L’Écosse subit des pressions pour abandonner les passeports vaccinaux

L’Écosse subit des pressions pour abandonner les passeports vaccinaux

Le vice-premier ministre écossais John Swinney a été invité à abandonner les passeports vaccinaux après qu’une nouvelle étude d’Oxford a révélé que les personnes ayant reçu une double dose sont tout aussi susceptibles de transmettre le Covid aux personnes non vaccinées.

Le Times a fait état de l’échec des vaccins à enrayer la transmission, suggérant que de nouvelles lois exigeant une preuve de vaccination pour entrer dans les stades de football et les boîtes de nuit seraient intenables.

M. Swinney a affirmé qu’il était au courant de ces recherches, mais a déclaré qu’il poursuivrait néanmoins la mise en place de passeports vaccinaux dans les clubs et les stades de sport.

L’ »option théorique » proposée par le vice-premier ministre fait toutefois l’objet d’une vive réaction. Les clients devront bientôt présenter un test de dépistage négatif du Covid ainsi qu’un certificat de vaccination avant d’être autorisés à fréquenter un plus grand nombre de lieux intérieurs, notamment les pubs, les restaurants, les salles de sport et les cafés.

Les chercheurs ont constaté que les vaccinés étaient presque aussi infectieux que les non-vaccinés 12 semaines après leur deuxième dose d’AstraZeneca. La perte d’efficacité des vaccins après 12 semaines a été soulignée par le département de médecine Nuffield, basé à l’université d’Oxford, qui a co-développé le vaccin d’AstraZeneca.

« La réduction de la transmission a diminué au fil du temps depuis la deuxième vaccination, le Delta atteignant des niveaux similaires à ceux des personnes non vaccinées après 12 semaines pour [AstraZeneca] et s’atténuant considérablement pour [Pfizer-BioNTech]. La protection conférée par la vaccination chez les contacts a également diminué dans les trois mois qui ont suivi la seconde dose. »

The Lancet a publié des résultats similaires le mois dernier, montrant que « l’effet du vaccin sur la réduction de la transmission est minime dans le contexte de la circulation du variant Delta ».

https://www.aubedigitale.com/lecosse-subit-des-pressions-pour-abandonner-les-passeports-vaccinaux/