Madone de Zaro – Mes enfants, les groupes de prière sont de petites flammes où je demeure, je suis dans chaque groupe de prière

Messages de Notre Dame DE ZARO (Ischia) 8 Juillet 2019
Enfants, priez afin que tous vous puissiez participer et jouir du triomphe de mon Cœur Immaculé. 

Donné à Angela.

Ce soir La Maman s’est présentée toute vêtue de blanc, les bords de son vêtement étaient dorés, le manteau qui la recouvrait de la tête aux pieds était ample et blanc. Sur la tête une couronne de reine, les mains étaient jointes sur la poitrine, et sur la poitrine un cœur de chair couronné d’épines ; les mains jointes étaient refermées sur un long Rosaire blanc de lumière qui arrivait presque jusqu’aux pieds, les pieds déchaussés reposaient sur le monde.

Louez soit Jésus Christ.

« Chers enfants, merci, car ce soir encore vous êtes nombreux pour m’accueillir et répondre à mon appel. Enfants très aimés, ce soir encore je viens demander la prière, prière pour la paix dans le monde et la paix dans les familles.

Petits enfants très aimés, aujourd’hui je demande que vous formiez des groupes de prières, de prier chaque jour le Saint Rosaire, de jeûner, et de vous nourrir de la Sainte Eucharistie.
Enfants quand vous êtes tristes et seuls, sachez que je suis à vos côtés, vous n’êtes jamais seuls, une mère ne laisse jamais ses enfants seuls.

Bien sûr une mère s’éloigne de ses enfants pour les faire croître, mais elle les suit bien sans se faire remarquer.

Je fais ainsi, il semble que je ne suis pas là mais je vous vois, je vous guide toujours même quand vous ne le sentez pas, je veille sur vous toujours, chacun de vos pas je les guide, chacune de vos souffrances sont miennes : chacune de vos épreuves sont miennes :Je vous suis toujours proche !
Mes enfants, les groupes de prière sont de petites flammes où je demeure, je suis dans chaque groupe de prière. Quand vous m’invoquez, je veille sur vous. Le cénacle (groupe de prière) est une parcelle vivante où je demeure.

Mes enfants, vous devez affronter beaucoup d’épreuves mais ne tremblez pas, vous devrez souffrir beaucoup mais cela aussi vous servira, vous vous renforcerez et serez plus forts au moment de la bataille.
Enfants, priez afin que tous vous puissiez participer et jouir du triomphe de mon Cœur Immaculé. »

Ensuite la Maman m’a demandé de prier avec elle et a béni chacun de manière particulière. Enfin elle a béni tous au Nom du Père du Fils et du Saint Esprit.

Donné à Simona.

J’ai vu Maman, elle portait un vêtement rosacé et un manteau bleu azur, sur la tête un léger voile et la couronne de douze étoiles. Les bras de Maman étaient ouverts en signe d’accueil.

Louez soit Jésus Christ.

« Mes chers enfants, vous voir ici me remplit de joie le cœur. Merci mes enfants pour avoir répondu à mon appel.

Mes enfants, si je me joins au milieu de vous c’est pour vous conduire au Seigneur, pour vous conduire à Lui par la main; Lui vous aime d’un amour infini, le Seigneur qui est prêt à vous prendre dans ses bras, prêt à vous serrer, prêt à pardonner tout et tous s’il existe la vraie contrition et le passage au sacrement de réconciliation.

Ce Seigneur est mort en Croix pour chacun de vous. Mes enfants, aux yeux de Dieu la vie de chacun de vous est précieuse, chacun de vous est aimé d’un amour infini.

Mes Enfants bien aimés, je suis avec vous toujours, en chacune des étapes de votre vie.

Je vous prends par la main et vous conduis, et dans les moments les plus durs je vous prends dans mes bras et je vous porte comme je le faisais avec mon petit Jésus enfant.

Mes enfants, ne vous découragez pas, je suis avec vous ! Je vous aime mes enfants, je vous aime, mais hélas, vous vous éloignez de moi, vous vous éloignez de mon Cœur Immaculé, vous dirigeant toujours davantage vers le gouffre sans fond et je ne peux vous aider, je peux seulement continuer à vous reprendre, à vous appeler, à prier le Seigneur pour vous afin que vous vous ravisiez et retourniez sur la voie juste, cette voie qui vous conduis sain et sauf au Cœur de Jésus. Mes enfants tant aimés, je vous aime d’un amour infini, je vous prie : laissez-vous aimer ! »

Pendant que Maman disait cette phrase elle pleurait avec la voix cassée par les sanglots, ensuite elle a repris :

« Ma fille prions ensemble pour mon Église bien-aimée. Mes enfants, je vous aime, je vous aime, je vous aime. A présent je vous donne ma Sainte bénédiction. »

http://cenacolimariapellegrina.blogspot.com/