Le président de l’Argentine en concubinage et avorteur reçoit la communion au Vatican (Vidéo)

Le président de l’Argentine en concubinage et avorteur reçoit la communion au Vatican (Vidéo)

Un Françoiq souriant a accueilli le président argentin Alberto Fernández au Vatican le 31 janvier.

Leur conversation a duré deux fois plus longtemps que celle avec le prédécesseur de Fernández, Maurizio Marci, en 2016.

Une déclaration du Vatican a énuméré parmi les sujets de discussion une « protection de la vie dès la conception » non spécifique. Cependant, Fernández a déclaré plus tard que François et lui n’avaient « pas discuté » de la question de l’avortement. Le Vatican a l’habitude d’induire le public en erreur.

Le 31 décembre, Fernández a annoncé son intention d’envoyer un projet de loi sur l’avortement au Congrès. Il a utilisé comme prétexte le mythe selon lequel il ne veut pas que « plus de gens meurent » à cause des avortements clandestins, comme si les avortements « légaux » épargnaient la vie des enfants.

Avant l’audience, Fernández et sa délégation ont assisté à la messe sur la tombe de Saint Pierre.

L’archevêque d’origine argentine Sánchez Sorondo a présidé une Eucharistie au cours de laquelle Fernández, 60 ans, et sa deuxième concubine Fabiola Yáñez, 39 ans, ont commis un sacrilège en recevant la sainte communion.

Vidéo ici : https://gloria.tv/post/4TNyLdXSQyoR18ZeMtiKe9veP