Extase de Marie-Julie Jahenny du 23 mars 1882 : Ce mot Liberté va se crier dans toute la France, comme il l’a été, mais plus puissamment

Extase de Marie-Julie Jahenny du 23 mars 1882 : Ce mot Liberté va se crier dans toute la France, comme il l’a été, mais plus puissamment.

https://static.actu.fr/uploads/2021/01/loi-securite-manif-caen.jpg

«Pleurons et gémissons, ajoute la Flamme, le temps où tout annonce les pleurs est venu. Leurs lois ouvrent le corridor qui conduit au grand théâtre de la révolution…

Les ennemis vont trouver le moyen – tous les moyens – pour exiler les troupes qu’on appelle gardiens de la paix. Ceux-ci seront réduits en plusieurs lieux, avec défense de circuler et d’entrer dans les villes où ils sont encore aujourd’hui, et où ils se sont dépensés longtemps. Ce sera le dernier moyen de laisser tout livrer, en liberté, au terrible pillage.

Ce mot liberté va se crier dans toute la France, comme il l’a été, mais plus puissamment.

Priez ! Encore un effort ! Cet effort n’arrêtera pas la grande décision. Si celle-ci n’est pas arrivée déjà, c’est le Seigneur qu’il faut remercier et non ces malheureux. Cet effort de prière apaisera la Justice de Dieu, l’empêchera de peser sur les justes qui s’échapperont au travers des combats de la guerre civile.


Ce texte est tiré du livre du Père Roberdel « Les prophéties de La Fraudais » aux éditions Résiac, page 117.