La pratique de la communion dans la main est à laisser définitivement

eucharistiejp2

barrerouge

Ce sera votre humilité, et seulement elle, qui attirera le Verbe de Dieu à vous !

Préparez-vous à ce cataclysme intérieur !

barrerouge

« C’est parce que l’autel est retourné vers les fidèles que beaucoup de Mes prêtres fervents n’osent pas y monter les mains jointes. S’ils célébraient Mon Saint Sacrifice en regardant Mes autels, en Me regardant, en ne voyant plus que Moi, leur doux Jésus, ils n’auraient plus cette gêne, qui les empêche de joindre les Mains ! Oh ! Comme il est beau celui qui avance vers Moi les mains jointes, envers et contre tout, uniquement pour Moi, Son Sauveur !

Pour la Sainte Communion

La Sainte Communion dans la main rend très difficile l’agenouillement du fidèle ! En effet si celui qui reçoit habituellement la Sainte Communion dans la main désire un jour s’agenouiller, il verra que le geste de tendre la main en l’élevant au-dessus de lui est de cette façon tout à fait inconfortable !

Ce qui vous montre clairement que cette pratique est à laisser définitivement ! Comment ne pas M’adorer en Me recevant, comment ne pas M’adorer en recevant Mon Corps et Mon Sang ? Comment ne pas désirer s’agenouiller pour goûter Mon Amour ?

C’est parce que vous n’avez pas médité suffisamment Ma Sainte Passion Mes petits. Oh méditez Mes souffrances et vous vous agenouillerez ! Et vous recevrez alors la Sainte Communion sur vos lèvres, de Mes Mains et votre joie, nul ne vous l’enlèvera !

 

Votre Jésus qui souffre ».

Du septième cahier d’Amour donné à Monique Marie .. Message du 16 juillet 2014, fête de Notre-Dame du Mont Carmel,page 118 .

BARORANGEBRIL1e

eucharistie

BARORANGEBRIL1e

La Très Sainte Vierge Marie à Giuliana Buttini

eucharistie marie

BARORANGE5

« Il y avait du soleil, tout brillait, c’était le mois de mai.

Jésus m’a dit : « Immi [Ma Mère], un jour lointain, Tu répandras des larmes de sang. Mon Sang !«

Alors, Je n’avais pas compris ; maintenant Je sais que le sang de mes larmes est le Sien. J’ai pleuré non pour annoncer des cataclysmes, des guerres ou des tragédies, mais pour bien plus grave.

J’ai exprimé ma douleur (maintenant Je ne peux plus souffrir, c’est encore une des douleurs éprouvées au pied de la Croix) pour le manque de foi, de moralité et surtout parce qu’on n’accorde plus d’importance à l’Eucharistie.

Le Sang de Mon Fils doit être touché par des mains consacrées.

Des mains non consacrées ne doivent pas prendre l’Hostie comme si c’était une chose quelconque.

barrerouge

 

Publié dans Uncategorized

Persécution Chrétienne

Résultat de recherche d'images pour "persécution chrétienne"

« Il dit : « Voici, je vais te faire connaître ce qui viendra à la fin de la Colère, … se lèvera un roi au visage fier, sachant pénétrer les énigmes. Sa puissance croîtra en force, – mais non par sa propre puissance- il tramera des choses inouïes, il prospérera dans ses entreprises, il détruira des puissants et le peuple des saints. » (Dan. 8:19-24)

« On vous excluera des synagogues. L’heure vient même où qui vous tuera estimera rendre un culte à Dieu. Ils en arriveront là pour n’avoir connu ni le Père ni moi. Mais je vous ai dit cela, pour qu’une fois l’heure venue, vous vous rappeliez que je vous l’ai dit. » (Jn. 16 : 2-4)

Durant la Tribulation la persécution des Chrétiens sera la pire persécution de l’homme depuis le début du temps. Tel que mentionné plus tôt, la « US Patriot Act » requiert que les citoyens deviennent des « ennemis combattants » pour les autorités, et le Président Américain désignera qui seront les « ennemis combattants » et ce, unilatéralement.

Les prisons militaires existent. Les Maçons ont désigné leur plan de contrôler tous les aspect de nos vies. Les églises perdront leur statut d’exemption de taxe et seront saccagées. Il sera illégal de se réunir en public dans un climat chrétien, et l’Église retournera aux catacombes. Le plan des Maçons vise à contrôler nos vies complètement. Ceux qui refusent la Marque de la Bête, la puce sous cutanée, seront pris de force et amenés aux camps de mort.

Selon Leary et Tomkiel, durant la Fin des Temps, les fidèles de Dieu porteront sur leur front la marque de la croix. Les fidèles verront les croix sur leurs fronts; alors que les malins ne les verront pas et n’en auront pas sur leurs propres fronts. Les prêtres et les visionnaires auront un triangle ou un anneau.

Dieu a un plan pour Son peuple.

Publié dans Uncategorized

Padre Pio encourage à prier pour les âmes du purgatoire et pour les pécheurs


Padre Pio et le Purgatoire

Padre Pio encourage à prier pour les âmes du purgatoire et pour les pécheurs

 

 

 

Résultat de recherche d'images pour "padre pio purgatoire"LA COMMUNION DES SAINTS

Padre Pio avait l’habitude de recommander à ses fils spirituels la dévotion aux âmes du purgatoire.

Il suggérait de prier souvent pour les esprits trépassés qui se trouvent encore dans un état de purification et de leur demander des grâces et des faveurs. Il disait que puisqu’ils se trouvaient dans une condition de souffrances en attente de la béatitude, ils appréciaient grandement l’aide des prières des vivants et qu’ils se souviendraient avec
une grande sollicitude de leurs bienfaiteurs.

Le père était très lié aux trépassés. Sur sa table de nuit, il conservait les photos de ses amis et parents défunts.Lorsqu’il parlait d’eux, il ne les traitait pas comme des personnes lointaines, mais vivantes et présentes.

Parfois, quand il était seul dans sa cellule, il parlait avec les morts à haute voix, comme s’il les voyait. En réalité, il les voyait vraiment. Les religieux qui vécurent à ses côtés ont raconté qu’il leur disait souvent avoir reçu la visite de personnes décédées qui lui demandaient des prières.

« TOUS UNIS DANS LA CHARITE »

Tout ce monde de l’au-delà était, pour Padre Pio, une réalité concrète. Tout en vivant intensément chaque instant de son existence terrestre, sa pensée était toujours fixée sur le monde spirituel invisible car il savait que c’était l’univers de la réalité absolue.

Image associée

Son rapport avec les saints était très concret. Il considérait les saints
comme des frères chanceux qui avaient atteint la patrie, qui étaient proches de Dieu, et qui pouvaient donc l’aider et aider les gens pour lesquels il priait.  Il était toujours très occupé à prier pour quelqu’un en particulier. Il promettait à ceux qui allaient le trouver pour se recommander à ses prières, de s’occuper d’eux. Et il tenait ses promesses.

Ce comportement du bienheureux vis-à-vis de l’au delà pourrait sembler simpliste aux yeux de certains, car trop semblable au comportement vis-à-vis des gens en ce monde. En réalité, il est faux de penser que le monde de l’au delà est totalement différent du notre.

Les personnes qui meurent et passent dans l’au-delà ne perdent pas leur identité. Elles parviennent à la perfections de ce qu’elles sont. Elles entrent dans une dimension privée des limitations imposées par la matière, par la contingence de notre condition. Mais leur personnalité, leur âmes, leur intelligence, les valeurs spirituelles absolues dans lesquelles elles ont cru en ce monde, leurs liens affectifs et leurs sentiments, ne changent pas : tout est clarifié, purifié et amplifié par la vérité totale dans laquelle elles se trouvent désormais.

Tout ceci est la « communion des saints » que nous professons dans le « credo », chaque dimanche à la messe. La communion des saints signifie que tous les fidèles, ne formant qu’un seul corps en Jésus-Christ, profitent de tout le bien qui est et qui se fait dans ce corps, à savoir dans l’Eglise universelle. Les saints du paradis et les âmes du purgatoire font partie, eux aussi, de la communion des saints, car liés entre eux et avec nous par la charité, les premiers reçoivent nos prières et les seconds nos suffrages, et tous intercèdent pour nous auprès de Dieu. Les hommes et les femmes vivant sur la terre, les âmes du purgatoire et les saints du paradis forment le même corps dans le Christ et participent à tout le bien qui se fait dans ce corps.

Résultat de recherche d'images pour "padre pio purgatoire"

Padre Pio enseignait, avec la plus grande simplicité unie toutefois à un sens très concret des choses, à vivre la vérité du corps mystique. Il priait et il souffrait pour aider spirituellement les personnes vivant en ce monde, mais aussi celles qui se trouvaient au purgatoire. Il s’était offert en victime pour sauver  les pécheurs et pour libérer les âmes du purgatoire de leur prison.

 » Depuis longtemps je  sens un besoin en moi : m’offrir au Seigneur comme victime pour les pauvres pécheurs et pour les âmes du purgatoire. Ce désir n’a cessé de grandir toujours davantage en mon coeur, si bien qu’il est devenu, dirais-je, une forte passion. J’ai fait plusieurs fois cette offrande au Seigneur, le conjurant de vouloir déverser sur moi les châtiments qui sont préparés pour les pécheurs et pour les âmes du purgatoires, même en les centuplant sur moi pourvu qu’il convertisse et sauve les pécheurs et admette bien vite au paradis les âmes du purgatoire. Mais je voudrais faire cette offrande au Seigneur pour lui obéir,car il me semble que c’est précisément Jésus qui le veut.(Au Père Benedetto de San Marco in Lamis). »

Résultat de recherche d'images pour "padre pio purgatoire"

Cleonice Morcaldi nous a également laissé ce témoignage lumineux
« -Un jour, en confession, je dis au Père :  » Je remets entre vos mains toutes mes prières : servez-vous pour les âmes du purgatoire que vous connaissez. »

Padre Pio me répondit :

-« Pourquoi ne penses-tu  pas à ton papa ? »
 » Il y avait 8 ans que mon père était mort et, inquiète, je lui demandai : « Il est encore au purgatoire ? »

Voyant ma douleur, Padre Pio regretta presque de m’avoir dit cette phrase, mais il me répondit tout de même : « OUI »., « Quelles prières dois-je faire pour l’en sortir ? », lui demandai-je.    « Toute prière est bonne, me dit-il. Le chapelet, le chemin de croix, des actes de charité envers son prochain et même la méditation »  « Je commençai à prier pour mon papa, pour qui je n’avais  plus prié depuis longtemps. Nous étions presque à Pâques. Le vendredi saint, dans l’église de l’Addolorata, le père m’inspira de dire un chapelet. Quand j’eus terminé, je ressentis une   grande joie  dans mon coeur.Le jour de Pâques, j’allai me confesser au père et lui demandai : — » Père, mon papa  souffre-t’il beaucoup au   purgatoire ? »   » Mais qui t’a dit qu’il était au purgatoire ? », me dit-il.  « Mais, c’est  vous qui me l’avez dit », répondis-je.       « Ah, oui », me dit-il maintenant je te dis qu’il n’y est plus. Samedi  saint, quand Jésus est ressuscité, il est parti avec lui au ciel »

Padre Pio conseille de demander la grâce de passer de notre lit de mort au paradis

Question à Padre Pio :

– Pour les âmes du purgatoire, vaut-il mieux offrir le chapelet ou le chemin de croix ?        – L’un et l’autre. Réfléchis également sur le fait que les indulgences n’auraient pas existé sans la passion de Jésus.
– Je demande à Dieu de le faire ici, le purgatoire. dit Cléonice
– Moi aussi je demande cette grâce. Ce n’est pas à celui qui commence, mais à celui qui finit que Jésus accordera la récompense.
– Comment dois-je faire le purgatoire, ici sur la terre, pour aller tout de suite au ciel ? (Cléonice)
– En acceptant tout des mains de Dieu. En lui offrant tout avec amour et action de grâces, car il nous donne la possibilité de passer de notre lit de mort au paradis.
– Aide moi à faire le purgatoire. (Cléonice)
-C’est mieux pour nous, et c’est plus parfait de le faire
ici-bas : en souffrant par amour, on glorifie le Seigneur, son amour, sa miséricorde. En souffrant au purgatoire, on glorifie sa justice. Mais la justice suppose la faute. Je préfère glorifier son amour ici-bas.

Résultat de recherche d'images pour "fleurs myriamir"

Apparitions d’âmes du Purgatoire dans la vie de Padre Pio

 

« fioretti de padre pio » de Pascal Cataneo

editeur médiaspaul

chap.7 p.147. mendiants de l’au-delà

Image associée

 

1ère apparition d’âmes du purgatoire au Padre Pio
quatre capucins morts

Padre pio fit ce récit aux « fratini » (jeunes garçons éduqués par les capucins), un soir de février 1922, à san giovanni rotondo :  » maintenant, écoutez ce qui m’est arrivé
voici quelques jours : descendu un soir près du feu (le foyer de la communauté) pour m’y réchauffer, j’eus la surprise d’y trouver quatre religieux que je n’avais jamais vus, assis à coté de la cheminée, avec le capuchons baissé, et silencieux. je leur adresse le salut habituel :  » loué soit jésus-christ » ; aucun ne me répondent. étonné, je les regarde attentivement pour savoir qui ils sont, mais je ne les reconnais pas. je reste debout quelques minutes, tout en les observant, et ils me paraissent souffrir. je les salue de nouveau sans obtenir de réponse.
« j’allai alors demander si des confrères de passages étaient là. le père supérieur me répondit: « padre pio, qui monterait jusqu’ici par ce mauvais temps ?
-père gardien, en bas, auprès de notre feu, il y a quatre capucins assis sur les bancs, avec leurs capuchons baissés, et qui se chauffent. je les ai salués, mais  ils n’ont pas répondu. je les ai regardés attentivement et n’en ai reconnu aucun. je ne sais pas qui ils sont. »

« le père gardien s’écria :  » serait-il possible que des frères de passage soient arrivés sans que je le sache ? allons voir ! « .

« mais auprès du feu nous ne trouvâmes personne. je compris alors qu’il devait s’agir de quatre religieux défunts qui subissaient leur purgatoire en ce lieu ou ils avaient offensé le Seigneur. Je suis alors resté toute la nuit en prières devant le saint – sacrement pour leur délivrance. »

Résultat de recherche d'images pour "padre pio purgatoire"

2ème apparition d’âmes du purgatoire au Padre Pio

Le mendiant brûlé vif par sa cigarette pendant son sommeil.

Padre Pio fit cet autre récit à Mgr Costa, évêque de Melfi, un après-midi de mai 1922 :

« Nous étions en pleine guerre mondiale. Le couvent de San Giovanni Rotondo – comme tous ceux de la Province Monastique – était dépeuplé, tous les religieux ayant  été appelés sous les drapeaux ; le Collège séraphique occupait le couvent, dirigé par Padre Paolino da Casacalenda et par moi-même.

« Par un après-midi d’hiver, Assunta di Tommaso, soeur de Padre Paolino, arriva au couvent. Elle venait voir son frère pour quelques jours. Il avait neigé abondamment. Aussi, avant la tombée de la nuit, le religieux conseilla- t-il à sa soeur de redescendre au village et d’aller loger chez Rachelina Russo, bienfaitrice du couvent. Assunta refusa de partir seule : retourner au village à travers cette neige, c’était courir le risque d’être mise en pièces par quelques loup errant et affamé, d’être agressée par un malandrin. Padre Paolino lui rappela alors :  »

Mais, Assunta, tu sais que le couvent est soumis à la clôture, et que les femmes ne peuvent y entrer.

Que faire ?

– Fais- moi apporter une couchette dans cette pièce et, pour cette nuit, je  m’en contenterai. Demain, j’irai chez Rachelina.

– Bon, si tu t’accommodes de passer la nuit ici dans le parloir, je vais te faire préparer un lit, et tu pourras te reposer tranquillement. »

 » Il demanda à quelques « fratini » d’installer un lit de camp et d’allumer du feu dans la cheminée pour réchauffer la pièce.  Après le dîner, après avoir installé les garçons au dortoir, Padre Paolino  dit à sa soeur :  « je vais réciter le chapelet à l’église. Tu n’as qu’à bavarder avec Padre Pio. »

–  » Non, j’y vais aussi. »

En sortant, ils fermèrent la porte  et je restai seul auprès de la cheminée. J’étais en train de prier, les yeux mi-clos, quand la porte s’ouvrit. Je vis alors un vieillard enveloppé dans un manteau, semblable à ceux que portaient les paysans de San Giovanni Rotondo. Il vint s’asseoir près de moi. Je le regardai, mais sans me demander comment il avait pu entrer dans le couvent à cette heure.

« Qui es tu, que veux tu ? lui dis-je.

– Padre Pio, je suis Pietro Di Mauro, fils de feu Nicolas, surnommé Precoco. Puis il ajouta :  Je suis mort dans ce  couvent, le 18 septembre 1908, dans la cellule n°4, quand il y avait encore  ici un asile pour les mendiants. Un soir, sur mon lit, je me suis endormi en fumant une cigarette encore  allumée. Elle a mis le feu à la paillasse, je suis mort asphyxié et brûlé. Je suis encore en purgatoire. J’ai besoin d’une sainte messe pour être délivré. Le Seigneur m’a permis de venir vous demander votre aide.

Sois tranquille, lui dis-je, demain je célèbrerai ma messe pour ta délivrance. »

« Je me levai et l’accompagnai jusqu’au portail du couvent pour le faire sortir. A ce moment, je me rendis compte que ce portail était fermé et barricadé. Je l’ouvris et renvoyai le vieillard. La lune éclairait comme en plein jour la place

recouverte de neige. Quand je ne le vis plus devant moi, saisi de crainte, je refermai le portail, revins dans le parloir et me sentis défaillir.

Padre Paolino et sa soeur revinrent après avoir dit le chapelet.

En me voyant blême, décoloré, ils crurent à un malaise. Après avoir souhaité une bonne nuit à Assuna, Padre Paolino m’accompagna à ma cellule. Mais je ne soufflai mot de l’apparition du défunt.

« Quelques jours après le départ d’Assunta, Padre Paolino voulut savoir ce qui m’était arrivé le soir ou je m’étais  senti mal. Je lui avouai jusqu’aux moindres
détails de cette apparition d’outre-tombe, et j’ajoutai :  » Ce soir là , je ne pouvais pas dire en présence de ta soeur qu’un défunt m’était apparu, car elle n’aurait pas voulu dormir dans cette pièce »…

Padre Paolino voulu vérifier ce qui concernait ce mendiant. Après avoir tout noté, il se rendit au bureau de l’état civil de la commune,  et il eut confirmation de tout ce que Padre Pio lui avait raconté.

Résultat de recherche d'images pour "padre pio purgatoire"3ème apparition d’âmes du purgatoire au Padre Pio

Apparition d’un novice dans le choeur de l’église

Un autre récit de Padre Pio rapporte l’apparition d’un novice.

Il priait un soir dans le choeur quand il fut intrigué par un remue-ménage autour de l’autel.  Croyant que quelqu’un était entré dans l’église avec de mauvaises intentions, il demanda : « Qui est-là ? » Pas de réponse. Le père se remit en prières, supposant que c’était le vent, mais le bruit se fit à nouveau entendre.

Padre Pio s’approcha alors de la grille du choeur, regarda le maitre-autel et aperçut la silhouette d’un jeune novice en train de faire du nettoyage. Il lui dit : « Que fais-tu là-bas ? — Je suis en train de nettoyer.—. Mais comment peux-tu faire cela dans l’obscurité ? » Et le novice répondit :     « Je suis un novice capucin qui fait ici son purgatoire. J’ai besoin de secours. » Puis  il disparut.     Le lendemain, Padre Pio vint à son aide en célébrant la messe pour lui.

http://dieuetmoilenul.blogspot.fr/

 

 

 

 

 

 

Publié dans Uncategorized

Madone de Zaro : Tout ce que j’ai annoncé auparavant est sur le point d’arriver et chaque prophétie s’accomplira.

Messages de la Madone de Zaro (Ischia-Italie) reçus par Simona & Angela, le 8 Janvier 2017

Résultat de recherche d'images pour "notre dame de zaro"

Tout ce que j’ai annoncé auparavant est sur le point d’arriver et chaque prophétie s’accomplira.

 

SIMONAJ’ai vu la Maman, elle avait un  long manteau blanc qui la couvrait depuis la tête jusqu’aux pieds, un vêtement rose, ceinte d’une ceinture d’or, aux pieds une paire de sandales de cuir très souples et simples. Par-dessus  la tête une grande étoile lumineuse, ses mains étaient jointes en prière au travers de ses main un saint rosaire lui arrivait jusqu’aux pieds.

Loué soit Jésus Christ

« Enfants ne craignez pas , je suis proche de vous toujours, Je vous accompagne sur votre chemin jusqu’au dernier jour, lorsque je vous prends par la main pour vous conduire auprès du Père ; mais hélas vous vous éloignez trop souvent de moi , en fermant votre cœur et en rendant sourde vos oreilles à mes rappels, vous ne m’écoutez pas , vous vous éloignez inexorablement de moi et ce faisant vous fermez votre porte me laissant en dehors de votre vie, mais mes enfants, hélas le temps sont proches, c’est pourquoi je vous prie de vous convertir, ouvrez vos cœurs au Christ, laissez le naître en vous, rendez-le partie intégrante de votre vie.

Mes Enfants, quand viendront les temps durs, seuls ceux qui ont fondé leurs maisons sur la roche résisteront et ne seront pas dévastés par les catastrophes. Mes enfants, La roche c’est le Christ, en lui seulement est la joie, l’amour, la paix. Ouvrez vos cœurs.

Mes enfants, comme furent appelés les bergers pour visiter le Seigneur et les mages invités à suivre l’étoile pour finalement arriver au Seigneur, ainsi vous êtes appelés vous aussi, mais beaucoup trop d’entre vous n’écoutent pas cet appel. Vous fermez les oreilles et endurcissez vos cœurs  vous laissant prendre par les beautés fausses de ce monde, de ces lumières asséchantes et vides qui n’éclairent pas et ne réchauffent pas. Mes enfants je vous prie écoutez-moi, je suis toujours ici avec les bras ouverts prête à vous accueillir, Mes enfants   ne tardez pas, les temps sont proches. Je vous donne ma bénédiction. Merci d’être venus à Moi »


Résultat de recherche d'images pour "notre dame de zaro"

ANGELA

Ce soir Maman s’est présentée toute vêtue de rose, Elle était couverte d’un grand manteau vert azuré. Sur la tête se trouvait une couronne de reine, dans la main droite un long rosaire  lumineux qui lui arrivait jusqu’aux pieds. Dans la main gauche un rouleau. Sous les pieds le monde, et sur le monde l’on apercevait des scènes de guerre. La Maman était triste mais cachait sa tristesse sous un beau sourire.

Louez soit Jésus Christ

 

«  Mes chers enfants, aujourd’hui je viens à vous comme la Mère du Divin Amour. Mes enfants, je vous aime, je vous aime immensément et je suis encore ici au milieu de vous  parce que je veux vous sauver tous. Mes enfants remerciez Dieu pour tout ce que vous avez et faites-le aussi pour ce que vous n’avez pas, sachant que dans le monde il y en a  qui n’ont rien mes enfants, non pas toujours ce que vous voulez mais ce que Dieu veut pour vous.

 Apprenez à le remercier même pour l’air que vous respirez,  et se donnent tout pour acquit, tout ne vous est pas dû, et beaucoup qui ont ne se contente pas  de ce qu’ils possèdent mais prétendent et envient ce qu’ont les autres. Mes enfants apprenez à être charitable envers les ceux qui sont infortunés et qui vivent  dans la détresse et dans la difficulté. Enfants, aujourd’hui je viens vers vous comme Mère du Divin Amour  pour vous donner tout l’amour que vous avez besoin, je passe au milieu de vous  et vous donne la paix  et la joie, j’essuie vos larmes et soulage vos souffrances. Je suis votre Maman  et vous mes petits-enfants et je ne  laisserai personne  d’entre vous être blessés (touché).

Chacun de vous est comme une perle précieuse. Mes petits-enfants, pourtant tout ce que j’ai annoncé auparavant est sur le point d’arriver et chaque prophétie s’accomplira. Priez beaucoup pour l’Église et pour tout ce qu’elle devra subir. Les temps sont mûrs mais tous ne sont pas prêts.

Je vous invite encore à former des cénacles de prières et de prier le saint Rosaire chaque jour. Apprenez à rester devant Jésus Eucharistie, restant  en silence  de manière à pouvoir écouter ce que Jésus dit à votre cœur. Dieu parle dans le silence,  Il écoute chaque prière et vous réchauffe avec son immense amour. Je vous prie mes enfants, ouvrez vos cœurs et faites- moi une place, j’attends pour entrer et demeurer dans votre vie, faites-moi une place. Je vous en prie écoutez-moi ! »

A la fin Maman Marie a bénit tous et toutes au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit.


Merci à Guerrino pour la Traduction
http://cenacolimariapellegrina.blogspot.ca/
Publié dans Uncategorized

Vous avez eu une année de miséricorde, mais cette année, vous verrez l’année de justice de mon Fils

Résultat de recherche d'images pour "justice divine"

Message de Jésus à John Leary (USA) 
– Dimanche 1er janvier 2017 (Solennité de la Sainte Mère)

La Bienheureuse Mère : Mes chers enfants, vous êtes bénis d’avoir une autre année d’opportunité pour changer votre vie, et votre pays dans une meilleure vie spirituelle. Comme l’ange Gabriel est venu à moi, j’ai « médité » ces choses dans mon cœur.

Vous avez eu une année de miséricorde, mais cette année, vous verrez l’année de justice de mon Fils, à cause de tout le péché dans le monde.

Vous aurez besoin de prier plus de chapelets que jamais pour ce qui est sur le point de se produire.

Très peu de gens prient, et je dépends de mes guerriers priants pour augmenter leurs prières afin de faire la différence avec ceux qui ne prient pas.

Mon Fils vous a demandé de prier davantage afin que la force de vos prières augmente en puissance, et vous en avez besoin pour la conversion des pécheurs et pour aider les âmes du purgatoire.

Gardez votre attention sur mon Fils cette année, et gardez vos âmes pures par une fréquente confession.

Source : http://vincentdetarle.free.fr/catho/annee_2017.html

Publié dans Uncategorized

Les fonctions des anges au Ciel

Afficher l'image d'origine

Message de Jésus à John Leary (USA) Jeudi 5 janvier 2017

Jésus : Mon peuple, mes anges étaient toujours autour de moi quand j’étais sur la terre comme un Dieu-homme. Ils m’ont soutenu maintes fois, surtout dans mon agonie dans le jardin de Gethsémanie.

Ils sont montés avec moi dans mon Ascension au ciel. même maintenant, mes anges sont présents à la messe, et autour de mon Saint Sacrement en adoration et dans mes tabernacles.

Vous vous rappelez comment le père de Carol a également vu les âmes être introduites par des anges descendant dans les bébés nouvellement conçus, et d’autres anges qui conduisent les âmes décédées à leur jugement devant moi.

Mes anges portent aussi des âmes du purgatoire au ciel, et ceux qui viennent directement au ciel de leur vie terrestre.

source : http://vincentdetarle.free.fr/catho/sauvetage.html

 

Publié dans Uncategorized

L’Abomination de la Désolation

Résultat de recherche d'images pour "l'abomination de la désolation"

« Et après les soixante-deux semaines un messie supprimé, -et…ne sera pas à lui, – la ville et le sanctuaire détruits par un prince qui viendra. Sa fin sera dans le cataclysme et, jusqu’à la fin, la guerre et les désastres décrétés. Et il consolidera une alliance avec un grand nombre le temps d’une semaine; et le temps d’une semaine il fera cesser le sacrifice et l’oblation, et sur l’aile du Temple sera l’abomination de la désolation jusqu’à la fin, jusqu’au terme assigné pour le désolateur. »

(Dan. 9, 26-27)

« Lors donc que vous verrez l’abomination de la désolation, dont a parlé le prophète Daniel, installée dans le saint lieu (que le lecteur comprenne!), alors que ceux qui seront en Judée s’enfuient dans les montagnes, que celui qui sera sur la terrasse ne descende pas dans sa maison pour prendre ses affaires, et que celui qui sera aux champs ne retourne pas en arrière pour prendre son manteau! Malheur à celles qui seront enceintes ou allaiteront en ces jours-là! Priez pour que votre fuite ne tombe pas en hiver, ni un sabbat. Car il y aura une grande détresse, telle qu’il n’y a pas eu depuis le commencement du monde jusqu’à ces jours, et qu’il n’y en aura jamais plus. Et si ces jours-là n’avaient pas été abrégés, nul n’aurait eu la vie sauve; mais à cause des élus, ils seront abrégés, ces jours-là. » (Matt. 24 :15-22)

Selon les prophéties à travers le Père Stefano Gobbi et John Leary, ceci réfère aux temps à venir où les saintes paroles de la consécration sont changées dans le Saint Sacrifice de la Messe, empêchant donc la transubstantiation, et en rendant donc l’hostie absente de la présence de Notre Seigneur. On définit un sacrilège comme étant l’abus d’un sacrement, et ceci sera certainement une abomination.

Selon ces prophéties, une fois que les gens du monde unique saisiront Rome, et pousseront l’Église Catholique hors de Rome; ils changeront le Saint Sacrifice de la Messe en un rite satanique, jusqu’à L’adoration d’une image de la Bête sur des autels dont se servait auparavant l’Église Catholique.

Publié dans Uncategorized