Trevignano – Je vous demande de prier pour l’Europe de l’Est, car vos souffrances viendront de là…

Message de Notre Dame de Trevignano Romano, à Gisella Cardia, le 08 mai 2021 / Mes chers enfants, je vous demande de prier pour l’Europe de l’Est, car vos souffrances viendront de là…

Peut être une image de 1 personne, fleur et texte qui dit ’Trevignano Trev 8 Maggio Romano 2021’

Chers enfants bien-aimés, merci d’être ici en prière et d’avoir écouté mon appel dans votre cœur.

Mes chers enfants, je vous demande de prier pour l’Europe de l’Est, car vos souffrances viendront de là, je demande à toute l’humanité et à toutes les nations de s’agenouiller souvent et de faire des sacrifices, ce sera votre seul salut.

Je vous demande, enfants bien-aimés, de ne jamais craindre, tant que vous êtes ferme dans la foi. J’enverrai ma fille là où il sera possible d’ouvrir vos cœurs et pour votre conversion, car il n’y a plus de temps. Tout est prêt pour vous.

Mes enfants, souvenez-vous que vous êtes dans le monde, mais que vous n’êtes pas du monde. Maintenant, je vous laisse avec ma bénédiction maternelle au nom du Père, Fils et Saint-Esprit, Amen.

Beaucoup recevront des grâces qui descendront sur vous aujourd’hui.


https://www.lareginadelrosario.com/2021/

*Messages-Prophéties-Par les Saints et les Prophètes ……Myriamir(1) | *En cette Fin des Temps-Jésus et Marie parlent à leurs Enfants ! (wordpress.com)

Livre sur le paradis – Chapitre 16 –

Il y a une tendresse durable dans l’amour d’une mère pour un

fils qui transcende toute autre affection du cœur.

-Washington Irving

Beautiful Garden Paradise (Page 1) - Line.17QQ.com

Ma vie Céleste, jour après jour, mois après mois et même année après année s’enrichissait dans la découverte et la compréhension des Mystères Célestes, au travers de sujets et d’études les plus complexes, laissant cependant une place pour les plaisirs et les joies sociales. A aucun moment, mes devoirs m’ont pesé dans ma vie. Je passais beaucoup de temps avec mon père et, souvent l’accompagner lorsqu’il était en mission pour donner des instructions à des nouveaux arrivants, pas encore préparés. À une occasion, mon père me dit:

“Je travaille actuellement sur un des problèmes les plus difficiles que je n’ai jamais encore rencontré ici. Je dois aider un homme qui est tombé tout d’un coup d’une vie très honorable à une vie de criminalité profonde. Jusqu’ici, je ne suis pas parvenu à le convaincre de m’accompagner à la rivière où ses péchés seraient balayés de sa tête. Cet homme pense que le pardon que Dieu lui a accordé – lui permettant ainsi de monter au Ciel – est déjà tellement généreux qu’il se contenterait de rester au niveau le plus bas du Ciel. Hélas, malgré mes enseignements je ne parviens toujours pas à le convaincre de changer sa manière de penser. Cet homme m’avait confié qu’il avait été séduit par une femme aux mœurs étranges et qu’il avait tué sa mère pour ses bijoux qu’il a offert à cette femme misérable. Il fut exécuté pour ce crime pour lequel il s’est repenti. Mais, il a quitté la vie terrestre avec l’horreur de ce crime, collé à son âme.”

“ A-t-Il vu sa mère depuis son arrivée ici?” demandais-je. “Est-ce qu’elle sait qu’il est arrivé? »

Heavens Garden Paradise (Page 7) - Line.17QQ.com

« Non. Elle est toute seule dans ce monde et on a pensé que ce serait mieux d’attendre que l’âme de son fils soit dans un meilleur état, avant de l’informer qu’il est ici. Il était un enfant unique et il ne manquait pas de moralité mais il était complètement influencé par cette vilaine femme. On dit qu’elle aurait mis de la drogue dans son vin et l’aurait incité à faire ce crime immonde. Il paraît qu’elle avait une haine totale pour la mère de cet homme qui n’a eu de cesse de rompre avec cette femme. Une fois qu’il n’était plus sous l’emprise de la drogue, il était horrifié de ses actes et, son amour pour cette femme s’est transformé en haine totale – mais, il était trop tard -! En prison, il refusait la visite de sa compagne. »

« Pendant combien de temps était-il incarcéré? » dis-je.

« Presqu’une année avant son exécution ».

« A-t-il vu le Christ ? »

« Non ; il supplie de ne pas le voir. Il s’est mis en pénitence et il reconnaît d’avoir été sauvé par Dieu de l’enfer qui -Il pense – aurait été la punition méritée. Bien qu’il reconnaisse que son péché a été pardonné, il pense qu’il ne pourrait jamais être dans la présence de Dieu. Il pense que, comme sur terre chaque âme doit être préparée à Le recevoir. La présence du Christ n’est jamais offerte sans qu’elle soit demandée. Jusqu’ici, je n’ai pas encore demandé de l’aide du plus Haut; mon désir est de guider en Haut les âmes faibles en utilisant le pouvoir qui m’est confié. Est-ce que tu peux me suggérer quelque chose qui m’aiderait à le toucher ? »

« Sa mère. Puis-je l’amener ? »

Beautiful Garden Paradise (Page 1) - Line.17QQ.com

Il réfléchit un moment et dit « l’intuition d’une femme, oui, amènes-la! » dit-il.

Je suis partie aussitôt. J’ai trouvé la mère qui avait été assassinée ; je lui ai dit que son fils était au Ciel depuis longtemps mais qu’il n’avait pas le courage de l’affronter en personne. Il n’y eut aucune hésitation de la part de la mère et elle dit « mon pauvre fils!bien sûr, je vais avec toi tout de suite. »

Nous avons rejoint mon père et nous sommes allés au Centre où étaient accueillis « les étudiants » – les nouveaux arrivés, en attente de préparation -. Cet énorme édifice se tenait au milieu d’un grand parc. Pour les personnes à peine arrivées c’était sans doute un paradis, cependant, pour nous autres, c’était très limité.

Nous avons trouvé son fils, assis sous les arbres en train d’étudier un livre que mon père lui avait donné. Il semblait en paix mais, plutôt une paix de résignation qu’une paix insouciante. Nous sommes restés en arrière laissant la mère approcher son fils toute seule. Lorsque le fils l’a vue, il se leva perplexe. Elle tendit ses bras vers lui et cria : « John, mon fils chéri, viens à la maison avec moi, j’ai besoin de toi » C’est tout ce qu’elle dit.

Avec un cri sourd, il s’agenouilla à ses pieds et mis ses bras autour de ses genoux et, pleurant dit : « maman ! maman ! » Elle se courba, le pris dans ses bras, mis sa tête sur sa poitrine et le couvrit de baisers.

Beautiful Garden Paradise (Page 1) - Line.17QQ.com

Oh quel amour maternel, le même sur terre comme au Ciel ! Seul, l’amour du Christ peut dépasser. Voici, une mère salie, maltraitée, envoyée à l’éternité par les mains de celui qui aurait dû la protéger et la soutenir, entrain de couvrir son fils pénitent avec son amour maternel.

Mon père avait insisté pour qu’elle amène, en premier, son fils à la rivière Sacrée. Ce qu’elle fit.

« Merci Mon Seigneur, maintenant on n’aura plus de problème. » dit mon père « lorsqu’il sortira de l’eau, il verra les choses plus clairement. » a-t-il ajouté.

Suite à cela, avec la permission Divine, je devins souvent une assistante de mon père, ce qui m’a permis de passer davantage de temps avec lui, tout en bénéficiant de ses enseignements.

Manduria – Le dernier secret – On profanera toujours plus le Corps Immaculé du Christ, notre Époux aimé. On essaiera même d’annuler le sacrifice et de supprimer tout comportement de respect au sacré. J’ai vu des choses étranges, nous marchions avec des masques sur la bouche, saisis par la peur et confus, face à des consignes de sécurité imposées. J’ai vu des âmes souffrir, des gens devenus fous sous des proclamations juridiques malhonnêtes, qui affameront le peuple. Les ouvriers seront partout sans travail et des germes de mort se répandront avec violence

Message du 12 décembre 2004


Dans la nuit, une clarté me réveille. La Dame arrive, précédée de trois étoiles lumineuses qui voltigent puis se fondent pour faire apparaître une grande lumière, un grand soleil d’où elle émerge. Oh ! Si vous pouviez la contempler ! Sa douceur rayonne d’une intensité d’amour infini pour nous tous. Ses yeux très brillants me transpercent et paraissent deux puits de sagesse et de connaissance. En un seul instant, j’ai eu le sentiment que tout, du temps et de l’histoire, soit fixé dans son regard. Le frisson m’a saisie et je crois avoir ressenti un feu, si intense au point de m’incendier. Puis, une sensation de paix intérieure, et de ferme harmonie.

M. : « Ma fille, aujourd’hui, chante avec moi l’Alléluia à Dieu pour ta vie ! Je te parlerai du dernier secret. Tu ne diras rien de ce que tu entendras jusqu’au moment que je t’indiquerai. En octobre, mes visites cesseront, en public, déjà prolongées, par permission divine. Je viendrai encore et tu auras la visite de mon Fils. Ne crains pas, il te laissera la douleur de ses plaies aussi longtemps que tu seras forte pour la supporter !

Une fois, tu as demandé que les dons particuliers restent inconnus des hommes pour ne pas être entravée dans l’accomplissement de ton offrande et être graciée. Je te recommande… (Omis) Je bénis le monde pour qu’il ne s’endorme pas dans la léthargie de la douleur. À bientôt. »

Les signes sur le corps, les parfums, etc… J’ai reçu un message secret. Je suis très triste. Je ne comprends vraiment pas comment l’humanité se détruit ainsi elle-même, à ce point. Oh ! La pauvre Mère Église, que de souffrances indicibles l’attendent. Cependant, avant cela, elle devra vivre l’heure de l’infâme trahison, enfoncée comme elle est, dans l’hypocrisie, dans l’accueil d’une certaine doctrine extravagante annonciatrice d’erreurs au sujet de la morale, de la foi, de la raison, du culte divin. Nous verrons se dresser au cœur de la chrétienté, le monstre du mensonge qui évoque de nouveau l’antique ruse que Satan a fait avaler à Adam et Ève. À partir d’un seul mot, on verra l’ampleur de la désobéissance à Dieu. On célèbrera même plus mal. On profanera toujours plus le Corps Immaculé du Christ, notre Époux aimé. On essaiera même d’annuler le sacrifice et de supprimer tout comportement de respect au sacré. J’ai vu des choses étranges, nous marchions avec des masques sur la bouche, saisis par la peur et confus, face à des consignes de sécurité imposées. J’ai vu des âmes souffrir, des gens devenus fous sous des proclamations juridiques malhonnêtes, qui affameront le peuple. Les ouvriers seront partout sans travail et des germes de mort se répandront avec violence. La Méditerranée était envahie de frères en fuite de leurs terres natales. Ils y mouraient, créant un énorme cimetière. J’ai vu des enfants attachés à leurs mamans se noyer avec désespoir dans ces eaux salées et glacées… Mais je ne peux écrire ici le contenu du message, car il s’étend sur plusieurs années et le Seigneur a des plans de miséricorde, pour ceux qui changent et refuseront le poison. Ce qui me fait souffrir le plus, c’est le désastre vers lequel va ma pauvre patrie gouvernée toujours plus par des ânes, cassant les ailes aux aigles, faisant taire les lions, avec la tête dans les étoiles, qui deviendront des drapeaux politiques. J’espère seulement qu’une partie de ce que j’entends, ne puisse arriver, sans quoi, ce sera le règne de la folie.


Supplique à la Reine du Rosaire de Pompéi à réciter le 8 mai

Supplique à la Vierge Marie rédigée par le bienheureux Bartolo Longo. Elle est en effet traditionnellement récitée à midi en Italie, le 8 mai et le premier dimanche d’octobre.

Supplique à la Reine du Rosaire de Pompéi

Au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit. Amen.

Ô Auguste Reine des Victoires, * ô Souveraine du Ciel et de la Terre, * à ton nom se réjouissent les cieux et tremblent les abysses, * ô Reine glorieuse du Rosaire, * nous, tes fils dévoués, * réunis dans ton Temple de Pompéi (en ce jour solennel *: le 8 mai et le premier dimanche d’octobre), nous épanchons les affections de notre cœur * et avec une confiance toute filiale, * nous t’exprimons nos misères.

Du Trône de clémence, * où tu es assise en Reine, * tourne, ô Marie, * ton regard compatissant * sur nous, sur nos familles, * sur l’Italie, sur l’Europe, sur le monde. *

Aie compassion * des angoisses et des tourments qui assombrissent notre vie. * Vois, ô Mère, * combien de dangers dans l’âme et dans le corps, * combien de calamités et d’afflictions nous oppressent.

Ô Mère, * implore pour nous la miséricorde de ton divin Fils * et vaincs, par la clémence, * le cœur des pécheurs. * Ce sont nos frères et tes fils * qui coûtent tant de sang à ton doux Jésus * et qui contristent ton Cœur très sensible. * Montre-toi à tous telle que tu es, * Reine de paix et de pardon.

Je vous salue, Marie

Il est vrai * que nous, en premiers, bien que nous soyons tes fils, * par nos péchés, * nous crucifions de nouveau en notre cœur Jésus * et nous transperçons encore une fois ton cœur.

Nous le confessons: * nous méritons les plus durs châtiments, * mais tu, rappelle-toi * que sur Golgota, * tu as recueilli, avec le Sang divin, * le testament du Rédempteur moribond * qui t’a désignée comme notre Mère, * Mère des pécheurs. Comme notre Mère, * tu es donc notre Avocate, * notre espérance. * Et nous, en gémissant, * nous étendons nos mains suppliantes * vers toi, et crions: Miséricorde!

Ô Mère de bonté, * aie pitié de nous, * de nos âmes, * de nos familles, * de nos parents, * de nos amis, * de nos défunts, * et surtout de nos ennemis * et de tous ceux qui se disent chrétiens * et qui pourtant offensent le Cœur aimable de ton Fils. * Nous implorons aujourd’hui pitié * pour les Nations dévoyées, * pour toute l’Europe, * pour le monde entier, * afin que, repenti, il retourne à ton Cœur.

Miséricorde pour tous, * ô Mère de Miséricorde!

Je vous salue, Marie

 Daigne, bienveillamment, ô Marie, * nous exaucer! * Jésus a remis dans tes mains * tous les trésors de ses grâces * et de ses miséricordes.

Tu es assise, * couronnée Reine, * à la droite de ton Fils, * resplendissante de gloire immortelle * sur tous les Chœurs des Anges. * Tu étends ta domination * sur toute l’étendue des cieux et la terre * et toutes les créatures sont soumises à toi.

Tu es la toute-puissante par grâce, * tu peux donc nous aider. * Et si tu ne voulais pas nous aider, * parce que nous sommes des fils ingrats et indignes de ta protection, * nous ne saurions à qui nous adresser. * Ton cœur de Mère * ne permettra pas de voir, nous, * tes enfants, perdus. * L’Enfant que nous voyons sur tes genoux * et la Couronne mystique que nous admirons dans ta main, * nous inspirent confiance que nous serons exaucés. * Et nous, nous avons pleine confiance en toi, * nous nous abandonnons comme de faibles fils * entre les bras de la plus tendre des mères, * et, aujourd’hui même, * nous attendons de toi les grâces tant désirées.

Je vous salue, Marie

Demandons la bénédiction à Marie

Une dernière grâce, * nous te demandons maintenant, ô Reine, * et tu ne peux pas nous la refuser (en ce jour très solennel *) (1). Accorde-nous, * à tous, ton amour fidèle * et d’une façon spéciale, ta bénédiction maternelle.

Nous ne nous détacherons pas de toi, * jusqu’à ce que tu nous auras bénis. * Bénis, ô Marie, en ce moment, * le Souverain Pontife. * Aux splendeurs antiques de ta Couronne, * aux triomphes de ton Rosaire, * pour lesquels tu es appelée Reine des Victoires, * ajoute encore ceci, ô Mère: * accorde le triomphe à la religion * et la paix à la Société humaine. * Bénis nos Évêques, * nos prêtres * et particulièrement tous ceux * qui se dévouent pour l’honneur de ton Sanctuaire. * Bénis enfin tous les associés à ton Temple de Pompéi * et tous ceux qui cultivent et diffusent * la dévotion au Saint Rosaire.

Ô Rosaire béni de Marie, * douce Chaîne qui nous relie à Dieu, * lien d’amour qui nous unit aux Anges, * tour de salut contre les assauts de l’enfer, * port sûr dans le naufrage commun, * nous ne te lâcherons jamais plus. *

Tu seras notre réconfort à l’heure de l’agonie, * à toi le dernier baiser de la vie qui s’éteint.

Et le dernier accent sur nos lèvres * sera ton nom suave, * ô Reine du Rosaire de Pompéi, * ô notre Mère très chère, * ô Refuge des pécheurs, * ô Souveraine consolatrice des affligés.

Sois partout bénie, * aujourd’hui et toujours, * sur la terre et dans le ciel. * Amen.

Salut, ô Reine.

Source : http://www.santuario.it/component/content/article.html?id=37:supplica-alla-madonna-di-pompei

Vous avez beaucoup lu au sujet du « Grand Reset” qui va former fondamentalement des cellules communistes dans chaque pays. Ceci servira de préparation pour livrer le monde à l’Antichrist pour la Grande Tribulation à venir. Un autre but des gens du monde uni est de pouvoir contrôler tout l’argent du monde par des moyens électroniques. Leur troisième but est de réduire la population mondiale à 500 millions de personnes. Ils se servent du virus Covid et des nombreux vaccins de virus pour ruiner votre système immunitaire en changeant votre ADN. Ils annonceront un nouveau virus pandémique qui va tuer tuer les personnes vaccinées. Refusez de prendre tout vaccin du virus… J’apporterai Mon Avertissement avant que le prochain virus soit relâché. L’Avertissement donnera à tous les pécheurs une dernière occasion de se repentir de leurs vies pécheresses et seront sauvés de l’enfer. Après les six semaines de conversion, J’appellerai Mes croyants à Mes refuges où ils seront guéris de tous virus, et Mes anges les protègeront des malins. J’apporterai Ma victoire pour que Mes croyants soient conduits dans l’Ère de la Paix, mais les vilains seront tués et châtiés en enfer

Mercredi, le 28 avril, 2021 (S. Louis de Montfort)

Jésus a dit: “Mon peuple, vous lisez de beaux récits dans les Actes des Apôtres lus en cette Saison Pascale. Ce n’était pas facile de voyager à dos d’âne ou par bateau afin de répandre Ma Parole aux peuples différents du temps de S. Paul. Aujourd’hui, vous avez des voitures, avions, et trains pour vous déplacer afin d’évangéliser les âmes. Vous avez été resteints d’avoir des réunions en personne à cause de la pandémie Covid. Maintenant, vous vous servez des conférences Zoom en anglais avec traduction en espagnol afin de partager Mes messages avec le peuple. Faites appel à Moi et au Saint-Esprit de vous donner les mots pour toucher les gens au coeur et à l’âme avec Mes messages. Rendez-Moi louange et gloire pour tous Mes messaages.”

Jésus a dit: “Mon peuple, Je vous ai déjà dit que les gens du monde uni annoncent toujours leurs plans avant de les effectuer. Vous avez beaucoup lu au sujet de la “Grande Recomposition” qui va former fondamentalement des cellules communistes dans chaque pays. Ceci servira de préparation pour livrer le monde à l’Antichrist pour la Grande Tribulation à venir. Un autre but des gens du monde uni est de pouvoir contrôler tout l’argent du monde par des moyens électroniques. Leur troisième but est de réduire la population mondiale à 500 millions de personnes. Ils se servent du virus Covid et des nombreux vaccins de virus pour ruiner votre système immunitaire en changeant votre ADN. Ils annonceront un nouveau virus pandémique qui va tuer tuer les personnes vaccinées. Refusez de prendre tout vaccin du virus. C’est alors que vous devrez faire d’autre huile du Vendredi-Saint le 30 avril à 3.00 a.m., en priant les 33 Actes des Apôtres et les 7 Salve Régina alors que vous vous servez de mèches et de flammes dans l’huile. Si vous bénissez le front des personnes vaccinées avec cette huile du Vendredi-Saint, ces personnes pourraient être guéries de tout virus, s’ils croient que Je puis les guérir par Mon pouvoir de guérison. J’apporterai Mon Avertissement avant que le prochain virus soit relâché. L’Avertissement donnera à tous les pécheurs une dernière occasion de se repentir de leurs vies pécheresses et seront sauvés de l’enfer. Après les six semaines de conversion, J’appellerai Mes croyants à Mes refuges où ils seront guéris de tous virus, et Mes anges les protègeront des malins. J’apporterai Ma victoire pour que Mes croyants soient conduits dans l’Ère de la Paix, mais les vilains seront tués et châtiés en enfer.”

Passeport vaccinal : un succédané de l’étoile jaune

Passeport vaccinal : un succédané de l’étoile jaune

06/05/2021 (2021-05-06)

[Source : mediapart.fr]

On rend visible une information totalement intime, on autorise n’importe qui a la contrôler et à exclure socialement les personnes en fonction de cette information, une forme d’apartheid. Violation des droits de l’homme et des droits du patient de la haute autorité de santé. Lepenisation des processus.

Par Hélène de Troyes

Je suis contre le passeport vaccinal que j’assimile à l’étoile jaune. Ce processus me fait profondément honte tellement il viole notre devise : liberté, égalité, fraternité.

Pour moi, c’est le début d’une dérive funeste qui viole profondément nos valeurs démocratiques.

On rend visible une information totalement intime, on autorise n’importe qui à la contrôler et à exclure socialement les personnes en fonction de cette information, une forme d’apartheid.

Excessif ? L’étoile jaune a conduit aux camps de la mort, ce n’est pas comparable! C’est peut-être un peu excessif en première lecture… aujourd’hui…, sauf que… Les camps de la mort sont le résultat de 20 ans de dérive et de quelques déséquilibrés. Et il y en a beaucoup des déséquilibrés en ce moment sur notre pauvre planète…

Et puis, ça a bien commencé comme cela, un petit »fichage » aimable, bénin au début… ne vous inquiétez pas, ce n’est rien, c’est juste pour votre sécurité…

  • Puis l’ajout de l’étoile jaune…
  • Puis une interdiction de fréquenter certains lieux, de pratiquer certains métiers…
  • Puis l’ouverture des ghettos…
  • Puis l’ouverture des camps…

On peut relire le roman Histoire d’un allemand pour retrouver ce crescendo pas bien méchant au début.

Donc ma comparaison n’est pas si légère, elle est aussi appuyée que ma triste empathie pour l’histoire de ces peuples.

Au début avec le carnet de vaccination papier, il n’y avait que toi qui avais l’info. Le problème du carnet médical numérique, c’est que tu donnes la main à l’État qui te « fiche », tu perds le secret médical dont on sait à ce jour que Macron a vendu à Microsoft l’accès. Qui dit que le but de ceci n’est pas de tester l’acceptation au fichage médical, le carnet digital, l’app tous covid ayant capoté, les sociétés de Big Data et Big Pharma en rêvent… en préambule à une forme de dictature médicale. Ce sont des stratégies de grenouille dans le bocal d’eau chaude.

La croisade de l’intolérance et son alliée la peur pourrait être ainsi :

  1. Le sermonage : « tout le monde doit se vacciner. Faites-nous confiance, c’est totalement sûr » (ce qui n’est pas vrai).
  2. La culpabilisation : « c’est facile de compter sur les autres pour se protéger, les antivax sont des égoïstes irresponsables. »
  3. La ridiculisation : « les antivax sont des ignorants qui croient aux théories du complot, comme ceux qui croient aux médecines alternatives, au yoga, au bien-être, censurons ces sources d’information qui détournent le peuple du droit chemin. » Déjà activé !
  4. Le fichage : en débat, ce n’est pas encore validé. Et une fois que tu sais, tu ne peux pas faire comme si tu ne savais pas.
  5. Donc sous les cris d’orfraie des « protégés », tu es obligé d’ exclure les antivax des lieux « protégés ». Étape suivante : le fichage… surtout si les vaccins ne sont pas suffisamment efficaces… ce qui semble être le cas, puis interdire certains métiers (non aux instits antivax : nos enfants seraient trop en danger!).
  6. Avant de les acculer dans des lieux réservés à…

Les antivax sont vraiment traités comme des pestiférés par certaines personnes, alors qu’il y a plusieurs façons d’assurer son immunité et sa santé. Quand on se donne la peine de lire les commentaires du Monde ou de Médiapart pour voir le niveau de haine qui s’y déploie, sur le racisme, Metoo, l’écologie et les antivax, cela fait vraiment peur…

Sur les articles sur les médecines alternatives, ça donne déjà la nausée tellement l’intolérance et l’idéologie sont radicales et le débat, la liberté, reniés.

Non ce n’est pas comparable aux vaccins entre pays, où on t’empêche d’aller quelque part qui n’est pas vital pour toi. Là, on te bloque sur ton propre lieu de vie et tu n’as aucune alternative donc la comparaison avec l’étoile jaune et l’apartheid est bien justifiée. (cf. Articles 13 et 30 des droits de l’homme qui sont ici violés). Sans ajouter l’injustice d’accès à cette décriée vaccination (âge, localisation, santé…).

Cela viole aussi plusieurs articles du droit des patients de l’haute autorité de santé retranscrit ci-dessous

Droit à participer à la décision médicale ou consentement aux soins

  • le droit à participer activement aux décisions médicales qui le concernent ou décision médicale partagée (art. L 1111-4 du CSP) ;
  • le droit de refuser un traitement ou un acte médical (art. L 1111-4 du CSP) ;
  • le droit de quitter l’établissement à tout moment.

Droit au respect de la personne soignée

  • Le droit au respect sa dignité (art. L 1110-2 du CSP) ;
  • le droit au respect de sa vie privée et au secret des informations la concernant (art. L 1110-4 du CSP) ;
  • le droit au respect de son intimité ;
  • le droit au respect de ses croyances et de ses convictions ;
  • le droit d’être en mesure de participer à l’exercice de leur culte lors d’une hospitalisation (art. R 1112-46 du CSP).

Quand je vois avec quelle intransigeance les médecines alternatives sont pourchassées actuellement avec des moyens dont la rigueur morale fait douter, une vraie chasse aux sorcières a commencé. Certes, on ne tue pas des gens, on détruit leur carrière et on les accule au suicide ou la dépression aggravée. En raison du non-respect des choix individuels, on peut même faire face au refus de soin… pour te punir, cela m’est déjà arrivé personnellement. Cela arrive aussi à ceux qui ont des cancers et là, l’issue peut être fatale.

Allez si on tue déjà des gens en masse en raison de l’intolérance aux médecines alternatives… et cela montre jusqu’où Big Pharma est prêt à aller…https://www.youtube.com/embed/8vx5CagbY7M?feature=oembed

Le scénario de la fabrique du consentement qui s’applique ici avec des boucs-émissaires désignés.

Depuis quelque années, que ce soit dû au terrorisme ou là à un petit risque sanitaire (le covid est à 3% en létalité vs SRAS à 10%, Ebola est à 50%, la peste bubonique à 80%, pneumonique à 100%), nos libertés reculent de façon excessive et dangereuse. La digitalisation des moyens de flicage rend ces pratiques encore plus intrusives et implacables. Quand on voit l’impact de la notation sociale en Chine, ça fait froid dans le dos : avec une montre digitale, on trace le nombre de fois ou un enfant lève le doigt en classe. On lit certains articles envieux qui disent que les dictatures sont plus efficientes dans la lutte contre le covid : CQFD?

Donc, je ne sais pas où on en sera dans 20 ans au niveau de l’intolérance et de la « norme » sociale. Marine Le Pen est tout de même aux portes du pouvoir, la dernière présidentielle s’est faite alors que nous étions en état d’urgence, c’est encore le cas actuellement… Enfin, l’enjeu écologique va challenger ces normes sociales fortement dans les années à venir, on parle déjà des Khmers verts… D’où l’intérêt du quota carbone individuel, mais global.

Pour reprendre leurs éléments de langage en termes de bénéfice/risque, le covid ne mérite pas de violer nos lois. Face aux enjeux à venir, la qualité de notre démocratie compte plus à mes yeux que le nombre de morts du covid qui reste modéré (chaque mort étant un drame individuel) sachant que l’un n’empêche pas l’autre.

Comparer cela à l’étoile jaune montre que la perspective peut-être très dommageable à terme, si on n’y est pas très vigilant dès le début.

Passeport vaccinal : un succédané de l’étoile jaune – Nouveau Monde (nouveau-monde.ca)

Mgr Schneider répond à mes questions sur le recours aux vaccins “souillés” par l’avortement

25 avril, 2021

Mgr Schneider répond à mes questions sur le recours aux vaccins “souillés” par l’avortement

Dans le débat qui se poursuit à propos de l’utilisation de lignées de cellules fœtales obtenues à la suite d’avortements (réalisés dans des conditions particulièrement cruelles afin de permettre leur obtention) je vous propose aujourd’hui de découvrir les réponses de Mgr Athanasius Schneider à quelques questions que je lui a posées à ce sujet.C’est un thème qui divise ; Mgr Athanasius Schneider fait d’ailleurs partie des très rares ecclésiastiques qui refusent de justifier le recours aux différents vaccins anti-COVID actuellement distribués en France au motif que la « coopération au mal » qu’implique leur utilisation est tellement éloignée que la personne recevant le vaccin n’est pas en conscience obligée de le refuser.Comme vous le savez peut-être j’ai signé la Déclaration évoquée à le fin de cet entretien, et même si un « consensus » semble s’être assez largement dégagé, je suis persuadée qu’il nous faut réfléchir plus avant à une pratique qui, loin d’être anecdotique et ponctuelle, devient de plus en plus répandue dans l’industrie pharmaceutique mais aussi dans les industries cosmétiques et alimentaires : l’utilisation de cellules humaines obtenues à la suite d’avortements pour divers tests de tolérance et d’efficacité, et opérations de production.Vous ne serez peut-être pas d’accord avec les propos de Mgr Schneider. Mais si ce débat doit avoir lieu, il faut en connaître les différents aspects, et y réfléchir honnêtement – or je constate qu’il est aujourd’hui très difficile, y compris dans la presse catholique de conviction, d’avoir accès à ses arguments, et à d’autres que j’ai répercutés ou exposés oà titre personnel sur ce blog.Il y a quelques mois, Mgr Schneider m’écrivait : Je me sens fortement poussé devant Dieu à élever la voix pour défendre l’inviolabilité des corps et de ses parties (cellules) d’enfants tués. Nous devons tous crier :  Ne touchez pas aux corps et aux cellules des bébés à naître ! », et avec cela en évitant toute concession ou ambiguïté, prêts à subir des inconvénients personnels pour cela.Voici donc l’entretien que m’a accordé Mgr Schneider. – J.S.*
– Mgr Schneider, vous êtes parmi les très rares hommes d’Eglise qui demandent aux fidèles de refuser totalement de recevoir un vaccin ayant été touché de près ou de loin par l’utilisation de lignées de cellules fœtales obtenues à partir d’avortement. Le plus grand nombre – allant du Pape François à la Congrégation pour la Doctrine de la foi – approuvent le recours aux vaccins anti-COVID ainsi « souillés » ; la Fraternité Saint Pie X a publié une réflexion faisant état de la coopération très éloignée au mal que constitue la réception de ces vaccins. Pourquoi n’êtes-vous pas de cet avis ?
– Les puissances mondiales anti-chrétiennes qui promeuvent la culture de la mort poursuivent l’objectif d’imposer une participation passive implicite, quoique distante, à l’avortement à l’ensemble de la population mondiale. Une telle coopération éloignée est en soi un mal en raison des circonstances extraordinaires dans lesquelles ces puissances mondiales promeuvent le meurtre d’enfants à naître et l’exploitation des restes de leur corps. En utilisant de tels vaccins et médicaments, nous bénéficions pour notre corps des « fruits » ou « bienfaits » de l’un des plus grands maux de l’humanité, à savoir le génocide cruel de l’enfant à naître. En utilisant de tels médicaments ou vaccins, nous recevons une sorte de signe dans notre corps qui indique que nous sommes liés à ce mal, sinon directement, mais néanmoins nous sommes liés. Parce que si un enfant innocent n’avait pas été cruellement assassiné, nous n’aurions pas ces médicaments ou vaccins dans notre corps. Nous n’avons pas besoin d’être assez naïfs pour ne pas voir que derrière ces vaccins et médicaments, il n’y a pas seulement un bienfait pour la santé, mais en même temps la promotion de la culture de la mort.
Bien sûr, on peut affirmer que si les gens ne prenaient pas ces vaccins, l’industrie de l’avortement continuera de toute façon. Si nous ne prenons pas de tels vaccins ou médicaments, nous ne réduirons probablement pas le nombre d’avortements. Mais ce n’est pas de cela qu’il s’agit ici. Le problème est l’affaiblissement moral de notre devoir de résistance au crime d’avortement, au crime de recyclage et de commercialisation des parties du corps d’enfants assassinés. L’utilisation de ces médicaments et vaccins ajoutera en quelque sorte un soutien moral, bien qu’indirect, à cette horrible situation. Et puis les avorteurs diront : «Vous voyez, toute l’Église catholique, la hiérarchie, bien qu’à contrecœur, accepte cette situation, une situation qui comprend toute une chaîne de crimes contre la vie, une « chaîne de mort ». Nous devons vraiment nous réveiller pour voir les vrais dangers, les conséquences et les circonstances.
– La congrégation pour la Doctrine de la foi a bien souligné qu’il faut préférer, quand cela est possible, un vaccin produit de manière « éthique », et il en existe, même pour le COVID. Pensez-vous que cet aspect des choses est trop oublié ?
– La Congrégation a dit encore plus que tous ont le devoir « d’exprimer leur propre désaccord à ce sujet et de demander que les systèmes de santé mettent à leur disposition d’autres types de vaccins » (Dignitas Personae, 35). Il est très étonnant qu’aujourd’hui, il y ait très peu de voix qui protestent ouvertement contre l’existence de médicaments et de vaccins contaminés par l’avortement. Il est encore plus étonnant que des organisations et des personnes qui travaillent par ailleurs pour la protection de la vie à naître se dissimulent soudainement et n’expriment aucune protestation publique. Il est incompréhensible que même les personnes et les organisations qui défendent la vraie doctrine et la morale catholiques soient soudainement devenues des sortes de défenseurs de l’utilisation de ces vaccins et médicaments. Vu le comportement de ces personnes dans son ensemble, il reste l’impression que ces personnes sont passées dans le camp de l’ennemi car, en prônant publiquement l’utilisation des vaccinations liées à l’avortement, ces personnes et organisations catholiques contribuent en définitive à la solidification de ce mal dans notre société, le mal qui consiste à enlever des parties du corps des enfants assassinés à naître en les exploitant.
– Est-il, selon vous, peccamineux de recevoir un vaccin testé en utilisant une ancienne lignée de cellules fœtales ? Et comment pourrait-on l’affirmer quand des voix autorisées de l’Eglise affirment depuis longtemps qu’il est possible de le faire sans pécher, en raison de l’absence de responsabilité personnelle par rapport à l’avortement et à l’absence pratique d’autre choix ?– Nous devons considérer la vraie profondeur de ce problème et dans ce cas nous ne devons pas nous fier au positivisme juridique et au formalisme d’une théorie abstraite de la collaboration au mal ou du double effet, ou quel que soit le nom que vous souhaitez donner à une telle justification. Nous devons aller plus loin dans les racines, et considérer la proportionnalité. Cette chaîne particulière de crimes meurtriers horribles, l’extraction de parties du corps des enfants pendant qu’ils sont tués, le recyclage et la commercialisation de leurs parties du corps par la fabrication et le test de médicaments et de vaccins, est disproportionnée par rapport à d’autres crimes, tels que le travail d’esclave, cas individuels intéressants de l’histoire, paiement des impôts, etc.
En raison de la gravité de la nature extraordinaire de l’avortement et de la situation actuelle d’une industrie de l’avortement en croissance constante, le principe de la coopération matérielle, du double effet, etc. ne sont en principe pas applicables dans ce cas. Étant donné cette gravité extraordinaire de ce cas, objectivement parlant, un chrétien ne peut pas participer à un tel mal. La gravité d’un tel péché dépend alors des circonstances personnelles individuelles : pleine connaissance, pleine liberté de la volonté, forte pression des autres et de l’environnement. Cependant, on ne peut justifier ou autoriser publiquement l’utilisation de tels médicaments et vaccins de quelque manière que ce soit. La vie chrétienne est aussi essentiellement une confession et un « non » résolu à s’adapter à la culture de la mort.
– Ou bien est-on dans un cas semblable à celui d’une femme enceinte qui tombe gravement malade et à qui l’on doit donner un soin qui aura pour effet de tuer l’enfant qu’elle porte (par exemple, ablation de l’utérus) : elle ne commet pas le péché d’avortement en acceptant le traitement ; mais elle exerce la vertu de manière héroïque en refusant, portant ainsi témoignage au devoir de respecter la vie.
– La particularité de la foi chrétienne est que nous devons comprendre et vivre la vie sur terre en suivant le Christ. Le sens de la vie d’une personne sur terre, selon les paroles du Christ, est de donner sa vie, de faire de sa vie un sacrifice, d’abord par amour pour Dieu à la suite du Christ, et par amour pour son prochain si les circonstances particulières de la vie l’exigent. Il y a n’a pas un commandement à l’héroïcité, mas bien sûr une invitation de Notre Seigneur à tous les fidèles de Le suivre dans le chemin de la croix. Nous possédons d’innombrables exemples de mères chrétiennes qui ont donné leur vie par amour pour que leur enfant puisse vivre. Combien d’exemples de martyrs avons-nous de tous les états de vie, des enfants et des filles délicates aux personnes âgées. Ils préféraient perdre leur courte vie terrestre au lieu de brûler ne serait-ce qu’un petit grain d’encens devant la statue d’une idole. Peu importait de savoir si c’était un gramme ou un dixième de gramme ou un kilogramme d’encens.
Alors aujourd’hui aussi, peu importe que nous acceptions le vaccin contenant de lignée de cellules fœtales dans sa production ou seulement dans la phase de tests. Nous sommes entrés dans le long processus qui trouve son origine dans le meurtre de l’enfant à naître et de l’extraction des parties de son corps. Au sens figuré on pourrait dire : l’utilisation du vaccin dont la lignée de cellules ont été utilisées seulement pour le test est comme brûler un dixième de gramme d’encens, celle du vaccin dont la lignée de cellules ont été utilisées pour le production même est comme brûler dix grammes ou un kilogramme d’encens.
– L’affirmation de la loi de l’Eglise en ces matières est devenue inaudible pour un nombre grandissant de catholiques, faute d’avoir reçu une formation suffisante. Pour y remédier, des clercs de plus en plus nombreux atténuent la doctrine, de peur que les gens ne se détournent de l’Eglise. Comment peut-on, aujourd’hui, rendre audible, compréhensible la loi de l’Eglise sans l’amoindrir ?
– Dans cette situation, les catholiques doivent adhérer à l’enseignement catholique de tous les temps. Implorer instamment l’illumination du Saint-Esprit pour le renforcement du sensus fidei. Lisez les exemples des saints, en particulier des martyrs et surtout en priant Dieu pour que le bon sens devienne de plus en plus clair afin qu’un vrai catholique rejette spontanément quelque lien avec un vaccin lié au meurtre d’un enfant innocent à naître. Le simple catholique n’a pas besoin en ce concret cas d’être un Aristote ou un Thomas d’Aquin pour rejeter cela spontanément.
– D’autres vaccins sont souillés par l’avortement, comme celui contre la rubéole. Or il fait partie, en France, des vaccins obligatoires pour les nourrissons, et en l’absence de certificat de vaccination, les enfants ne peuvent être scolarisés – et en même temps, l’école à la maison est impossible à mettre en œuvre pour le plus grand nombre et elle est d’ailleurs en voie d’être interdite, sauf pour les enfants ayant une raison médicale. Quel conseil donneriez-vous aux parents à ce sujet ?
– On doit utiliser tous les moyens possibles et exiger des alternatives moralement saines. On doit utiliser l’objection de conscience et résister. Si nous ne le faisons pas maintenant, alors les forces anti-chrétiennes de la culture de la mort nous imposeront une implication toujours plus grande dans l’industrie du meurtre. Il est temps de se lever et de dire : nous protestons et nous ne participons pas. Une chaîne mondiale de protestation contre les produits contaminés par l’avortement doit être lancée et développée. Tolérance zéro pour les produits issus du meurtre d’enfants, que ce soit dans les cosmétiques ou dans la médecine. Si le mouvement Vegan n’accepte systématiquement que des produits qui sont, comme on dit, « sans cruauté » (cruelty-free), c’est-à-dire où aucune violence n’a été faite à l’animal, alors toutes les personnes de la bonne volonté et, avant tout, toutes les organisations de protection de la vie naissante doivent exiger des médicaments « sans cruauté », c’est-à-dire médicaments dont la production n’implique aucune violence contre les enfants à naître.
– Parmi les signataires de la récente déclaration sur les vaccins souillés par l’avortement, on trouve d’anciens membres permanents de l’Académie pour la vie fondée par Jean-Paul II, et aussi Wanda Poltawska, la plus grande amie du saint pape. Pourriez-vous nous parler de l’engagement de cette dernière ?
– On m’a dit que Mme Poltawska avait lu attentivement la Déclaration des femmes du 8 mars dernier et l’avait signée avec conviction. Elle connaît de sa propre expérience l’horreur des expériences médicales sur des personnes innocentes. Aucune personne honnête ne peut nier que l’extraction de cellules ou de parties du corps d’enfants tués et leur traitement ultérieure en biotechnologie ne sont pas une forme d’expériences médicales sur l’homme.
– Je note pour finir que ladite déclaration évoque un engagement pris à titre personnel, et qui tient compte des grandes questions de sécurité et d’efficacité soulevées par la vaccination expérimentale en cours contre le COVID-19. Cela veut-il dire que la réponse apportée en conscience au recours à ces vaccins est aussi liée à ces facteurs négatifs propres aux vaccins contre le COVID ?
Un prêtre et un évêque doivent d’abord se préoccuper du salut des âmes et non du salut des corps humains. Le prêtre est un spécialiste de l’éternité, de la vie éternelle surnaturelle, et nous devons montrer aux gens le moyen sûr d’accomplir fidèlement, sans compromis et sans ambiguïté la volonté de Dieu en tout, sachant que l’exemple du chrétien a aussi un effet public, et que son comportement ambigu peut être aussi un scandale et un contre-témoignage dans notre monde actuel. Les scientifiques devraient enquêter sur les dangers et risques sanitaires des vaccinations anti-Covid en toute honnêteté et les présenter publiquement sans aucune censure. La vérité viendra toujours à la lumière.
Propos recueillis par Jeanne Smits• Les liens de partage sur les réseaux sociaux ne figurent plus sous les articles de ce blog. Censure ? Aidez-moi à faire circuler les informations ci-dessus en copiant ce lien permanent https://leblogdejeannesmits.blogspot.com/2021/04/mgr-schneider-vaccins-avortement-entretien-COVID.htmlpour le partager par courriel ou sur une plateforme que vous fréquentez. Merci !

Le blog de Jeanne Smits: Mgr Schneider répond à mes questions sur le recours aux vaccins “souillés” par l’avortement

Le cardinal Müller craint un schisme allemand – qui est déjà effectif

Le cardinal Müller craint un schisme allemand – qui est déjà effectif

L’Allemagne se dirige-t-elle vers un schisme ? « Je le crains : oui ! Et j’espère que non ! » – a déclaré le cardinal Gerhard Ludwig Müller à Kath.net (5 mai).

Il affirme qu’une « Église allemande » n’existe pas « sauf dans l’esprit d’évêques autoritaires qui abusent de leur fonction, de fonctionnaires laïcs avides de pouvoir et de professeurs idéologiquement retranchés. »

Müller met en garde contre un christianisme qui abandonne la vérité de la révélation, se réduit à l’éthique sociale et au sentimentalisme religieux, n’a qu’une légitimité intérieure et se ridiculise devant un public laïc. Un tel « christianisme » ne devrait pas pleurer sur « son inutilité dont il est la cause première », observe-t-il.

Pour Müller, l’élévation de la « réalité de la vie » – un concept souvent utilisé par François – en un super-dogme pastoral est un cheval de Troie conçu par des opportunistes pour duper des opposants naïfs.

Le cardinal objecte que le Christ seul connaît les « réalités de la vie », bonnes et mauvaises, des gens. Le Christ n’a pas répondu à ces réalités par des adaptations et des « changements de paradigme ».

À propos de l’hystérie covidiste induite par les médias, Müller note que les dix hommes les plus riches du monde ont vu leur fortune augmenter de 550 milliards de dollars depuis le début de la crise sanitaire, tandis que des millions de personnes ont perdu leur emploi. Il ajoute :

« Les grands médias sont entre leurs mains. Ils ont le monopole de l’interprétation des événements mondiaux, et ils considèrent les gens du peuple comme des gamins dont ils doivent s’occuper.

Le cardinal Müller craint un schisme allemand – qui est déjà effectif – gloria.tv

Un cardinal et des évêques lancent une journée internationale de réparation contre les déviances ecclésiastiques

Un cardinal et des évêques lancent une journée internationale de réparation contre les déviances ecclésiastiques

Le cardinal Zen de Hong Kong, l’évêque auxiliaire Schneider de Karaganda et l’évêque auxiliaire Eleganti de Coire à la retraite ont publié le 5 mai, avec 15 prêtres et des dizaines d’intellectuels, un appel critiquant le synode allemand en cours.

Ils qualifient les idées du synode de « manifestement contraires » à l’enseignement catholique, affirmant que ses erreurs incluent une attaque contre le mariage et le sacerdoce, car ils veulent imposer des « unions sodomitiques » et des « prêtres » mariés et féminins.

Les signataires observent que le clergé allemand, à quelques exceptions près, s’éloigne de l’Église. L’appel fait référence à une prochaine « bénédiction homosexuelle » du 10 mai dans toute l’Allemagne, qui est ouvertement soutenue par 2500 prêtres et agents pastoraux et plus ou moins ouvertement par la plupart des évêques. « Le chemin synodal allemande tend quotidiennement à devenir un pas vers le schisme déclaré et l’hérésie. »

L’appel demande à François ( !) de mettre fin à « ces dérives » du Synode allemand et d’appliquer des « sanctions canoniques » – bien que dans l’Église Novus Ordo les sanctions ne soient utilisées que contre les catholiques, jamais contre les libéraux hétérodoxes :

Comme mesure immédiate, l’appel proclame le 10 mai comme Journée internationale de prière et de réparation contre les délits et les sacrilèges commis par les évêques allemands déviants.

Les catholiques sont appelés à réciter les litanies du Sacré-Cœur. Le prêtre célébrera la Missa pro remissione peccatorum.

Un cardinal et des évêques lancent une journée internationale de réparation contre les déviances ecclésiastiques – gloria.tv

Un cardinal prêche lors d’une retraite sur le Dieu de ce temps avec une femme « évêque »

Un cardinal prêche lors d’une retraite sur le Dieu de ce temps avec une femme « évêque »

Le cardinal de Stockholm Anders Arborelius, et Karin Johannesson, une femme évêque du diocèse protestant d’Uppsala, vont prêcher ensemble lors d’une « retraite ». Le sujet prévisible est le « coronavirus », qui est devenu le nouveau super dogme œcuménique.

La « retraite » consistera en des sessions en ligne et se déroulera sur quatre samedis, à partir du samedi précédant la Pentecôte.

Arborelius a été élevé comme luthérien. Ses parents ont divorcé. À l’âge de 20 ans, il s’est converti à l’Église, mais dans sa vieillesse, il retombe dans le luthéranisme. C’est sans doute la raison pour laquelle François l’a nommé cardinal en juin 2017. Arborelius est un défenseur passionné de l’immigration musulmane massive en Suède.

Un cardinal prêche lors d’une retraite sur le Dieu de ce temps avec une femme « évêque » – gloria.tv

Les personnes vaccinées sont menacées et sont une menace grave pour l’humanité

Les personnes vaccinées sont menacées et sont une menace grave pour l’humanité

Viendra-t-il un jour où les personnes chez qui on a inoculé la thérapie génique seront en danger, voire dangereuses pour les autres ? Pire, l’humanité serait-elle menacée ?
Ce ne sont pas des paroles en l’air que j’avance là ; elles reposent sur les recherches effectuées par Geert Vanden Bossche, un virologue belge, indépendant et expert en vaccins, anciennement employé à la Vaccine Alliance GAVI et à la Fondation Bill & Melinda Gates. Il a publié ces derniers jours une lettre ouverte ainsi que des analyses, sonnant l’alarme sur les risques de la vaccination de masse contre le COVID-19, telle qu’actuellement mise en œuvre ou prévue dans de nombreux pays. Il est pourtant un ardent défenseur du principe vaccinal, et ses propos ne sont pas à prendre à la légère.

Pourquoi ? En fort résumé, aujourd’hui, la majorité des gens contaminés (malades ou simplement porteurs) le sont par un variant, et non par la souche originelle. Le « vaccin prophylactique » met votre immunité innée (celle de première ligne à large spectre et moins spécifique) en concurrence avec des anticorps spécifiques, artificiels, injectés dans votre corps, et à longue durée de vie. Comme ces derniers sont plus spécifiques, ils auront tendance à plus se lier avec le virus que vos anticorps naturels, voire supprimeront votre immunité innée. Aussi, chaque fois que vous serez en contact avec un virus de type corona, ces anticorps artificiels s’activeront et se lieront aux virus, mais leur spectre d’action étant limité au virus spécifique pour lequel ils ont été conçus, ils pourraient être faiblement immunisants (ne pas neutraliser le virus), mais au contraire lui servir de cheval de Troie et empêcher vos propres anticorps naturels de reconnaître et combattre le virus.

Pire, confrontés à des anticorps non-neutralisants, le virus aurait tout le loisir et serait encouragé à muter et à créer de nouveaux variants… Vu la suppression de votre immunité innée, un virus bénin deviendra alors sévère, voire mortel pour la personne qui se trouve à son contact. Votre charge virale augmentant, vous seriez également plus contagieux et contribueriez à plus propager l’épidémie… Selon le Dr Vanden Bossche, nous nous trouvons aujourd’hui face à un problème d’ampleur mondiale, parce que le vaccin entraînerait la création de variants contre lesquels l’organisme de la personne vaccinée ne peut plus se défendre. On crée donc un problème plus grave que celui de départ : certaines personnes pensent que le virus va se calmer et s’éteindre grâce à ces vaccins, alors que c’est exactement le contraire qui va se passer.

Tout comme certaines bactéries sont devenues résistantes aux antibiotiques, nous sommes en train de créer une résistance au « vaccin prophylactique » dans une population qui aura perdu son système immunitaire inné, alors que des souches infectieuses circulent. Serions-nous alors en train de transformer une pandémie naturelle en pandémie artificielle, et les gens seront laissés sans aucune réponse immunitaire naturelle ? Nous espérons bien que non, mais la question est posée. Je vous invite à lire les notes ou écouter l’intervention du Dr Vanden Bossche au Sommet sur la vaccination qui a eu lieu dans l’Ohio entre le 1 et le 3 mars 2021, organisé par le Biogate Scientific Center Pvt Ltd pour entendre ses explications plus techniques et précises. Voici encore un autre article scientifique publié dans Plos Biology en 2015 et allant dans la même direction Imperfect Vaccination Can Enhance the Transmission of Highly Virulent Pathogens.

Un autre risque potentiel et non élucidé à ce jour est si les anticorps formés contre les protéines de pointe des virus du SRAS peuvent également se comporter comme des anticorps anti-Syncitin-1, vu la similitude de ces protéines. Mais, si tel est le cas, la formation du placenta est empêchée et les femmes vaccinées deviennent stériles. Étant donné que les femmes en âge de procréer, qui ont participé au protocole de l’étude Pfizer/BioNTech, ont été invitées à prendre un contraceptif jusqu’à 28 jours après la dernière dose, il peut s’écouler un temps relativement long avant que la stérilité post-vaccinale puisse être détectée.

Les personnes vaccinées sont menacées et sont une menace grave pour l’humanité – gloria.tv

Covid : la validité de l’imposition du port du masque s’effondre à son tour !

Covid : la validité de l’imposition du port du masque s’effondre à son tour !

30/04/2021 (2021-04-30)

[Source : Anthropo-logiques (tdg.ch)]

Par Jean-Dominique Michel

Après donc les mesures de confinement (dont tout confirme la nocivité et l’inutilité) voilà que s’effondre à son tour l’autre grande mesure soi-disant sanitaire qui nous est imposée : le port du masque. Comme pour le confinement, ce ne sera une surprise que pour les naïfs ou les fanatiques : nous savions depuis des décennies que le port du masque n’est d’aucune utilité face aux viroses respiratoires, et qu’il est de toute manière inefficace (sauf contre certaines formes de pollution aérienne comme les particules fines) en population générale.

Il s’agissait donc d’une telle évidence que la seule surprise est que des personnes a priori éduquées et capables de réfléchir aient adhéré à une telle absurdité. Ceci, nous sommes nombreux (à nouveau) à l’avoir dit depuis des mois. Que l’on ait pu imposer une telle mesure, évidemment nocive, à la population et même des groupes vulnérables comme les enfants ou les jeunes restera comme une ignominie de plus dans cette lamentable crise sanitaire.

Je repose la question aux sceptiques et à mes détracteurs : trouvez-moi un seul plan de lutte contre les pandémies respiratoires virales qui ait prévu d’imposer le port du masque à la population en bonne santé et je vous offre le champagne !

Nous savions, comme pour le confinement, que cela ne servait à rien en plus d’infliger des dommages graves, avec un élément qu’il faut être inconscient pour ne pas remarquer : ces mesures, sans utilité sanitaire avérée, sont des mesures puissantes de contrôle social et d’humiliation.

Elles polarisent de surcroît la population entre ceux qui ont cru de bonne foi aux bêtises avancées par nos autorités et ceux qui ont gardé un esprit critique. Avec, le cas échéant, un objectif à ce sujet : les dociles et les soumis devenant des multiplicateurs de la contrainte absurde et les petits soldats de la dérive totalitaire.

Ce trait, comme de nombreux autres, est caractéristique. Je sais que les mots relatifs à la dérive en cours (comme totalitaire ou dictature) font ricaner nombre de bien-pensants qui n’ont toujours pas compris que nous avions déjà basculé hors de l’état de droit.

Lors de la conférence de presse du 15 avril organisée par les Amis de la Constitution, M. Nicolas Rimoldi, co-président de l’association Mass-voll, a rappelé qu’à l’heure actuelle, 23 articles de notre Constitution sont suspendus ou violés par les diktats pseudo-sanitaires sans justification solide. On peut en effet ricaner mais il ferait plutôt sens d’y réfléchir.

Or donc, si l’absence de pertinence du port du masque aurait dû être une évidence, il s’est trouvé (comme toujours) des ayatollahs en blouse blanche pour affirmer l’inverse en se réclamant de l’autorité de la « science » et pour aller terroriser et culpabiliser la population sur les plateaux télé… à partir de données mensongères.

Le dogme du masque est en effet une pièce importante de la manipulation en cours. Quand les populations se rendront compte qu’on leur a imposé des mesures sans justification et lourdement dommageables en leur racontant des salades, il est possible qu’elle réagissent autrement qu’en poussant des cris de joie.

Les lecteurs de ce blog se souviendront des différents articles que j’ai rédigés ou re-publiés sur cette question au long des derniers mois. Ils se souviendront également de la réponse quelque peu hystérique d’un gratte-papier de l’AFP à une revue de la littérature scientifique publiée au mois de janvier par un médecin travaillant dans un des hôpitaux de la faculté de médecine de Stanford, que j’avais portée à la connaissance de mes lecteurs.

Faisant feu de toutes les moches ficelles du journalisme de propagande, il avait tout à la fois dénigré l’auteur et convoqué à mon encontre des collègues aussi pleins de parti-pris que lui, comme Mme Johanne Montay, journaliste belge qui après s’être fait connaître pour harceler ses collaborateurs, maltraite depuis une année la population belge tout entière. Non encline à en rester là, elle s’en était pris à moi après une conférence à Liège, déformant scandaleusement mon propos et cherchant à piéger certaines personnalités de manière malhonnête et déloyale en les faisant réagir à des propos que je n’avais jamais tenus (je dispose évidemment des preuves écrites de ce que j’indique là) !

Les gredins s’entre-cautionnent, ce qui n’est non plus guère surprenant. Là où je commence à me réjouir par avance, c’est de voir comment lesdits « journalisss » vont faire pour contenir la masse de données probantes confirmant la fausseté de leur propagande. Ça ressemble à l’histoire du jeune hollandais qui avait mis son doigt pour boucher la faille d’une digue. Je souhaite à ces tristes sires bien du plaisir…

Voici donc quelques épouvantails supplémentaires dont ils vont devoir trouver comment les diffamer ou les dénigrer (je ne fais pas de souci, à défaut de savoir faire du journalisme ils sont doués en la matière) pour continuer à désinformer la population.

C’est ennuyeux pour eux, mais on commence ainsi à voir apparaître des études confirmant que non seulement le port du masque n’empêche en rien la transmission du Covid mais encore fait courir un risque à ceux qui le portent. Les courbes des maladies infantiles en France montrent par exemple que les taux de prévalence de l’asthme, des gastro-entérites ou du Covid ne connaissent pas de différence entre les mois précédant ou suivant l’imposition du port du masque dans les écoles.

Par contre, les pneumopathies bactériennes, elles, flambent à partir de cette date comme nous étions nombreux à l’avoir annoncé comme étant prévisible.

Malgré les dénégations imbéciles des autorités médicales et politiques, bien sûr qu’infliger cette contrainte absurde a des effets problématiques majeurs ! Comme vient de le confirmer une étude publiée dans l’ International Journal of Environmental Research amd Public Health par une équipe de chercheurs et médecins allemands :

De nombreux pays ont introduit l’obligation de porter des masques dans les espaces publics pour contenir le SRAS-CoV-2, ce qui en fera une pratique courante en 2020.  Jusqu’à présent, il n’y a pas eu d’enquête complète sur les effets néfastes que les masques peuvent avoir sur la santé. L’objectif était de trouver, de tester, d’évaluer et de compiler les effets secondaires liés au port de masques qui ont été scientifiquement prouvés (…)

Dans cet article, nous faisons référence à la détérioration psychologique et physique ainsi qu’aux multiples symptômes décrits en raison de leur présentation cohérente, récurrente et uniforme dans différentes disciplines comme un syndrome d’épuisement induit par le masque (MIES). Nous avons objectivé l’évaluation des changements dans la physiologie respiratoire des porteurs de masque avec une corrélation significative de la chute d’O2 et de la fatigue (p< 0,05), une cooccurrence groupée de la déficience respiratoire et de la chute d’O2 (67%), du masque N95 et de la montée de CO2 (82%), du masque N95 et de la chute d’O2 (72%), du masque N95 et des maux de tête (60%), de la déficience respiratoire et de l’élévation de température (88%), mais aussi de l’élévation de température et de l’humidité (100%) sous les masques. Le port prolongé de masques par la population générale pourrait entraîner des effets et conséquences pertinents dans de nombreux domaines médicaux.

Dans le même temps, une étude réalisée par une équipe du MIT (Massachusetts Institue of Technology » dément la protection contre les gouttelettes, principal « argument » en faveur du port du masque :

Les chercheurs vont plus loin, affirmant même que dans un espace mal ventilé, ces gouttelettes peuvent se propager lorsque les personnes respirent à travers un masque. Pire, dans un espace mal ventilé, lorsque les personnes respirent à travers un masque, les gouttelettes ont tendance à remonter et à se propager dans l’espace confiné. Le risque de contamination est alors plus élevé, augmentant ainsi le risque de contamination.

A nouveau, cela ne surprendra que les fanatiques ! Au demeurant, la question ne se pose même pas dans les termes d’une éventuelle utilité : le droit constitutionnel exige comme condition impérative d’une mesure portant atteinte aux droits fondamentaux qu’elle soit absolument nécessaire et indiscutablement efficace.

Nous aurons à la place, vu à nouveau des médicocrates venir perpétrer des abus de pouvoir, complaisamment accueillis par une presse de connivence, en prétendant fallacieusement que « la science » imposait ces mesures.

Tout en brodant des explications foireuses selon lesquelles « même si on n’avait pas de certitude absolue, on pensait quand même que ça avait forcément une certaine d’efficacité, petite ou grande, et que combiné à d’autres absurdités, ça générait forcément in fine quelque chose dont il serait « contraire à l’éthique » de se priver. » Bref, de la bullshit [littéralement : “de la merde de taureau” = des conneries] en barre pour dire les choses sans détour.

Ce que ces Diafoirus ont oublié au passage c’est que même s’ils portent des titres prestigieux tout en étant payés 500’000.- par an ou plus aux frais du contribuables et des assurés, le droit prohibe strictement de tels agissements.

Tout en reconnaissant aussi que ce sont les autorités politiques et les juristes qui ont failli : la tentation de la toute-puissance est une scorie de l’univers médical et s’il n’y a pas les patients, les élus, les avocats et les journalistes pour la contenir, il tend à dériver naturellement dans ce type d’abus, l’histoire de la médecine comme son quotidien en donnent d’innombrables exemples.

Allons-nous enfin et une bonne fois pour toutes pouvoir mettre cela derrière nous ?

Eh bien probablement pas ! Ceci pour trois raisons :

  1. Reconnaître ses erreurs est un signe de grandeur d’âme et d’honnêteté ; or il faut se lever de bonne heure pour repérer grand-chose qui relève de ces valeurs au sein de la nomenklatura politico-sanitaire !
  2. Comme indiqué précédemment, l’imposition du masque permet de marteler obsessionnellement l’existence d’un danger (là où le risque de mortalité n’a simplement pas été modifié en-dessous de 75 ans l’an dernier !) De surcroît, elle déshumanise, humilie et force à la soumission, ce qui est du pain béni pour tous les apprentis-dictateurs ! Maintenir la population dans cet état de panique et de soumission est un objectif évident des « autorités » : sinon, pourquoi avoir entretenu la panique de manière aussi obsessionnelle depuis des mois là où un appel raisonné à la prudence quand c’était requis aurait suffi sans traumatiser la population ?
  3. Elle remplit à ce titre un rôle central dans le dispositif d’aliénation et d’asservissement, nécessaire notamment à faire avancer le troupeau affolé vers l’expérimentation génique (contraire à l’éthique et au droit) qu’on nous fait passer comme étant la seule porte de sortie de cette cacade alors qu’il s’agit au mieux d’un pari à haut risque

Un fait devrait nous alerter : j’ai déjà mentionné le verdict rendu par un juge de Weimar, saisi par des parents d’élèves. Après avoir entendu des experts, fouillé les articles scientifiques et respecté le droit, il avait conclu à la levée immédiate de ces mesures, ce qui évidemment avait fait un certain foin (sauf en Suisse, où la presse anesthésie la population en s’assurant que les informations importantes ne parviennent jamais à ses oreilles).

Or voilà qu’on apprend que ledit juge a été l’objet de différentes plaintes pénales et qu’une perquisition vient d’être menée chez lui au petit matin. Certes, peut-être s’avérera-t-il qu’il allait braquer des banques, planqué derrière son masque, pendant ses heures perdues…

Ce qui vient plus naturellement à l’esprit comme hypothèse est que nous pourrions être face à une tentative d’intimidation, réalité elle aussi courante dans les temps de dérive totalitaire.

Celles et ceux qui ne comprennent pas que nous ne sommes pas dans l’illusion de réalité que les gouvernements et les médias peignent à notre intention depuis une année auront des réveils douloureux. Pour nous c’est le combat qui l’est, particulièrement du fait de l’endoctrinement massif de la population à coup de procédés de propagande parfaitement connus et de l’efficacité dramatique de ce lavage de cerveau.

Comme par exemple le fait de présenter l’expérimentation génique en cours comme un vaccin, une innovation quasimiraculeuse montrant notre agilité et la grandeur de notre science.

Ceci alors qu’en réalité l’injection hasardeuse d’ARN messager n’a rien à voir avec les vaccins classiques, et que l’incertitude sur les effets indésirables à moyen et long terme devrait conduire chaque citoyen à refuser d’être pris comme cobaye à ses risques et périls. Sans oublier que le taux anormalement élevé d’effets indésirables (graves dans 30% des cas) devrait conduire à suspendre instantanément cette opération aussi risquée pour les gens qu’elle est lucrative pour les intéressés, c’est dire.

Inoculer des personnes en bonne santé et sans facteurs de risque, a fortiori des enfants ou des jeunes, est juste une abomination en termes de santé publique et d’éthique. Qu’autant de corps constitués (les médecins en première ligne) adhèrent à cela restera un grand moment d’égarement collectif. Même si en jouant à la roulette russe il reste des chances de ne pas mourir…

Je re-publie pour terminer infra la traduction de l’article paru dans Nordkurier relatant les tracasseries infligées à ce juge suivie de la relation du jugement de Weimar.


Opération de police au domicile d’un juge de Weimar

Appartement et bureau fouillés, téléphone portable confisqué : après qu’un juge ait fait sensation dans tout le pays en statuant contre les mesures prises contre le coronavirus dans deux écoles, il a maintenant reçu une “visite” de la police.

On ne sait pas encore ce dont Christian Dettmar est accusé. Le fait est que le juge du tribunal de grande instance de Weimar s’est prononcé le 8 avril dans une décision spectaculaire contre les masques obligatoires, les tests obligatoires, les règles de distance et l’enseignement à domicile et a ainsi remis en question, pour la première fois, le sens et la nécessité des mesures “sanitaires” prescrites dans les écoles. Selon les médias, le parquet d’Erfurt a entre-temps confirmé la perquisition des locaux d’habitation et de travail du magistrat et la confiscation de son téléphone portable ainsi que de son ordinateur portable. Une procédure préliminaire a été ouverte pour suspicion initiale d’obstruction à la justice, a déclaré un porte-parole du parquet.

Les observateurs parlent de “tentative d’intimidation

La nouvelle que des perquisitions avaient eu lieu au domicile du juge de district s’est répandue sur les médias sociaux lundi soir et a été confirmée au Nordkurier par une source sûre. Selon les informations, l’opération de police dans les locaux du juge concerne certainement le verdict controversé. Les observateurs de l’entourage du magistrat auraient eu l’impression d’une “tentative d’intimidation”.

La décision avait provoqué des rumeurs

Après que la décision a été connue, des allégations ont circulé selon lesquelles le juge était connu pour sa position critique sur les mesures et avait été délibérément choisi pour la procédure. Jusqu’à présent, cependant, aucune preuve concrète n’a été apportée à ces accusations. Selon BILD, une douzaine de plaintes pénales contre le juge ont été déposées au parquet d’Erfurt.

Le juge des affaires familiales, âgé de 58 ans, avait interdit, après la plainte d’une mère de deux enfants (8 et 14 ans), à deux écoles de Weimar, par décision judiciaire, de contraindre les élèves au devoir de masque, à la distance, au devoir d’examen et à l’enseignement à domicile.

“Défiant les faits historiques”

Le raisonnement approfondi soutenu par trois experts disait, entre autres choses :

100 000 élèves d’écoles primaires devraient supporter tous les effets secondaires du port d’un masque pendant une semaine pour prévenir une seule infection par semaine. Qualifier ce résultat de simplement disproportionné serait une description tout à fait inadéquate. Elle montre plutôt que le législateur de l’État qui réglemente ce domaine est tombé dans une déconnexion factuelle qui a atteint des proportions historiques. “


Verdict sensationnel à Weimar : plus de masques, de distanciation ni de tests pour les élèves

Source : site Enfance & Libertés

Le 8 avril 2021, le tribunal de la famille de Weimar a décidé, dans le cadre d’une procédure en référé (réf. : 9 F 148/21), qu’il est interdit à deux écoles de Weimar, avec effet immédiat, d’exiger des élèves le port de couvre-bouche ou de nez de quelque nature que ce soit (en particulier les masques qualifiés tels que les masques FFP2), de respecter les distances minimales de l’AHA et/ou de participer aux tests rapides SARS-CoV-2. En même temps, la Cour a déterminé que l’enseignement en classe doit être maintenu (texte intégral de l’arrêt comprenant trois avis d’experts).

Pour la première fois, des preuves ont été présentées devant un tribunal allemand concernant le caractère scientifiquement raisonnable et la nécessité des mesures anti-Corona prescrites. Les témoins experts qui ont éré entendus étaient les professeurs Ines Kappstein, médecin, Christof Kuhbandner, psychologue et Ulrike Kämmerer, biologiste.

La procédure judiciaire en question est une procédure dite de protection de l’enfance en vertu de l’article 1666, paragraphes 1 et 4, du code civil allemand (BGB), qu’une mère avait engagée pour ses deux fils, âgés respectivement de 14 et 8 ans, auprès du tribunal local (tribunal de la famille). Elle a fait valoir que ses enfants subissaient un préjudice physique, psychologique et éducatif, sans que cela soit contrebalancé par un quelconque avantage pour les enfants ou les tiers. Cela violerait en même temps de nombreux droits des enfants et de leurs parents en vertu de la loi, de la constitution et des conventions internationales.

La procédure prévue par le § 1666 du code civil peut être engagée d’office, sur proposition de toute personne ou sans proposition, si le tribunal estime que l’intervention est nécessaire pour des raisons de bien-être de l’enfant, § 1697a du code civil.

Après avoir examiné la situation de fait et de droit et évalué les expertises, le tribunal des affaires familiales de Weimar est arrivé à la conclusion que les mesures désormais interdites représentent un danger actuel pour le bien-être mental, physique ou psychique de l’enfant, à tel point que, si elles sont maintenues, un préjudice considérable est presque certainement à prévoir.

Le juge déclare : « Un tel risque est présent ici. En effet, les enfants ne sont pas seulement mis en danger dans leur bien-être mental, physique et psychique, notamment par l’obligation de porter des masques pendant les heures de classe et de se tenir à distance les uns des autres et d’autres personnes, mais ils sont en outre déjà actuellement lésés. Dans le même temps, cela viole de nombreux droits des enfants et de leurs parents en vertu de la loi, de la constitution et des conventions internationales. Cela s’applique en particulier au droit au libre développement de la personnalité et à l’intégrité physique de l’article 2 de la Loi fondamentale ainsi qu’au droit de l’article 6 de la Loi fondamentale à l’éducation et aux soins par les parents (également en ce qui concerne les mesures de soins de santé et les “objets” à porter par les enfants.) »

Par son jugement, le juge confirme l’appréciation de la mère : “Les enfants subissent un préjudice physique, psychologique et pédagogique et leurs droits sont violés, sans que cela soit contrebalancé par un quelconque bénéfice pour les enfants eux-mêmes ou les tiers.”

Selon la condamnation du tribunal, les administrateurs scolaires, les enseignants et d’autres personnes ne pouvaient pas invoquer les dispositions légales de l’État sur lesquelles les mesures étaient fondées, car elles étaient inconstitutionnelles et donc nulles. Motif : ils violent le principe de proportionnalité ancré dans l’état de droit (articles 20, 28 de la Loi fondamentale).

Selon ce principe, également appelé interdiction du caractère excessif, les mesures destinées à atteindre un but légitime doivent être appropriées, nécessaires et proportionnées au sens étroit, c’est-à-dire lorsqu’on met en balance les avantages et les inconvénients qu’elles procurent. Les mesures qui ne sont pas fondées sur des preuves, contrairement à l’article 1(2) IfSG, sont déjà inadaptées pour atteindre le but fondamentalement légitime qu’elles poursuivent, à savoir éviter la surcharge du système de santé ou réduire l’incidence de l’infection par le virus SRAS-CoV- 2. Mais en tout état de cause, elles sont disproportionnées au sens strict du terme, car les inconvénients considérables/dommages collatéraux qu’elles entraînent ne sont pas compensés par un avantage perceptible pour les enfants eux-mêmes ou les tiers“, a déclaré le juge.

Il précise : “Il convient toutefois de souligner que ce ne sont pas les intéressés qui devraient justifier l’inconstitutionnalité des atteintes à leurs droits, mais, à l’inverse, l’État libre de Thuringe, qui porte atteinte aux droits des intéressés par ses dispositions de droit public, devrait prouver, à l’aide des preuves scientifiques requises, que les mesures qu’il prescrit sont aptes à atteindre les objectifs visés et qu’elles sont, le cas échéant, proportionnées. Jusqu’à présent, cela n’a pas été fait à un degré quelconque.”

  1. l’absence de bénéfice du port de masques et du respect des règles de distance pour les enfants eux-mêmes et les tiers

Pour convaincre le tribunal, l’expert Prof. Kappstein, après avoir évalué l’ensemble de la base de données internationale sur le sujet des masques, a déclaré que l’efficacité des masques pour les personnes en bonne santé en public n’est pas soutenue par des preuves scientifiques.

Dans le verdict, il est dit : “De même, la ‘protection étrangère’ et la ‘transmission inaperçue’, avec lesquelles le RKI a justifié sa ‘réévaluation’, ne sont pas soutenues par des faits scientifiques. La plausibilité, les estimations mathématiques et les évaluations subjectives dans les articles d’opinion ne peuvent remplacer les enquêtes clinico-épidémiologiques basées sur la population. Les études expérimentales sur les performances de filtrage des masques et les estimations mathématiques ne permettent pas de prouver leur efficacité dans la vie réelle. Si les autorités sanitaires internationales préconisent le port de masques dans les espaces publics, elles affirment également que les études scientifiques ne fournissent aucune preuve à cet égard. Au contraire, toutes les preuves scientifiques actuellement disponibles suggèrent que les masques n’ont aucun effet sur l’incidence des infections. Toutes les publications qui sont citées comme preuve de l’efficacité des masques dans les espaces publics ne permettent pas cette conclusion. Cela s’applique également à l’étude dite de Jena, comme l’expert l’explique en détail dans son avis. En effet, l’étude d’Iéna – comme la grande majorité des autres études une estimation purement mathématique ou une étude de modélisation basée sur des hypothèses théoriques sans recherche réelle des contacts avec des auteurs du domaine de la macroéconomie sans connaissances épidémiologiques – ne tient pas compte, comme l’explique en détail l’expert, de la circonstance épidémiologique décisive que les niveaux d’infection ont déjà diminué de manière significative avant l’introduction des masques obligatoires à Iéna le 6 avril 2020 (environ trois semaines plus tard dans toute l’Allemagne) et qu’il n’y avait déjà plus d’incidence pertinente d’infection à Iéna à la fin du mois de mars 2020.”

Les masques ne sont pas seulement inutiles, ils sont aussi dangereux, juge le tribunal : “Tout masque, comme le précise encore l’expert, doit être porté correctement pour être en principe efficace. Les masques peuvent devenir un risque de contamination s’ils sont touchés. Cependant, d’une part, ils ne sont pas portés correctement par la population et d’autre part, ils sont très souvent touchés avec les mains. C’est également le cas des hommes politiques que l’on voit à la télévision. La population n’a pas appris à utiliser correctement les masques, on ne lui a pas expliqué comment se laver les mains en chemin ou comment procéder à une désinfection efficace des mains. Il n’a pas non plus été expliqué pourquoi l’hygiène des mains est importante et qu’il faut veiller à ne pas toucher les yeux, le nez et la bouche avec les mains. La population a été pratiquement laissée seule avec les masques. Non seulement le risque d’infection n’est pas réduit par le port des masques, mais il est augmenté par une manipulation incorrecte du masque. Dans son expertise, l’experte expose ce point en détail, ainsi que le fait et les raisons pour lesquelles il est “irréaliste” de parvenir à une manipulation appropriée des masques par la population.”

L’arrêt poursuit en disant que “la transmission du SRAS-CoV-2 par les “aérosols”, c’est-à-dire par l’air, est médicalement invraisemblable et scientifiquement non prouvée. Il s’agit d’une hypothèse basée principalement sur les physiciens des aérosols, qui, selon l’expert, sont incapables d’évaluer les corrélations médicales à partir de leur domaine d’expertise. La théorie des “aérosols” est extrêmement préjudiciable à la coexistence humaine et fait que les gens ne peuvent plus se sentir en sécurité dans les espaces intérieurs, et certains craignent même d’être infectés par des “aérosols” à l’extérieur des bâtiments. Avec la transmission “inaperçue”, la théorie de l’aérosol conduit à voir un risque d’infection dans chaque être humain.

Les déclarations modifiées de la politique sur les masques, d’abord les masques en tissu en 2020, puis depuis le début de 2021 les masques OP ou les masques FFP2, manquent de clarté. Même si les masques OP et les masques FFP sont tous deux des masques médicaux, ils ont des fonctions différentes et ne sont donc pas interchangeables. Soit les politiciens qui ont pris ces décisions eux-mêmes n’ont pas compris à quel type de masque convient en principe, soit ils ne sont pas intéressés par cela, mais seulement par la valeur symbolique du masque. Du point de vue de l’expert, les décisions des politiciens en matière de masques ne sont pas compréhensibles et, pour le moins, peuvent être qualifiées d’invraisemblables.

L’expert souligne en outre qu’il n’existe aucune étude scientifique sur l’espacement en dehors des soins médicaux aux patients. En résumé, selon elle, à la conviction de la cour, seules les règles suivantes peuvent être établies à cet égard :

  1. le maintien d’une distance d’environ 1,5 m (1 – 2 m) en cas de contacts vis-à-vis, si l’une des deux personnes présente des symptômes de rhume, peut être décrit comme une mesure raisonnable. Cependant, elle n’est pas prouvée au sens scientifique du terme ; il existe seulement des preuves ou on peut la qualifier de plausible qu’il s’agit d’une mesure efficace de protection contre le contact avec des agents pathogènes par le biais de gouttelettes de sécrétion respiratoire si la personne en contact présente des signes de rhume. En revanche, une distance tout azimut n’est pas utile pour se protéger lorsque l’interlocuteur est enrhumé.
  2. garder une distance totale ou même seulement une distance d’environ 1,5 m (1 – 2 m) si aucune des personnes présentes ne présente de signes de rhume n’est pas étayé par des données scientifiques. Cependant, cela nuit gravement à la coexistence des personnes et en particulier aux contacts insouciants entre enfants, sans aucun avantage apparent en termes de protection contre l’infection.
  3. les contacts étroits, c’est-à-dire à moins de 1,5 m (1 – 2 m), entre élèves ou entre enseignants et élèves ou entre collègues de travail, etc. ne présentent pas de risque même si l’une des deux personnes de contact présente des signes de rhume, car la durée de ces contacts à l’école ou même entre adultes dans un lieu public est beaucoup trop courte pour que la transmission de gouttelettes se produise. C’est également ce que montrent des études portant sur des ménages où, malgré la promiscuité et les nombreux contacts avec la peau et les muqueuses, peu de membres du ménage tombent malades lorsque l’un d’eux souffre d’une infection respiratoire.”

Le tribunal suit également l’évaluation du Pr Kappstein concernant les taux de transmission des personnes symptomatiques, pré-symptomatiques et asymptomatiques. Il écrit :

” Les transmissions pré-symptomatiques sont possibles, selon elle, mais pas inévitables. Quoi qu’il en soit, selon elle, ils sont nettement plus faibles lorsque des scénarios de contact réels sont évalués que lorsqu’une modélisation mathématique est utilisée.

A partir d’une revue systématique avec méta-analyse sur la transmission du Corona dans les foyers publiée en décembre 2020, elle oppose un taux de transmission plus élevé mais non excessif chez les cas index symptomatiques de 18% à une transmission extrêmement faible chez les cas asymptomatiques de seulement 0,7%. La possibilité que des personnes asymptomatiques, autrefois appelées personnes saines, transmettent le virus n’a donc aucun sens.”

En résumé, le tribunal déclare : ” Il n’existe aucune preuve que les masques faciaux de différents types puissent réduire le risque d’infection par le SRAS-CoV-2, ni même de façon appréciable. Cette affirmation est vraie pour les personnes de tous âges, y compris les enfants et les adolescents, ainsi que pour les personnes asymptomatiques, présymptomatiques et symptomatiques.

Au contraire, il est plus probable que le contact encore plus fréquent entre les mains et le visage lors du port du masque augmente le risque d’entrer soi-même en contact avec l’agent pathogène ou d’amener d’autres personnes à entrer en contact avec lui. Il n’existe aucun risque d’infection pour la population normale, que ce soit en public ou en privé, qui pourrait être réduit par le port de masques (ou d’autres mesures). Il n’y a aucune preuve que le respect des exigences de distance puisse réduire le risque d’infection. Cela est vrai pour les personnes de tous âges, y compris les enfants et les adolescents.”

Même après les conclusions approfondies de l’expert, le professeur Kuhbandner, selon les motifs du jugement, “il n’existe à ce jour aucune preuve scientifique de haute qualité que le port de masques faciaux puisse réduire de manière significative le risque d’infection. Selon les conclusions de l’expert, les recommandations du RKI et la ligne directrice S3 des sociétés professionnelles sont basées sur des études d’observation, des études de laboratoire sur l’effet de filtre et des études de modélisation, qui ne fournissent que des preuves faibles et très faibles, car aucune conclusion réellement valable sur l’effet des masques dans la vie quotidienne et dans les écoles ne peut être tirée de telles études en raison de la méthodologie sous-jacente. En outre, les résultats des différentes études sont hétérogènes et les études observationnelles plus récentes fournissent également des résultats contradictoires.”

Le juge déclare :

” En outre, l’ampleur réalisable de la réduction du risque d’infection par le port du masque dans les écoles est en soi très faible, car les infections se produisent très rarement dans les écoles, même sans masque. En conséquence, la réduction du risque absolu est si faible qu’une pandémie ne peut être combattue de manière pertinente… Selon les explications de l’expert, les chiffres d’infection actuellement prétendument en hausse chez les enfants sont très probablement dus au fait que le nombre de tests chez les enfants a considérablement augmenté au cours des semaines précédentes. Le risque d’infection dans les écoles étant très faible en soi, même une éventuelle augmentation du taux d’infection par la nouvelle variante du virus B.1.1.7 de l’ordre de grandeur retenu dans les études ne devrait pas entraîner une augmentation significative de la propagation du virus dans les écoles. Ce faible avantage est contrebalancé par de nombreux effets secondaires possibles en termes de bien-être physique, psychologique et social des enfants, dont de nombreux enfants devraient souffrir pour prévenir une seule infection. Ceux-ci sont exposés en détail par l’expert sur la base, notamment, du registre des effets secondaires publié dans la revue scientifique Monatsschrift Kinderheilkunde.”

  1. l’inadéquation des tests PCR et des tests rapides pour mesurer l’incidence de l’infection

En ce qui concerne le test PCR, le tribunal écrit : ” Le témoin expert Prof. Kappstein souligne déjà dans son expertise que le test PCR utilisé ne peut détecter que le matériel génétique, mais pas si l’ARN provient de virus capables d’infection et donc capables de se répliquer (= capables de se reproduire).

L’expert Prof. Kämmerer confirme également dans son avis d’expert en biologie moléculaire qu’un test PCR – même s’il est effectué correctement – ne peut fournir aucune information sur le fait qu’une personne est infectée ou non par un agent pathogène actif.

En effet, le test ne peut pas faire la distinction entre la matière “morte”, par exemple un fragment de génome totalement inoffensif, vestige de la lutte du système immunitaire de l’organisme contre un rhume ou une grippe (de tels fragments de génome peuvent encore être trouvés plusieurs mois après que le système immunitaire a “traité” le problème) et la matière “vivante”, c’est-à-dire un virus “frais” capable de se reproduire.

Par exemple, la PCR est également utilisée en médecine légale pour amplifier l’ADN résiduel présent à partir de résidus de cheveux ou d’autres traces au moyen de la PCR de manière à pouvoir identifier l’origine génétique du ou des auteurs (“empreinte génétique”).

Même si tout est fait “correctement” lors de la réalisation de la PCR, y compris toutes les étapes préparatoires (conception et établissement de la PCR, prélèvement et préparation de l’échantillon et réalisation de la PCR), et que le test est positif, c’est-à-dire qu’il détecte une séquence génomique qui peut également exister dans un ou même le virus spécifique “Corona” (SARS-CoV-2), cela ne signifie en aucun cas que la personne qui a été testée positive est infectée par un SARS-CoV-2 en réplication et est donc infectieuse = dangereuse pour d’autres personnes.

Pour déterminer l’existence d’une infection active par le SRAS-CoV-2, il faut plutôt recourir à d’autres méthodes de diagnostic spécifiques, comme l’isolement des virus réplicables.

Indépendamment de l’impossibilité principale de déterminer une infection par le virus SARS-CoV-2 au moyen du test PCR, les résultats d’un test PCR, selon les explications de l’expert Prof. Dr. Kämmerer, dépendent d’une série de paramètres qui, d’une part, entraînent des incertitudes considérables et, d’autre part, peuvent être délibérément manipulés de manière à obtenir beaucoup ou peu de résultats (apparemment) positifs.

Parmi ces sources d’erreur, il convient d’en distinguer deux frappantes.

L’un d’eux est le nombre de gènes cibles à tester. Ce nombre a été successivement réduit de trois à un, conformément aux spécifications de l’OMS.

L’expert calcule que l’utilisation d’un seul gène cible à tester dans une population mixte de 100 000 tests dont aucune personne n’est réellement infectée donne un résultat de 2 690 faux positifs sur la base d’un taux d’erreur moyen déterminé dans une comparaison interlaboratoire. L’utilisation de 3 gènes cibles ne donnerait que 10 faux positifs.

Si les 100 000 tests effectués étaient représentatifs de 100 000 citoyens d’une ville ou d’un comté dans un délai de 7 jours, cette réduction du nombre de gènes cibles utilisés entraînerait à elle seule une différence de 10 faux positifs par rapport à 2690 faux positifs en termes d’”incidence quotidienne” et, en fonction de celle-ci, de gravité des restrictions à la liberté des citoyens prises.

Si le “nombre cible” correct de trois ou même mieux (comme par exemple en Thaïlande) jusqu’à 6 gènes avait été systématiquement utilisé pour l’analyse PCR, le taux de tests positifs et donc “l’incidence sur 7 jours” aurait été réduit presque complètement à zéro.

D’autre part, ce que l’on appelle la valeur ct, c’est-à-dire le nombre d’étapes d’amplification/doublement jusqu’auquel le test est encore considéré comme “positif”, est l’une des sources d’erreur.

L’expert souligne que, selon l’opinion scientifique unanime, tous les résultats “positifs” qui ne sont détectés qu’après un cycle de 35 n’ont aucune base scientifique (c’est-à-dire : aucune preuve). Dans la fourchette des valeurs ct 26-35, le test ne peut être considéré comme positif que s’il correspond à une culture virale. En revanche, le test RT-qPCR pour la détection du SRAS-CoV-2, qui a été propagé dans le monde entier avec l’aide de l’OMS, a été (et à sa suite tous les autres tests qui s’en inspirent) fixé à 45 cycles sans définir une valeur ct pour “positif”.

En outre, la notice d’information de l’OMS à l’intention des utilisateurs de DIV 2020/05 doit être respectée lors de l’utilisation du test RT-q-PCR (n° 12 de la notice légale du tribunal). Ainsi, si le résultat du test ne correspond pas aux constatations cliniques d’une personne examinée, un nouvel échantillon doit être prélevé et un nouvel examen doit être effectué ainsi qu’un diagnostic différentiel ; ce n’est qu’alors qu’un test positif peut être comptabilisé selon ces directives.

Selon l’avis de l’expert, les tests antigéniques rapides utilisés pour les tests de masse ne sont pas non plus en mesure de fournir des informations sur l’infectivité, car ils ne peuvent détecter que des composants protéiques sans aucun lien avec un virus intact et reproductible.

Afin de permettre une estimation de la contagiosité des personnes testées, le test positif respectif (similaire à la RT-qPCR) devrait être comparé individuellement avec la cultivabilité des virus de l’échantillon testé, ce qui est impossible dans les conditions de test extrêmement variables et invérifiables.

Enfin, l’examinateur souligne que la faible spécificité des tests entraîne un taux élevé de faux positifs, qui ont des conséquences inutiles sur le personnel (quarantaine) et la société (par exemple, fermeture des écoles, “notifications d’épidémie”) jusqu’à ce qu’ils s’avèrent être de fausses alertes. L’effet d’erreur, c’est-à-dire un nombre élevé de faux positifs, est particulièrement fort dans les tests effectués sur des individus sans symptômes.

Il reste à préciser que le test PCR utilisé, ainsi que les tests rapides antigènes, comme le prouve l’expertise, ne sont en principe pas adaptés à la détection d’une infection par le virus SARS-CoV-2. En outre, les sources d’erreur décrites et d’autres sources d’erreur avec des effets graves énumérées dans l’avis d’expert, de sorte qu’il n’existe pas de détermination adéquate de l’infection par le SRAS-CoV-2 en Thuringe (et à l’échelle nationale).

En tout état de cause, le terme “incidence” est mal utilisé par le législateur de l’État. Par “incidence”, on entend en fait l’apparition de nouveaux cas dans un groupe de personnes défini (testé à plusieurs reprises et, si nécessaire, examiné médicalement) au cours d’une période définie, cf. le point 11 des notes juridiques de la Cour. En réalité, cependant, des groupes de personnes non définis sont testés au cours de périodes non définies, de sorte que ce que l’on fait passer pour une “incidence” ne sont que de simples taux de déclaration.

En tout cas, selon une méta-étude du médecin et statisticien John Ioannidis, l’un des scientifiques les plus cités au monde, publiée dans un bulletin de l’OMS en octobre 2020, le taux de létalité de l’infection est de 0,23 %, ce qui n’est pas plus élevé que pour les épidémies de grippe modérément sévères.

Ioannidis a également conclu, dans une étude publiée en janvier 2021, que les confinements ne présentent aucun avantage significatif.

  1. la violation du droit à l’autodétermination informationnelle par les tests rapides dans les écoles

Le droit à l’autodétermination informationnelle, qui fait partie du droit général de la personnalité énoncé à l’article 2, paragraphe 1, de la Loi fondamentale allemande, est le droit des individus de déterminer eux-mêmes, en principe, la divulgation et l’utilisation de leurs données personnelles. Ces données personnelles comprennent également le résultat d’un test. En outre, le résultat d’un tel test est une “donnée” de santé personnelle au sens du règlement sur la protection des données (DSGVO), qui ne regarde en principe personne.

Cet empiètement sur les droits fondamentaux est également inconstitutionnel. En effet, étant donné les procédures concrètes du processus de test dans les écoles, il semble inévitable que de nombreuses autres personnes (camarades de classe, enseignants, autres parents) aient connaissance d’un résultat de test “positif”, par exemple.

Cela s’appliquerait mutatis mutandis si des barrières de test similaires étaient érigées dans le cas de l’accès aux magasins ou aux événements culturels.

En outre, tout test obligatoire des écoliers en vertu de la loi du Land n’est déjà pas couvert par la loi sur la protection contre les infections – indépendamment du fait que cette dernière fait elle-même l’objet de préoccupations constitutionnelles considérables.

Conformément à l’article 28 de l’IfSG, les autorités compétentes peuvent prendre les mesures de protection nécessaires de la manière qui y est spécifiée si des ” personnes malades, des personnes suspectées d’être malades, des personnes suspectées d’être infectées ou des excréteurs ” sont identifiés. Selon le § 29 IfSG, ces personnes peuvent être soumises à une observation et doivent alors également tolérer les examens nécessaires.

Dans sa décision du 02.03.2021, Réf. : 20 NE 21.353, la Cour administrative d’appel de Bavière a refusé de considérer les employés des maisons de retraite comme malades, soupçonnés d’être malades ou excréteurs dès le départ. Cela devrait également s’appliquer aux élèves. Cependant, une classification comme suspect d’être infecté est également hors de question.

Selon la jurisprudence du Tribunal administratif fédéral, est considéré comme suspecté d’être infecté au sens de l’article 2 n° 7 IfSG quiconque a eu un contact avec une personne infectée avec une probabilité suffisante ; une simple probabilité lointaine ne suffit pas. Il est nécessaire que l’hypothèse selon laquelle la personne concernée a ingéré des agents pathogènes soit plus probable que l’inverse. L’élément déterminant pour une suspicion d’infection est exclusivement la probabilité d’un processus d’infection passé, cf. arrêt du 22.03.2012 – 3 C 16/11 – juris marginal n° 31 et seq. Le BayVGH, loc. cit. l’a rejeté pour les employés des professions infirmières. Rien d’autre ne s’applique aux écoliers.”

4 Le droit des enfants à l’éducation et à la scolarisation

En ce qui concerne le droit à l’éducation des enfants, le juge déclare : “Les écoliers ne sont pas seulement soumis à l’obligation scolaire en vertu du droit du Land, mais ont également un droit légal à l’éducation et à la scolarisation.

Cela découle également des articles 28 et 29 de la Convention des Nations unies relative aux droits de l’enfant, qui est le droit applicable en Allemagne.

Selon ce texte, tous les États contractants doivent non seulement rendre la fréquentation de l’école primaire obligatoire et gratuite pour tous, mais aussi promouvoir le développement de diverses formes d’enseignement secondaire à caractère général et professionnel, les rendre disponibles et accessibles ( !) à tous les enfants et prendre des mesures appropriées telles que l’instauration de la gratuité de l’enseignement et l’octroi d’un soutien financier en cas de besoin. Les objectifs éducatifs de l’article 29 de la Convention des Nations unies relative aux droits de l’enfant doivent être respectés.”

  1. Résultat

Le juge a résumé sa décision comme suit :

La contrainte imposée aux écoliers de porter des masques et de se tenir à distance les uns des autres et des tiers porte atteinte aux enfants sur le plan physique, psychologique, éducatif et dans leur développement psychosocial, sans être contrebalancée par autre chose que, au mieux, un bénéfice marginal pour les enfants eux-mêmes ou pour les tiers. Les écoles ne jouent pas un rôle important en cas de “pandémie”.

Les tests PCR et les tests rapides utilisés ne sont pas adaptés en soi, en principe et dans un premier temps, pour détecter une “infection” par le virus SRAS-CoV-2. Ceci résulte déjà des propres calculs de l’Institut Robert-Koch selon les explications des avis d’experts. Selon les calculs de RKI, comme l’indique le professeur Kuhbandner, témoin expert, la probabilité d’être réellement infecté lors d’un résultat positif lors d’un test de masse avec des tests rapides, indépendamment des symptômes, n’est que de 2 % pour une incidence de 50 (spécificité du test 80 %, sensibilité du test 98 %). Cela signifie que pour deux résultats de test rapide vrais positifs, il y aurait 98 résultats de test rapide faux positifs, qui devraient tous être retestés avec un test PCR.

Une contrainte (régulière) de tester en masse des personnes asymptomatiques, c’est-à-dire des personnes en bonne santé, pour lesquelles il n’existe aucune indication médicale, ne peut être imposée car elle est disproportionnée par rapport à l’effet qui peut être obtenu. En même temps, l’obligation régulière de passer le test soumet les enfants à une pression psychologique, car leur capacité à fréquenter l’école est ainsi constamment mise à l’épreuve.”

Enfin, le juge note : “Sur la base d’enquêtes menées en Autriche, où aucun masque n’est porté dans les écoles primaires, mais où des tests rapides sont effectués trois fois par semaine dans tout le pays, les résultats suivants selon les explications de l’expert Prof :

100 000 élèves d’écoles primaires devraient supporter tous les effets secondaires du port de masques pendant une semaine afin d’éviter une seule infection par semaine.

Qualifier ce résultat de simplement disproportionné serait une description tout à fait inadéquate. Elle montre plutôt que le législateur de l’État qui réglemente ce domaine est tombé dans une déconnexion factuelle qui a atteint des proportions historiques. 

Covid : la validité de l’imposition du port du masque s’effondre à son tour ! – Nouveau Monde (nouveau-monde.ca)

François a rencontré le cardinal de Fátima – De quoi ont-ils parlé ?

François a rencontré le cardinal de Fátima – De quoi ont-ils parlé ?

François a confirmé au cardinal António Marto de Leiria-Fátima – célèbre pour ses croisades contre la réception de la Sainte Communion – qu’il se rendra à Fátima à l’occasion des Journées mondiales de la jeunesse de Lisbonne (août 2023).

À ce moment-là, François aura 86 ans. Il a reçu Marto le 29 avril pendant 30 minutes.

Au cours de leur rencontre, les deux clercs sécularisés n’ont pas discuté des vérités éternelles de la Sainte Foi… mais du Coronavirus, c’est-à-dire des mesures anti-Covid au Portugal et de leurs effets sur les diocèses et sur le Sanctuaire de Fátima qui a capitulé tandis que le supermarché bondé d’à côté n’a jamais été fermé.

François a rencontré le cardinal de Fátima – De quoi ont-ils parlé ? – gloria.tv

Vers la vaccination obligatoire … Pass sanitaire, restaurants, couvre-feu… l’interview d’Emmanuel Macron

Le président a choisi nos colonnes et celles de confrères de la PQR pour révéler son plan de réouverture du pays. Les étapes, le bilan de la vaccination, les choix stratégiques de la France et les ambitions pour les mois à venir, Emmanuel Macron met tout sur la table.

A lire ici : Pass sanitaire, restaurants, couvre-feu… l’interview d’Emmanuel Macron – Le Parisien

François publie un Motu Proprio des Nations Unies

François publie un Motu Proprio des Nations Unies

François a publié le 29 avril un Motu Proprio sur la prévention et la lutte contre la corruption.

Il exige des personnes occupant des postes financiers au Vatican – des cardinaux au personnel exécutif laïc – de signer tous les deux ans une déclaration attestant, entre autres :

• qu’elles n’ont pas été condamnées pour un crime
• qu’elles ne font pas l’objet d’une procédure pénale en cours
• qu’elles ne détiennent pas de biens dans des pays présentant un risque élevé de blanchiment d’argent et d’évasion fiscale, et dans des secteurs contraires à la doctrine sociale de l’Église.

Le Secrétariat à l’économie est autorisé à vérifier la véracité des déclarations écrites – reste à savoir comment.

Il est interdit à tous les employés d’accepter des cadeaux d’une valeur supérieure à 40 euros. La raison de ce Motu proprio est l’adhésion du Saint-Siège à la Convention de Mérida, la Convention des Nations Unies contre la corruption. Le Saint-Siège n’est pas membre de l’ONU.

Cela signifie que François transforme de plus en plus le Vatican en un État séculier normal, ce que ses prédécesseurs ont toujours essayé d’éviter.

François publie un Motu Proprio des Nations Unies – gloria.tv

La « pandémie » de Covid-19 est une farce, voici la preuve

La « pandémie » de Covid-19 est une farce, voici la preuve

L’autorité sanitaire brésilienne, Anvisa, a annoncé le 26 avril qu’elle ne recommanderait pas l’importation du vaccin Sputnik V russe, dont on doit en tant que catholique noter qu’il est contaminé par l’avortement, mais demeure l’un des meilleurs vaccins anti-covid-19, le moins cher et le plus sûr/

Le Brésil aurait « le deuxième plus grand nombre de décès dus au coronavirus dans le monde ». Le pays a eu du mal à obtenir un approvisionnement suffisant en vaccins.

Anvisa a affirmé que des « questions » subsistaient quant au développement, à la sécurité et à la fabrication du vaccin. Plus de 30 pays utilisent le Sputnik V en Amérique latine : l’Argentine, la Bolivie, le Venezuela, le Paraguay, le Mexique et le Nicaragua. Selon une étude publiée en février dans The Lancet, le Sputnik V avait un taux d’efficacité de 91,6 %.

Pourquoi alors le Brésil a-t-il refusé ? La réponse est enfouie dans le rapport annuel de 72 pages du ministère américain de la Santé et des Services sociaux, qui contient cet aveu surprenant,

« Les responsables américains de la santé sous le président Donald Trump ont travaillé pour convaincre le Brésil de rejeter le vaccin russe contre le coronavirus Sputnik V » (source : ici). Le régime Biden a manifestement maintenu cette politique.

Pendant ce temps, l’Agence médicale européenne, l’organisme de réglementation des médicaments de l’UE, ralentit intentionnellement son approbation du Sputnik V en examinant les « normes éthiques des essais du vaccin Spoutnik ». Aucun autre essai de vaccin n’a fait l’objet d’un tel scepticisme

Dans le même temps, la lenteur du déploiement du vaccin et les blocages continus coûtent chaque jour des milliards d’euros aux pays de l’UE. C’est la preuve que le Covid n’est pas tant une « pandémie » qu’une « politique ».

La « pandémie » de Covid-19 est une farce, voici la preuve – gloria.tv

Nous dirigeons-nous vers les pires heures de l’histoire de l’humanité ?

Nous dirigeons-nous vers les pires heures de l’histoire de l’humanité ?

Alors que le projet de dictature techno-sanitaro-transhumaniste accélère de manière exponentielle, ce dernier se dévoile de plus en plus aux yeux de la population. Véritable bascule du monde d’avant vers le monde d’après, la plandémie (une pandémie planifiée qui ne repose que sur le mensonge des médias et l’interdiction de traiter les gens) commence à s’essouffler et malgré la propagande incessante, la peur du virus commence à être remplacée par la peur d’une dictature et d’un faux-vaccin expérimental.

Il est désormais difficile de savoir si nous nous dirigeons vers un des moments les plus sombres de l’histoire ou si cette obscurité menaçante va en fait mettre en lumière le fonctionnement de ce système et permettre un réveil des consciences et la mise en place de sociétés plus justes et saines.

Voici les informations de l’actualité qu’il ne fallait pas manquer !

Science sans conscience n’est que ruine de l’âme (et des populations)

« Des scientifiques du Pentagone travaillant au sein d’une unité secrète créée au plus fort de la Guerre froide ont créé une micropuce à insérer sous la peau, qui détectera l’infection COVID-19, ainsi qu’un filtre révolutionnaire capable d’éliminer le virus du sang lorsqu’il est fixé à un appareil de dialyse, écrit Harriet Alexander sur le journal britannique Daily Mail ».

Voici un petit aperçu du monde d’Orwell qui est en train de se mettre en place, dans l’acceptation de la majorité de la population.

« Message officiel de la ville de Nice. Épidémie Covid-19. Pour votre santé, et celle de vos proches, évitez les déplacements et restez confinés ».

Alors qu’il n’y a plus de pandémie depuis maintenant plus d’un an, et que la mortalité en 2020 a été tout à fait normale (moins de mort en 2020 qu’en 2019 chez les moins de 65 ans notamment), l’État maintient l’état d’urgence « sanitaire ».

« Le gouvernement a préparé un projet de loi visant à étendre les pouvoirs exceptionnels de ce régime sanitaire d’exception, censé s’arrêter le 1er juin, jusqu’au 31 octobre ».

« Le Conseil d’État autorise la conservation généralisée des données de connexion en dehors des situations exceptionnelles d’état d’urgence sécuritaire, contrairement à ce qu’exigeait la Cour de Justice de l’UE dans sa décision du 6 octobre 2020 contre la France. Pour arriver à une conclusion aussi brutale, le Conseil d’État a réinterprété la notion de « sécurité nationale » pour l’étendre très largement au-delà de la lutte contre le terrorisme et y inclure par exemple l’espionnage économique, le trafic de stupéfiant ou l’organisation de manifestations non-déclarées. Ainsi, il peut conclure que la sécurité nationale est systématiquement menacée, justifiant le contournement permanent des garanties protégeant les libertés fondamentales et ce même en dehors des périodes officielles d’état d’urgence, soumises à un contrôle démocratique (aussi théorique soit-il) ».

Refuser la « vaccination » est sain, prudent et légitime

Sympa, surtout sachant qu’ils n’avaient aucun risque de mourir du covid…

Pourquoi les « vaccins » qui ne sont pas à ARN sont critiqués par les gouvernements mondialistes, mais pas les vaccins ARN alors qu’ils semblent bien plus dangereux ?

Maintenant que nous sommes de plus en plus à réaliser que la sphère médiatico-politique a mis en place une société basée sur un narratif consciemment inauthentique, nous devons commencer à déconstruire petit à petit toutes les fausses croyances dont nous sommes victimes et qui causent tant de tort à l’humanité. À commencer par les vaccins ?

Imaginons un instant le nombre de personnes qui mourraient du vaccin, ou auraient des séquelles, alors qu’elles ne seraient jamais mortes du covid si on vaccinait de force les 8 milliards d’humains. Imaginons les dégâts que causent tous les vaccins sur les populations pour éventuellement « protéger » une minorité de personnes…

La chasse aux non-vaccinés va commencer

Ceci est selon moi un sujet de très haute importance. Les médias et le gouvernement, avec l’aide des forces de l’ordre, diabolisent et réprimandent les personnes qui refusent de céder aux mesures liberticides et dangereuses imposées sous couvert de fausse pandémie, ainsi que ceux qui refusent l’injection expérimentale. Quel est l’avenir de ces personnes ?

Message de la plus haute importance :

« Les politiciens et leurs conseillers vont mentir et accuser ceux qui n’ont pas été vaccinés d’être responsables du développement de nouvelles mutations et de l’augmentation du nombre de décès qui va se produire.

Mais si le Dr Bossche a raison, et je le crois, ce sont les personnes vaccinées qui vont menacer l’humanité. Ils seront une menace majeure pour tous ceux qui ont été vaccinés. Mais ils seront également une menace majeure pour les personnes non vaccinées, car les virus qu’ils excrètent sont plus dangereux que le virus original.

Nous sommes en territoire très dangereux.

Si nous n’arrêtons pas ce programme de vaccination maintenant, il n’est pas exagéré de dire que l’avenir même de l’humanité est en danger.

C’est à cela que pensaient ceux qui ont essayé de nous vendre la Grande Réinitialisation ? »

  • Les « uns soumis » aux mondialistes

Voici les propos d’Eric Coquerel, député de La France Insoumise de Seine-Saint-Denis, sur France Info : « C’est quand même aberrant qu’on ait fermé les écoles et qu’on n’ait pas profité du mois de fermeture des écoles pour vacciner tous les enseignants ».

C’est donc cela un des scénarios dystopique mais plausible pour les mois à venir. Des vaccinés qui, affaiblis par cette injection expérimentale vont décéder du « covid » massivement et propager des nouveaux variants, vraisemblablement plus dangereux que le covid-19. Les non-vaccinés, en plus d’être victimes de ces nouveaux variants, pourraient être accusés d’être responsables de ces « nouvelles vagues », et seront donc recherchés, enfermés, vaccinés de forces (?), etc. Cela se fera évidemment grâce à la manipulation des gouvernements et des médias mainstreams (les autres étant censurés et diabolisés), des médecins corrompus (les autres étant censurés et menacés), des populations sous hypnoses (les autres étant censurées et traitées de complotistes), ainsi que de la police, bras armée de la dictature sanitaire. Les pires heures de l’histoire de l’humanité pourraient arriver incessamment sous peu. Cependant, l’accélération de ce plan diabolique intensifie la résistance à ce projet.

« Pour un retour de l’honneur de nos gouvernants » : La lettre des militaires au gouvernement

« À l’initiative de Jean-Pierre Fabre-Bernadac, officier de carrière et responsable du site Place Armes, une vingtaine de généraux, une centaine de hauts-gradés et plus d’un millier d’autres militaires ont signé un appel pour un retour de l’honneur et du devoir au sein de la classe politique. Valeurs actuelles diffuse avec leur autorisation la lettre emprunte de conviction et d’engagement de ces hommes attachés à leur pays ».

Ils dénoncent un délitement de la patrie et appellent à une réaction des dirigeants sous peine d’intervention de l’armée : « Aussi ceux qui dirigent notre pays doivent impérativement trouver le courage nécessaire à l’éradication de ces dangers. Pour cela, il suffit souvent d’appliquer sans faiblesse des lois qui existent déjà. N’oubliez pas  que, comme nous, une grande majorité de nos concitoyens est excédée par vos louvoiements et vos silences coupables. […]Par contre, si rien n’est entrepris, le laxisme continuera à se répandre inexorablement dans la société, provoquant, au final une explosion et l’intervention de nos camarades d’active dans une mission périlleuse de protection de nos valeurs civilisationnelles et de sauvegarde de nos compatriotes sur le territoire national ».

La gauche « socialiste » et « insoumise » et les macronistes ont condamné cette lettre, ce qui est normal puisqu’ils sont les principaux responsables de la destruction de la France, et Marine Le Pen a tenté de récupérer ce mouvement, en vain puisqu’elle s’est faites sèchement rembarrée. Qui peut encore être dupe sur le fait qu’elle représente une fausse opposition, à l’instar des insoumis ?

À ce jour, une dizaine de milliers de militaires ont rejoint cet appel. Ce qui me semble évidemment une très bonne nouvelle pour la France et les Français. Cependant, je ne comprends pas comment l’armée a pu laisser la situation du pays se détériorer à ce point, pourquoi cet appel n’intervient que maintenant et surtout pourquoi ils ne mentionnent pas la dictature sanitaire actuelle sous couvert de pandémie imaginaire. Mieux vaut tard que jamais ?

La résistance au covido-mondialisme se précise !

Alors que les dirigeants mondialistes du monde entier ont tué des millions de personnes en interdisant les traitements et en confinant les populations, le président patriote Magufuli (tristement décédé le mois dernier) a sauvé des milliers de vie en Tanzanie en refusant le confinement, et en basant sa politique sanitaire sur la science, et non pas sur les organes corrompus comme l’OMS. Primum non nocere. Une belle leçon d’humilité, de courage et d’intelligence.

Lin Wood, l’avocat pro-Trump aux USA, a fait un discours lors d’une conférence pour la Liberté qui s’est tenue dans l’Oklohama le 16 avril 2021. Il dénonce l’implication dans le trafic sexuel d’enfants des familles Bush, Clinton et Obama, de la Couronne Britannique, de Bill Gates, du Vatican, d’Hollywood, des Illuminati ou encore de la corporation médiatique.

Il répond aux attaques inamicales envers la Russie, et reste, selon lui-même, « très modeste », « souvent ne répond même pas ».

Il dit : « Comme je l’ai déjà dit, ils bousculent la Russie, ici et là, sans la moindre raison. Bien évidemment, autour d’eux, tout comme autour de Shere Khan, fayotent de petits chacals, exactement comme Kipling l’a décrit. Ils hurlent en chœur pour plaire à leur souverain ». Je vous laisse deviner qui est Shere Khan et qui sont les petits chacals…

Cette phrase fut suivi des applaudissements de la foule, qui en majorité ne porte pas de masque.

« Si vous voulez revenir à une vie normale et pleine, la première chose à faire est de vous débarrasser de ces masques pathétiques ! »

« Près de 300 personnes se sont réunies place de la République à Metz samedi lors d’un rassemblement consacré à une « réinformation » sur la pandémie de coronavirus. Les prises de paroles visaient à débattre des mesures prises pendant la crise sanitaire, comme le port du masque ou le confinement ».

En Espagne, policiers, pompiers et militaires ont manifesté dans la rue d’un commun accord pour la préservation de leurs droits fondamentaux et humains. (Avec des belles vidéos de manifestations dans les commentaires)

L’entrepreneur Mike Lindell, qui a réalisé deux documentaires édifiants apportant les preuves absolues des fraudes et de l’interférence étrangère dans les élections américaines, révèle qu’il fait des recherches sur Macron avec son équipe, et que c’est un Homme « horrible, horrible ».

Covid : mensonges, censures, traitements…

YouTube censure un entretien avec Christian Perronne. Mais on le retrouve ici : francesoir.fr/youtube-censure-perronne-entretien

« Stopper le Covid, dès sa forme initiale, pour éviter les Covid longs ? « Quel médicament utiliser avant d’en arriver là ? », c’est la question que se pose France 3. Des médecins de ville font remonter leurs résultats. « Avec ce traitement, 20 fois moins de décès et presque pas de Covid long. (…) Une boîte de médicaments qui coûte moins de 10 euros ».

C’est ce qu’on crie depuis 1 an et 2 mois. Ce que le Pr Raoult propose depuis le début de l’épidémie. Comme il le dit, le temps finit par trancher.

Le reportage parle de vaccination, alors qu’il apporte lui-même la preuve qu’il y en a pas besoin…

Il y a donc 20 fois de morts avec azithromycine (et donc surement encore moins avec son association avec l’hydroxychloroquine et le zinc) : ca fait moins de 20 000 morts du covid en plus d’un an ! Pandémie ou petite grippe ?

Une pensée tout de même aux dizaines de milliers de français qui sont partis trop tôt en raison du refus de traiter les malades, et à tout ceux qui subissent les séquelles d’un covid long pour les mêmes raisons.

Résumé de sa vidéo, magistrale, comme d’habitude.

– Les anticorps monoclonaux, comme le remdesivir, ne marchent pas. L’association est expérimentale et peut favoriser les mutations. C’est la base de la médecine que de savoir que les virus ARN sont mutagènes.

– Le NEJM a fonctionné comme un organe de publicité depuis le début de la crise, pas comme un organe d’information.

– 90-95% des cas chez nous sont dus au mutant anglais. Nous avons désormais les données concernant la vaccination en Angleterre. Ce qu’on voit c’est que la vaccination ne marche pas très bien. Ce qui n’est pas étonnant puisqu’on a fait un vaccin avec une seule protéine du virus initial. La chance qu’il y ait une mutation de cette protéine résistante au vaccin ou aux anticorps monoclonaux est assez élevée. En prenant tout le virus il y aurait une chance qu’il reste une certaine immunité, tandis que là, l’immunité est très fragile car basée sur une seule protéine. Donc c’est pas étonnant qu’il ne marche pas sur les variants. Pour les formes symptomatiques, le degré de protection est de l’ordre de 70% dans le meilleur des cas. Pour les gens porteurs ou asymptomatiques, le taux de protection est extrêmement bas. Ca pose la question de son usage. Sur les nouveaux variants, ca marche très très mal (sud-africain et brésilien).

– Quel est le bénéfice à espérer ? Quelle est la balance bénéfice risque ? On commence à connaître les risques de ces vaccins. Il y a des risques vraiment dangereux d’allergies dues aux composés qu’on utilise (polyéthylène glycol). Il y a des gens qui font des chocs anaphylactiques, éventuellement mortels. Il y a des gens qui font des thromboses. Les chiffres doivent être solidifiés pour savoir combien de personnes risquent d’avoir ces effets secondaires. Ca se sont les risques de se faire vacciner.

– Quels sont les risques de ne pas se vacciner ? C’est un mélange entre la proportion de gens qui sont infectés et la proportion de gens qui étant infectés font une forme grave. Pour éviter les formes graves ce vaccin a probablement un intérêt. Avant 50 ans il n’y a pas de formes graves ou très peu. Le risque de danger est relativement faible. Quand on dépasse 75 ans ou 80 ans là bien entendu le nombre de gens malade qui risque de mourir est plus important. L’individu doit se demander si c’est son intérêt ou non de se protéger.

– La mortalité est très faible, le vaccin a des inconvénients, plus d’inconvénients que ce qu’on disait. Une étude sortie dans Nature montre qu’il y a 70% d’effets secondaires avec le vaccin Pfizer. On n’avait jamais vu ca avec un vaccin (2 à 3 fois plus que pour le vaccin contre la grippe). Il y a des décès. Donc est-ce que ca vaut le coup de prendre le risque ? Certainement pour les populations à risques. Pas pour les autres.

– Pour Astrazeneca pour lequel on a des données, on ne peut pas dire qu’on soit convaincu qu’on va contrôler la circulation du virus avec le vaccin. Ca diminuerait la gravité des infections quand on est vacciné mais ca demande à être vérifié. Ce n’est pas la baguette magique qu’on attendait.

– Il faut développer les lits de soins continus. Concentrer les efforts vaccinaux chez les gens qui ont un risque majeur de mourir ou d’aller en réa.

– Les variants vont continuer. C’est la nature de ces virus. Il faut traiter comme toute maladie. Il faut que les malades voient des médecins, qu’on les iso-coagule, faire des scanners en cas de complication, ne pas louper le passage à l’oxygénation, donner des antibiotiques. Sans même parler d’hydroxychloroquine, si on fait ca on va drastiquement baisser la mortalité. C’est ce qu’il dit depuis 1 an et les gens commencent à être d’accord avec lui. Il faut cibler les efforts sur la population à risque (au-dessus de 70 ans), pas sur ceux qui ne risquent rien.

  • Professeur Perronne, le 22 Avril 2021 sur son compte Facebook

️- Une nouvelle étude rétrospective de prévention par Ivermectine en République Dominicaine sur des travailleurs de la santé actifs prenant une prise orale hebdomadaire de 0,2mg/kg pendant 28 jours révèle que l’ivermectine a réduit le risque d’infection au COVID-19 de 74% par rapport au groupe témoin. L’étude suggère que pour obtenir l’effet préventif avec l’ivermectine dans les tissus, une deuxième dose est nécessaire.

Rappel : l’ivermectine est un médicament très bien connu et très bien toléré et qui affiche un des plus faibles taux de mortalité pour un médicament selon l’OMS (en 30 ans, il n’y en a eu que 10 décès déclarés pour l’ivermectine.)

– Un essai clinique réalisé par MedinCell valide l’innocuité de l’ivermectine en prise quotidienne sous forme orale, pour simuler la libération continue du principe actif par une injection longue action. Aucun effet indésirable n’a été observé́ avec les trois doses d’ivermectine testées allant jusqu’à 100 μg/kg (par jour). MedinCell développe plusieurs formulations injectables à action prolongée d’ivermectine, la plus avancée vise à prévenir de l’infection parle Covid-19 et de ses mutants pendant plusieurs mois.

Retour sur la propagande actuelle au sujet de l’Inde.

Après la Suède (et son refus de confiner), les USA de Trump (qui a dénoncé toute la mascarade du covid), le Brésil de Bolsonero (qui a traité à l’hydroxychloroquine et dénoncé les confinements) et la Tanzanie de Magufuli (qui a simplement refusé toutes les mesures stupides qu’on lui a imposé car il n’y avait aucun élément scientifique qui le poussaient à le faire), les foudres propagandistes et mensongères des médias mainstreams s’abattent sur un autre pays qui refuse de se soumettre au plan des mondialistes : l’Inde (qui a traité à l’hydroxychloroquine et désormais à l’ivermectine).
Pourquoi parle-t-on autant de l’Inde (et en mal) alors qu’elle a beaucoup moins de morts par habitant que la France ?

À voir également cette courte vidéo d’une anglaise en Inde et qui explique que tout ce qu’on voit dans les médias sur l’Inde est complètement faux, notamment que personne ne meurt dans la rue, que c’est de la manipulation. Elle conclue : « tant que vous ne l’avez pas vu de vos propres yeux, ne croyez pas un mot de ce que vous voyez dans les médias ».

Les images de victimes qui sont montrées dans les médias fake news datent en fait d’une explosion qui a eu lieu en mai 2020. Ils avaient déjà utilisés cette manipulation pour le Brésil.

Pour finir sur une touche d’humour !

« La principale leçon des dîners clandestins est que les puissants ne croient pas au danger qu’ils nous décrivent. Alors dans quel but essaient-ils de nous faire peur ? »

En Israël c’est contre des bières, en France c’est contre des chèques cadeaux de 5€, chacun sa carotte…

Vous ne le saviez probablement pas, mais le mouvement En Marche fait des vidéos sur YouTube, ils ont une centaine de vues, soit un peu moins que mon grand-père qui parle de sa collection de pin’s ! Si on clique tous dessus on leur fait le buzz de leur vie (pouce vers le bas au passage !).
La description de la chaîne est la suivante : « Pour ceux qui refusent que le pays reste bloqué, ont le goût du travail, du progrès et du risque, et comme valeurs la liberté, la justice et l’Europe. » À mourir de rire quand on considère que le pays est bloqué, le travail arrêté, la liberté bafouée ainsi que la justice ou encore qu’ils ne prennent pas le risque d’accepter des traitements utilisés sur 1 milliard de personne depuis 70 ans, et tout cela depuis plus d’un an…

La Croix Rouge envoie des mails à ses bénévoles pour informer que la préfecture recherche des figurants pour « jouer le rôle de personne venant se faire vacciner » au grand centre de vaccination du Zénith…

Remarque, entre le vaccin à l’eau ou le rôle de figurant, y a peut-être moyen d’avoir son passeport vaccinal à moindre frais…

Rester informé en temps de guerre de l’information

Suivre les travaux éclairants de ces personnes : Pierre Hillard, Valérie Bugault, Alexandra Henrion-Caude, Maître Di Vizio, Lucien Cerise.

source : https://au-dela-du-climat.org

Livre sur le paradis – Chapitre 15 –

Je sais que je retrouverais mes bien-aimés, partis avant moi,

Et, joyeuse et douce serait cette retrouvaille,

Quand, à travers la rivière, la rivière paisible,

L’ange de la mort me portera.

-Nancy A. W. Priest.

Beautiful Garden Paradise (Page 1) - Line.17QQ.com

Depuis mon arrivée, il ne se passait pas une heure sans que je rencontre une personne bien-aimée de ma vie terrestre. J’ai déjà parlé des personnes qui me sont apparues parmi les premières et, je me limiterais à en citer seulement quelques unes.

Un jour que j’allais visiter Madame Wickham, j’étais curieuse de savoir qui étaient les habitants d’une maison qui avait attirée mon attention tant elle était belle.

Mon amie m’a dit “Vas la visiter! Il y a quelqu’un qui t’attend!”

En m’y rendais, quelle fut ma surprise de rencontrer ma Tante Ann. Après des embrassades très chaleureuses, je lui ai raconté quelques détails sur ma visite chez Madame Wickham sur terre. Par conséquent, je lui ai communiqué toutes les nouvelles de ses bien-aimés. Nous avons passé des heures en bavardant de nos familles, de nos amis sur terre.

Une autre rencontre m’a vraiment touché. Ce fût, un soir, alors que Frank, moi-même et la famille, nous nous trouvions dans notre immense pièce remplit de fleurs fraîches, Mary Green – une des personnes qui avait participé à la décoration de la pièce – sonna à la porte. Je l’a reconnu aussitôt et fut tellement heureuse. Après un échange, je l’a présentais à ma plus jeune sœur et Mary et Lu sont devenues de bonnes amies.

Suisse – En juin, il faut dire NON à la loi Covid

Suisse – En juin, il faut dire NON à la loi Covid

En juin, les Suisses seront invités à participer à une votation (un référendum). Ils auront l’occasion de voter NON à la loi Covid et de refuser de continuer à se soumettre à la dictature sanitaire en cours.

Voici un spot très bien fait qui mérite d’être regardé et partagé auprès de tous nos amis suisses mais aussi de tous les francophones dont cela pourra éveiller la conscience.

Suisse – En juin, il faut dire NON à la loi Covid – medias-presse.info

Une femme politique finlandaise risque 6 ans de prison pour avoir cité la Bible contre l’homosexualité

Une femme politique finlandaise risque 6 ans de prison pour avoir cité la Bible contre l’homosexualité

« Mes déclarations étaient toutes basées sur les enseignements de la Bible sur le mariage et la sexualité.

Une femme politique chrétienne en Finlande risque jusqu’à 6 ans de prison après avoir été accusée de multiples crimes de haine. Son crime : avoir critiqué l’homosexualité en citant des versets bibliques.

L’actuelle parlementaire finlandaise et ancien ministre de l’Intérieur Päivi Räsänen a été inculpée de trois chefs de crimes haineux pour avoir cité un passage de la Lettre aux Romains de l’apôtre Saint Paul (v : 24-27) en réponse à la participation de l’Église luthérienne finlandaise à la gaypride de 2019.

Mme Räsänen est également poursuivie pour avoir participé à une émission de radio de 2018 sur le thème : que penserait Jésus des homosexuels ? 

« Le procureur général finlandais, un gauchiste qui considère le communiste Nelson Mandela comme son ‘’gourou‘’, a annoncé qu’après avoir ouvert une enquête sur Räsänen en septembre 2019, l’État disposait de suffisamment de preuves pour l’inculper », rapporte le National File.

Le procureur a déclaré que les propos de Räsänen « dépassent les limites de la liberté d’expression et de religion et sont susceptibles d’alimenter l’intolérance, le mépris et la haine » parce qu’ils étaient « désobligeants et discriminatoires envers les homosexuels ».

Chacun des trois chefs d’accusation est passible d’une peine d’emprisonnement de 2 ans, ce qui signifie que le député pourrait être enfermé pendant environ 6 ans.

« Mes déclarations étaient toutes basées sur les enseignements de la Bible sur le mariage et la sexualité », a déclaré Räsänen :

« Je défendrai mon droit de confesser ma foi, afin que personne d’autre ne soit privé du droit à la liberté de religion et d’expression. Je crois toujours que mes expressions sont légales et ne devraient pas être censurées. Je n’abjurerai pas mes opinions. Je ne serai pas intimidé de cacher ma foi. Plus les chrétiens se taisent sur des questions controversées, plus l’espace de liberté d’expression se rétrécit. »

Paul Coleman, directeur exécutif d’ADF International, représentant Räsänen, a déclaré que ce scénario « devenait trop courant à travers l’Europe » et que de tels cas contribuent à une « culture de la peur et de la censure ».

En effet, un pasteur chrétien au Royaume-Uni a été maltraité et arrêté par la police après qu’un membre du public l’ait poursuivi pour le commentaire « homophobe » selon lequel le mariage était entre un homme et une femme.

Alors que le mouvement LGBT prétend toujours représenter des personnes « opprimées », il bénéficie du soutien de toutes les grandes institutions culturelles, des médias et des entreprises bien-pensantes en Occident. Il peut également s’appuyer sur la puissance de l’État dans de nombreux pays européens pour emprisonner littéralement des personnes qui ne font que remettre en question la moralité de ce que représente le mouvement LGBT.

Le monde oppresseur de la gaystapo gagne du terrain partout en Europe.

Francesca de Villasmundo 

Une femme politique finlandaise risque 6 ans de prison pour avoir cité la Bible contre l’homosexualité – medias-presse.info

Rapport catastrophique sur la vaccination en Israël

Rapport catastrophique sur la vaccination en Israël

par Gilad Atzmon.

Le Comité populaire israélien (IPC), un organisme civil composé d’éminents experts israéliens de la santé, a publié son rapport d’avril sur les effets secondaires du vaccin Pfizer.* Les conclusions sont catastrophiques à tous les niveaux.

Les conclusions sont catastrophiques à tous les niveaux possibles. Leur verdict est « qu’il n’y a jamais eu de vaccin qui ait nui à autant de personnes ». Le rapport est long et détaillé. Je ne citerai que quelques-unes des conclusions les plus dévastatrices présentées dans le rapport.

« Nous avons reçu 288 rapports de décès autour de la vaccination (90% jusqu’à 10 jours après la vaccination), 64% d’entre eux étaient des hommes ». Pourtant, le rapport indique que « selon les données fournies par le Ministère de la Santé, seuls 45 décès en Israël étaient liés à la vaccination ». Si les chiffres ci-dessus sont sincères, alors Israël, qui prétendait mener une expérience mondiale, n’a pas véritablement rendu compte des résultats de son expérience. Nous entendons souvent parler de caillots sanguins causés par le vaccin AstraZeneca. Par exemple, nous avons appris ce matin l’existence de 300 cas de caillots sanguins en Europe. Toutefois, si les conclusions de l’IPC sont authentiques, le vaccin Pfizer pourrait être associé à plus de décès en Israël seulement que le vaccin AstraZeneca dans toute l’Europe.

« Selon les données du Bureau central des Statistiques, en janvier-février 2021, au plus fort de la campagne israélienne de vaccination de masse, on a constaté une augmentation de 22% de la mortalité globale en Israël par rapport à l’année précédente. En fait, janvier-février 2021 ont été les mois les plus meurtriers de la dernière décennie, avec les taux de mortalité globale les plus élevés par rapport aux mois correspondants des dix dernières années ».

L’IPC constate que « dans le groupe d’âge des 20-29 ans, l’augmentation de la mortalité globale a été la plus spectaculaire. Dans ce groupe d’âge, on constate une augmentation de 32% de la mortalité globale par rapport à l’année précédente ».

« L’analyse statistique des informations du Bureau central des Statistiques, combinée aux informations du Ministère de la Santé, permet de conclure que le taux de mortalité parmi les vaccinés est estimé à environ 1 : 5 000 (1 : 13 000 chez les 20-49 ans, 1 : 6 000 chez les 50-69 ans, 1 : 1 600 chez les 70 ans et plus). Selon cette estimation, il est possible d’estimer le nombre de décès en Israël, autour du vaccin, à ce jour, à environ 1 000-1 100 personnes ».

Encore une fois, si cette analyse statistique est correcte, alors les chiffres rapportés par les autorités sanitaires israéliennes sont trompeurs de plus de 22 fois.

Ceux qui suivent mes écrits sont au courant de mon travail sur la corrélation indéniable entre la vaccination, les cas de Covid-19, les décès et la propagation des souches mutantes. L’IPC confirme mon observation, en fournissant des informations plus cruciales concernant les groupes d’âge. « Il existe une forte corrélation entre le nombre de personnes vaccinées par jour et le nombre de décès par jour, dans une fourchette allant jusqu’à 10 jours, dans tous les groupes d’âge. Les 20-49 ans – une fourchette de 9 jours entre la date de la vaccination et la mortalité, les 50-69 ans – 5 jours entre la date de la vaccination et la mortalité, les 70 ans et plus – 3 jours entre la date de la vaccination et la mortalité ».

L’IPC révèle également que « le risque de mortalité après le second vaccin est plus élevé que le risque de mortalité après le premier vaccin ». Mais la mort n’est pas le seul risque lié à la vaccination. L’IPC révèle que « à la date de publication du rapport, 2 066 rapports d’effets secondaires se sont accumulés et sont parvenus au Comité d’enquête civil et les données continuent d’arriver. Ces rapports indiquent des dommages à presque tous les systèmes du corps humain… Notre analyse a révélé un taux relativement élevé de lésions cardiaques, 26% de tous les événements cardiaques sont survenus chez des jeunes jusqu’à l’âge de 40 ans, le diagnostic le plus courant dans ces cas étant la myosite ou la péricardite. On a également observé un taux élevé de saignements vaginaux massifs, de lésions neurologiques et de dommages aux systèmes squelettique et cutané. Il convient de noter qu’un nombre important de rapports d’effets secondaires sont liés, directement ou indirectement, à l’hypercoagulabilité (infarctus), l’infarctus du myocarde, l’accident vasculaire cérébral, les fausses couches, l’altération de la circulation sanguine dans les membres, l’embolie pulmonaire ».

En Israël, le gouvernement cherche désespérément à vacciner les enfants. L’IPC souligne qu’une telle démarche peut être désastreuse. « À la lumière de l’étendue et de la gravité des effets secondaires, nous souhaitons exprimer la position du comité selon laquelle la vaccination des enfants peut également entraîner chez eux des effets secondaires, tels qu’observés chez les adultes, y compris la mort d’enfants en parfaite santé. Comme le coronavirus ne présente aucun danger pour les enfants, le comité estime que l’intention du gouvernement israélien de vacciner les enfants met en danger leur vie, leur santé et leur développement futur ».

L’IPC souligne « qu’il n’y a jamais eu de vaccin qui ait affecté autant de personnes ! Le système américain VARES présente 2 204 rapports de mortalité de personnes vaccinées aux États-Unis au premier trimestre 2021, un chiffre qui reflète une augmentation de milliers, en pourcentage, par rapport à la moyenne annuelle, qui s’élevait à 108 rapports par an ».

Je dois mentionner que le travail de l’IPC a été très peu couvert par la presse israélienne. Ces experts de la santé font un travail courageux, sachant que leur licence d’exercice de la profession médicale et leurs moyens de subsistance sont gravement menacés.

* Pour lire le rapport en hébreu, cliquez ici.

source : https://plumenclume.org

Le gouvernement irlandais ( !) INTERDIT la réception de la communion et la concélébration

Le gouvernement irlandais ( !) INTERDIT la réception de la communion et la concélébration

Avant d' »autoriser » de nouvelles messes le 10 mai, le gouvernement irlandais a publié des rubriques pour les services religieux.

Dans les États modernes qui reconnaissent la liberté religieuse, il appartient exclusivement à l’Église de décider de la manière de célébrer le culte – ce qui n’est pas le cas en Irlande où les politiciens estiment avoir le droit de décider de la liturgie. Ainsi, ils ont imposé les modifications liturgiques suivantes :

• Ceux qui distribuent la Sainte Communion doivent porter des masques ou se tenir derrière un écran. En outre, ils doivent se désinfecter les mains.
• Les fidèles doivent utiliser des désinfectants avant de recevoir la communion.
• L’État suggère que « la communion pourrait être placée dans des tasses ou des récipients individuels jetables et laissée séparée sur un plateau ou une table pour la collecte. »
• La communion doit être « distribuée dans la main et NON sur la langue ».

Sans surprise, le gouvernement suit l’exemple de l’Église Novus Ordo et traite la Sainte Communion comme une collation.

Le gouvernement demande également de suspendre la concélébration – alors que François, qui se présente comme un combattant acharné du Covid, l’a imposée à Saint-Pierre.

Le gouvernement irlandais ( !) INTERDIT la réception de la communion et la concélébration – gloria.tv

LES COLLABOS (co-labos ?) DU PASS SANITAIRE SE DÉMASQUENT

LES COLLABOS (co-labos ?) DU PASS SANITAIRE SE DÉMASQUENT

05/05/2021 (2021-05-05)

Par le docteur Gérard Delépine

Le chantage « vacciné ou discriminé » de nos gouvernants suscite la collaboration active de certains soumis, politiques, artistes, professions en péril, médecins, pharmaciens, biologistes, etc. et des médias aux ordres des milliardaires.

Au lieu de réclamer avec l’ensemble de la population le retour de nos libertés fondamentales bafouées inutilement, et l’autorisation des traitements précoces efficaces, ils préfèrent cautionner des mesures antidémocratiques d’apartheid et jouer les capos.

Ainsi certains prestataires de services du secteur des mariages auraient proposé au ministère la mise en place d’un pass sanitaire[1] pour pouvoir se marier, comme le directeur du festival d’Avignon[2] pour pouvoir assister au festival. Jean Vilar doit se retourner dans sa tombe ! le maire de la Baule aurait aussi vendu son âme du diable pour des broutilles.

Certains politiques se démasquent, rendant très inquiets pour les prochaines élections.

De Marine Le Pen à Jean-Luc Mélenchon en passant par Jean-Christophe Lagarde et François Bayrou, nous avons entendu des appels à l’élargissement de la vaccination voire à son obligation, sans cri d’orfraie contre cette étoile jaune-verte du Covid qui viendrait discriminer honteusement des catégories de population : les vaccinés, les non-vaccinés, les allergiques, les anciens malades covid chroniques, etc. et tous ceux dont les statuts particuliers ne leur permettraient pas d’entrer dans les cases prévues par nos administratifs.



70 ans après la Seconde Guerre mondiale et les horreurs de la Shoah, et des juifs discriminés par le port de l’épouvantable étoile jaune, comment la mémoire collective peut-elle manquer à ce point ?

Cette discrimination envisagée ne choque pas la plupart des journalistes, y compris les femmes, les gens de couleur, etc. qui passent leurs vies à trouver des anomalies racialistes dans l’Histoire et dans notre culture.

Un exemple grotesque du jour : le baiser du Prince à la Belle au Bois dormant est-il raciste ?

Nous en sommes à ce degré de folie, mais séparer les gens sur la foi d’un vaccin qui ne protège pas, d’un test PCR qui est un vaste enfumage, d’un statut sanguin d’anticorps sans valeur médicale ne les gênerait pas ! Comme d’ailleurs les végans ou autres écologistes militants contre les OGM dans l’alimentation, qui ne sont pas pour autant conduits à refuser une drogue injectable dans son propre organisme de type OGM.

Et pourtant, rappelons-le une nouvelle fois, il n’y a pas de Pandémie comme l’affirme le rédacteur en chef du Lancet : « covid-19 » is not a pandemic »[3]. La mortalité directe du Covid a touché essentiellement les plus de 80 ans et les conséquences se verront surtout sur tous les drames, non du virus, mais des mesures liberticides majeures prises par les pays soumis à l’ordre mondial dirigé au moins apparemment par l’OMS.

L’effet premier de la pseudo « pandémie » Covid est-il la perte de tout bon sens ?

QUELS SONT LES VRAIS MOTIFS D’UN PASSEPORT SANITAIRE ?

Notons qu’en ce début mai 2021, il est déjà refusé par les USA, la Russie, et l’Inde et singulièrement l’OMS. Mais l’UE, et la France à ses pieds sont plus extrémistes que tous les autres. Pourtant imagine-t-on la France se couper de sa riche clientèle américaine libre de circuler chez elle, ou bien imposer son passeport sanitaire aux Européens et pas à tous les autres voyageurs? On voit bien que tout cela est grotesque et a surtout dans l’immédiat le but de convaincre à la vaccination un maximum de Français et d’éviter d’avoir trop de doses inutilisées comme pour le vaccin H1N1.

NÉANMOINS LA TENTATION TOTALITAIRE EST PRÉSENTE

C’est la démocratie qu’ils veulent assassiner

Rappelons ici que le droit au mariage constitue l’un des droits humains fondamentaux, et que toutes les restrictions de liberté qu’on nous impose n’ont aucune utilité sanitaire démontrée. Elles ont totalement échoué et nous ont placés, en un an, parmi les six grands pays européens à la mortalité Covid19 la plus forte.

De même, la liberté de se réunir et de disposer de son corps représente un des droits humains essentiels.

Comme celui de refuser de prétendus vaccins (de fait produits de thérapie génique différents des vaccins classiques) totalement expérimentaux. Leurs résultats actuels en populations sont très inquiétants, car suivis de très fortes hausses post vaccinales des contaminations et des morts attribués au Covid19, pendant 4 à 6 semaines ainsi que l’illustre la comparaison des courbes OMS des épidémies en Grande-Bretagne que les médias érigent en succès.

Les Pays-Bas sont discrets, mais tellement plus efficaces, en ne vaccinant qu’avec discernement

On peut comprendre les difficultés extrêmes de nombreuses professions menacées de mort par les médias qui taisent les traitements précoces efficaces qui ont démontré tout leur intérêt dans les pays qui les ont utilisés.

Mais cela devrait les inciter à devenir des résistants, à combattre fermement la tyrannie au lieu de tenter des petits arrangements avec les tyrans. Les libertés ne se négocient pas, elles s’obtiennent et se défendent par la lutte ! La collaboration avec l’oppresseur affaiblit la résistance et doit être sanctionnée. Boycottons tous ceux qui prônent de pareilles mesures !

Se marier est un droit reconnu et protégé par des textes fondamentaux

Que ce soit l’article 16 de la Déclaration des Droits de l’Homme de 1948, l’article 23 du Pacte International des droits Civils et Politique, l’article 8 et 12 de la Convention Européenne des Droits de l’Homme.

La décision n° 2003-484 du 20 novembre 2003 du Conseil Constitutionnel a rappelé que la liberté matrimoniale est un principe à valeur constitutionnelle protégé par les articles 2 et 4 de la Déclaration des Droits de l’Homme de 1789.

Le mariage comme les festivals doivent rester des fêtes. Limiter le nombre de personnes, leur faculté de choisir leurs tenues (en fermant des magasins jugés non essentiels), leurs modalités festives constitue des atteintes disproportionnées à ce droit.

Ces fêtes ne sont pas dangereuses

Après la fête de la musique, les fêtes sauvages techno ou pas, le carnaval de Marseille ou la réunion récente des Buttes Chaumont, les covidterroristes ont prétendu que leurs participants mettaient en danger autrui, les policiers ont parfois dérapé[4], et les procureurs ont poursuivi en justice leurs organisateurs.

Pourtant aucun de ces rassemblements n’a été suivi par le moindre cluster. Dans un monde où la raison dominerait, la charge de la preuve devrait incomber aux avocats du confinement et des mesures sanitaires, car ce sont eux qui ont abandonné 100 ans de sagesse médicale en santé publique et l’ont remplacé par des obligations jupitériennes non testées piétinant la liberté, le libre choix du médecin pour le traitement de son patient, et des droits de l’homme.

Des mesures sanitaires liberticides aux résultats catastrophiques

La chloroquine a été interdite de prescription au prétexte qu’il n’existait pas de preuve scientifique de son efficacité. Mais les mesures de restrictions de libertés ont été imposées alors qu’aucune preuve n’existe qu’elles puissent être utiles.

Et depuis un an, la totalité des études analysant les faits avérés montrent qu’elles ne modifient guère l’évolution de l’épidémie et qu’elles infligent des dommages considérables[5] non seulement sanitaires (victimes collatérales par défaut de soins, troubles psychiques, suicides), mais aussi crise économique, explosion de la dette, massacre de l’enseignement, et de l’avenir des jeunes, chômage.

Les avocats français de ces mesures (J. P. Delfraissy et le conseil scientifique) se sont basés sur leur foi dans la prophétie de Ferguson (simple simulation mathématique totalement erronée).

Analysant les faits avérés, ils ont récemment reconnu la nocivité du confinement : « l’impact de l’enfermement général sur des économies entières a été dévastateur, le pire à venir étant le taux de chômage et la dette nationale. Les conséquences sociales et sanitaires (y compris la santé mentale) sont également colossales, en particulier pour les jeunes générations, bien qu’elles soient à faible risque en termes de morbidité et de mortalité par infection par le SRAS-CoV-2 ».et la nécessité d’un changement de stratégie sanitaire[6] : « il est temps d’abandonner les approches fondées sur la peur et fondées sur un confinement généralisé apparemment aléatoire et stop-start comme principale réponse à la pandémie »

Les pays européens tels que la Biélorussie, les Pays-Bas, la Finlande et la Suède qui n’ont pas imposé ces mesures liberticides ont une mortalité Covid bien plus faible que la nôtre.

Les états américains qui ont supprimé la totalité de ces mesures abracadabrantesques, comme le Texas et le Mississippi, bénéficient de la poursuite de la décrue majeure de l’épidémie avant même que la vaccination ait pu agir, puisqu’au 23 avril 2021 moins d’un tiers de la population était vaccinée alors que ses promoteurs estiment que la couverture vaccinale doit atteindre 70-80% pour qu’elle soit efficace.

Le pass vaccinal témoigne d’une angoisse qui ignore la logique. Si l’on croit à l’efficacité et à l’innocuité du vaccin et si on a peur de la maladie, il est normal de se faire vacciner; mais si on croit que le vaccin protège le vacciné, il est totalement illogique de craindre le contact des non-vaccinés et incompréhensible de vouloir leur imposer un médicament expérimental, d’autant que le ministre lui-même reconnaît que la vaccination n’empêche pas les transmissions virales et que le Conseil d’État s’est rangé à son avis «les personnes vaccinées peuvent être porteuses du virus et contribuer à sa diffusion dans des proportions qui ne sont aujourd’hui pas connues. » [7] [8]

Conséquences du pass vaccinal en France

Le pass vaccinal n’est pas recommandé par l’OMS ni par la Maison-Blanche, et interdit dans de nombreux États américains, car jugé contraire à la constitution. Ni la Chine, ni l’Inde, ni la Russie ne le prônent.

Imposer dans les restaurants, les hôtels, les festivals et autres lieux de culture et de spectacles français un tel pass vaccinal aboutirait à dissuader les clientèles étrangères de venir visiter la France, de fréquenter nos établissements et les inciteraient à se diriger vers des pays plus libres.

Ce n’est pas d’un pass repoussoir de clientèle que ces professionnels ont besoin.

Ce dont la France a besoin ce n’est pas d’un pass inapplicable que seuls quelques pays européens veulent imposer, mais du retour aux libertés de se déplacer et de travailler pour tous et de la liberté de prescrire pour les médecins.

L’exemple de tous les pays qui ont récemment tenté la suppression des mesures prétendument sanitaires montre que ce n’est pas dangereux.

Comme le disait Victor Hugo « la seule chose dont j’ai peur, ce sont des gens qui ont peur »

Boycottons les collabos
Privilégions les commerçants résistants que vous trouverez en consultant ANIMAP, le site des commerçants qui ne demandent aucune preuve de test ou de vaccin sur les sites

Et des appels à se liguer pour refuser le passeport sanitaire émanent de partout. Citons l’appel de Mike Yeadon relayé par le blog de jeannesmits (réf 8)

Le passeport vaccinal, un instrument de tyrannie durable, inédit, et absolu, selon Mike Yeadon, ancien vice-président de Pfizer[9] 30 avril 21

Le Dr Mike Yeadon, ancien vice-président et directeur scientifique de Pfizer, a évoqué il y a quelques jours les plans visant à étendre la mise en œuvre du passeport vert dans un appel public à la vigilance adressé à America ’s Front line Doctors, association de médecins qui soutient les traitements efficaces contre le COVID-19 et s’oppose à la vaccination au moyen d’un agent biologique expérimental :

« Nous y sommes en Israël maintenant, et le Royaume-Uni sera pareil dans quelques semaines. »

Emmanuel Macron a annoncé que le passeport sanitaire devrait être mis en place début juin en France pour autoriser l’accès aux grandes manifestations publiques. Ce ne serait pas un passeport vaccinal, mais de « statut COVID », puisqu’il faudrait apporter la preuve soit de la vaccination, soit d’un test covid négatif de moins de 48 heures, soit d’une infection ayant muni le porteur d’anticorps.

Ce que dit Mike Yeadon, les outils sont là : ce sont eux qui sont mis en place.

« Certains diront que cela relève du fantasme. Je les aide à l’espérer, comme le disait ma chère Maman. Mais sachez que d’ores et déjà en Alaska, un village interdit à ses habitants de faire leurs courses en personne si elles n’ont pas été vaccinées. Et là, pour le coup, il ne s’agit pas d’une mesure ponctuelle pour « stopper la pandémie » : il n’y a aucune raison de revenir en arrière. »

MESSAGE DE Mike Yeadon aux médecins américains de Front Line Doctors

  • « À vous qui pensez que les passeports vaccinaux sont bons, ou du moins corrects, je m’adresse à vous.
  • Si vous êtes une personne vulnérable et que vous avez été vacciné, vous êtes protégé. Vous n’avez pas besoin de connaître le statut immunitaire d’autrui. Remarquez que même s’ils ont été vaccinés, cela ne garantit pas qu’ils ne puissent pas être porteurs d’une seule particule virale et vous la transmettre. Il n’est donc pas utile pour vous ou pour votre sécurité de savoir que tout le monde a été vacciné.
  • Si vous avez refusé de vous faire vacciner, par exemple, parce que vous n’êtes pas exposé à ce virus, sachant que les jeunes sont PLUS exposés à la grippe qu’au COVID-19, vous n’avez pas non plus besoin de connaître le statut immunitaire des autres.
  • La vaccination protège ceux qui en ont besoin. Les passeports vaccinaux ne protègent personne.
  • Mais le passeport vaccinal est utile à nos maîtres. Il s’agira de la première base de données au format commun, utilisable de Boston à Bogota, contenant votre identifiant numérique unique et un indicateur d’état de santé modifiable (initialement relatif au statut vaccinal).
  • Celui qui contrôle cette base de données et tout algorithme régissant ce qu’elle autorise ou refuse, possède un contrôle absolument totalitaire sur tous les aspects de votre vie.
  • Imaginez un avenir dans lequel un passeport vaccinal valide serait nécessaire pour entrer dans un terrain de sport ou un musée. Passeport vaccinal invalide : pas d’entrée.
  • Imaginez maintenant que les règles soient durcies (et elles le seront). Désormais, vous ne pourrez plus entrer dans les grands centres commerciaux ou dans des hôtels sans un passe valide.
  • Ira-t-on plus loin ? Bien sûr, pourquoi pas. L’algorithme sera modifié et vous ne pourrez plus entrer dans les grands supermarchés ou prendre les transports publics.
  • Une étape tyrannique pourrait consister en une modification de Visa/MasterCard qui exigerait un passeport vaccinal valide AVANT qu’un terminal ne s’ouvre pour une transaction d’achat.
  • Dès lors, vous ne pourriez même pas acheter une bouteille d’eau. Ou du carburant. Ou quoi que ce soit d’autre.
  • Ping ! Votre passeport vaccinal vous ordonne de vous présenter pour votre rappel de vaccin. Si vous ne le faites pas, votre passe expire. Pensez-vous avoir le choix ?
  • Ping ! On vous rappelle que vous devez aussi amener votre petit-fils, car sa mère ne l’a pas fait. Si vous ne le faites pas, votre passe devient invalide, tout comme celui de la mère du bébé. Pensez-vous toujours que vous aurez le choix ?
  • Le fait que je puisse facilement trouver des exemples doit au moins vous indiquer que le potentiel de contrôle totalitaire de toute la population se trouve tapi comme un ver au centre de cet avenir orwellien.
  • Ce n’est pas de la spéculation. On nous dit que ce système est sur le point d’arriver. Vous serez contraint de vous faire vacciner ou vous serez rapidement marginalisé.
  • Une fois que vous serez vaccinés, les libertés limitées qu’ils vous accordent peuvent être retirées à tout moment.
  • Ne vous faites pas d’illusions en imaginant que « personne ne pourrait être aussi méchant ». Je vous renvoie à de nombreux exemples au cours du siècle dernier. Il y a beaucoup de gens mauvais et la seule différence ici est l’ÉCHELLE et la nature irréversible du mal.
  • Maintenant que vous avez vu ce qu’il est si facile de faire pour prendre le contrôle total d’une société entière, vous DEVEZ vous opposer et trouver des moyens d’empêcher un système de passeport vaccinal de voir le jour. Par tous les us et moyens nécessaires. Enfin, à ceux qui disent que tout cela relève seulement d’une série d’erreurs malencontreuses et de l’incompétence, je vous invite à regarder ce documentaire. Bien avant d’arriver à la fin, vous réaliserez, comme je l’ai fait avec une horreur croissante, qu’il ne s’agit absolument pas d’incompétence. C’est un exercice répété et des exercices de ce type sont utilisés pour des jeux de guerre depuis des années, voire des décennies. Cela vous fera peut-être changer d’avis sur les origines de ce désordre et de ces crimes. Mais s’il vous plaît, une chose : ne dites pas qu’on ne vous a pas prévenus. »[10]

Vous êtes prévenus ! PRÉVENEZ VOS VOISINS ET AMIS.

RÉSISTEZ !


  1. [1] Marcelo Torello Covid-19 : pour les mariages, bientôt un pass sanitaire ? le point le 03/05/2021[]
  2. [2] Festival d’Avignon – Olivier Py : “Il faudra un pass sanitaire pour entrer dans la Cour d’honneur “La Provence 1/5/2021[]
  3. [3] Lancet vol 396,10255 SEPT 2020 P 874[]
  4. [4] Vidéo exclusive : les images d’une opération de police qui dérape à Marseille La Provence 3/5/2021 https://www.laprovence.com/actu/en-direct/6342405/video-exclusive-les-images-dune-operation-de-police-qui-derape-a-marseille.html[]
  5. [5] https://torontosun.com/opinion/columnists/canadian-experts-research-finds-lockdown-harms-are-10-times-gL Atlani, D Bruno Lina, Franc, Chauvin-F Delfraissy, D Malvy L’évasion immunitaire signifie que nous avons besoin d’un nouveau contrat social COVID-19 the Lancet public health 18 février 2021 DOI 6,reater-than-benefits/wcm/cc911cf4-fb29-4cb7-9f7e-3d39b368fb6f/amp/?[]
  6. [6] Le Conseil scientifique retourne sa veste partiellement sur le confinement. L’heure des comptes approche-t-elle ? (francesoir.fr) []
  7. [7] https://www.europe1.fr/sante/le-conseil-detat-deboute-un-octogenaire-vaccine-qui-demandait-a-etre-deconfine-4035600[]
  8. [8] https://www.conseil-etat.fr/actualites/actualites/les-restrictions-de-deplacement-des-personnes-vaccinees-sont-justifiees[]
  9. [9] https://leblogdejeannesmits.blogspot.com/2021/04/Mike-.html[]
  10. [10] © leblogdejeannesmits pour la traduction
    Les liens de partage sur les réseaux sociaux ne figurent plus sous les articles de ce blog. Censure ? Aidez-moi à faire circuler les informations ci-dessus en copiant ce lien permanent https://leblogdejeannesmits.blogspot.com/2021/04/Mike-.html pour le partager par courriel ou sur une plateforme que vous fréquentez. Merci ![]

LES COLLABOS (co-labos ?) DU PASS SANITAIRE SE DÉMASQUENT – Nouveau Monde (nouveau-monde.ca)

François invente le « ministère » du catéchiste

François invente le « ministère » du catéchiste

François instituera le catéchiste comme nouveau « ministère » officiel par un Motu Proprio portant le titre trompeur Antiquum ministerium (« Ancien ministère »).

Il sera publié le 11 mai, a annoncé le bureau de presse du Vatican. Jusqu’à présent, les catéchistes étaient « commissionnés » à leur activité. A l’avenir, les catéchistes côtoieront les ministères Novus Ordo comme « lecteur » ou « acolyte » qui n’ont aucune fonction réelle, ni dans la liturgie ni ailleurs.

Ce n’est qu’en janvier que François a modifié le droit canonique en déclarant que les laïcs, y compris les femmes, peuvent officiellement devenir lecteurs ou acolytes. Cependant, cela revient à faire des travaux dans un immeuble promis à la démolition car dans le Novus Ordo, presque tous ceux qui jouent le rôle d' »acolytes » et de « lecteurs » – hommes et femmes – n’ont jamais été institués comme tels.

François invente le « ministère » du catéchiste – gloria.tv

McMaken : Les passeports vaccinaux ne sont qu’un moyen pour le régime d’étendre son pouvoir

McMaken : Les passeports vaccinaux ne sont qu’un moyen pour le régime d’étendre son pouvoir

Au début du mois, le magazine conservateur The Spectator a publié un article au titre absurde : “Le cas libertarien des passeports vaccinaux”. La version en ligne porte maintenant le titre “Les passeports vaccinaux sont le ticket pour la liberté”, mais la version physique imprimée est peut-être plus descriptive de ce que l’auteur essaie de faire.

L’auteur, un politicien conservateur du nom de Matthew Parrish, croit apparemment que les confinements permanents sont une caractéristique inéluctable de la réalité, et que le seul moyen de les contourner est que le régime adopte un système de passeport vaccinal.

Pour Parrish, le confinement est juste une force de la nature, comme la gravité. Maintenant, si seulement nous pouvions trouver un moyen de contourner ces confinements imposés par la nature !

A présent, la faille dans la logique de Parrish devrait être claire. Il n’y a rien de naturel ou d’inéluctable dans les confinements. Ils sont une invention de l’Etat. Ils sont si peu naturels, en fait, qu’ils nécessitent l’utilisation des pouvoirs de police de l’État pour les faire respecter. Ils nécessitent des policiers, des menottes, des tribunaux, des prisons et des amendes pour s’assurer qu’ils sont respectés. Ceux qui ignorent cette supposée “force de la nature” – et ces fraudeurs sont nombreux – doivent être punis.

Tout cela échappe cependant à Parrish.

Par exemple, son article commence ainsi :

En principe, je suis en faveur des passeports vaccinaux, et je ne comprends pas comment – encore une fois en principe – quelqu’un pourrait être contre la théorie…..

En d’autres termes, la position de Parrish – dans son esprit, du moins – est si juste et si sensée qu’il ne peut même pas comprendre comment quelqu’un pourrait ne pas être d’accord avec lui.

Ceci, bien sûr, est toujours une façon très suspecte de commencer un article. Tout commentateur politique intellectuellement sérieux, s’il fait un peu d’effort, peut au moins imaginer pourquoi d’autres pourraient ne pas être d’accord avec lui. Cependant, après des décennies passées au gouvernement, Parrish est tellement acquis à l’idée que le régime doit contrôler tous vos mouvements que toute autre option est apparemment hors de portée de la pensée rationnelle.

Parrish poursuit :

Il me semble non seulement raisonnable et juste, mais aussi évident que l’accès aux emplois ou aux espaces où il y a un risque accru de transmission virale pourrait être limité aux personnes qui peuvent démontrer un haut degré d’immunité.

Il n’y a absolument rien de libertarien à retarder la levée du confinement pour tout le monde, juste parce que ce ne serait pas sûr pour quelqu’un.

Encore une fois, notez l’hypothèse de base : le régime doit vous dire où vous êtes autorisé à aller et ce que vous êtes autorisé à faire. Ce sont ces ignobles libertariens qui sont ceux qui “retardent la levée des confinements”. Pour Parrish, les politiciens ont travaillé dur pour trouver un moyen de libérer la société. Ces nobles décideurs ont découvert les passeports vaccinaux. Enfin, les gens peuvent être autorisés à sortir de chez eux. Mais ces libertariens s’y opposent maintenant !

Contrairement à ces libertariens, Parrish nous assure qu’il est favorable à ce que les gens sortent de chez eux et se rendent visite dans des lieux publics. C’est juste qu’avant, il avait les mains liées. Il n’avait pas d’autre choix que de vous enfermer. Maintenant, cher contribuable, ne laisserez-vous pas Parrish et ses amis vous libérer ? Ils veulent que vous soyez libre. C’est juste qu’ils ne peuvent rien faire tant que vous n’avez pas embrassé les passeports vaccinaux !

Si vous remarquez que Parrish ressemble un peu à un mari violent, vous n’êtes pas loin du compte. De la même manière qu’un agresseur dit à sa femme : “Tu vois ce que tu m’as fait faire !” après l’avoir frappée au visage pour avoir brûlé les toasts, nous voyons une attitude similaire de la part de la foule des passeports vaccinaux : “Tu vois ce que tu me fais faire ? Je veux vous laisser sortir de chez vous, mais vous refusez de vous soumettre à notre système de passeport oh combien libertarien !”.

Pourtant, Parrish n’est pas le seul à penser de la sorte. Beaucoup d’autres continuent de plaider en faveur des passeports vaccinaux comme une sorte de système de liberté professionnelle. Les passeports sont présentés comme un “assouplissement des restrictions”.

Mais, comme l’épidémiologiste Martin Kulldorff et le médecin de Stanford Jay Bhattacharya l’ont souligné ce mois-ci dans le Wall Street Journal, rien dans le système de passeport ne vise à réduire le contrôle du régime sur notre vie quotidienne. Au contraire, il s’agit d’étendre et d’accroître le pouvoir du régime. Kulldorff et Bhattacharya écrivent :

L’idée est simple : Une fois que vous avez été vacciné, vous recevez un document ou une application téléphonique que vous utilisez pour entrer dans des lieux auparavant fermés à clé – restaurants, théâtres, stades, bureaux, écoles.

Cela ressemble à un moyen d’assouplir les restrictions coercitives de confinement, mais c’est le contraire. Pour comprendre pourquoi, il suffit de regarder les restaurants. Dans la plupart des régions des États-Unis, les restaurants ont déjà rouvert, à capacité limitée dans certains endroits. Un passeport vaccinal interdirait l’entrée aux clients potentiels qui n’ont pas reçu leur vaccin…..

Les avions et les trains, qui ont continué à fonctionner tout au long de la pandémie, seraient soudainement interdits aux personnes non vaccinées…..

Le passeport vaccinal doit donc être compris non pas comme un assouplissement des restrictions, mais comme un dispositif coercitif destiné à encourager la vaccination…..

Naturellement, le régime prétend que tout cela est “requis” par la “science”, mais

L’idée que tout le monde doit être vacciné est aussi scientifiquement infondée que l’idée que personne ne doit l’être. Les vaccins anti-coronavirus sont essentiels pour les personnes âgées à haut risque et leurs soignants, et recommandés pour beaucoup d’autres. Mais ceux qui ont été infectés sont déjà immunisés. Les jeunes courent peu de risques, et les enfants – pour lesquels aucun vaccin n’a été approuvé de toute façon – courent beaucoup moins de risques de mourir que de la grippe. Si les autorités imposent la vaccination de personnes qui n’en ont pas besoin, le public commencera à remettre en question les vaccins en général.

La “science” n’impose rien en matière de politique publique. Ce sont plutôt les décideurs politiques – soutenus par le pouvoir violent de l’État – qui imposent des mandats. Il s’agit de choix politiques, pas de forces de la nature. De plus, comme le notent Kulldorff et Bhattacharya, il ne s’agit même pas de choix politiques prudents, et ils sont basés sur des conclusions douteuses tirées de données scientifiques. Les auteurs poursuivent :

La plupart de ceux qui soutiennent cette idée appartiennent à la classe des ordinateurs portables – des professionnels privilégiés qui ont travaillé en toute sécurité et confortablement à la maison pendant l’épidémie. Des millions d’Américains ont effectué des tâches essentielles sur leur lieu de travail habituel et se sont immunisés à la dure. Maintenant, ils seraient obligés de risquer les effets indésirables d’un vaccin dont ils n’ont pas besoin. Les passeports inciteraient les jeunes professionnels à faible risque, en Occident et dans les pays en développement, à se faire vacciner avant les membres de la société plus âgés, à plus haut risque mais moins fortunés. De nombreux décès inutiles en résulteraient.

Mais nous savons comment le régime justifiera à lui-même les politiques de vaccination obligatoire si certains sont blessés par des effets indésirables.

“Nous n’avions pas le choix !” insisteront les politiciens. “La science nous a forcé la main !”

C’est une façon commode pour les politiciens de se défausser de la responsabilité d’avoir forcé une grande partie de la population – en grande partie une population à faible risque – à se soumettre à certaines procédures médicales mandatées par l’État. Mais, pour ne pas tomber dans le cynisme, il est tout à fait possible que ces personnes soient de vrais croyants. Comme Parrish, les décideurs qui imposent ces politiques aux citoyens et aux contribuables ne sont peut-être pas en mesure de comprendre une autre ligne de conduite. Ce niveau de certitude morale est un certain privilège de la classe dirigeante, et il n’a certainement rien à voir avec la “science”.

McMaken : Les passeports vaccinaux ne sont qu’un moyen pour le régime d’étendre son pouvoir | Aube Digitale

Les bracelets numériques des passeports vaccinaux sont arrivés

Les bracelets numériques des passeports vaccinaux sont arrivés

Ignorant les préoccupations liées aux libertés civiles, les employeurs vont de l’avant.

Un diplômé de l’école Wharton et son père, un médecin, ont mis au point l’”Immunaband”, un dispositif intelligent à porter sur soi, dont l’aspect ressemble beaucoup à celui d’une smartwatch et qui est utilisé pour indiquer le statut de la vaccination au moyen d’une étiquette.

Les utilisateurs doivent télécharger leur carte de vaccination et l’Immunaband permet aux autres de connaître facilement leur statut vaccinal. Sans se soucier des implications en termes de libertés civiles, cette technologie est déjà adoptée par plusieurs entreprises.

Dans le restaurant El Merkury Sophia Deleon, situé dans le quartier de Reading Terminal à Philadelphie, tous les employés portent l’Immunaband, un simple bracelet bleu qui affiche un code QR. En scannant le code, il est possible de valider le statut de vaccination de la personne qui le porte.

Le propriétaire du restaurant El Merkury a déclaré qu’il s’était associé à Immunaband pour télécharger ses cartes de vaccination et faire savoir explicitement à ses clients que le personnel du restaurant est vacciné.

Le Dr Tashof Bernton, l’une des deux personnes à l’origine d’Immunaband, a déclaré : “Alors que nous nous réunissons à nouveau en tant que société, il est agréable d’avoir un moyen de se dire que je suis en sécurité et que j’ai été vacciné. Vous obtenez l’Imunnaband, vous téléchargez votre carte, et elle est avec vous tout le temps si vous le voulez. Il suffit d’utiliser le code QR.”

À un moment où les gouvernements du monde entier envisagent de mettre en place des passeports vaccinaux et ont pris plusieurs mesures pour faire de cette résolution une réalité, des innovations telles qu’Immunaband ne sont plus une surprise.

New York, par exemple, s’est associé à IBM et a lancé “Excelsior Pass” pour permettre l’accès aux théâtres, aux lieux d’événements et aux stades de sport. Il s’est avéré que l’application exposait des données médicales privées.

Les patriotes – Rassemblements organisés en cette fin de semaine

Madame, Monsieur, chers Patriotes,

Quelle foule le 1er mai ! Notre défilé à Paris a réuni à la surprise générale jusqu’à 10 000 personnes ! Soyons fiers d’être debout, dans la vraie vie, pas virtualisés dans les meetings numériques du « monde d’après ».
Cette résistance, pour la liberté, pour la France est belle ! Elle monte, à mesure qu’au même moment un nombre croissant de militaires signent la tribune d’appel au patriotisme. Ce matin, 56 généraux et plus de 25 000 militaires l’avaient déjà signée : un raz-de-marée !

Ce dimanche 9 mai, les eurogagas célébreront l’Union européenne pour la « journée de l’Europe ». En miroir, nous fêterons la France, le Frexit, et je vous attends pour un événement national ce dimanche 9 mai à 15h à Paris place Pierre Laroque ! Il y a partout en France ce week-end dans le même esprit des rassemblements populaires organisés par Les Patriotes : voir la liste ci-dessous. Merci d’avance à ceux qui nous aideront par un don au mouvement (voir en bas de courriel).

À l’heure où ils veulent imposer le passeport sanitaire, qui est une odieuse rupture de civilisation avec tout principe humain,
À l’heure où ils veulent imposer l’obligation vaccinale notamment des enfants et poursuivre avec le masque,
À l’heure où même la presse commence à reconnaître le grand succès du Brexit, désormais qualifié de « tremplin »,
À l’heure où les 200 ans de la mort de Napoléon nous rappellent que notre pays est grand, attendu dans le monde, qu’il est un pays fort, juste, s’il a confiance en lui et s’il est indépendant,
Il faut lutter de toutes nos forces !

Voici la liste des rassemblements organisés en cette fin de semaine :

SAMEDI 8 MAI :
06 NICE 14h Place Masséna – bordure de la coulée verte
13 AIX-EN-PROVENCE 14h Cours Mirabeau – côté Rotonde
30 NÎMES 15h Place de l’Esplanade
31 TOULOUSE 15h Jardin Compans Caffarelli – allée Charles Dénat
34 MONTPELLIER 15h Place des martyrs de la Résistance – préfecture
56 AURAY 14h Place de la République – face à la mairie
69 LYON 14h30 Place du Maréchal Lyautey
84 AVIGNON 10h Place de l’Horloge

DIMANCHE 9 MAI :
75 PARIS 15h Place Pierre Laroque, avec Florian Philippot
59 LILLE 15h Avenue du Président Hoover – devant la MEL
63 CLERMONT-FERRAND 14h30 Place de Jaude
84 AVIGNON 14h Cours Jean Jaurès – face à la cité administrative

Bravo aux référents, militants des Patriotes qui sont l’honneur de la France en étant debout !

On sait maintenant de source sûre que la France s’est engagée auprès de la Commission européenne à faire les odieuses réformes des retraites et de l’assurance chômage.
Le combat pour la dignité de chacun, contre la Finance qui dévore nos vies et l’économie réelle, passe par une rupture franche et nette avec l’Union européenne et l’euro. Cette rupture c’est celle de la liberté, liberté des individus et liberté de notre peuple, par rapport à toutes les tutelles mondialistes !

Ce message d’espoir sera porté à leur niveau par la centaine de candidats titulaires et suppléants que notre mouvement présentera aux élections départementales, pour la première fois de son histoire. Bravo à eux ! Moi-même, j’aurai l’honneur de conduire une magnifique liste de libération nationale pour les régionales dans le Grand Est. J’aurai prochainement l’occasion de vous reparler de ces élections locales.

Voici pour conclure le numéro 3 de notre Journal des Patriotes, un travail collectif à saluer ! : https://www.calameo.com/read/0065268791006a580f4b7

Notre combat est beau, les 10 000 personnes que nous avons réunies le 1er mai montrent l’incroyable progression de nos idées et le réveil d’une partie du peuple de France ! Je vous appelle au courage, à l’optimisme et au combat !

 
‪Vive Les Patriotes !Vive la France !
Florian Philippot,
Président des Patriotes.

♦️Pour adhérer aux Patriotes, reprendre votre adhésion, offrir une adhésion :
Rejoindre les Patriotes

Comment contourner le passeport vaccinal? animap.fr – De quoi s’agit-il ?

Comment contourner le passeport vaccinal? animap.fr – De quoi s’agit-il ?

À cause du Corona et de la gestion politique de ce virus, des fractures de plus en plus profondes se forment au sein de la population. Avec le passeport vaccinal prévu dans un avenir proche, seront désavantagées et exclues toutes les personnes qui ne veulent pas se faire injecter ce vaccin Covid-19 en phase expérimentale. La réponse à cet apartheid vaccinal imminent est ANIMAP.

Il s’agit d’un répertoire d’industries et de produits, pour les entreprises de tous les secteurs, n’excluant personne, vacciné ou non, testé ou non, et qui permettent à tous d’accéder librement à leurs produits et services.

France: https://animap.fr/

Suisse: https://animap.ch/

source : La minute de Ricardo

Recette des raisins bénis

LES RAISINS BÉNIS *RECETTE POUR la fin des temps : Le Christ nous demande de chercher un prêtre et de lui demander sa bénédiction pour une grappe de raisin ou un seul grain de raisin, car avec un raisin béni, il est possible de nourrir deux personnes et de résister ainsi sans nourriture, si la créature a la Foi et est bien préparée ; cela servira pour les périodes de pénurie alimentaire.



RECETTE POUR la fin des temps LES RAISINS BÉNIS : Le Christ nous demande de chercher un prêtre et de lui demander sa bénédiction pour une grappe de raisin ou un seul grain de raisin, car avec un raisin béni, il est possible de nourrir deux personnes et de résister ainsi sans nourriture, si la créature a la Foi et est bien préparée ; cela servira pour les périodes de pénurie alimentaire. Pour bénir les autres raisins : Avec le raisin déjà béni par le prêtre, bénir les autres de la façon suivante :

REMÈDES ET INDICATIONS DONNES PAR LE CIEL POUR LA FIN DES TEMPS

Chaque raisin doit posséder un morceau de tige qui est uni à la grappe, il est donc conseillé de le couper avec des ciseaux. Il faut bénir les autres raisins avec le raisin béni, l’une après l’autre, en disant : « Au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, Amen. », tandis que l’on frotte le raisin béni contre celui que l’on est en train de bénir.

Ensuite, on place les raisins bénis dans des bocaux stérilisés et on ajoute du vin ou de l’eau-de-vie (brandi) dans chaque flacon, aucune autre liqueur. On ferme le bocal et on y conserve le raisin le temps nécessaire, jusqu’à ce qu’il soit consommé. Vous pouvez partager ce raisin béni avec vos frères qui emporteront alors la bénédiction et pourront préparer leurs propres raisins bénis. Il y a 15 ans, le Christ nous avait demandé de bénir du raisin qui se trouve encore en bon état. Si dans un pays il n’y a pas de raisin, vous pouvez utiliser un autre fruit qui abonde et qui soit petit comme le raisin.

Lorsque le Christ mentionna à nouveau cette demande sur le raisin béni, je me suis également souvenue de l’histoire du Raisin de San Damiano, que je raconte ci-dessous :Au cours d’une des apparitions de la Vierge Marie à Mamma Rosa Quatrinni, voyante de San Damiano (1964-1970), Italie (aujourd’hui décédée), la Vierge a béni une grappe de raisin, en expliquant que ce raisin alimenterait tous ceux qui ont foi en la valeur nutritionnelle de ce raisin et s’en nourrissent pendant les jours de l’antéchrist (la « marque de la bête », les guerres, les famines, les sécheresses, les épidémies, les catastrophes, les calamités et les maladies).

Puis, la Bienheureuse Vierge Marie montra comment transférer la bénédiction d’un Raisin Béni vers une nouvelle grappe de raisin, de sorte que davantage de personnes puissent en bénéficier.

How To Make Blessed Grapes

For Times of Famine.

Durée: 3:02

Le raisin étant toujours attaché à la grappe, il doit être entièrement lavé avec une solution d’eau et une ou deux gouttes de savon liquide, puis rincé.

Le raisin est ensuite détaché de la grappe à l’aide de ciseaux, en laissant un peu de la tige sur chaque grain de raisin.

On prend le raisin béni et on le frotte contre un raisin frais en faisant le signe de la Croix, tout en disant : « Au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit. Amen. »

Préparez un bocal en verre propre muni d’un couvercle qui ferme bien. Certaines prophéties ont vu le jour d’après lesquelles les soldats qui lutteront sous la bannière de Jésus et de Marie contre les forces de l’antéchrist seront guidés par Saint Michel Archange.

Ces hommes seront pleins de force, mais n’auront pas besoin de nourriture. Cela surprendra d’autres personnes qui se joindront à ces soldats, faisant grandir les petites forces Mariannes jusqu’à devenir une armée gigantesque. Celle-ci luttera pour renverser les forces de l’antéchrist. La Sainte Vierge a révélé à de nombreux saints et prophètes que ces troupes seront alimentées par le Ciel. Peut-être que les Raisins Bénis sont l’un des nombreux miracles de la fin des temps auxquels les saints du passé faisaient référence dans leurs visions



FICHIER RECETTE DE  RAISINS BÉNIS – RECETTE POUR la fin des temps LES RAISINS BÉNIS-LUZ DE MARIA

LES RAISINS BÉNIS *RECETTE POUR la fin des temps : Le Christ nous demande de chercher un prêtre et de lui demander sa bénédiction pour une grappe de raisin ou un seul grain de raisin, car avec un raisin béni, il est possible de nourrir deux personnes et de résister ainsi sans nourriture, si la créature a la Foi et est bien préparée ; cela servira pour les périodes de pénurie alimentaire. | *Messages-Prophéties-Par les Saints et les Prophètes ……Myriamir(1) (wordpress.com)

Livre sur le paradis – Chapitre 14 –

Pas tous les archanges peuvent parler

Des joies de cet endroit Saint,

Où Notre Père se révèle

La lumière de Son visage Divin

-Charles Wesley.

Et le Temple était rempli d’encens de la Gloire et du Pouvoir de Dieu”. Rev. 15:8

Heavens Garden Paradise (Page 7) - Line.17QQ.com

Nous avons traversé le parc et sommes entrés dans une forêt. Quelque chose s’est produit dans mon esprit, ce sentiment était comparable aux moments qui précèdent le Saint Sacrement. Je n’ai pas ressenti l’envie de demander à Frank qu’est-ce qu’on faisait aussi loin de la maison, à cette tardive car j’étais sereine.

En sortant de la forêt, j’ai vu le sommet d’une colline un Temple avec un dôme, des colonnes massives et des murs couvert de perles. Je me suis agenouillée et j’ai adoré le Seigneur, Celui qui est assis sur le Trône. J’ai perdu alors, toute perception du temps, même la vie immortelle semblait être perdue devant ce plus Grand Mystère Céleste.

Frank me souleva et, m’accompagna à l’intérieur. Au centre, se tenait un immense autel en or, en-dessous duquel il y avait une fontaine et, j’ai alors compris intuitivement qu’ici, c’était la source de la rivière magique qui passait dans les jardins du Ciel et qui nous lavait des dernières traces de la mort et des péchés. Tout était calme.

Se tenaient dans le Temple, deux personnes qui étaient agenouillées du côté opposé de l’autel et autour, quatre anges avec des trompettes.

Tout d’un coup, le Temple brillait d’une lumière d’une intensité beaucoup plus forte que le soleil au zenit. Le Temple se remplit de la Gloire du Seigneur. Nous nous sommes agenouillés devant l’autel et avons protégé nos visages de l’effet de luminosité que procurait Sa venue. Nous étions entourés par les sons des trompettes et les voix des anges:

Saint, Saint, Saint, Le Seigneur Tout Puissant!

Tout ce que vous ferez, vous le ferez en memoire de Moi,

sur la terre, comme au Ciel et sur les mers.

Saint, Saint, Saint, Misericordieux et Tout Puissant;

Dieu en trois personnes – Trinité bénie. Amen!”

44 Views of paradise in heaven ideas | beautiful nature, scenery, beautiful  landscapes

Tout est devenu calme. Malgré que nous savions que la Gloire visible venait de sortir du Temple – Son Trône – nous restions recueillis silencieusement.

Puis, nous avons pris le chemin de retour; j’étais un peu surprise que nous n’avions pas repris le même chemin. Frank a choisi de retourner sur un bateau se trouvant sur une ruisseau dont la source se trouvait sous l’autel du temple.

Pendant le trajet je dis à mon beau-frère:

« J’étais plus que ravie d’entendre ici, au Ciel, les hymnes que je connaissais sur terre, surtout celui d’aujourd’hui qui est depuis longtemps mon favori. »

« Cela n’arrive jamais par hasard » a-t-Il répondu. “ un des plus grands plaisirs de cette vie bénie est qu’on ne perd jamais une occasion pour reproduire les joies de notre vie mortelle. Notre Père souhaite que tous Ses enfants reconnaissent que leur vie Céleste n’est que la continuation de la vie terrestre mais sans ses imperfections et ses soucis.”

Arrivés chez nous, je m’installa sur le divan en face de l’image du Christ et réfléchis sur cette merveilleuse journée. En regardant l’image, je Lui dit:

“Je vais atteindre la perfection que tu demandes Mon Seigneur, même si cela exige toute l’aide des anges de lumière et, si cela demande toute ma vie, ici.”

Sur ces paroles et avec Ses yeux sur moi, je suis tombée dans le repos béni du Ciel.

Un ancien chercheur de GAVI affirme que les vaccins contre le COVID pourraient créer des “variants hautement contagieux”

Un ancien chercheur de GAVI affirme que les vaccins contre le COVID pourraient créer des “variants hautement contagieux”

Est-il possible que les vaccins contre le COVID puissent d’une manière ou d’une autre conduire à la propagation de variants plus contagieux ? Selon le consensus actuel, étant donné que chacun des vaccins contre le COVID en circulation contient un seul gène du virus qui provoque le COVID-19, et que ce gène donne l’ordre à nos cellules de fabriquer la protéine sans qu’aucune autre protéine du virus ne soit fabriquée, non. Les particules virales entières ne sont jamais présentes et, par conséquent, les personnes vaccinées ne peuvent pas excréter ou transmettre le virus à d’autres personnes. Mais peut-on l’affirmer avec certitude ? Selon une nouvelle hypothèse du Dr Geert Vanden Bossche, spécialiste des vaccins, nous devons envisager que cela puisse se produire.

En Inde, on assiste actuellement à la propagation à grande échelle de nouveaux variants et à une forte augmentation des cas. Cela se produit après que près de 120 000 000 de personnes ont reçu au moins une dose de vaccin COVID-19, tandis que 23 000 000 de personnes ont reçu deux injections. La campagne de vaccination a commencé il y a plusieurs mois, et la récente explosion exponentielle fait la une des journaux dans le monde entier.

Si vous regardez le graphique ci-dessous, l’Inde a enregistré plus de 300 000 cas par jour depuis plusieurs jours maintenant. La campagne de vaccination de l’Inde a commencé en janvier. L’augmentation du nombre de cas, ainsi qu’un variant de la souche, est corrélé à une augmentation du taux de vaccination.

Corrélation ne signifie pas causalité, mais c’est une corrélation qui amène à une enquête plus approfondie. On pourrait également faire valoir que 120 000 000 de vaccins ne représentent même pas 10 % de la population totale de l’Inde, et que l’augmentation des cas pourrait être due au fait qu’un nombre insuffisant de personnes ont déjà été vaccinées. Plusieurs facteurs peuvent être à l’origine de ce pic brutal. Certains scientifiques affirment que les mesures d’isolement, comme les fermetures, ne font que créer davantage de vagues infectieuses, car ces stratégies empêchent l’immunité collective naturelle de se mettre en place et affaiblissent notre système immunitaire en raison du manque d’exposition à divers agents pathogènes. Là encore, ce point fait l’objet d’un vif débat parmi les scientifiques.

En outre, si le vaccin était lié à la propagation, pourquoi ne verrions-nous pas le même type de chose aux États-Unis par exemple, où les vaccinations ont été corrélées à une baisse des cas ? Encore une fois, il y a beaucoup de questions à se poser, et les choses deviennent généralement plus claires à long terme qu’à court terme. Au Canada, on pourrait avancer le même argument que l’Inde en ce qui concerne l’émergence de nouvelles souches. Pour l’instant, il y a beaucoup de choses que nous ne savons pas.

Le Dr Geert Vanden Bossche est l’un des nombreux experts en vaccins, scientifiques et médecins du monde entier qui expriment leurs inquiétudes concernant le vaccin COVID-19. Qui est-il ?

Geert Vanden Bossche a obtenu son diplôme de vétérinaire à l’Université de Gand, en Belgique, et son doctorat en virologie à l’Université de Hohenheim, en Allemagne. Il a occupé des postes de professeur auxiliaire dans des universités belges et allemandes. Après sa carrière dans le monde universitaire, Geert a rejoint plusieurs entreprises de vaccins (GSK Biologicals, Novartis Vaccines, Solvay Biologicals) pour occuper divers rôles dans la R&D sur les vaccins ainsi que dans le développement tardif des vaccins. Geert a ensuite rejoint l’équipe Global Health Discovery de la Fondation Bill & Melinda Gates à Seattle (USA) en tant que Senior Program Officer ; il a ensuite travaillé avec l’Alliance mondiale pour les vaccins et la vaccination (GAVI) à Genève en tant que Senior Ebola Program Manager. À GAVI, il a suivi les efforts de développement d’un vaccin contre le virus Ebola. Il a également représenté GAVI, avec d’autres partenaires, dont l’OMS, pour examiner les progrès de la lutte contre Ebola et élaborer des plans de préparation à une pandémie mondiale. En 2015, Geert a examiné et remis en question la sécurité du vaccin contre le virus Ebola utilisé dans les essais de vaccination circulaire menés par l’OMS en Guinée. Son analyse scientifique critique et son rapport sur les données publiées par l’OMS dans le Lancet en 2015 ont été envoyés à toutes les autorités sanitaires et réglementaires internationales impliquées dans le programme de vaccination contre Ebola. Après avoir travaillé pour GAVI, Geert a rejoint le Centre allemand de recherche sur les infections à Cologne en tant que chef du bureau de développement des vaccins. À l’heure actuelle, il travaille principalement comme consultant en biotechnologie et en vaccins, tout en menant ses propres recherches sur les vaccins basés sur les cellules tueuses naturelles.

M. Bossche a adressé une lettre à l’Organisation mondiale de la santé (OMS), dans laquelle il déclare ce qui suit :

Je suis tout sauf un anti-vax. En tant que scientifique, je n’ai pas l’habitude de faire appel à une plate-forme de ce type pour prendre position sur des sujets liés aux vaccins. En tant que virologue et expert en vaccins, je ne fais exception que lorsque les autorités sanitaires autorisent l’administration de vaccins d’une manière qui menace la santé publique, et plus particulièrement lorsque les preuves scientifiques sont ignorées. La situation actuelle, extrêmement critique, m’oblige à diffuser cet appel d’urgence. L’ampleur sans précédent de l’intervention humaine dans la pandémie de Covid-19- risquant désormais de déboucher sur une catastrophe mondiale sans équivalent, cet appel ne peut retentir suffisamment fort et fermement. Comme je l’ai dit, je ne suis pas contre la vaccination. Au contraire, je peux vous assurer que chacun des vaccins actuels a été conçu, développé et fabriqué par des scientifiques brillants et compétents. Cependant, ce type de vaccins prophylactiques est totalement inapproprié, et même très dangereux, lorsqu’il est utilisé dans des campagnes de vaccination de masse lors d’une pandémie virale. Les vaccinologues, les scientifiques et les cliniciens sont aveuglés par les effets positifs à court terme chez les patients individuels, mais ne semblent pas se soucier des conséquences désastreuses pour la santé mondiale. À moins que l’on ne me prouve scientifiquement que j’ai tort, il est difficile de comprendre comment les interventions humaines actuelles empêcheront les variants en circulation de se transformer en un monstre sauvage.

Vous pouvez lire la lettre dans son intégralité, ainsi qu’une explication plus approfondie quelques semaines après sa rédaction, abordant également les nombreuses critiques à son encontre, ici.

Il aborde le sujet de l’évasion immunitaire virale, qui, d’après ce que j’ai compris de son explication, se produit lorsque notre système immunitaire commence à se défendre contre un virus, menaçant son potentiel de réplication et sa capacité à se transmettre à d’autres. En conséquence, le virus lui-même fait ce qu’il doit faire pour ne plus être reconnu par notre système immunitaire, ce qui signifie qu’il essaie de développer d’autres moyens de survivre. S’il se développe de manière à ne pas être reconnu, il ne peut pas être attaqué par notre système immunitaire et peut donc échapper à l’immunité. C’est ce qu’on appelle “l’évasion immunitaire virale”. Ce n’est un secret pour personne que les virus ont “étudié” l’immunologie au cours de millions d’années de coévolution avec leurs hôtes. Au cours de cette éducation permanente, ils ont développé d’innombrables mécanismes pour échapper au système immunitaire de l’hôte.

Une étude publiée dans l’International Journal of Experimental Pathology l’explique,

Ces virus persistent, généralement à de faibles niveaux, et la biologie de leur persistance représente un ensemble de stratégies évolutives liées. Il s’agit d’agents pathogènes basés sur l’ADN, avec des génomes de grande taille par rapport aux normes virales, contenant des centaines de gènes. Leurs principales armes peuvent être décrites comme du “camouflage” et du “sabotage”, c’est-à-dire la possession de molécules hautement évoluées, codées avec le virus entrant et qui ont évolué pour perturber les mécanismes de défense conventionnels de l’hôte. L’autre mécanisme employé par ces envahisseurs consiste à cibler des sites de réplication dans des régions du corps peut-être moins facilement accessibles à la défense de l’hôte.

En revanche, il existe de nombreux virus à génomes à base d’ARN, souvent beaucoup plus petits, qui parviennent également à établir une infection persistante et à survivre dans des hôtes malgré les réponses immunitaires en cours. Les stratégies utilisées par ce groupe d’organismes, qui disposent de beaucoup moins de “technologie”, sont très différentes. Contrairement à leurs homologues à ADN plus stables, la mutabilité de ces génomes à ARN permet à ce groupe d’évoluer potentiellement au sein de leur hôte et de mettre en place une persistance de “haut niveau”. Les principales stratégies employées ici pourraient être décrites comme la “vitesse” et le “changement de forme”.

Bossche explique son raisonnement de manière plus approfondie, avec l’ensemble de son raisonnement scientifique dans son ouvrage récent que l’on trouve sur son site web. Pour une explication complète et des détails/sciences plus spécifiques, je vous suggère de le consulter pour obtenir l’explication complète.

Bossche a reçu de nombreuses critiques

À notre époque, si vous remettez en question les vaccins de quelque façon que ce soit, on fera de vous un exemple. De nos jours, les préoccupations légitimes ne sont jamais vraiment prises en compte par les médias grand public, ce qui est dommage, car non seulement cela va à l’encontre de la science, mais cela risque également de désinformer le public.

Le Dr Bryan Bridle, immunologiste viral, professeur à l’Université de Guelph et expert en vaccins, a fait part de plusieurs préoccupations concernant le déploiement des vaccins COVID. Il indique clairement que “beaucoup de gens réfléchissent très sérieusement à la question, font leurs propres recherches sur les vaccins COVID-19 et se posent des questions très légitimes”.

Malheureusement, ces préoccupations sont presque toujours accueillies avec dérision. Par exemple, un article publié par Jonathan Jarry pour l’Université McGill qualifie les affirmations de Bossche “d’absurdes”.

C’est tout à fait absurde. J’ai contacté le Dr Paul Offit, pédiatre spécialisé dans les vaccins et l’immunologie et co-inventeur du vaccin contre le rotavirus, pour savoir s’il pense que la résistance aux antibiotiques et l’échappement immunitaire associé aux vaccins sont effectivement comparables. “Dans un sens, c’est le cas, mais il passe à côté de l’essentiel”, m’a dit le Dr Offit. Un vaccin montre à votre corps une partie inerte du virus afin qu’il puisse fabriquer des anticorps neutralisants contre celle-ci. Si le corps finit par produire de faibles niveaux de ces anticorps, c’est-à-dire pas assez pour tuer rapidement le virus lorsque vous l’attrapez, cela pourrait permettre au virus de rester un peu dans votre corps et de faire des copies de lui-même. Certaines de ces copies peuvent, par hasard, présenter le bon type d’erreurs dans leur code génétique et devenir des variants préoccupants, bien que le taux de mutation de ce coronavirus soit assez faible.

“Mais si vous avez un vaccin qui entraîne des niveaux élevés d’anticorps neutralisants, ce n’est pas une façon de créer des variants”, a-t-il poursuivi. Pour utiliser une analogie, si un troupeau d’envahisseurs arrive mais que vous n’avez réussi à rassembler que quelques soldats, préparez-vous à un long siège au cours duquel l’ennemi pourrait apprendre une ou deux choses sur vos défenses et s’adapter. Mais si vous disposez d’une armée complète et surpuissante, les envahisseurs ne resteront pas longtemps sur place. La question est donc la suivante : les vaccins contre le COVID-19 nous donnent-ils des niveaux faibles ou élevés d’anticorps neutralisants ?

Je ne suis pas sûr d’être d’accord avec l’affirmation selon laquelle “le taux de mutation de ce coronavirus est assez faible”, surtout si l’on tient compte du fait que de nouveaux variants apparaissent. Offit affirme également que si vous avez un vaccin qui entraîne des niveaux élevés d’anticorps neutralisants, ce n’est pas un moyen de créer des variants. Mais selon Bossche :

Les virus, contrairement à la majorité des bactéries, doivent compter sur des cellules hôtes vivantes pour se répliquer. C’est pourquoi l’apparition de “mutants évasifs” n’est pas trop inquiétante tant que la probabilité que ces variantes trouvent rapidement un autre hôte est assez faible. Toutefois, ce n’est pas le cas lors d’une pandémie virale ! Lors d’une pandémie, le virus se propage dans le monde entier et de nombreux sujets excrètent et transmettent le virus (y compris les “porteurs” asymptomatiques). Plus la charge virale est élevée, plus la probabilité que le virus tombe sur des sujets qui n’ont pas encore été infectés ou qui ont été infectés mais n’ont pas développé de symptômes est grande. À moins qu’ils ne soient suffisamment protégés par leur défense immunitaire innée (par des Abs naturelles), ils attraperont la maladie de Covid-19 car ils ne peuvent pas compter sur d’autres Abs, c’est-à-dire acquises.

AFP Fact Check indique clairement que ce que Bossche partage est une fausse information :

Gary McLean, professeur d’immunologie moléculaire à la London Metropolitan University, a déclaré à l’AFP que plutôt que de créer un “monstre” comme le suggère Vanden Bossche, les mutations de la protéine spike peuvent entraver la propagation du virus.

Les mutations sont relativement subtiles dans la protéine spike et ne peuvent pas aller aussi loin que suggéré, sinon elles ne ressembleront plus à la protéine spike”, a-t-il déclaré, ajoutant que “le virus perdra sa façon d’infecter les cellules si la protéine spike continue à muter et le virus s’éteindra.”

De plus, les variants du virus sont apparus avant la disponibilité généralisée des vaccins.

Là encore, Bossche a répondu à la plupart des critiques formulées à l’encontre de ses affirmations dans son article sur son site Web. Une vidéo récemment publiée par Bossche donne un résumé de ses conclusions, où il a déclaré que ce sera probablement son dernier commentaire sur la question.

Pourquoi les médias grand public ne parviennent-ils pas à avoir des conversations ouvertes sur des sujets “controversés” comme les vaccins ? Pourquoi les informations et les preuves qui soulèvent des préoccupations légitimes au sujet des vaccins sont-elles qualifiées de “théories du complot anti-vaccins” ? Pourquoi ces préoccupations ne sont-elles jamais vraiment traitées correctement ou reconnues par le courant dominant ? Pourquoi les préoccupations concernant les vaccins sont-elles toujours qualifiées de “fake news” ?

Pour une personne lambda, nous prenons des décisions en fonction des informations que nous recevons des analystes et des experts, mais que se passe-t-il si nous ne recevons pas toutes les informations ? Sommes-nous correctement informés ? Pouvons-nous prendre des décisions judicieuses ? À la fin de la journée, est-ce que cela importe de savoir qui a raison ou tort ? Ne devrions-nous pas nous préoccuper davantage de converger vers une vérité honnête et transparente ? En quoi la censure des idées nous aide-t-elle à parvenir à la vérité ?

Un ancien chercheur de GAVI affirme que les vaccins contre le COVID pourraient créer des « variants hautement contagieux » | Aube Digitale

“Nos avions de combat peuvent se rendre en Iran” : Le ministre israélien du Renseignement promet la guerre si un “mauvais accord” est conclu à Vienne

“Nos avions de combat peuvent se rendre en Iran” : Le ministre israélien du Renseignement promet la guerre si un “mauvais accord” est conclu à Vienne

Un haut responsable du renseignement israélien a averti que si le résultat final des négociations de Vienne est un retour à le traité nucléaire JCPOA, une guerre entre l’Iran et Israël suivra très probablement.

Le ministre israélien du Renseignement, Eli Cohen, a déclaré jeudi qu’”un mauvais accord entraînera la région dans une spirale de guerre“, tout en réitérant la position de Tel-Aviv selon laquelle il ne se considérera pas lié politiquement par les termes de tout futur accord entre les États-Unis et l’Iran. Tel-Aviv considère depuis longtemps que l’accord nucléaire de 2015 permet à l’Iran de se doter d’une bombe, et estime donc qu’aucune de ses parties ne peut être sauvée ou validée.

“Quiconque recherche des avantages à court terme doit tenir compte du plus long terme”, a déclaré Cohen à Reuters. “Israël ne permettra pas à l’Iran de se doter de l’arme nucléaire. L’Iran n’a aucune immunité où que ce soit”.

Et c’est là que ses propos sont devenus particulièrement belliqueux et menaçants, affirmant ensuite que “Nos avions peuvent se rendre partout au Moyen-Orient – et certainement en Iran.”

Le membre du Likid de la Knesset et ministre du Renseignement a en outre souligné le programme de missiles balistiques de la République islamique, qui doit être arrêté, ainsi que sa “déstabilisation d’autres pays” et le financement de militants par procuration dans toute la région, principalement une référence au Hezbollah et aux forces alliées en Syrie.

Ces remarques montrent qu’Israël est certainement effrayé par les nombreuses informations faisant état de progrès à Vienne, et plus particulièrement par les dernières informations selon lesquelles M. Biden réfléchit à un “retour en arrière complet” des sanctions de l’ère Trump contre l’Iran afin de rétablir l’accord nucléaire.

Eli Cohen, ministre du Renseignement

La position constante d’Israël au fil des ans a été que le traité JCPOA négocié par Obama servirait de couverture à Téhéran pour chercher secrètement à se doter de la capacité de fabriquer une bombe atomique, ce que les Iraniens ont nié, affirmant que le programme ne sert qu’à des fins pacifiques d’énergie domestique, alors que l’Ayatollah a émis des fatwas selon lesquelles les armes nucléaires sont “non islamiques”.

Le Mossad aurait été engagé dans une campagne secrète de sabotage visant à faire échouer les installations iraniennes d’enrichissement de l’uranium et les négociations de Vienne elles-mêmes, mais sans succès jusqu’à présent. Au contraire, les attaques, comme celle de Natanz le 11 avril, semblent n’avoir fait que renforcer la détermination de la République islamique à conclure un accord avec l’administration Biden.

Pendant ce temps, les Israéliens exercent de fortes pressions sur l’administration Biden pour qu’elle interrompe les pourparlers lors de réunions à Washington avec le secrétaire d’État Blinken. Le chef du Mossad, Yossi Cohen, et l’ambassadeur d’Israël, Gilad Erdan, plaident actuellement en faveur d’un nouvel accord strict qui rendrait impossible la poursuite de l’arme nucléaire par l’Iran ; cependant, l’Iran a depuis longtemps averti que tout “nouvel accord” est voué à l’échec. Mais c’est précisément là que réside le problème : Israël ne veut voir aucun rapprochement entre Washington et Téhéran.« 

Nos avions de combat peuvent se rendre en Iran » : Le ministre israélien du Renseignement promet la guerre si un « mauvais accord » est conclu à Vienne | Aube Digitale

Vaccins et cellules fœtales avortées : la réponse de Pamela Acker à Emmanuele Barbieri de “Corrispondenza Romana”

29 avril, 2021

Vaccins et cellules fœtales avortées : la réponse de Pamela Acker à Emmanuele Barbieri de “Corrispondenza Romana”

Un débat de fond, pas toujours très élégant, oppose aujourd’hui des catholiques – y compris traditionnels – favorables à la vaccination anti-COVID, y compris par des vaccins développés au moyen de lignées de cellules fœtales obtenues à partir de bébés avortés, et de ceux qui, à l’instar de Mgr Athanasius Schneider, estiment que ces vaccins « souillés par l’avortement », doivent ou devraient être refusés en conscience pour cette raison, rejetant par là même l’argument de la « coopération éloignée au mal » ou du « volontaire indirect ».Dans un récent article paru sous la signature d’Emmanuele Barbieri dans Corrispondenza Romana, une charge violente a été menée contre Pamela Acker, l’une des porte-parole du mouvement d’opposition à l’utilisation de vaccins produits ou testés (voire les deux) au moyen de cellules fœtales avortées. Ses capacités scientifiques, sa bonne foi, ses motivations, et même ses capacités de raisonnement ordinaires sont attaquées. Je dois dire que l’ensemble est déplaisant, dans un contexte où l’on parle tout de même de choses graves.Je vous avoue ne pas avoir la patience, du fait de sa tonalité, de traduire ce texte de Barbieri, qui reflète de toute façon la vision aujourd’hui majoritaire. Je vous propose plutôt, grâce à l’aide du CEP (Centre d’études et de prospective sur la science) qui m’a transmis une traduction par Roberto Bonato de la réponse de Pamela Acker à Barbieri dans LifeSite en m’autorisant aimablement à la diffuser.C’est cette traduction, légèrement retouchée, que je vous propose de découvrir ci-dessous. Le texte m’a particulièrement intéressée par la qualité de ses sources. Vous noterez qu’il émane d’une femme qui a mis sa peau au bout de ses idées, puisqu’elle a mis fin à une prometteuse carrière universitaire pour ne pas collaborer à une étude dont elle a appris qu’elle aboutirait, en cas de réussite, à la production d’un vaccin réalisé au moyen d’une lignée de cellules souches fœtales. – J.S.
Vérités scientifiques, sophismes logiques et consentement au mal : une réponse à Emmanuele Barbieri
par Pamela Acker 

On m’a demandé à plusieurs reprises de répondre à un récent article d’Emmanuele Barbieri, « Vaccins COVID-19 : Vérités scientifiques et Fake News ». Je trouve décevant qu’un tel article gagne en audience auprès de personnes raisonnables, car il commence par un sophisme ad hominem, se termine par un empoisonnement du débat, et il est truffé d’arguments épouvantail et d’erreurs pures et simples. Le ton fait appel à la fois à l’émotion et  à l’autorité, car tout au long de son argumentation, l’auteur suggère – voire affirme carrément – que ceux qui ne sont pas d’accord avec lui sont soit ineptes, soit fourbes. En tout cela, il ignore la réalité du lien entre l’avortement et la science biomédicale – pourtant clairement documenté par les chercheurs eux-mêmes ] et contribue à la confusion croissante qui entoure la question du vaccin actuel contre le coronavirus, une technologie expérimentale contraire à l’éthique, imposée à la population à une échelle qui aurait été inconcevable il y a seulement un an.  
Malheureusement, cette réfutation sera beaucoup plus longue que l’article original, car il faut toujours plus de mots pour étayer une argumentation que pour gribouiller une diatribe.

Des problèmes dès le départ

Malgré son titre prometteur et sa prétendue tentative de faire la différence entre la science réelle et les « fake news », l’article de M. Barbieri contient des affirmations profondément inexactes sur l’histoire des lignées de cellules fœtales avortées et sur la science qui les sous-tend, notamment celles-ci :
–      Les preuves de l’existence des avortements par césarienne proviennent principalement de clips vidéo tournés par David Daleiden ; en réalité, elles proviennent de la littérature scientifique (1, 2, 3), notamment de plusieurs documents de recherche décrivant le développement des vaccins contre la polio.  
L’expérimentation sur le tissu fœtal était interdite avant la légalisation de l’avortement ; En réalité, de telles expériences ont été menées dès les années 1930 (1) et il y eut même des fournisseurs internationaux de tissus de fœtus avortés (notamment l’Institut Karolinska) tout au long des années 1950-70, qui ont continué à fournir des tissus de fœtus avortés pour la recherche jusqu’à ce jour.
Aucune expérimentation sur tissu fœtal n’a été réalisée dans l’intention de produire des vaccins ; en réalité, le développement du vaccin contre la polio a alimenté la recherche sur des lignées de cellules de fœtus avortés (1, 2, 3) et le vaccin contre la rubéole (4) a été produit à l’aide de virus obtenus à partir de fœtus avortés, au lieu d’utiliser simplement un écouvillon nasal sur un enfant infecté (comme cela a été fait au Japon). Il existe en effet une longue histoire de complicité entre les vaccins et l’avortement.
La quantité d’ADN fœtal résiduel dans les vaccins est négligeable, selon trois études statistiques hypothétiques (ayant toutes le même auteur principal) ; en réalité, les données expérimentales montrent que la quantité et la dimension de l’ADN fœtal présent dans les vaccins posent un réel problème, et peuvent atteindre 200 fois la limite de sécurité établie par l’Organisation Mondiale de la Santé. (5)

La recherche sur les vaccins et une carrière interrompue
par les cellules de fœtus avortés

Bien que cet article porte principalement sur la recherche sur les fœtus avortés et les vaccins, il semble prudent d’aborder le fait que M. Barbieri commence son commentaire en m’accusant de n’avoir « aucune expertise spécifique » et donc de n’être pas qualifiée pour parler des vaccins. Son argument repose principalement sur le fait que je n’ai pas de publications scientifiques à mon actif.  Il y a une raison très simple et très valable pour laquelle je n’ai publié dans aucune revue scientifque : le travail que j’ai effectué dans le domaine du développement de vaccins concernait un vaccin contre le VIH qui utilisait des lignées cellulaires HEK-293 dans le cadre du projet.  Mon propre volet de ce projet portait sur des lignées cellulaires éthiques (hamster chinois, souris et lignée cellulaire cancéreuse humaine) et a consisté à rechercher et à développer des façons d’utiliser de courts peptides de signalisation pour cibler le véhicule du vaccin – qui était en fait un vecteur viral, une technologie similaire à celle utilisée par les vaccins COVID-19 de Johnson & Johnson et AstraZeneca – afin qu’il soit directement capté par les cellules dendritiques, l’un des acteurs cellulaires les plus importants impliqués dans le déclenchement d’une bonne réponse immunitaire. J’ai quitté le laboratoire dans lequel je travaillais au bout de dix mois, lorsque j’ai découvert que les antigènes qui seraient utilisés dans le produit final du vaccin étaient produits sur des cellules de fœtus avortés – une décision qui était en accord avec les devoirs du chercheur décrits dans Dignitas Personae, en particulier les paragraphes 34 et 35.  Si j’avais figuré en tant qu’auteur sur l’un des articles en question (qui sont tous disponibles en ligne sur la page des publications du Dr Venigalla Rao (6), ma crédibilité aurait par la suite été entachée par le fait que mon nom était directement associé dans la littérature scientifique aux cellules de fœtus avortés.  
En ce qui concerne les commentaires de M. Barbieri sur mon livre, je le citerai intégralement ci-dessous (un grand merci à un ami italien qui a fourni une traduction de son article) : 

« Plus en détail, la seule publication connue de Pamela Acker – Vaccination : A Catholic Perspective, publiée par le Kolbe Center for the Study of Creation – traite de la question du vaccin COVID-19 de manière presque marginale (pp. 73-77, soit 5 pages sur 85) ; elle vise en fait à promouvoir le rejet de toute forme possible de vaccination. La thèse que le livre tente de démontrer (voir “Good Health”, pp. 80-83) est que tous les vaccins sont nocifs pour la santé  et devraient être remplacés par l’exercice en plein air, une alimentation saine et des remèdes naturels. Pamela Acker vient de comprendre que les découvertes faites par des scientifiques comme Edward Jenner, Louis Pasteur ou Robert Koch n’ont jamais été bénéfiques pour l’humanité ; elle veut persuader ses lecteurs que ces découvreurs ont tous perdu leur temps, mais ne parvient pas à fournir de preuves substantielles pour étayer une affirmation aussi audacieuse. »

L’affirmation selon laquelle ma thèse consisterait à dire que tous les vaccins devraient être remplacés par l’exercice, une alimentation saine et des remèdes naturels est au mieux fragile (je mets même en garde le lecteur catholique fidèle contre certains remèdes naturels) et constitue une simplification excessive de la thèse réelle, à savoir que l’idée de traiter la maladie par une intervention inefficace et artificielle – avant même que nous soyons exposés à l’agent pathogène – a besoin d’être remplacée par une compréhension appropriée du système immunitaire et de la manière de le soutenir tel qu’il a été conçu par Dieu pour nous protéger contre une grande variété d’expositions à la maladie, et pas seulement à l’égard des maladies contre lesquelles nous nous vaccinons habituellement.  Ces distinctions sont importantes : la thèse que M. Barbieri m’attribue faussement est beaucoup plus facile à rejeter que celle que je défends réellement.

Comme preuve, j’offre 85 pages d’arguments avec 379 notes de bas de page, qui incluent, parmi d’autres notions importantes, les faits suivants :
− Les expériences de Jenner furent de nature anecdotique, entraînèrent une augmentation de l’incidence des maladies transmises par le sang chez les vaccinés et provoquèrent la mort prématurée des deux premiers vaccinés (son propre fils et un garçon du voisinage).  Tous deux décédèrent d’une tuberculose qui, très probablement, leur avait été transmise au cours du processus de vaccination.  − La baisse de mortalité due aux maladies qui fut observée au début de la vaccination a beaucoup plus à voir avec l’assainissement et l’amélioration des conditions de vie qu’avec quelque intervention médicale que ce soit faite à l’époque.  − La mise en avant de l’hypothèse des anticorps était fondée sur des expériences erronées avec deux types d’agents pathogènes qui se comportent de manière très différente de tout ce contre quoi nous nous vaccinons aujourd’hui.  − Les vaccins peuvent échouer, et échouent effectivement, à des fréquences qui rendent théoriquement impossible une immunité collective par la vaccination.  − Les vaccins déclenchent une chaîne d’activation immunitaire inappropriée qui conduit à l’activation de cellules auto-réactives.  Chez certains individus, ce phénomène se transformera en maladie auto-immune à part entière.  Chez d’autres, un processus similaire peut entraîner le développement de réactions allergiques à vie, lorsque le vaccin active les cellules immunitaires contre des substances inoffensives.  − Tous les vaccins présentent des contre-indications – des conditions qui peuvent mettre en danger la vie de certaines personnes – qui ne sont pas décelées avant l’administration des vaccins infantiles de routine.  − La vaccination de masse entraîne un remplacement des souches (un phénomène analogue à la résistance aux antibiotiques chez les bactéries) et peut déplacer la sensibilité de la population vers des tranches d’âge qui tolèrent mal la maladie visée.  − Le fait d’être passé par un processus d’infection par les maladies infantiles normales et d’avoir développé une réponse immunitaire normale à ces maladies, peut protéger contre le développement de maladies chroniques ultérieures au cours de la vie, notamment l’auto-immunité et le cancer.
En bref, l’induction de la réponse immunitaire par la vaccination est artificielle, temporaire et inférieure à l’immunité naturelle et, pour un nombre croissant de personnes, elle est carrément dangereuse.  Le système immunitaire est beaucoup plus complexe que tout ce que nous en comprenions dans les années 1800, et il fait intervenir des molécules et des processus que les premiers concepteurs et fournisseurs de vaccins n’auraient jamais pu imaginer.  Il n’est donc pas logique de continuer à utiliser sans discernement une intervention médicale archaïque qui a été mise au point dans l’ignorance absolue de cette prodigieuse complexité.  

Le lien entre l’avortement et les vaccins

Passons maintenant à la véritable question qui nous occupe : quelle est la nature du lien entre l’avortement et l’industrie des vaccins, en particulier tel qu’il se manifeste dans les vaccins actuels contre le coronavirus ?  Et en quoi cela est-il important ?
La thèse de l’article de M. Barbieri semble être non seulement que les vaccins dévéloppés à l’aide de fœtus avortés, y compris les vaccins à coronavirus récemment mis au point, sont éthiques et licites pour les catholiques, mais aussi que ceux qui choisissent de mener la guerre contre l’avortement sur le front de la suppression de la recherche biomédicale sur les tissus fœtaux sont mal avisés.  J’aborderai d’abord la première affirmation, qui semble reposer sur deux prémisses principales (si l’on écarte les erreurs mentionnées plus haut dans cet article) : les avortements qui ont donné lieu aux tissus pour les lignées cellulaires n’ont pas été obtenus dans le but de développer le vaccin, d’une part, et les vaccins eux-mêmes ne contiennent pas de cellules fœtales résiduelles ou de matériel biologique préoccupant, d’autre part. 
Les lignées cellulaires actuellement utilisées pour le développement du vaccin COVID-19 sont HEK-293 et PER C6 (7). M. Barbieri a raison de dire qu’aucune des deux lignées cellulaires n’a été fabriquée spécifiquement pour les vaccins :  HEK-293 a été produite à des fins de recherche fondamentale, et PER C6 a été produite pour cultiver des vecteurs adénoviraux (8). Toutefois, cette dernière lignée cellulaire, qui a été mise au point en 1995, a effectivement été produite spécifiquement dans l’optique d’une recherche biomédicale.  Selon le Dr Van Der Eb, « PER C6 a été fabriquée uniquement pour la fabrication pharmaceutique de vecteurs adénoviraux » (9). Ce sont ces mêmes vecteurs que Johnson & Johnson utilise pour développer son vaccin COVID-19, qui est produit sur la PER C6.  Il semble donc que le lien ne soit pas aussi éloigné que certains voudraient nous le faire croire.
Toutefois, même si les deux lignées cellulaires ont été produites sans l’intention d’être utilisées pour le développement de médicaments ou de vaccins, la déclaration de l’Église dans Dignitas Personae est claire quant au caractère illicite des lignées cellulaires entachées par l’avortement :  

« Un autre cas de figure à prendre en considération lorsque les chercheurs utilisent du « matériel biologique » d’origine illicite, produit en dehors de leur centre de recherche ou qui se trouve dans le commerce. L’Instruction Donum vitae a formulé le principe général à observer en ces cas: “Les cadavres d’embryons ou de fœtus humains, volontairement avortés ou non, doivent être respectés comme les dépouilles des autres êtres humains. En particulier, ils ne peuvent faire l’objet de mutilations ou autopsies si leur mort n’a pas été constatée, ou sans le consentement des parents ou de la mère. De plus, il faut que soit sauvegardée l’exigence morale excluant toute complicité avec l’avortement volontaire, de même que tout danger de scandale.” (10)

« A ce propos, demeure insuffisant le critère d’indépendance formulé par certains comités d’éthique, à savoir l’affirmation selon laquelle l’utilisation du « matériel biologique » d’origine illicite est éthiquement licite à condition qu’il y ait une séparation claire d’une part entre ceux qui le produisent, font congeler et font mourir les embryons et d’autre part les chercheurs qui développent des expériences scientifiques. Le critère d’indépendance ne suffit pas pour éviter une contradiction dans l’attitude de celui qui dit ne pas approuver l’injustice commise par d’autres, mais qui, dans le même temps, accepte pour son travail le « matériel biologique » que d’autres obtiennent par le biais de cette injustice. Quand ce qui est illicite est approuvé par les lois qui régissent le système sanitaire et scientifique, on doit se dissocier des aspects iniques de ce système, afin de ne pas donner l’impression d’une certaine tolérance ou d’une acceptation tacite des actions gravement injustes. (11)  (…) 

« Parfois on objecte que les considérations précédentes semblent supposer que les chercheurs de bonne conscience auraient le devoir de s’opposer activement à toutes les actions illicites menées dans le domaine médical, élargissant ainsi leur responsabilité éthique de manière excessive. Le devoir d’éviter la coopération au mal et le scandale touche en fait leurs activités professionnelles courantes, qu’ils doivent orienter de manière droite et à travers lesquelles ils sont appelés à rendre témoignage à la valeur de la vie, en s’opposant aux lois gravement injustes. C’est pourquoi il convient de préciser [qu’il existe un] devoir de refuser ce « matériel biologique » – même en l’absence de tout lien étroit des chercheurs avec les actions des techniciens de la procréation artificielle ou de ceux qui ont pratiqué l’avortement provoqué, et même en l’absence d’un accord préalable avec les centres de procréation artificielle. » (Italiques dans l’original).

Ainsi, nous voyons que l’argument selon lequel les lignées de cellules fœtales en question n’ont pas été spécifiquement développées pour être utilisées dans des vaccins n’est pas pertinent pour discuter de la licéité de leur utilisation.  Leur origine seule suffit à rendre illicite leur utilisation dans tout vaccin.
L’utilisation des « tests de confirmation » dans les vaccins Pfizer et Moderna
Un autre problème se pose dans le débat sur les vaccins actuels contre le coronavirus.  On a beaucoup parlé de l’expression « tests de confirmation » pour écarter les préoccupations éthiques concernant l’utilisation de cellules foetales avortées dans le développement des vaccins synthétiques à ARNm contre le coronavirus.  Cependant, ce n’est pas un simple test de confirmation après commercialisation qui a eu recours à ces cellules, comme le suggère l’expression et la façon dont elle est généralement présentée ; au contraire, des cellules de fœtus avortés ont été utilisées dans de multiples phases de conception et de développement pour les vaccins Pfizer et Moderna. La littérature scientifique met les choses au clair :
1. Un test fondamental, qui faisait partie intégrante de la phase de conception, a été effectué sur des cellules de fœtus avortés pour les vaccins Pfizer (12) et Moderna (13).  La protéine spike originale était instable lorsqu’elle n’était pas attachée au virus entier ; aussi les développeurs de vaccins ont-ils introduit quelques mutations dans la séquence (ainsi que quelques mutations supplémentaires pour stabiliser l’ARNm et éviter qu’il ne se dégrade trop rapidement dans l’organisme après la vaccination).  Les développeurs devaient vérifier que la nouvelle séquence d’ARNm synthétique générait bien la structure tridimensionnelle qu’ils attendaient.  Pour ce faire, ils ont modifié génétiquement des cellules humaines afin de produire la protéine spike mutée, puis l’ont extraite des cellules.  La production de la protéine a été réalisée dans des cellules HEK-293 (Pfizer a utilisé spécifiquement les cellules Expi293F, qui sont une lignée dérivée des HEK-293 originales).
2. Les cellules HEK-293 ont été utilisées pour tester l’expression de l’ARNm. Pour ce faire, les chercheurs ont placé l’ARNm développé pour le vaccin dans un milieu de culture avec des cellules humaines, ainsi que certains produits chimiques qui augmentent la capacité des cellules à absorber l’information génétique. Ils ont ensuite mesuré la quantité de protéine spike que les cellules ont fabriquée. Cette opération a été réalisée sur des cellules de fœtus avortés pour les vaccins Pfizer (12) et Moderna (14).
3. Des cellules HEK-293 ont été utilisées pour tester l’administration du vaccin via la nouvelle technologie des nanoparticules lipidiques.  Les chercheurs devaient voir s’ils pouvaient faire pénétrer l’ARNm dans les cellules à l’intérieur de nanoparticules, car ce serait la seule façon de gérer l’administration du vaccin chez une personne vivante. Le processus est très similaire au test que nous venons de décrire, sauf que l’ARNm est maintenant enfermé dans une nanoparticule lipidique et qu’aucun produit chimique spécial n’est utilisé. Cela a été fait dans des cellules de fœtus avortés pour le vaccin Moderna (15).  
4. Des cellules HEK-293T surexprimant l’ACE-2 ont été utilisées pour créer des pseudovirus pour un test de neutralisation visant à détecter la présence d’anticorps. Cela signifie que les concepteurs du vaccin avaient besoin de virus non infectieux pour déterminer si les personnes vaccinées produisaient des anticorps de liaison au virus. Ces pseudovirus (qui exprimaient les protéines spike mais n’infectaient pas réellement les humains) ont été cultivés dans des cellules de fœtus avortés et récoltées à partir de ces cultures cellulaires. Pfizer (12) et Moderna (16) ont tous deux utilisé des HEK-293 pour ces tests. 
Tout ceci démontre que l’implication des lignées de cellules de fœtus avortés est beaucoup plus importante que ne le suggèrent les récentes déclarations sur la moralité des vaccins – ce qui, en soi, justifierait la possibilité de demander respectueusement une réévaluation de ces arguments, car leurs points de départ sont inadéquats. Cela est spécialement pertinent quant à l’argument d’une coopération lointaine avec le mal, qui sera traitée dans une section ultérieure de cet article.  

Conséquences naturelles des violations de la loi naturelle

Des précisions doivent à nouveau être apportées concernant la deuxième raison pour laquelle M. Barbieri soutient que les vaccins à base de fœtus avortés peuvent être utilisés : l’idée selon laquelle les vaccins ne contiennent pas de cellules fœtales résiduelles ou de matériel biologique dangereux. Il est tout à fait vrai que les vaccins produits à partir de cellules fœtales avortées ne contiennent probablement pas de cellules humaines intactes : pour que les produits fabriqués dans les cellules soient utilisables dans un vaccin donné, les cellules doivent être lysées (par fracture de leur membrane) et leur contenu purifié pour éliminer le plus possible de débris cellulaires. À première vue, cela semble rassurant. Cependant, comme le sait tout scientifique ayant travaillé sur la purification du matériel moléculaire, aucun processus de purification – aussi rigoureux fût-il – ne permet d’obtenir une préparation absolument pure des matériaux souhaités.  Il restera toujours quelques débris.
Contrairement au Dr Paul Offit, qui se contente de faire des déclarations générales et souvent inexactes sur la sécurité des vaccins et la crédibilité de ceux qui les remettent en question, le Dr Theresa Deisher et ses collègues de Sound Choice Pharmaceuticals ont réellement mesuré la quantité d’ADN fœtal résiduel présent dans les vaccins. La limite de sécurité établie par l’OMS est de 10 nanogrammes (ng) d’ADN par dose – une limite qui a été revue à la hausse par un facteur de 1.000 depuis l’établissement initial des limites de sécurité dans les années 1980 (17). Malheureusement, il n’existe actuellement aucun contrôle obligeant les fabricants à se conformer réellement à ces directives, mais seulement la suggestion de procéder à une « évaluation des risques » pour chaque vaccin (18). Ce manque de surveillance a conduit à la production de vaccins contenant une quantité beaucoup plus importante d’ADN résiduel : le vaccin contre la rubéole contient 150 ng/dose, celui contre l’hépatite A 300 ng/dose et celui contre la varicelle 2 000 ng/dose (19) – soit une concentration double de celle de l’ingrédient actif du vaccin contre la varicelle. Ces fragments d’ADN sont généralement petits, en raison du processus de lyse cellulaire (qui peut également être suivi d’une digestion de l’ADN), mais cela ne réduit pas le risque que représentent les contaminants fœtaux. Au contraire, les fragments courts sont idéaux pour une mutation par insertion dans la cellule hôte (20). Cette mutation insertionnelle ne présente pas seulement un risque potentiel de cancer, mais aussi un risque de troubles du développement neurologique, notamment la schizophrénie infantile, les troubles bipolaires et l’autisme (21). Il est possible que l’ADN du fœtus humain puisse également induire une réaction auto-immune contre l’ADN de l’enfant lui-même, en particulier dans le vaccin contre la varicelle où la concentration est aussi élevée.  L’existence de ces conséquences ne devrait pas nous surprendre en tant que catholiques – la loi naturelle a clairement été violée dans la fabrication de ces vaccins, entachés comme ils le sont par le crime d’avortement, et nous devrions donc nous attendre à quelques conséquences biologiques naturelles de cette violation.

Coopération avec le mal et cause sérieuse

Si l’origine illicite des lignées cellulaires et le caractère illicite de leur utilisation par les chercheurs ont été amplement établies, le lecteur peut encore se demander : qu’en est-il de la distance qui me sépare de l’avortement original ?  Dois-je encore me demander si ces vaccins sont licites pour mon usage personnel, surtout au vu des récentes déclarations du Vatican et de la Conférence des évêques catholiques des États-Unis (USCCB) ?
Il est évident que le patient qui reçoit le vaccin n’a pas le même degré de proximité avec le mal que le chercheur qui poursuit activement des expériences sur des lignées de cellules fœtales.  Même un technicien de laboratoire de Pfizer, qui travaille à la mise au point du vaccin mais n’a pas son mot à dire sur la façon dont les vaccins sont fabriqués, est moins coupable que le chercheur principal qui a d’abord décidé d’utiliser des lignées de cellules fœtales avortées. Cependant, soyons clairs sur ce que le Magistère enseigne réellement : il doit y avoir une raison grave et proportionnée pour justifier l’utilisation de ces vaccins.  Ce point est abordé précisément dans la conclusion du paragraphe 35 de Dignitas Personae :

« Dans ce cadre général, il existe naturellement des responsabilités différenciées et des motifs graves qui peuvent être moralement proportionnés pour justifier l’utilisation de ce “matériel biologique”. Par exemple, face à un danger pour la santé des enfants, les parents peuvent autoriser l’utilisation d’un vaccin pour la préparation duquel on s’est servi de lignées cellulaires d’origine illicite, restant sauf le devoir de tous d’exprimer leur propre désaccord à ce sujet et de demander que les systèmes de santé mettent à leur disposition d’autres types de vaccins. D’autre part, on doit tenir compte du fait que, dans les entreprises qui utilisent des lignées de cellules d’origine illicite, la responsabilité de ceux qui décident de l’orientation de la production n’est pas la même que la responsabilité de ceux qui n’ont aucun pouvoir de décision. » [Souligné dans l’original]

Un article récent écrit par un bon prêtre explique très clairement que, dans le cas du coronavirus SARS-CoV-2, la circonstance n’est pas grave, et donc la permission conditionnelle d’utiliser les vaccins contaminés par l’avortement ne s’applique pas.  Il déclare :  « On peut moralement accepter l’utilisation d’interventions thérapeutiques entachées par l’avortement, comme les vaccins, pour neutraliser une menace pour la santé, si toutes les conditions nécessaires suivantes sont réunies » :1. Il n’existe pas d’intervention thérapeutique moralement irréprochable        disponible qui neutralise la menace sanitaire en question. 2. Il doit exister une cause proportionnée pour le recours à une intervention thérapeutique entachée d’avortement, compte tenu des risques encourus. 3. Il doit exister une menace grave et réelle pour votre santé ou celle d’autrui si vous vous abstenez de suivre l’intervention thérapeutique entachée par l’avortement qui est proposée. 4. Il faut s’opposer au fait que l’avortement entache l’intervention thérapeutique.
Le Père explique ensuite, très clairement, que seul le critère n°4 peut être rempli dans la situation actuelle du coronavirus.  Cela indiquerait qu’il est inapproprié d’invoquer l’utilisation de la « cause grave » dans le débat actuel sur les vaccins. Je ne répéterai pas ici toutes ses déclarations, mais me contenterai de renvoyer le lecteur à son analyse dont le lien figure ci-dessus.
Malheureusement, l’absence de motif grave n’est pas une nouvelle pour ceux qui comprennent le fondement des arguments concernant les vaccins, l’avortement et la coopération avec le mal. Même le cas du syndrome de rubéole congénitale (SRC), qui a été utilisé par le passé pour établir une cause grave pour l’utilisation de vaccins qui utilisent des fœtus avortés, s’avère discutable comme point de départ pour l’argument moral d’une coopération licite avec le mal.  La diminution des cas de SRC ne fut pas la conséquence de la vaccination mais de la légalisation de l’avortement et de la baisse des taux de fécondité (22), et l’immunité de groupe contre la rubéole n’a pratiquement pas été affectée par l’utilisation des vaccins (23). Au lieu d’être plus protectrices, les vaccinations massives contre la rubéole (avec un vaccin dont le développement a nécessité au moins 99 avortements différents) ont au contraire tout d’abord augmenté l’incidence du SRC et ensuite rendu les mères enceintes plus susceptibles d’être sensibles à la maladie en cas d’échec du rappel vaccinal (24).

L’appropriation du mal  

Même si notre proximité avec l’avortement original était suffisamment éloignée pour justifier une coopération licite, il est utile de se rappeler que lorsque nous utilisons ces vaccins, nous ne pouvons éviter ce que les théologiens moraux appellent « l’appropriation du mal ».  C’est une distinction qui est importante dans le cas des vaccins actuels COVID-19.
La structure fondamentale des actions impliquées dans les problèmes de coopération et d’appropriation est la même.  Dans les deux types de cas, un agent auxiliaire effectue une action qui, d’une manière ou d’une autre, facilite ou soutient les efforts de l’agent principal dans l’exécution de sa propre action. Ce qui diffère dans chaque cas, ce sont les identités respectives de l’agent confronté à une décision morale quant à la poursuite ou non d’une action particulière, et de l’agent qui a déjà décidé d’accomplir un acte moralement répréhensible. En bref, dans les cas de coopération, l’agent auxiliaire est le décideur qui, selon sa conscience morale, doit décider de ce qu’il doit faire à la lumière de la contribution probable de son action future à un acte mauvais accompli par l’agent principal.  Dans les cas d’appropriation, les rôles sont inversés. Alors, c’est l’agent principal qui est le décideur, qui doit décider en conscience de poursuivre une action qui utilise les fruits ou les sous-produits d’un acte moralement répréhensible accompli par l’agent auxiliaire.
Dans les cas de coopération, le mal à faire est prospectif ; l’action du coopérateur contribue par voie de causalité à l’exécution de l’action illicite par l’agent principal. D’un point de vue qui se concentre sur la dimension externe des actes humains, les problèmes de coopération sont évidents ; nous pouvons voir comment l’action du coopérateur alimente l’acte mauvais d’un autre agent. Mais une telle perspective rend les dangers moraux de l’appropriation pratiquement invisibles. Les appropriateurs ne contribuent pas par voie de causalité à l’action maléfique dont ils s’approprient les fruits ou les sous-produits ; en général (mais pas toujours), au moment où ils sont confrontés à la décision d’agir ou non, l’acte mauvais a déjà été commis. L’effet principal de la décision de s’approprier l’action mauvaise d’autrui est interne ; en choisissant de lier leur action à l’action mauvaise d’un autre, les appropriateurs façonnent leur caractère d’une manière qui peut ne pas avoir de conséquences immédiates et tangibles dans le monde extérieur.  En bref, l’impact immédiat de la décision de s’approprier l’acte illicite d’autrui est profondément intérieur ; il modifie le caractère de l’appropriateur (25).

Ce problème ne peut pas être simplement écarté par des déclarations sur l’immunité de groupe et les pandémies – dont la plupart ne sont pas soutenues par des preuves réelles.  De plus, il est important pour ceux qui défendent l’idée d’une coopération licite de noter le fait suivant : si la coopération avec le mal peut être licite dans des circonstances proportionnellement graves, elle n’est jamais exigée du fidèle catholique.  Ceux qui choisissent de « ne pas participer » à ce mal, et d’encourager les autres à agir ainsi, ne violent pas la saine doctrine morale.

Pour conclure

M. Barbieri termine son article par l’affirmation injustifiée selon laquelle « ceux qui s’obstinent à affirmer que l’avortement n’existe que dans la mesure où il sert les intérêts de l’industrie pharmaceutique mentent délibérément, ou plutôt, ils ignorent tout simplement la réalité de la culture de l’avortement ». Il est difficile de voir comment une telle déclaration a pu être faite de bonne foi, d’autant plus que ceux qui dénoncent le lien entre l’avortement et l’industrie pharmaceutique ne suggèrent pas que l’avortement n’existe qu’à des fins de recherche biomédicale (j’ose dire que ceux d’entre nous qui avancent cet argument ont une connaissance suffisante du péché originel pour comprendre que l’avortement existe pour servir le désir égoïste de l’homme de ne pas respecter les interdits des 6e et 9e commandements), mais insistent – à juste titre – sur le fait que l’acceptation silencieuse des cellules de tissu fœtal avorté dans les vaccins a alimenté une acceptation croissante non seulement de l’avortement mais aussi de la recherche sur les cellules souches embryonnaires, qui a été condamnée à maintes reprises par l’Église. Cela s’ajoute à l’extension de la recherche sur les tissus de foetus avortés dans le cadre d’autres pratiques barbares et grotesques qui nécessitent un approvisionnement constant en tissus frais.  Pour justifier la poursuite de ces pratiques qui impliquent la création et la destruction immédiates de la vie humaine, on affirme souvent que les vaccins dont nous dépendons aujourd’hui ont été développés sur du tissu fœtal.  Cette question n’est pas hors de propos, mais constitue un aspect très négligé de la bataille à multiples facettes visant à vaincre l’anti-culture de mort et à restaurer la dignité de la personne humaine.  

Enfin, lorsqu’il évoque ses arguments contre les réticences à l’utilisation de lignées de cellules de fœtus avortés dans les vaccins, M. Barbieri exprime également son opinion selon laquelle il est « désinvolte » de parler du fait que des avortements visant à obtenir des tissus vivants pour la recherche ont été faits par césarienne.  Je ne suis pas d’accord. Par imprégnation culturelle, nous sommes devenus si insensibles à la réalité de l’avortement – à son horreur et à son lien avec les principes gnostiques occultes auxquels M. Barbieri lui-même fait référence à la fin de son propre article – qu’il semble presque nécessaire d’humaniser à nouveau ses victimes. Il ne s’agit pas de sensationnalisme : donner la parole aux enfants avortés en décrivant leur dernière agonie n’est pas une tactique bon marché pour attirer l’attention dans un débat.  C’est un aperçu qui donne à réfléchir sur la façon dont nous nous sommes habitués aux avantages spécieux de notre coopération avec le mal.
Notes

[1] Albert B Sabin, Peter K. Olitsky, Proceedings of the Society for Experimental Biology and medicine, Cultivation of Poliomyelitis Virus in vitro in human embryonic tissue. Proc Soc Exp Biol Med 1936, 34:357-359.

[2] Joan C. Thicke, Darline Duncan, William Wood, A. E. Franklin and A. J. Rhodes; Cultivation of Poliomyelitis Virus in Tissue Culture; Growth of the Lansing Strain in Human Embryonic Tissue, Canadian Journal of Medical Science, 1952; 30: 231-245.

[3] Thomas H. Weller, John F. Enders, Frederick C. Robbins and Marguerite B. Stoddard; Studies on the Cultivation of Poliomyelitis Viruses in Tissue Culture : I. The Propagation of Poliomyelitis Viruses in Suspended Cell Cultures of Various Human Tissue; J Immunol 1952; 69: 645-671.

[4] Plotkin S, et al. Attenuation of RA27/3 Rubella Virus in WI-38 Human Diploid Cell, Amer J Dis of Children, 1969; 118: 178-179.

[5] Deisher TA, et al. Impact of environmental factors on the prevalence of autistic disorder after 1979. J Pub Health Epidem, 2014; 6(9): 271-286.

[6] Toutes les publications du Rao Lab sont disponibles ici: https://www.t4lab.net/Publications.htm Those that use HEK-293 cells are the ones directly involved with the HIV vaccine development.

[7] Alors que le site Children of God for Life liste la lignée MRC-5 comme étant utilisée pour les vaccins AstraZeneca, je n’ai pas trouvé la preuve de l’utilisation de cette lignée cellulaire  dans les articles qu’il cite.

[8] FDA, Center for Biologics and Evaluation of Research. Vaccines and Related Biological Products Advisory Committee, Meeting, 26 March 2001. https://wayback.archive-it.org/7993/20170404095417/https:/www.fda.gov/ohrms/dockets/ac/01/transcripts/3750t1_01.pdf

[9] Ibid.

[10] Note de bas de page de Dignitas Personae: Congregation for the Doctrine of the Faith, Instruction Donum vitae, I, 4: AAS 80 (1988), 83.

[11] Note de bas de page de Dignitas Personae: Cf. John Paul II, Lettre encyclique Evangelium vitae, 73: AAS 87 (1995), 486: « L’avortement et l’euthanasie sont donc des crimes qu’aucune loi humaine ne peut prétendre légitimer. Des lois de cette nature, non seulement ne créent aucune obligation pour la conscience, mais elles entraînent une obligation grave et précise de s’y opposer par l’objection de conscience. » Le droit à l’objection de conscience, en tant qu’expression du droit à la liberté de conscience, doit être protégée par la loi.

[12] Vogel LB, et al. A prefusion SARS-CoV-2 spike RNA vaccine is highly immunogenic and prevents lung infection in non-human primates. bioRxiv 2020.09.08.280818; doi: https://doi.org/10.1101/2020.09.08.280818

[13] Wrapp D, et al. Cryo-EM structure of the 2019-nCoV spike in the prefusion conformation. Science; 13 Mar 2020: 1260-1263.

[14] Corbett, K.S., Edwards, D.K., Leist, S.R. et al. SARS-CoV-2 mRNA vaccine design enabled by prototype pathogen preparedness. Nature 586, 567–571 (2020). https://doi.org/10.1038/s41586-020-2622-0

[15] Moderna. US Patent 10,583,203. 10 Mar 2020. http://patft.uspto.gov/netacgi/nph-Parser?Sect1=PTO1&Sect2=HITOFF&d=PALL&p=1&u=%2Fnetahtml%2FPTO%2Fsrchnum.htm&r=1&f=G&l=50&s1=10,583,203.PN.&OS=PN/10,583,203&RS=PN/10,583,203

[16] Jackson LA, et al. An mRNA Vaccine against SARS-CoV-2 — Preliminary Report. N Engl J Med 12 Nov 2020; 383:1920-1931

[17] Yang H. Establishing Acceptable Limits of Residual DNA. PDA JPST, 2013; 67(2): 155-163.

[18] Ibid.

[19] Jarzyna P, Doan NV, Deisher TA. Insertional Mutagenesis and Autoimmunity Induced Disease Caused by Human Fetal and Retrovial Residual Toxins in Vaccines. Issues in Law & Medicine, 2001; 31(2): 221-234.

[20] Ibid.

[21] Ibid.

[22] Ravitz J. Before Zika: The virus that helped legalize abortion in the US. CNN, 11 Aug 2016. https://www.cnn.com/2016/08/09/health/rubella-abortion-zika/index.html. Accessed 21 April 2020.

[23] Diodati CJM. Immunization: History, Ethics, Law and Health. Ontario, CN: Integral Aspects Incorporated, 1999, p. 18.

[24] Ibid.

[25] Kaveny, MC. Appropriation of Evil: Cooperation’s Mirror Image, Theological Studies, Jun 2000; 61: 284-286.

Le blog de Jeanne Smits: Vaccins et cellules fœtales avortées : la réponse de Pamela Acker à Emmanuele Barbieri de “Corrispondenza Romana”

Dr K. Bowring (Docteur en théologie) – La religion mondiale unique du pape François et de l’Antéchrist qui se lèvera bientôt est en fait du satanisme, déguisé en christianisme modernisé et en humanisme unificateur, et qui réussira à tromper de nombreux fidèles aveuglés par le péché

New seminary dean sees hope, renewal – Catholic Philly

Dr K. Bowring – La religion mondiale unique du Pape François et de l’Antéchrist qui se lèvera bientôt, est en fait du satanisme, déguisé en christianisme modernisé et en humanisme unificateur et qui réussira à tromper de nombreux fidèles aveuglés par le péché.

Même Dieu ne peut pas « bénir » les liaisons homosexuelles

Même Dieu ne peut pas « bénir » les liaisons homosexuelles

Personne dans l’Église n’a le droit de procéder à des « bénédictions homosexuelles », a déclaré le cardinal Camillo Ruini, 90 ans, à IlFoglio.it (4 mai).

Ruini commentait les projets allemands de le faire le 10 mai. Les homosexuels pourraient, bien sûr, être bénis, a expliqué Ruini, « pour qu’ils se convertissent », mais pas « pour qu’ils persistent dans le péché ». Dieu lui-même n’est pas capable de bénir le péché, a-t-il dit.

Ruini déclare que l’Église n’a pas simplement décidé de « ne pas bénir » les liaisons homosexuelles, mais qu’elle ne pourrait pas le faire du tout, « Selon l’enseignement constant de la Sainte Écriture, Ancien et Nouveau Testament, et de la Tradition de l’Église, les actes homosexuels sont intrinsèquement désordonnés [péchés] parce qu’ils ne peuvent pas transmettre la vie et ne sont pas fondés sur une réelle complémentarité affective et sexuelle. »

Pourtant, Ruini a admis que de telles bénédictions se répandent dans l’Église. Il espère qu’il n’y aura « pas de schisme », bien que le schisme soit effectif depuis longtemps.

Même Dieu ne peut pas « bénir » les liaisons homosexuelles – gloria.tv

St Michel – L’invasion des maladies dans les cultures alimentaires arrive, et s’avance le spectre de la famine

MESSAGE DE SAINT MICHEL ARCHANGE
À LUZ DE MARÍA
LE 3 MAI 2021

Recevez la bénédiction de la Maison Paternelle.

VOUS ÊTES DES CRÉATURES COMBLÉES DE LA MISÉRICORDE DIVINE, QUI NE VOUS ABANDONNE PAS.

Vous vous rapprochez rapidement de la rencontre avec ce que tant parmi vous attendent depuis des années. DEMANDEZ LE SECOURS DE LA TRÈS SAINTE TRINITÉ ET DE NOTRE REINE ET MÈRE, LEUR ASSISTANCE CONTINUELLE, DE SORTE QUE VOUS NE FASSIEZ PAS DÉSERTION AU DERNIER MOMENT.
 
Entrez en défense spirituelle afin que les tentations d’aller vers une fin apparente de la pandémie ne vous conduisent pas à devenir la proie des actions maléfiques de ceux qui souhaitent exterminer une partie de la population mondiale.
 
Cela avait déjà été annoncé !….

Les événements ne donneront pas de répit et les pays ne seront pas en mesure de s’entraider rapidement. Restez vigilants.

La puanteur de la Terre monte jusque dans le Sein Trinitaire ; les Chœurs Angéliques élèvent leur voix :

 
« SAINT, SAINT, SAINT, LE SEIGNEUR, LE DIEU DES ARMÉES ».

 
La créature humaine s’est détournée de ses devoirs d’enfant de Notre Seigneur et Roi Jésus-Christ. L’indifférence et le manque de respect envers Notre Reine et Mère sont un péché très grave de cette génération, sur laquelle retombera son propre mépris du Divin.
 
L’exécution des plans d’extermination du mal ne se fera pas attendre. La guerre que vous viviez silencieusement est devenue publique avec cette épidémie, et cette génération verra bientôt l’utilisation des armes, face à l’arrogance de ceux qui veulent négocier leur pouvoir.
 
L’invasion des maladies dans les cultures alimentaires arrive, et avec elles s’avance le spectre de la famine sur la Terre. N’oubliez pas de préparer les raisins bénis ; je vous préviens que la Foi est nécessaire.

Peuple de Dieu, je vous invite à prier pour le Chili et la Bolivie ; ils feront l’actualité.

Peuple de Dieu, priez, priez pour Porto Rico et l’Amérique Centrale ; ils seront secoués.

Peuple de Dieu, la confusion a pénétré au sein de l’Église du Christ, l’institution demeure vacillante.

Peuple de Dieu, priez pour l’Inde ; et n’oubliez pas de prier pour l’Argentine, le danger la menace.

Peuple de Dieu, priez pour l’Italie ; elle fera l’expérience du terrorisme.

Peuple de Notre Seigneur et Roi Jésus-Christ,
 
Le chaos arrive par l’intermédiaire de la maladie du corps et de l’esprit ; vous avez oublié le levain de la vie : l’amour.

 
EXAMINEZ-VOUS. IL EST URGENT QUE CHACUN DE VOUS SE METTE À REGARDER DANS SON INTÉRIEUR. CE N’EST PAS UN JEU. CAR C’EST DE CETTE MANIÈRE QUE VOUS DÉCIDEREZ SOIT LA CONVERSION ET LE SALUT, OU LA POURSUITE DANS L’ERREUR ET LA PERTE DE VOTRE ÂME.

SOYEZ SINCÈRES AVEC VOUS-MÊMES. AUJOURD’HUI VOUS NE POUVEZ PAS ÊTRE LES MÊMES IRRESPONSABLES SPIRITUELS QUE VOUS ÊTIEZ HIER. IL EST URGENT QUE VOUS DÉCIDIEZ DE CHANGER VOTRE INTÉRIEUR, MAINTENANT !

 
La Terre vieillissante tremblera avec force, comme si elle s’efforçait de ne pas défaillir.  De grandes cités, qui ont été le théâtre du libre arbitre débridé de la créature humaine, seront fortement secouées.
 
Ne soyez pas fatigués d’attendre. Préparez-vous, car le dur labeur de l’âme, les souffrances, les pénuries, accompagnées de la chute de l’économie mondiale, conduiront cette génération à la Purification totale.

CONSACREZ UN MOIS SPÉCIAL À NOTRE REINE ET MÈRE.  EN CE MOIS DE MAI, DONNEZ À LA MÈRE DE NOTRE ROI ET SEIGNEUR JESUS CHRIST L’AMOUR QU’ELLE MÉRITE.
 
 Priez et mettez la prière en pratique. Notre Mère intercède pour vous. Consacrez-lui spécialement ce mois-ci et soyez constants pour le reste de votre vie.


Qu’au Ciel et sur la Terre soit à jamais adoré le Très Saint Sacrement de l’Autel.
 
Je vous bénis.

Saint Michel Archange

JE VOUS SALUE MARIE, TRÈS PURE, CONÇUE SANS PÉCHÉ
JE VOUS SALUE MARIE, TRÈS PURE, CONÇUE SANS PÉCHÉ
JE VOUS SALUE MARIE, TRÈS PURE, CONÇUE SANS PÉCHÉ

(*) L’AUDIO MESSAGE 03.05.21

COMMENTAIRE DE LUZ DE MARÍA

Frères et Sœurs,


Saint Michel Archange a encore prononcé les paroles suivantes :


« L’humanité est plongée dans le chaos spirituel ; la confusion ne s’éloigne pas de la créature humaine. Vous êtes maintenus dans l’incertitude, que la Hiérarchie de l’Église elle-même favorise.


La réalité de la créature humaine est dure et imprévisible pour l’homme lui-même. Dans certains pays, il y aura des soulèvements sociaux qui rendront la souffrance actuelle plus aiguë.


Fille, demande à tes frères que, sans oublier ce mois qu’ils offrent à Notre Reine et Mère, ils s’activent, devancés par son aimante et miséricordieuse intercession, afin que chaque créature humaine puisse prendre conscience du moment présent. »


Amen.

L’utilisation du vaccin ARN pour contrôler le cerveau humain expliquée par un expert en neurobiologie de la CIA en conférence à l’Académie militaire de West Point

L’utilisation du vaccin ARN pour contrôler le cerveau humain expliquée par un expert en neurobiologie de la CIA en conférence à l’Académie militaire de West Point

Le journaliste indépendant Guy Boulianne vient d’exhumer une information très importante sur les possibilités d’utilisation du vaccin ARN à des fins de manipulations de nos cerveaux. Cette hypothèse n’émane pas d’un complotiste caricatural : c’est un expert en neurobiologie de la CIA qui en a fait l’exposé à l’Académie militaire de West Point. 

Le 13 juin 2018, le Dr Charles Morgan, un expert en neurobiologie de l’Université de Yale, de la DARPA et de la CIA, a donné une conférence devant les étudiants de l’Académie militaire de West Point (USMA). Il a parlé de la capacité de modifier l’ADN à des fins de contrôle de l’esprit. [1] Le Dr Morgan montre et raconte aux étudiants d’élite de l’armée américaine comment les technologies connues sous leurs acronymes CRISPR (Courtes répétitions palindromiques groupées et régulièrement espacées) et DREADDS (Designer Receptor Exclusively Activated by Designer Drugs) peuvent « concevoir n’importe quoi ».

Le Dr Morgan montre comment DREADDS peut être « infusé » dans l’ADN des êtres humains pour contrôler notre comportement. Ces récepteurs Designer activés exclusivement par des drogues de synthèse peuvent créer de nouvelles cellules. Ils peuvent produire de nouveaux souvenirs et comportements chez leurs sujets humains. Ils peuvent également l’utiliser pour effacer ou même modifier votre mémoire. La technologie CRISPR peut être utilisée pour tuer uniquement certaines races de personnes via l’édition d’ADN.

Le Dr Morgan dit aux étudiants de la Modern War University de West Point que « la technologie appelée CRISPR rend un certain nombre de choses immédiatement disponibles … Vous pouvez concevoir n’importe quoi. Vous pouvez concevoir une chose unique qui n’en tuerait qu’un. Ce que vous faites lorsque vous créez des plasmides et les mettez dans des cellules, cela envoie un signal et indique quelle partie de l’ADN doit se dérouler, se déplier et produire un produit. C’est l’avenir de la médecine. »

Le Dr Morgan demande : « Que pourriez-vous faire avec cette technologie si vous travailliez dans le domaine de la sécurité et du renseignement? ». Les cellules « peuvent être conçues pour des activités et des objectifs spécifiques. Elles peuvent être placées stratégiquement. Elles peuvent être contrôlées à distance ». Ainsi, ces contrôleurs de cellules « peuvent avoir des choses activées dans le cerveau des autres ».

En 2011, la technologie semblait commander au niveau cellulaire « la diffusion programmée des informations à la demande ». En 2018, le pouvoir de remplacer par le sang, le cerveau et les cellules les propres souvenirs et choix d’un être humain par la réalité de substitution des contrôleurs dépassait déjà tout conditionnement comportemental imposé par les téléphones portables. Pour le Dr Morgan, les nouvelles capacités mènent à des améliorations de la prestation et de l’exhaustivité. « Pourquoi auriez-vous un système numérique alors que vous pouvez avoir un système ADN? », demande-t-il.

Le Dr Morgan est assez explicite dans son diaporama : « Les cellules peuvent être conçues pour des activités et des objectifs spécifiques. Les cellules peuvent être placées stratégiquement. Elles peuvent être contrôlées à distance. » La nouvelle technologie permet à ses contrôleurs « d’activer les choses dans le cerveau des autres ». Plus loin, le docteur, maintenant titulaire à l’Université de New Haven, imagine comment la combinaison de « systèmes ADN » avec « l’informatique quantique » peut former « une menace vraiment assez étonnante et à la fois mortelle ». Ainsi, les doses d’ARNm de Pfizer et Moderna peuvent atteindre un dernier arrêt dans l’agenda mondial d’un peuple au pouvoir. [2

La vidéo de la conférence du Dr Charles Moran à l’Académie militaire de West Point :


L’ADN pourra contrôler votre corps et votre esprit

Le vaccin COVID est un vaccin à ARNm qui est un tout nouveau type qui n’a encore jamais été approuvé, homologué et distribué à grande échelle. Il modifie l’ADN de votre corps et reproduit et contrôle votre corps. C’est extrêmement dangereux à bien des égards. Le Dr Morgan révèle qu’ils peuvent désormais stocker et cacher des images et des films dans l’ADN et des bactéries, il dit également que seulement 1 gramme d’ADN humain peut stocker l’équivalent de 7 milliards de iPADS, pensez-y, juste 1 gramme, c’est absolument étonnant! ! Il dit que les informations et les images peuvent également être stockées dans des bactéries sur le corps humain qui peuvent ensuite être placées dans un plat et lorsque ces mêmes bactéries se reproduisent, leur progéniture sera également codée avec les mêmes informations. Il dit également qu’il est possible de programmer une cellule et de la diriger pour cibler n’importe quelle partie du corps, y compris le cerveau qui peut alors également être reprogrammé et contrôlé à partir d’une force extérieure.

Cela signifie que le vaccin Covid-19 peut contenir toute la technologie que vous entendrez dans cette vidéo. Le niveau de précision de cette technologie est tel que des nanobots miniatures de la taille des particules de poussière peuvent être programmés pour attaquer n’importe quelle partie du corps pour délivrer une charge utile ou un virus directement dans la circulation sanguine, les organes, le cerveau, les yeux, etc. Elle peut également rester en sommeil dans n’importe quelle partie du corps vers laquelle elle a été dirigée et peut y rester sans être détectée jusqu’à ce que le signal électronique approprié soit délivré pour la réactiver

Comme l’écrit le propriétaire de la chaîne “End Times Watchman” : « Si vous êtes chrétien, vous devez savoir que ces vaccins permettront aux Lucifériens de changer votre ADN et de modifier votre perception de Dieu. En fait, vous serez programmé pour le détester ! La Bible prévient que les nations et les peuples de la terre détesteront le christianisme biblique et persécuteront les chrétiens croyant à la Bible et c’est ainsi que cela va se passer. Ils modifieront la perception de chaque personne qui prend ces vaccins démoniaques modifiant l’ADN. C’est une guerre spirituelle, elle a été annoncée dans la Bible il y a près de 2000 ans et se déroule maintenant sous nos yeux ! Il convient également de mentionner qu’ils peuvent EFFACER des souvenirs et en installer des FAUX. Imaginez simplement si cela est utilisé pour tromper les habitants de la terre en adorant la bête, et bien sûr, CELA LE SERA, car c’est exactement ce pour quoi il a été créé. »

Michael Yeadon, ancien employé de Pfizer et chercheur, ainsi que le médecin allemand Wolfgang Wodard, ont récemment envoyé une pétition à l’Agence européenne des médicaments, demandant à l’EMA d’arrêter les essais cliniques du vaccin COVID-19 de Pfizer. Ils ont dit que le vaccin pourrait bloquer une protéine qui est cruciale dans la formation d’un placenta, et les médecins ont affirmé que cela pourrait « entraîner une infertilité des femmes vaccinées ». Par conséquent, il est possible qu’un autre objectif du vaccin soit d’empêcher la naissance de nouveaux Blancs, un objectif que la Chine, Bill Gates et George Soros tentent d’atteindre.

La Chine veut être la superpuissance CRISPR du monde

CRISPR-baby2

Le Dr Charles Morgan raconte les progrès de la Chine continentale dans la manipulation de l’ADN. Il imagine « l’informatique quantique » en combinaison avec une telle manipulation. « C’est donc là que se trouve la course … La fusion des systèmes d’ADN avec l’informatique quantique sera vraiment une menace incroyable et à la fois mortelle. » Le directeur du renseignement national américain, John Ratcliffe, a déclaré que la Chine utilisait l’outil d’édition de gènes CRISPR (Courtes répétitions palindromiques groupées et régulièrement espacées) pour modifier les embryons humains pour créer une nouvelle génération de « super soldats » capable de combattre plus dur, plus longtemps et plus efficacement [3] :

« Ils veulent qu’ils soient les plus grands et ils veulent aussi qu’ils soient les plus forts, c’est pourquoi ils sont engagés dans l’édition de gènes — essayant littéralement de modifier l’ADN pour rendre les soldats, les marins et les aviateurs plus forts et plus puissants. (…) Les renseignements sont clairs : Pékin a l’intention de dominer les États-Unis et le reste de la planète économiquement, militairement et technologiquement. (…) Il n’y a pas de frontières éthiques à la poursuite du pouvoir de Pékin. (…) La Chine représente la plus grande menace pour l’Amérique et le reste du monde libre depuis la Seconde Guerre mondiale. » [4]

La République populaire de Chine (RPC) collecte l’ADN des personnes depuis des années. [5] La Chine envisage d’utiliser ces informations pour créer des armes biologiques conçues pour cibler des groupes ethniques spécifiques (Blancs: États-Unis, Royaume-Uni, Australie, Nouvelle-Zélande, Israélites). [6] Ils ont également trouvé des moyens d’obtenir l’ADN des Américains en achetant des entreprises américaines qui ont des profils ADN, en subventionnant l’analyse ADN pour les sociétés d’ascendance, et aussi en piratant toute organisation qui a des profils ADN. Par exemple, en 2015, il a été découvert que la RPC avait piraté Anthem, la deuxième plus grande compagnie d’assurance aux États-Unis. [7]

Il est clair que cette technologie sera utilisée dans les guerres futures et est déjà en cours de développement par la Chine. [8] Vision nocturne, super force, esprits de ruche, contrôle de l’esprit, super mémoire (hypermnésie, hyperthymesie), suppression de mémoire, faux souvenirs, cryptage ADN, animaux et insectes espions secrets …

Rudolf Steiner (1861-1925) – La chute des esprits des ténèbres.

À propos du Dr Charles Morgan

Dr Charles Morgan

Au cours de 20 ans à l’Université de Yale et à l’Unité d’études neurobiologiques du Centre national du trouble de stress post-traumatique, les recherches neurobiologiques et médico-légales du Dr Morgan l’ont établi comme un expert international du trouble de stress post-traumatique (SSPT), de la mémoire des témoins oculaires et dans la performance humaine dans des conditions de stress élevé. Il est psychiatre légiste et a témoigné en tant qu’expert de la mémoire et du SSPT au Tribunal international des crimes de guerre, à La Haye. Le Dr Morgan est un expert en la matière dans la sélection et l’évaluation des opérations militaires spéciales et des unités de mission spéciales des États-Unis.

Son travail a permis de mieux comprendre la psycho-neurobiologie de la résilience chez les soldats d’élite et a contribué à la mission de formation des programmes spéciaux de l’armée.

Pour son travail dans la communauté des opérations spéciales, le Dr Morgan a reçu le prix de l’armée américaine pour le service patriotique en 2008. En 2010, le Dr Morgan a reçu la médaille et le prix Sir Henry Welcome pour ses recherches sur l’amélioration des performances cognitives sous stress chez le personnel des opérations spéciales. En 2011, le Dr Morgan s’est déployé en Afghanistan à titre de conseiller opérationnel au sein de l’Asymmetric Warfare Group.

À l’heure actuelle, le Dr Morgan enseigne le cours sur la sexualité humaine pour le programme de médecin associé, YSM ainsi que des cours optionnels liés à la médecine légale dans les évaluations de crédibilité et les évaluations indirectes. (Yale School of Medicine)


RÉFÉRENCES :
  1. MWI Video : « Dr. Charles Morgan on neurobiology and war ». Modern War Institute, 15 June, 2018.
  2. Don Paul : « Pfizer’s, Moderna’s mRNA Shots: Aren’t Needed, Won’t Protect, Do Harm, May Change DNA Forever ». Don Paul – We Are Rev.
  3. Alex Keown : « Is China Using CRISPR to Create Super Soldiers? ». BioSpace, December 04, 2020.
  4. Amelia Wynne : « Army of the biologically enhanced ‘super soldiers’: China is using ‘gene editing’ to make the military ‘stronger and more powerful’, Director of National Intelligence John Ratcliffe has warned ». Daily Mail, 8 December 2020.
  5. Antonio Regalado : « China’s CRISPR twins might have had their brains inadvertently enhanced ». MIT Technology Review, February 21, 2019.
  6. Marc Prosser : « Inside China’s Play to Become the World’s CRISPR Superpower ». SingularityHub, August 18, 2019.
  7. Teny Sahakian : « China is collecting the world’s DNA and the reason is sinister: Gordon Chang ». Fox News, 4 December, 2020.
  8. I Saw The Light Ministries : « The Assyrian Invasion of The Nations ». This article was first published in 2008. Last updated/edited: Dec. 8, 2020.

L’utilisation du vaccin ARN pour contrôler le cerveau humain expliquée par un expert en neurobiologie de la CIA en conférence à l’Académie militaire de West Point – medias-presse.info

Dieu le Père : Ceux dont les noms sont inscrits dans le Livre des Vivants sont la cible principale de la bête

Dieu le Père : Ceux dont les noms sont inscrits dans le Livre des Vivants sont la cible principale de la bête

Samedi 3 août 2013 à 13h17

Ma très chère fille, J’Appelle l’humanité du Très Haut et Très Saint Domaine Royal.

Mes pauvres petits enfants, combien vous souffrez pour le péché de Lucifer ; mais vous devez savoir que, par Mon Pouvoir Tout-Puissant, Je l’effacerai de la face de la Terre avec tous les anges déchus. Ce temps est proche, aussi devez-vous vous y préparer.

Sachez que les anges déchus et les démons sont inconnus et invisibles à la plupart d’entre vous, mais ils marchent parmi vous, vous tentant tous les jours afin que vous chutiez. Lorsque vous serez pris dans ce filet de mensonges et d’hypocrisie, vous verrez rapidement que vous ne trouverez plus le repos ou la véritable paix dans vos âmes.

Je déclare que ceux qui sont pervertis par le faux prophète se sentiront perdus et troublés lorsqu’ils accepteront la grande imposture, dans laquelle ils deviendront victimes volontaires. Lorsque vous vous attaquerez à Moi et à Mon Fils bien-aimé, Jésus-Christ, cela ne vous semblera pas être le cas. Vous croirez que les Sacrements sont les mêmes, bien qu’ils vous soient présentés différemment. Ils deviendront des vaisseaux vides et ne seront plus acceptables par Moi.

Le monde est Mien, et pourtant Mes enfants ne veulent pas de Moi, leur Père bien-aimé, leur Créateur. Leur esprit a été bloqué et le malin a utilisé mon Don d’intelligence pour les inciter à croire qu’il n’est pas possible que Je puisse Exister. Ceux qui ne croient pas en Moi n’auront pas d’amour, de joie ou de paix réelles dans leur vie. Ils n’accepteront pas non plus la Vie Éternelle. Au lieu de cela, ils ne rechercheront que les plaisirs de la chair, bien qu’ils sachent que leur vie sur Terre est courte.

Je les attirerai à Moi, comme un Père Qui aime chacun d’eux, par la Grande Miséricorde de Mon Fils. Ma Puissance est universelle et Satan, Mon Lucifer, qui s’est lui-même séparé de Moi à cause de son orgueil, ne Me vaincra jamais. Ceux qui le suivent ont par conséquent creusé le même fossé entre eux et Moi. Ils sauront, par les signes que Je révèle maintenant, qu’il n’y a seulement qu’Un Dieu, Un Créateur, un Paradis. Tous les paradis dont leur parlent les faux prophètes dans le monde, qui conduisent Mes enfants loin de Moi, n’existent pas et ne pourront jamais exister. Je Suis tout ce qui est. J’ai tout créé, Je mettrai fin à tout. Tout doit être conforme à Ma Sainte Volonté. Combattez Ma Volonté et vous ne serez plus rien. Acceptez Ma Volonté et vous resterez Mon enfant.

À ceux qui croient en Moi, vous ne devez jamais rejeter Mon Fils, Jésus-Christ. Je Suis venu dans le monde à travers Mon Fils pour vous ramener dans Ma Miséricorde, mais vous L’avez rejeté. Vous L’avez tué, mais pourtant vous n’avez jamais tué Mon Amour pour vous. C’est pourquoi J’ai permis Sa Crucifixion pour vous amener le salut. Cette mort de Mon Fils sur la Croix est devenue votre moyen de salut. Sa mort n’a pas été ce qu’elle a semblé être : un échec au yeux du malin. C’est par cet acte de grande souffrance, endurée avec la plus grande humilité, que Satan a été vaincu. Et c’est en raison de la mort de Mon Fils sur la Croix que le pouvoir de Satan sur l’humanité s’est affaibli. Même s’il ne peut prendre tous Mes enfants avec lui dans l’abîme, beaucoup seront encore séduits par ses mensonges. C’est pourquoi vous devez lutter, les enfants, non pas seulement pour votre propre âme. Si vous M’aimez, vous aimerez Mon Fils. Si vous aimez Mon Fils, alors vous devez L’aider à sauver tous les pécheurs.

Je vous Appelle pour vous dire que quand J’Appelle des âmes, spécialement celles qui ne Me connaissent pas, ainsi que celles qui Me connaissent mais refusent d’accepter Mes Commandements, elles n’ont que peu de temps pour se sauver de la torture éternelle.

Ceux dont les noms sont inscrits dans le Livre des Vivants sont la cible principale de la bête. Beaucoup de ces âmes sont des disciples de Mon Fils et sont fidèles à l’Église. Elles se détourneront de Mon Fils en acceptant de nouvelles lois, non de Mon Fils, qu’elles seront forcées d’avaler en tant que nouvelle religion. Cette nouvelle religion a été soigneusement planifiée depuis de longues années. Elle suit des rituels sataniques mais beaucoup ne le comprendront pas. Si vous acceptez ces rituels, vous donnerez du pouvoir à Satan.

Si vous lui donnez ce pouvoir, vous aurez besoin d’un grand nombre de prières, car il vous dévorera en corps aussi bien qu’en âme.

Mes enfants, J’interviens aujourd’hui par des punitions sur la Terre. Les pauvres âmes qui perdront leur vie dans ces châtiments aideront à sauver ceux d’entre vous qui sont perdus pour Moi.

Lorsque vous ressentirez de l’effroi face à la malice de Satan et à son influence dans votre vie, souvenez-vous que Je détruirai ses représentants sur Terre. Je couperai court à vos souffrances, parce que Je désire sauver les âmes. Si Je laissais ce mal perdurer, Je n’aurais plus la possibilité de sauver toutes ces âmes dont les noms sont inscrits dans le Livre des Vivants.

Votre Père bien-aimé

Dieu le Très Haut

Mehr Infos: https://www.internetgebetskreis.com/fr/messages/messages-de-2013/aout-2013/

Covid-21 – Préparation des esprits –

Covid-21 – Préparation des esprits

Die Welt (le Monde) est l’un des 3 plus grands quotidiens allemands.

Le 29 avril, le journal publie un article consacré au passeport sanitaire, en cours de création à Bruxelles (les députés européens ayant voté pour, la Commission mettant le turbo sur ce sujet).

Ce qui est fascinant est l’illustration créée à l’occasion.

Cette infographie a été créée par Die Welt. Et on voit clairement « Covid-21 » en dessous de « Covid-19 » pour la vaccination.

La presse allemande (caisse de résonance de l’establishment) serait-elle devenue odieusement complotiste ?

On hésite toujours entre l’ingénuité fabuleuse, le foutage de gueule incandescent ou la psyop pour le conditionnement du cheptel…

Un peu de tout cela à mon avis…

En tout cas… le programme se déroule comme prévu…

source : https://covidemence.com

Le passeport vaccinal, un instrument de tyrannie durable, inédit, et absolu, selon Mike Yeadon, ancien vice-président de Pfizer

30 avril, 2021

Le passeport vaccinal, un instrument de tyrannie durable, inédit, et absolu, selon Mike Yeadon, ancien vice-président de Pfizer


Le Dr Mike Yeadon, ancien vice-président et directeur scientifique de Pfizer, a évoqué il y a une quinzaine de jours les plans visant à étendre la mise en œuvre du passeport vert dans un appel public à la vigilance adressé à America’s Frontline Doctors, une association de médecins qui soutient les traitements efficaces contre le COVID-19 et s’oppose à la vaccination au moyen d’un agent biologique expérimental : « Nous y sommes en Israël maintenant, et le Royaume-Uni sera pareil dans quelques semaines. »
Vous le savez, hier Emmanuel Macron a annoncé que le passeport sanitaire qui sera mis en place à compter de début juin en France pour autoriser l’accès aux grandes manifestations publiques ne sera pas un passeport vaccinal, mais de « statut COVID », puisqu’il faudra apporter la preuve soit de la vaccination, soit d’un test covid négatif de moins de 48 heures, soit d’une infection ayant muni le porteur d’anti-corps.Mais ce que dit Mike Yeadon, c’est que même si on n’en est pas encore arrivé à une situation extrême, les outils sont là : ce sont eux qui sont mis en place. Certains diront que cela relève du fantasme. Je les aide à l’espérer, comme le disait ma chère Maman. Mais sachez que d’ores et déjà en Alaska, un village interdit à ses habitants de faire leurs courses en personne si elles n’ont pas été vaccinées. Et là, pour le coup, il ne s’agit pas d’une mesure ponctuelle pour « stopper la pandémie » : il n’y a aucune raison de revenir en arrière.Voici  ma rapide traduction de la suite du message de Mike Yeadon à American Frontline Doctors.
*

A vous qui pensez que les passeports vaccinaux sont bons, ou du moins corrects, je m’adresse à vous.
Si vous êtes une personne vulnérable et que vous avez été vacciné, vous êtes protégé. Vous n’avez pas besoin de connaître le statut immunitaire d’autrui. Remarquez que même s’ils ont été vaccinés, cela ne garantit pas qu’ils ne puissent pas être porteurs d’une seule particule virale et vous la transmettre. Il n’est donc pas utile pour vous ou pour votre sécurité de savoir que tout le monde a été vacciné.

Si vous avez refusé de vous faire vacciner, par exemple, parce que vous n’êtes pas exposé à ce virus, sachant que les jeunes sont PLUS exposés à la grippe qu’au COVID-19, vous n’avez pas non plus besoin de connaître le statut immunitaire des autres.

La vaccination protège ceux qui en ont besoin. Les passeports vaccinaux ne protègent personne.
Mais le passeport vaccinal est utile à nos maîtres. Il s’agira de la première base de données au format commun, utilisable de Bolton à Bogota, contenant votre identifiant numérique unique et un indicateur d’état de santé modifiable (initialement relatif au statut vaccinal).

Celui qui contrôle cette base de données et tout algorithme régissant ce qu’elle autorise ou refuse, possède un contrôle absolument totalitaire sur tous les aspects de votre vie.
Imaginez un avenir dans lequel un passeport vaccinal valide serait nécessaire pour entrer dans un terrain de sport ou un musée. Passeport vaccinal invalide : pas d’entrée.
Imaginez maintenant que les règles soient durcies (et elles le seront). Désormais, vous ne pourrez plus entrer dans les grands centres commerciaux ou dans des  hôtels sans un passe valide.
Ira-t-on plus loin ? Bien sûr, pourquoi pas. L’algorithme sera modifié et vous ne pourrez plus entrer dans les grands supermarchés ou prendre les transports publics.

Une étape tyrannique pourrait consister en une modification de Visa/MasterCard qui exigerait un passeport vaccinal valide AVANT qu’un terminal ne s’ouvre pour une transaction d’achat.
Dès lors, vous ne pourriez même pas acheter une bouteille d’eau. Ou du carburant. Ou quoi que ce soit d’autre.

Ping ! Votre passeport vaccinal vous ordonne de vous présenter pour votre rappel de vaccin. Si vous ne le faites pas, votre passe expire. Pensez-vous avoir le choix ?

Ping ! On vous rappelle que vous devez aussi amener votre petit-fils, car sa mère ne l’a pas fait. Si vous ne le faites pas, votre passe devient invalide, tout comme celui de la mère du bébé. Pensez-vous toujours que vous aurez le choix ?

Le fait que je puisse facilement trouver des exemples doit au moins vous indiquer que le potentiel de contrôle totalitaire de toute la population se trouve tapi comme un ver au centre de cet avenir orwellien.

Ce n’est pas de la spéculation. On nous dit que ce système est sur le point d’arriver. Vous serez contraint de vous faire vacciner ou vous serez rapidement marginalisé.
Une fois que vous serez vaccinés, les libertés limitées qu’ils vous accordent peuvent être retirées à tout moment.

Ne vous faites pas d’illusions en imaginant que « personne ne pourrait être aussi méchant ». Je vous renvoie à de nombreux exemples au cours du siècle dernier. Il y a beaucoup de gens mauvais et la seule différence ici est l’ÉCHELLE et la nature irréversible du mal.

Maintenant que vous avez vu ce qu’il est si facile de faire pour prendre le contrôle total d’une société entière, vous DEVEZ vous opposer et trouver des moyens d’empêcher un système de passeport vaccinal de voir le jour. Par tous les us et moyens nécessaires. Enfin, à ceux qui disent que tout cela relève seulement d’une série d’erreurs malencontreuses et de l’incompétence, je vous invite à regarder ce documentaire. Bien avant d’arriver à la fin, vous réaliserez, comme je l’ai fait avec une horreur croissante, qu’il ne s’agit absolument pas d’incompétence. C’est un exercice répété et des exercices de ce type sont utilisés pour des jeux de guerre depuis des années, voire des décennies.

Cela vous fera peut-être changer d’avis sur les origines de ce désordre et de ces crimes. Mais s’il vous plaît, une chose : ne dites pas qu’on ne vous a pas prévenus.

© leblogdejeannesmits pour la traduction

Miséricorde 2.0 : François menace ses cardinaux de tribunaux séculiers

Miséricorde 2.0 : François menace ses cardinaux de tribunaux séculiers

François joue la carte de « l’humilité » qui siérait à « l’évêque de Rome », mais dans le même temps il se transforme en un dictateur qui traite le reste des évêques comme s’ils étaient ses enfants de chœur.

Le dernier coup de force de François est un Motu Proprio du 30 avril qui permet aux évêques et aux cardinaux d’être jugés devant le tribunal civil du Vatican, dominé par les laïcs.

Jusqu’à présent, la Signature Apostolique, composée de prélats, était autorisée à juger de telles affaires. Le nouveau Motu Proprio intervient à la suite des scandales financiers du Vatican dont François lui-même est responsable car il a bâclé la réforme financière de l’institution.

L’archevêque Carlo Maria Viganò remarque dans un commentaire du 1er mai que les nouvelles normes favorisent une « centralisation tyrannique du pouvoir » alors que François donne l’impression de promouvoir la « démocratie », la « collégialité » et la « participation des laïcs ».

En soumettant les prélats à un tribunal laïc nommé par François et dépendant de lui, il retire des compétences aux autres évêques et les concentre dans sa propre main, analyse Viganò.

Cette démarche lui permettra de punir ou d’absoudre « qui il veut à volonté, assurant la servilité des courtisans et promouvant une curie de flagorneurs. »

Miséricorde 2.0 : François menace ses cardinaux de tribunaux séculiers – gloria.tv

Le nouvel ordre économique mondial après le COVID-19

Le nouvel ordre économique mondial après le COVID-19

“Si nous ne changeons pas de direction, nous risquons de nous retrouver là où nous allons.”

– Proverbe chinois.

Il y a quelques jours, le président chinois Xi Jinping a lancé une attaque à peine voilée contre les États-Unis, condamnant leur hégémonie économique et militaire et appelant à un nouvel ordre mondial dans lequel “les affaires internationales devraient être gérées par tout le monde.” Bien que Xi n’ait pas explicitement nommé les États-Unis dans son discours de 18 minutes, il a visé les efforts de Washington pour découpler les chaînes d’approvisionnement de la Chine, plus précisément l’interdiction par l’administration Trump de vendre des semi-conducteurs américains et d’autres produits de haute technologie à des entreprises chinoises telles que Huawei.

Xi a déploré l’unilatéralisme actuel, affirmant que les règles fixées par un ou quelques pays ”ne devraient pas donner le tempo au monde entier”.

Il est intéressant de noter que Xi a fait ces commentaires quelques jours seulement après que le président américain Joe Biden et le premier ministre japonais Yoshihide Suga se sont engagés à travailler ensemble pour s’opposer à la coercition chinoise dans les mers de Chine méridionale et orientale.

Les lecteurs se demandent peut-être quelles sont ces économies privilégiées qui pourraient donner du fil à retordre à Xi.

Eh bien, il s’agit principalement des suspects habituels, à l’exception des exceptions habituelles.

Alors que la pandémie de Covid-19 a plongé de nombreuses économies dans les pires récessions économiques de l’histoire récente, l’ancien ordre économique mondial reste pratiquement intact, à l’exception de quelques changements notables. Plus important encore, les États-Unis, la Chine, le Japon et l’Allemagne, dans cet ordre, sont toujours les plus grandes économies du monde.

Toutefois, certains pays ont changé de place à la suite de la pandémie, tandis que d’autres ne font plus partie de l’élite.

Les données proviennent de CNBC, qui compare le produit intérieur brut nominal des pays figurant dans la base de données des perspectives économiques mondiales du FMI.

Quelles sont donc les principales évolutions des classements économiques post-pandémie ?

C’est parti :

Le Brésil chute

Pour commencer, le Brésil est sorti du Top 10.

La grande nouvelle du Nouvel Ordre Mondial est que le Brésil est passé de la neuvième économie en 2019 à la douzième l’année dernière. En effet, la puissance sud-américaine a été le seul pays à sortir du classement du Top 10.

Une nouvelle encore pire pour les investisseurs des BRIC : Selon le FMI, le temps perdu par le Brésil devrait durer jusqu’en 2026, date à laquelle il pourrait revenir dans le Top 10.

Cette révélation n’est guère surprenante, étant donné que le Brésil est actuellement affligé par le troisième plus grand nombre de cas de Covid-19 au monde, le secrétaire à la santé ayant récemment mis en garde contre un effondrement imminent du système de santé du pays.

Sur une note plus positive, le FMI prévoit que l’économie brésilienne progressera de 3,7 % au cours de l’exercice 2021, après une contraction de 4,1 % en 2020.

La montée de la Corée du Sud

Naturellement, un nouveau venu fait son entrée dans le Top 10, à savoir la Corée du Sud.

Le Brésil ayant quitté le classement des dix plus grandes économies du monde, la Corée du Sud s’est hissée à la 10e place et le FMI prévoit qu’elle pourrait conserver cette place jusqu’en 2026.

La Corée du Sud a enregistré quelques succès contre le Covid-19, bien que les cas aient encore augmenté ce mois-ci.

Toutefois, la vigueur des exportations de semi-conducteurs a permis de limiter la contraction de l’économie à seulement 1 % en 2020.

La pénurie mondiale de semi-conducteurs a fait des ravages dans les secteurs de la technologie, de l’automobile, de l’électronique grand public et dans tous les secteurs intermédiaires. Après des années de demande tiède, la pandémie de COVID-19 a déclenché une énorme vague d’achats technologiques, les fabricants d’ordinateurs personnels, de tablettes, d’ordinateurs portables et de consoles de jeux étant pris au dépourvu.

En effet, l’industrie du PC a connu un renouveau important grâce au phénomène du télétravail. En 2020, les ventes d’ordinateurs ont dépassé 302 millions d’unités, ce qui représente une augmentation de 13 % en glissement annuel et le chiffre le plus élevé depuis 2014. Dans le même temps, les ventes de webcams ont bondi de près de 360 %, la vidéoconférence devenant le nouveau mot à la mode de la communication moderne.

La guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine n’a fait qu’aggraver une situation déjà mauvaise.

Dans une décision annoncée l’automne dernier, le ministère américain du commerce a déclaré le fabricant de puces chinois Semiconductor Manufacturing International ou SMIC, persona non grata après avoir déterminé que l’entreprise fournissait des puces à l’armée chinoise, ce qui en faisait une menace pour la sécurité nationale. Le gouvernement fédéral a empêché SMIC d’obtenir certains équipements de fabrication de puces réglementés par les États-Unis, ce qui a conduit les acheteurs américains à réduire leurs commandes auprès de l’entreprise. SMIC est l’un des plus grands fabricants de puces à semi-conducteurs, représentant environ 5 % de l’offre mondiale de semi-conducteurs.

Heureusement, les fabricants de puces sud-coréens sont largement restés dans les petits papiers de Washington.

Le Royaume-Uni dépasse l’Inde

Une autre mauvaise nouvelle pour les investisseurs des BRIC : L’Inde, cinquième économie mondiale en 2019, a glissé à la sixième place après que le Royaume-Uni l’a dépassée.

Mais contrairement au Brésil, le FMI estime que le pays d’Asie du Sud pourrait retrouver la cinquième place dès 2023.

L’Inde a eu du mal à contenir la pandémie, même dans un contexte de verrouillage généralisé, et le FMI prévoit que l’économie s’est contractée de 8 % au cours de l’exercice 2020, qui s’est terminé en mars 2021.

De son côté, le Royaume-Uni a mis en place le deuxième programme de vaccination contre le Covid-19 le plus réussi après celui des États-Unis. En fait, les entreprises du pays font de bonnes affaires après la réouverture des magasins fermés, ce qui est un autre atout pour l’économie.

En fin de compte, l’ancien ordre semble vouloir rester pratiquement inchangé, en particulier aux échelons supérieurs. Les entreprises américaines restent désireuses d’étendre leurs activités en Chine après que la nation asiatique a enregistré une croissance économique de 18,3 % en glissement annuel au premier trimestre de 2021, mais elles sont limitées par les tensions géopolitiques entre les deux nations qui restent élevées, l’administration Biden ayant récemment annoncé qu’elle maintiendrait la plupart des tarifs douaniers de l’ère Trump. Il est peu probable que cette situation change de sitôt.

Le nouvel ordre économique mondial après le COVID-19 | Aube Digitale

Il ne vous reste plus que très peu de temps Mes enfants, très peu de temps pour être au face à face à votre DIEU d’Amour qui vous aime tant !

Peut-on savoir qui était réellement Jésus ?

IL NE VOUS RESTE PLUS QUE TRÈS PEU DE TEMPS MES ENFANTS, TRÈS PEU DE TEMPS POUR ÊTRE AU FACE A FACE A VOTRE DIEU D’AMOUR QUI VOUS AIME TANT, GARDEZ CONFIANCE EN DIEU QUI VIENT VOUS LIBÉRER  !

( Message à MYRIAM et MARIE 4 Mai 2021 à 15H30 )

JE SUIS DIEU D’AMOUR ,

JE SUIS DIEU TOUT PUISSANT,

JE SUIS DIEU DE MISÉRICORDE,

LE SUIS LE DIVIN, JE SUIS L’ÉTERNEL ,

JE SUIS L’UNIQUE ROI DE TOUT L’UNIVERS,

JE SUIS !

Mes tout petits enfants, Mes tout petits enfants, Je suis auprès de vous chaque jour que Je fais.

Le soleil de votre DIEU se lève et, les ténèbres disparaissent , AUSSI, Mes enfants : «  NE PERDEZ PAS COURAGE, puisque vous n’avez RIEN A CRAINDRE et, gardez confiance en DIEU : ROI de L’univers qui Vient vous libérer .

Chassez de votre esprit tout ce qui ne vient pas de votre DIEU d’Amour, ainsi vous trouverez la PAIX !

Je vous redis encore Mes enfants , si vous ne voulez pas être jugés : «  NE JUGEZ PAS » !

Si telle ou telle personne vous blesse : Remettez-la gentiment à sa place .. Toutes ces personnes , lorsqu’elles arriveront devant le juge suprême qui EST DIEU :souffriront, souffriront d’avoir mal agi , d’avoir fait souffrir , elles verseront des larmes de repentir ..

Priez Mes enfants, priez pour toutes ces personnes , pour qu’elles aussi soient sauvées !

AMEN, AMEN, AMEN !

Il ne vous reste plus que très peu de temps Mes enfants , très peu de temps pour être au face à face à votre DIEU d’Amour qui vous aime tant !

AMEN, AMEN, AMEN !

N’oubliez pas que vous êtes Mon petit troupeau !

Oui ! Mes enfants, vous êtes Mes Bien-aimés, Mes choisis et , Réjouissez-vous de cette intimité avec votre DIEU : Cette intimité que nous avons ensemble .

AMEN, AMEN, AMEN !

Recevez Mes Bien-aimés, Mes tout petits enfants : La Sainte Bénédiction de votre papa du CIEL qui vous aime, avec celle de la Bienheureuse VIERGE MARIE : La toute pure, la Sainte , la Divine Immaculée Conception et , Saint JOSEPH son chaste époux :

AU NOM DE PÈRE,

AU NOM DU FILS,

AMEN, AMEN, AMEN,

ALLÉLUIA, ALLÉLUIA, ALLÉLUIA !

Allez en PAIX Mes enfants , allez en PAIX !

A très, très, très bientôt, à très bientôt Mes tout petits enfants !

Mes tout petits enfants que J’aime !

Votre Papa du Ciel : «  TOUT PUISSANT » qui vous aime .

AMEN, AMEN, AMEN,

https://maranathanoustattendons.travel.blog/2021/05/04/il-ne-vous-reste-plus-que-tres-peu-de-temps-mes-enfantstres-peu-de-temps-pour-etre-au-face-a-face-a-votre-dieu-damour-qui-vous-aime-tant-gardez-confiance-en-dieu-qui-vient-vous-liberer/

Croyez les signes d’avertissement qui sont tout autour de vous signalant la fin de cette ère et la venue de mon jour de jugement… La guerre mondiale est imminente et laissera derrière elle une obscurité froide, vide et désolée

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est image-2.jpeg

24 Avril 2021

Messages du ciel donnés à la bien-aimée Shelley Anna, voyante.

Un message de notre Seigneur Jésus dit : Croyez les signes d’avertissement qui sont tout autour de vous signalant la fin de cette ère et la venue de mon jour de jugement.

Au fur et à mesure que les ténèbres éclipseront, les lumières du firmament s’assombriront et l’apparence de la lune sera comme du sang.

Les cœurs des infidèles s’évanouiront, les laissant victimes des ténèbres et du mal qui les habite. Mais les cierges bénis des fidèles brûleront avec éclat au passage des ténèbres. Mettez votre confiance en moi en consacrant vos cœurs au mien qui est plein de miséricorde. Permettez à ma miséricorde de briller sur vos cœurs en ce jour illuminant et exposant le péché qui assombrit vos cœurs.

Humiliez-vous devant moi, repentez-vous et recevez mon salut que je vous offre maintenant.

Ainsi parle le Seigneur.


Un message de notre Sainte Mère,

Notre Sainte Mère dit : Mes enfants, venez sous mon manteau que j’étends sur vous maintenant et permettez-moi de vous couvrir des grâces nécessaires pour ce temps présent.

La guerre mondiale est imminente et laissera derrière elle une obscurité froide, vide et désolée. Entrez dans la protection des Saints Cœurs que mon Fils et moi-même vous offrons, car chaque instant est une miséricorde qui vous est accordée.

Ainsi parle votre Mère aimante.

Trevignano – Là où Jésus vous appelle, allez sans hésitation et vous ne manquerez de rien

Messages de Notre Dame de Trevignano Romano, à Gisella Cardia, Les 01 et 03 Mai 2021 / Pour vous c’est un temps de témoignage et d’acceptation du Saint-Esprit. / Là où Jésus vous appelle, allez sans hésitation et vous ne manquerez de rien.

Chers enfants, merci d’avoir répondu à mon appel dans votre cœur. Enfants bien-aimés, vous avez été prévenus pour tout à venir, je vous demande seulement de me saisir les mains sans aucune crainte, vous savez à quoi vous faites face pour ces temps-ci, la violence, le blasphème et la confusion sont déjà dans le monde, mais pour vous c’est un temps de témoignage et d’acceptation du Saint-Esprit.

Enfants, aujourd’hui votre ténacité sera récompensée par une multitude de grâces. Maintenant, je vous bénis au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, Amen.



Le 03 mai 2021

Chers enfants, merci d’avoir écouté mon appel dans votre cœur et merci d’avoir plié les genoux. Enfants bien-aimés, vous êtes au milieu d’une bataille spirituelle que l’humanité n’a jamais connue.

Enfants, soyez fermes dans la foi et priez, priez beaucoup pour être prêts le moment venu. Rappelez-vous que les tribulations feront partie de ces temps, mais n’oubliez pas que, plus la souffrance est grande, plus les grâces seront énormes.

 Mes enfants, la guerre entre le bien et le mal est sur terre, tout comme elle est au ciel, mais vous ne devez pas avoir peur car quiconque demande son aide (Dieu) aura Lui comme premier consolateur, amour et vainqueur et vous avec Lui.

Ne nourrissez pas les ténèbres, mais convertissez-vous vite, le temps tire à sa fin.

Là où Jésus vous appelle, allez sans hésitation et vous ne manquerez de rien, soyez des prophètes de ces temps, allez prêcher l’amour infini de Dieu, et aussi le mien en tant que Mère.

Enfants, il y aura de nombreuses grâces qui descendront ici aujourd’hui.

Ayez toujours le courage de la foi. Tout est prêt pour mon petit changement. Souvenez-vous que si Dieu permet tout cela, c’est pour vous donner la possibilité de toujours choisir librement.

Maintenant, je vous donne ma bénédiction maternelle au nom du Père, Fils et Saint-Esprit, Amen.


https://www.lareginadelrosario.com/2021/

Messages de N.D. de Trevignano

Les messages de l’année 2018 viennent d’être mis en ligne

Vous les trouverez traduits sur ce lien :

Messages année 2018 | Notre dame de trevignano romano (wordpress.com)


Nous venons aussi de mettre en ligne les messages de janvier et février 2017. Nous travaillons à la traduction des mois de mars à décembre 2017 ainsi que toute l’année 2016. Nous vous avertirons quand ils seront en ligne après traduction


Vous pouvez aussi prendre connaissance des messages de l’année 2019 et 2020 qui ont tous été traduits.

Année 2019 Messages année 2019 | Notre dame de trevignano romano (wordpress.com)

Année 2020 Messages Année 2020 | Notre dame de trevignano romano (wordpress.com)


Que Notre Dame de Trévignano et le Seigneur Jésus vous aide dans votre route vers le paradis…

Pierre Hillard – Les technologies implantables dans le corps : la soumission à la Bête … Nano technologie … Nous n’aurons plus de libertés… La perte du libre arbitre… Surveillance de la population

Pierre Hillard – Les technologies implantables dans le corps : la soumission à la Bête … Nano technologie …La perte du libre arbitre… Nous n’aurons plus de libertés… Surveillance de la population

Ecoutez cette courte vidéo :

L’Église s’effondre parce que Satan s’en est emparé pour la détruire et bientôt vous verrez l’abomination au cœur même de Mon Église

Message de notre Papa Céleste Via Robert Brasseur (Canada) : bientôt vous verrez l’abomination au cœur même de Mon Église. – Samedi 17 Avril 2021

– 7h20

« Cher fils,
L’AMOUR DEMEURE L’ARME ULTIME EN CE TEMPS. L’Amour est le pont qui vous unit à chacun de vos frères et sœurs. Sans l’Amour, rien ne pourrait exister, car tout ce qui existe à été créé par l’Amour et dans l’Amour.

Si seulement Mes enfants pouvaient se tourner vers Moi, Je leur infuserais cet Amour. Hélas, beaucoup sont aux prises avec leur ego et c’est ce qui les détruit intérieurement. C’est ainsi que Satan prend possession de leur âme.

L’orgueil est le péché qui rend aveugle et c’est lui qui détruit tout ce qui vous unit au Ciel. C’est pour cette raison que Je demande à chacun de Mes enfants d’intensifier ses prières afin de chasser ce fléau qui est l’orgueil. Ce fléau est plus intense chez plusieurs de Mes consacrés… Leur regard sur le monde les a emmenés à réduire leur capacité d’éclairer Mes enfants en ce temps de tribulations.

Aujourd’hui, Je vous demande de prier beaucoup pour vos prêtres, afin que leur cœur soit inondé d’amour et d’humilité. C’est ainsi qu’ils pourront retrouver le vrai sens de leur vocation: celle d’éclairer Mes enfants et surtout de les guider en ce temps d’épreuves.

Présentement, beaucoup sont affectés par ce qui est véhiculé. Leur foi s’est disculpée et la peur les a envahis. C’est ainsi que Mes brebis se retrouvent sans aide et sans réconfort. Le but principal de Mes consacrés est de remplir leur rôle de Pasteur. Le Pasteur, c’est le remplaçant du Christ mort sur la Croix pour la rachat des âmes.

Aujourd’hui, combien se sacrifient pour Mes brebis ? Très peu.

Pourquoi? Parce qu’ils ne demandent pas l’aide nécessaire. J’attends avec impatience de les aider. Hélas ! Le monde les a séduits, au point où leur humilité leur a fait fausse route pour faire place au confort et à la luxure. Cher fils, l’Église s’effondre parce que Satan s’en est emparé pour la détruire et bientôt vous verrez l’abomination au cœur même de Mon Église.
Mon fils, sois béni. »

Ton Papa d’Amour                                                  r/b

Shelley Anna – La corruption des ténèbres va provoquer une guerre mondiale et la domination des nations sera remise au fils de perdition. Une obscurité froide arrive, recevez le salut que mon Fils vous offre maintenant et réfugiez-vous dans les cœurs saints de mon Fils et de moi-même

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est image-2.jpeg

Message du 22 avril

Jésus dit : « Les esprits trompeurs prennent possession des âmes pour provoquer leur ruine. Les âmes affaiblies deviennent la proie de la tromperie et donnent au mal une résidence dans leur cœur. Le mal germe et la corruption se propage alors en infectant toutes les âmes non protégées qui ne sont pas consacrées à mon Sacré-Cœur. Prenez garde et écoutez, Satan et ses esprits trompeurs sont tout autour de vous, cherchant la ruine de vos âmes alors que les ténèbres descendent et consument ce monde. Passez sous la lumière de ma miséricorde qui dissipe les ténèbres et recevez-moi dans vos cœurs en ce jour. Chaque instant est une miséricorde qui vous est réservée. Ayez confiance en moi et je vous délivrerai des ténèbres. Ainsi parle le Seigneur.

Un message de notre Sainte Mère.

Notre Sainte Mère, parée d’une lumière radieuse, dit :  » Avancez, mes enfants, il n’y a pas de délai à respecter, car la corruption des ténèbres va provoquer une guerre mondiale et la domination des nations sera remise au fils de perdition. Une obscurité froide arrive, recevez le salut que mon Fils vous offre maintenant et réfugiez-vous dans les cœurs saints de mon Fils et de moi-même. Que les bénédictions de la grâce et de la miséricorde pleuvent et se répandent sur vous en ce jour, mes enfants. Que vos prières continuent à être offertes pour la conversion des pécheurs et l’église qui continuera à souffrir de persécution, priez mes enfants priez, que vos prières soient incessantes. Ainsi parle votre Mère aimante.

Shelley Anna – Il n’y aura pas de retour à la normale. Le fils de perdition se lèvera bientôt sous une bannière de paix avec de fausses prétentions d’un avenir sûr lorsque vous recevrez sa marque de convenance, une marque pour acheter et vendre, une marque de damnation… Priez pour les nations du monde car la marque de la Bête va être maintenant introduite, les nations se conforment au gouvernement mondial unique et toutes les libertés sont supprimées

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est image-2.jpeg

Message du 29 avril 2021

Jésus dit : « Les signes dans le firmament et sur la terre continuent à susciter la perplexité, il est temps de vous réveiller et d’essuyer le sommeil de vos yeux, d’être vigilants dans vos prières et de veiller sur le temps, car il se fait tard.

Tant de gens s’accrochent à un monde qui passe dans les ténèbres, il n’y aura pas de retour à la normale. Le fils de la perdition se lèvera bientôt sous une bannière de paix avec de fausses prétentions d’un avenir sûr lorsque vous recevrez sa marque de convenance, une marque pour acheter et vendre, une marque de damnation.

Recevez-moi dans vos cœurs aujourd’hui. Il ne peut y avoir aucun délai, vous devez vous réfugier dans les Saints Cœurs de ma Mère et de moi-même afin de supporter jusqu’à la fin.

Ainsi parle le Seigneur.

Notre Sainte Mère parée d’une lumière rayonnante dit :

Éloignez-vous mes enfants venez sous mon manteau et abritez-vous dans les saints cœurs de mon Fils et du mien, soyez vigilants dans vos prières pour la conversion des pécheurs et ceux qui souffrent de persécution. Mes enfants, priez pour les îles alors que les restrictions continuent et que les libertés sont supprimées. Priez pour les nations du monde car la marque de la Bête va être maintenant introduite, les nations se conforment au gouvernement mondial unique et toutes les libertés sont supprimées. Il ne peut y avoir de retard, alors que les ténèbres descendent et recouvrent la terre, le seul refuge sûr sera celui de ceux qui sont consacrés aux cœurs saints de mon Fils et de moi-même. Ainsi parle votre Mère aimante.

La guerre mondiale est maintenant (sur le point d’être) déclarée. Les lumières du firmament s’assombrissent tandis que l’ombre des ténèbres enveloppe la terre. Consacrez-vous et vos maisons à moi en ce jour. L’obscurité ne fera que passer sur les maisons consacrées de ceux qui me sont fidèles… Le fils de la perdition prendra bientôt l’autorité sur ce monde… La couverture des ténèbres éclipse et consume les nations qui sont maintenant adaptées à une seule règle sous une seule autorité en acceptant sa marque.

Un message du Seigneur du 25 Avril

Jésus dit : Laissez ma lumière d’amour, de vérité et de compréhension pénétrer dans vos cœurs. Ne laissez pas de place aux pensées orgueilleuses, de peur que vous ne tombiez dans les pièges du diable. Vous devez perdre votre vie afin de la gagner. Mettez votre confiance en moi et ne considérez pas les voies de ce monde qui passe dans les ténèbres. Laissez mon Esprit Saint vous guider sur le chemin de la justice que j’ai tracé devant vous en évitant les pièges du diable. Détachez-vous des choses de ce monde qui est corrompu et préparez vos cœurs car il se fait tard. Il ne peut y avoir de retard car la guerre mondiale est maintenant (sur le point d’être) déclarée. Les lumières du firmament s’assombrissent tandis que l’ombre des ténèbres enveloppe la terre. Consacrez-vous et vos maisons à moi en ce jour. L’obscurité ne fera que passer sur les maisons consacrées de ceux qui me sont fidèles. Ainsi parle le Seigneur.

Un message de notre Sainte Mère,

Notre Sainte Mère dit : Le fils de la perdition prendra bientôt l’autorité sur ce monde alors que les enfants des ténèbres imitent, répandent et affichent ses actes de perversions dégoûtantes. La couverture des ténèbres éclipse et consume les nations qui sont maintenant adaptées à une seule règle sous une seule autorité en acceptant sa marque. Mes enfants, le temps est venu d’entrer dans la protection des Saints Cœurs que mon Fils et moi fournissons, prenez refuge et laissez vos prières être sans cesse. Ainsi parle votre Mère aimante.

Priez sans cesse car il ne reste que quelques instants

Un message du Seigneur le 17 Avril 2021

Jésus dit, Faites connaître mes messages, car hier est passé et demain n’est pas encore, ce moment est tout ce que vous avez.

Venez en communion avec moi dans la prière en confessant vos péchés et en me donnant vos cœurs en vous engageant par la consécration à mon Sacré-Cœur.

Chaque instant est une miséricorde qui vous est accordée. Les ténèbres menacent mais les rayons de ma Divine Miséricorde brillent pour vous, ma miséricorde est pour tous, venez, la citoyenneté dans mon royaume attend. Ainsi parle le Seigneur.

Un message de notre Sainte Mère.

Notre Sainte Mère dit : Oui, les Saints Cœurs de mon Fils et de moi-même sont pleins de miséricorde et de grâces pour tous ceux qui choisissent le salut qui ne peut être atteint que par mon Fils Jésus-Christ. Par conséquent, entrez en communion avec mon Fils en confessant tous vos péchés et recevez sa miséricorde et les grâces nécessaires à l’époque actuelle. Priez mon Rosaire, unissez vos prières aux miennes pour la conversion des pécheurs, car chaque instant est une miséricorde pour les âmes perdues empêtrées dans un linceul de ténèbres qui corrompt et coupe la conscience, qui est la communication avec l’Esprit Saint.

Continuez à prier pour les prêtres qui nourrissent les brebis de mon Fils alors qu’ils sont persécutés. Priez mes enfants, que vos prières soient centrées sur le Très Sacré Cœur de mon Fils, Jésus-Christ, offrant toutes les souffrances et les unissant aux souffrances de votre Sauveur Jésus-Christ. Priez mes enfants, priez sans cesse car il ne reste que quelques instants. Ainsi parle votre Mère aimante.

Shelley Anna – Le temps est venu, un gouvernement mondial unique et une religion mondiale unique vont commencer avec la grande réinitialisation… Le compte à rebours a commencé mes enfants, les cœurs non préparés seront la proie des mensonges et des ruses du fils de la perdition.

Message de notre Seigneur

Jésus dit : Que mes paroles d’avertissement soient entendues aujourd’hui, car le temps est venu, un gouvernement mondial unique et une religion mondiale unique vont commencer avec la grande réinitialisation. Les nations, les unes après les autres, ont commencé à s’y conformer alors que leurs libertés sont supprimées. Les lumières dans les firmaments s’assombrissent alors que la terre sera assombrie par une obscurité dévorante qui la laissera vide, absente de toute lumière et de tout amour. Mais les bougies bénie ne seront pas éteintes mais brûleront brillamment pour les fidèles alors que leurs prières monteront jusqu’au trône de Dieu. Ils seront épargnés car le salut repose sur eux. Venez à moi maintenant et mon salut reposera sur vous lorsque vous placerez vos cœurs dans le mien, liés par un amour qui ne peut être brisé. C’est maintenant le moment de vous réfugier dans les Saints Cœurs de ma Mère et de moi-même, il ne peut y avoir de retard. Ainsi parle le Seigneur.

Un message de notre Sainte Mère.

Notre Sainte Mère dit : Oui, les mots de vérité de Mon Fils doivent être entendus. Venez sous mon manteau, prenez vos armes spirituelles et unissez vos prières aux miennes, car il ne reste que quelques instants. La prière est une arme puissante contre tous les vices. Le compte à rebours a commencé mes enfants, les cœurs non préparés seront la proie des mensonges et des ruses du fils de la perdition. Continuez à prier en les offrant pour ceux qui ont le plus besoin de la Miséricorde de mon Fils. Entrez dans les Saints Cœurs de mon Fils et de moi-même, et abritez-vous des ténèbres à venir. Que vos prières soient incessantes pour les âmes sans espoir et sans foi qui deviennent la proie du mal. Ainsi parle votre Mère aimante.

St Michel – Oh, créatures humaines folles et insensées ! Vous ne reviendrez pas à la vie d’avant : les événements se sont déchaînés et s’abattent sur toute l’humanité.

MESSAGE DE SAINT MICHEL ARCHANGE, À LUZ DE MARÍA, LE 27 AVRIL 2021 / Oh, créatures humaines folles et insensées ! Vous ne reviendrez pas à la vie d’avant : les événements se sont déchaînés et s’abattent sur toute l’humanité.

ST MICHEL ARCHANGE1

Peuple de Dieu,

JE VOUS BÉNIS, JE VOUS PROTÈGE AU NOM DE LA TRÈS SAINTE TRINITÉ. SOYEZ MISÉRICORDIEUX, SOYEZ AMOUR,

COMME NOTRE ROI ET SEIGNEUR JÉSUS-CHRIST EST AMOUR ET MISÉRICORDE.

Vous vivez des temps d’incertitude spirituelle très dangereux pour les enfants de la Femme vêtue de Soleil, avec la lune sous ses pieds (Apocalypse 12,1). L’antique serpent, le Diable ou Satan, vous poursuit sans relâche et VOUS ATTAQUE PROVOQUANT LA PERTE DE LA FOI ET L’ÉLÉVATION DE VOTRE EGO HUMAIN.

Les enfants de notre Roi et Seigneur Jésus-Christ sont tourmentés par le Diable. Les créatures humaines qui ne voient pas cela restent dans une grande insatisfaction, exaltées dans leur ego humain, malades de leurs propres ressentiments, maintenues dans une constante agonie spirituelle due à l’incertitude, aux insatisfactions qu’elles rencontrent dans ce qu’elles vivent – fruit du poison du Diable qui cherche à vous éloigner de Notre Roi et Seigneur Jésus-Christ.

Les forces du mal vous ont bâillonnés pour que vous ayez peur de proclamer que vous êtes de Propriété Divine face à une société submergée dans sa folie et son indifférence, en ce moment décisif où vous vous trouvez, qui précède l’Avertissement.

LA VIE QUOTIDIENNE VOUS FAIT OUBLIER QUE VOUS ÊTES ENVOYÉS POUR TÉMOIGNER VOTRE APPARTENANCE À NOTRE ROI ET SEIGNEUR JÉSUS-CHRIST ET À NOTRE REINE ET MÈRE DU CIEL ET DE LA TERRE, avec pour conséquence que vous brisez votre harmonie avec l’Amour Divin.

La clarté de pensée est fondamentale et il est indispensable que vous ayez un cœur attentif aux Affaires Divines pour ne pas vous tromper de chemin.

CES TEMPS SONT POUR VOUS L’OCCASION DE LUTTER CONTRE VOUS-MÊMES ET DE DOMINER VOTRE EGO HUMAIN,

QUI VOUS CONSEILLE D’ALLER DU CÔTÉ OPPOSÉ À L’APPEL

QUE VOUS AVEZ REÇU.

Peuple bien-aimé de notre Roi et Seigneur Jésus-Christ,

Des événements s’approchent qui acculeront l’Église de notre Roi et Seigneur Jésus-Christ dans le but de vous confondre spirituellement et de vous prendre comme butin de guerre. L’Église est divisée entre ceux qui sont fidèles au Magistère de l’Église et ceux qui présentent un faux dieu, totalement modernisé et qui permet le péché.

LE TEMPS ACTUEL EST CELUI D’UNE LUTTE SPIRITUELLE ACHARNÉE, MAIS LA GRANDE MAJORITÉ DES GENS NE LE PERÇOIVENT PAS, CAR ILS NE SONT PAS SPIRITUELS ; ILS ATTENDENT UN RETOUR À LA NORMALE DANS L’AVENIR IMMÉDIAT…

Oh, créatures humaines folles et insensées ! Vous ne reviendrez pas à la vie d’avant : les événements se sont déchaînés et s’abattent sur toute l’humanité.

Le temps presse, les maladies environnent l’homme et deviennent plus dangereuses.  Vous vous trouvez dans la fange et SEULS CEUX QUI ONT CONSCIENCE D’APPARTENIR À DIEU ET D’ÊTRE  À LUI SORTIRONT DE LA FANGE.

Chaque jour apporte son lot d’épreuves et votre fidélité à Dieu est constamment mise à l’épreuve.

Chaque jour peut être le dernier jour de votre vie. Les virus prolifèrent et deviennent plus agressifs ; la mort plane constamment sur votre vie. Ne nourrissez pas de ressentiment, pardonnez, ne soyez pas angoissés et n’abandonnez pas l’Espérance.

TRANSFORMEZ-VOUS, CHANGEZ, CONVERTISSEZ-VOUS, SOYEZ DIFFÉRENTS, SOYEZ AMOUR.

Les créateurs d’un si grand mal se réjouissent de voir la population mondiale diminuer ; il veulent vous effrayer pour que vous acceptiez la marque de la bête. (1)

IL EST URGENT DE PRIER LES UNS POUR LES AUTRES ET POUR TOUTES LES CRÉATURES HUMAINES. NOTRE ROI ET SEIGNEUR JÉSUS-CHRIST VOUS A RACHETÉ DU PÉCHÉ, MAIS VOUS DEVEZ LUTTER POUR OBTENIR LA VIE ÉTERNELLE.

L’économie s’effondrera (2) et la folie des hommes sera présente partout dans le monde, face à la famine.

Préparez-vous !

Le Peuple de Dieu se fortifie dans l’Amour Divin ; n’ayez pas peur.

Je vous défends dans le combat. Je vous bénis.

Saint Michel Archange

JE VOUS SALUE MARIE, TRÈS PURE, CONÇUE SANS PÉCHÉ
JE VOUS SALUE MARIE, TRÈS PURE, CONÇUE SANS PÉCHÉ
JE VOUS SALUE MARIE, TRÈS PURE, CONÇUE SANS PÉCHÉ

marie lumiere



(1) Sur la micro-puce, lire…

(2) Sur la chute de l’économie, lire…

(*) L’AUDIO MESSAGE 27.04.21




COMMENTAIRE DE LUZ DE MARÍA

Frères et Sœurs,

Au cours de cet Appel, saint Michel Archange m’a fait voir une horloge et j’ai immédiatement remarqué qu’elle était sans aiguilles ni chiffres marquant l’heure.

J’en ai demandé la raison et il m’a répondu :

« Le temps n’est pas du temps…. La Maison Paternelle est pressée… »

Frères, on ne prend pas conscience de la réalité, et l’humanité provoquera son propre malheur. 

Le contrôle sur l’humanité devient chaque instant plus évident et décourageant, devant l’indifférence de l’homme, qui se sent immunisé contre toute épreuve.

L’heure est proche où les instincts humains les plus bas se manifesteront au grand jour sans provoquer de réaction.

N’ayons pas peur, ayons confiance.

Amen.


https://www.revelacionesmarianas.com/FRANCAIS.htm

*Messages-Prophéties-Par les Saints et les Prophètes ……Myriamir(1) | *En cette Fin des Temps-Jésus et Marie parlent à leurs Enfants ! (wordpress.com)

Vacciner équivaut à pucer d’après certains médecins…. Ils veulent que tous soient vaccinés selon leur plan… les ainés puis les autres puis les enfants… ainsi tous seront prêts à être martyrisés par l’Antéchrist qui exercera son pouvoir à travers la technologie qui sera à l’intérieur des gens vaccinés. J’ai appris hier qu’ils vont envoyer des gens chez ceux qui ne sont pas vaccinés… La persécution grandit…. Après l’Avertissement, ce sera plus dur. D’après les messages célestes, ils emprisonneront ou donneront une énorme amende à ceux qui ne sont pas vaccinés, d’où la nécessité des refuges pour être gardés par Dieu.

Vacciner équivaut à pucer d’après certains médecins…. Ils veulent que tous soient vaccinés selon leur plan… les ainés puis les autres puis les enfants… ainsi tous seront prêts à être martyrisés par l’Antéchrist qui exercera son pouvoir à travers la technologie qui sera à l’intérieur des gens vaccinés. J’ai appris hier qu’ils vont envoyer des gens chez ceux qui ne sont pas vaccinés… La persécution grandit…. Après l’Avertissement, ce sera plus dur. D’après les messages célestes, ils emprisonneront ou donneront une énorme amende à ceux qui ne sont pas vaccinés, d’où la nécessité des refuges pour être gardés par Dieu.

Pfizer/BioNTech teste des vaccins contre le coronavirus sur des enfants et affirme qu’une dose annuelle est nécessaire

Pfizer/BioNTech teste des vaccins contre le coronavirus sur des enfants et affirme qu’une dose annuelle est nécessaire

Vous êtes un individu vacciné – dans un monde de vaccination non-stop.

Ils veulent vacciner vos enfants.

Via The Guardian :

Le vaccin contre le Covid-19 de BioNTech, développé conjointement avec Pfizer, devrait être disponible pour les jeunes de 12 à 15 ans en Europe à partir de juin, a déclaré le directeur général de la société allemande.

Ugur Sahin a déclaré que BioNTech avait soumis sa demande d’approbation d’urgence des vaccins pour cette tranche d’âge aux États-Unis au début du mois d’avril, et que mercredi prochain, elle serait prête à soumettre la demande d’approbation à l’Agence européenne des médicaments.

Le vaccin de Pfizer/BioNTech est déjà autorisé aux États-Unis et dans l’UE pour les personnes âgées de 16 ans et plus. La vaccination des enfants est considérée comme une prochaine étape cruciale vers l’immunité collective et la fin de la pandémie.

[…]

À la fin du mois dernier, BioNTech et son partenaire américain, Pfizer, ont annoncé que les études d’approbation avaient montré une forte réponse en anticorps du vaccin chez les jeunes de 12 à 15 ans. Les participants ont bien toléré le vaccin, qui leur a offert une protection de 100% contre le virus.

Les sociétés testent également le vaccin sur des bébés et des enfants âgés de six mois à cinq ans.

[…]

Sahin a déclaré qu’il s’attendait à ce que l’Europe ait atteint l’immunité collective en juillet, ou au plus tard en août. Mais il a souligné que l’Europe n’était en sécurité que si le reste du monde maîtrisait le virus. L’efficacité du vaccin de BioNTech/Pfizer a été testée jusqu’à présent sur un total de 30 variants, dont le variant indien B1617, et les résultats ont été positifs dans tous les cas, a-t-il déclaré.

Il a ajouté que toute personne ayant été entièrement vaccinée aurait besoin d’une troisième injection de rappel, environ neuf à douze mois après la première. Après cela, un seul rappel annuel serait nécessaire.

Pfizer/BioNTech teste des vaccins contre le coronavirus sur des enfants et affirme qu’une dose annuelle est nécessaire

La stratégie du tout vaccin, les traitements négligés, un pass pour la liberté ou en route vers l’Armageddon ?

La stratégie du tout vaccin, les traitements négligés, un pass pour la liberté ou en route vers l’Armageddon ?

Un vaccin n’est jamais un produit neutre et il faut tenir compte du rapport bénéfice-risque. Hors, malgré la propagande actuelle en la faveur des nouveaux vaccins du Covid, il faut bien avouer que l’on en saurait bien peu, d’après le dire de certains experts pourtant de renom et d’habitude pro-vaccin.

Prenons le cas des vaccins à vecteur adénoviral, comme celui d’AstraZeneca et de JOHNSON&JOHNSON par exemple. Il s’agit de vaccins où un adénovirus génétiquement modifié, une chimère en terme technique, vous injecte de l’ADN directement dans le noyau de vos cellules. Encore plus intrusif que les vaccins à ARN ? Le risque de génotoxicité, on en parle plus du coup (cfr. NOTE D’EXPERTISE GRAND PUBLIC SUR LES VACCINS AYANT RECOURS AUX TECHNOLOGIES OGM du Dr Christian VELOT Généticien moléculaire à l’Université Paris-Saclay et Président du Conseil scientifique du CRIIGEN) ? On entend par contre beaucoup parler d’effets secondaires un peu partout dans la presse en ce moment (Norwegian experts say deadly blood clots were caused by the AstraZeneca covid vaccine, une note de synthèse détaillée sur les vaccins à vecteur adénoviral et leurs risques et mécanismes entre autre sur la lignée plaquettaire et la coagulation se trouve ici : VAXZEVRIA (ASTRAZENECA)™ ET COVID-19 JANSSEN (JOHNSON&JOHNSON)™ NOTE DE SYNTHÈSE AIMSIB / RÉINFOCOVID)…

Même les vaccins ARN pourraient avoir un risque de génotoxicité car, depuis 1970, on a découvert (les auteurs ont même reçu un Prix Nobel pour cette découverte) le mécanisme de rétrotranscription de l’ARN en ADN via par exemple des rétrovirus que vous pourriez avoir dans vos cellules. Certes, il faudrait encore que cette retro-transcription ait lieu et la probabilité est sans doute très faible, mais elle ne peut-être totalement exclue et n’a pas été évaluée (cfr. Note du Dr Vélot et point de vue partagé par exemple par le Pr. Perronne qui estime que les vaccins à ARN sont de la thérapie génique qui ne dit pas son nom ; ce sont des méthodes qui nécessitent d’être encore étudiées car on n’a pas assez de recul ; on ne peut pas exclure des risques de modifications génétiques et de transmissions de ces modifications à nos enfants : youtube.com). Ne seriez-vous pas en droit de le savoir ? Des recherches récentes faite par l’Université de Harvard et le MIT viennent d’ailleurs d’élucider des mécanismes de rétrotranscriptions probables (par ex. human LINE-1 or HIV-1 reverse transcriptaseResearch on SARS-CoV-2 RNA by scientists at Harvard and MIT has implications for how mRNA vaccines could permanently alter genomic DNA, according to Doug Corrigan, Ph.D., a biochemist-molecular biologist).

D’après Doug Corrigan, Docteur en biochimie et biologie moléculaire, ce mécanisme serait d’ailleurs beaucoup plus probable pour l’ARN synthétique du vaccin que dans le cas de l’ARN viral original. En effet, de par son mode d’opération et sa modification chimique pour le rendre plus stable, le temps de vie exact dans notre corps ne serait d’ailleurs pas bien connu, la période de temps durant laquelle l’ARN synthétique délivré par le vaccin pourrait être rétrotranscript serait beaucoup plus longue que pour l’ARN du virus. Les conséquences d’une telle rétrotranscription pourraient être désastreuses pour l’individu (par exemple une maladie auto-immune qui pourrait mettre des mois, voire des années à se développer (si par exemple une cellule souche est affectée), voire pour les générations à venir si une cellule germinale était touchée (Will an RNA Vaccine Permanently Alter My DNA)). De nouveau tout ceci ne sont que des risques potentiels, qui devraient être étudiés avec soins sur plusieurs années…

La vaccination de masse avec ce type de vaccins OGM (délivrant l’ARN ou l’ADN codant la protéine antigénique) pourrait devenir une fabrique à grande échelle de nouveaux virus recombinants potentiellement plus dangereux (d’après le Dr Vélot, même si le risque individuel est très faible, le risque d’une nouvelle pandémie avec un nouveau virus ainsi généré aux conséquences potentiellement désastreuses est lui bien réel vu les milliards d’individus que l’on voudrait vacciner), il y aurait des risques de réactions en cascade pouvant par exemple engendrer des risques de maladies auto-immunes accrus (molecular mimicry) par rapport au vaccins plus classiques car plus intrusifs pour notre machinerie cellulaire et moins bien maitrisable (l’ADN va directement interagir dans l’ADN du noyau qui va à son tour produire de l’ARN et puis une protéine…, l’ARN lui n’interagit pas directement sur l’ADN – à moins d’un risque de rétrotranscription évoqué ci-dessus –, mais va apporter l’information ARN nécessaire pour que votre corps produise la protéine virale, le vaccin classique à virus inactivé ou atténué va lui directement apporter la protéine virale (le virus) dans votre corps. Nous vous renvoyons à la note du Dr. Vélot ci-dessus et aux nombreuses références qui s’y trouvent pour plus de détails). Le verrait-on dans le nombre de réactions élevé suivant la vaccination par exemple du système nerveux et lymphatique (par ex. les vaccins Pfizer et Moderna, utilisés contre le Covid-19, provoqueraient un gonflement des ganglions lymphatiques situés sous les aisselles et visibles sur les mammographies. L’étude clinique de Moderna indiquait par exemple que 11,6% des patients avaient constaté de tels gonflements après la première dose, et 16% après la seconde.

Toutefois, rappelle le journal américain, ce taux pourrait être plus élevé en réalité, car ces chiffres ne portent que sur les cas déclarés par les patients ou les médecins, et non pas sur ceux détectés via une mammographie. Même si l’effet est généralement réversible en 1 à 2 semaines, on peut se demander quelle en est l’incidence à long terme ?), nous ne disposerions en fait ni des données statistiques suffisantes, ni du recul nécessaire pour ces nouveaux vaccins qui n’ont jamais été déployés à grande échelles (ils ont été utilisés de façon expérimentale durant les 30 dernières années sur des très petits groupes, par exemple de cancéreux incurables où le rapport bénéfice-risque est tout autre, mais jamais à large échelle, ni commercialisés auparavant).

Il est d’ailleurs à noter que la loi Européenne sur les OGM a dû être modifiée pour permettre l’utilisation de ces vaccins (criigen.org/rapport-dexpertise-sur-les-vaccins-genetiquement-modifie) et que, par exemple, deux médecins de premier plan, le Britannique Mike Yeadon (ancien vice-président et directeur scientifique de Pfizer) et l’Allemand Wolfgang Wodarg, ont lancé un appel à la suspension des études sur les vaccins SARS-CoV2. Nous rappelons également que ces vaccins sont autorisés avec une autorisation d’urgence provisoire, les essais cliniques ne se finissant que entre 2022 à 2024, ce qui n’est possible légalement que si aucun traitement n’existe, vu les risques supplémentaires encourus. Le Centre territorial d’Information indépendante et d’Avis pharmaceutiques (CTIAP), un centre régional indépendant d’évaluation des médicaments en France, a publié un rapport montrant qu’aucuns des quatre vaccins contre le coronavirus actuellement administrés ne peuvent être garantis sûrs ou efficaces et qu’ils devraient en fait être retirés du marché parce que tous ont reçu une autorisation d’utilisation d’urgence (EUA) avec des tests cliniques insuffisants et entre autre les variations de qualité de lots à lots et d’usines à usines ne semblent pas bien contrôlées. Si, par exemple, un traitement comme l’ivermectine, un antiparasitaire bien connu et peu coûteux dont nous vous parlerons ci-dessous, était reconnu efficace contre le Covid, les vaccins Covid ne pourraient plus être administrés jusqu’à l’obtention d’une autorisation définitive, après la fin des essais cliniques, si ces derniers étaient concluants.

Fig . 1 Daily and cumulative confirmed COVID-19 deaths per million people in various countries

Dr. Simon on Twitter : « Un autre graphique qui m’a été envoyé concernant les « cas ». Le phénomène mérite certainement une attention scientifique impartiale.

Les vaccins contre les coronavirus pourraient aggraver la maladie par un renforcement dépendant des anticorps ou effet ADE (Antibody Dependent Enhancement), dû à des anticorps peu neutralisants, spécialement sur des infections ultérieures et des nouveaux variants. Cet effet ADE n’est spécifique que pour certains virus comme celui de la Dingue, Ebola, le HIV, RSV et justement la famille des coronavirus et un des mécanismes les plus probable pour le SARS est illustré dans la figure ci-dessous (Is a Coronavirus Vaccine a Ticking Time Bomb ?). D’après l’article scientifique de Peter Doshi, rédacteur en chef adjoint au Britisch Medical Journal (BMJ), les données scientifiques récemment mises à disposition par les laboratoires Pfizer et Moderna engendrent de nouvelles préoccupations concernant la fiabilité et la signification des résultats d’efficacité rapportés (Peter Doshi : « Pfizer and Moderna’s « 95% effective » vaccines – we need more details and the raw data »).

Depuis la vaccination en Angleterre et en Israël (mais aussi à Gibraltar, Monaco (cfr. « COVID-19 : Vaccins ARN, Immunité, Traitement et Démocratie »), au Chili, à Bahrain, en Inde …) à court terme en tout cas, les résultats des campagnes de vaccination ne semblent pas démonter une grande efficacité. On verrait même un doublement, voire un triplement des nombres quotidiens des contaminations et des décès (et des taux de mortalité et de contaminations records depuis le début de la pandémie) durant les 2,5 à 3 mois qui suivent comme le montrent les courbes d’incidence et de mortalité publiées par l’OMS et de l’université John Hopkins (Fig . 1, ci-dessus), cela pourrait-il être lié à l’effet ADE avec toutes les conséquences que l’on pourrait imaginer ? Dans des pays voisins qui n’ont pas ou peu vacciné, confiné ou pas comme en Suède, on ne voit pas cela et l’épidémie se termine finalement également faisant penser que la décroissance serait plutôt liée à l’évolution naturelle de l’épidémie. Il est difficile de conclure à ce point.

L’effet ADE pourrait se révéler avec le temps sur des épidémies subséquentes avec de nouveaux variants qui diminueront l’efficacité des anticorps vaccinaux. Contrairement aux anticorps naturels qui se développent sur l’entièreté du virus (pubmed.ncbi), les anticorps du vaccin sont produits seulement sur une petite partie, la protéine Spike, qui est fort sujette aux mutations et requiert donc moins de mutation au virus pour échapper aux anticorps vaccinaux. Il faut encore ajouter que des anticorps peu immunisants sont un facteur qui favorise l’apparition de nouveaux variants plus virulents et en cas d’effet d’ADE, vous seriez sans défense vaccinale ou naturelle contre le virus, votre seul salut dépendrait sans-doute d’une nouvelle vaccination ou d’un traitement qui pourrait se faire attendre et serait sans doute vendu à prix d’or (Objectif : 150 euros la dose de vaccin. Fabien Roussel dénonce le scandale Pfizer)

Le mécanisme exact de l’ADE dans le SRAS n’est pas connu, mais la théorie principale est décrite comme suit : Dans le cas de certains virus, la liaison d’un anticorps non neutralisant au virus peut diriger le virus vers l’entrée et l’infection de vos cellules immunitaires. Cela se produit par le biais d’un récepteur appelé FcγRII. Le FcγRII est exprimé à l’extérieur de nombreux tissus de notre corps, et en particulier, dans les macrophages dérivés des monocytes, qui sont un type de globules blancs. En d’autres termes, la présence de l’anticorps non neutralisant dirige maintenant le virus vers l’infection des cellules de votre système immunitaire, et ces virus sont alors capables de se répliquer dans ces cellules et de faire des ravages dans votre réponse immunitaire. Une extrémité de l’anticorps s’accroche au virus, et l’autre extrémité de l’anticorps s’accroche à une cellule immunitaire. En fait, l’anticorps non neutralisant permet au virus de faire du stop pour infecter les cellules immunitaires. (Un vaccin contre le coronavirus est-il une bombe à retardement ?)

Comme pour confirmer ces risques d’effets ADE, d’échappement immunitaires et d’augmentation de la mortalité, ainsi que l’apparition de nouveaux variants plus contagieux suite à la vaccination, voici un extrait d’un article publié reposant sur les recherches effectuées par l’éminent virologue belge Dr Geert Vanden Bossche :

Viendra-t-il un jour où les personnes chez qui on a inoculé la thérapie génique seront en danger, voire dangereuses pour les autres ? Pire, l’humanité serait-elle menacée ? Ce ne sont pas des paroles en l’air que j’avance là ; elles reposent sur les recherches effectuées par Geert Vanden Bossche, un virologue belge, indépendant et expert en vaccins, anciennement employé à la Vaccine Alliance GAVI et à la Fondation Bill & Melinda Gates. Il a publié ces derniers jours une lettre ouverte ainsi que des analyses, sonnant l’alarme sur les risques de la vaccination de masse contre le COVID-19, telle qu’actuellement mise en œuvre ou prévue dans de nombreux pays. Il est pourtant un ardent défenseur du principe vaccinal, et ses propos ne sont pas à prendre à la légère.

Pourquoi ? En fort résumé, aujourd’hui, la majorité des gens contaminés (malades ou simplement porteurs) le sont par un variant, et non par la souche originelle. Le « vaccin prophylactique » met votre immunité innée (celle de première ligne à large spectre et moins spécifique) en concurrence avec des anticorps spécifiques, artificiels, injectés dans votre corps, et à longue durée de vie. Comme ces derniers sont plus spécifiques, ils auront tendance à plus se lier avec le virus que vos anticorps naturels, voire supprimeront votre immunité innée. Aussi, chaque fois que vous serez en contact avec un virus de type corona, ces anticorps artificiels s’activeront et se lieront aux virus, mais leur spectre d’action étant limité au virus spécifique pour lequel ils ont été conçus, ils pourraient être faiblement immunisants (ne pas neutraliser le virus), mais au contraire lui servir de cheval de Troie et empêcher vos propres anticorps naturels de reconnaître et combattre le virus.

Pire, confrontés à des anticorps non-neutralisants, le virus aurait tout le loisir et serait encouragé à muter et à créer de nouveaux variants… Vu la suppression de votre immunité innée, un virus bénin deviendra alors sévère, voire mortel pour la personne qui se trouve à son contact. Votre charge virale augmentant, vous seriez également plus contagieux et contribueriez à plus propager l’épidémie… Selon le Dr Vanden Bossche, nous nous trouvons aujourd’hui face à un problème d’ampleur mondiale, parce que le vaccin entraînerait la création de variants contre lesquels l’organisme de la personne vaccinée ne peut plus se défendre. On crée donc un problème plus grave que celui de départ : certaines personnes pensent que le virus va se calmer et s’éteindre grâce à ces vaccins, alors que c’est exactement le contraire qui va se passer.

Tout comme certaines bactéries sont devenues résistantes aux antibiotiques, nous sommes en train de créer une résistance au « vaccin prophylactique » dans une population qui aura perdu son système immunitaire inné, alors que des souches infectieuses circulent. Serions-nous alors en train de transformer une pandémie naturelle en pandémie artificielle, et les gens seront laissés sans aucune réponse immunitaire naturelle ? Nous espérons bien que non, mais la question est posée. Je vous invite à lire les notes ou écouter l’intervention du Dr Vanden Bossche au Sommet sur la vaccination qui a eu lieu dans l’Ohio entre le 1 et le 3 mars 2021, organisé par le Biogate Scientific Center Pvt Ltd pour entendre ses explications plus techniques et précises. Voici encore un autre article scientifique publié dans Plos Biology en 2015 et allant dans la même direction Imperfect Vaccination Can Enhance the Transmission of Highly Virulent Pathogens.

Un autre risque potentiel et non élucidé à ce jour est si les anticorps formés contre les protéines de pointe des virus du SRAS peuvent également se comporter comme des anticorps anti-Syncitin-1, vu la similitude de ces protéines. Mais, si tel est le cas, la formation du placenta est empêchée et les femmes vaccinées deviennent stériles. Étant donné que les femmes en âge de procréer, qui ont participé au protocole de l’étude Pfizer/BioNTech, ont été invitées à prendre un contraceptif jusqu’à 28 jours après la dernière dose, il peut s’écouler un temps relativement long avant que la stérilité post-vaccinale puisse être détectée.

Il y a un risque éthique et démocratique lié au passeport vaccinal que l’Europe a annoncé vouloir introduire avant l’été et donnant accès aux voyages, concerts, aux restaurants, peut-être aussi au travail et tout aspect de la vie économique, comme en Israël ? N’est-il pas important que chacun puisse choisir en âme et conscience, spécialement vu les risques et les inconnues lié au vaccin et que la réalité ne peut se résoudre à un choix binaire (quid des traitements par exemple que nous abordons ci-dessous, où de tous ceux qui pensent que renforcer leur immunité naturelle est la bonne solution) ? Dans ces conditions, l’accepter ne serait-ce pas renoncer à son droit le plus strict de choix sur son corps et sa santé ? Lorsque l’on commence sur cette voie, y a-t-il un risque de ne pas savoir prédire où cela finira ? Fait-il sens, alors qu’il pourrait ne pas même empêcher la transmission, que s’il est autant efficace qu’annoncé, les personnes qui veulent se protéger le seraient, et s’il n’est pas tellement efficace pourquoi l’imposer ? Que se passera-t-il pour ceux qui refuseront de se faire vacciner ? Le passport deviendra-t-il la nouvelle étoile jaune d’une société « bien-pensante » ? Voilà en tout cas un certain nombre de questions éthiques sur lesquelles, il semblerait opportun de réfléchir. Nous vous renvoyons d’ailleurs vers une lettre bien documentée de Children’s Health Defense au parlement Européen à ce propos :

Fig. 2. Nombre de cas individuels rapportés d’effets indésirables suite à une vaccination dans la base de données européenne Eudravigilance, classés par gravité, pour les vaccins AstraZeneca et Pfizer-BioNTech COVID-19 au 13.03.2021. Plusieurs centaines de milliers d’événements ont été rapportés. Plusieurs milliers de personnes sont décédées dans les heures ou les jours qui ont suivi la vaccination (aucun lien n’a été officiellement établi).

Les bases de données Eudravigilance (liens et mode d’emploi sur « Covid Vaccine, What could Possibly go wrong ? ») permettent d’ailleurs de faire des recherches sur les effets secondaires suites aux vaccinations pour les vaccins actuellement autorisés en Europe. On peut y voir un nombre d’effets secondaires graves élevés (Fig. 2 ci-dessus) de l’ordre d’ environ 0.2 à 1% (c’est à dire plusieurs centaines de fois supérieures à ce que l’on peut s’attendre par exemple pour un vaccin contre la grippe classique). Il faut également savoir que l’on estime que seule une fraction des effets secondaires (typiquement entre 1 à 10%) sont reportés sur ces sites. Alors imaginez vacciner 7 milliards d’individus, combien de dizaines de millions de personnes pourraient être impactées ? Et puis, faudrait-il recommencer une à deux fois par an, vu que le virus mute (« Netanyahu : Israel readying for new vaccination drive in 6 months, including kids ») ?

Si vous voulez savoir comment on prouve les effets secondaires des vaccins, de comment les déterminer, car la médecine n’est pas une sciences exacte, mais se base sur des outils statistiques. Le mieux serait de pouvoir comparer la même personne avec et sans le vaccin. À moins de vous trouver dans l’expérience quantique du chat de Schrödinger, ceci n’est évidemment pas possible (Alors la personne ci-dessous est-elle morte à cause du vaccin ou pas ? À ce jour aucun lien n’a pu être établi). On se base donc sur des populations statistiques randomisées, par ex. une qui reçoit le vaccin, l’autre pas (le groupe placebo) et on compare, si possible sans biais. Il faut encore savoir que le placebo est rarement neutre et ça rend difficile l’évaluation des effets secondaires. Nous vous renvoyons à notre article Comment déterminer les effets secondaires des vaccins, le cas du Covid-19 et du Papillomavirus et la question de liberté vaccinale. Plus d’info sur les vaccins en général : Quelques généralités sur les Vaccins. Une lettre ouverte de médecins aux autorités qui reprend beaucoup des interrogations reprises ici et que vous pouvez signer se trouve ici.

Le Dr Gregory Michael, 56 ans, gynécologue-obstétricien au centre médical Mount Sinai de Miami Beach, est décédé après avoir subi un accident vasculaire cérébral hémorragique résultant apparemment d’un manque de plaquettes. La femme de Michael, Heidi Neckelmann, a déclaré qu’il avait consulté les services d’urgence trois jours après la piqûre parce qu’il avait des points sur la peau qui indiquaient une hémorragie interne. Il a finalement été admis aux soins intensifs avec un diagnostic de purpura thrombocytopénique idiopathique (PTI) aigu, une maladie rare dans laquelle le système immunitaire de l’organisme attaque par erreur des fragments cellulaires présents dans le sang, appelés plaquettes. La maladie qui, selon elle, a conduit à son AVC, appelée thrombocytopénie, résulte d’un nombre de plaquettes inférieur à la normale, qui aident le sang à coaguler. Mme Neckelmann a décrit Michael comme « l’amour de sa vie » et a imputé sa mort au vaccin. « C’était un homme de 56 ans en très bonne santé, aimé de tous les membres de la communauté, qui a mis au monde des centaines de bébés en bonne santé et qui a travaillé sans relâche pendant la pandémie », a-t-elle déclaré. « Il était conscient jusqu’à ce qu’il subisse un accident vasculaire cérébral hémorragique qui lui a coûté la vie en quelques minutes », a-t-elle écrit. Michael était un défenseur des vaccins, a déclaré sa femme, avant de soulever des doutes quant à leur sécurité. Pfizer, qui, avec son partenaire BioNTech, a fabriqué le vaccin que l’homme a reçu, a déclaré dans un communiqué qu’il était au courant du décès. « Nous enquêtons activement sur ce cas, mais nous ne pensons pas pour l’instant qu’il y ait un lien direct avec le vaccin », a déclaré le communiqué.
Fig.3. Taux de mortalité par catégories d’âge de l’année 2020 par rapport à la valeur moyenne des années 2013-2019 en Suisse. Un excès du taux de mortalité pour 2020 n’est pas observé par rapport à la moyenne des 7 années précédentes. Diverses études ont trouvé des résultats similaires à travers l’Europe (cfr. « Covid, mortalité et confinement »), par exemple une étude pour la Belgique.

Concernant les risques du Covid 19 lui-même, il y a des morts mais il faut regarder les choses scientifiquement et les chiffres sont là. La surmortalité, elle, n’y est pas (Fig. 3, il faut tenir compte de l’évolution démographique et le vieillissement de la population). L’année 2012 par exemple aura été plus fatale que l’année 2020 dans toutes les classes d’âge, car les taux de mortalité respectifs y sont sans exception plus élevés. Cependant, cette année à forte mortalité est restée médiatiquement inaperçue.

Je vous invite à aller voir notre post Mortalité du Covid 11/03/2021 et/ou l’article plus complet : « Covid, mortalité et confinement » pour plus de données sur la létalité, les décès et taux de survie, la surmortalité liés au Covid par tranche d’âge.

Si vous pensez-que tous cela est dû aux mesures de confinement et autres prises par notre gouvernement, sachez que plusieurs études scientifiques statistiques comparatives montrent que les mesures non-médicales prises sont en fait peu efficaces ou même contre-productives pour gérer l’épidémie. Cela peut paraître contre-intuitif et pourtant (regardez aussi la mortalité de la Suède, Fig. 1. Contrairement à ce qu’on peut dire sur la faible densité de la population comme explication, il faut savoir qu’ en Suède, 87,5% de la population vit sur 1,5% du territoire dans les villes densément peuplées du Sud)… Je vous invite également à aller voir note article « La tyrannie du risque zéro, gouvernance éclairée ou dystopie sanitaire ? » pour plus de détails.

Fig. 4. Effet de l’Ivermectine in vitro extrait de la publication : papers.ssrn.com
Fig. 5. Résumé des études scientifiques sur l’effet de l’ivermectine en prophylaxie (prise préventive), traitement précoce et tardif du COVID-19 au 15 mars 2021. Lien direct vers la base de méta-données en temps réel qui comprend plusieurs centaines d’études scientifiques sur les traitements du COVID-19 et leurs efficacités, comme l’ivermectine (un des traitements les plus prometteurs avec une efficacité à réduire la létalité jusqu’à 89%) c19ivermectin.com.
Fig. 6. Effet de l’Ivermectine au Panama, tiré de Chamie (Les données pour d’autres pays sont disponibles dans le lien).

Pour terminer, il semble important de rappeler que la prévention et renforcer notre immunité naturelle  vitamine DC, et zinc, et même peut-être des huiles essentielles comme celle de laurier noble, ainsi que le traitement précoce restent sans doute la piste à privilégier pour diminuer le risque de la Covid-19. De plus en plus de pays autorisent d’ailleurs l’ivermectine (« The FDA-approved drug ivermectin inhibits the replication of SARS-CoV-2 in vitro »), un produit sûr, peu coûteux et utilisé depuis de nombreuses années comme antiparasitaire et la mortalité chute dans un délais bref après son introduction (Fig. 4, 5, 6,7,8).

Fig. 7. Effet de l’Ivermectine au Mexique, tiré de Chamie (Les données pour d’autres pays sont disponibles dans le lien).
Fig. 8. Effet de l’Ivermectine au Mexique, tiré de la publication : papers.ssrn.com

Nous vous renvoyons au Blog du Dr Gérard Maudrux qui commente et analyse avec beaucoup de détails un grand nombre d’études et de connaissance sur l’ivermectine et son opinion pour le non engouement des firmes pharmaceutiques pour ce produit. Nous nous permettons de copier ci-dessous les extraits qui nous semblent les plus pertinents. Il semblerait également que l’ivermectine, plus efficace et plus sure que l’hydroxychloroquine (HCQ), subissent des attaques similaires à cette dernière. Nous vous renvoyons en fin d’article pour plus de détail sur l’HCQ.

Concernant les virus, qui ne possèdent pas de système nerveux plusieurs modes ont été décrits. Le principal, admis par tous, est une action sur les protéines de transport et de pénétration du virus dans le noyau, qu’elle bloque, le virus ne pouvant alors plus se reproduire. C’est un inhibiteur spécifique du transport nucléaire dépendant des importines α etβ, servant à ce transport dans le noyau.

Pour certains l’Ivermectine aurait d’autres vertus. Cette présentation du Dr Paul Marik offre un panorama d’ensemble de l’état des connaissances et des hypothèses sur les modes d’action de l’Ivermectine. Pour résumer, selon Caly L et Druce J, elle se lierait à la Spike protéine. Une étude de Lehrer S in vivo semble montrer une synergie avec les macrolides pour bloquer l’entrée du virus en agissant sur certaines protéines (CL3, RdPd, la nucléocapside et d’autres), Lenin A et Alvarado Y ayant démontré l’arrimage à CL3. D’autres synergies avec les macrolides ont également été constatées dans le traitement du lupus. DiNicolantonio J et McCarty M constatent des effets anti inflammatoires et immuno suppresseurs, et Zhang X et Xinxin Ci ont montré son action sur les cytokines inflammatoires, avec baisse importante de la production d’interleukine 1 (protéine utilisée par le système immunitaire et les globules blancs). Tout ceci explique que l’Ivermectine semble le seul produit actif à tous les stades de la maladie, précoce et tardif. Nous avons trouvé aussi un article plus récent, dans lequel l’Ivermectine inhiberait l’hélicase permettant de dérouler l’ARN, empêchant la sa réplication.

Prophylaxie

L’Ivermectine a une action remarquable en prophylaxie contre le Sars-Cov-2. Le faible taux de Covid en Afrique, alors qu’au début de l’épidémie l’OMS prévoyait une hécatombe, n’est peut-être pas étranger à sa large utilisation (sans compter tous les traitements pour le paludisme avec Hydroxychloroquine). Dans le Journal International des Agents antimicrobiensMartin Hellwig et coll de Plymouth (USA), après une revue de la littérature, constatent que « les pays où la chimio-prophylaxie par Ivermectine est administrée en masse, connaissent une épidémie significativement plus faible ». Toutefois si une prise annuelle est suffisante pour nombre de parasites, ce n’est pas le cas pour les virus, d’où l’intérêt des travaux en cours de la société Medincell à Montpellier pour développer une forme à action prolongée.

Il y a actuellement dans le monde, concernant la seule prophylaxie, 11 études sur le sujet (3ECR), portant sur plus de 7 000 patients, avec une efficacité moyenne de 89%. Deux exemples, avec 100% d’efficacité :

Une étude en Argentine a porté sur près de 1 200 soignants au contact de patients Covid, sur 4 sites, pendant 2 mois et demi. 788 ont reçu de l’Ivermectine, 407 rien. Résultat : 237 infections dans le groupe non traité, soit 58%, et 0 dans le groupe traité. Résultat sans appel.

Une seconde publication, française. 121 personnes d’un EHPAD (69 résidents, moyenne d’âge 90 ans, et 52 employés) de Seine et Marne s’étaient retrouvés protégés du Covid, grâce au traitement d’une épidémie de gale dans l’établissement en mars 2020.

Action thérapeutique

Si l’Ivermectine agit sur le Covid-19 lorsqu’il attaque, empêchant son entrée dans les cellules et sa multiplication, a fortiori, il serait totalement illogique que ce que l’on constate en prophylaxie ne se reproduise pas en thérapeutique. C’est ce que montre la plupart des études, décrivant une amélioration très rapide des troubles, 48 heures, en phase précoce. Elle n’est pas dénuée d’intérêt non plus en phase plus tardive.

Aucune étude dans le monde montre une inefficacité de l’Ivermectine, aucune. 2 ou 3 ne montrent pas de différence, ces études (comme Chachar à Lahor) portent chaque fois sur peu de cas et des sujets jeunes, moins de 40 ans (23 ans pour le plus jeune). Comment démontrer qu’un traitement marche mieux dans une maladie qui guérit seule à cet âge ?

S’il est difficile d’analyser ces études, toutes différentes, toutes avec imperfections possibles, le mieux est de les additionner, ce qu’est en train de faire l’OMS pour évaluer l’Ivermectine. On trouve plusieurs sites qui le font, et il y a les études de plusieurs médecins, comme les Drs Marik et Kory aux États-Unis et Hill et Lawrie en Angleterre.

https://c19ivermectin.com recense 41 études (dont 20 randomisées) faites par 304 auteurs portant sur 14 833 patients, avec des résultats de 89% en prophylaxie, 83% en phase précoce, la mortalité globale diminuant de 78%.

En mars 2020 le professeur Paul Marik a créé un groupe d’experts, avec le Dr Kory, la Front Line COVID-19 Critical Care Alliance (FLCCC), pour colliger et analyser toutes les études afin d’élaborer un protocole de traitement pour le COVID-19. Ils ont découvert sur le tard l’Ivermectine. Leurs travaux reprennent tous les modes d’action de l’Ivermectine et les résultats de tous les essais disponibles en prophylaxie et en thérapeutique. Ils détaillent chacune des études, sans faire de méta analyse et concluent à une efficacité de l’Ivermectine en prophylaxie, thérapeutique et Covids longs. Ces résultats sur plus de 7 000 patients ont été présentés le 6 janvier devant le National Institut of Health.

Andrew Hill, à la demande de l’OMS/Unitaid a analysé 18 essais cliniques randomisés les moins discutables, portant sur 2 282 patients. Il a noté une amélioration rapide des troubles, une hospitalisation réduite et une réduction de 75% de la mortalité.

Il y a également les travaux du Dr Tess Lawrie. Ce médecin d’origine Sud-Africaine, chercheur en Grande Bretagne, directrice d’une société indépendante de Conseil en Médecine basée sur des preuves (Evidence-Base Medecine Consultancy Ltd), qui traque les bonnes et les mauvaises publications. Son travail sur l’Ivermectine, est fait selon les règles Cochrane, les plus pointues en la matière, comme elle a l’habitude de le faire pour l’OMS pour ses recommandations pour le monde entier. Elle a repris les 27 analyses de la FLCCC, pour en faire une méta-analyse incluant les essais contrôlés randomisés (ECR) et les études observationnelles contrôlées (EOC), et excluant 11 études dont 5 prophylactiques. Les résultats sur les seules études les moins discutables, contrôlées, relues et publiées, montrent une diminution de la mortalité de 83%. Sur les études en prophylaxie, efficacité à 88%.Tout est résumé dans une excellente interview à voir.

Toutes ces études, de part et d’autre de l’atlantique convergent, donnent toutes les mêmes résultats, résultats confirmés en ne sélectionnant que les études ne pouvant pas comporter de biais. Comme le dit Tess Lawrie, on peut discuter selon les études du pourcentage de baisse de la mortalité, mais la seule chose qu’on ne peut discuter, c’est de la réalité de la baisse, indiscutable. L’OMS et l’ANSM, ainsi que d’autres pays (Afrique du Sud, Angleterre,..) sont en train d’étudier le dossier Ivermectine pour revoir leur position. L’Inde distribue massivement (120 millions de doses vendues) et a 3 à 4 fois moins de décès que nous, et chaque mois 2 ou 3 pays de plus autorisent son utilisation. Voir la carte du monde.

Que sont les études non retenues ? Quelques études trop petites ou peu représentatives (moins de 40 ans, réanimation…), mais aussi de grosses études, car non encore relues et publiées, mais les résultats sont là. Exemple, une des plus grosse de la littérature, 3 100 patients, réalisée en République Dominicaine, dans les hôpitaux de Bournigal et Punta Cana. Ce pays traitait largement à l’hydroxychloroquine, mais est tombé en rupture de stock troisième semaine d’avril 2020. Ayant lu que l’Ivermectine pouvait être avantageusement utilisée dans la Covid dans une étude australienne in vitro, leur Comité d’éthique a tranché entre Doliprane et Ivermectine.

Ils ont alors traité du 1er mai et le 10 aout (date de fin de l’étude en question), tous les patients se présentant aux urgences pour Covid, soit 3 099 patients au total. Selon l’importance des troubles, ils ont distingué 4 grades.

2 706 patients grade 1 ont été renvoyés et suivis chez eux, avec Ivermectine. Sur ces 2 706 patients, 16 ont dû par la suite être hospitalisés en unités Covid, soit 0,6%, 0 décès, et 2 sont passés en soins intensifs avec 1 décès, soit 0,04%. Chez nous, sous Doliprane, 10 à 15% des patients symptomatiques passent par l’hôpital, 2% meurent.

Les 300 patients grades 2, traités plus tardivement avec troubles plus sévères, ont été hospitalisés dans des unités Covid. Moyenne entre apparition des troubles et traitement : 6,9 jours. Sur ces patients, 3 sont décédés, soit 1%. Chez nous, ce chiffre est de l’ordre de 15 à 20%.

Les grades 3 et 4, encore plus touchés, arrivés plus tardivement, (7,8 jours après premiers symptômes) ont été hospitalisés en soins intensifs. 34 décès, soit 30%, soit comme chez nous voire légèrement en dessous.

Conclusions : au stade précoce l‘association Ivermectine/Azithromycine évite l’hospitalisation dans l’immense majorité des cas, et ramène la mortalité à 1 cas sur 2 700 (en France, depuis deux mois, nous sommes à 50 morts pour 2 700 Covids (dont la moitié non symptomatiques, alors qu’ici ils le sont tous). Chez les cas plus tardifs devant être hospitalisés, la mortalité est divisée par 10, par contre en réanimation, pas de différence.

Le biais de cette étude est la non randomisation et beaucoup de patients sans test PCR. En ce qui concerne la randomisation, 2 700 traités à domicile suppose une cohorte de 2 700 cas non traités, avec une mortalité de 50 patients, soit 49 sacrifices sur l’autel de la publication. Il s’agit d’une étude observationnelle, le pays n’a pas les moyens de tester à tout va comme en France, et ils ont traité comme ils le faisaient avant. Tous les patients ne sont pas testés, mais tous sont malades, s’étant présentés aux urgences, avec des troubles datant de 3,6 jours en moyenne. En France on assiste à une dérive depuis quelques années : on fait des examens et on traite le résultat de ces examens selon un protocole, là-bas, on traite les malades, un examen qui ne change rien au diagnostic ou au traitement n’est pas forcément fait. Il faut se remettre dans le contexte du pays pour juger, surtout quand on est incapable de faire ces études chez nous.

Autorisation de traitement

Pourquoi l’Ivermectine n’est-elle pas encore officiellement autorisée ? Tout médicament, avant commercialisation, doit passer nombre d’examens pour démontrer son efficacité et son innocuité, avec un rapport bénéfice/risque qui doit être favorable. Les études pour y parvenir, sont longues et coûteuses, financées uniquement par les laboratoires, qui remettent un dossier clés en main aux autorités qui délivrent le sésame. Pour qu’un laboratoire fasse ces démarches, il faut qu’il y trouve un intérêt. Le problème de l’Ivermectine est qu’elle est tombée dans le domaine public, n’importe qui peut en fabriquer, qui fera ces démarches pour que d’autres vendent ?

C’est le laboratoire Merck qui en détenait le brevet. En France, il vend moins de 5% des 11 présentations commerciales autorisées, le reste étant des génériques. Pourquoi dépenserait-il quelques millions pour que d’autres en profitent ? L’Ivermectine est une molécule « orpheline » que personne ne prendra plus en charge. Ce devrait-être le rôle des autorités sanitaires de s’occuper de ces dossiers pour défendre l’intérêt général. Il n’y a pas que le Covid : regardez les poux, l’Ivermectine fait merveille sur eux, plus que tout autre traitement, mais comme ce n’était pas dans l’indication initiale, il n’y a personne pour porter ce dossier qui rendrait d’immenses services.

Si l’Ivermectine pouvait être commercialisée à 1 000 euros le traitement, vous verriez nombre de laboratoire se précipiter à l’Agence du Médicament pour obtenir un feu vert. À 2 000 euros le traitement vous avez vu l’efficacité de Gilead pour obtenir ce sésame en peu de temps, alors que son efficacité est nulle comparée à l’Ivermectine et qui est de plus très dangereux. Des perspectives financières, un bon dossier et quelques appuis, c’est plus utile qu’une bonne efficacité !

Le second problème vient sans doute d’un puissant lobby économique. Imaginez qu’un médicament tombé dans le domaine public, à 1 euro la gélule (10 cts en Inde), traite tous les covids : ce sont des milliards et des milliards perdus par l’industrie pharmaceutique.

Et puis il y a l’État, qui a confisqué la médecine aux médecins, et qui a décidé qu’il n’y aurait pas de traitement du Covid en dehors des centres hospitaliers, bloquant toutes les expérimentations pouvant être faites. Allez savoir pourquoi. Et puis il y a la presse qui l’aide à geler tout cela, dénigrant systématiquement tout traitement. Ne trouvant pas d’étude défavorable, alors qu’il y a plus de 60 études chez l’homme, elle va chercher une étude in vitro alors que ce sont des patients que l’on traite et non des boîtes de Pétri. Quant aux autres études, pour cacher les résultats elle n’en parle pas mais parle uniquement de la qualité de la publication, et n’évoque jamais les études en prophylaxie ni les méta-analyses. Le summum a été atteint récemment par Prescrire, qui pour démontrer que l’Ivermectine ne marche pas, cite 9 études, qui toutes montrent que cela marche. Ensuite pour ne pas avoir à chercher la vérité, les journalistes finissent par se citer les uns les autres pour prouver qu’ils disent la vérité.

Pour libérer l’Ivermectine de toutes ces contraintes, réponse de l’OMS et de l’Agence nationale de Sécurité du Médicament (ANSM) dans 6 à 8 semaines. Tout le monde se défile, se refile la patate chaude, personne n’ose passer le premier, mais cela passera un jour, car il ne sera plus possible de cacher plus longtemps ce qui se passe ici et là et qui grossit. L’ANSM a été avec la première autorisation à l’origine de l’expansion fantastique de ce médicament ayant conduit à un prix Nobel, souhaitons qu’elle renouvelle ce jugement qui conduirait vers un second Nobel, en ne se préoccupant que de l’aspect santé.

L’Ivermectine a déjà sauvé des centaines de millions de vies, elle a encore un potentiel insoupçonné à dévoiler, si on veut bien se donner la peine de le chercher. En attendant, chaque mois perdu pour lire 40 études déjà lues dix fois, c’est 12 000 morts de plus chez nous.

Un autre article accepté après review et qui sera finalment rejeté en dernière minute pour des raisons obscures ? :

« Un médicament utilisé pour traiter les poux et la gale pourrait réduire les décès dus au Covid jusqu’à 75%, selon une étude » :

  • Une nouvelle étude suggère que l’ivermectine réduit les infections par Covid d’environ 75%.
  • Plus de 30 essais dans le monde ont montré que le médicament améliorait le traitement.
  • L’étude devrait être publiée dans la revue américaine Frontiers of Pharmacology.

Plus de lien :

Front Line COVID-19 Critical Care Alliance : Protocoles de prévention et de traitement pour COVID-19

Méta-analyse sur l’ivermectine du Dr Andrews Hill, de l’Université de Liverpool, en Angleterre :

  • L’Hydroxychloroquine (HCQ) :

De nombreuses personnes pensent que le HCQ ne fonctionne pas et est dangereux depuis la tristement célèbre étude du Lancet (thelancet.com/PIIS0140/fulltext) ou celle du New England Journal of Medicine (nejm.org/doi/full/10.1056). Cependant, toutes deux ont été rétractées pour fraude après quelques jours suite à d’énormes critiques de la communauté scientifique. Cependant, de nombreux scientifiques citant les deux articles scandaleux de COVID-19 ignorent toujours leurs rétractations :

En outre, dans de nombreuses études, 2,4 g par jour pendant 5 jours ont été administrés à des patients presque mourants. 2,4 g par jour, c’est 2x la dose létale. Savez-vous que si vous prenez 2x plus de Dafalgan que vous ne le devriez par jour, vous risquez de mourir dans les 3 jours d’une nécrose du foie ? Le Dafalgan est-il alors mortel ? Mais même avec ce dosage élevé de HCQ, il est maintenant admis que le taux de létalité est réduit de -25%. Le dosage recommandé était d’environ 400 g pendant 10 jours combiné avec un antibiotique le plus tôt possible (réduction de la létalité de 65 à 70% : vérifiez le statut en temps réel de la base de données de centaines d’études HCQ COVID-19 sur c19study.com), et encore mieux si vous l’associez à des vitamines D selon plusieurs études…

À propos de la situation de la pandémie perculaire, Kamran Abbasi, rédacteur en chef du British Medical Journal (l’une des dix premières revues médicales) a écrit l’éditorial suivant :

Lorsque la bonne science est supprimée par le complexe médico-politique, des gens meurent.

Aryan Afzalian

Ingénieur civil et Docteur en Sciences appliquées, je suis un chercheur spécialisé dans le domaine de la physique quantique atomistique appliquée entre autre à la modélisation de la nano- et bio-électronique.

source : https://auxamescitoyennes.com

Myriam et Marie – Dans peu de temps Mon peuple va se soulever contre ceux qui le gouvernent, mais ! Gardez la foi Mes enfants

COMME J’AI FAIT A MOÏSE, JE VOUS GUIDE VERS LA TERRE PROMISE, GARDEZ CONFIANCE EN VOTRE DIEU: SAUVEUR DU MONDE !

( Message à Myriam et Marie : 29 avril 2021 à 15H40 )

JE SUIS VOTRE DIEU D’AMOUR «  DIEU TOUT PUISSANT » , LE SAINT DES SAINTS, L’ÉTERNEL , !

JE SUIS VOTRE ROI !

Voyez Mes enfants comme les événements vont très vite .

Dans peu de temps Mon peuple va se soulever contre ceux qui le gouvernent , MAIS ! Gardez la foi Mes enfants .

N’AYEZ PAS PEUR , JE SUIS VOTRE DIEU et, Vous êtes Mon peuple..

Comme J’ai fait à MOÏSE JE vous guide vers la terre promise … Vos ennemis périront et vous sortirez vainqueurs avec votre DIEU , avec votre Père du CIEL !

AMEN, AMEN, AMEN ,

RESTEZ TOUJOURS FIDÈLES dans la prière Mes Bien-aimés et, gardez confiance en votre DIEU : Sauveur du monde !

AMEN, AMEN, AMEN ,

Recevez Mes toute petites brebis : Ma très Sainte Bénédiction avec celle de la Bienheureuse VIERGE MARIE : La Toute Pure et Sainte, l’Immaculée Conception et Son chaste époux St JOSEPH !

AU NOM DU PÈRE,

AU NOM DU FILS,

AU NOM DU SAINT ESPRIT !

AMEN, AMEN, AMEN ,

ALLÉLUIA , ALLÉLUIA , ALLÉLUIA ,

JE vous remercie Mes Bien-Aimés de vous être réunis pour prier le chapelet !

AMEN, AMEN, AMEN ,

JE vous donne Ma Paix Mes enfants et, répandez -la autour de vous  !

AMEN, AMEN, AMEN ,

DIEU TOUT PUISSANT qui vous aime !

AMEN, AMEN, AMEN ,

( Message à Myriam et Marie : 29 avril 2021 à 15H40 )

Source : https://maranathanoustattendons.travel.blog/2021/04/30/comme-jai-fait-a-moise-je-vous-guide-vers-la-terre-promise-gardez-confiance-en-votre-dieusauveur-du-monde/

Réplique cinglante du Général Piquemal au Général Lecointre soumis au pouvoir politique

Réplique cinglante du Général Piquemal au Général Lecointre soumis au pouvoir politique

Lettre ouverte adressée au général d’armée François LECOINTRE Chef d’Etat-Major des Armées (CEMA)

Le vendredi 30 avril 2021

Mon général,

Vous êtes le Chef d’Etat Major des Armées et à ce titre votre premier devoir est de défendre et soutenir les militaires d’active ou retraités. Manifestement vous préférez la chasse aux sorcières.

Par votre discipline intellectuelle servile et sans faille, votre carriérisme consternant, votre soumission lamentable au pouvoir politique, vous faites le contraire et êtes prêt par complaisance et bassesse à couper la tête à tous vos pairs et vos Anciens. Lamentable !

Vous le savez, le devoir d’un chef digne de ce nom est de protéger ses subordonnés, ses frères d’armes, ses Anciens au lieu de les livrer en pâture à la vindicte d’un pouvoir politique aux abois.

Sans doute avez-vous peur de déplaire à la ministre des Armées que vous servez avec un zèle sans égal et un comportement de carpette !

Etant au sommet de la hiérarchie militaire qu’attendez vous donc ? Les étoiles de Maréchal de France ?

Il est bien loin le temps des Juin, De Lattre, Leclerc, Bigeard adorés de leurs hommes et parlant d’égal à égal avec le pouvoir politique. Au lieu de cela, votre autorité morale ne sert qu’à mettre le genou en terre et le petit doigt sur la couture du pantalon. Vous reste-t-il donc encore un peu de fierté ?

Comme beaucoup de Français et de militaires, j’ai pour vous un immense dédain.

Oui, j’ai été radié des cadres par décret du Président de la République du 23 aout 2016 suite à l’avis du Conseil Supérieur de l’Armée de Terre (CSAT) réuni disciplinairement (6 officiers généraux d’active ayant, à la majorité des voix, demandé ma radiation des cadres) mais je ne regrette rien. Face au non-respect de l’état de droit à Calais, j’ai été un lanceur d’alerte qui a permis la modification de la situation de la jungle par l’Etat.

Vous avez osé écrire dans le Figaro, me concernant : “Je vais lui envoyer une lettre pour lui dire qu’il est indigne, salit l’armée, la fragilise en en faisant un objet de polémique nationale“.

Mon général ne vous fatiguez pas, ne perdez pas de temps à écrire, je n’ouvrirai même pas votre torchon. Celui qui salit l’armée, c’est vous, uniquement vous, ne vous méprenez pas. Les Français qui le savent ont choisi leur camp et ne s’y trompent pas.

Oui, je préfère être dans ma peau que dans la vôtre. Sachez-le, l’opinion et le jugement de vos pairs et de vos subordonnées ne sont pas flatteurs et c’est un euphémisme ! Je peux me regarder dans une glace, je crains pour vous que ce ne soit pas votre cas.

Vous préférez “couper des têtes”, sanctionner des pairs, courber l’échine et servir avec un zèle sans égal le pouvoir politique. Non, le jour de votre départ sachez que vous ne serez pas regretté.

Pour terminer, je vous rappellerai deux citations qui illustrent parfaitement votre comportement !

“Quand la prudence est partout, le courage n’est nulle part”. Cardinal Mercier

“En France, on laisse en repos ceux qui mettent le feu et on persécute ceux qui sonnent le tocsin”. Nicolas de Chamfort

Avec votre soumission et votre assujettissement au pouvoir politique, votre comportement est plus celui d’un technocrate que d’un militaire. Le vrai déshonneur d’un général est bien le vôtre.

Avec mon profond mépris.

Général de corps d’armée (ER) Christian Piquemal

Réplique cinglante du Général Piquemal au Général Lecointre soumis au pouvoir politique – medias-presse.info

Médecin canadien raconte : les injections de Moderna COVID ont tué et invalidé de façon permanente des peuples autochtones dans sa communauté

médecin canadien raconte : les injections de Moderna COVID ont tué et invalidé de façon permanente des peuples autochtones dans sa communauté

Charles Hoffe est médecin depuis 28 ans dans la petite ville rurale de Lytton en Colombie-Britannique, au Canada. La ville est composée de nombreux groupes autochtones et des «Premières Nations».

Lorsque le Dr Hoffe a reçu 900 doses des injections expérimentales de COVID-19 Moderna, il a administré les doses par l’intermédiaire de la clinique médicale Lytton à ceux qui les voulaient.

Il a choisi de ne pas s’injecter.

Le Dr Hoffe rapporte que l’injection de 900 personnes dans la communauté autochtone des Premières Nations a eu pour résultat que 2 personnes ont subi un choc anaphylactique, une personne est décédée et plusieurs autres ont souffert de ce qui semble être une incapacité permanente. Il raconte comment une de ses patientes souffre tellement maintenant qu’elle préfère la mort à la vie.

En revanche, personne dans la communauté n’est mort ou n’est devenu invalide de façon permanente à cause du virus COVID-19 au cours de l’année écoulée.

Le Dr Hoffe a signalé ces effets indésirables par courrier électronique au personnel médical de sa communauté qui était responsable du déploiement des vaccins Moderna, qui comprenait des pharmaciens, des infirmières et des médecins de sa région, soit un total d’environ 18 personnes, dit-il.

Son e-mail exprimait une grave préoccupation concernant les effets secondaires qu’il voyait et il a demandé s’ils devraient peut-être interrompre les injections pendant un certain temps.

Il rapporte que dans les 48 heures, il a reçu une réprimande très sévère de la part de ses supérieurs de l’Intérieur Health Authority, l’accusant de causer une «hésitation à la vaccination» et qu’ils allaient le signaler au BC College of Physicians and Surgeons.

Ils lui ont interdit de dire quoi que ce soit de négatif sur les tirs de Moderna en émettant un ordre de bâillon contre lui.

Le Dr Hoffe explique qu’il s’agit d’une méthode d’intimidation qui est utilisée contre d’autres médecins qui ont trop peur de s’exprimer, parce que le Collège des médecins et chirurgiens a une grande autorité pour interrompre la carrière des médecins ou leur infliger une lourde amende.

Alors qu’il continuait à voir plus de blessures la semaine suivante, il est devenu très en colère contre son ordre de bâillon. On lui a dit que s’il avait des inquiétudes au sujet des injections, il devait contacter le médecin hygiéniste en charge du déploiement de Moderna.

Il l’a fait, mais comme il n’a pas reçu de réponse, il a décidé d’écrire une lettre ouverte directement au Dr Bonnie Henry, agent de santé provincial de la Colombie-Britannique, au mépris direct de son bâillon depuis qu’il l’a rendue publique.

Voici une copie de la lettre.

Dr Charles D. Hoffe, BSc, MB, BCh, LMCC
Lytton Medical Clinic
Lytton BC V0K 1Z0

5 avril 2021

Dre Bonnie Henry, administratrice
provinciale de la santé de la Colombie-Britannique
Ministry of Health
1515 Blanchard Street
Victoria, BC, V8W 3C9

Cher Dr Henry,

La première dose du vaccin Moderna a maintenant été administrée à certains de mes patients dans la communauté de Lytton, en Colombie-Britannique. Cela a commencé avec les membres des Premières Nations de notre communauté à la mi-janvier 2021. 900 doses ont maintenant été administrées.

J’ai été assez alarmé par le taux élevé d’effets secondaires graves de ce nouveau traitement.
De ce nombre relativement restreint de personnes vaccinées jusqu’à présent, nous avons eu:

  1. Nombreuses réactions allergiques, avec deux cas d’anaphylaxie.
  2. Un vaccin (présumé) a provoqué une mort subite (chez un patient de 72 ans atteint de BPCO. Ce patient s’est plaint d’être plus essoufflé continuellement après avoir reçu le vaccin et est décédé très soudainement et de façon inattendue le 24e jour, après le vaccin. aucun antécédent de maladie cardiovasculaire).
  3. Trois personnes avec des déficits neurologiques persistants et invalidants, avec une douleur chronique associée, persistant pendant plus de 10 semaines après leur premier vaccin. Ces déficits neurologiques comprennent: des étourdissements persistants et invalidants, une faiblesse neuromusculaire généralisée ou localisée, avec ou sans perte sensorielle. La douleur chronique chez ces patients est soit généralisée, soit régionale, avec ou sans maux de tête.

Bref, dans notre petite communauté de Lytton, en Colombie-Britannique, nous avons une personne décédée et trois personnes qui semblent être définitivement handicapées après leur première dose du vaccin Moderna. L’âge des personnes touchées varie de 38 à 82 ans.

J’ai donc quelques questions et commentaires:

  1. Sont-ils considérés comme des effets secondaires à long terme normaux et acceptables pour la thérapie de modification génique? À en juger par les rapports médicaux du monde entier, notre expérience Lytton n’est pas inhabituelle.
  2. Avez-vous une idée des processus pathologiques qui ont pu être initiés pour produire ces symptômes neurologiques continus?
  3. Avez-vous des suggestions sur la façon de traiter la faiblesse neurologique induite par le vaccin, les étourdissements, la perte sensorielle et les syndromes de douleur chronique chez ces personnes, ou devraient-elles être simplement référées à un neurologue? Je prévois que beaucoup d’autres suivront au fur et à mesure que le vaccin sera déployé. Ce n’était que la phase un, et la première dose.
  4. Contrairement aux effets délétères de ce vaccin dans notre communauté, nous n’avons pas eu à donner de soins médicaux quoi que ce soit, à toute personne atteinte de Covid-19. Donc, dans notre expérience limitée, ce vaccin est clairement plus dangereux que Covid-19.
  5. Je me rends compte que chaque thérapie médicale a un rapport bénéfice / risque et qu’une maladie grave nécessite une médecine sérieuse. Mais on sait maintenant que le taux de récupération du Covid-19, est similaire à celui de la grippe saisonnière, dans toutes les catégories d’âge.  De plus, il est bien connu que les effets secondaires après un deuxième coup, sont nettement pires que le premier. Le pire est donc à venir.
  6. Il faut souligner que ces personnes n’étaient pas des personnes malades, traitées pour une maladie dévastatrice. Il s’agissait de personnes auparavant en bonne santé, à qui on a proposé une thérapie expérimentale, avec des effets secondaires à long terme inconnus, pour les protéger contre une maladie qui a le même taux de mortalité que la grippe. Malheureusement, leurs vies ont maintenant été ruinées.
  7. Il est normalement considéré comme un principe fondamental de l’éthique médicale d’interrompre un essai clinique si un préjudice important est démontré par le traitement faisant l’objet de l’enquête.
  8. Ma dernière question est donc la suivante:  est-il médicalement éthique de continuer ce déploiement de vaccin, compte tenu de la gravité de ces effets secondaires qui altèrent la vie, après seulement le premier vaccin?  À Lytton, en Colombie-Britannique, nous avons une incidence de 1 sur 225 d’effets secondaires graves altérant la vie de cette thérapie expérimentale de modification génique.

J’ai également remarqué que ces effets secondaires induits par les vaccins ne sont presque pas signalés par les responsables du déploiement du vaccin. Je suis conscient que c’est souvent un problème, avec les vaccins en général, et que les effets secondaires retardés après les vaccins sont parfois qualifiés de «coïncidences», car la causalité est souvent difficile à prouver. Cependant, étant donné qu’il s’agit d’un traitement expérimental, sans données de sécurité à long terme, je pense que cette question devrait peut-être également être abordée.

De plus, j’ai remarqué que le formulaire provincial de déclaration des blessures dues aux vaccins, qui était clairement conçu pour les vaccins conventionnels, n’a même pas de place pour signaler les blessures causées par les vaccins de la nature et de la gravité que nous constatons avec cette nouvelle thérapie à l’ARNm.

Il est maintenant clairement évident, avec des preuves médicales du monde entier, que les profils d’effets secondaires des différentes thérapies de modification génique contre Covid-19 ont été largement sous-estimés par leurs fabricants, qui étaient désireux de prouver leur sécurité.

Merci pour l’attention portée à cette question de santé publique d’une urgence critique.

Cordialement,

Dr Charles Hoffe

L’IH (Interior Health) a répondu publiquement à sa lettre et elle a été publiée dans le Ashcroft Cache Creek Journal alors qu’ils tentaient de «contrôler les dégâts» et d’attaquer le Dr Hoffe.

IH déclare que les vaccins COVID-19 sont sûrs malgré les affirmations du médecin de Lytton

Un médecin fait des allégations non fondées sur les effets secondaires graves du vaccin Moderna

par BARBARA RODEN

Interior Health (IH) rassure Lytton et les habitants de la région sur la sécurité des vaccins COVID-19, après qu’un médecin de cette communauté a partagé une lettre dans laquelle il affirmait que le décès d’un résident de Lytton était lié au vaccin Moderna.

Dans une lettre adressée à l’administrateur provincial de la santé, la Dre Bonnie Henry, datée du 5 avril, le Dr Charles Hoffe a affirmé qu’il y avait eu de «nombreuses» réactions allergiques – y compris deux cas d’anaphylaxie – chez des personnes de Lytton et de la région qui avaient reçu le vaccin Moderna. Il a également affirmé que trois personnes présentaient des déficits neurologiques «permanents et invalidants».

Hoffe a également affirmé que le décès d’un patient de 72 ans atteint de MPOC, 24 jours après la vaccination de l’homme, était «présumé» provoqué par le vaccin. Le médecin n’a produit aucune preuve prouvant que l’un des événements résultait du vaccin.

«Cela a été un défi pour nous d’enquêter sur cette question de manière approfondie et de prendre les rapports au sérieux», déclare le Dr Carol Fenton, médecin hygiéniste chez IH. Dans une déclaration écrite publiée le 14 avril, Fenton déclare qu ‘«Il n’y a eu aucun décès ni effet indésirable durable lié aux vaccins Moderna / Pfizer, ou à tout vaccin COVID-19, à Lytton, Interior Health ou en Colombie-Britannique pour le moment.»

La déclaration ajoute qu’IH sait sans équivoque que les vaccins sont plus sûrs que le COVID-19 lui-même, et que les vaccins se sont avérés sûrs et efficaces à tous les niveaux des essais cliniques.

«Il existe un processus détaillé pour examiner tous les effets indésirables après la vaccination, et tous les événements graves sont enregistrés et signalés aux niveaux provincial et national pour surveiller les signaux de sécurité qui pourraient être manqués au niveau local. Avec les informations que nous avons sur le déploiement du vaccin jusqu’à présent, les vaccins COVID-19 sont très sûrs. »

Fenton dit au  Journal  que s’il y aura toujours des variations entre les médecins, en ce qui concerne la sécurité des vaccins, il est important d’examiner les rapports consensuels de ceux qui sont formés sur le terrain.

«Ces personnes sont les experts des experts», dit-elle. «Je peux répondre à la plupart des questions sur les vaccins, mais je ne me considère pas comme un expert en vaccins. Les décisions et analyses sont définies par des personnes ayant les compétences et l’expertise nécessaires pour analyser les informations dont nous disposons. »

Les cliniques de vaccination gérées par IH ont formé des vaccinateurs sur place pour surveiller et répondre aux réactions allergiques et anaphylactiques, qui sont rares, mais peuvent survenir avec n’importe quel vaccin ou médicament.

«La sécurité des personnes dans les nations de Lytton, Nlaka’pamux et du Nord St’at’imc et dans toutes les communautés est la priorité absolue, et notre recommandation est que tous les individus devraient se faire vacciner lorsqu’ils sont éligibles», indique le communiqué. ( Article complet ici .)

Donc, fondamentalement, la même chose que ce que nous voyons dans le reste du monde lorsque des médecins honnêtes se manifestent et rapportent la vérité.

Les autorités sanitaires mentent. Pas de science, pas de statistiques, juste un appel à l’autorité.  » Nous savons de quoi nous parlons, mais ce médecin ne le sait pas . »

Une animatrice locale et indépendante de talk-shows au Canada, Laura-Lynn Tyler Thompson, a retrouvé et interviewé le Dr Hoffe. L’émission originale dure une heure et est sur sa page Facebook , ainsi que sur sa chaîne Bitchute .

Nous avons extrait l’interview de 30 minutes avec le Dr Hoffe, et elle est sur notre chaîne Rumble , et sera également sur notre chaîne Bitchute .

La peur du martyre… Par Mark Mallett

La peur du martyre…Par Mark Mallett

martyrirak-a-12

La peur du martyre

Saint-Étienne est considéré comme le «premier martyr» de l’Église naissante. Nous pensons à lui, bien sûr, comme l’un des grands disciples du christianisme primitif – et il l’était. Mais en vérité, sa vie était très simple: il était l’un des sept choisis pour servir à table afin que les apôtres puissent prêcher l’Évangile. 

« Frères, choisissez parmi vous sept hommes de bonne réputation, remplis de l’Esprit et de la sagesse, que nous nommerons à cette tâche, tandis que nous nous consacrerons à la prière et au ministère de la parole. » La proposition était acceptable pour toute la communauté, alors ils ont choisi Stephen, un homme rempli de foi et du Saint-Esprit… (Actes 6: 3-5)

Eh bien, cela devrait être encourageant car Stephen pourrait être n’importe lequel d’entre nous… mères, pères, frères et sœurs, serveuses, infirmières, soignants, etc. Nous pensons souvent aux martyrs comme à ces géants que nous ne pouvons jamais imiter. Mais en fait, la vie même de Notre-Dame et de Jésus n’était-elle pas, pour l’essentiel, le «martyre» caché de leur routine quotidienne à Nazareth? Mystérieusement, à travers le devoir du moment, Jésus sauvait déjà des âmes à chaque rasage de bois tombé par terre dans l’atelier de son père adoptif.

À chaque passage du balai, Notre Mère Bénie a balayé les âmes dans le Sacré-Cœur de son Fils – Son premier collaborateur dans le Royaume de la Divine Volonté. Quel martyre de rester caché et d’attendre toutes ces années en sachant que la Croix – la Croix! – était Son destin qui finirait par libérer les pécheurs. 

Mais je sais ce que vous pensez: «Eh bien, je peux balayer le sol pour les âmes, oui; et je peux offrir mon travail quotidien au Christ, même mes souffrances actuelles. Mais je suis paralysé par la peur à la perspective d’un véritable martyre aux mains des tortionnaires! Effectivement, les messages que vous lisez sur ce site Web parlent d’une persécution mondiale à venir sous une sorte de néo-communisme qui se propage clairement à travers le monde à la «vitesse de distorsion».(1) Ils parlent de la Passion de l’Église, du schisme, d’une grande tribulation pour ceux qui restent fidèles à l’Évangile. Et certains lecteurs peuvent avoir très peur. 

Ceux qui défient ce nouveau paganisme sont confrontés à une option difficile. Soit ils se conforment à cette philosophie, soit ils sont face à la perspective du martyre. – Serviteur de Dieu, p. John Hardon (1914-2000), Comment être un catholique fidèle aujourd’hui? En étant fidèle à l’évêque de Romewww.therealpresence.org

Je souhaite inviter les jeunes à ouvrir leur cœur à l’Évangile et à devenir les témoins du Christ; si nécessaire, son martyr-témoins, au seuil du troisième millénaire. —ST. JEAN PAUL II à la jeunesse, Espagne, 1989

Ce serait un mensonge de dire que vous serez épargné de toute souffrance dans ce Tempête présente et à venir. Nous tous, nous tous, vont être touchés dans la chair par ceci à un degré ou à un autre. Et même si l’existence de «refuges» physiques est confirmée dans plusieurs révélations prophétiques, les Écritures et la Tradition,(2) cela ne veut pas dire que vous ou moi ne pouvons pas être admis sur le chemin glorieux du martyre actuel. Mais c’est cette possibilité qui empêche certains d’entre vous de dormir tard le soir. 

Alors, comment comprenons-nous les promesses des Saintes Écritures comme celles-ci?:

Les âmes des justes sont entre les mains de Dieu, et aucun tourment ne les touchera. (Wisdom 3: 1)

Vous serez haï de tous à cause de mon nom, mais pas un cheveu sur votre tête ne sera détruit. Par votre persévérance, vous sécuriserez vos vies. (Luke 21: 17-19)

«Les Écritures doivent être interprétées dans le contexte de la tradition vivante de toute l’Église», a déclaré le Pape Benoît.(3) Si clairement, dans une Église dont l’histoire a été pavée du sang des martyrs, ces textes se réfèrent avant tout à la âme. Que finalement – et c’est le plus important – Dieu empêchera les tourments qui tentent de l’apostasier d’atteindre son esprit. 

Je me souviens de l’un des romans du grand auteur canadien, Michael D. O’Brien. Dans l’une des scènes où un prêtre est torturé par les autorités, O’Brien décrit comment le prêtre descend, pour ainsi dire, dans un lieu de tranquillité dans son esprit que ses ravisseurs ne pouvaient pas toucher. Bien que la scène soit fictive, elle a été gravée dans mon âme comme une vérité absolue. En fait, en réalité, cette histoire a été répétée à maintes reprises au fil des décennies et des siècles. Dieu donne grâce à ses serviteurs souffrants quand ils en ont besoin, ni un instant trop tôt ni un instant trop tard. 

Ainsi, nous pouvons dire avec confiance: «Le Seigneur est mon aide, je n’aurai pas peur. Qu’est-ce que quelqu’un peut me faire? Souvenez-vous de vos dirigeants [St. Stephen] qui vous a dit la parole de Dieu. Considérez le résultat de leur mode de vie et imitez leur foi. Jésus-Christ est le même hier, aujourd’hui et éternellement. (Hébreux 13: 6-8)

… Ils étaient furieux et ils lui ont grincé des dents. Mais Étienne, rempli du Saint-Esprit, leva les yeux intensément vers le ciel et vit la gloire de Dieu et de Jésus se tenant à la droite de Dieu… (Actes 7: 54-55)

Si vous vous allongez sur votre oreiller la nuit en rejouant de toutes les manières possibles la car Christ, bien sûr, vous allez vous entraîner dans une frénésie anxieuse. Pourquoi? Parce que vous n’avez pas la grâce pour une telle chose à ce moment-là, ou comme le dit Jésus: «Ne vous inquiétez pas pour demain; demain prendra soin de lui-même. Suffise pour un jour est son propre mal.  » (4) En d’autres termes, Dieu fournira ce qui est nécessaire pour demain quand demain viendra. 

Là où le mal abonde, la grâce abonde encore plus. (cf. Rm 5, 20)

Et ainsi, vous devez vous approprier les paroles du Psaume d’aujourd’hui – une vraie prière de confiance et de résignation devant le Dieu qui vous aime et qui a compté les cheveux mêmes de votre tête.

Entre vos mains, je remets mon esprit… Ma confiance est dans le Seigneur… Que votre visage brille sur votre serviteur; sauve-moi dans ta gentillesse. Vous les cachez à l’abri de votre présence… (Psaume 31)

—Mark Mallett


https://www.countdowntothekingdom.com/fr/la-peur-du-martyre/

Les cœurs non préparés s’évanouiront de peur à l’arrivée de mon Fils… Le temps où mes messages peuvent être entendus touche à sa fin. Les ténèbres couvriront bientôt la terre et le silence régnera.

Un message de notre Sainte Mère du 16 avril 2021

Notre Sainte Mère dit, Quand mon Fils Jésus Christ était sur la croix, il a dit : Père pardonne-leur car ils ne savent pas ce qu’ils font. Tant d’âmes ont été égarées par de fausses doctrines et par de mauvaises interprétations, ouvrez vos cœurs à l’Esprit Saint afin que vous puissiez avoir le discernement et la compréhension de la vérité. Je montre toujours le chemin du vrai salut qui ne peut être atteint que par mon Fils Jésus-Christ. Mon âme magnifie le Seigneur, priez pour la conversion des pécheurs. Les cœurs non préparés s’évanouiront de peur à l’arrivée de mon Fils. Que vos prières montent jusqu’au trône de Dieu où elles sont présentées par les anges en votre faveur. Que vos prières soient sans cesse renouvelées. Ainsi parle votre Mère aimante.

Jésus dit : « La colère de Dieu le Père se déverse sur les enfants des ténèbres, et son amour et sa protection se déversent sur les enfants de la lumière. C’est maintenant le temps que le Père souhaite pour vous d’entrer dans la protection des cœurs saints que ma mère et moi offrons. Continuez à être des lumières qui guident, une extension de mon amour pour ceux qui sont perdus dans ce monde sombre. Ma miséricorde est pour tous ceux qui choisissent de la recevoir aujourd’hui Venez sous ma source de miséricorde et soyez purifiés de toute injustice et soyez guéris car le jour de mon jugement approche. Ainsi parle le Seigneur.

Notre Sainte Mère dit : Mes enfants Écoutez les instructions de mon fils et continuez à prier pour les âmes qui souffrent. Priez mes enfants continuez à prier pour que l’église soit protégée en temps de persécution. Beaucoup de prières sont nécessaires pour les prêtres qui nourrissent les brebis de mon fils. La prière est une arme puissante contre tous les vices, priez sans cesse que vos prières montent jusqu’au trône de Dieu où elles sont présentées par les anges. et Souvenez-vous toujours de mes promesses Ainsi parle votre Mère aimante.

Jésus dit : Le temps où mes messages peuvent être entendus touche à sa fin. Les ténèbres couvriront bientôt la terre et le silence régnera. Ainsi parle le Seigneur

L’heure est tardive et chaque moment est une miséricorde pour le salut des pécheurs

Message de Notre Sainte Mère à la bien aimée Shelley Anna – le 16 avril 2021

Notre Sainte Mère dit : Ma fille, que les paroles de vérité de mon Fils soient connues, car l’heure est tardive et chaque moment est une miséricorde pour le salut des pécheurs. Tout ce que je médite dans mon cœur, je souhaite que tu le médites aussi en gardant tes pensées avec moi au ciel en méditant toujours sur mon Fils. Concentrez vos prières et laissez les Anges les élever au ciel en les présentant au nom de toutes les âmes qui ont besoin de la Miséricorde Divine de mon Fils . Priez mes enfants, priez sans cesse, Ainsi parle votre Mère aimante.

Jésus continue et dit : Mes rayons de Miséricorde brillent pour vous ! Ainsi parle le Seigneur.


Les vaccins ne sont pas la marque de la bête mais ont ouvert la voie à la marque de la bête et au gouvernement mondial unique. Que le Seigneur vous bénisse tous avec sa protection dans ces derniers jours .

Il est très urgent que vous mettiez votre confiance en moi. Comme aux jours de Noé, ainsi en sera-t-il au jour du Seigneur. Les ténèbres viendront soudainement et les non-préparés feront face à leur ruine

Message donné à la bien-aimée Shelley Anna, visionnaire.

Un message du Seigneur.

Jésus dit : Il est très urgent que vous mettiez votre confiance en moi. Comme aux jours de Noé, ainsi en sera-t-il au jour du Seigneur. Les ténèbres viendront soudainement et les non-préparés feront face à leur ruine Préparez vos maisons mais surtout préparez vos cœurs en me les consacrant Les ténèbres et le silence viendront, il n’y aura pas de communication avec les autres. Mes messages ne seront entendus que par le Saint-Esprit communiquant avec votre esprit. Les cœurs non préparés s’évanouiront de peur à mon arrivée. Priez et apprenez à écouter attentivement ma voix. N’ayez aucune crainte car les ténèbres n’entreront pas mais passeront seulement au dessus des habitations consacrées à mon Sacré-Cœur.

Ainsi parle le Seigneur

Ce signe, qu’il ne faut pas confondre avec la marque de la bête, va symboliser la nouvelle religion mondiale unique

Ce signe, qu’il ne faut pas confondre avec la marque de la bête, va symboliser la nouvelle religion mondiale unique

Mercredi 17 avril 2013 à 20h00

Ma chère fille bien-aimée, Mon Cœur se soulève d’avoir à endurer la misère et les souffrances que l’humanité tout entière va devoir subir. Ce n’est pas Ma Main qui en sera la cause mais la malédiction de Satan, tandis que son esprit rôde et dévore des âmes sur son chemin. Les gens se doutent si peu de cette influence du mal qu’ils blâment tout le reste pour leurs souffrances. Ils portent le blâme de leurs malheurs sur les autres et ne comprennent pas que c’est le manque de foi en Dieu qui fait de tels ravages dans leur vie. 

Pendant que l’esprit du malin saisira l’humanité, la Lumière de Dieu s’affrontera à lui d’une manière qui sera matérialisée par un certain nombre d’événements. 

Les tempêtes augmenteront et des bouleversements seront ressentis dans un très grand nombre de pays. Des troubles se produiront dans les nations lorsque le pouvoir des gouvernements privera les peuples qu’ils gouvernent de leur liberté. Puis les églises, y compris toutes celles qui aiment Dieu, le Dieu unique Trinitaire, commenceront à cesser leurs services et fermeront leurs portes.

On verra un grand nombre d’églises se fermer dans tous les pays occidentaux. En peu de temps, la marque du communisme apparaîtra sous la forme d’un signe particulier dans les églises qui resteront ouvertes, dans les médias, sur les vêtements, dans les films, et ce signe sera fièrement porté par ceux qui occupent de hautes fonctions. Il sera considéré comme un insigne honorifique et affiché ostensiblement par les membres de la hiérarchie de toutes les principales églises et religions. Vous verrez ce symbole sur les places publiques, sur les autels, dans les aéroports et sur les habits portés par les chefs des églises.

Ce signe, qu’il ne faut pas confondre avec la marque de la bête, va symboliser la nouvelle religion mondiale unique. Ceux qui en sont responsables ne craindront plus d’afficher leur signe, qui est un symbole de contrôle et d’allégeance à la bête.

Le jour où le Sacrifice journalier de la Messe sera arrêté sous la forme qu’il doit avoir en offrande à Mon Saint Nom, sera le jour où ce symbole apparaîtra sur les autels et devant tous les tabernacles du monde.

Mes disciples bien-aimés, priez pour que vous trouviez réconfort auprès de Mes serviteurs sacrés qui resteront loyaux envers Moi, car vous aurez besoin d’être consolés pendant ces épreuves. Je vous élèverai et vous porterai toujours. Je ne vous abandonnerai jamais, mais vous ne devez à aucun moment dévier de Mes Enseignements, ni accepter des pratiques païennes comme substitut à la Vérité.

Votre Jésus

Mehr Infos: https://www.internetgebetskreis.com/fr/messages/messages-de-2013/avril-2013/

Le fils de la perdition, maître de tous les mensonges, est sur vous et ses plans sont sur le point d’aboutir. Car le temps est venu et pourtant tant de gens sommeillent…

20 Avril 2021

Jésus dit : « Car je suis lumière et amour, mon cœur plein de miséricorde brille sur vous en ce jour. Venez à moi, il ne peut y avoir de retard, car je vous dis en toute certitude que le fils de la perdition, maître de tous les mensonges, est sur vous et que ses plans sont sur le point d’aboutir. Car le temps est venu et pourtant tant de gens sommeillent.

Laissez mes mots d’avertissement résonner fortement pour les réveiller car il ne reste que quelques instants et le compte à rebours a commencé. Ainsi parle le Seigneur.

Un message de notre Sainte Mère. Notre Sainte Mère dit : Il ne reste que des instants de miséricorde et ils brillent si fort que mon âme magnifie le Seigneur pour vous. Le temps est venu mes enfants de se réfugier maintenant dans les cœurs saints de mon Fils et moi qui est plein de grâce et de miséricorde pour tous ceux qui choisissent de recevoir le salut de mon Fils en ce jour. Laissez sa lumière d’amour et de vérité transformer vos cœurs et renouveler vos esprits afin que vous ne tombiez pas dans les pièges du diable et des esprits trompeurs qui sont tout autour de vous et qui cherchent la ruine de vos âmes. La prière est une arme puissante contre tous les vices, unissez vos prières aux miennes pour la conversion des pécheurs et de l’église persécutée qui sera la proie des ténèbres si elle n’est pas relevée par la prière. Souvenez-vous toujours de mes promesses et que vos prières soient sans cesse renouvelées. Ainsi parle votre Mère qui vous aime.

Préparez vos cœurs car l’heure est tardive. Il ne peut y avoir de retard car la guerre mondiale est maintenant déclarée… Le fils de la perdition prendra bientôt l’autorité sur ce monde alors que les enfants des ténèbres imitent, répandent et affichent ses actes de perversions dégoûtantes. La couverture des ténèbres éclipse et consume les nations qui sont maintenant adaptées à une seule règle sous une seule autorité en acceptant sa marque.

23 avril 2021

Un message du Seigneur, Jésus dit, Laissez ma lumière d’amour, de vérité et de compréhension pénétrer dans vos cœurs. Ne laissez pas de place aux pensées orgueilleuses, de peur que vous ne tombiez dans les pièges du diable. Vous devez perdre votre vie afin de la gagner. Mettez votre confiance en moi et ne considérez pas les voies de ce monde qui passe dans les ténèbres. Laissez mon Esprit Saint vous guider sur le chemin de la justice que j’ai tracé devant vous en évitant les pièges du diable. Détachez-vous des choses de ce monde qui est corrompu et préparez vos cœurs car l’heure est tardive. Il ne peut y avoir de retard car la guerre mondiale est maintenant déclarée. Les lumières du firmament s’assombrissent tandis que l’ombre des ténèbres enveloppe la terre. Consacrez-vous et vos maisons à moi en ce jour. L’obscurité ne fera que passer sur les maisons consacrées de ceux qui me sont fidèles. Ainsi parle le Seigneur.

Un message de notre Sainte Mère, Notre Sainte Mère dit, Le fils de la perdition prendra bientôt l’autorité sur ce monde alors que les enfants des ténèbres imitent, répandent et affichent ses actes de perversions dégoûtantes. La couverture des ténèbres éclipse et consume les nations qui sont maintenant adaptées à une seule règle sous une seule autorité en acceptant sa marque. Mes enfants, le temps est venu d’entrer dans la protection des Saints Cœurs que mon Fils et moi fournissons, prenez refuge et laissez vos prières être sans cesse. Ainsi parle votre Mère aimante.

Deux rassemblements convergeront le 1er mai avec un objectif apparemment commun. Les socialo-communistes et les Antifas seront là !

Deux rassemblements convergeront le 1er mai avec un objectif apparemment commun. Les socialo-communistes et les Antifas seront là !

Deux rassemblements convergeront ensemble le 1er mai prochain à Montréal avec un objectif apparemment commun, c’est-à-dire manifester — chacun à leur manière — pour ou contre les mesures sanitaires et les politiques démesurées du gouvernement du Québec dans le cadre de la crise de coronavirus. Le premier rassemblement est organisé par les deux comptables Daniel Pilon et Samuel Grenier. Ce dernier est l’ancien vice-président et porte-parole de l’organisation « Entrepreneurs en Action du Québec » (EAQ) qui avait déposé devant la Cour supérieure du Québec une demande en ordonnance de sauvegarde pour que cessent les mesures imposées par le gouvernement,

Manifestations du 1er mai 2021 - Pancartes

Ce premier rassemblement aura lieu à 12H00 aux alentours du Stade olympique, qui est l’un des principaux centres de vaccination à Montréal. Le cortège se réunira sur la rue Sherbrooke (coin Davidson) et se dirigera vers l’est puis à gauche sur Viau, à gauche sur Rosemont, à gauche sur Bourbonnière et à gauche sur Sherbrooke. La marche se terminera au coin de la rue Pie IX.

Évidemment, comme plusieurs d’entre nous, les organisateurs considèrent les mesures sanitaires comme excessives et injustifiées et demandent un retour à la vie normale : « Le moment est venu de tous se lever en même temps pour créer un rassemblement historique et pacifique ». Ils ont fait fabriquer des pancartes qu’ils vendront aux manifestants au prix de 10$ chacune, alors que les organisateurs avaient déjà amassé entre 30,000$ et 40,000$ en dons de la part de ces mêmes manifestants. Les pancartes comportent d’un côté le titre du rassemblement « Québec debout! », et sur le verso se trouvent cinq slogans différents : « On veut un débat public »; « Non au passeport sanitaire »; « Sauvez nos PME »; « Respectez notre Charte »; « Non au couvre-feu ». Bien sûr, nous sommes à peu près tous d’accord avec ces messages qui expriment ce que les gens pensent.

Par contre, en règle générale, une manifestation doit être un mouvement spontané venant d’une population qui souhaite exprimer sa colère et sa frustration. Il s’agit d’un acte collectif se prononçant en faveur ou défaveur d’une opinion politique ou pour d’autres causes. (Wikipédia) Au contraire de cela, les organisateurs semblent vouloir contrôler et baliser la foule. Ils demandent aux manifestants — dans la mesure du possible —  de s’habiller en blanc. Il y aura des ballons gonflés et de la musique, ce qui est incompatible avec ce qui devrait être un mouvement de colère généralisé. Je rappelle qu’au Québec les gens se suicident, les commerces font faillites, les familles se divisent, les vieillards meurent seuls, l’économie est mise à mal, les gens sont confinés et la population dans son ensemble subit un couvre-feu inique… le seul en Amérique du Nord. Où est donc la colère ici ?! Dans mon optique, on sort les ballons et on fait jouer de la musique lorsqu’on veut célébrer quelque chose. Que célèbre-t-on ici ?

Les masques de la dissidence

Les organisateurs affirment eux-mêmes qu’ils souhaitent que l’événement soit une journée festive. Mais pourquoi donc ? Ils vont jusqu’à admettre que l’un des objectifs principaux sera de prendre de belles photos. Encore une fois, pourquoi donc ? pour faire belle figure sur la scène internationale … À mes yeux, ceci est bien superficiel alors que le sujet doit être traité en profondeur compte tenu de la gravité des actions posées par le gouvernement, De plus, tout ceci devient un peu trop mercantile. Tel que mentionné ci-haut, les organisateurs ont amassé près de 40,000$ en dons de la part de la population, ce qui ne les empêche pas de vendre des pancartes aux manifestants au prix de 10$ chacune. Évidemment, des justifications seront toujours trouvées, mais à mon avis il n’y en a aucune qui fasse le contre-poids. Et pourquoi donc avoir engagé quatre “disc jockey” avec un cachet de 1000$ chacun, alors que quatre personnes avaient offert leurs services bénévolement (vidéo à 23:55 min.) ? Et tout d’abord, pourquoi donc quatre “disc jockey” ? Que célèbre-t-on ici ? Ce sont des questions que les citoyens sont tous en droit de poser, sans que ceux-ci ne soient dénigrés et diffamés sur la place publique.

Le président de l’association « Entrepreneurs en Action du Québec » (EAQ), Benoit Girouard, s’est joint aux organisateurs de ce rassemblement. En effet, celui-ci a ouvert une boutique en ligne chez Shopify dans laquelle il vend ce qu’il appelle lui-même les « masques de la dissidence » au prix de 19,99$ chacun. Cette vente de produit sera justifiée avec ce message : « Les mesures du gouvernement ont causé toutes sortes de dommages collatéraux. Le masque en lui-même est source de division. Utilisons-le pour passer NOTRE message et se reconnaitre entre dissidents. » Chacun a le droit à son opinion, mais pour moi, cela signifie plutôt : « Manifester tout en restant docile » — « Sois rebelle mais tais-toi ». Comme le fait remarquer un internaute sur Youtube : « Tout le monde va voir que tu es contre le narratif, ton patron, tous les magasins, nos médecins à l’hôpital. Moi je trouve que cela ressemble beaucoup au passeport covid. »

Nous n’avons plus la dissidence que nous avions par le passé ! À moins que tout ceci ne soit récupéré par un autre mouvement qui, lui, est bien moins innocent et docile que le premier…

Manifestations du 1er mai 2021 - Parcours
Le rassemblement des communistes se situe à moins de 3 Km du rassemblement festif au Stade olympique.

Le contingent socialiste à la manifestation syndicale du premier mai

Roter Frontkämpfer-Bund –Ligue des combattants du front rouge

Comme chacun le sait, le 1er mai ou journée internationale des travailleurs est une journée de lutte du mouvement ouvrier instaurée par la IIe Internationale, en mémoire du massacre de Haymarket Square. En 1889, la IIe Internationale socialiste se réunit à Paris, à l’occasion du centenaire de la Révolution française et de l’exposition universelle. Sous l’impulsion du socialo-communiste Jules Guesde (qui inventera le terme de « fêtes du travail » en 1890) et du Parti ouvrier qu’il dirige, et sur une proposition du syndicaliste Raymond Lavigne, cette Internationale décide le 20 juillet 1889 de faire de chaque 1er mai une journée de manifestation avec pour objectif la réduction de la journée de travail à huit heures.

Le 1er mai 1890, l’événement est ainsi célébré, pour la première fois, dans la plupart des pays, avec des participations diverses.  En France, en avril 1947 sur proposition du député socialiste Daniel Mayer et avec le soutien du ministre communiste du Travail Ambroise Croizat, le 1er mai est ré-institué jour chômé et payé dans le code du travail, sans être une fête nationale (mais il n’est pas officiellement désigné comme fête du Travail). Ce n’est que le 29 avril 1948 qu’est officialisée la dénomination « fête du Travail » pour le 1er mai.

Imagerie socialiste (Roumanie, 1895)

L’Internationale ouvrière fut fondée, à l’initiative notamment de Friedrich Engels (théoricien socialiste et communiste allemand, grand ami de Karl Marx), par les partis socialistes et ouvriers d’Europe lors du congrès de Paris en juillet 1889 ; elle est aussi connue sous le nom de Deuxième Internationale, ou Internationale socialiste. À la suite de la Révolution russe, de nombreux socialistes rallient l’Internationale communiste fondée par Lénine et les bolcheviks en 1919, et comportant déjà divers partis communistes partisans du nouveau régime soviétique, beaucoup étant issus de scissions au sein des partis socialistes et sociaux-démocrates de la IIe Internationale. La plupart des mouvements syndicaux sont issus du mouvement ouvrier, dont le symbole était le drapeau rouge, aussi utilisé par des mouvements révolutionnaires au cours de luttes sociales, et par des organisations syndicales, socialistes et communistes.

Devons-nous être étonnés d’apprendre que les socialo-communistes se réuniront aussi au sein d’une manifestation qui aura lieu le même jour, le 1er mai 2021, au Parc Lafontaine de Montréal, à moins de 3 Km du lieu de rassemblement des « pacifistes » au Stade olympique ? Le titre de cette manifestation est « Contingent socialiste à la manifestation syndicale du premier mai » ou « Le 1er mai prochain, sortons de la crise en santé et en sécurité ». Ce rassemblement est organisé par La Riposte syndicale (ou Riposte socialiste), une organisation révolutionnaire composée de travailleurs, syndiqués et non syndiqués, qui se sont unis pour lutter pour la transformation socialiste de la société. L’organisation est la section de la Tendance marxiste internationale au Canada et au Québec. Cette manifestation est bien sûr appuyée par les plus importantes organisations syndicales du Québec, dont la SPPMEM CSQ, la FTQ, la CSN, la CSD et plusieurs autres. Sous le thème « Sortons de la crise en santé et sécurité », les syndicats marcheront pour : « Un travail qui ne nous rend pas malades »; « Un salaire décent »; « Des droits renforcés »; « Des services publics plus forts »; « Un réel engagement environnemental ».

Le rassemblement du Parc Lafontaine est aussi appuyé par le magazine « Presse-toi à gauche ! », le Parti communiste Québec (PCQ), l’organisation radicale « Montréal Antifasciste », et par le fait même des organisations comme le Conseil central du Montréal métropolitain (CSN), la Convergence des luttes anticapitalistes (CLAC-Montréal), le Syndicat industriel des travailleurs et travailleuses (SITT-IWW Montréal), l’Association facultaire étudiante de science politique et droit (UQAM), le Collectif opposé à la brutalité policière (COBP), le Mouvement Action-Chômage de Montréal, le Syndicat de professionnelles et professionnels du gouvernement du Québec (SPGQ), Solidarité sans frontières, et Voix juives indépendantes – Montréal. Voici ce qu’on peut lire sur le site internet de « Montréal Antifasciste », ce qui devrait peut-être soulever quelques inquiétudes :

« Il appert que certains leaders du mouvement « complotiste » anti-masque, anti-distanciation et anti-vaccin se profilent derrière une autre marche organisée le 1er mai pour « manifester [leur] désaccord face aux mesures sanitaires au Québec ». (De nombreux projets de vigilance citoyenne, dont Montréal Antifasciste et Xavier Camus, ont par ailleurs documenté l’influence dominante exercée par différents individus liés à l’extrême droite dans le mouvement d’opposition aux mesures sanitaires au Québec.)

« Cette action anti-sanitaire doit avoir lieu en périphérie du principal site de vaccination à Montréal, soit le Stade olympique, bien entendu sans masques et sans gestes barrières. (…) Nous trouvons sidérant et parfaitement inacceptable que les complotistes et autre négationnistes de la COVID s’autorisent à prendre la rue le 1er mai pour mettre en danger, par leur comportement irresponsable, les travailleuses et travailleurs du système de soins de santé ainsi que toutes celles et tous ceux dont le travail est jugé essentiel dans les autres secteurs d’activité. Il est grand temps que la majorité des travailleuses et des travailleurs expriment clairement leur ras-le-bol face aux délires et à l’insouciance des complotistes anti-sanitaire qui, rappelons-le, baignent dans l’imaginaire idéologique de l’extrême droite. » (Réf.: Montréal Antifasciste)

Dissident

Voici une autre question que nous sommes tous en droit de nous poser : Pourquoi donc le président de l’association « Entrepreneurs en Action du Québec » (EAQ), Benoit Girouard, a hissé le drapeau rouge des organisations syndicales, socialistes et communistes dans la publicité de la boutique Shopify pour la vente des « masques de la dissidence » ? N’est-ce pas un peu étrange compte tenu que ces deux organisations sont censées être à l’opposé l’une de l’autre ? Cela ne ressemble pas plutôt à un cri de ralliement ? (voir ci-haut) Voici une autre question légitime : Pourquoi les organisateurs de « Québec debout! » ont-ils choisi le symbole des poings levés dans la vidéo promotionnelle de l’événement ?

poing levé

Selon Wikipédia, le poing gauche levé est un salut gestuel et un logo symbolisant la lutte et le combat. Il est généralement perçu comme une expression de révolte, de force ou de solidarité. Il est notamment utilisé par les activistes de gauche, comme les marxistes, anarchistes, communistes ou pacifistes, ainsi que les nationalistes noirs ou nationalistes israéliens. Dans un article de 2005, Gilles Vergnon, maître de conférences d’histoire contemporaine à l’IEP de Lyon, en retrace la genèse ainsi : «Au mitan des années trente, en Europe, le poing levé devient le signe d’appartenance par excellence de la gauche, surtout de la gauche antifasciste, qui s’oppose aux troupes du bras tendu. »

Il s’agit alors d’un poing levé avec la paume serrée et l’avant-bras tendu. On le voit ainsi dans les défilés du Front populaire en France et chez les Républicains espagnols. Mais ce symbole apparaît pour la première fois en 1924 en Allemagne au sein du parti communiste de la République de Weimar, le KPD, et plus précisément dans son organisation paramilitaire, le RFB (Roter Frontkämpfer-Bund – Ligue des combattants du front rouge), qui se considérait comme l’embryon d’une future armée rouge allemande. D’abord apparu dans le cadre de la gauche antifasciste des années 1930, le poing levé va dans la deuxième moitié du XXe siècle accompagner les luttes des droits civiques des noirs, autant sur le continent américain que dans le cadre de la lutte anti-apartheid. Dans les années 1960, il est adopté par le mouvement révolutionnaire de libération afro-américaine d’inspiration marxiste-léniniste et maoïste, les Blacks Panthers, associé à son slogan « Power to the people ». (Réf.: Slate)

Est-ce volontaire ? Est-ce involontaire ? Je ne pourrais rien affirmer à ce sujet. Par contre, c’est ici que l’on doit comprendre qu’il faut utiliser les symboles avec intelligence, car ceux-ci peuvent avoir une connotation insoupçonnée. Le symbole montre, réunit et enjoint. Selon l’encyclopédie Universalis :

« Le symbole, d’abord, montre ; il rend sensible ce qui ne l’est pas : valeurs abstraites, pouvoirs, vices, vertus, communautés. Il ne s’agit pas de la simple analogie, régie par la conjonction « comme ». « Laid comme un crapaud » ne signifie pas que le crapaud est le symbole de la laideur, privilège qu’il partagerait… avec les sept péchés capitaux ! On dit d’ailleurs aussi « laid comme un pou ». En d’autres termes, le symbole est exclusif. Le courage ne saurait être symbolisé que par le lion, lequel, d’ailleurs, n’accepte que difficilement de symboliser autre chose (l’orgueil est plutôt symbolisé par le paon). C’est qu’il faut que chacun puisse reconnaître le symbole comme tel, qu’il n’y ait pas de contestation quant à son contenu et son sens. On voit par là qu’il a une valeur pour le groupe, pour la communauté, pour la société, qu’il a pouvoir de rassemblement, de consensus, en d’autres termes que le symbole est social. »

Les gens ont le sentiment bien légitime de se rassembler autour d’un événement « pacifiste ». J’espère donc pour eux que leur souhait sera exaucé et qu’il n’y aura aucun débordement excessif. Nous savons comment les manifestations peuvent être infiltrées par des « casseurs » de toutes sortes. Étant donné que les communistes seront à moins de 3 Km, il n’est pas exclu que les Antifas se pointent au rassemblement qui aura lieu aux alentours du Stade olympique. Nous savons aussi comment les manifestations peuvent être infiltrées par des agents du gouvernement afin de briser un mouvement. C’est ce qui se déroula à Charlottesville en Virginie lors des rassemblements de « Unite the Right rally », alors que deux groupes opposés (la droite et la gauche) furent mis face-à-face par les autorités américaines, ce qui dégénéra en violence extrême. Évidemment, les Antifas étaient sur place.

« Lorsque l’on touche au politique, on se frotte au diable ! » Déjà, nous avons appris que le syndicaliste et membre du parti politique communiste « Québec solidaire », Alexandre Leduc, a présenté une motion à l’Assemblée nationale pour que l’ensemble des députés invitent les organisateurs de « Québec debout! » à protester à un autre endroit. M. Leduc en appelle au « civisme » des manifestants et leur demande d’éviter de se rendre près du Stade olympique. « Ça ne rend pas sécuritaires les environs pour les travailleuses et les travailleurs, pour les personnes qui veulent aller se faire vacciner. Ils ont le droit d’y aller en paix, en santé et en sécurité », a fait valoir le député de Hochelaga-Maisonneuve. (La Presse)

La motion et les propos du député communiste Alexandre Leduc sont un véritable appel au clairon et font écho au message intolérant de l’organisation radicale « Montréal Antifasciste », auquel les soldats antifa sont très certainement à l’écoute et prêts à en découdre avec les gens de « Québec debout! ».

Deux rassemblements convergeront le 1er mai avec un objectif apparemment commun. Les socialo-communistes et les Antifas seront là ! – Guy Boulianne : auteur, éditeur et journaliste indépendant


La vidéo censurée de la rédactrice en chef du magazine Wochenblick fait le tour du monde : «La vaccination est la vraie pandémie»

La vidéo censurée de la rédactrice en chef du magazine Wochenblick fait le tour du monde : «La vaccination est la vraie pandémie»


Cette vidéo fait le tour du monde : la semaine dernière, la rédactrice en chef de Wochenblick, Elsa Mittmannsgruber, a incité les gens à prendre conscience de ses craintes concernant les vaccinations corona. Avec sa vidéo, elle a réussi à faire connaître la thèse du Dr Geert Vanden Bossche, que les statistiques internationales suggèrent depuis longtemps : seules les vaccinations déclenchent vraiment le virus corona ! 

Vidéo à voir ici :

La vidéo censurée de la rédactrice en chef du magazine Wochenblick fait le tour du monde : «La … – gloria.tv

Livre sur le paradis – Chapitre 13 –

Je prends ces agneaux” dit-Il

Et, Je les serre sur Ma poitrine;

Protection, ils trouvent en Moi,

En Moi, ils seront toujours bénis “

-Samuel Sennett.

Paradise Heaven Painting (Page 1) - Line.17QQ.com

Lors d’une de mes promenades, j’ai assisté à une scène qui me faisait penser à la remarque de Mae que Notre Seigneur prenait soin particulièrement des enfants. J’ai vu le Seigneur, assis sous les arbres, entourés de petits dont une bébé de moins de douze mois. Il l’a bercé dans Ses bras. Les enfants étaient fascinés par les fables qu’Il leur racontait. Et, le Seigneur posa la question à une fillette présente : “Leslie comment aurais-tu fait face ce danger?”

La petite fille s’empressa de répondre “je T’aurai prié et je T’aurai demandé de fermer la bouche du lion, et je sais que Tu l’as fait déjà avec Daniel!”

Une fois que le Seigneur est parti, entouré encore de ses enfants, je me dirigeais vers notre maison. En route, je rencontrais Frank qui m’invitait à l’accompagner à la grande cité de l’autre côté du lac.

“Je voulais la visiter depuis longtemps mais je voulais attendre que tu penses que c’était le moment!” Ai-je répondu.

“Tu es en train de progresser très vite concernant tes connaissances Célestes” a-t-il ajouté. “Maintenant, je peux t’amener n’importe où. Tu assimiles les connaissances grâce ta foi et ton amour et non pas par devoir. Ta volonté et ta patience t’ont fait mériter énormément de Grâces, et d’Amour de Notre Seigneur qui, prend soin du progrès que chaque âme réalise dans sa Vie Divine. Je te dis cela car le Seigneur m’a permis de te le dire. Personnellement, je pense qu’Il ne vas tarder à te confier une mission.” dit Frank.

450 Paradise earth ideas | paradise, bible, paradise pictures

J’étais émue. Frank a ajouté:

“Je suis si content pour toi! Tu vois, il y a des récompenses même au Ciel. Je suis impressionné par la vitesse de tes progrès.”

Ce moment était si important pour moi, que j’aurais voulu raconter tout ce que j’ai vu et entendu dans tous ces détails mais, souvent les Mystères étaient trop Sacrés pour les divulguer. Mais, comme j’ai précisé au début de cet ouvrage, cette narration est le fruit d’un travail difficile et détaillé et non, un croquis.

Nous avons traversé le lac sur un bateau. Je ne sais pas comment il était propulsé – pas de rame, pas de moteur, ni de voile. Il y avait des coussins luxueux partout, un violon mais sans archet et, un livre qui m’a intéressé car, celui-ci était la continuation d’une œuvre reconnue de millions de personnes sur terre La Plus Grande Chose dans le Monde. En le feuilletant, j’ai vu que cet auteur a réussi à donner des idées aussi bien des âmes immortelles que mortelles.

Une fois arrivés à la cité, j’ai decouvert un environnement semblable à nos cités terrestres: écoles, librairies, universités, magasins, éditeurs, usines, ateliers d’art, auditorium et salles de lecture.

Au début, j’étais surprise par l’absence des églises mais tout de suite je me souvenais qu’au Ciel il n’y a pas de croyance différente, tout le monde loue ensemble, en harmonie et en amour; les enfants du même Père.

450 Paradise earth ideas | paradise, bible, paradise pictures

“Quel dommage!” Je réfléchissais. “Si c’était semblable à terre, on n’aurait plus de jalousies, de disputes, de rivalités de l’église militante! Pas de Credo au Ciel, pas de dispute ou de doctrine! Pas d’accusation d’hérésie par un chrétien contre un autre, pas de construction d’une dénomination religieuse sur les ruines d’une autre secte!” Mais une énorme fraternité universelle avec le Christ à la tête et, pour laquelle la fondation est Amour.”

Je me remémorais de la soirée à l’amphithéâtre, lorsque la grande foule a loué, ensemble, Notre Seigneur. J’ai pleuré en pensant à toutes ces personnes qui, un jour, devant Dieu, se couvriraient de honte car, a de nombreuses occasions, ils ont dit à un frère chrétien “Laisses-moi passer, je suis plus saint que toi!”

Notre visite s’est achevée sur la banlieue de la cité, remplit de somptueuses maisons et un grand parc où se trouvait une immense temple circulaire où d’après mon beau-frère un chœur de Séraphins chantaient des hymnes aux mêmes heures.

Trevignano – La véritable persécution des chrétiens va bientôt commencer, mais n’ayez pas peur car je vais vous protéger


Message de Notre Dame de Trevignano Romano, à Gisella Cardia le 27 avril 2021 / La véritable persécution des chrétiens va bientôt commencer, mais n’ayez pas peur car je vais vous protéger.

Chère fille, merci de m’accueillir dans ton cœur. Ma fille, ce qui va se passer en ce moment a été écrit. La véritable persécution des chrétiens va bientôt commencer, mais n’ayez pas peur car je vais vous protéger.

Il y aura des tribulations, mon Fils a été traité de fou même par les plus proches parents, alors quand vos lèvres prononceront Son Très Saint Nom, l’iniquité commencera à s’y nourrir, certains de mes enfants pourraient reculer car plagiés par la nouvelle religion qui  n’appartiens pas à Dieu.

 Ma fille, consacrez-vous davantage à la prière et au jeûne, priez pour les malades en esprit. Souvenez-vous que Dieu est juste et que sa justice fera trembler l’Église, Il  ne permettra pas à l’iniquité de régner ni que la parole de Dieu soit changée.

Ma fille, le monde et l’humanité ont besoin de conseils, ces messages rampants seront des perles pour ceux qui connaissent la vérité, n’ayez pas peur, la vérité devra être criée en mille lieux, pour que la conversion puisse commencer dans le cœur de mes enfants.

N’ayez jamais peur de ce qui va se passer bientôt, car je serai avec vous, discernez les âmes qui s’approcheront, quelqu’un vous trompera, (décevra) soyez vigilant et prêt.

Maintenant, je vous bénis au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, Amen.



https://notredamedetrevignano.wordpress.com/

Le monde sera bientôt en guerre et l’étendard de la fausse paix du fils de la perdition sera bientôt levé.

Un message du Seigneur du 16 avril 2021 à la bien aimée Shelley Anna :

Jésus dit, Faites connaître mes paroles d’avertissement Les ténèbres viennent, ses ombres enveloppent le firmament et la terre comme la lune se transforme en sang. Le monde sera bientôt en guerre et l’étendard de la fausse paix du fils de la perdition sera bientôt levé. Son inoculation venimeuse qui change votre ADN continue d’être administrée alors que sa marque est maintenant mise en œuvre. Venez à moi, il ne peut y avoir de retard, permettez à mes rayons de Miséricorde Divine de briller sur vous alors que vous vous réfugiez dans mon Sacré Cœur. J’envoie mes Anges pour vous aider, reconnaissez-les, alors qu’ils veillent sur vous dans votre demeure sûre. Ne craignez pas car je suis toujours avec vous, je ne vous abandonnerai pas. Ainsi parle le Seigneur.

C’est officiel : Les évêques allemands introduisent la communion avec les protestants

C’est officiel : Les évêques allemands introduisent la communion avec les protestants

L’évêque président du Limbourg, Georg Bätzing, veut faire progresser « l’unité » avec les protestants, a-t-il déclaré lors d’une discussion le 22 avril (Katholisch.de).

C’est pourquoi les services protestants et « catholiques » du Kirchentag (réunion d’église) œcuménique du 15 mai à Francfort seront clairs : « Quiconque est protestant et vient communier peut recevoir la communion », estime Bätzing.

Il ajoute que ceux qui croient que Jésus est « l’invité de l’Eucharistie » ne seront pas refoulés. Bätzing explique que cette pratique est suivie « partout » et n’est « pas nouvelle ».

Bätzing n’attend « aucune objection de Rome ». Il y a des réserves du Vatican concernant l’Église en Allemagne, affirme-t-il : « Pour de nombreux responsables à Rome, l’Église catholique allemande a une odeur protestante ». Bätzing admet que cela ne concerne pas le plus haut niveau des préfets, mais des hauts fonctionnaires [sans intérêt].

Les dégâts de l’activisme anticatholique de Bätzing pourraient toutefois être limités, car la réunion de l’église sera surtout un spectacle en ligne très limité.

C’est officiel : Les évêques allemands introduisent la communion avec les protestants – gloria.tv

Norvège : Le gouvernement interdit le vaccin d’AstraZeneca, affirmant qu’il est plus susceptible de vous tuer que le Covid

Norvège : Le gouvernement interdit le vaccin d’AstraZeneca, affirmant qu’il est plus susceptible de vous tuer que le Covid

Le seul moyen de combattre un virus mortel est d’utiliser un vaccin encore plus mortel.

Non, permettez-moi de me corriger – le covid est moins dangereux en fait.

Via Sputnik News :

En attendant la décision finale sur le vaccin controversé, la Norvège a décidé de distribuer son stock d’AstraZeneca aux autres pays nordiques qui veulent effectivement l’utiliser malgré les risques associés.

Les Norvégiens courent un plus grand risque de mourir en se faisant inoculer le vaccin d’AstraZeneca contre le COVID-19, a conclu l’Institut national de la santé publique (FHI) dans son analyse, recommandant le vaccin, précédemment lié à de graves complications sous forme de coagulation sanguine rare et d’hémorragie en cas de faible taux de plaquettes.

S’abstenir de se faire vacciner pourrait éventuellement éviter jusqu’à 10 décès liés aux effets secondaires, a déclaré le FHI, selon le journal Verdens Gang.

Jusqu’à présent, la Norvège a connu cinq cas d’incidents graves signalés peu après la vaccination, dont trois décès. Le FHI a calculé que le taux de mortalité lié au vaccin d’AstraZeneca était de 2,3 personnes pour 100 000 vaccinés.

Le FHI a souligné que le fait de continuer à vacciner exposerait en revanche les jeunes femmes à un “risque déraisonnable”, compte tenu des niveaux actuels d’infection relativement élevés en Norvège.

En outre, l’institut est opposé à l’offre du vaccin sur une base volontaire, qui a été proposée en Norvège et dans d’autres pays scandinaves.

“Nous pensons qu’une telle alternative peut paraître contraire à l’éthique et avec un risque élevé que ceux qui font un tel choix n’aient pas pleinement compris le risque auquel ils s’exposent”, a déclaré l’institut.

Le FHI estime également que recommander l’utilisation du vaccin d’AstraZeneca pourrait entraîner une baisse de confiance de la population dans les programmes de vaccination en général.

“Cela pourrait conduire à une baisse du taux de vaccination et du taux de vaccination à long terme, et à ce que les patients des groupes à risque disent également non aux vaccins.”

Une récente enquête menée par le FHI en collaboration avec Mindshare et Norstat, a indiqué que 76 % des personnes interrogées étaient sceptiques à l’égard d’au moins un des vaccins, même si 82 % d’entre elles étaient initialement positives à l’idée de se faire vacciner. Parmi les vaccins, AstraZeneca a obtenu le niveau de scepticisme le plus élevé (99 %), devant Moderna (9 %) et Pfizer (8 %).

On dirait que Twitter et Facebook doivent embaucher plus de censeurs norvégiens !

Comment tuer un virus mortel sans vaccin mortel ?

Cependant, le gouvernement estime qu’il est trop tôt pour arrêter complètement le vaccin, et lance à la place un nouveau groupe d’experts pour enquêter plus en profondeur sur AstraZeneca et Johnson & Johnson, qui ont suscité des inquiétudes similaires.

Dans l’attente d’une décision finale, la Norvège a toutefois décidé de distribuer son stock d’AstraZeneca aux autres pays nordiques qui souhaitent réellement l’utiliser.

Sur le stock norvégien, la Suède en empruntera 200 000, tandis que 16 000 iront à l’Islande.

Du sabotage ?

Ou de l’aide humanitaire ?

Peut-être, c’est le deux.

Peut-être, je veux dire, c’est “les deux”.

Norvège : Le gouvernement interdit le vaccin d’AstraZeneca, affirmant qu’il est plus susceptible de vous tuer que le Covid | Aube Digitale

Ce monde réside maintenant dans les ténèbres sous une seule règle qui est maintenant prêt à placer sa marque sur vous, une marque qui fera de vous un citoyen de son royaume, une marque de convenance à une nouvelle normalité où personne ne peut acheter ou vendre sans elle, une marque qui est permanente qui vous condamnera à l’enfer… satan souhaite profaner l’image de Dieu en vous inoculant sa morsure venimeuse qui altérera votre ADN et couvrira votre âme d’un linceul de ténèbres, ouvrant ainsi la voie à l’administration de sa marque.

Messages du Ciel donnés à la bien-aimée Shelley Anna, visionnaire, le 19 avril 2021

Un message du Seigneur Jésus dit : Éloignez-vous, mes fidèles, de peur que vous ne tombiez dans les pièges qui vous attendent. Ce monde réside maintenant dans les ténèbres sous une seule règle qui est maintenant prêt à placer sa marque sur vous, une marque qui fera de vous un citoyen de son royaume, une marque de convenance à une nouvelle normalité où personne ne peut acheter ou vendre sans elle, une marque qui est permanente qui vous condamnera à l’enfer. Appelez-moi, repentez-vous et détournez-vous des perversions méchantes de ce monde et venez dans mon étreinte et je vous délivrerai des feux de l’enfer. Ainsi parle le Seigneur.

Un message de notre Sainte Mère.

Notre Sainte Mère dit : Oui ma fille, satan souhaite profaner l’image de Dieu en vous inoculant sa morsure venimeuse qui altérera votre ADN et couvrira votre âme d’un linceul de ténèbres, ouvrant ainsi la voie à l’administration de sa marque. Voici que la dernière heure est venue pour vous et je vous indique le chemin de votre seul espoir et de votre seul salut, mon Fils Jésus-Christ. Un linceul de ténèbres s’abat sur cette génération méchante, éloignez-vous mes enfants et réfugiez-vous dans les cœurs saints de mon fils et moi où vous serez abrités et cachés du mal qui a maintenant consumé ce monde. Mon âme magnifie le Seigneur parce que vous venez sous mon manteau en communion de prière avec mon Fils, en vous repentant de vos péchés et en permettant à ses rayons de Miséricorde Divine de briller sur vous, expulsant les ténèbres du péché qui souillent votre âme et vous purifient de toute injustice. Priez les uns pour les autres afin que vos pas soient ordonnés sur le chemin de la droiture que mon Fils a placé devant vous. Priez mes enfants pour les prêtres qui nourrissent les brebis de mon Fils et qui souffrent maintenant de persécution. Priez mes enfants, priez sans cesse pour que les anges les élèvent jusqu’au trône de Dieu en votre nom.

Ainsi parle votre Mère aimante.

« Les vaccins ARNm peuvent modifier vos pensées sur Dieu et vous le faire détester – Dr Charles Morgan

« Les vaccins ARNm peuvent modifier vos pensées sur Dieu et vous le faire détester – Dr Charles Morgan

(mot de La Voix de Dieu Magazine : c’est bien le problème quand il y aura la puce, les gens seront contrôlés et dirigés contre Dieu et Sa Loi et ainsi se perdront pour avoir été marqué par la Bête).

—–


Conférence du Dr Charles Morgan à l’Académie militaire de West Point : Contrôler à distance le cerveau humain via des vaccins ARNm




Le 13 juin 2018, le Dr Charles Morgan, un expert en neurobiologie de l’Université de Yale, de la DARPA et de la CIA, a donné une conférence devant les étudiants de l’Académie militaire de West Point (USMA). Il a parlé de la capacité de modifier l’ADN à des fins de contrôle de l’esprit. [1] Le Dr Morgan montre et raconte aux étudiants d’élite de l’armée américaine comment les technologies connues sous leurs acronmymes CRISPR (Courtes répétitions palindromiques groupées et régulièrement espacées) et DREADDS (Designer Receptor Exclusively Activated by Designer Drugs) peuvent « concevoir n’importe quoi ».

Le Dr Morgan montre comment DREADDS peut être « infusé » dans l’ADN des êtres humains pour contrôler notre comportement. Ces récepteurs Designer activés exclusivement par des drogues de synthèse peuvent créer de nouvelles cellules. Ils peuvent produire de nouveaux souvenirs et comportements chez leurs sujets humains. Ils peuvent également l’utiliser pour effacer ou même modifier votre mémoire. La technologie CRISPR peut être utilisée pour tuer uniquement certaines races de personnes via l’édition d’ADN.

Le Dr Morgan dit aux étudiants de la Modern War University de West Point que « la technologie appelée CRISPR rend un certain nombre de choses immédiatement disponibles … Vous pouvez concevoir n’importe quoi. Vous pouvez concevoir une chose unique qui n’en tuerait qu’un. Ce que vous faites lorsque vous créez des plasmides et les mettez dans des cellules, cela envoie un signal et indique quelle partie de l’ADN doit se dérouler, se déplier et produire un produit. C’est l’avenir de la médecine. »

Le Dr Morgan demande : « Que pourriez-vous faire avec cette technologie si vous travailliez dans le domaine de la sécurité et du renseignement? » Les cellules « peuvent être conçues pour des activités et des objectifs spécifiques. Elles peuvent être placées stratégiquement. Elles peuvent être contrôlées à distance ». Ainsi, ces contrôleurs de cellules « peuvent avoir des choses activées dans le cerveau des autres ».

En 2011, la technologie semblait commander au niveau cellulaire « la diffusion programmée des informations à la demande ». En 2018, le pouvoir de remplacer par le sang, le cerveau et les cellules les propres souvenirs et choix d’un être humain par la réalité de substitution des contrôleurs dépassait déjà tout conditionnement comportemental imposé par les téléphones portables. Pour le Dr Morgan, les nouvelles capacités mènent à des améliorations de la prestation et de l’exhaustivité. « Pourquoi auriez-vous un système numérique alors que vous pouvez avoir un système ADN? », demande-t-il.

Le Dr Morgan est assez explicite dans son diaporama : « Les cellules peuvent être conçues pour des activités et des objectifs spécifiques. Les cellules peuvent être placées stratégiquement. Elles peuvent être contrôlées à distance. » La nouvelle technologie permet à ses contrôleurs « d’activer les choses dans le cerveau des autres ». Plus loin, le docteur, maintenant titulaire à l’Université de New Haven, imagine comment la combinaison de « systèmes ADN » avec « l’informatique quantique » peut former « une menace vraiment assez étonnante et à la fois mortelle ». Ainsi, les doses d’ARNm de Pfizer et Moderna peuvent atteindre un dernier arrêt dans l’agenda mondial d’un peuple au pouvoir. [2]


L’ADN pourra contrôler votre corps et votre esprit

Le vaccin COVID est un vaccin à ARNm qui est un tout nouveau type qui n’a encore jamais été approuvé, homologué et distribué à grande échelle. Il modifie l’ADN de votre corps et reproduit et contrôle votre corps. C’est extrêmement dangereux à bien des égards. Le Dr Morgan révèle qu’ils peuvent désormais stocker et cacher des images et des films dans l’ADN et des bactéries, il dit également que seulement 1 gramme d’ADN humain peut stocker l’équivalent de 7 milliards de iPADS, pensez-y, juste 1 gramme, c’est absolument étonnant! ! Il dit que les informations et les images peuvent également être stockées dans des bactéries sur le corps humain qui peuvent ensuite être placées dans un plat et lorsque ces mêmes bactéries se reproduisent, leur progéniture sera également codée avec les mêmes informations. Il dit également qu’il est possible de programmer une cellule et de la diriger pour cibler n’importe quelle partie du corps, y compris le cerveau qui peut alors également être reprogrammé et contrôlé à partir d’une force extérieure.

Cela signifie que le vaccin Covid-19 peut contenir toute la technologie que vous entendrez dans cette vidéo. Le niveau de précision de cette technologie est tel que des nanobots miniatures de la taille des particules de poussière peuvent être programmés pour attaquer n’importe quelle partie du corps pour délivrer une charge utile ou un virus directement dans la circulation sanguine, les organes, le cerveau, les yeux, etc. Elle peut également rester en sommeil dans n’importe quelle partie du corps vers laquelle elle a été dirigée et peut y rester sans être détectée jusqu’à ce que le signal électronique approprié soit délivré pour la réactiver.


Comme l’écrit le propriétaire de la chaîne “End Times Watchman” : « Si vous êtes chrétien, vous devez savoir que ces vaccins permettront aux Lucifériens de changer votre ADN et de modifier votre perception de Dieu. En fait, vous serez programmé pour le détester ! La Bible prévient que les nations et les peuples de la terre détesteront le christianisme biblique et persécuteront les chrétiens croyant à la Bible et c’est ainsi que cela va se passer. Ils modifieront la perception de chaque personne qui prend ces vaccins démoniaques modifiant l’ADN. C’est une guerre spirituelle, elle a été annoncée dans la Bible il y a près de 2000 ans et se déroule maintenant sous nos yeux ! Il convient également de mentionner qu’ils peuvent EFFACER des souvenirs et en installer des FAUX. Imaginez simplement si cela est utilisé pour tromper les habitants de la terre en adorant la bête, et bien sûr, CELA LE SERA, car c’est exactement ce pour quoi il a été créé. »

Michael Yeadon, ancien employé de Pfizer et chercheur, ainsi que le médecin allemand Wolfgang Wodard, ont récemment envoyé une pétition à l’Agence européenne des médicaments, demandant à l’EMA d’arrêter les essais cliniques du vaccin COVID-19 de Pfizer. Ils ont dit que le vaccin pourrait bloquer une protéine qui est cruciale dans la formation d’un placenta, et les médecins ont affirmé que cela pourrait « entraîner une infertilité des femmes vaccinées ». Par conséquent, il est possible qu’un autre objectif du vaccin soit d’empêcher la naissance de nouveaux Blancs, un objectif que la Chine, Bill Gates et George Soros tentent d’atteindre.

La Chine veut être la superpuissance CRISPR du monde

Le Dr Charles Morgan raconte les progrès de la Chine continentale dans la manipulation de l’ADN. Il imagine « l’informatique quantique » en combinaison avec une telle manipulation. « C’est donc là que se trouve la course … La fusion des systèmes d’ADN avec l’informatique quantique sera vraiment une menace incroyable et à la fois mortelle. » Le directeur du renseignement national américain, John Ratcliffe, a déclaré que la Chine utilisait l’outil d’édition de gènes CRISPR (Courtes répétitions palindromiques groupées et régulièrement espacées) pour modifier les embryons humains pour créer une nouvelle génération de « super soldats » capable de combattre plus dur, plus longtemps et plus efficacement [3] :

« Ils veulent qu’ils soient les plus grands et ils veulent aussi qu’ils soient les plus forts, c’est pourquoi ils sont engagés dans l’édition de gènes — essayant littéralement de modifier l’ADN pour rendre les soldats, les marins et les aviateurs plus forts et plus puissants. (…) Les renseignements sont clairs : Pékin a l’intention de dominer les États-Unis et le reste de la planète économiquement, militairement et technologiquement. (…) Il n’y a pas de frontières éthiques à la poursuite du pouvoir de Pékin. (…) La Chine représente la plus grande menace pour l’Amérique et le reste du monde libre depuis la Seconde Guerre mondiale. » [4]

La République populaire de Chine (RPC) collecte l’ADN des personnes depuis des années. [5] La Chine envisage d’utiliser ces informations pour créer des armes biologiques conçues pour cibler des groupes ethniques spécifiques (Blancs: États-Unis, Royaume-Uni, Australie, Nouvelle-Zélande, Israélites). [6] Ils ont également trouvé des moyens d’obtenir l’ADN des Américains en achetant des entreprises américaines qui ont des profils ADN, en subventionnant l’analyse ADN pour les sociétés d’ascendance, et aussi en piratant toute organisation qui a des profils ADN. Par exemple, en 2015, il a été découvert que la RPC avait piraté Anthem, la deuxième plus grande compagnie d’assurance aux États-Unis. [7]

Il est clair que cette technologie sera utilisée dans les guerres futures et est déjà en cours de développement par la Chine. [8] Vision nocturne, super force, esprits de ruche, contrôle de l’esprit, super mémoire (hypermnésie, hyperthymesie), suppression de mémoire, faux souvenirs, cryptage ADN, animaux et insectes espions secrets …

_______________________________________________________

À propos du Dr Charles Morgan

Dr Charles Morgan


Au cours de 20 ans à l’Université de Yale et à l’Unité d’études neurobiologiques du Centre national du trouble de stress post-traumatique, les recherches neurobiologiques et médico-légales du Dr Morgan l’ont établi comme un expert international du trouble de stress post-traumatique (SSPT), de la mémoire des témoins oculaires et dans la performance humaine dans des conditions de stress élevé. Il est psychiatre légiste et a témoigné en tant qu’expert de la mémoire et du SSPT au Tribunal international des crimes de guerre, à La Haye. Le Dr Morgan est un expert en la matière dans la sélection et l’évaluation des opérations militaires spéciales et des unités de mission spéciales des États-Unis.

Son travail a permis de mieux comprendre la psycho-neurobiologie de la résilience chez les soldats d’élite et a contribué à la mission de formation des programmes spéciaux de l’armée.

Pour son travail dans la communauté des opérations spéciales, le Dr Morgan a reçu le prix de l’armée américaine pour le service patriotique en 2008. En 2010, le Dr Morgan a reçu la médaille et le prix Sir Henry Welcome pour ses recherches sur l’amélioration des performances cognitives sous stress chez le personnel des opérations spéciales. En 2011, le Dr Morgan s’est déployé en Afghanistan à titre de conseiller opérationnel au sein de l’Asymmetric Warfare Group.

À l’heure actuelle, le Dr Morgan enseigne le cours sur la sexualité humaine pour le programme de médecin associé, YSM ainsi que des cours optionnels liés à la médecine légale dans les évaluations de crédibilité et les évaluations indirectes. (Yale School of Medicine)

Shelley Anna – Priez mes enfants, priez sans cesse car il ne reste que quelques instants.

17 avril

Jésus dit : Faites connaître mes messages, car hier est passé et demain n’est pas encore là, ce moment est tout ce que vous avez. Venez en communion avec moi dans la prière en confessant vos péchés et en me donnant vos cœurs en vous engageant par la consécration à mon Sacré-Cœur. Chaque instant est une miséricorde qui vous est réservée. Les ténèbres vous guettent mais les rayons de ma Divine Miséricorde brillent pour vous, ma miséricorde est pour tous, venez, la citoyenneté dans mon royaume vous attend. Ainsi parle le Seigneur.

Notre Sainte Mère dit : Oui, les Saints Cœurs de mon Fils et de moi-même sont pleins de miséricorde et de grâces pour tous ceux qui choisissent le salut qui ne peut être atteint que par mon Fils Jésus-Christ. Par conséquent, entrez en communion avec mon Fils en confessant tous vos péchés et recevez sa miséricorde et les grâces nécessaires pour ‘époque actuelle. Priez mon Rosaire, unissez vos prières aux miennes pour la conversion des pécheurs, car chaque instant est une miséricorde pour les âmes perdues empêtrées dans un linceul de ténèbres qui corrompt et coupe la conscience, qui est la communication avec l’Esprit Saint. Continuez à prier pour les prêtres qui nourrissent les brebis de mon Fils alors qu’ils sont persécutés. Priez mes enfants, que vos prières soient centrées sur le Très Sacré Cœur de mon Fils, Jésus-Christ, offrant toutes les souffrances et les unissant aux souffrances de votre Sauveur Jésus-Christ. Priez mes enfants, priez sans cesse car il ne reste que quelques instants. Ainsi parle votre Mère aimante.

Shelley Anna – Le temps est venu, un gouvernement mondial unique et une religion mondiale unique commencent avec la grande réinitialisation (le grand reset)… Le compte à rebours a commencé mes enfants, les cœurs non préparés seront la proie des mensonges et des ruses du fils de la perdition.

Cette image a un attribut alt vide ; son nom de fichier est image-86.jpeg

18 avril 2021

Jésus dit : « Que mes paroles d’avertissement soient entendues aujourd’hui, car le temps est venu, un gouvernement mondial unique et une religion mondiale unique commencent avec la grande réinitialisation. Les nations, les unes après les autres, ont commencé à s’y conformer alors que leurs libertés sont supprimées. Les lumières dans les firmaments s’assombrissent alors que la terre sera assombrie par une obscurité dévorante qui la laissera vide, absente de toute lumière et de tout amour. Mais les bougies bénies ne seront pas éteintes mais brûleront brillamment pour les fidèles alors que leurs prières monteront jusqu’au trône de Dieu. Ils seront épargnés car le salut repose sur eux. Venez à moi maintenant et mon salut reposera sur vous lorsque vous placerez vos cœurs dans le mien, liés par un amour qui ne peut être brisé. C’est maintenant le moment de vous réfugier dans les Saints Cœurs de ma Mère et de moi-même, il ne peut y avoir de retard. Ainsi parle le Seigneur.

Un message de notre Sainte Mère. Notre Sainte Mère dit : Oui, les mots de vérité de Mon Fils doivent être entendus. Venez sous mon manteau, prenez vos armes spirituelles et unissez vos prières aux miennes, car il ne reste que quelques instants. La prière est une arme puissante contre tous les vices. Le compte à rebours a commencé mes enfants, les cœurs non préparés seront la proie des mensonges et des ruses du fils de la perdition. Continuez à prier en les offrant pour ceux qui ont le plus besoin de la Miséricorde de mon Fils. Entrez dans les Saints Cœurs de mon Fils et de moi-même, et abritez-vous des ténèbres à venir. Que vos prières soient incessantes pour les âmes sans espoir et sans foi qui deviennent la proie du mal. Ainsi parle votre Mère aimante.

Shelley Anna – Satan souhaite profaner l’image de Dieu en vous inoculant sa morsure venimeuse qui altérera votre ADN et couvrira votre âme d’un linceul de ténèbres, ouvrant ainsi la voie à l’administration de sa marque

Shelley Anna -19 Avril 2021

Jésus di : Éloignez-vous, mes fidèles, de peur que vous ne tombiez dans les pièges qui vous attendent. Ce monde réside maintenant dans les ténèbres sous une seule règle et qui est maintenant prêt à placer sa marque sur vous, une marque qui fera de vous un citoyen de son royaume, une marque de convenance à une nouvelle normalité où personne ne pourra acheter ou vendre sans elle, une marque qui est permanente qui vous condamnera à l’enfer. appelez-moi, repentez-vous et détournez-vous des perversions méchantes de ce monde et venez dans mon étreinte et je vous délivrerai des feux de l’enfer. Ainsi parle le Seigneur.

Notre Sainte Mère di : Oui ma fille, Satan souhaite profaner l’image de Dieu en vous inoculant sa morsure venimeuse qui altérera votre ADN et couvrira votre âme d’un linceul de ténèbres, ouvrant ainsi la voie à l’administration de sa marque. Voici que la dernière heure est venue pour vous et je vous indique le chemin de votre seul espérance et de votre seul salut, mon Fils Jésus-Christ. Un linceul de ténèbres s’abat sur cette génération méchante, éloignez-vous mes enfants et réfugiez-vous dans les cœurs saints de mon fils et du mien où vous serez abrités et cachés du mal qui a maintenant consumé ce monde. Mon âme magnifie le Seigneur parce que vous venez sous mon manteau en communion de prière avec mon Fils, en vous repentant de vos péchés et en permettant à ses rayons de Miséricorde Divine de briller sur vous, expulsant les ténèbres du péché qui souillent votre âme et vous purifiant de toute injustice. Priez les uns pour les autres afin que vos pas soient ordonnés sur le chemin de la droiture que mon Fils a placé devant vous. Priez mes enfants pour les prêtres qui nourrissent les brebis de mon Fils et qui souffrent maintenant de persécution. Priez mes enfants, priez sans cesse pour que les anges les élèvent jusqu’au trône de Dieu en votre nom. Ainsi parle votre Mère aimante.

Shelley Anna – Les cœurs non préparés s’évanouiront de peur à mon arrivée.

20 avril 2021

Cette image a un attribut alt vide ; son nom de fichier est image-86.jpeg

Jésus dit : « Il est urgent que vous mettiez votre confiance en moi. Comme à l’époque de Noé, il en sera au jour du Seigneur. Les ténèbres viendront soudainement et les non-préparés feront face à leur ruine. Préparez vos maisons mais surtout préparez vos cœurs en me les consacrant. Les ténèbres et le silence viendront, il n’y aura pas de communication avec les autres. Mes messages ne seront entendus que par le Saint-Esprit communiquant avec votre esprit. Les cœurs non préparés s’évanouiront de peur à mon arrivée. Priez et apprenez à écouter attentivement ma voix. N’ayez aucune crainte car les ténèbres n’entreront pas mais passeront seulement sur les habitations consacrées à mon Sacré-Cœur. Ainsi parle le Seigneur

Les patriotes : ils envisagent un monde de QR codes et de passeports sanitaires. Ils préparent bien un monde de surveillance numérique et de dépendance à un vaccin qui devra être injecté trois fois puis tous les ans, y compris pour les enfants.

Madame, Monsieur, chers Patriotes,

Ce samedi 1er mai sera une grande journée de patriotisme, de lutte et d’humanité ! Pour ceux qui pourront être à mes côtés à Paris, pour un grand défilé depuis la place de la Bourse à 15h jusqu’au ministère de la Santé, et pour tous les autres qui seront unis dans la bataille, nous aurons de quoi faire !Tout ce que nous avions envisagé sur cette crise Covid se réalise. Notre analyse est la bonne. Ainsi, ils envisagent un monde de QR codes et de passeports sanitaires. Ils préparent bien un monde de surveillance numérique et de dépendance à un vaccin qui devra être injecté trois fois puis tous les ans, y compris pour les enfants.

Ce qui est formidable, c’est qu’on voit partout des Français, et des peuples au-delà de nos frontières, comprendre ce qui est en train de se passer, et crier leur soif de liberté et de vérité !

Notre mouvement peut s’enorgueillir d’être dans ce combat et de porter cette espérance depuis le début, sans n’avoir jamais rien lâché ! Soyez certains qu’on gagnera !Nous avons aussi bien analysé le rôle affreux de l’Union européenne dans cette affaire. Ces derniers jours, nous avons eu ainsi confirmation que la France s’engageait officiellement à faire la réforme de l’assurance chômage et celle des retraites en échange du plan de relance européen « Covid », qui de surcroît va nous coûter 40 milliards de plus que ce qu’il va nous rapporter. Là aussi, nous menons un combat vital, celui du Frexit !

Et nous avons vu dans un sondage cette semaine qu’il n’y a plus que 37 % des Français qui font confiance à l’Union européenne : voilà un autre motif d’espérance !Ce 1er mai, fête du travail, mais aussi cette année fête de la liberté, et fête de la France, nous serons très nombreux à Paris ! Nous partons de la place de la Bourse, car derrière beaucoup de nos malheurs, il y a la domination de la grande finance sur nos vies et nos pays. La domination d’une oligarchie que le peuple souverain doit chasser !Je vous appelle à venir très nombreux à mes côtés à Paris, il y aura de nombreux intervenants, et l’orchestre Patriote

Voici la liste des rassemblements pour la liberté pour la France organisés par Les Patriotes ce samedi et ce dimanche :SAMEDI 1er MAI :

75 PARIS 15h Cortège de la place de la Bourse (75002) à la place Pierre Laroque – avec Florian Philippot
06 NICE 14h Place Masséna – bordure de la coulée verte
19 BRIVE-LA-GAILLARDE 15h Avenue de Paris – devant le théâtre
30 NÎMES 14h30 Place de l’Esplanade
31 TOULOUSE 15h Jardin Compans Caffarelli – allée Charles Dénat
63 CLERMONT-FERRAND 14h30 Place de Jaude
64 BAYONNE 15h30 Place Péreire – cortège – arrivée place de la Liberté
81 ALBI 14h30 Place du Vigan
84 AVIGNON 10h Place de l’HorlogeDIMANCHE 2 MAI :
25 PERIGUEUX 14h Parvis nord de la cathédrale
27 ROMILLY LA PUTHENAIE 14h Eglise – défense du patrimoine suite à un incendie

Bravo aux référents et militants Patriotes qui chaque semaine se donnent du mal pour faire du bien à notre pays !

Merci aussi aux donateurs qui permettent à toutes ces actions d’exister (voir tout en bas de ce mail), alors qu’évidemment l’État ne verse pas le moindre centime aux Patriotes.

Je tenais également à vous signaler la nouvelle date de notre Congrès, qui ne pourra pas avoir lieu le 27 juin comme prévu du fait du décalage du second tour des élections régionales et départementales. Notez que ce congrès aura lieu le dimanche 29 août 2021. Ce sera un magnifique moment !

Enfin, voyez comme ça bouge parmi les militaires français. Aujourd’hui, ils sont déjà plus de 10 000 à avoir signé la tribune appelant au patriotisme.

Une tribune dans laquelle ils saluent l’engagement des Gilets Jaunes, et appellent à « l’honneur » et à la lutte contre le « délitement de notre pays ». Face aux éphémères sous-ministres de la Macronie, nous devons soutenir ceux qui se battent pour la France éternelle. Et refuser les menaces de sanctions venues d’une clique qui hait la France et insulte ses serviteurs !

Soyons forts, enthousiastes, énergiques, dans le rassemblement, certains de notre victoire ! Je vous appelle au combat pour l’avenir de la France !
‪Vive Les Patriotes !Vive la France !
Florian Philippot,
Président des Patriotes.

♦️Pour adhérer aux Patriotes, reprendre votre adhésion, offrir une adhésion :
Rejoindre les Patriotes

Les Prophéties de La Fraudais – Les cris de désespoir et d’alarme monteront jusqu’au Ciel. Les mois du Sacré-Cœur (juin) et de Mon Sang (juillet), ce sera le signal des châtiments, guerre civile. « Quand le gouvernement verra ces bouleversements, il fera comme l’oiseau, il s’envolera et passera dans un autre pays et la France se verra libre dans sa révolution. C’est à ce moment qu’il faudra fuir Paris. » « Les militaires seront éloignés de France, (dans l’Est et les terres arabes) et les forces de l’ordre seront réduites. »


Les Prophéties de La Fraudais – Les cris de désespoir et d’alarme monteront jusqu’au Ciel. Les mois du Sacré-Cœur (juin) et de Mon Sang (juillet), ce sera le signal des châtiments, guerre civile. « Quand le gouvernement verra ces bouleversements, il fera comme l’oiseau, il s’envolera et passera dans un autre pays et la France se verra libre dans sa révolution. C’est à ce moment qu’il faudra fuir Paris. » « Les militaires seront éloignés de France, (dans l’Est et les terres arabes) et les forces de l’ordre seront réduites. »

Les Prophéties pour la France - Marie-Julie Jahenny.jpg


En la terre d’Amiens, la Mère de Dieu est sur le point de se fixer un nouveau séjour, pour y venir avec l’Enfant Jésus dans ses bras maternels, et prévenir le peuple, mélangé comme partout.⁂

« L’axe du commerce, la confiance », étant brisé par la corruption et les scandales financiers, l’économie va à la faillite.⁂

L’insécurité dans les villes est encore accentuée par l’ouverture inconsidérée des frontières, la dissolution de l’identité religieuse et nationale, la pullulation de faux sauveurs, « impies coureurs », de sectes sataniques faisant du porte à porte pour inciter les bons chrétiens au reniement, « prédicateurs infernaux », faux prophètes, faux christs.⁂

La déchristianisation planifiée et massive, le rejet de la doctrine morale Catholique, l’influence grandissante de l’Islam « La France deviendra mahomète, niant la divinité du Christ. », du spiritisme et des cultes lucifériens seront autant de signes de cette « gangrène » spirituelle. Cette désintégration ne se sera pas faite spontanément, mais sera orchestrée par des sociétés secrètes et des groupes d’influence dans tous les milieux, sous le masque de l’amour de l’Homme. Ils seront acharnés à la dissolution de la civilisation chrétienne, par la corruption, « les mauvais livres », l’imposture ou la peur, élaborant des lois contraires à la Loi divine « les lois impies », séduisant ceux-là mêmes qui auraient dû la défendre, les aveuglant au point de les amener à persécuter ceux qu’ils devraient aimer.⁂

Cette loi infâme sortira avec un grand nombre d’autres. Personne ne pourra s’y soustraire, ou bien la mort au fond des prisons. Cette loi marchera sur tout ce qui est le plus sacré.⁂

Le feu du Ciel tombera sur Sodome et principalement sur cette salle de l’enfer, où se fabriquent les mauvaises lois ; elle sera engloutie et à sa place, sera comme une immense carrière de laquelle, jusqu’à la fin du monde, on ne pourra s’approcher sans un frémissement d’horreur.

Le prochain commencement de la mortelle crise révolutionnaire durera quatre semaines, mais l’étendue en sera immense. Le nombre de ceux appelés « meurtriers du peuple » sera d’une immensité inconcevable.⁂

Tous les ouvriers, dont l’emploi fournissait chaque jour une occupation qui les empêchait de se livrer au mal. Les desseins de ceux qui dirigent la France ont résolu d’enlever à l’ouvrier tout travail, tout emploi.⁂

Mes enfants, il ne va plus y avoir de repos. Nuit et jour, les coureurs (Les agitateurs) se livrent au mal : l’incendie, l’affreux assassinat. Ils vont user de la poudre violente qui réduit en lambeaux les murs les plus solides bâtis sur la terre.⁂

Beaucoup de « coureurs » appellent les ouvriers à la révolte, à cause du manque de travail qui est leur pain de chaque jour. (Ceci entraîne une insécurité croissante) Les petites villes, comme les grandes, seront bientôt perdues par des groupes d’ouvriers qui n’ont ni asile ni refuge.⁂

Lors de cette heure terrible, les étrangers, dont le désir est rempli d’une violence qui ne se possède pas, seront maîtres en France. Dès la nouvelle du fatal événement, leurs oreilles ne seront pas sourdes !⁂

Lors de cette heure terrible, les étrangers, dont le désir est rempli d’une violence qui ne se possède pas, seront maîtres en France. Dès la nouvelle du fatal événement, leurs oreilles ne seront pas sourdes ! Pendant cette lutte première, en toute l’étendue de la France, il y aura liberté pour tout. Il n’y aura plus de captifs retenus pour crimes.⁂

Les cris de désespoir et d’alarme monteront jusqu’au Ciel. Les mois du Sacré-Cœur (juin) et de Mon Sang (juillet), ce sera le signal des châtiments, guerre civile. « Quand le gouvernement verra ces bouleversements, il fera comme l’oiseau, il s’envolera et passera dans un autre pays et la France se verra libre dans sa révolution. C’est à ce moment qu’il faudra fuir Paris. » 27 avril 1877 « Les militaires seront éloignés de France, (dans l’Est et les terres arabes) et les forces de l’ordre seront réduites. »⁂

« C’est à ce moment qu’il faudra fuir Paris. » 27 avril 1877 « Les militaires seront éloignés de France, (dans l’Est et les terres arabes) et les forces de l’ordre seront réduites. C’est pendant cette période troublée, que seront promulguées des lois infâmes, visant entre autres à établir une mainmise du pouvoir sur la religion, asservissant le clergé au pouvoir révolutionnaire, persécutant toute opposition, coupant tout lien hiérarchique avec Rome. Des révolutionnaires instaureront la mise en place d’un pouvoir totalitaire avec son régime de justice expéditive des opposants, de surveillance, de dénonciations, etc. ceci sur fond de disette du fait des récoltes insuffisantes et des calamités. (Tremblements de terre, épidémies sur les hommes et les animaux). Des pluies torrentielles entraînant de grands retards dans les cultures seront un des signes précurseurs de cette révolution. » « J’avertirai Mes amis par des signes de la nature. Je les préviendrai. » « La guerre civile et les épidémies feront beaucoup de victimes surtout dans les grandes villes. » « Les ennemis se battront entre eux ! »

Les Prophéties pour la France – Marie-Julie Jahenny – Libertas

Avant que ce nouveau virus soit relâché, J’enverrai Mon Avertissement afin que chaque âme ait une dernière occasion de convertir leurs vies pécheresses afin d’être sauvées. Vous serez avertis de venir à Mes refuges pendant votre expérience de l’Avertissement, où vous serez guéris de vos péchés et de toute maladie

Vendredi,le 16 avril, 2021

(Actes, 5:34-42)

Jésus a dit : « Mon peuple, S.Pierre et S. Jean furent éprouvés par le Sanhédrin car ils ne cessaient pas de prêcher en Mon Nom. Lorsque les chefs religieux ont demandé que Mes apôtres ne devaient pas prêcher en Mon Nom, les apôtres ont dit : ‘Nous devons obéir à Dieu plutôt qu’aux hommes.’ À ceci, les chefs ont voulu tuer Mes apôtres. Mais l’un des membres du Sanhédrin, Gamaliel, s’est avancé et a dit aux gens que plusieurs personnes importantes avaient des suivants. Lorsqu’ils sont morts, les suivants ont été dispersés et rien n’a suivi. Gamaliel a averti le Sanhédrin de libérer Mes apôtres, ou bien ils seraient à oeuvrer contre Dieu. Mon Église fut formée sur S. Pierre et elle a survécu de par les années car les portes de l’enfer n’ont pas prévalues contre elle. Gamaliel avait raison de protéger Mes apôtres car S. Pierre et S. Jean ont proclamé Mes Paroles. »

Jésus a dit : « Mon peuple, vous avez affaire à des malins, des personnes vilaines qui feront quoi que ce soit pour racheter votre peuple, et il planifient sans pitié de tuer des millions de personnes. Ces malins ont un code de conduite semblable à celui des brigands en ce qu’ils vous diront toujours qu’ils vont vous racheter. Vous avez vu le plan du monde uni comment s’affairer avec un virus même avant que l’événement Covid se soit produit. Maintenant, la pandémie cause des variantes meurtrières. Ceci est parce que ce virus change à chaque dix heures selon certains médecins. Ces mêmes personnes du monde uni vous disent qu’ils planifient un autre virus qui sera meurtrier à l’endroit de ceux déjà vaccinés. Ils vous révèleront bientôt leur plan après qu’une bonne partie des gens soit vaccinés. Avant que ce nouveau virus soit relâché, J’enverrai Mon Avertissement afin que chaque âme ait une dernière occasion de convertir leurs vies pécheresses afin d’être sauvées. Vous serez avertis de venir à Mes refuges pendant votre expérience de l’Avertissement, où vous serez guéris de vos péchés et de toute maladie. Après le temps de conversion, J’enverrai Mes anges pour vous conduire au refuge le plus proche. Une fois Mes fidèles en sûreté, Je déverserai de pires fléaux sur les malins qui ont refusé de se convertir de leur vies pécheresses. Seuls Mes fidèles avec la croix sur leurs fronts seront sauvés. Les malins seront tués et châtiés en enfer. Mes croyants seront conduits dans Mon Ère de la Paix. »

Shelley Anna – Les puissances des ténèbres ont donné naissance à l’Antéchrist, porteur d’une fausse paix ». Les événements se déroulent maintenant, nation après nation ont commencé à se conformer au gouvernement mondial unique et à accepter sa marque 666

Shelley Anna –

24 mars 2021

Jésus dit : « Venez me recevoir aujourd’hui car les puissances des ténèbres ont donné naissance à l’Antéchrist, porteur d’une fausse paix ». Les événements se déroulent maintenant, nation après nation ont commencé à se conformer au gouvernement mondial unique et à accepter sa marque 666 ! La fin de cette ère touche à sa fin. Abritez-vous dans votre demeure sûre sous la protection des Saints Cœurs de ma Mère et de moi-même. Les ténèbres n’entreront pas mais ne feront que passer. Continuez à veiller et à prier, car votre Rédempteur vient à une heure inconnue pour séparer le bon grain de l’ivraie. Je viens régner avec une verge de fer qui perce les ténèbres. Confiez-moi ton âme et accède à la vie éternelle, mon cadeau pour vous. Ainsi parle le Seigneur

Shelley Anna – Venez à moi, il ne peut y avoir de retard, car je vous dis en toute certitude que le fils de la perdition, maître de tous les mensonges, est sur vous et que ses plans sont sur le point d’aboutir

21 avril 2021

Jésus dit : « Car Je suis lumière et amour, mon cœur plein de miséricorde brille sur vous en ce jour. Venez à moi, il ne peut y avoir de retard, car je vous dis en toute certitude que le fils de la perdition, maître de tous les mensonges, est sur vous et que ses plans sont sur le point d’aboutir. Car le temps est venu et pourtant tant de gens sommeillent. Laissez mes mots d’avertissement résonner fortement pour les réveiller car il ne reste que quelques instants et le compte à rebours a commencé. Ainsi parle le Seigneur.

Un message de notre Sainte Mère.

Notre Sainte Mère di : Il ne reste que des instants de miséricorde et ils brillent si fort que mon âme magnifie le Seigneur pour vous. Le temps est venu mes enfants de se réfugier maintenant dans les cœurs saints de mon Fils et du mien qui est plein de grâce et de miséricorde pour tous ceux qui choisissent de recevoir le salut de mon Fils en ce jour. Laissez sa lumière d’amour et de vérité transformer vos cœurs et renouveler vos esprits afin que vous ne tombiez pas dans les pièges du diable et des esprits trompeurs qui sont tout autour de vous et qui cherchent la ruine de vos âmes. La prière est une arme puissante contre tous les vices, unissez vos prières aux miennes pour la conversion des pécheurs et de l’église persécutée qui sera la proie des ténèbres si elle n’est pas relevée par la prière. Souvenez-vous toujours de mes promesses et que vos prières soient sans cesse renouvelées. Ainsi parle ta Mère qui vous aime.

L’État profond planétaire : Un nouvel ordre mondial proposé par le COVID-19

L’État profond planétaire : Un nouvel ordre mondial proposé par le COVID-19

“Nous vivons dans un monde psychotique. Les fous sont au pouvoir.”

– Philip K. Dick, Le Maître du Haut Château

Pour le meilleur ou pour le pire, le COVID-19 a changé la façon dont nous évoluons dans le monde.

Elle redessine également les frontières de notre monde (et de nos libertés) et modifie les règles du jeu plus rapidement que nous ne pouvons le faire.

En grande partie à cause des alliances profondes et, dans de nombreux cas, top secrètes du gouvernement américain avec des nations étrangères et des entreprises mondiales, il est devenu de plus en plus évident que nous sommes entrés dans un nouvel ordre mondial – un ordre mondial global composé d’agences gouvernementales et d’entreprises internationales.

Cette puissante cabale internationale, que nous appellerons “L’Etat profond international”, est tout aussi réelle que “l’Etat Profond” américain corporatiste, militarisé et industrialisé, et elle représente une menace tout aussi grande, sinon plus, pour nos droits en tant qu’individus en vertu de la Constitution américaine.

Nous nous rapprochons de cet ordre mondial depuis plusieurs décennies, mais le COVID-19, qui a vu les intérêts des gouvernements et des entreprises s’entremêler encore plus étroitement, a fait passer cette transformation à la vitesse supérieure.

Le fascisme est devenu une menace mondiale.

On ne sait toujours pas si l’État profond américain (“un appareil de sécurité nationale qui exerce une influence même sur les dirigeants élus qui en sont théoriquement responsables”) répond à l’État profond mondial, ou si l’État profond mondial ne fait que donner du pouvoir à l’État profond américain. Toutefois, on ne peut nier l’ampleur de leur imbrication et de leur symbiose.

Voyez dans quelle mesure nos vies et nos libertés sont affectées par cette convergence internationale d’intérêts gouvernementaux et d’entreprises à but lucratif dans l’État de surveillance, le complexe militaro-industriel, l’industrie pénitentiaire privée, le secteur du renseignement, le secteur de la sécurité, le secteur technologique, le secteur des télécommunications, le secteur des transports, l’industrie pharmaceutique et, plus récemment, le secteur pharmaceutique et de la santé.

Tous ces secteurs sont dominés par des méga-corporations opérant à l’échelle mondiale et travaillant par le biais de canaux gouvernementaux pour augmenter leurs marges de profit. Les politiques axées sur le profit de ces géants mondiaux influencent tout, des politiques législatives à l’économie en passant par les questions environnementales et les soins médicaux.

Une maladie mondiale

La pandémie de COVID-19 nous a propulsés dans une toute nouvelle frontière mondiale. Ceux qui espèrent naviguer dans ce monde interconnecté et hautement technologique de recherche de contacts, de passeports vaccinaux et de laissez-passer numériques se retrouveront aux prises avec des problèmes qui touchent à des questions morales, politiques, religieuses et personnelles profondément ancrées et pour lesquelles il n’y a peut-être pas de réponses claires.

Nous sommes sur le point de constater que notre capacité d’accès, d’engagement et de déplacement dans le monde dépend du camp auquel nous appartenons : ceux qui ont été vaccinés contre le COVID-19 et ceux qui ne l’ont pas été.

“C’est le dernier symbole de statut social. Montrez-le aux gens et vous pourrez avoir accès à des concerts, à des stades de sport ou à des tables de restaurant interdites depuis longtemps. Un jour, elle pourrait même vous aider à franchir une frontière sans devoir passer par la quarantaine”, écrit Heather Murphy pour le New York Times.

“La nouvelle carte platine de l’ère du Covid est le certificat de vaccination”.

C’est ce que Ramesh Raskar, professeur au M.I.T., appelle la nouvelle “monnaie de la santé”, un surnom approprié compte tenu du rôle potentiellement lucratif que les grandes entreprises (Big Pharma et les Big Tech, en particulier) joueront dans la mise en place de ce marché payant. L’industrie du transport aérien a travaillé sur un Travel Pass. IBM développe un Pass de santé numérique. Et le gouvernement américain n’a pas hésité à laisser le secteur privé prendre les devants.

Surveillance mondiale

Sous l’impulsion de la National Security Agency (NSA), qui s’est montrée peu soucieuse des limites constitutionnelles ou de la vie privée, l’État de surveillance en est venu à dominer notre gouvernement et nos vies.

Pourtant, le gouvernement ne fonctionne pas seul. Il ne le peut pas. Il a besoin d’un complice.

Ainsi, les besoins de sécurité de plus en plus complexes de notre gouvernement fédéral massif, notamment dans les domaines de la défense, de la surveillance et de la gestion des données, ont été satisfaits par le secteur des entreprises, qui s’est révélé être un allié puissant qui dépend de la croissance de la bureaucratie gouvernementale et la nourrit.

Prenez AT&T, par exemple. Grâce à son vaste réseau de télécommunications qui sillonne le globe, AT&T fournit au gouvernement américain l’infrastructure complexe dont il a besoin pour ses programmes de surveillance de masse. Selon The Intercept :

“La NSA considère AT&T comme l’un de ses partenaires les plus fiables et a loué “l’extrême volonté d’aider” de l’entreprise. C’est une collaboration qui remonte à des décennies. Ce que l’on sait peu, cependant, c’est que sa portée ne se limite pas aux clients d’AT&T. Selon les documents de la NSA, elle apprécie AT&T non seulement parce qu’elle “a accès aux informations qui transitent dans la nation”, mais aussi parce qu’elle entretient des relations uniques avec d’autres fournisseurs de téléphone et d’Internet. La NSA exploite ces relations à des fins de surveillance, en réquisitionnant l’infrastructure massive d’AT&T et en l’utilisant comme plateforme pour exploiter secrètement les communications traitées par d’autres entreprises.”

Si vous transposez à l’échelle mondiale ce que le gouvernement américain fait par l’intermédiaire d’AT&T, vous obtenez le “Programme des 14 yeux”, également appelé “SIGINT Seniors”. Cette agence d’espionnage mondiale est composée de membres du monde entier (États-Unis, Royaume-Uni, Australie, Canada, Nouvelle-Zélande, Danemark, France, Pays-Bas, Norvège, Allemagne, Belgique, Italie, Suède, Espagne, Israël, Singapour, Corée du Sud, Japon, Inde et tous les territoires britanniques d’outre-mer).

La surveillance n’est toutefois que la partie émergée de l’iceberg en ce qui concerne ces alliances mondiales.

Profit de la guerre dans le monde

La guerre est devenue une énorme entreprise lucrative, et l’Amérique, avec son vaste empire militaire et sa relation incestueuse avec une foule d’entrepreneurs internationaux de la défense, est l’un de ses plus gros acheteurs et vendeurs.

Le complexe militaro-industriel américain a érigé un empire inégalé dans l’histoire par son ampleur et sa portée, un empire dédié à la conduite d’une guerre perpétuelle sur toute la planète. Par exemple, tout en érigeant un état de surveillance sécuritaire aux États-Unis, le complexe militaro-industriel a perpétué un empire militaire mondial avec des troupes américaines stationnées dans 177 pays (plus de 70% des pays du monde).

Bien que le gouvernement fédéral dissimule tellement ses dépenses de défense qu’il est difficile d’obtenir des chiffres précis, nous savons que depuis 2001, le gouvernement américain a dépensé plus de 1 800 milliards de dollars dans les guerres en Afghanistan et en Irak (soit 8,3 millions de dollars par heure). Ce chiffre n’inclut pas les guerres et les exercices militaires menés dans le monde entier, qui devraient faire grimper la facture totale à plus de 12 000 milliards de dollars d’ici 2053.

La fusion illicite de l’industrie mondiale de l’armement et du Pentagone, contre laquelle le président Dwight D. Eisenhower nous avait mis en garde il y a plus de 50 ans, représente aujourd’hui peut-être la plus grande menace pour la fragile infrastructure de la nation. L’empire militaire américain en pleine expansion saigne le pays à blanc au rythme de plus de 15 milliards de dollars par mois (ou 20 millions de dollars par heure) – et ce n’est que ce que le gouvernement dépense pour les guerres étrangères. Cela ne comprend pas le coût de l’entretien et du personnel des plus de 1000 bases militaires américaines réparties dans le monde entier.

Il est incroyable de constater que, bien que les États-Unis ne représentent que 5 % de la population mondiale, ils se targuent d’être à l’origine de près de 50 % des dépenses militaires totales du monde, dépensant plus pour l’armée que les 19 autres pays les plus dépensiers réunis. En fait, le Pentagone dépense plus pour la guerre que les 50 États réunis ne dépensent pour la santé, l’éducation, le bien-être et la sécurité. Ce n’est pas pour rien que les termes “gonflé”, “corrompu” et “inefficace” sont parmi les plus couramment utilisés pour qualifier le gouvernement, en particulier le Département de la Défense et ses sous-traitants. Les prix abusifs sont devenus une forme acceptée de corruption au sein de l’empire militaire américain.

Malheureusement, l’économie américaine n’est pas la seule à être escroquée.

Sous l’impulsion d’un secteur de la défense avide, la patrie américaine a été transformée en un champ de bataille avec une police militarisée et des armes mieux adaptées à une zone de guerre. Le président Biden, en phase avec ses prédécesseurs, a continué à étendre l’empire militaire américain à l’étranger et dans le pays, dans le but évident de plaire aux puissants intérêts financiers (militaires, commerciaux et de sécurité) qui dirigent l’État profond et tiennent le gouvernement dans leurs griffes.

Le maintien de l’ordre dans le monde

Regardez des photos de forces de police internationales et vous aurez du mal à distinguer la police américaine de celle des autres nations. Il y a une raison pour laquelle ils se ressemblent tous, vêtus de l’uniforme militarisé et armé d’une armée permanente.

Il y a aussi une raison pour laquelle ils agissent de la même manière et parlent un langage commun de la force : ils appartiennent à une force de police mondiale.

Par exemple, Israël – l’un des plus proches alliés internationaux des États-Unis et l’un des principaux bénéficiaires annuels de plus de 3 milliards de dollars d’aide militaire américaine à l’étranger – a été à l’avant-garde d’un programme d’échange peu médiatisé visant à former les policiers américains à agir comme des forces d’occupation dans leurs communautés. Comme le résume The Intercept, la police américaine “prend essentiellement des leçons auprès d’agences qui appliquent le régime militaire plutôt que le droit civil”.

Cette idée de maintien de l’ordre à l’échelle mondiale est renforcée par le programme Strong Cities Network, qui forme les services de police locaux de toute l’Amérique à identifier, combattre et prévenir l’extrémisme, ainsi qu’à lutter contre l’intolérance au sein de leurs communautés, en utilisant toutes les ressources à leur disposition. Les villes incluses dans le réseau mondial sont New York City, Atlanta, Denver, Minneapolis, Paris, Londres, Montréal, Beyrouth et Oslo.

L’objectif est de prévenir l’extrémisme violent en ciblant sa source : le racisme, le sectarisme, la haine, l’intolérance, etc. En d’autres termes, la police – agissant en tant que prolongement des Nations Unies – identifiera, surveillera et dissuadera les individus qui manifestent, expriment ou s’engagent dans tout ce qui pourrait être considéré comme extrémiste.

Bien entendu, le problème du programme gouvernemental de lutte contre l’extrémisme est qu’il sera, dans de nombreux cas, utilisé pour rendre potentiellement extrémistes des activités non violentes et légales.

N’oubliez pas que les agences gouvernementales chargées de débusquer les “extrémistes” américains atteindront leurs objectifs – identifier et dissuader les extrémistes potentiels – de concert avec les centres de fusion (au nombre de 78 dans tout le pays, avec des partenaires du secteur privé et du monde entier), les agences de collecte de données, les spécialistes du comportement, les entreprises, les médias sociaux et les organisateurs communautaires, et en s’appuyant sur des technologies de pointe pour la surveillance, la reconnaissance faciale, la police prédictive, la biométrie et l’épigénétique comportementale (dans laquelle les expériences de la vie modifient la constitution génétique d’une personne).

C’est de la pré-criminalité à l’échelle idéologique et cela a mis du temps à arriver.

Commencez-vous à comprendre maintenant ?

Sur presque tous les fronts, qu’il s’agisse de la guerre contre la drogue, de la vente d’armes, de la régulation de l’immigration, de la création de prisons, du progrès technologique ou de la lutte contre une pandémie, s’il y a un profit à faire et un pouvoir à accumuler, vous pouvez parier que le gouvernement et ses partenaires mondiaux ont déjà conclu un accord qui place le peuple américain en position de perdant.

Nous perdons nos libertés de manière si progressive depuis si longtemps – vendues au nom de la sécurité nationale et de la paix mondiale, maintenues par une loi martiale déguisée en loi et ordre, et appliquées par une armée permanente de policiers militarisés et une élite politique déterminée à maintenir ses pouvoirs à tout prix – qu’il est difficile de déterminer exactement quand tout a commencé à se dégrader, mais nous sommes certainement sur cette trajectoire descendante maintenant, et les choses vont vite.

Le “gouvernement du peuple, par le peuple, pour le peuple” a péri.

À sa place se trouve un gouvernement fantôme – une bureaucratie mondiale corporatiste, militarisée et enracinée – qui est pleinement opérationnel et dirige le pays.

Étant donné la trajectoire et l’expansion spectaculaire, la mondialisation et la fusion des pouvoirs gouvernementaux et des entreprises, nous ne reconnaîtrons pas ce pays dans 20 ans.

Il a fallu moins d’une génération pour que nos libertés soient érodées et que la structure de l’État profond mondial soit érigée, étendue et enracinée.

Retenez bien mes mots : le gouvernement américain ne nous sauvera pas des chaînes du Global Deep State.

Certains vous diront que toute mention d’un gouvernement du Nouvel Ordre Mondial – une élite au pouvoir conspirant pour diriger le monde – relève de la théorie du complot.

Je ne suis pas un de ces sceptiques.

Je crois de tout cœur qu’il faut toujours se méfier de ceux qui sont au pouvoir, s’alarmer au premier empiètement sur ses libertés et établir de puissants contrôles constitutionnels contre les méfaits et les abus du gouvernement.

Je peux également attester du fait que le pouvoir corrompt, et que le pouvoir absolu corrompt absolument.

J’ai suffisamment étudié l’histoire de ce pays – et l’histoire du monde – pour savoir que les gouvernements (le gouvernement américain ne faisant pas exception) sont parfois indissociables du mal qu’ils prétendent combattre, que ce mal prenne la forme du terrorisme, de la torture, du trafic de drogue, du trafic sexuel, du meurtre, de la violence, du vol, de la pornographie, des expériences scientifiques ou de tout autre moyen diabolique d’infliger douleur, souffrance et servitude à l’humanité.

Et j’ai vécu assez longtemps pour voir de nombreuses soi-disant théories de la conspiration se transformer en faits froids et durs.

Souvenez-vous, les gens se moquaient autrefois de la notion d’État profond (alias gouvernement de l’ombre). Ils doutaient que le fascisme puisse jamais s’implanter en Amérique et se moquaient de toute suggestion selon laquelle les États-Unis commençaient à ressembler à l’Allemagne nazie dans les années qui ont précédé la montée au pouvoir d’Hitler.

Comme je le détaille dans mon livre Battlefield America : The War on the American People, nous commençons à mieux savoir, n’est-ce pas ?

Traduction du Rutherford Institute par Aube Digitale

L’État profond planétaire : Un nouvel ordre mondial proposé par le COVID-19 | Aube Digitale

Un Prêtre Colombien impose la Communion à genoux et sur la langue après avoir eu une vision du Christ piétiné lors de la distribution dans la main…

Un Prêtre Colombien impose la Communion à genoux et sur la langue après avoir eu une vision du Christ piétiné lors de la distribution dans la main…Vidéo – 3:23

      

Un prêtre colombien, le P. Fredy Leonardo Herrera Fuentes, a eu une expérience mystique vers la fin de la messe du 22 février dernier dans sa paroisse du Cœur Immaculé de Marie au quartier Claret de Bogotá : il a eu une vision du Christ qui, lors de la distribution de la communion qui se faisait dans la main, était piétiné par les fidèles. Se retournant soudain vers le tabernacle, le P. Herrera, sanglotant, s’est profondément incliné pendant 20 longues secondes, sans que son confrère et les fidèles ne comprennent pourquoi. La voix encore tout émue, il a expliqué non ce qui lui était arrivé, mais la conclusion qu’il en tirait : plus jamais il ne donnerait la communion dans la main. La vidéo de la messe était diffusée en direct sur la page Facebook de la paroisse et l’extrait que vous pouvez voir ci-dessous a déjà été vue 2 millions de fois dans différents pays à travers le monde.  




Vision du Père Fredy Leonardo Herrera Fuentes

à la Sainte Messe

S’étant donc relevé et ayant repris ses esprits, mais la voix brisée, le prêtre a dit :« Je vous remercie pour votre participation à la sainte messe.  Continuons unis dans la prière… il y a des choses qui parfois ne peuvent pas s’expliquer, ou plutôt, si. Ce qui se passe, c’est que cela fait très mal lorsque que le Seigneur permet que nous partagions, que nous voyions certaines choses… A partir de ce moment précis, dans notre paroisse, on ne pourra plus communier que sur la langue et à genoux. Cela ne pourra se faire d’aucune autre manière. Le Christ est vivant. Il est parmi nous, et cela Lui fait très mal, non seulement que l’on ne communie pas, parce que cela est une douleur très grande pour Lui, mais aussi quand on reçoit sans même être conscient de Celui que l’on est en train de recevoir. Et quand on reçoit comme si on recevait n’importe quelle nourriture. Comme si l’on ne croyait pas en sa présence. Il est là. Il est vivant, supervivant ! « Je vous l’ai dit, vous Le recevrez de cette manière. Faites très attention ; on ne le fait pas. Même dans une toute petite particule, la plus minuscule, Il y est tout entier. Pour cette raison, il faut toujours faire preuve du plus grand soin possible. » A ce sujet je vous renvoie vers le récent livre paru aux éditions Contretemps auquel j’ai eu l’honneur de contribuer : le Bref examen de la Communion dans la main.

 Je le présente ici sur TVLibertés, à l’invitation de Jean-Pierre Maugendre.  




© leblogdejeannesmits


Dans peu de temps vous allez retrouver la liberté et, ce sera avec MOI : « Dieu tout puissant», vous ne serez plus esclaves de ceux qui vous gouvernent, ils vous ridiculisent en vous obligeant le port du masque ; ne soyez pas dociles à cela Mes enfants, ne rentrez pas dans le jeu de satan … Ceux à qui on obligera de le faire, ce vaccin n’agira pas et, sera sans effet !


VOUS MES BREBIS QUI ME SUIVEZ, VOUS N’AVEZ RIEN A CRAINDRE, MAIS PRIEZ, PRIEZ MES ENFANTS !

( Message à Myriam et Marie, 27 avril 2021 à 15H40 )



JE SUIS VOTRE PÈRE DU CIEL : « DIEU D’AMOUR QUI VOUS AIME » !
JE SUIS DIEU TOUT PUISSANT : « LE SAINT DES SAINTS » , LE DIVIN, LE TRÈS HAUT, L’ÉTERNEL !
JE SUIS !

Mes Bien-aimés, Mes tout petits enfants, Mes petites brebis, JE SUIS le Bon berger !
Vous Mes brebis qui ME suivez : « Vous n’avez RIEN A CRAINDRE » , vous êtes à l’abri dans Ma bergerie, pendant que le bon berger part à la recherche de Ses brebis égarées : pour les ramener dans la bergerie, à l’abri des loups qui veulent vous dévorer ..

Les loups Mes enfants actuellement sont féroces, très féroces Mais ! MOI qui SUIS le bon berger, veille sur Mon troupeau , Mais ! Priez Mes enfants , Mais priez et , N’AYEZ PAS PEUR !

Dans peu de temps vous allez retrouver la liberté et, ce sera avec MOI : « DIEU TOUT PUISSANT », vous ne serez plus esclaves de ceux qui vous gouvernent , ils vous ridiculisent en vous obligeant le port du masque ; ne soyez pas dociles à cela Mes enfants, ne rentrez pas dans le jeu de satan ..

Faites confiance, confiance, confiance en l’Amour en DIEU qui est le seul et unique maître…
Soyez dans la joie Mes enfants : D’avoir été choisis par votre DIEU ….
En attendant votre guérison qui est très proche : Ne vous empoisonnez pas avec certains médicaments, ils sont nocifs , très nocifs comme le vaccin .

Je vous l’ai dit Mes enfants : Ceux à qui on obligera de le faire , ce vaccin n’agira pas et, sera sans effet ! AUSSI, Je vous demande encore une fois de Me faire confiance, entièrement confiance .

Je vous le répète : JE SUIS LE SEUL ET UNIQUE DIEU, LE SEUL ET UNIQUE MAÎTRE : ROI DE TOUT L’UNIVERS : visible et invisible puisque TOUT M’APPARTIENT !

AMEN, AMEN, AMEN ,

Votre Père qui EST dans les CIEUX , qui EST Tout puissant , vous donne Sa très Sainte bénédiction avec celle de la Bienheureuse VIERGE MARIE qui est Sainte et toute pure : La Divine Immaculée Conception et Saint JOSEPH son chaste époux .
AU NOM DU PÈRE,
AU NOM DU FILS,
AU NOM DU SAINT-ESPRIT .

AMEN, AMEN, AMEN !
ALLÉLUIA, ALLÉLUIA, ALLÉLUIA !

Allez en PAIX Mes enfants, allez en PAIX !
A très, très, très bientôt !
Votre Papa du CIEL : « DIEU TOUT PUISSANT » qui vous aime tendrement, tendrement et , dépose sur votre front : Un doux baiser, un doux baiser, un doux baiser !

AMEN, AMEN, AMEN !
ALLÉLUIA, ALLÉLUIA, ALLÉLUIA !

N’ayez pas peur, JE suis toujours avec vous !


AMEN
( Message à Myriam et Marie, 27 avril 2021 à 15H40 )


( Source : https://maranathanoustattendons.travel.blog/2021/04/27/vous-mes-brebis-qui-me-suivez-vous-navez-rien-a-craindre-mais-priez-priez-mes-enfants/

L’appel de milliers d’officiers qui agace le gouvernement … guerre civile en France

L’appel de milliers d’officiers qui agace le gouvernement

Le 14 avril, sur le site Place d’Armes, l’ancien capitaine de Gendarmerie Jean-Pierre Fabre-Bernadacpublie un texte qui prend la forme d’un appel au monde politique.

Des appels de ce genre signés par des généraux (2S) et des colonels à la retraite sont devenus fréquents depuis quelques années. Chacune de ces publications laisse des naïfs rêver à une intervention militaire pour sauver la France, ce qui est bien mal connaître ce milieu. Ces appels font à chaque fois parler d’eux dans la mouvance nationale et la presse de “droite” mais restent sans lendemain.

Cette fois, cette lettre ouverte a pourtant franchi un pas supplémentaire. D’une part, différentes chaînes de télévision ont relayé le sujet et donné la parole à l’un ou l’autre des signataires, notamment le Général DE RICHOUFFTZ. D’autre part, le monde politique s’en est emparé. La gauche y a vu un dangereux appel à la sédition. Marine Le Pen a tenté de récupérer l’initiative en appelant ces officiers à la rejoindre. Et le gouvernement promet des sanctions à l’égard des militaires. Florence Parly, ministre des Armées, après avoir qualifié le texte d’irresponsable, a affirmé que “des sanctions tomberont“. Et Agnès Pannier-Runacher, ministre de l’Industrie, a condamné “sans réserve cette tribune d’un quarteron de généraux en charentaises qui appelle au soulèvement“.

Cette agitation fait le succès de l’appel dont la liste de signataires grossit de jour en jour (plus de 7.700 ce mercredi matin), compte maintenant de nombreux militaires d’active et s’étend aux hommes du rang.

MPI reviendra donc sur l’évolution de ce sujet.

Mais d’abord, voici l’appel en question :

Monsieur le Président,

Mesdames, Messieurs du Gouvernement,

Mesdames, Messieurs les parlementaires,

L’heure est grave, la France est en péril, plusieurs dangers mortels la menacent. Nous qui, même à la retraite, restons des soldats de France, ne pouvons, dans les circonstances actuelles, demeurer indifférents au sort de notre beau pays.

Nos drapeaux tricolores ne sont pas simplement un morceau d’étoffe, ils symbolisent la tradition, à travers les âges, de ceux qui, quelles que soient leurs couleurs de peau ou leurs confessions, ont servi la France et ont donné leur vie pour elle. Sur ces drapeaux, nous trouvons en lettres d’or les mots “Honneur et Patrie”. Or notre honneur aujourd’hui tient dans la dénonciation du délitement qui frappe notre patrie.

– Délitement qui, à travers un certain antiracisme, s’affiche dans un seul but : créer sur notre sol un mal-être, voire une haine entre les communautés. Aujourd’hui certains parlent de racialisme, d’indigénisme et de théories décoloniales, mais, à travers ces termes, c’est la guerre raciale que veulent ces partisans haineux et fanatiques. Ils méprisent notre pays, ses traditions, sa culture, et veulent le voir se dissoudre en lui arrachant son passé et son histoire. Ainsi s’en prennent-ils, par le biais de statues, à d’anciennes gloires militaires et civiles en analysant des propos vieux de plusieurs siècles.

– Délitement qui, avec l’islamisme et les hordes de banlieue, entraîne le détachement de multiples parcelles de la nation pour les transformer en territoires soumis à des dogmes contraires à notre constitution. Or chaque Français, quelle que soit sa croyance ou sa non-croyance, est partout chez lui dans l’Hexagone ; il ne peut et ne doit exister aucune ville, aucun quartier où les lois de la République ne s’appliquent pas.

– Délitement car la haine prend le pas sur la fraternité lors de manifestations où le pouvoir utilise les forces de l’ordre comme agent supplétif et bouc émissaire face à des Français en gilets jaunes exprimant leurs désespoirs. Ceci alors que des individus infiltrés et encagoulés saccagent des commerces et menacent ces mêmes forces de l’ordre. Pourtant ces dernières ne font qu’appliquer les directives, parfois contradictoires, données par vous, gouvernants.

Les périls montent, la violence s’accroît de jour en jour. Qui aurait prédit il y a dix ans qu’un professeur serait un jour décapité à la sortie de son collège ? Or nous, serviteurs de la Nation, qui avons toujours été prêts à mettre notre peau au bout de notre engagement – comme l’exigeait notre état militaire, ne pouvons être devant de tels agissements, des spectateurs passifs.

Aussi ceux qui dirigent notre pays doivent impérativement trouver le courage nécessaire à l’éradication de ces dangers. Pour cela, il suffit souvent d’appliquer sans faiblesse des lois qui existent déjà. N’oubliez pas que, comme nous, une grande majorité de nos concitoyens est excédée par vos louvoiements et vos silences coupables.

Comme le disait le cardinal Mercier, primat de Belgique : « Quand la prudence est partout, le courage n’est nulle part. » Alors, Mesdames, Messieurs, assez d’atermoiements, l’heure est grave, le travail est colossal ; ne perdez pas de temps et sachez que nous sommes disposés à soutenir les politiques qui prendront en considération la sauvegarde de la nation.

Par contre, si rien n’est entrepris, le laxisme continuera à se répandre inexorablement dans la société, provoquant, au final une explosion et l’intervention de nos camarades d’active dans une mission périlleuse de protection de nos valeurs civilisationnelles et de sauvegarde de nos compatriotes sur le territoire national.

On le voit, il n’est plus temps de tergiverser sinon, demain la guerre civile mettra un terme à ce chaos croissant, et les morts, dont vous porterez la responsabilité, se compteront par milliers.

Rédacteur :

Capitaine Jean-Pierre FABRE – BERNADAC

(Ancien officier de l’Armée de Terre et de la Gendarmerie, auteur de 9 ouvrages)

Vous trouverez ci dessous les 1500 premières signatures

et le compte global ici : 7754 signataires
(28/04/2021 – 10H30)

Signataires :

Général de Corps d’Armée (ER) Christian PIQUEMAL (Légion Étrangère)

Général de Corps d’Armée (2S) Gilles BARRIE (Infanterie)

Général de Division (2S) François GAUBERT ancien Gouverneur militaire de Lille

Général de Division (2S) Emmanuel de RICHOUFFTZ (Infanterie)

Général de Division (2S) Michel JOSLIN DE NORAY (Troupes de Marine)

Général de Division Aérienne (2S) Eric CHAMPOISEAU (Armée de l’Air)

Général de Division (2S) Jacques DARCOS (Train)

Général de Brigade (2S) André COUSTOU (Infanterie)

Général de Brigade (2S) Philippe DESROUSSEAUX de MEDRANO (Train)

Général de Brigade Aérienne (2S) Antoine MARTINEZ (Armée de l’air)

Général de Brigade Aérienne (2S) Daniel GROSMAIRE (Armée de l’air)

Général de Brigade (2S) Robert JEANNEROD (Cavalerie)

Général de Brigade (2S) Pierre Dominique AIGUEPERSE (Infanterie)

Général de Brigade (2S) Roland DUBOIS (Transmissions)

Général de Brigade (2S) Dominique DELAWARDE (Infanterie)

Général de Brigade (2S) Jean Claude GROLIER (Artillerie)

Général de Brigade (2S) Norbert de CACQUERAY (Direction Générale de l’Armement)

Général de Brigade (2S) Roger PRIGENT (ALAT)

Général de Brigade (2S) Alfred LEBRETON (CAT)

Médecin Général (2S) Guy DURAND (Service de Santé des Armées)

Contre Amiral (2S) Gérard BALASTRE (Marine Nationale)

Général de Brigade (2S) Jean Yves NIELLY (Troupes de Marine)

Général de Brigade (2S) Jean Gilles SINTES (Train)

Général de Brigade (2S) Bernard PEYREFITTE (Génie)

Général de Brigade (2S) Patrick KOELY (Train)

Général de Brigade (2S) Francis MAREC (Artillerie)

Général de Brigade (2S) Jean Louis CAZENAVE (Infanterie)

COL Bernard DUFOUR (Infanterie)
COL Michel LAFFAILLE (Cadre Spécial)

COL Michel HAUDIQUEZ (Commissariat armée de Terre)

COL Gérard GEITER (Gendarmerie)

COL Jean WEBRE (Infanterie)

COL Jean Louis CHANAS (Forces Spéciales)

COL Jacques AMIOT (Armée de l’Air)

COL Michel DUMARCHE (Issoire)

COL Philippe CHANSON (Train)

COL Paul FIEVRE (Infanterie)

COL Frédéric PINCE (Infanterie Para)

COL Jean Paul MODESSE (Armée de l’Air)

COL Gérard VIE (Troupes de Marine)

COL Philippe CAUVIN (Troupes de Marine)

COL Olivier de CARVALHO (Infanterie)

COL (H) Philippe SAINT JEAN (Troupes de Marine)

COL Gilles DENAMUR (Troupes de Marine)

COL Laurent DEMAIN (Troupes de Marine)

COL (H) Jean Luc MARCOTTE

COL (H) Yves LAURENT (Artillerie)

COL (H) Bertrand MAUPOUME (Légion Étrangère)

COL René GAILLOT (DMD 73)

COL Alain LAUMONT

COL Jean François GAUTIER (DMD 14)

COL Bernard ALTENBACH (CAT)

COL Jean MAYAN (Armée de l’Air)

COL Robert TRAVAILLOT (Train para)

COL Jean Claude GANEAU (Armée de l’Air)

COL (H) Michel LANGERON (Gendarmerie)

COL Roland de PHILY (CAT)

COL Jean Pierre CARLI (Transmissions)

COL Gérard LECONTE (CAT)

Capitaine de Vaisseau René DELBOVE (Marine Nationale)

COL Michel GEORGE (ALAT)

COL (H) Xavier LAFAILLE (Génie)

COL Olivier LATREMOLIERE (Infanterie)

COL Claude HIRTZ (Artillerie)

COL (H) Daniel BEAUFRETON (Matériel)

COL (H) Jean Claude MALINGE (Matériel)

COL Didier FOURCADE (Cavalerie)

COL Frédéric SENE

COL Guy REVEYRON (Matériel)

COL Georges PROD’HOMME (Troupes de Marine)

COL Joël BURCK (DGA)

COL Michel BIGNAND (Médecin en chef BSPP)

Capitaine de Vaisseau Jean Claude LUPI (Marine Nationale)

COL Didier LEMIRE (Génie)

Capitaine de Vaisseau Christian MATTON (Marine Nationale)

COL Claude MAQUIN (Troupes de Marine)

Capitaine de Vaisseau Jean Michel TUFFAL (Marine Nationale)

Capitaine de Vaisseau Alain TRIQUET (Marine Nationale)

COL michel DUMARCHE (Infanterie)

​COL Claude KLIPFEL (CAT)

Capitaine de Vaisseau Emmanuel LACCOURS (Marine Nationale)

COL Jean Pierre FRANQUEVILLE (Gendarmerie)

COL Jean François PORNON (Service de Santé des Armées)

COL Claude André PAYEN (Gendarmerie)

COL Gilbert RUFFIER D’EPENOUX (Transmissions)

COL Jean Louis GRATTEPANCHE (Commissariat)

COL (H) Daniel VAUVILLIER (Cavalerie)

COL (H) Bénedict MERCIER

COL Jean Luc ESPINOSA (Infanterie)

COL Christophe DESCHARD (Cavalerie)

COL Eric GAUTIER (DMD 93)

COL Jean Louis LADUREAU (Train)

COL Michel LEBEGUE (Train)

COL Yves BOURBOULON (Cadre Spécial)

COL Michel THIRIET

COL Philippe TOUSSAINT (Artillerie)

COL Louis FAIVRE (Matériel)

COL Michel Georges DUPATY (Troupes de Marine)

COL Didier THIOUX (Gendarmerie)

COL (H) Christian FERRY (ALAT)

COL Robert MESTELAN (Infanterie)

COL Patrick LALLEMAND (Légion Etrangère)

Médecin en Chef Michel JOULLIE (Troupes de Marine)

Capitaine de Vaisseau GEOFFRI HALLE (Marine Nationale)

COL Florent BERNARD (Service de Santé des Armées)

COL Ludovic LE MASSON (Cavalerie)

LCL François MIGEON (Infanterie)

LCL Roland BONNEFOUS (Infanterie)

LCL Christian de la FOREST DIVONNE (Cavalerie)

LCL Jean-Claude ODERMATT (Infanterie)

LCL Serge BOUTET (Artillerie)

Capitaine de Frégate Bernard PILLAUD (Marine Nationale)

LCL Marc Mariano PEGALAJAR (Armée de l’Air)

LCL Jean Michel REGNIER (Cavalerie / DPSD)

LCL Yannick MAHE (Gendarmerie)

LCL Alain GOSSET (TDM / ALAT)

LCL Guy RENOULEAUD ( Matériel)

LCL Jean François CERISIER (DRM)

LCL Bernard DEBRADES

LCL Georges GUEHENNEUX (Troupes de Marine)

LCL Jean Pierre MACABET (Troupes de Marine)

LCL Alain HUM (ALAT)

LCL Régis OLLIVIER (Min Déf Paris)

LCL (H) Jean Noël LE RUMEUR ( Armée de l’Air)

LCL Claude CERCLEUX (DGSE)

LCL Daniel FAVARD (Infanterie)

LCL Jacques POPINEAU (Cadre Spécial)

LCL Walter ARLEN (ALAT)

LCL Jacky PEDEMONTE (Troupes de Montagne)

LCL Bernard GONZALES (Troupes de Marine)

LCL Jean Claude PERRAULT (Armée de l’air)

LCL Gérard LAPLACE (Troupes de Marine)

LCL Jean Claude LAPOIRIE

LCL Elie VAYSSIERE (Transmissions)

LCL Michel ROMAN (Armée de l’Air)

LCL Gérard COPIER (Armée de l’Air)

LCL Robert FAIVRE (Infanterie para)

LCL Alain FRERE (Gendarmerie)

LCL André BILLEGAS (ALAT)

Capitaine de Frégate Jean Michel CAZE (Marine Nationale)

Capitaine de Frégate Marcel CHORON (Marine Nationale)

LCL Daniel CLEMENT (Génie)

Capitaine de Frégate Michel WEPPE (Marine Nationale)

LCL Jean Pierre GRAVELINES (ALAT)

LCL Axel BOUVET (Troupes de Montagne)

LCL (H) Christian GUGLIELMI (SEA)

LCL (H) Dominique FLAMENT (Troupes de Marine)

LCL (H) Philippe CHATILLON GOUBERT (Transmissions)

LCL Claude LEROY (Cavalerie)

LCL Gérald GONZALEZ (ALAT)

LCL Jean Michel REGNIER

Capitaine de Frégate Jean Michel CAZE (Marine nationale)

Capitaine de Frégate Jean Michel CHAMBRAN (Marine nationale)

LCL Bernard LOREILLE (Artillerie)

LCL Philippe RECH (Troupes de Marine)

LCL Alain MARTELLE (Gendarmerie)

LCL (H) Paul PEGEAUD (Infanterie)

LCL Bruno LAHALLE (Armée de l’Air)

LCL Rémy FLEUROT (Gendarmerie de l’Air)

LCL Bruno DESPLANQUES (Service des Essences des armées)

LCL Claude SIMONNET (Armée de l’Air)

LCL Frédéric MANESSE (Train)

LCL DEMOUTIEZ (Troupes de Montagne)

LCL Jean Louis TAPRET (Train)

LCL EVANO-CAMILLE

LCL Yves BELEGUIC (Génie para)

LCL Philippe CROCHARD (Artillerie)

Commissaire en chef de deuxième classe Emmanuel REUILLARD (CAT)

LCL Louis De LARMINAT (Infanterie para)

Capitaine de Frégate Hervé DELAS (Marine Nationale)

LCL Jean Pierre ROUL (ALAT)

Ingénieur en chef de deuxième classe Arnaud GRENIER (DGA)

LCL Daniel CHASSAGNE (Train)

LCL Fabrice TRANCHANT (Gendarmerie)

LCL Henry REGNIER (Transmissions)

LCL Paul BOILLET

LCL Patrice HUMEAU (Armée de l’Air)

LCL Gérard NAURA (Génie)

LCL André DONZEAU (Infanterie)

LCL Alain CHARBONNIER (Infanterie)

LCL Marc CANTIAN (CAT)

LCL François HESPEL (Génie)

Capitaine de Frégate Daniel DELL OVA (Marine Nationale)

LCL Pierre SAGET (Troupes de Marine)

LCL Jean Louis BOURDIN (Matériel)

LCL (H) Philippe SARDA (Armée de l’Air)

LCL Camille MEGEL (Troupes de Marine)

LCL Jean Claude LECOMTE (Infanterie)

LCL François RAINON (Troupes de Marine)

LCL Jean Marc BOUILLARD (ALAT)

LCL Jean Pierre FABRE (Infanterie)

LCL Patrick JOLEAUD (Troupes de Marine)

Capitaine de Frégate Jean Edouard GOURSAT (Marine Nationale)

LCL Jean Claude CLAVEAU

Capitaine de Frégate Gilles DE FRANCE (Marine Nationale)

LCL Jean François CUIGNET

LCL Raymond LE FEUVRE (Troupes de Marine)

LCL Michel GUESDON (Cavalerie)

LCL (H) Marc JEZEQUEL (MinDef)

LCL Benoit DE BERGEVIN (Artillerie)

LCL Pascal BEGUE (CAT)

LCL Benoit DE LA ROCQUE

LCL Jean Baptiste BUSUTTIL (Eurocorps)

LCL Bernard PINAUD

LCL Charles FROGER (Troupes de Marine)

Capitaine de Frégate Lionel MATHEL (Marine Nationale)

Commissaire en chef de deuxième classe Pierre Yves DARRIET (CAT)

LCL Eric NOGATCHEVSKY

LCL Francis CHOUVILLE (Gendarmerie)

LCL Jean Jacques ALBIRA (Gendarmerie)

LCL René DELAHAYE (CAT)

LCL René CANNIAUX (Cavalerie)

LCL Jean Pierre CHOUNET CAMBAS (Infanterie)

LCL Philippe FRANCESCHI (Troupes de Marine)

LCL Charles MEZERETTE (Troupes de Montagne)

LCL Christophe BARTHELEMY (Gendarmerie)

Capitaine de Frégate Frédéric BERNA (Marine Nationale)

LCL Benjamin LEGRAND

LCL Jean LECLERC (Armée de l’Air)

LCL Philippe DURET (Matériel)

Capitaine de Frégate Olivier VAILLANT (Marine Nationale)

Commissaire en chef de deuxième classe Nghia NGUYEN (CAT)

LCL Jean Michel MARTIN

LCL Marc PENGAM

LCL Bertrand PHILIP de LABORIE (Troupes de Marine)

LCL Christian HYVERNAT (FINUL)

LCL Michel REDER (Troupes de Marines)

LCL Henri BONFILS (Etat Major régional)

LCL Jean-François QUIVIGER (CFT Lille Génie)

Capitaine de Frégate Jean MAGNE (Marine Nationale)

LCL Christian MARCHE (Gendarmerie Nationale)

Chef d’Escadrons Pascal METZGER (Cavalerie)

Chef d’Escadrons (h) Philippe de PARSEVAL (Cavalerie)

Chef de Bataillon Robert GARBAGE (Infanterie)

Commandant Gilbert SANDMAYER ( Gvt militaire Berlin)

Commandant (H) Daniel BRIERE (Matériel)

Chef d’Escadron Roger GRUNT (Troupes de Montagne)

Commandant Thierry RIVE (BSPP)

Commandant Marcel LOPEZ

Commandant Gérard BONNEAU

Commandant Bernard ANSOULT (Service de Santé)

Commandant (H) Franz AMBROSCH (Légion Etrangère)

Commandant Daniel De PALACIO (Troupes de Montagne)

Commandant Pierre CHAUVET (Infanterie para)

Commandant Jean Pierre BONNET (Infanterie para)

Commandant Daniel ANGOT (Troupes de Marine)

Commandant Francis VOLK (Troupes de Marine)

Commandant François HARARI (Infanterie)

Commandant Yves REBEYROL (Armée de l’Air)

Chef d’Escadron Michel DUFAU (ALAT)

Chef d’Escadron Jean Pierre LAFFILE (Train)

Commandant Ghjuvan-Paulu POZZO DI BORGO (Génie)

Commandant Michel GOURNAY (Artillerie)

Commandant Gérard PUECH (Cavalerie)

Chef d’Escadron Charles BENARROS (Cavalerie)

Capitaine de Corvette Jean BLANCHARD (Marine Nationale)

Commandant Emile BAZERQUE (BFA)

Commandant Henri ABRAN (Armée de l’Air)

Commandant Gilbert SANDMAYER

Commandant Jean Claude SAVANT (Infanterie)

Commandant Christian GUERIN (DMD 71)

Commandant Laurent VAN DAMME (Matériel)

Commandant Daniel LEGAOUYER

Commandant David ROLLIN (Armée de l’Air)

Commandant (H) Bernard AMET (Légion Étrangère)

Commandant Patrice THIERRY (Matériel)

Commandant Christian HUET (Police Nationale)

Commandant Jean Claude LLORENS (Infanterie)

Commandant Michel TIGLI (DGA)

Commandant Charles MOGNETTI (Matériel)

Capitaine de Corvette Pierre MARIONNET (Marine Nationale)

Commandant Thomas CAZIER (Troupes de Marine)

Chef d’Escadrons Christian LATOUR (Cavalerie)

Commandant Jean Michel LASNIER (ALAT)

Commandant Brigitte ROEDERER (DMD 77)

Commandant Céline ZUSSY (Armée de l’Air)

Chef d’Escadrons Alain GEILING (Artillerie)

Commandant Daniel NICOT (Infanterie para)

Commandant Bertrand CHANOINE (Troupes de Montagne)

Chef d’Escadron (H) Edgar SCHULER (Artillerie)

Chef d’Escadron Bernard CROUZILLE (Artillerie)

Commandant Alain LECHEVALLIER (EM)

Chef d’Escadron Philippe PEREIRA (Gendarmerie)

Commandant Jean Claude BOTHOREL

Commandant Jean Philippe CAMOUS

Capitaine de Corvette Luc BELTAN (Marine Nationale)

Chef d’Escadron Joël LE TRESTE (Gendarmerie)

Commandant André BREGIER (Troupes de Marine)

Chef d’Escadron Paul BORGNE (Train)

Commandant François Xavier DESJARS (Génie)

Commandant Jean Paul BOIVINEAU (Transmissions)

Chef de bataillon Patrick CHAUBERT (6ème RHC)

Commandant Guy PASSELANDE (Troupes de Marine)

Chef de bataillon François JACQUEL (DCTEI)

Chef de bataillon Alain GRANDJEAN (92ème RI Infanterie)

Chef d’Escadron Yves ARMAND (121ème RT Train)

CNE Jean Paul BONNEVILLE (Infanterie)

CNE (H) Julien ROGE (ALAT)

CNE Jean Marie ETIENNE ( Infanterie)

CNE Christian VADAM (Infanterie de Montagne)

CNE Gérard SERRAT (ALAT)

CNE André BROCHARD (Cavalerie)

CNE Yvon FRAYSSE (Armée de l’Air)

LT de vaisseau Claude VALLE (Commando Marine)

CNE Jean François LETISSIER (Armée de l’Air)

CNE Damien VALLELIAN (Légion Etrangère)

CNE Jean Louis ANGLADA (Armée de l’Air)

CNE Jacques VILLARD (Armée de l’Air)

CNE (H) Patrick LE CAVELIER (Transmissions)

CNE Philippe JOUANNIN (ALAT)

CNE Yvon MICHAUD (Infanterie)

CNE François MASUYER (ALAT)

CNE (H) Patrick KERANGUEVEN (Cavalerie)

CNE Guy LAMOLLE (Artillerie)

CNE Jean Pierre MOREL (Infanterie)

CNE Noël BOY (Troupes de Marine)

CNE Daniel MALGRAS (Service de Santé)

CNE Pierre d’ABOVILLE (Génie)

CNE Jean Pierre BUREAU (Infanterie para)

CNE Domi STUM (ALAT)

CNE Didier VALVERDE (Armée de l’Air)

CNE Daniel ROTH (Artillerie)

CNE Serge TORREILLES

CNE Ange MARTINI (Armée de l’Air)

CNE Paul RISTERUCCI (Troupes de Marine)

CNE Michel MICZEK (Cavalerie)

CNE Georges JUSTICE (Gendarmerie)

CNE Luc AUGIER (Armée de l’Air)

CNE Raoul CANNO (Police Nationale)

CNE Patrick MOITRIER (Armée de l’Air)

CNE Nicolay TOMOV

LT de Vaisseau Pascal BURLET (Marine Nationale)

CNE Jean ECKERT (Génie)

CNE Jacques CLUZEL (Armée de l’Air)

CNE Serge ESCARAT (Infanterie para)

CNE Claude RIOLAND (Infanterie)

CNE Eric GAGNEPAIN (Armée de l’air)

CNE Marc BALOR

CNE Pierre LAFARGUE (Transmissions)

CNE Jean FAVIER (Service de Santé des Armées)

CNE Christophe PESLERBE (Cavalerie)

CNE Laurent NICOLAS (Cavalerie)

CNE Guy BEAUFILS (Armée de l’Air)

CNE (H) Pascal HENRY (Génie)

CNE Antoine SPAAK (Armée de l’Air)

CNE Pierre Jean DE MORGAN (Infanterie)

CNE Fabio MANZOLI (Artillerie)

CNE Jean Pierre CHABROL (Artillerie)

CNE Philippe DELARUELLE (ALAT)

CNE Franck SALMON (Armée de l’Air)

CNE Philippe COUIC (Infanterie)

CNE Jean Luc VOLTZ (Gendarmerie)

CNE René BOTTERO

CNE Francis DALMASSO (Artillerie)

CNE Jean Philippe BOUCHERIE (Légion Étrangère)

CNE Maurice ZOBLER (Troupes de Marine)

CNE Philippe MAYNOT (Infanterie)

CNE Pierre DUMOULIN

CNE Bruno ROY (Artillerie)

CNE Patrick DAVIAUD (Cavalerie)

CNE Jean Paul BARHELEMY (Artillerie)

CNE Nicolas ZAHAR (Troupes de Marine)

CNE Gilles PLECHE (ENTSOA)

CNE Jean Etienne CAUSSE (Sécurité Civile)

CNE Claude HALLER (Troupes de Marine)

CNE Loïc LAAS (Artillerie)

CNE Michel FAUQUIER (Infanterie)

CNE Didier JEAN

CNE Frédéric WISSER (Armée de l’Air)

CNE Georges STER (Infanterie)

CNE Philippe GANEMAN VALOT (Infanterie)

CNE Grégoire COLLONG (Légion Etrangère)

CNE Christophe COLE (Artillerie)

CNE Laurent FAURE (Génie)

Lt de Vaisseau Raymond VAUTRIN (Marine Nationale)

CNE Alexandre DIEU (Troupes de Marine)

CNE Jean Maurice JOUAN (Artillerie)

CNE Patrick NESSUS (Troupes de Marine)

CNE André ARNOUX (Troupes de Montagne)

CNE Marc VINSONNEAU (Train)

CNE Alexandre NAUD (Infanterie)

Lt de Vaisseau Jean Claude LE GUENNEC (Marine Nationale)

CNE Christian DESCHAMPS (Armée de l’Air)

CNE Jean Baptiste LALEU (STAT)

CNE François PICHON (Génie)

CNE Philippe PORTE (Troupes de Montagne)

CNE Gilles DEPLANQUE (ALAT)

Lt de Vaisseau Hervé ZIEGLER (Marine Nationale)

CNE Yves TRAVAILLE (CAT)

CNE Benoît VIROT (Matériel)

CNE Vincent LEVESQUE (Cavalerie)

CNE Alain MICHELINI (CNEC)

CNE Franck DUPLAQUET (Génie)

CNE Bernard BLONDEEL (151ème RI Infanterie)

CNE Gilles ROUSSOULET

CNE François RE (Armée de l’Air)

CNE Jean d’ALENCON (3ème RH)

CNE Alain STOME (Transmissions)

CNE Philippe VERNET (Troupes de Marine)

Philippe ACCARY (Armée de Terre)

Enseigne de Vaisseau Lionel BOUET (Marine Nationale)

Lt Jean Claude BERNADET (Réserve Citoyenne)

Lt Roger BORDES (Armée de l’Air)

Lt Pierre THOMAS (Train)

Lt (H) Sylvain LEFIEUX (Infanterie)

Lt Claude LANT (Infanterie para)

Lt Jean Louis VILLECHENON (Armée de l’Air)

Lt Daniel APEL

Lt Marc IZEMBART

Lt Philippe MORILHAT (Matériel)

Lt Raymond NEGRE (Armée de l’Air)

Lt François DE HEAULME (Train)

Lt Alain REYFTMANN (Train)

Lt Aurélien DE PREVILLE

Lt Lise LAFARGUE (Service de Santé des Armées)

Lt Novak DE BERGERAC (Troupes de Marine)

Lt Pierre CHAPPUIS

Lt Jérôme LOUVET (Armée de l’Air)

Off technicien 1ère classe Gilbert JANSSENS (Aéronavale)

Lt Philippe GASSE (Armée de l’Air)

Lt Yann PERRIN

Lt Louis Eric SALEMBIER (Génie)

Lt Denis DELANNOY (Artillerie)

Lt Christophe BOUCHEZ (Armée de l’Air)

Lt (H) Daniel HERAL (Matériel)

Lt Marc CHAUVE (Génie de l’Air)

Lt Jean François CAMBOULAS (DGA)

Lt Xavier PARTE (Armée de l’Air)

Lt Pieter KNIBBE (Armée de l’Air)

Lt Alain BONNEFOY CLAUDET (Infanterie para)

Lt Emmanuel DE CHOMEROT (Infanterie)

Lt Félix GADAUD (Cavalerie)

Lt Jean Pierre SOUTRIC (Transmissions)

Enseigne de vaisseau de 1er classe Phillippe SAUVAGE (Marine Nationale)

Enseigne de vaisseau de 1ère classe (r) Boris LAURENT (Marine Nationale)

Lt Dimitri NOKOVITCH (1er groupement de missiles stratégiques)

Lt Jean-Louis d’ANDRE (Infanterie)

Lt Gilles HUSTAIX (Cavalerie)

S/Lt Jean LEGRAND (Gendarmerie)

S/Lt Charles DEVAUX

Asp Pierre Alain PY

S/Lt Jean Pierre CHASTRE (Armée de l’Air)

Asp Philippe MATTEI (Cavalerie)

Enseigne de Vaisseau de deuxième classe Emmanuel NOBLET (Marine Nationale)

S/Lt Hervé MANHES (Armée de l’Air)

Scientifique du contingent Hugo MARMORAT

Major Eric NOYEZ (Armée de l’Air)

Major (h) Alain LIOT (Marine Nationale)

Major François HARDY (Police Nationale)

Major (h) Michel GARBAGE (ALAT)

Major Jacques ANTOINE (Troupes de Marine)

Major Rémy LELOUEY (Cavalerie)

Major Pierre CIVRAY (SEA)

Major Jean Paul CLEDIC (Infanterie para)

Major Bruno BASTIANI (Police Nationale)

Major Francis DELAFOSSE (Génie)

Major Michel GOUTAL (Transmissions)

Major Frederic DESREMAUX (Génie)

Major Jacques MAGHERINI (Cavalerie para)

Major Thierry CASTAING (armée de l’Air)

Major Pierre PARDON (GSEM)

Major Yves BROYER (ALAT)

Major Fréderic DUFOUR (Infanterie)

Major Jacques COSMA (Marine Nationale)

Major Jean Maurice AUBRY (Génie)

Major Pascal BROWAEYS (Marine Nationale)

Major Jean LE ROUX (Marine Nationale)

Major Claude MARTIN (CAT)

Major Roger PETRY (Infanterie)

Major (H) Bernard SOTINEL (DMD 76)

Major David JOSIEN (Troupes de Marine)

Major Jean Marie VOLFF (Gendarmerie)

Major Raymond AGNESCAS (Gendarmerie)

Major Bruno VICTOR (Marine Nationale)

Major Alain KERGONOU (Troupes de Marine)

Major Serge BADIA (ALAT)

Major Claude LE CAVELIER (Gendarmerie)

Major Jean Marie PERONNEAU

Major Jacques THOUVENIN (Armée de l’Air)

Major Bernard GAILHARD (Armée de l’Air)

Major André BARRERE (Gendarmerie)

Major Albert ANTONIO (Infanterie)

Major Jean Paul DEVILLERS (Armée de l’Air)

Major Pierre GOBERT (Armée de l’Air)

Major Bernard MARIVAL (Armée de l’Air)

Major Henri SOULIE (Gendarmerie Nationale)

Major Gérard DUCHAUSSOY (Marine Nationale)

Major Robert LENHARDT (Infanterie)

Major Claude BLANQUART (Police Nationale)

Major Suzanne COMTE (Service de Santé des Armées)

Major Pierre POURE (Gendarmerie)

Major Alain ANDRIOL (Marine Nationale)

Major Pascal VEILLET (Armée de l’Air)

Major Pierre VIDAL (Train)

Major Christian LAVIGNE (Gendarmerie)

Major Pierre LECCIA (Armée de l’Air)

Major Patrick TISNES (Armée de l’Air)

Major GUY CRUSSON (Gendarmerie)

Major Francis JOLIVET (Cavalerie)

Major Henri GELIN (Troupes de Marine)

Major Patrick BORJA (Marine Nationale)

Major Jean François DUCHIRON (Marine Nationale)

Major Hubert NOTO (Marins pompiers Marseille)

Major Jean RISTORINI (Marins pompiers Marseille)

Major Jean Pascal CATTIAUX (Troupes de Marine)

Major Bernard SELVA (Légion Étrangère)

Major Michel JEHL (Police Nationale)

Major Claude DUQUEROY (Police Nationale)

Major Jean Marie GUICHETEAU (Sécurité Civile)

Major Joseph SAUBAN (Marine Nationale)

Major Jacky PROUST (Gendarmerie)

Major Chantal CESTIN (Service de Santé des Armées)

Major Eric CESTIN (Infanterie para)

Major Clément HUYNH (Gendarmerie)

Major Jean Pierre PETIT (Police Nationale)

Major Jean Louis REGAIRAZ (Marine Nationale)

Major Eric MAFFRE (Infanterie)

Major Alain BEGOGHIN

Major Christian VASSAL (Armée de l’Air)

Major (H) Thierry PETITPAIN (Troupes de Marine)

Major Christophe BOUTEILLIER (Gendarmerie)

Major Jean François VILLETTE (Police Nationale)

Major Patricia MILLOT

Major Christian JUNCA (Gendarmerie)

Major Christophe COSSIAUX (Gendarmerie)

Major Jean Marc BASTARD (Cavalerie)

Major Jean BOURGEOIS

Major Régis HEBRARD (Armée de l’Air)

Major Jean Jacques SONNTAG (Gendarmerie)

Major Joël PANDELE (Gendarmerie)

Major Dany PREVOSTAT (Armée de l’Air)

Major Yvon RAOULT

Major Franck WILMART (Marine Nationale)

Major Jean Louis BONNET (Troupes de Marine)

Major Pierre BATTAGLIN

Major Jean-Luc MONTERO (Armée de l’Air)

Major Jean-Louis CONTENTIN (Armée de l’Air)

Major Henri GABRIELE (Marine Nationale)

Major Gilles THIBAULT (Gendarmerie Nationale)

ADC Jean Pierre LEGROS (Troupes de Marine)

ADC Gérald PUEL (Armée de l’Air)

ADC Rohny CROMBEZ (Armée de terre)

ADC Nathalie AUBERT (Infanterie)

ADC Jacques KERIBIN (DPSD)

ADC Bernard SALVAI (Troupes de Marine)

ADC Laurent BUSVETRE (DMD 76)

BC Paul QUILICHINI (Police Nationale)

ADC François CHAMORRO (ALAT)

ADC Hérvé BERTHOU (ALAT)

ADC Georges ROUGEOT (ALAT)

ADC Jean Claude THOURAUD (ALAT)

ADC Jean Claude GUILBERT (ALAT)

ADC Pascal LABINIEAU (Infanterie)

ADC Denis MATHIOT (Gendarmerie)

ADC Maurice BRIERE (ALAT)

ADC Patrick BYDLON (Cavalerie)

ADC Claude ANTONINI (Troupes de Marine)

ADC Serge CAROUGE (Troupes de Montagne)

ADC Jean Louis CHALLIER (Cavalerie para)

ADC Dominique CORDIER (Matériel)

ADC René LANDRE (Infanterie para)

ADC Daniel DUAULT (Troupes de Marine)

ADC Jacques LE BRONNEC (ALAT)

ADC Chabane MAERTENS

ADC Antoine SERRAT (Train)

ADC Claude VIGNAUD (Troupes de Marine)

ADC Yannick QUELIN

ADC Alain GUERARD (ALAT)

ADC Hervé DUPONT (Artillerie)

ADC Jean Jacques HERZOG (ALAT)

ADC Pierrot REBOURS

ADC Michel FRANZIN (Transmissions)

ADC Denis CASTAING (Gendarmerie)

ADC Guy LECLERCQ (Armée de l’Air)

ADC Jean Louis VAYRON (Troupes de Marine)

ADC Alain CHAPUIS

ADC Alain PERONEILLE (Génie para)

ADC Gérard DEAU

ADC Philippe ANE

ADC Yves DAFFIX (ALAT)

ADC Jean DESSENNE (Génie para)

ADC Michel BRU (ALAT)

ADC René GARRIGUES (Transmissions)

ADC Albert EICHACKER

ADC Jean Paul DOUCET (Génie de l’Air)

ADC Richard GAPSKI (Armée de l’Air)

ADC Claude DELAIRE (Train)

ADC Thierry CLOIX (Génie para)

ADC Yves SAMPEDRO (Train para)

ADC Michel SCHLIFFER (ALAT)

ADC Alain VAISSIERE (ALAT)

ADC Jean CHAUSSEPIED (ALAT)

ADC Gilbert NORMAND

ADC Jean Louis CROUZAT

ADC Bernard CABON (ALAT)

ADC Roland GONTHIER (Infanterie)

ADC Daniel CHARLES (ALAT)

ADC Jean Claude DELAHAYE (Troupes de Marine)

ADC Hubert DECARRE (ALAT)

ADC Sylvain JAPPAIN (ALAT)

ADC Gérard CHAMBON (Transmissions TAP)

ADC Serge MARCHINI (ALAT)

ADC Edmond VOSSIER (Troupes de Marine)

MP Patrick BANDIERA (Marine Nationale)

MP François GOBIN (Marine Nationale)

ADC Jean Marie LAJEUNESSE (Gendarmerie)

ADC Gilles MARIN (Cadre Spécial)

ADC Gérard FIGAROL (ALAT)

ADC Roger PAINDAVOINE (ALAT)

MP Philippe CANO (Marine Nationale)

ADC Pascal DEGRANDCOURT (Train)

MP Pascal LAMINETTE (Marine Nationale)

ADC René LAUER (Génie)

MP Olivier LESPAGNOL (Marine Nationale)

MP Gabriel MUNTANER (Marine Nationale)

MP Pascal LAMINETTE (Marine Nationale)

ADC Daniel BEAUJOT (Infanterie para)

MP Mathieu GUENGANT (Marine Nationale)

ADC Patrice HOSTIN (ALAT)

MP Jean Marc MORACCHINI (Marine Nationale)

ADC Jean François BOUDET (CAT)

MP Bernard GAUTIER (Marine Nationale)

ADC Francis RAFFAILLAC (Armée de l’Air)

ADC Jacky TRUMTEL

MP Patrick LAROUZE (Marine Nationale)

ADC Jacky ONFROY (ALAT)

ADC Patrick GILLES (Troupes de Marine)

ADC Robert DEBACKERE (Armée de l’Air)

ADC René VOSSIER (Troupes de Marine)

ADC Christian CHAUVEAU (ALAT)

MP Marcel FLOCH (Marine Nationale)

MP Christian KEDDAR (Marine Nationale)

ADC Jean Claude CHAINE (Gendarmerie)

ADC Patrick VOIRIN (Infanterie)

ADC Jean Claude AUDOUIT (ALAT)

ADC Hubert GALAU (ALAT)

ADC Pierre PILLODS (ALAT)

ADC Philippe IMHOLZ (ALAT)

ADC René VEDEAU (Gendarmerie)

ADC Jean BAUDRY (ALAT)

MP Gilbert PORTEN (Marine Nationale)

ADC Patrice COQUELIN (Infanterie para)

MP Jean Paul CUVELIER (Marine Nationale)

ADC Thierry CLOIX

ADC Patrick BILLOT (ALAT)

ADC Daniel BIGARD (Artillerie)

ADC Michel DUFOUR

ADC Jean Hugues HENO (Transmissions)

ADC Michel CAUDINE (Génie – Sécurité Civile)

ADC Chantal CARA (Armée de l’Air)

ADC Jacques POTHUAUD (ALAT)

ADC Jacques CHAMPETIER (Artillerie)

ADC Jean Jacques BOURGEOIS (Transmissions)

ADC Michel BERTHELOT (Armée de l’Air)

ADC Daniel THURET (Matériel)

ADC Marc BIELSA (Infanterie para)

ADC Jean Michel DELREUX (Transmissions)

ADC Pierre BARNEOUD

ADC Guy PALLANCA (ALAT)

ADC Guy RIGAL (Troupes de Marine)

ADC Bernard GUILLEMAN (Armée de l’Air)

ADC Michel HERBRETEAU (Troupes de Marine)

ADC Luc SIMONNET (Armée de l’Air)

BC Gérard THOMAS (Police Nationale)

MP Patrick BOUT (Marine Nationale)

ADC Marie Joseph VINCENTELLI (Matériel)

ADC Eric BOURGOGNE (Génie para)

ADC Gérard LANCLUME (ALAT)

ADC Jean Jacques ROCLE (Armée de l’Air)

MP Jean Pierre ROBLIN (Marine Nationale)

ADC Jacky DEVEZEAUD (Troupes de Marine)

ADC François TICHARD (Troupes de Marine)

ADC Fabrice BRUGHEAT (Troupes de Marine)

ADC Michel CONSTANCE (ALAT)

ADC Bernard EME (Cavalerie)

ADC Jean ASSIRELLI (Armée de l’Air)

ADC Philippe ANJOLRAS (Armée de l’Air)

ADC Bernard FALCOMER

ADC Robert RAPPELIN (Armée de l’Air)

ADJ Gérard BARRIERE (Transmissions)

ADC Jean Pierre BOURGEOIS (Infanterie para)

ADC Joseph LOUBAT (Troupes de Marine)

ADC Jean Claude FLAUJAC (Gendarmerie)

ADC Jean Luc DAMIEN (Armée de l’Air)

ADC Moala TAUTUU (Infanterie)

ADC Christian BRUNA (Artillerie)

ADC Michel EISELE (Artillerie)

MP Régis SONNETTE (Marine Nationale)

ADC Marc CERVONI (Infanterie)

ADC Jacques BERNARD (Infanterie)

ADC Francis DENIEAU (EM)

ADC Paul RONCEAU

ADC Roger BORDES

ADC Yves BESSOT (Armée de l’Air)

MP Albert HENRY (Marine Nationale)

ADC Philippe PHINA-ZIEBIN (Troupes de Marine)

MP Dominique LALLEMAND (Marine Nationale)

ADC Laurent EISELE (Cavalerie)

ADC (H) Patrick DE PARIS (Armée de l’Air)

ADC Alain RATEL (Infanterie)

ADC Bertrand DUCOMMUN

ADC Olivier BERTRAND (CPIS)

ADC Eric GLENAT (Train para)

ADC Christian OBRY

ADC Dominique TABOUREAU (ALAT)

ADC Jacques ODILE (Gendarmerie)

ADC Pierre JOUSSE (Légion Etrangère)

ADC Jacques DUMOULIN (Légion Etrangère)

ADC Jacques BRACQUEMONT (Cavalerie)

MP Alain SEGON (Marine Nationale)

MP Jean Paul LAGARDE (Marine Nationale)

ADC Thierry PEJON (ALAT)

MP Gilbert MINANA (Marins pompiers Marseille)

ADC Guy MUREAU (ALAT)

MP Henri POUS (Marins pompiers Marseille)

ADC Gilbert LAPIROT (Armée de l’Air)

ADC Joseph BIAVA (Gendarmerie)

MP Marc TELLINI (Marins pompiers Marseille)

ADC Michel GOYARD (Armée de l’Air)

ADC Thierry MENEZ (Armée de l’Air)

ADC Charles BROU (Gendarmerie)

ADC Jean Michel DURA (Armée de l’Air)

MP Jean François PUISSEGUR (Marine Nationale)

ADC Pierre GUINOT (Cavalerie para)

ADC Thierry FRANCKE

MP Philippe BIOTEAU (Marine Nationale)

ADC Richard HINNEWINKEL (Troupes de Marine)

MP Patrick LERAY (Marine Nationale)

MP Jean Claude GARNAUD (Marine Nationale)

ADC Thierry LAIGNEAU (BCAAM)

ADC Max BLEAS (Cavalerie)

ADC Jean Louis DAUDE (ENSOA)

ADC Serge LARCHER

MP Gilles COTTEREAU (Marine Nationale)

ADC Guy GERMA (EM)

ADC Thierry OURCEAU (Armée de l’Air)

ADC Henri METAUX (Cavalerie)

ADC Daniel JAN (Transmissions)

ADC Renan LE PARANTHOEN (Armée de l’Air)

ADC Jack BOULONGNE (Troupes de Marine)

ADC Jean Louis XEMARD (Troupes de Marine)

ADC Danièle COUROIS (Armée de l’Air)

ADC Jacques ROULLIN (Cadre Spécial)

ADC Patrick ANGEBEAU (Armée de l’Air)

ADC philippe LAUVERJAT (Gendarmerie)

ADC Jacky LODS (Troupes de Marine)

ADC Eric POTEL (Train)

ADC Jacques JOURNOT (Armée de l’Air)

MP Norbert PASQUALINI (Marine Nationale)

ADC Ernest MAGNOUX (Artillerie)

ADC Bernard CENDRIER (Légion Etrangère)

ADC Jean CORRAO (Cadre Spécial)

ADC Jean Pierre DAUDET (Troupes de Marine)

ADC Christian CHALAS

ADC Charly LIREUX (Gendarmerie)

ADC Arnaud LAVERNY (Gendarmerie)

ADC Laurent RUBIRA (Infanterie)

ADC Bernard MAILLIER (Train)

ADC Christian GERARDIN

MP Yann AMICE (Marine Nationale)

ADC Marie Claude BLOCH (Train)

ADC Alain MARSAN (Armée de l’Air)

ADC Arnaud CHERRIER

MP Joseph CALAFIORE (Marine Nationale)

ADC Richard TISSIER (Cavalerie)

ADC Serge DANDEVILLE (Gendarmerie)

ADC Bruno GOEURY (Armée de l’Air)

ADC Jean Marie DUGAS (Transmissions)

ADC Jean Yves BORDEYNE (CAT)

ADC Claude TISSERAND (ALAT)

ADC Pascal REAL

MP Pascal IMBERT (Marine Nationale)

ADC Jean Luc ALDEBERT (Armée de l’Air)

ADC Jean PRIEUR DE GRANDVILLE (Troupes de Marine)

ADC Pierre MONOT (Transmissions)

ADC Gérard FLOREK (Légion Etrangère)

MP François BOTGAT (Marine Nationale)

ADC Alexis THIEBAUT (Infanterie)

BC Jean Paul LEQUEUX (PN)

ADC Jean-Pierre BERNARD (Infanterie)

ADC Stéphane LEBRET (BA 123 Armée de l’Air)

ADC Marc VISBECQ (RMT)

ADC Jean-Louis SOLANS (Matériel)

ADC François Michel CHOL (BA 123 Armée de l’Air)

ADC Daniel FAIVRE-PICON (72ème BIMA Troupes de Marine)

MP Hélène PHELIPEAU (Marine Nationale)

ADC Eric VET (DIRISI)

ADC Francis GUIRAUDOU

ADC Jean-Marc RUFFIE (BA 116 Armée de l’Air)

ADC Claude AUBERT (ALAT)

ADC Bernard BAPPEL (Troupes de Marine)

ADC Pierre GUIGUEN (Troupes Coloniales)

ADC Eric REMIA (Armée de l’Air)

ADC Bernard MOREEL (Transmissions)

ADC Georges SANCHEZ (Gendarmerie Nationale)

ADC Bruno VIALLET ( Armée de l’Air)

ADC René SEYSSET (Armée de l’Air)

ADC Didier DELUOL (Transmissions)

ADC Dominique MATHIEU (Cavalerie)

ADJ Jean Luc TRONC (Armée de l’Air)

ADJ Fred KAUFFER (Troupes de Marine)

ADJ Olivier GUENAULT (Armée de l’Air)

ADJ Alain SAUER (Troupes de Montagne)

ADJ Pascal SAUREN (Génie)

ADJ Jean Pierre VITRY (Génie)

ADJ Gérard BARRILLOT (ALAT)

ADJ Alain BRAU (Cavalerie para)

ADJ Gérard LEININGER (ETAP)

ADJ Jean Marie FARLIN (Armée de l’Air)

ADJ Jacky RABAY (ALAT)

ADJ Gilbert MORALES (ALAT)

ADJ Patrick DUMAS (Troupes de Marine)

ADJ Jacques TUZET (ALAT)

ADJ Pierre HIRCQ (Armée de l’Air)

ADJ Jean DELEAU (Armée de l’Air)

ADJ Armand BASMAISON (ALAT)

ADJ Jean Patrick MASSE (ALAT)

PM Peter HAJAS (Marine Nationale)

ADJ Robert DOUSSE (Gendarmerie)

ADJ Régis CHARENNAC (ALAT)

PM Joel JARRIER MARTIN (Marine Nationale)

PM François LE MEE (Marine Nationale)

PM Christian CORTESE ( Marine Nationale)

ADJ Jean Marie COMTE (Armée de l’Air)

PM Mickaël FAUCHART (Marine Nationale)

ADJ Christian ROCCHI (Armée de l’Air)

ADJ Jérôme BERNARD (Troupes de Marine)

PM Noël BOTELLA (Marine Nationale)

ADJ Rémy PLAUZOLLES (ALAT)

ADJ Jean Paul PESIN (Gendarmerie)

ADJ Thibaut FERRARO (Troupes de Marine)

ADJ Pascal MACHEFER (Armée de l’Air)

ADJ Frederic BOTELLA (Armée de l’Air)

ADJ Louis MULLER (Troupes de Marine)

ADJ Louis DERUY (ALAT)

PM Jean Bernard BENOIST (Marine Nationale)

PM Jean Pierre TERDIEU (Marine Nationale)

PM Gérard FERON (Marine Nationale)

ADJ Paul PINOS (Gendarmerie)

PM Jérôme ENQUEBECQ (Marine Nationale)

PM Frédéric CAMPS (Marine Nationale)

PM Jean Marc MULLER (Marine Nationale)

ADJ Josiane SALAUN (Transmissions)

ADJ Jean Louis PUECH (ALAT)

ADJ Michel ARRAULT (ALAT)

ADJ Pierre GUERIN (ALAT)

ADJ Jean Richard MANSENCAL (ALAT)

ADJ Norbert CASTELLI (ALAT)

ADJ François RECHE (Troupes de Marine)

PM Jean Patrice AUBRY (Marine Nationale)

ADJ Jean ARRAULT (Train)

ADJ Philippe SOUVEURAS (Armée de l’Air)

ADJ Jean Claude DELACRETAZ (Légion Etrangère)

​ADJ Jean Claude MANGIN (Légion Etrangère para)

ADJ Mohamed DJAFOUR (Infanterie para)

ADJ Hugues NAGY (Troupes de Montagne)

PM Gilles SALIS (Marine Nationale)

ADJ gérard SAUTREY (Train)

PM Denis BISBAU (Marine Nationale)

ADJ Christian BERGE (Génie)

ADJ François DUCHI (Infanterie)

ADJ Philippe BUIRON (Génie para)

ADJ Emile FARRES (Artillerie)

ADJ Laurent LEJEUNE (Armée de l’Air)

ADJ Patrick BABEF (Ecpad – Sirpa)

PM Frédéric LEBACLE (Marine Nationale)

ADJ Grégory CHATELAIN (Armée de l’Air)

ADJ Philippe HOUBART (Service de Santé des Armées)

ADJ Jacques RIPERT (Train para)

ADJ Bernard IMBERT

ADJ Laurent Philippe (Génie)

PM Dominique BOURLAND (Marine Nationale)

ADJ Fabien LEFORT (Génie pompier)

ADJ Alexandre HERVOUIN (Gendarmerie)

PM Fabrice HELLER (Marine Nationale)

ADJ Philippe URBANI (Troupes de Marine)

ADJ Denis BARBIERI (Gendarmerie)

ADJ Gérard BARTHELEMY (ALAT)

ADJ Grégory BACHMANN (Cavalerie)

PM Philippe FECOURT (Marine Nationale)

PM Alain BERNARD (Marine Nationale)

ADJ Marcel GODFROY (Gendarmerie)

ADJ Bernard GELEZUINAS (Troupes de Marine)

ADJ Yves CLERGET (EAAT)

ADJ Patrick ISSOLAH (Infanterie)

ADJ Jean Luc GOYARD (Armée de l’Air)

PM Stéphane RICHARD (Marine Nationale)

ADJ Martin HORROCKS (Légion Etrangère)

ADJ Denis ANRAUDO (Armée de l’Air)

PM Jacques BERGOUGNOUX (Marine Nationale)

ADJ Jean Pierre PERNOT (Infanterie)

ADJ Daniel ZAVAN (Troupes de Marine)

ADJ Christian PANERVE (Gendarmerie)

ADJ Thierry BONNEL (Cavalerie)

ADJ Serge MERIENNE (ALAT)

ADJ Albin MARCET (Armée de l’Air)

PM Frédéric LESAULNIER (Marine Nationale)

ADJ Jean LATREILLE (ALAT)

ADJ Christophe TRIACQ (Matériel)

ADJ François RECHE (Troupes de Marine)

PM Jérôme LIENARD (Infanterie)

ADJ Gillian BASONI (ALAT)

ADJ Brigitte VIGUIER (Armée de l’Air)

ADJ Bernard SAUPIN (Armée de l’Air)

ADJ Alain RIGOT (ALAT)

ADJ Guillaume RENAUD (Gendarmerie)

PM Yvon LAGOUGE (Marine Nationale)

ADJ Paul DIDELOT (Troupes de Marine)

ADJ Frédéric FERRUCCI (ALAT)

ADJ Jean Pierre HARDY (Infanterie)

ADJ Nicolas MORA CORRAL (Infanterie)

ADJ Rémy PINNA (ALAT)

ADJ Delphine DRODE (ALAT)

ADJ Jean LAIRE (Troupes de Marine)

ADJ Yann VUITTON (ALAT)

PM Marcel AUDIBERT (Marins-Pompiers de Marseille)

ADJ Bernard BOUVIER (Armée de l’Air)

ADJ Daniel WISSOCQ (Infanterie para)

ADJ Jean Michel BOURGUET

ADJ Gilles CABANES (Gendarmerie)

ADJ Jean Paul GARO (Gendarmerie)

ADJ Claude DU DINH TAN (Cavalerie)

ADJ Didier BOURNAZEIX (Armée de l’Air)

ADJ Lucien TROINE (ALAT)

ADJ Pierre LEINEKUGEL (Cavalerie)

ADJ Thierry LUZENKO (Transmissions)

ADJ Alain MARQUIGNY

ADJ François LANGER (Infanterie)

ADJ Eric COUTURIER (Train)

ADJ Rémy HABLOT

ADJ Manuel HAENN (Transmissions)

ADJ Jean LAFITTE (Infanterie)

ADJ Frédéric LORENZELLI (ALAT)

ADJ Jean-Marc RAMEAU (CERP 95)

ADJ Antoine JORDAN (Gendarmerie Nationale)

PM Christophe BROUDIN (Marine Nationale)

PM Benoît GRAVETHE (Marine Nationale)

ADJ Patrice ARDOUIN (2ème RHC)

ADJ Christophe HOLDRINET

PM Olivier FONTAINE-KERMARREC (Marine Nationale)

PM Christophe GAUTHIER (Marine Nationale)

ADJ Michel VUILLERMINAZ

ADJ Jean-Pierre VUILLEMOT (EM 32ème DMT Troupes de Marine)

ADJ Yannick RICARD (Gendarmerie Nationale)

ADJ Franck-Olivier PIAZZA (Armée de Terre)

ADJ Mario SANCHEZ (Gendarmerie Nationale)

PM Jean-Michel DAVIAU (Marine Nationale)

SCH Alain FOURES (Infanterie)

MCH Yvann DANANAI (Cavalerie)

SCH Patrick DOMINE (Troupes de Marine)

SCH Abner REYES MIETS (Légion Étrangère)

SCH Maurice TOUSSAINT (Infanterie para)

MCH Robert ROUX (Artillerie)

SCH Jean Pierre BOURGER (Génie para)

SCH Stéphane SIMEONI (Troupes de Marine)

SCH Claude BOGAERT (Infanterie)

MCH Alain TIQUET (ALAT)

MCH Hubert CARBOU (ALAT)

MCH Jean Claude BIGORRE (ALAT)

Maître Martin ROCHER (Marine Nationale)

SCH Jean Pierre VERDIER (Armée de l’Air)

Maître Gilles BAROUAT (Marine Nationale)

MCH Jean Claude HORRENBERGER (Cavalerie para)

Maître Roger CLUZEL (Marine Nationale)

MCH Jean BESSEAU (Artillerie)

SCH Pierre CORDONIER (Génie)

SCH Richard Pierre COFFRE (Transmissions)

MCH Emmanuel DAUTRIAT (Gendarmerie)

MCH Martial CARBONNEL (Cavalerie)

MCH Francis VAUD (Artillerie)

SCH Jacques DENIS (ALAT)

SCH Raymond NIETL (Armée de l’Air)

SCH Jocelyn LALLEMAND (Infanterie)

SCH Thierry VERNET (Armée de l’Air)

Maître Ludovic CARON (Marine Nationale)

SCH Stari DURAC

SCH Philippe KUNTZ

SCH Philip PELEGRY (Armée de l’Air)

MCH Serge LE TADIC

SCH Bruno CIMBE (Transmissions)

SCH Serge DESMARIS (Train para)

Maître Yves CAULIER (Marine Nationale)

SCH Jocelyn BODINAUD (Infanterie para)

MCH Jean Max ROBERT (Artillerie)

Maître Patrick HOURY (Marine Nationale)

Maître Etienne ROBELIN (Marine Nationale)

SCH Christine ROBIN (Armée de l’Air)

Maître Mathieu BARON (Marine Nationale)

MCH Patrick ETIEN (Gendarmerie)

SCH Georges COIRON (Armée de l’Air)

SCH Jacques BOURBON (SGDN)

MCH Claude CARTON (Infanterie para)

MCH Jean Claude LE MARREC (ALAT)

MCH Daniel CONDOM (Matériel)

MCH Bruno PASQUET (Gendarmerie)

MCH Patrice CHATENET (Gendarmerie)

MCH Michel MROZEK (Cavalerie)

SCH Alban JAROS (Armée de l’Air)

SCH Olivier JACOB (Troupes de Marine)

SCH Joël BOSSU (Infanterie)

Maître Kevin FICHOU (Marine Nationale)

MCH Philippe GUERET (Gendarmerie)

Maître Gilbert FABIOUX (Marine Nationale)

Maître Christian WEISS (Marine Nationale)

MCH Christophe CARCAT (Artillerie)

MCH Maxime FURGEROT (Gendarmerie)

MCH Pascale YHUEL (Gendarmerie)

MCH Maxime PERROUX (Gendarmerie)

SCH Clément BODIN (Armée de l’Air)

SCH Nicolas ARNAUD (Armée de l’Air)

SCH François Xavier DE DREUILLE (Légion Etrangère)

MCH René FREYEISEN (Gendarmerie Maritime)

Maître Marc LOUGUET (Marine Nationale)

MCH Gérard BARBIER (Cavalerie para)

SCH arnaud KERRINCKX (Troupes de Marine)

SCH Régis COLTIN (Armée de l’Air)

SCH Maxime THEVENOT (Infanterie para)

MCH Joël GUILLER (Gendarmerie)

MCH Baptiste CERVELLI (Gendarmerie)

Maître Rémy GUILLET (Marine Nationale)

SCH Claude LOPEZ (Armée de l’Air)

MCH Régis MALCOR (Cavalerie)

Maître Valérie BRUNIER (Marine Nationale)

SCH Michel BOUCHER

Maître Bernard SEGHETTO (Marine Nationale)

Maître Stéphane PAZOLA (Marine Nationale)

Maître Jean Luc GAUCI (Marine Nationale)

SCH Thierry TESSERON (Troupes de Montagne)

SCH Jean Michel BOST (Armée de l’Air)

Sous Brigadier Raymond CHAIX (PN)

SCH David MOURGUE

Maître Philippe KERGOAT (Marine Nationale)

Maître Mathilde BOULFROY (Marine Nationale)

SCH Jean VIVET

MCH Renaud D’HARCOURT (Armée de Terre)

SCH Sylvain BECK (Armée de Terre)

SGT Eric VIENNE (Génie)

SGT Daniel MATHEZ (Troupes de Marine)

SGT Jean Claude BRUEL-LESCUYER (Grand Invalide de Guerre)

SGT Quentin SAUZE (Cavalerie)

SGT Claude WATIN (Infanterie Para)

MDL Christian GUIHARD (ALAT)

MDL Pascal VIDAL (Gendarmerie)

MDL Dominique BODINAUD (Gendarmerie)

SGT Yves COUSSERANS (Génie de l’Air)

SGT Henri SIMEONI (Troupes de Marine)

MDL Philippe LAVALEE (Gendarmerie)

MDL Jean Marc RICHER (Gendarmerie)

SGT Jérôme LAGARDE (Troupes de Montagne)

SGT Auguste AGULLO (Armée de l’Air)

SM Stéphane GRANDIDIER (Marine Nationale)

SGT Claude PIERRE

MDL Daniel BOUVENOT (Cavalerie)

SGT Habib HAMMAMI (Infanterie para)

MDL Bertrand TAVEL (Cavalerie)

SGT Daniel TRISTANI (Troupes de Marine)

SGT Jean André CULIOLI (Infanterie)

SGT Jean Baptiste FLICHY (Troupes de Montagne)

MDL Henri de SONIS (Cavalerie para)

SGT Jean RABIET

SGT Régis JULIEN

Second Maître Michel BEAUPRETRE (Marine Nationale)

SGT Francisco MEDEL

Second Maître Paul GINOYER (Marine Nationale)

SGT Georges PERNET (Troupes de Marine)

SGT Jean Paul DIAZ

MDL Philippe GUERBOIS (Artillerie)

MDL Gérard CASSAR

SGT Eric BERNARD (Troupes de Marine)

SGT Dominique VERBRUGGHE (Troupes de Marine)

MDL Matthieu DE VARAX (Cavalerie)

Second Maître René ARNAUDET (Marine Nationale)

MDL Daniel LAMBERT (Artillerie)

MDL Yves DOLLET (Gendarmerie)

MDL Philippe NIKLASZEWSKI (Gendarmerie)

SGT Joël FLORET (Infanterie)

MDL Didier BLAY (Artillerie para)

SGT Umberto GARAVANA (Troupes de Marine)

SGT Philippe VOISINOT (Armée de l’Air)

Second Maître Jean Louis EVRARD (Marine Nationale)

MDL Yves LE BEGUEC (ALAT)

SGT Gilles THOMAS (Troupes de Marine)

MDL Robert BARRIERE (Gendarmerie)

MDL Jacques MAGNIEZ (Gendarmerie)

SGT Philippe ALLEAUME (Service de Santé des Armées)

SGT Jérôme LAPIERRE (Armée de l’Air)

MDL Daniel CAMIE (Gendarmerie Maritime)

SGT Philippe GASSER (Infanterie para)

MDL Jérôme HARRACA (Gendarmerie)

SGT gérard PHILIPIC (Armée de l’Air)

SGT Francis DE RICHEMOND (Armée de l’Air)

MDL Djilali MAAZOUZ (Gendarmerie)

MDL Valérie BRY (Cavalerie)

Second Maître Eric BLARDONE (Marine Nationale)

Second Maître Dominique COURTIN (Marine Nationale)

SGT Michel PERCEREAU (Armée de l’Air)

MDL Natacha NICOUX

Second Maître Laurence BARON (Marine Nationale)

SGT Guy Michel BOUVET (Infanterie)

MDL Gérard PIGAGLIO (BSN)

SGT Georges PIDOUX

MDL Marcel STEQUERT (Gendarmerie)

MDL Léon REMIA (Troupes de Montagne)

MDL Thierry DUBOIS

MDL Patrick HARO (Artillerie)

SGT Jean Claude SACCOMANNI (Armée de l’Air)

SGT Houssoyni BACAR (Infanterie para)

MDL Alain FEVRIER (Cavalerie)

MDL Hervé BESOLI (Gendarmerie)

SGT Christian LEBE (Infanterie)

MDL Didier HARBOUT (Gendarmerie)

MDL Ronald GUILLAUMONT (Gendarmerie)

Second Maître Mickaël COLIN (Marine Nationale)

SGT Joseph CUNEO (Artillerie)

SGT Noël LAUNOIS (Armée de l’Air)

SGT Pepito GALLEGO (Armée de l’Air)

MDL Gérard COTS (Gendarmerie)

MDL Christian MARCHETTI (Cavalerie)

SGT Gilles GRONGNET (Armée de l’Air)

Second Maître Erwan TREVISSON (Marine Nationale)

MDL Claude GORIN (Gendarmerie)

SGT Patrick GRIOLLET (Infanterie)

MDL Christophe MATERGIA (Gendarmerie de l’Air)

SGT Julien HARAU (Infanterie)

MDL Christian GILABERT (Artillerie)

SGT Jean Pierre DEGALLE (Armée de l’Air)

SGT Jacque DUCREY (Infanterie)

MDL Christian YACONO (Cavalerie)

MDL Robert DELMAS (Gendarmerie)

SGT Jean Louis LEFEVRE (Transmissions)

SGT Patrick D’URSEL

SGT Cyril WALCZAK (Armée de l’Air)

Second Maître Wilfried RIQUE (Marine Nationale)

MDL Michel ALIBERT (Gendarmerie)

SGT Jean Benoit SERIEN (Troupes de Marine)

SGT Thibaud FOUQUET (Infanterie)

Second Maître Jean Marie HENRI (Marine Nationale)

MDL Pierre ROGER (Matériel)

SGT Jean François DUHAMEL (Transmissions)

MDL Lindsay RAKOTOSON (Gendarmerie)

SGT Marie Christine GAMBA (Génie)

Second Maître Carine BONELLI (Marine Nationale)

SGT Philippe BRION (Infanterie)

MDL Dominique MEYER (Matériel)

SGT Christophe VERCOUTERE

SGT Robert MOUAWAD (Armée de l’Air)

SGT Martial LE BIHAN (Infanterie para)

MDL Fabien BENEDETTI (Artillerie)

SGT Gilbert BAUDEL (Armée de l’Air)

SGT Charles ALERA (Infanterie para)

SGT Jacques GHESQUIER (Légion Etrangère)

Second Maître Arnaud BIZEC (Marine Nationale)

SGT philippe MAYOT

MDL Stéphane BILL (Gendarmerie)

SGT René BLANC (Services Spéciaux)

MDL Stéphane TARGONATO (Gendarmerie)

SGT Rémy CHEREL

SGT René FALCO (Armée de l’Air)

MDL Jean Paul BAUBEAU (Train)

SGT Alain FONVIEILLE (Troupes de Marine)

MDL DiIder DURAND (Gendarmerie)

SGT Jacques BINDOCCI (Infanterie para)

SGT Michel Antonio PAOLI (Armée de l’Air)

SGT Jean Philippe DELL’ACCIO (Infanterie)

SGT Patrick GSCHWIND

SGT Vincent CASTELLA (Armée de l’Air)

MDL Henri ROSKOVEC (Gendarmerie)

MDL Jean Claude GUILHEM (Gendarmerie)

SGT Jean François MAISONNAVE (Armée de l’Air)

MDL Jean Louis TARTARE (Cavalerie)

SGT Franck BOURGEOIS (Troupes de Marine)

SGT Pierre FAYARD (Artillerie)

SGT Laurent CORNU

SGT Benjamin NAHMANI

Second Maître Eric AMARIT (Marine Nationale)

SGT Bernard GRANDCOLAS

MDL Xavier KANDEL (Cavalerie)

SGT Eric VILLESANGE (Armée de l’Air)

SGT Anthony GUIGNON (Troupes de Marine)

MDL Jean Claude QUEBRE (Gendarmerie)

SGT Patrice NAINTRE (Infanterie para)

MDL Xavier DUCROUX (Gendarmerie)

MDL Michel ROUILLON (Cavalerie)

SGT Frédéric ENGEL (Armée de l’Air)

Second Maître Eric ZAPLATA (Marine Nationale)

SGT Emmanuel MARIN (Troupes de Montagne)

MDL Antoine SABATINI (Train)

SGT Marc GAUDICHAU (Transmissions)

MDL Jean Paul BRIET (Gendarmerie)

MDL Jack ARCONNY (Train)

MDL Charles UTZSCHNEIDER

SGT Serge FLEURQUIN (Armée de l’Air)

SGT Pierre BOUE (Armée de l’Air)

MDL Eric DELAIRE (Gendarmerie)

SGT Gérard AVRIK (Armée de l’Air)

CCH Pascal COCQUEMPOT (Infanterie Para)

CCH Francis CASSES (Infanterie Para)

CCH François LEJEUNE (Cavalerie)

CCH Thierry VLADIKINE (Troupes de Marine)

CCH Mickaël WARNIER (Cavalerie)

CCH Pierre MAGHERINI (Train para)

CCH Hélène MALCOIFFE (Etat Major)

CCH Richard THOMAS (Troupes de Montagne)

CCH François Dominique MAGNE (Génie de l’Air)

CCH Cyrille CHAIGNEAU (Troupes de Marine)

CCH Jacques GRANDADAM (Armée de l’Air)

CCH Wilfrid REVERBERI (Troupes de Marine)

CCH Marc CHEVALARIA (Troupes de Marine)

CCH Olivier GROUT (Troupes de Marine)

CCH Yannick CHARDAVOINE (Génie para)

CCH Alain FRELON (Génie)

QM1 Pascal ESTRADE (Marine Nationale)

BCH Michel GOBICCHI (Artillerie)

QM1 Hubert MOREL (Marine Nationale)

CCH Jean Marc CETRE (Génie)

CCH Robert BOUVIER

CCH Maurice AZRA (Infanterie)

QM1 Daniel BEGUERIE (Marine Nationale)

CCH Etienne WAGNER (Infanterie)

CCH Patrice SASANELLI (Infanterie)

CCH Norbert PINTON (Armée de l’Air)

CCH Raymond GILLIOT (Troupes de Marine)

CCH Raymond MAGNIEN

CCH René Jean HULOT (Infanterie para)

BC Mohajam INDLHAJ (Cavalerie)

​BCH Guy HUBER (Cavalerie)

CCH Sébastien TOUSSAINT (Armée de l’Air)

BCH François LE GALL (Cavalerie para)

BCH Christian GARCIA (Artillerie)

CCH Guy CATHAIFAUD (Infanterie para)

CCH Eric CARCASSET (Infanterie)

BCH Vivien PERRIN (Cavalerie)

BCH Jean Philippe MAIREL

BCH Jean Pierre COSS (Cavalerie)

CCH Stéphane PARIS (Génie)

CCH Yoann BATTAGLIA (Armée de l’Air)

CCH Jean Claude BRU (Troupes de Marine)

BCH Léonard URSENBACH (Artillerie)

CCH Frédéric ORY (Infanterie)

QM1 Thierry LAUDICINA (Marine Nationale)

BCH Christophe GREVIN (Infanterie para)

CCH Christian COURRIE (Armée de l’Air)

CCH Sylvain ALLETRU

BCH Stéphane VERDIER

CCH Jean François WELSCHINGER (Légion Etrangère)

BCH Joël TORORELLA (Train para)

CCH John POUDROUX (Troupes de Marine)

BCH Patrick GUTIERREZ (Cavalerie)

BCH G. REY (Train)

CCH Jean Louis BOUCHET CANARELLI (Troupes de Marine)

BCH Philippe MUTEL (Cavalerie)

CCH Yann LE GOFF (Troupes de Marine)

CCH David DUPONT (Transmissions)

CCH Jean Jacques DUTONC (Troupes de Marine)

CCH Christophe VERDIER (Troupes de Marine)

CCH Alain BIGOT (Infanterie)

BCH Alexandre FUNCK (Artillerie)

CCH Lionel TOURTIER

CCH Mickaël BARRET (Armée de l’Air)

CCH BOYER (Troupes de Marine)

CCH Alain MARTIN (Troupes de Marine)

BCH Olivier BRIONNE (Train para)

CCH Thierry FOUCAULT (Troupes de Marine)

CCH Luis MARTINEZ

CCH Bernard FAVROT

CCH Magali BROIN (Armée de l’Air)

CCH Rémi GELABALE (Troupes de Marine)

BCH Pierre GORCE (Troupes de Marine)

CCH Gilbert LANDO (Infanterie para)

BCH Jean Pierre VERGNAUD (Cavalerie)

BCH Michaël NOEL (Artillerie)

BCH Antoine COMBE

CCH Marie Edith MARTINS (Train)

CCH Juan DIEZ (Troupes de Marine)

CCH Michel LECUREUR

CCH François TARA (ENSOA)

CCH Vincent ROHR (Légion Etrangère)

BCH Jacky MICHON (Train para)

QM1 Glenn GUIHARD (Marine Nationale)

CCH Sylvie JOFFRET (DTIM)

CCH Christian LE BRAS (Infanterie para)

QM1 Jean Luc REJAULT (Marine Nationale)

CCH Renaud SOUCHE (Légion Etrangère)

CCH Renaud VIALA (Infanterie para)

BCH Sébastien RIMLINGER (Artillerie)

CCH Frédéric MONDET (Gendarmerie)

CCH Patrick FISHER (Légion Etrangère)

BCH Michel GRZECZKA (Cavalerie)

CCH Marc LEPORC (Infanterie)

BCH Philippe CLAPEYRON (Train para)

BCH Christophe GAIGNARD (Artillerie para)

BCH Bruno ALVAREZ CAUNEDO (Train para)

BCH Jean Michel RINAUDO (ALAT)

CCH Stéphane LE COSTOEC (Infanterie)

CCH Daniel ZAMORA (Légion Etrangère)

CCH Jean Alexandre PERNET (Cavalerie)

BCH Christophe BARGET (Cavalerie)

QM1 Pascal VINCHON (Marine Nationale)

CCH Patrick VAUTIER (Armée de l’Air)

BCH Sébastien THIBAULT (Train)

CCH Alain LOTA (Troupes de Marine)

CCH René Jean HULOT (Infanterie para)

BCH Mickaël DOUET (Troupes de Montagne)

CCH Jean François NOIZILLET (Troupes de montagne)

CCH Patrick FARAUT (Légion Etrangère)

CCH Patrice STUDENT (Troupes de Marine)

CCH Rémy ATTINOT (Armée de l’Air)

CCH Philippe LAMBERT (Troupes de Marine)

BCH Jean DESCHAMPS (Cavalerie)

CCH Jacques LACOMBE

QM1 Gérard FULCRAND (Marine Nationale)

CCH Jérome AUBRIOT (27ème BCA)

BCH Franck DELEPLANQUE (GALSTAT 26)

CCH Timothe GAREL (21ème RIMA)

CCH Jean-Pierre MOURIER (Légion Etrangère)

CCH Sébastien GUILBERT (Infanterie)

CCH Jean VERVIALLE (5ème Escadre de Chasse Armée de l’Air)

BCH Frédéric RAOUL (1er Spahis)

BCH Bruno Wateau

CCH Ddier DOYON (Armée de l’Air)

CPL Aurélien SIERRA (Troupes de Marine)

CPL Raymond XIMENES (Commandos de l’Air)

CPL Bruno LAHOUX (Troupes de Marine)

CPL Jean Pierre MURET (Troupes de Marine)

CPL Thierry COESME (Génie para)

CPL Gabriel Adrian DERECICHEI (Légion Etrangère)

CPL Michel LAPORTE (Infanterie para)

CPL Sabrina LESPINE (132 ème gcat)

CPL David SAFORCADA (Troupes de Marine)

CPL Manuel PUERTAS

CPL André ESCOBEDO (Infanterie para)

CPL Guy RAYNAUD (Infanterie para)

CPL Dominique PARDOUX (Troupes de Marine)

​Brig Franck CLOUTE (Cavalerie para)

Brig P. Laurent GUEZENNEC (Infanterie para)

CPL Michel LANNEGRAND (Armée de l’Air)

QM2 Georges ZAMNIBORTCH (Marine Nationale)

CPL Jacques LECUYER (Génie)

CPL Christophe DELORT (Arméée de l’Air)

QM2 Michel RICCI (Marine Nationale)

Brig Jean PLAIS

Brig Christian FLEURY

CPL Jordan ALLENBACH (Armée de l’Air)

CPL Robert QUIDELLEUR (Artillerie)

CPL Bruno SUDARA (Armée de l’Air)

CPL Vincent VEDEL (Génie de l’Air)

CPL Christian BACHOLLE (Infanterie)

CPL Thierry MALET (Infanterie)

CPL Jacques BOJOLY (Infanterie)

QM2 Alain DEVARENNE (Marine Nationale)

CPL Gérard DUBOURG (Armée de l’Air)

CPL Hervé DEHORS (Génie para)

CPL Vincent BURAT (Transmissions)

CPL Patrick LE MOING (Troupes de Marine)

CPL Denis BEYLARD (Infanterie)

Brig Claude VINCENT (Cavalerie)

CPL Gérard POUSSARD (Troupes de Marine)

CPL Christian FOURNIER (Génie de l’Air)

CPL Marvin KOUAME (Transmissions)

Brig Eric THUILLIER (Cavalerie para)

CPL Michel MARROCU (Légion Etrangère)

CPL Alexis OZOUF (Transmissions)

CPL Jérôme AFFANI (Service de Santé des Armées)

CPL JM GAINCHE (Troupes de Marine)

Brig Alain DUCHAMP

CPL Josué BOUMARD (Infanterie)

Brig Xavier FERRER (Cavalerie)

CPL Jean SITTER

CPL Jean Claude TOURNERET (Troupes de Marine)

CPL Sébastien BROCQ (Génie)

CPL Jérôme ALAUX (Troupes de Marine)

CPL Francis CAMACHO (Légion Etrangère)

CPL Clément PINAUD (Troupes de Marine)

CPL JUANA GONZALES (Troupes de Marine)

CPL Luc MEREAU (Troupes de Marine)

QM2 Alain BACHELOT (Marine Nationale)

CPL Didier EGINARD (Troupes de Montagne)

CPL Eric REES (Infanterie)

CPL Yvon SALIN (Légion Etrangère)

CPL François SIMON (Troupes de Marine)

CPL Christian CAUMARTIN (Cavalerie para)

CPL Eric LINDORFER (9ème RCP)

CPL David PINCEMAILLE (7ème BCA)

CPL Hugues de la Motte (Transmissions)

CPL Yvonnick JOUAN (BSPP)

Brig Claude BOISSIN

Brig Patrick DANY

QM2 Guy BARBIER (Marine Nationale)

1CL Raymond PACO (Infanterie – Bataillon de Corée)

1CL Pierre LAPEYRE (Infanterie)

1CL Michel LAVRILLEUX

1CL Alain GARCIA ALVAREZ (Génie para)

1CL Jean MARC PERRIER (Marine Nationale)

1CL Gilles PELLISSIER

1CL Dominique D’INTRONO (Troupes de Montagne)

1CL Jean Claude PREVOST (Infanterie – Bataillon de Corée)

1CL René SAULNIER (Infanterie para)

1CL Philippe GUILLOT (Troupes de Marine)

1CL Laurent MIRABELLS (ex FINUL)

1CL Olivier UGO (Troupes de Montagne)

1CL Marcel FURET (Troupes de Marine)

1CL Marc DE VAUVERT (Troupes de Montagne)

1CL Luc BACHELIER

1CL Bernard PINCEMAIL (Infanterie para)

1CL Michel CHAULIN (Infanterie para)

1CL Bernard GRAUWIN (ALAT)

1CL René FOUCART (Armée de l’Air)

1CL Jean Marc NOEL (Armée de l’Air)

1CL Alexandre COMMINGES (Infanterie para)

1CL Claude CABIOCH (BSPP)

1CL Emile TOURON (Armée de l’Air)

1CL Pascal SPETZ (Troupes de Montagne)

1CL Gaston ARIZTEGUI (Cavalerie)

1CL Patrice PIZZICHEMI (Marine Nationale)

1CL Denis DEL AGUILA (Légion Etrangère)

1CL Daniel LORRAIN (Troupes de Marine)

1CL Olivier GIBERT (Marine Nationale)

1CL Richard TARRAGON (Troupes de Marine)

1CL Robert GOUEL (Infanterie para)

1CL Michel GLESENER (Troupes de Marine)

1CL Michel LEMONNIER (Transmissions)

1CL Christian GROSSE (Troupes de Marine)

1CL Jean Claude LECOQ (Matériel)

1CL William KESBI (Troupes de Marine)

1CL Jean Charles ACCART (Armée de l’Air)

1CL Philippe LAURENT (Armée de l’Air)

1CL Alain CABUT (Infanterie para)

1CL Bruno CHOQUET DESPICQ

1CL Emmanuel BOUTEILLE (Transmissions)

1CL Damien BRUN (Infanterie)

1CL Alain TRONCHE (Service de Santé des Armées)

1CL Pascal BURGER

1CL Petrut CONSTANTINE (Train)

1CL Philippe DJORDJEVIC (Troupes de Montagne)

1CL Christian DULIER (Armée de l’Air)

1CL Sylvain MANCA (Troupes de Marine)

1CL Pascal JEANNERET (Armée de l’Air)

1CL Bastien BULAN

1CL Henri BLANC

1CL Christian LHOTELLIER (Génie)

1CL Patrick BRETON

1CL Gérard NOEL (Infanterie)

1CL Lucien ANICET

1CL Guillaume CAVALLE (Troupes de Marine)

1CL Jean Claude BEC (Troupes de Montagne)

1CL Francis COLOMBE (Infanterie para)

1CL Jean François KOENRAADS (Infanterie)

1CL Rémi POINAS

1CL Jean Marc PASQUINI (Troupes de Marine)

1CL Gonzague COLLONG (Cavalerie)

1CL Guy ROUZIER

1CL Jean MALARCZUK (Génie)

1CL Dominique KINOO (Troupes de Marine)

1CL Pierre ARMAND (Cavalerie)

1CL Michel BRAEM

1CL Didier TOURAINE (Armée de l’Air)

1CL Yannick BLAISON (Transmissions)

1CL Jean Marc TRUCHET (Armée de l’Air)

1CL Eddy GODEFROY (Cavalerie)

1CL François Xavier ZALISZ (Marine Nationale)

1CL Christophe SCHWICK

1CL Eric DONZELOT (Service de Santé des Armées)

1CL Rémy JUDELS (9ème RCP)

1CL Laurent GILLES

1CL Alain BELLOUARD (20​ème RA)

1CL Rémy NORMAND (Infanterie)

1CL Christian BESSE

1CL Franck PERRIN (Infanterie)

L’appel de milliers d’officiers qui agace le gouvernement – medias-presse.info

Shelley Anna – Le temps où mes messages peuvent être entendus touche à sa fin. Les ténèbres couvriront bientôt la terre et le silence régnera

5 avril 2021

Un message de notre Sainte Mère.

Notre Sainte Mère dit : Quand mon Fils Jésus Christ était sur la croix, il a dit : Pardonne-leur Père car ils ne savent pas ce qu’ils font. Tant d’âmes ont été égarées par de fausses doctrines et de mauvaises interprétations, ouvrez vos cœurs à l’Esprit Saint afin que vous puissiez avoir le discernement et la compréhension de la vérité. Je montre toujours le chemin du vrai salut qui ne peut être atteint que par mon Fils Jésus-Christ. Mon âme magnifie le Seigneur, prie pour la conversion des pécheurs. Les cœurs non préparés s’évanouiront de peur à l’arrivée de mon Fils. Que vos prières montent jusqu’au trône de Dieu où elles sont présentées par les anges en votre faveur. Que vos prières soient sans cesse renouvelées. Ainsi parle votre Mère aimante.

Jésus dit : « la colère de Dieu le Père se déverse sur les enfants des ténèbres, et son amour et sa protection se déversent sur les enfants de la lumière. C’est maintenant le temps que le Père souhaite pour vous d’entrer dans la protection des saints coeurs que ma mère et moi vous offrons. Continuez à être des lumières pour guider les autres, extension de mon amour pour ceux qui sont perdus dans ce monde sombre. Ma miséricorde est pour tous ceux qui choisissent de la recevoir aujourd’hui. Venez à ma source de miséricorde et soyez purifiés de toute injustice et devenez entiers. Écoutez les instructions de mon fils et continuez à prier pour les âmes qui souffrent. Priez mes enfants continuez à prier pour que l’église soit protégée en temps de persécution. Beaucoup de prières sont nécessaires pour les prêtres qui nourrissent les brebis de mon fils. La prière est une arme puissante contre tous les vices, priez sans cesse afin que vos prières montent jusqu’au trône de Dieu où elles sont présentées par les anges. et Souvenez-vous toujours de mes promesses Ainsi parle votre Mère aimante.

Jésus dit : Le temps où mes messages peuvent être entendus touche à sa fin. Les ténèbres couvriront bientôt la terre et le silence régnera. Ainsi parle le Seigneur

Shelley Anna – Le monde sera bientôt en guerre et l’étendard de la fausse paix du fils de la perdition sera bientôt levé

Message du 16 Avril 2021

Jésus dit : « Faites connaître mes paroles d’avertissement, les ténèbres arrivent, leurs ombres enveloppent le firmament et la terre tandis que la lune se change en sang. Le monde sera bientôt en guerre et l’étendard de la fausse paix du fils de la perdition sera bientôt levé. Son inoculation venimeuse qui change votre ADN continue d’être administrée alors que sa marque est maintenant mise en œuvre. Venez à moi, il ne peut y avoir de retard, permettez à mes rayons de Miséricorde Divine de briller sur vous alors que vous vous réfugiez dans mon Sacré Cœur. J’envoie mes Anges pour vous aider, reconnaissez-les, alors qu’ils veillent sur vous dans votre demeure sûre, ne craignez pas car je suis toujours avec vous. Je ne vous abandonnerai pas. Ainsi parle le Seigneur.

Un message de Notre Sainte Mère. Notre Sainte Mère dit : Ma fille, que les paroles de vérité de mon Fils soient connues, car l’heure est tardive et chaque moment est une miséricorde pour le salut des pécheurs. Tout ce que je médite dans mon cœur, je souhaite que tu le médites aussi en gardant tes pensées avec moi au ciel en méditant toujours sur mon Fils. Concentrez vos prières et laissez les Anges les élever au ciel en les présentant au nom de toutes les âmes qui ont besoin de la Miséricorde Divine de mon Fils . Priez mes enfants, priez sans cesse, Ainsi parle votre Mère aimante.

Jésus continue et dit : Mes rayons de Miséricorde brillent pour vous ! Ainsi parle le Seigneur.

Les vaccins ne sont pas la marque de la bête mais ont ouvert la voie à la marque de la bête et au gouvernement mondial unique.

La menace croissante d’une guerre nucléaire est la préoccupation la plus urgente au monde

La menace croissante d’une guerre nucléaire est la préoccupation la plus urgente au monde

Le Commandement stratégique américain (STRATCOM), la branche de l’armée américaine responsable de l’arsenal nucléaire américain, a tweeté ce qui suit mardi :

“Le spectre des conflits d’aujourd’hui n’est ni linéaire ni prévisible. Nous devons tenir compte de la possibilité qu’un conflit conduise à des conditions qui pourraient très rapidement pousser un adversaire à considérer l’utilisation du nucléaire comme sa moins mauvaise option.”

Cette déclaration, que le STRATCOM a qualifiée d’”avant-première” de la déclaration sur la posture qu’il soumet chaque année au Congrès américainétait un peu intense pour Twitter et a suscité de nombreuses réactions alarmées. Cette inquiétude n’était pas due à une quelconque inexactitude dans la déclaration franche du STRATCOM, mais au fait bizarre que le risque croissant de guerre nucléaire dans le monde est à peine évoqué dans le discours dominant.

Le STRATCOM s’est préparé non seulement à utiliser son arsenal nucléaire à des fins de dissuasion, mais aussi à “remporter” une guerre nucléaire si celle-ci devait survenir en raison des “conditions” (entièrement créées par les États-Unis) qui ne sont “ni linéaires ni prévisibles”. Et il est de plus en plus probable qu’une telle guerre éclate, car l’orthodoxie dominante parmi les impérialistes occidentaux, selon laquelle l’hégémonie unipolaire des États-Unis doit être préservée à tout prix, se précipite vers le plongeon de l’Amérique dans la post-primauté.

Les États-Unis ont intensifié leurs agressions contre la Russie d’une manière qui a terrifié les experts, et il semble probable qu’ils continueront à le faire. Ces agressions se compliquent sur des fronts de plus en plus tendus comme l’Ukraine, qui menace de se doter d’armes nucléaires si elle n’est pas admise à l’OTAN, ce qui augmenterait le risque de conflit. Les agressions à l’encontre de la Chine, dotée de l’arme nucléaire, s’intensifient quotidiennement, avec des points de tension potentiels dans les mers de Chine, à Taïwan, au Xinjiang, à Hong Kong, en Inde et sur de nombreux autres fronts possibles.

Mardi, le commandant du STRATCOM, Charles Richard, a déclaré à la commission des forces armées du Sénat que les capacités nucléaires de la Chine progressent si rapidement qu’ils ne s’embarrassent même pas de renseignements vérifiés il y a plus d’un mois dans leurs briefings parce qu’ils sont probablement déjà périmés, ce qui incite à une mise à niveau de l’infrastructure nucléaire américaine. Richard aurait témoigné qu’une partie de l’arsenal nucléaire de la Chine a été récemment amorcée pour être prête à l’emploi.

Le fait que les responsables des armes nucléaires américaines considèrent désormais la Russie et la Chine comme une menace nucléaire majeure, et le fait que les guerriers froids américains s’acharnent contre ces deux pays, est effrayant. Le fait qu’ils jouent à nouveau avec des armes nucléaires “à faible rendement” conçues pour être réellement utilisées sur le champ de bataille rend la chose encore plus effrayante. Sans parler des tensions entre le Pakistan et l’Inde, tous deux dotés de l’arme nucléaire, entre Israël et ses voisins, et entre la Corée du Nord, dotée de l’arme nucléaire, et l’empire occidental.

Le Bulletin of the Atomic Scientists a placé l’horloge de l’apocalypse en 2021 à 100 secondes avant minuit, invoquant la menace croissante d’une guerre nucléaire :

“L’année dernière, l’accélération des programmes nucléaires dans de nombreux pays a fait basculer le monde dans un territoire moins stable et moins gérable. Le développement de véhicules hypersoniques, de systèmes de défense contre les missiles balistiques et de systèmes de livraison d’armes pouvant utiliser de manière flexible des ogives conventionnelles ou nucléaires peut accroître la probabilité d’erreurs de calcul en période de tension. Des événements comme l’attaque meurtrière du Capitole américain au début du mois ont ravivé les inquiétudes légitimes concernant les dirigeants nationaux qui ont le contrôle exclusif de l’utilisation des armes nucléaires. Les nations nucléaires ont toutefois ignoré ou sapé les outils diplomatiques et de sécurité pratiques et disponibles pour gérer les risques nucléaires. Selon nos estimations, le risque que le monde bascule dans une guerre nucléaire – un danger omniprésent au cours des 75 dernières années – a augmenté en 2020. Une incapacité mondiale extrêmement dangereuse à faire face aux menaces existentielles – ce que nous avons appelé “le nouvel anormal” en 2019 – a resserré son emprise dans le domaine nucléaire au cours de l’année écoulée, augmentant la probabilité d’une catastrophe.”

Dans une récente interview accordée à Slava Zilber de Phoenix Media Co-op, Joe Cirincione, spécialiste de la politique nucléaire du Quincy Institute for Responsible Statecraft, a décrit une accélération de la technologie des armes parmi toutes les nations du monde dotées de l’arme nucléaire, dont l’avenir est selon lui “sombre” :

Nous avons actuellement une course mondiale aux armes nucléaires. Chacune des neuf nations dotées de l’arme nucléaire construit de nouvelles armes. Certaines remplacent des armes qui ont vieilli. D’autres élargissent leurs arsenaux. Mais toutes ces nouvelles armes représentent de nouvelles capacités pour ces pays. Vous assistez donc à une course aux armements qualitative et quantitative qui n’est absolument pas contrôlée.”

“Si vous examinez les données recueillies par la Fédération des scientifiques américains, par exemple, vous constatez que, depuis les années 1980, au plus fort de la guerre froide, nous avons réduit les arsenaux nucléaires mondiaux. Nous sommes passés d’un monde où, en 1986, il y avait près de 70 000 armes nucléaires dans le monde à un monde où il n’y en a plus qu’environ 13 500 aujourd’hui. Des progrès considérables. 85% de réduction du stock…”

“Mais ça s’est stabilisé. Il n’y a pas vraiment eu de réductions significatives depuis des années. Le traité New START de 2010 a été le dernier accord de contrôle des armes réussi. C’était il y a 11 ans. Il n’y a pas eu d’accord de réduction depuis lors. Il n’y a pas eu de discussions sur de nouveaux accords de réduction. Maintenant, je pense que l’avenir du contrôle des armes est morose. Il est sombre. Et je ne vois aucun intérêt réel pour un nouveau cycle de contrôle des armes, que ce soit de la part des États-Unis ou de la Russie. Je suis donc pessimiste quant à nos perspectives”.

Comme je dois trop souvent le rappeler aux gens, le risque principal n’est pas que quelqu’un choisisse de déclencher une guerre nucléaire, mais qu’une arme nucléaire soit déployée dans un contexte de tensions accrues à la suite d’une mauvaise communication, d’un mauvais calcul, d’une erreur de tir ou d’un dysfonctionnement, comme cela a failli se produire à de nombreuses reprises pendant la dernière guerre froide, déclenchant ainsi les armes nucléaires de tout le monde selon le principe de la destruction mutuelle assurée.

Plus la situation est tendue, plus un tel événement est probable. Cette nouvelle guerre froide se déroule sur deux fronts, avec un tas de conflits par procuration qui compliquent encore plus les choses. Il y a tellement de petites pièces mobiles, et il est impossible de les contrôler toutes.

Les gens aiment croire que chaque pays doté de l’arme nucléaire possède un “bouton” avec lequel il peut choisir consciemment de déclencher une guerre nucléaire après mûre réflexion, mais cela ne fonctionne pas ainsi. Il y a des milliers de personnes dans le monde qui contrôlent différentes parties de différents arsenaux nucléaires et qui pourraient indépendamment déclencher une guerre nucléaire. Des milliers de “Boutons”. Il suffit d’un seul. L’arrogance de croire que quiconque peut contrôler un tel conflit en toute sécurité, pendant des années, est stupéfiante.

Un rapport de 2014 publié dans la revue Earth’s Future a constaté qu’il suffirait de faire exploser 100 ogives nucléaires pour projeter 5 téragrammes de suie noire dans la stratosphère terrestre pendant des décennies, bloquant le soleil et rendant impossible la photosynthèse des plantes. Cela pourrait facilement faire mourir de faim tous les organismes terrestres qui ne seraient pas d’abord morts des radiations ou du chaos climatique. La Chine possède des centaines d’armes nucléaires ; la Russie et les États-Unis en possèdent des milliers.

Cela devrait être la principale chose dont tout le monde parle. Il n’y a littéralement aucune question plus urgente sur terre que la possibilité imminente que tout le monde puisse mourir dans une guerre nucléaire.

Mais les gens ne le voient pas.

Lors d’une récente émission de Tucker Carlson Tonight, l’ancienne membre du Congrès Tulsi Gabbard a fait un excellent travail en décrivant les horreurs de la guerre nucléaire et la possibilité très réelle qu’elle nous soit infligée en raison de l’attitude insensée de l’Amérique vis-à-vis de la Russie. Elle a parlé sérieusement de la façon dont “une telle guerre aurait un coût dépassant tout ce que nous pouvons vraiment imaginer”, brossant un tableau tout à fait exact de “centaines de millions de personnes mourant et souffrant, voyant leur chair être brûlée de leurs os”.

Gabbard a raison, et a eu raison de donner un compte-rendu aussi conflictuel de ce que nous voyons en ce momentMais si vous lisez les réponses au tweet de Gabbard dans lequel elle partage un extrait de l’interview, vous verrez un déluge de commentateurs l’accusant d’”hyperbole”, disant qu’elle est douce avec Poutine, et l’admonestant pour être apparue sur Tucker Carlson. C’est comme s’ils ne pouvaient même pas entendre ce qu’elle dit, à quel point c’est réel, à quel point c’est significatif.

L’incapacité des gens à comprendre ce problème témoigne de la puissance du biais de normalité, un bug cognitif qui nous fait supposer que, parce qu’une chose mauvaise ne s’est pas produite dans le passé, elle ne se produira pas à l’avenir. Nous avons survécu à la dernière guerre froide de justesse, entièrement par pure chance ; la seule raison pour laquelle les gens sont là pour beugler “hyperbole” est que nous avons eu de la chance. Il n’y a aucune raison de croire que nous aurons de la chance dans ce nouvel environnement de guerre froide ; seul le biais de la normalité le dit. Croire que nous survivrons à cette guerre froide simplement parce que nous avons survécu à la précédente est aussi sain d’esprit que de croire que la roulette russe est sûre parce que le type qui vous passe le pistolet n’est pas mort.

C’est aussi un testament au pouvoir de la bonne vieille compartimentation psychologique. Les gens ne peuvent pas supporter l’idée de la fin de tout, de la mort de tous ceux qu’ils connaissent et aiment, de voir leurs proches mourir dans les flammes ou empoisonnés par les radiations sous leurs yeux, tout cela parce que quelqu’un a fait une erreur au mauvais moment après qu’une bande d’impérialistes ait décidé que la domination planétaire américaine valait la peine de jeter les dés sur la vie de chaque organisme terrestre.

Mais c’est surtout un témoignage de l’omniprésence de la mauvaise pratique des médias occidentaux. Il est gênant pour les programmes de la machine de guerre impériale que les gens protestent contre ces jeux insensés de la guerre froide et de la politique de la corde raide, alors les sténographes des médias abordent à peine cette question. Si le journalisme grand public existait vraiment, ce flirt avec la guerre nucléaire serait au centre de l’attention de tous et les gens inonderaient les rues pour protester contre le fait que leurs vies soient jouées comme des jetons de casino dans un pari fou de tout ou rien.

C’est tellement plus important que toutes les petites choses mesquines auxquelles nous consacrons notre énergie mentale au jour le jour. C’est plus important que n’importe quel problème que vous avez en tête. C’est plus important que votre dédain pour Moscou ou Pékin. C’est plus important que mon dédain pour l’empire américain. C’est plus important que nos opinions politiques. C’est plus important que n’importe quelle dispute que nous pourrions avoir sur internet. C’est plus important que de savoir si oui ou non nous avons un problème avec le fait que Tulsi Gabbard apparaisse sur Tucker Carlson.

Parce qu’une fois que les bombes nucléaires commenceront à voler, rien de tout cela n’aura d’importance. Rien de tout cela. Tout ce qui comptera, c’est le fait que tout cela se termine. Si vous ouvrez la porte et voyez un champignon atomique à l’horizon, toutes vos priorités mentales vont se réarranger très vite.

Nous ne devrions pas être dans cette situation. Il n’y a aucune raison pour que les gouvernements jouent à ces jeux avec ces armes. Il n’y a aucune raison pour que nous ne puissions pas simplement nous entendre et collaborer ensemble à un monde sain. Seuls les programmes psychopathiques d’impérialistes assoiffés de pouvoir perpétuent ce jeu d’équilibre insensé, qui ne profite en aucune façon aux gens ordinaires.

La menace croissante d’une guerre nucléaire est la question la plus urgente au monde, et c’est une folie absolue que nous n’en parlions pas tout le temps.

Faisons ce que nous pouvons pour changer cela.

Traduction de Caitlin Johnstone par Aube Digitale

La menace croissante d’une guerre nucléaire est la préoccupation la plus urgente au monde | Aube Digitale

Mgr Vigano dénonce le Vatican bergoglien « serviteur du Nouvel Ordre Mondial »

Mgr Vigano dénonce le Vatican bergoglien « serviteur du Nouvel Ordre Mondial »

Lucide quant aux abus de l’Eglise officielle en tous domaines, l’archevêque Carlo Maria Vigano, prélat italien issu de la sphère conciliaire, a eu l’honnêteté au cours de ses années d’analyse et d’étude de la crise de l’Eglise, d’en arriver à la conclusion que la source du problème remontait au concile Vatican II lui-même, et non uniquement à des causes secondaires telles une interprétation erronée et progressiste des textes conciliaires ou à un « concile des médias » opposé au vrai concile. A la suite de Mgr Lefebvre, le premier archevêque à avoir combattu Vatican II dans sa globalité et dénoncé la hiérarchie néo-moderniste et néo-protestante qui en est issue, l’ancien nonce apostolique du Saint-Siège a évoqué lui-aussi sans peur, et maintes fois, dans ces interventions écrites ou publiques, la « secte conciliaire » qui détient les rênes à Rome.  

La 5e Conférence internationale du Vatican (dont MPI a parlé ici) intitulée En explorant l’esprit, le corps et l’âme. Comment l’innovation et les nouveaux systèmes de distribution améliorent la santé humaine ne pouvait pas le laisser indifférent : la brochette d’intervenants sorti tout droit de plus pur sérail mondialiste, arc-en-ciel et anticatholique, aurait de quoi interpeller même le plus accommodant des afficionados bergogliens.

Dans une tribune publiée par le site américain Lifesitenews, le 20 avril 2021, Mgr Vigano, avec des mots qui rappellent les fortes dénonciations énoncées en son temps par Mgr Lefebvre, -on pense à sa critique implacable de justesse de la première rencontre inter-religieuse d’Assise-,  condamne cette Conférence qui manifeste, souligne-t-il, la renonciation par le Saint-Siège de sa « mission surnaturelle » pour devenir « le serviteur du Nouvel Ordre Mondial et du globalisme maçonnique dans un contre-magistère antichristique ». Il parle aussi de « la superposition sur la véritable Église d’une secte de modernistes hérétiques et dépravés qui ont l’intention de légitimer l’adultère, la sodomie, l’avortement, l’euthanasie, l’idolâtrie et toute perversion de l’intellect et de la volonté » et d’une « véritable Église est maintenant éclipsée, niée et discréditée », « trahie même par celui qui occupe le plus haut trône. »

 « Du 6 au 8 mai 2021, aura lieu la cinquième Conférence internationale du Vatican, intitulée Explorer l’esprit, le corps et l’âme. Unissez-vous pour prévenir et unissez-vous pour guérir. Une initiative mondiale de soins de santé : comment l’innovation et les nouveaux systèmes de prestation améliorent la santé humaine. L’événement est organisé par le Conseil Pontifical pour la Culture, la Fondation Cura, la Fondation Science et Foi et Stem for Life.

Michael Haynes de LifeSiteNews a rendu compte des sujets à traiter et des participants, dont le tristement célèbre Anthony Fauci, dont les conflits d’intérêts scandaleux ne l’ont pas empêché de prendre en charge la gestion de la pandémie aux États-Unis; Chelsea Clinton, adepte de l’Église de Satan et fervente défenseur de l’avortement; le gourou du Nouvel Âge Deepak Chopra; Dame Jane Goodall, environnementaliste et experte en chimpanzés; les PDG de Pfizer et Moderna; des représentants de Big Tech; et toute une série d’avorteurs, de malthusiens et de mondialistes connus du grand public. La conférence a recruté cinq journalistes éminents comme modérateurs, qui proviennent exclusivement de médias de gauche tels que CNN, MSNBC, CBS et Forbes.

Cette conférence – en collaboration avec le Conseil pour le capitalisme inclusif de Lynn Forester de Rothschild, le Pacte mondial sur l’éducation et le Panthéon interreligieux qui se tiendra en juin à Astana, au Kazakhstan – est la énième confirmation scandaleuse d’un départ inquiétant de l’actuelle Hiérarchie, et en particulier ses plus hauts membres romains, issus de l’orthodoxie catholique. Le Saint-Siège a délibérément renoncé à la mission surnaturelle de l’Église, se faisant le serviteur du Nouvel Ordre Mondial et du globalisme maçonnique dans un contre-magistère antichristique. Les mêmes Dicastères romains, occupés par des gens idéologiquement alignés avec Jorge Mario Bergoglio et protégés et promus par lui, continuent maintenant sans retenue dans leur travail implacable de démolition de la foi, de la morale, de la discipline ecclésiastique et de la vie monastique et religieuse, dans un effort aussi vain que sans précédent pour transformer l’Épouse du Christ en une association philanthropique asservie aux Grandes Puissances. Le résultat est la superposition sur la véritable Église d’une secte de modernistes hérétiques et dépravés qui ont l’intention de légitimer l’adultère, la sodomie, l’avortement, l’euthanasie, l’idolâtrie et toute perversion de l’intellect et de la volonté. La véritable Église est maintenant éclipsée, niée et discréditée par ses propres pasteurs, trahie même par celui qui occupe le plus haut trône.

Le fait que l’Église profonde ait réussi à élire son propre membre pour mener à bien ce plan infernal en accord avec l’État profond n’est plus un simple soupçon, mais un phénomène sur lequel il est désormais essentiel de s’interroger et d’éclairer. La soumission de la Cathedra veritatis aux intérêts de l’élite maçonnique se manifeste dans toutes ses preuves, dans le silence assourdissant des Sacrés Pasteurs et dans la stupéfaction du Peuple de Dieu, abandonné à lui-même.

Démonstration supplémentaire de cette libido serviendi dégénérée du Vatican vers l’idéologie mondialiste est le choix des orateurs pour donner des témoignages et des conférences : partisans de l’avortement, de l’utilisation du matériel fœtal dans la recherche, du déclin démographique, de l’agenda LGBT pan-sexuel, et enfin et surtout, du récit sur le Covid et les soi-disant vaccins. Le cardinal Ravasi, président du Conseil pontifical pour la culture, est certainement l’un des principaux représentants de l’Église profonde et du progressisme moderniste, ainsi qu’un partisan du dialogue avec la tristement célèbre secte maçonnique et un promoteur de la célèbre Cour des Gentils. Il n’est donc pas surprenant que parmi les organisateurs de l’événement figure la Fondation Stem for Life, qui se définit fièrement comme « une organisation non confessionnelle, non partisane et exonérée d’impôts, dont l’objectif est de créer un mouvement visant à accélérer le développement des thérapies cellulaires ».

En y regardant de plus près, le sectarisme et l’esprit partisan de la Conférence du Vatican sont mis en évidence par le sujet qu’elle aborde, les conclusions qu’elle cherche à tirer, ses participants et ses sponsors. Même l’image choisie pour promouvoir la Conférence est extrêmement éloquente : un gros plan de la fresque de Michel-Ange de la Création au plafond de la Chapelle Sixtine, dans laquelle la main de Dieu le Père tend la main vers la main d’Adam, mais les deux mains couvertes de gants chirurgicaux jetables, rappelant les règles de la nouvelle « liturgie de la santé » et laissant entendre que le Seigneur lui-même pourrait propager le virus.

Dans cette représentation sacrilège, l’ordre de la Création est subverti en anti-création thérapeutique, dans laquelle l’homme se sauve et devient l’auteur fou de sa propre « rédemption » de santé. Au lieu de la cuve purificatrice du Baptême, la religion Covid propose le vaccin, porteur du handicap et de la mort, comme seul moyen de salut. Au lieu de la foi en la révélation de Dieu, nous trouvons la superstition et l’assentiment irrationnel à des préceptes qui n’ont rien de scientifique à leur sujet, avec des rites et des liturgies qui imitent la vraie religion dans une parodie sacrilège.

Ce choix d’illustration a une sonnerie aberrante et blasphématoire, car il utilise une image bien connue et évocatrice pour insinuer et promouvoir un récit faux et tendancieux qui dit qu’en présence d’une grippe saisonnière, dont le virus n’a toujours pas été isolé selon les postulats de Koch et qui peuvent être efficacement guéris à l’aide des traitements existants, il est nécessaire d’administrer des vaccins qui sont reconnus inefficaces et qui sont encore en phase d’expérimentation, avec des effets secondaires inconnus, et dont les producteurs ont obtenu un bouclier criminel d’immunité pour leur distribution. Les victimes immolées sur l’autel de la santé Moloch, des enfants démembrés au troisième mois de grossesse afin de produire le sérum génique aux milliers de personnes qui ont été tuées ou mutilées, n’arrêtent pas la machine infernale de Big Pharma, et il est à craindre une résurgence du phénomène au cours des prochains mois.

On se demande si le zèle de Bergoglio pour la diffusion du sérum génique n’est pas aussi motivé par des raisons économiques de base, en compensation des pertes subies par le Vatican et les diocèses suite au verrouillage et à l’effondrement de la fréquentation des fidèles à la messe et aux sacrements. En revanche, si le silence de Rome sur la violation des droits humains et religieux en Chine a été payé par la dictature de Pékin avec des prébendes substantielles, rien n’empêche la réplication de ce schéma à grande échelle en échange de la promotion des vaccins par le Vatican.

La Conférence prendra bien évidemment soin de ne pas mentionner, même indirectement, l’enseignement perpétuel du Magistère sur des questions morales et doctrinales de la plus haute importance. À l’inverse, l’éloge sycophantique de la mentalité mondaine et de l’idéologie dominante sera la seule voix, avec le répertoire œcuménique amorphe inspiré par le Nouvel Âge.

Je note qu’en 2003 le même Conseil Pontifical pour la Culture a condamné la méditation du yoga et, plus généralement, la pensée New Age comme étant incompatible avec la foi catholique. Selon le document du Vatican, la pensée New Age « partage avec un certain nombre de groupes internationaux influents l’objectif de remplacer ou de transcender des religions particulières afin de créer un espace pour une religion universelle qui pourrait unir l’humanité. Étroitement lié à cela, il y a un effort très concerté de la part de nombreuses institutions pour inventer une éthique mondiale, un cadre éthique qui refléterait la nature globale de la culture, de l’économie et de la politique contemporaines. De plus, la politisation des questions écologiques colore certainement toute la question de l’hypothèse Gaia ou du culte de la Terre-Mère. »(2.5). Il va sans dire que les cérémonies païennes par lesquelles la basilique Saint-Pierre a été profanée en l’honneur de l’idole de pachamama s’inscrivent parfaitement dans cette « politisation des questions écologiques » dénoncée par le document du Vatican de 2003, et qui est aujourd’hui au contraire promue sine glossa par le dénommé magistère bergoglien, à commencer par Laudato Sì et Fratelli Tutti.

À La Salette, Notre-Dame nous a avertis : « Rome perdra la foi et deviendra le siège de l’Antéchrist. » Ce ne sera pas la Sainte Église, indéfectible par les promesses du Christ, qui perdra la Foi : ce sera la secte qui occupe le Siège du Très Bienheureux Pierre et que nous voyons aujourd’hui propager l’anti-évangile du Nouvel Ordre Mondial. Il n’est plus possible de se taire, car aujourd’hui notre silence ferait de nous des complices des ennemis de Dieu et du genre humain. Des millions de fidèles sont dégoûtés par les scandales innombrables des pasteurs, par la trahison de leur mission, par la désertion de ceux qui, par ordre sacré, sont appelés à témoigner du Saint Evangile et non à soutenir l’établissement du royaume de l’Antéchrist.

Je prie mes Frères dans l’épiscopat, les prêtres, les religieux, et d’une manière particulière les fidèles laïcs qui se voient trahis par la Hiérarchie, d’élever la voix pour exprimer avec un esprit de véritable obéissance à Notre Seigneur, Chef du Corps mystique, une dénonciation ferme et courageuse de cette apostasie et de ses auteurs. J’invite chacun à prier pour que la Divine Majesté soit émue de compassion et intervienne à notre aide. Que la Très Sainte Vierge, terribilis ut castrorum acies ordinata, intercède devant le Trône de Dieu, compensant par ses mérites l’indignité de ses enfants qui l’invoquent avec le titre glorieux d’Auxilium Christianorum.

+ Carlo Maria Viganò, archevêque, 20 avril 2021, Feria Tertia infra Hebdomadam II » (©Traduction de Francesca de Villasmundo)

Plus que jamais les mots prophétiques de Mgr Lefebvre se concrétisent : vingt ans après le Concile, à cause de ce Concile et de son esprit moderniste, protestant, évolutif, progressiste, et apostat, il voyait déjà « les étapes se précipiter, aller encore plus vite » pour « en arrive[r] à la destruction totale de l’Église ». Le texte de Mgr Vigano, traduit ci-dessus, illustre cette destruction accomplie en un demi-siècle d’apostasie promue par l’Eglise post-concile, et par tous les papes conciliaires qui furent à sa tête, de Paul VI à François, Jean-Paul II et sa rencontre d’Assise et Benoit XVI et son étrange théologie inclus. Chacun de ces papes a posé, d’une manière ou d’une autre, sa pierre angulaire à la transformation de « l’Épouse du Christ en une association philanthropique asservie aux Grandes Puissances » et à la propagation de « l’anti-évangile du Nouvel Ordre Mondial », François mettant sa touche finale à l’ouvrage… d’auto-démolition de l’Eglise.

 Francesca de Villasmundo

Mgr Vigano dénonce le Vatican bergoglien « serviteur du Nouvel Ordre Mondial » – medias-presse.info

Je vous avertis maintenant, que les malins vont vous éprouver par la persécution tel que vous ne l’avez jamais vu. Vos épreuves vont s’empirer, mais Je protègerai les vies de Mes fidèles à Mes refuges. Mettez votre foi en Moi et fiez-vous à Ma protection, et cessez de vous plaindre quant au moment où J’apporterai Ma victoire

Samedi, le 17 avril, 2021

Jésus a dit : « Mon peuple, Je suis allé vers Mes apôtres en marchant sur la mer, et Je leur ai dit : ‘C’est Moi’. Je vous montre comment les apôtres devaient se fier à chacune de Mes paroles et actions pour leur mission de répandre Ma Parole de l’Évangile. Même maintenant, Mes enfants, vous devez vous fier à Moi lors de la maladie ou de la bonne santé. Lorsque vous êtes malades, Je vous demande de redoubler vos prières et de prier les 24 Gloire au Père de Ste Thérèse. Je ferai appel à l’Esprit-Saint de placer sur vous Ses grâces de guérison, et de croire avec foi, et vous serez guéris. Vous devez à chaque jour avoir foi en Moi, que vous soyiez malades ou non. Continuez de prier fidèlement vos prières et Je vous guérirai. Vous avez aussi des amis qui sont malades, alors vous devez les inclure lors de vos intentions de prière. Vous avez plusieurs épreuves dans cette vie, mais c’est en luttant pour demeurer vivants dans votre travail que vous Me plaisez le plus. Je suis toujours à votre côté, tout comme J’ai réconforté Mes apôtres sur la mer. »

Jésus a dit : « Mon peuple, Je vous aime tous tellement, et J’entends toutes vos plaintes. Pensez à comment les Hébreux se sont plaints au sujet de la manne et des cailles que Je leur ai données dans le désert. Parce qu’ils étaient un peuple ingrat, J’ai envoyé des serpents parmi le peuple et certains sont morts. Vous savez bien comment ne pas vous plaindre au sujet de votre nourriture. Vous pensez que vous souffrez maintenant, alors attendez au moment de Ma victoire. Vous avez suffisamment de nourriture, et les malins progressistes vous harcèlent. Je vous avertis maintenant, que les malins vont vous éprouver par la persécution tel que vous ne l’avez jamais vu. Vos épreuves vont s’empirer, mais Je protègerai les vies de Mes fidèles à Mes refuges. Mettez votre foi en Moi et fiez-vous à Ma protection, et cessez de vous plaindre quant au moment où J’apporterai Ma victoire. »

Stop : ils s’entêtent à vouloir vacciner les enfants !

Stop : ils s’entêtent à vouloir vacciner les enfants !

Les enfants ne risquent rien du covid-19 ; vouloir leur injecter des vaccins non testés est criminel et inutile.

Depuis plus d’un an les lobbyistes des firmes pharmaceutiques rêvent d’imposer la vaccination anti-covid-19 à l’ensemble de la population mondiale en utilisant des obligations vaccinales et le chantage « vacciné ou socialement mort ».

Et depuis plus d’un mois ils s’attaquent aux enfants [1] alors que ceux-ci ne risquent rien du Covid-19, qu’ils ne le transmettent pas et que rien ne prouve que les vaccins puissent être efficaces et sans danger pour eux.

Les enfants ne risquent rien du Covid-19 et ne peuvent donc tirer aucun bénéfice individuel de la vaccination anti-covid-19.

Toutes les séries rapportées [2] [3] [4] [5] [6] [7] [8] et tous les relevés nationaux et internationaux confirment tous que le Covid-19 est rare et presque toujours bénin chez l’enfant, et qu’ils risquent moins du Covid-19 que de la grippe saisonnière.

En France, depuis un an, Santé Publique France n’a comptabilisé que 3 morts attribuées au Covid (tous souffraient de maladies chroniques, de cancer ou d’immunodéficience) sur près de 8 millions d’enfants et adolescents de moins de 15 ans alors que la grippe fait en moyenne 8 victimes chaque année dans ce groupe d’âge.

L’OMS [9]confirme que les enfants ne risquent pratiquement rien :

Ce risque infime fait qu’aucun bénéfice individuel ne peut être espéré de la vaccination chez les enfants alors que des complications post-vaccinales parfois graves, allant jusqu’à la mort, sont rapportées partout dans les médias

Les enfants ne sont pas des vecteurs de propagation de la maladie ; les vacciner ne changerait en rien l’évolution de l’épidémie.

Toutes les séries rapportées et tous les relevés nationaux et internationaux montrent que les enfants et adolescents ne sont pas vecteurs de transmission et qu’ils ne sont pas contaminés par les camarades d’école, mais habituellement par les parents à domicile.

Plus de 20 études épidémiologiques dans une dizaine de pays ont recherché opiniâtrement des contaminations à partir d’enfants de moins de 15 ans : aucune n’a pu mettre en évidence un seul exemple réellement probant.

L’étude de l’Inserm [10] est très démonstrative. L’enfant des Contamines a été en contact, alors qu’il était malade, avec 172 personnes, dont 112 élèves et professeurs dans trois écoles et un ski-club. Il n’a contaminé personne, même pas les deux autres enfants de sa fratrie. Et l’infection apportée de Singapour par un adulte est restée cantonnée aux occupants du chalet.

L’étude de l’institut Pasteur sur les écoles primaires de Crépy-en-Valois [11] a porté sur 1 340 personnes, dont 139 infectées (81 adultes et 58 enfants). Parmi 510 élèves de six écoles primaires, ils ont identifié trois enfants de trois établissements différents qui étaient infectés au moment où les écoles étaient encore ouvertes. Aucun de ces trois enfants n’a contaminé quiconque, qu’il s’agisse d’autres élèves ou d’adultes.

L’étude Coville [12], du groupe Activ (Association clinique et thérapeutique infantile du Val-de-Marne) dirigé par le professeur Robert Cohen, vice-président de la Société française de pédiatrie, a porté sur 600 enfants, de la naissance à l’âge de 15 ans permet de conclure que : « sans histoire de Covid parental, l’enfant n’a rien. »

Aux Pays-Bas, les enfants âgés de 0 à 17 ans ne représentent que 1,3 % de tous les patients déclarés avec Covid-19, bien qu’ils représentent 20,7 % de la population. Seulement 0,6 % des hospitalisations signalées concernaient des enfants de moins de 18 ans et Il n’y a pas de cas d’enfants décédés du Covid-19. Une étude des ménages aux Pays-Bas a rapporté des données sur 116 enfants de 1 à 16 ans [13] et les résultats préliminaires ont montré que rien n’indique que les enfants de moins de 12 ans aient été les premiers infectés de la famille.

En Irlande [14], avant la fermeture des écoles aucun cas de contamination scolaire n’a été détecté parmi les 924 enfants et 101 adultes au contact de six infectés (trois enfants, trois adultes).

En Australie [15] [16]  9 élèves et 9 membres du personnel infectés par le SRAS-CoV-2 dans 15 écoles ont eu des contacts étroits avec un total de 735 élèves et 128 membres du personnel. Seules 2 infections secondaires ont été identifiées, aucune chez le personnel adulte. 1 élève du primaire a été potentiellement infecté par un membre du personnel.

En Suisse [17]: sur un total de 4 310 patients atteints du SRAS-CoV-2, 40 étaient âgés de moins de 16 ans (0,9 %). Parmi les 111 contacts familiaux positifs des enfants étudiés, les mères prédominaient (n = 39), suivies des pères (n = 32), des frères et sœurs pédiatriques (n = 23), des frères et sœurs adultes (n = 8) et des grands-parents (n = 7).

En Finlande un enfant de 12 ans qui allait à l’école durant sa maladie a été en contact avec 121 personnes et n’en a contaminé aucune.

En Grèce [18] l’analyse épidémiologique de 23 clusters touchant 109 personnes (66 adultes et 43 enfants n’a retrouvé aucun cas de transmission à partir d’un enfant.

À Singapour [19], deux écoles primaires et une école secondaire ont constaté des covid-19 infantiles. Aucun des 34 contacts identifiés des écoles primaires ne s’est révélé positif. Parmi les 77 contacts de l’école secondaire, 8 ont développé des symptômes grippaux, mais aucun d’entre eux n’a été testé positif.

Sur les plus de 11 180 articles ayant pour sujet l’enfant et le Covid-19 répertoriés par PubMed le 9/4/2021 et les 1794 spécifiquement dédiés à la transmission éventuelle par les enfants, aucun n’apporte la preuve d’une transmission d’un enfant à un autre enfant ou à un adulte dans le monde réel [20] [21] [22] [23] [24].

Les seuls articles qui évoquent cette possibilité se basent sur la charge virale ou sur des modélisations aux hypothèses fausses.

Certes des enfants scolarisés peuvent être malades ou testés positifs, mais chez les asymptomatiques, il s’agit le plus souvent de faux positifs (plus de 90 %), ou d’infections anciennes qu’ils ont contractées à domicile et dont ils sont guéris. Les transmissions scolaires sont possibles, mais toutes celles qui ont fait l’objet d’une enquête épidémiologique sérieuse montrent qu’elles sont liées au personnel adulte.

Comme les enfants sont innocents de la transmission de la maladie leur vaccination, même si elle était efficace ne servirait à rien pour protéger les autres.

Les vaccins actuels n’empêchent pas la transmission de la maladie !

Dans les pays champions des campagnes de vaccination, les transmissions se poursuivent et sont même parfois augmentées.

Ainsi aux Émirats arabes unis la circulation du virus est plus intense depuis la vaccination

Même phénomène au Bahreïn :

Même évolution au Chili

La comparaison des évolutions des mortalités en Grande-Bretagne confinée et très vaccinée et en Suède non confinée et peu vaccinée suggère même que la vaccination aggrave au moins transitoirement transmission et mortalité.

Cette très douteuse efficacité des vaccins actuels pour prévenir la transmission du virus est reconnue par la Haute Autorité de Santé et a été officialisée par O. Véran dans son argumentaire récent devant le Conseil d’État [25] : « le vaccin n’empêche pas de transmettre le virus aux tiers. »

Même si les enfants étaient contagieux, leur vaccination serait donc inefficace pour protéger les autres puisque les vaccins ne sont pas capables d’interrompre la transmission !

Les vaccins ne sont même pas expérimentaux chez l’enfant : ils n’ont même pas été testés !

Chez les adultes, les vaccins sont expérimentaux puisque les essais ne seront pas terminés avant 2023. Chez l’enfant ils ne sont même pas expérimentaux car les essais excluaient jusque récemment les moins de 16 ans et que le premier essai chez l’enfant a été interrompu après un accident avant inclusion significative d’enfants cobayes.

C’est donc un médicament qui n’a pas du tout été testé chez eux et qui n’a pas reçu d’AMM même conditionnelle que les vaccinolâtres voudraient injecter aux enfants qui n’en ont pas besoin !

Pour retrouver nos libertés, il suffit de le vouloir !

L’argument de la vaccination des enfants « nécessaire pour retrouver nos libertés » agité par Stéphane Dhersin reprend le chantage classique des avocats du vaccin. Cet argument ne repose sur aucun fait scientifiquement établi mais sur des prophéties mathématiques truquées/fausses.

Les Suédois, les Biélorusses, les Finlandais, les Néerlandais qui n’ont jamais été confinés souffrent d’une mortalité inférieure à la nôtre.

Le gouverneur du Texas a supprimé toutes les contraintes prétendument sanitaires le 10 mars et depuis la mortalité baisse alors qu’elle augmente dans des États (Michigan, Minnesota) encore soumis aux restrictions sociales.

Dans un court article au Lancet, Delfraissy [26] et quatre autres membres du Conseil scientifique déclarent qu’il faut changer de politique sanitaire, cesser d’utiliser les confinements épisodiques et ne plus compter sur la vaccination pour nous sortir de la crise. Pourquoi ne les écoute-t-on pas ?

N’ayons plus peur inutilement. Arrêtons de massacrer l’équilibre psychologique, la santé, l’éducation et l’avenir professionnel de nos jeunes. notre économie.

Et ne sacrifions pas les enfants sur des croyances et modélisations fausses qui ne peuvent être utiles qu’aux actionnaires des marchands de vaccins.

Les enfants ne risquent rien du Covid-19 et ne sont pas vecteurs du Covid-19. Vouloir leur injecter des vaccins non testés est criminel.

Dr Gérard Delépine

[1] Antoine Beau Covid : faut-il vacciner les enfants pour un retour à la vie normale en septembre ? SCIENCE

07/04/2021

“Vacciner les mineurs est un levier d’action potentiel dans la lutte pour revivre normalement”, explique Jean-Stéphane Dhersin, modélisateur

[2] Peter Brodin Why is COVID-19 so mild in children ? Editorial Acta Paediatrica 24 March 2020

[3] Ji Young Park First Pediatric Case of Coronavirus Disease 2019 in Korea J Korean Med Sci. 2020 Mar 23 ;35(11)

[4] LiangSua the different clinical characteristics of corona virus disease cases between children and their families in China – the character of children with COVID-19 Emerging Microbes & Infections 2020, VOL.

[5] Qinxue Shen Novel Coronavirus Infection in Children Outside of Wuhan, China Pediatr Pulmonol. 2020 Apr 7. doi : 10.1002/ppul.24762. Online ahead of print

[6] Ya-Nan Han et al A Comparative-Descriptive Analysis of Clinical Characteristics in 2019-Coronavirus-infected Children and Adults Pediatrics April 2020

[7] Zhonghua Er Ke Za Zhi pour la Société de pédiatrie et Association médicale chinoise : Recommandations pour le diagnostic, la prévention et le contrôle de la nouvelle infection à coronavirus 2019 chez les enfants (première édition intermédiaire). 2020 ; 58 : 169–74.]., Chinese Journal of Pediatrics

[8] Haiyan Qiu Clinical and epidemiological features of 36 children with coronavirus disease 2019 (COVID-19) in Zhejiang, China : an observational cohort study Lancet Infect Dis. 2020 25 mars ; S1473-3099 (20) 30198-5.

[9] OMS Covid19 dashboard consulté le 9/4/2021

[10] Kostas DANIS et al pour Santé Publique France Cluster of coronavirus disease 2019 (Covid-19) in the French Alps, 2020 Clinical Infectious Diseases Oxford University Press for the Infectious Diseases Society of America.

[11] Fontanet et al SARS-CoV-2 infection in primary schools in northern France : A retrospective cohort study in an area of high transmission medRxiv 2020

[12] Christèle Gras-Le Guen https://theconversation.com/rentree-scolaire-la-covid-19-nest-definitivement-pas-une-maladie-pediatrique-145287 []

[13] Sur la base des rapports des services de santé publique municipaux (GGD

[14] Heavey L, Casey G, Kelly C, et al. No evidence of secondary transmission of COVID-19 from children attending school in Ireland, 2020. Euro Surveill 2020 ;25 :2000903

[15] D’après l’Australian National Centre for Immunisation Research and Surveillance https://www.bing.com/search?q=l%E2%80%99Australian+National+Centre+for+Immunisation+Research+and+Surveillance&form=QBLH&sp=-1&pq=&sc=0-0&qs=n&sk=&cvid=4D88315372394AACB2AA964A03900C84

[16] Centre national de recherche et de surveillance de la vaccination. COVID-19 dans les écoles — L’expérience en NSW. Nouvelle-Galles du Sud, Australie : Centre national de recherche et de surveillance sur l’immunisation

[17] Hildenwall H, Luthander J, Rhedin S, et al. Paediatric COVID-19 admissions in a region with open schools during the first two months of the pandemic. Acta Paediatr. 2020 ; 00 :1–3. https://doi.org/10.1111/apa.15432

[18] Helena C. Maltezoua Transmission dynamics of SARS-CoV-2 within families with children in Greece : a study of 23 clusters J Med Virol. 2020 août 7 ;10.1002/jmv.26394. doi : 10.1002/jmv.26394

[19] Agence gouvernementale de Singapour. COVID-19 : cas à Singapour [Internet]. Singapour, Agence gouvernementale de Singapour. 2020 ; [cité le 12 mars 2020. Disponible sur : https://www.gov.sg/article/covid-19-cases-in-singapor [

[20] Weiyong Liu .et al : Detection of Covid-19 in Children in Early January 2020 in Wuhan, China N Engl J Med. 2020 2 avril ; 382 (14) : 1370-1371

[21] ) Liu Y, Yan L-M, Wan L, et al. Viral dynamics in mild and severe cases of COVID-19. Lancet Infect Dis. 2020. https://doi.org/10.1016/ S1473 -3099(20)30232

[22] Hong H, Wang Y, Chung H-T, Chen C-J, Clinical characteristics of novel coronavirus disease 2019 (COVID-19) in newborns, infants and children, Pediatrics and Neonatology, https://doi.org/10.1016/j.pedneo.2020.03.001.

[23] Wu Z, McGoogan JM. Characteristics of and important lessons from the coronavirus disease 2019 (COVID-19) outbreak in China : summary of a report of 72 314 cases from the Chinese Center for Disease Control and Prevention. JAMA 2020 ; published online Feb 24. DOI :10.1001/jama.2020.2648

[24] Jonas F Ludvigsson macroanalysis of Covid 19 in children. Acta Paediatr. 2020 23 mars

[25]  Décision du conseil d’état du 2 AVRIL 2021 Les restrictions de déplacement des personnes vaccinées sont justifiées

[26]Laetitia Atlani-Duault, Bruno Lina, Franck Chauvin, Jean-François Delfraissy, Denis Malvy Immune evasion means we need a new COVID-19social contract Lancet https://www.thelancet.com/action/showPdf?pii=S2468-2667%2821%2900036-0

Stop : ils s’entêtent à vouloir vacciner les enfants ! – Riposte LaïqueRiposte Laïque (ripostelaique.com)

Beaucoup ne seront pas assez forts pour lutter contre l’avortement, l’euthanasie et le mariage entre personnes de même sexe

Beaucoup ne seront pas assez forts pour lutter contre l’avortement, l’euthanasie et le mariage entre personnes de même sexe

Lundi 15 avril 2013 à 18h20

Ma chère fille bien-aimée, les ennemis de Dieu se lèvent maintenant en grand nombre, dans chaque nation, pour dénoncer les Lois de Dieu.

Beaucoup de nouvelles lois seront introduites dans chaque pays et dans chaque église. La plupart des lois seront contraires aux Enseignements inscrits dans la Sainte Bible. Des péchés de toutes sortes seront légalisés et la noirceur de la bête couvrira le monde. Ceux qui s’opposeront à ces lois seront traités de fous et diabolisés. Leurs voix seront noyées par ceux qui embrassent la laïcité comme si c’était une authentique religion. Ils utiliseront tous les arguments intellectuels possibles pour faire respecter leurs lois ignobles et tromperont beaucoup de gens parce qu’ils se serviront des droits de l’homme comme outil pour manipuler les autres.

Beaucoup ne seront pas assez forts pour lutter contre l’avortement, l’euthanasie et le mariage entre personne de même sexe. C’est alors, au moment où les lois seront mises en application, que l’Église Catholique annoncera la réformation reconnaissant tous les droits de l’homme et toutes les religions. Il s’ensuivra une division terrible entre ceux qui ont reçu du Saint Esprit le Don de perspicacité, et ceux dont le seul désir est l’amour de soi et qui rejettent Dieu. Ils voient Dieu, et Mes Enseignements, comme un obstacle à vivre ce qu’ils croient être un style de vie libre.

Le puissant groupe mondial d’élites, qui s’est infiltré dans tous les coins du monde, programmera de nouvelles lois pour l’Église, et complotera pour renverser des dirigeants, tout en concevant des guerres qui entraîneront des destructions. Ils sont tellement orgueilleux, et leur allégeance à l’adoration Satanique est si étendue, qu’ils croient être indispensables. Comme ils vont souffrir pour leurs actes infâmes. Au moment précis où ils croiront qu’ils peuvent contrôler les autres et leur infliger leurs plans diaboliques, ils seront frappés par la Main de Mon Père. Il ne leur sera accordé que peu de temps pour faire demi-tour. Ensuite, ils se retourneront alors les uns contre les autres et se détruiront mutuellement. Le degré de leur souffrance sera tel que même vers la fin ce ne sera pas suffisant de leur faire voir ce qui les attend s’ils continuent d’être liés au malin. 

Beaucoup de gens, non du peuple de Dieu, ne remarqueront pas grand chose de ces événements au début. Ce ne sera que lorsque leur liberté sera réduite qu’ils se révolteront ouvertement contre les injustices au sein de leurs nations. Ils se rendront alors compte de l’horreur qui aura été créée parce que la Lumière de Dieu aura été éteinte. À sa place il y aura ténèbres, vide, famine et manque d’amour. C’est alors seulement que les hommes réclameront la Miséricorde de Dieu. Je serai là, attendant de les consoler et de sauver leurs pauvres âmes terrorisées.

Votre Jésus

Mehr Infos: https://www.internetgebetskreis.com/fr/messages/messages-de-2013/avril-2013/

Les personnes vaccinées peuvent être sauvées avec l’huile du Vendredi-Saint et leur foi que Je puis les guérir à Mes refuges. Ceux qui sont vaccinés, et qui ne recherchent pas Ma guérison, seront tués lors du déclenchement du prochain virus. Ceci est un plan meurtrier de réduire à dessein la population là où la Chine a à dessein répandu cette maladie. J’apporterai Mon Avertissement pour protéger Mon peuple avant que le prochain virus soit relâché.

Lundi, le 19 avril, 2021

Jésus a dit : « Mon peuple, tous ceux qui M’aiment et croient en Moi, seront persécutés par les gens du monde. Je vous aime tous, et Je vous donnerai la force d’endurer toute critique de la part de vos persécuteurs. Il y avait de mauvaises gens du temps de S. Étienne, et ils ont porté de faux témoins contre lui. Ils l’ont condamné faussement, et ils l’ont lapidé à mort. De vos jours vous voyez des malins qui gagnent du pouvoir, et il veulent littéralement tuer des millions de personnes. Ces malins veulent surtout persécuter quiconque proclame Ma Parole. Soyez avertis, Mes fidèles, car les malins veulent vous tuer car ils ne peuvent pas endurer d’entendre Mon Nom s’échapper de vos lèvres. Alors que vous approchez du temps de la tribulation, la persécution des Chrétiens sera tellement sévère, que Je devrai vous appeler à la protection de Mes refuges. Je parle la vérité en tant que votre Sauveur Ressuscité, alors soyez prêts à venir à Mes refuges après l’Avertissement et le temps de conversion. »

Jésus a dit : « Mon peuple, vous avez entendu dire par les gens du monde uni qu’avec les virus et les vaccins, qu’ils pourraient réduire la population du monde par 15% ou plus. C’est le diable qui pousse le développement des virus pandémiques. Ces mêmes malins empêchent que l’on se serve de véritables remèdes tels l’ivermectine et l’hydroxychloroquine pour guérir les gens du Covid-19. Vos pharmaciens font de l’argent en créant des vaccins qui vont tuer vos gens lors du prochain méchant virus. C’est pourquoi Je vous ai souvent répété : ‘Ne prenez aucun vaccin du virus ou de vaccin contre la grippe car ils ont pour but de vous tuer.’ Les malins se servent des médias pour tenter d’encourager autant de personnes possible à prendre les vaccins meurtriers. Ces vaccins vont changer vote ADN car ils vont tuer des gens selon leur plan. Les personnes vaccinées peuvent être sauvées avec l’huile du Vendredi-Saint et leur foi que Je puis les guérir à Mes refuges. Ceux qui sont vaccinés, et qui ne recherchent pas Ma guérison, seront tués lors du déclenchement du prochain virus. Ceci est un plan meurtrier de réduire à dessein la population là où la Chine a à dessein répandu cette maladie. J’apporterai Mon Avertissement pour protéger Mon peuple avant que le prochain virus soit relâché. J’apporterai Ma victoire sur ces malins, et ils seront tués et châtiés dans les flammes éternelles de l’enfer. Fiez-vous à Mes paroles et Ma guérison pour Mes fidèles. Soyez patients et vous serez guéris par votre foi en Mon pouvoir de guérison. »

En marche vers l’Etat d’urgence permanent et la surveillance de masse

En marche vers l’Etat d’urgence permanent et la surveillance de masse

Etat d’urgence permanent et surveillance de masse sont les deux mamelles de la République française, Macron et covid régnant.

La semaine dernière, deux décisions ont donné un coup de pouce au maintien sine die de la tyrannie ambiante. Elles ont fait peu de bruit, susciter peu de réactions, et pourtant elles engagent l’avenir des libertés fondamentales des Français, déjà mises entre guillemets pour cause de « crise sanitaire ». Des guillemets qui risquent fort de devenir permanents.

Le site La Quadrature du Net dans un article du 21 avril dernier révèle que le Conseil d’Etat a validé durablement la surveillance de masse : il « autorise, écrit La Quadrature du Net, la conservation généralisée des données de connexion en dehors des situations exceptionnelles d’état d’urgence sécuritaire, contrairement à ce qu’exigeait la Cour de justice de l’UE dans sa décision du 6 octobre 2020 contre la France. »

« Pour arriver à une conclusion aussi brutale, continue l’article, le Conseil d’État a réinterprété la notion de « sécurité nationale » pour l’étendre très largement au-delà de la lutte contre le terrorisme et y inclure par exemple l’espionnage économique, le trafic de stupéfiant ou l’organisation de manifestations non-déclarées. Ainsi, il peut conclure que la sécurité nationale est systématiquement menacée, justifiant le contournement permanent des garanties protégeant les libertés fondamentales et ce même en dehors des périodes officielles d’état d’urgence, soumises à un contrôle démocratique (aussi théorique soit-il). »

Mais la surveillance ne s’arrête pas là, ainsi que l’explique le journaliste de La Quadrature du Net :

« Le Conseil d’État permet la communication des données de connexion à la police pour n’importe laquelle des finalités comprises dans cette notion délirante de « sécurité nationale », alors que la CJUE exige que cette mesure de surveillance soit limitée à la seule lutte contre la criminalité grave. »

Et de conclure amèrement :

« Reléguant le droit à la vie privée, à la sûreté ou à la liberté d’expression à une pure déclaration de principe dénuée d’effectivité, le Conseil d’État confère à la sacro-sainte sécurité nationale une définition si monstrueuse qu’elle lui permet d’annihiler le reste des droits fondamentaux. Aujourd’hui, il a durablement inscrit dans le droit français le renversement de principe en matière de surveillance : tout le monde est suspect, de tout. »

Le même jour, ce 21 avril 2021, quelques titres mineurs se faisaient l’écho brièvement du nouveau projet de loi du gouvernement Macron « relatif à la sortie de la crise sanitaire » qui « prolongerait en réalité l’attribution des mêmes pouvoirs au gouvernement jusqu’au 31 octobre 2021 », d’après France Inter. Rappelons que l’Etat d’urgence sanitaire permet au gouvernement de prendre certaines mesures privatives de libertés sans passer par le Parlement.

Aussi, si ce projet de loi est voté le 10 mai, l’exécutif pourra continuer d’imposer de nouvelles restrictions aux libertés fondamentales jusqu’à fin octobre mais pas seulement : le « pass sanitaire » est aussi implicitement prévu dans le projet en permettant au gouvernement, analyse de son côté Sputnik, « d’imposer à toute personne souhaitant voyager ‘’à destination ou en provenance‘’ de la France la présentation d’un certificat de vaccination, d’un test négatif ou d’un document attestant d’une contamination antérieure au Covid-19. En d’autres termes, l’exécutif aurait alors l’outillage juridique suffisant pour mettre en œuvre ce fameux «pass sanitaire», dont l’arrivée dans l’Hexagone n’a jamais été aussi imminente. »

« Censé s’achever le 1er juin prochain, continue le média russe, l’état d’urgence sanitaire devrait être prolongé jusqu’au… 31 octobre 2021. Le site spécialisé Contexte a ainsi dévoilé le projet de loi du gouvernement visant à étendre les pleins pouvoirs de l’exécutif dans la gestion de la crise sanitaire. Le principe d’un ‘’pass sanitaire‘’ et l’imposition d’un lieu de quarantaine pour les voyageurs revenant de l’étranger sont aussi prévus par le texte. »

Un « tour de force politique absolument pas justifié et totalement disproportionné », tance l’avocat René Boustany, cofondateur du Cercle droit et liberté, au micro de Sputnik :

« L’idée maintenant, c’est : “on vous rend vos libertés si vous vous êtes bien tenus”. Dans cette logique-là, il n’y a pas de raison de sortir d’un état d’urgence permanent. »

« C’est liberticide et discriminatoire : certaines personnes ne veulent pas se faire vacciner, ou ne peuvent pas se faire vacciner. Les libertés ne seront plus des droits naturels ou absolus mais conditionnées à un “pass sanitaire” qui sera en réalité un instrument politique et administratif », continue-t-il.

Entre surveillance de masse et Etat d’urgence quasi-permanent, la tyrannie sanitaire a encore de beaux jours devant elle…

Francesca de Villasmundo

En marche vers l’Etat d’urgence permanent et la surveillance de masse – medias-presse.info

En Guyane, deux personnes vaccinées sont mortes d’une forme grave du covid-19

EN GUYANE, DEUX PERSONNES VACCINÉES SONT MORTES D’UNE FORME GRAVE DU COVID-19

Prélèvements de personnes infectées par le Covid-19 à l'Institut Pasteur de Guyanne
Prélèvements de personnes infectées par le Covid-19 à l’Institut Pasteur de Guyanne – jody amiet / AFP

Ces deux hommes de 53 et 68 ans présentaient « des antécédents de lourdes comorbidités et un état de très grande fragilité », a précisé l’Agence régionale de santé.

Deux personnes âgées de 53 et 68 ans sont mortes en Guyane d’une forme grave du Covid-19 « alors qu’elles avaient été vaccinées quelques semaines auparavant avec deux doses de Pfizer », a confirmé ce lundi l’Agence régionale de santé (ARS). Ces deux patients, deux hommes selon une source sanitaire, sont décédés au centre hospitalier de Cayenne. Ils avaient reçu leur deuxième injection du vaccin Pfizer/BionTech fin février, précise l’ARS.

« Ces deux personnes présentaient des antécédents de lourdes comorbidités et un état de très grande fragilité. L’une d’entre elles présentait un trouble du système immunitaire, susceptible d’occasionner une moindre réponse à la vaccination », précise l’ARS Guyane.

Dans cette collectivité française d’Amérique du sud considérablement exposée au variant brésilien, les « prélèvements sont en cours de séquençage pour connaître la souche exacte du virus en cause« , indique encore l’ARS.

2,5% de la population guyanaise vaccinée

« L’échec vaccinal existe pour tous les types de vaccination. Cela dépend de l’état du système immunitaire de la personne vaccinée », a réagi le directeur de l’Institut Pasteur de la Guyane, le Dr Mirdad Kazanji, contacté par l’AFP.

Pour le praticien, « les gens vaccinés peuvent éventuellement avoir des virus qui se développent au niveau des voies respiratoires et, éventuellement, en contaminer d’autres » en cas de système immunitaire « fragilisé » et de « gros facteurs de comorbidités ». « Mais dans la majeure partie des cas, la vaccination diminue drastiquement le nombre d’hospitalisations et de cas graves », souligne-t-il, redoutant que ce double cas « ralentisse la campagne de vaccination en Guyane ».

Au 18 avril, 2,5% de la population guyanaise avait reçu deux doses, soit 7314 personnes sur environ 300.000 habitants, et 5,5% avait reçu une dose.Mélanie Rostagnat avec AFPJournaliste BFMTV

En Guyane, deux personnes vaccinées sont mortes d’une forme grave du Covid-19 (bfmtv.com)

Message urgent du Dr Vernon Coleman qui prédit que tous les vaccinés commenceront à mourir à l’automne et annonce un génocide général pour la majorité de la population, également pour les non vaccinés, en raison des mutations virales que le vaccin provoquera. Dr Coleman: Les vaccins Covid-19 sont des armes de destruction massive et pourraient mettre fin à la race humaine

Message urgent du Dr Vernon Coleman qui prédit que tous les vaccinés commenceront à mourir à l’automne et annonce un génocide général pour la majorité de la population, également pour les non vaccinés, en raison des mutations virales que le vaccin provoquera. Dr Coleman: Les vaccins Covid-19 sont des armes de destruction massive et pourraient mettre fin à la race humaine

Les vaccins Covid-19 sont des armes de destruction massive – et pourraient anéantir la race humaine

Dr Vernon Coleman

Si vous lisez mes articles depuis un certain temps, vous savez que je n’exagère jamais. Vous savez également que, depuis un an, mes prédictions, évaluations et interprétations sont absolument exactes.

Maintenant, plus que jamais, j’ai besoin de votre aide. Si nous ne travaillons pas ensemble, nous sommes condamnés. J’ai besoin de votre aide parce que nous devons toucher des millions de personnes avec cet article. Et comme les grandes plateformes et les grands médias m’ont banni, je ne peux pas atteindre ces millions de personnes sans vous.

Je crois que cet article est le plus important que vous aurez jamais lu. Vous devez le partager. Vous devez ne rien faire pendant les prochains jours, mais envoyer cet article à toutes les personnes que vous connaissez ou ne connaissez pas et qui ont une adresse e-mail. Et l’envoyer à tous les journalistes dont vous pouvez trouver l’adresse électronique. Vous pouvez l’envoyer facilement depuis http://www.vernoncoleman.org

Vous souvenez-vous de cette vidéo dans laquelle Bill et Melinda Gates, assis et souriants, expliquaient que la prochaine pandémie ferait réagir les gens ?

Eh bien, je pense savoir ce qui va se passer. Nous savons tous que l’élite maléfique, les promoteurs de l’Agenda 21 et du Great Reset, ont depuis le début l’intention de tuer entre 90 et 95 % de la population mondiale.

Malheureusement, je crains qu’il soit probablement trop tard pour sauver beaucoup de ceux qui ont été vaccinés. Des millions de personnes sont condamnées et je crains que beaucoup ne meurent au prochain contact avec le coronavirus.

Mais quelque chose a sérieusement mal tourné dans les plans de l’élite.

Et le résultat est que maintenant, ceux d’entre nous qui n’ont pas été vaccinés semblent également être en grand danger. Nous devons maintenir notre système immunitaire en parfait état en mangeant sainement et en prenant des suppléments de vitamine D. Nous devrons peut-être, à un moment ou à un autre, avoir recours à la vaccination. Et nous devrons peut-être, à un moment donné, nous tenir à l’écart de ceux qui ont été vaccinés. Je pense qu’ils représentent désormais un danger très réel pour la survie de l’espèce humaine.

Depuis plus longtemps que je n’aime y penser, je mets en garde contre les dangers des vaccins contre le covid-19. Je sais qu’ils ne devraient pas vraiment être appelés vaccins (bien qu’une définition officielle ait été modifiée pour les accueillir) mais si je les appelle thérapie génique, les personnes que nous essayons d’atteindre, à qui l’on a dit qu’il s’agissait de vaccins, ne sauront pas de quoi je parle.

Il y a presque exactement un an, j’ai prévenu que la raison pour laquelle le risque de coronavirus était exagéré était en partie la mise en place d’un programme de vaccination obligatoire.

La fausse pandémie de covid-19 a été créée, en partie, pour trouver une excuse aux vaccins – plutôt que le vaccin soit créé comme une solution à la prétendue menace posée par le covid-19.

Depuis des mois, je préviens que les vaccins expérimentaux sont dangereux et produisent de nombreux effets secondaires potentiellement mortels. Les célébrités, et de nombreux médecins, ont tort de se montrer rassurants. J’ai eu raison de suggérer que les vaccins pourraient tuer plus de personnes que le covid-19.

Mais il semble maintenant probable que les vaccins puissent être responsables de la mort de centaines de millions de personnes qui n’ont pas été vaccinées.

Sur le long terme, j’ai toujours pensé que la fraude du covid-19 avait été planifiée dans un but précis : tuer le plus grand nombre possible de personnes âgées et fragiles et introduire des vaccinations obligatoires. C’est ce que j’ai dit dans ma première vidéo à la mi-mars 2020. Il y avait aussi, bien sûr, le plan de détruire puis de réinventer l’économie pour satisfaire aux exigences de l’Agenda 21 et de la Grande Réinitialisation.

Quelques jours après la première parution de cette vidéo, j’ai été furieusement attaqué sur Internet. Ma fiche Wikipédia a été radicalement modifiée. Les détails de tous mes livres, séries télévisées et chroniques ont été supprimés. J’ai été décrit comme un théoricien de la conspiration discrédité. J’ai réalisé une vidéo expliquant comment l’entrée de Wikipedia a été modifiée pour diaboliser et discréditer. (Elle est également disponible sur ce site sous forme d’article.) Beaucoup d’autres personnes qui ont remis en question la ligne officielle sur le covid-19 ont subi la même chose. Et, bien sûr, la BBC et la presse nationale se sont jointes à eux en attaquant ceux qui osent remettre en question la ligne officielle en diffusant des vérités inacceptables.

Mais je crains maintenant que les fous génocidaires, les cavaliers de l’Apocalypse qui ont planifié cette fraude nous conduisent à l’Armageddon.

J’ai longtemps cru que les architectes de cette fraude s’attendaient à ce que des millions de personnes meurent.

Cependant, je crois maintenant que les esprits maléfiques qui ont créé cette fraude ont dramatiquement sous-estimé le danger des vaccins expérimentaux qu’ils ont promus avec tant de vigueur. Des millions de personnes qui ont reçu l’un des vaccins covid-19 peuvent mourir à la suite de ces vaccinations. Je vais expliquer comment et pourquoi dans un instant.

La fraude a commencé, bien sûr, avec les prédictions sauvages de Ferguson de l’Imperial College. Ferguson est un modélisateur mathématique dont les antécédents sont épouvantables. Les personnes qui ont organisé la fraude savaient que les prédictions de Ferguson étaient absurdes. Ils devaient savoir que les antécédents de Ferguson étaient terriblement mauvais. Mais ses prédictions ont néanmoins été utilisées comme excuse pour les fermetures, l’éloignement social, les masques et la fermeture des écoles et des services hospitaliers. C’était de la folie pure. La chose logique à faire était d’isoler les personnes atteintes de l’infection – de la même manière qu’on dit aux personnes atteintes de la grippe de rester chez elles – et de protéger les personnes les plus vulnérables, principalement les personnes âgées souffrant de troubles cardiaques ou thoraciques. Mais les politiciens et les conseillers ont tout fait de travers. Et ceux qui ont remis en question ce qui se passait ont été diabolisés et réduits au silence.

Le fait est que le système immunitaire des personnes en bonne santé est renforcé par les interactions avec les autres. Les enfants et les jeunes adultes en bonne santé ont un système immunitaire très puissant. Seules les personnes âgées sont les plus susceptibles d’être menacées par un nouveau virus.

Et pourtant, les politiciens du monde entier et leurs conseillers nous ont délibérément entraînés dans un programme de vaccination de masse.

À l’origine, on a assuré au public que seul un vaste programme de vaccination lui permettrait de regagner certaines de ses libertés perdues. Cela a toujours été un dangereux non-sens.

Cependant, les vaccins expérimentaux qui ont été approuvés si rapidement n’ont jamais eu l’effet escompté. Ils n’ont pas été conçus pour prévenir l’infection ou la transmission. Les vaccins n’empêchent pas les gens de contracter le covid-19 et ils ne les empêchent pas de le transmettre s’ils le contractent. Les vaccins aident simplement à limiter la gravité des symptômes pour certaines personnes qui ont reçu l’injection. Ce n’est pas ce que la plupart des gens croient, bien sûr. La grande majorité des personnes qui ont été vaccinées pensent qu’elles ont été protégées contre l’infection. C’était une autre fraude.

En dehors du fait assez important qu’ils ne font pas ce que les gens pensent qu’ils font, il y a trois énormes problèmes avec les vaccins.

Le premier problème, bien sûr, est que ces vaccins expérimentaux se sont déjà révélés être désespérément dangereux – ils ont déjà tué de nombreuses personnes et provoqué des effets indésirables graves chez beaucoup d’autres. On peut juger de l’ampleur de ce problème particulier par le fait que même les autorités admettent que probablement seul un décès et une blessure grave liés aux vaccins sur 100 sera signalé. Il est impossible d’estimer combien mourront de problèmes d’allergies, de troubles cardiaques, d’accidents vasculaires cérébraux, de problèmes neurologiques ou combien seront aveugles ou paralysés. Il existe sur mon site web une liste de personnes dont on sait qu’elles ont été blessées ou tuées par le vaccin et c’est une liste terrifiante à lire. Le nombre de décès est terrifiant, mais la plupart des autorités continuent d’insister sur le fait qu’il ne s’agit que de coïncidences. Lorsqu’une personne décède dans les 60 ou 28 jours suivant un test positif au covid-19 – même si le résultat du test était faux – elle est automatiquement traitée comme un décès dû au covid-19 pour faire grimper les chiffres. Mais lorsque des jeunes gens en bonne santé meurent quelques heures après avoir été vaccinés, ces décès sont considérés comme de simples coïncidences. Et quelles tragiques coïncidences !

Le deuxième problème est celui du système immunitaire, connu sous le nom d’amorçage pathogène ou de tempête de cytokines. Ce qui se passe, c’est que le système immunitaire de la personne qui a été vaccinée sera préparé à réagir de manière très dramatique si cette personne entre en contact avec le virus à l’avenir. Le résultat peut être catastrophique et c’est ce que je crains de voir se produire à l’automne et au cours de l’hiver prochain. Les personnes qui ont été vaccinées vont avoir de gros problèmes lors de leur prochain contact avec un coronavirus. Leur système immunitaire réagira de manière excessive et c’est probablement à ce moment-là qu’il y aura de nombreux décès.

Les patients n’ont pas été officiellement avertis de ce problème, bien que les preuves aient été publiées dans l’International Journal of Clinical Practice d’octobre 2020. L’article s’intitule « Divulgation aux sujets des essais de vaccins, lors du consentement éclairé, du risque d’aggravation de la maladie clinique par les vaccins covid-19 ».

Mais il n’y a pas eu de consentement éclairé pour les patients et je soupçonne que la plupart des médecins restent ignorants des risques.

Les personnes âgées et celles dont le système immunitaire est faible sont particulièrement susceptibles d’être tuées. Et qu’est-ce qui vous donne un mauvais système immunitaire ? Porter un masque, s’isoler des autres et ne pas prendre suffisamment de soleil sont trois causes évidentes. Boire trop d’alcool et fumer trop de tabac en étant assigné à résidence n’aide pas.

Les décès supplémentaires surviendront probablement à l’automne, lorsque les personnes vaccinées sont le plus susceptibles d’être exposées au virus. C’est en automne et en hiver que le coronavirus se propage le plus rapidement.

En raison de l’épidémie de maladies et de décès qui se produira, les gouvernements commenceront à promouvoir la prochaine série de vaccinations. Il sera beaucoup question de mutations, bien sûr, et de nouveaux vaccins préparés à la hâte seront produits et fortement promus par des célébrités qui ne connaissent rien à la médecine ou aux vaccins. Les médecins qui comprennent les dangers et qui ont des doutes sur les vaccins seront, comme d’habitude, réduits au silence.

Étonnamment, je crois que les personnes à l’origine de cette fraude savaient que cela se produirait. Cela faisait partie de leur plan diabolique.

Ils savaient qu’il y aurait une augmentation des décès à l’automne et l’hiver prochain. Ils ont toujours prévu de mettre ces décès sur le compte d’une nouvelle version du covid-19 – l’une des milliers de mutations qui existeront à l’automne. Je soupçonne depuis longtemps qu’ils finiront par promouvoir les vaccinations tous les deux mois – ou même plus fréquemment, tous les mois ou presque. À l’origine, j’ai utilisé le mot « canular » pour critiquer la réaction à une infection virale de type grippal. La réponse a été sauvagement exagérée.

Je soupçonne que c’est ce qui faisait sourire Bill et Melinda Gates lorsqu’ils ont laissé entendre que nous ne prendrions peut-être pas la première pandémie au sérieux, mais que nous traiterions la prochaine pandémie bien plus sérieusement.

Et je crois qu’eux, et tous les autres impliqués dans cette fraude, ont supposé qu’ils seraient parfaitement en sécurité parce qu’ils n’auraient pas réellement les vaccins. Je soupçonne qu’une grande partie de l’élite, et les célébrités les plus importantes, ont reçu un placebo au lieu d’un des vaccins expérimentaux.

Ils n’ont jamais risqué d’être tués par le vaccin, d’être gravement blessés par celui-ci ou de développer un amorçage pathogène – et d’être ensuite incroyablement vulnérables la prochaine fois qu’ils entraient en contact avec l’infection virale.

Je pense que l’élite pensait qu’elle était en sécurité. Je pense qu’ils ont conçu un plan qui entraînerait des millions de morts mais qui ne leur ferait pas de mal.

Mais je crois qu’ils ont fait une énorme et cruciale erreur.

Et cela nous amène au troisième problème – un problème auquel je ne pense pas qu’ils s’attendaient.

Ce problème vient d’être exposé par le Dr Geert Vanden Bossche, un éminent spécialiste des vaccins. En fait, j’étais initialement sceptique quant à ses propos, car le Dr Bossche a travaillé auparavant avec GAVI et la Fondation Gates. Il est la dernière personne au monde que l’on pourrait décrire comme étant opposée à la vaccination.

Le Dr Bossche a souligné que les vaccins utilisés actuellement ne sont pas les bonnes armes à utiliser dans la guerre contre cette infection virale.

En vaccinant des millions de personnes, nous apprenons au virus à muter et à devenir plus fort et plus mortel. Essayer de concevoir de nouveaux vaccins pour de nouvelles mutations ne fait qu’aggraver la situation, car les scientifiques ne peuvent pas devancer les virus mutants. Et les personnes qui ont été vaccinées partagent maintenant des virus mutés avec leur entourage. Les mutations deviennent plus fortes et plus mortelles.

La fin des mesures de confinement sera parfaitement synchronisée pour garantir que les nouvelles mutations du virus covid-19 se répandent largement.

Il y a aussi un autre problème associé.

Normalement, notre corps contient des globules blancs qui nous aident à vaincre les infections. Des cellules appelées cellules NK – NK signifie natural killers (tueurs naturels) – aident à éliminer les mauvaises cellules qui nous envahissent. Une fois que les cellules NK ont fait leur travail, les anticorps apparaissent et nettoient les dégâts.

Cependant, le Dr Bossche explique que les vaccins contre le covid-19 déclenchent la production d’anticorps très spécifiques qui entrent en compétition avec les défenses naturelles des personnes qui ont reçu les vaccins.

Les systèmes de défense naturels des personnes vaccinées sont supprimés parce que les anticorps spécifiques qui ont été produits par le vaccin prennent le dessus.

Et ces anticorps spécifiques, ceux produits par les vaccins, sont permanents. Ils sont là pour toujours dans le corps des vaccinés.

Le résultat désastreux est que le système immunitaire naturel des dizaines ou centaines de millions de personnes qui sont vaccinées est effectivement détruit.

Leur système immunitaire ne sera pas en mesure de combattre une quelconque variation mutée du virus qui se développe dans leur corps. Et ces virus mutés peuvent se propager dans la communauté. Je pense que c’est la raison pour laquelle de nouvelles variations du virus apparaissent dans les régions où le vaccin a été administré à un grand nombre de personnes.

L’essentiel est que l’administration des vaccins donne au virus l’occasion de devenir infiniment plus dangereux. Chaque personne vaccinée a le potentiel de devenir un meurtrier de masse car son corps devient un laboratoire de fabrication de virus mortels. Et pire encore, certains des individus vaccinés peuvent devenir des porteurs asymptomatiques – propageant des virus mortels autour d’eux.

Et les personnes qui ont reçu le vaccin ne pourront pas réagir aux mutations parce que leur syst