Les Allemands veulent marcher sur Rome

Les Allemands veulent marcher sur Rome

L’évêque du Limbourg Georg Bätzing, président de l’influente conférence des évêques allemands, a exigé un synode romain sur les « résultats » de la voie synodale et suicidaire allemande en cours.

Il a déclaré au Publik-Forum.de anticatholique (29 mai) que discuter des « femmes prêtres » était toujours légitime, bien que l’argument ait été réglé il y a 26 ans par la lettre apostolique de Jean-Paul II Ordinatio Sacerdotalis.

« Au sein de l’Eglise », il y a un appel à un « sacerdoce féminin », a insisté Bätzing, bien qu’au sein de l’Eglise allemande, il y ait un vide assez effrayant.

Il a souligné que les arguments contre les « femmes prêtres » ne sont « plus acceptés ». Mais là n’est pas la question. Le critère des arguments est la vérité, et non une acceptation par Bätzing.

En même temps, Bätzing veut admettre les chrétiens d’autres confessions à l’Eucharistie et les catholiques à la Cène protestante. Mais de cette manière, il rend obsolète la notion de « femmes prêtres », car les protestants n’ont pas besoin de prêtres.

Comme prévu, Bätzing a également demandé la bénédiction des adultérins et des homosexuels : « Beaucoup souffrent du fait que leur relation ne reçoit pas la pleine reconnaissance de l’église. »

Le péché est en effet une source de souffrance. La bénédiction du péché par Bätzing ne changerait rien à cela.

https://gloria.tv/post/vTe2gXV62zPU3xRXec1AN4jQT