Schönborn le reconnaît : le synode d’Amazonie a ignoré les vrais problèmes

Schönborn le reconnaît : le synode d’Amazonie a ignoré les vrais problèmes

Plus de la moitié des catholiques amazoniens sont devenus protestants ou ont quitté la foi, a déclaré le cardinal viennois Christoph Schönborn, un participant au Synode.

S’adressant à LaVie.fr (27 octobre), il a avoué que cela « n’a pas été beaucoup discuté », et « cela m’a un peu surpris ». Il explique que la raison en est que « le prêtre vient rarement dans ces régions éloignées alors que les pentecôtistes y vont ».

Cette explication contredit les affirmations, également répétées par Schönborn plus tard dans l’interview, selon lesquelles les communautés éloignées sont dirigées par de merveilleux laïcs et des femmes en totale « connexion avec la nature » qui ont donc besoin d’être ordonnées diacres et prêtres.

Schönborn se dit « frappé » par quelques remarques, faites plusieurs fois, disant que les pentecôtistes « proclament directement le Christ » et que « nous les catholiques [ultralibéraux] sommes parfois trop timides dans la proclamation ».

Les délégués au synode ont remarqué qu’on parlait beaucoup de « défense des indigènes » et peu de proclamation de l’Evangile, et Schönborn a fait de même.

Maintenant que le synode est terminé, Schönborn dit que cet aspect [crucial] « aurait besoin d’une clarification ».

https://gloria.tv/post/8jSHNzKsLN4WDdChcJrMREve8