Le synode de l’Amazonie vise à tuer le célibat sacerdotal

Le synode de l’Amazonie vise à tuer le célibat sacerdotal

Mgr Rafael Cob García, 67 ans, évêque espagnol de Puyo, Equateur, qualifie déjà le Synode amazonien d' »historique » et espère qu’il abolira le célibat sacerdotal, écrit Cruxnow.com (16 septembre).

Lors d’une conférence de presse, Cob a répandu la théorie, raillée par les historiens sérieux, selon laquelle l’Église primitive « ordonnait des hommes mariés ». La vérité : Seuls les hommes mariés qui, d’un commun accord, se séparaient de leur femme et vivaient des vies séparées, pouvaient devenir prêtres.

Cob croit que les peuples indigènes [arriérés ?] « ne comprennent pas » la vie célibataire, comme si le Christ avait appelé seulement les Occidentaux à tout abandonner pour lui.

Il admet qu’un sacerdoce marié s’appliquerait à toute l’Église, pas seulement à l’Amazonie, soulignant que le Synode se réunit à Rome et est pour toute l’Église.

Sans honte, Cob se livre à la pire flagornerie en saluant le Pape François comme un « prophète ».

https://gloria.tv/article/83P8aC91djKNEk1ydyFLvKpKM