Benoît est sous le « contrôle total » de Gänswein selon Viganó

Benoît est sous le « contrôle total » de Gänswein selon Viganó

Mgr Gänswein a filtré toutes les informations destinées à Benoît XVI depuis le début de son pontificat, écrit Mgr Carlo Maria Viganó dans LaVerita.info (16 janvier).

Viganó rappelle qu’il a déjà donné à Gänswein des documents concernant la gestion corrompue des villas pontificales en préparation d’une audience avec Benoît XVI en avril 2011, mais que ces documents ne sont jamais parvenus au pape.

Le préfet de la maison pontificale de l’époque, Mgr James Harvey, l’a dit à Viganó plus tard : « Gänswein m’a dit : L’évêque Viganò est la dernière personne qui peut approcher le pape Benoît ! »

Au début de son pontificat, Benoît a un jour désigné Gänswein : « Gestapo ! Gestapo ! » Viganó écrit.

Il souligne la détermination avec laquelle Gänswein a éliminé la secrétaire historique de Benoît, Ingrid Stampa, qui avait assisté Ratzinger pendant plus d’une décennie.

Plus tard, Benoît a souvent rendu visite à son ancien secrétaire particulier, l’évêque Josef Clemens, invitant également Ingrid Stampa, afin d’échapper au contrôle de Gänswein.

https://gloria.tv/post/w9dSiazQ31Qe6hCvgTFKkhEeL