Un synode en retard

Un synode en retard

1 Nov 2019 

Hasard du calendrier: hier était un jour férié dans plusieurs land d’Allemagne. On célébrait le « Jour de la Réforme », l’anniversaire du jour où Luther afficha ses fameuses « 95 thèses » qui devaient aboutir à la plus terrible déchirure que l’Eglise ait connu À CE JOUR. Ce qu’un lecteur écrit à AM Valli devrait nous rappeler quelque chose… ou quelqu’un.


Un synode en retard…

Aldo Maria Valli
31 octobre 2019
Ma traduction

Un lecteur nous rappelle qu’aujourd’hui (jeudi 31 novembre), veille de la Toussaint, est le jour où les protestants célèbrent la fête de la Réforme. C’est en effet en ce jour de 1517 que, selon la tradition, le moine augustinien Martin Luther afficha ses quatre-vingt-quinze thèses contre les indulgences sur la porte de l’église du château de Wittenberg en Allemagne, acte qui est habituellement considéré comme le début, justement, de la Réforme Protestante.

AMV

Aujourd’hui, c’est le jour de la Réforme.

Le jour où un homme:

  • remit en question la tradition de l’Église
  • remit en question la validité des sacrements.
  • remit en question la liturgie de l’Église.
  • remit en question l’unité de l’Église.
  • remit en question l’apostolicité de l’Église
  • remit en question le célibat sacerdotal.
  • fonda une nouvelle Église

Si nous pensons que tout cela s’est passé il y a cinq cent deux ans, le synode sur l’Amazonie s’avère décidément en retard.