Princesse Gloria : Traditionis custodes punit les bons catholiques

Princesse Gloria : Traditionis custodes punit les bons catholiques

La princesse allemande Gloria de Thurn et Taxis a été « très déçue » par Traditionis custodes mais elle se fait des illusions avec la théorie des « mauvais conseillers » (LifeSiteNews.com, 23 novembre).

Elle compare le texte à une école où ceux qui font leurs devoirs sont punis. Elle compare le Novus Ordo au fast-food, consommé debout, et la messe romaine à un bon dîner à une table dressée avec une nappe blanche et de beaux couverts.

Gloria pense que François, qui a grandi en Argentine, a beaucoup de préjugés contre les catholiques de rite traditionnel et les riches. Cependant, l’Argentine était un pays riche pendant la jeunesse de Bergoglio, et il n’a jamais fait l’expérience de la « pauvreté », ni chez lui ni, a fortiori, chez les Jésuites.

La consolation de Gloria est que la vraie foi a toujours souffert de persécutions et que le message du Christ n’est pas compatible avec la politique. Pour elle, la dispute médiévale entre le pape et l’empereur se poursuit, sauf qu' »aujourd’hui, nous vivons à une époque où le pape pense qu’il peut apaiser l’empereur », mais c’est « une illusion ».

https://gloria.tv/post/rAcXGX4pxvyR2gydN9PTJ2GjB