Le cardinal Schönborn : « La note de bas de page 132 aborde un gros problème »

Le cardinal Schönborn : « La note de bas de page 132 aborde un gros problème »

Le cardinal de Vienne Schönborn a déclaré à Avvenire.it (12 février) que la note 132 de Querida Amazonia « aborde un gros problème ».

Elle indique que dans certains pays de l’Amazonie, les missionnaires sont plus nombreux à se rendre en Europe ou aux États-Unis qu’à rester dans leur vicariat amazonien.

Rien qu’en Colombie, plus de 1 200 prêtres sont partis à l’étranger. Schönborn sait que « si seulement un tiers ou un quart de ces prêtres étaient disponibles pour les diocèses amazoniens, il n’y aurait guère de pénurie de prêtres là-bas ».

Il mentionne un manque de séminaristes locaux (note 133) et de diacres permanents en demandant pourquoi après 500 ans de christianisme « il n’y a pratiquement pas de clergé local dans cette région ».

La réponse : 60 à 80 % des habitants se sont tournés vers les groupes protestants parce que les pentecôtistes parlent de Jésus-Christ – et les catholiques non.

Par conséquent, pour Schönborn, multiplier le clergé en abolissant le célibat serait « un objectif trop limité ».

https://gloria.tv/post/dJDVQvp3mGau13Pd8apz4bRkQ