Pape : Un appel au repentir – Patriarcat catholique byzantin

Un appel au repentir

Cher pseudo-pape,
Le monde entier sait, et vous le savez certainement vous aussi, que vous avez un pied en enfer. À travers le Patriarcat Catholique Byzantin (PCB), Dieu vous exhorte à saisir une dernière chance de vous repentir publiquement de vos crimes spirituels contre Dieu, l’Église et l’humanité. Une personne qui approche de la mort est maintenue dans un aveuglement spirituel et une fausse paix afin de ne pas se repentir et être sauvée de l’enfer éternel. Nous sommes désolés pour vous, ainsi que pour les âmes que vous avez induites en erreur par vos hérésies, par votre sournoiserie et, surtout, par votre abus de l’autorité papale. Par amour pour le Christ crucifié et les âmes immortelles, nous voulons donc vous rappeler ce qui est nécessaire de votre part :

1) Vous repentir pour Amoris Laetitia, œuvre dans laquelle vous avez nié l’existence de principes moraux universellement valables, et donc des lois et des commandements de Dieu. Vous avez ainsi commis un grave crime de rébellion contre Dieu.

2) Vous repentir de votre idolâtrie publique et pour avoir intronisé le démon Pachamama. Vous avez renié le Premier Commandement du Décalogue ! Vous avez ouvert la voie à un retour au paganisme démoniaque et à la diabolisation programmée. À cause de cela, par votre faute, l’Église est tombée sous une malédiction, et vous vous êtes vous-même exclu de l’Égliseà cause d’un anti-évangile propre au démon Pachamama (Ga 1.8-9).

3) Vous repentir d’avoir encouragé la sodomie, voire la légalisation des unions de sodomites. Vous avez totalement nié l’attitude de Dieu envers l’abominable et plus grossière des immoralités. Les Écritures mettent en garde contre les châtiments temporels (2P 2,6) et éternels (Jd 1:7) pour cela. La sodomie est associée au vol et à la maltraitance cruelle d’enfants sous le terme « d’adoption par des couples de même sexe ». Vous êtes sous un anathème – une expulsion et une excommunication, pour cet anti-évangile sodomitique, selon Ga 1, 8-9.

4) Vous repentir d’avoir imposé le vaccin expérimental à ARN messager à tout le monde, c’est-à-dire au monde entier. Le Vatican constitue un exemple effrayant de vaccination obligatoire, vaccination qui constitue, entre autres choses, un anti-baptême satanique. Vous êtes également sous l’anathème de Dieu pour cet anti-évangile du covid, selon Ga 1, 8-9.

5) Vous repentir de votre unité avec les plus grands francs-maçons et leur programme de crimes de masse visant à asservir et à exterminer l’humanité. Vous avez abusé de l’autorité de l’Église et vous la conduisez à la diabolisation et à la destruction. Vous êtes également sous la malédiction de Dieu pour cet anti-évangile maçonnique (Ga 1, 8-9).

Toutes ces exactions constituent des crimes scandaleux. Cependant, le chemin vers ceux-ci avait déjà été préparé par le Concile de Vatican II et par les Papes conciliaires et postconciliaires. Ils étaient obligés de s’opposer à cet esprit d’hérésie, de mensonge et de mort. En raison de leur silence ou même de leur promotion des hérésies du néo-modernisme et du syncrétisme, ils sont soumis au châtiment de Dieu de l’excommunication à titre posthume (cf. l’excommunication posthume du pape Honorius, en 680 après J.C.).

En tant qu’archi-hérétique, vous occupez la plus haute fonction de l’Église. C’est une tragédie que tout le monde ait déjà appris à considérer votre apostasie comme étant la norme de l’orthodoxie.
La miséricorde de Dieu est grande, mais la véritable repentance en constitue une condition préalable. L’avertissement de Jésus s’applique également à vous : « Si vous ne vous repentez pas, vous périrez pour toujours » (cf. Lc 13, 3).

+ Élie
Patriarche du Patriarcat Catholique Byzantin
+ Méthode OSBMr + Timothée OSBMr
Évêques secrétaires
Le 22 décembre 2021