Le Dénonciateur des foyers de soins de l’AIIC (USA) affirment que les personnes âgées meurent comme des mouches après avoir reçu des injections COVID ! ( les injections expérimentales d’ARNm de Pfizer)

Le Dénonciateur des foyers de soins de l’AIIC affirment que les personnes âgées meurent comme des mouches après avoir reçu des injections COVID !

par Brian Shilhavy Rédacteur, Health Impact News

(ma traduction)


James (il donne son nom de famille dans la vidéo) est un CNA (Certified Nursing Assistant) : un assistant de soins certifié, et il a enregistré cette vidéo en tant que dénonciateur parce qu’il ne pouvait plus garder le silence.

James rapporte qu’en 2020, très peu de résidents de la maison de soins infirmiers où il travaille sont tombés malades du COVID, et aucun d’entre eux n’est décédé pendant toute l’année 2020.

Cependant, peu de temps après avoir administré les injections expérimentales d’ARNm de Pfizer, 14 sont décédés dans les deux semaines, et il rapporte que de nombreux autres sont sur le point de mourir.
La vidéo est longue (47 minutes), et il est clair que James souffre de stress émotionnel, et il admet qu’il n’a rien à gagner à être rendu public, et qu’il perdra probablement son travail pour cela.
Mais il précise très clairement qu’il s’agissait de patients qu’il connaissait et qu’il prenait en charge (il est aussi un «pasteur laïc»), et qu’après avoir reçu une injection d’ARNm, les résidents qui avaient l’habitude de marcher seuls ne peuvent plus marcher. Les résidents qui avaient l’habitude d’avoir une conversation intelligente avec lui ne pouvaient plus parler.
Et maintenant, ils meurent. «Ils tombent comme des mouches.»

Ses supérieurs expliquent que les décès ont été causés par un «super-épandeur COVID19».
Cependant, les résidents qui ont refusé de prendre les injections ne sont pas malades, selon James.
James dit très clairement qu’en tant que chrétien, il ne peut plus vivre avec sa conscience et qu’il ne peut plus rester silencieux.
Il n’est pas anti-vaccin, mais partage simplement ce qu’il sait être vrai, concernant les personnes dont il s’occupe dans sa profession depuis plus de 10 ans maintenant.
C’est un modèle très clair maintenant. Injectez aux personnes âgées les injections d’ARNm, puis blâmez leurs maladies et décès sur le virus COVID.

La seule raison pour laquelle Big Pharma et leurs médias d’entreprise sponsorisés s’en tirent, c’est parce que plus de travailleurs de la santé comme James ne se manifestent pas pour parler au nom des impuissants.

Même beaucoup dans les médias alternatifs sont coupables de ne pas avoir couvert ce génocide contre nos aînés, comme le dit James, parce que les gens sont plus préoccupés par l’actualité politique de Donald Trump et Joe Biden, tandis que la grand-mère, le grand-père et d’autres personnes sont tués par ces injections.
James appelle d’autres CNA, infirmières et membres de la famille à rendre public et à dire au monde ce qui se passe avec ces injections expérimentales d’ARNm COVID.
Combien de vies doivent encore être perdues avant que nous disions quelque chose?

Si vous savez ce qui se passe, mais que vous ne vous exprimez pas, vous faites partie du problème.
Et honte à vous, dans les médias alternatifs, qui vous souciez plus de savoir quel tyran devrait être président que de couvrir le plus grand crime de génocide que ce pays ait jamais connu.
Sauvez ceux qui sont emmenés à la mort; retenez ceux qui titubent vers l’abattage.
Si vous dites: «Mais nous n’en savions rien», celui qui pèse le cœur ne le perçoit-il pas? Celui qui garde votre vie ne le sait-il pas? Ne rétribuera-t-il pas chacun selon ce qu’il a fait? (Proverbes 24: 11-12)

Vidéo anglaise à voir sur ce lien : CNA Nursing Home Whistleblower: Seniors Are DYING LIKE FLIES After COVID Injections! SPEAK OUT!!! (healthimpactnews.com)