Les gens me posent des questions du genre : je suis divorcée et je vis actuellement avec un autre homme. Puis-je me confesser et communier ? Réponse : Non. Il faut d’abord essayer de se réconcilier avec le conjoint avec lequel on s’est marié devant Dieu avec le sacrement de mariage. On ne peut pas tricher avec Dieu. Il ne peut pas y avoir de pardon de Dieu sans d’abord avoir un sincère repentir et accomplir l’obligation de la séparation avec un amant, même si on est remarié civilement. Le remariage civil n’est pas un mariage devant Dieu, mais un péché mortel qui condamne l’âme à l’enfer, s’il n’y a pas de repentir sincère.

Les gens me posent des questions du genre : je suis divorcée et je vis actuellement avec un autre homme. Puis-je me confesser et communier ? Réponse : Non. Il faut d’abord essayer de se réconcilier avec le conjoint avec lequel on s’est marié devant Dieu avec le sacrement de mariage. On ne peut pas tricher avec Dieu. Il ne peut pas y avoir de pardon de Dieu sans d’abord avoir un sincère repentir et accomplir l’obligation de la séparation avec un amant, même si on est remarié civilement. Le remariage civil n’est pas un mariage devant Dieu, mais un péché mortel qui condamne l’âme à l’enfer, s’il n’y a pas de repentir sincère.