Révélations importantes sur le Covid-19 et les « vaccins » : une course contre la montre pour déjouer la dictature mondialiste ?En France, le ministre de la Santé menace de déployer un dispositif Orwellien pour cet été, laissant présager le pire : tests arbitraires et frauduleux (tests PCR, chiens dépisteurs…), camps d’isolement, injection expérimentale d’ARN forcée.

Révélations importantes sur le Covid-19 et les « vaccins » : une course contre la montre pour déjouer la dictature mondialiste ?

En France, le ministre de la Santé menace de déployer un dispositif Orwellien pour cet été, laissant présager le pire : tests arbitraires et frauduleux (tests PCR, chiens dépisteurs…), camps d’isolement, injection expérimentale d’ARN forcée.

En France, le ministre de la Santé menace de déployer un dispositif Orwellien pour cet été, laissant présager le pire : tests arbitraires et frauduleux (tests PCR, chiens dépisteurs…), camps d’isolement, injection expérimentale d’ARN forcée.

Il affirme : « Si une personne contaminée par le variant indien refuse de répondre aux équipes de l’Assurance maladie ou de respecter les consignes de mise à l’abri, une alerte est faite aux préfets. Ces derniers peuvent prendre des mesures d’isolement. (…) Nous n’hésiterons pas à le faire, car nous ne pouvons pas prendre le risque de départ d’une nouvelle vague épidémique ».1

Mais, partout dans le monde, beaucoup de révélations importantes récentes pourraient mettre des bâtons dans les roues à ce plan génocidaire.

Voici certaines des plus marquantes :

– Un journal irlandais, The Irish Light, publie en gros titre « Les décès suite aux vaccinations montent en flèche ».2. Dans l’article, on apprend que les hôpitaux en Irlande sont surchargés de patients atteints d’effets secondaires du « vaccin ». Les médecins qui essayent de dire la vérité sont menacés ou placés en hôpital psychiatrique. Dans l’encadré bleu à droite, nous pouvons lire « Génocide : le nombre officiel de morts du vaccin« . Quelques12 184 personnes sont mortes à cause du vaccin en Europe, et 1 196 190 ont eu des séquelles dont la moitié sont graves. En dessous, le journal écrit qu’après analyse, il n’y a jamais eu de « pandémie » en Irlande, car la mortalité n’a augmenté que de 2% en 2020 et que 80% des décès du covid avaient plus de 75 ans et avaient atteint l’âge de l’espérance de vie.

Peut être une image de une personne ou plus, personnes debout et texte qui dit ’NEWS Face Masks, Top Scientists Say FOREIGN NEWS India's 'Crisis' Due Vaccines Propaganda HEALTH Debunking Smallpox: History Repeats IRISH NEWS Robert Explains UN Marxism 5026 INSIDE PAGE2 PAGE9 ÛE20 THE IRISH LIGHT Issue People-Funded Paper FREE THE END OF FREE SPEECH IN IRELAND JOHN WATERS ON THE NEW 'HATE BILL 'VACCINE' DEATHS SOAR byGEMMAOTDOHERTY hespital GENOCIDE: OFFICIAL VALCIREDEATO fouxrmen 2009 Pfizer FINED $2.3 Billion for FRAUD’


– Aux USA, selon le CDC (Centre pour le Contrôle et la Prévention des Maladies) et le VAERS (programme national de surveillance qui surveille les événements indésirables post-vaccinaux), le nombre des décès liés au « vaccin » covid explose et monte à 6 000. C’est plus que le nombre de décès liés aux vaccins sur les 10 dernières années3. A savoir que selon une étude  d’Harvard Pilgrim Health Care, moins de 1% des effets secondaires dus aux vaccins sont reportés4.

– Le Dr McCullough, Professeur de médecine aux Etats-Unis, « Vice Chief of Medicine » à l’université Baylor au Texas, et internationalement reconnu pour ses publications dans la National Library of Medicine, déclare dans une interview début juin5 qu’il est en contact avec des lanceurs d’alertes au CMS (Centers for Medicare & Medicaid Services) et au CDC (Centers for Disease Control and Prevention) et qu’il y aurait en fait déjà plus de 50 000 décès aux Etats-Unis causés par les vaccins. Il dit qu’il y a actuellement plus de morts du vaccin que du Covid. Plus inquiétant encore, selon lui nous vivons une opération bioterroriste en deux phases. La première consistait à tuer les plus fragiles, en interdisant les traitements précoces comme l’hydroxychloroquine, afin de favoriser l’émergence des vaccins. La seconde étant de terroriser la population avec le virus pour les faire accepter ce vaccin. Il précise que le Covid ainsi que le « vaccin » délivrent dans le corps la protéine Spike, qui est « le gain de fonction* cible de cette recherche sur le bioterrorisme » (*Ajout d’une fonction à une cellule par l’intermédiaire d’une mutation de sa structure moléculaire). Autrement dit, cette opération bioterroriste vise à ajouter au virus cette protéine Spike tueuse, puis de l’injecter directement dans le corps via les « vaccins ». Dans son établissement, il voit un nombre « déconcertant » de cas de maladies graves post-vaccination (thromboses, myocardites, sérieux problèmes de mémoire). Il s’inquiète également que le gouvernement vise maintenant très clairement les enfants avec la vaccination.

– Au Royaume-Uni, les données nationales de santé publique montrent que les personnes vaccinées ont 6 fois plus de risques de succomber au nouveau variant Delta que les personnes non vaccinées. Elles sont également plus hospitalisées. Il semble également que la vaccination massive accélère la vitesse de résistance aux vaccins des virus mutants.6

– Des membres du collectif Reinfocovid me confirment les conclusions des dernières études et analyses scientifiques concernant la vaccination, à savoir :

  • La protéine spike est dangereuse indépendamment du virus covid.7
  • Les « vaccins » injectent cette protéine spike et / ou font que le corps lui même en produit. [7]
  • La protéine spike pénètre dans le sang et s’accumule dans les organes et tissus, et intègre l’ADN humain. [7]
  • Enormément d’effets secondaires rapportés y compris décès (12 000 en Europe, 6 000 aux US) alors même que 1-10% seulement de ces effets pourraient être rapportés. [3]8
  • Les vaccinés font des covid de variants plus graves que les non vaccinés et sont contaminant. [6]9
  • Il y a énormément d’effets secondaires inquiétants en France, dont des nombreux décès, suite à la « vaccination ». Il existe une énorme pression sur les médecins pour que cela ne soit pas révélé.
  • Il y a des explosions de cas et décès covid après le début de la campagne de vaccination dans chaque pays ou presque (voir les données de worldometers et les dates de début de vaccinations pour les pays, notamment Monaco, Gibraltar, les Seychelles, Taiwan, Estonie, Cambodge ci-dessous, Mongolie, Inde, Malaisie, Thaïlande, etc.). Voir également le tableau 1 de l’étude de Steve Ohana et Shahar Gavish Have COVID vaccines saved lives ? A cross-ountry approach10
tha

– La très dynamique et offensive India Bar Association attaque l’OMS en justice pour crime contre l’humanité. Elle accuse l’OMS de discréditer le traitement à l’ivermectine, tuant ainsi des milliers d’indiens, et de mettre en place un complot pour empêcher les gens de retrouver leur vie normale, les plongeant dans la pauvreté et la peur. Elle parle notamment de génocide.11. L’Observateur titre le 27 juin 202112 « Ivermectine. Une scientifique de l’OMS risque la peine de mort« . Puis déclare : « L’Inde pourrait être le premier pays à poursuivre en justice un scientifique de l’OMS pour avoir déconseillé l’Ivermectine contre Covd-19. L’association du barreau de l’Inde a entamé une procédure. «

– Il existe désormais des études, retours d’expériences, victoires en justice et appels des médecins et politiques partout dans le monde au sujet de l’efficacité de l’ivermectine, et pour mettre un terme à l’épidémie de Covid-19. Il s’avère de plus en plus évident que l’utilisation de l’ivermectine aurait pu sauver des millions de vies et aurait pu mettre un terme à l’épidémie de Covid-19 rapidement et facilement. Il est encore temps de limiter les dégâts et d’exiger son utilisation.13

– Les milliers de mails du Dr Anthony Fauci, conseiller scientifique de la Maison Blanche, ont été obtenus par la presse au titre de la loi sur la transparence des données (Fauci Leaks).14. On y apprend que :

  • Le port des masques en public est inutile et déconseillé.
  • Le confinement est une mesure inutile au niveau sanitaire.
  • L’hydroxychloroquine est bien une solution « efficace et sans danger » pour soigner les dégâts du covid.
  • Le virus est bien une création humaine, probablement élaborée dans les labos chinois de Wuhan, mais financée par les États-Unis, destinée à soutenir cette stratégie de contrôle de masse.

Notamment, on peut lire un email de Jean-François Delfraissy, le président du comité scientifique en France, à Anthony Fauci, affirmant avoir « résisté » à la pression populaire pour ne pas délivrer d’hydroxychloroquine, qui pourtant montrait des signes d’efficacité pour soigner le covid (ce qui est désormais confirmé par des études sur des milliers de patients15) : « J’ai une énorme pression politique pour relâcher l’hydroxychloroquine et la donner à tout le monde, mais je résiste ».

– La célèbre chaîne américaine Fox News évoque le rapport de Rockfeller, Scenarios for the Future of Technology and International Development, publié en mai 2010, qui prédisait une pandémie mondiale, avec des mesures prises par les gouvernements similaires à celles prises pour la pandémie Covid16. Le rapport prédit que la pandémie ne finira jamais et que les mesures se maintiendront afin de mettre en place une société de contrôle totalitaire, utilisant les dernières technologies de pointe pour accroître encore la surveillance. Cela est donc à mettre en lien avec les dernières révélations sur la création artificielle du virus en laboratoire [14]17 et les dernières révélations sur le « vaccin » Moderna qui était déjà prêt avant même le début de la « pandémie »18.

– Un groupe de sénateurs américains a donné une conférence au Sénat dans laquelle ils ont déclaré que le « narratif officiel du Covid-19 était un mensonge ». Ils dénoncent notamment le rôle de la Chine, du Dr A. Fauci et de la censure du Big Tech dans la dissimulation de la vérité concernant l’origine du Covid-19 et l’efficacité des traitements.19

– Une étude publiée dans Microbiology & Infectious Diseases le 18 janvier 2021 qui conclut que le vaccin ARN pourrait être une arme biologique plus dangereuse que le virus lui-même20.

biow

Cela confirme les propos du Président brésilien Jair Bolsonero le 5 mai 2021 : « Les militaires savent ce qu’est une guerre chimique, bactériologique. Est-ce que nous ne sommes pas dans une nouvelle guerre ? Et quel est le pays qui a vu son PIB augmenter le plus ? »21

– Une étude de Thomas Jefferson University publiée le 11 juin 2021 dans Science Science Daily22 montre que les cellules humaines peuvent inscrire des séquences d’ARN dans l’ADN. La synthèse de l’étude : « Dans une découverte qui remet en cause un dogme bien établi en biologie, des chercheurs montrent que les cellules de mammifères peuvent reconvertir des séquences d’ARN en ADN, un exploit plus courant chez les virus que dans les cellules eucaryotes. »

– Le célèbre quotidien allemand Bild présente ses excuses publiques à la jeunesse pour la propagande dont ils ont été l’objet depuis le début de la crise Covid. Notamment par rapport aux mensonges concernant le risque infectieux des enfants qu’on a accusé de pouvoir tuer leurs grands-parents, alors que cela était totalement injustifié scientifiquement (et moralement). Cette propagande qui a été relayée par tous les gouvernements et les médias mainstream occidentaux, ainsi que par les réseaux sociaux et leur censure incessante ont causé beaucoup de tort à la société et à la jeunesse. Il aurait fallu protéger les enfants et les adolescents de toute cette atmosphère de terreur, plutôt que de leur demander, à tort, de protéger les adultes.23

Tout cela laisse penser qu’il y a actuellement une course contre la montre entre le plan mondialiste – une dépopulation massive, une réduction de la fertilité, un contrôle totalitaire, technologique, biologique et mental de l’humanité24  – et la révélation de ce même plan macabre qui pourrait entraîner son effondrement.

De manière très concrète, il s’agit par exemple d’une course contre la montre pour « vacciner » un maximum de monde avant que l’hécatombe vaccinale ne soit révélée.

Il semble par ailleurs que des médecins aient trouvé un antidote à ces « vaccins » avec la suranime, et les aiguilles de pin qui en contiennent, attendons d’en savoir plus sur ce sujet. Evidemment le MMS de Jim Humble pourrait également être un formidable antidote. Cela est d’autant plus important que les vaccinés pourraient contaminer les non-vaccinés.

Les mondialistes pourraient tenter le tout pour le tout, sentant que c’est le moment ou jamais pour eux de mettre en place leur plan. Ce qui permettrait de mieux comprendre les propos de Macron concernant sa candidature en 2022 : « Peut être que je ne pourrai pas être candidat. Peut être que je devrai faire des choses dans la dernière année, dans les derniers mois, dures parce que les circonstances l’exigeront et qui rendront impossible le fait que je puisse être candidat. »25. Propos qu’il confirme le 3 juin dans le Lot, pour que tout le monde comprenne bien, en rappelant qu’il va « devoir prendre des décisions, certaines difficiles, et peut-être que certaines d’entre elles ne rendront pas possible [sa] candidature à l’élection présidentielle ».26

Cette menace de Emmanuel Macron pourrait être à mettre en lien avec les propos d’Olivier Veran le mardi 29 juin sur France Info : « Je demande à la Cnil de me laisser la possibilité d’envoyer aux médecins généralistes la liste de leurs patients qui ont été vaccinés de manière à ce qu’ils puissent mobiliser ceux qui ne l’ont pas été ». Il dit ensuite : « Imaginons qu’on ait une vague, qu’on ait une montée de cas à l’automne de variant Delta ou autres variants qui auraient émergé pendant l’été, je crois que les Français ne comprendraient pas qu’on soit amenés à se poser la question de refermer restaurants, commerces, parce que 20% des Français auraient fait le choix de ne pas se vacciner ».27. Cela semble bien signifier que, au nom de la « santé publique » et avec l’ »approbation des français », ils pourraient vacciner de force les récalcitrants à l’injection mortelle. Ce que confirment les propos de l’horrible Emmanuel Lechypre sur RMC le 24 juin 2021 qui appelle à ce qu’on aille chez les non-vaccinés « avec deux policiers et des menottes » pour les vacciner de force28. Il n’hésite à mentir en disant que les vaccinés sont un danger pour les non-vaccinés. Alors que c’est précisément l’inverse.

Ces personnalités devront rendre des compte et les français ne devront pas oublier ce qu’ils ont fait, eux, ainsi que les médias de manière générale, certains médecins, directeurs d’hôpitaux et d’ARS, la quasi totalité du corps politique (du président au gouvernement, en passant par tous les députés, parlementaires, maires), etc. Nous ne pourrons jamais rebâtir une société saine tant que ces personnes seront en liberté. L’exemple de l’Inde qui demande la peine de mort pour la responsable de l’OMS qui a menti sur l’ivermectine est important, il faut que cela aboutisse. Le 28 juin 2021, les anglais ont manifesté devant le siège de la fondation Gates à Londres, en criant « arrest Bill Gates ! ».29  Il est temps que la peur change de camp.

Rappelons-nous également les propos qui ont été tenus au début de la pandémie par Emmanuel Macron. D’une part le fameux « nous sommes en guerre », répété plusieurs fois dans la même allocution30. D’autres part, le 14 avril 2020, il déclare lors d’un entretien pour le « Financial Times » que le coronavirus est le « moment de vérité » pour l’Europe, puis évoque l’arrivée de la Bête : « Je crois que notre génération doit savoir que… La Bête de l’évènement est là. Et elle arrive. »31 [31] Cette « Bête » est évoquée également dans la Bible et le Coran et est liée à l’eschatologie (science de la fin des temps).32.

Apocalypse 13 :16-17

« Et elle fit que tous, petits et grands, riches et pauvres, libres et esclaves, reçussent une marque sur leur main droite ou sur leur front,

[17] et que personne ne pût acheter ni vendre, sans avoir la marque, le nom de la bête ou le nombre de son nom. » (extrait de la Bible)

Attention toutefois, car toutes ces révélations autour du Covid pourraient très bien être une façon pour les mondialistes de faire diversion, quitte à faire tomber des têtes, pendant qu’ils mettent en place la prochaine étape du plan vers le fameux grand reset. Pierre Hillard, interviewé par TVLibertés, parle notamment d’une cyberattaque mondiale prévue par le Forum économique international de Davos de Klaus Schwab, susceptible de provoquer l’effondrement du système financier international33]. Nous pouvons penser également à une vraie ou fausse guerre contre la Russie qui maintiendrait la dictature actuelle, sous couvert non plus d’une guerre contre un virus mais contre un autre pays.34

Les révélations actuelles doivent permettre un réveil brutal, profond et massif de la population, et la mise hors d’état de nuire de l’élite mondialiste, notamment grâce à des grands procès et des dizaines ou centaines de milliers d’arrestations. L’argent de ces élites doit être récupéré définitivement. Sans cela, il y a fort à parier que l’avenir de l’humanité touche à sa fin et que commence l’ère glaciale du transhumanisme post-humaniste, annoncé et mis en place par les mondialistes K. Schwab ou J. Attali, et appelé de ses vœux par le – déjà inhumain – docteur urologue Laurent Alexandre35,36.

Ne resteront alors d’humains que quelques chimpanzés du futur.37

De : https://au-dela-du-climat.org/

Révélations importantes sur le Covid-19 et les « vaccins » : une course contre la montre pour déjouer la dictature mondialiste ?