Embarrassant : Le Nonce du Mexique défend la Pachamama

Embarrassant : Le Nonce du Mexique défend la Pachamama

Le Nonce du Mexique Franco Coppola, 62 ans, a écrit sur Facebook.com (10 novembre) une défense mensongère la Cérémonie de Pachamama dans les Jardins du Vatican du 4 octobre

Coppola veut « faire confiance » et « vraiment faire confiance » à François, et insinue que pendant la cérémonie « aucun dieu ou idole » n’était présent, seulement des « symboles ». Néanmoins, il identifia ses « symboles » comme étant la Pachamama, la déesse andine de la fertilité.

Contre les preuves filmées, Coppola proteste qu’il n’y a « jamais eu d’acte d’adoration de la part du Saint-Père ou de ceux qui l’ont accompagné », car « ils se sont assis sur leurs chaises » en regardant simplement le rituel, ce qui est faux.

Par sa présence, François avait l’intention de « faire preuve de proximité » avec les peuples amazoniens [lire : païens], suggère Coppola, comparant les prosternations devant Pachamama à des petits amis agenouillés devant leurs copines, ce qui n’est  » pas de l’idolâtrie ».

Dan Hitchen du Catholic Herald a écrit sur Twitter.com (8 novembre) une parodie sur les mensonges du Vatican utilisés pour justifier Pachamama,

« C’étaient des statues mariales. Ou plutôt, elles représentaient la fertilité, mais ce n’est pas païen. C’est vrai, mais l’Église s’engage dans le paganisme ! Ce n’est pas comme si quelqu’un se prosternait devant eux. Ils l’ont fait, mais seulement en signe de respect. Je ne sais pas pourquoi vous continuez à vous plaindre de l’ambiguïté. »

https://gloria.tv/post/zDtHatcuXXb111JMvys2SCMXH