Joe Biden rencontre les Japonais et menace d’atomiser la Chine

Joe Biden rencontre les Japonais et menace d’atomiser la Chine

Il semblait que Tokyo ne voulait pas vraiment se laisser entraîner dans la guerre du président Joe Biden, mais il semble que ce soit le cas.

C’est un geste intéressant de leur part. Je ne peux pas imaginer qu’ils observent les États-Unis en se disant “cela semble être un excellent allié pour notre nation sur le long terme”.

Je me demande si le Premier ministre japonais savait que Biden allait commencer à parler d’armes nucléaires.

Via RT :

Pékin a reproché à Washington et Tokyo de saper la stabilité dans la région Asie-Pacifique après qu’ils aient publié une déclaration commune affirmant que les “défis régionaux” seraient abordés par tous les moyens, “y compris le nucléaire.”

La déclaration du président américain Joe Biden et du premier ministre japonais Yoshihide Suga, premier dirigeant étranger à rendre officiellement visite à Biden à la Maison Blanche, a été publiée vendredi. Elle critiquait la Chine, suggérant que ses actions “sont incompatibles avec l’ordre international fondé sur des règles” et ont un impact sur “la paix et la prospérité” dans la région.

L’alliance entre Washington et Tokyo, en revanche, “est devenue une pierre angulaire de la paix et de la sécurité dans la région indo-pacifique et dans le monde entier”, et les deux pays “sont plus que jamais prêts à relever les défis régionaux”, poursuit le communiqué. Les activités de Pékin en mer de Chine méridionale ont été mentionnées parmi les défis, ainsi que les questions relatives à Hong Kong, dans le Xinjiang et à Taïwan.

Oh oui, il est logique que les Japonais soient très inquiets des violations des droits de l’homme en Chine.

“Le Japon a résolu de renforcer ses propres capacités de défense nationale… Les États-Unis ont réaffirmé leur soutien indéfectible à la défense du Japon… en utilisant toute la gamme de leurs capacités, y compris le nucléaire“, peut-on lire dans la déclaration.

Pékin a condamné le document, affirmant qu’il dépassait le cadre des relations bilatérales et interférait dans les affaires intérieures de la Chine. Il soutient également les activités séparatistes, selon une déclaration de l’ambassade de Chine aux États-Unis, rapportée samedi par la chaîne d’information CGTN.

A ce stade il faut admettre que je ne vois pas l’intérêt d’un conflit généralisé avec la Chine compte tenu de leurs avancements. L’avenir nous dira ce que l’occident va faire de stupide à nouveau très prochainement.

Joe Biden rencontre les Japonais et menace d’atomiser la Chine | Aube Digitale