Un évêque de premier plan incapable de comprendre le célibat pour l’amour du Christ

Un évêque de premier plan incapable de comprendre le célibat pour l’amour du Christ

Né en Autriche, Erwin Kräutler, 80 ans, ancien évêque au Brésil, a affirmé le 9 octobre lors de la conférence de presse du synode qu' »il n’y a pas d’alternative » à l’abolition du célibat dans le bassin amazonien parce que les indigènes [apparemment primitifs] ne « comprennent pas le célibat ».

Il a été pendant des décennies l’un des évêques les plus extrémistes et anticatholiques de l’Église. Kräutler a dit à son auditoire qu’être célibataire est un concept « étranger » [= chrétien] pour les indigènes [et pour lui-même].

L’évêque a aussi insisté pour que les femmes soit ordonnées [de façon invalide] : « Nous parlons beaucoup de donner plus de valeur aux femmes, mais nous avons besoin de quelque chose de concret. Je parle du diaconat féminin. Pourquoi pas ? »

Kräutler fait partie de la commission d’information du synode. Il s’est présenté habillé en laïc à la conférence. Cela montre la sévérité du procesuss de sécularisaiton de l’Église de François.

https://gloria.tv/article/8uhG96s9uFdGAS46CEQFASXE7