Semaine de prière pour l’unité des Chrétiens

La semaine de prière pour l’unité des chrétiens, un temps pour comprendre ce qui nous unit

NOTRE DAME PENTECOTE

Corinne SIMON I CIRIC 

Du 18 au 25 janvier se déroule la semaine de l’unité des chrétiens : un temps que tous les chrétiens peuvent consacrer à mieux comprendre ce qui les unit, mais aussi ce qui les sépare, afin de mieux cheminer les uns vers les autres.

Chanoine régulier de Saint Augustin, le père de La Roncière a passé ses premières années de sacerdoce comme enseignant au service de l’Église Gréco-Catholique roumaine — en pleine reconstruction après 40 ans de persécutions sous le régime communiste de Ceaucescu. Titulaire d’un indult bi-ritualiste (une dérogation accordée par le pape ou le Saint-Siège, qui dispense du droit commun de l’Église catholique, ndlr.), il a dû apprendre à célébrer selon le rite byzantin. Longtemps délégué diocésain à l’oecuménisme, ce bâtisseur de ponts anime une semaine de prière pour goûter à la richesse de la chrétienté sur Hozana.

Pour le religieux, il n’y a pas de doute : l’œcuménisme est encore trop « protocolaire » : « on se rencontre, on participe ensemble à une célébration, on s’embrasse et on se dit à l’année prochaine. Cela devient une affaire de spécialistes (les délégués diocésains et quelques passionnés) et pas une urgence qui nous concerne tous ». Pour remédier à ce mal, plusieurs solutions : tout d’abord, ne pas hésiter à découvrir vraiment l’autre en assistant à son office (tout en faisant attention à respecter les sacrements de sa confession) — un moyen sûr et rapide « d’ouvrir un chemin ».

« Trop souvent, nous sommes dans un œcuménisme du plus petit dénominateur commun »

Plus généralement, notre conception de l’œcuménisme devrait évoluer : « trop souvent, nous sommes dans un œcuménisme du plus petit dénominateur commun, on bricole des cérémonies de toutes pièces dans lesquelles, au fond, personne n’est à l’aise ». Bien au contraire, le père Martin estime que l’œcuménisme pourrait être un chemin « d’émulation spirituelle » grâce à « l’échange des dons », initié par Jean-Paul II : il s’agit de « s’offrir entre chrétiens ce que nous avons de meilleur au plan spirituel et liturgique ». C’est dans cet esprit qu’il a écrit Trésors Spirituels des Chrétiens d’Orient et d’Occident.« 

Pour autant, le Père de La Roncière connaît la difficulté d’un vrai œcuménisme. Ainsi, à Cluj (Roumanie) où il a partagé la vie des gréco-catholiques, la situation avec les orthodoxes est « très tendue. D’une part parce qu’ils n’ont pas apprécié le rapprochement avec l’Église de Rome en 1700, et puis surtout à cause des relations que l’Église orthodoxe a pu avoir avec le pouvoir communiste : ça a créé des blessures qui sont encore vives ».

Mettre l’accent sur la prière

Cependant, même entre catholiques, des enrichissements mutuels sont possibles : « en Roumanie, comme en Pologne, j’ai été frappé par la piété et la ferveur, y compris chez les jeunes. Dieu va de soi, il est naturel de se prier. On va se confesser naturellement, sans faire toute une histoire. C’est peut-être un peu la foi du charbonnier, mais les gens se posent beaucoup moins de questions… En France, on est très cartésiens ! »

Un axe clair de progrès pour l’Église en France est ainsi de mettre davantage l’accent sur l’éducation à la prière. On n’apprend pas assez à prier, les laïcs n’ont pas l’habitude d’être enracinés dans une vie de prière. C’est la prière qui fait descendre les choses de la tête au cœur, c’est seulement dans la prière que la foi peut inspirer nos actes et nos engagements du quotidien. Pour commencer, rejoignez la communauté du père Martin sur Hozana !

La semaine de prière pour l’unité des chrétiens, un temps pour comprendre ce qui nous unit

 

 

Publicités
Publié dans Uncategorized

Notre-Dame de Pontmain – le 17 janvier

Résultat de recherche d'images pour "Notre-Dame de Pontmain - le 17 janvier"

Nesherorg. Notre-Dame de Pontmain est le vocable sous lequel est appelée la Vierge Marie à l’occasion d’une apparition qui serait survenue du 17 janvier 1871 dans le petit village de Pontmain, en Mayenne. Le culte a été approuvé par l’Eglise, malgré la rétractation de Jeanne Marie Lebossé.
L’apparition de la Vierge à Pontmain se situe dans le contexte de la guerre contre la Prusse. Les armées françaises sont défaites. Metz, la plus importante forteresse d’Europe, assiégée en août, a dû se rendre à l’ennemi en octobre, Paris est assiégé et ses habitants meurent de faim, le Second Empire est tombé et les troupes prussiennes et alliées occupent une grande partie du territoire français.

Le 12 janvier 1871, les Prussiens sont au Mans et progressent vers l’ouest (donc vers la Mayenne).

Les populations locales, dont de nombreux hommes partis en guerre sans donner de nouvelles, sont effrayées, et se tournent alors vers la religion, priant pour être épargnés. Outre les désordres liés à la guerre, une épidémie de typhoïde et de variole se déclenche.
Dans la nuit du 17 janvier 1871, la neige couvre le village. Deux jeunes garçons, Eugène (12 ans) et Joseph Barbedette (10 ans), aident leur père à piler les ajoncs dans leur grange. Eugène sort de la grange pour « voir le temps ». C’est alors qu’il déclare avoir aperçu au-dessus de la maison d’en face une « belle dame » à la robe parsemée d’étoiles, qui le regarde en souriant, les mains tendues.
À ses cris, les villageois accourent et d’autres enfants déclarent voir la « belle dame ». Ils assurent qu’un ovale bleu avec quatre bougies éteintes est venu entourer la dame. L’Abbé Guérin, curé du village, organise une veillée de prière autour des enfants.

Pendant que l’assistance récite le chapelet et le Magnificat, les enfants disent qu’une banderole se déroule entre l’ovale et le toit de la maison, où s’inscrivent lettre après lettre le message de la « Dame » : « Mais priez mes enfants, Dieu vous exaucera en peu de temps. Mon Fils se laisse toucher ».

Alors que l’assistance prie, les enfants deviennent soudain tristes. Ils expliquent que le visage de la vierge est devenu triste aussi, et qu’une grande croix rouge portant Jésus sanglant est apparue devant elle. Au sommet de la croix, une pancarte blanche porte les mots « Jésus-Christ ». Les enfants expliquent que la dame prend dans ses mains le crucifix et le leur présente, tandis qu’une étoile allume une à une les quatre bougies jusqu’alors éteintes du nimbe.

À la suite de cela, et alors que le curé fait chanter le cantique Ave Maris Stella, les enfants décrivent le crucifix qui disparaît, la vierge qui reprend son attitude initiale, les bras tendus vers eux, une petite croix blanche surmontant chaque épaule, et la scène qui se recouvre peu à peu d’un voile blanc avant de disparaître. « Tout est fini », disent-ils enfin. Les villageois rentrent alors chez eux.

Le 19 janvier 1871 – Témoignage de la délégation allemande reçue par le général Chanzy, commandant la place de Laval, lui décrivant une belle dame qui leur serait apparue dans le ciel le 17 janvier 1871 vers 17 h 45 :

« Elle portait une robe bleu-huit semée d’étoiles d’or, un voile noir sur la tête cachant les cheveux, un cône d’or renversé avec, au demi, un liseré rouge. Elle se dressa entre vous et nous, et nous repoussa avec la paume de ses mains. C’est alors que nous sentîmes un feu brûlant qui précipita notre départ . Cette dame vous protège, Elle a poursuivi nos troupes qui ont dû courir. »

Le 26 janvier, l’armistice est signé avec la Prusse (dont le roi a été proclamé empereur allemand). Les habitants de Pontmain et des alentours y voient une grâce de l’apparition, d’autant plus que les Prussiens ne sont pas entrés à Laval. Les pèlerins affluent alors à Pontmain.

Publié dans Uncategorized

Prière à Notre-Dame de Pontmain

MÈRE DE L’ESPÉRANCE ET REINE DE LA PAIX

JPEG - 30 ko
Notre-Dame (colonne de l’apparition)

Très douce Vierge Marie,
Tu as dans ton apparition à Pontmain,
rappelé l’importance de la prière,
fortifié en nos cœurs l’Espérance
et apporté la Paix.

Daigne accueillir favorablement aujourd’hui
la prière ardente que nous t’adressons
pour que s’établisse dans nos cœurs, nos familles,
notre Nation et toutes les Nations,
la PAIX, 
fruit de la justice, de la vérité, de la charité.

Augmente en nos âmes le désir de vivre pleinement notre foi,
sans aucune compromission, dans toutes les circonstances de notre vie.

Aide-nous à toujours comprendre les autres
et à les aimer profondément en Dieu. Amen.

http://www.sanctuaire-pontmain.com/Priere-a-Notre-Dame-de-Pontmain.html

Publié dans Uncategorized

J. Leary – Refusez de prendre la puce dans le corps, car il vont contrôler votre vie et même le libre vouloir de votre âme. 

Jeudi, le 13 décembre, 2018

Merci à Jean Paul pour la traduction

 Résultat de recherche d'images pour "john leary prophet in usa"

Jésus a dit : « Mon peuple, vous voyez la persécution de Chrétiens dans différentes parties du monde, mais viendra le temps où cette persécution sera de par tout le monde, même en Amérique.  Les athées vont tuer les Chrétiens partout, alors il sera nécessaire de trouver un lieu sûr  pour cacher Mes fidèles.

J’ai demandé à certaines personnes de construire des refuges pour que Mes fidèles puissent y demeurer pendant la tribulation de l’Antichrist.  Ce temps agité durera moins de 3 1/2 années.  Mes anges vont protéger Mes refuges du mal, et Je multiplierai votre nourriture, eau et combustibles pour votre survie.  Vous aurez la Sainte Communion et l’Adoration perpétuelle quotidienne dans tous Mes refuges.  Certains seront martyrisés, mais la plupart de Mes fidèles seront protégés des malins à Mes refuges.  Rendez-Moi louange et grâce pour veiller sur vous. »

Jésus a dit : « Mon peuple, vous voyez des centaines de petits enfants qui chantent dans un concert dans une église avoisinante.  Ces enfants sont l’avenir de votre église.  Lorsque vous regardez autour de vous à la Messe Dominicale et que vous voyez seulement quelques enfants, vous observez une église en déclin.  À cause de vos nombreux avortements et le désir d’avoir moins d’enfants, votre pays peut à peine remplacer ceux qui meurent.  Vos plus vieux guerriers de la prière ne sont pas remplacés par des enfants de foi forte.  Priez pour mettre fin à l’avortement et pour un accroissement de la fertilité, ou bien votre église et votre pays cesseront d’exister. »

Jésus a dit : « Mon peuple, vous avez fait des recherches au sujet du réchauffement en cours.  C’est le changement des pôles qui réduit la force du magnétisme de votre magnétosphère, ce qui permet à davantage de chaleur du soleil de réchauffer la terre.  Ceci va à l’encontre des théories du bioxide de carbone qui ne correspondent pas.  Cette tendance au réchauffement affecte vos océans et ceci est la cause des ouragans et des tornades plus sévères.  Ceci fait aussi fondre vos caps polaires.  Priez pour que cette perte de magnétisme retourne à la normale, ou bien ce changement polaire va empirer. »

Jésus a dit : « Mon peuple, il y a eu un plus grand nombre d’éruptions volcaniques et de tremblements de terre qui auraient pu être instigués par le changement polaire graduel, ou bien des corps magnétiques font interférence avec votre coeur terrestre de fer fondu.  Vous voyez de l’activité là où il n’y avait aucune activité auparavant.  Préparez-vous à des tempêtes plus fortes et davantage de soulèvements de tremblements de terre. »

Jésus a dit : « Mon fils, tu es bien au courant de l’usage accru des micropuces dans tous les aspects de vos vies.  Vous avez des robots et les mécanismes d’intelligence artificielle pour tenter de vous sauver du temps, mais ces appareils remplacent les employés.  Il y a même un plan pour placer des micropuces dans le corps afin de contrôler vos pensées comme de l’hypnotisme.  Refusez de prendre la puce dans le corps, car il vont contrôler votre vie et même le libre vouloir de votre âme.  Priez pour que les gens ne soient pas trompés avec les puces dans le corps. »

Jésus a dit : « Mon peuple, vous avez de bonnes sources de lumière qui vous seront utiles en cas de pannes d’électricité prolongées.  Vous avez quelques lanternes à piles lithium qui assurent de l’éclairage pour six jours d’affilée.  Vous vous êtes servis de lampes à l’huile, mais vous avez eu des problèmes avec les mèches.  Des chandelles sont utiles, mais ne durent que trois jours.  Des lampes à manivelle peuvent assurer de la lumière continue sans piles.  Même vos panneaux solaires et des piles peuvent procurer de l’éclairage.  Les génératrices fonctionnent aussi, mais elles requièrent une source constante de combustible, et elles sont bruyantes.  Gardez ces sources de lumière à la main lorsque vous en aurez besoin lors de la prochaine perte de pouvoir.  Je multiplierai vos combustibles et vos piles à Mes refuges. »

Jésus a dit : « « Mon peuple, vous M’avez vu rendre la vue aux aveugles par Mes miracles.  Vous avez eu à l’occasion des problèmes visuels qui nécessitent des lunettes plus fortes, une chirurgie pour cataractes, ou des problèmes de dégénération maculaire de la rétine.  Certains problèmes oculaires peuvent être remédiés par des injections, chirurgies, ou de nouvelles lunettes, mais certains problèmes oculaires ne peuvent pas être remédiés.  Rendez grâce à Moi si vous avez une bonne vue, mais soyez prêts à venir en aide aux personnes qui ont une vue défectueuse.  Le vue est un cadeau, alors traitez vos yeux avec respect.  Pendant la tribulation vous pourrez regarder la croix lumineuse, et tout problème occulaire sera guéri. »

 

Publié dans Uncategorized

La Vraie Vie en Dieu et saint Michel Archange

La Vraie Vie en Dieu et saint Michel Archange

Jésus à Vassula

Le 29 septembre 2018, en la fête des Saints Archanges Michel, Gabriel et Raphaël, le pape François a demandé «à tous les fidèles du monde entier à s’unir en communion et en pénitence pendant tout le mois d’octobre en priant chaque jour le chapelet, mais également l’Archange Michel, afin de protéger l’Église contre le diable, qui a toujours pour but de nous séparer de Dieu et de nous diviser».

Déjà, quatre ans plus tôt, le 29 septembre 2014, à la fin de son homélie, le pape François avait invité les fidèles «à réciter la prière antique et si belle à l’Archange Michel, afin qu’il continue à lutter pour défendre le mystère le plus grand de l’humanité: le Verbe s’est fait homme mort et ressuscité».
Ce faisant, le pape François a remis en actualité la fameuse prière à saint Michel Archange (voir ci-dessous) composée par son prédécesseur le pape Léon XIII et qui, jusqu’en 1965, était dite à la fin de chaque messe.
C’est en substance ce que l’œuvre La Vraie Vie en Dieu1 n’a cessé de nous recommander dès le tout début:
En janvier 1987, alors que Vassula demeurait au Bangladesh, elle avait commencé à noter dans des cahiers d’écolier les messages qu’elle recevait. Elle en était alors à son sixième cahier. En date du 6 janvier 1987 elle écrivait:
«J’ai décidé de montrer les écrits à un prêtre catholique d’ici. Il m’a donné à lire la prière à Saint Michel Archange, le “Souvenez-Vous” (“Memorare”) de saint Bernard et la neuvaine de confiance au Sacré-Cœur; il m’a dit de lire ces prières les jours suivants, pour voir ce qui se passerait.»
Vassula s’est mise à prier chaque jour ces trois prières. Et, quatre jours de suite, Vassula a reçu de Notre-Seigneur le même message: «Moi, Yahvé, Je te guide.»

Voici ces trois prières que Jésus nous recommande de prier chaque jour:

Prière à saint Michel Archange (composée par le pape Léon XIII)
Saint Michel Archange, défendez-nous dans le combat, soyez notre secours contre la malice et les embûches du démon! Que Dieu lui fasse sentir son empire, nous vous en supplions! Et vous, Prince de la Milice céleste, précipitez en enfer, par la force divine, Satan et les autres esprits mauvais qui rôdent dans le monde pour la perte des âmes; amen.

«Memorare» de saint Bernard
Souvenez-vous, ô Très Miséricordieuse Vierge Marie, qu’on n’a jamais entendu dire qu’aucun de ceux qui ont eu recours à votre protection, imploré votre assistance, réclamé votre secours, ait été abandonné; animé d’une pareille confiance, ô Vierge des Vierges, ma Mère, je cours vers vous et, gémissant sous le poids de mes péchés, je me prosterne à vos pieds; ô Mère du Verbe Incarné, ne méprisez pas mes prières, mais accueillez-les favorablement et daignez les exaucer; amen.

Neuvaine de confiance au Sacr­é-Cœur
Ô Seigneur Jésus-Christ, je confie cette intention à ton Très Sacré-Cœur: [énoncer ici notre demande]… regarde-moi seulement et fais ce que ton Cœur t’inspire… que ton Sacré-Cœur décide… je compte sur lui… j’ai confiance en lui… je me jette dans sa miséricorde; Seigneur Jésus! Tu ne me décevras pas; Sacré Cœur de Jésus, j’ai confiance en toi; Sacré Cœur de Jésus, je crois en ton amour pour moi; Sacré Cœur de Jésus, que ton Règne vienne; ô Sacré Cœur de Jésus, j’ai demandé beaucoup de grâces, mais j’implore ardemment celle-ci; prends-la, place-la dans ton Sacré-Cœur; quand le Père éternel la verra, couverte de ton Précieux Sang, il ne la refusera pas; ce ne sera plus ma prière, mais la tienne, ô Jésus; ô Sacré-Cœur de Jésus, je place ma confiance en toi; que je ne sois jamais confondu; amen.
En date du 5 mars 1987, Vassula écrivait: «J’ai lu la prière à saint Michel, en m’adressant à Lui». Saint Michel m’a répondu: «Par la puissance de Dieu, moi saint Michel, je précipiterai en enfer Satan et tous les autres esprits mauvais qui ruinent les âmes.»
Le 17 mai 1987, Vassula écrivait: «J’ai lu la prière à Saint Michel Archange.»
Saint Michel: «Lis également la prière suivante.»
(J’ai lu le «Memorare», la prière de saint Bernard à Sainte Marie.)

2 mars 1988
(J’ai récité les trois prières)
Saint Michel: «Loué soit le Seigneur! gloire à Dieu!»

27 avril 1988
«Loué soit le Seigneur!» (C’est saint Michel qui a dit: «Loué soit le Seigneur», après que j’aie dit la prière à Saint Michel Archange)
«Gloire à Dieu!» (… et c’est sainte Marie qui a dit «Gloire à Dieu», après que j’aie prié le «Souvenez-Vous»2.)

10 septembre 1988
(Alors que je disais à saint Michel la prière pour combattre le mal.)
«Gloire à Dieu! gloire à Dieu! Vassula, je vais te dire ceci: toute cette révélation vient de la Bouche du Très-Haut; sois assurée de sa miséricorde.»

29 septembre 1988
Fête des Archanges Michel, Gabriel et Raphaël
Saint Michel: «Gloire au Très-Haut, car Il t’a ressuscitée des morts; tu dois être toujours sur tes gardes envers Satan; recueille-toi devant le Seigneur; prie-moi.»
Vassula: «La prière à Saint Michel, l’exorcisme?»
Saint Michel: «Oui; si seulement la création de Dieu savait combien cette prière combat le Mal, ils la réciteraient quotidiennement; sois toujours prête pour la Parole du Seigneur; l’Eternel t’aime; loue-Le!»
(Plus tard, le même jour)
Vassula: «Saint Michel?»
«Oui, c’est moi; Je voulais que tu commémores mon jour de fête – qui est également celui de saint Gabriel et saint Raphaël – par cette nouvelle3 prière d’exorcisme; fais imprimer ces prières et propage-les; ton époque en a désespérément besoin; J’obéis à la Volonté du Très-Haut; gloire à Dieu.»

19 octobre 1988
«Gloire à Dieu!» (c’était la réponse de Saint Michel à ma prière4.)

10 novembre 1988
«Gloire à Dieu!» (C’était Saint Michel.)
«Gloire à Dieu!» (C’était Sainte Marie.)

21 novembre 1988
La Vierge Marie Notre Sainte Mère: «Aujourd’hui, une grande bataille est en cours; Satan attaque férocement, et saint Michel le combat avec les anges de Dieu; la terre ressent les vibrations de cette grande bataille; J’ai besoin de vos prières, bien-aimés; ne cessez jamais de prier… priez, mes bien-aimés, soyez comme des anges éclatants de lumière dans cette obscurité.»

17 décembre 1988
Jésus5: «À partir de maintenant, c’est moi qui organiserai et te donnerai le programme de mes Réunions; […] d’abord, tu sanctifieras l’endroit où tu dois tenir ma Réunion, comme tu l’as fait, en priant la prière à saint Michel; […] vous prierez tous la prière à saint Michel; votre ère a désespérément besoin de cette prière.»

Notes:
1.  https://tlig.cld.bz/La-Vraie-Vie-En-Dieu; https://parvis.ch/fr/livres-
et-brochures/la-vraie-vie-en-dieu
2.  La prière de saint Bernard à la Vierge Marie.
3.  La prière n’était nouvelle que pour Vassula qui, avant 1987, ne la connaissait pas (ndt).
4.  La prière à saint Michel composée par le pape Léon XIII (ndt).
5.  En vue de la réunion publique du 13 janvier à Martigny, Suisse (ndt).

https://www.parvis.ch/fr/stella-maris/stella-maris-564/la-vraie-vie-en-dieu-et-saint-michel-archange

Publié dans Uncategorized

Burke : François transforme l’Église en secte protestante

Burke : François transforme l’Église en secte protestante

Le pape François donne autorité aux évêques individuels et aux conférences épiscopales, a noté le cardinal Raymond Burke, « Mais ce n’est pas l’Église catholique. »

Parlant à TheWandererPress.com (10 janvier), Burke souligne que le concept fluide de synodalitérelativise le bureau papal et constitue donc « un principe de rupture plutôt qu’un développement de la doctrine ».

Selon le cardinal, François utilise la synodalité pour faire avancer une « révolution » transformant l’Église en une dénomination avec des divisions et des principes de plus en plus semblables à ceux mis en vigueur par les réformateurs protestants.

A titre d’exemple, Burke souligne que l’Église peut ne pas avoir les mêmes enseignements et les mêmes disciplines en ce qui concerne l’Eucharistie ou le mariage d’une nation à une autre.

L’accord papal avec le régime chinois est qualifié par Burke de « répudiation de générations de martyrs et de confesseurs de la foi ».

Il a en outre qualifié la fornication homosexuelle de « désordonnée » en déclarant qu’une partie des évêques américains prônait l’acceptation de l’homosexualité et qu’elle « n’était pas cohérente avec l’Église sur ces questions » [et est donc hérétique].

https://gloria.tv/article/Pcwvir6rMX6r2QHmmkG7bU8f8

Publié dans Uncategorized

La guerre des Cagnottes – Allocution de François Asselineau

La guerre des Cagnottes – Allocution de François Asselineau

Publié dans Uncategorized