Coronavirus : Un ami m’a envoyé ceci – de l’Abbé Reto Nay

Coronavirus : Un ami m’a envoyé ceci – de l’Abbé Reto Nay

Un de mes amis, qui est médecin à Londres, m’a envoyé le rapport suivant. Il l’a reçu d’une médecin qui travaille dans un grand hôpital de Londres, dans le service où sont traités les patients atteints de coronavirus. Je garde le nom de la médecin et le nom de son hôpital secrets. Elle a maintenant des choses plus urgentes à faire que de répondre aux demandes de renseignements par e-mail. Toutefois, je garantis personnellement l’authenticité du texte. Voici ce qu’elle écrit :

J’ai vu pas mal de gens avec le Covid 19 depuis dimanche. La grande majorité d’entre eux vont bien.

Les patients ont généralement de la fièvre pendant une semaine, une toux sèche pendant quelques jours, puis parfois une insuffisance respiratoire au 8e ou 9e jour.

Pour la plupart d’entre eux, il suffit de rester à la maison. Ils se rétablissent au bout d’une dizaine de jours. S’il y a des complications, elles apparaissent vers le 9e ou le 10e jour. Ensuite, l’insuffisance respiratoire devient rapidement aigu.

Nous avons eu cinq patients qui ont eu besoin de soins intensifs, mais ils souffrent tous de maladies cardiaques ou pulmonaires et sont assez âgés. Heureusement, les enfants ne semblent pas être touchés.

Je n’ai jamais rien vécu de tel – mais nous prévoyons un grand nombre de personnes qui ont besoin d’une thérapie intensive et nous travaillons sur la manière de les prendre en charge.

Nous avons réussi à diviser l’ensemble de notre hôpital en zones non identifiées (en chambres individuelles), positives et négatives.

Nous avons déplacé toute une unité de soins intensifs et quatre autres services en trois jours. Ce type de changement prend généralement au moins six mois pour être décidé !

Je pense que nous devons prendre soin de nos proches âgés, mais pas de notre groupe d’âge ni de nos enfants.

Il semble assez clair qu’une grande partie du Royaume-Uni sera infectée par ce virus, si possible sur une période de plusieurs mois et pas en une seule fois comme en Italie.

Lorsqu’un nombre suffisant de personnes seront infectées, l’immunité collective signifiera que le virus s’éteindra.

Ainsi, si les personnes âgées fragiles restent isolées pendant quelques mois, nous espérons pouvoir maintenir un taux de mortalité faible.

https://gloria.tv/post/2FLmA1ti1b481u3VxPzusBWfn