Le Cardinal Müller : Le Pape Benoît XVI « déçu » du licenciement de Müller

Le Cardinal Müller

Le Pape Benoît XVI « déçu » du licenciement de Müller


Le Cardinal Müller et le Pape Émérite Benoît XVI

Lire cet article ici
Dr Maike Hickson
One Peter Five

Publié dans Uncategorized

Sulema : Vous allez tous Me voir au même moment. Vous serez tous devant le Fils de Dieu

Vous allez tous Me voir au même moment. Vous serez tous devant le Fils de Dieu 

Jésus , votre Sauveur 

Résultats de recherche d'images pour « sulema l'illumination des consciences »

25 mars 2012

Paix à vous, mes enfants. Signe-toi et écris, ma fille, couverte  de Mon Précieux Sang, pour la Gloire de Dieu Mon Père.

Voici venir les jours où votre foi sera mise à rude épreuve. Je vous ai avertis maintes fois de vous préparer, Je vous ai demandé de rester vigilants, de ne pas vous laisser distraire, de rester en prière, de faire de l’adoration et, pourtant, vous n’avez pas prêté l’oreille à mes paroles, vous croyez avoir tout le temps devant vous ! Il y en a même  qui pensent que la réalisation de nos annonces  sera pour la prochaine génération. Mais non, mes enfants !  C’est vous qui vous apprêtez à vivre cet évènement unique de l’histoire du genre humain.

Préparez-vous, car Je viens, soyez prêts pour mon Retour. Vous allez tous me voir où vous serez. Au même moment, tout s’arrêtera, tout bruit cessera pour vous faire entendre la Voix de Dieu !  Vous serez tous alors devant le Fils de Dieu, devant Ma Majesté, devant la splendeur de Ma Gloire. Nul n’échappera à ma présence.

En ce temps du carême, prenez du temps  pour votre âme, convertissez-vous, revenez à la grâce. Je vous attends en chaque confessionnal où Je pardonnerai vos fautes. Je ne me rappellerai plus de vos péchés si vous venez avec un repentir sincère, avec l’intention de changer de conduite et de renoncer à vos penchants mauvais.

Réfléchissez, mes enfants, faites le bon choix pendant le peu de temps qu’il vous reste. Soyez fermes dans vos décisions, soyez fidèles aux commandements de Dieu le Père, vous avez tout ce qu’il faut pour rester en état de grâce. Je vous ai laissé les saints Sacrements, Je vous ai donné Mes fils de prédilection, mes prêtres, pour vous les administrer, mon Vicaire, le Saint-Père, pour vous guider. Je vous envoie Ma très saint Mère pour vous préparer à ma prochaine rencontre. Le Père trois fois saint a inscrit Sa Loi d’Amour au plus profond de votre Coeur, Il vous aime, revenez à Lui, aimez-Le de tout votre coeur, pensez à la vie éternelle.

N’oubliez  pas que le corps est poussière et qu’il retournera en poussière (cf. Gn 3.19), tandis que l’âme  est immortelle. Soyez forts en ce combat spirituel pour lutter  contre l’esprit du mal qui veut votre perte. Il est venu le temps de vous laisser  réconcilier avec Dieu, de renoncer au mal, de fermer la porte  à tout esprit de mal, à toute tentation « Priez votre Père qui est présent dans le secret et qui voit ce que vous faites en secret, il vous le revaudra » (Mt 6, 6).

Merci, mes amours, recevez ma bénédiction qui vous apporte la paix et la force, au nom du Père, au nom du Fils et au nom du Saint Esprit.

Amen, Alléluia !

Publié dans Uncategorized

Réflexions et interrogations de Mgr Brouwet sur la PMA

Réflexions et interrogations de Mgr Brouwet sur la PMA

Download PDF

L’évêque de Tarbes et Lourdes livre une réflexion de 8 pages (à lire ici) sur l’avis rendu récemment par le Comité Consultatif National d’Ethique (CCNE). Il dénonce les disjonctions :

Disjonction entre sexualité et procréation, la procréation ne résultant plus d’un acte sexuel mais d’une insémination arti- cielle grâce à un donneur de sperme anonyme (IAD). L’enfant n’est plus le fruit d’une union physique amoureuse mais d’une manipulation technique avec l’intervention d’un tiers.1

1 C’est précisément pour cette raison que la Congrégation pour la Doctrine de la Foi a exprimé son désaccord dès 1987 sur la procréation médicalement assistée. « L’enfant a le droit … d’être le fruit de l’acte spécifique de l’amour conjugal de ses parents. » DV, 8

Disjonction médicale : puisque la demande d’AMP ne fait pas suite à une situation d’infertilité, comme c’est le cas actuellement pour les couples d’hommes et de femmes qui demandent l’AMP. C’est-à-dire que l’on convoque la médecine et sa technique, non pour faire face à une infertilité dans un couple d’homme et de femme, mais pour concevoir un enfant en dehors d’un couple hétérosexuel, « en absence de père institutionnalisé ». L’AMP n’est pour l’instant autorisée par la loi que pour les couples composés d’ « un homme et d’une femme vivants en âge de procréer, mariés ou en mesure d’apporter la preuve d’une vie commune d’au moins deux ans et confrontés à une infertilité pathologique. »

Disjonction entre procréation et filiation : c’est le principe même de l’AMP ; le donneur (ou géniteur) est distinct du « père ». La nouveauté étant ici qu’il y aura toujours un donneur mais plus de « père », d’homme ayant juridiquement la place du père.

Disjonction entre maternité génétique et maternité gestationnelle : dans les couples de femmes certaines veulent alterner les grossesses. D’autres voudraient avoir recours à la fécondation in vitro de telle sorte que l’une puisse donner l’ovocyte et l’autre porter l’enfant.

Pour Mgr Brouwet, “le bien de l’enfant est finalement sacrifié aux désirs des adultes. Il n’y a peut-être pas de violence faite à une tierce personne adulte dans l’AMP proposée aux couples de femmes ou aux femmes seules. Mais il y a très certainement une violence faite à l’enfant privé délibérément de père.”

Aussi

On peut s’interroger par ailleurs sur la pérennité des conclusions du CCNE qui déclarait dans son avis n°90 de novembre 2005 :

« L’AMP a toujours été destinée à résoudre un problème de stérilité d’origine médicale et non à venir en aide à une préférence sexuelle ou à un choix de vie sexuelle. L’ouverture de l’AMP à l’homoparentalité ou aux personnes seules ouvrirait de fait ce recours à toute personne qui en exprimerait le désir et constituerait peut-être alors un excès de l’intérêt individuel sur l’intérêt collectif. La médecine serait simplement convoquée pour satisfaire un droit individuel à l’enfant. » (§ I.3.5).

En 2005, donc, le comité d’éthique proscrit la légalisation de l’AMP pour les couples homosexuels ou pour les personnes seules, en soulignant qu’on ne peut pas utiliser la médecine pour satisfaire un droit à l’enfant. En 2017 le même comité autorise l’AMP en estimant que le désir des femmes de procréer passe avant toutes les questions relatives à l’enfant.

Les fondements de la réflexion éthique changent donc en quelques années. Cela pose un problème de méthode. Recourir à l’éthique, c’est nous inviter à prendre du recul, de la hauteur, nous extraire des modes et des polémiques pour distinguer ce qui est durable, permanent, et ce qui est provisoire, passager ; c’est faire reposer la réflexion sur des principes qui dépassent les intérêts particuliers et les désirs individuels. A moins, bien sûr, que cette éthique ne repose plus que sur la satisfaction des attentes de chacun. Il suffit alors qu’un groupe réclame ce qu’il considère comme un nouveau droit pour le justifier moralement. Si la technique le permet, si le financement est assuré, si des demandes sont faites en nombre suffisant, pourquoi ne pas légaliser ?

Ce qui est légal devient moral

Une autre question se pose : faire travailler un comité d’éthique avant de voter une loi est tout à l’honneur de nos institutions. Mais on renforce alors l’idée que ce qui est légal est moral ; il l’est d’autant plus qu’un comité d’éthique a donné son aval. On passe alors d’un droit accordé à des groupes extrêmement minoritaires à la reconnaissance et à la banalisation de comportements qu’on jugeait jusque-là contraires au bien de la personne humaine. On passe de la légalisation de désirs particuliers à la normalisation morale de ces désirs. Légaliser revient à moraliser. On présente alors sans discernement aux générations les plus jeunes des pratiques extrêmement contestables moralement et que les familles n’ont pas du tout envie de proposer comme modèle à leurs enfants.

Voter de telles lois aura des conséquences sur la manière dont on va ensuite envisager les relations familiales, le regard sur l’enfant à naître, l’humanisation du désir, la place du père, la différence sexuelle. La légalisation de telles pratiques a une portée culturelle.

https://www.riposte-catholique.fr/en-une/reflexions-interrogations-de-mgr-brouwet-pma

Publié dans Uncategorized

Un cardinal se préoccupe des « droits homosexuels » plus que du mariage

Pour Reinhard Marx, cardinal de Munich et membre du Conseil des cardinaux du pape François, la légalisation du pseudo-mariage gay en Allemagne n’est pas une défaite pour l’Église. Il déclarait au quotidien Augsburger Allgemeine le 14 juillet, « On ne transforme pas simplement des idées morales en lois ».

Marx accuse l’Église de ne pas être « pionnière en matière de droits des homosexuels » et regrette de n’avoir rien fait à titre personnel contre l’ancienne loi allemande contre la fornication homosexuelle, qui a été abolie en 1994.

Source : Gloria TV

Publié dans Uncategorized

Sœur Lucie de Fatima : La consécration a été faite et le secret pleinement révélé

Sœur Lucie dans cette vidéo anglaise dit clairement : La Consécration a été faite et le secret pleinement révélé !

 

 

Publié dans Uncategorized

Naju : La colère du Père est arrivée à son comble.

Image associéeMessage du 15 septembre 1986
Fête de Notre Dame des DouleursCe jour-la statue versa des larmes à trois reprises.La Vierge dit : « Le chemin à parcourir en suivant mon Fils Jésus est un chemin de croix étroit et rude. L’humanité ne peut être sauvée que par ce chemin, cependant personne ne s’en approche. Rassemble toutes tes forces. Il faut prier sans cesse pour les âmes qui ne savent pas se détourner du chemin qui les mène à la perdition. »

Image associée
Message du 19 octobre 1986

Premières larmes de sang.

La Vierge dit : « Comme le Père et le Fils et le Saint-Esprit ne font qu’Un, vous aussi soyez tous unis, et consolez-Moi. »

Image associée

 

Image associéeMessage du 20 octobre 1986

La Vierge pleura.

La Vierge : « Le monde est en train de se corrompre par ses péchés. Même le Sang Sacré de mon Fils Jésus ne peut apaiser la juste colère du Père. Tiens, je vais emprunter ton corps et ta bouche.

Je frissonne de froid; qui Me consolera? Qui consolera mon Coeur qui frissonne de froid? Maintenant, ce n’est pas vous qui Me priez; mais c’est Moi qui vous supplie. Priez pour mes fils prêtres.
Ils sont sans cesse tentés. Pour venir à leur aide, il faut que vous vêtiez ceux qui sont mal vêtus, que vous donniez à manger à ceux qui ont faim, que vous donniez à boire à ceux qui ont soif. Par ces âmes, Satan déploie toutes ses forces. Pour prévenir cela, il faut prier pour eux, en vous sacrifiant et en vous mortifiant, et offrir votre pauvreté et votre pénitence en une belle offrande. Je vous ai appelés aujourd’hui spécialement pour que vous reveniez à mon Coeur très Saint. Renoncez à votre <moi> et abandonnez l’égoïsme.

Je serai votre bouclier. Même les flèches enflammées que Satan tire sur vous ne pourront vous faire du tort

Soyez tranquilles et priez beaucoup. Vous au moins, rangez-vous à mes côtés et soyez des guides courageux pour sauver le monde du mal. »

Image associée

 

Image associéeMessage du 21 octobre 1986

La Vierge : « Ma fille, ma chère fille, écoute-moi bien. J’ai fait appel avec mes larmes, un peu partout dans le monde. Mais il m’a été très difficile de trouver des âmes qui se soient consacrées à la conversion des pécheurs, en participant à soient consacrées à la conversion des pécheurs, en participant à nos souffrances, à celles de mon fils Jésus et aux miennes.

Cependant, tu m’as promis d’accepter le martyre. C’est pourquoi je veux que tu recherches des âmes (pécheresses). Je désire tes souffrances avec plus de prières, de sacrifices, de pénitences, d’esprit de pauvreté et de mortification. »

Julia accepte la volonté de la Vierge.

La Vierge : « Bien, ma fille, je te remercie. Les péchés du monde sont si nombreux que la juste colère du Père est arrivée à son comble. (En versant des larmes) J e vais faire appel aux religieux. Par eux, j’infuserai mon esprit et j’en ferai couler la lumière comme les eaux d’un fleuve. Mais s’ils n’ouvrent pas leur coeur, comment vont-ils comprendre? Ma fille, aide-moi. Désaltère la soif qui me brûle. »

Image associée

Résultats de recherche d'images pour « naju apparitions »Message du 22 octobre 1986

La Vierge : « Ecoute le bruit des clous qui me transpercent. Moi aussi, Je suis crucifiée avec mon Fils. Qui arrachera ces clous et qui retirera ces flèches et cette lance? Les clous que mes enfants, qui me sont pourtant proches, enfoncent, sont plus grands et pénètrent plus profondément et il est difficile de les retirer. Mes enfants, prenez la tenaille que je vous tends.

Rendez-moi votre marteau; retirez les clous avec cette tenaille. Et conservez bien cette arme. La tâche de Satan est de vous enlever cette arme et de vous mettre en main un marteau. Comme il vous guette sans cesse, résistez-lui, c’est la prière et la flèche de l’amour. Devant l’amour, tous les démons seront subjugués. »

Image associée

Image associéeMessage du 23 octobre 1986

La Vierge dit : « Va trouver le curé. Comme je te l’ai dit jadis, J’ai besoin d’un aide. C’est pourquoi je l’appelle comme apôtre et comme porte-drapeau de mon Coeur Sacré; travaille donc avec lui. Pourquoi continues-tu à hésiter alors que c’est le moment de te consacrer à Moi? Je te le demande avec mon Fils Jésus à cause de la douleur que donnent à Nos Coeurs ceux qui ne vivent pas leur vie consacrée, Offre aussi l’Armée Bleue.

Offre la prière du chapelet et des sacrifices pour la paix du monde et pour le salut de l’humanité. Vraiment le sacrifice est un beau fruit qui provient des mortifications, des pénitences, de la pauvreté et du renoncement à son (moi).

Travaille toujours comme une petite, dans l’obéissance. C’est alors que je serai avec toi. »

Le  25 octobre, la Vierge a versé des larmes de sang.

Image associée

Image associée

Message du 29 octobre 1986

La Vierge pleure des larmes de sang.

La Vierge dit : « Obéis, obéis à tous, aux supérieurs et aux inférieurs. Comme j’ai obéi à tous, obéis toi aussi. Cela te fait pitié de  Me voir ainsi, mais je vais t’aider. Cesse donc de pleurer et lève-toi avec courage.

Que veux-tu; même Dieu ne peut rien pour celui qui n’accepte pas l’amour qu’on veut lui donner.

Ne désire pas trop, mais attends le bon moment. »

Image associée

Résultats de recherche d'images pour « naju apparitions »Message du 31 octobre 1986

La Vierge dit : « Annonce à tous l’importance de l’Eucharistie. Le Seigneur sera avec vous. Si vous Lui ouvrez votre coeur et qu’il est pur pour Le recevoir, alors Il vivra et demeurera en vous toujours.

Mais si vous attendez sans Lui ouvrir votre coeur et sans le purifier, comment le Seigneur pourra-t-Il venir en vous? Tiens, regarde les gens communier. »

(Et la Vierge a montré à Julia une grande foule qui communiait; quelques-uns seulement recevaient le Seigneur dignement. Les autres avalaient l’hostie sans recueillement. La Vierge se tenait à côté du Seigneur.)

Image associée

Image associéeMessage du 5 novembre 1986

J’ai vu la Vierge clouée sur la croix souffrant des douleurs atroces. J’ai participé à ses douleurs. Il était si difficile de les supporter. Puisqu’elle parlait de la croix, je répétais ses mots exacts sans les réaliser. Certains de mes volontaires ont noté ce qu’ils entendaient.

La Vierge dit : « N’y a-t-il personne qui Me descende de la Croix? Le nombre de ceux qui enfoncent des clous augmente sang cesse. Moi aussi, Je souffre avec mon Fils Jésus. Aidez-Moi. Sans votre aide, Je ne pourrai pas calmer la juste colère de Dieu le Père.

Peux-tu partager mes souffrances? A cause du contrôle anarchique des naissances, Je souffre comme si mes entrailles allaient se déchirer.

C’est la cruauté et l’impiété des hommes qui en sont la cause, ainsi que le mépris de la noblesse de la vie. Et pour cela, des bébés à peine conçus sont dépouillés de leur dignité humaine comme s’ils n’étaient que de simples caillots de sang. La colère de Dieu est à son comble.

Si vous venez à Moi en renonçant à votre (moi), Je travaillerai avec vous en vous.

Soyez unis par l’amour. Si vous êtes unis par l’amour, Satan battra en retraite. Soyez les apôtres de mon Coeur Sacré. Et ainsi consolez-Moi. »

Image associée

 

Publié dans Uncategorized

Sulema : Je vous ai choisis pour vivre cet événement unique dans l’histoire du genre humain : l’illumination des consciences

Je vous ai choisis pour vivre cet événement  unique dans l’histoire du genre humain : l’illumination des consciences

Jésus, votre rédempteur

Image associée

11 mai 2012

Paix à vous, mes enfants. Signe-toi et écris, ma fille, couverte de Mon Précieux Sang, pour la Gloire de Dieu mon Père.

Ce n’est pas vous qui M’avez choisi, mes enfants, c’est Moi qui vous ai choisis pour faire de vous des témoins de lumière, de paix et de la vérité, en proclamant Ma Parole, en ce temps où l’homme  a repoussé la Loi de Dieu pour suivre les nombreuses doctrines qui ne viennent pas de Dieu.

Persévérez dans la foi, suivez la voix de mon vicaire, le Saint Père Benoît XVI, celui que J’ai  choisi pour conduire en ces temps qui sont les derniers. L’Eglise ne mourra pas parce que Je serai avec elle, mais elle connaîtra  des heures de ténèbres semblables à celles de Ma Passion parce qu’il doit en être ainsi. De même  que l’Eglise a pris naissance en étant à la fois persécutée et alimentée par un pouvoir surnaturel  dans ses premiers temps, de même en sera t’il dans les derniers temps.

Oui, je vous ai choisis pour rendre témoignage à la Vérité en restant fidèles aux Commandements que vous a laissés Yahvé, votre Père. Ne soyez pas comme les insensés qui ont accepté de suivre l’esprit du monde, de la chair et du démon, et sont devenus les ossements desséchés. Mais Ma Miséricorde  est sur vous  et Je viendrai dans la splendeur de Ma Gloire, de ma Ma Toute-Puissance. Ce sera le dernier acte de la Miséricorde divine qui fera ensuite place à la justice divine.

Oui, Je vous ai  choisis pour vivre cet évènement unique dans l’histoire du genre humain, et j’enverrai mon Esprit là où il n’y a plus d’esprit, de cet Esprit qui est vie dans la chair et vie dans l’éternité et qui fait la différence entre l’homme et l’animal ; l’homme a tué ce qu’il y a de meilleur en lui.

Voici que J’insufflerai en vous de mon Esprit, vous revivrez et vous saurez que Je suis le Seigneur, votre Dieu. Voici venir le temps où  J’aurai de nouveau un peuple de vivants, car vous sortirez de vos sépulcres, de l’inertie et de vos péchés. Venez, mes enfants, venez reconnaître le Seigneur, votre Dieu.

Oui, mes enfants de lumière, Je vous ai choisis pour être des témoins rayonnants de joie d’appartenir à Dieu, votre Père, pour que le monde sache que Dieu est vivant, qu’il y a encore des enfants qui croient en Lui, qui L’aiment, qui suivent Ses lois d’amour, qu’il y a des enfants qui s’aiment comme Moi Je vous ai aimés, des enfants qui sont à l’écoute de leurs frères et soeurs, qui sont là pour les soutenir. Parfois, un mot suffit pour relever un esprit abattu, remettre sur le droit chemin un égaré ou pour empêcher le suicide définitif d’une âme.

Merci mes enfants de votre docilité, de votre persévérance et surtout merci de votre amour. Soyez bénis au nom du Père, au nom du Fils et au nom du Saint-Esprit. Amen, Alléluia !

***

Publié dans Uncategorized