Très important – Un groupe de prêtres allemands associe la crise de l’église à l’Apocalypse… (La montée de la contre-Eglise reflétée dans le Livre de l’Apocalypse….) Ils affirment que l’élection de 2013 du Cdl. Jorge Bergoglio en tant que pape a été l’aboutissement du travail de la cabale de gauche visant à renverser l’orthodoxie catholique.

Finalement ces prêtres catholiques allemands nous annoncent ce que le Dr Kelly Bowring nous dit depuis quelque temps.

(ma traduction)

PADERBORN, Allemagne (ChurchMilitant.com) –

Un groupe de fidèles prêtres allemands décrit la crise de l’Église en termes apocalyptiques. Le 13 octobre – le 102e anniversaire de la dernière apparition de Notre-Dame de Fatima – Communio Veritatis, des prêtres catholiques fidèles à la doctrine catholique de l’archidiocèse de Paderborn, a publié une déclaration soulignant la gravité de la crise actuelle de l’Église, ainsi que le rôle que La Bienheureuse Vierge Marie, Mère de l’Eglise, qu’elle jouera pour y mettre un terme.

Communio Veritatis puise son inspiration dans le livre de l’Apocalypse en voyant dans la vision de Saint Jean la montée du communisme et de la franc-maçonnerie et y associe les machinations de la mafia de Sankt Gallen et l’élection de Cdl. Jorge Bergoglio à la papauté.

PADERBORN, Allemagne (ChurchMilitant.com) – Un groupe de prêtres allemands fidèles décrit la crise de l’Église en termes apocalyptiques. Le 13 octobre – le 102e anniversaire de la dernière apparition de Notre-Dame de Fatima – Communio Veritatis, plusieurs prêtres catholiques fidèles à la doctrine du Christ, de l’archidiocèse de Paderborn, ont publié une déclaration soulignant la gravité de la crise actuelle de l’Église, ainsi que le rôle que la Bienheureuse Mère jouera pour y mettre un terme.

La déclaration commence par une citation du livre de l’Apocalypse:

Apocalypse 12, 1 Un signe grandiose apparut au ciel: une Femme! le soleil l’enveloppe, la lune est sous ses pieds et douze étoiles couronnent sa tête;

Le groupe des prêtres fait ensuite mention des apparitions de Notre-Dame à Fatima, notant: « Le grand miracle du soleil du 13 octobre 1917 à la Cova da Iria a souligné l’authenticité et la dimension historique du message qui s’est répandu depuis ce lieu à l’église et à toute l’humanité. « 

Les prêtres affirment: « Selon la Volonté de Dieu, la Mère céleste, la Vierge Marie est apparue à l’horizon de notre époque comme un signe de salut, afin d’offrir son Coeur Immaculé comme un refuge sûr et pour promettre le salut éternel à ceux qui, sincèrement, se consacraient à elle « .

Les prêtres notent en faisant référence à Genèse 3, 15 : Je mettrai une hostilité entre toi et la femme, entre ton lignage et le sien : « C’est la femme élue qui brille dans le proto-évangile et qui écrase la tête du serpent infernal ». Les prêtres ajoutèrent : « La Très Sainte Vierge et Mère de Dieu apparaît à Fatima comme une annonce de la victoire certaine et promet le grand triomphe de Son Coeur Immaculé dans la bataille apocalyptique et décisive contre Satan.  »

Revenant à l’Apocalypse, ils citent Apocalypse 12, 3 : Puis un second signe apparut au ciel: un énorme Dragon rouge-feu, à sept têtes et dix cornes, chaque tête surmontée d’un diadème.

« Avec la Révolution d’Octobre, l’adversaire apparaît également la même année, 1917, sur la scène de l’histoire du monde », observent-ils. « Le dragon rouge ardent représente le communisme athée, qui vise à détruire la foi en Dieu. »
« Dans cette bataille », notent les clercs, « deux animaux viennent au secours du dragon ».

Le premier, écrivent-ils, est décrit dans Apocalypse 13: 1–2:

Apocalypse 13, 1 Et je me tins sur la grève de la mer. Alors je vis surgir de la mer une Bête ayant sept têtes et dix cornes, sur ses cornes dix diadèmes, et sur ses têtes des titres blasphématoires. Apocalypse 13, 2 La Bête que je vis ressemblait à une panthère, avec les pattes comme celles d’un ours et la gueule comme une gueule de lion; et le Dragon lui transmit sa puissance et son trône et un pouvoir immense.

« Cet animal noir est franc-maçonnerie », expliquent les prêtres. « Il se cache de manière obscure pour pouvoir entrer partout sans être reconnu. »
« Le but de cet animal noir est que les gens ne marchent pas sur le chemin de la Grâce et du salut donné par Dieu », ajoutent-ils. « La franc-maçonnerie vise à blasphémer contre Dieu et, dans sa lutte contre le décalogue, oppose chaque commandement à un anti-loi, afin d’amener les gens, avec l’aide de leurs vices, à adorer des idoles. »

Le deuxième animal aidant le dragon est décrit dans Apocalypse 13:11–12 :

Apocalypse 13, 11 Je vis ensuite surgir de la terre une autre Bête; elle avait deux cornes comme un agneau, mais parlait comme un dragon. Apocalypse 13, 12 Au service de la première Bête, elle en établit partout le pouvoir, amenant la terre et ses habitants à adorer cette première Bête dont la plaie mortelle fut guérie.

« L’animal qui ressemble à un agneau est la franc-maçonnerie ecclésiale qui est entrée à l’intérieur de l’Église – en particulier dans sa hiérarchie », écrivent les clercs. « Son but est de vaincre l’Église catholique de l’intérieur. Elle veut – et même l’atteint pour une courte période – créer une idole – un faux christ et une fausse église. » (Note : c’est le but du synode de l’Amazonie : créer une fausse église).

En regardant vers l’année des apparitions à Fatima, les prêtres rappellent des indicateurs audacieux de la guerre de la franc-maçonnerie contre l’Église :
En 1917, Saint Maximilian Kolbe a assisté à la marche des francs-maçons sur la place Saint-Pierre à Rome, à l’occasion du 200e anniversaire de la fondation [de la franc-maçonnerie]. L’apôtre de l’Immaculée a lu son plan express sur l’une de ses banderoles: « Satan doit régner au Vatican, le pape sera son esclave! » Vingt ans plus tôt, ce même objectif avait également été approuvé par la Grande Loge du Grand Orient de Paris lors du Congrès des francs-maçons de Bâle: « Nous allons pénétrer au cœur de la cour papale, où personne ne peut plus nous chasser jusqu’à ce que nous ayons brisé le règne du pape.  »

Ils notent également qu’au cours des dernières décennies, divers pontifes ont mis en garde contre l’influence croissante du diable à l’intérieur de l’Église :

Image

À l’occasion du 60e anniversaire des apparitions à Fatima, le pape Paul VI s’est évidemment référé dans son discours du 13 octobre 1977 au Troisième Secret [de Fatima] qu’il connaissait: « La queue du diable fonctionne dans le désintégration du monde catholique. Les fumées de Satan sont entrées et se sont propagées dans toute l’Église catholique jusqu’à son sommet. L’apostasie, la perte de la foi, se répand dans le monde entier et jusqu’aux plus hauts niveaux de l’Église. « 

La dimension de cette bataille devient particulièrement claire dans un discours prononcé par le pape Jean-Paul II le 2 novembre 1980: « Nous vivons maintenant à une époque où nous ressentons et vivons une confrontation radicale qui se répand partout … croyance et incroyance, l’Évangile contre l’anti-Évangile, l’Église et l’anti-Église, Dieu et l’Anti-Dieu, si nous pouvons le dire ainsi.  »

Les clercs désignent les prélats de gauche de la mafia de Sankt Gallen comme l’incarnation de l’ anti-église et affirment que l’élection de 2013 du Cdl. Jorge Bergoglio en tant que pape a été l’aboutissement du travail de la cabale de gauche visant à renverser l’orthodoxie catholique.

« Ici, le but et l’agitation des conspirateurs ont été signalés publiquement, ce qui a finalement conduit au 13 mars 2013 », écrivent-ils. « Leur programme était explicitement lié à la forte opposition au pape Benoît XVI et à la mise en oeuvre de leur propre candidat favori, avec l’aide de réseaux organisés. »

Dans ce contexte, écrivent-ils, les catholiques doivent s’accrocher encore plus aux vérités de la Foi et implorer l’intercession de Notre-Dame.

« Nous levons les yeux, en toute confiance, vers notre chère Mère Marie, la Vierge de Fatima et Médiatrice de toutes les Grâces », déclarent-ils. « Elle est la conquérante dans toutes les batailles de Dieu, la reine des armées célestes et l’avocate toute puissante’ devant le trône du Très-haut. »

« A un moment déterminé, elle provoquera, après cette bataille apocalyptique et décisive, le triomphe historique de son Cœur Immaculé », déclarent-ils, rappelant la promesse de Notre-Dame à Fatima.

En conclusion, les prêtres de Communio Veritatis ont promis ceci : « Nous garderons toujours en nous la parole de la reine du Saint Rosaire: » Mon Coeur Immaculé sera votre refuge et le chemin qui vous mènera à Dieu!  »

https://www.churchmilitant.com/news/article/german-priest-group-links-church-crisis-to-apocalypse-account?fbclid=IwAR0TVmTaGRarzN-Vxg8-bxZLFWxcsd_DYgVAwBJcZ3lmPBagMZXgemPgNSs#.Xal4dFs87IY.facebook