François était "Furieux", il voulait une "défaite totale"

François était « Furieux », il voulait une « défaite totale »

Lorsque le livre de Ratzinger/Sarah a été connu, « tout l’enfer s’est déchaîné au Vatican », Bergoglio était « furieux », écrit Antonio Socci (FaceBook.com, 15 janvier) en citant des sources anonymes.

Selon Socci, François en colère a convoqué l’archevêque Gänswein lui ordonnant de retirer le nom de Benoît du livre, « Bergoglio voulait une défaite complète et totale ».

Selon Socci, Benoît ne pouvait pas avancer le mensonge selon lequel il n’était pas impliqué dans le livre, mais il voulait « protéger » Gänswein de la vengeance de François.

Cela a conduit à un compromis foireux qui permet maintenant aux médias anti-églises de prétendre que Benoît « retire sa signature », et à Sarah de publier les textes inchangés qui ont déjà été annoncés et imprimés.

https://gloria.tv/post/7uyMXBLD9sPhBLHWaGeWQCdA3