Tolérance de gauche : le cardinal Müller désinvité de l’Eglise allemande

Tolérance de gauche : le cardinal Müller désinvité de l’Eglise allemande

Le cardinal Gerhard Ludwig Müller et la princesse Gloria von Thurn und Taxis ont été désinvités par la paroisse St Elisabeth à Bochum, Allemagne.

Les deux voulaient avoir une conversation le 6 novembre au soir dans l’église paroissiale. Le sujet : « Les défis actuels de l’Église. » Prix d’entrée : 15 Euro.

La paroisse appartient au diocèse d’Essen, qui est ruiné par l’évêque Franz-Josef Overbeck.

Le curé de la paroisse a approuvé l’événement. La paroisse l’a annoncé dans un communiqué de presse.

Puis, selon Waz.de, le conseil de l’église et le conseil paroissial ont commencé leurs intrigues en utilisant comme prétexte le droit d’entrée qui[prétendument] ne pouvait être facturé que pour des prestations musicales.

Selon Waz.de, la véritable cible de la critique était le cardinal Müller et ses croyances catholiques. On a même tenté d’organiser une « veillée » contre lui. Le Conseil des Catholiques de Bochum a envisagé de le soutenir.

Finalement, la paroisse a désinvité le Cardinal. La discussion aura donc lieu dans la « Alte Lohnhalle », un centre événementiel à Bochum/Wattenscheid.

Le document « De Concentibus in Ecclesiis » (« De Concentibus in Ecclesiis ») de 1987 de la Congrégation de Liturgie interdit l’entrée aux concerts religieux sans même envisager d’utiliser les églises comme salles de discussion. Gloria von Thurn und Taxis dispose d’un patrimoine de 1,2 milliard d’euros.

https://gloria.tv/post/4Lo6D4eWUyZnEiFMZnZVDYuGD