Jacarei – Continuez à prier mon Rosaire tous les jours, à travers lui je ferai de plus en plus grandir en vous l’amour de mon Fils Jésus et l’union de vous tous avec Lui.

Résultat de recherche d'images pour "jacarei apparitions"

Jacarei 25 Décembre 2019

Début 23 H 00 le 24 Décembre jusqu’au matin du 25 Décembre 2019
Vigile de la Sainte Nuit de Noël

Message de Notre Dame Reine et Messagère de la Paix avec l’Enfant Jésus dans les bras
et de Saint Ferdinand de Castille à Marcos Tadeu

Très Sainte Marie :
« Cher fils Marcos, Je suis ici à nouveau avec mon Fils Jésus pour t’aimer. Je suis venue à nouveau pour t’aimer mon fils!

Je suis venue à nouveau pour aimer et bénir tous mes enfants à travers toi. Oui, en cette nuit sainte qui arrive maintenant à son terme, je viens avec mon Fils Jésus pour dire à tous:
Aimez l’amour qui est né de Moi à Bethléem, en accueillant mon Fils Jésus dans vos vies par un acte de foi, d’amour, d’abandon et d’adhésion totale à Lui cherchant en tout et pour tout à faire la volonté de mon Fils, à vivre sa parole, ses enseignements d’amour, lui ouvrant toujours plus de part en part la porte de vos cœurs et de vos vies, l’acceptant comme votre Seigneur et Sauveur.

Aimez l’amour qui est né de Moi à Bethléem, en accueillant mon Fils Jésus dans vos vies, en renonçant à tout ce qui vous éloigne de lui, qui vous fait moins lui appartenir et moins l’aimer.
Pour qu’ainsi vos cœurs n’aimant que mon Fils Jésus et libres de toute division entre lui et les choses du monde, votre cœur puisse vraiment être rempli de la paix, de l’amour, de la grâce et de la vérité qu’il désire donner à chacun de vous.

Aimez l’amour qui est né de Moi à Bethléem, en vivant une vie de prière totale et intense, de sacrifice, de pénitence, cherchant chaque jour plus à rechercher les choses d’en haut, pour lesquelles vous avez été créés uniquement. De façon à ce que votre vie ne soit pas purement terrestre, mais soit une vie céleste où Dieu règne vraiment et où à travers vous il peut manifester au monde entier son visage aimant, plein d’amour, de bonté, de miséricorde et de salut pour tous.

Aimez l’amour qui est né de Moi à Bethléem, en étant comme Moi toujours «oui» à mon Fils Jésus, cherchant en tout et pour tout à faire sa sainte volonté, pour que le Cœur de mon Fils triomphe le plus rapidement possible dans ce monde sans amour.

Préparez vos cœurs mes enfants, par une vie pleine de prière et d’amour pour Dieu, car mon Fils revient bientôt dans sa gloire. Et tout comme je suis venue d’abord pour que mon Fils Jésus puisse venir sur terre la première fois, de même maintenant je viens d’abord dans mes Apparitions partout dans le monde pour qu’après vienne mon Fils Jésus.

Oui, mon Fils viendra bientôt et tous ceux qui ne veulent pas l’aimer et chercher sa miséricorde tomberont entre les mains de sa Justice.C’est pourquoi, aimez Jésus, abandonnez-vous complètement à lui, donnez-lui votre cœur, renoncez à tout mal, renoncez à toutes les choses du monde et vivez une vraie vie dans le Sacré-Cœur de Jésus qui est: vie d’amour, vie de foi, vie d’affection, d’obéissance et de fidélité à Dieu.

Continuez à prier mon Rosaire tous les jours, à travers lui je ferai de plus en plus grandir en vous l’amour de mon Fils Jésus et l’union de vous tous avec Lui. Par le Rosaire, je vous préparerai tous pour le deuxième Noël de mon Fils Jésus dans la gloire qui approche.
Et aussi vite que l’aube fait surgir le jour, de même mon Fils Jésus, en son jour, se lèvera soudainement. Et ceux qui seront formés et préparés par Moi éprouveront une grande joie de voir que toutes ces années ici, je les ai préparés pour la rencontre avec le Seigneur de l’Amour qui revient à tous maintenant dans l’amour et pour l’amour.
Mon cher fils Marcos, aujourd’hui, je te donne 13 grâces spéciales pour les mérites du Rosaire médité 103 que tu as fait pour Moi il y a des années. Et comme je sais que tu veux faire profiter ton père, qui est celui que tu aimes le plus, plus encore que toi-même je lui donne aujourd’hui aussi 11 000 grâces, qu’il recevra au cours de la prochaine année.

Oui, je lui donnerai ces grâces, par, à cause des mérites du Rosaire médité 103 que tu as fait pour Moi, qui me plaît tellement, qui plaît tant au Cœur de mon Fils Jésus et qui a tant de valeur devant mon Fils et Moi.
Ce Rosaire a sauvé de nombreuses âmes, annulé de nombreux châtiments, attiré de nombreuses bénédictions pour le Brésil, à tous ceux qui ont prié ce Rosaire et à toi aussi en particulier. C’est pourquoi, aujourd’hui, mon fils, je te donne toutes ces grâces de mon Cœur comme gratitude envers toi pour avoir fait cette si belle œuvre d’amour pour Moi et mon Fils Jésus.

Réjouis ton cœur, car tu es digne de tout cela et tu recevras encore beaucoup plus. Réjouis ton cœur mon fils et continue sur le chemin que je t’ai indiqué: celui de la prière, celui du service pour Moi et mon Fils Jésus, celui du dévouement total envers Moi et le Seigneur. Continue sur le chemin du oui que tu m’as donné exactement en ce jour il y a 28 ans et sur lequel tu as persévéré.

Continue sur cette voie, car une grande partie de ton voyage a déjà été accomplie, marche encore un peu et alors bientôt, ta mission sera accomplie, se terminera et un beau trésor t’attendra dans la demeure que je te prépare.
En avant mon guerrier! En avant continue à diffuser à tous mes enfants mon Rosaire médité, en faisant de nouveaux Rosaires, de nouveaux chapelets médités, pour que mes enfants connaissent mon Fils Jésus, Moi, les Saints de Dieu. Qu’ils connaissent les merveilleux trésors de la sagesse, de la connaissance et de l’amour de Dieu.

Toi, mon apôtre chéri, mon apôtre le plus ardent et serviteur le plus obéissant, je te bénis maintenant avec mon Fils Jésus et mon fils Ferdinand aussi et tous mes enfants qui m’écoutent maintenant et M’aiment: de Bethléem, de Nazareth et de Jacarei. »

Saint Ferdinand :
« Mes chers frères et soeurs, Moi, Ferdinand, serviteur du Seigneur et de notre Très Sainte Reine, je me réjouis de venir avec Elle et notre Roi aujourd’hui en la fête du Saint Noël.

Aimez le petit amour né de Marie Très Sainte!
Aimez le petit amour en vous faisant aussi petits, pour qu’alors vous puissiez vraiment entrer dans son Divin Coeur, habiter dans son Divin Cœur et reposer dans son Divin Coeur.
Aimez le petit amour né aujourd’hui de Marie Vierge, en vous faisant petits par l’humilité, en cherchant à plaire au Seigneur dans les petites choses comme dans les grandes. Car qui est fidèle en peu est fidèle en beaucoup et qui n’est pas fidèle en peu ne sera pas fidèle en beaucoup.

Aimez le Seigneur dans la petitesse, en cherchant de plus en plus à devenir des enfants, des petits enfants qui dépendent de Lui en tout, dont la seule force est Lui. Et non en cherchant à faire les choses à votre manière, mais à la manière du Seigneur, en vous laissant guider complètement par Lui sur le chemin du véritable amour.
Aimez le petit amour né de Marie Immaculée, renonçant à votre volonté, devenant ainsi petits devant Dieu et libres de tout l’amour propre qui enorgueillit et gonfle l’âme d’arrogance, de présomption et d’orgueil.
Aimez le petit amour, en renonçant à tout désir des biens terrestres, ayant ainsi un cœur petit, un cœur pauvre, pour qu’il vienne alors enrichir vos cœurs des trésors de sa grâce.

Enfin, aimez le petit amour en étant aussi petits et en cherchant à faire de la vie de chacun de vous, de votre vie, un acte continuel d’amour pour le Seigneur. Peu importent vos imperfections, ce que le Seigneur veut, c’est l’amour. C’est pourquoi, de l’aube au crépuscule, ce qu’il attend de vous tous, ce qu’il veut de vous, est un continuel: Jésus, Marie, je vous aime, sauvez les âmes!
Surtout, il veut que vous soyez un acte d’amour continuel par des oeuvres d’amour, par une vie totalement faite d’amour.

Ainsi vous serez petits, très petits, et vous réussirez à aimer le petit amour né à Bethléem, qui ne prend plaisir, qui ne se livre, qui ne se complaît qu’avec les âmes très petites.
Pourquoi les très petits ont-ils été les premiers choisis pour connaître le Sauveur nouveau-né? Parce qu’eux seuls étaient assez petits pour pouvoir reconnaître dans le Petit Amour né à Bethléem, le Dieu éternel et suprême de toutes choses, l’Amour éternel!

C’est pour cela que l’Amour Eternel a choisi les petits, les très petits, parce qu’eux seuls sont capables de comprendre l’amour de Jésus Enfant et qu’il désire seulement aimer et être aimé.
Oui, ils comprennent que ce que Jésus cherche en eux, c’est l’amour! Ce ne sont pas leurs biens, ni leurs cadeaux, ni leurs qualités non plus, mais simplement l’amour. C’est pourquoi, faites-vous petits et le Petit Amour, l’Amour Eternel se révélera à vous dans toute sa plénitude.

Priez le Rosaire tous les jours, car avec le Rosaire vous deviendrez très petits et ainsi vous pourrez entrer et habiter dans le Cœur de Jésus. Et Lui, le Petit Amour, pourra entrer et habiter dans vos cœurs.
Priez le Rosaire, il n’y a pas de moyen plus puissant, pour obtenir la sainte humilité, pour être une âme très petite et gagner ainsi le Cœur de Jésus, que le Rosaire.

Il n’y a pas de moyen plus puissant pour vaincre tout le mal et atteindre le Ciel que le Rosaire. Mettez le Rosaire dans vos cœurs et la Mère de Dieu vous mettra dans son Cœur.
Mettez le Chapelet de l’Amour dans vos cœurs et Jésus vous mettra dans son Cœur et alors vous serez un seul avec lui dans l’amour. Et ce qui est uni par Dieu dans l’amour, rien, rien ne peut le séparer.

Moi, Ferdinand, je vous aiderai toujours, je vous accompagnerai toujours, je ne vous laisserai jamais dans les moments de souffrance et de tribulation. C’est pourquoi, chaque fois que la croix pèse sur vos épaules, recourez à Moi et j’offrirai mes mérites au Seigneur et à notre Très Sainte Reine pour vous aider.
Ce lieu est saint, ces Apparitions sont saintes, et tous ceux qui connaissent ces Apparitions reçoivent la plus grande grâce que le Ciel pouvait donner à quiconque après la grâce du salut éternel et aussi la vocation à la vie religieuse.
C’est pourquoi, remerciez le Seigneur et la Mère de Dieu, qui vous ont tant aimés et vous ont donné la plus grande grâce de ces temps splendides de l’explosion de l’Amour Divin dans lequel vous vivez.

Oui, bienheureux sont ceux qui ont la vraie foi ici en ces Apparitions de la Mère de Dieu, car elle réalisera de grandes choses dans leurs cœurs.

Soyez petits et alors vous serez accueillis dans le grand Cœur aimant de la Mère de Dieu.

Je vous bénis tous maintenant généreusement avec amour et je donne ma paix à tous.
Surtout, à toi, mon très aimé frère Marcos, mon frère très petit qui s’est fait si petit au point que la Mère de Dieu lui donne les grandes missions, de révéler ses Apparitions au monde entier partout. Et de donner au monde les Très Saints Rosaires médités et tant d’Heures de Prière, que si je les avais eu de mon temps, je serai mort d’amour en les faisant.

Oh! J’aurais donné tout mon royaume et beaucoup plus encore pour pouvoir les posséder! Et les âmes qui viennent ici ont ces trésors, possèdent ces trésors inestimables du Cœur de la Mère de Dieu qui grâce à ton oui, ton travail et ton effort reçoivent. Et avec ces trésors leurs âmes sont préservées des tentations, du mal, du monde, et reçoivent bénédiction sur bénédiction et grâce sur grâce, lumière sur lumière.
Toi mon frère bien-aimé, qui t’es fait si petit et pour cela a été choisi par la Mère du Seigneur pour cette grande oeuvre, je te remercie et dis:
Par les mérites du Chapelet de la Miséricorde N ° 99 que tu as fait, aujourd’hui le Seigneur m’accorde de répandre 8 grâces spéciales sur toi et sur ton père que tu aimes plus que tout 10 522 grâces.
De ces grâces que tu reçois aujourd’hui, aussi, toutes ces personnes, tous mes frères et sœurs que j’aime tant et qui sont ici, les recevront aussi.

Réjouis ton cœur serviteur de Dieu, serviteur de l’Immaculée, car tu mérites tout cela et tu recevras encore beaucoup.
Moi, Ferdinand, je t’aime, je ne t’abandonne jamais, je suis l’un de tes grands protecteurs et aussi l’un des protecteurs de ton père que j’aime aussi beaucoup. Je lui donne maintenant ma bénédiction et sur tous je répands maintenant ma paix !

Très Sainte Marie après avoir béni et touché les objets saints:
« Selon ce que j’ai déjà dit, où qu’un de ces chapelets soit, je serai là avec mon fils Ferdinand et ma fille Sainte Viviane, portant les grandes grâces du Seigneur.
Je vous bénis tous avec amour à nouveau pour que vous soyez heureux.
Et spécialement toi mon cher petit enfant Eder, mon fils Ferdinand est ton saint protecteur et gardien avec mon petit enfant Gérard.
Recours à eux avec confiance et ils t’aideront toujours. Prie-les et eux toujours t’aideront toujours, et te combleront avec les bénédictions les plus abondantes du Seigneur et de mon Cœur.
Je vous bénis tous à nouveau et je laisse ma paix. »