Un cluster de 51 cas de Covid-19, tous vaccinés, dans une maison de retraite de Toulouse

Un cluster de 51 cas de Covid-19, tous vaccinés, dans une maison de retraite de Toulouse

par Cyril Doumergue.

Cinquante et un résidents et personnels de la maison de retraite Pierre Ducis, dans le quartier de Casselardit à Toulouse, ont contracté le Covid-19, depuis le 21 août dernier. Les résidents, tous vaccinés, sont restés confinés dans leur chambre plusieurs semaines.

L’établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) Pierre Ducis, situé avenue de Casselardit, à Toulouse, a été le théâtre d’un « cluster » de 51 cas de Covid-19.

51 résidents testés positifs, sur les 81 que compte la résidence

Selon nos informations, confirmées par la mairie de Toulouse, qui gère l’établissement via son Centre communal d’Action sociale (CCAS), les cas de Covid ont touché 51 résidents au total, sur les 81 que compte l’établissement. Un premier cas a été détecté le 19 août dernier, indique la mairie. Après avoir testé tous les résidents, 40 personnes ont été testées positives. Au total, jusqu’au 15 septembre, date où tous les tests sont revenus négatifs, 51 personnes ont été touchées par le Covid-19.

Les résidents étaient « tous vaccinés », indique la mairie de Toulouse, gestionnaire de l’EHPAD, via le CCAS

La mairie de Toulouse confirme que les résidents étaient tous vaccinés depuis le début de la campagne de vaccination, en janvier 2021. Ils recevront une 3ème dose de rappel à partir du 23 septembre.

Des problèmes de sous-effectif seraient survenus pendant cet épisode de Covid. Selon le témoignage d’un employé, qui a souhaité garder l’anonymat, le personnel n’a pas pu s’occuper « convenablement » des résidents confinés dans leur chambre. Sur un étage de la maison de retraite, sur une vingtaine de résidents confinés, cinq avaient besoin d’une aide « totale » pour s’alimenter, et huit avaient besoin d’être stimulés pour s’alimenter correctement.

Des problèmes de sous-effectif dénoncés par certains membres du personnel, notamment pour la prise des repas

« Cette prise de repas était totalement ingérable, et certains résidents n’ont pas pu s’alimenter sur une journée », ajoute ce membre du personnel. Des incidents avec un résident récalcitrant au confinement ont éclaté, au début du mois de septembre, entraînant un « grand stress » parmi le personnel.

Selon un autre employé du site, dont les propos n’ont pas été confirmés par la mairie, plusieurs résidents seraient décédés du Covid pendant cette période, et plusieurs seraient toujours en réanimation. Des membres du personnel auraient également contracté le virus.

La direction dément le fait que les résidents ne soient pas alimentés

Contactée, la direction générale indique que « l’établissement accueille de façon continue des résidents extrêmement dépendants (79 personnes sur les 81 résidents) », et que « la situation liée à la crise sanitaire rend leur prise en charge plus complexe pour les équipes soignantes ». La direction « dément le fait que les résidents ne soient pas alimentés », et indique que les protocoles de suivi nutritionnel sont « strictement appliqués ». « Tous les mois, les personnes sont pesées de manière à anticiper les risques de dénutrition éventuels ». « En période Covid, conclut la direction, ce suivi nutritionnel est d’ailleurs renforcé au moyen d’une surveillance hebdomadaire. L’EHPAD Pierre Ducis respecte ces protocoles et en assure la traçabilité ».


source : https://www.ladepeche.fr

via https://resistance-mondiale.com