Le « cercle magique » de François essayait même de faire taire Vittorio Messori

Le « cercle magique » de François essayait même de faire taire Vittorio Messori

« J’ai écrit un article poli dans le Corriere della Sera où j’ai posé des questions, mais j’ai fait l’objet d’invectives, surtout de la part de certains médias catholiques », a déclaré Vittorio Messori à LaFedeQuotidiana.it (17 septembre).

Messori est célèbre dans le monde entier pour ses entretiens avec le cardinal Ratzinger et le pape Jean-Paul II. « On nous dit que c’est l’Église de la Miséricorde, poursuit-il, mais les responsables ne tolèrent aucune voix critique. »

Selon Messori, un comité lié au « cercle magique » de François a été créé pour demander au Corriere della Sera de se séparer de lui comme collaborateur,

« Comment peuvent-ils prétendre qu’il s’agit là de l’Église de la Miséricorde, du dialogue ouvert et loyal, de la parésie ? » – demande-t-il.

Messori croit que « les forces du mal ne prévaudront pas » parce que « l’Église n’appartient pas à Bergoglio ».

Il déplore que le conformisme soit largement répandu et que seuls quelques anciens cardinaux prennent la parole, mais il estime qu’il y a encore « beaucoup » d’évêques et même de cardinaux qui ne sont pas d’accord dans les réunions privées mais qui « ont peur et gardent le silence ».

https://gloria.tv/article/88jFxsJ7X2xgDpVB6uKgVFcDB