Dr Kelly Bowring : Les Secrets, les châtiments et le Triomphe des Deux Cœurs de Jésus et de Marie – Partie 4

Dr Kelly Bowring : Les Secrets, les châtiments et le Triomphe des Deux Cœurs de Jésus et de Marie – Partie 4

Dr Kelly Bowring : Les Secrets, les châtiments et le Triomphe des Deux Cœurs de Jésus et de Marie

SECRETS,

CHÂTIMENT

&

TRIOMPHE

des Deux Cœurs de Jésus et de Marie,

et ce à quoi le ciel nous appelle


Extrait du livre du Docteur Bowring :

Nihil obstat: Mgr Adelito A. Abella, censeur archidiocésain

Imprimatur: Cardinal Ricardo J. Vidal, archevêque de Cebu

2 avril 2009


AVANT, LA FOI

Je désire que vous compreniez ce que je veux faire ici…

une union des cœurs.

Je désire que le Cœur de mon Jésus et VOTRE cœur

deviennent un seul cœur d’amour et de paix.

Notre-Dame de Medjugorje

J’étais déjà convaincu que Marie nous conduit à son Fils, Jésus.

J’ai maintenant la conviction qu’en notre temps

Jésus nous conduit également à Marie, sa Mère

Jean-Paul II

L’esprit dit expressément que, dans les derniers temps, certains renieront la foi pour s’attacher à des esprits trompeurs et à des doctrines diaboliques, séduits par des menteurs hypocrites …

Sache bien, par ailleurs, que dans les derniers jours surviendront des moments difficiles. Les hommes en effet seront égoïstes, cupides, vantards, orgueilleux, diffamateurs, rebelles à leurs parents, ingrats, sacrilèges, sans cœur, sans pitié, médisants, intempérants, intraitables, ennemis du bien, délateurs, effrontés, aveuglés par l’orgueil, plus amis de la volupté que de Dieu, ayant les apparences de la piété mais reniant ce qui en est la force. Ceux-là aussi, évite-les.

1 Tm 4.1-2, 2; 2 Tm 3.1-5


1 – LES SECRETS ET L’ÂGE DE PROPHÉTIE

Car le Seigneur Dieu ne fait rien sans révéler son secret à ses serviteurs les prophètes.

Amos 3.7

Priez afin de pouvoir comprendre la grandeur de ce message que je vous donne …

Lisez l’Écriture sainte, vivez-la, et priez pour comprendre les signes des temps.

Notre-Dame de Medjugorje

Le nouveau printemps qui suivra ce temps de grande tribulation sera merveilleux. Jean-Paul II a été appelé le plus grand évangéliste des derniers temps, l’ange et le grand initiateur de la nouvelle évangélisation, de l’évangélisation planétaire prophétisée pour l’ère de paix à venir alors que nous franchissons le seuil d’espérance pour entrer dans le troisième millénaire.i Je me rappelle personnellement à quel point il pouvait être inspirant lorsque ma femme et moi assistions à la Journée mondiale de la Jeunesse à Denver, en 1993, et qu’il nous appelait à une mission de proclamation en disant: «N’ayez pas peur d’aller dans les rues et les places publiques, comme les premiers Apôtres qui prêchaient le Christ et la Bonne Nouvelle du salut sur les places des villes, des bourgades et des villages. Ce n’est pas l’heure d’avoir honte de l’Évangile. Il est l’heure de le prêcher du haut des toits.»

Jean-Paul II a appelé le temps précédant immédiatement le troisième millénaire «un nouvel avent, un temps d’attente», un temps de grandes grâces et de miséricorde. C’était «l’aube d’une nouvelle ère d’évangélisation»dont «les larmes de ce siècle ont préparé la voie d’un nouveau printemps de l’esprit humain». Concernant ce qui va venir bientôt, Jean-Paul disait que «Dieu est en train de préparer pour le christianisme un grand printemps». Il nous rappelait que «même si l’humanité contemporaine méritait pour ses péchés un nouveau ‘déluge’», nous devons conserver fermement l’espérance d’une «nouvelle Pentecôte» à venir. Il disait que c’est maintenant que nous devions commencer «la construction d’une civilisation nouvelle, la civilisation de l’amour». Nous donnant quelques détails concernant les questions sur lesquelles nous devions nous concentrer, il dit: «Dans la nouvelle évangélisation qui est en route il convient de mettre l’accent sur la famille et le renouveau du mariage chrétien. La nouvelle évangélisation a besoin de fidèles du Christ qui soient sans condition en faveur de la vie.» Mettant notre confiance dans la Divine Providence, Jean-Paul II nous rappela qu’en notre temps «ni le désespoir, ni le pessimisme, ni la passivité ne peuvent se justifier».ii

Le célèbre anthropologue français René Girard semblait du même avis que Jean-Paul II lorsqu’il envisageait le futur proche avec espérance en disant: «Et je crois que nous allons vers un futur … qui sera et apparaîtra aussi chrétien qu’il nous semble aujourd’hui scientifique. Je crois que nous sommes à la veille d’une révolution de notre culture qui dépassera tout ce que l’on peut imaginer, et que le monde se dirige vers un changement en comparaison duquel la Renaissance nous semblera insignifiante.»iii Mais avant le jour de paix viendra le jour de justice et de tribulation. À nouveau nous entendons Jean-Paul le Grand nous appeler à la grande mission de notre temps: «N’ayez pas peur! Ouvrez toutes grandes vos portes au Christ!»

Notre-Dame du Bon Succès

Depuis des siècles Dieu nous avertit par ses prophètes, ses mystiques et ses visionnaires à propos des temps que nous vivons présentement. Il y a environ quatre cents ans, une religieuse, la Vénérable Mère Mariana de Jésus Torres, dont le corps est conservé intact, a reçu de la Vierge Marie sous le titre de Notre-Dame du Bon Succès des révélations approuvées par l’Église. Mère Mariana de Jésus était une mystique, prophétesse, voyante et âme victime qui vivait à Quito, en Équateur, au temps de sa fondation comme colonie espagnole. Notre-Dame a prophétisé à travers elle que les fidèles perdraient la foi et que Satan serait autorisé à régner spécialement et particulièrement au vingtième siècle.iv Comprenez-vous, chers lecteurs, que la Vierge Marie a donné il y a plusieurs centaines d’années un avertissement à une religieuse concernant des temps mauvais à venir si loin dans l’avenir? Et que ces temps sont maintenant arrivés!

Ce qu’il y a d’étonnant à propos des messages prophétiques de Notre-Dame du Bon Succès c’est la précision des détails sur notre temps bien qu’ils aient été donnés par le ciel au dix-septième siècle. Marie nous mettait en garde contre divers religieux infidèles qui, «sous l’apparence de la vertu et avec un zèle mal inspiré se retourneraient contre la religion qui les a nourris en son sein». Notre-Dame prophétisa en détail concernant la perte de la foi, l’échec des chefs de l’Église dans la transmission des vérités de la foi, la crise doctrinale et spirituelle qui suivrait et le manque général de respect des fidèles envers les Sacrements; et tout cela se produirait universellement au cours du vingtième siècle. Notre-Dame dit également que ces messages du ciel largement méconnus ne parviendraient à la connaissance des fidèles que lorsque les prophéties seraient déjà accomplies. Et ce n’est que maintenant qu’elles commencent à être connues! Marie a prophétisé:

Durant ce temps … le sacrement de l’extrême-onction sera peu estimé et beaucoup mourront sans l’avoir reçu, soit à cause de la négligence de leur famille ou d’une fausse sentimentalité qui cherche à cacher aux malades la gravité de leur état, ou parce que poussé par le démon, on se rebellera contre l’esprit de l’Église. Bien des âmes seront ainsi privées de grâces innombrables, des consolations et de la force dont elles auraient besoin pour ce grand saut du temps à l’éternité.

Quant au sacrement du mariage, qui symbolise l’union du Christ avec son Église, il sera attaqué et profondément profané. La franc-maçonnerie alors au pouvoir promulguera des lois iniques dans le but d’éliminer ce sacrement, rendant facile de vivre dans le péché et encourageant la procréation d’enfants illégitimes nés sans la bénédiction de l’Église. Les effets de l’éducation séculière augmenteront, ce qui causera un manque de vocations sacerdotales et religieuses.

Le sacrement sacré des saints Ordres sera ridiculisé, opprimé et méprisé. Le démon persécutera les ministres du Seigneur de toutes les manières possibles. Travaillant avec une cruelle et subtile astuce à les éloigner de l’esprit de leur vocation, il corrompra beaucoup d’entre eux. Ces prêtres dépravés scandaliseront le peuple chrétien et inciteront la haine des mauvais chrétiens et des ennemis de l’Église romaine, catholique et apostolique à retomber sur tous les prêtres. Ce triomphe apparent de Satan apportera d’énormes souffrances aux bons pasteurs de l’Église.

Dans ces temps malheureux, une luxure déchaînée entraînera au péché et fera la conquête d’innombrables âmes frivoles qui seront perdues. On ne trouvera presque plus d’innocence chez les enfants ni de modestie chez les femmes. Dans ce suprême moment de besoin de l’Église, ceux qui devraient parler garderont le silence!

Mais sache, ma fille bien-aimée, que lorsque ton nom sera connu au vingtième siècle beaucoup ne croiront pas en affirmant que cette dévotion n’est pas agréable à Dieu.

Une foi simple dans la vérité de ces apparitions, ma fille bien-aimée, sera réservée aux âmes humbles et ferventes, dociles aux inspirations de la grâce, car notre Père céleste communique ses secrets aux simples de cœur et non aux âmes suffisantes dont le cœur est gonflé d’orgueil et qui prétendent connaître ce qu’elles ignorent.

Le clergé séculier laissera beaucoup à désirer, car beaucoup de prêtres négligeront leurs devoirs sacrés. Privés de cette boussole divine, ils s’écarteront de la route tracée par Dieu pour le ministère sacerdotal et ils deviendront attachés aux richesses qu’ils chercheront à acquérir. Combien l’Église souffrira durant cette sombre nuit! Sans un prélat et un père pour les guider paternellement avec amour, force, sagesse et prudence, beaucoup de prêtres perdront l’esprit sacerdotal et mettront leur âme en grand danger. Cela marquera l’arrivée de mon heure.

Par conséquent, prie avec insistance, sans te lasser, et pleure sans cesse des larmes amères dans le secret de ton cœur en implorant notre Père céleste pour que, par amour pour le Cœur Eucharistique de mon très Saint Fils, pour son Précieux Sang versé avec tant de générosité, et pour l’amertume profonde et les douleurs de sa cruelle Passion et de sa Mort, qu’il prenne en pitié ses ministres et qu’il mette fin à ces temps si funestes, envoyant à l’Église le Prélat qui devra restaurer l’esprit de ses prêtres.

Quand ces hérésies auront le dessus, la lumière précieuse de la foi s’éteindra dans les âmes en raison de la corruption presque totale des mœurs: en ces temps, il y aura de grandes calamités physiques et morales, publiques et privées.

C’est de notre temps que parlait Notre-Dame du Bon Succès dans cette apparition du dix-septième siècle. Notre-Dame nous avertissait qu’une campagne mondiale contre les vertus de chasteté et de pureté parviendrait à perdre la jeunesse. Notre-Dame du Bon Succès a parlé de l’étendue de cette tragédie en disant: «Il n’y aura presque plus d’âmes vierges dans le monde … Pendant ces temps malheureux, c’est à peine si l’innocence enfantine subsistera.» De plus, Notre-Dame du Bon Succès nous prévenait que «ceux qui auront de grandes richesses regarderont avec indifférence l’Église opprimée, la vertu persécutée, le mal triompher», et se rendront ainsi coupables de ne pas employer «leurs richesses pour combattre le mal et restaurer la foi».

La crise de la famille

Dans les apparitions approuvées par l’Église de Notre-Dame d’Amérique (vingtième siècle), Jésus parlait de la crise grandissante de la famille en disant:

Je ne suis pas aimé dans les foyers des hommes. Et parce que je ne suis pas aimé, la Sainte Trinité refuse d’y demeurer.

On n’apprend pas aux enfants à m’aimer, parce que ceux qui en ont la charge n’ont ni le temps ni la patience de le faire.

Malheur aux parents qui donnent le mauvais exemple à leurs enfants! Terrible sera leur jugement. Je demanderai un compte strict de chaque âme confiée à leurs soins.

Malheur aux parents qui apprennent à leurs enfants à acquérir des biens matériels en ce monde et négligent de les préparer pour l’autre!

Malheur aux enfants qui désobéissent à leurs parents et leur manquent de respect!

«Honore ton père et ta mère.» Ils seront jugés très sévèrement sur cela.

Bénies sont les maisons qui honorent mon Nom et le Nom de mon Père.

Bénies sont les maisons où je suis aimé, car c’est là que demeure la Sainte Trinité.

Bénis sont les parents et les enfants qui ont fait une maison pour Dieu dans leur cœur.v

Raison de croire

Le renouveau commencera en effet bientôt et le ciel veut accorder de grandes grâces, de bonnes choses pour tous, spécialement en ce temps de préparation. Plus que jamais encore au cours de l’histoire Dieu veut établir en notre temps le triomphe et le règne des Deux Cœurs – le triomphe du Cœur douloureux et immaculé de Marie et le règne du Sacré-Cœur eucharistique de Jésus. Il nous appelle à vivre en union avec sa sainte et divine Volonté à chaque instant afin de faire continuellement l’expérience de son saint divin Amour. Le cœur est un symbole de l’amour et il symbolise la personne tout entière. Nous honorons la vie intérieure de Jésus et de Marie en honorant l’unité de leurs Cœurs. Nous adorons et aimons le Très Sacré-Cœur de Jésus; et le Cœur de Marie était uni au Cœur de l’Homme-Dieu. C’est la même blessure qui blessa ces deux Cœurs, unis en un seul.

Le grand renouveau restaurera la vraie foi. Il sera fondé sur les Saintes Écritures, l’histoire du salut et les quatre piliers de la foi enseignés par le Catéchisme de l’Église catholique (le Credo, les Sacrements, la Morale et la Prière) tels que sauvegardés par l’autorité doctrinale de l’Église, c’est-à-dire le pape et les évêques en union avec lui (le Magistère).

La dévotion aux Deux Cœurs est pratiquée par des actes de conversion, de consécration et de réparation en relation avec les Deux Cœurs de Jésus et de Marie. Le Seigneur est venu parmi nous avec sa Mère pour être notre repos et notre consolation. Comme les deux grands témoins de jadis, Moïse (la loi) et Élie (les prophètes), les Deux Cœurs de Jésus et de Marie prophétisent pour nous aujourd’hui en un ministère uni en notre temps.vi Ils nous disent que la préparation la plus importante pour ce nouveau printemps est la dévotion aux Deux Cœurs.

i Cardinal Cipriano Calderón, ZENIT, 21 avril 2005.

ii Jean-Paul II à Denver, juillet 1993.

iii Christianisme et modernité, René Girard et Giani Vattimo, 2009.

iv http://prophetesetmystiques.blogspot.ca/2010/06/propheties-venerable-mere-mariana-de.html

La dévotion à Notre-Dame du Bon Succès a été approuvée par tous les évêques de Quito depuis le 2 février 1611, date à laquelle le 8e archevêque de cette ville, Salvador de Ribero bénit la statue miraculeuse de Notre-Dame du Bon Succès et l’installa dans le couvent de l’Immaculée Conception.

La cause de béatification de la Mère Mariana de Jésus Torres a été ouverte le 8 août 1986 par l’archevêque de Quito, Mgr Antonio J. Gonzales.

v Extraits de http://www.michaeljournal.org

vi cf. Ap 11.11

(A suivre…)

site internet : https://lescoeursunis.wordpress.com/