Le Vatican confirme : les femmes déjà en formation de diaconat

(ma traduction)

Synod of Amazonian bishops at the Vatican


Le briefing du Synode d’Amazonie d’hier par Vatican News :

Le pape a déclaré qu’il devrait commencer par ce que l’Église permet déjà : le diaconat permanent.

Selon le reportage du Vatican News :
Ils élaborèrent un plan avec un prêtre italien qui avait travaillé toute sa vie dans les missions autochtones en Amazonie. La première étape a consisté à créer des ministres de l’Eucharistie, puis des ministères que les diacres exercent afin d’aller de l’avant à l’ordre des diacres.

NB : Le but de ce programme a été clairement révélé. à savoir, déplacer les candidats vers l’ordination.

Le rapport continue: Ils ont choisi de commencer par le ministère de la Parole, car l’Eucharistie ne peut être préservée très longtemps sur ces territoires. La formation des ministres de la Parole a commencé en novembre 2017. Vingt hommes et quatre femmes ont été nommés et ont commencé à prêcher la parole de Dieu dans leur propre langue.

Sous la direction d’un prêtre italien non identifié, dont on peut être certain qu’il a fonctionné avec la bénédiction de la Rome conciliaire et du dieu des surprises (alias Jorge Bergoglio), le diocèse s’est développé et a entamé un processus de formation des futurs diacres en 2017, la première promotion comprend quatre femmes!

ll y a même des rumeurs qui sortent de Rome selon lesquelles il a déjà été décidé que le diaconat pour les femmes sera une réalité dès novembre 2017.
Eh bien, alors, ce n’est plus une rumeur; même la date de départ était correcte si nous comprenons la «réalité» mentionnée comme signifiant les femmes en formation de diaconat.

Vatican News : En mars dernier, Mgr Santin a déclaré qu’il était retourné dans ce village et avait trouvé 24 autres ministres de la Parole, soit un total de 48, qui prêchaient dans leur langue locale.

Bien que le rapport ne nous dise pas combien de femmes parmi les vingt-quatre candidats les plus récents sont des femmes, si le ratio est respecté, il y a maintenant plus d’une douzaine de femmes en passe de devenir «ordonnées» dans ce seul village, et il n’y a aucune raison d’imaginer que cette charade est limitée à un seul endroit.
Cela va beaucoup aider les gens, a conclu Mgr Santin. À l’avenir, il est à espérer que l’ordination des diacres sera possible.

Cette information vient un jour après que Mgr Erwin Kräutler, évêque émérite de Xingu, Brésil, ait déclaré à Edward Pentin, du National Catholic Register, «De nombreux évêques [au synode] sont en faveur des femmes diacres».
Lorsqu’on lui a demandé s’il voyait le Synode comme un moyen de réaliser l’ordination des femmes au sacerdoce, Kräutler a répondu: «Peut-être un pas en avant.»

L’église conciliaire va «ordonner» des femmes au diaconat en vue de créer éventuellement des femmes prêtres. La seule question qui reste à résoudre concerne le moment auquel cela se produira à l’avenir. à condition, bien sûr, que Notre Seigneur ne détruise pas d’abord l’église contrefaite.

https://akacatholic.com/diaconate-formation-women/?fbclid=IwAR1h7NdII1QyjZBa97eOApmXtp0JayLbzzoEJ88vSJ7KZvt-Kh9HcJd7A7w

https://akacatholic.com/diaconate-formation-women/?fbclid=IwAR1h7NdII1QyjZBa97eOApmXtp0JayLbzzoEJ88vSJ7KZvt-Kh9HcJd7A7w