Alarmisme apocalyptique : La nature « ne pardonne plus »

Alarmisme apocalyptique : La nature « ne pardonne plus »

François a honoré le « Jour de la Terre » païen du 22 avril par deux messages vidéo, l’un pour un événement Internet « Earth Day Live », l’autre pour un sommet mondial sur le climat organisé par le faux catholique Joe Biden.

Dans le premier message, François s’affole en disant que la planète est « au bord du gouffre » et que l’humanité doit éviter « le chemin de l’autodestruction. » Selon François, la nature ne peut continuer à être bafouée, car elle « ne pardonne plus. »

Ces mots sont incontestablement vrais s’ils sont appliqués à l’Église catholique et au dogme catholique.

Dans la deuxième vidéo, François qualifie de « belle » l’initiative de Biden sur le climat, ajoutant : « je suis avec vous jusqu’au bout ».

Il divague en disant que les gens doivent « prendre soin de la nature pour qu’elle prenne soin de nous » en utilisant ses mots déclencheurs habituels comme « initiative », « chemin », « défi », « crise » ou « aller de l’avant ». Le fait qu’il faille avant tout prendre soin de son âme n’a pas mérité d’être mentionné.

Sur le bureau de François, on peut voir une photo de lui avec le patriarche grec-orthodoxe Bartholomée, mais heureusement pas de photos de Judas Iscariote.

Alarmisme apocalyptique : La nature « ne pardonne plus » – gloria.tv