Vous insinuez que le Pape pourrait mener un schisme ? Cardinal Burke : « Oui »

Vous insinuez que le Pape pourrait mener un schisme ? Cardinal Burke : « Oui »

On nous a dit à plusieurs reprises que le Synode de la Famille n’avait pas pour but de permettre aux adultères actifs de recevoir la Communion, a dit R le cardinal Burke Ross Douthat, « Mais à la fin, c’est de cela qu’il s’agissait ».

Il a ajouté que le document final du Synode de l’Amazonie ne rejette pas les déclarations de l’Instrumentum Laboris « qui constituent une apostasie de la foi catholique ».

Burke émet l’hypothèse que François approuve ce document, et les gens diraient : « Si tu ne l’acceptes pas, tu seras dans le schisme. »

Il répond : « Je ne serais pas dans le schisme parce que le document contient des éléments qui s’écartent de la Tradition Apostolique. Ce que je veux dire, c’est que le document est schismatique. Je ne le suis pas. »

Douthat souligne que de telles pensées impliquent que le pape menait un schisme. « Oui. »

Il admet « [ne pas savoir] comment faire face à une telle situation » car le droit ecclésiastique n’offre aucun mécanisme pour y faire face. Néanmoins, pour Burke, il n’y a aucune situation qui justifierait l’équivalent de ce que l’archevêque Lefebvre a fait,

« Les gens viennent me voir et me disent : « Écoutez, cardinal, il est temps qu’on entre dans le schisme ». Et je dis non, ce n’est pas possible. Notre Seigneur ne peut pas vouloir ça, et je ne ferai pas partie d’un schisme. »

Burke ne voit pas non plus la possibilité de prétendre que François « n’est pas le pape ».

https://gloria.tv/post/1tqRZadxWUzM4ZbNFvtSPqRTi