R. Brasseur – Laissez-vous imprégner du Sceau de Mon Amour pour que Mon Cœur de Mère puisse triompher dans le cœur de ceux qui sont au bord de l’abîme

Message de notre Maman du Ciel Via Robert Brasseur (Canada) – Samedi 7 septembre 2019 – … tout doit se réaliser. MES ENFANTS, VOUS N’AVEZ PLUS DE TEMPS À PERDRE !

– 1 h 40

« Cher fils, beaucoup de Mes enfants ne réalisent pas la grandeur de Notre Amour pour eux… ainsi, plusieurs sont sur le chemin de la perdition

Aujourd’hui, Je désire te faire part de Notre grande souffrance, car plusieurs de Nos enfants vont subir les traumatismes de la terre qui elle, subit les conséquences du péché.

Le tout, orchestré par le Malin, parce que son chemin est de plus en plus libre. Il ne manque aucune occasion pour séduire et détruire tous ceux qui ne se protègent pas par la prière et les sacrements.

Vous êtes arrivés au temps où tout doit se réaliser. MES ENFANTS, VOUS N’AVEZ PLUS DE TEMPS À PERDRE ! La terre devient de plus en plus saccagée par le péché.

Mais vous, qui priez, acceptez cette purification. Ne vous désistez pas et laissez-vous imprégner du Sceau de Mon Amour pour que Mon Cœur de Mère puisse triompher dans le cœur de ceux qui sont au bord de l’abîme.

Ne vous attardez pas, car le temps est compté pour plusieurs de Mes enfants, car beaucoup de catastrophes et de calamités vont se répandent sur la terre.

Quant à vous, qui êtes unis au Ciel par la prière, ne vous troublez pas et surtout ne vous découragez pas, car Je serai toujours près de vous afin de vous donner les Lumières et la Grâce du moment.

Persistez, même si parfois cela vous demande beaucoup d’efforts pour vous unir au Ciel par la prière, car la prière demeure votre force et votre soutien. Ne vous alarmez pas, mais priez afin que votre cœur puisse demeurer dans la paix.

Chers enfant, Je vous bénis. Merci cher fils, de ton écoute.»

Marie, ta Maman

r/b

http://trinite-sainte-et-mariemamere.over-blog.com/2019/09/message-de-notre-maman-du-ciel-via-robert-brasseur-canada-samedi-7-septembre-2019-tout-doit-se-realiser.mes-enfants-vous-n-avez-plus