Le créateur du US BioWeapons Act affirme que le coronavirus est une arme de guerre biologique

Le créateur du US BioWeapons Act affirme que le coronavirus est une arme de guerre biologique

Publié par wikistrike.com sur 4 Février 2020, 12:29pm

Le cr�ateur du US BioWeapons Act affirme que le coronavirus est une arme de guerre biologique

Un autre article très technique d’un spécialiste en maladies infectieuses paru hier dans The Epoch Times évoque également que ce virus semble avoir été crée par l’homme.

Voici les conclusions de l’expert: « Ce nouveau virus soulève de nombreuses questions scientifiques. En se basant sur des articles scientifiques récemment publiés, ce nouveau coronavirus possède des caractéristiques virologiques sans précédent qui suggèrent que le génie génétique pourrait avoir été impliqué dans sa création. 

Le virus présente des caractéristiques cliniques sévères, ce qui en fait une menace importante. Il est impératif que les scientifiques, les médecins et les gens du monde entier, y compris les gouvernements et les autorités de santé publique, mettent tout en œuvre pour enquêter sur ce virus mystérieux et suspect afin d’élucider son origine et de mieux permettre aux populations en Chine et dans le monde entier  d’y répondre. »  Autre particularité du virus: il diminuerait progressivement les globules blancs (donc les défenses de l’organisme) et peut produire des chocs cytokiniques aboutissant à une défaillance des organes vitaux et entraînant la mort. 

Dans une interview explosive, le Dr Francis Boyle, qui a rédigé la loi sur les armes biologiques (Biological Weapons Act, ndlr), a fait une déclaration détaillée admettant que le coronavirus de Wuhan 2019 est une arme de guerre biologique offensive et que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) est déjà au courant. Francis Boyle est professeur de droit international à la faculté de droit de l’université de l’Illinois. Il a rédigé la législation américaine d’application de la Convention sur les armes biologiques, connue sous le nom de Biological Weapons Anti-Terrorism Act de 1989, qui a été approuvée à l’unanimité par les deux chambres du Congrès américain et promulguée par le président George H.W. Bush. Dans une interview exclusive accordée à Geopolitics and Empire, le Dr Boyle parle de l’épidémie de coronavirus à Wuhan, en Chine, et du laboratoire de niveau de biosécurité 4 (BSL-4) d’où, selon lui, la maladie infectieuse s’est échappée. Il pense que le virus est potentiellement mortel et qu’il s’agit d’une arme de guerre biologique offensive ou d’un agent de guerre biologique à double usage génétiquement modifié avec des propriétés de gain de fonction, ce qui explique pourquoi le gouvernement chinois a d’abord essayé de le dissimuler et prend maintenant des mesures drastiques pour le contenir.Le laboratoire BSL-4 de Wuhan est également un laboratoire de recherche spécialement désigné par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et le Dr Boyle affirme que l’OMS sait parfaitement ce qui se passe.

Le Dr Boyle évoque également le rapport exclusif de GreatGameIndia intitulé Coronavirus Bioweapon, dans lequel nous avons expliqué en détail comment des agents de guerre biologique chinois travaillant dans le laboratoire canadien de Winnipeg ont été impliqués dans la contrebande de coronavirus vers le laboratoire de Wuhan, d’où la fuite aurait eu lieu.Regardez l’interview du Dr Francis Boyle avec Geopolitics and Empire ci-dessous : La position du Dr Boyle contraste fortement avec la version des médias grand public selon lequel le virus provient d’un marché de fruits de mer, qui est de plus en plus remis en question par de nombreux experts.Récemment, le sénateur américain Tom Cotton, de l’Arkansas, a également démantelé jeudi l’affirmation des médias grand public selon laquelle l’épidémie de coronavirus était due à un marché vendant des animaux morts et vivants.Dans une vidéo accompagnant son billet, Cotton a expliqué que le marché humide de Wuhan (que Cotton a appelé à tort un marché de fruits de mer) a été démontré par les experts comme n’étant pas la source de la contagion mortelle.Cotton a fait référence à une étude du Lancet qui a montré que bon nombre des premiers cas du nouveau coronavirus, y compris le patient zéro, n’avaient aucun lien avec le marché humide – ce qui mine de façon dévastatrice l’affirmation des médias grand public.Comme l’a dit un épidémiologiste : « Ce virus est entré dans le marché des fruits de mer avant d’en sortir ». Nous ne savons toujours pas d’où il provient », a déclaré M. Cotton.« Je tiens à noter que Wuhan possède également l’unique super laboratoire de biosécurité niveau quatre en Chine qui travaille avec les agents pathogènes les plus mortels au monde, y compris, oui, les coronavirus« .

… Source et suite de l’article

https://web.archive.org/web/20200205161923/http://www.wikistrike.com/2020/02/le-createur-du-us-bioweapons-act-affirme-que-le-coronavirus-est-une-arme-de-guerre-biologique.html