Le gouvernement américain annonce la généralisation de la vaccination obligatoire pour divers emplois publics

Comme cela a toujours été prévu, le gouvernement passe à la vitesse supérieure et utilise des méthodes plus agressives pour contraindre les gens à se faire vacciner.

Rappelez-vous : ce n’est que la dernière phase.=

Les choses vont devenir de plus en plus extrêmes, jusqu’à ce que l’on en vienne à rassembler les gens et à leur administrer le vaccin de force, ou tout simplement à les mettre dans des camps pour complotistes, récidivistes et autres récalcitrants à la version officielle offerte par nos médias.

Via le New York Post :

De nouvelles exigences en matière de vaccination contre le COVID-19 pour les employés du gouvernement sont dévoilées à travers les États-Unis, alors que le pays tente de relancer son taux d’immunisation qui ralentit.

Ces obligations en matière de vaccination interviennent dans un contexte que les autorités sanitaires fédérales ont qualifié de « pandémie de personnes non vaccinées ».

[…]

La ville de New York

Gotham vient d’annoncer l’obligation pour ses employés municipaux – y compris les enseignants et les policiers – de se faire vacciner avant la mi-septembre ou de se soumettre à un test hebdomadaire de dépistage du coronavirus.

Le maire Bill de Blasio a déclaré que cette nouvelle règle s’inscrivait dans le cadre des efforts déployés pour relancer la ville.

« Il s’agit de ce que nous devons faire pour ramener la ville de New York à la vie. Il s’agit d’assurer la sécurité des gens », a déclaré M. de Blasio lundi.

Cette politique aura un impact sur les 340 000 employés de la ville.

M. de Blasio a déclaré que les employés de la ville qui ne sont pas vaccinés devront porter des masques à l’intérieur à tout moment et se soumettre à des tests hebdomadaires.

[…]

San Francisco demandera à ses 35 000 employés municipaux de se faire vacciner contre le COVID-19, sous peine de perdre leur emploi.

[…]

La Californie exigera de tous les employés de l’État et du secteur de la santé qu’ils présentent une preuve de vaccination contre le COVID-19 ou qu’ils subissent un test hebdomadaire.

Le gouverneur Gavin Newsom a déclaré lundi que la nouvelle politique entrera en vigueur le 2 août et que les tests seront introduits progressivement au cours des prochaines semaines.

« Le choix d’un individu de ne pas se faire vacciner a maintenant un impact sur le reste d’entre nous d’une manière profonde, dévastatrice et mortelle », a déclaré M. Newsom.

Selon le bureau du contrôleur de l’État, cette politique aura un impact sur environ 238 000 employés de l’État et au moins 2 millions de travailleurs de la santé dans les secteurs public et privé.

Le Département fédéral des Anciens Combattants a exigé que tout son personnel soignant soit vacciné contre le COVID-19.

L’agence a annoncé lundi que la nouvelle règle concernera les médecins, les dentistes, les podiatres, les optométristes, les infirmières autorisées et les assistants médicaux, ainsi que les travailleurs des installations du ministère et ceux qui fournissent des soins directs aux anciens combattants.

Le gouvernement américain annonce la généralisation de la vaccination obligatoire pour divers emplois publics | Aube Digitale