Un évêque brise le silence : "Dieu ne parle pas, il crie".

Un évêque brise le silence : « Dieu ne parle pas, il crie ».

Dieu a utilisé le coronavirus pour arrêter l’humanité qui veut « jouer à Dieu », a déclaré l’évêque de Cuernavaca, Ramón Castro Castro, Mexique, dans son homélie du 22 mars devant de nombreux fidèles, « Dieu ne parle pas, il crie ».

Il a souligné que rien que cette année, 50 millions d’avortements ont eu lieu dans le monde alors que les hommes agissent « comme si rien ne s’était passé, proclamant leur pseudo liberté ».

En Hollande et en Belgique, les parents peuvent décider de faire euthanasier leurs enfants. Les enfants peuvent « décider » s’ils veulent être un « garçon » ou une « fille ».

« Vous allez vers un abîme, Dieu nous crie dessus. » Castro a souligné qu’un virus microscopique dit à l’humanité,

« Hé, tu es fragile, tu es vulnérable, ni ton succès, ni ton argent, ni ton pouvoir ne vont t’aider, comprends qui tu es, ne joue pas à Dieu ».

Castro a annoncé que son diocèse allait annuler toute la liturgie à cause du virus.

https://gloria.tv/post/7Yn7mVBkXkTZBz3emfNXRiA7p