François publie un Motu Proprio des Nations Unies

François publie un Motu Proprio des Nations Unies

François a publié le 29 avril un Motu Proprio sur la prévention et la lutte contre la corruption.

Il exige des personnes occupant des postes financiers au Vatican – des cardinaux au personnel exécutif laïc – de signer tous les deux ans une déclaration attestant, entre autres :

• qu’elles n’ont pas été condamnées pour un crime
• qu’elles ne font pas l’objet d’une procédure pénale en cours
• qu’elles ne détiennent pas de biens dans des pays présentant un risque élevé de blanchiment d’argent et d’évasion fiscale, et dans des secteurs contraires à la doctrine sociale de l’Église.

Le Secrétariat à l’économie est autorisé à vérifier la véracité des déclarations écrites – reste à savoir comment.

Il est interdit à tous les employés d’accepter des cadeaux d’une valeur supérieure à 40 euros. La raison de ce Motu proprio est l’adhésion du Saint-Siège à la Convention de Mérida, la Convention des Nations Unies contre la corruption. Le Saint-Siège n’est pas membre de l’ONU.

Cela signifie que François transforme de plus en plus le Vatican en un État séculier normal, ce que ses prédécesseurs ont toujours essayé d’éviter.

François publie un Motu Proprio des Nations Unies – gloria.tv