Wisconsin : Le pharmacien a détruit les vaccins contre le covid car “ils altèrent l’ADN des gens”

Wisconsin : Le pharmacien a détruit les vaccins contre le covid car “ils altèrent l’ADN des gens”

Je ne sais pas comment l’establishment peut être surpris que les gens s’inquiètent de ce vaccin, étant donné qu’ils ont littéralement dit qu’il faut le prendre et qu’il n’est pas permis d’en parler. Ils ont interdit toute discussion à ce sujet, et se sont contentés de dire “vous devez vous injecter ce cocktail expérimental, ou nous allons vous punir”.

En fait, ce qui est choquant, c’est le nombre de personnes qui l’ont accepté.

Via TMJ4 :

Le pharmacien accusé d’avoir intentionnellement détruit près de 600 doses du vaccin contre le Covid-19 de Moderna dans une clinique de Grafton a comparu pour la première fois lundi au tribunal du comté d’Ozaukee.

Il a ensuite été libéré de la prison du comté d’Ozaukee grâce à une caution de 10 000 dollars.

Steven Brandenburg est le pharmacien accusé d’avoir délibérément saboté des flacons de vaccin au centre médical Aurora de Grafton à deux reprises.

Le procureur du comté d’Ozaukee, Adam Gerol, a déclaré au juge que les vaccins que l’on pensait initialement avoir été détruits devaient être testés pour déterminer si c’était bien le cas.

Gerol a déclaré qu’Aurora a fait remonter à la surface certaines de leurs informations initiales sur la destruction des vaccins, ajoutant qu’ils ont été mis sous séquestre.

Brandenburg était détenu pour motif probable par la police de Grafton. Dans sa déclaration de cause probable, Brandenburg a retiré la boîte contenant le vaccin d’un réfrigérateur et l’a laissée dehors pendant 12 heures, la rendant inutile.

Brandenburg a déclaré aux enquêteurs qu’il pensait que le vaccin n’était pas sûr pour les gens et qu’il “leur ferait du mal et modifierait leur ADN”, selon la déclaration de cause probable. Brandenburg, selon le département de police de Grafton, est un “théoricien du complot reconnu”.

Les professionnels de santé ont déclaré à plusieurs reprises que les vaccins COVID à ARNm ne modifient pas l’ADN d’une personne.

Brandenburg a été arrêté le 31 décembre pour mise en danger de la sécurité, falsification d’un médicament sur ordonnance et dommages matériels.

Oui, les professionnels de la santé l’ont affirmé à plusieurs reprises.

C’est vrai.

Ce que fait le vaccin, c’est délivrer de l’ARNm (messager) synthétique pour envoyer des instructions à un ribosome qui ensuite fabrique des protéines spécifiques au coronavirus, et je suppose que c’est à vous de décider si cela compte comme étant de “l’altération de l’ADN”.

Ce qui est clair, c’est que le mécanisme de livraison qui a été développé dans le cadre de ce programme de vaccin a certainement la capacité d’altérer l’ADN. Donc, en gros, on nous demande simplement, une fois de plus, de “faire confiance aux experts”.

On nous demande de leur faire confiance malgré le fait qu’ils n’ont rien fait d’autre que de nous mentir depuis le début avec les masques, la fermeture des écoles, les mutations, les confinements etc…

Je pense qu’il est raisonnable que quelqu’un ne leur fasse pas confiance.

La restauration de la confiance devrait donc être la priorité mais à la place ils dénoncent les gens, les ridiculisent ou les bannissent du web pour avoir posé trop de questions.

Wisconsin : Le pharmacien a détruit les vaccins contre le covid car « ils altèrent l’ADN des gens » | Aube Digitale