François remercie Jean-Paul II d’avoir remis en question la primauté de Pierre

Le 24 mai, François a envoyé une lettre au « cher frère », le cardinal Kurt Koch, spécialiste de l’œcuménisme, pour louer l’encyclique Ut unum sint de Jean-Paul II à l’occasion de son 25e anniversaire.

Jean-Paul II suggère dans Ut unum sint (95) de « trouver une manière d’exercer la primauté » qui soit « ouverte à une situation nouvelle », envisageant le pape comme un « modérateur » établi « d’un commun accord ».

Il prie « pour que nous puissions rechercher ensemble, bien sûr, les formes sous lesquelles ce ministère peut accomplir un service d’amour reconnu par tous ».

François loue Ut unum sint (50) pour avoir mis en avant l’affirmation que la diversité « légitime » « augmente » l’unité de l’Eglise, bien que le contraire soit évident.

Il compare les « différentes Églises » aux disciples d’Emmaüs qui « sentent » la présence du Christ lorsqu’il explique les Écritures et le « reconnaissent » dans la fraction du pain, dans l’attente d’une « table eucharistique » commune – comme si « fraction du pain » et « table eucharistique » étaient deux choses différentes.

https://gloria.tv/post/abGPudDECUGx4JyynG1zX48yC