, de la lumière et de l’amour dans ces lieux. Des chants de gloire parviendront de ces maisons pour Celui qui est le roi chrétien. Les pèlerins se sentiront ravis, au moment où ils s’approcheront pour frapper à leurs portes, ils s’agenouilleront et demanderont la charité. Mes enfants, voici le temps des choses nouvelles : C’est Mon cadeau d’amour pour ceux que J’ai choisis!

Je vais détruire l’homme injuste et ses partisans. Je transformerai tout : « le mal en bien » pour le Mien et, Je laisserai les enfants de Satan pourrir en enfer! La Terre deviendra une fournaise en feu. Demandez-Moi pardon maintenant qu’il est encore temps ! Demandez Ma miséricorde maintenant et, non demain, corrigez vos erreurs maintenant, prosternez-vous devant Moi avec un amour sincère. Laissez-moi lire dans votre cœur la contrition de vos péchés et le désir de ne plus jamais les commettre. J’entre dans vos cœurs, ouvrez-les-Moi pour que Je puisse les faire ressusciter en Moi … c’est la grâce de Dieu pour Ses enfants! Ne soyez pas stupide, la tempête s’abattra brusquement ! Vous verrez des choses jamais vues auparavant, vous tremblerez de peur si vous ne M’avez pas donné votre cœur, votre tout. Dépêchez vous de venir à Moi ! Abandonnez-vous dans Mes bras, Je suis le seul à pouvoir vous sauver, JE SUIS le seul Sauveur. Quiconque croit en Moi aura la vie éternelle et, abondera dans Mes dons.

Voici la fin des mauvais temps . Satan a compté ses heures, ses partisans ont fini de se réjouir ! Mon bras va maintenant être lancé contre les maudits serpents. Ayez de la joie, vous qui M’écoutez, car pour vous , vient l’heure de la grande rédemption, de la résurrection en Moi ! Comprenez Mes paroles et suivez-Moi ! Vivez Mon saint Évangile et, éloignez-vous des méchants, n’écoutez pas le mal. Celui qui vous a gardé loin de Moi appartient à Satan! Voici que le temps est écoulé, un astéroïde va bientôt frapper la Terre! JE SUIS !

Tous ces menteurs propageront l’hérésie et, à terme, ils formeront une religion unique pour le monde.

Résultat de recherche d'images pour "livre de la verite"

CE SONT CEUX QUI SE TROUVENT AUX PLUS HAUTS RANGS DE MA PROPRE ÉGLISE SUR LA TERRE , QUI ORGANISERONT LA PLUS GRANDE APOSTASIE ! Ce sont les plus dangereux de tous .

Tous ces loups trompent le monde en lui faisant croire que la Maison de Dieu accepte n’importe quelle religion
Vous, Mes Deux Témoins sur Terre, devez rester fermes sur vos positions .

( message du Lundi 24 février 2014 à 16h00 )

Ma chère fille, Mes ennemis ne se trouvent pas dans la hiérarchie des fausses religions. Beaucoup de ces âmes ne connaissent rien et elles M’accepteront quand Je Me ferai connaître à elles. Ce sont ceux qui vont organiser la plus grande apostasie à partir des hauts rangs de Ma Propre Église de la Terre qui sont les plus dangereux de tous.

Ceux qui viennent vêtus comme Mes serviteurs ne sont pas tous de Moi, mais sachez ceci. Mon Heure est proche et, juste avant Mon Second Avènement, la peste de l’apostasie va descendre et dévorer Mon Église de la Terre.

Tout comme ces loups vêtus d’une peau de mouton trompent le monde en lui faisant croire que la Maison de Dieu accepte n’importe quelle religion, y compris celles qui dénient Mon Existence, à Moi Jésus-Christ, ils vous convaincront que cette abomination est la plus grande évangélisation que le monde ait jamais vue.

Et dans son sillage elle entraînera la Colère de Dieu. Tandis que le monde et toutes ses religions seront aspirés dans cette fausse nouvelle église, la voie sera ouverte pour qu’ils apprêtent avec fierté le futur homme de l’anarchie.

Pendant que ceux d’entre vous qui resteront attentifs à Mon Avertissement et ceux qui demeureront fermement fidèles à Ma Parole souffriront, Je vous donnerai aussi la force d’endurer cet événement douloureux.

Ces imposteurs qui ont réussi à se faire admettre dans Mon Église, auront séduit beaucoup de gens et ils continueront d’en séduire des millions, de toutes les croyances Chrétiennes aussi bien que de celles qui ne m’honorent pas du tout.

Tous ces menteurs propageront l’hérésie et, à terme, ils formeront une religion unique pour le monde. Aucune foi ne sera tolérée autre que la nouvelle fausse doctrine — la doctrine de l’Enfer. Les Chrétiens et les Juifs seront les deux Fois à partir desquelles sera formé le Petit Reste.

Quand Mes Prophéties vous feront pleurer, sachez que, parce que Je vous bénis à travers cette Mission, en vous donnant des nerfs d’acier et une détermination de fer, vous Me resterez fidèles, à Moi votre Jésus.

Vous, Mes Deux Témoins sur Terre, devez rester fermes sur vos positions. Résistez à toute tentation visant à vous détourner de Moi et persistez dans votre amour pour Moi à tout moment. Mon Petit Reste d’Église se formera à la fois à l’extérieur et à l’intérieur de cette Mission.

Ceux d’entre vous qui rejetez cette Mission aujourd’hui mais qui M’aimez sincèrement, vous aussi serez attirés dans Mon Reste d’Armée de la Terre.

Le jour où cela arrivera, vous aurez compris que le Livre de la Vérité était, vraiment, un Don du Ciel pour vous aider sur votre dernier chemin conduisant à Mon Royaume et à la Vie Éternelle. Seulement alors vous réjouirez-vous et serez sans crainte, parce que vous aurez toute la confiance requise pour rendre Gloire à Dieu.
Votre Jésus


Mère du Salut : Toutes les références à l’Enfer ont été abolies et l’homme a été fourvoyé dans un faux sentiment de sécurité.

Résultat de recherche d'images pour "livre de la verite"


Mère du Salut : Toutes les références à l’Enfer ont été abolies et l’homme a été fourvoyé dans un faux sentiment de sécurité.

( Message du Dimanche 23 février 2014 à 16h28 )

Mon enfant, aussi longtemps que le règne de Satan existera sur Terre, la Vérité sera toujours supprimée. 
Depuis la mort de Mon Fils sur la Croix, toutes les tentatives pour propager Sa Parole ont été déjouées. Et, depuis que le Christianisme s’est étendu, beaucoup de fissures sont apparues et la Doctrine dictée par Mon Fils, Jésus-Christ, à travers Ses disciples, a été adaptée.

La Vérité a toujours été falsifiée mais, malgré tout, la Parole de Dieu reste toujours vivante dans le monde et la Présence de Mon Fils, dans la Sainte Eucharistie, a été maintenue.

La Vérité concernant l’existence de Satan et la réalité de l’Enfer a été exclue depuis plusieurs décennies et cela a eu un effet préjudiciable au salut de l’humanité.

Toutes les références à l’Enfer ont été abolies et l’homme a été fourvoyé dans un faux sentiment de sécurité. Aussi maintenant, aujourd’hui, peu de gens croient à l’existence du diable ou de l’abîme de l’Enfer.

Ce mensonge a été le fléau de l’humanité et, en résultat, beaucoup d’âmes ont été perdues, par déni de l’Enfer. Le péché mortel n’est plus considéré comme une réalité et rien n’est donc fait pour l’éviter.

Ceux qui servent Mon Fils, Jésus-Christ, dans Ses Églises ont le devoir de préparer les âmes afin qu’elles soient aptes à entrer dans le Royaume des Cieux.

L’Enfer peut être évité par la compréhension des conséquences du péché mortel, et pourtant aucune parole n’en fait mention. Les âmes sont perdues parce qu’elles n’ont jamais été instruites proprement sur la façon d’éviter le péché et de chercher à se repentir.

Pour devenir dignes d’entrer dans le Royaume de mon Fils, vous devez passer du temps à vivre votre vie selon la Parole de Dieu. Je vous prie de ne pas ignorer la Vérité car autrement vous serez perdus.

Priez, priez, priez pour que les hommes admettent l’existence de Satan parce que, tant qu’ils ne l’auront pas fait, ils n’accepteront jamais véritablement la Promesse de Rédemption de mon Fils.

Votre Mère bien-aimée : Mère du Salut

Marino Restrepo en France

Le témoignage de conversion de Marino Restrepo

Quel est le message de Marino ? Quelle est sa mission dans l’Église?



«L’Eglise catholique est notre mère spirituelle sur la terre, est notre lieu de naissance et l’exil des séductions du monde et le mal. L’apostolat du Pèlerins d’Amour se répand cette réalité dans la vie quotidienne des gens ordinaires à travers le monde, nous pensons qu’il est une contribution précieuse à l’église aujourd’hui parce que le matérialisme de cette civilisation de la mort a volé aujourd’hui catholique, le sens de l’Eglise comme une maison spirituelle.
 
Le primordial de mon rôle d’instrument de la nouvelle évangélisation et toute la communauté des pèlerins de l’amour, est témoin des événements d’un changement radical de vie, ce qui montre que Jésus est vivant dans nos vies et agit en tout ce que nous faisons, pensons et prêchons.
 
Mon plus grand désir est de donner à l’Eglise ma gratitude, ma loyauté, mon amour et le dévouement, le travail avec elle et à travers elle tous les jours de ma vie et inviter tout le monde que je trouverez dans le routes de l’Evangile, ils doivent faire la même chose « 
 
Marino Restrepo 

1997. Marino est pris en otage par des guérilleros en Colombie. Détenu dans des conditions effroyables, il est condamné à mort. Dieu lui fait alors expérimenter l’enfer, le purgatoire et le paradis, situations existentielles dont il n’avait aucune idée. Après sa libération, il abandonne sa brillante carrière et parcourt aujourd’hui le monde pour parler du combat spirituel vital que chacun doit livrer durant sa vie.

Le témoignage de Marino Restrepo, qui a vécu dans le péché, connu le monde de la drogue, de l’argent, de l’ésotérisme…et qui, après avoir vu le Ciel et l’Enfer, a changé radicalement de vie grâce à une expérience mystique avec le Seigneur. Ecrit de manière simple, avec de profonds enseignements révélés par le Christ lors du jugement de son âme.

Témoignage -. Pleaux, France. 13/07/2018

Les Miracles sans précédent au Sanctuaire de Naju en Corée du sud

Les Miracles sans précédent au Sanctuaire de Naju en Corée du sud

« Les signes que je vous donne dans ce petit pays, la Corée, mon plus jeune enfant (ma puinée), sont des signes pour l’Eglise et le monde entier ».

La Sainte Mère s’est manifestée elle-même en versant des larmes à travers une statue qui appartient à Julia Kim de Naju, le 30 juin 1985, en Corée du Sud. Notre Dame de Naju a exsudé et continue d’exsuder de l’huile parfumée, ce qui représente sa Présence, son Amour pour la conversion de ses enfants dans le monde.

De plus, notre Seigneur a conféré trente-trois miracles Eucharistiques à Naju à partir de 1988 pour montrer l’importance des apparitions de la Sainte Mère à Naju.Notre Dame de Naju a insisté sur l’importance primordiale des messages d’amour de Notre Dame de Naju a pour but de conduire les âmes au Ciel en pratiquant une vie de résurrection à travers le repentir et l’amendement de sa vie. En réalité, un certain nombre de pèlerins à la fois du pays et d’outre-mer ont mené une vie de résurrection, puis ont guéri spirituellement et physiquement.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Voici le témoignage exceptionnel de Julia Kim, interviewée par Eric Muth

Julia Kim, qui êtes-vous vraiment, doit-on être dans une situation particulière pour recevoir les messages de la très Sainte Vierge Marie ?

Non, Jésus et Sainte Mère donnent un message chaque fois là où ils sont nécessaires.

En Europe, on approuve assez facilement les Messagers du Ciel. Mais venant d’une Coréenne, cela surprend un peu. Dieu serait-il le Sauveur de toute l’humanité ?

Oui, Dieu est le sauveur de toute l’humanité. Dieu dans l’Ancien Testament était le Dieu d’Israël. Mais Jésus a pris la chair de Marie, la Vierge Marie pour le salut de l’humanité, et a donné sa vie sur la Croix pour nous sauver tous. Tous ceux qui croient en l’évangile de Jésus et s’efforcent de pratiquer l’évangile ont reçu le privilège d’être enfants de Dieu, et le Seigneur est devenu le Sauveur de toute l’humanité.

Cependant, au fil du temps, il y a eu diverses divisions, comme l’Église orthodoxe grecque, l’Église orthodoxe russe, l’Eglise protestante, etc., qui ont été divisées et se sont séparées de l’Église catholique en raison de pensées et de jugements humains. De plus, il existe de nombreuses religions sur terre, le bouddhisme, l’islam, etc. Mais ce sont les âmes qu’il faut sauver en tant que création de Dieu. C’est pourquoi les personnes non-religieuses ou d’autres religieuses ne peuvent pas être appelées de faux prophètes.

À mon humble avis, je pense que les faux prophètes sont des gens qui vendent Jésus et la Sainte Mère pour leur propre bénéfice et qui séduisent les gens pour les amener en enfer. D’ailleurs, je suis très inquiète qu’il y ait beaucoup de gens de ce genre, même parmi les catholiques qui aiment beaucoup Jésus et la Sainte Mère et qui proclament l’Évangile. Ainsi, la Sainte Mère de Naju et Jésus ont souvent dit dans leurs messages que tout le monde doit toujours rester éveillé et prier pour que les enfants de ce monde ne soient pas éblouis par les faux prophètes.

Quand sont apparues à vous les premières manifestations surnaturelles ?

Lorsque j’étais enceinte pour la troisième fois en 1975, je suis allée au département de gynécologie obstétrique. L’équipe médicale (les infirmières) avait pris mes bras et mes jambes, les avait liés puis m’avait obligée contre ma volonté à avorter en disant que le fœtus était déjà bien mort alors que j’hurlais en pleurant que « le fœtus n’était pas mort. » C’est parce que le médecin a menti qu’il m’a fait avorter pour gagner de l’argent. J’ai souffert énormément de cette opération chirurgicale. On m’a opéré à nouveau au bout de sept jours, et huit jours après j’avais perdu conscience. J’ai entendu la voix de Dieu dire : « Pourquoi es-tu ici? Il y a beaucoup de choses que tu dois faire. Ton temps n’est pas encore venu. Retourne vite ». Quand je me suis réveillée, j’ai vu un drap blanc sur moi dans la salle d’urgence de l’hôpital. Ainsi, Dieu m’a sauvée de la mort.

Cependant, depuis lors, j’ai souffert d’une maladie grave. Et je n’avais pas assez de moyens pour avoir un traitement médical approprié, parce que je devais soutenir mes trois beaux-frères pour qu’ils poursuivent leurs études à l’université. Entre temps, ma maladie s’est aggravée et finalement s’est transformée en cancer. Je ne le savais pas et on me faisait juste tout simplement un traitement ordinaire, l’application de médicaments sur la plaie dans un petit hôpital du quartier.

Le cancer s’est propagé dans tout le corps et les masses cancéreuses ont surgi entre l’anus jusqu’aux orteils, et tout mon corps était en train de devenir froid comme la glace. La tension artérielle la plus élevée était de 50 et la plus basse était de 40. Le 12 août 1980, je suis allée à l’Église catholique. Et le 15 août 1980, j’ai été guérie en répondant «Amen» aux paroles de Jésus. Cinq ans plus tard, le 30 juin 1985, une statue de Notre Dame qui m’appartenait et que je priais avait versé ses premières larmes.

Comment réagissent les Coréens à ces mystères ?

Lorsque la Sainte Vierge pour la première fois avait versé des larmes, il y avait de 3 à 4 mille pèlerins par jour. Moi qui suis insignifiante, j’ai été invitée par plusieurs Églises catholiques dans divers pays. Quand j’avais transmis ses messages, des signes et des miracles m’avaient été donnés par Sainte Marie dans de nombreux églises et pays. D’incroyables miracles de l’amour se sont produits, des patients incurables ont été guéris, les catholiques tièdes sont retournés à l’Eglise, les protestants et les bouddhistes ont été convertis à l’Église catholique, et les étrangers sont entrés et sont devenus croyants. Ce qui est encore plus surprenant, c’est que les miracles Eucharistiques se sont produits 33 fois. Jésus a réalisé 33 miracles Eucharistiques. Beaucoup de gens ont approfondi leur foi en l’Eucharistie.

Mais l’Archidiocèse de Gwangju a insisté sur le fait qu’aucun miracle surnaturel de Dieu ne pouvait avoir eu lieu. L’Archidiocèse de Gwangju a également dit que Dieu le Père n’avait pas de corps. C’est pourquoi Il ne pouvait pas parler. Jésus et la Sainte Mère pourraient parler s’ils avaient un corps mais ils ne peuvent pas parler non plus parce qu’ils sont morts il y a 2000 ans. Et ils ont nié les miracles Eucharistiques de Naju en disant « C’est une violation de l’enseignement de l’Eglise selon lequel l’Eucharistie est réellement transformée en chair et en sang de l’homme ».

Cette revendication, une chicane, a également condamné par conséquent tous les miracles Eucharistiques qui ont été reconnus historiquement par les Papes et par le Vatican et qui sont également opposés à l’Enseignement catholique. Néanmoins le pèlerinage de fidèles ne cessait de perdurer parmi ceux qui ont vécu réellement les miracles de Naju. Alors les Prêtres de l’Archidiocèse de Gwangju qui étaient férocement contre Naju, ont profité d’une chaîne de télévision publique en Corée pour propager de faux témoignages malfaisants qui ne correspondaient aucunement à la vérité. Depuis certaines personnes ont été troublées et séduites sous le coup des faux témoignages, il y a celles qui ne veulent plus admettre la réalité de Naju. Cependant, nombreux, ceux qui croient toujours à tous les mystères produits en tant que tels à Naju et prient tous ensemble.

Pour de très nombreux chrétiens en Occident l’avortement est un crime, donc un péché mortel, qu’en pensez-vous ?

L’avortement est un crime, un meurtre. La Sainte Mère nous a déjà informé le 29 juillet 1988 par un message « L’avortement, c’est assassiner », l’avortement est un grand péché. Le Seigneur et la Sainte Mère m’ont aussi permis de souffrir de l’avortement avant de me donner ce message. La raison pour cela est de donner la grâce du repentir aux pauvres âmes qui torturent et tuent leurs bébés par l’avortement en les pilant, les écrasant et les déchirant cruellement sans se sentir coupable. (Veuillez se référer la 3ème réponse)

Les Messages que vous recevez, aujourd’hui encore, sont-ils tous prophétiques ?

Les messages d’amour de la Sainte Mère de Naju sont prophétiques en quelques endroits, mais la source des messages est axée sur le thème ‘Comment pouvons-nous vivre une vie évangélique ?’ avec l’amour de Dieu. Parce que les messages de Naju ne sont pas pour éveiller ou satisfaire la curiosité des gens, mais sont un guide pratique pour emmener tout le monde au Ciel.

Et puis, il y a eu ce grand miracle Eucharistique au Vatican, en 1995, lors d’une Messe célébrée par le Pape Jean-Paul II, lorsqu’il vous a donné la communion, sur votre langue, l’Hostie consacrée est devenue la substance visible du Corps et du Sang de Notre Seigneur Jésus-Christ. Comment l’avez-vous vécu, et comment le très Saint Père a réagi ?

Le Pape Jean Paul II a été très surpris quand il a vu le miracle Eucharistique, la Sainte Hostie changée en Chair réelle et en Sang, sous la forme d’un cœur sur ma langue. Et Il me donna une bénédiction en me caressant la joue bien tendrement, donna sa bénédiction en personne à mes compagnons, puis donna sa bénédiction également à toute ma famille qui était absente se trouvant dans ma ville natale.

En mars 1996, lorsque les évêques coréens ont visité le Saint-Siège pour leur visite « Ad limina », cette fois-ci, le Pape Jean-Paul II a rencontré l’évêque du diocèse d’Inchon Mgr Na Guglielmo et lui a dit et demandé : « Moi aussi, j’ai vu l’Eucharistie transformée en chair réelle et sang dans la bouche de Julia.  » Le Pape a demandé aux évêques coréens « de partager la grâce merveilleuse de Naju avec les autres pays en Asie. »

Cinq ans après, les évêques coréens ont visité de nouveau le Vatican pour leur visite « Ad limina ». Bien que le Pape Jean-Paul II les ait réprimandés en leur demandant « comment est le Situation à Naju? « , non seulement l’archevêque de Gwangju, mais aussi aucun autre évêque n’ont pu lui répondre.

Le Pape a pris des dispositions pour afficher les photos des miracles Eucharistique de Naju dont il a été témoin ainsi que les Miracles Eucharistiques qui ont été approuvés par l’Église à la Basilique Saint Michel, monte Gargano, près du Sanctuaire du Saint Padre Pio qui avait reçu les Saintes Cinq plaies du Christ, en Italie. Les photos du miracle Eucharistique ont été exposées au public. Et, il a permis de diffuser le miracle Eucharistique apparu sur des photos de Pape, le témoignage du miracle Eucharistique par Julia au Vatican dans le programme de télévision « miracle » de la télévision catholique italienne. Ce miracle eucharistique a été rediffusé quatre ou cinq reprises dans toute l’Italie depuis la première diffusion le 19 mai 2001.

Le Sanctuaire de Naju est-il actuellement reconnu par les autorités ?

Comme indiqué ci-dessus, le Pape Saint Jean-Paul II et le Pape Benoît XVI ont accepté Notre Dame de Naju, pourtant, l’archidiocèse de Gwangju est encore tiède pour le reconnaître. Mais, comme le cher frère Eric Mouth, il y a beaucoup de frères et sœurs qui croient et aiment Notre Dame de Naju dans de nombreux pays et diffusent le message d’amour.

Le Seigneur et Sainte Marie seront finalement victorieux par ces enfants fidèles, et le monde sera rempli de joie, d’amour et de paix que Dieu donne. C’est ainsi parce que personne ne peut arrêter l’Œuvre de Dieu.

Notre Seigneur Jésus et Notre Sainte Mère, Marie n’oublieront jamais les efforts de notre cher frère pour transmettre et faire connaître au monde entier avec courage le message d’amour de Dieu. Moi aussi, je remercie également notre cher frère et je me souviendrai toujours de notre cher frère et prierai pour vous au milieu de mes souffrances.

© Eric Muth pour Dreuz.info.

Un cardinal de la Curie : Beaucoup de choses de la tradition ne sont « plus utiles »

Un cardinal de la Curie : Beaucoup de choses de la tradition ne sont « plus utiles »

« Beaucoup de choses de la tradition, beaucoup de choses qui appartiennent à une culture passée, ne sont plus utiles », a déclaré le cardinal João Braz de Aviz au Paraguayen UltimaHora.com (14 juillet).

Parlant de la vie religieuse, Aviz a donné un exemple : « Nous avons des modes de vie liés aux fondateurs qui ne sont pas essentiels : une manière de prier, une façon de s’habiller ». Au lieu de cela, Aviz veut préserver un vague « charisme spécial des fondateurs ».

Il prétend que « nous avons » maintenant une « vision plus globalisée de tout ». En conséquence, il n’est « pas vrai » pour lui que « ma culture est plus importante que celle de l’autre », comme si la culture occidentale ne dominait pas brutalement partout.

Aviz veut rétrograder le sacerdoce dans la vie religieuse, « Aujourd’hui nous devons penser au sacerdoce, pas comme la chose la plus importante. » Dans la vie consacrée, « le prêtre ne doit pas occuper la première place. »

https://gloria.tv/article/JFaiKMCgq8tH3THZC1dXU27Eu


Le Père Marcelo Rossi, icône du Renouveau charismatique au Brésil, a été attaqué par une femme pendant sa prédication du 14 juillet 2019

Au cours de la messe de clôture au camp PHN qui a rassemblé 
des centaines de milliers de jeunes catholiques à Canção Nova, 
une femme toujours non identifiée a gravi l’autel pendant que 
le père Marcelo Rossi faisait l’homélie et l’a poussé en bas de 
l’estrade. Au même moment, la diffusion en direct était interrompue.
Puis le père Marcelo est retourné à l’autel, a subi un rapide 
examen avec les ambulanciers et a décidé de continuer la 
célébration de la Sainte Messe! (…) Avant tout, 
il éleva la Sainte Bible et dit: Bible et prière


Le Père Rossi a tenu à rassurer
tout le monde après cette attaque;
il n’a pas été blessé

Témoignage du médecin qui examina les voyants le sixième jour après le début des apparitions de la Vierge Marie à Medjugorje

Témoignage du médecin qui examina 
les voyants le sixième jour après le début 
des apparitions de la Vierge Marie à Medjugorje

Témoignage du médecin qui examina les voyants le sixième jour après le début des apparitions de la Vierge Marie à Medjugorje Dr.-Darinka-Glamuzina-hablando-en-microfono

Ce témoignage a été donné par Mme Darinka Glamuzina 
le 6 octobre 2015 au pavillon jaune à Medjugorje.

Dr. Darinka et est né à Ossic, en Croatie, en 1956.
Elle  avait presque 23 ans quand elle s’est rendu dans la région 
en tant que médecin. Elle est pédiatre, néonatologiste et professeure 
de pédiatrie à l’Université de Mostar . Elle travaille avec des petits 
bébés dans des incubateurs.

À cette époque, j’étais athée ou agnostique et j’ai reçu les enfants 
à la clinique de Mostar pour une analyse.
.
Et plus tard, elle a été envoyé par la commission médicale communiste 
de l’époque de Citluk aux apparitions de ce jour-là.

Quand elle a été convoquée dans les premiers jours pour intervenir, 
elle est allée avec l’idée de révéler la fraude.

Mais c’est ce qu’elle a trouvé qui a changé sa vie et est devenu un 
catholicisme actif, priant plusieurs chapelets quotidiens, chantant 
dans le choeur de la paroisse de Medjugorje, et plus encore, comme 
nous le verrons plus loin.

Voyons son témoignage.

J’étais un très bon élève et cette première partie de ma vie, je me 
suis consacré uniquement à l’étude et à la connaissance .
Je pensais que c’était très intelligent mais je n’étais pas intelligente du tout.
Je me suis marié et je suis venu ici d’une autre partie de l’ex-Yougoslavie. 
La région où je vivais auparavant était une partie plus développée du pays.
Donc, quand je suis arrivé ici, je l’ai trouvé très primitif et pas développé 
du tout.

Je me considérais comme une personne très éduquée et travaillais 
dans une clinique à Citluk.
Pendant les chaudes journées d’été (juin 1981), le chauffeur de notre 
ambulance, qui vit à Medjugorje, a déclaré lors d’une pause-café que 
des enfants de Medjugorje avaient vu Notre-Dame.

Témoignage du médecin qui examina les voyants le sixième jour après le début des apparitions de la Vierge Marie à Medjugorje Dr.-Darinka-Glamuzina-brazoz-cruzados

Depuis que je suis médecin et alors que j’étais à l’époque une agnostique 
profonde (bien que mes parents soient catholiques), le fait que des 
enfants aient vu Notre-Dame était absurde, incroyable et ridicule 
pour moi.

Je pensais que cette « chose » devrait être arrêtée dès que possible ; 
que ce genre d’hystérie de masse devrait être arrêté.
Ma première rencontre avec les visionnaires a eu lieu lorsque notre 
chauffeur d’ambulance les a conduits à notre clinique de l’unité 
psychiatrique de Mostar.
Ils nous ont amenés chez le médecin de la clinique [pédiatrique] afin 
que nous puissions examiner les résultats des tests afin de pouvoir 
déterminer s’ils étaient normaux ou non.

[C’était le matin du sixième jour des apparitions]
Pour moi à l’époque, ils n’étaient que cela, des enfants.
Jakov avait presque 9 ans et Vicka était une très jolie adolescente.
Pour moi, ce fut un réel plaisir d’être avec eux et de leur poser 
quelques questions, car c’étaient des enfants qui auraient vu Notre-Dame.
Très vite, j’ai compris leur niveau d’éducation, leur routine quotidienne 
et les problèmes qu’ils rencontraient à l’école ou dans la famille.

Les enfants donnaient des réponses très honnêtes et honnêtes 
et parlaient de tout.
Ensuite, j’ai compris qu’ils étaient de vrais enfants, qu’ils étaient 
enfants d’un village, enfants de paysans et qu’ils étaient très honnêtes 
et sincères, très sincères.
Mais toujours dans l’esprit d’un médecin, j’ai pensé qu’en posant 
certaines questions, je les mettrais en contradiction et que je ne 
pourrais pas en sortir.
Je leur ai demandé comment ils avaient vu Notre-Dame, comment 
elle était, quel langage elle parlait, quel genre de message leur était 
transmis.

Puis j’ai compris que nous ne parlions pas de quelque chose qui n’était 
pas ordinaire .
Mais toujours dans mon esprit j’étais très méfiant et sceptique.
Aucune question que j’ai soulevée les a laissés confus.
Leurs réponses n’étaient pas au niveau de leur éducation.

J’ai alors compris que leurs réponses dépassaient le niveau de 
connaissances des enfants de cet âge et je suis devenue très curieuse.

La prochaine réunion, plus importante encore, avec les visionnaires a 
eu lieu lorsque le responsable de la clinique de Citluk m’a demandé de 
l’accompagner pour être présent au moment de l’apparition.
[Ceci est également arrivé le sixième jour]
À cette époque, les médecins avaient l’habitude d’assister à des 
événements tels que des accidents de la route ou d’assister une
personne très malade.
C’était fou, extrême et stimulant.

Témoignage du médecin qui examina les voyants le sixième jour après le début des apparitions de la Vierge Marie à Medjugorje B98db50d-26df-495f-bfd2-73a17fea0de6

J’ai donné mon accord et accompagné le responsable de la clinique 
à Medjugorje.
Nous sommes arrivés environ deux heures avant de gravir la colline, 
chez Vicka.
Vicka, ses parents, toute la famille et tous ceux qui étaient à la maison 
savaient qui nous étions.
Vous devez comprendre un peu la situation politique en Yougoslavie 
à cette époque.
Je n’avais pas beaucoup d’expérience politique, mais je sentais que 
mon patron avait certaines obligations et tâches liées à cet événement.

Je lui ai demandé s’il était obligé d’arrêter tout cela et il m’a dit que 
nous étions là, que nous étions une équipe médicale et que nous 
resterions simplement silencieux .
Nous n’étions pas intéressés par autre chose. Nous étions là pour être 
présents. Juste pour faire ce que nous devions faire, une formalité.
Tout d’abord, j’ai été surpris de voir autant de personnes présentes à 
Medjugorje , dans la maison de Vicka et aux alentours.
C’était le sixième jour des apparitions, mais je pense que des milliers 
de personnes étaient présentes à Medjugorje. Tout était complet.

Je surveillais attentivement Vicka et tous les visionnaires après cela.

Ce que j’ai remarqué, c’est que toutes les personnes dans la maison 
de Vicka portaient son chapelet et priaient. En un instant, Vicka se leva 
et, rapidement, le vent se leva et dit « allons-y ».

Il n’y avait aucune chance que quelqu’un l’arrête.
Alors j’ai pensé que c’était bien que je puisse aller avec elle et voir ce 
qui s’est passé.
On courait après Vicka et soudainement, de différentes régions, le reste 
des visionnaires est venu à l’endroit , qui est maintenant connu comme 
le site de la première apparition de Notre-Dame.
Je me tenais à côté de Vicka et les autres étaient alignés.

J’ai demandé à Vicka si je pouvais être à ses côtés . Elle a dit « oui, 
vous pouvez » .
Elle était la plus communicative parmi eux et c’est pourquoi j’ai décidé 
d’être à ses côtés pour pouvoir participer à ces événements et essayer 
de faire quelque chose.
J’ai été à nouveau surpris quand, dans un instant, tout le monde 
agenouillèrent en une seconde et commencèrent à prier ensemble.
J’avais un chapelet à la main parce qu’ils me l’avaient remis chez Vicka . 
.A cette époque, je ne savais

Témoignage du médecin qui examina les voyants le sixième jour après le début des apparitions de la Vierge Marie à Medjugorje 10_l

Plus tard, j’ai compris que j’étais l’étranger là – bas , que j’étais faux et 
qu’ils étaient la vérité. Mais seulement après l’avoir compris.
A ce moment précis, j’ai pensé que c’était l’inverse, que ce qui se passait 
devait cesser.
Après cette longue prière, tout le monde se leva en une seconde.
Parce que Vicka et toutes ces personnes disaient: « la voici, la voici ».

J’étais bien sûr surpris et choqué en dehors de la logique humaine.

Medjugorje est connue pour ses prophéties et pour le fruit des 
conversions de ceux qui y assistent.

Mais il est également en train de devenir connu pour les guérisons et 
autres miracles qui se produisent là-bas.

Plus de 600 cas de guérison ont été enregistrés et nous en apportons 
quelques exemples.
.
Mais aussi d’autres miracles, comme le cas choquant du chapelet d’un 
simple métal, devenu or et de l’exorcisme à une heure sainte.

Il y a eu aussi beaucoup de miracles du soleil , mais leurs témoignages 
graphiques sont partiels et cela n’a pas l’air bien.

Quoi qu’il en soit, toutes ces choses pâlissent devant les miracles de la 
vie qui se produisent lors des visites à Medjugorje et de ceux qui se 
produisent dans leurs confessionnaux.

Source : http://www.comprendre-medjugorje.info/fr/livres/comprendre_medjugorje/temoignage_du_docteur_darinka_glamuzina.html

Notre Dame de la Paix – Ce que Je dis maintenant, vous ne pouvez pas le comprendre, mais soyez attentifs

Message de Notre Dame de la Paix d’Anguera-Bahia-Pedro Regis – 06 07 2019 – 
Ce que Je dis maintenant, vous ne pouvez pas le comprendre, mais soyez attentifs …

Chers enfants, pliez les genoux dans la prière pour l’Église de Mon Jésus.La bénédiction donnée ne pourra être enlevée. Ce que Je dis maintenant, vous ne pouvez pas le comprendre, mais soyez attentifs.

Vous vous dirigez vers un futur de grande confusion spirituelle. Je souffre pour ce qui vient à vous. Je vous demande d’être fidèles à Mon Fils Jésus. Ne vous écartez pas de la vérité. Quoi qu’il arrive, ne laissez pas la flamme de la foi s’éteindre en vous.

Soyez doux et humbles de cœur, car ce n’est qu’ainsi que vous pourrez comprendre Ma Présence parmi vous.Ayez confiance, foi et espérance. Après toutes les tribulations,la Victoire de Dieu viendra vers les justes.Cherchez des forces dans la Prière et dans l’Eucharistie. Allez de l’avant sans peur.

C’est le message que Je vous transmets au nom de la Très Sainte Trinité. Je vous remercie de Me permettre de vous réunir ici une fois de plus. Je vous bénis au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit.

Soyez dans la paix.

Amen.

Enoc – Je ressens douleur et tristesse en voyant des millions d’hommes, de femmes, d’enfants et de jeunes, qui par vanité percent, (piercing), marquent, (tatouages) ou modifient leur corps par des chirurgies.

Enoch 11 Juillet 2019

GARDEZ-VOUS DE PROFANER LE TEMPLE DU SAINT ESPRIT, QUI EST VOTRE CORPS ; NE SOUILLEZ PAS MON ŒUVRE, EN VOUS FAISANT DES TATOUAGES, DES PIERCINGS, DES IMPLANTS OU DES CHIRURGIES PAR CAPRICE OU VANITE ; CAR EN VERITE JE VOUS DIS, QUE TOUT CELA EST ABOMINABLE  AUX YEUX DE VOTRE DIEU !

11 JUILLET 2019 1 :50 P.M

APPEL URGENT DE JESUS SAINT SACREMENT A L’HUMANITE. MESSAGE A ENOCH

Mes enfants, je vous apporte ma Paix.

Mes Enfants Bien-aimés, je ressens douleur et tristesse en voyant des millions d’hommes, de femmes, d’enfants et de jeunes, qui par vanité percent, (piercing), marquent, (tatouages) ou modifient leur corps par des chirurgies. Je vous dis enfants rebelles, si vous ne vous repentez pas, ne vous confessez pas et ne réparez pas pour ce péché contre mon Saint Esprit, vous serez Anathème. Rappelez-vous ce que dit ma Parole : Ne savez-vous pas que votre corps est le temple du Saint-Esprit qui est en vous, que vous avez reçu de Dieu, et que vous ne vous appartenez point à vous-mêmes ? Car vous avez été rachetés à un grand prix. Glorifiez donc Dieu dans votre corps. (1 Corinthiens 6.19,20)

Mes enfants, le prix que j’ai payé pour vous fut la mort. Vous mes petits, ne pouvez pas profaner votre corps, en faisant ce que vous en voulez ; parce que  votre corps je vous le répète : il est le Temple du Saint Esprit. Votre responsabilité c’est d’en prendre soin, en surveillant que rien ne l’abîme ou le profane ; vos corps mes petits m’appartiennent, vous ne pouvez pas en disposer, ils ne sont pas votre propriété.

Gardez-vous de profaner le Temple du Saint Esprit, qui est votre corps ; ne souillez pas mon œuvre, en vous faisant des Tatouages, des Piercings, des Implants ou des Chirurgies par caprice ou vanité car en vérité je vous dis, que cela est abominable aux yeux de votre Dieu ! Acceptez-vous comme je vous ai créés, car vous avez été créés à l’image et à ma ressemblance et toutes mes œuvres sont parfaites. Qui êtes-vous enfants de la glaise pour profaner mon Temple ? Insensés ! Ne savez-vous pas qu’en profanant votre corps, vous péchez contre mon Saint Esprit qui habite en vous ? Que me répondrez-vous demain, quand votre âme se présentera devant Moi, taché de ce péché ? Quand vous profanez votre corps, vous commettez un péché mortel et vous devenez des coupables.

Gardez-vous de profaner le Temple du Saint Esprit, qui est votre corps ; ne souillez pas mon œuvre, en vous faisant des Tatouages, des Piercings, des Implants ou des Chirurgies par caprice ou vanité car en vérité je vous dis, que cela est abominable aux yeux de votre Dieu ! Acceptez-vous comme je vous ai créés, car vous avez été créés à l’image et à ma ressemblance et toutes mes œuvres sont parfaites. Qui êtes-vous enfants de la glaise pour profaner mon Temple ? Insensés ! Ne savez-vous pas qu’en profanant votre corps, vous péchez contre mon Saint Esprit qui habite en vous ? Que me répondrez-vous demain, quand votre âme se présentera devant Moi, taché de ce péché ? Quand vous profanez votre corps, vous commettez un péché mortel et vous devenez des coupables.

Je vous ai donné un corps, une âme et un esprit, qui forment une seule unité et que vous devez protéger et en prendre soin, pour la Gloire de Dieu. Il est seulement permis par le Ciel, les chirurgies, les implants et autres modifications faites dans votre corps, quand il s’agit de problèmes de santé, de mutilations par accidents, de déformations ou maladies congénitales et en général tout ce qui a à voir avec votre santé. Aucune chirurgie, implant ou modification corporelle, faite par caprice ou vanité, ne sera justifiée par le ciel.

Réfléchissez donc mes enfants, ne continuez pas à profaner le Temple du Saint Esprit qui est votre corps. Vous êtes le produit de mon Amour et de ma Miséricorde et vous êtes mon œuvre la plus aimée. Vous êtes venus dans ce monde  non pour faire votre volonté mais la Mienne. Je vous rappelle ma Parole : Car la chair convoite contre l’Esprit et l’Esprit contre la chair. Et ils sont opposés l’un à l’autre, de sorte que vous ne pouvez pas faire les choses que vous voudriez.(Galates 5.17) Vivez dans l’Esprit et évitez tout ce qui a à voir avec les désirs de la chair, pour que ceux-ci ne s’emparent pas de votre vie et vous amènent à faire votre volonté à l’encontre de la Mienne. Ma Paix je vous laisse, ma Paix je vous donne. Repentez-vous et convertissez-vous, car le Royaume de Dieu est proche.

Votre Maître, Jésus Saint Sacrement, le Bien-aimé qui n’est pas aimé.

Faites connaître mes messages à toute l’humanité, mes Enfants.

Deux prêtres et deux militants pro-vie arrêtés pour avoir tenté de sauver des bébés dans un Centre d’avortement du New Jersey

Deux prêtres et deux militants pro-vie arrêtés, le 13 juillet 2019, pour avoir tenté de sauver des bébés dans un Centre d'avortement du New Jersey (Vidéo - 1 min) Safe_image.php?d=AQD-bOPBMdxCeV0z&w=540&h=282&url=https%3A%2F%2Fassets.lifesitenews.com%2Fimages%2Fmade%2Fimages%2Fremote%2Fhttps_www.lifesitenews.com%2Fimages%2Flocal%2FJuly_13_RRR_1024_512_75_s_c1

MORRISTOWN, New Jersey, 13 juillet 2019 (LifeSiteNews) – Ce matin, deux prêtres catholiques et deux activistes laïques pro-vie ont été arrêtés pour être entré dans un centre d’avortement et pour avoir refusé de laisser faire un avortement, offrant des roses rouges aux femmes qui étaient à l’intérieur, et les encourageant à choisir la vie.

Au moins une femme a par la suite refusé de subir un avortement, a déclaré la porte-parole de Red Rose Rescue, Lisa Hart, à LifeSiteNews. La mère de la femme voulait la forcer à se faire avorter.

Deux prêtres et deux militants pro-vie arrêtés, le 13 juillet 2019, pour avoir tenté de sauver des bébés dans un Centre d'avortement du New Jersey (Vidéo - 1 min) Fr_fidelis_2_1_645_406_75

Père Fidelis Moscinski, le 13 juillet

«J’étais en train d’essayer de lui faire appeler le numéro d’un avocat … Je lui ai donné de bonnes informations pour obtenir de l’aide et je lui ai proposé de l’emmener chez moi, mais sa mère est venue et a commencé à me crier dessus, raconte Hart. Elle a confié à LifeSiteNews que plus de 10 voitures de police sont arrivées sur les lieux et que les pro-vie ont été traînées dans ces véhicules.

«Quand nous avons essayé de filmer, ils nous ont obligé à quitter la propriété», a-t-elle déclaré. Les pro-vie ont réussi à obtenir de courtes vidéos de la police portant certains des sauveteurs arrêtés dans leur voiture. Les activistes sont maintenant au poste de police, a déclaré Hart.

Deux prêtres et deux militants pro-vie arrêtés, le 13 juillet 2019, pour avoir tenté de sauver des bébés dans un Centre d'avortement du New Jersey (Vidéo - 1 min) Fr_fidelis_3_645_406_75

Le service d’avortement dans lequel les condamnés sont entrés est le Garden State Gynecology, situé au premier étage d’un grand immeuble de bureaux abritant également le «premier» centre de naissance autonome du New Jersey. Il s’agit du 14ème congrès « Secours des Roses Rouges » organisé aux États-Unis depuis septembre 2017.

«Le sauvetage que nous avons fait en septembre a eu lieu à l’occasion de la fête de saint Michel. Ensuite, le sauvetage de décembre était proche de Noël. Nous l’avons dédié à Notre Seigneur et à sa naissance. Le 19 mars, le sauvetage a été consacré à saint Joseph », a déclaré le père Fidelis Moscinski des Frères franciscains du renouveau à LifeSiteNews. Le sauvetage de ce matin était « dédié au Coeur Immaculé de Marie » car le 13 juillet est « l’anniversaire de la révélation du secret à Fatima », a-t-il déclaré, évoquant des apparitions mariales à Fatima, au Portugal, lorsque la Bienheureuse Vierge Marie est apparue à trois paysans. Les enfants ont été averti du besoin de prière et de réparation pour le péché.

Deux prêtres et deux militants pro-vie arrêtés, le 13 juillet 2019, pour avoir tenté de sauver des bébés dans un Centre d'avortement du New Jersey (Vidéo - 1 min) Fr_fidelis_july_13_645_406_75

«Nous faisons vraiment appel à l’intercession du Cœur Immaculé de Marie ce matin», a déclaré Moscinski. « Nous faisons confiance à la puissance de la grâce de Dieu pour affecter les esprits et les cœurs des gens. »

https://www.lifesitenews.com/news/2-priests-2-pro-life-activists-arrested-trying-to-save-babies-inside-new-jersey-abortion-center

Edson …Il manque très peu, très peu de choses pour que les grandes épreuves tombent sur l’humanité pécheresse, pour la purifier de ses iniquités.

Message de la Reine du Rosaire et de la Paix le 06 Juillet 2019..Reçu par Edson Glauber…Il manque très peu, très peu de choses pour que les grandes épreuves tombent sur l’humanité pécheresse, pour la purifier de ses iniquités.

     

Résultat de recherche d'images pour "edson glauber profezie italia"

Manaus-AM

Paix mes enfants bien-aimés, paix!

Mes enfants, moi votre Mère, Reine du Rosaire et de la Paix, je vous appelle à Dieu, mais beaucoup ne m’écoutent toujours pas et ne veulent pas accepter l’invitation du Seigneur à se convertir.

C’est le moment de vous décider pour Dieu et pour le chemin sacré qu’il vous indique, à travers moi, qui vous mène au Ciel.

Enfants bien-aimés, ne soyez pas trompés par le diable, ne vous laissez pas  trompez avec les choses du monde, abandonnez tout ce qui vous éloigne de Dieu, car le temps de la conversion passe et ne reviendra jamais.

Soyez forts, combattez les tentations et les péchés en cherchant à vivre une vie entière et agréable à Dieu, loin du péché.

Je suis ici pour vous guider au Paradis, car le Paradis doit être  votre objectif final. Rien dans ce monde ne se compare à la Gloire du Paradis. Le monde et ses choses disparaitront, mais le Ciel ne passera jamais, le Ciel est l’endroit que Dieu a préparé pour chacun de vous et cet endroit, mes enfants, est Éternel.

Je vous aime et je vous dis que dans mon Cœur Immaculé je vous souhaite la bienvenue pour vous amener au Cœur de mon fils Jésus.

Résultat de recherche d'images pour "edson glauber profezie italia"

Priez beaucoup de chapelets pour le monde, pour la paix, pour la conversion des pécheurs, car il manque très peu, très peu de choses pour que les grandes épreuves tombent sur l’humanité pécheresse, pour la purifier de ses iniquités.

Avec mon Manteau  Immaculée, je vous couvre en ce moment et vous bénis.

Retournez chez vous avec la paix de Dieu. Je vous bénis tous: au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit. Amen!


http://itapiranga0205.blogspot.com/2019/07/mensagem-da-rainha-do-rosario-e-da-paz_6.html

Un chien s’incline devant la présence eucharistique de Jésus

Un chien s’incline 
devant la présence 
eucharistique de Jésus

INSOLITE : Un chien s'incline devant la présence eucharistique de Jésus ? (Photo) 65987795_10214820129402436_8881452761321832448_n.jpg?_nc_cat=111&_nc_eui2=AeHzBEnFAPfHGPnguu-0E_WzIK7AcbBRHMaqV-T1m0svVSVJV62pkHGfg8sYTPf4QC3uGW-SFGlima5ow5pKwk5yFiQ9o2WdY0QOUnEBqVlzPA&_nc_oc=AQk3iy6aC-xkLg2V_C0mkG3_qP9Do5MlfHWHc86iVCa-lprRBeAWk3o0tuxRCFzRwvg&_nc_ht=scontent.fymy1-2

En regardant cette image, on pense à cette grande confession d’Allen 
R. Hunt, pasteur de l’église: «Comment j’ai découvert les trésors 
cachés de l’Église catholique» ….

« Les raisons pour lesquelles les catholiques avaient construit de si 
belles cathédrales et églises à travers le monde devinrent évidentes. 
Ce n’était pas un lieu de rassemblement ou de rencontre pour les 
chrétiens. Mais un foyer pour Jésus lui-même dans le Saint Sacrement. 
cathédrales et églises préparent nos âmes à la beauté de l’Eucharistie 
sur le plan architectural. 
« 

Source : https://www.facebook.com/emeka.a.ewuzie

Les vautours du Grand Orient tentent de profiter de l’assassinat de Vincent Lambert

Les vautours du Grand Orient tentent de profiter de l’assassinat de Vincent Lambert

Les vautours du Grand Orient tentent de profiter de l’assassinat de Vincent Lambert

Les franc-maçons du Grand Orient de France, très attachés à faire avancer la culture de mort, ont publié un communiqué suite au décès de Vincent Lambert, dans lequel ils écrivent :

[…] Il tient à exprimer aussi le soulagement qui est le sien de voir cesser enfin le calvaire végétatifd’un homme devenu, bien malgré lui, le symbole des impasses dans lesquelles se trouve le débat sur la fin de vie dans notre pays.

Il tient à rappeler enfin que le drame de Vincent Lambert nous crée collectivement l’obligation de faire évoluer notre droit pour permettre enfin le libre choix de la fin de vie dans le strict respect des appréciations et des conceptions métaphysiques de chacun.

Rien de surprenant : les vautours guettent leur proie.

Source : Le Salon Beige

Comment jeûner ? + recette du pain de jeûne

Faites votre pain de jeûne !

Faites votre pain de jeûne !

«Celui qui prie ne craint pas l’avenir, celui qui jeûne ne craint pas le Mal.»
(Medjugorje le 25 janvier 2001)

Cette recette parmi d’autres utilisées à Medjugorje vous aidera, n’écartez plus la pratique du jeûne !

——————————————————————————–

Pour 1 Kg de farine, mettre dans l’ordre :

3/4 de litre d’eau tiède (environ 37º C),
1 cuillère à café de sucre,
1 cuillère à café de levure lyophilisée (ou de la levure de boulanger)

Bien mélanger puis ajouter :

2 cuillères à soupe d’huile,
1 cuillère à soupe de sel,
1 bol de flocons d’avoine ou autres céréales (1 bol français contient 1/4 de litre).

Mélanger le tout. On peut ajouter un peu de farine si la pâte est trop liquide.

Laisser reposer la pâte 2 heures minimum (ou toute la nuit) dans un lieu bien chauffé à température constante (pas moins de 25º C) ; on peut couvrir d’un linge humide mouillé.

Mettre la pâte (4 cm de hauteur maximum) dans des moules bien huilés. Laisser encore reposer environ 30 minutes.

Mettre au four chaud à 160º C et laisser cuire pendant 50 ou 60 minutes.

La qualité du pain dépend en grande partie du type de farine utilisée. On peut mélanger de la farine complète avec la farine blanche.

Les jours de jeûne, il est important de beaucoup boire.
(cela peut éviter les maux de tête)

Résultat de recherche d'images pour "medjugorje"

A Medjugorje (Bosnie-Herzégovine) la Vierge Marie nous invite tous (sauf les malades) à jeûner au pain et à l’eau les mercredi et vendredi. Chacun peut décider librement comment vivre ce jeûne, selon son coeur et aussi selon sa santé.

Nombreux sont ceux qui ont écarté la pratique du jeûne à cause de la qualité décevante de leur pain. Le pain acheté dans le commerce est parfois fait avec des farines dénaturées et ne nourrit pas vraiment.

À Medjugorje, les familles font elles-mêmes leur pain, et ce pain est excellent. Jeûner avec ce pain n’est pas un problème. Faire son pain est bénéfique à tous points de vue. Cela permet de mieux entrer dans l’esprit du jeûne. Belle occasion aussi de méditer concrètement les paroles de Jésus sur le grain de blé tombé en terre, le bon grain et l’ivraie, le levain qu’une femme met dans trois mesures de farine, et bien sûr, le splendide évangile sur le Pain de Vie. De façon simple, nous nous rapprochons aussi de Marie comme femme juive attentive à accomplir ses tâches sous le regard de Dieu et à garder la paix dans la maison.
Qui mieux qu’elle, peut nous préparer à l’Eucharistie et nous aider à recevoir le Pain Vivant comme elle-même l’a reçu sur la terre, après l’Ascension de son Fils ?

Résultat de recherche d'images pour "medjugorje les famille font leur pain"

Le jeûne est plus facile lorsque l’on demande à Dieu cette grâce la veille, car bien jeûner est une grâce que l’on ne doit pas considérer comme acquise automatiquement. Nous demandons à notre Père notre « pain de ce jour », demandons-lui aussi, humblement, de pouvoir jeûner au pain et à l’eau. Jeûner de bon coeur accroît la puissance du jeûne contre les forces du mal, les divisions et les guerres.

Source : Marie Reine.com

Quelques paroles sur le jeûne à Medjugorje

«Pour la guérison des malades, il est très important de faire les prières suivantes : un “Credo” suivi de sept “Pater”, “Ave”, “Gloria”, et de jeûner au pain et à l’eau.» (Eté 1981)

«Je vous invite à jeûner les mercredi et les vendredi, le meilleur jeûne, c’est au pain et à l’eau. Par le jeûne et la prière, on peut arrêter les guerres et suspendre les lois de la nature. Tous, sauf les malades, sont appelés au jeûne.» (Eté 1981)

«Si vous jeûnez et priez, vous obtiendrez tout ce que vous demandez.» (Octobre 1983, à Jelena)

Source : Marie Reine

Lancement d’un groupe de jeûne

Une fois par semaine :

  • Tous les Mercredis, je lance un groupe de jeûne au pain et à l’eau pour notre propre rédemption, pour le salut des membres de notre famille, la délivrance de nos défunts au purgatoire
  • Vous pouvez vous inscrire en envoyant un E. mail à : catholique.magazine@laposte.net

Le scapulaire de Notre Dame du Mont Carmel

N’oubliez pas de vous faire imposer le scapulaire de Notre Dame du Mont Carmel. Vous pouvez obtenir des renseignements sur le scapulaire en appelant le 0787527753.

Pour ceux qui l’ont revêtu après l’imposition par le prêtre, il faut savoir qu’il y a le privilège sabbatin. Ce privilège signifie qu’à l’heure de la mort, la Sainte Vierge vous emporte au paradis le premier samedi qui suit votre mort. (C’est intéressant car la plupart des chrétiens catholiques, d’après les enseignements Catholiques, passent entre 30 et 40 ans après leur mort dans les flammes du purgatoire).

La condition pour obtenir ce privilège sabbatin c’est d’être marié à l’Eglise ou encore de vivre seul ou en frères et soeurs. Il est nécessaire de réciter le chapelet tous les jours pour bénéficier du privilège sabbatin.

Bonne fête de Notre Dame du Mont Carmel

La fête liturgique qui honore le 16 juillet la Mère de Dieu comme patronne de l’ordre du Carmel, fait référence au lieu où le prophète Élie combattit pour la foi du peuple d’Israël. Bien des traits rapprochent Élie de Marie : attentifs à leur peuple, protecteurs de la foi, ils annoncent tous deux le combat spirituel de la fin des temps.

À première vue, rien ne semble rapprocher le prophète Élie de la Vierge Marie. Le premier est le plus dur des prophètes, tandis que la seconde est unanimement saluée comme la douce avocate des chrétiens. Pourtant, la fête de Notre Dame du Mont Carmel, chaque 16 juillet, nous invite à chercher les points communs entre eux deux. Le Mont Carmel est en effet cette montagne, dans le nord d’Israël, où Élie confondit les faux-prophètes de Baal en un duel qui reste une des plus célèbres pages de la Bible.

Deux figures pour temps de crise

Le premier point commun entre Élie et la Vierge Marie est à chercher du côté de cet épisode célèbre qui se déroula sur le Mont Carmel, vers l’an 870 av. J.-C. Dans son zèle pour le Seigneur et sa sollicitude pour son peuple, Élie désire faire retourner les fils d’Israël aux sources de l’Alliance conclue avec Moïse. Pour cela, il faut que les prophètes de Baal, divinité étrangère, quittent la cour royale où les a introduits la reine Jézabel. Élie est donc un homme de combat, qui lutte pour Dieu et la foi de son peuple. Comme tous les prophètes qui lui succéderont, il surgit en un temps de crise. Telle est la première caractéristique d’Élie. Peut-on en dire autant de la Vierge ?

La réponse positive s’impose d’autant plus que le Christ l’a instituée notre mère au Calvaire. Or une mère redouble de vigilance et d’efforts en temps de crise, lorsqu’elle pressent le danger que courent ses enfants. La maternité universelle de la Vierge la rend particulièrement attentive à l’évolution de la foi chez les croyants, de même qu’Élie critiqua le syncrétisme, voire l’apostasie, d’Israël en son temps. Car en ces matières, il y va de la survie spirituelle du peuple. Il ne s’agit pas là de jeux intellectuels. La foi concerne l’intégralité de l’existence. C’est ce qui explique la réaction virulente d’Élie devant l’abandon du Dieu de l’Alliance par Israël.

La Vierge Marie est envoyée elle aussi au peuple chrétien en temps de crise. Certes, elle est toujours présente à lui depuis son Assomption. Cependant, il existe des périodes où son action se fait plus pressante. La Vierge dénonce les hérésies, met en garde contre les fausses croyances, non par réflexe inquisitorial, mais parce que ces déviances sont susceptibles d’éloigner les enfants de l’Église du Maître de la vie. Et dans ces mises en garde, il n’est pas seulement question de croyance, mais aussi de pratiques.

La question du corps

Prenons par exemple le thème du corps, et de la corporéité en général. La Vierge, en tant que mère de Jésus, est bien placée pour nous dire que le Seigneur de gloire, durant sa vie terrestre, avait bien un corps de chair et des affections humaines. La piété mariale est une pierre de touche de la droite compréhension de l’Incarnation. C’est pourquoi la mère du Seigneur est la personne toute indiquée pour nous préserver des hérésies qui nient l’Incarnation, ou bien qui contestent que Jésus ait possédé une âme humaine (ce qui est important pour que la nôtre soit divinisée, puisque seul « ce qui a été assumé (par le Fils de Dieu) est sauvé »). Garante de l’Incarnation, la Vierge nous fait adorer un Dieu qui, en son Fils, a entièrement épousé notre condition (hormis le péché !). Ainsi, la Vierge, par qui Jésus a pris un corps semblable au nôtre, est la promesse, en sa personne et plus encore en celle de son Fils, des noces du Ciel et de la terre.

Mais cette question du corps ne concerne pas seulement la foi. Elle regarde aussi la pratique. À ce niveau, la Vierge, dans sa sollicitude maternelle, nous alerte sur le mauvais usage qu’en ces temps de crise profonde nous faisons de la sexualité. L’hédonisme postmoderne transforme nos corps en simples instruments de plaisir. Tantôt il le méprise (lorsqu’il est « hors d’usage »), tantôt il l’idolâtre. Là aussi, la Vierge nous redit l’éminente dignité de nos corps, et nous avertit qu’il est fait pour le don de soi, et non pour assouvir des pulsions où le souci de l’autre n’entre pour rien, et qu’il ressuscitera à la fin des temps.

Leur rôle déterminant dans la fin du monde

Second point commun entre Élie et la Vierge : les combats des derniers temps. Le dernier livre de l’Ancien Testament se termine par l’annonce du retour d’Élie avant le Jour dernier (Ma 3, 23-24). Ainsi, la figure du prophète est-elle associée à la fin du monde. C’est une des raisons pour lesquelles il tient une place majeure dans le judaïsme. Il en va pareillement avec la Vierge Marie. Elle aussi est regardée par les chrétiens comme une figure centrale des derniers temps. Que l’on songe, par exemple, à sa prophétie adressée aux voyants de Fatima : « À la fin, mon Cœur Immaculé triomphera ». Comment en serait-il autrement ? La Vierge, montée à la gloire céleste en son âme et son corps, est la figure de l’Église eschatologique, c’est-à-dire la personnification de l’Église telle qu’elle sera une fois qu’elle sera entrée dans le monde céleste, et que ses épousailles avec l’Agneau seront consommées. Dans ces conditions, la Vierge est forcément appelée à jouer un rôle essentiel dans le passage, à la fin des temps, du monde dans la gloire divine.

Ce rôle a d’ailleurs été prophétisé par sa vie terrestre. Le Samedi Saint, la Vierge a soutenu la foi du monde, après la crucifixion de son Fils. Elle a veillé en attendant, dans la foi, la Résurrection. De la même manière sera-t-elle présente à la fin de l’histoire, pour aider le monde à passer en Dieu, à l’issue du long Samedi Saint que constitue l’histoire des hommes. À ce sujet, remarquons que c’est le jour de la fête de Notre Dame du Mont Carmel que la Vierge est apparue pour la dernière fois à Bernadette, à Lourdes. Apparition silencieuse. Comme pour lui annoncer qu’elles ne se reverraient que dans l’autre monde.

À ces deux points communs entre le prophète du huitième siècle avant J.-C. et la mère du Rédempteur, on peut ajouter le primat de la contemplation. En effet, Élie est l’ancêtre des anachorètes contemplatifs. Avec Moïse, il est le seul à avoir vu Dieu de son vivant dans la première Alliance. À ce titre, il annonce Celle qui sera la reine de ceux qui trouve leur joie à regarder le Seigneur « sans ombre ni trouble au visage » (Ps 33, 6).Les plus anciennes représentations de la Vierge Marie :


Le rosaire de l’enfant à Naître pour arrêter l’avortement

Le rosaire de l’enfant à Naître pour arrêter l’avortement

Résultats de recherche d'images pour « ROSARY FOR THE UNBORN »

Le 2 juillet 2001, Notre Dame déclare 
«Je t’affirme, ma fille, que chaque Je vous salue Marie, prié avec un cœur aimant délivrera, de la mort par avortement, une de ces vies innocentes. Quand vous dites ce rosaire, rappelez-vous Mon Cœur Immaculé, affligé de voir le péché de l’avortement qui se fait à chaque instant. Je vous donne ce sacramental spécial (qui doit être béni par un prêtre), pour guérir mon Cœur Maternel.»

1 AVORTEMENT NE SE FAIT PAS, A CHAQUE JE VOUS SALUE MARIE PRIE AVEC CE ROSAIRE SPECIAL.

Résultats de recherche d'images pour « Le rosaire de l'enfant à Naître pour arrêter l'avortement »

Magazine à télécharger sur ce lien :

https://madmagz.com/fr/magazine/194602#/page/1

Résultats de recherche d'images pour « Le rosaire de l'enfant à Naître pour arrêter l'avortement »

Où commander le rosaire de l’enfant à naître ?

Editions Résiac Tél. 02.43.01.01.26

ou Etoile Notre Dame Tél. : 02 43 30 45 67

Résultats de recherche d'images pour « Le rosaire de l'enfant à Naître pour arrêter l'avortement »

Vous pouvez écouter et télécharger deux C.D. pour réciter les 4 mystères du rosaire de l’enfant à naître

****

CD 1 : Mystères joyeux et lumineux

https://gloria.tv/audio/3SimnDcwNFZG3hHVeLTUcmgAM/language/ypC7nuVcYwSj66r2P3eNDSo8U

CD 2 : Mystères douloureux et glorieux

https://gloria.tv/audio/xRHhnmhXQmW249j6WJyTFVTMx/language/ypC7nuVcYwSj66r2P3eNDSo8U

******

Résultats de recherche d'images pour « histoire du rosaire de l'enfant à Naître pour arrêter l'avortement »

Histoire du rosaire de l’enfant à naître

Vous pouvez écouter et télécharger ce C.D. :

https://gloria.tv/audio/xuh4y47CAtc83VXtzsbEqqUG6/language/ypC7nuVcYwSj66r2P3eNDSo8U

Résultats de recherche d'images pour « lettre de reconnaissance rosaire de l'enfant à naître »

Le Rosaire de “l’enfant à naître”

Comment le réciter ?

Ce chapelet est à dire comme un chapelet habituel avec les « Notre Père », les « Je vous salue Marie » et les « Gloire au Père »… On commence avec le chapelet en disant :
«Céleste Reine, avec ce chapelet, nous relions tous les pécheurs et toutes les nations à Votre Cœur Immaculé».

Et après le signe de Croix :
«Père Céleste, en ce temps de crise mondiale, permettez à chaque âme de trouver la paix et la sécurité dans Votre Divine Volonté. Donnez à chaque âme la grâce de comprendre que Votre Volonté est le Saint Amour dans le moment présent.»

«Père bienveillant, éclairez chaque conscience pour qu’elle reconnaisse quand elle ne suit pas votre Volonté. Accordez au monde la grâce de changer et le temps de le faire. Amen.» «Divin Enfant Jésus, en priant ce rosaire, nous te demandons d’enlever du cœur du monde le désir de commettre le péché de l’avortement. Enlève le voile de tromperie que Satan a placé sur les cœurs qui décrivent la promiscuité comme une liberté et révèle l’esclavage du péché.»

Puis le Je crois en Dieu et la suite habituelle…

Après chaque dizaine, remplacer les invocations par :

«O Jésus, protège et sauve l’Enfant à Naître ! »

Vous pouvez ajouter une clausule à chaque “Je vous salue Marie” : …et Jésus, présent dans cet enfant à naître, le fruit de vos entrailles , est béni…

Résultats de recherche d'images pour « Le rosaire de l'enfant à Naître pour arrêter l'avortement »

Le Nouveau Sacramental du monde actuel

Lettre de Reconnaissance de l’Évêque

A QUI DE DROIT

Le Saint Rosaire est prié en Irlande et dans tous les pays du monde entier depuis des siècles et a été donné par le Ciel ; Notre Sainte Mère en a parlé à Fatima.
Le Chapelet tel que nous le connaissons, dans son apparence, a été modifié, passant du bois au verre, puis au cristal, enfin, plus récemment, les chapelets de couleur sont apparus, les grains prenant des formes et des teintes variées ; il y a même des grains odorants, à la senteur de rose etc.
Dans le contexte actuel, dans le monde, l’avortement est la norme et le Rosaire est désormais composé de larmes dans lesquelles se trouvent des petits bébés.
Lorsque nous prions avec ce Chapelet spécial, nous prions à l’intention de ces bébés à naître. Il nous rappelle le bébé, dans le sein de sa mère, qui n’a pas de voix pour parler, qui est sans défense. C’est une créature de Dieu, qui est en danger de mort par avortement.
Ce chapelet, à l’instar des autres chapelets, est une arme contre Satan : il fait partie de l’Eglise, il fait partie de la foi, de notre vie dans son combat contre le mal.
Ce chapelet de l’Enfant à Naître ne contient rien qui aille à l’encontre de l’Enseignement de l’Eglise. Il encourage la prière pour l’enfant à naître. Il remémore, à la personne qui prie, pour qui elle prie. La puissance de ce Chapelet est bien documentée et mérite la reconnaissance, une reconnaissance bien méritée.
Je reconnais que ce Chapelet de l’Enfant à Naître est d’une importance capitale dans notre monde actuel pour la lutte contre l’avortement.

Evêque de Waterford, Irlande
Dr Michael Russel (1920-2009)

Dr Michael Russel (1920-2009), Evêque de Waterford, Irlande


Lors du 50ème Congrès Echaristique à Dublin en 2012, le Cardinal Ouellet, Légat du Pape, s’et rendu sur le stand d’informations du Saint Amour ; le Rosaire de Cristal lui a été présenté ainsi que le travail effectué pour diffuser le Rosaire de l’Enfant à Naître. Il a déclaré : « C’est un travail merveilleux, vous devez poursuivre cette Mission. »

Sœur Briege McKenna a dit : « J’ai ce chapelet et je prie avec. »

Cardinal Napier, Afrique du Sud, a déclaré : « C’est merveilleux, nous devons faire venir ces chapelets en Afrique du Sud. »

Mgr Martin, Dublin a dit : « Vous incitez les gens à prier le Rosaire des Enfants à Naître. »

Le père Donal O’Reilly de Victoria, Canada a dit : « Formidable ! Nous devons les faire venir au Canada car ceux qui prient avec le Chapelet des enfants à naître deviennent des Disciples des Enfants à Naître. »

Devenez un Disciple de l’Enfant à Naître en priant le Rosaire des Enfants à Naître, le Nouveau Sacramental du monde actuel.

Cardinal Ouellet au stand Holy Love

Cardinal Ouellet, légat du Pape, recevant le Rosaire des Enfants à Naître de Declan & Carmel lors du 50ème Congrès Eucharistique à Dublin, en Irlande.

Résultats de recherche d'images pour « ROSARY FOR THE UNBORN »

 DERNIERS MESSAGES SUR L’AVORTEMENT :

*25 janvier 2013
La Sainte Mère dit : « Loué soit Jésus. J’invite la population mondiale à voir que la transgression par l’homme de la Divine Volonté de Dieu est la cause de tous ses malheurs. Rien ne manifeste autant cette transgression de la Volonté de Dieu que l’avortement. Dieu crée la nouvelle vie dans l’utérus et l’homme la détruit. Ce geste de révolte de l’amour-propre désordonné montre à quel point l’homme est incapable de discerner le bien du mal. Le caractère définitif de cet acte qu’est l’avortement illustre la nécessité pour l’humanité de transformer ce qui est dans son cœur en Saint Amour. Chers enfants, tant que les cœurs ne se réconcilieront pas avec la Divine Volonté de Dieu par le Saint Amour, vous ne serez pas en paix, ni n’aurez la paix dans le monde. La volonté d’apporter son soutien à l’avortement, soit par une participation active soit par votre silence, est le signe de votre mépris à l’égard des Commandements de Dieu – dont l’embrassement est le Saint Amour. Plus vous vous séparez de la Volonté de Dieu, moins Sa Sollicitude Providentielle repose sur vous. »

Fête du Très Saint Rosaire – 7 octobre 2012
Notre Dame est là en tant que Marie, Refuge du Saint Amour ; Elle tient un chapelet tout constitué de boutons de rose blanche, comme sur Sa statue du Champ des Cœurs Unis. Elle dit : « Loué soit Jésus. »
« Aujourd’hui, chers petits enfants, Je suis venue vous dire que vos chapelets sont la clé qui déverrouille la porte qui donne accès à des grâces indicibles. Le Rosaire est une arme décisive contre le mal. Cependant, il ne peut pas être utilisé sans pilote à l’instar du drone (avion-robot ou aéronef sans pilote). Il faut mettre votre cœur dans les prières que vous dites, car c’est en cela que réside la puissance. »
« Actuellement, votre pays est appelé à prendre des décisions importantes Vous avez besoin d’un dirigeant fort, pas d’un dirigeant entiché de l’importance de sa fonction, mais quelqu’un qui recherche le bien-être du peuple et la force de cette nation. Un tel chef de file soutient la Vérité. »

« A nouveau, Je vous dis de ne pas faire confiance aux paroles de quelqu’un uniquement parce qu’il est haut placé. Nous avons vu dans cette Mission que cela peut induire en erreur. La même chose est vraie dans l’arène politique. La Vérité, chers enfants, est la réalité des faits. Mentir ne doit pas être considéré comme faisant partie du monde des affaires ou de la vie politique habituelle. Le mensonge, c’est la tromperie de Satan. »

« Chers enfants, ne vous laissez pas tromper par Satan, pensant que vos prières et votre vote ne comptent pas. Et vos prières et votre vote, dans cette élection à venir, ont un impact sur votre avenir et l’avenir du monde. »

« Vous ne comprenez pas comment le chapelet fonctionne de concert avec la Volonté de Dieu. Vous ne comprenez pas non plus le mal qui menace votre sécurité nationale si vous faites les mauvais choix. Je prie pour vous afin que vous voyiez la Vérité pour l’amour de la Vérité.

Alors Ma Victoire sera-t-elle possible. Alors, les citoyens de cette nation seront-ils dirigés et non pas manipulés. Priez votre chapelet tous les jours pour Ma Victoire et votre Victoire de la Vérité. »

« Chers enfants, à ceux d’entre vous qui priez Mon Rosaire avec le cœur tous les jours, Je promets Mon assistance éternelle. Je prends vos chapelets et Je les utilise pour arrêter les guerres, pour influencer la politique et les affaires internationales, et surtout, transformer les cœurs en Saint Amour. »

« Vous ne devez pas avoir de la haine dans vos cœurs à l’encontre de quiconque ou d’un quelconque groupe. Vous pouvez uniquement détester les actes des autres. Vous devez prier pour ceux qui sont loin de la Vérité du Saint Amour. Sachez, Mes chers petits enfants, que la Vérité est le critère de référence permettant de discerner le bien du mal. Le Saint Amour est la Vérité. Personne, quelle que soit son influence, ne peut rien y changer. »

« Votre Rosaire de l’Enfant à Naître est Mon arme de choix pour l’époque actuelle. Votre avenir repose sur le bien-être de ces vies innocentes à naître. Luttez contre Satan avec cette arme du Ciel des plus puissantes. »

« Chers enfants, à nouveau, Je vous rappelle que la loi, le titre ou même la vocation ne font pas obstacle aux compromis de la vérité. Si la vérité est compromise de quelque façon, le Royaume de Mon Fils est affaibli. Jésus n’établit pas Sa souveraineté dans un cœur qui ne vit pas dans la Vérité. »

« Le Saint Rosaire ancre votre cœur dans la réalité de la Vérité. »

« Chers enfants, vos prières sont telles des armes de destruction massive contre les mensonges de Satan. Soyez assurés que Je prends chaque prière et la dépose sur l’autel du Sacré-Cœur de Mon Fils. Il n’y a pas de demande de prière dans votre cœur dont Je n’aie pas connaissance. Aussi, ayez du courage. Aujourd’hui, Je vous transmets Ma Bénédiction du Saint Amour. »

23 août 2012
« Je suis votre Jésus, né Incarné. Voici la prière que Je désire que vous ajoutiez à vos prières quotidiennes : » Jésus, donne-moi le courage de toujours soutenir la Vérité – quelles que soient l’opposition ou les conséquences. »

23 août 2012
La Sainte Mère dit : « Loué soit Jésus. Veuillez comprendre, chers petits enfants, que vivre dans le Saint Amour est porteur de la responsabilité de toujours soutenir la vie dans l’utérus. Cela signifie que si vous devez choisir entre deux candidats politiques, vous devez soutenir le candidat pro-vie. Cela est vrai même si vous êtes en désaccord avec le candidat pro-vie sur d’autres sujets qu’il défend. Cela est vrai même si vous n’aimez pas certains traits de caractère du candidat. Je vous dis cela, car la bataille pour la vie dans l’utérus est la guerre qu’il faut gagner. L’utérus est le champ de bataille qui déterminera l’avenir de votre pays. Faites-le savoir. »

13 août 2012
Jésus est là, Son Cœur exposé. Il dit : « Je suis votre Jésus, né Incarné. Mes frères et sœurs, Je vous le dis solennellement, vous n’aurez jamais la paix dans le monde tant que vous n’aurez pas la paix dans l’utérus. Les gouvernements sont responsables de l’atrocité qu’est l’avortement ; par conséquent, élisez avec soin vos représentants. Ce soir, Je vous bénis de Ma Bénédiction du Divin Amour. »

23 juillet 2012
« Je suis votre Jésus, né Incarné. Aujourd’hui, Alanus* vous a fait beaucoup de petites faveurs, petites mais importantes. Les anges sont toujours prêts à aider chaque personne, et le font souvent. Mais ils sont plus utiles lorsqu’on leur demande de l’aide. C’est alors qu’ils travaillent silencieusement en arrière-plan pour produire des effets positifs. Les anges n’œuvrent pas que pour de petites choses, mais de manière significative également. Vous pouvez prier pour les anges des politiciens et des corps entiers de gouvernement en même temps. Saviez-vous que votre Congrès et votre Cour Suprême ont des anges à leur tête ? L’ange qui tente d’orienter le Congrès est « Constant ». L’ange qui tente d’orienter la Cour suprême est « Micah ». Priez pour que leur influence soit efficace. »
*Note: Alanus is Maureen’s guardian angel.

2 juillet 2012
Jésus est là, Son Cœur exposé. Il dit : « Je suis votre Jésus, né Incarné. Mes frères et sœurs, ce pays a été fondé sur l’indépendance et la liberté religieuse. Vous ne devez pas laisser quelqu’un élu à une haute fonction avec la possibilité d’ôter aux citoyens des libertés. Dès que l’on renonce à l’indépendance, il est difficile de la retrouver. Ce soir, Je vous bénis de Ma Bénédiction du Divin Amour. »

13 juin 2012
« Je suis votre Jésus, né Incarné. Aujourd’hui, l’homme a privilégié l’amour de la technologie à l’amour de Dieu. Il s’attribue tout le mérite pour ses prouesses technologiques, alors qu’en fait, toute connaissance vient de la Volonté Permissive de Mon Père. L’humanité utilise la technologie pour courir à sa propre mort – un fait qu’elle ignore. Elle voit les progrès modernes comme de nouvelles façons de détruire la vie que Dieu donne. Le fait que les questions inhérentes à la vie et à l’éthique aient leur places dans l’arène politique témoigne de l’état de dégénérescence morale actuelle. C’est pourquoi Ma Voix ne doit pas être réduite au silence ou ignorée ici, dans ces Messages. Vos pèlerinages ici sont encouragés par le Ciel comme des sacrifices dignes, même si les hommes vous en dissuadent. Certains utilisent tout leur pouvoir pour discréditer Mes efforts ici. Je ne peux pas attendre d’approbations. Bien plus de vies sont en jeu maintenant qu’à l’époque de Fatima. Écoutez Mon appel. Changez vos vies. »

8 février 2012
Sainte Catherine de Sienne dit : « Loué soit Jésus. Comme avec chaque génération, il y a la Loi de Dieu et il y a la loi des hommes qui existent dans le monde d’aujourd’hui. Les deux devraient se renforcer l’une l’autre. Quand l’homme impose son libre arbitre, s’opposant ainsi à la Loi de Dieu, le juste doit se lever pour défendre la Divine Volonté de Dieu, qui est représentée par Ses Lois. Le simple mortel ne doit pas dicter les questions de conscience. Par conséquent, personne – quel que soit sa position dans la société – ne peut dire : vous devez librement soutenir le contrôle des naissances et l’avortement. Personne ne peut vous ordonner de ne pas venir ici, en ce lieu, pour prier. Bien cela n’ait jamais été déclaré, beaucoup ont été induits en erreur et ont été amenés à le croire. C’est un âge où vous devez être sûrs de vos droits donnés par Dieu, et ne pas craindre de les exercer. Ne soyez pas intimidés par le pouvoir et les titres. devez librement soutenir le contrôle des naissances et l’avortement. Attaquez-vous à ceux qui s’opposent au bien par vos prières. Si vous ne le faites pas, vous prêtez main-forte aux intentions maléfiques. L’ennemi ne veut pas que vous sachiez ces choses. Sa fumée enveloppe tout effort louable, cherchant à l’éliminer. Priez pour qu’il ne réussisse pas. »

Suite des messages…

Ghiaie di Bonate «Le culte marial est autorisé et gardé…»

«Le culte marial est autorisé et gardé…»

Ghiaie di Bonate – Italie
Chapelle paroissiale «Marie, Reine de la Famille»

Le 13 février 2019, l’évêque de Bergame a officiellement annoncé avoir émis un décret daté du 1er janvier 2019 qui autorise le culte marial à “Maria Regina della Famiglia” à la petite chapelle de Ghiaie di Bonate. Il exclut cependant toute référence aux messages, apparitions et autres phénomènes de supposée nature surnaturelle. Le décret a été accompagné d’une lettre de l’évêque à l’adresse des pèlerins et voyageurs qui viennent sur ce lieu pour prier.

La lettre de l’évêque
A tous les pèlerins et passants qui viennent en ce lieu: Paix et bénédictions! Terre de cailloux, terre de foi que celle de Ghiaie di Bonate.
En ce terrain pentu vers le lit de la rivière Brembo, à la seconde moitié des années 1700, se tenait déjà une petite église dédiée à saint Joseph. Inversement, c’est à la fin des années 1800 qu’arriva de Paris la statue toujours présente de la Madone, après avoir été bénie près de la grotte de Lourdes: dès lors, Ghiaie ne manqua jamais de sentir fortement la présence de Marie, au point de commencer la construction d’un temple dédié à la Sainte Famille, le premier et alors l’unique, dans le diocèse de Bergame.
Dans la lettre apostolique Neminem fugit, publiée en 1892, Léon XIII invitait les familles et en particulier les familles nouvelles des maisons ouvrières, à se mettre sous la protection consolante de la Sainte Famille de Nazareth. Autour de l’église de la Sainte Famille se blottirent des familles toujours plus nombreuses d’ouvriers qui, sur les rives du Brembo, travaillaient près de l’établissement Linificio, au point que Mgr l’évêque Luigi Maria Merelli, dans ce quartier désormais populeux, décida d’élever canoniquement la paroisse de Ghiaie di Bonate, en l’intitulant justement «la Saint Famille». C’était le 21 septembre 1921.
Vie de fatigue, vie de dur travail que celle de l’usine, mais outre les nombreuses tâches du quotidien, le temps ne manquait pas pour égrener le Rosaire. Cette prière si simple et si quotidienne, qui unissait tous, petits et grands, jeunes et vieux, récitée dans la simplicité du foyer domestique comme dans celle de l’église paroissiale, si désirée, en contemplant les mystères du rosaire peints en fresque sur les parois.
Courent les dizaines, comme la rivière avec ses crues et ses décrues, quand dans les tristes et lourdes années de guerre, le 13 mai 1944, une petite fille de sept ans, Adélaïde Roncalli, soutint avoir vu la Vierge Marie avec saint Joseph et l’Enfant-Jésus dans les bras: la Sainte Famille. Il y eut douze présumées apparitions jusqu’au 31 mai 1944. La Vierge, selon le récit de l’enfant lui parla en dialecte, invitant à la prière, à la conversion, à la pénitence.
Beaucoup de gens, énormément accoururent: une lumière d’espérance dans l’obscurité de la tempête.
L’évêque, Mgr Adrien Bernareggi, après attentive réflexion, toute chose pondérée, déclara qu’il n’y avait pas d’éléments tels à pouvoir établir la surnaturalité des présumées apparitions: Non constat!
L’Eglise, Mère et Maîtresse, est prudente, autant qu’elle est patiente!
Aux pasteurs, il est demandé d’assumer la responsabilité d’indiquer une route sûre, plutôt qu’un chemin tortueux et incertain.
Ce fut un jugement solide: dans les décennies suivantes, les évêques de Bergame, personnellement et avec l’aide d’experts, toujours en dialogue avec le Saint-Siège, ne cessèrent d’interroger et de s’interroger sur les faits de Ghiaie, mais jamais ils n’ont retenu de s’écarter d’un tel jugement autorisé: sans rien enlever à la richesse d’une profonde expérience spirituelle, aujourd’hui comme hier, il n’y a pas d’éléments suffisants qui puissent attester le caractère surnaturel des présumées apparitions. Les années passent, les décennies, et même si quelqu’un a tenté d’instrumentaliser la dévotion du peuple de Dieu, la grande majorité des fidèles, y compris Adelaïde elle-même, s’est toujours confiée avec loyauté à la sagesse de l’Eglise en vivant une vraie et féconde dévotion mariale. Un fleuve de fidèles, jamais contre quelqu’un, mais toujours avec l’Eglise. Ainsi, dans le temps cette dévotion à Marie Reine de la Famille qui déjà précédait les événements de 1944 s’est consolidée et les a traversés en allant au-delà des événements eux-mêmes.
Un fleuve de personnes qui avec humilité et simplicité, ont porté au Christ Seigneur, à travers la maternelle intercession de sa bienheureuse Mère, joie et souffrances, leur vécu, leur quotidien, espérance et douleurs, sachant bien qu’elle pouvait comprendre, qu’elle pouvait les porter à celui qui par sa Croix, a racheté le monde. «En effet intimement entrée dans l’histoire du salut, Marie rassemble et reflète en elle-même d’une certaine façon les requêtes suprêmes de la foi et, lorsqu’on la prêche et l’honore, elle renvoie les croyants à son Fils et à son sacrifice, ainsi qu’à l’amour du Père. L’Eglise, à son tour, poursuivant la gloire du Christ, se fait de plus en plus semblable à son grand modèle en progressant continuellement dans la foi, l’espérance et la charité, en recherchant et accomplissant en tout la divine volonté. C’est pourquoi, dans l’exercice de son apostolat, l’Eglise regarde à juste titre vers celle qui engendra le Christ, conçu du Saint-Esprit et né de la Vierge précisément afin de naître et de grandir aussi par l’Eglise dans le cœur des fidèles. La Vierge a été par sa vie le modèle de cet amour maternel dont doivent être animés tous ceux qui, associés à la mission apostolique de l’Eglise, coopèrent pour la régénération des hommes.» (Lumen Gentium, 65)
A la Reine de la Famille, chacun a apporté et continue d’apporter sa propre famille, joie et espérance, sachant bien que rien ne sera perdu dans les mains d’une Mère si providentielle.
La dévotion à Marie, cultivée à Ghiaie di Bonate est rendue si féconde à l’exemple de la maison de Nazareth, «L’école où on a commencé à comprendre la vie de Jésus, c’est-à-dire l’école de l’Evangile. Ici, on apprend à observer, à écouter à méditer, à pénétrer la signification si profonde et si mystérieuse de cette manifestation du Fils de Dieu si simple, si belle. Ici, à cette école, certainement, nous comprenons pourquoi nous devons avoir une disciplines spirituelle, si nous voulons suivre la doctrine de l’Evangile et devenir disciple du Christ […] En premier lieu, elle nous enseigne le silence. Oh, si renaissait en nous l’estime du silence, atmosphère admirable et indispensable de l’esprit. Tandis que nous sommes étourdis par tant de vacarme, de bruit et de voix criantes dans la tumultueuse vie agitée de notre temps […] Ici, nous comprenons la façon de vivre en famille. Nazareth nous rappelle ce qu’est la famille, ce qu’est la communion d’amour, sa beauté austère et simple, son caractère sacré et inviolable; Nazareth nous fait voir combien est douce et irremplaçable l’éducation en famille, Nazareth nous enseigne sa fonction naturelle dans l’ordre social.» (Paul VI, discours tenu à Nazareth, 05.01.1964)

C’est cette dévotion vraie, concrète, humble et fidèle, dans l’Eglise et avec l’Eglise qui illumine le chemin de tant de fidèles et que le Saint-Siège lui-même m’a demandé d’accompagner et de protéger.
Une lumière que le temps a purifiée, consolidée et renforcée.
Maintenant, c’est le moment que cette dévotion, toujours accompagnée et jamais étouffée par les pasteurs de l’Eglise, libre de liens avec l’esprit partisan et de ce besoin de signes qui cache l’incrédulité, puisse rayonner, illuminer et soutenir le chemin de tant de fidèles, surtout ceux qui sont dans la peine et la souffrance.
Une dévotion, qui justement ici à Ghiaie di Bonate, trouve un port sûr près de la petite chapelle dédiée à Marie, Reine de la Famille, petite maison pour tous les pèlerins et voyageurs.
Ici, à Ghiaie di Bonate, confié à la prudente et sage direction des pasteurs de la communauté paroissiale. Ici à Ghiaie di Bonate, où l’engagement digne de la communauté paroissiale, soutenu par celle du diocèse, a vécu ces années un effort, non indifférent, mais nécessaire pour protéger et garder ces lieux pour qu’ils restent des lieux de silence, d’accueil simple et cordial. De cette essentialité où tous, vraiment tous, sans exclusion de personne, puissent se sentir chez eux.
Comme l’écrit le Pape François: «Marie a vécu comme personne d’autre les Béatitudes de Jésus. Elle est celle qui tressaillait de joie en présence de Dieu, celle qui conservait tout dans son Cœur et qui s’est laissé transpercer par l’épée. C’est la Sainte parmi les saints, la plus Bénie, celle qui nous montre la voie de la sainteté et qui nous accompagne. Elle n’accepte pas que lorsque nous tombons, nous restions à terre et parfois, elle nous porte dans ses bras sans nous juger. Parler avec elle nous console, nous libère, nous sanctifie. La Mère n’a pas besoin de tant de paroles, elle n’a pas besoin que nous nous efforcions trop de lui expliquer ce qui nous arrive. Il suffit de chuchoter encore et encore: “Ave, o Maria…”» (Gaudete et Exultate, n. 176).
Merci très cher pèlerin, et voyageur, pour ton passage et ta visite. Je te demande une prière pour moi aussi et pour l’Eglise de Bergame, t’assurant de la mienne. Que Dieu, Père, Fils et Saint-Esprit, par l’intercession de Marie, Reine de la Famille, te bénisse, toi et les tiens.
Bergame, 1er janvier 2019, Maria Santissima, Madre di Dio.

+ Francesco Beschi, évêque de Bergame.
D’Alberto Lombardoni, Segno n. 370, p. 42-43 avril 2019

Le décret de Mgr Beschi
Considérant qu’en la localité de Ghiaie di Bonate Sopra, depuis le début des années 1900 a été constituée une paroisse dédiée à la Sainte Famille et vénérée avec une profonde dévotion populaire.
Que Marie y est invoquée depuis ce temps avec le titre de «Reine de la Sainte Famille»;
Que sur des événements présumés surnaturels se sont exprimés de manière concordante mes prédécesseurs, en particulier mon prédécesseur Mgr Adriano Bernareggi, lequel par le décret 2424 du 30 avril 1948 affirmait «non constat de» la réalité des apparitions et révélations de la Bienheureuse Vierge Marie, à Adelaïde Roncalli, à Ghiaie di Bonate en mai 1944»;
Que la Congrégation pour la Doctrine de la Foi, par une lettre prot. n. 240/1944-67408 du 20 novembre 2018 dispose: «Sous réserve de ce qui a été décidé en son temps, c’est-à-dire en ne reconnaissant pas de motifs raisonnables pour mettre en discussion un discernement ecclésial de l’évêque de Bergame qui s’est conclu en 1948 par le non constat des apparitions, ce dicastère autorise votre excellence à entreprendre les pas vers une régularisation du culte marial à Bonate;
Qu’au cours des années, une solide dévotion mariale s’est consolidée, mais aussi de nombreux pèlerins accourent à la chapelle locale dédiée à Maria Reine de la Famille, pour confier à la suppliante intercession de la Mère de Dieu leur propre chemin et celui de leur propre famille;
Que la dévotion du peuple de Dieu demande à être accompagnée, soutenue et guidée sur un authentique chemin de communion ecclésiale;
Sont révoquées toutes dispositions contraires, avec le présent acte, nous établissons:

1. Que le culte marial qui a toujours été cultivé et recommandé dans la vie de l’Eglise, doit être proposé et pratiqué en conformité au Magistère de l’Eglise (Constitution conciliaire Lumen Gentium, ch. VIII; Paul VI, exhortation apostolique Marialis cultus (2/2/1974); Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements, directoire sur la piété populaire et la liturgie (200), nn. 183-207)
2. Que près de la chapelle paroissiale «Marie, Reine de la Famille» à Ghiaie di Bonate le culte marial est autorisé et gardé, à l’exclusion de toute référence aux message­s, apparitions et autres phénomènes de présupposée nature surnaturelle.
3. Que l’exercice du culte près de la-dite chapelle soit soumis au soin et à la vigilance du curé pro-tempore, lequel pourra recourir à la collaboration d’autres prêtres avec l’approbation de l’ordinaire diocésain. Il appartient en particulier au curé:
a) de modérer le culte marial, en excluant les références aux phénomènes non approuvés par l’Eglise;
b) de veiller à l’observance des règles canoniques universelles et particulières autour de la célébration des sacrements et des sacramentaux.
c) de présider les actes du culte qui se dérouleront dans la chapelle paroissiale ou de déléguer directement et personnellement à d’autres prêtres qui se conforment aux exigences requises du droit universel et particulier.
Le présent décret entrera en vigueur le 11 février 2019, Bienheureuse Vierge Marie de Lourdes.
Bergame, 1er janvier 2019, Marie très sainte Mère de Dieu.
+ Francesco Beschi, évêque de Bergame

Dans l’Eglise, il existe plusieurs formes de «constat» pour les révélations privées et apparitions

1. Constat facta quovis fundamento carere: Les faits rapportés sont sans fondement. (Mensonge, illusions…)
2. Constat de non supernaturalitate factorum: il n’y a pas de caractère surnaturel.
3. Constat de supernaturalitae factorum: reconnaissance effective d’une origine surnaturelle.
4. Non constat de supernaturalitate factorum: l’origine surnaturelle ne peut être prouvée.

C’est ce dernier cas qui est ici retenu. Ce n’est pas une fermeture définitive des événements. A ce jour, on ne peut rien constater de surnaturel… mais la porte reste ouverte dans le futur, au cas où… il y aurait matière à rouvrir l’enquête.
Rendons grâce à Dieu pour cette petite avancée, qui permet enfin aux pèlerins d’être au moins accueillis en Eglise auprès de cette petite chapelle «Marie Reine de la Famille», même si ces apparitions ne sont toujours pas reconnues et si on ne doit toujours pas y faire référence sur place.
Ces apparitions sont authentiques: Adelaïde Roncalli l’a redit à l’heure de sa mort. Bien plus, la Sainte Famille les a confirmées à Itapiranga en Amazonie, à Edson Glauber, alors qu’il en ignorait l’histoire et le lieu.

(A suivre)

Informations pratiques:
Paroisse: 00 39 035 99 59 78
http://www.madonnadelleghiaie.it
infocontatti@madonnadelleghiaie.itArticles connectés : 
Je suis encore à Ghiaie di Bonate 20.00 €

Bientôt nous ne pourrons plus écrire sur internet…

Bientôt nous ne pourrons plus écrire sur internet…

L’ASSEMBLÉE NATIONALE a VOTÉ la CENSURE de l’INTERNET,
imposée en 24 heures

La police de la pensée contrôle de plus en plus notre environnement. Ainsi, l’Assemblée nationale vient de voter ce 4 juillet l’obligation pour les plateformes internet de retirer en 24 heures les contenus dits “haineux”, simplement signalés après notification “par un ou plusieurs utilisateurs”. Ce qui, en pratique, signifie la porte ouverte à tous les abus de censure sous la pression de l’un ou l’autre des lobbies qui dictent ce qu’il nous reste le droit de penser.

Les députés ont adopté par 31 voix contre six (et quatre abstentions) l’article 1er du texte de la très mordante élue Laetitia Avia, inspiré d’une loi allemande de 2018. Il prévoit le retrait ou le déréférencement des contenus “manifestement” illicites dans la journée, sous peine d’une condamnation à des amendes pouvant grimper jusqu’à 1,25 million d’euros.

Des députés ont voulu étoffer la définition des contenus haineux en ligne, dans la nuit de mercredi à jeudi. Le champ d’application du texte a été étendu à l’apologie des crimes contre l’humanité mais pas au négationnisme, ni à la “haine de l’Etat d’Israël”, au grand dam du CRIF qui voyait là l’occasion d’empêcher toute critique d’Israël et du sionisme.

Les trois principales organisations françaises de professionnels du numérique – Tech in France, Syntec Numérique et l’Asic – ont pourtant signalé que les députés visent trop large dans les contenus, “au risque de compromettre” l’application. Les grandes entreprises du numérique affichent leur soutien au renforcement de la prétendue “lutte contre la haine en ligne”, mais l’obligation de retrait inquiète. Car elle obligera les plateformes à décider très rapidement, au risque d’une cascade de polémiques et conflits juridiques. Facebook en particulier, grand allié d’Emmanuel Macron pour une meilleure régulation d’internet, a fait part de son inquiétude.

https://gloria.tv/article/YXMoJ6U4P2Mb2P1BQgwieXwmK

Lancement d’un groupe de prières (chez soi) tous les mercredis à 20.30 heures

Chers abonné(e)s et visiteurs,

Je lance un groupe de prières, tous les mercredis à 20.30 Heures, sous la protection de Saint Jean Paul II, à l’intention suivante : La délivrance des âmes du purgatoire (de notre famille et aussi de toutes les âmes du purgatoire). Après le Rosaire nous réciterons le chapelet pour le salut des 5000 âmes.

Vous pouvez vous inscrire sur l’E. Mail : catholique.magazine@laposte.net

A cet effet, nous prierons le Saint Rosaire avec Saint Jean Paul II, en le récitant avec la vidéo ci-après :

Ensuite nous réciterons le Chapelet pour le Salut des 5000 âmes

Vous ne recevrez pas par E. Mail le déroulement de ce groupe de prières, puisqu’on va utiliser les deux vidéos ci-dessus, mais il est nécessaire de s’inscrire pour être en union au même moment.

Union de prières,

Votre Administratrice

Yvette

https://www.facebook.com/yvette.suzanne.9

J. Leary – Sortez de votre torpeur spirituelle car Je dois être au centre de vos vies, si vous désirez venir au ciel.

Résultat de recherche d'images pour "john leary prophet in usa"

Jeudi, le 13 juin, 2019 (Messe funéraire pour Russ Dilorenzo)

Russ a dit (il est au ciel) : « Veuillez rassurer Jeannette que Je suis heureux avec Jésus.  J’ai subi quelque douleur vers la fin.  J’aime tellement mon épouse, je ne voulais pas la quitter, mais le Seigneur m’a appelé à Lui car c’était mon heure.  Je remercie tout le monde d’être venu à mes funérailles.  Vous savez combien j’ai souffert à la fin, mais j’appréhendais toujours à recevoir la Sainte Communion.  J’ai accompli mon purgatoire sur la terre et je suis maintenant heureux avec le Seigneur.  Je veux que ma famille prie le chapelet tous les jours, et demeure prés de Jésus.  Merci pour les belles lectures.  J’offre mon amour à tous. »

Groupe de Prière : (une partie du message)

Saint Antoine dit : « Cher peuple de Dieu, je suis heureux d’entendre vos prières pour trouver vos objets perdus.  Je donne vos requêtes à Jésus et Il envoie Ses anges pour vous aider.  Plusieurs d’entre vous êtes heureux de trouver des objets perdus, mais vous devez offrir certaines prières de reconnaissance après les avoir trouvés.  Je vous bénis tous pour savoir prier à mon endroit pour les objets perdus. »

Jésus a dit : « Mon peuple, vous voyez des signes de la fin des temps qui approchent avec ces problèmes mentionnés dans cette vision.  Il est vrai que davantage de gens seront plus relâchés dans la profession de leur foi.  Ceci débute lorsque les gens cessent de Me prier et lorsqu’ils cessent de venir à la Messe Dominicale.  Lorsque vous Me chassez de vos vies, vous aurez à affronter vos revers sans Mon secours.  Ne soyez pas spirituellement paresseux, et sortez de votre torpeur spirituelle car Je dois être au centre de vos vies, si vous désirez venir au ciel.  Un autre problème que vous aurez à affronter, sera une persécution accrue des Chrétiens.  Vous voyez ceci dans vos médias lorsque vous luttez contre l’avortement et même votre droit de libre pratique de votre foi sans l’intervention politique ou gouvernementale. 

Le diable se renforce en la fin des temps, et vous verrez une persécution accrue de ceux qui suivent Mes Commandements.  Vous pouvez seulement demeurer fermes dans votre foi par la prière quotidienne, la Messe fréquente, et la Confession fréquente.  Fiez-vous à Moi et à Mes sacrements pour vous donner la grâce de maintenir vos croyances en Moi, quoique vous soyiez critiqués ou persécutés. »

Les évêques mettent en garde contre la franc-maçonnerie, le rosicrucianisme, la sorcellerie

Les évêques mettent en garde contre la franc-maçonnerie, le rosicrucianisme, la sorcellerie

Dans certaines paroisses, conseils paroissiaux et organisations diocésaines, il y a  » de plus en plus  » de personnes en position de responsabilité qui appartiennent à la franc-maçonnerie, au rosicrucianisme et à la sorcellerie, écrit Mgr Abraham Kome Bouallo, 50 ans, président des évêques du Cameroun, dans une lettre pastorale en juin.

Il appelle ses fidèles à « bloquer le chemin » de ces groupes et déplore que les sacrements leur soient administrés « sans scrupule ».

On sait que la franc-maçonnerie anticléricale française tente d’infiltrer la société africaine afin de répandre son idéologie anti-Eglise, anti-familiale et immorale.

https://gloria.tv/article/6T6q1YG21DsW2jwZWPjebDDhX

Dieu ne sauvera que ceux qui se seront rendus disponibles à Son appel

APPORTEZ DE BONS FRUITS A JÉSUS !

( Message Carbonia 10bis Juillet 2019 )

Colle du Bon Pasteur

La nature gémit, tout est sur le point d’être brûlé par la grande chaleur qui va arriver sur Terre, une chaleur torride qui brûlera tout.

Au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit. Amen

Mes enfants bienheureux ! Je vous consacre tous à mon cœur immaculé et vous emporte avec moi cette bataille finale contre Satan.

Ne recherchez que les choses de Dieu et oubliez celles de la Terre car tout sera bientôt enterré. Mes enfants, tout ce qui n’appartient pas à Dieu tombera, tout ce qui appartient à Dieu restera debout. Veillez donc à la sécurité de vos âmes, placez-les bien en Moi afin que Je puisse les emmener vers Mon Fils Jésus.

Nous sommes Jésus et Marie, nous sommes avec vous sur cette colline sacrée où de grands miracles se manifesteront bientôt.

Enfants, vous avez eu tellement de patience, vous serez bientôt en mesure de recevoir le Saint-Esprit, de recevoir la grâce du Ciel, satisfaits de votre travail.

Ayez de la charité pour vos frères, ayez de la charité pour tous ceux qui ne croient pas en Dieu. Aidez Mes pauvres enfants, ceux qui sont loin de l’amour, aidez-les à trouver l’amour. Ne soyez pas témoins des ténèbres mais soyez témoins de la Lumière!

Aujourd’hui, Jésus vous le rappelle pour qu’Il puisse honorer votre travail. Apportez de bons fruits à Jésus, ne recherchez que les choses de Dieu, en délaissant ce qui n’appartient pas à Dieu. Je veux vous offrir le salut ! Je veux vous soyez libres, que vous planiez dans le ciel bleu avec les anges et les saints.

Mes enfants, le jardin des cieux est parfumé de tant de fleurs, mais les plus belles fleurs, c’est « vous », ceux que Dieu le Père attend pour les abriter toutes ensemble avec LUI, … à la maison du Père, pour y vivre toujours. Vous allez entrer dans les béatitudes célestes ! Vous allez être divin dans le Divin, vous allez profiter de tout ce que Dieu a préparé pour tous Ses enfants.

Soyez prudents : « vous » qui vous êtes écartés de Moi et, qui vous êtes dressés contre Moi, ou vous qui avez défiguré Mon travail. Mes enfants, méfiez-vous! Je veux récupérer tous Mes enfants. Pour remédier à vos égarements, demandez-Moi pardon et, remettez tout en ordre. Vous avez été appelés à servir le Seigneur, ne collaborez pas aux choses du monde, vous êtes destinés à la vie éternelle ! Mes enfants, ne M’abandonnez pas maintenant, récupérez vos dignes situations, revenez sur le droit chemin, revenez à Dieu comme Dieu vous a créé, … a pensé à vous depuis le début, en premier.

La nature gémit, tout est sur le point d’être brûlé par la grande chaleur qui va arriver sur Terre. Une chaleur torride brûlera tout. Le feu tombera du ciel. Mes enfants, vous êtes sur le point d’entrer dans un état de douleur. Oh ! vous qui M’avez trahi, vous qui M’avez tourné le dos, ou vous qui ne croyez pas en Moi. Maintenant, Je M’adresse à Mes enfants préférés: « Vous qui avez aimé agréablement votre Père, vous qui avez été regardés différemment parce que vous avez célébré votre ministère sacerdotal en Dieu, … aujourd’hui, que faites-vous ? Vous ne pensez plus aux choses de Dieu et, à votre ministère sacerdotal, aux vœux que vous avez faits d’observer la chasteté devant votre Dieu.

Oh Mes enfants ! Vous ne le savez pas, vous ne réalisez pas que Satan vous brutalise, que Satan vous imprègne de son poison, vous « vous » êtes abandonnés aux misères du monde, derrière les jupes, vous êtes devenus des esclaves de la femme et non des serviteurs de votre Dieu. Je vous rappelle, Mes enfants que : « vous allez entrer dans une situation vraiment orageuse », Dieu ne sauvera que ceux qui se seront rendus disponibles à Son appel, alors faites attention aux signes, tout est maintenant terminé.

Loué soit Jésus Christ. Qu’IL SOIT toujours Loué.

L’Ile Bouchard

Apparitions de Notre-Dame de la Prière à L’Ile Bouchard. La Vierge Marie est apparue 10 fois en décembre 1947 à quatre petites filles pour demander la prière pour la France. A l’issue de ces apparitions la France retrouve la paix et la menace communiste est définitivement écartée.

MARQUE DE LA BETE : Plus de 4000 Suédois ont pris des implants dans leurs mains pour remplacer l’argent, les cartes de crédit.

A man receiving his implanted microchip in Stockholm, Sweden.

Un homme reçoit sa micropuce implantée à Stockholm, en Suède.

Des milliers de Suédois se font implanter des micropuces futuristes dans leur peau pour effectuer leurs activités quotidiennes et remplacer leurs cartes de crédit et leurs espèces.

Plus de 4 000 personnes ont déjà eu dans leurs mains les puces de la taille d’un grain de riz, les pionniers prévoyant que des millions de personnes les rejoindront bientôt dans l’espoir de les mondialiser.

Les puces aident les Suédois à surveiller leur santé et même à remplacer les cartes d’identité pour leur permettre de pénétrer dans les bureaux et les bâtiments.

« La technologie va entrer dans le corps », a déclaré le fondateur de Biohax International au magazine. « Je suis sûr de cela. »


https://nypost.com/2019/07/14/swedish-people-are-getting-chip-implants-to-replace-cash-credit-/

Père Melvin Doucette – Nul n’a le droit de détruire ces bébés. Le meurtre de ces petits êtres innocents est une grande insulte à l’endroit du Père

Nul n’a le droit de détruire ces bébés. Le meurtre de ces petits êtres innocents est une grande insulte à l’endroit du Père et tout pays qui permet l’accomplissement d’un péché si horrible ne restera pas impuni



Message de Jésus au Père Melvin Doucette (Canada) Mercredi 14 juillet 2010

Alors Jésus se mit à faire des reproches aux villes dans lesquelles il avait accompli le plus grand nombre de ses miracles, parce que leurs habitants n’avaient pas changé de comportement. Il dit : « Malheur à toi, Chorazin! Malheur à toi, Bethsaïda! Car si les miracles qui ont été accomplis chez vous l’avaient été à Tyr et à Sidon, il y a longtemps que leurs habitants auraient pris le deuil, se seraient couvert la tête de cendre et auraient changé de comportement. C’est pourquoi, je vous le déclare, au jour du Jugement Tyr et Sidon seront traitées moins sévèrement que vous. Et toi, Capernaüm, crois-tu que tu t’élèveras jusqu’au ciel? Tu seras abaissée jusqu’au monde des morts. Car si les miracles qui ont été accomplis chez toi l’avaient été à Sodome, cette ville existerait encore aujourd’hui. C’est pourquoi, je vous le déclare, au jour du Jugement Sodome sera traitée moins sévèrement que toi »  (Matthieu 11.20-24).

Vous trouverez ci-après le message que notre Seigneur et Sauveur a donné à Joseph Melvin. Jésus lui a parlé en ces termes :

« Au cours de ma vie terrestre, je suis allé souvent à Chorazin, Bethsaïda et Capernaüm. J’accomplis beaucoup de guérisons et de miracles dans ces villes, mais leurs habitants refusèrent de croire que je venais du Père. À cause de leur manque de foi, ces villes sont aujourd’hui totalement abandonnées et aucun bâtiment n’y subsiste.

« Je veux que vous voyiez tous que dans vos pays à l’heure actuelle, il se commet bien plus de péchés atroces que jadis dans ces villes. Le péché le plus horrible qui se commet est le meurtre des enfants qui sont encore dans le sein de leur mère, péché qu’on appelle l’avortement. Ces petits ont reçu une âme immortelle de la part du Père et sont aimés de lui. Ils ont le droit de naitre et de vivre sur la terre. 

Nul n’a le droit de détruire ces bébés. Le meurtre de ces petits êtres innocents est une grande insulte à l’endroit du Père et tout pays qui permet l’accomplissement d’un péché si horrible ne restera pas impuni. Cessez tout de suite de tuer ces enfants innocents et respectez la vie à partir de la conception jusqu’à la mort naturelle. Manifestez votre répugnance à l’égard de l’avortement en priant pour qu’on y mette fin, et montrez au besoin que vous vous y opposez. »

Source : Detarle club

Lancement d’un groupe de prières (chez soi) tous les mardis à 20.30 H

Résultat de recherche d'images pour "rosary for the unborn USA"

Chers abonné(e)s et visiteurs,

Devant le succès des autres groupes de prières, je lance un nouveau groupe pour arrêter l’avortement, sous la protection de Sainte Mère Térésa de Calcutta.

A cet effet, nous prierons (chez nous) avec le Rosaire de l’Enfant à Naître car à chaque Je vous salue Marie prié avec ce Rosaire spécial (une fois qu’il a été béni par le prêtre et qu’il est devenu un sacramental), la Sainte Vierge empêche un avortement. Donc quand nous aurons récité les mystères douloureux du Rosaire de l’enfant à naître, la Sainte Vierge aura empêché 50 avortements !

Pour vous inscrire, il faut envoyer un E. mail à : catholique.magazine@laposte.net (nous vous enverrons un fichier Word avec le déroulement des prières du Rosaire de l’enfant à naître pour les mystères douloureux). Mais auparavant, il faut que vous achetiez le Rosaire de l’enfant à Naître, à moins que vous l’ayez déjà.

Pour vous procurer le Rosaire de l’enfant à naître, il faut contacter Etoile Notre Dame au 02 43 30 45 67

Résultat de recherche d'images pour "EVEQUE ROSAIRE ENFANT A NAITRE"

Comment prier les mystères douloureux les mardis ?

Début du Rosaire de l’enfant à naître

• Intention de prière : « Nous offrons ce rosaire pour la fin de l’avortement, pour la conversion de toutes les personnes qui pratiquent l’Avortement qui est un meurtre. » (médecins, infirmières, femmes enceintes, etc…)

• On commence par élever notre chapelet vers le ciel en disant : « Reine Céleste, avec ce chapelet, nous lions tous les pécheurs et toutes les nations à Votre Cœur Immaculé. »

• Ensuite, on fait le signe de Croix : Au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit. Amen.

• On dit les prières suivantes :

  • Prière pour la Conversion des Cœurs « Père Céleste, en ce temps de crise mondiale, permets à chaque âme de trouver la paix et la sécurité dans Ta Divine Volonté. Donne à chaque âme la grâce de comprendre que Ta Volonté est le Saint Amour dans le moment présent. » « Père Bienveillant, éclaire chaque conscience afin qu’elle reconnaisse qu’elle ne vit pas selon Ta Volonté. Accorde au monde la grâce de changer et le temps de le faire. Amen. »
  • « Divin Enfant Jésus, en priant ce rosaire, nous Te demandons d’enlever du cœur du monde le désir de commettre le péché de l’avortement. Enlève le voile de tromperie que Satan a placé sur les cœurs, qui dépeint la promiscuité comme une liberté et révèle-la pour ce qu’elle est – l’esclavage du péché. » « Place dans le cœur du monde un respect renouvelé pour la vie au moment de la conception. Amen. »
  • Ensuite, on récite le Credo : Je crois en Dieu, le Père tout-puissant, Créateur du ciel et de la terre. Et en Jésus Christ, son Fils unique, Notre-Seigneur, qui a été conçu du Saint Esprit, est né de la Vierge Marie, a souffert sous Ponce Pilate, a été crucifié, est mort et a été enseveli, est descendu aux enfers, le troisième jour est ressuscité des morts, est monté aux cieux, est assis à la droite de Dieu le Père tout-puissant, d’où il viendra juger les vivants et les morts. Je crois au Saint-Esprit, à la sainte Eglise catholique, à la communion des saints, à la rémission des péchés, à la résurrection de la chair, à la vie éternelle. Amen.
  • Un ‘Notre Père’ aux intentions du Saint Père : Notre Père, qui es aux Cieux, Que ton nom soit sanctifié, Que ton règne vienne, Que ta volonté soit faite Sur la terre comme au ciel. Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour, Pardonne-nous nos offenses Comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés, Et ne nous soumets pas à la tentation, Mais délivre-nous du mal. Amen.
  • Trois ‘Ave Maria’ pour les vertus de la Foi, de l’Espérance et de la Charité : Je te salue Marie comblée de grâce, le Seigneur est avec toi. Tu es bénie entre toutes les femmes et Jésus ton enfant est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu prie pour nous, pécheurs, maintenant et à l’heure de notre mort. Amen
  • Un ‘Gloire au Père’… Gloire au Père, et au Fils et au Saint Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et pour les siècles des siècles, amen.

A Chaque dizaine, nous récitons

  • Notre Père
  • 10 Je vous salue Marie
  • 1 Gloire au Père
  • Oraison jaculatoire de Fatima : O mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l’enfer et conduisez au ciel toutes les âmes, surtout celles qui ont le plus besoin de Votre Miséricorde.
  • Oraison jaculatoire de l’Enfant à naître : Jésus, Protège et sauve l’Enfant à Naître

Prières de clôture (Après avoir récité les 5 dizaines)

  • « O Dieu, dont le Fils unique par Sa Vie, Sa Mort et Sa résurrection, a racheté pour nous la récompense de la Vie Eternelle, accorde-nous nous Vous en supplions, qu’après avoir médité sur ces Mystères du Très Saint Rosaire de la Bienheureuse Vierge Marie, nous puissions imiter ce qu’ils contiennent et obtenir ce qu’ils promettent. Par le même Jésus Christ, ainsi soit-il.
  • Pour le Saint Père : 1 Notre Père, 1 Je Vous salue Marie, 1 Gloire au Père…
  • Faites le signe de la croix : Au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit. Amen.

MÉDITATION PRO-VIE SUR LES MYSTÈRES DU ROSAIRE
Par Frank Pavone, Prêtres pour la Vie

Pour la méditation des Mystères Douloureux (pour notre prière des mardis), vous pouvez méditer les dizaines suivant ce qui suit :

L’Agonie au jardin
Prions pour les pères et les mères qui agonisent parce qu’ils sont tentés d’avorter un enfant. Puisse-t-il leur être donné de bonnes nouvelles qu’il y a des alternatives, et qu’il peuvent utiliser l’aide disponible.

La Flagellation
Comme la chair du Christ a été mise en lambeaux par les instruments de ses bourreaux, de même les corps des bébés dans le sein de leur mères sont déchirés par les instruments des avorteurs. Prions pour que les avorteurs se repentent de leurs actes de meurtriers d’enfants.

Le Couronnement d’épines
Jésus a souffert la douleur des épines dans tête, et l’a fait en silence. Prions pour les pères et les mères qui ont avorté des enfants. Beaucoup d’entre eux souffrent profondément et regrettent un choix irréversible. Beaucoup souffrent en silence parce que d’autres leur disent que c’est sans importance.

Le portement de la Croix
Jésus n’a pas été condamné par le pouvoir des gens méchants. Il a été condamné en raison du silence des bonnes gens. Le silence aide toujours l’oppresseur, jamais la victime. Prions afin que nous ne gardions jamais le silence lorsqu’il est sujet d’avortement, mais que nous parlions clairement pour sauver les bébés de la mort.

La Crucifixion
Comme nous considérons la Mort du Christ, remémorons-nous les nombreuses femmes qui sont mortes des suites d’un avortement soit disant ‘légal’ et ‘sans danger’. Demandons pardon et Miséricorde pour elles. Puisse leur mémoire sauver d’autres femmes de faire cette tragique erreur.


Celles parmi vous qui ont avorté, doivent après s’être confessé auprès du prêtre, réparer afin de pouvoir entrer un jour au ciel. Cette prière du Rosaire de l’enfant à naître sert de réparation ! Tout péché mortel, après avoir été dénoncé pendant la confession, doit être expié et réparé sur terre afin d’éviter de grandes souffrances au purgatoire.

Union de prières,

Votre Administratrice,

Yvette

Rappel – Sulema en France


RENCONTRES – PRIÈRES – TÉMOIGNAGES

Du 14 au 20 Juillet 2019

sabino sulema
barre rose et vert

Sulema et Sabino arrivent témoigner en France. « Examinez tout et retenez ce qui est bon… » N’éteignez pas l’Esprit Saint et ne méprisez pas les prophéties » (1 Thes 5-19 à 21). « Le Seigneur, l’Éternel ne fait rien sans avoir révélé Son Secret, à Ses Serviteurs, les Prophètes… » (Amos 3,7)

« Oh, mes enfants réveillez-vous ! Il n’y a plus de temps et c’est pourquoi JE viens, avec Ma Mère, vous préparer, vous avertir du danger car vous êtes à la porte d’un grand changement, mais soyez assurés de notre constante protection… Consacrez-vous à Mon Sacré Cœur et au Cœur Immaculé de Ma Très Sainte Mère, voilà votre seul refuge. » (6 Nov. 2013) « Signe-toi et écris, ma fille, couverte de mon Précieux Sang, pour la Gloire de Dieu mon Père .

Paix à vous, mes enfants. Ce soir, Je viens vous dire à quoi ressemblera l’illumination des consciences que l’on appelle aussi l’avertissement. Elle est une intervention directe de Dieu, elle est une purification, premier signe pour tous que votre époque tire à sa fin, c’est-à-dire la fin de la vie telle qu’elle est présentement. Cet événement est un moment unique dans l’histoire de l’humanité.

Un bruit assourdissant se fera entendre, et la Croix lumineuse brillera dans le ciel ;elle s’étendra de l’orient à l’occident pour annoncer la proximité de l’illumination des consciences. Dès que vous verrez le ciel s’assombrir, mettez-vous à genoux, chapelet à la main, et priez, priez, priez, car tout se passera très vite.

Le jour deviendra nuit ; comme à Fatima, le soleil tournera et il s’éteindra pendant trois heures ; la lune s’obscurcira et on assistera à de grands phénomènes sur toute la terre ! Le monde entier sera bouleversé, les gens croiront que la fin du monde est arrivée. La crainte sera tributaire des péchés commis par chacun, la plus grande destruction se manifestera dans les cœurs.

Chacun vivra une expérience mystique par laquelle il pourra voir son état d’âme à la lumière de la Justice divine, semblable à la grâce accordée à Saul de Tarse qui fut pénétré par cette lumière. Paul obéit à l’avertissement que Je lui ai donné, il s’est repenti et devint le disciple fidèle, l’apôtre des païens. Lorsqu’elle se produira, tout s’arrêtera, mes enfants. Ce sera comme un feu, mais il ne brûlera pas votre chair ; toutefois, vous le ressentirez intérieurement et extérieurement.

L’Esprit Saint viendra comme une rosée céleste de grâce et de feu qui renouvèlera le monde entier ; à ce moment-là, vos péchés vous seront dévoilés, le bien que vous avez négligé de faire et le mal que vous avez fait. Il mettra en lumière ce qui est caché dans les ténèbres et Il fera paraître les intentions secrètes, car rien ne sera plus caché, non pour vous faire souffrir, mais plutôt par Amour et par Miséricorde ; vous souffrirez à cause de vos péchés non confessés…

Comprenez-vous mon insistance à vous démontrer pourquoi il faut aller au sacrement du Pardon pour être prêts ? Autrement, vous allez connaître la douleur du purgatoire ou de l’enfer. Vous le verrez tous, que vous le vouliez ou non. Ce sera le plus grand geste de ma Miséricorde, J’accorderai à tous une dernière chance. » (28 août 2012)

barre rose et vert
VOLUME-3 SULEMA

14 Juillet : Carmel de Meaux (77100) 112 Rue de Chaage (Bus H à partir de la gare—descendre à l’arrêt contre le mur du Carmel) – 15 H Chapelet de la Miséricorde divine—Litanies en l’honneur de l’Enfant Jésus. Tél. 06.42.19.86.79

15 Juillet : Alençon (61000) – Chapelle de la Maison d’accueil du sanctuaire Louis et Zélie Martin à 14H30, 16 Rue Etoupée, chapelet de la Miséricorde Divine suivi de la conférence.

16 Juillet : Les Grandes Ventes (76950) près de Dieppe—église—chapelet de la Miséricorde à 15 Heures suivi de la conférence – Tél. 06.42.19.86.79

17 Juillet : Amiens (80000) – accueil à 14 heures – salle de Longtré (près de l’ Église) – Rue saint Léger – secteur Ouest – Tél 06.42.19.86.79

18 Juillet : Rencontre dans le Pas de Calais – Campagne les Guines (62340) – salle des Fêtes – chemin départemental 248 – accueil à 15 heures— Tél.06.42.19.86.79

19 Juillet : Baisieux (59780) – Salle St Dominique à 15 Heures, chemin de la Plaine (se garer devant l’église) – Tél. 06.42.19.86.79

20 Juillet : Chaville (92370) – Paroisse Notre Dame de Lourdes à 15 h : salle Notre Dame 1427 avenue Roger Salengro – Tél 06 16 07 26 36.

Sulema_t3_front - komp
barre rose et vert


PDF POUR IMPRIMER: RENCONTRES PRIERES TEMOIGNAGES AVEC SULEMA ET SABINO 14 AU 20 JUILLET 2019 FINI

https://myriamir.wordpress.com/2019/07/13/sulema-et-sabino-arrivent-temoigner-en-france-du-14-au-20-juillet-2019-oh-mes-enfants-reveillez-vous-il-ny-a-plus-de-temps-et-cest-pourquoi-je-viens-avec-ma-mere-vous-pre/

Valentina Papagna – Ne Me cache pas ! Laisse les gens te voir porter Ma Croix

Message Céleste Via Valentina Papagna (Sydney, Australie) – 22 06 2019

Ne Me Cache pas

Un jour où je voyageais dans un bus. Le bus était plein de monde. J’ai remarqué que certaines personnes regardaient le Crucifix d’or attaché à la chaîne d’or que je portais autour de mon cou. Je me sentais un peu mal à l’aise, alors j’ai caché le Crucifix dans mon chemisier.

Dès que j’eus fait cela, Jésus dit : « Ne Me cache pas ! Laisse les gens te voir porter Ma Croix. Tu devrais être très fière et privilégiée de porter Ma Sainte Croix et de M’appartenir. Garde-Moi toujours visible pour que les gens puissent Me voir, et peut-être qu’ils apprendront quelque chose de toi. »

http://trinite-sainte-et-mariemamere.over-blog.com/2019/07/message-celeste-via-valentina-papagna-sydney-australie-22-06-2019.html

Adolescente disparue au Vatican: les tombes des princesses sont vides

AFP le 11 juillet 2019 Les tombes de deux princesses mortes au 19ème siècle, ouvertes dans un petit cimetière du Vatican dans l’espoir de retrouver les restes d’une adolescente disparue mystérieusement à Rome voici 36 ans, sont complètement vides.

Adolescente disparue au Vatican en 1983 : les tombes des deux princesses ont été ouvertes et sont vides

Emanuela Orlandi, 15 ans, avait été vue la dernière fois le 22 juin 1983 alors qu’elle sortait d’un cours de musique à Rome. Ce fait divers non résolu n’a jamais cessé de passionner les Italiens, sur fond de théories du complot impliquant la pègre et le Vatican.

Des enquêteurs et des pompiers ouvrent une tombe dans un cimetière allemand de la Cité du Vatican, le 11 juillet 2019.
Des enquêteurs et des pompiers ouvrent une tombe dans un cimetière allemand de la Cité du Vatican, le 11 juillet 2019. (VATICAN MEDIA / AFP)

Les tombes de deux princesses mortes au XXe siècle ont été ouvertes, jeudi 11 juillet, dans l’espoir de retrouver les restes d’une adolescente disparue mystérieusement à Rome en 1983. Mais ces tombes sont complètement vides, a annoncé le Vatican.

Emanuela Orlandi, 15 ans, avait été vue la dernière fois le 22 juin 1983 alors qu’elle sortait d’un cours de musique à Rome. Ce fait divers non résolu n’a jamais cessé de passionner les Italiens, sur fond de théories du complot impliquant la pègre et le Vatican.

En l’été 2018, l’avocate de la famille de l’adolescente a reçu un message anonyme et énigmatique. A la suite de ce message, la famille d’Emanuela Orlandi avait demandé l’ouverture de deux tombes d’un petit cimetière allemand de la Cité du Vatican. Les familles des deux princesses avaient ensuite donné leur accord pour les fouilles.

« Aucun reste humain, ni urne funéraire »

Sauf que la tombe de la princesse Sophie von Hohenlohe (morte en 1836) a mis en lumière une vaste pièce souterraine vide, de quatre mètres sur quatre. La sépulture de Charlotte-Frédérique de Mecklembourg (morte en 1840) était également vide. « Les recherches ont eu un résultat négatif : aucun reste humain, ni urne funéraire, n’ont été retrouvés », a écrit dans un communiqué le directeur de la salle de presse du Vatican, Alessandro Gisotti.

Des vérifications dans les archives sont en cours pour connaître la nature de travaux de restructuration réalisés dans le vieux cimetière, certains à la fin du XIXe siècle, d’autres entre les années 1960 et 1970.

https://www.francetvinfo.fr/monde/vatican/adolescente-disparue-au-vatican-en-1983-les-tombes-des-princesses-sont-vides_3531173.html

Cardinal du Vatican : Beaucoup d’accusations d’abus « ne sont pas vraies »

Cardinal du Vatican : Beaucoup d’accusations d’abus « ne sont pas vraies »

De nombreux rapports d’abus sexuels contre des prêtres sont « faux », a déclaré le cardinal moderniste de la Curie, le cardinal João Braz de Aviz, lors d’une rencontre de religieux au Paraguay le 10 juillet.

Néanmoins, dans presque tous les diocèses du monde, tout accusateur est considéré comme « crédible » sans procès équitable. Par conséquent, tout prêtre accusé, coupable ou non coupable, sera exposé publiquement et humilié.

Parce que l’Église paie facilement beaucoup d’argent aux « victimes » présumées d’abus, l’incitation à faire de fausses déclarations est considérable. Le pape François a à plusieurs reprises encouragé les faux accusateurs.

https://gloria.tv/article/gE1bfFRNR4Lx2idYkBbJCfPoJ

Attaque brutale de l’évêque « brutal » par les médias

Attaque brutale de l’évêque « brutal » par les médias

Le journal français LeFigaro.fr (10 juillet) a lancé une attaque brutale contre l’archevêque d’Avignon Jean-Pierre Cattenoz, 73 ans.

Cattenoz est confronté à l’accusation moderniste habituelle d’être un « prélat de la discorde ». Le journal veut que le pape François envoie Cattenoz vers une retraite anticipée.

Il l’accuse d’un « caractère brutal », de « maltraiter » les gens, d’émouvoir « impitoyablement » les prêtres, de « ne pas soutenir le dialogue interreligieux » et de ne pas considérer les musulmans comme « accueillants ».

Compte tenu de la ligne actuelle du parti romain, Cattenoz est également accusé de « négliger les pauvres ».

La raison : L’archevêque a engagé une procédure pénale pour obtenir l’expulsion des immigrants illégaux qui se sont installés illégalement dans des locaux diocésains à Avignon.

https://gloria.tv/article/sADADH36sT4H3NMKYdkyfafCE

Le Vatican de François veut construire une « Église nouvelle » – Cardinal Müller

Le Vatican de François veut construire une « Église nouvelle » – Cardinal Müller

Le document de travail du Synode de l’Amazonie contient une « vision idéologique » et n’a « rien à voir » avec le « christianisme », a déclaré le cardinal Ludwig Müller à LaNuovaBQ.it (11 juillet).

Selon Müller, les auteurs du document « traitent notre Credo comme s’il s’agissait d’une opinion européenne ». Il rejette le terme « conversion écologique » contenu dans le document, car il n’y a que la conversion au Christ.

Le Synode est un « prétexte pour changer l’Eglise », prévient Müller, « il est célébré à Rome pour souligner le début d’une nouvelle Eglise ».

A la question de savoir si le document est hérétique, Müller a répondu : « Hérétique ? Non seulement cela mais il est aussi stupide. »

Selon lui, les hérétiques connaissent la doctrine mais s’y opposent, alors que le document « ne fait que créer une grande confusion ». Son centre n’est pas Jésus-Christ, mais les auteurs eux-mêmes et leurs idées pour sauver le monde.

https://gloria.tv/article/MUCVysYcS2XJ6v33zVRHxHxxC

Soeur Lucie – Vision de l’enfer

(ma traduction)

Hell, where the souls of poor sinners go... Pray for them ...


«Alors que Notre-Dame prononçait ces derniers mots, elle ouvrit de nouveau ses mains, comme elle l’avait fait au cours des deux mois précédents. Les rayons de lumière semblaient pénétrer la terre, et nous avons vu comme une mer de feu. Plongés dans ce feu, il y avait des démons et des âmes sous forme humaine, tels des braises incandescentes transparentes, tout en bronze noirci ou bruni, flottant dans la conflagration, maintenant élevés dans l’air par les flammes qui émanaient d’eux-mêmes ainsi que de grands nuages ​​de fumée, maintenant retombant de tous côtés comme des étincelles dans des feux gigantesques, sans poids ni équilibre, au milieu de cris et de gémissements de douleur et de désespoir, qui nous ont horrifiés et nous ont fait trembler de peur. (C’est probablement ce spectacle qui m’a fait pleurer, car les gens disent qu’ils m’ont entendu.) Les démons se distinguent par leur ressemblance terrifiante et repoussante par des animaux effrayants et inconnus, noirs et transparents comme des charbons ardents.

Sœur Lucie, dans son troisième mémoire, a ajouté: «Cette vision n’a duré qu’un instant, grâce à notre bonne Mère au Ciel qui, lors de la première apparition, avait promis de nous emmener au Ciel. Sans cela, je pense que nous serions morts de peur. ”

Sainte Brigitte – Ingratitude des chrétiens qui abandonnent Dieu et se lièrent au démon. Grandeur de sa miséricorde. Sévérité de sa justice.

J .- Christ vrai Dieu et vrai homme. Effets prodigieux de son amour pour les hommes, Ingratitude des chrétiens qui l*abandonnent et se lièrent au démon. Grandeur de sa miséricorde. Sévérité de sa justice.

L e Sauveur dit à son épouse: Je suis le créateur du ciel et de la terre , Dieu unique avec le Père et le Saint-Esprit. C ’est moi qui ai parlé aux patriarches et aux prophètes, moi-même qu’ils attendaient comme leur Rédempteur. Ce fut pour satisfaire leurs désirs et accom- plir mes promesses que je me suis incarné dans le sein d’une vierge. De même que les rayons du soleil pénètrent le cristal sans le briser, je me suis fait homme dans le sein d ’une vierge sans blesser sa virginité. L a grandeur de ma divinité n’en a point souffert : car, quoique je fusse étroitement uni à l’humanité, j ’étais toujours avec mon Père et le Saint-Esprit, gouvernant toutes choses, et remplissant l’univers par mon immensité.

Comme la splendeur est inséparable du soleil, ainsi ma divinité ne s’est jamais séparée de mon humanité, même après ma mort. J’ai voulu que mon corps pur et sans tache fut déchiré depuis la plante des pieds jusqu’au sommet de la tête, pour expier les péchés de tous les hommes, et qu’il fût enfin attaché à la croix. Il est aussi immolé tous les jours sur l’autel, afin que les hommes m ’en aiment davan -tage, et qu’ils trouvent dans cette immolation non sanglante un souvenir perpétuel de tous les bienfaits dont je les ai comblés.

Mais aujourd’hui je suis oublié, négligé et méprisé comme un roi chassé de son royaume, et dont le plus méchants des voleurs occupe la place. J’ai voulu régner sur l’homme, et j ’en ai le droit, parce que je l’ai créé et racheté; mais il a violé la foi qu’il m’avait jurée sur les fonts de baptême ; il a foulé aux pieds les lois que je lui ai données. Attaché à sa propre volonté, il me dédaigne et ne veut point m »écouter. De plus, il m ’a préféré un détestable voleur, le démon, auquel il a voué sa foi. C ’est un voleur, parce qu’il me ravit les âmes que j ’ai rachetées de mon propre sang, en les trompant par ses méchantes suggestions et ses fausses promesses. Ce n’est pas qu’il soit plus fort que moi, car telle est ma puissance que d’une seule parole je puis faire tout ce qu’il me plaît ; mais aussi telle est m a justice que les prières de toute la cour céleste ne pourraient obtenir de moi la m oindre chose qui y serait contraire. Or il est juste que l’homme qui, abusant de son libre arbitre, méprise volontairement mes commandements et consent aux suggestions de Satan , soit soumis à sa tyrannie. Je l’ai créé bon , cet ange rebelle ; c’est depuis que sa mauvaise volonté l’a précipité dans l’abyme que je l’ai fait comme l’exécuteur de mes vengeances contre les méchants. Mais quoique je sois si méprisé, je suis cependant si miséricordieux, que, dès que le pécheur s’humilie devant moi et implore ma clémence, je lui pardonne ses péchés et le délivre de ce misérable esclavage. Quant à ceux qui persistent à me mépriser, je les visiterai un jour dans m a justice, et alors ils s’écrieront, dans les angoisses de la terreur : Malheur à nous, parce que nous sommes nés ! Malheur à n o u s, parce que nous avons provoqué le courroux de la divine majesté! Pour v o u s, ma fille , avec qui je veux bien m ’entretenir, aimez-moi de tout votre cœur, non comme vous aimez vos enfants et votre famille , mais plus que toute autre chose au monde : car je suis votre créateur, et il n’y a dans mon corps aucun membre qui n’ait beaucoup souffert dans le supplice que j ’ai enduré pour l’amour de vous. Tel est l ’amour que j ’ai pour votre âme, que, plutôt que de la perdre , j ’aimerais mieux , s’il était possible , être attaché de nouveau à la croix, »

Satan a réussi à tout détruire ; Il a tout retourné, il a retourné Ma Parole

( Message Carbonia 10 juillet 2019 )

Colle du Bon Pasteur

Me voilà! Avec tout Mon amour, Je viens soigner vos blessures, Je viens vous donner : TOUT DE MOI, Mes enfants. Ma coupe est remplie par les péchés de cette humanité, maintenant perdue ! Je suis fatigué, Je dois intervenir maintenant pour pouvoir sauver le plus d’enfants possible : ceux qui Me sont fidèles.

Satan a réussi à tout détruire, il a réussi à pénétrer dans le sein de Mon Église, il a tout retourné, il a retourné Ma Parole ! Jésus n’est plus célébré sur Ses autels et, sera bientôt définitivement exclu de l’Église. La vie dans l’Église terrestre change en mal, Satan est adoré, Jésus-Christ ne L’est plus ! Abandonnez-vous à Ma voix, soyez vigilants aux signes. Les situations sont à leur apogée, tout va être déclaré aux yeux du monde.

Pour tous Ses enfants, le temps de Dieu est sur le point de tout recommencer à neuf ! ces temps-ci s’arrêteront pour cette l’humanité qui n’a pas su aimer. Bientôt tout va changer! Dieu ouvre Son jardin céleste à Ses enfants, Il leur fera profiter de tous Ses biens. Aimez-Moi de tout votre cœur. Donnez-vous complètement à Moi, ne regardez plus les choses de ce monde parce qu’elles ne vous appartiennent pas. J’ai déjà préparé pour vous un monde de bonnes et de délicieuses choses, vous trouverez tout le confort nécessaire, vous habiterez avec Mes rois, vous serez éternel dans l’éternel! L’amour triomphe toujours!

L’homme inique sortira, il perdra sa vie pour toujours! Soyez fiers d’avoir été appelés à cette œuvre d’amour, à cette dernière Oeuvre du salut. Le monde tourne sur lui-même! Dieu aime Ses enfants, Il les sécurisera dans Son ciel. J’attends encore à bras ouverts les derniers de Mes enfants, J’attends avec tout l’amour de Dieu, … Je les attend pour pouvoir les sauver.

Mes enfants, ne soyez pas stupides, votre Dieu vous réclame, vous êtes Ses créatures! Il vous a donné Sa vie, vous lui appartenez, ne vous donnez pas à Satan, éloignez-vous de ses séductions, placez tout en Moi, car seul en Moi, vous aurez le salut dans le bonheur éternel de l’amour.

Aujourd’hui, Je viens vous saluer ici dans ce lieu béni. Je viens vous ravir de Mon amour. Je viens avec Marie, Ma Très Sainte Mère, pour vous honorer. Enfants, vous êtes maintenant proches de notre visite ici sur cette colline, vous allez assister aux signes annoncés par nous, vous allez être investis dans un monde qui vous embrassera dans son immensité ! Je vous enlace dans Mon Sacré-Cœur et, Je vous donne la vie en Moi. Je vous demande la grâce, Mes enfants, de vivre dans la pureté car maintenant, avec Mon intervention, Je prendrai avec Moi Mes enfants purs. Ne soyez pas comme les hypocrites qui recherchent des signes, vous les avez déjà dans votre cœur.

JE SUIS Celui qui vous a créé, Je reviens vers vous pour vous récupérer en Moi. Vous serez bientôt digne de Mon Amour, vous ne verserez plus de larmes amères mais des larmes de joie infinie. Vous viendrez à Mes Altesses et, vous entrerez dans Mes Demeures et, avec tous les Anges du Ciel, vous chanterez les louanges de votre Dieu d’Amour. Satisfaits de Moi, vous M’embrasserez avec tant d’amour et, vous ME bénirez pour toujours parce que vous serez transformés en Moi . Vous verrez avec les yeux de l’amour, vous vivrez d’Amour, vous habiterez dans l’amour! Dieu vous bénit et, vous demande de continuer votre mission dans la fraternité et l’amour.

Terminez Mon travail, préparez Ma maison, préparez Mon autel sacré parce que Je viendrai là-bas pour célébrer. Vous serez tous en Moi parce que Je vous prendrai en Moi et, vous goûterez de ce que JE SUIS ! Je vais vous satisfaire avec Mon Tout et, Je vais célébrer avec vous le début d’une nouvelle vie dans la charité et l’amour pour toujours! Mettez les choses de Dieu en premier dans votre vie.

Dieu, en voyant votre Amour pour LUI, ne manquera certainement pas de vous offrir TOUT de LUI-MÊME. Allez de l’avant avec sérénité et amour vers le chemin de Dieu, … bientôt nous serons avec vous : Votre DIEU AMOUR avec Marie très Sainte dans votre maison . Amen

Bannon et Martel travailleraient sur l’adaptation au cinéma de “Sodoma”

Bannon et Martel travailleraient sur l’adaptation au cinéma de “Sodoma” ; le cardinal Burke annonce sa rupture immédiate avec le “Dignitatis Humanae Institute”

Plusieurs informations croisées permettent de penser que Steve Bannon, ancien rédacteur en chef de Breitbart et ancien conseiller stratégique de Donald Trump a le projet de porter à l’écran une dénonciation de ce qu’il pense être l’homosexualité endémique dans les hautes sphères de l’Eglise catholique. Il s’alliera à cette fin avec Frédéric Martel, l’auteur de Sodoma,  dont il apprécie apparemment la charge violente contre l’Eglise catholique. Sodoma est dans son ensemble très favorable au pape François et ses principaux têtes de Turc sont cardinaux, prélats et prêtres qui affirment le plus clairement la doctrine morale catholique en matière de sexualité : plus ils sont traditionnels, affirme en substance ce livre, plus ils ont de chances d’être des homosexuels cachés ou refoulés.

Le cardinal Raymond Leo Burke fait partie des personnes épinglées de manière particulièrement désinformatrice dans le livre  de Martel.
Steve Bannon et Frédéric Martel ont eu selon l’hebdomadaire Valeurs actuelles plusieurs conversations téléphoniques qui ont abouti à une rencontre à l’hôtel Bristol à Paris au mois de mai lors de la récente tournée européenne de l’Américain.

Dans un article brièvement mis en ligne lundi par LifeSite, mais retiré au bout d’une heure lorsque la rédaction du site provie s’est rendue compte de ce que certains points  étaient encore à vérifier, on apprenait que Bannon cherchait à acheter les droits cinématographiques de Sodoma. Il a en tout cas déclaré à LifeSite que c’était « le livre de l’année ».
Quoi qu’il en ait été de leur conversation, il est donc certain que Bannon en prend les thèses au sérieux.

L’hypothèse d’une adaptation filmée d’un livre aussi discutable dont l’objectif est à la fois de ridiculiser la quasi-totalité de la hiérarchie catholique et plus précisément ses éléments les plus conservateurs n’augure rien de bon.

Du côté de Martel, comme il l’écrit d’ailleurs dans Sodoma,  d’objectif est d’obtenir une modification des enseignements doctrinaux et de la discipline de l’église, par la reconnaissance des amours homosexuelles et l’abolition du célibat sacerdotal. Par la même occasion, la validation et la diffusion de ses thèses ne pourrait qu’aboutir à une désaffection, voire à une révolte des catholiques du rang contre la « classe » des cardinaux, des évêques, des prêtres qui prêchent ce qu’ils ne pratiquent pas.

Du côté de Bannon, son opposition aux options politiques du pape François peut expliquer le désir de ce baptisé catholique qui ne semble plus être un pratiquant de participer à une opération contre l’Eglise dans sa configuration actuelle. C’est-à-dire,  sans en considérer la dimension surnaturelle et la promesse qui lui a été faite : les portes de l’enfer ne prévaudront pas.

Nous sommes en effet dans la difficile position d’avoir à contester certaines options personnelles du pape François, qui n’engagent pas sa charge pontificale, et aussi ses déclarations et actes contraires à la doctrine traditionnelle, sans pour autant nous en prendre à l’Eglise elle-même, en tant qu’institution, car elle est notre Mère et qu’hors d’elle, il n’y a point de salut, et au pontificat puisqu’elle repose sur Pierre, le roc sur lequel elle est bâtie.

C’est sur cette ligne de crête qu’il faut tenir et il semble extrêmement peu probable que Bannon veuille s’en soucier. Quelles sont ses motivations exactes ? Il est certainement trop tôt pour le dire ou même pour le comprendre.

Le fait est que son alliance au moins apparente avec Martel ne le fait pas apparaître comme un ami du Christ, de la foi, des catholiques. Et qu’on peut craindre une entreprise de démolition.

L’article brièvement mis en ligne par LifeSite reprenait l’information de Valeurs actuelles selon laquelle la rencontre entre Bannon et Martel au Bristol à Paris le 19 mai avait été facilitée par Benjamin Harnwell, fondateur et animateur du Dignitatis Humanae Institute implanté au sud de Rome et qui a pour objectif la promotion de la culture de vie.

Incidemment, l’article de LifeSite rappelait que Harnwell travaille à la fois avec Bannon et avec le cardinal Raymond Burke. Aucun lien n’était fait avec la rencontre entre Bannon et Martel mais la formulation de l’incise pouvait être perçue comme suggérant qu’un tel lien pouvait exister, « maladresse » que LifeSite a regrettée dans un communiqué paru aujourd’hui.

Le cardinal Burke a publié à ce sujet un communiqué qu’il m’a autorisée à traduire et à publier ici.

Communiqué du cardinal Burke

«  J’ai eu connaissance d’un article de LifeSiteNews mis en ligne le 24 juin – et depuis retiré – sous le titre : “Steve Bannon laisse entendre qu’il veut faire un film pour révéler l’homosexualité au Vatican” comportant une insinuation selon laquelle, en raison de mon association avec M.  Benjamin Harnwell du Dignitatis Humanae Institute,  j’étais d’une façon ou d’une autre impliqué dans une rencontre entre M. Bannon et M. Frédéric Martel, auteur du livre Sodoma,  afin de promouvoir une version cinématographique du livre de M. Martel. LifeSiteNews n’a pas prit contact avec moi pour vérifier ma possible implicatiopn.  Vu l’ensemble du contenu de cet article  est vu certaine déclarations qui y sont faites par M. Bannon, je dois éclaircir les points suivants :

«  Je ne suis d’aucune manière d’accord avec l’évaluation de ce livre par M. Bannon. En outre, je ne pense aucunement que ce livre doive être porté à l’écran. Je suis en total désaccord avec nombre de déclarations de M. Bannon concernant la doctrine de la discipline de l’Eglise catholique romaine. Par-dessus tout, j’estime hautement  critiquable sa déclaration qui remet en cause la discipline de l’Eglise concernant la continence perpétuelle pour le clergé, en accord avec l’exemple et le désir du Christ, Chef et Pasteur de l’Eglise. 

«  Je n’ai jamais travaillé avec M. Bannon au sein de son organisation et je ne le fais pas davantage aujourd’hui. Je l’ai rencontré, à l’occasion, afin de parler de l’enseignement social de l’église à l’égard de certaines questions politiques, mais je  n’ai aucun dans son organisation. En le rencontrant, comme c’est le cas lorsque je rencontre d’autres leaders politiques, j’ai essayé de remplir ma mission sacerdotale : enseigner la foi et la morale en vue du bien commun. 

« J’ai été impliqué pendant quelques années dans le Dignitatis Humanae Institute en raison de son travail de soutien aux chrétiens qui dans la vie publique agissent dans le respect de la loi morale et œuvre donc à la promotion du bien commun. Il y a quelques semaines, j’ai été nommé président honoraire de cet institut. Ces derniers temps, l’institut s’est trouvé identifié de plus en plus avec le programme politique de M. Bannon. Bien que j’aie exhorté l’institut à revenir à son objectif initial, celui-ci ne l’a pas fait, comme il apparaît clairement à travers son implication dans cette dernière initiative de M. Bannon. J’ai donc, à effet immédiat, mis fin à toute relation avec le Dignitatis humanae Institute.
Raymond Leo Cardinal Burke25 juin 2019*Dans un communiqué, LifeSite a répondu à ces déclarations pour préciser que l’article en question avait rapidement été retiré et qu’il n’y avait nullement eu volonté d’impliquer le cardinal Burke.

« Cependant, l’article faisait également mention du travail du cardinal Burke avec Benjamin Harnwell, qui a mis sur pied la rencontre entre Bannon et Martel. Et une phrase rédigée de manière maladroite a pu être lue par certains comme indiquant que le cardinal Burke avait eu quelque chose à voir avec la rencontre entre Bannon et Martel.« Nous ne cherchions d’aucune façon à laisser penser cela et nous avons retiré l’article pour cause de soucis relatifs à son manque de clarté. Nous n’avons pas pensé à contacter le cardinal Burke pour vérifier ce papier car celui-ci n’avait rien à voir avec lui.« Nous regrettons les torts qui ont pu être faits à Son Emincence du fait de la mention par nous de son nom.

« A LifeSite nous avons toujours été disposés à faire des corrections lorsque nous faisons erreur, ou même lorsque nous avons laissé s’installer le flou. Nous n’avons jamais prétendu être parfaits et nous ne le sommes pas. Nous faisons simplement de notre mieux pour apporter la vérité.

« Nous avons servi la foi, la vie et les mouvements pro-famille depuis quelque 23 ans. Nous continuerons de le faire du mieux que nous le pouvons. Nous aimons la vérité parce que nous aimons l’Auteur de la Vérité. Notre objectif est au bout du compte de diriger chacun vers la Vérité avec un V majuscule.

« C’est pourquoi nous présentons nous excuses au cardinal Burke et l’engagement à prier pour lui. »

*On aura compris qu’il y a une part de malentendu dans cette affaire.
Elle a permis au moins de mettre au jour un projet qui me semble fort inquiétant du côté de Bannon et Martel, d’une part, et d’autre part de permettre au cardinal Burke de faire la clarté sur ses relations actuelles avec Benjamin Harnwell.

https://leblogdejeannesmits.blogspot.com/

J. Leary – Mes Dix Commandements : Ces lois sont des guides pour une vie heureuse avec Moi par amour

Samedi, le 15 juin, 2015

Résultat de recherche d'images pour "john leary prophet in usa"

Jésus a dit : « Mon peuple, Je M’étends à tous Mes fidèles avec bonté et pardon.  Vous commencez tous avec une foi d’enfant au Baptême, mais alors que vous vieillisez, vous êtes éprouvés par les conforts de ce monde.  Les mondains ne veulent aucune restriction, telles les voies amoureuses de Mes Dix Commandements.  Ces lois sont des guides pour une vie heureuse avec Moi par amour.  Vous voyez l’influence de la haine des voies du diable qui sont entièrement l’égoïsme et le pouvoir sur les gens.  Je désire que Mon peuple soit d’un amour  mutuel et soit prêt à pardonner les autres, alors que Je vous pardonne de vos péchés.  Mes voies ne soient pas vos voies, car tout ce que Je fais, est fait par amour.  Si vous pouvez aimer comme un enfant, vous êtes alors êtes prêts pour le ciel. »

(4.00 p.m. Messe. Dimanche de la Sainte Trinité. Fête des Pères) 

Dieu le Père a dit : « JE SUIS QUI JE SUIS  vient vers vous en cette Fête des Pères car Je suis le Père de toute la création, et Je vous aime tous tellement.  Je sais qu’il est difficile pour l’homme de comprendre les Trois Personnes en Un Dieu – Dieu le Père, Dieu le Fils, et Dieu le Saint-Esprit.  Il est bon de Nous considérer dans les symboles dans la Bible, alors que Je suis apparu sous la forme d’un buisson ardent à Moïse.  Vous voyez des images de Moi tel un homme âgé comme vous considéreriez un père humain, mais il est au-delà de votre compréhension humaine de vraiment connaître un Dieu infini et aimant.  L’image de votre vision d’un univers infini n’est qu’un exemple de comment il est difficile de Me connaître.  J’ai donné Mes Dix Commandements à Moïse et J’ai conduit les Hébreux hors de l’Égypte à la terre promise d’Israël.  Si vous M’aimez véritablement, vous pouvez suivre Mes  Commandements et venir à la Confession fréquente au moins une fois le mois.  Vous pouvez faire appel à Moi pour vous conduire au ciel par votre amour de Moi-même et de votre prochain par vos bonnes actions.  Répandez la Bonne Nouvelle de la Résurrection de mon Fils comme Il est mort pour vos péchés et pour vous procurer le salut.  Que Dieu vous bénisse tous par votre amour envers Nous. »

Allemagne : Une danse liturgique féministe ridicule

Allemagne : Une danse liturgique féministe ridicule

Plus d’un millier de femmes presque exclusivement âgées appartenant à l’organisation des femmes catholiques allemandes « KFD » ont participé à un « pèlerinage » le 2 juillet à Bethen, diocèse de Münster.

Leurs mantras féministes sont passés presque inaperçus. Mais la vidéo (ci-dessous) d’une danse au ralenti hilarante pendant une eucharistie de Novus Ordo réconforte maintenant le monde.

La danse a été exécutée par dix femmes portant des pantalons noirs, des chemises noires et des foulards rouges.

La plupart des femmes hurlantes présentes n’ont pas été émues par l’incroyable spectacle – elles doivent être habituées à de telles performances – mais celles qui ont vu cela pour la première fois, se roulent maintenant sur le sol.

Voir la vidéo sur ce lien : https://gloria.tv/article/tFU7RNAGVHnA62HzMQows96E1

Les adultes handicapés vieillissants seront les premières victimes de l’euthanasie

Les adultes handicapés vieillissants seront les premières victimes de l’euthanasie

11 JUILLET 2019

Dans une tribune publiée dans Valeurs ActuellesJean-Marie Le Méné écrit :

Enfin, il est difficile de ne pas regretter la position de la Conférence des évêques de France qui explique qu’elle est “contre” l’euthanasie mais “pour” la loi Leonetti, comme elle avait expliqué en son temps qu’elle était “contre” l’avortement mais “pour” la loi Veil. Comment les gens peuvent-ils s’y retrouver ? En cherchant sans doute à bien faire, elle estime Vincent Lambert victime d’une mauvaise application de la loi Leonetti. C’est tout le contraire qui s’est passé, la loi a été bien appliquée, comme n’a cessé de le proclamer lui-même son auteur et comme les surabondantes décisions judiciaires en témoignent.

Le rédacteur de ces lignes, à travers la Fondation Jérôme-Lejeune, a créé la plus importante consultation médicale d’Europe dédiée aux personnes handicapées mentales. Il observe avec inquiétude le vieillissement accéléré de cette population et la faiblesse croissante de la prise en charge publique. De même qu’il sait par expérience que les enfants handicapés ont été les premières victimes de l’avortement, il a de bonnes raisons de redouter que les adultes handicapés vieillissants ne soient les premières victimes de l’euthanasie.

Riposte Catholique

La vision de l’enfer de Sr Marie Ephrem

Le soir du 24 février 1958, alors que je me préparais pour dormir, j’ai vécu une expérience étrange et horrible.

Comme je n’étais pas endormie, je ne pense pas que cela aurait pu être un rêve. Il a laissé une impression indélébile sur mon esprit et mon cœur.

Je me suis retrouvée sur une route isolée, que je n’avais jamais vue ni empruntée auparavant. Devant moi se trouvait une grande structure semblable à une cathédrale ou à un château gigantesque qui était énorme, sombre. J’ai été obligée de marcher en sa direction, même si quelque chose en moi me retenait dans une sorte d’effroi.

Puis à mes côtés, à droite, j’ai senti la forte présence de saint Michel. Il n’a pas parlé. Nous avons continué notre voyage et sommes enfin arrivés à ce qui semblait être l’entrée principale de l’étrange bâtiment. Au fur et à mesure que nous nous approchions, les deux grandes portes qui avaient les qualités, semble-t-il, d’une sorte de travail en verre, s’ouvrirent d’elles-mêmes. Je n’ai vu personne L’intérieur révélait une obscurité étrange et indiscutable ; j’étais envahie par une sorte de lumière étrange qui n’était pas vraiment lumineuse. Nous sommes entrés et, sans regarder en arrière, je savais que les portes se fermeraient inexorablement derrière nous et que nous n’en sortirions jamais de la même manière dont nous étions entrés.

Quand j’ai dit que la lumière n’était pas vraiment légère, je voulais dire que ce n’était plus comme la lueur lointaine d’un feu qui fait rage. Ce qui semblait être des ouvertures dans ce lieu vaste et horrible ressemblait davantage à de grandes fenêtres, peintes sur un mur rouge vif solide et impénétrable, semblable à un mur de feu incassable. Pourtant, il n’y avait pas de flammes ou de la fumée.

J’ai senti l’effrayante certitude de l’endroit où nous étions. Je n’ai pas pu m’empêcher de demander à mon compagnon: « Quel est cet endroit? » Avec sérieux, solennellement, il répondit: « C’est l’enfer ». Il a dit cela d’une manière que je n’oublierai jamais. Je me demandais pourquoi il n’y avait aucune apparence de feu nulle part. Répondant à ces pensées inexprimées, mon compagnon expliqua ceci : « Le feu est dans l’âme des perdus, non pas un feu extérieur mais un feu intérieur qui ne meurt jamais. Je n’ai pas vu ces âmes perdues, mais je savais qu’elles étaient tout autour de nous et j’ai pensé à l’horreur qui était la leur et que cela ne finirait jamais.

Le silence était celui de la mort sans espoir. Pendant que nous continuions notre voyage, il n’y avait pas de souffle sonore. Le silence intense et pénétrant, ou plutôt le silence, était terrifiant au-delà de toute description. Pourtant, ce silence même criait avec la voix éternelle du désespoir, rien-rien, rien-perdu, perdu, perdu – pour toujours, pour toujours, pour toujours. J’éprouvais la peur la plus grande de ne jamais pouvoir sortir de cet endroit terrible. J’entendais aussi : Oh comment j’ai manqué la lumière.

En expliquant ensuite à mon compagnon: « Mais il n’y a pas de lumière », il a répondu: « Comment peut-il y avoir de la lumière là où Dieu n’est pas ». J’ai continué à supplier Saint Michel de ne pas me quitter. Jamais je n’ai vécu une telle peur, une telle horreur.

En marchant, nous sommes tombé sur ce qui semblait être une grande étendue d’eau. Cela ressemblait à une piscine circulaire très grande. Tout cela débordait d’une sorte de substance sombre. Je ne savais pas ce que c’était, mais ce n’était pas de l’eau. J’étais trop terrorisée pour poursuivre mes recherches. Allongés de manière assez éparse, se trouvaient ce qui semblait être des objets morts. Nous ne sommes pas allés assez près pour que je voie exactement ce que c’était. Je ne peux rien imaginer de pire ou de plus horrible que ce que j’ai ressenti et vu à cet endroit. On m’a dit, ou du moins je l’ai compris, que c’était la moindre des punitions éternelles. À quoi alors doit ressembler le reste ?

J’ai compris que personne ne pouvait expérimenter la vue de l’enfer et vivre après l’avoir vu. Ensuite, nous sommes tombés sur un autre aspect de la punition éternelle qui m’a profondément impressionnée. Sur ce qui semblait être un large rebord sur le flanc d’une montagne, j’ai vu beaucoup de gens qui allaient et venaient, qui allaient et venaient, cherchant, cherchant. Ils étaient entourés d’immenses flammes de feu. Ils semblaient eux-mêmes faire partie du feu, comme s’il venait de l’intérieur. Mon compagnon m’a alors expliqué que c’étaient eux qui n’avaient pas eu le temps pour Dieu alors qu’ils vivaient sur terre. Maintenant, ils ont été condamnés à passer une éternité à chercher Celui qu’ils ne trouveraient jamais. Une recherche sans fin sans espoir, sans jamais la joie de le trouver et de le posséder. Quelle torture cela doit être ! Oh la justice de Dieu!

Le matin du 20 février 1958, pendant la messe, la pensée des perdus, en particulier des élus, m’a fait de la peine. Alors notre Seigneur m’apparu à ce moment-là et me dit ces mots : « Épouse bien-aimée, je ne condamne personne, si une âme est condamnée, elle s’est condamnée elle-même. » Et je savais dans mon cœur que c’était le cas, même si mes yeux se sont remplis de larmes.

https://torchbearerforthequeen.blogspot.com/2019/07/sr-mary-ephrems-vision-of-hell.html

Le «Concile» Vatican II a été inspiré par le diable pour inciter les chrétiens à adopter des «principes centrés sur l’homme, nécessaires pour finalement convaincre tout le monde de la prochaine « religion du Moi » de l’Antéchrist.

(ma traduction)

Par: Eric Gajewski  

Le nouvel ordre mondial a exercé de fortes pressions au cours des dernières années, tant dans l’Église que dans le monde, afin de préparer pleinement l’humanité à son nouveau système de Sauveur (le futur Antéchrist) et de système socialiste à venir.

Nous avons l’avantage de pouvoir regarder en arrière dans l’histoire récente pour voir comment, dans tous ces domaines, nous sommes trompés.

Comme l’ennemi l’a dit, contrôlez les médias et vous pouvez contrôler les gens, mais pour qu’ils aient d’abord contrôlé les médias, ils avaient besoin de contrôler le Vatican et les dirigeants mondiaux. Mission accomplie. Les gens cherchent de l’aide dans tous les mauvais endroits car elle ne se trouve ni dans le conservatisme politique, ni dans aucun mouvement «révolutionnaire», comme l’a récemment souligné Max Igan dans mon émission.

Au milieu de toutes les «fusillades» sous fausse bannière que nous observons régulièrement (dont l’objet final est l’agenda visant à désarmer les Américains afin qu’ils puissent faciliter la prise de contrôle par les communistes), nous devons tenir compte du faux récit du moderniste de Vatican II. Vatican II était-il nécessaire? Eh bien oui et non.

  • Oui, les modernistes en avaient besoin pour que leurs nouveaux principes religieux soient consignés sur le papier et diffusés parmi les masses, mais dans une perspective catholique appropriée,
  • Non. Jean 23 a dit qu’il avait été inspiré par le Saint-Esprit pour convoquer ce «Concile» puis l’a ensuite regretté plus tard. Voilà pour être inspiré par Dieu. En effet, ce «Concile» a été inspiré par le diable qui travaille dans diverses sociétés secrètes pour inciter les chrétiens à adopter des «principes centrés sur l’homme, nécessaires pour finalement convaincre tout le monde de la prochaine « religion du Moi » de l’Antéchrist.

Les modernistes nous ont dit que «l’Église avait besoin d’être mise à jour», car l’homme moderne ne pouvait pas comprendre l’Église.

Sous cette apparence, ils ont changé les doctrines sous l’apparence de «développement» ou d’herméneutique de la continuité ».

L’Eglise avait-elle besoin de changer? Non!
Peut-il changer par le biais de sa doctrine? Non!
Pourrait-il changer sa liturgie en une «célébration communautaire» centrée sur l’homme? Non!

Et pourtant, nous étions essentiellement convaincus que c’était des États-Unis qui avaient besoin de changer par opposition au monde et aux hommes qui y vivaient et qui se trouvaient HORS DE L’Arche du Salut.

L’homme moderne ne pouvait pas comprendre l’Eglise ”parce qu’il ne le voulait pas.

Ils voulaient une église inclusive (à l’exception des vrais catholiques).
Ils voulaient tout simplifier (condamné par l’Église) et, ce faisant, des ecclésiastiques ont quitté la Foi catholique et ont évolué comme des caméléons hideux dans une autre religion cherchant à s’intégrer à son environnement.

L’Évangile est une seule et même chose de plus, mais non pour ces évolutionnistes dont l’évangile de l’homme change chaque jour si la folie moderne change d’opinion à propos de ceci ou de cela. La peine de mort est un de ces sujets qui nous vient à l’esprit.

Vatican II était un 9-11 religieux (les tours jumelles qui se sont écroulées en Amérique : 9-11 signifie la date du 11 septembre) dans lequel de faux récits étaient prêchés afin de permettre cette transition. Comme si nous ne sommes pas assez trompés, il reste encore beaucoup à venir malheureusement.

Aujourd’hui, j’ai commenté dans un audio comment un catholique devient libéral sans s’en rendre compte.

Le modernisme est le fruit de la fierté, a déclaré le pape saint Pie X. Etant donné que beaucoup de «catholiques» sont fiers, Dieu leur permet de suivre leur propre voie dans les fosses de l’enfer (objectivement parlant).

Vatican I nous a enseigné dogmatiquement que la doctrine doit être maintenue dans le même sens et avec la même interprétation qui a été donnée depuis toujours. Cependant, les modernistes disent carrément que l’Église avait tort dans le passé et que « nous savons mieux et avons une compréhension plus profonde! » .

Je peux voir Saint Pierre et Paul revenir sur terre pour frapper l’antipape François au visage, de la façon permise par Dieu.

C’est la folie qui marque l’église conciliaire.

Une église qui est sur le point de s’effondrer et de brûler alors que nous sommes VRAI. Peu continuent et attendent ce bon et saint pape pour restaurer ce qui a toujours été au lieu d’essayer de mettre en œuvre des changements plus illicites.

Ne vous y trompez pas : lorsque nous parlons de fausses bannières de nos jours, nous devrions parler de Vatican II d’abord, car il a mis en danger les âmes.
La corruption du cœur, mes amis, est bien pire que la corruption du corps car l’âme vit à jamais.


Note : Continuons à rester fidèle dans l’Eglise Catholique, toutefois en résistant à toutes les nouveautés modernistes qui vont perdre des millions d’âmes.

Cardinal Marx : Nous ne « menaçons » plus avec l’enfer

Un Cardinal Hypocrite qui n’a pas peur de perdre son âme

Le cardinal Reinhard Marx, cardinal de Munich, espère que l’Eglise ne sera plus jamais comme elle l’a été, « autrefois, les gens étaient menacés de l’enfer s’ils ne croyaient pas en Dieu », s’est-il livré au populisme.

Selon katholisch.de (11 juillet), Marx a fait ses commentaires [stupides] lors d’une discussion à Munich avec un rabbin.

Dans les Évangiles, Jésus-Christ « menace » plus de vingt fois l’enfer, demandant à craindre Dieu qui condamne les âmes à l’enfer. Les évêques allemands menacent d’excommunication les catholiques qui refusent de payer l’impôt ecclésiastique.

Marx est membre du Conseil des Cardinaux. Il a une influence énorme sur le pape François.

https://gloria.tv/article/wxmEKwBPtPwb3QY1qiuJcLoYY

Avertissement du Seigneur à sa Messagère Marie Julie Jahenny concernant la nouvelle messe

27 novembre 1901 : Le Seigneur dit à Marie Julie : « Je vous donne encore un avertissement aujourd’hui. Les disciples qui ne sont pas de Mon Evangile sont maintenant en grand travail d’esprit comme pour former des seconds FAC SIMILES où ils feront à leur idée et sous l’empire de l’ennemi des âmes, une messe qui renferme des paroles odieuses à Mes yeux. Quand l’heure fatale arrivera où l’on mettra à l’épreuve la foi de Mon Sacerdoce éternel, ce sont ces feuilles que l’on donnera pour célébrer dans cette dernière période. La première période, celle de Mon Sacerdoce qui existe depuis Moi. La deuxième, c’est la période de la persécution où les ennemis de la foi et de la sainte religion ont formulé – et ils s’y sont fortement appliqués – ces feuilles comme le livre de la seconde célébration ; ces esprits infâmes sont ceux qui m’ont crucifié et attendent le règne du nouveau messie pour les rendre heureux. Beaucoup de mes saints prêtres refuseront ce livre scellé des paroles de l’abîme. Malheureusement, il en sera excepté, il en sera fait usage »

Source : TradCat

Prière pour un prêtre

Un prêtre déchu vit maintenant comme un travesti

Le journal DailyMail.co.uk a présenté le 11 juillet un prêtre catholique britannique déchu, 37 ans, qui s’appelle maintenant « Alisha Cacace », se déguise en femme et vit sur le territoire du diocèse de Portsmouth.

Cacace a quitté le sacerdoce après six ans. Il prend des hormones féminines pour donner l’illusion extérieure qu’il est une « femme ».

Ses problèmes remontent à son enfance. Cacace a été élevé dans une famille dysfonctionnelle. Plus tard, il est devenu prêtre. Après avoir fréquenté des bars gais, il a abandonné le sacerdoce.

L’article montre une photo de sa fille Abbie que, étant donné son âge approximatif, Cacace a dû faire avant d’entrer en formation sacerdotale et de devenir homosexuel.

https://gloria.tv/article/B4uoCf1mpj3V1qaLNZaLbVP7r

Lancement d’un nouveau groupe de prières tous les lundis (chez soi) à 20.30 Heures pour le salut de notre famille

Votre Administratrice Yvette : Je tiens à remercier de tout mon coeur toutes les personnes qui se sont inscrites aux groupes de prières précédents. Nous commençons à être un bon nombre de personnes dans ces divers groupes.

Je lance un nouveau groupe de prières que je place sous la protection de Saint Joseph (à réciter chez soi), tous les lundis à 20.30 Heures, avec les deux intentions suivantes :

  • La conversion des pauvres pécheurs de notre famille et du monde entier
  • La conversion de notre famille et de toutes les âmes pendant l’Avertissement

Vous pouvez vous inscrire à ce nouveau groupe de chaque lundi à 20.30 heures en envoyant un E. mail à : catholique.magazine@laposte.net (vous recevrez le programme complet du déroulement du groupe de prières en fichier word).

Ce groupe de prières est intensif et urgent pour le salut des âmes car l’Avertissement s’approche à grand pas et beaucoup de nos êtres chers ne voient pas la Lumière…. Je n’ai pas besoin de vous rappeler que nous sommes dans le grand combat final et que Notre Dame des Douleurs nous dit qu’elle veut sauver au moins le tiers de l’humanité (2 âmes sur 3 sont en perdition car elles vivent en état de péché mortel). En tant que Chrétiens Catholiques, nous avons la responsabilité de prier pour ces pauvres âmes, par amour pour elles et pour Notre Seigneur. Dieu nous demandera compte des âmes au jour du Jugement. Nous serons jugés sur l’Amour, c’est à dire au nombre des âmes que nous aurons aidé à monter au ciel. Dans nos familles, nous avons toutes et tous des membres qui vivent en état de péché mortel dont l’âme est déjà dans l’abîme. Nous les aimons et nous voulons leur salut éternel.

A cet effet, nous vous proposons de vous engager fermement, tous les lundis à 20.30 heures (chez vous), à réciter les prières ci-dessous proposées :

Déroulement du groupe de prières (vous recevrez le fichier Word du déroulement après votre inscription sur l’E. Mail : catholique.magazine@laposte.net )

reni2.jpg

                        Au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit. Ainsi soit-il.

Saint Michel Archange défendez-nous dans le combat ; soyez notre secours contre la perfidie et les embûches du démon. Que Dieu exerce sur lui Son empire, nous le demandons en suppliant; et vous, prince de la milice céleste,refoulez en enfer, par la Vertu divine, Satan et les autres esprits malins qui errent dans le monde
pour la perte des âmes. Amen.

Prière Auguste Reine des Cieux

“Auguste Reine des cieux et Maîtresse des Anges, vous qui, avez reçu de Dieu le pouvoir et la mission d’écraser la tête de Satan, nous vous le demandons humblement, envoyez les légions célestes pour que sous vos ordres, elles poursuivent les démons, les combattent partout, répriment leur audace et les refoulent dans l’abîme.” Qui ut Deus ?
– Qui est comme Dieu ? (vous pouvez le répéter 3 fois)
Ô bonne et tendre Mère, vous serez toujours notre amour et notre espérance.
Ô divine Mère, envoyez les Saints Anges pour me défendre et repousser loin de moi le cruel ennemi. Saints Anges et Archanges, défendez-nous, gardez-nous. Père Louis Cestac

Ensuite nous récitons

Le chapelet des saintes Plaies

Le chapelet du salut des âmes

Le Chapelet des Larmes (facultatif)

Après ces prières, nous récitons les croisades de prières suivantes :

INFO PREALABLE : CE NOUVEAU GROUPE DE PRIÈRES N’A RIEN À VOIR AVEC LES GROUPES DE PRIÈRES DE MARIA DE LA DIVINE MISÉRICORDE, MÊME SI CERTAINES PRIÈRES SONT EMPRUNTÉES À LA CROISADE DE PRIÈRES

Croisade de Prière (4) – Unissez toutes les Familles

Jésus, unissez toutes les familles pendant L’Avertissement afin qu’elles puissent recevoir le Salut Éternel. Je prie pour que toutes les familles restent ensemble en union avec Vous, Jésus, afin qu’elles puissent hériter de Votre Nouveau Paradis sur Terre. Amen

Croisade de Prière (35) – Pour faire entrer les âmes dans le Paradis

Ô Mon Jésus, Aidez-Moi à Vous aider à sauver le reste de Vos enfants sur Terre. Je prie pour que, par Votre Miséricorde, Vous sauviez les âmes de l’esprit des ténèbres. Acceptez mes épreuves, mes souffrances et mes douleurs dans cette vie pour sauver les âmes du feu de l’enfer. Emplissez-moi de grâces pour que je Vous offre ces souffrances avec amour et joie dans le cœur, afin que nous soyons tous unis et ne fassions qu’un par amour pour la Trinité Bénie, et puissions vivre avec Vous, comme une Sainte Famille, dans le Paradis. Amen.

Croisade de Prière (37) – Pour l’unification de tous les enfants de Dieu

Ô cher Jésus, Unissez tous Vos disciples bien-aimés dans l’amour afin que nous puissions propager la Vérité de Votre Promesse de Salut Éternel dans le monde entier. Nous prions pour que les âmes tièdes, effrayées de s’offrir à Vous par l’esprit, le corps et l’âme, laissent tomber leur armure de fierté et ouvrent leur cœur à Votre Amour et deviennent membres de Votre Sainte famille sur Terre. Accueillez toutes ces âmes perdues, cher Jésus, et laissez notre amour fraternel les entraîner hors de cette barbarie pour les prendre avec nous dans le Cœur, l’Amour et la Lumière de la Sainte Trinité. Nous plaçons tout notre espoir, notre confiance et notre amour dans Vos Saintes Mains. Nous Vous prions d’étendre notre dévotion afin de pouvoir sauver plus d’âmes. Amen.

Croisade de Prière (41) – Pour les âmes des incroyants

Ô Mon Jésus, Aidez Vos pauvres enfants qui sont aveugles à Votre Promesse de salut.Je Vous supplie, par mes prières et mes souffrances, d’ouvrir les yeux des incroyants afin qu’ils puissent voir Votre tendre Amour et courent se protéger dans Vos Bras Sacrés.Aidez-les à voir la Vérité et à demander pardon pour tous leurs péchés afin qu’ils puissent être sauvés et être les premiers à passer les Portes du Nouveau Paradis.Je prie pour ces pauvres âmes – hommes, femmes et enfants – et Vous demande de les absoudre de leurs péchés. Amen.

Croisade de Prière (43) – Sauver les âmes pendant L’Avertissement

Ô Dieu le Père Tout Puissant, Au  Nom de Votre Fils bien-aimé Jésus-Christ, et en commémoration de Sa Mort sur la Croix pour nous délivrer de nos péchés, Je Vous supplie de sauver les âmes qui ne peuvent se sauver elles-mêmes et qui pourront mourir en état de péché mortel pendant L’Avertissement. En réconciliation par les souffrances de Votre Fils bien-aimé, Je Vous supplie de pardonner à ceux qui ne peuvent se racheter eux-mêmes car ils ne vivront pas assez longtemps pour demander Miséricorde à Jésus, Votre Fils, pour les libérer du péché. Amen

Croisade de Prière (55) – Pour se préparer à L’Avertissement

Ô Mon Cher Jésus, Veuillez ouvrir le cœur de tous les enfants de Dieu au Don de Votre Grande Miséricorde. Aidez-les à accepter Votre Divine Miséricorde avec amour et reconnaissance. Permettez-leur de devenir humbles devant vous, et de demander le pardon de leurs péchés afin qu’ils puissent faire partie de Votre Glorieux Royaume. Amen

Croisade de Prière (60) – Prière pour la conversion des familles pendant L’Avertissement

Ô Cher doux Jésus, Je Vous demande Miséricorde pour les âmes de ma famille (les nommer ici)  Je Vous offre mes souffrances, mes épreuves et mes prières pour sauver leurs âmes de l’esprit des ténèbres. Ne laissez aucune d’entre elles, qui sont Vos enfants, Vous condamner ou rejeter Votre Main de Miséricorde. Ouvrez leur cœur pour qu’il se mêle à Votre Sacré Cœur afin qu’elles puissent demander le pardon nécessaire pour les sauver des flammes de l’Enfer. Donnez-leur la chance de se racheter afin qu’elles puissent être converties par les Rayons de Votre Divine Miséricorde.

Croisade de Prière (64) – Sauver mes frères et sœurs

Ô mon très cher Sauveur Jésus-Christ, Acceptez mon don de prière et de sacrifices pour aider à sauver mes frères et sœurs de la prison de ténèbres où ils sont enfermés. Permettez-moi d’aider à sauver leurs âmes. Je Vous supplie de leur pardonner leurs péchés et je Vous demande d’inonder leurs âmes de l’Esprit Saint afin qu’elles courent chercher dans Vos bras le refuge dont elles ont si grandement besoin avant qu’elles soient perdues pour toujours. Je Vous offre mon don d’abandon pour ces âmes, en humble servitude et en action de grâces. Amen

Croisade de Prière (65) – Pour ceux en état de péché mortel

Ô cher Jésus, Sauveur de l’humanité, Par Votre Miséricorde Divine, je plaide la clémence pour toutes ces pauvres âmes dans le péché, qui peuvent être retirées de cette Terre pendant L’Avertissement. Pardonnez-leur leurs péchés et, en mémoire de Votre Passion, je vous supplie de m’accorder cette faveur spéciale en expiation de leurs péchés. Je m’offre à Vous en esprit, corps et âme en pénitence pour le salut de leurs âmes et pour leur donner la vie éternelle. Amen

Croisade de Prière (73) – Pour les jeunes âmes, pour les jeunes enfants

Ô Jésus, Aidez-moi à sauver les âmes des jeunes dans le monde entier. Par Votre Grâce, aidez-les à voir la Vérité de Votre Existence. Amenez-les à Votre Sacré Cœur et ouvrez leurs yeux à Votre Amour et à Votre Miséricorde. Sauvez-les des feux de l’Enfer et, par mes prières, prenez pitié de leurs âmes. Amen

Croisade de Prière (79) – Pour deux milliards d’âmes perdues

Ô cher Jésus, Je vous supplie de déverser Votre Miséricorde sur ces âmes. Pardonnez-leur lorsqu’ils vous rejettent, et utilisez ma prière et ma souffrance pour pouvoir, par Votre Miséricorde, les inonder des Grâces dont ils ont besoin pour sanctifier leur âme. Je Vous demande le Don de clémence pour ces âmes. Je Vous demande d’ouvrir leur cœur afin qu’ils aillent vers Vous et Vous demandent de les remplir du Saint-Esprit pour qu’ils acceptent la Vérité de Votre Amour et qu’ils puissent vivre avec Vous et toute la famille de Dieu pour toujours. Amen

Croisade de Prière (80) – Pour les âmes de ceux qui ont commis un meurtre

Ô cher Jésus, Je vous prie d’avoir pitié de ceux qui ont commis un meurtre.
Je vous demande d’être clément pour ceux qui sont en état de péché mortel. Je Vous offre mes propres souffrances et difficultés pour que Vous puissiez ouvrir Votre Cœur et leur pardonner leurs péchés. Je Vous demande de couvrir de Votre Précieux Sang tous ceux qui ont de mauvaises intentions dans leur âme afin qu’ils puissent être lavés de leurs iniquités. Amen.

Croisade de Prière (88) – Pour les âmes après L’Avertissement

Ô Sacré Cœur de Jésus, soyez Miséricordieux pour nous tous, pauvres pécheurs. Illuminez ces cœurs de pierre, si désespérés dans leur quête de gouverne. Pardonnez-leur leurs iniquités. Aidez-les, par Votre Amour et Votre Miséricorde, à trouver dans leur cœur c »omment saisir Votre grand Don de Rédemption. Je vous supplie de pardonner à toutes les âmes qui rejettent la Vérité de Dieu. Couvrez-les de Votre Lumière, cher Jésus, afin qu’elle les aveugle à la méchanceté et aux pièges du diable qui essaiera de les séparer de Vous pour l’éternité. Je Vous prie de donner à tous les enfants de Dieu la force de Vous être reconnaissants de Votre Grande Miséricorde. Je Vous demande d’ouvrir la Porte de Votre Royaume à toutes les âmes perdues qui errent sur la Terre, désemparées et désespérées. Amen

Croisade de Prière (89) – Pour les Pauvres Pécheurs

Ô Mon Jésus, je Vous offre mes louanges et action de grâces pour Votre Très Glorieux Second Avènement. Vous, Mon Sauveur, êtes né pour me donner la Vie Éternelle et me délivrer du péché. Je Vous offre mon amour, mes remerciements et mon adoration et je prépare mon âme pour Votre Grand Retour. Amen

Croisade de Prière (117) – Pour ceux qui ont vendu leur âme

Très cher Jésus, je consacre les âmes de (faire la liste ici) et de tous ceux qui ont troqué leur âme en rançon de la gloire. Débarrassez-les de leur infestation. Détournez-les du danger des Illuminati qui les dévorent. Donnez-leur le courage de se dégager sans crainte de cet asservissement maléfique. Prenez-les dans Vos Bras de Miséricorde et nourrissez-les pour qu’elles retrouvent leur État de Grâce et soient ainsi dignes de se tenir devant Vous.  Par Votre Divinité, aidez-moi par cette prière pour les âmes adoptées par Satan, à les arracher à la maçonnerie. Libérez-les des fers qui les enchaînent et qui conduisent à une terrible torture dans les chambres de l’Enfer.  Aidez-les, par la souffrance des âmes choisies, par mes prières et par Votre Miséricorde, à être sur la ligne de front, prêtes à passer les Portes de la Nouvelle Ère de Paix, le Nouveau Paradis. Je Vous supplie de les libérer de leur captivité. Amen

Croisade de Prière (118) – Pour les âmes perdues de la jeune génération

Cher Jésus, Je fais appel à Votre Miséricorde pour les âmes perdues de la jeune génération. Pour ceux qui ne Vous connaissent pas, couvrez-les du Don de la vue. Pour ceux qui Vous connaissent mais vous ignorent, faites-les revenir dans Votre Miséricorde. Je Vous en prie, donnez-leur la preuve de Votre Existence rapidement et dirigez-les vers ceux qui peuvent les aider et les guider vers la Vérité. Remplissez leur esprit et leur âme d’un désir ardent pour Vous. Aidez-les à reconnaître le vide qui existe en eux parce qu’ils ne ressentent pas Votre Présence. Je vous supplie, cher Seigneur,  de ne pas les abandonner et, par Votre Miséricorde, de leur accorder la Vie Éternelle.

Croisade de Prière (122) – Pour la consécration au Précieux Sang de Jésus-Christ

Cher Jésus, je Vous demande de me consacrer, ainsi que ma famille, mes amis et ma nation, à la Protection de Votre Précieux Sang. Vous êtes mort pour moi et Vos Plaies sont devenues mes plaies puisque j’accepte avec grâce la souffrance que je vais endurer sur le chemin menant à Votre Second Avènement. Je souffre avec Vous, cher Jésus, lorsque vous tentez de réunir tous les enfants de Dieu dans Votre Cœur afin que nous ayons la Vie Éternelle. Couvrez-moi, et tous ceux qui ont besoin de Votre Protection, de Votre Précieux Sang. Amen

Croisade de Prière (127) – Pour sauver mon âme et celle de mes proches

Ô Jésus, préparez-moi afin que je puisse venir devant Vous sans honte. Aidez-moi et mes proches (les nommer ici) à confesser tous nos torts. À admettre nos faiblesses.  À demander le pardon de tous nos péchés. À montrer de l’amour à ceux que nous avons offensés. À demander Miséricorde pour notre salut. À nous humilier nous-mêmes devant Vous afin que, le Jour de la Grande Illumination, ma conscience et celle de (les nommer ici) soient claires et que vous inondiez mon âme de Votre Divine Miséricorde. Amen

Croisade de Prière (128) – Pour rassembler et unir toutes les âmes

Très cher Jésus, Aidez-nous, qui sommes Vos disciples bien-aimés, à rassembler le monde dans Vos Bras et à Vous offrir les âmes de ceux qui ont le plus besoin de Votre Grande Miséricorde. Donnez-nous le pouvoir du Don du Saint-Esprit pour assurer que la Flamme de la Vérité enveloppera tous ceux qui se sont séparés de Vous.  Unissez tous les pécheurs afin qu’il soit donné à chacun toute chance de réconciliation. Accordez à tous la force de rester fidèles à Votre Sainte Parole lorsque nous serons forcés de rejeter la Vérité proclamée au monde par les Très Saints Évangiles. Nous restons en Vous, avec Vous et pour Vous à chaque étape de notre chemin vers le salut. Amen

Croisade de Prière (157) – Pour les âmes en captivité

Ô cher Jésus, libérez les âmes qui sont esclaves de faux dieux et de Satan. Aidez-nous, par nos prières, à les débarrasser de la douleur de la possession. Ouvrez les portes de leur prison et montrez-leur le chemin du Royaume de Dieu avant qu’elles ne soient prises en otage par Satan et amenées dans l’abîme de l’Enfer. Nous vous implorons, Jésus, de couvrir ces âmes du Pouvoir du Saint-Esprit afin qu’elles puissent trouver la Vérité, et pour les aider à trouver le courage de se soustraire des pièges et de la perfidie du diable. Amen

Croisade de Prière (169) – Pour le salut de ceux qui rejettent le Christ

Très cher Jésus, par Votre Compassion et Votre Miséricorde, je Vous implore pour le salut de ceux qui Vous ont rejeté, qui nient Votre Existence, qui délibérément s’opposent à Votre Sainte Parole et dont les cœurs aigris ont empoisonné leurs âmes, les privant de la Lumière et de la Vérité de Votre Divinité. Soyez Miséricordieux pour tous les pécheurs. Pardonnez à ceux qui blasphèment contre la Sainte Trinité, et aidez-moi, dans mes propres voies et par mes sacrifices personnels, à embrasser dans Vos Bras Aimants ces pécheurs qui ont le plus besoin de Votre Miséricorde. Je vous donne ma promesse de Vous servir, par mes pensées, mes actions et mes prises de parole, du mieux que je peux dans Votre Mission de Salut. Amen

On termine le groupe des lundis avec les prières suivantes

1 Notre Père – 1 Je vous salue Marie – 1 Je vous salue Joseph – 1 Gloire au Père

Pour celles et ceux qui ne connaissent pas le « Je vous salue Joseph »

Résultat de recherche d'images pour "st joseph"

Je vous salue, Joseph, vous que la grâce divine a comblé,

le Sauveur a reposé dans vos bras et grandi sous vos yeux,

vous êtes béni entre tous les hommes, et Jésus,

l’Enfant divin de votre virginale épouse est béni.

Saint Joseph, donné pour père au Fils de Dieu,

priez pour nous dans nos soucis de famille,

de santé et de travail, jusqu’à nos derniers jours,

et daignez nous secourir à l’heure de notre mort. Amen.

Votre Administratrice,

Yvette

Edson – Dieu souhaite nous montrer que nous devons avoir une dévotion particulière aux 3 Coeurs unis de la Sainte Famille

    

Résultat de recherche d'images pour "edson glauber"

Le Coeur très chaste de Joseph…

Et les trois Coeurs unis.


LE MOIS DE MARS EST CONSACRÉ À SAINT JOSEPH

ÉPOUX DE LA VIERGE MARIE

Le 6 juin 1997, Jésus apparaît à Edson et lui délivre un message destiné au pape Jean-Paul II :

« Je veux que, Le Premier Mercredi après les fêtes du Sacré Coeur et du Coeur Immaculé de Ma Mère, soit instituée la fête en l’honneur du Coeur très Chaste de Saint Joseph. » [15]

Edson offre sa méditation sur les apparitions de Joseph à Itapiranga.

Le Coeur très chaste de Joseph : les trois Coeurs unis.

« Comme Jésus a montré Son Sacré Coeur en France à Paray le Monial, comme la Sainte Vierge a montré Son Coeur Immaculé à Fatima au Portugal, Saint Joseph a obtenu de Dieu la possibilité de révéler Son Coeur très Chaste au monde entier, depuis l’Amazonie.

L’Amazonie avait été consacrée à Saint Joseph et sa capitale, Manaus, s’appelait initialement Saint Joseph du fleuve noir (Rio Negro). J’ai vu le Coeur de Saint Joseph pour la première fois le 25 décembre 1996, au cours d’une apparition de la Sainte Famille.

Jésus, Marie et Joseph portaient des vêtements dorés. Saint Joseph tenait l’Enfant Jésus dans Ses bras. L’Enfant Jésus montrait avec Son doigt le Coeur de Saint Joseph. La Sainte Vierge, qui Se tenait à côté de Son époux, montrait Elle aussi le Coeur de Saint Joseph. Des rayons de lumière sont alors sortis des Coeurs de Marie et de Jésus, pour se diriger vers le Coeur de Saint Joseph.

Puis, de grands rayons ont jailli

du Coeur de Saint Joseph.

Dieu souhaite nous montrer que nous devons avoir une dévotion particulière aux 3 Coeurs unis de la Sainte Famille et qu’il est important de recourir à Saint Joseph pour le bien de nos familles.

Lorsque Marie était enceinte de Jésus, Elle Le portait en Elle et Leurs Coeurs étaient ainsi unis. Lorsqu’Elle a épousé Joseph, Ils étaient unis et ne formaient qu’un seul coeur. Les Coeurs de Marie et de Joseph sont parfaitement unis dans l’Amour conjugal et dans l’Amour dont Ils témoignent pour Leur Fils Jésus. Ils sont donc unis au Coeur de Jésus.

Saint Joseph et Marie sont le modèle parfait des époux unis, dans l’Amour pur, avec Jésus.

La Sainte Vierge a dit que la ville d’Itapiranga sera connue dans le monde entier, en raison de la dévotion aux 3 Saints Coeurs. »


Résultat de recherche d'images pour "edson glauber"

Saint Joseph très chaste et nos familles.

« Le 11 mai 1994, Jésus a dit à ma mère, Maria do Carmo, que l’adultère est un Péché mortel.

Pour obtenir le pardon de Dieu et sauver son âme, une personne qui a commis un adultère doit sincèrement se repentir et se confesser. C’est seulement ainsi qu’elle pourra être sauvée.

Une personne mariée qui a quitté le foyer conjugal pour vivre avec quelqu’un d’autre doit retourner vivre avec son époux ou son épouse. Jésus a également ajouté que nous ne devons pas vivre en concubinage. En fait, nous devons vivre dans la grâce de Dieu. » [16]

« Avant de s’unir, les futurs époux doivent beaucoup prier afin de demander la lumière de l’Esprit Saint, qui les aidera à cheminer vers la sainteté par leur mariage. Le mariage permet de s’unir à l’Amour de Dieu.

On doit aussi demander l’aide de la Vierge Marie et de Saint Joseph. Beaucoup de mariages ne tiennent pas parce que les époux ne s’en remettent pas à Dieu. Suite à des conflits, l’homme et la femme cherchent à rencontrer quelqu’un d’autre et, à cause des souffrances de leur âme, ils détruisent la sainteté du mariage par le péché.


Résultat de recherche d'images pour "edson glauber"

La dévotion à Saint Joseph est importante

pour protéger son couple et sa famille.

Il n’y a rien de plus précieux au sein d’une famille que les enfants. On ne pourra jamais assez remercier Dieu pour ce grand don de la vie. Marie a dit que les enfants d’une famille sont Ses enfants et qu’Elle est leur Mère.

Les parents ne doivent donc pas hésiter à confier leurs enfants à Dieu, afin qu’Il les protège. Les parents doivent également apprendre à leurs enfants à aimer Dieu et à mener une véritable vie chrétienne, exempte des péchés actuels. La maison d’une famille chrétienne doit être sainte et les parents ne peuvent pas autoriser les péchés d’impureté chez eux. » [17]


L’image de la sainte famille et des trois Coeurs unis

Résultat de recherche d'images pour "edson glauber"

L’image de la sainte famille et des trois Coeurs unis

 Le soir du 25 décembre 1996, Edson bénéficie d’une grande vision.

« Je priais le chapelet, et lorsque j’eus terminé, j’ai été surpris par une grande lumière qui a illuminé la pièce dans laquelle je me trouvais. J’ai eu une très belle vision de Notre Dame et de saint Joseph qui portait dans Ses bras l’Enfant Jésus. Tous les trois étaient vêtus de robes d’or étincelantes. C’était la première fois que j’avais le privilège de voir le Coeur très chaste de saint Joseph.

Les bras de l’Enfant Jésus et ceux de la Vierge étaient dirigés vers le Coeur de Saint

Joseph. Son coeur était entouré de 12 lys blancs et, au centre, se trouvait le M de Marie, surmonté d’une croix (comme sur la médaille miraculeuse).

La Croix et le ‘M’ gravé dans le Coeur de Saint Josephsignifiait qu’Il aimait et imitait Jésus et Marie de tout Son coeur, en profondeur. Ces symboles apparaissaient sous forme de blessures, car Saint Joseph a aussi partagé les souffrances de Jésus et de Marie.

J’ai compris, par une lumière intérieure, que les 12 lys représentent la pureté et la sainteté de saint Joseph, qui a vécu au plus haut niveau de sainteté, dans Son Coeur Son corps et Son âme.


Les 12 lys représentent également les 12 tribus dIsraël.

Lors de cette vision céleste, je voyais les rayons lumineux qui sortaient des Cœurs de l’Enfant Jésus et de Marie, et se dirigeaient vers le Coeur de Saint Joseph. De Son coeur, sortaient d’autres rayons qui, eux, se déversaient sur le monde. Ces rayons représentent l’Amour des Sacrés Coeurs de Jésus, Marie et Joseph. Les rayons qui proviennent des

Coeurs de Jésus et de Marie et qui se reflètent dans le Coeur de Saint Joseph signifient également que Saint Joseph a reçu toutes les grâces et les vertus de Jésus et de la sainte Vierge. » [18]


Résultat de recherche d'images pour "edson glauber"

Je vous salue Joseph (Apparition d’Itapiranga)

Le 7 janvier 2008, Jésus apparait à Edson et lui enseigne cette prière :

« Je vous salue Joseph, Fils de David, homme juste et virginal, la sagesse est avec vous.

Vous êtes béni entre tous les hommes et Jésus, le fruit de votre fidèle épouse Marie, est béni. Saint Joseph, père digne, protecteur de Jésus-Christ et de la sainte Église, priez pour nous pécheurs, obtenez-nous la sagesse divine de Dieu, et secourez-nous à l’heure de notre mort. Amen. » [19]


Quelques observations :

Cette prière ne décalque pas le commencement du « Je vous salue Marie » qui est directement tiré de l’Évangile selon saint Luc, notamment la parole « pleine de grâce » (Lc 1,28) qui a un sens très particulier et unique, concernant Marie.

Joseph est décrit comme « juste » comme dans l’Évangile de Matthieu (Mt 1, 19). Joseph est « virginal ». Joseph est uni à la « sagesse divine », c’est un accent particulier à la révélation d’Itapiranga.

Joseph est « protecteur de Jésus-Christ et de la sainte Église », comme l’avait dit Pie IX, en 1889, quand il avait nommé saint Joseph « Patron de l’Église ».

Les paroles décrivent Joseph comme un homme uni à Jésus dont il est « le père digne », et à Marie sa « fidèle épouse ». Il est donc opportun de rapprocher cette prière de la vision qu’a reçu Edson le soit du 25 décembre 1996, une vision de la sainte famille avec les trois Sacrés Coeurs en communication : « La Croix et le ‘M’ gravé dans le Coeur de Saint Joseph signifiait qu’Il aimait et imitait Jésus et Marie de tout Son coeur, en profondeur.

[…] Lors de cette vision céleste, je voyais les rayons lumineux qui sortaient des Coeurs de l’Enfant Jésus et de Marie, et se dirigeaient vers le Coeur de Saint Joseph. De Son coeur, sortaient d’autres rayons qui, eux, se déversaient sur le monde.»[20]


Résultat de recherche d'images pour "edson glauber"

Témoignage d’Edson :

Tandis que je récitais (priais) cette prière, Saint Joseph m’est apparu. Il était très beau et m’a montré son Coeur Chaste. Tout en me regardant avec un magnifique sourire, il me confia le message suivant : « Fais connaître cette prière à toutes les personnes. Grâce à cette prière enseignée par le Seigneur, Mon nom sera plus connu et aimé.

Tous ceux qui la réciteront (prierons) M’adresseront ainsi un grand remerciement. Cette prière attirera de nombreuses grâces du Ciel. Par ce moyen, Mon Coeur sera aimé et honoré, et j’accorderai beaucoup de grâces aux pécheurs qui ont besoin de l’aide divine. Il est important que cette prière soit connue de tous. Elle doit parcourir le monde et beaucoup recevront ainsi la bénédiction de Dieu. Ceci est la volonté très sainte de Dieu ! » [21]

En prononçant ces mots, saint Joseph m’a béni et, de son Coeur, sortaient des rayons de couleur dorées qui m’enveloppaient, laissant entrer dans mon coeur une joie et une paix indescriptibles.

Je le sentais comme entièrement immergé dans la présence de Dieu et j’ai compris beaucoup de choses qui m’ont été révélées sur le sens de cette dévotion ainsi que sur ma mission. [22]


Résultat de recherche d'images pour "edson glauber"

Les promesses de saint Joseph

Durant lannée 1998, saint Joseph est apparu de nombreuses fois à Edson Glauber [23]. Le 1° mars 1998, il vient avec l’Enfant Jésus dans ses bras, la tête du Fils de Dieu reposant sur le coeur de son père adoptif : « Mon cher fils, Notre Seigneur m’envoie ici pour vous parler des bénédictions que tous les croyants reçoivent par mon intercession.

Je suis Joseph et mon nom signifie ‘celui qui croît. Grâce à la dévotion à Mon Cœur très chaste, beaucoup d’âmes seront sauvées des mains du diable. Parce que j’ai été le juste, je comblerai de grâces et de vertus tous ceux qui auront recours à la dévotion à mon Coeur Chaste, et je les ferai avancer chaque jour sur le chemin de la sainteté.

C’est le message que je désire vous donner aujourd’hui. Je vous bénis, toi mon fils, et toute l’humanité : au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit. Amen. A bientôt ! »

Résultat de recherche d'images pour "edson glauber"

À partir du lendemain, Saint Joseph apparaît plusieurs fois à Edson, pour lui révéler les promesses attachées à la dévotion de Son Coeur très chaste :

« A tous ceux qui honorent Mon Coeur, ceux qui resteront chastes, et qui accompliront de bonnes oeuvres sur terre pour aider les plus démunis, en particulier les malades et les mourants, je serai un réconfort et un protecteur, qui leur obtiendra la grâce de la bonne mort. Je me ferai l’avocat de ces âmes devant mon Fils Jésus et, avec Marie, nous leur obtiendrons par notre seule présence une sainte mort afin qu’elles se reposent dans la paix de nos Coeurs…

Tous les fidèles qui rendront hommage à mon Coeur très Chaste avec foi et amour recevront la grâce de la pureté de l’âme et du corps, et la force et les moyens de surmonter toutes les attaques et les tentations du diable. Je me ferai leur défenseur…

A tous ceux qui honorent mon Coeur, je promets d’intercéder devant mon Fils Jésus.

Je leur obtiendrai la grâce de résoudre les problèmes les plus difficiles, le secours dans les besoins les plus urgents, même dans les situations qui semblent insolubles aux yeux des hommes. Car, par mon intercession et avec l’aide de Dieu, tout est possible !

Tous ceux qui m’accorderont une grande confiance recevront la grâce d’être consolés dans leurs afflictions de l’âme…

Annonce à tous ceux qui honorent mon Coeur et ont foi en moi et dans ma prière, que je ne les abandonnerai pas dans leurs problèmes spirituels et matériels.

Les pères et les mères qui consacreront à mon coeur leurs familles obtiendront mon aide lorsqu’ils seront en détresse dans l’éducation de leurs enfants. Comme j’ai élevé le Fils de Dieu, j’aiderai tous les pères et les mères qui me consacreront leurs enfants, je les aiderai à les élever dans le respect des saintes lois de Dieu afin de répondre à la voie sûre du salut…


Saint Frère André Bessette de Montréal-dévoué à St Joseph

Je protègerai les consacréà mon Coeur des catastrophes, de la guerre, de la famine, de la peste et dautres calamités ; mon Coeur sera un refuge pour eux…

Tous les prêtres qui propageront cette dévotion à mon Coeur et qui la pratiqueront avec un amour sincère seront sûrs d’avoir leurs noms gravés dans les Coeurs de Jésus et de Marie, ainsi que la Croix de Mon Fils Jésus et la lettre M de Marie gravés en eux sous forme de plaies invisibles. Ces prêtres qui répandront ma dévotion recevront la grâce accordée par Dieu de toucher les coeurs et de convertir les pécheurs les plus endurcis… »


La lutte contre Satan

 Satan est un ange révolté qui veut entraîner les hommes dans sa chute.

Edson….Résume ainsi les messages concernant la lutte contre Satan [25].

Satan cherche aujourd’hui à ce qu’un maximum d’âmes se perde éternellement dans les flammes de l’enfer, et il cherche particulièrement à ce que toute la génération actuelle de jeunes tombe dans le péché mortel.

La Sainte Vierge a dit que les temps sont particulièrement mauvais et que le péché augmente de manière inquiétante. Mais Elle a ajouté que la grâce de Dieu est beaucoup plus forte que l’action du démon. C’est pourquoi Dieu envoie aujourd’hui Marie en de nombreux endroits différents dans le monde et qu’Elle apparait donc dans tant de pays.

Notre Dame a également dit que nous ne devons pas avoir peur du démon, car c’est lui qui nous craint si nous vivons dans la grâce de Dieu, que nous recevons les Sacrements de l’Eucharistie et de la confession, et que nous prions le Rosaire. […]


Lorsque vous êtes victimes de tentations et que vous sentez que vous allez céder, Marie a conseillé d’embrasser le sol 3 fois, pour chaque Personne de la Sainte Trinité, et de dire au Seigneur : « que Ta Volonté soit faite ».

Embrasser le sol est un acte dhumilité devant Dieu, qui déplaît fortement au démon et le met en fuite. […]

Pour combattre la tristessela dépression, la Sainte Vierge invite à prier le Magnificat en le méditant, ou à le chanter, aussi souvent que cela est nécessaire

Le démon utilise 5 choses

pour tenter de perdre les âmes :

– La première est le péché.

– Lorsqu’une personne a pris l’habitude de se confesser, le démon essaie alors de la faire tomber par l’orgueil, par le fait de se croire supérieure aux autres.

– Quand la personne se confesse et demeure humble, le démon tente de la déprécier, de la décourager, en lui faisant croire qu’elle fait tout mal et que Dieu ne l’aime pas.

Comme pour l’orgueil, beaucoup de gens tombent dans le découragement.


Si l’on apprend à résister à ces 3 premières choses

Le démon va alors se servir de certaines personnes qui se trouvent autour de nous, pour nous écarter de l’Église et de la prière.


Si nous passons ces 4 épreuves

Satan utilise alors ces 4 façons de nous faire tomber – péché, orgueil, découragement et influence extérieure – de manière combinée : c’est le 5° moyen qu’il emploie.

Si nous parvenons à dépasser cela, alors notre union avec Dieu sera forte, nous serons avec Dieu et le démon ne pourra plus rien faire contre nous.

Mais il faut lutter pour y arriver, il nous faut faire pénitence et accepter de renoncer à  certaines choses. Marie nous invite à jeûner au pain et à l’eau.

Le but n’est pas de ressentir la faim, mais d’apprendre à se dominer et de se renforcer spirituellement. Le jeûne nous aide à combattre nos défauts.

Notre Dame dit que le sacrifice consiste à renoncer à quelque chose que l’on aime beaucoup, par amour pour Dieu. La pénitence revient à accomplir quelque chose que l’on n’aime pas faire, également par amour pour Dieu.

Si nous voulons réparer les péchés du monde, nous devons à la fois prier, faire pénitence et faire des sacrifices.

Amen !!


 Article pris en cliquant sur Le lien en bas Recteur de ce blog :
Recteur : Françoise Breynaert.
Docteur en théologie, diplômée de la faculté pontificale du Marianum (Rome).
http://ecoledemariedenazareth.e-monsite.com/pages/option-spiritualite-mariale/itapiranga-notre-dame-du-rosaire-le-c-ur-tres-chaste-de-joseph.html

Un évêque attaque son propre prêtre qui a signé une lettre dénonçant les hérésies de François

Un évêque attaque son propre prêtre qui a signé une lettre dénonçant les hérésies de François

L’évêque moderniste Den Bosch Gérard de Korte, aux Pays-Bas, a attaqué son propre prêtre, le Père Cor Mennen, dans une chronique du quotidien protestant Nederlands Dagblad (27 juin).

De Korte a critiqué Mennen pour avoir signé la lettre énumérant les hérésies du Pape François.

Mennen a répondu sur FortesInFide.nl, debout, dénonçant à nouveau les hérésies de François. Il observe que François ignore les dogmes, dirige l’Église vers le protestantisme, refuse le dialogue et insulte ses critiques avec des termes comme « pharisiens ».

https://gloria.tv/article/744wmZAGcSZNAtnrqJjpJRRGh


Bernadette de Lourdes : voyage au cœur de la comédie musicale qui enchante la France

Attention, émotion ! Plongez en immersion totale dans les coulisses de Bernadette de Lourdes, la comédie musicale événement qui enchante la France.

Ce documentaire de 26 mn, signé Laurent Jarneau, grand reporter du Sanctuaire de Lourdes, a été réalisé dans la semaine qui précédait la Première de ce spectacle inspiré, le 1er juillet 2019, salle Robert Hossein, à Lourdes même.

Après des vues imprenables sur l’écrin de verdure du piémont pyrénéen où repose la cité mariale, le spectateur est emporté dans un éblouissant making-off donnant à voir le subtil alliage du travail des chanteurs, choristes, metteur en scène et autres professionnels de l’ombre avec les technologies les plus modernes mises au service de l’histoire de la petite Bernadette Soubirous (1844-1879) et du message reçu du Ciel en 1858 dont elle a fait de chacun, par son témoignage implacable, un dépositaire.

« C’est une opportunité, un grand cadeau de vivre tout cela à Lourdes, » résume au nom de toute la troupe Francisco, l’un des quatre choristes du « pays » de Lourdes retenu dans le casting.

Au sujet des intentions de départ, les paroles fortes du metteur en scène Serge Denoncourt, venu spécialement du Québec et auteur du « livret » (les textes de toutes les parties théâtrales), donne le cadre absolu de la représentation quand il dit, au sujet de Bernadette : « C’est la jeune fille, l’adolescente, pas la sainte qui m’intéresse. Je suis persuadé que ce n’est pas une menteuse. Dans un spectacle, ce qu’on rapporte à la maison, c’est rarement un décor, c’est l’émotion. Il faut que cette jeune fille touche les gens.

Si cela se passe à la Première, pour nous ce sera mission accomplie. » Emotion, émotion ! Voilà le maître-mot. « Parfois certains d’entre nous ont envie de pleurer ou pleurent, évoque Francisco. Sur scène, on est sensibles au message, à la musique, à la beauté. » Aquero, Pourquoi moi, Madame, Le détachement, N’être qu’un homme… Ceux qui ont vu la comédie musicale seront tout à la joie de retrouver, ici ou là, quelques unes de ces mélodies envoûtantes de Grégoire qui continuent de passer dans les têtes et de descendre dans les cœurs en continuant de les remplir telle l’eau vivifiante et pure d’un gave pyrénéen que rien ne saurait endiguer. Inondation d’amour.

Le documentaire propose aussi des scènes croustillantes, comme cette séance de pose photographique, en costume d’époque, dans le Sanctuaire de Lourdes, non loin de la Grotte des apparitions. Thomas place les chanteurs avant de s’exécuter. C’est pour Gala, le magazine de la presse People. 150 ans après les laborieuses séances imposées à Bernadette, la première sainte photographiée, le sourire affiché par Eyma qui l’incarne n’a rien d’une insolence. Le documentaire touche à l’intime. Quand une partie de la troupe, emmenée par Francisco qui fait office d’indicateur de sens en tant que connaisseur de l’histoire et de la spiritualité de Lourdes, découvre les lieux où a vraiment vécu Bernadette, le temps semble comme suspendu au Ciel. Il n’est que de voir la halte au réduit du Cachot pour s’en faire une idée.

« Bernadette, aujourd’hui, c’est chacun de nous », dit à voix basse Francisco. On a tous une prison à l’intérieur de soi, un cachot dont on voudrait sortir. On a une pensée émue pour tous ceux des nôtres qui vivent aujourd’hui dans des taudis.

Pour tous ces « misérables. » David Bàn, qui interprète avec force et justesse le rôle de François, le père de Bernadette, sert de guide dans les entrailles du spectacle.

Un joyeux drille. Touché par son rôle, quand il évoque la figure de son propre père, une émotion l’étreint. « J’ai ton regard au fond du mien et de l’amour qui me revient », dit sa chanson. Le voir furtivement serrer dans ses bras son propre fils venu le voir à Lourdes après un mois et demi d’absence, voilà qui est tout simplement poignant. Idem pour Eyma au cou d’Eric, son propre père. Bouleversant. La scène de la bénédiction finale, animée par un prêtre du Sanctuaire de Lourdes, le Père Régis-Marie de la Teyssonnière, est impressionnante de sobriété. Avec ceux qui croient au Ciel et avec ceux qui n’y croient pas, il adresse une prière de remerciement pour l’aide apportée et le désir, mis dans les cœurs, de raconter l’histoire de Bernadette de Lourdes.

L’heure de la Première arrive enfin. La salle est bondée. Le public est au rendez-vous. On assiste derrière le décor aux ultimes préparatifs de la troupe. On s’encourage. On se parle, beaucoup. On s’embrasse. On pleure. On fait des confidence : « Je ressens ton âme » confie Daniel à Francisco. Deux heures plus tard, les artistes sont de retour dans la coulisse.

Pour le metteur en scène, ce qui est dur, c’est l’accouchement… Je suis soulagé, toute l’énergie tombe, je suis très heureux, les gens ont reçu le spectacle, » peut lâcher Serge.

Communion, partage, joie : de jolis mots naissent sur d’autres lèvres. Sans oublier merci.

Musique : « The Golden Rise » by Tristan Lohengrin : https://www.tristanlohengrin.com

J. Leary – J’ai averti les gens de ne pas commettre d’adultère, ou en langage courant, de ne pas avoir des relations avec des personnes mariées

Résultat de recherche d'images pour "john leary prophet in usa"

Vendredi, le 14 juin, 2019

Jésus a dit : « Mon peuple, dans l’Évangile du jour J’ai averti les gens de ne pas commettre d’adultère, ou en langage courant, de ne pas avoir des relations avec des personnes mariées. 

Selon le Sixième Commandement vous ne devez pas vivre ensemble en fornication non plus. (concubinage, pacs, mariage civil sans être marié à l’Eglise).  J’ai même mentionné que si vous avez de la convoitise dans votre cœur envers quelqu’un du sexe opposé, vous avez déjà commis ce péché. 

Un autre avertissement est de ne pas marier des personnes divorcées à moins qu’elles aient eu une nullité de mariage.  Les péchés sexuels sont des péchés mortels, et vous devez aller à la Confession pour être pardonné.  Vous avez remarqué comment les prêtres évitent ce sujet  car ils ne veulent pas offenser qui que ce soit afin de ne pas perdre des dons.  Je vous remets ce péché en mémoire car il est une menace pour votre âme et pour votre vie éternelle.  Priez pour éviter les péchés sexuels afin de garder vos âmes propres. »

Jésus a dit : « Mon peuple, vous tuez Mes bébés, et Je vous ai avertis que si vous ne cessez pas de tuer Mes bébés, Je vous arrêterai par vos désastes naturels.  

Je vous ai avertis à plusieurs reprises de cesser de tuer Mes bébés, alors vous serez mis à genoux par des désastres naturels.  Vous verrez alors le lien entre vos péchés et Mes punitions.  Vous avez remarqué plus de tornades que d’habitude, et plusieurs inondations.  Ces désastres vont empirer pendant cet été.  Vous verrez de la chaleur, des feux, des tremblements de terre et des ouragans qui auront lieu dans votre pays. 

Lorsque vous faites appel à la miséricorde, vous réalisez alors que ce sont vos avortements qui occasionnent ces désastres.  Réveillez-vous Amérique et cessez vos avortements ou vous aurez à faire face à de pires désastres. »

Tout s’éclaire : l’utilité programmée du rôle de la diabolique loi Léonetti

Tout s’éclaire : l’utilité programmée du rôle de la diabolique loi Léonetti

Tout s’éclaire : l’utilité programmée du rôle de la diabolique loi Léonetti

Qui ne le voit maintenant ? La loi du sirupeux Léonetti, doucereusement, hypocritement, abominablement présentée comme un texte, bien sûr « humaniste », visant à adoucir le passage à la mort par de suaves endormissements, était une immonde entourloupe.

En fait, on le voit bien, elle n’a été conçue que pour ne pas durer, pour n’être qu’une étape, pour susciter l’exigence d’une autre solution que le processus de la lente et cruelle mise à mort par déshydratation de ceux dont la planification sociétale a programmé l’élimination.

Les souffrances de Vincent Lambert servant à faire apparaître comme une solution bien plus humaine la piqûre létale. Dans cette ignoble manipulation le narcissique demi-neveu François Lambert a joué le triste rôle que ceux qui le manipulaient attendaient de lui : faire passer l’euthanasie pour une solution à la souffrance, la légitimer, la légaliser, la banaliser tout comme celle du meurtre par avortement.

LE SALON BEIGE

Témoignage de Marino Restrepo. English/Français. St. Denis du Maine, France. 21/06/19

Voici le témoignage de Marino Restrepo en France. Il nous raconte son illumination de conscience.

Lors d’un extase, son âme voit la ville du lumière du paradis puis ensuite il se trouve dans un lac et en regardant à l’intérieur du lac, il voit des âmes en enfer et voit les démons liés à ses péchés. Il revoit sa vie puis Jésus lui parle. Après son illumination de conscience, il supplie Dieu de ne pas mourir sans s’être confessé. Lors de son expérience mystique, il comprend qu’il est né pour la future mission d’apôtre et de témoin du Christ qu’il va accomplir dans le monde entier. Dieu lui montre tous les lieux qu’il va visiter ainsi que les âmes qui ont été appelées par Dieu à écouter son témoignage….

Un apôtre comme Paul, un grand témoin du Christ !

A écouter absolument !

Rappel pour demain à 20.30 h : prière pour la réalisation des plans de la Sainte Vierge et du Seigneur Jésus

Résultat de recherche d'images pour "priere jesus marie"

Lancement d’un groupe de prières le 13 de chaque mois à 20.30 heures. (ou à une autre heure s’il ne vous est pas possible de prier à 20.30 heures)


Intentions : Pour la réalisation des plans de la Sainte Vierge Marie et du Seigneur Jésus

Vous pouvez vous inscrire (en précisant l’intention donnée ci-dessus) en envoyant un E. mail à : catholique.magazine@laposte.net

A cet effet, nous réciterons les prières suivantes :
Le Chapelet des Saintes Plaies
Le Chapelet à la Miséricorde Divine
Et ceux qui le souhaitent librement peuvent ajouter un chapelet des larmes (facultatif)


Pour voir les vidéos des chapelets proposés, merci de cliquer sur le lien qui suit :
https://magazinelavoixdedieu.wordpress.com/2019/07/08/lancement-dun-groupe-de-prieres-le-13-de-chaque-mois/
….

Luz de Maria – La Guerre que vous vivez en Silence va devenir la troisième Guerre Mondiale redoutée et définitive

IMPORTANT MESSAGE DE NOTRE SEIGNEUR JÉSUS-CHRIST… À sa Fille Bien-Aimée Luz de Maria, le 28 Juin 2019 *Sacré-Coeur de Jésus *La Guerre que vous vivez en Silence va devenir–LA TROISIÈME GUERRE MONDIALE REDOUTÉE ET DÉFINITIVE..

    

Mon Peuple bien-aimé:

MA BÉNÉDICTION DOIT ÊTRE PRISE AVEC PLUS DE SÉRIEUX.

 VOUS VIVEZ UN TEMPS QUI DOIT ÊTRE VÉCU SELON L’ESPRIT AFIN DE VIVRE AINSI DANS MON AMOUR ET D’APPARTENIR À LA PART FIDÈLE DE MON PEUPLE.

–  Après ces Paroles, Notre Seigneur Jésus-Christ, imposant, dans une Tunique blanche décorée de broderies jaunes resplendissantes, avec Ses cheveux ondulés de couleur châtain clair et Ses yeux profonds couleur de miel, me dit:

  • « Ma bien-aimée: REGARDE MON CŒUR, DESSÉCHÉ PAR LE MANQUE D’AMOUR DE MES ENFANTS, VOIS COMME MON CŒUR BAT DEVANT L’INSOLENCE DE MES ENFANTS QUI EXIGENT QUE JE M’ÉLOIGNE DE LEUR VIE!« 

A  cet instant, le Cœur Très Sacré de Notre Seigneur Bien-aimé traverse sa Tunique et sort par-dessus son Manteau, et je contemple avec admiration, devant la sécheresse de son Très Sacré Cœur dont Il me parle, comment celui-ci resplendit de toute Lumière. Je le vois vivant, la lumière se combinant avec le Sang; c’est un élément inexplicable et magnifique de la Majesté Divine.

Notre Seigneur me dit: “Vois combien la nature de l’être humain n’est plus respectée et que l’homme, dans son empressement à Me défier, invente une forme immorale de relation entre homme et homme, et entre femme et femme.

ILS ONT BLESSÉ MA VOLONTÉ !

ILS ONT BLESSÉ MA VOLONTÉ !

  • Enveloppés de la folie dans laquelle se précipitent ceux qui ont résolu de se rebeller contre Moi, aveuglés par leur obéissance au Diable, qui a saturé leurs esprits d’un nouveau culte: le satanique.
  • Ils n’ont pas conscience de ce qu’ils irradient sur tout le créé:
  • désobéissance,
  • manque d’amour,
  • impiété,
  • folie,
  • abandon,
  • mort.
  • Ils ont enseveli leur foi en Moi et ils Me crucifient à nouveau en commettent toutes sortes d’hérésies et d’incessants sacrilèges!
  • Les ténèbres de l’âme humaine atteignent tout ce qui est créé et déchaînent de grands événements qui conduisent l’humanité à vivre dans une grande tribulation.

De grandes nations se regroupent pour forger des alliances contre d’autres nations afin de les envahir et ainsi d’asservir, entre autres, la grande nation du nord.”

Notre Seigneur Jésus-Christ me permet de regarder cette grande invasion en Amérique et à la fois en Europe; je regarde les États-Unis dépouillés de leurs richesses et les autres nations pillées et forcées à servir le mal.

Soudain, Il me dit: «Ma fille bien-aimée, regarde bien… «  et tout à coup le globe terrestre se trouve devant moi. Il s’approche à grande vitesse, puis il s’arrête, et je regarde la géographie de toute l’Amérique. Mon regard est attiré par l’Amérique du Nord qui se soulève, dévoilant les différentes couches de la terre…

  • Et Notre Seigneur Bien-aimé me dit: « sois attentive. »
  • Et je vois soudain comment, depuis le centre de la Terre, s’amorce un mouvement qui va s’intensifiant jusqu’à atteindre la surface.

Notre Seigneur Jésus-Christ me dit: « Ma fille bien-aimée, regarde comment se produit ce grand tremblement de terre: il accélère en s’élevant, et le mouvement s’accroît.”

– Je regarde les plaques tectoniques s’ouvrir et les constructions de l’homme remuer fortement et les grands gratte-ciel s’effondrer.

– La douleur de l’homme est grande.

  • Elle reste d’abord silencieuse pendant quelques instants.
  • Puis, au milieu des lamentations, j’entends beaucoup de monde implorer le pardon de Notre Seigneur.

“Ma fille, Je vous ai reproduit avec précision le puissant mouvement intérieur de la Terre, les grands séismes qui feront souffrir tous les hommes de la Terre, parce qu’ils ne se convertissent pas et qu’ils Me défient.

Une partie de cette génération perverse s’obscurcira et alors, de cette obscurité, la pénurie viendra.

  • Vous ne croyez pas,
  • vous ne vous regardez pas vous-mêmes,
  • vous ne vous convertissez pas.
  • Mes avertissements et ceux de Ma Mère, vous les estimez sans importance, même si la Terre reçoit de l’Univers des petits avertissements de ce qui arrivera à la Terre à grande échelle, entraînant des dégâts considérables.

N’adoptez pas les positions modernistes au sujet Ma Parole, restez fidèles à Ma Loi et pénétrez-vous de Ma Parole. Soyez Amour comme Je suis Amour, d’un Amour véritable (Cf. 1 N 4, 8 et 16).

Ne vous associez pas aux courants modernistes auxquels on veut soumettre Mon Église. Ma Parole est Une.

– Ô Mon peuple, soyez plus spirituels afin que, fortifiés par Mon Saint Esprit, vous deveniez fraternels, gardant à l’esprit que le mal ronge le cœur de l’homme, l’accablant d’inquiétudes et de tendances qui ne sont pas Ma Volonté, en vue de vous confondre et de vous dépouiller du Salut Éternel.

  • Ne vous détournez pas de Ma Mère.
  • En Elle, vous trouverez la force de persévérer sur Mon Chemin.
  • Venez en aide à vos frères, préparez-vous spirituellement en commençant par l’essentiel, sans oublier que Je récompense celui qui se donne de la peine.

Ne soyez pas de ceux qui ne prêchent que Mon Amour et taisent Ma Justice.

Ne soyez pas de ceux qui ne prêchent que Mon Amour et taisent Ma Justice.

L’action de l’un des grands dirigeants du monde sera passé sous silence et l’humanité entrera en panique; ce moment sera utilisé par les adversaires pour passer à l’action.

Je veux que vous compreniez que  c’est vous qui vous infligez votre proprechâtiment.

  • Châtiment qui comprend les maladies,
  • les événements de la nature,
  • les rébellions de l’homme contre Moi et contre Ma Mère.

LA GUERRE QUE VOUS VIVEZ EN SILENCE VA DEVENIR LA TROISIÈME GUERRE MONDIALE REDOUTÉE ET DÉFINITIVE.

Priez, Mon Peuple, priez pour toute l’humanité qui plonge dans sa propre hécatombe fomentée par le mal.

Priez, Mon Peuple, une majeure partie de la Terre tremble, en raison des mauvais agissements de l’homme.

Priez Mon Peuple, priez: la peste progresse, comme aussi progressent les hommes qui ne croient pas en Moi et qui s’aventurent dans Mes Révélations et celles de Ma Mère, non par crainte mais pour les contester après avoir accueilli le mal.

Mon Peuple, ces Révélations sont données pour que vous vous prépariez spirituellement.

– Ne craignez pas ceux que se moquent de vous, ne craignez pas d’être méprisés.

– Ils vont arriver, les événements que l’homme lui-même attire et vous, avec Mon Amour,

– vous aiderez ceux qui vous ont méprisés.

VENEZ À MOI, NE RENONCEZ PAS

À SAUVER VOTRE ÂME !

Après avoir prononcé ces Paroles, Notre Seigneur

s’est éloigné en bénissant l’humanité.

Je vous bénis avec Mon Amour.

Votre Jésus.

JE VOUS SALUE MARIE, TRÈS PURE, CONÇUE SANS PÉCHÉJE VOUS SALUE MARIE, TRÈS PURE, CONÇUE SANS PÉCHÉJE VOUS SALUE MARIE, TRÈS PURE, CONÇUE SANS PÉCHÉ

COMMENTAIRE DE LUZ DE MARIA

COMMENTAIRE DE LUZ DE MARIA

Frères :

Face à te telles Paroles, on ne peut que méditer et se plonger dans l’Amour Miséricordieux de la Très Sainte Trinité et de notre Très Sainte Mère, se réfugier dans le Cœur Sacré de Jésus et prier et être de ceux qui ne se taisent pas face à tant d’outrages subis par un Cœur tellement Adorable.

Ce Cœur de Jésus, à qui nous demandons d’être libérés de l’immoralité de cette génération, sans trop approfondir le pourquoi de ces faits, et la vérité c’est que le Diable prend le pas sur une humanité sans Dieu.

FRÈRES. QUE SE PASSE-T-IL AVEC L’ÉGLISE DU CHRIST? 

FAISONS RÉPARATION  ET AGISSONS !

Amen.


http://www.revelacionesmarianas.com/

https://myriamir.wordpress.com/author/myriamir/

Valentina Papagna – Hier, la Californie a connu un fort tremblement de terre. Ceci n’est qu’un avertissement. C’est un signe, mais il deviendra plus grand. »

Message Céleste Via Valentina Papagna (Sydney, Australie) – 05 07 2019

Hier, la Californie a connu un fort tremblement de terre.

Notre Seigneur Jésus dit : « Ceci n’est qu’un avertissement. C’est un signe, mais il deviendra plus grand. »

Dans un message précédent, notre Seigneur a dit : « Après le grand tremblement de terre, c’est quand tout va commencer à se dérouler, un événement après l’autre. »

Notre Seigneur a dit qu’il y aurait des éruptions volcaniques et des ouragans dans des endroits qui n’ont jamais connu cela auparavant, dans des pays comme la Chine.

Jésus dit aussi : « Dites aux gens de prier et de se convertir tant qu’il en est encore temps. »

http://trinite-sainte-et-mariemamere.over-blog.com/

Nous demandons au Comité des droits des personnes handicapées de l’ONU de condamner la France et sa législation

Nous demandons au Comité des droits des personnes handicapées de l’ONU de condamner la France et sa législation

Grégor Puppinck, directeur du Centre européen pour le Droit et la Justice qui a accompagné les parents de Vincent Lambert dans la défense de leur fils auprès des instances internationales, écrit dans Valeurs Actuelles :

Vincent Lambert est mort.

C’est bien plus la tristesse que le soulagement qui nous envahit ce matin.
La tristesse de sa mort tout d’abord ; de la mort d’un homme sans défense qui aurait pu vivre longtemps encore, entouré d’amour et de soins.
La tristesse aussi pour notre beau pays qui se révèle, d’un coup, moins humain.
Ceux qui ne voyaient en son visage que souffrance et indignité ont obtenu sa mort.
Ceux qui se reconnaissaient en lui, ont perdu un frère.

En faisant mourir Vincent, nous avons choisi entre l’amour d’une mère et le désespoir d’une épouse.

Il y aura un avant, et un après Vincent Lambert. Le monde entier s’est trouvé à son chevet, certains pour s’attendrir, d’autres pour s’indigner, la foule des media criant « débranchez-le ! ». Rarement la mort d’un homme sans défense a provoqué tant de passions, sinon peut-être il y a deux mille ans. Avec Vincent Lambert est mort notre respect des plus faibles. C’est cet amour que nous avons essayé de tuer. Il fallait sacrifier publiquement Vincent pour délivrer la société de l’antique charité. Il fallait qu’il meure pour prouver notre pouvoir sur la mort. Comment expliquer autrement l’acharnement des plus puissants, et l’aveuglement des juges.

Mais l’après Vincent Lambert n’a rien de nouveau.

C’est l’éternel retour au culte de la force et de la volonté ; le retour à l’époque, pas si lointaine, où l’on supprimait les vies « qui ne méritent pas d’être vécues », où, comme aujourd’hui, on se faisait juge de la dignité de la vie d’autrui. Ce monde inhumain que nous découvrons à présent, fait d’eugénisme, d’euthanasie et d’enfants sur commande, a déjà été tenté au début du siècle dernier. Mais c’est maintenant qu’il trouve à s’appliquer pleinement. C’est dans ce monde dévoyé que le sacrifice de Vincent nous fait pénétrer plus avant.

Dans ce monde où l’on fait naître et mourir selon les désirs des puissants du moment, le souvenir de l’amour véritable s’estompe peu à peu. Il nous faut à présent démontrer jusqu’à la valeur de la vie, ou l’utilité d’un père et d’une mère. Nous ne savons plus ce qu’est le bien. Seuls le désir et la capacité à désirer ont encore de la valeur. Nous entrons dans un monde où plus rien ne vaut que la maîtrise impossible de son propre destin.

Dans ce monde, à la place du désespoir des rêves de puissance, il nous faudra remettre l’amour, retrouver la charité qui seule peut sauver notre humanité ; elle est victoire sur la mort et source de vie.

Sans l’amour de ses parents, Vincent serait mort de soif depuis longtemps, dans l’indifférence et le silence, comme tant d’autres avant lui.
Sans l’amour de ses parents, nous ne saurions pas que l’on tue, en France, les personnes handicapées.

Nous poursuivrons le combat, sur les pas de Mgr von Galen dont le courage et la foi eurent raison du programme nazi d’euthanasie. Pour Vincent et tous ses compagnons d’infortune dont la vie ne tient plus qu’à un fil, nous demandons au Comité des droits des personnes handicapées de l’ONU de condamner la France et sa législation.

LE SALON BEIGE

Le président Trump déclare l’état d’urgence

Le président Trump déclare l’état d’urgence en Louisiane et envoie l’aide du gouvernement fédéral après l’inondation de la tempête tropicale Barry à la Nouvelle-Orléans et les résidents montent dans les magasins alors que des évacuations sont ordonnées pour au moins 10 000 personnes

Jésus nous avait bien averti par J. Leary de la conséquence des péchés de l’avortement et des péchés sexuels sur l’Amérique !!!!

Army National Guard members put down sandbags at Chalmette Refining in New Orleans yesterday ahead of the predicted flooding coming this weekend from Tropical Storm Barry

Mandatory evacuations have been ordered for at least 10,000 people in parts of Louisiana (partially submerged vehicles in New Orleans on Wednesday) ahead of Tropical Storm Barry that could turn into a hurricane by the weekend


The storm has already dumped as much as eight inches of rain in just three hours over parts of metro New Orleans on Wednesday


Préparation à la troisième Guerre mondiale: les milliardaires construisent des bunkers souterrains pour le jugement dernier « nucléaire »

The super rich are building bunkers ready for nuclear war

Les milliardaires construisent des bunkers prêts pour la guerre nucléaire

Une compagnie envoie ses bunkers à l’étranger

The company ship their bunkers worldwide

L’intérieur d’un bunker

The inside of one of the bunkers
The bunkers come with everything needed to survuve
There are a number of options available

https://www.express.co.uk/news/world/1152193/ww3-preparation-silicon-valley-paypal-nuclear-bunker-doomsday-spt/amp

OUI MAIS….

CE QUE LES RICHES N’ONT PAS CONSCIENCE C’EST QU’UN SIMPLE TREMBLEMENT DE TERRE, ILS DEVIENDRONT COMME LES PAUVRES…..

Affaire Vincent Lambert : à Marseille, une clinique veille sur les patients en état de conscience minimale

Affaire Vincent Lambert : à Marseille, une clinique veille sur les patients en état de conscience minimale

En France, près de 1 500 personnes se trouvent dans un état végétatif chronique ou de conscience minimale. Des unités sont chargées de prendre soin de ces patients très particuliers. France 2 s’est rendue auprès de l’une d’elles, à la clinique Sainte-Élisabeth à Marseille (Bouches-du-Rhône).

ALORS POURQUOI A T’ON FAIT MOURIR DE FAIM ET DE SOIF NOTRE FRERE VINCENT LAMBERT ??? C’EST UN MARTYR ….

Voir la vidéo où on voit des personnes comme Vincent Lambert qui y sont depuis 50 ans…..

https://actu.orange.fr/france/videos/affaire-vincent-lambert-a-marseille-une-clinique-veille-sur-les-patients-en-etat-de-conscience-minimale-CNT000001h9KZ4.html

Quand les ténèbres se seront dissipées une Lumière dorée baignera la terre, ce sera le Règne de l’Eucharistie..

Message ‘Lucie’ de (France : région Picardie) *Méditation du Mois de Juillet 2019*Quand les ténèbres se seront dissipées une Lumière dorée baignera la terre, ce sera le Règne de l’Eucharistie..

    

f11e6edf29f57edda6bad13ff747e247

Jésus nous dit… : « Annonce le règne de mon Eucharistie… »

Le règne de ma présence réelle.

  • Je veux régner car je suis Roi.
  • Je veux régner par ma présence réelle.
  • Pourquoi chercher parmi les morts celui qui est vivant ?

Lucie : Jésus nous annonce le règne de son Eucharistie, mais il nous rappelle ce qu’est l’Eucharistie, don d’Amour de son Cœur !

Jésus : Il faut rendre à l’Eucharistie sa grandeur, sa splendeur.

– Vois-tu la grandeur de l’Eucharistie ?

– Le Corps et le Sang de Jésus !

– La grandeur dans la petitesse,

  • la puissance cachée sous les apparences du pain, le pain nourriture de l’homme… 
  • Me voilà nourriture de mes créatures !
  • L’Eucharistie, symbole de douceur et d’humilité !
  • Vois, ton trésor ! Viens le chercher !

L’Eucharistie est un don de mon Cœur et tu vois comme j’aime m’y attarder.

  • Ils me sont chers les dons de mon Cœur, car ils sont pour vous, ils sont à vous, je vous les donne en vous donnant mon Cœur.
  • Tu vois comme je me dépouille.
  • Je donne tout ce que le Père m’a donné…
  • Je me donne tout entier.
  • Quand tu me reçois dans l’Eucharistie, je t’ai tout donné.
  • Que veux-tu de plus que tu n’aies ?

Lucie : Jésus veut nous faire aimer son Eucharistie… Il nous rappelle ce trésor inestimable qui est sa présence réelle au milieu de nous… C’est Jésus, avec tout son Amour, sa bonté, sa miséricorde qui découlent de sa sainte présence !

Jésus : En ces temps de misère, ne mettez pas d’obstacle à ma miséricorde.

  • Croyez à la Puissance de ma présence réelle dans l’Eucharistie,
  • croyez à la Puissance de mon Amour…
  • Je veux reprendre ma place dans tous les tabernacles, dans toutes les églises du monde, mais là, ne croyez pas que je serai inactif…
  • Je serai réellement présent parmi vous, participant à vos joies, à vos peines, écoutant vos confidences… et si vous avez assez de foi pour croire à ces merveilles, vous vous apercevrez bientôt de ma présence parmi vous et vous ne pourrez plus vous passer de moi.
  • Ne soyez pas étonnés de mes demandes, je veux revenir là où l’on m’a chassé !
MESSE PRETRE MARIE CIEL

Quand les ténèbres se seront dissipées une lumière dorée baignera la terre, ce sera le règne de l’Eucharistie,

  • le règne de ma présence réelle ressentie par tous les hommes…
  • Une nouvelle création, un nouveau paradis terrestre.

Le Père sera connu.

  • Le Fils sera aimé L’Esprit-Saint Glorifié et l’adorable Trinité ADORÉE.
  • Ce sera le règne de L’ADORATION
  • L’homme adorant son DIEU et ne se prenant plus pour un dieu.
  • DIEU règnera dans tous les cœurs, et l’homme aura repris sa place, au-dessous des anges, au-dessus des animaux, sa place de fils de Dieu.

Voilà ma terre nouvelle, la terre eucharistique,

  • ma terre purifiée par ma Croix, mais nourrie de mon Corps et de mon Sang.
  • Ma fille ouvre grand les yeux de ta foi et annonce les merveilles de mon Eucharistie…
  • Dis à mes enfants : le temps presse, il est plus que temps de réveiller sa foi, de la faire grandir et de la faire vivre…
  • Venez m’adorer et demandez-moi d’augmenter votre foi.
  • Comprenez que je n’attends que la foi pour faire des miracles.
  • Quand le monde aura la foi, il verra les merveilles de DIEU.
  • Et plus l’homme aura la foi, plus DIEU se plaira à accomplir des miracles.
hostie-exposition-saint-sacrement

Le plus grand des miracles est ma présence eucharistique. La plus grande merveille que vous devez contempler est DIEU caché sous les apparences du pain et du vin.

Comprends cette merveille :

  • je veux que l’homme retrouve la foi.
  • Je veux que l’homme revienne à son DIEU et c’est par l’Eucharistie, c’est-à-dire la foi en ma présence réelle que je désire obtenir cela !
  • La foi envers la présence de DIEU dans cet abaissement.
  • Abaissement voulu par DIEU et qui doit vaincre ainsi l’orgueil de l’homme.

Votre DIEU est en route, mais je vous dis :

  • venez à ma rencontre…
  • suivez ma Très Sainte Mère,
  • soyez à ses côtés dans l’adoration… mes enfants, ne lâchez pas sa main, ne quittez pas son Cœur, elle vous rassemble pour vous faire entrer dans son Cœur Immaculé, aussi, je dis : heureuse l’âme qui aura su trouver son refuge dans le Cœur de Marie, lors de mon retour.
  • Le monde a besoin de DIEU car il court à sa perte…

FLEUR PETITE TRANSP1
LUCIE DE FRANCE

(1996)

https://myriamir.wordpress.com/author/myriamir/

Le Père CAMPBELL parle du jugement imminent


(ma traduction)

Toute civilisation qui n’est pas fermement enracinée en Dieu se détruit elle-même. Rome suivait le chemin de Sodome et Gomorrhe, lorsque les saints Pierre et Paul et les premiers chrétiens furent martyrisés pour leur foi en Jésus-Christ. Dieu est notre roc, notre fondation solide.

David le roi déclare :

PSAUME 17

02 Je t’aime, Seigneur, ma force : Seigneur, mon roc, ma forteresse,

03 Dieu mon libérateur, le rocher qui m’abrite, mon bouclier, mon fort, mon arme de victoire !

04 Louange à Dieu ! + Quand je fais appel au Seigneur, je suis sauvé de tous mes ennemis.

Lorsque Dieu et ses commandements sont rejetés ou ignorés, il n’y a pas de fondement sûr et tout s’effondre. La dégénérescence morale ronge la population et celle-ci devient de plus en plus corrompue. Sans les dix commandements, la civilisation n’a pas de fondement sûr. Les grandes civilisations se basent sur les dix commandements de Dieu pour fonder leurs lois. Mais qui les interprète? Si tout le monde est libre d’interpréter la Sainte Écriture pour lui-même, il ne peut y avoir de fondement solide. Même s’il existe une Cour suprême pour interpréter les lois, celle-ci peut être tournée à droite ou à gauche, en fonction de l’opinion des juges. L’Église catholique est la seule source de vérité infaillible puisque son indéfectibilité est garantie par le Saint-Esprit, l’Esprit de vérité.

Notre Seigneur a dit à ses apôtres :

Jean 16, 12 J’ai encore beaucoup à vous dire, mais vous ne pouvez pas le porter à présent.Jean 16, 13 Mais quand il viendra, lui, l’Esprit de vérité, il vous introduira dans la vérité tout entière; car il ne parlera pas de lui-même, mais ce qu’il entendra, il le dira et il vous dévoilera les choses à venir.Jean 16, 14 Lui me glorifiera, car c’est de mon bien qu&rsquo