Pourquoi Mgr Schneider n’a pas signé ContraRecentiaSacrilegia.org

Pourquoi Mgr Schneider n’a pas signé ContraRecentiaSacrilegia.org

Mgr Schneider n’a pas signé ContraRecentiaSacrilegia.org parce que le dernier Concile a demandé aux laïcs de parler franchement, a-t-il dit à Die-Tagespost.de (15 novembre).

Il aurait également souhaité que l’appel soit formulé « plus respectueusement » en certains endroits.

Schneider admet cependant que, selon l’expérience des dernières années, les discussions avec François sur des sujets sur lesquels il n’est pas d’accord, n’ont pas été « fructueuses ».

A titre d’exemple, il cite le Dubia des quatre cardinaux et ses propres déclarations sur le Document d’Abu Dhabi.

Néanmoins, il appelle ContraRecentiaSacrilegia.org une profession de foi et un acte de charité pour le salut des âmes.

Schneider critique François parce qu’il a assisté au culte de la Pachamama et l’a même justifié. Cela a causé « de grands dommages au salut des âmes ».

L’évêque a dit que l’Église n’était « pas une dictature », « où une réprimande publique du dictateur pourrait mettre sa vie en danger ».

Il voulait probablement dire : l’Église est en effet devenue une dictature où un public et même une critique présumée du dictateur peut mettre en danger son existence.

https://gloria.tv/post/8BAc8b9RnyanBVwf6YvspCB7e