Le Général Coustou dénonce Macron sans langue de bois « Le mot « délitement » est trop tendre. J’aurais dit destruction de la France..

Le Général Coustou était l’invité d’un plateau de télévision à la suite de la lettre ouverte des militaires dont la liste des signataires ne cesse de s’allonger malgré les menaces du gouvernement et de son valet le général Lecointre.