La confession de Satan

Résultat de recherche d'images pour "La confession de Satan."

La confession de Satan.

 » Je couvre le monde de ruines, je l’inonde de sang et de larmes, je déforme ce qui est beau, je souille ce qui est pur, je renverse ce qui est grand, je fais tout le mal que je puis faire et je voudrais pouvoir l’augmenter jusqu’à l’infini. Je suis toute haine, toute haine, rien que de la haine. Si tu connaissais la profondeur, la largeur et la hauteur de cette haine, tu aurais une intelligence plus vaste que toutes les intelligences qui ont été depuis le commencement, quand bien même ces intelligences seraient réunies en une seule.

 » Et plus je hais, plus je souffre. Ma haine et ma souffrance sont immortelles comme moi. Car, moi, je ne puis pas ne pas haïr, pas plus que je ne puis ne pas toujours vivre. Mais veux-tu savoir ce qui accroît encore cette souffrance, ce qui multiplie cette haine, c’est que je sais que je suis vaincu, et que je fais tant de mal inutilement.

 » Veux-tu comprendre combien je souffre et combien je hais ? Eh bien, je suis capable de haine et de douleur dans la même mesure que j’étais capable d’amour et de bonheur. Moi, Lucifer, je suis devenu Satan, celui qui est toujours contraire. En ce moment, j’ai toute la Terre dans ma pensée, tous les peuples, tous les gouvernements, toutes les lois. Eh bien, je tiens les cordes de tout le mal qui se prépare.

 » Moi aussi, j’ai mon Église. Dans mon Église, il y a la Compagnie de Satan, comme il y a chez vous la Compagnie de Jésus. Sais-tu qui c’est ? Non ! Eh bien, ce sont les Francs-Maçons… « 

Source : LE CORPS MYSTIQUE DE L’ANTÉCHRIST, René Bergeron,
Editions La Presse Libre Nord-Américaine, 1993, pages 123 à 125.

https://gloria.tv/article/imqkGpwXvsHN1CzSbrrE2LZVu