Dr Kelly Bowring : Les Secrets, les châtiments et le Triomphe des Deux Cœurs de Jésus et de Marie – Partie 11

Dr Kelly Bowring : Les Secrets, les châtiments et le Triomphe des Deux Cœurs de Jésus et de Marie

SECRETS,

CHÂTIMENT

&

TRIOMPHE

des Deux Cœurs de Jésus et de Marie,

et ce à quoi le ciel nous appelle


Extrait du livre du Docteur Bowring :

Nihil obstat: Mgr Adelito A. Abella, censeur archidiocésain

Imprimatur: Cardinal Ricardo J. Vidal, archevêque de Cebu

2 avril 2009


L’APPEL DE CONVERSION

Chers enfants, comprenez que Dieu a choisi chacun d’entre vous

pour l’utiliser dans un grand plan de salut de l’humanité.

Vous ne pouvez comprendre l’importance de votre rôle dans les desseins de Dieu.

Notre-Dame de Medjugorje


Toute l’Église, avec le Pape, les Évêques et les Prêtres, tous les fidèles,

doivent entrer maintenant dans mon refuge.

Le temps est arrivé où le petit reste demeuré fidèle,

et avec lequel Jésus établira son Royaume,

doit entrer tout entier dans mon Cœur immaculé.

Celui qui n’entre pas dans ce refuge sera renversé et emporté par la grande tempête qui déjà se déchaîne.

Notre-Dame à don Gobbi


Dieu appelle en notre temps tous les fidèles par son Fils et sa Mère à vivre une vie de prière et de sainteté. Mais en réalité, il y en a peu qui répondent. Dieu peut cependant faire beaucoup de bien avec un petit reste de fidèles. Dans son livre Jésus de Nazareth, Benoît XVI mentionne la puissance du reste du peuple de Dieu à travers l’histoire du salut. Il mentionne les prophètes dans Ézéchiel qui sont envoyés pour exécuter le châtiment divin sur Jérusalem qui était remplie de violence (Ez 9.9). Avant de partir, cependant, l’un d’eux «doit dessiner un tau (une sorte de croix) sur le front de tous ceux qui ‘gémissent et qui pleurent sur toutes les abominations qu’on y commet’ (Ez 9.9), et ceux qui portent cette marque sont exemptés du châtiment. Il s’agit d’hommes qui ne hurlent pas avec les loups, qui ne se laissent pas entraîner à se faire les complices de l’injustice devenue naturelle, mais qui au contraire en souffrent.»i

Dieu nous appelle à être les fidèles d’aujourd’hui qui ne se conforment pas au monde et à ses abominations afin d’être eux aussi marqués pour être exemptés du châtiment divin, mais aussi pour que nous puissions offrir nos prières et nos dévotions au Seigneur pour l’Église et le reste de l’humanité; ils sont si nombreux à avoir besoin de la miséricorde de Dieu, et par conséquent de nos prières. Le Pape Benoît XVI compare le reste des fidèles d’Ézéchiel au petit reste qui se tenait plus tard au pied de la croix avec le Christ au centre de la plus grande crise de l’histoire. Nous pouvons aussi comparer ces âmes généreuses au reste des fidèles de notre temps, à ceux d’entre nous qui ne se conforment pas au mal, qui ne veulent aucun compromis sur la doctrine et la morale de la vraie foi. Bien que nous ne soyons plus qu’un petit troupeau à rester fidèles au milieu d’un monde moderne rempli de compromis, de cruauté et de ténèbres, nous pouvons changer le monde comme celui-là «qui ouvre les fenêtres du monde et fait entrer la lumière (du Christ).»ii

Mettons-nous du côté du Christ et restons-lui fidèles jusqu’à la fin. Augmentons nos dévotions et prions plus avec notre cœur – pour le peuple de Dieu, spécialement pour le Pape, pour les prêtres, et pour ceux qui ont besoin de la miséricorde de Dieu, et pour qu’un nouveau jour se lève sur l’humanité – afin que nous puissions nous aussi être marqués sur notre front, non du signe de la bête, mais du signe de la croix. Notre Seigneur, par les apparitions de Notre-Dame d’Amérique, nous encourage en disant: «Ma petite colombe, sais-tu ce qui manque le plus dans le monde aujourd’hui? C’est la FOI. Il y a si peu d’âmes qui croient en Moi et en Mon amour. Elles professent leur foi et leur amour, mais elles ne vivent pas cette croyance. Leur cœur est froid, car sans la foi il ne peut y avoir d’amour. Prie et sacrifie-toi, mon enfant, pour que la foi puisse à nouveau trouver son chemin dans le cœur des hommes.»iiiPuisse le Seigneur nous envoyer son Esprit pour nous donner plus de foi théologique afin que nous puissions aider les autres à croire et à aimer.

i Benoît XVI, Jésus de Nazareth, (Champs essais, 2007), pp. 108-109.

ii op. cit., p. 109.

iii http://www.ave-ourladyofamerica.com/Messages.html (May 29, 1954)

A suivre…