Indulgence plénière

La Sainte Église accorde l’indulgence plénière
à ceux qui, le 31 décembre, prient le  » te deum' »
et pour ceux qui, le 1 janvier, prient le  » Veni Creator « !

Pour chacun de ce jour, nous pouvons profiter de l’indulgence plénière
pour nous-mêmes ou pour l’âme d’un fidèle défunt. Il ne suffit pas de
prier, mais aussi de réaliser ce qui suit

1) répulsion de tout péché, même véniel ;
2) confession (il est recommandé au moins 7 jours avant ou après
la journée en question) ;
3) communion ;
4) prier dans les intentions du pape un notre Père et un ave Marie ;
5) accomplir l’œuvre prescrite.

La confession vaut pour les deux jours, mais la communion et la prière
pour le pape doivent être faites pour chacun des jours.
On accorde l’indulgence partielle au fidèle qui récite l’hymne te deum
en action de grâce, et il sera plénière, lorsqu’il est récité en public
le dernier jour de l’année.

L’indulgence partielle est accordée au fidèle qui récite pieusement
l’hymne veni creator (ô venez, Esprit Créateur). L’indulgence sera
plénière le premier janvier et dans la solennité de Pentecôte, si l’hymne
est récité publiquement.

Source: Manuel des indulgences approuvé par le Saint-siège et publié
en 1990 par cnbb. Éditions Pauliniennes : SP, 1990, p. 15-19