Une nouvelle souche du Covid, moins susceptible de provoquer des symptômes, se propage au Royaume-Uni

Une nouvelle souche du Covid, moins susceptible de provoquer des symptômes, se propage au Royaume-Uni

Une nouvelle souche de covid, plus infectieuse et moins susceptible de provoquer des symptômes, se répand rapidement au Royaume-Uni.

Oui, vous avez bien lu !

Le nouveau variant Delta est considéré comme 15% plus contagieux que les autres souches de covid, mais il présente moins de symptômes et il se répand très vite !

Le Mirror rapporte : Le variant Delta de la souche AY.4.2 représentait environ 12 % des échantillons recueillis dans le cadre d’une étude gouvernementale récente, qui s’est déroulée jusqu’au 5 novembre.

Les cas de ce sous-variant augmentaient de 2,8 % par jour, ce qui signifie qu’elle se propageait rapidement au Royaume-Uni.

On pense qu’elle est 10 à 15 % plus infectieuse que les autres variants Delta, ce qui laisse présager qu’elle deviendra la souche dominante au Royaume-Uni dans plusieurs mois.

Sur une note plus positive, les premières recherches suggèrent qu’elle pourrait être moins susceptible de provoquer des cas symptomatiques que les itérations précédentes.

Des scientifiques de l’Imperial College de Londres ont constaté que 66,7 % des cas de AY.4.2 étaient symptomatiques, contre 76,4 % pour son parent Delta, AY.4.

Des symptômes tels qu’une perte ou une modification de l’odorat ou du goût, une fièvre ou une nouvelle toux persistante sont apparus dans un tiers des cas AY.4.2, alors que ce chiffre est de 46,3 % des cas de la souche Delta originale AY.4.

Le nouveau sous-variant ne semble pas non plus rendre les vaccins moins efficaces.

Christl Donnelly, professeur d’épidémiologie statistique à l’Imperial College de Londres, pense que la nouvelle souche est plus infectieuse que le variant Delta commun.

Il a déclaré : « Il est absolument vrai que si les gens attendent les symptômes pour faire un test et donc identifier qu’ils sont infectés, et donc réduire leurs contacts, être asymptomatique peut faciliter la transmission par exemple.

« C’est une transmission asymptomatique qui peut vraiment faire la différence entre ce qui est relativement facile à contenir et ce qui nécessite une vaccination. »

Les chercheurs ont averti qu’il est trop tôt pour dire avec certitude si le nouveau sous-variant est vraiment moins susceptible de rendre les gens malades.

Il se peut que d’autres facteurs soient en jeu, comme le fait que davantage de cas soient enregistrés chez des jeunes moins susceptibles de tomber malades ou chez des personnes entièrement vaccinées.

Le professeur Paul Elliott de l’Imperial a déclaré à The i : « Nous ne savons pas exactement pourquoi la souche AY.4.2 est associée à une infection moins symptomatique, mais cela pourrait lui conférer un avantage en termes de transmission, car les personnes porteuses de la souche AY.4.2. sont moins susceptibles de le savoir (puisqu’elles sont plus nombreuses à être asymptomatiques). »

https://www.aubedigitale.com/une-nouvelle-souche-du-covid-moins-susceptible-de-provoquer-des-symptomes-se-propage-au-royaume-uni/