Selon des chercheurs, le vaccin contre le coronavirus est 4 à 6 fois plus dangereux que le Covid pour les garçons

Selon des chercheurs, le vaccin contre le coronavirus est 4 à 6 fois plus dangereux que le Covid pour les garçons

=

La « Science » affirme désormais que les vaccins contre le covid sont pires que le covid pour les garçons.

Via The Guardian :

Des chercheurs américains affirment que les garçons en bonne santé sont plus susceptibles d’être admis à l’hôpital pour un effet secondaire rare du vaccin contre le Covid de Pfizer/BioNTech, qui provoque une inflammation du cœur, que pour le Covid lui-même.

Leur analyse des données médicales suggère que les garçons âgés de 12 à 15 ans, qui ne présentent aucune pathologie sous-jacente, ont quatre à six fois plus de chances de se voir diagnostiquer une myocardite liée au vaccin que de se retrouver à l’hôpital avec le Covid sur une période de quatre mois.

La myocardite chez un adolescent est beaucoup, beaucoup, beaucoup plus grave que la grippe !

Si les adolescents souffrent d’une inflammation du cœur si peu de temps après avoir été vaccinés, quelles autres conséquences vont-ils subir au fil du temps ?

La plupart des enfants qui ont subi cet effet secondaire rare ont eu des symptômes dans les jours qui ont suivi la deuxième injection du vaccin de Pfizer/BioNTech, bien qu’un effet secondaire similaire soit observé avec le vaccin de Moderna. Selon les auteurs, environ 86 % des garçons touchés ont dû être hospitalisés.

Saul Faust, professeur d’immunologie pédiatrique et de maladies infectieuses à l’université de Southampton, qui n’a pas participé aux travaux, a déclaré que les résultats semblaient justifier l’approche prudente adoptée par le Comité conjoint sur les vaccins et l’immunisation du Royaume-Uni concernant les vaccins destinés aux adolescents.

Le JCVI n’a pas recommandé de vacciner les jeunes de 12 à 15 ans en bonne santé, mais a renvoyé la question aux médecins en chef du Royaume-Uni, qui devraient prendre une décision finale la semaine prochaine. Les enfants âgés de 12 à 15 ans qui sont particulièrement vulnérables au Covid, ou qui vivent avec une personne à risque, peuvent recevoir les vaccins.

Dans la dernière étude, qui doit encore faire l’objet d’un examen par les pairs, le Dr Tracy Hoeg, de l’Université de Californie, et ses collègues ont analysé les réactions indésirables aux vaccins Covid chez des enfants américains âgés de 12 à 17 ans au cours des six premiers mois de 2021. Ils estiment le taux de myocardite après deux injections du vaccin de Pfizer/BioNTech à 162,2 cas par million pour les garçons en bonne santé âgés de 12 à 15 ans et à 94 cas par million pour les garçons en bonne santé âgés de 16 à 17 ans. Les taux équivalents pour les filles étaient respectivement de 13,4 et 13 cas par million. Selon les taux d’infection actuels aux États-Unis, le risque qu’un adolescent en bonne santé soit hospitalisé à cause du Covid dans les 120 prochains jours est d’environ 44 par million.

Selon leurs propres chiffres, au 18 août, 2 991 personnes de moins de 30 ans étaient décédées du virus présumé.

Cela représente moins de la moitié de 1% du total des décès attribués au supposé virus.

https://www.aubedigitale.com/selon-des-chercheurs-le-vaccin-contre-le-coronavirus-est-4-a-6-fois-plus-dangereux-que-le-covid-pour-les-garcons/