Image du Christ Miséricordieux

merciful-jesus
  • Image du Christ Miséricordieux

Notre Seigneur Jésus s’est montré à Soeur Faustine au couvent des Soeurs de la Congrégation de Notre-Dame de la Miséricorde à Płock, sous Varsovie, le 22 février 1931. Il lui a demandé de peindre son image.

Vision de Sœur Faustine  « Petit Journal » : Un soir, alors que j’étais dans ma celluleje vis Jésus vêtu d’une tunique blanche, une main levée pour bénir, la seconde touchait son vêtement sur la poitrine. De la tunique entrouverte sur la poitrine sortaient deux grands rayons, l’un rouge, l’autre pâle (…). Après un moment, Jésus me dit : Peins un tableau selon l’image que tu vois, avec l’inscription : « Jésus, j’ai confiance en Toi. » Je désire qu’on honore cette image, d’abord dans votre chapelle puis dans le monde entier (P. J. 47).

Je promets que l’âme qui honorera cette image ne sera pas perdueJe lui promets aussi la victoire sur ses ennemis dès ici-bas,  et spécialement à l’heure de la mort. Moi-même, je la défendrai comme ma propre gloire (P. J. 48).

Ces deux rayons indiquent le sang et l’eau ‑ le rayon pâle signifie l’eau, qui justifie les âmes; le rayon rouge signifie le sang, qui est la vie des âmes… Ces deux rayons jaillirent des entrailles de ma miséricorde, alors que mon cœur, agonisant sur la croix, fut ouvert par la lance (P. J. 299).

Heureux, celui qui vivra dans leur ombre, car la main juste de Dieu ne l’atteindra pas (P. J. 299).

Mon regard sur cette image est le même que celui que j’avais sur la croix (P. J. 326).

Jésus me rappela, comme Il me l’avait dit la première fois, c’est-à-dire que ces trois mots doivent être mis en évidence. Ces mots sont: « Jésus, j’ai confiance en Toi. » (Jezu ufam Tobie, en polonais). J’ai compris que Jésus désire que toute la formule soit mise (P. J. 327).

Je donne aux hommes un vase, avec lequel ils doivent venir puiser la grâce à la source de la miséricorde. Ce vase, c’est cette image, avec l’inscription : « Jésus, j’ai confiance en Toi » (P. J. 327).

Par cette image j’accorderai beaucoup de grâces aux âmes, que chaque âme ait donc accès à elle (P. J. 570).

J’ai vu aujourd’hui la gloire de Dieu se répandre par cette image. Beaucoup d’âmes obtiennent des grâces, même si elles n’en parlent pas publiquement. Bien que les vicissitudes de cette image soient de toutes sortes, Dieu en retire de la gloire, et les efforts de satan et des mauvaises personnes se brisent et sont anéantis. Malgré la méchanceté de satan la miséricorde divine va triompher sur le monde entier et être adorée par toutes les âmes (P. J. 1789).