Pfizer/BioNTech teste des vaccins contre le coronavirus sur des enfants et affirme qu’une dose annuelle est nécessaire

Pfizer/BioNTech teste des vaccins contre le coronavirus sur des enfants et affirme qu’une dose annuelle est nécessaire

Vous êtes un individu vacciné – dans un monde de vaccination non-stop.

Ils veulent vacciner vos enfants.

Via The Guardian :

Le vaccin contre le Covid-19 de BioNTech, développé conjointement avec Pfizer, devrait être disponible pour les jeunes de 12 à 15 ans en Europe à partir de juin, a déclaré le directeur général de la société allemande.

Ugur Sahin a déclaré que BioNTech avait soumis sa demande d’approbation d’urgence des vaccins pour cette tranche d’âge aux États-Unis au début du mois d’avril, et que mercredi prochain, elle serait prête à soumettre la demande d’approbation à l’Agence européenne des médicaments.

Le vaccin de Pfizer/BioNTech est déjà autorisé aux États-Unis et dans l’UE pour les personnes âgées de 16 ans et plus. La vaccination des enfants est considérée comme une prochaine étape cruciale vers l’immunité collective et la fin de la pandémie.

[…]

À la fin du mois dernier, BioNTech et son partenaire américain, Pfizer, ont annoncé que les études d’approbation avaient montré une forte réponse en anticorps du vaccin chez les jeunes de 12 à 15 ans. Les participants ont bien toléré le vaccin, qui leur a offert une protection de 100% contre le virus.

Les sociétés testent également le vaccin sur des bébés et des enfants âgés de six mois à cinq ans.

[…]

Sahin a déclaré qu’il s’attendait à ce que l’Europe ait atteint l’immunité collective en juillet, ou au plus tard en août. Mais il a souligné que l’Europe n’était en sécurité que si le reste du monde maîtrisait le virus. L’efficacité du vaccin de BioNTech/Pfizer a été testée jusqu’à présent sur un total de 30 variants, dont le variant indien B1617, et les résultats ont été positifs dans tous les cas, a-t-il déclaré.

Il a ajouté que toute personne ayant été entièrement vaccinée aurait besoin d’une troisième injection de rappel, environ neuf à douze mois après la première. Après cela, un seul rappel annuel serait nécessaire.

Pfizer/BioNTech teste des vaccins contre le coronavirus sur des enfants et affirme qu’une dose annuelle est nécessaire